Partagez | 
 

 Cours pour Kyuza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Cours pour Kyuza   Sam 8 Juil - 1:51

[Après les ruelles de Konoha]

Sueto et Kyuza étaient arrivés à l’académie. La première chose qui frappa le petit fut l’insigne du village de Konoha qui était posé au dessus la porte d’entrée. C’était la sortie des cours, Kyuza vit des élèves sortir dont certains avaient LE bandeau de ninja

*Il faudra que je passe par là avant d’arriver à devenir sensei……Quels sont les différents niveaux.*

« Heueu, excusez-moi quels sont les différents grades pour un ninja ? »

[Sueto] : " Les différents grades ? "

[Sueto] :*Toute une éducation à faire, il ne connaît quasiment rien sur le monde ninja. Pfui, bon faut bien le faire sinon il va vraiment galérer*

[Sueto] :« Alors les différents niveaux sont, étudiant, Genin ; chunin, jounin, senin/anbu, puis le dernier, kage. Voilà tu te coucheras mois c** ce soir. »

«A quoi correspond tout ces échelons ? »

[Sueto] :*’tin il est lourd là !*

[Sueto] :« Tu demanderas à ton sensei »

[Sueto] *Belle esquive, je suis assez fière de moi*

*Je suis sûre qu’il ne sait pas, il me l’aurais dis sinon. Je ne vais pas insister ou alors il va me trouver lourd*

Les deux personnages entrèrent dans l’académie. Kyuza vit tout d’abord le comptoir où il y avait deux secrétaires, l’une qui parlait avec une dame, l’autre qui tapait sur son ordinateur.

[Sueto] : « Ne bouge pas de là je vais voir si quelqu’un peut s’occuper de toi, car je pense que quelqu’un commence à m’attendre à la porte SUD. »

Kyuza lui fit signe qu’il avait compris en hochant la tête.
Le garde attendait tout comme lui que quelqu’un s’occupe de lui.




Dernière édition par le Dim 9 Juil - 20:00, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Mer 12 Juil - 19:28

La secrétaire s'occupant de l'accueil vit, derrière la mère venue inscrire sa fille à l'académie, un garde amener un jeune garçon à l'entrée, puis repartir. D'un léger coup de coude à sa collègue, elle lui fit comprendre qu'elle avait du travail.

Celle-ci s'arrêta de pianoter sur son clavier et fit signe à Kyusa d'approcher, s'occupant de quelque chose sur l'ordinateur pendant ce temps-là. Une fois le jeune homme à sa portée, elle le dévisagea par en-dessous, dardant ses yeux vert olive sur celui qui était sans nul doute un nouveau postulant. Un peu âgé pour ça, d'ailleurs...les adolescents pubères étaient de plus en plus nombreux à postuler, si tous étaient acceptés, elle était certaine que l'enseignement finirait par en pâtir, à cause du manque d'expérience.

Mais ce n'était pas son travail, d'avoir des opinions sur les nouveaux arrivants, et devinant que le garçon n'était pas originaire de Konoha elle commença à lui détailler le formulaire pour les étrangers.

[C'est peut-être RP mais c'est pas passionnant, poc ellipse o/]

...

Après une bonne quinzaine de minutes, tout semblait être en ordre. La secrétaire lui indiqua au mur l'emplacement du plan de l'académie et lui donna un numéro de salle où se rendre.
[Secrétaire]"Votre logement meublé sera prêt dans l'après-midi. D'autres questions ?"

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Jeu 13 Juil - 2:34

Mais ce n'était pas son travail, d'avoir des opinions sur les nouveaux arrivants, et devinant que le garçon n'était pas originaire de Konoha elle commença à lui détailler le formulaire pour les étrangers.
Le nouveau postulant fût impressionné par le nombre d’informations à fournirent, Kyuza avait toujours détesté remplir les formulaires. C’est long et pénible pour les deux personnes. Celle qui le remplit n’a plus envie de faire le formulaire au bout de deux minutes et celle qui attend s’ennuie dès le début. Une chose qui l’énerve encore plus, ce sont les secrétaires qui lui dise où il faut noter et ce qu’il faut écrire, pour Kyuza elles gênent plus que si elles ne faisaient rien.
Pendant qu’il réfléchissait en regardant aux alentours, le futur ninja prit conscience de l’âge approximatif que pouvait avoir la jeune fille accompagnée de sa mère. C’est à ce moment où il réalisa que si il n’y avait pas des personnes plus âgées, sa formation serait sûrement plus pénible que prévue. Mais Kyuza avait une façon de penser qui lui interdisait de s’arrêter sur des préjugés, l’académie pourrait très bien contenir des élèves jeunes et sympathiques.
Après une bonne quinzaine de minutes, tout semblait être en ordre. La secrétaire lui indiqua au mur l'emplacement du plan de l'académie et lui donna un numéro de salle où se rendre.


*Alors ……salle 211…voyons voir sur le plan……m**** je suis au 2ém étage. J’ai la flème de monter les escaliers tout les quatre matins.*

[Secrétaire]"Votre logement meublé sera prêt dans l'après-midi. D'autres questions ?"

« Quand vous dite « dans l’après-midi » ce n’est pas précis, je viens à quelle heure en fait ? »

[Secrétaire] »Vous venez, je ne sais pas……à seize heure. Autre chose ? »

« Oui, désolé mais je ne comprends pas très bien ce que vous appelez « logement meublé » ? »

Kyuza vit dans regard de la secrétaire qu’elle ne faisait plus trop attention à lui, il regarda alors discrètement ce qu’il pouvait se tramer autour de lui. Effectivement, il y avait une queue de cinq personnes derrière. La jeune fille aux yeux verts avait pris pas mal de retard avec le nouvel arrivant.

[Secrétaire] »En fait je suis vraiment désolée mais il va falloir que l’on reprenne notre discussion à seize heure, car nous avons du retard. »

«Y’a pas souci, j’ai le temps de toute façon ; au revoir. »

Kyuza partit et s’excusa auprès de la dernière personne de la file.



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Lun 17 Juil - 23:58

Avant de repartir Kyuza regarda le plan de l’académie et chercha la salle 211, une fois fait l’étudiant monta les escaliers. En montant il vit une personne plutôt bizarre, la personne avait des yeux beiges et sans pupilles, en la croisant Kyuza regardait par terre pour ne pas croiser son regard et risquer de le vexer. Le jeune homme trouvait que les escaliers étaient particulièrement longs, et il était peu enthousiaste à l’idée de devoir les monter tous les quatre matins. Arrivé au bon étage Kyuza était fatigué, mais bon il n’était quand même pas vidé.
Le jeune homme ne vit personne à son arrivé, donc en attendant il s’assit par terre, puis attendit. Il vit quelques personnes passées, certaines paraissaient fortes d’autre mois. Une personne s’arrêta et lui demanda
.

[ ???] « Bonjours, tu attends quelqu’un ? »

« Oui je pense, on m’a dis de me rendre à la salle 211, donc me voila. »

[ ???] « Ah ouai tu dois être nouveau, non ? »

« Oui je viens d’arriver, je suis venu devant la porte du village vers treize heure, ensuite on m’a fait visiter le village et me voila. »

[ ???] « D’accord, tu ne m’en voudras pas mais je dois partir. Au revoir ! »

[color=red]« Salut ! »


La personne partie en faisant signe avec sa main.

*Bon il vient ou quoi ? J’commence à me faire ch*** ici*



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Ven 28 Juil - 21:28

Armo se baaldait dans les couloirs de l'académie, comme à son habitude, passant d'une salle à l'autre. Il venait de sortir de celle de mamoru, désespérément vide depuis un certain temps déjà. Tout comme celle de Jiraiya. Non pas qu'il se fasse du mouron pour eux, non. Mamoru n'aurait pas pu partir pour Suna, il était fort et rapide, et méritait amplement son titre de Genin, mais il n'arrivait pas au niveau de vigilance des gardes, il n'aurait pas pu sortir sans se faire repérer.

Jiraiya...le gosse était bizarre. Débrouillard, et doué, mais bizarre quand même. Il était lui aussi capable de fuguer. Mais de là à y parvenir...trop lent, trop bruyant. Trop fanfaron aussi. Sans doute s'assagirait-il en grandissant, mais le Jounin était certain que son orgueil lui resterait, et s'exprimerait de façon certes moins intense que celui de Mamoru, mais bien plus visible.
Armo fut tiré de ses pensées lorsque la secrétaire l'interpella, comme il débouchait d'une escalier permettant de passer d'une aile à l'autre par le hall. Elle lui notifia la présence d'un nouvel étudiant qui lui serait sûrement confié. Acquiesçant, il demanda le numéro de la salle où il attendait, et s'y rendit sans plus attendre.

Assis au milieu de la pièce dont la porte était restée ouverte, se tenait un jeune homme qui semblait attendre depuis un certain temps, à en juger par sa face. Son futur professeur apparemment désigné s'avança et le salua brièvement, en lui faisant signe de se lever. Ce e fut qu'à ce moment-là qu'il remarqua qu'il n'avait ps l'habituelle fiche de renseignements sur les recrues...il n'avait même pas son nom Neutral


"Si j'ai bien compris, tu viens de passer au secrétariat, et on t'a envoyé ici juste après les papiers...?
Que peux-tu me dire, pour te présenter ?"


Le ton était formel, comme d'habitude, et la tournure sans doute un peu trop recherchée, mais après tout c'était sa façon de s'exprimer...tant pis si ça faisait tâche, quand il s'agissait de s'adresser à quelqu'un de son âge. Il jaugea rapidement du regard son interlocuteur. Plus vieux que la moyenne d'âge de l'académie, qui prenait un sacré coup ces temps-ci, aucune trace de grosse préparation au chakra...sans doute un débutant, qu'il faudrait former rapidement pour combler son retard.

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Sam 29 Juil - 0:10

Dix minutes s’étaient écoulées depuis la venue de l’inconnu, et Kyuza commençait à ce demander si il s’était rendu à la bonne salle. La pièce était des plus communes, un bureau pour le professeur (si il venait un jours) et quelques tables combinées avec des bancs.

Le silence auquel Kyuza s’était habitué fut brisé par une personne qui entra, c’était un jounin, un ninja bien au dessus du petit. Son moral remonta à son zénith en quelques secondes, enfin son sensei était arrivé.


*Hé bien, si un jours j’arrive à devenir sensei, je ferai en sorte de ne pas arriver en retard…ça va être dur. En tout cas le début de mon aventure commence ici et maintenant, J’espère que ce sera rapide, je pense que beaucoup de personnes on besoin d’aide en ce moment et que chaque minutes perdues auraient pues être dédiées à d’autres gens. Mais ce n’est pas une raison pour faire les choses mal.*

Le future sensei était pour le moins inhabituel, il avait des lunettes qui masquaient son regards, soit pour tromper l’adversaire où bien tous simplement parce qu’il a des problèmes de vue. En suite il possédait un manteau munis d’un col qui lui cachait le bas du visage, ce qui doit être gênant pour savoir ses émotions. En entrant l’étrange personne le salua puis lui fit signe de se lever, c’est sur qu’un élève assit ça ne fait pas sérieux.

[Sensei] :"Si j'ai bien compris, tu viens de passer au secrétariat, et on t'a envoyé ici juste après les papiers...?
Que peux-tu me dire, pour te présenter ?"


C’était la troisième fois que Kyuza se présentait et il commençait à en avoir un peu marre, mais bon c’était sur ment la dernière fois … ou l’avant-dernière.

« Hé bien voilà, je m’appel Kyuza, je suis originaire d’une petite ferme au alentours de Konoha, j’ai dix-sept ans et je voudrai devenir ninja. »

Kyuza était gêné car il se demandait si il avait tout dit, et il ne pouvait pas lire sur son visage car tous les endroits où l’on pouvait lire les expressions étaient cachés. Il attendit alors une réaction de la par de son future professeur ; qui relança le sujet aussi tôt.

[Sensei] : « Pourquoi tu voudrais devenir ninja ?……Kyuza »

« En fait je voudrai surtout devenir sensei, de cette façon je pourrai venir en aide à beaucoup de personnes, chose que je pourrai aussi bien faire en tant que ninja. Mais je veux aussi éduquer les… moins âgés, j’ai remarqué qu’il y avait pas mal d’enfants, désolé pour le terme, qui n’avaient pas reçus d’éducation. Donc voici ma motivation et je compte sur vous et votre enseignement pour accéder à mon……rêve. Mais vous n’avez pas eu ces informations ? J’étais pourtant sur de les avoir misent sur la fiche que la secrétaire m’avais donné. »

Le sensei regarda sa fiche un cours instant.

[Sensei] : « Non, les informations que tu viens de me donner ne sont pas sur ma fiche, comme quoi tu l’as bien remplie »

Kyuza pu entendre un petit rire sous sons manteau, comme quoi personne n’est insensible. Puis une idée qui lui trottait dans la tête depuis quelques temps refit surface.

« Il y a une question que je me posais depuis longtemps. Comment se passe l’enseignement pour devenir ninja ? Et aussi si c’est dur d’accéder au rang de jounin ?"



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Sam 29 Juil - 7:44

Il ne le fit pas remarquer, ou en tout cas il s'y efforça, mais Armo était surpris : c'était bien la première fois qu'un postulant ne parlait pas de vengeance, d'aider les civils, d'être utile au village ou sa famille, mais de faire un professeur. Il faut dire que la plupart lorgnaient plutôt du côté de l'enseignement civil que du militaire...ce qui était tout à fait compréhensible.

De plus, Kyuza n'avait pas fait la moindre allusion à la puissance, aux missions, aux combats, aux techniques...non, juste enseigner. Peut-être se trouvait-il une vocation de pédagogue ? De plus en plus surprenant, en tout cas. Mais aussi très intéressant. Après tout, les arts ninjas étaient également une tradition dont ils étaient dépositaires, et qu'ils transmettaient ainsi...

Ces considérations s'étaient bousculées très rapidement sous le crâne chevelu du Jounin, et elles furent rapidement dispersées par un éclat de voix : Kyuza prenant la parole.


"Il y a une question que je me posais depuis longtemps. Comment se passe l’enseignement pour devenir ninja ? Et aussi si c’est dur d’accéder au rang de jounin ?"

Si son futur professeur avait porté la barbe, on aurait pu dire qu'il se serait passé la main dans la barbe en réfléchissant. Mais ce n'était pas le cas, on dira donc quu'il se contenta de se masser le menton, l'air assez perplexe.

"L'enseignement, ce n'est pas très compliqué. Après quelques jours de cours théoriques, on passera rapidement à la pratique. Ca débutera par des bases, ensuite on te donnera du matériel d'apprentisssage et de documentation, et le choix des techniques complétant le panel sera le tien. Chaque ninja a son propre style, et tant qu'il correspond aux voies que la philosophie dispense, on le laisse libre de ce qu'il veut faire."

Ca, ç'avait été simple, il avait juste répété la façon dont il procédait, pour l'apprentissage. Mais la suite était plus délicate...
"Si devenir Jounin est dur, je ne sais pas. J'ai eu d'une certaine façon beaucoup de chance, Konoha avait besoin de Jounin instructeur pour faire face au recrue, et il paraît que mon sens tactique avait attiré l'attention de certaines personnes...je me limiterais à dire que j'ia été impliqué sans le vouloir dans un combat dangereux qui nous a vus, moi et un autre postulant au titre de Genin, sauver un Jounin qualifié d'une embuscade. J'ai été choisi et promu peu après."
Parenthèse fermée. Armo n'aimait pas trop parler de lui, mais autant prévenir de suite Kyuza qu'il n'était pas pétri d'expérience, dans le domaine...D'un ton neutre, il reprit :
"Tu es actuellement étudiant à l'académie. Quand ton autonomie, tes connaissances théoriques et pratiques, et tes capacités au combat auront été validées, tu recevras un bandeau frontal, symbole de ton rang de Genin. Tu pourras alors commencer à servir le village via d'humbles missions.
Ensuite, c'est l'expérience et la consolidation des acquis, ou bien le passage par un examen inter-village, qui te permettront de devenir Chunin. Pour accéder au rang de Jounin, c'est principalement le rôle de chef d'équipe du Chunin, sa capacité de discernement, son recul, son aura de commandement, et généralement sa puissance individuelle aussi qui lui permettront de franchir le cap.

Mais il faut savoir qu'en tant que commandant d'unité, les Chunin doivent tisser des liens, même ténus, avec le smembres de leur équipe. C'est pour ça que là où les Chunins se débrouillant plus au combat et au travail sur le terrain sous tutelle qu'au reste, sont laissés sous le commandement de leur Jounin, pour continuer les missions.
Les autres, eux, sont préparés à leur rôle en se voyant confier des étudiants, et plus rarement des Genin, auxquels il leur faudra enseigner les bases de l'académie. Ce sont des Chunins instructeurs, futurs chefs d'unités. Si ta vocation est pédagogique, sache qu'il y a peu de chances que tu deviennes un jour Jounin, car la fonction d'instructeur Chunin suffit amplement à remplir ce but, et que le splaces au-delà sont rares et chères."


Une fois sa tirade terminée, il se permit d'examiner plus en détail l'expression faciale de Kyuza, tentant d'y trouver un quelconque signe de désappointement, concernant la rareté des Jounins, ou au contraire une neutralité non-affectée. "Caché" derrière ses verres teintés, il jaugeait déjà le mental et la personnalité de son élève.
"Si tu as d'autres questions..."

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Dim 30 Juil - 16:03

[Sensei] :"Si tu as d'autres questions..."

Si il avait des questions ? Bien sur que oui, notre nouveau chinobi viens juste de débarquer dans le monde ninja. Depuis son arrivée les seules choses qu’il connaisse son les différents grades ninja et les devoirs de ces derniers. De plus Kyuza c’est présenté mais lui non ; le future sensei (si il y arrivait un jour) pensait que la première chose qu’un professeur devait faire était de se présenter, même si ils trouvaient sa pénible.

« Oui j’ai encore quelques questions, la première est : quels sont les différents styles »

Kyuza se grata derrière la tête car il se sentait gêné par cette question, parmi toutes les personnes qui veulent devenir ninja, combien il y en a-t-ils ne savent pas les différentes façon de combattre ?

[Sensei] : « Ha oui, je vois, donc les différents styles son :
_Le genjutsu, qui regroupe les techniques d’illusions. En prenant ce style de combat tu pourras tromper l’adversaire en combat puis ensuite tu en feras ce que tu veux.
_Ensuite tu as le ninjutsu, il faut s’avoir qu’il y a différents types de ninjutsus. Tu as le ninjutsu de combat et non élémentaire qui rassemblent les techniques les plus communes, en maîtrisant ces jutsus tu pourras te métamorphoser, te démultiplier et j’en passe. Puis les ninjutsus les moins communs sont, le ninjutsu élémentaire avec lequel tu pourras crée du feu de l’eau etc.… Mais tu auras aussi la capacité de mieux maîtriser ton « chakra »……tu connaît ce terme ?


« A peu près oui. »

[Sensei] : « OK, donc je reprends, dans le ninjutsu tu as aussi le ninjutsu mixte, mais là c’est un autre niveau.
_L’avant dernier style, la médecine, le terme est assez claire pour le passer
_Et pur finir le taijutsu, qui repose essentiellement sur le combat à mains nues. En maîtrisant ce style tu pourras faire beaucoup plus de dégâts avec tes mains que les ninjas qui n’ont pas choisis cet enseignement.
Donc quel enseignement as-tu choisi ? »


Kyuza était indécis, il ne savait quel style prendre, tous avaient leurs avantages et leurs désavantages. Une fois engagé dans un style le retours était impossible, mais voyons plutôt ce qui ce passe dans la tête du petit jeune.

*Ninjutsu…genjutsu…taijutsu…médecine…….ninjutsu…Yen a marre je n’arrive pas à me décider, c’est si dur et puis si seulement j’avais été au courant plus tôt, j’y aurais réfléchi avant. Procédons par élimination……Bien le genjutsu servira à rien tout comme le ninjutsu, mais en revanche la médecine oui……non si quelqu’un se fait attaquer je ne serai bon à rien. Le taijutsu lui me plais bien, d’ailleurs c’est ce que je vais choisir.*

Le jounin attendait la réponse de l’étudiant, où l’on pouvait lire sur son visage qu’il était dans une grande confusion intérieure. C’est sur que ce n’est pas toujours évidant de faire des choix alors qu’il n’y a pas de retour possible. Kyuza se disait que si un gosse de 17ans peinait à se décider, comment faisaient tous les arrivants qui avaient parfois 9/10ans. Avec mure réflexion le jeune homme prit la parole pour enfin annoncer son choix.

« En fait je pense que je vais m’adonner…….au…taijutsu. »

[Si tu en a marre que j’utilise ton perso tu me le dis, je ne voudrais pas faire tout ton taff ^^]



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Mar 1 Aoû - 6:27

[Bof non, ça correspond pas complètement à sa façon de causer, mais hein Razz ]

"Le Taijutsu, donc...c'est la voie la plus indépendante de toute, qui demande des efforts constants, car un acquis pour l'esprit est un acquis pour la vie, là où un corps bien bâti doit s'entretenir."

Armo releva une de ses manches, et un bras, pas complètement maigre, mais loin d'être aussi musclé qu'il pourrait, se dévoila au fur et à mesure.

"Mon domaine est le Genjutsu, ce qui veut dire que dans le cadre de ton enseignement je pourrais te soutenir en te guidant sur la voie qui mène à un mental à toute épreuve, cependant pour tout ce qui est démonstration pratique...tu peux oublier, venant de moi en tout cas.

Le Taijutsu, c'est énormément d'efforts personnels. La préparation d'un corps étant moins dangereuse que l'exécution d'une technique, l'entraînement personnel en-dehors de l'académie sera plus que conseilée. De même, ton corps est ton corps, on ne pourra pas lui apprendre comme on grave une technique dans sa mémoire. L'exercice sera long, souvent répétitif, toujours pénible, et il ne s'agira que de repousser ses limites. Tu choisis le Taijutsu en sachant cela ?"


Kyuza acquisça.
"Bien...alors, il va falloir vérifier tes connaissances. Tu m'as dit que tu connaissais le chakra, mais les deux énergies qui le composent, les connais-tu ? Et est-ce que tu es capable de créer du chakra, même sans en tirer une technique ?"

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Mar 1 Aoû - 13:55

Lorsque le jounin lui dit que l’exercice serait long, répétitif et toujours pénible, Kyuza se sentit…… moins motivé.
Mais par la fenêtre qui était ouverte, il entendit des cris, qui avaient l’air d’être ceux de deux enfants. Une des voix était agressive, l’autre suppliait. Au bout de quelques minutes le timbre d’une personne adulte se fit entendre, enfin justice avait été rendue et Kyuza pu se remettre à réfléchir.
Cette petite mésaventure redonna courage au petit.


*Peu importe si le travaille est long, répétitif et pénible, je ferai ce que j’ai à faire…pour mon frère. Mais pour ça il faut que je commence par répondre à mon sensei. Alors c’est quoi au fait le chakra. J’avais entendu des types en parler quand j’attendais mon prof. Si je me souvient bien ce sont deux énergies……celle du corps et de l’esprit……Ouai j’me lance et on verra après.*

Kyuza ne savait pas combien de temps c’était écoulé depuis la question, mais le jounin avait l’air d’attendre, mais ce n’était pas grâce à l’expression de son visage qu’il l’avait deviné.

« Alors si j’ai bien compris, le chakra……en fait…..voilà, donc le chakra est composé de deux énergies différentes. Celle du corps et celle de l’esprit, en mélangeant ces deux énergies ; heu le terme exacte doit être « malaxer », on peu exécuter des techniques. J’ai cru entendre que les maîtres en taijutsu pouvaient ouvrir les portes qui régulent la circulation du chakra, pour pouvoir devenir plus fort. Mais je pense qu’il y avait aussi des effets néfastes. Donc voilà à peu près ce je sais sur le chakra. Par contre je ne serai pas en créé.

Sinon j’ai une petite question qui m’a …chatouillé l’oreille, vous avez dit que pour ce qui était de la démonstration pratique en taijutsu, il ne fallait pas que je compte sur vous……Sur qui je compte alors… »


C’est vrai que si vous dite à un élève que vous ne pouvez pas lui montrer ce que vous lui enseigné…c’est un peu gênant pour ce dernier.
En revanche ça peut être cool d’avoir deux senseis, car cela peu ce résumer à : deux fois plus de professeurs, donc deux fois plus de disponibilités, qui se traduiraient par deux fois plus d’entraînements
(ma tête, j’ai beau être matinal, j’ai mal).



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Mer 9 Aoû - 18:21

[Comme j'arrête, il faut bien te trouver un nouveau prof Razz en attendant, remercie les cours de Jiji ^^ ]

"Et bien...Tu n'as pas l'air de bien encore tout savoir concernant le chakra. L emieux pour ça, c'est encore que tu ailles suivre les cours génériques, qui te permettront d'avoir une base et de commencer à t'exercer. Ce n'est qu'ensuite qu'on abordera la question de te trouver un professeur plus qualifié que moi pour ça."

Armo se leva, attrapant son bâton au apssage, et sortit de la pièce en faisant signe à Kyuza de le suivre. Après quelques minutes de déambulation guidée dans les couloirs, ils s'arrêtèrent devant une porte d'où venait des éclats de voix.

"Ils ont dû commencer il y a moins de trois minutes. Désolé pour la perte de temps, quand il te faudra trouver un professeur, rends-toi à l'accueil."

[Je te lâche ici, n'oublie pas que la base sur ryoma c'est le RP entre joueurs : ce n'est pas parce qu'Auroe, Kitana et Ako sont en missions que tu ne peux pas faire un RP se déroulant avant ou après avec eux, ou que tu ne peux pas avec Yozuke Wink

Kyuza : +9 Xp RP
Armo : +5]

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Ven 25 Aoû - 21:50

[Armo] :"Ils ont dû commencer il y a moins de trois minutes. Désolé pour la perte de temps, quand il te faudra trouver un professeur, rends-toi à l'accueil."

Sur ces dernières paroles le sensei parti.
Un sentiment bizarre traversa l’esprit du jeune shinobi, un sentiment de vide, peut-être parce qu’il croyait faire ces débuts avec une personne, et que cette dernière lui a finalement annoncée qu’il allait avoir un autre sensei. Mais que pouvait-il y faire ?
Kyuza reprit ses esprits et frappa à la porte de la salle. Le bourdonnement sonore s’arrêta, et une personne adulte prit la parole
.

Adulte : « Enter ! »

Le jeune homme ouvrit la porte de la classe et y passa juste la tête en jetant un rapide coup d’œil, pour enfin rentrer entièrement. Tout en se passant la main derrière la tête Kyuza s’excusa d’avoir dérangé le cours.

« Bonjours, je suis désolé d’avoir dérangé votre cours, mais une personne m’a amené ici pour que je puise mieux connaître mon « chakra ». »

Adulte : «Bien sur, installe-toi… »

Le jeune étudiant choisit une place dans la salle le plus discrètement possible pour ne pas déranger encore plus le cours. Une fois installé, le professeur lui adressa la parole.

Professeur : « Bon tout d’abord, quel est ton nom ? »

Kyuza fut un peu impressionné par la taille du sensei, il était d’une corpulence monstrueuse, mais sous ses airs de colosse on pouvait voire dans son regard qu’il n’était pas violent.
De nouveau gêné il se passa la main derrière la tête.


« Je m’appels Kyuza, sensei. »

Professeur : «Bien je vais donc reprendre le début pour Kyuza. Comme je le disais, le chakra est obtenu en mélangeant deux énergies, celle du corps et celle de l’esprit. La première des deux énergies citées ce trouve dans les cellules du corps et pour la deuxième il faudra vous entraîner dur et sans relâche pour pouvoir la développer……ça fait peur hein ? »

Tout en parlant le sensei effectuait des déplacements dans la salle. Kyuza était captivé par le cours, car si il ne suivait pas le cours, son rêve ne se réaliserait pas. Le professeur se dirigea vers son bureau et sorti d’un tiroir un poster. On pouvait voir sur le poster, un corps parsemé de trais, avec, à certains endroits une flamme bleue.

Professeur : «Vous-vous demandé ce qu’est ce poster……des suggestions ? »

Une élève brune et très mignonne prit la parole après avoir levée la main.

Elève mignonne : « Les trais désignent les canaux dans lesquels voyage le chakra, Pour pouvoir contrôler son chakra les canaux son munis de……tenketsu qui sont de simples ouvertures. »

Le sensei confirma la réponse de l’élève.

Professeur : «Bien……le flux de chakra qui passe dans les tenketsus est régulé par différentes portes. Il en existe 8, on peut aussi rajouter que les maîtres en taijutsu peuvent les contrôler, mais l’ouverture de ces portes ne reste pas sans conséquences, il peut y avoir des effets secondaires comme……la mort. »

Au moment ou le chuunin instructeur prononça le mot « maître taijutsu » Kyuza eu un pincement au cœur, et un autre encore plus gênant quand il parla des effets secondaires de l’ouverture des portes.

Professeur : «Voilà le cours finit, et j’espère que j’ai répondu à toutes vos questions…ha dernière chose pour ceux que ça intéressent, vous pouvez faire les quelques exercices au dessus du tableau pour mieux contrôler votre chakra.. Voilà, au revoir. »

Tout en se levant, le jeune chinobi jeta un coup d’œil, au dessus du tableau.


Exercices pour mieux maîtriser son chakra :
1° Tenir un kunai la paume ouverte.
2°Monter aux arbres sans les mains.
3°Tenir debout sur l’eau.


Tous les élèves sortirent pour prendre des directions différentes, pour la part de Kyuza, il ce dirigea à l’accueille.
Après quelques déambulations dans les couloirs, le jeune homme arriva à l’accueille où il pu passer directement sans attendre.


« Bonjours, alors, j’ai un petit problème, en fait j’ai rejoint mon sensei mais il m’a annoncé qu’il ne pouvait pas poursuivre mon apprentissage……il m’a donc dit qu’il fallait me rende à l’accueille pour que l’on m’attache à un autre sensei. »

Secrétaire : « D’accord, quel est votre nom ? »

« Kyuza madame. »

Secrétaire : « Je vais voire ce que je peu faire pour vous, veuillez attendre sur les bancs, merci. »

Kyuza se dirigea donc vers la direction donnée et s’assit.



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Lun 28 Aoû - 18:42

Au bout de quelques minutes d’attente la secrétaire lui fit signe de venir.

*Bien enfin je vais pouvoir voir de face de mon future sensei.*

Kyuza se leva et à ce moment il eu un pincement au cœur, surment l’excitation de voir son nouveau professeur. Il arriva au comptoir, et croisa les yeux verts de la secrétaire qui la fixait dans les yeux de la même façon.

Secrétaire : « Nous avons trouvé un sensei pour vous, mais le problème c’est qu’il n’est pas disponible pour le moment… »

Une grimace apparue sur son visage lorsqu’elle vit la déception de Kyuza, qui était bien réel. Mais la secrétaire fut étonnée .Le visage de tristesse du future shinobi se transforma en visage de gaîté.

« Bien, se n’est pas grave je vais commencer mon entraînement seul, je voudrai juste que vous lui dite de me rejoindre le plus tôt possible…où peut-on s’entraîner ? »

Secrétaire : « Hé bien il y a une forêt à deux pas du village, la plupart des ninjas font leurs entraînements à cet endroit »

*Rien ne peut lui retirer le sourire…ces si agréable de parler avec ce garçon, ça me change des personnes qui ne font que de râler *

« Merci beaucoup, donc dite lui de venir me voir dans cette forêt, ou chez moi. Merci au revoir »

*Je ne peu pas lui en vouloir…et puis je serai plus tranquille. Il faut bien positiver quelques fois.*

Le jeune shinobi parti de l’académie en faisant un signe de tête pour dire au revoir à la jeune secrétaire.



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Dim 3 Sep - 18:21

Nostalgie.
C’était il n’y a pas si longtemps que Kyuza était dans ce bâtiment. La chose à laquelle il pensa fut le moment ou il attendait son sensei, et pour avoir attendu il avait attendu. Il se remémora aussi sa grande déception quand Armo lui avait dit qu’il ne pouvait continuer son entraînement. D’un côté le sensei n’était pas disposé à lui enseigner le taijutsu, la seule chose qu’il pouvait faire pour lui était de l’aider à avoir un morale de fer. Pour le moment le shinobi tenait le choc face aux efforts et à tout ce qui l’entourait.
Il entra donc à l’académie. Personne, il n’y avait personne, les seule gens présents étaient deux secrétaires. Et bien sûr il y avait aussi la jeune fille aux yeux verts, Kyuza ne voulait pas le montrer mais il avait un faible pour elle.


*Bon, il faut que je m’arrange pour que je tombe sur elle.*

[ ???] : « Bonjour, avez-vous besoin de quelque chose ? »

Kyuza se retourna et la déception s’en suivie, ce n’était pas « elle ». Il ne pouvait pas lui dire « Non, ce n’est pas de vous que j’ai besoin. », son image aurait été détruite en un clin d’œil.

*J’avais surtout besoin que tu la ferme…*

Etonnamment l’apprenti ninja afficha un sourire sur son visage. C’était un réflexe pour lui, il ne pouvait jamais en vouloir à personne, il effaçait toujours le mal que les gens lui faisaient. A
moins que l’action soit impardonnable, ou que quelque chose de cher à ses yeux soit en jeux. Le tic habituel pour lui quand il est gêné : il se passe la main derrière la tête.


« Ha, bonjour, oui je suis venu ici pour que l’on m’attache à un sensei. La dernière fois on m’avais dis qu’il n’y en avait aucun de disponible et qu’il fallait que je revienne. Donc me revoilà. »

[Secrétaire] : « Je vois. Pour les attachements sensei/étudiants il faut aller voir ma collège à côté.»

« Ha ouai cool. »

La « phrase » choqua la secrétaire et elle le regarda bizarrement. Kyuza se sentit pour le moins embarrassé.

*OK, là, mission esquive*
« Ha ouai cool, je vais avoir un nouveau sensei ! »

Sa mission esquive ne fonctionna pas aussi bien qu’il l’aurait voulu. La dame le regarda de la même façon. Il était temps pour Kyuza de partir.

« Bon hé bien merci pour le temps que vous m’avez consacré^^, au revoir. »

Mais un malheur n’arrive jamais seule, la prochaine personne à qui il devait se confronter, n’était pas celle qu’il attendait. La jeune fille au yeux verts tenait le guichet d’à côté. Le shinobi était plus que désespéré, il était en totale décomposition moral.

*Bon, ce n’est pas si grave, t’es venus pour être affecté à un sensei pas pour draguer…Pourquoi ça n’arrive qu’à moi !!*

« Bonjour.»

[Secrétaire n°2] : « Bonjour, puis-je faire quelque chose pour vous ? »

*Oui. Cédé votre place à la charmante demoiselle d’à côté.*
« Hé bien oui, je voudrais si possible, que l’on m’assigne un sensei.»

[Secrétaire n°2] : « D’accord, je vais voir ce que je peux faire. Pendant ce temps je vais vous demandez d’att… »

« D’attendre sur le banc derrière moi ? »

[Secrétaire n°2] : « …Oui si vous le voulez bien »

« Il n’y a pas de problème. Si en fait, je peux attendre devant l’entrée, juste pour fumer une cigarette ? »

[Secrétaire n°2] : « Bien sûr.»

Le shinobi prit la porte et attendit dehors.



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Dim 3 Sep - 19:39

[Tsubaki] - Mouais ?

[???] - ...

Je pousse un soupir, passant une main dans mes cheveux décoiffés.

[Tsubaki] - Mouais, d'accord.

[???] - ... ?

Je me frictionne doucement le visage, épiant les cernes qui risquent de se profiler en cours de journée.

[Tsubaki] - Mais oui, j'arrive...

Avant que la personne ne poursuive, je raccroche, lançant le téléphone quelque part entre mon lit et le mur. Je cherche quelques vêtements, les choisissant malgré tout avec soin, avant de m'enfermer dans la salle de bain, prête à combattre toute trace de fatigue.

Je ressors quelques vingt minutes plus tard, fraîche comme une fleur. Je me parfume encore une fois, observe à la dérobée le discret maquillage que je me suis mis. Bien, on ne dirait pas que je viens de me réveiller, tant mieux. Il est un peu plus de midi, je crois, on va croire que j'aime à flemmarder. Ce qui est faux, bien sûr. Mais, pourquoi me lever si je n'est rien d'urgent à faire, hein ? Mes élèves s'entraînent seuls, tout va bien, pas de cours, pas d'académie.

Mais hélas, mon long et paisible sommeil s'interrompt à cause d'une secrétaire. Le hasard a voulu qu'elle lise mon nom en premier, alors elle a eu la bonne idée de m'appeler. Enfin, ce n'est pas trop grave. Vous savez pourquoi ? Parce que dormir trop longtemps est mauvais pour la santé, et le repos de jour est de mauvaise qualité, en plus d'empêcher le repos de nuit. Peut-être que cette femme, cette innocente femme planquée derrière son comptoir vient de me sauver quatre longues semaines de cernes et d'épuisement. Elle vient, oui, de me sauver de la déchéance physique et par conséquent, morale.
Impressionnant.

Je pénètre dans le bâtiment dix minutes plus tard. Sur le chemin, je m'évertue tant bien que mal à arranger ma tenue, qui désormais me semble enfiler à la va-vite. Ma jupe n'est pas repassée, mais personne - je l'espère - ne le remarquera.
J'ai mis à contrecoeur ma veste de ninja, veste qui me boudine plus que de raison, sans compter la plaque métallique qui presse de temps à autre ma poitrine. Le couturier est un homme, j'en suis certaine.


[Tsubaki] - Bonjour.

Je souris à la jeune femme qui me fait face.

[Tsubaki] - Quelqu'un m'a appelé ici.

[???] - Ah, oui, c'est pour le gamin à l'entrée.

Je me tourne, mais je ne vois personne. Après avoir pianoté quelques secondes sur la table je me retourne, lançant derrière moi :

[Tsubaki] - Merci.

Je pousse la porte de verre, mon regard cherchant celui d'un enfant en quête de professeur. Le problème, c'est que je ne sais pas à quoi il ressemble, et je ne connais pas son nom. Mais l'avantage de l'Académie, c'est que ce n'est pas une boîte de nuit. Il n'y a que quelques personnes, dont certaine ont clairement passé l'âge d'un enseignement.

Un adolescent tire sur sa cigarette, un peu plus loin. Le salaud, il ose fumer sous mes yeux, moi qui n'attend que le jour où je pourrais refermer mes lèvres sur un filtre jaunie ?
Je m'approche de lui, c'est à mon avis le plus à même d'être le ninja en attente.


[Tsubaki] - C'est mauvais pour la santé le tabac. Tu vas fatiguer tes poumons, et tu ressembleras à une vieille tortue asthmatique passé les trente ans.

Il se tourne vers moi, et je poursuis immédiatement.

[Tsubaki] - A part ça, tu es bien l'étudiant qui m'a fait appeler ?

Je lui souris malgré tout, à tout hasard et pour ne pas qu'il croit que je m'offusque de son tabagisme actif. Mais, petit fourbe, si tu crois que tu vas m'empoisonner sans que j'ai le plaisir de fumer vraiment, tu te trompes.

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Dim 3 Sep - 22:49

[Tsubaki] - A part ça, tu es bien l'étudiant qui m'a fait appeler ?

Kyuza se leva un en clin d’œil sous la pression survenue en quelques instants, enfin il allait avoir un sensei. Le jeune apprenti se sentit vraiment gêné, il se passa la main derrière sa tête.

« Ha bonjour ; je suis vraiment désolé pour la cigarette, je vais l’éteindre si elle vous gêne. »

*Une clope gâchée, une.*

Et l’étudiant l’écrasa sur la semelle de sa chaussure, pour après la jeter dans un cendrier.
Kyuza ne s’attendait vraiment pas à une jeune fille, ça allait être dur pour lui de frapper une fille. Après réflexion faite, si elle était sensei c’est qu’elle sait ce battre et par conséquent beaucoup plus forte que lui. Conclusion : Pas de pitié pendant les entraînements futures.


« Sinon, oui je pense être l’étudiant qui vous a appelé. »

Kyuza avait des doutes sur ces capacités en taijutsu, si on lui avait demandé sa spécialisation avant qu’il la « connaisse », il aurait répondu par tout, sauf taijutsu.
Par quoi devait-il commencer ?


Hésitation.
Il ne savait comment faire pour se présenter, lui sérer la main, lui faire la bise, lui donner une tape sur le dos. Après mure réflexion, il serait plus judicieux de lui serrer la main.


« Sinon je m’appel, Kyuza, enchanté »

Il lui fit donc la bise, c’était pour lui la meilleur façon de crée de liens solides.

« Je suis désolé si je vous ai dérangé pendant votre journée, mais j’ai jugé indispensable pour moi d’avoir un sensei. En effet j’en ai toujours pas, le dernier m’a lâché en cour de route, d’après lui il n’était pas qualifié pour mon enseignement. Il était spécialiste en genjutsu, il ne devait donc pas être très fort pour le taijutsu, dommage je le trouvais sympa. Bien que pour l’instant je n’en ai pas besoin, je voulais rencontrer mon future sensei. »

*Bon je n’crois pas avoir fait de gaffes.
Holà, je viens de calculer un truc. Quand je commencerais mon entraînement avec elle, je pourrais plus faire de siestes. Faudra feinté sur le moment.*


Il arbora un sourire sur son visage en attendant la réponse de la jeune fille.

[Désolé pour la taille du poste, je n’avais pas beaucoup de temps.]



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Lun 4 Sep - 20:06

Je sens mes sourcils se lever lorsque l'adolescent se penche pour me faire la bise. Je reste la bouche entrouverte, sans réaction, avant de le dévisager avec suspision. C'est pas lui l'étudiant ? Il me fait payer le prix de sa cigarette par le contact de ses lèvres ?

[Kyuza] - Sinon, oui je pense être l’étudiant qui vous a appelé.

Et bien, je suis mal barrée si il fait ça tous les jours. Enfin, la surprise m'a coûté toute possibilité de remarque, sans paraître lente d'esprit, aussi je préfère me taire. J'écoute le jeune homme, jetant de temps à autre un coup d'oeil à la malheureuse cigarette que j'ai fait exécuté, un peu plus tôt.

Je fais vague signe de la main et un haussement d'épaule pour lui montrer que mon réveil précoce n'est pas important.


[Tsubaki] - Pas de chance pour toi, je suis spécialiste du Ninjutsu. Enfin, ce n'est pas trop grave, on verra ça le moment venu. Je m'appelle Tsubaki. Je me chargerais de ton enseignement, mais comme tu l'as remarqué, il n'y aura plus de cours particulier. Tant mieux pour toi, tu trouveras peut-être un ninja qui pratique le Taijutsu. Mais si tu as besoin d'aide, ou de conseils, tu vas là et tu m'y trouvera normalement.

Je lui tend une petite carte, avec le nom de ma salle et le numéro qui m'est attitré. Je ne suis pas sûre que cela lui servira, n'ayant jamais étudié avec assiduité les cours de défenses physiques.

[Tsubaki] - N'hésite pas, surtout que tu ne devras pas travailler que le Taijutsu, je présume. Je ne sais pas, tu as des questions ? Sinon, je te laisse ta journée, tu trouveras des étudiants avec qui travailler un peu partout dans l'Académie.

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Sam 16 Sep - 19:44

Kyuza fit surprit quand la jeune fille lui annonça qu’elle était spécialiste en ninjutsu.
Ne trouveras t’il donc aucun sensei qui soit comme lui ?
Réponse : Qui sait ; il se peut très bien que cette Tsubaki soit très forte en taijutsu malgré son style. Ou pas…

Le jeune shinobi prit la carte et vit où il devait se rendre si des problèmes surgissaient pendant sur entraînement.


[Tsubaki] – « N'hésite pas, surtout que tu ne devras pas travailler que le Taijutsu, je présume. Je ne sais pas, tu as des questions ? Sinon, je te laisse ta journée, tu trouveras des étudiants avec qui travailler un peu partout dans l'Académie. »

« Vous avez raison je ne travaillerais pas que le taijutsu, les autres techniques peuvent être très utiles. Pour ce qui est des questions, je verrais ça quand j’aurais des problèmes. Et bien merci beaucoup de m’avoir consacré votre temps, si précieux pour un sensei. »

Kyuza hésitât encore une fois à l’attitude à adopter envers son sensei. Face à ce dilemme le ninja se mit à la place d’un sensei rencontrant son élève pour la première fois.
Lui ferait en sorte de créée un lien fort entre lui et son élève, car d’apprêt lui, pour aider au mieux quelqu’un il faut une chose importante……LA CONFIANCE. Mais ce sentiment doit être mutuel, l’élève et le sensei doivent êtres en parfaite confiance et aussi êtres très proches.
Le verdict était de lui refaire la bise. Kyuza s’approchât de son visage et appliqua le verdict, il sentit sa peau chaude et douce. Malgré son apparence stricte, Kyuza était sur qu’elle ne demandait qu’à l’être moins. Ce serait cool de faire pleins de pauses avec son sensei.

Il se voyait déjà pendant l’entraînement entendre son sensei dire…


[Tsubaki] : « Bon aller Kyuza, on arrête les conneries…une pause s’impose »

Et lui répliqua par un petit…

« Hé, c’est mon expression…Mais c’est quand même bien dit, je n’attendais que ça. Merci vous me sauvez. »

[Tsubaki] : « Mais de rien, tout le plaisir est pour moi »

Et à ce moment elle arborerait un sourire remplit de joie de vivre. Et comme toutes pauses qui se respectent, elle sortirait deux bières, deux cigarettes et ils parleraient…

Quand Kyuza reprit ses esprits, il était face à Tsubaki, qui le regardait d’une façon plutôt……gênante. Le jeune shinobi se recula, il lui fit un large sourire en se passant la main dans le cou.

« Bon et bien…salut…merci, au plaisir. »

Kyuza partit dans les ruelles pour acheter à manger et se ralluma une cigarette quand il fut assez loin d’elle.



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Dim 17 Sep - 22:41

Quand Kyuza revint, son sensei n’était plus là, chose qui l’arrangeait et qui allait éviter de sacrifier une autre cigarette.
Après avoir finit de se pourrir la santé, il entra dans l’académie.
Le jeune chinobi avait décidé de se rendre en cours pour pouvoir mettre en exécution la deuxième phase de son entraînement. Phase qui consistait à apprendre le hengen, et pour cela il devait assister à un cour.
Mais un petit problème mineur vint se mettre en travers de sa route…..où devait-il se rendre ?
Réflexion faite, il trouva une solution qui avait été très dure de trouver. Il faillait demander à l’accueille, mais pas à n’importe quel poste, le poste de la charmante fille aux yeux verts.


[ ???] : « Avez-vous besoin de quelque chose ? »

Kyuza savait que le son de cette voie s’adressait à lui ; il était le seule à être au milieu de la salle, oisif. Il se retourna donc et vit un visage familier.

*QUOIOI ? Encore elle ? Le sort s’acharne sur moi ou quoi ? Ce n’est pas toi que je veux voir mais bel et bien la jeune fille aux charmants yeux verts.*

La secrétaire à qui il était en train de faire face, lui avait déjà fait fausse route de la même manière.

« En effet oui, j’ais besoin de quelque chose. »

Kyuza se rapprocha de la femme, jusqu’à atteindre le comptoir.

« Je voudrais savoir, où je pourrais assister à un cour sur le hengen s’il vous plait ?»

[Secrétaire] : « Oui bien sûr, veuillez attendre un instant. »

Le chinobi réalisa qu’en fin de comtes elle n’était pas méchante, ni chiante cette petite femme. Si en fait elle était chiante, mais pas méchante, c’est vrai, elle fait juste son travaille. Ca serait un comble si toutes le personnes vous reprocheraient de faire votre travail, en tout cas ça serait embêtant pour Kyuza.

[Secrétaire] : « C’est bon, j’ai trouvée…alors c’est salle 212 à seize heures. Vous savez où elle se trouve ? »

« Ouai, c’est bon, y’a pas de problème, je vais bien réussir à la trouver cette salle. Bon et bien merci, bonne journée. »

[Secrétaire] : « Bonne journée à vous aussi. »

Et Kyuza se retourna pour se rendre en cour.

Seize heures.

*’Tin elle est où cette salle de m****. Je savais que j’aurais du lui demander où c’était. J’vais être à la bourre, j’en ai marre, j’peux jamais être à l’heure.*

Il s’arrêta pour regarder un plan de l’académie. Il en conclut que c’était super loin e qu’il allait être aussi super à la bourre.
Kyuza courait dans les couloirs, où il n’y avait plus personne. Normal, les cours avaient commencés. Le jeune chinobi arriva devant la porte 212, on pouvait entendre les chaises grincées sur le sol.



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Dim 24 Sep - 20:58

Sur la porte était inscrit le chiffre 212 et le son des chaises se faisait entendrent.
Kyuza frappa à la porte. Il entendit la voie d’un homme dont le son lui était familier.
Le chinobi entra sa tête dans la salle et reconnut le sensei présent, il l’avait déjà rencontré pendant son cour sur la maîtrise du chakra. Kyuza remarqua dans le regard du professeur qu’il l’avait reconnut.


[Sensei] : « Bonjour. Tu peux rentrer……Si ma mémoire est bonne, tu as déjà été en retard à un de mes cours ? »

Kyuza fut très gêné par la remarque du chunin.

« Ha. Oui, je suis désolé. J’ai eu un petit problème technique »

Le sensei regarda l’élève de telle façon que Kyuza devina très facilement qu’il se posait des questions.

[Sensei] : « Un problème technique dis-tu ? Bon ce n’est pas grave…assied toi. »

Kyuza donna une réponse affirmative en faisant un signe de tête. Gêné le chinobi passa en baissant la tête. Les élèves le regardaient s’assoire en silence.
Le sensei s’éclaircit la voie, puis prit parole.


[Sensei] : « Bonjour à tous. Bon je vois que tout le monde est là. »

Kyuza sentit le regard du chunin peser sur lui et rebaissa la tête.

[Sensei] : « Ce cour est très important pour toutes les personnes ici présentes, car c’est le cour où vous allez apprendre votre première technique. »

Un nuage apparut devant le professeur, la plupart des élèves furent impressionnés et Kyuza en faisait partit. Certain ressentaient de la joie et d’autres…la peur.

* Whaaa ! Y s’passe quoi ici ?!! Le sensei a été capturé ! Je fais quoi ? *

Le nuage disparut et à la place du chunin il y avait la bonne femme de l’accueille.

*’Tin et dire que tout à l’heure je disait qu’elle était sympathique. En plus de faire souffrir le cœur des jeunes élèves, elle enlève les profs.*

La fumée réapparue, avec le sensei derrière.

[Sensei] : « Voit-ci la première technique que vous allez apprendre ici. C’est la technique de la métamorphose, elle constitue le pilier d’un ninja. Un ninja ne savant se métamorphoser en mission est…un boulet. Donc si vous n’êtes pas capable de faire cette technique, vous pouvez dire adieu à votre vocation. »

Sur ces paroles, son regard était…très dur. Kyuza sentit en lui la crainte de ne pas réussir ce justu. Le chunin reprit un regard plus facile à supporter.

[Sensei] : « …Surtout, ne vous en faites pas, si avez réussit à maîtriser votre chakra, vous êtes largement capable de faire cette technique. »

Après cette phrase, la tension de la salle disparue.

[Sensei] : « Donc, pour maîtriser ce jutsu, c’est simple il suffit de… »

Il regarda dans son bureau, pour prendre un poster ou il y avait tous les signes incantatoires. Tout le monde le voyait, sauf une personne…Le sensei.

[Sensei] : « Elle est où c’te fiche ? »

[Elève] : « Elle est derrière vous monsieur, je crois. »

Le chunin regarda derrière lui et vit le poster avec les différents signes.
Il se retourna gêné, regarda la salle et mit le poster au tableau sans dire un seule mot.


[Sensei] : « Donc je disais, que pour réaliser une technique, il faut, réaliser une certaine série de signes. Je tiens à signaler, qu’avant de commencer toutes choses, pour lesquelles il faut utiliser les signes, il faut. Absolument savoir et savoir faire tous ces signes.
Bien pour pouvoir la réaliser il vous faut donc « imaginer ». Retenez bien ce mot, il est la clé de la réussite de ce jutsu. Pour y arriver vous devez voir la personne que vous voulez copier, dans les moindres détailles. Nez, oreilles, jambes, parfum et j’en passe.
»

Kyuza fit une pause inconsciemment et regardait la classe, les élèves étaient complètement absorbés par le cours. Le sensei se déplaçait dans la salle, faisait des allers retours.

[Sensei] : «…… Le plus dur en fait dans la maîtrise de ce jutsu c’est, de réussir à tenir la technique en action. Bien je vais donc conclure le cours. Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez faire ces petits exercices. »

Le chunin était entrain de marquer au tableau :
EXRCICES POUR LA METHAMORPHOSE

1- Réussir à transformer ses vêtements.
2- Parvenir à se transformer une partie de son physique (nez, bouche, oreille, main).
3- Réussir les deux exercices précédents simultanément.


Kyuza nota les exercices sur un petit carnet qu’il avait amener dans sa poche.
Tous les élèves partirent et Kyuza en fit autant.
En partant, le jeune homme regarda en coin la bonne femme de l’accueille.


*Désolé d’avoir pensé que tu était sadique.
Pauv’ fille, en fait t’es trop chiante comme femme.*


Arrivé dehors Kyuza alluma une cigarette et rentra chez lui.


Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Lun 2 Oct - 8:53

[ Kyuza: +11XP RP/Apprentissage ]

[ Akogare(Tsubaki): +3XP RP/Enseignement ]

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Sam 21 Oct - 12:03

Kyuza était appuyé sur le mur de l’académie et fumait une cigarette. Aujourd’hui il était beaucoup plus en avance que d’habitude (sachant qu’il n’a jamais été à l’heure…).
Lorsque ce fut le moment de ce rendre en cours, l’étudiant ce mit en route en direction de la salle où il devait aller.
Personne.


*Cool. Enfin je vais faire bonne impression.*

Le shinobi ce souciait beaucoup de l’image que ses senseis avaient de lui. Il ce disait qu’un jour peut-être il serait leur collègue. On peut toujours rêver, sinon qu’est ce qui nous animerait ?
Au fur et à mesure que le temps passait les élèves affluaient devant la porte. Une personne
Sortit, c’était le chuunin instructeur qu’il avait eux les deux cours précédents. Le sensei fit signe aux élèves de rentrer et de s’installer. Une fois fait.


[Sensei] : « Bonjour à tous et à toutes, maintenant que votre chakra vous est plus familier. Je vais vous enseigner une technique des plus pratique : Le bunshin. »

Jujuko fit un signe avec ses mains et un nuage de fumée apparut suivit d’un autre lui. Kyuza fut impressionné par la technique utilisée.

*Putin. Son truc va encore demander beaucoup d’efforts. J’aimerais bien commencer mon apprentissage taijutsu, ça me saoul ses truc de……ninjutsu. Mais bon je dois bien avouer que cette technique me sera très utile, plus de moi, plus de dégâts.*

Les de chuunin ce pointaient avec leur main.

[Sensei] : « Comme vous pouvez le voir, cette technique sème la confusion parmit le ou les ennemis. Comment savoir le quel est le bon ? A moins d’avoir des yeux pour… »

Son regard ce dirigea vers une fille avec les pupilles blanches. Aussi tôt elle ce sentie gênée.

[Sensei] : « Et bien on ne peut pas. »

Soudain deux kunais allèrent ce planter dans les deux senseis puis ils disparurent en fumée. Un autre Jujuko sortit du derrière de la salle.

*C’est vraiment une technique impressionnante. Il a pus tous nous bluffer en un clin d’œil.*

Tout en se dirigeant vers son bureau le chuunin continuait son cours.

[Sensei] : « Voilà comment on fait, on essai de deviner lequel est le bon en faisant attention à leurs mouvements et comment ils ce placent etc…
Bien. Je vais donc vous expliquer comment faire pour réaliser ce genre de technique.
Vous avez apprit normalement à malaxer votre chakra. Il vous suffit donc de le malaxer et de le faire sortir par le tenketsu souhaité. Pour le moment, c’est facile. Mais maintenant il vous faudra le matérialiser. Je récapitule, malaxer le chakra, faire ce signe, sortir le chakra et pour finir lui donner forme. »


La plupart des élèves avaient un regard perplexe. Le sensei comprit alors le « hic ».

[Sensei] : « Ne vous en faite pas. Avant ça, il y a plusieurs étapes. »

Il ce retourna et écrivit au tableau :
-1er exercice : Faire apparaître un objet sans vie et pas trop gros.

Kyuza nota sur son petit carnet le premier exercice. Jujuko lui se retourna.


[Sensei] : « Voilà, cet exercice vous familiarisera avec ce jutsu et de cette façon vous pourrez plus facilement mettre en mouvement le clone dans le prochain exercice. »

-2nd exercice : Faire apparaître un petit animal.

[Sensei] : « Respectez bien le proportion en répartissant votre chakra dans le clone. Ensuite prochaine étape : Vous. Lorsque vous auraient réussit cet exercice, vous serez dans la possibilité de faire…KAGE BUNSHIN NO JUTSU ! »

Encore deux lui. Kyuza ce retourna et ne vit pas un autre sensei. Les deux clones se battaient à coups de boules, de poings et de pieds. Au bout d’un moment l’un d’eux partit en fumée.

[Sensei] : « C’est la prochaine étape, mais elle sera loin d’être facile à pratiquer. Sur ce, je vous dit à bientôt et entraînez-vous bien. »

Tout le monde sortit. Le jeune apprenti taijutsu lui aussi. Devant l’académie il s’assit sur un banc et fit une pause et alluma une cigarette.

*Comment je vais faire pour maîtriser cette technique ?*



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Mar 31 Oct - 0:26

Kyuza : +3 XP RP.

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Lun 23 Avr - 16:15

Après être passé chez l’armurier, Kyuza devait passer à l’académie. Il ne pouvait battre Kysuke qu’avec le kage bunshin, il devait perfectionner son art. Mais il ne pouvait y arriver seul, il avait besoin de prendre des cours.
Il arriva devant l’école. Cela faisait bien longtemps qu’il n’était pas venu prendre de cours en ce lieu. Le jeune étudiant entra dans le bâtiment, contrairement au monde qu’il y avait dans les ruelles, le peuple n’était pas très présent dans l’académie. Kyuza regarda les secrétaires qui étaient présentes. « Elle » était là, la secrétaire aux yeux verts.


*Ca c’est cool, je ne suis pas retombé sur l’autre.*

Il s’approcha de l’accueille et attendit l’attention de la secrétaire.

[Secrétaire] : « Bonjour, vous avez besoin de quelque chose ? »

*Question stupide…réponse stupide.*

« Bah oui. En fait je suis venu pour prendre un cours de taijutsu. Mais il n’y a plus le tableau avec les horaires et les salles. »

[Secrétaire] : « Encore ces délinquants, ils n’ont vraiment que ça à faire. »

*A qui le dis-tu…*

[Secrétaire] : « Donc alors…le cour que tu veux suivre est, avec Mr Jujuko, et il est dans dix minutes salles 120. »

*En parlent de sans vin, il faut que j’arrête de boire (^^).*

« Bien, merci bonne journée. »

Kyuza partit devant l’académie fumer une cigarette et s’installer sur un banc. Il était assit et regardait les personnes passer. Depuis sont séjour dans la forêt, il n’avait pas vu beaucoup de gens.
Un ninja s’assit à côté de lui. Il avait un foulard qui ne permettait pas de voir sont visage. Mais le jeune apprenti ne fit pas plus attention à lui, il n’aimait pas dévisager les personnes qu’il ne connaissait pas, de cette façon il ne portait pas de préjugés. Il continua de fumer paisiblement en attendant que sont cours commence. Au moment ou il ce releva l’homme n’était plus là. Pendant un moment Kyuza ce demanda si il n’avait pas rêvé.

L’étudiant arriva devant la salle…il n’y avait personne dans le couloir.


*Cool je vais avoir le droit à un cour particulier.*

Mais lorsqu’il passa devant la porte pour s’assoire devant, il entendit des voix. Avec mûre réflexion il en vint à une conclusion qui était plutôt plausible : Il s’était endormit pendant quelques minutes sans en avoir prit conscience. Ce qui expliquait la disparition subite de l’inconnu…

*Je suis vraiment trop con.*

Il frappa donc à la porte.

[ ???] : « ENTRER !»

Le professeur vit une tête dépasser de la porte ; c’était Kyuza. Il fit un signe de main tout en disant…

« Bonjour…excusé moi…j’ai eu un petit problème technique. »

[Jujuko] : « … »

Ce qui voulait tout dire. Le sensei lui fit signe de s’assoire et s’installa devant le bureau et scruta les élèves de la classe.

[Jujuko] : « Votre travail devra être, régulier et acharné. Jamais vous ne pourrez évoluer si vous ne cherchez pas constamment à repousser les limites de votre corps. Vous prendrez des coups, vous aurez des douleurs, votre coeur vous fera mal à en pleurer... que ceux qui ne souhaitent pas subir ceci sortent de cette salle et aillent suivre d'autres cours. »

Au plus grand étonnement de Kyuza il y en eux qui ce dégonflèrent.

[Jujuko] : « L'une des première chose est la régularité. Pour soumettre votre corps à votre volonté, vous devrez subir un entraînement rigoureux, et faire attention à votre alimentation. Les exercices de base sont simples: Courir quotidiennement pendant une heure, enchaîner par plusieurs séries de pompes, puis recourir jusqu'à épuisement. » Il se positionna en position horizontale pour montrer les différentes manières de faire des pompes, et se redressa pour ajouter: « N'ayez pas peur de l'échec. Fixez vous un objectif raisonnable et efforcez vous de l'atteindre... même si pour cela vous devez vous y reprendre à plusieurs reprises. »

*Il faudrait que je me remette à faire de l’exercice plus intense…il faudrait que je prenne des notes aussi.*

Il ce pencha pour prendre son carnet. Mais il eu une révélation. Il avait oublié comme un con son livré.

*Hé merde, je vaux rien…vraiment. Bon système D…*

Il ce retourna et demanda a son voisin de lui prêter un feuille et un craillons. Il pu obtenir ce qu’il voulait et ce remit à suivre le cour des choses. Le sensei était en train de faire un schéma très intéressant sur le corps humain, les points vitaux etc.…

[Jujuko]"Je vais vous montrer les enchaînements de base qu'il vous faudra acquérir pour revendiquer d'être un spécialiste du Taijutsu."

Le moment le plus intéressant arriva. Il s ce levèrent tous et mimaient le professeur. Kyuza arrivait à suivre les gestes, comme quoi sont entraînement n’a pas été inutile. D’autres n’y arrivait pas, peut-être étaient-ils venus dans l’espoir de découvrir leur voix. Les conseilles du professeur étaient fort utiles.

[Jujuko] : « Vous êtes très peu nombreux, nous allons pouvoir poursuivre avec les mannequins. »

*Putain il est fou, il veut nous achever…faut que je rentre chez moi après.*

Il ne restait plus beaucoup de participant, il y en avait pas mal qui étaient sur le rebord totalement vidés. Et il y avait ceux qui étaient comme Kyuza ; complètement vidés et sur le terrain.

[Jujuko] : « Portez vos coups dans les sacs pour vous exercer à réaliser les mouvements que nous avons effectué dans le vide tout à l'heure. Ne dépensez pas trop d'énergie, essayez juste de reproduire les mouvements. »

*Espèce de c.., tu crois qu’il nous reste plein d’énergie.*

Ils étaient tous à bout de souffle, chaques coups étaient une torture pour le cops et l’esprit.

[Jujuko] : « Ceci n'est qu'un avant goût de ce qui vous attend plus tard si vous poursuivez dans cette discipline. Je suis ravi que vous ayez pu tenir aussi longtemps. Entraînez vous suffisamment pour gagner en force en faisant des pompes et des tractions. Courrez régulièrement et faites travailler vos cuisses pour devenir plus agile. N'oubliez pas de toujours vous étirer à la fin de vos entraînements, pour assouplir vous articulations. Un corps bien entretenu est un élément essentiel pour devenir un excellent spécialiste du corps à corps. »

*Enfin c’est finit…*

C’est ce que la plupart des élèves qui étaient restés ce dirent.
Ils partirent touts de la salle, et sortirent. Kyuza, lui ce retrouva sur le banc, comme il y a quelques temps, avec sa cigarette.


[ ???] : « Ce n’est pas bien de fumer. »

Le jeune homme regarda la personne à côté de lui. C’était Kysuke, toujours présent quand il veut être tranquille.

[Kysuke] : « C’est bien, tu prends des cours. Tu comptes reprendre l’entraînement quand ? »

Kyuza afficha une tête désespérée.

« T’as cru que j’allai te le dire ? Tu rêve, je n’ai pas besoin de toi…je ne peux pas faire de pause quand tu es là. »

Il ce leva et commença à partir.

[Kysuke] : « Ce n’est pas grave j’attendrai… »




Dernière édition par le Lun 23 Avr - 23:49, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   Lun 23 Avr - 20:06

Kyuza : +6 XP RP.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cours pour Kyuza   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours pour Kyuza
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Cours pour Kento et Tenson
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» Mes Red Scorpions : Travail en cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-