Partagez | 
 

 Entraînement d'Alucard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

MessageSujet: Entraînement d'Alucard   Jeu 22 Sep - 18:33

Rappel du premier message :

Alucard arriva dans un espace rocheux, le trouvant plutôt pas mal, il décida d'en faire son espace d’entraînement. Il en fit le tour, et observait chaque recoin. Le calme y régnait et s'entraîner ici lui ferait beaucoup de bien. Accroître sa sérénité serait plus facile. Il continua de regarder et observer ce lieu nouveau qui allait devenir quotidien.
Il s’assit pour finir, sur un rocher gris, abritant une pousse d’arbre a sa base.


« Bon, je vais commencer par essayer de bouger mon bras dans des situations différentes. »

Le jeune ninja s’exécuta. Il se leva, et commença a faire comme un échauffement avec son bras gauche. Il faisait des moulinets, des étirements…
« Les étirements ne servent a rien, il faut juste que j’assouplisse la structure. »

Lorsqu’il tentait du mieux qu’il pouvait de faire mouvoir son bras, des grincements plus ou moins importants se créaient.
Au bout de 5 minutes, c’est peu, il était épuisé.


« Argh, mon épaule… j’ai mal ! … »
« Transmettre les informations de mouvements a mon bras est éprouvant ! la connection nerveuse est très différente de celle de l’humain ! »
« Mais je dois persévérer ! »

« Qui protégera les gens de ce village ? Qui ? Le Raikage ! mais c’est aussi a nous, étudiants, de protéger la population ! »


Il se releva alors et commença a faire un footing.
Il s’arrêta et entrepris des enchaînements de signes avec ses mains.


« C’est nettement plus dur ! les doigts bougent beaucoup moins vite ! »
« Je dois travailler chaque jour pour retrouver ma vitesse d’avant. »


Le médecin continua, il ne cherchait pas encore a ce qu’une technique se réalise, il faisait juste des enchaînements de signes.

« Chèvres ! cochon ! lapin ! argh… j’ai du mal avec celui la ! »
« Cheval ! raaa ! celui est encore pire ! »


Il continua ainsi durant 5 minutes. Puis se reposa. Il jouait en attendant a lancer des cailloux sur un autre en essayant de viser les feuilles posés dessus. Tout ceci avec sa main droite, pour ne pas se fatiguer avec la greffe en métal.

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Lun 14 Aoû - 13:34

C’est la voix pleine d’entrain qu’Alucard donna la réplique à Kimimaro.

¤Alucard¤
« Oui bien sûr. Je pense que vous devez avoir pas mal de travail avec l'arrivée des nouveaux étudiants. Heureusement pour vous que je peux à présent gérer avec vous vos tâches les plus variées. »

C’est d’une voix calme et posée qu’il accueillit ces propos.
« Oui, c’est vrai Alucard. Je suis content de t’avoir à mes côtés. »

Alors que Kimimaro s’apprêtait à se volatiliser en vue de vaquer à d’autres occupations, et de laisser son Jounin s’exercer de façon autonome, Alucard émit un dernier souhait.

¤Alucard¤
« Sur ce, je vous laisse. Je vais consacrer un peu de mon temps à l'apprentissage de la métamorphose. A moins que vous pouviez me servir une dernière fois. »
« Pourriez vous me servir de modèle ? S'il vous plaît. »


Kimimaro se retourna, jetant regard du coin de l’œil derrière lui. La stupéfaction se lut sur son visage lorsqu’il décrypta le faciès du Jounin. Tâchant de faire fi devant tant d’admiration suscitée, le Raikage reprit contenance en faisant de nouveau face à Alucard, croisant les bras, fermant les yeux, répondant d’une voix claire et au ton déterminé.

« Si tu le désires Alucard… Mais tâches de ne pas me rater. »

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Mer 16 Aoû - 16:18

* 'tâches de ne pas me rater' ... il en a de bonnes lui Razz *

"C'est compris. Je vous remercie Raikage-sama !"

Alucard s'inclina en guise de remerciement. Il releva ensuite son torse, et en retira le manteau qui le couvrait. A présent à l'aise, il commença.
Le Juunin ferma les yeux, plaqua ses mains et médita quelques instants.


"Kimimaro-sama, j'ai lu dans un ouvrage à l'Académie, que la métamorphose consistait à prendre l'apparence d'une personne afin de s'infiltrer, ou de perturber psychologiquement un ennemi durant une bataille."

Alucard marqua une pause afin de reprendre sa respiration sous forme de grande inspiration. Il apaisait son corps pour le préparer à l'apprentissage d'une nouvelle technique.

"Je dois donc focaliser votre image dans mon esprit, la représenter sous tous ses angles. Les cheveux, les yeux, leurs formes... Les vêtements, couleur, tailles... Tout. Je dois tout mémoriser, afin de vous ressembler le plus parfaitement possible."

"Bon commençons..."


Le Juunin s'arrêta de parler. Il inspirait, puis expirait. Extérieurement, il semblait méditer longuement. Mais Intérieurement, un tout autre exercice s'offrait à lui. Il tentait de se représenter l'image du Raikage, afin d'en visualiser les détails les plus intimes. La ressemblance devait être exact. Cette technique de Métamorphose était une technique mineur que l'on enseigne en premier aux nouvelles recrues. Alucard ne l'avait pas apprise. De son temps, l'infiltration n'avait pas tant d'importance qu'aujourd'hui.
Etant Juunin, il se devait de réussir du premier coup...

Alucard avait à présent l'image de son Raikage en tête... Les cheveux d'un violet clair, mi-longs avec deux mèches attachées devant, sans oublier une raie en zigzag. Les yeux d'une couleur semblable à sa chevelure, doux et fins. Un regard inimitable, cependant Alucard devait s'en rapprocher. Un nez fin également, surplombé de deux points rougeâtres, caractéristiques du clan Kaguya. Les vêtements du Raikage étaient amples et clairs. Un grand noeuds attachait le kimono dans le dos. Le Juunin rassemblait un maximum d'éléments en son esprit.


*Je l'ai !* pensa-t-il fortement.

*Maintenant, on malaxe le chakra nécessaire. Plus j'en met, plus la ressemblance sera exacte. Cependant, si j'en met trop, du chakra s'échappera de mon corps et trahira ma technique... Une bonne dose sera suffisante.*

Alucard entreprit l'enchaînement de signes qu'il avait appris dans un livre à la Bibliothèque, malaxant son chakra avec soin et précision.
Il ouvrit ensuite les yeux et d'une voix qui sembla résonner et prendre écho:


"Ninpo! HENGE NO JUTSU !"

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Lun 21 Aoû - 19:40

¤Alucard¤
« Je dois donc focaliser votre image dans mon esprit, la représenter sous tous ses angles. Les cheveux, les yeux, leurs formes... Les vêtements, couleur, tailles... Tout. Je dois tout mémoriser, afin de vous ressembler le plus parfaitement possible. »

Kimimaro hocha la tête, confirmant silencieusement les dires d’Alucard. A vrai dire, son rôle n’était pas vraiment de superviser l’apprentissage correct de la technique, mais plutôt de conseiller son Jounin sur les petites astuces nécessaires à la réussite parfaite du jutsu. Celui-ci avait un niveau largement supérieur à celui requis pour maîtriser convenablement une telle technique.

« Tu as parfaitement lu, c’est exactement cela. Il est important que tu me représentes dans les moindres détails, car si tu as un adversaire avisé en face de toi, il différenciera sans peine la copie de l’original. »
« Deux choses sont donc essentielles : d’une part, le malaxage d’une quantité suffisante de chakra, et d’autre part, la mémorisation quasi-parfaite des moindres détails composant ma personne. »
« Et quand je dis moindres détails, je ne parle pas uniquement de l’apparence physique ou vestimentaire. J’entends également la manière de se tenir, les attitudes, l’expression faciale, … Et toutes ces choses qui forment le paraître d’une personne. »


Après avoir écouté attentivement ces quelques paroles, Alucard se lança dans la composition des signes de la métamorphose. Bien que l’exercice n’était qu’une simple formalité, il y mettait du cœur et tâchait de s’appliquer au maximum.

¤Alucard¤
« Ninpo! HENGE NO JUTSU ! »

Le nuage de fumée provoqué par la fusion des énergies physiques et spirituelles s’effaça bien vite pour laisser apparaître une ébauche de Raikage. Une fois le fruit des efforts du Jounin complètement dévoilé, il s’avéra bien difficile pour un observateur extérieur de distinguer Kimimaro de son jumeau d’apparence.

Alors qu’Alucard s’efforçait de reproduire à l’identique les manies comportementales de son maître, ce dernier s’approcha doucement en vue de contempler ce à quoi il était censé ressembler.
Il ne fut pas en reste car les détails affluaient. Alucard n’avait pas oublié les principaux traits de caractéristiques physiques du Kaguya, et se permettait même de tenir une lame d’os dans sa main droite. Pour ce qui est du paraître, tout y était, ou presque. La mine laconique, la démarche nonchalante, le regard gris perçant, et le buste famélique.


« Comme entendu, je crois que l’on peut considérer que la métamorphose n’a que peu de secret pour toi. »

[ Kimimaro et Alucard : +3EXP RP ]
[ Alucard : +3EXP « Métamorphose » apprise ]
[ Kimimaro : +1EXP Enseignement ]

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Mer 23 Aoû - 19:11

« Comme entendu, je crois que l’on peut considérer que la métamorphose n’a que peu de secret pour toi. »

Alucard sourit à la suite de cette phrase.

"Bien Heureusement pour moi, Raikage-sama. Je ne me sentirais pas bien si jamais j'avais échoué dans ce dernier exercice, me comprenez-vous ?"

Le Juunin ne laissa pas le Raikage lui répondre, et continua la discussion.

"Maintenant que j'ai appris cette technique, je suis dans la capacité d'apprendre seul les prochaines. Votre présence m'a été d'une aide précieuse. Merci à vous."

Sur ces mots, le médecin de la Foudre se courba en guise de respect. Il se releva ensuite, arborant un timide sourire au coin de ses lèvres fines.
Le juunin soupira, la solitude allait s'emparer de son aire d'entraînement et cela ne lui plaisait guère au fond...


"Kimimaro-sama... Même si je n'ai plus besoin de vous pour apprendre... Cela vous dirait-il de passer de temps en temps en ces lieux afin de me seconder ? ... "

La voix de Alucard devînt toute douce, timide et hésitante. L'imposant charisme du Raikage l'écrasait dans ce genre de situation. Le médecin continua, tentant de se rattraper.

"Mais vous avez le temps, je vais commencer l'apprentissage de la Régénération. Rien de bien passionnant... Il vaudrait mieux que vous soyez là pour une technique plus intéressante... Telle que le Chuusuusei Biribiri, ou encore les Spasmes Musculaires ou la Frappe Chirurgicale..."
"En tout cas, vous faire subir l'apprentissage de ces technique m'amuserait beaucoup, et vous également j'en suis persuadé."


Alucard avait misé gros sur cette dernière réplique. Il n'était en aucun sûr de ce qu'il pensait. Un vieux coup de bluff...

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Lun 9 Oct - 18:37

La mine du Raikage s'assombrit tout à coup. Cela inquiéta le Juunin, surpris par ce manque d'humour suite à sa boutade digne d'un piètre comédien.
Alucard s'avança d'un pas, et tenta de rattraper son erreur.


"Veuillez m'excuser pour cette dernière phrase, je ne voulais pas..."

"Il n'en est rien Alucard. C'est juste que quelqu'un arrive, et j'ai un mauvais présentiment sur les raisons de sa visite."

Alucard en fut tout autant inquiet. Si le Raikage était perplexe, le Juunin devait l'être aussi. Un bon coté, Kimimaro n'avait pas noté son 'erreur', qui n'en était sûremment pas une.
Le médecin écouta attentivement, et en effet il entendit quelqu'un arriver. Un buisson bougea, et laissa apparaître un Anbu. Celui ne s'approcha pas davantage, posa le genoux à terre et déclara:


"Raikage-sama ! Nous avons besoin de vous en urgence !"

Kimimaro baissa le regard, puis releva les yeux vers Alucard. Celui-ci s'empressa de répliquer:

"Que se passe-t-il ? Je peux vous accompagner, en tant qu'escorte. Je - "

"C'est inutile Alucard. Cela d'une part ne te concerne pas, et d'autre part tu n'es pas aptes à réaliser ce qu'il doit être."

Puis s'adressant à l'Anbu:

"J'arrive de suite."

Le Raikage tourna le dos, et s'en alla dans un éclair voilet, caractéristique de sa grande aura. Alucard se retrouva seul, d'un coup. Comme si en moins d'une seconde, le monde s'était détruit face à lui, le laissant perdu au milieu d'une parcelle de terre en dérive.
Il ne comprit pas pourquoi le Raikage lui avait parlé de cette façon, comment cela se faisait-il que quelque chose ne le concernait pas ? Alucard était Juunin et son dévoir était de protéger le village, tout ce qui y était rattaché le concernait... Le village comprend à la fois le lieu et ses habitants... Même le Raikage...

Tout ceci pour dire qu'Alucard fut profondément bouleversé par ce qui venait de se passer.
Il resta debout, sous l'orage naissant. La pluie commença à tomber sur son visage, les gouttes ruissellant sur sa peau déjà humidifée par sa tristesse. Le vent se mit à souffler, sifflant entre les feuilles agîtées des arbres, faisant nager les herbes sous formes de vagues régulières. La visibilité devint plus amoindrie, les nuages couvrant les rayons de lumière solaire, et par la même occasion la température ambiante. Alucard avait quelque peu froid, mais malgré tout ceci, il ne bougea pas.


-*Tu ne crois pas qu'il est temps de forger ton corps et ton esprit ?*-

Alucard venait de percevoir la voix de son père à travers ce désastre émotionel. Il y prêta attention, et réfléchit quelques instants.

*Tu as raison... Je ne dois pas me laisser emporter par ce qui m'attriste. Un ninja n'est pas humain au fond... C'est dans ces moments là où je me demande pourquoi je me suis embarqué dans ce genre de devenir.*

-*Parce que le monde ninja, même s'il n'est pas sentimentalement humain, l'est moralement. Un Ninja est doué d'un but pour lequel il se consacre entièrement. Là est la beauté de ce devenir...*-

*Passons la discussion. Sur quoi penses-tu que je devrais travailler ?*

-*Hum... Je dirais l'aggravation des blessures... C'est une technique de base pour ta médecine. Je te conseil de faire un Kage Bunshin pour t'entraîner dessus.*-

*Oui, tu n'as pas tort. Bon, où est-ce que j'ai mis mon livret ?*

Alucard fouilla quelques instants ses poches et en sortit un carnet où il avait pris en notes des explications sur quelques techniques médicinales. Il s'abrita sous un arbre pour pouvoir en lire le contenu, sans mouiller le livret.
Pendant de longues minutes, il étudia les quelques pages écrites sur la technique étudiée. Il revînt plusieurs fois sur un passage qu'il saisit au bout d'un certain moment.


-*Je crois que c'est bon, au pire j'ai appris le contenu par coeur...*-

Alucard se déplaça alors, quittant son abri naturel en vue d'un milieu sauvage et triste. La pluie avait humidifié le sol, le rendant presque boueux sous les pas légers d'Alucard.
Ce dernier exécuta les signes nécessaires au clonage, et un semblable à lui-même apparut. La fumée due à l'explosion de chakra se dissipa à peine créée, étant donné le vent qui soufflait sur le terrain.

Les deux Juunins se firent face. Alucard écouta les conseils de son père et attaqua d'un mouvement brusque et vif. Le clone fut projeté à quelques mètres. Se relevant avec douceur, il fixa de nouveau son égal.


-*Il faut que tu vises les points vitaux. Le frapper avec puissance comme tu sais le faire est inutile ici. La base réside dans la visée...*-
-*Tu te souviens de tes aptitudes au Byakugan, et celles du Jyuuken. C'est exactement le même principe. Sauf qu'ici, tu vises non pas les parties sensibles du réseau de chakra, mais celles du réseau sanguin. Ainsi que les organes importants.*-


Alucard partit aussitôt. Il s'appliqua à viser un point particulier du corps adverse: l'aorte. D'un coup fulgurant il frappa cet endroit, mais le choc fit exploser le clone dans une gerbe de fumée rapidement dissipée.

-*Ne fais pas de nouveau clone, nous allons nous entraîner sur ce tronc. Traces-y un motif précis.*-

*Il ne me restera plus qu'à m'acharner juqsu'à ce que j'atteigne ce point en profondeur, à chaque coup.*

Alucard s'exécuta. Il attrapa l'un de ses kunaïs, et grava une croix sur le tronc du chêne. Il se recula ensuite de quelques pas, se concentra et frappa de ses deux doigts. Sa gestuelle était imprégnée des mouvements Hyuuga, le Jyuuken qu'il apprit de lui-même ressortait en cet instant de précision. La cible fut presque atteinte. Le trou provoqué par le choc était placé à 5 centimètres de l'endroit escompté.
Alucard recommença alors ceci jusqu'à frapper 5 fois de suite le point tracé sur l'arbre.

Encore un et le Juunin réussissait l'exercice. L'arbre était parsemé de trous, en effet Alucard préférait mettre du chakra dans ses doigts, afin de ne pas se les briser sous l'impact.
Il se concentra, il venait de réussir quatre fois de suite le touché, encore un, un dernier.
Il fixa le point, puis lança son bras droit. ses doigts frappèrent avec puissance, légèrement trop. C'est ainsi que l'arbre craqua, le tronc balança et s'effondra à quelques pas du Juunin, impressioné.


-*Tu n'en fais pas un peu trop Alu ?*-

*J'ai été perturbé... J'ai repensé à tout à l'heure... Excuses-moi.*

Alucard se secoua la tête et invoqua un clone. Les deux médecins se mirent l'un en face de l'autre.
Le Juunin et le clone s'élancèrent alors, vifs et déterminés. Un enchaînement de coups dans le vent s'effectua alors. Chacun évitait les assauts de l'autre, sachant très bien que la technique était quasimment maîtrisée, et qu'un seul coup pourrait être aggravé.
C'est dans un élan de pied sauté qu'Alucard toucha son adversaire au visage, il en profita alors pour lui envoyé son poing dans la cage thoracique, étourdissant davantage son clone. Il asséna alors une nouvelle frappe précise au niveau du foi, puis à l'estomac...

Le Juunin remarqua que le clone était quasiment à bout de vitalité et s'arrêta. L'image d'Alucard se pencha, attrapant son ventre, blessé et abasourdi par la douleur.


"Les blessures étaient-elles plus profondes de façon exponentielle ?"

'"Aucun doute... kOfKoF... Plus les coups arrivaient plus ils étaient puissants, je pense que ce sont les dommages aggravés qui font que les blessures suivantes sont plus douloureuses... Enfin je ne sais pas comment l'exprimer..."

"Pas bien grave, j'ai compris. Merci."

Alucard dissipa son clone d'un coup dans le thorax et s'assit sur un rocher à proximité. Il sourit alors.

*Tu vois, ce n'était pas bien compliqué...*

-*Tu as tout de même mit un moment. La précision n'est pas accessible à tous. Cela te fait une technique de plus à ton répertoire...*-

*La prochaine... Il faut que j'étudie celle que je vais choisir... Mais un autre jour...*

[Alucard: +3xp apprentissage Aggravation des Blessures.]
[Alucard: +5xp RP (en comptant le post précédent)]

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Lun 23 Oct - 21:27

*Allez hop hop hop ! c'est repartit pour une nouvelle séance ! *

Alucard se réveilla survolté de sa sieste de l'après-midi. Il s'était endormi sur un rocher vert de mousse sauvage et agréablement confortable. Il appella directement un clone afin de ne pas perdre de temps.
Après avoir traversé un ruisseau, escaladé deux pans de montagnes et s'être infiltré au fin fond d'une jungle hospitalière, et oui, Alucard et son compatriote le clone arrivèrent sur leur aire d'entraînement. Le Juunin s'approcha d'un arbre, y accrocha son manteau et se replaça au centre des lieux. Le clone lui ne se soucia point de son accoutrement et se prépara durant ce temps.

Les deux Juunins effectuèrent plusieurs exercices physiques pour commencer. D'abord une course d'échauffement autour des lieux, ensuite une série d'étirement plutôt large de genre. Après une vingtaine de minutes, Alucard était fin prêt à s'entraîner.
Il déploya ses bras devant lui, et activa soudain son chakra. Les exercices de concentration d'énergie allaient débuter. Le Juunin malaxa son chakra des minutes durant, tentant d'en contrôler le flux le plus précisemment possible. Il sentait son chakra courir à travers son corps et réchauffer tous ses membres refroidis par le climat.
Au bout d'un moment, Alucard activa les sceaux de la métamorphose, il prit alors l'apparence de diverses personnes du village, en commençant par Kempachi, Rakuraï et Kazuma pour finir sur Shisui et Kimimaro tout en passant par Bubba et son ancienne amie Chihiro. Cette dernière transformation lui donna quelques soucis, ses souvenirs étant lointains... Mais c'est souriant qu'il termina l'exercice.


*Bon et bien... nous pouvons passer à l'apprentissage d'une nouvelle technique.*

*Ha ? laquelle me conseils-tu, père ?*

*Et bien, si l'on suit ton ouvrage, il faudrait passer par l'anesthésie générale... Cela nous sera utile pour la suite de ton répertoire.*

*Ok, pas de soucis.*

Alucard lu alors le paragraphe relatant du 'comment' de la technique. Il y vit quelques schémas mettant en scène un ninja en train de s'exercer sur un autre. Un second dessin illustrant la dose de chakra à exploiter ainsi que les signes à utiliser, et un dernier qui expliquait les effets de la technique sur un corps humain.
C'est ensuite que le Juunin se mit en place. Il répéta quelques fois la série de signes obligatoire avant de se tourner vers son clone, impatient de bouger.


"Approche toi, c'est une technique que je vais devoir tester sur ton corps immobile pour le moment."

Le clone vînt alors à sa rencontre, et s'arrêta à une distance suffisante. Le médecin plaqua alors ses mains l'une contre l'autre et exécuta l'enchaînement des sceaux. C'est ensuite qu'il s'approcha plus près du clone et qu'il le frappa au torse. Ce dernier suffoqua sous le choc un peu trop violent et se remit en place.
Alucard frappa alors le clone normalement, de son poing fermé.

Le kage Bunshin se prit le coup sans broncher et sans exploser. Alucard posa la question qui le titillait.


"As-tu ressentit quelque chose ?"

"... Tu es sérieux... tu m'as déboité la mâchoire ! T'as de la chance que je ne sois qu'un clone! Dans le cas contraire tu me l'aurais arrachée !"

"Ah... Pardon. Cette technique est censée anesthésier ton corps... Cela n'a donc pas marcher... J'ai pourtant respecté les signes, la dose de chakra... Mais peut-être qu'il ne faut pas que je te frappe aussi primitivement..."
"Comment font les médecins à l'hôpital pour anesthésier leurs patients ? Je n'ai jamais pratiquer ce genre d'intervention..."


Le clone ne sut quoi répondre, étant la copie de l'interrogateur...

*Ils utilisent une seringue et un produit anesthésiant.*

"Une piqure ?!!"

Sur ces mots de surprises le clone bondit de peur. L'idée de subir une piqure ne l'enchantait aucunement. Alucard le remarqua et s'approcha du clone terrifié.

"De toute manière, tu n'as pas le choix."
"Bon, replace toi."


Le clone se remit à sa place, la sueur sur le front. Alucard lui se plaça juste devant. Le Juunin se concentra de nouveau, exécuta la série de signe et utilisa la technique du Juuken pour la position des doigts. Ainsi il frappa le clone de ses deux doigts directeurs au niveau du bras droit, celui de chair et de sang. Les doigts du médecin ne perforèrent pas la peau comme une seringue mais ils injectèrent du chakra en grande quantité, le clone en eut un frisson.
Alucard frappa alors de nouveau son patient, mais cette fois de son poing fermé.

Le clone subit le coup une seconde fois, et déclara:


"Toujours rien... Enfin si justement. Mais pas de résultats attendus."

"Bon... Je dois mal m'y prendre."

*Entièrement d'accord... Tu ne fais pas attention pendant la réalisation des signes... Tu fais un coq au lieu d'un cheval, ce qui change la nature de ton chakra. Le cheval rendra ton énergie plus douce et rapide, ainsi elle pourra affecter les cellules nerveuses... réessaies.*

Alucard ne répondit pas et s'exécuta automatiquement.
La concentration habituelle, le malaxage... l'enchaînement des signes. Alucard fit attention à bien réaliser les bons signes avec fluidité, et vitesse. Puis, rapidement, il forma une pointe avec ses doigts et frappa le bras droit de son clone. Tout de suite après, il enchaîna avec un coup de pied sauté, prit dans l'élan de son action. Le clone recula, essuya sa bouche et regarda son homologue.


"Une petite douleur... mais pas tant que ça..."

"Ha, c'est donc mieux... Oui. Je vais devoir m'exercer encore un peu... D'ailleurs père, pendant combien de temps dure l'anesthésie quand elle est réussie ?"

*Environ 10 secondes pourquoi ?*

Soudain, une explosion se fit entendre, ainsi qu'un cri de douleur. Alucard se retourna et ne vit plus son clone. Seule une fumée grisâtre se baladait à peu près à son emplacement.

"Ha ! Ca veut dire que cela a marché ! Mais il va falloir que je m'entraîne vraiment pour la maîtriser. Je n'ai pas envoyé assez de chakra je pense... Bon, arrêtons nous là pour aujourd'hui..."

[Alucard: +3xp pour Anesthésie générale apprise]
[Alucard: +4xp pour RP]

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Mar 5 Déc - 22:31

Alucard descendit de l’arbre de façon plutôt inattendue. Une chute sans entrave, enfin si, le sol rocailleux et non moelleux le retint brutalement. Le Juunin détestait ce genre de réveil, cela lui secouait la matière cérébrale et lui donnait la sensation de subir un traumatisme grave. Une expérience personnelle… Les séquelles sont restées, et Alucard les ressens de temps à autres.
La Lune brillait faiblement au travers des épais nuages glissant au dessus des têtes. Un balai artistique, voilà ce qui se présentait au Médecin alors que la nuit venait d’assombrir la Terre. La nature se tus un instant, signalant l’endormissement des oiseaux diurnes, puis enclencha sa mélodie nocturne ; un doux son ponctuel, venant s’ajouter au croassement d’un crapaud et au bourdonnement d’un insecte vagabond.
Cela faisait quelques temps qu’Alucard n’avait pas entraîné son corps. L’entretien du physique était important, quelque soit l’Homme il se devait de se dépenser le plus souvent possible, remuant son mécanisme de l’effort intensif, réveillant la forme de la jeunesse. Une souplesse qu’Alucard n’avait point perdue, il devait juste se dégourdir un peu, après une sieste pareille.

Le jeune homme sentait les tensions s’apaiser, cependant le Raikage était parti en mission depuis trop longtemps à son goût, et un ami venait de disparaître… Un apprenti médecin, un garçon qui rêvait de prouver aux autres ce qu’il était au fond de lui… Alucard allait pour toujours garder en lui le souvenir de cet enfant, et allait à présent vivre pour deux.
Kazuma Takayanagi désirait pratiquer le même art que le Juunin, ce dernier décida donc de percer la perfection dans cet Art.

Il continua aujourd’hui son apprentissage médical. Il était loin de maîtriser toutes les techniques de cette branche, connues à Kumo. La prochaine était pour aujourd’hui… Qu’allait-il bien pouvoir apprendre ? Une analyse de ses notes qu’il avait prises à la Bibliothèque un jour de grand froid. La liste évoquait les noms des techniques intéressantes, et leur référence dans un livre spécial qu’Alucard avait toujours dans son sac à dos. Certains noms étaient barrés d’un trait délicat, presque perfectionniste. Le nom suivant était « Spasmes Musculaires ». Un Jutsu que le médecin convoitait depuis un moment déjà, provoquer un phénomène qui lui arrivait souvent lors de son sommeil l’intéressait au plus haut point.

« Comment ça marche ? » se demandait-il régulièrement. Aujourd’hui, il allait en avoir la réponse. Il attrapa son livre en fouillant dans son sac. Il l’ouvrit délicatement et chercha la page indiqué sur ses notes… Arrivé à la page 135, il s’arrêta et commença à en lire le contenu.


° « Les Spasmes musculaires sont une réaction du corps provoquée par une sorte de dégénérescence des muscles. Ceux-ci sont secoués violemment en raison d’un choc brutal, d’une liaison nerveuse défaillante ou d’une crise particulière. Il peut arriver que lors d’un sommeil, le corps soit pris de spasmes musculaires courts mais assez intenses pour réveiller le paresseux. Pourquoi ? Et bien, dans ce cas précis, le spasme et en fait un réflexe miotatique. En effet, ce phénomène arrive souvent lorsque, durant un rêve, on se retrouve face à un vide, ou quand on tombe dans un précipice. Le corps est alors persuadé qu’il s’agit d’une réelle chute et tente de rééquilibrer son poids au dessus du sol. Comme lorsque vous tombez en avant, un réflexe vous fait revenir à votre position droite… Les spasmes musculaires se rapprochent de cette idée. Il ne faut cependant pas provoquer une chute, ni un endormissement. Mais il faut ici frapper des points précis des muscles, où fragilité et abondance nerveuse sont présentes.

Comment ? Il faut… »°


Alucard ferma le livre. Il désirait trouver de lui-même la solution. Une information importante resta gravée, il fallait frapper « des points précis des muscles »… Mais comment les connaître ? L’habitude, la connaissance de l’anatomie se dit-il. Il les avait ! C’est pourquoi il retira son manteau et appela un clone à son secours. Un corps d’entraînement n’était pas négligeable. Alucard demanda ensuite à son clone de retirer la majorité de ses vêtements. Ce dernier obéît et une fois fait, il leva les bras comme s’il était en consultation. C’était l’idée.

Alucard examina précisément la composition nerveuse de ‘son’ corps. Il palpa la tête, puis le cou, le dos, les bras, le torse, le ventre et enfin les jambes. Connaître parfaitement l’emplacement des structures nerveuses importantes était primordial, car dans un combat le torse n’était pas forcément ce qu’il y avait de plus accessible. Une fois l’examen fait, il recommença. Et ce, une dizaine de fois. Ensuite, il demanda à son clone de se rhabiller.

Pendant ce temps, Alucard se concentra pour incorporer à sa mémoire ce qu’il venait d’apprendre. Il s’assit en tailleur, et ferma les yeux. Au fond de sa réflexion, il visualisa le corps de son clone et en indiqua par des sortes de repères rouges les parties sensibles…

Il termina rapidement, puis se pencha cette fois-ci sur l’enchaînement de signes. Il n’y en avait pas beaucoup, le tout était d’insuffler aux doigts une pulsion électrique afin de perturber un nerf dans son activité.


« C’est bon. Je vais faire quelques essais sur toi, et ensuite on passera à une situation de combat. »

Alucard venait de donner le signal. Il avait terminé de réfléchir, il était prêt pour l’action, l’aspect pratique de la technique.
Il s’approcha du clone, exécuta la courte série de signes et se concentra une seconde. En un instant il visualisa les emplacements des nerfs sensibles et en frappa un violemment de son index droit. Au moment de l’impact, très court, il déchargea une faible quantité de chakra orienté en électricité. Le clone eu un mouvement de l’épaule et commença à être secoué de spasmes à ce même endroit. L’effet se dissipa rapidement.


« Je constate que c’est assez court… Il faut maintenant que j’arrive à le faire plus rapidement, et avec plus d’intensité. »

Il fit un signe à son clone, indiquant que ce dernier pouvait maintenant se déplacer à sa guise, et se battre à sa convenance.
Alucard se jeta sur son clone, qui esquiva et tenta un coup de pied retourné. Le Juunin exécuta les signes adéquats et frappa de ses deux doigts le mollet de son clone. L’impact de chakra fut visible durant un instant et le clone tomba au sol. Sa jambe fut prises de spasmes légers et redevînt normale sous peu.


« Encore un peu… »

Le clone se releva et recula. Cette fois-ci c’est lui qui engagea le corps à corps, un scalpel de chakra activé. Alucard prit toutes précautions pour esquiver au mieux, c'est-à-dire en sautant sur le côté. Une simple esquive n’aurait servie à rien, mais Alucard connaissait les secrets de la technique. Il activa le Byakugan avant que son clone ne le rejoigne. Ce dernier sauta en l’air et abattit son bras vers sa cible, Alucard bloqua le coup au niveau de l’avant bras et repoussa l’ennemi. Il joignit ses mains et attendit. Le Clone fonça droit sur lui, et Alucard activa la création d’un bunshin. Celui-ci servit de bouclier, ce qui permit au Juunin de préparer les signes tranquillement et de prendre le temps de visualiser les zones nerveuses. A peine le clone s’était-il rééquilibré de son attaque qu’il fut frappé juste au dessous de la gorge. Il eut alors une réaction brutale et son corps fut secoué comme prévu par de violents spasmes. Cette fois-ci Alucard avait mis la dose, et avait pris son temps pour cela. Cette opportunité lui permit d’activer un jutsu héréditaire, une technique de combat plus qu’un jutsu… Alucard pulvérisa son clone au moyen de 126 coups précis.

Le voile de fumée se dissipa rapidement, le vent s’était levé et Alucard maîtrisait une nouvelle technique médicale. Il regarda le ciel sombre, parsemé d’Etoiles brillantes. Les nuages n’étaient plus. Une pensée pour Kazuma, une offrande de son effort du soir.


*Encore quelques temps et je pourrais te faire honneur…*

[Alucard: +3xp pour apprentissage des "Spasmes Musculaires"]
[Alucard: +4xp pour RP]

MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   Jeu 5 Juil - 15:00

*Alu, tu as travaillé dur jusqu'à aujourd'hui pour devenir un excellent médecin. Et c'est ce que tu es... Cependant, par ma faute tu ne peux plus apprendre les nouvelles techniques de cette voix qui est tienne... Je suis désolé. C'est pourquoi je vais faire en sorte d'habituer ton corps à celles-ci. Lorsque tu reviendras à toi leur apprentissage n'en sera que plus facile. J'aggrandis ton répertoire, fils...*

Alucard attrapa un carnet de sa poche, et en lu le contenu. L'écriture était sale et occupait la totalité des pages, certaines contenaient des schémas en couleur ou non, d'autres comportaient des annotations visiblement ajoutées après divers essais. Après quelques minutes de lecture, le Juunin se leva et retira son manteau, le haut de son corps étant à présent découvert il se chercha un coin d'ombre afin d'éviter des blessures inutiles... Un gigantesque arbre ne mit pas longtemps à être repéré et utilisé à des fins protectrices. Tout était prêt, ne restait plus qu'à faire des tests.

Incisant son bras à l'aide d'un kunaï, il libéra une certaine quantité de sang dans les airs et la modifia pour en faire une dizaine de solides de diverses formes. Ces solides commencèrent à tournoyer autour de lui tandis qu'il fermait les yeux pour une meilleure concentration. Soudain l'un des solide rompit le mouvement et vînt percuter l'homoplate droite du Juunin. Celui-ci avança d'un pas sous le choc et se replaça. Un autre solide vînt le frapper au ventre, lui arrachant un hoquet de stupéfaction. Un à un les solides venaient et repartaient après avoir percuté le corps du médecin, laissant chaque fois une marque distincte d'abord rouge, puis bleue au bout d'un certain temps. Au bout d'une dizaine de minute, les solides tournaient et attaquaient bien plus rapidement qu'au départ. De son côté, Alucard se concentrait pour bouger le moins possible après chaque impact, il tentait de renforcer les muscles sous sa peau afin que ceux ci le protègent de tout impact extérieur.

Au bout d'une demi heure il fit une courte pause, examinant les dégâts occasionnés par l'exercice. Le seul endroit où il ne ressentait aucune douleur était son bras gauche, mais quoi de plus normal étant donné sa consistance. La pause étant terminé il se releva et modifia la forme de son sang. Ce dernier représentait maintenant une multitude d'armes diverses: baton, kunaï, senbon, katana...
L'exercice était devenu bien dangereux, mais en combat l'ennemi ne se retiendrait pas d'utiliser tout ce qu'il possèderait sur l'isntant.

Le sang se remit à tournoyer et par intervalles irréguliers chaque arme attaqua son créateur. Lorsque se fut le Katana Alucard ne put retenir un son de douleur alors que la lame lui incisait le bas du dos. Du sang commençait à couler peu à peu, surtout après chaque assaut du Katana. C'est au bout d'une heure totale de travail acharné que le Juunin ne ressentait plus son corps. Noirâtre à cause du sang séché et des bleus naissant, il était tailladé de toute part, et malgré tout le médecin ne ressentait plus rien. La douleur était devenu tellement intense que son cerveau sécrétait une quantité incroyable d'antidouleur. Voilà le but de la technique. Faire en sorte que le cerveau, à tout instant, sécrète cette substance en plus ou moins grande quantité. Ainsi le médecin n'a plus besoin d'armure, son corps ne réagissant plus beaucoup à la douleur et étant de plus en plus résistant via les entraînements quotidiens.

Il faisait nuit quand Alucard se réveilla. Il s'était évanoui à la suite de son entraînement et son corps était encore meurtri par ses propres coups. Affrontant les douleurs secondaires (courbatures et inflammations), il se leva et se dirigea vers le centre-ville.


[Alucard: +3xp pour Hyper-métabolisme appris.]
[Alucard: +2xp RP]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entraînement d'Alucard   

Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» Entraînement d'Alucard
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-