Partagez | 
 

 Cours pour Akogare Hyûga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Cours pour Akogare Hyûga   Lun 19 Déc - 19:01

Rappel du premier message :

Akogare entra dans la salle, accompagné du Chuunin, ce dernier était un peu inquiet par la relative timidité du jeune garçon. Pour apaiser l'ambiance, il le fit asseoir, et lui donna un livre sur les techniques de base.

[Jujuko]"Prend ce livre, nous allons le regarder ensemble pour savoir quelles techniques tu souhaites apprendre."

Le livre décrivait les techniques, leur utilité, leur réalisation et leur application en combat. Des illustrations étaient représentées sur toutes les pages, afin de faciliter la compréhension des jutsus décris. Jujuko s'adressa à Akogare en pointant du doigt le chapitre sur le clonage non consistant:

[Jujuko]"Je vais commencer par ce jutsu, le clonage non-consistant, qu'en dis tu ?"

AuteurMessage
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Mar 24 Jan - 15:53

[ Situe la scène comme ça t'arrange. ^^ ]

Cette matinée était quelques peu avancée, et Jujuko n'avait toujours pas vu son étudiant. Il commençait à s'inquiéter du sort de celui-ci, et à douter sur ses capacités de récupération. Il se gratta longuement la tête à la recherche d'une raison qui ferait qu'Akogare soit si en retard. Après deux minutes d'intense réflexion, le doigt qui grattait la tête de l'homme, arrêta de bouger. Puis, celui-ci frappa le revers d'une main dans la paume de l'autre.

[Jujuko]"Mais c'est bien sûr ! Il doit être avec son ami. Bon alors rien de bien grave, je pense que je me suis fait du souci pour rien."

Le Chuunin cessa de tourner en rond, et sortit prendre l'air devant l'entrée de l'Académie. Il s'étira le dos en arrière avant de lever ses bras au ciel pour finir de faire partir les dernières petites bulles d'air qui s'étaient nichées dans ses articulations. Il resta dehors pendant 5 minutes pour réfléchir au cours qu'il allait donner à son petit étudiant.

[Jujuko]*Bon... la furie enflammée de Konoha sera très bien pour lui, mais comment faire... Il a sûrement gagné en vitesse avec l'entraînement d'hier, il ne manque plus qu'à lui apprendre à enflammer son shakra. Je pense qu'il devrait y arriver assez rapidement... cette technique devrait être vite apprise.*

L'homme continuait de réfléchir tout en faisant un petit échauffement matinal... après tout, lui aussi était ninja, et se devait de s'entraîner. Il tua alors le temps en faisant plusieurs exercices en rapport avec la technique qu'il souhaitait enseigner à son étudiant.

MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Jeu 26 Jan - 20:02

[Désolé pour le temsp de réponse.]
[Rah, je dois reprendre tout mes calculs sur la durée. Je pense que je vais utiliser la matinée précédent la seconde rencontre avec San.]

Il était tard. Après avoir passé l'après-midi avec San, Akogare était fatigué. La douleur s'était estompée peu à peu, comme prévu. La pommade était véritablement efficace.
Il n'avait pas le temps de se préparer beaucoup plus. Après s'être habillé, il partit dans les rues déjà animées de Konoha.

Le Hyuuga atteint rapidement l'Académie. Il se doutait que Jujuko y était déjà, d'ailleurs peut-être était-il partis ?
Non, il était là.
Akogare ralenti le pas, arrivant en marchant de son habituel pas calme.


[Akogare]"Bonjour."

Il arriva juste à côté de son sensei, sans prononcer de paroles supplémentaire. Puis il lui jeta un regard en biais, avant de se tourner complètement vers lui.

[Akogare]"Désolé pour le retard. Je suis sorti hier, et je ne me suis pas levé."

L'habituelle franchise du Hyuuga. Il aurait pu facilement enjoliver les faits, mais il n'en voyait pas l'intérêt. Il fit craquer ses doigts, prêt à débuter.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Sam 28 Jan - 18:28

Le Chuunin intérrompit son échauffement avant de tourner la tête vers son étudiant. Il ferma les yeux, baissa les bras le long de son corps et expira lentement l'air de ses poumons.

[Jujuko]"Bonjour, Akogare... commence à t'échauffer tout seul."

[ Suite plus tard... j'ai pas d'inspiration là. désolé. ]

MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Sam 28 Jan - 22:42

Jujuko ne lui ayant pas précisé ce qu'il allait étudié, Akogare se contenta de faire des assouplisements. Probablement qu'ils allaient travailler un nouvel exemple de la puissance du Taijutsu.
Akogare devenait plus fort de jour en jour, tant sur le plan physique que mental.
Et, le Hyuuga aimait bien les changements de ce genre.

Plus aucunes blessures de la veille ne l'élançaient, du moins, en apparence. Si jamais il venait à se faire toucher, il risquerait de le sentir passer. Un exercice de vitesse ? Ou bien de puissance de frappe ?
Dans tout les cas, il jugea préférable de bien échauffer ses muscles. Notamment les jambes, et les bras, qui risquaient d'être plus sollicités que le reste.

Le Hyuuga était impatient de commencer, et il fixait de temps à autre son sensei, guettant le moment où il lui dirait d'arrêter, et où Akogare pourrait commencer l'apprentissage d'une nouvelle technique.

Souvent, Akogare avait vu des étudiants s'échauffer en faisant des pompes. Il trouvait ça ridicule, les pompes n'étant pas faites pour s'échauffer, loin de là. Ca fatigue pour rien, et ce n'est pas la brûlure que l'on ressent dans ses bras qui montre qu'ils sont échauffés.
Une erreur commune. Mais après, chacun sa technique.
Le Hyuuga lui préférait, allonger ses jambes et ses bras, faire tourner sa tête, jusqu'à ce qu'il sente qu'il était prêt à commencer l'exercice.

Et il était prêt.

Il s'arrêta, dévisageant Jujuko.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Dim 29 Jan - 3:58

Alors qu'il était en pleine réflexion, le regard accaparé par le vide, le Chuunin s'interrompit et tourna la tête vers le jeune Hyuga. Il leva un sourcil, l'esprit toujours absorbé par la réflexion et resta mué. Il baissa les yeux pour les poser sur les pieds de son étudiant, avant de remonter lentement son regard pour qu'il atteigne sa chevelure bleutée. Il ouvrit la bouche comme pour engager la discussion, et la referma aussitôt, signe de la contradiction qui animait l'esprit de Jujuko. Il se gratta alors le menton en levant les yeux au ciel et secoua la tête avant d'enfin articuler quelques mots:

[Jujuko]"Tu es devenu vraiment plus fort en si peu de temps... il nous reste plus beaucoup de techniques à étudier. Celle-ci sera l'une des dernières, la suite de ton évolution dépendra de ton travail personnel. Je pense que tu as beaucoup évolué, et je suis fier d'avoir un élève comme toi..."

Visiblement il s'agit d'une confession... Akogare ne savait que dire, il hésita lui aussi se passa la main derrière la tête comme il le fait si souvent. Puis, le Chuunin se mit à sourire, soulagé d'avoir pu partager ce sentiment qui le lie à son étudiant. Il leva sa main à son visage, et se gratta une narine avec le pouce avant de dire d'une voie énergique:

[Jujuko]"Très bien, maintenant que tu t'es échauffé, il ne fait nul doute que tu seras capable de réaliser la technique que je vais te montrer. Il s'agit d'une technique propre à Konoha, ne l'utilise que si tu ne peux pas prendre le dessus autrement. Les techniques du village doivent rester secrète, car elles sont notre atout."

Les yeux d'Akogare brillaient comme à chaque fois que son sensei parlait avec autant d'énergie. Cette technique attirait son attention, et les quelques mots de l'instructeur avaient suffit pour attirer la curiosité du jeune Hyuga. L'homme, voyant qu'il avait toute l'attention de son étudiant, poursuivit l'explication.

[Jujuko]"La Furie Enflammée ! Elle se déroule en trois phases..."
Le chuunin leva alors son index vers le ciel avant de continuer...
[Jujuko]"Phase un: La Concentration. Il faut rassembler ses forces et conditionner ses muscles à un effort bref, mais intense."
Il leva alors le majeur en regardant fixement Akogare...
[Jujuko]"Phase deux: L'impulsion. Les muscles doivent se contracter brutalement pour frapper rapidement tes adversaires."
Enfin, il dressa son annulaire et d'ajouta...
[Jujuko]"Phase trois: L'impact enflammé. Tu devras enflammer tes poings afin de blesser lourdement tes cibles."

Il s'arrêta de parler quelques secondes avant de montrer la technique à Akogare. L'homme ferma les yeux et en un rien de temps les ré-ouvrit. Il sauta en effectuant un quart de rotation sur lui même... ses poings prirent feu, juste avant qu'il le frappe d'un back fist. Il continua sa rotation pour donner un nouveau revers de main avec son autre poing. Il se remit droit et regarda le jeu Hyuga. Les flammes jaunes brûlaient de tout leur feu et englobaient encore les deux poings du Chuunin. Après quelques secondes, elles s'étouffèrent d'elles même permettant à Jujuko de remettre ses cheveux en place.

[Jujuko]"La première phase nécessite que tu malaxes ton shakra en prévision des phases suivantes. Tu dois te donner le temps de préparer ton attaque et savoir exactement quels muscles solliciter, et où frapper.
Pendant la seconde phase, tu te dois concentrer ton shakra dans tes poings tout en amorçant le premier mouvement.
La dernière phase dépend de la réussite des deux autres, il te faudra expulser ton shakra hors de tes poings, et le faire suffisamment vite pour qu'ils s'enflamment tout en portant le premier coup.
La rotation est un mouvement simple et naturel, elle te permettra de porter un coup très puissant. Ton impulsion musculaire doit être suffisamment violente pour accélérer le mouvement rotatif. Enfin, les poings enflammés brûleront tes adversaires."


Jujuko se gratta en dessus l'oeil droit, et sourit à son étudiant. Il tendit son bras gauche à l'horizontal et l'enflamma à nouveau. Il ajouta un dernier détail pour conclure avant qu'Akogare ne s'exerce.

[Jujuko]"Cette technique te permettra d'attaquer plusieurs ennemis dans un laps de temps très court. Elle pourra notamment te permettre d'exploser les clones adverses avec une garantie de 100% grâce aux flammes de tes poings. Essaye d'enflammer ton poing, ensuite tu devras faire prendre feu aux deux. Une fois que tu auras maîtrisé ceci, tu t'entraîneras sur la première phase, jusqu'à d'atteindre la dernière."

MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Lun 30 Jan - 0:57

Au fil des indications de Jujuko, le Hyuuga hochait la tête. L'exercice promettait d'être intéressant, et le Chuunin ne lui avait pas menti la veille, lorsqu'il avait déclaré que l'exercice serait plus technique que physique.
Enflammer ses poings ? A dire vrai, Akogare ne savait pas comment s'y prendre.
Il ne demanda pas d'explications à Jujuko. D'une part, il ne le souhaitait pas, et de toute façon il n'aurait eu pour seule réponse qu'un sourire étudié, et une phrase l'incitant à ouvrir les portes seul.
Le garçon observait son poing s'ouvrir et se refermer, cherchant dans la paume de sa main le secret de la technique.
Sans même qu'il y pense, son chakra s'était concentré dans ses bras, descendant doucement dans ses doigts.
Il le sentait circuler, tourbillonner en lui.

Akogare leva son poing droit devant lui, le tenant ouvert.

Il laissa son chakra s'écouler, un flot pratiquement invisible à l'oeil nu. Il le regarda se disperser dans les airs, et sans prévenir, il fit revenir son bras à lui et le projeta violemment en avant, expulsant une partie de son chakra hors de son poing.
Quelques flammèches apparurent sur ses doigts, et Akogare continua à les alimenter.
De plus en plus de flammes s’accrochaient aux poings fermés du Hyuuga, alors que ce dernier n'avait même pas terminé son mouvement.
Il dut tourner sur lui même afin de garder une vitesse constante, le jutsu n'ayant pas encore revêtu sa forme finale.
Cependant, bien vite les flammèches s'évaporèrent dans les airs.

Il sourit à Jujuko en haussant les épaules, un sourire désolé affiché.
Mais il n'avait pas oublié la seconde partie de ce premier exercice. C'était amusant de savoir que l'on pouvait enflammer ses poings. Jamais il ne l'aurait imaginé.

Akogare laissa pendre ses deux bras contre son corps. Poussant un petit et inaudible soupir, il donna le temps à son esprit pour se préparer et se mettre en marche. Apparemment, il n’était pas suffisamment rapide. Ou alors il n'avait pas un prolongement de bras convenable.
Dans tout les cas, il fallait qu’il se concentre. Le Hyuuga avait décidé de remplir l’exercice d’une seule traite. La technique était assez complexe, et si il n’arrivait pas à enflammer ses poings, se serait beaucoup d’efforts pour rien.
Néanmoins. Akogare n’avait pas de temps à perdre. Il savait parfaitement ce qu’il faisait, même si cette technique lui était inconnue, le Hyuuga ayant prit l’habitude d’analyser les risques possibles. Le fait que même en ne sachant pas spécialement comment s’y prendre pour faire s’embraser ses poings, il jugeait que ça ne servirait pas à grand-chose de continuer à essayer.
Le plus souvent, l’inspiration vient dans les moments de besoin.

Akogare secoua ses bras, avant de reprendre. Son chakra était toujours aggloméré dans ses bras, impatient d’en sortir.
Sa poitrine se soulevait doucement, alors que ses pensées se focalisaient sur son objectif du moment.
Bien. Il avait toute la concentration nécessaire, le Hyuuga ne percevait à présent plus que les battements lourds et réguliers de son cœur.

Il força sur ses muscles, les sentant se durcirent et se tendrent à son commandement. Akogare maîtrisait son corps, ce qui était toujours pratique pour un étudiant en Taijutsu.
La vitesse devait être sienne dans l’exercice. Il surprendrait déjà quelques gouttes de sueur glisser sur sa peau.
Akogare malaxait son chakra en continu, sans y accorder d’importance. Immédiatement, il balança ses deux poings simultanément en avant.
Au sol, un nuage de poussière et de sable s’élevait, au fur et à mesure des tours qu’exécutait le garçon pour permettre à son chakra de s’embraser Ce dernier le fit assez rapidement, les timides flammèches se transformant peu à peu en un brasier.
Il frappait le vent, jouant avec le feu sauvage concentré dans ses mains.

Le Hyuuga venait de réussir une bonne moitié de l'exercice, mais désormais il manquait le plus fatiguant. Cette technique ne consistait pas seulement à avoir un peu de amtière incandescente sur les poings. Non, maintenant, il fallait utiliser toute la tension qu'Akogare avait rassemblé pour frapper vite, et fort.

Le jeune garçn, se baissa d'un ample et simple mouvement, tordant son dos pour prendre le plus d'élan possible. Utilisant à nouveau son chakra qui flottait autour de ses bras, pour accélerer leur vitesse.

Ses cheveux hors de son visage concentré, il envoya son bras en un point situé plus haut que lui, avant d'immédiament le ramener à lui pour l'envoyer plus bas.
Akogare sentait la chaleur lui roussir les joues et les cheveux, mais il poursuivait ses mouvements, éprouvant un étrange plaisir. Il bougeait également ses jambes, prenant garde toutefois à ne pas se laisser emporter par la vitesse employée.

Finalement, il dissipa le sort, se reculant de plusieurs pas. La tête lui tournait, et de grosses gouttes de sueur s'écoulaient de son front, tant par la chaleur dégageait quelques instant plus tôt que par la fatigue de l'effort soutenu. Son coeur était affolé, surpris de la quantité d'énergie nécessaire.
Akogare porta une de ses mains à son visage, épongeant la sueur qui s'y était déposée, et de façon à prévenir le léger vertige qu'il ressentait.
Il secoua la tête, et se frotta les mains.

En fait, le Hyuuga ne l'avait pas remarqué, mais il était déjà trempé.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Mer 1 Fév - 22:09

Le Chuunin regardait attentivement son étudiant se démener dans ses exercices, ne sachant pas vraiment pourquoi, le résultat ne lui plaisait pas. Il se mit à réfléchir pour donner un coup de pouce au jeune Hyuga. Il se grattait la tête énergiquement tout en observant chacun des mouvements de son élève. Akogare s'arrêta de lui même, il était en sueur à cause des flammes et surtout à cause de l'énergie que requerrait cette technique.

[Jujuko]"Tu n'arrives pas à bien stabiliser les flammes... Il faut que l'explosion enflamme le shakra, mais il faut aussi que tu continues d'expulser celui-ci. L'explosion est très coûteuse en énergie comparée à l'entretien. C'est pour cela que bien souvent, on enflamme nos poings et qu'on essaye d'entretenir le plus possible le feu pour continuer de frapper nos adversaires après cette technique. Même si ton timing n'est pas mauvais, tu te dois de bien comprendre la philosophie de ce jutsu."

Akogare semblait bien comprendre de quoi il s’agissait, mais cette technique était malgré tout plus complexe que Jujuko ne le laissait entendre. La synchronisation devait être parfaite, tout comme la maîtrise du shakra et la vivacité des muscles.

[Jujuko]"Enflammer ces poings c'est la touche finale qui fait de ce jutsu une arme idéale pour briser des clones, et dérouter l'ennemi. Prend le temps qu'il faut, mais comprends le jutsu que tu veux apprendre. Perçois les possibilités qu'il t'offre..."

MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Dim 5 Fév - 18:25

Le Hyuuga se passa les doigts dans les cheveux, sentant toute l'humidité qui s'en dégageait. Il n'était pas fatigué, cependant il sentait très clairement qu'une onde de choc balayait l'intérieur de son corps.
De sa manche, il s'épongea le front. Akogare se recula un peu, jetant un coup d'oeil à Jujuko.
Il devait faire attention à lui, voir à ne pas utiliser trop de ses ressources. Le garçon avait appris à le faire, il y a déjà un moment.

Une fois à distance respectable, il ferma les yeux, le meilleur moyen pour se préparer à un malaxage violent et intensif de chakra. Le Hyuuga n'avait jamais essayé un effort continu au niveau du chakra, une fois malaxé, il l'utilisait tout de suite, sans se préoccuper par la suite de son sort.
Cette fois, en plus de veiller à réaliser les gestes corrects, il devait gérer le flux de son énergie.

Akogare pouvait presque suivre du doigt les mouvements sauvages mais contrôlés de son chakra. Il n'entendait plus que les battements de son coeur qui se répercutaient sourdement en lui.
Le feu est un élément particulièrement volage et aléatoire. Prétendre le contrôler serait de la vantardise, néanmoins, le Hyuuga pouvait au moins essayer de le maintenir.
Il poussa un soupir, avant de mettre ses bras dans la position la plus adéquate.

Le chakra bouillonnait dans ses bras, prêt à en jaillir avec force. Mais il le garda en lui, jusqu'à le sentir se presser contre sa peau.
Akogare envoya l'un de ses poings en avant, s'en l'embraser préalablement. Il utilisait toute la vitesse que les enseignements précédents lui avaient permis d'acquérir. Ses bras revenaient à lui pour frapper à nouveau, alors que le Hyuuga avançait en avant.
Le garçon laissa son chakra sortir de son corps, le sentant se répandre dans l'air lentement.
Il activa le jutsu à cet instant.

Comprenait-il la Furie ? A vrai dire, à ce moment là, il n'en savait rien, et ce n'était pas sa priorité.
Bientôt il sentit les flammes lui lécher les doigts, puis les mains, puis elles englobèrent l'intégralité de ses bras.
A nouveau, la chaleur se fit reconnaître, et instinctivement il aurait brisé le contact enflammé. Mais, Akogare continuait d'alimenter ses poings en chakra.

Il frappait devant lui, alternant les angles, la matière incandescente continuant de se répandre sur ses bras. La poussière que soulevait ses déplacements commençait à s'élever devant ses yeux, cependant, il n'avait pas besoin de ligne de vue pour poursuivre et achever la technique.
Sa gorge était sèche, du fait de l'intense chaleur qui manquait de le faire suffoquer. Le coeur d'Akogare battait vite, absorbant avec avidité le peu d'air que le feu laissait échapper.
Avant d'arrêter la technique, Le Hyuuga se fit un devoir de stopper l'avançée des flammes. Elles ne le brûlaient pas, son chakra le protégeant, cependant, le fait qu'elles grimpent le long de ses bras l'inquiétait malgré tout.
Rapidement, le feu retomba, se contentant d'embraser ses poings serrés, augmentant grandement la puissance du feu.
Le Hyuuga cessa d'alimenter ses poings, et le feu s'éteignit lentement, un vague nuage de fumée comme seul témoin.

Imméditament, le garçon mit ses mains sur ses genoux, toussant et tentant de récupérer un peu de souffle. La Furie était particulièrement éprouvante, et dans le futur, Akogare savait qu'il faudrait l'étudier plus avant, de façon à palier aux effets secondaires.
Akogare aurait juré que l'exécution de la Furie lui avait prit plusieurs minutes.
Mais comme si il sortait d'une étrange transe, il sut que c'était faux. Et très vite, ses muscles approuvèrent sa pensée, se faisant cruellement ressentir.
Grimaçant, il passa sa main enfumée dessus, massant les points sensibles de son bras, et appuyant sur certains points clés, comme le lui avait enseigné sa mère. Cela avait le mérite d'être une méthode spécialement rapide.
Akogare se redressa de toute sa taille, toussant à nouveau.

Malgré sa naturelle circonspection que causait en Akogare le feu, il savait la technique acquise. Il faudrait probablement la travailler plus, pour pouvoir en maîtriser toutes les subtilités.
Mais il avait le temps d'y penser.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Mar 7 Fév - 0:39

L'étudiant s'arrêta après la progression rapide dont il avait fait preuve. La technique n'était pas parfaite, mais comment pouvait t'elle l'être alors même qu'elle requérait des années de pratique. Toute fois, Akogare avait démontré encore une fois son talent naturel. Il avait compris le mécanisme de base de ce jutsu, ce qui était l'essentiel. Voyant que l'organisme du jeune Hyuga avait souffert, Jujuko lança son bidon d'eau. La scène était devenue presque rituelle pour les deux individus.

[Jujuko]"Bien, inutile de te faire des précisions barbantes, tu as fait l'essentiel. J'aimerai en revanche t'enseigner une dernière technique avant de m'absenter. J'ai beaucoup d'étudiants en ce moment, et je ne pourrais pas t'entraîner avant un long moment."

Le jeune garçon qui venait de se désaltérer releva la tête vers son sensei. Ses cheveux collaient sur son front en sueur. Il passa son avant bras dessus afin d'éponger le liquide. L'instructeur se gratta la tête en souriant avant s'ajouter.

[Jujuko]"J'ai actuellement 2 étudiantes, il faudrait que je te les présente car elles feront partie de ton équipe... le temps me manque, mais je te donne leur nom, si des fois tu venais à les croiser : Auroe et Tinuviel."

Akogare se mis à sourire, et laissant Jujuko entamer la description de la technique qui netterrait un terme à son apprentissage.

[Jujuko]"En attendant, j'ai assez de temps pour d'initier à la tornade de Konoha. Je ne pense pas que tu la maîtriseras ce soir, mais tu pourras finaliser ton entraînement en solitaire."

L'homme se gratta le front avec un regard absent. Puis la lumière réapparue dans ses yeux avant qu'il ne rentre dans le détail de l'explication.

[Jujuko]"Cette technique te permet de donner l'assaut à distance. Elle est assez pratique pour engager le combat et atteindre ton adversaire au corps à corps. Le principe est simple, il prendre quelques pas d'élan, et donner une impulsion suffisamment puissante pour bondir vers ton adversaire. La vitesse de ce saut provoque de légères perturbations dans l'air, et lorsque ton pied arrive au niveau de ton ennemi, il subit une onde de choc à cause de l'air comprimé autour de ton pied."

Levant un sourcil, se jeune Hyuga se mis à sourire comme si Jujuko était en train de se moquer de lui. Mais Jujuko continua pour bien faire comprendre la technique à son étudiant.

[Jujuko]"Les choses auxquelles tu devras t'entraîner seront l'impulsion et la précision. Pour la première il te faudra passer du temps pour réussir à prendre une impulsion suffisamment puissante pour te faire parcourir une longue distance en sautant. Pour la seconde, il faudra que tu attaches de l'importance à viser juste plus qu'à frapper fort. La puissance vient de la vitesse, et de la pression appliquée à l'air... je te montre un exemple."

L'homme se mit en position, il était à 8 mètres d'un arbre. Il recula une jambe avant de la fléchir légèrement. En une fraction de secondes, il décolla, faisant se soulever un petit nuage de poussière. Pendant un court instant, il semblait voler, jambe droite tendue vers l'avant. On pouvait voir à l'oeil nu les turbulences émanant de la grande vitesse à laquelle il se déplaçait, avant qu'il ne percute le tronc de l'arbre. L'écorce gicla de tous les côtés laissant le tronc de l'arbre nu. Jujuko était jambes fléchies, à la perpendiculaire du tronc. Il sauta et tourna la tête vers Akogare en souriant.

[Jujuko]"Pour l'impulsion, il te faudra un peu de chakra... sert toi des enseignement tirés lorsque tu as cherché à comprendre la Furie Enflammée... Je t'ai à peu prêt tout dit sur cette technique... A toi de jouer."

[ Akogare Hyûga: +16XP RP/Entraînement & Furie Enflammée Apprise. ]
[ Jiraiya: +10XP RP/Enseignement ]

MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Mer 8 Fév - 1:14

Alors qu'Akogare était toujours à essayer de recouvrir des forces, il eu la surprise d'entendre Jujuko l'entretenir d'un second apprentissage. Il était vrai que le Hyuuga était loin d'être épuisé, accusant plus le choc physique de l'exercice précédent.
Mais de là à en réussir un second...
Finalement, il se redressa, prêtant une oreille attentive aux instructions, et suivant des yeux la démonstration physique du sensei.

Néanmoins, cette technique avait l'air stratégiquement judicieuse, surtout lors d'un combat à plusieurs, vu que d'après les dires de Jujuko, il était dans une équipe désormais.
Il se peux parfaitement qu'un jour, Akogare soit pris en tenaille dans un combat, et que ses coéquipiers aient besoin d'aide immédiate.
Au pire, même seule, elle pouvait couper l'avantage de la distance à l'ennemi.
Oui, cette Tornade lui inspirait que des bons sentiments.

Il n'avait pas bougé, restant loin de l'arbre pour regarder son sensei faire la démonstration. Ce dernier avait fini ses explications, et laissa son élève s'exprimer.
Jujuko n'avait pris aucun élan, certainement habitué à la technique. Toutefois Akogare jugea plus prudent de courir avant de risquer toute impulsion. De toute manière, l'arbre n'était pas son objectif pour le moment.

Le Hyuuga se plaça néanmoins dans son ombre grandissante, au fur et à mesure que la nuit s'avançait. Sans prévenir, il se mit à courir, partant rapidement conscient que se n'était pas une épreuve d'endurance.
L'arbre se rapprochait rapidement. Très rapidement en fait, et Akogare se retrouva trop près pour ne pas s'empaler contre le tronc.
Il prit néanmoins son impulsion, concentrant une certaine dose dans son pied d'appel qui frappa le sol en dégageant un nuage de sable.

Le saut n'était pas ce que l'on aurait pu qualifier d'impressionnant, loin s'en faut, néanmoins, il été de meilleur qualité qu'il ne l'aurait cru.
Il se réceptionna contre le tronc, et n'ayant aucune liberté de mouvement pour exécuter un coup de pied, il utilisa ses doigts emplis de chakra.
Akogare sauta en bas de l'arbre, d'un saut habile, et retomba sur un genou, se passant d'un même mouvement une main dans les cheveux, analysant son échec.

Lentement, il se releva, réfléchissant encore. Après son essai infructueux, le Hyuuga préférait laisser son esprit travailler.
Bien sûr, la fatigue entrait dans l'équation complexe qu'y se formait.
Mais il était évident que l'impulsion avait été prise trop tôt, et qu'au final, même si prendre de l'élan amoindri la valeur en chakra à apporter dans les jambes car elle existe déjà, la vitesse perturbait le calcul.
Un avantage, et un inconvénient, comme beaucoup de choses.

La nuit était tombée, et Akogare n'avait pas esquissé un seul mouvement, sous le regard inflexible, quoique de plus en plus intrigué, de Jujuko.
Un arbre. De la terre. Lui. Au milieu, un saut. A la fin, un coup.
La fraîcheur de la nuit se faisait plus mordante, englobant l'étrange duo.
Sans aucuns gestes annonciateurs, le garçon se tourna, et marcha afin de se placer à un point plus éloigné de l'imposant tronc.
A nouveau il le fixa, et Jujuko se demanda si il n'allait pas prendre le même temps de réflexion qu'auparavant, soit un peu moins d'une heure.

Mais non. Le Hyuuga s'élança aussitôt, les muscles certainement refroidis. Sa course était contrôlée cette fois, il savait parfaitement jusqu'à quel point il devait la mener, sur quel pied il devait s'arrêter, et quelle jambe devait prendre l'impulsion.
Sa jambe droite frappa le sol, faisant voler un nouveau nuage, caché par la nuit noire qui les recouvrait.
Le saut était bien mieux que le précédent. Mais toujours largement en deçà de ce qu'avait montré Jujuko.
Il envoya son pied contre l'arbre, mais la puissance lui manquait toujours, et au final, le coup était tout ce qu'il y avait de plus normal, un peu de vitesse supplémentaire.

A nouveau, Akogare était à genoux. Il y avait un problème lors de l'impulsion, et un autre lors du coup. C'était plus l'air qui devait fouetter l'adversaire, que le pied à proprement parler.
L'exercice était éprouvant, et en deux essais, le garçon sentait de la sueur sur son front, et son torse. Le vent froid le fit frissonner, à cause de la chaude humidité de son corps. Il secoua la tête, des gouttelettes volant le long de ses cheveux, alors que le Hyuuga se redressait.
Si il ratait l'impulsion, l'exercice était terminé. Frapper le sol ne servait à rien, à par briser son élan, ce qui n'était sans doute pas la meilleure chose à faire.

Pour Akogare, il n'existait plus que l'arbre. Il avait même réussit à oublier le vent glacial et léger. Avant de commencer, il laissa son chakra se déposer dans sa jambe. Contrairement à la Furie, c'était un effort bref, brutal. Il devait y mettre son chakra d'un coup. Cependant, même si la nuit aidait habituellement le Hyuuga à se concentrer, en ce moment même elle lui donnait plutôt des vertiges. Il avait la tête qui lui tournait, et avec une grimace, Akogare pensa que cela allait être pire encore dans peu de temps.

En effet, Akogare s'élança contre l'arbre, visualisant sans le regarder le nouveau point de l'impulsion. Il s'approchait rapidement, et le chakra du Hyuuga s'agglomérait dans sa jambe, prêt à en jaillir.
Il le fit.
Akogare se retrouva à une certaine hauteur du sol, qui bien que moindre à celle de son sensei, était appréciable.
Cependant, il avait utilisé beaucoup de chakra pour sauter si haut, et la puissance de l'impulsion le força à tourbillonner sur lui même pour préparer son coup.
Sa jambe s'avançait vers l'arbre. Il pouvait suivre le mouvement, qui paraissait d'une extrême lenteur vu de l'intérieur.
Le coup ne toucha jamais.
Akogare se rendit compte de son erreur, mais seulement quelques fractions de secondes trop tard. Le tourbillon, la tornade, donne une puissance de frappe et une vitesse formidable. Cependant, il fallait calculer parfaitement son coup, et il n'avait pas prévu de tourner si vite.
Il avisa le tronc, juste en face de lui. Si il mettait ses mains devant, elles se briseraient sous le choc. Si c'était sa tête, il tomberait évanoui, et on dit souvent que c'est par le haut que le corps humain tombe.

Ce fut la tête.

Le haut de sa tempe rencontra le tronc rugueux de l'arbre en premier, faisant jaillir quelques larmes nerveuses. Akogare grimaça, mais à sa surprise, le choc ne l'avait pas fait s'évanouir. Il sentait néanmoins couler un autre liquide bien connu, chaud et vif, contre sa joue.
Bizarrement, on descend plus vite que l'on monte.
Avant de percuter le sol, Akogare tordit son corps de façon à se mettre dans une position plus apte à recevoir le coup.
En tombant, il roula dans le sable, manquant au passage se démettre l'épaule.

Akogare se tenait la tempe, les dents serrées. Le sang coulait régulièrement, créant rapidement une petite mare absorbée par le sable, et s'infiltrant entre les graviers.
La fatigue avait complètement obscurci l'esprit du garçon, alors qu'il frappait, et pendant qu'il tombait. Les vertiges le prenait, secoué par le choc reçu sur son crâne.
Le Hyuuga avait les yeux en larmes, malgré lui, l'écorce de l'arbre l'ayant à moitié assommé.
Il avait une main dans la sable, les doigts repliés. Akogare secouait la tête, attendant que les vertiges et la sensation de vide le quitte. Sans s'en rendre compte, il coupa l'un de ses bandages au bras, et le porta à sa tempe ensanglantée.

L'insupportable sentiment s'évapora. Akogare pouvait entendre son coeur déchirer le calme plat de la nuit, frappant contre sa poitrine tellement fort qu'il y porta sa main libre.
Il était hors de question de refaire un essai. Le garçon avait eu de la chance de ne pas s'évanouir sur le coup, mais rien ne lui disait qu'il n'allait pas le faire dans quelques pas.
Même si il savait que Jujuko l'aurait rattrapé.
Avec un sourire bien vite métamorphosé en grimace, il se dit que son adversaire serait également à terre si ils s'étaient entrechoqués de la sorte.

Chancelant, Akogare se remit debout, une main tendu devant lui, afin de prévenir une éventuelle chute.
Il cligna plusieurs fois des yeux, laissant s'échapper les larmes retenues prisonnières, et les rouvrit.

La nuit était déjà avancée.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Mer 8 Fév - 3:08

Le Chuunin s'avança lentement vers le jeune Hyuga et lui passa un peu d'eau sur sa plaie pour permettre d'évacuer l'excédant d'impuretés qui avaient remplit la plaie. Il arrêta de verser le contenu de la gourde, et la tendit à Akogare en regardant l'horizon. Il attendit quelques secondes en fixant les dernières lueurs du soleil, et tourna la tête vers Akogare en souriant.

[Jujuko]"N'insiste pas davantage, tu es fatigué, et à juste titre. On progresse plus vite quand on prend le temps de s'entraîner avec toutes ses facultés."

Akogare grimaça, il voulait en finir rapidement avec cette technique, finalement il ne semblait pas tolérer son échec. Ne voulant se décevoir lui même il se releva le coeur remplit de fierté... il bu dans le bidon d'eau avant de se passer la main pour sécher ses yeux. Toujours d'un ton calme et avec un sourire qu'Akogare commençait à connaître par coeur, l'instructeur ajouta:

[Jujuko]"Que dirait ton amie si tu venais à te blesser en t'entraînant ? Je n'ai pas envi de t'amener à l'hôpital, sache le Akogare. Cette technique, tu la réaliseras demain, ou plus tard... le temps ne joue pas contre toi, tu es encore jeune. Vas donc profité de cette personne... comment s'appelle t'elle au fait ?"

Jujuko rompit totalement la motivation de l'étudiant, et avait abordé le sujet sur lequel Akogare faisait preuve d'une grande sensibilité. Le jeune garçon accusait la fatigue et avait du mal à trouver une réponse qui soit en convenance avec ses pensées.

MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Jeu 9 Fév - 23:35

De toute façon, le Hyuuga s'était relevé simplement par habitude. Il était hors de ses capacités de poursuivre, non pas que la fatigue le brise, mais juste parce qu'il n'avait pas le coeur à continuer.
Et puis, l'argument de San, bien qu'étant un coup bas, était imparable.
Jujuko venait de terminer de parler, et sa question fit sourire Akogare. Ce dernier attendit que les flashs blancs qui parcouraient ses yeux se dissipent avant de parler, ils provoquaient d'étranges et dangereux vertiges.

Enfin, il se redressa totalement. D'une voix qui contrastait de part sa netteté avec son état sale, il déclara.


[Akogare]"Elle s'appelle San."

La Technique qui l'avait tant motivée quelques minutes plus tôt lui était complètement sortie de la tête, alors que le visage souriant de la jeune fille s'imposait en lui.
La rejoindre ? Une admirable idée, après tout, ses parents ne diraient rien si il rentrait un peu plus tard, et les autres, leur avis ne l'intéréssait pas.
Mais il n'était pas pressé, car en effet, il avait toute la vie devant lui. Même si il ne pouvait nier que San lui manquait, et que près d'une journée sans la voir lui causait comme un état de... manque.. assez désagréable, mais qui s'évanouirait dès le premier regard.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   Mer 15 Mar - 19:20

Jujuko ne pu s'empêcher de sourire à la réponse de son étudiant. Puis, la nostalgie s'empara de lui... son étudiant allait le quitter bientôt. Il se rappela alors l'arrivée timide de l'Hyuuga dans les murs de l'Académie, leurs petites querelles et les moments de plaisir qu'il avait pu éprouver lorsque son enseignement portait ses fruits. Ses pensées s'axèrent alors sur la réponse d'Akogare... il fréquentait donc une jeune fille. Jujuko ne pouvait trouver de mots pour expliquer les dangers d'entretenir ce genre de relation.

[Jujuko]*J'espère que tu arriveras à faire la part des choses pour que cette relation ne t'affectes au point de faire des choix lourds de conséquence.*

Il tourna à nouveau les yeux vers l'horizon. L'homme estima alors qu'il ne pouvait se permettre de faire une telle remarque, et préféra le silence à une recommandation malvenue. Il garda alors pour lui ses pensées et se mit à sourire pour cacher ses craintes.

[Jujuko]"Je suis content que tu rencontres des personnes en dehors du cadre de l'Académie." Il laissa sa phrase se faire porter par une petite brise, et en profita pour enchaîner sur autre chose. "Je t'ai parlé de tes deux coéquipières, j'ai bien réfléchi, je pense que je vous dispenserai un enseignement en commun pour que vous appreniez à vous connaître. Il faut que je trouve un moment de libre pour vous retrouver, en attendant, tâche de faire un combat pour mettre en pratique les choses que tu as appris par toi même."

L'homme posa alors ses yeux sur l'étudiant, attendit quelques secondes, et arrêta de sourire avant de disparaître dans un épais nuage de fumée.

[ Akogare: +8 XP RP/Entraînement ]
[ Jiraiya: +2 XP RP ]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cours pour Akogare Hyûga   

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Cours pour Akogare Hyûga
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Cours pour Kento et Tenson
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» Mes Red Scorpions : Travail en cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-