Partagez | 
 

 Cours pour Yosuke Hiromida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Cours pour Yosuke Hiromida   Sam 18 Mar - 1:56

Rappel du premier message :

Un membre du personnel encadrant amena la jeune recrue dans une salle de classe où l'attendait un Chuunin. L'homme accueillit le jeune garçon et le salua en souriant.

[Jujuko]"Bienvenu, je m'appelle Jujuko j'ai lu rapidement ta fiche d'inscription, il semblerait que tu sois passionné de livre... ça tombe bien, il y a de quoi faire à la bibliothèque du centre ville."

L'étudiant avança dans la grande pièce mais Jujuko le stoppa net. Visiblement il y avait quelque d'autre au programme. Yosuke fût surpris et fit une mimique avec ses sourcils. Le Chuunin souriait toujours et demanda à son étudiant de patienter quelques instants. Il partit chercher un livre dans l'armoire au fond de la classe et se rapprocha du jeune Hiromida.

[Jujuko]"J'avais autre chose de prévu cet après midi, je vais te présenter les trois autres étudiants qui seront dans la même équipe que toi quand tu sera nommé genin. Nous allons en forêt faire un entraînement commun, mais nous avons un peu de temps pour discuter un petit peu. Dis moi, vers quelle discipline souhaites tu orienter ton apprentissage: Taijutsu, Ninjutsu, Genjutsu ?"

Les deux individus se tenait dans l'entrée de la pièce, et ne tardèrent pas à arborer les couloirs de l'académie en discutant.

[ Désolé, j'ai fait trop de RP aujoud'hui, j'ai pas les ressources pour faire plus. Wink ]

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Dim 20 Aoû - 20:50

J'évitais de braquer mon regard sur le dos de l'étudiant, préférant ne pas lui mettre une trop haute pression. Peut-être aurais-je dû commencer par un exercice plus simple, moins technique ? Surtout qu'en milieu clos, c'est plus difficile encore, la prise d'élan étant impossible. Mais, Yosuke n'aura pas toujours de quoi prendre de l'élan en conditions réelles. Et une fois le plus dur passé, les stades inférieurs viennent tout seul. Normalement, il y a des exceptions.

L'adolescent se lance, hésitant. Le temps s'écoule au rythme de ses chutes, je me tais, prenant mentalement des notes, emmagasinant ses erreurs dans les méandres de mon cerveau. Il se débrouille bien, même si je grimace quand je vois des lézardes apparaître sur le vieux mur. Il ne manquerait plus qu'il se fissure. Mais mis à part la peinture qui tombe en épais lambeaux, le mur tient bon et Yosuke avec lui.

Je fais quelques pas dans la salle pour me dégourdir les membres lorsque le jeune homme prend une pause. Nous ne sommes pas pressés à vrai dire, toute la journée nous attend. Je m'appuie à la fenêtre, observant d'un oeil absent la pluie qui s'écoule. A la première chute de Yosuke, je retourne au bureau.

Je n'ai pas tenu compte du temps, mais je dirai qu'une bonne heure s'est achevée. Yosuke arrive à tenir sur le mur, à l'horizontale. Quand j'ai fais cet exercice pour la première fois, j'avais surtout peur pour mon dos. Le jeune homme s'aventure de quelques pas sur le mur, je fais la moue. Je ne suis pas certaine que monter plus haut soit absolument nécessaire, mais je préfère le laisser voir seul, prête néanmoins à le rattraper. Après tout, je suis enseignante, pas mère. Et le meilleur moyen d'apprendre est encore d'expérimenter.
Lorqu'il atteint le plafond, je me redresse.

Je le rattrape facilement, préservant en priorité son petit crâne d'adolescent téméraire. Je le laisse reprendre ses esprits en souriant, mordillant légèrement mes ongles.


[Yosuke] - Merci beaucoup. Je n’aurais pas aimer continuer l’entraînement à l’hôpital

Je souris à nouveau mais ni une, ni deux, il me propose derechef des insidieux petits gâteaux. J'ouvre la bouche, éructe difficilement un vague bafouillage avant de faire non de l'index. Sans oublier de sourire.

[Tsubaki] - Pas très faim, tu sais, la ligne, tout ça, c'est aps compatible.

Comme je doute que mes dilemmes alimentaires l'intéressent grandement, j'embraille immédiatement.

[Tsubaki] - C'est bien pour une première fois. Il faudra que tu t'entraînes jusqu'à pouvoir tenir sans même y penser, mais pour une base, c'est déjà bien.

Je m'adosse au mur souffrant et poursuit :

[Tsubaki] - Au moins, tu sais contrôler ton flux de chakra. C'est l'exercice de base. Cependant, les maîtres Ninjutsu se doivent d'aller plus loin. Le chakra est leur arme première, ils doivent le connaître aussi bien que leur sang et l'utiliser naturellement.

Je jette un coup d'oeil critique sur le jeune homme, le dévisageant de bas en haut, avant de laisser échapper un mince grognement dubitatif - mais un grognement très classieux, j'insiste.

[Tsubaki] - Je crains que tu ne sois pas en état dans l'immédiat. Mais comme il est trop tôt pour te laisser partir, on va s'occuper. Mmh...Dis moi, tu n'attrapes pas le rhume facilement ? Mais non, un garçon costaud comme toi, ça doit être résistant; passe par la fenêtre.

Je lui adresse un sourire encourageant. Comme je suis une professeur qui a le sens du partage, je quitte l'abri douillet de la pièce pour rejoindre la pluie fine qui sévit à l'extérieur. Elle est légère, mais constante. Pas réellement gênante cependant.
Avant que Yosuke ne s'imagine que je suis une personne tyrannique et sadique, je m'explique.


[Tsubaki] - La pluie, et l'eau en générale, fournie un exercice complet et complexe. Comme tes mains et les matériaux sont humides, l'adhésion est plus délicate. C'est moins dangereux que le précédent, moins fatiguant aussi mais, je pense, plus difficile.

Je cherche à ma ceinture un objet qui pourrait faire l'affaire, et sors un kunai brisé. Vestige d'un lointain entraînement, que je garde à présent plus pour sa valeur sentimentale que par utilité. Je le pose sur ma paume ouverte, et tend celle-ci vers le sol. Un halo bleuté très fin, presque transparent, apparaît, témoignage de l'activité intense de mon chakra. Le kunai demeure au creux de ma paume, sans trembler malgré la pluie.

[Tsubaki] - Les instructions sont assez simples en vérité. Il faut que tu concentres ton chakra dans ta main, mais sans être excessif. Cette fois-ci, tu n'as qu'un seul membre à gérer. Ca peut perturber. Ton chakra doit faire le lien entre ta paume et l'acier, comme avec ton pied et le mur.

Je lui envoie l'arme, le jeune homme l'attrape.

[Tsubaki] - Ah, et n'hésite pas à t'agenouiller. Se baisser toutes les dix secondes pour ramasser l'arme.

J'ai pris soin de choisir un endroti où l'herbe est épaisse, pour ne pas avoir une arme toute boueuse. Déjà que l'exercice est ingrat, inutile d'en rajouter.
Yosuke a l'air assez doué pour ce genre d'exercice, celui-ci ne devrait pas lui prendre longtemps. Cela devrait suffire pour un premier cours, le vif du sujet sera abordé demain, je pense.


[Tsubaki] - Ah, et, euh, si tu as faim, n'hésite pas.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Lun 21 Aoû - 22:49

Les propos de Tsubaki apparaissaient encourageants mais ce n‘était toujours pas suffisant. Un autre test ? Yosuke se sentait un peu dépassé par les nouveautés, autant d’exercices qu’il pourra répéter seul. En une heure il aura de quoi faire pour un moment. Il se retrouvait dehors, dans un petit carré d’herbes hautes, entre deux immeubles. A l’étroit dans cet espace confiné en plein air, Tsubaki justifiait son « instant de folie » car c’est un peu comme ça qu’il le voyait. Ses cheveux trempés, dégoulinant et atterrissant devant ses yeux, les gouttes de pluie s’écrasant sur sa nuque déjà humide, ses vêtements trempés qui répandaient la température de l’eau dans tout son corps, ses membres commençaient à trembler, il avait froid alors elle avait intérêt à avoir une bonne explication. Le fond sonore pouvait déconcentré un peu mais la pluie ne permettait pas de rêvasser à aucun moment.

[Tsubaki] - La pluie, et l'eau en générale, fournit un exercice complet et complexe. Comme tes mains et les matériaux sont humides, l'adhésion est plus délicate. C'est moins dangereux que le précédent, moins fatiguant aussi mais, je pense, plus difficile.

S’il suivait bien le raisonnement, ils étaient sortis pour mouiller ses mains ? Mais ma petite dame, passer ses mains sous le robinet n’aurait pas suffit ? Mais peut-être que lutter contre une pneumonie est le prochain exercice. Délicate attention… Voilà qu’elle sort une arme maintenant, l’achever tout de suite serait peut-être mieux que de passer une heure sous le pluie. Il commençait à grelotter.

[Yosuke] * Mais qu’est-ce qu’elle attend !* « Atchoum ! »

Il se gratta le nez, il sera enrhumé demain c’est sûr. Si elle voulait le motiver et le booster pour qu’il apprenne plus vite elle avait trouvé !

[Tsubaki] - Les instructions sont assez simples en vérité. Il faut que tu concentres ton chakra dans ta main, mais sans être excessif. Cette fois-ci, tu n'as qu'un seul membre à gérer. Ca peut perturber. Ton chakra doit faire le lien entre ta paume et l'acier, comme avec ton pied et le mur.

Avec ses mèches devant ses yeux il ne voyait pas grand chose mais il avait saisi ce qu’il fallait faire, surtout qu’il avait cru voir du chakra entre la paume de la main et le kunai lorsque Tsubaki l’avait retournée. Il aperçût un objet non identifié arriver sur lui, il attrapa l’arme.

[Yosuke] « Je dois juste faire la même chose qu’avec mes pieds mais avec un seule main pour retenir le poids de ce kunaï ? Je ne vois vraiment pas pourquoi ça serait plus dur. »

Sans plus aucun signe, il malaxa du chakra et le fît circuler dans sa main droite. Il le sentait affluer. S’il pouvait comparer son chakra à un court d’eau, il aurait pu dire que l’exercice du mur avait facilité sa crue. Enfin un peu marre de l’eau là… Le plus dur pour le moment, c’était de voir sa main.

[Yosuke] * Faudra que je pense à me couper les cheveux, ça urge là.*

Quand il réussît à percevoir la forme du kunai dans sa main, il extériorisa son chakra de façon à épouser cette forme. Et même s’il n’arrive pas à avoir la forme exacte trop de chakra est mieux que pas assez. Il s’exécuta, sa main était un peu engourdie. Il retourna sa main, il ne pût lutter, le kunai tomba à terre. Un peu surpris par l’echec, il se baissa de suite pour reprendre l’objet.

[Yosuke] « Je vais réessayer. » * Ce n’est qu’une question de dosage, comme tout à l’heure. *

Il réessaya, malaxant plus de chakra cette fois, il le sentait dans toute sa main. Confiant, il était décidé à ne pas répéter sa petite faiblesse. Il retourna lentement sa main, cependant le kunai glissa sans pressé pour retomber au même endroit. Il ne comprenait pas, qu’est-ce qui avait changé ? Son chakra toujours présent, il fixait sa paume. Une fine couche aqueuse et lisse s’était formée.

[Tsubaki] - Ah, et n'hésite pas à t'agenouiller. Se baisser toutes les dix secondes pour ramasser l'arme.

Devait-il comprendre par là qu’il ne serait pas au sec de si tôt ? Il était bien décidé à la contredire. Il reporta son attention sur sa paume une nouvelle, bien décider à lui faire comprendre l’expression « pire qu’un pot de colle ». Il n’était pas contre un entraînement en plein air d’habitude, mais il était plus état solide que liquide en ce moment. Un peu de flemme et le chakra en profite pour s’évaporer. Les gouttes d’eau étaient réunies au centre. Il s’essuya la main sur sa veste déjà trempée.

[Yosuke] « L’eau se place entre ma main et le kunai, c’est donc l‘eau qui est adhérée à la place du kunai ? »

Tsubaki ne disait rien, elle voulait apparemment qu’il trouve seul. Pourtant le problème était corsé. Même s’il trouvait la dose de chakra exacte, ça ne servirait à rien puisqu’il adhérerait l’eau à la place. Et en plus sous cette pluie, pas moyen de faire partir le liquide. Au pire il pourrait se protéger de la pluie sous son manteau mais ce n’était pas vraiment ce que Tsubaki cherchait à lui apprendre.

Il ne faisait plus d’essais, ça ne servait à rien s’en résoudre le problème. Il réfléchissait juste là, sous la pluie, dans le froid, avec Tsubaki. Elle devait être trempée elle aussi, comment arrivait-elle à supporter ça ? Il l’a regardée, elle paraissait moins mouillée, ses longs cheveux à peine humide. Elle remît une mèche à sa place avec sa main, un réflexe sûrement, son chakra brûlait dans sa main, moins intensément que tout à l’heure. Etait-ce un indice ? Elle malaxait son chakra pour se réchauffer, fallait-il faire brûler son chakra pour faire évaporer la couche d’eau ?

C’était une idée, peut-être la bonne… mais pas une bonne idée pour lui. Il avait compris tout à l’heure, quand Tsubaki l’avait rattrapé parce qu’il avait essayé de l’imiter, il y a un écart, ou plutôt même un faussé entre lui et elle, et même si elle arrive à faire brûler son chakra, ce n’est pas pour ça qu’il doit savoir le faire aussi. Cela pourrait peut-être marcher mais, il devait trouver une autre solution, quelque chose de faisable à son niveau, ou à celui juste au dessus. Il faut bien viser toujours plus haut.

Il faudrait donc une autre idée. Elle avait dit qu’il n’était pas encore prêt pour le ninjutsu, ou plutôt que son chakra et son corps ne l’étaient pas. Donc et exercice devait le préparer à ça. Pour le moment tout ce qu’il ressentait, c’est que son chakra était plus présent, cela engourdissait même son bras quand il le faisait passer dans sa main. Son corps devait s’adapter, d’où l’engourdissement. Il utilisait tout un réseau de circulation de chakra qui n’avait pas encore servi avant il n’y a pas si longtemps. Le but était donc de le développer. Et il n’y a pas plus formateur que de pousser le chakra à sa limite.

Il se remît à malaxer, plus fort et en plus grande quantité. Il devra faire passer tout ce chakra dans sa main, et malaxer au fur et à mesure pour maintenir le lien. Ce n’était plus une question de dosage mais de précision et de quantité. Le chakra parcoura douloureusement le bras pour atterrir dans la paume. Son bras était beaucoup plus qu’engourdi, le chakra lui faisait mal tellement il y en avait. La paume tout entière était sous l’emprise de l’adhésion au chakra, il fallait concentré tout ce chakra, la paume entière n’était pas nécessaire, il le gaspillait pour rien. Il fermait un œil, sa main commençait à trembler, il la retenait avec l’autre. Il se concentrait fort, pour réduire la zone d’adhésion, il devrait être plus précis. Il formait maintenant un cercle plus petit, il ne pouvait faire plus précis, c’était au dessus de ses forces. Il avait chaud et la pluie qu’il avait tant maudit, il la bénissait maintenant. Il poussa un petit cri, qu’il retînt vite, espérant que Tsubaki ne l’entende. Il extériorisait son chakra, il ordonnait au flux de sortir, comme si il voulait que celui-ci s’écrase contre sa peau. Les spores de sa peau n’en étaient que plus encombrés et violentés. Sa paume lui faisait mal mais il n’avait pas le temps de chipoter, il ne savait pas combien de temps il tiendrait. Il posa le bout de ferraille sur sa paume et retourna sa paume rapidement. Il tenait dans sa main et heureusement ! Il ne restait plus qu’à tenir le plus longtemps possible. Mais déjà le kunai se décollait. Que diable ! Tout ça pour deux secondes ? Hors de question. Il se concentrait encore. Il fallait tenir encore un peu, quelques secondes c’est tout !
La douleur était trop forte mais il fallait faire face, tenir rien qu’un instant de plus, ne plus penser à la douleur.

Il résista quelques instants encore avant de s’agenouiller plus vite que le kunai ne tombe au sol. Ca serait tout pour le moment.


[Yosuke] « Vous savez… tout à l’heure, votre invitation… au restaurant… ça vous dit ? »

Son bras lui faisait atrocement mal mais il préférait éviter le sujet pour l’instant, il ne voudrait pas faire croire à Tsubaki que son élève était en sucre.

Tout son corps lui faisait mal, son bras surtout. Alors comme elle s’empressait de répéter qu’il pouvait faire une pause quand il le voulait, le moment ne pouvait être plus opportun. Il regardait le bâtiment de l’Académie, sous cette pluie battante l’ambiance était un peu maussade. Les muscles endoloris des bras n’étaient pas là pour remonter le moral de Yosuke, et puis cette pluie…

[Yosuke] *Marre, faut trouver un endroit au sec.*

Sans attendre il remonta dans la salle chercher son sac, lorsqu’il revînt à la fenêtre Tsubaki était toujours en bas. Un simple regard suffît, Yosuke sauta sur le mur et l’adhésion du chakra fît son effet sans attendre. Le vent soufflant en bourrasque dans le sens inverse, le mur était étonnement sec par rapport à tout le reste. En haut un petit abri avec un banc permettrait de manger au sec tout au pouvant observant les humeurs du ciel et de voir ce que mère nature aura décidé d’en faire aujourd’hui. Plus communément parlant, savoir si la journée sera pourrite ou non.

Sans regarder derrière, Yosuke s’installa, certain que Tsubaki le suivrait de prêt. Il ne cherchait pas à regarder comment elle avait fait pour monter, si elle avait utilisé une technique particulière, si son adhésion de chakra était plus spectaculaire ou si elle était rapide, il avait trop faim pour ça. Il fouilla dans son sac qui était toujours aussi rempli, sauf que cette fois ce n’était pas de livres.

Tsubaki était un peu à l’écart, d’habitude c’était surtout lui qui se mettait à l’écart. Mais il lui avait promis un restaurant. Il lui tendit une gamelle.


[Yosuke] « Ce ne vaut certainement pas le resto du coin mais c’est moi qui l’ait fait. Pomme de terre, sauce et poisson. » Il en mangea une grande bouchée. « C’est un plat froid,je suis désolé, je ne pouvais pas vraiment savoir que le temps serrait si… enfin comme ça. Puis je n’ai pas vraiment de moyen de le faire réchauffer. »

Après quelques échanges de mots brefs, le silence s’installa rapidement. Peut-être était-ce le bon moment pour essayer d’en apprendre plus…

[Yosuke] « Je vais peut-être paraître indiscret mais… pourquoi vous avez choisi d’être ninja ? »



MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Sam 26 Aoû - 22:03

Je commençais à me demander si je ne lui en demandais pas trop. Il lui faudrait un temps de latence pour pouvoir assimiler le tout, pour s'entraîner efficacement également. Je suis intimement persuadée que l'on s'entraîne mieux seul qu'avec quelqu'un d'autre qui ne soit pas trop proche, émotionnellement parlant.
Ou bien ça dépend des personnes, je ne sais pas trop.

Mon chakra s'active presque seul, recouvrant ma peau nue d'une très mince pellicule, atténuant les effets de la pluie. Quelques minutes sous l'eau et j'ai des cheveux fous toute la semaine, on ne m'y reprendra plus. Je me tais, préférant le laisser explorer seul les secrets de son chakra. Après tout, c'est une expérience assez intime je trouve, que de se familiariser avec une chose qui habite en nous, je n'ai pas à intervenir pour lui dire telle ou telle chose. Il s'en apercevra tout seul.
En plus, avec un kunai brisé, je doute qu'il puisse trouver un moyen de se blesser gravement.

Le temps passe avec lenteur. J'aimerai bien un peu de musique. Je ne quitte pas des yeux le jeune homme, parfaitement concentrée. J'ai envie de parler, même pour dire une énormité, mais je laisse Yosuke à son conflit intérieur.
Il touche au but en tâtonnant, je le sens. Le kunai ne tient toujours pas, mais il en faut peu. D'une façon générale, je pense qu'une fois cet exercice complet et compris, on pourra envisager la maîtrise de son art premier. Le contrôle du chakra est le seul point réellement important, le reste vient tout seul avec quelques conseils.

J'ouvre la bouche, mais je me tais. J'aimerai lui dire de ne pas chercher à aller trop loin, ou de tenter des choses trop... extrêmes, qui pourraient lui coûter beaucoup. Je remarque les tremblements de son bras et je grimace. Il s'y prend un peu comme un bûcheron dans un champ d'ibiscus. Avec une grosse hache pour une tige minuscule. Je fais un pas, prudente.
C'est avec soulagement que je vois que le kunai ne s'enfuit pas de sa paume, du moins, pas immédiatement. Je souris brièvement, plus pour moi que pour le récompenser.


[Yosuke] - Vous savez… tout à l’heure, votre invitation… au restaurant… ça vous dit ?

Je hoche la tête. Yosuke rentre, ressort, nous montons. Pourquoi, je ne sais pas. Tentera t-il de m'empoisonner à grand coup de gâteaux pour se venger ? Petit ingrat. Mais, ces pensées sont vagues et volatiles.
Je détends mon cerveau, pour profiter du calme régnant sur les hauteurs.


[Yosuke] - Ce ne vaut certainement pas le resto du coin mais c’est moi qui l’ait fait. Pomme de terre, sauce et poisson. C’est un plat froid, je suis désolé, je ne pouvais pas vraiment savoir que le temps serait si… enfin comme ça. Puis je n’ai pas vraiment de moyen de le faire réchauffer.

Ce serait amusant d'essayer de le réchauffer avec le ninjutsu. J'avoue ne jamais avoir fait la cuisine avec mes connaissances de shinobi, hormis le maniement du couteau. En mission, on mange le plus souvent des rations de voyages - entendez des rations de guerres, des trucs très durs et très nourrissants, parfaitement horribles.
J'accepte, même si je n'ai pas extrêmement faim. Je ne suis pas vraiment une grande mangeuse mais j'aurais horreur que quelqu'un refuse un plat - aussi frugal fût-il - que j'ai préparé de mes petites mains avec un amour infini. Et puis, ce n'est pas mauvais.

Je m'assois un peu plus loin, pas trop cependant. Nous parlons peu, je ne fais aucun effort pour raviver la discussion. J'ai envie de fumer. C'est rare, mais la plus me fait cet effet. En fait, je n'aurais pas arrêté si l'un de mes anciens amours n'avait pas dit que c'était nocif pour ma santé. Il n'était pas très malin, mais il me connaissait parfaitement et savait beaucoup de choses à mon sujet. Il savait comment s'y prendre pour obtenir quelque chose.


[Yosuke] - Je vais peut-être paraître indiscret mais… pourquoi vous avez choisi d’être ninja ?

Je lève les yeux, sourit machinalement. Je ne réponds pas tout de suite, hésitante sans le montrer.

[Tsubaki] - Et bien...

Je cherche le fil qui me permettrait de commencer mon histoire. Mon histoire, ma vie. En quoi concerne t-elle ce petit bout d'homme ? Mais, il n'y a rien à cacher, en fait.

[Tsubaki] - Je ne l'ai pas réellement choisie en fait.

Je pose mon assiette, dévisage un moment Yosuke.

[Tsubaki] - Je me destiné à travailler dans les vêtements. Dans la mode en fait. Même si j'aime manipuler les textiles, je préfère les dessiner et les porter. Ca aurait été bien, je pense.

Je souris inconsciemment, en songeant à mes rêves d'enfant. Il est néanmoins fort probable que je me sois dirigé dans cette voie, puisqu'elle m'intéresse toujours, même aujourd'hui après avoir passé des jours dans la boue et avoir quelques balafres sur ma peau.

[Tsubaki] - Puis, un matin, je suis allée à cette journée pour les habitants de Konoha, tu sais, celle où on nous enseigne à contrôler vaguement notre chakra. J'étais avec des enfants shinobi, ça me faisait bizarre, je ne fréquentais pas ce monde avant.

Mon regard s'arrête à terre.

[Tsubaki] - Il est apparu que j'étais plus douée que je n'aurais dû. En fait, j'étais plus douée que les enfants shinobi. A l'époque, je riais de leur mine déconfite, aujourd'hui, je ne suis pas sûre que j'aurais paradé de la sorte. L'instructeur a parlé à mes parents. Ma mère a toujours eu un côté très perfectionniste, côté dont j'ai hérité, d'ailleurs. Alors elle m'a inscrite.

Je rencontre les yeux de Yosuke, et me force à sourire.

[Tsubaki] - J'étais très avancée pour mon âge. Enfant j'utilisais mon chakra sans en avoir conscience, naturellement. J'étais habituée à sa présence, c'était comme mon sang, si tu veux. Alors j'ai décidé de poursuivre. Pourtant, il était hors de question que j'aille au-delà du rang de Chunin. J'ai prétexté un manque de motivation, qui pourrait coûter cher en mission. A ce niveau là, ils cherchent des chefs, aptes à commander.

Je me redresse et secoue lentement la tête.

[Tsubaki] - C'est pour ça que je te disais qu'un nindo change. A part rester belle, on m'a retiré le seul que j'aimais, alors j'attend d'en avoir un autre, si ça arrive un jour.

Ce dont je doute, mais je préfère le garder pour moi. Je ne peux pas dire que je n'aime pas ma vie d'aujourd'hui, mais sincèrement, j'aimerai en changer. Mais, quand on est ninja, on ne peut pas démissionner. Il y en a bien qui cumule. Mais j'aimerai me plonger pleinement dans la mode, pas aller dans la forêt garder une route pendant trois jours, sans la grêle et la pluie. Je secoue la tête à nouveau, mon regard tombe sur le kunai brisé que j'arbore à la ceinture.
Je hausse les épaules.


[Tsubaki] - Enfin, cette vie ne m'a pas apporté que des malheurs.

J'ai encore plus envie d'une cigarette maintenant. Je garde toujours un paquet sur moi, mesure de précaution d'une ancienne fumeuse en série.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Ven 1 Sep - 15:38

[test en condition réelle !!!!! lol]

Cela faisait bizarre de savoir qu'elle avait une passion, les ninjas n'étaient peut-être pas comme il l'avait imaginé, dévoués et ne vivant que pour leur cause, passant leurs journées à s'entraîner. A moins que ce soit Tsubaki qui est à part, ça ne l'étonnerait pas. Juste un peu triste qu'elle n'avait pas pu réaliser son rêve mais la vie n'est pas toujours une histoire qui se finit bien. Elle lui avait raconté son enfance, comment elle avait pris contact avec le monde des ninja, comment on lui avait "indiqué" la voie à suivre.

[Yosuke] "Je vous arrache les informations tellement facilement, mais il faut poursuivre l'interrogatoire. Et je suis sûr qu'avec une de ces boîtes vous me direz tout !"

Il remuait les gâteux sous son nez, comme ci ça devait la faire craquée. Il en faisait peut-être un peu trop mais il s'amusait, il éclata même de rire. Elle n'apprecierait peut-être pas, mais il n'avait pas comme nindo de rester belle lui, alors leur humour ne devait pas être si éloigné... sauf si elle se prenait au sérieux.

[Yosuke] " Un nindo change peut-être au court d'une vie, mais il en faut toujours un pour commencer, et un pour continuer. Mais vous, on vous a dicté votre conduite donc vous avez forcément une raison de continuer à être ninja non ? A votre âge, je ne pense pas que c'est votre mère qui vous force à le rester. Vous pourriez faire ce que vous voulez maintenant. Changer de métier, avoir des activités plus classiques, ne plus risquer votre vie... Alors pourquoi ? "

Il avait bien le sentiment d'en demander trop. Un peu plus que de la curiosité, il avait besoin de combler un vide inexplicable, de se rassurer. Son nindo n'était que très lointain et un peu trop utopique, il ne voudrait pas avoir fait d'erreurs et s'engageait dans une voie dont il ne pourrait plus sortir après. Savoir les motivations des autres ça ne pouvait que l'aider. Le patriotisme c'est bien, mais ça ne justifie pas tout. Il ne faut pas se voiler la face. On peut bien agir pour un groupe, mais il faut toujours une compensation personnelle, même si c'est de se sentir mieux en faisant le bien. Il fallait juste trouver laquelle. Pour un garçon de 15ans comme Yosuke, aussi serrieux soit-il, tout ce qu'il avait fait pour le moment c'est jouer au ninja. C'était peut-être dur mais il pouvait marcher sur les murs maintenant. Maintenant savoir si ce jeu va le lasser... un jeu mortel.

Il écoutait les explications sans aucune objection, elle faisait ses propres choix, elle en avait l'audace au moins. Il fallait le respecter. Ce qu'elle disait l'aidera un jour où l'autre, seulement il n'était pas prêt à lui révéler tout ça. On pourrait douter de sa motivation, à juste titre d'ailleurs, mais il devait rester ninja, même si ca lui prendrait 10ans, il reussira à monter en grade, à devenir important, pas forcément célèbre mais juste utile, le plus possible.

Se sentant un peu en danger, on pourrait tout simplement lui retourner la question et un "C'est quoi ton nindo ?" serait la question piège. Il préféra changer de conversation, rejouer au ninja.


[Yosuke] " Vous pensez que j'ai ce qu'il faut pour être un spécialiste ninjutsu ? Les exercices de ce matin étaient des tests non ? Je les ai réussi ?"

MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Ven 1 Sep - 20:33

D’une main que je veux la plus gracieuse possible, je refuse les gâteaux de Yosuke, un sourire d’excuse aux lèvres. Sourire que dément un regard mauvais mais amusé, bien malgré lui.

[Yosuke] - Vous pensez que j'ai ce qu'il faut pour être un spécialiste ninjutsu ? Les exercices de ce matin étaient des tests non ? Je les ai réussi ?

Je suis heureuse que l'on ne s'appesantisse pas sur ma vie. Non pas que je répugne à parler de moi, mais je n'aime pas avoir à trop en dire, même à mon élève. Surtout à mon élève, en fait.

[Tsubaki] - Des tests ?

Je me sens sourire.

[Tsubaki] - C'est vrai que je voulais voir qu'elles étaient des dispositions, vis-à-vis du chakra. Mais c'était plus des exercices-types que des tests en bonne et due forme.

Je tourne consciemment autour du pot, je ne veux pas le soulager trop vite. Cruelle, moi ? Mais non ! Joueuse et rancunière, c'est tout. Je range avec soin le kunai brisé, après l’avoir rapidement essuyé sur ma veste. Ce n’est qu’un vêtement de travail sans intérêt. Je lève de nouveau les yeux vers Yosuke et lui adresse un sourire espiègle.

[Tsubaki] – Concernant ta prestation… Et bien, je suis agréablement surprise. Tu risques de rattraper rapidement ton retard si tu continues ainsi. Ce n’est pas parfait, mais au moins, tu tiens. Tu approfondiras seul, ou avec des amis, ce sera moins chiant.

Monter sur des arbres ou des murs pendant deux heures sans personne pour prendre une pause, ou même discuter, c’est d’un ennui incroyable. Je ne l’ai jamais réellement vécu, parce que je ne me suis jamais réellement entraîné à ce niveau là, mais rien que d’y penser j’en frissone.

[Tsubaki] – Honnêtement, je crois que tu as bien choisi en t’engageant dans le Ninjutsu. Un certain contrôle et une volonté de réussir, c’est ce qu’il faut, du moins, à mon avis. Et puis le reste hein, ça vient tout seul. Il n’y a pas besoin de posséder des ressources extraordinaires. Du sérieux quand il faut, et de la concentration quand il faut également, c’est déjà bien suffisant.

Je me passe une main sur la jambe. Une jupe – courte de surcroît – quand il pleut, ce n’est pas la chose la plus intelligente que j’ai fait. Mais une jupe quand il faut faire des exercice d’équilibre, cela pourrait passer pour de la préméditation. Enfin, c’est sans importance, j’imagine.

[Tsubaki] – Sinon, demain, on verra pour la suite. Tu réutiliseras ce que tu as appris aujourd’hui, et tu feras tes premiers pas dans le Ninjutsu. Une sorte de prise de contact, si tu veux.

Je me lève et m’étire, impatiente de retrouver ma petite maison. Je n’aime rien plus que de prendre une bonne douche, me mettre dans une chaude chemise, et regarder la pluie tomber, couchée dans mon lit. Avec parfois un bouquin qui me sert de prétexte à dormir, mais c’est rare.
Enfin, je n’y suis pas encore.


[Tsubaki] – Le cours est fini. Mais, j’ai tout mon temps. Tu as des questions, d’ordres privées ou générales ?

Je lui souris à nouveau, lui adressant un discret clin d’œil.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Sam 2 Sep - 20:02

Pas de gâteau, pas de réponses ? Vide sonore... Elle ne veut pas répondre. La pointe d'humour ne lui a donc pas plus. Yosuke la fixe. Elle parle mais... ce n'est pas ce qu'il veut entendre. Il est frustré, il venait de perdre la partie, game over. Est-ce que c'était pour se montrer plus forte, pour lui montrer qu'elle n'était pas là pour jouer ? Il avait posé une question et il n'avait pas réponse... ça l'énervait ! Sa curiosité n'avait pas été rassasiée, il avait soif, faim, en manque ! Il empêcha les frissons qui se propageaient de tout son être de le faire frémir. C'était dur, très dur de ne pas faire transparaître une emotion. Il la fixait toujours. Il lui devine une sourire sur les lèvres. Ca l'amuse tellement de le torturer ?! Rhoo, vite une autre question ! Elle me répond... en fait non elle recommence. Son bras tremble, encore une réponse qui appelle à de multiples questions. Il se sent mal, il a mal à la tête. Mais comment...

[Yosuke] * ...je peux me mettre dans un état pareil ?*

[Tsubaki] – Concernant ta prestation… Et bien, je suis agréablement surprise. Tu risques de rattraper rapidement ton retard si tu continues ainsi. Ce n’est pas parfait, mais au moins, tu tiens. Tu approfondiras seul, ou avec des amis, ce sera moins chiant.

Hein quoi ? Cerveau hors service. Réparation en cours... Gling ! Enfin une bonne nouvelle, il y a pas à dire, elle s'est peut-être très bien donner des cours mais elle est au moins aussi doué pour faire changer l'humeur du garçon. Il va pouvoir réécrire la définition du mot lunatique.

Les propos de la jeune femme donnait du beaume au coeur de l'étudiant. Rattrapper les autres, combler son retard, il n'avait que ce but en tête depuis qu'il était arrivé. Il n'y avait pas de quoi sauté au plafond, quoiqu'il pourrait bientôt y arriver, mais plus d'incertitude maintenant : il fera du ninjutsu.


[Tsubaki] – Sinon, demain, on verra pour la suite. Tu réutiliseras ce que tu as appris aujourd’hui, et tu feras tes premiers pas dans le Ninjutsu. Une sorte de prise de contact, si tu veux. Le cours est fini. Mais, j’ai tout mon temps. Tu as des questions, d’ordres privées ou générales ?

[Yosuke] * STOP ! *

Bourreau d'enfants, enfin plutôt SON bourreau. Elle le fait exprès ou quoi ? Demander s'il avait encore des questions... Il faut respirer lentement, faire le vide et juste... oublier. Elle cache bien son jeu.

[Yosuke] "Qu'est-ce qu'on va faire demain ? Vous allez me refaire un cours particulier ? Il me faut encore une formation pour faire du ninjutsu ? Je vais pouvoir faire ce qu'il y a dans le livre ? Cracher du feu ? Vous faites quoi à part remplir des papiers ? Vous..." Main devant la bouche. * Et voilà... j'aurais pas tenu longtemps... * "Désolé..."

Quoiqu'il ferait demain, il avait encore une après-midi. La passerait-il à s'entrainer ? Pas si sûr... pas comme ça en tout cas. Un malaxage de chakra dans les bras , les jambes, puis doigts et orteilles sera suffisant. Il tourna la tête, il pleuvait encore... pas de sortie en forêt aujourd'hui. Haaa, ca sera encore la bibliothèque alors. Il se lève d'un bond, au moins il pourra lire ! Mais quoi ? Il avait tellement de chose à rattrapper. Ninja ou pas ninja....

[ Arrow La Bibliothèque ninja ]




Dernière édition par le Dim 3 Sep - 0:42, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Sam 2 Sep - 21:09

Je me lève à mon tour, observant d'un oeil la pluie. Je souris aux multiples questions du jeune homme et répond point par point en lui adressant un clin d'oeil discret.

[Tsubaki] - Demain, tu assisteras à un cours en salle, avec d'autres élèves. On attaquera le Ninjutsu proprement dit, en commençant par le commencement. Après sans doute quelques années, ton livre sera acquis dans ton esprit, et cracher du feu sera presque aussi naturel que de respirer.

J'exagére un peu, surtout que je n'aime pas vraiment le fait de cracher du feu. On s'y habitue, c'est vrai, mais c'est toujours aussi étrange.
Je vérifie ma tenue d'une main machinale avant lâcher un soupir inaudible. Je songe à ces cours que je vais être condamnée à donner, moi qui ait toujours refusé tout lien avec l'enseignement. Comme quoi, tout arrive.


[Tsubaki] - Donc demain, tu te présentes au cours, la salle te sera donnée sur place. Je pense que c'est tout, en se reverra demain. Entre temps, et bien, fais ce que tu veux. Bonne journée !

Je souris une dernière fois et me tourne. Je fais quelques pas, avant de ralentir, pour finalement m'arrêter. Je lui jette un coup d'oeil, hésite, et finalement déclare :

[Tsubaki] - Je suis trop perfectionniste pour arrêter ma carrière. Peut-être plus tard, quand Konoha ira mieux, je m'en irai le coeur tranquille. Mais pour le moment, il y a des petits jeunes à former, et ce sont eux qui me remplaceront, un jour. Alors, je prends soin d'eux autant que possible, les papiers ne sont pas grand-chose comparé. Bonne journée, Yosuke.

Je poursuis ma route, sous la pluie. Heureusement, des plaques de chakra me préservent de ce sentiment horrible des vêtements qui collent à la peau. Mais, j'ai évité dans ma grande lucidité de porter du blanc. Maligne, non ?
Bien vite, je repense à ce premier cours officiel qui m'attend demain. Je vais devoir aller presque tous les jours dans l'Académie, pour voir des têtes souvent différentes. C'est une perspective effrayante, mais au moins, je n'aurais plus d'excuses pour ne plus travailler.
Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Dim 3 Sep - 10:11

Yosuke:
1° Premier Cours: Exercice1 Validé (ceci n'est pas une technique - Inutile de la mettre dans la fiche de perso.)
+19XP RP/Entraînement

Tsubaki (Akogare): +18XP RP/Enseignement. ]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Lun 4 Sep - 15:20

[Venant de La bibliothèque ]

[Cours suivi Arrow Maîtrise du ninjutsu ]

Les yeux ouverts en demi-lune, Yosuke parcourt l'escalier de l'Académie qui lui permettra d'accéder à l'étage, puis aux salles où les cours commenceront. Il se frottait les yeux, cela faisait plusieurs mois qu'il ne s'était pas levé aussi tôt, plusieurs mois qu'il n'avait quitté le lycée et il n'avait pas eu de "vrai cours" entre temps. Ca sentait un peu la rentrée pour lui...

Tsubaki lui avait parlé d'un cours en salle et le soir même en rentrant chez lui il avait reçu un papier de l'administration de l'Académie. Les enseignements pour les étudiants avaient été un peu réformé. Les cours étaient maintenant centralisés, les élèves choisissaient ce qu'ils voulaient apprendre et se rendaient à la salle où unprofesseur faisait cours à tous les élèves en même temps. Les cours particuliers comme il en a eu avec Tsubaki seraient désormais beaucoup plus rares, peut-être même inexistants. Mais l'occasion de voir d'autres étudiants étaient trop belles.

Il s'étonna de croiser quelqu'un, c'était si rare. Peut-être que cette réforme ne ferait plus de l'Académie le "No Man land" qu'elle était auparavant. Certains élèves discutaient dans le couloir, d'autres entraient dans la salle juste en face. Un amphithéâtre... le mieux pour ne rien entendre de ce que dit le prof. Il faudra faire avec.

Il entra doucement dans la salle, pas grand monde ici. A peine quelques élèves à l'intérieur, donc pas la peine d'aller dans le fond. Il s'installa au troisième rang, assez proche pour entendre ce que dira le prof et assez loin pour ne pas se faire traiter d'intello. Dans son ancien lycée il n'y aurait eu aucun risque qu'on l'appelle comme ça. Il ne restait pas plus de dix minutes concentrés sur le cours, après il dormait, ou plutôt se perdait dans ses pensées. Le fait de rester coincé dans une salle plusieurs heures ne l'enchantait pas, sauf si c'est la bibliothèque. Autrement il reussissait toujours à s'allonger à demi sur sa table à un moment ou à un autre.


[Yosuke] *Espérons que cette fois les mauvaises habitudes ne reviendront pas.*

Tsubaki entra en salle suivît par plusieurs élèves, dont la plupart ne cachait pas leur enthousisame fracassant. Ils s'assirent directement dans le fond de la salle, et les derniers retardataires ne purent que se résigner au même rangque Yosuke, laissant les deux premiers vides de tout occupants.

A peine le cours commençait que les chuchottements s'entamèrent dans le fond de la salle. Non mécontent d'avoir choisi sa place, Yosuke écouta les explications. Pas de fatigue en vu, enfin pas encore. Certains élèves commençaient déjà à prendre des notes. Ne savant jamais quoi noter et à partir de quand, Yosuke regarda autour de lui, un peu perdu. En fait il n'avait pas de quoi prendre des notes, il n'avait pas pensé qu'il aurait a refaire ça aujourd'hui. Après quelques instants où il se sentait un peu gêné vis ç vis du professeur, il s'appuya sur sa table, la tête posé sur ses bras.


[Yosuke] * Tant pis pour les notes, de toute façon je ne suis pas sûr que ce soit vraiment nécessaire. Au pire je regarderai dans un livre. *

Vînt le moment où elle laissa échapper un flamme de chakra de la paume de sa main. Cela avait un petit air de déjà vu.

[Yosuke] "Encore ?" Cela lui avait un peu échappé, mais Tsubaki n'avait pas fait attention. Les autres n'avaient sans doute pas entendu, sa voix avait été couvert par les chuchotements. Il se laissa partir dans une discution a mi voix dont les interlocuteurs sont lui et encore lui. " Toujours question de chakra, je n'ai même pas fini les exercices à faire... "

[Elève] – Et si on n’arrive pas à créer la flamme ?

Yosuke jeta un oeil sur sa droite, il n'était pas le seul à suivre apparemment. En fait ils étaient peu nombreux à ce rang-ci mais la plupart s'étaient mis dans un coin, seul sur sa table, plume en main et grattant le parchemin à toute allure. Seul un garçon à côté de lui avait eu l'audace de s'approcher un peu, et se mettre sur la même table... Sans doute un retardataire qui avait peur de se trouver tout seul devant, il ne pût que le deviner puisqu'il ne l'avait même pas vu arriver. Il était aussi grand que lui, peut-être un nouvel étudiant. Il ne serait donc pas en retard par rapport aux autres... Tsubaki répondait aux questions, elle ne dirait rien s'il parlait un peu. il parla donc à voix basse, dégageant un peu sa bouche de ses coudes.

[Yosuke] " Salut." Le garçon paraissait un peu surpris qu'on l'interpelle comme ça, mais bon il n'existe pas trente six façon d'aborder quelqu'un. " Excuse moi, est-ce que tu as noté beaucoup ? Je n'ai pas mes affaires alors... tu pourras me prêter tes notes à la fin ? juste pur que je jette un coup d'oeil." Il ne savait pas vraiment s'il avait pris beaucoup de notes, mais les autres en auraient soit beaucoup trop, soit aucune.


Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Sam 28 Oct - 15:22

[Tsubaki] – Je suppose donc que ce cours est terminé. Pour toute question, ou demande d’aide, venez me voir et je passerai sur votre terrain d’entraînement, ou salle de cours. Une fois cette étape réussie, vous pourrez assister aux autres leçons. Au revoir, et bon courage, amusez vous bien.

[Yosuke] *Déjà ?*

Tous les élèves se levèrent dans un grand fracas, la majorité contents que le cours n’ait même pas tenu une demi heure. Le garçon à qui il avait demandé des notes s’était levé en même temps que tous les autres, il était déjà loin maintenant. Ca ne sera pas aujourd’hui qu’il rencontrera un élève spécialisé en ninjutsu comme lui.

Il quitta la salle de Tsubaki un peu décrépit. Elle avait suggéré de faire cet exercice en groupe mais lui il ne connaissait personne, personne qui ferait l’affaire en tout cas. La veille, son professeur lui avait bien parlé de cette flamme, mais était-il vraiment capable de la créer ? Ses bras lui faisaient encore bien mal de l’entraînement d’hier. Et il faudrait sans doute atteindre un niveau supérieur d’intensité de chakra. Son corps n’était pas encore habitué et il n’avait pas fini les exercices du niveau précédent. Sans doute n’était-il pas encore prêt.


[Yosuke] * Je vais d’abord habitué mon corps à ce nouveau chakra, ca ne devrait pas me prendre énormément de temps. Autant commencer l’entraînement dès ce midi. *

[ Arrow Le centre ville ]



MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Dim 29 Oct - 13:00

Yosuke : +5 XP RP.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Sam 22 Sep - 12:28

[Venant de chez lui]

La pluie avait redoublé d’efforts, comme ci le ciel suivait la moindre humeur du garçon. Car il est vrai que son ciel attendait désespérément un rayon de soleil dans cette brume tassée et grisâtre. La couleur que prenait sa vie ne lui plaisait pas du tout. . .

En entrant dans le hall, ses vêtements dégoulinant d’eau, il observa la salle. Rien n’avait changé, rien n’avait bougé, l’académie était toujours aussi vide, de personnes comme d’animations.

Yosuke se passa de commentaires, ça n’en valait plus la peine, depuis le temps il avait fait le tour de la question. Il avança vers le comptoir, ses pas laissaient leurs marques humides sur le sol. Il n’aurait voulu quitter la fraicheur de ses vêtements, leur effet sur sa peau et ses bandages était inespéré, presque une bénédiction. Il n’avait plus à lutter contre ses pulsions qui lui donnait l’ordre, non plutôt qui lui hurlaient de se frotter énergiquement. Une de moins, à la suivante…

En arpentant les couloirs, il s’attarda devant la porte avec un écriteau des plus étranges. Une salle était réservée pour une équipe ninja, il parcourait les noms des membres, celui du ninja responsable de l’équipe, aucun d’entre eux ne lui était familier. Est-ce que ces murs referment une malédiction ou alors est-ce que Yosuke à lui seul porte la poisse ? Il ne connaissait pas ces gens, ils ne les avaient jamais vus.


[Yosuke] « Ba voyons… »

Il s’appuya sur la porte, une main sur l’écriteau, la tête contre la porte, les yeux fermés. Comment avait-il pu espérer croiser quelqu’un ici. Ca aurait presque pu le faire rire s’il n’avait pas été dans cet état lamentable.

[Yosuke] « Il pleut dehors, mais c’est le désert ici. »

Il se laissa surprendre lorsqu’il se retourna. Un élève observait les nuages à l’autre bout du couloir. La première idée qui vint à l’esprit de Yosuke fût que cet étudiant devait être doué. Il ne l’avait pas du tout entendu venir. L’occasion de voir d’autres étudiants était trop rare pour la gâcher.

Il s’avança doucement, il essaya de sourire, cela cacherait peut-être sa mine affreuse et ses yeux rouges. A force de pleurer sa vue devait en être affecté car il ne voyait pas l’étudiant. Ses cheveux gris se camouflaient parfaitement avec le temps du dehors.


[Yosuke] « Euh, bonjour. »

Aucune réponse, même pas un geste ne lui fût accordé. Les gens ne sont-ils donc plus aussi polis qu’avant ? Yosuke continuait d’avancer mais il ne lui fallu pas longtemps pour s’arrêter. A quelques mètres de la fenêtre, cette personne, ces cheveux, ça ne pouvait-être que lui.
Le garçon se retourna doucement, et Yosuke pût apercevoir le visage souriant et fantomatique de Mogbo. Il avait l’air calme, détendu, et serein. Par contre Yosuke…


[Yosuke] * Qu’est-ce qui va pas chez moi ? Pourquoi je vois toujours ce genre de choses ? Pourquoi je vois des fantômes ? Pourquoi j’entends des voix ? Pourquoi devrai-je tuer mes parents ? Pourquoi ? Pourquoi ? « Pourquoi ?! »


Il laissa la colère s’échapper et s’abattre sur cette image imaginaire.


[Yosuke] « Pourquoi tu es là hein ?! C’est à cause de toi que j’ai des problèmes ! Pourquoi tu es creuvé ? Pourquoi devant moi et pas un autre ?! On se connait même pas, qu’est-ce que tu fous ici ? Que… »


Mogbo bougea, et montra du doigt Yosuke.

[Yosuke] « Fais-moi pas chier ! Dégage ! »

Yosuke donna un coup de poing à Mogbo. Alors qu’il s’imaginait transpercer l’image du jeune homme au x cheveux blancs, il se surprît à avoir mal au poing lorsque celui-ci percuta le visage de Mogbo. Les yeux grands ouverts, il regarda l’albinos, qu’il ne savait plus réel ou irréel, tomber au sol, lui sourire doucement, et disparaître en quelques secondes.
Plus instable que jamais, les jambes de Yosuke lâchèrent, il se retrouva à genoux au milieu du couloir du premier étage de l’Académie. Il aurait voulu se poser des dizaines et des dizaines de questions. Seulement son cerveau était anormalement inactif, il était à saturation. La situation lui échappait complètement. Un sentiment de vide intense s’empara de lui, il était desorienté, il ne voulait plus comprendre, juste partir et retrouver une vie normale. Ce qui devait arriver arriva rapidement.


[ ??? ] « Tu es beaucoup trop faible, insignifiant, tu ne pourras… »

[Yosuke] « Ta gueule ! Merde !! »

Il tapa du poing, de toutes ses forces, encore et encore sur les dalles du couloir, hurlant des jurons à cette voix dans sa tête.

***

[Secrétaire] « Bonjour jeune homme, je peux faire quelque chose pour vous ? »

[Yosuke] « Je dois voir Syo Tainoka. »

La jeune femme fût un peu surprise par la requête du garçon, qui avait l’air de savoir exactement ce qu’il voulait.

[Secrétaire] « Je ne sais pas s’il sera disponible et… »

Yosuke posa ses mains ensanglantées sur le comptoir.


[Yosuke] « Est-ce que vous pouvez l’appeler s’il vous plaît ? »



MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   Lun 1 Oct - 15:23

Syo venait de se lever péniblement. Un peu comme chaque matin depuis qu'Akira avait lancé son ultimatum. Lya n'était pas à ses côtés. Elle était partie, une courte mission. Comme à chauqe fois, son ventre se serrait à l'idée qu'elle pourrait bien ne pas rentrer. Néanmoins, il la savait forte, aussi un brin caractérielle. Il faudrait un gigantesque cataclysme pour le faire poser le genou au sol. Rapidement, il alla se préparer son petit déjeuner. Une fois les préparatifs lancés, il se dirigea vers la douche, et apprécia le clapotis de l'eau froide sur son dos. Peu à peu ses sens devinrent alertes, et son esprit retrouva toute sa lucidité. Se saisissant d'une serviette, il se sécha promptement, puis s'habilla.

Son café l'attendait. Précieux allié du matin.

Toutefois, la douce matinée qui se profilait devant lui, se transforma en cauchemar lorsque le chuunin vit apparaître un petit oiseau à sa fenêtre. Pas déjà, se dit-il. Heureusement pour lui, il ne s'agissait pas de mission. Akira devbait faire l'impossible pour qu'il ne soit pas mobilisé avant son affrontement dans le stade. Non, on l'informait qu'un de ses étudiants cherchait expréssement à rentrer en contatc avec lui. Allons bon...

Le gamin lui sortait déjà par les yeux...


***


Vingt minutes plus tard, Syo se trouvait dans le hall de l'Académie. Il se dirigeait vers l'accueil, tout en se demandant ce que pouvait bien lui vouloir l'enfant. Il se doutait bien que pour que l'étudiant surmonte sa peur de l'administration se devait être quelque chose d'important, genre entraînement, ou peut-être était-ce toiut simplement dû à sa déclaration inopinée face à celle d'Akira. Quoiqu'il en soit, cela risquait d'être barbant. Il devrait prendre son mal en patience.

Il arrivait à destination, et reconnut l'un des étudfiants qui s'était battu contre lui pour obtenir le titre de genin. Comment s'appelait-il déjà? Il ne se souvenait même plus. Yosuke...ce devait être cela.


"- Alors c'est quoi le problème?"

Un bonjour aurait put être appréciable, mais Syo n'avait pas vraiment envie d'être aimable...
Tant pis pour le gosse.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cours pour Yosuke Hiromida   

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Cours pour Kento et Tenson
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» Mes Red Scorpions : Travail en cours
» Orage Flamboyant - Ombre ( en cours pour Rêve Dansant )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-