Partagez | 
 

 Entraînement de Yosuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Entraînement de Yosuke   Mer 9 Aoû - 23:24

[Venant des ruelles ]

Le chemin s’arrêtait ici, à partir de là il choisissait lui-même où il allaient s’entraîner. Ephémère liberté à vrai dire, déjà il devait choisir à l’intérieur de la forêt, le terrain était donc bien restreint, une liberté contrôlée… mais c’est ce qu’on appelle la société après tout.

Il reconnaissait le chemin qu’il avait emprunté avec Jujuko pour rejoindre les autres membres de son groupe. Il fallait bien commencer par quelque chose, autant examiner l’endroit qu’il connaissait déjà.

A l’ombre des arbres la canicule extérieure ne paraissait qu’un lointain souvenir. Il faisait très frais, très agréable en cette saison. Le jeu de lumière entre ombre et soleil était toujours aussi beau à travers les feuilles des arbres de cette forêt. Yosuke marchait la tête vers le haut mais toujours en continuant son chemin. Il arriva à l’endroit de son tout premier entraînement. Les trois autres membres de son équipe se situaient près d’un des arbres mais aujourd’hui, il n’y avait personne.


[Yosuke] * Il y avait Auroe, mais les deux autres je ne les ai pas revu, cette fille aux cheveux bruns et ce garçon aux yeux blancs. Je me demande s’ils sont toujours à l’Académie…*

Il fît le tour de l’emplacement, il n’avait rien d’extraordinaire, les arbres étaient suffisamment espacés pour se déplacer à son aise mais les autres connaissaient déjà cet endroit, il voulait être tranquille. Il préféra avancer un peu plus loin, voir s’il trouverait quelque chose qui lui plairait. Il marcha quelques minutes dans la même direction, il s’arrêta devant une souche d’arbre très large. Il jugea l’endroit parfait pour disposer ses affaires et pour la lecture.

[Yosuke] « J’ai énormément de chose à faire… » Il entrouvrît son sac à dos, il sortît quatre livres et son équipement tout neuf. Le garçon réfléchissait à haute voix. « Je dois apprendre à manier mes armes. » Il attrapa son kunaï fermement dans sa main droite, regarda autour de lui, choisît un arbre et le lança… au moins trois mètres à côté. « Et il y a du boulot… Je dois aussi lire tous ces livres. » Il les examina un à un. Livre de Genjutsu, de ninjutsu élémentaire de base, de maîtrise de chakra et sur les sceaux. Le garçon se gratta la tête. « Je n’ai pas réellement besoin de ces livres pour l’instant, sauf peut-être le chakra. A tiens, je dois aussi m’exercer au malaxage. » Il réunit ses mains pour former le signe du Tigre, déplaça ses entités physique et spirituelle et les réunît aléatoirement dans son corps, le but était de le concentrer le plus longtemps possible. « Voilà qui est fait. » Il réfléchit encore un peu, il avait l’impression d’avoir oublié quelque chose. « A oui ! Il faut que je trouve une stratégie d’attaque… » Mais sa joie dégringola rapidement. « Je ne sais rien faire pour l’instant, je verrai ça plus tard. »

Il prît le fuma shuriken, autant s’exercer au jet tant qu’il fait encore jour. Il le déplia comme l’avait fait le vendeur. Yosuke était un peu effrayé par cet engin, il devrait donc esquiver ce genre d’armes pendant un combat. Il fît les gros yeux ronds à cette idée, mais il secoua sa tête pour ne plus y penser. Il se positionna à une demi douzaine de mètres d’un arbre. Il ne savait pas trop comment le lancer mais il fît comme il pût. Mais le shuriken se planta dans le sol à un mètre de lui. Il le récupéra et recommença, mais le shuriken refît exactement la même chose.

[Yosuke] « C’est un peu trop complexe pour moi, je vais me limiter au kunai pour l’instant. »

Et donc les deux heures suivantes se résumèrent en des lancers de kunai et des va-et-vient pour le récupérer. Il se plaçait à la même distance et visait le même arbre. Il n’atteignit pas souvent la cible mais il trouva sa manière de lancer et il commençait à viser.

Il fît une pause pour manger, il s’attarda un peu. Il avait eu le malheur de contempler le soleil, il s’était presque endormi. Quand il se réveilla, il préféra arrêter l’exercice pour aujourd’hui. Il voulait savoir si son intuition avait été la bonne. Il fît alors des séries de saut en hauteur sans élan. Si quelqu’un serait passé par là il aurait pu douter de la santé mentale de Yosuke mais il avait une idée bien précise en tête. Il voulait tout simplement trouver le meilleur point de son corps où il devait malaxer son chakra pour optimiser ses sauts. Bien sûr ce point était dans ses jambes, le plus dur était de trouver une location plus précise au fur et à mesure des sauts. Plus les sauts seraient hauts et plus il se rapprocherait de ce point, à condition de mettre la même force et la même quantité de chakra à chaque essai. Pour un saut à la verticale, les articulations jouaient apparemment un rôle. Mais il ne pût le vérifier car au but d’une trentaine de minutes, Yosuke était fatigué et donc le test n’avait plus de sens. Il devrait s’exercer tous les jours.

L’après-midi était bien passée et le début de soirée était encore étouffant. Trop fatigué pour continuer les exercices physiques, Yosuke attrapa son livre sur le chakra et l’ouvrît. Même si la livre s’avérait passionnant il n’en apprenait pas beaucoup plus que ce qu’on lui avait déjà dit. Un schéma expliquait comment pouvait circuler le chakra mais aussi comment il pouvait être expulsé du corps. « Les tenketsus sont les différents carrefours du système circulatoire du chakra. Ces points sont donc à la base du malaxage et plusieurs techniques visant les tenketsus permettent de perturber la circulation du chakra de l’adversaire… »




« En maîtrisant suffisant bien son chakra il est possible pour les spécialistes ninjutsu élémentaire de perturber les tenketsus adversaires qui sont littéralement déphaser sous la pression et la puissance du jutsu, il est également possible de s’en protéger… »

[Yosuke] « Maîtrise du ninjutsu, protection du chakra, siphon de chakra… Si je veux me spécialiser dans la malaxage il faut que je connaisse ces techniques ! Mais… » Le garçon leva ses yeux, le livre de ninjutsu élémentaire était posé à un mètre… La technique du Katon, il voudrait l’apprendre mais c’était trop dangereux sans conseil… Il caressa la couverture, il avait envie de l’ouvrir, de lire la définition, de lire les conseils d’apprentissage… Il se leva d’un bond « Non ne brûlons pas les étapes ! Avant toutes ces techniques, il faudra que je sache me déplacer et lancer ce kunai correctement. » Le soleil était presque couché, il rangea ses affaires et prît le chemin du retour, décidé à revenir demain.

[ Arrow L'Académie ]


Jiraiya
Mort
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 3 Sep - 9:45

[ Yosuke: +4XP RP/Entraînement - Spécialise toi donc dans le malaxage et je t'apprendrai à être boulanger. ^^ ]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 11 Nov - 20:46

[Venant de Centre ville de Konoha ]

L’après-midi était déjà bien entamée, les petits incidents avec Natsuhi et Doufi l’avaient un peu détourné de l’objectif de la journée, c’est à dire l’entraînement. Malgré ça et les tensions qu’il avait subi, il tira quelque chose de positif de cette rencontre. Il s’était fait de nouveaux compagnons et peut-être travailleraient-ils ensemble dans un futur proche. Cependant il ne pouvait pas leur proposer de s’entraîner ensemble car aucun d’entre eux ne pratiquait le ninjutsu comme lui.

Il arriva rapidement aux abords de la forêt interne, qui seraient désormais son lieu privilégié d’entraînement. Comme l’avait fait remarqué Tsubaki il serait idiot de faire une flambée en interieur. Ici il y aurait assez d’espace pour ne pas créer d’incendie.

L’adhésion au chakra de tout à l’heure l’avait certes un peu vidé, mais il avait eu tout le temps pour se reposer. Et même si après ça le premier exercice pourrait paraître n’être qu’une simple formalité il fallait en être sûr, pour pouvoir passer à l’étape suivante tranquillement. Il entreprît donc de répéter un ancien exercice dans une version simplifiée. Il marcherait sur un arbre par temps sec.

Et en effet ce fût aussi simple qu’il l’avait espéré. La concentration de chakra nécessaire à malaxer sur la plante des pieds était encore mémorisée dans sa tête, et il pût courir aisément la moitié de l’arbre choisi du premier essai. Les canaux de chakra s’étaient maintenant fortifié d’eux même et il n’avait plus mal. Quelques essais suffirent pour escalader complétement le bois dur.

D’en haut on pouvait voir l’étendue de cette forêt, elle n’était pas bien grande mais le paysage n’était pas mal. Depuis qu’il avait commencé l’entraînement Yosuke s’était gravé plusieurs paysages des environs, plus beaux les uns des autres, mais qu’il n’aurait jamais pu entrevoir sans sa formation. Il attendait le temps où il pourrait voyager, il l’idéalisait comme tout ce qu’il entreprenait de faire dans le futur, mais cette innocence est bien trop précieuse pour être rejetée.

D’aussi haut le vent soufflait beaucoup plus, l’abri terrestre du bas des arbres n’étant plus. Le vent était une des choses qu’il appreciait le plus, la brise pour être plus exacte. Viendra un jour où il le maîtrisera, il s’en était fait la promesse. Il aimerait voler et rattrapper l’horizon, un jour. Il vaguait dans ces rêves comme à son habitude mais revînt au sol rapidement.


[Yosuke] * Mes rêves de voyage ne concorde pas vraiment avec la voie que je choisis. Comment protéger un village en étant loin de lui ? … Peut-être ne resterai-je pas ici tous le temps.* « Bon avant le vent, le feu ! La flamme de chakra… »

Il se revisualisait les deux fois où il avait vu cette flamme. Seulement il ne se souvenait plus du tout des conseils qu’on avait pu lui donner pour la créer, juste de « brûler les molécules de l’air ». Rien que cette idée lui donna mal à la tête, ca lui faisait penser au cours de chimie du lycée et de la viellie bique qu’on osait appeler professeur. Sa voix, aussi agréable qu’une craie sur le tableau noir, s’était engouffrée et il revoyait la scène : elle lui tendait un devoir qu’on avait gentiment décoré d’une bulle rouge.

[Vielle Bique] « M.Hiroshima n’avez-vous pas honte ? »

[Yosuke] « C’est Hiromida Madame…”

[Vielle bique] “ Oui oui aucune importance. Votre moyenne est lamentable et ce devoir l’est tout autant M.Midamida ! »

[Yosuke] « C’est Hiromida…”

[Vielle Bique] “Assez ! Ne changez pas de sujet ! Ne pas savoir ce qu’est une combustion à ce niveau-ci de l’année est intolérable. J’en toucherai deux mots à vos parents M.Himodira. »

Elle se retourne vers lui, attends, et voyant que le garçon ne remarque rien, elle affirme un sourire satisfait. Puis elle reprend.

[Vielle Bique] « Vous retiendrez j’espère que… »

Puis sorti de ses pensées Yosuke répéta à haute voix dans la forêt

[Yosuke] « un composé a besoin d’oxygène pour brûler, formant de l’eau et du dioxyde de carbone… mes parents ont jamais rien reçu sale vielle. » Il donna un coup de poing à l’arbre. Ainsi défoulé il reprît sa reflexion. « Donc je chauffe l’air dans ma main avec mon chakra et ça devrait suffir… je l’espère. »

Il rejoignit les doigts d’une main au dessus de la paume et malaxa son chakra en esperant le réunir dans le plissement de peau qui était formé. Il en prît une quantité importante dès le début, un choix qu’il espérait judicieux.

Il sentait la chaleur envahir sa paume. La meilleure solution était donc de faire tourner son chakra autour de ce point de repère, pour créer encore plus de chaleur. Il s’excuta, et il y avait de plus en plus d’energie. Il s’en rejouissait. Bientôt il eut mal à sa main, il ne s’en inquiéta pas. Mais la flamme ne se crée toujours pas. La douleur croissait en même temps que l’énergie. Il vît quelque chose sortir de sa paume. En examinant de plus prêt il s’avéra que c’était de la fumée.


[Yosuke] « Je suis donc en bonne voix. Peut-être qu’avec un peu plus de chakra… »

La seule chose qu’il réussît à faire, c’était de créer encore plus de fumée, et une odeur bizarre se répendait. Il avait de plus en plus mal. Il tendît sa main, une taâche noire commençait à se former.

[Yosuke] « Je brûle ! »

La panique n’attendît pas plus longtemps. Le chakra formait bien de la chaleur mais elle restait à l’intérieur. Il n’y avait pas d’eau à l’horizon, et le chakra ne voulait pas s’arrêter de tourner. La douleur, la souffrance, des larmes, la panique.

[Yosuke] « Ah ! »

Sous le coup du stress intense, Le garçon envoya énormément de chakra dans sa paume, et le tout explosa littéralement vers l’extérieur. La douleur s’estompa brutalement, sans pour autant disparaître entierement. Sa paume brûlée d’une flamme bleue intense, s’alimentant d’elle même en air et en chakra.

Les larmes partirent d’elle même, il n’était pas mécontent d’avoir pu se sortir d’affaire. La flamme s’était petit à petit, le chakra faisant défaut. Il n’y avait pas de plaie, seulement de la peau morte. Plus de peur que de mal, comme dans la plupart des cas. Epuisé et un peu déboussolé par cette journée peu commune, il quitta ce lieu pour s’en rendre dans un autre, où il trouverait confort, lit et nourriture à volonté…


[ Arrow Maison Hiromida ]




Dernière édition par le Sam 18 Nov - 14:03, édité 3 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 12 Nov - 16:02

Yosuke : +5 XP RP/Entraînement et Maîtrise du ninjutsu validée
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 16 Juin - 17:04

[Venant du coin d'entrainement de Namida Yakami]

La jeune fille déguerpît rapidement. Etait-elle effrayée au point de partir précipitemment ? Yosuke pouvait bien le croire, l’instinct de survie de cette fille était affuté. Si les choses avaient été légérement différentes la situation aurait pu mal tourner.
Il fixa sa paume, tremblante et mouate. En y réfléchissant comment avait-il pu penser devoir faire du mal à cette fille ?


[ ???] « Ne t’inquiète pas, tu as bien fait »

Yosuke fît volte face.


[ ???] « Aucune inequiétude, elle est déjà loin, et personne d’autres ne se trouve dans cette forêt pour le moment. »


Cependant il regrettait toujours.


[Yosuke] « Elle vient d’entrer à l’académie je crois. Elle était inoffensive, et j’ai failli… »

[ ???] « Tu as bien fait je t’ai dit, n’y pense plus. En plus, tu vas l’avoir ton entraînement, c’est pas ce que tu voulais ? »

Il réussit à arracher une pouce de sourire. L’inconnu sortît de l’ombre et s’assît sur un rocher. Il était plutôt grand, ses longs cheveux étaient de la même couleur que son kimono noir très sombre. Il lui descendait jusqu’en haut des genoux. Dans cette position on pouvait voir qu’il cachait subtilement un étui à kunai attaché au niveau de sa cuisse. C’était le seul indice qu’on pouvait trouvé sur ses capacités de combattant. Yosuke le fixa comme cela pendant un moment, jusqu’à ce qu’il se rende compte que lui aussi le fixait.

[ ???] « Tu comptes commencer quand quelqu’un arrivera ? Je te signale que cet entraînement peut se terminer à tout moment.»

[Yosuke] « Euh oui désolé sensei. »

[ ???] « Concentre toi un peu veux-tu. Je ne voudrai pas avoir à pratiquer un jutsu médical sur tes poumons, je ne suis pas très doué pour ça. Le ninjutsu est un art très difficile à acquérir, et très dangeureux, surtout pour Katon. »

Une boule de feu percuta un rocher, quelques brins d’herbe se consumèrent en quelques secondes sous l’effet des braises.

[ ???] « Hé, impatient. Bon continue.»

La technique n’avait plus de secret pour le garçon, les longues heures de théorie dans ce sous sol miteux avaient fini par payer. Il n’avait plus la possibilité de malaxer son chakra, tout ce qu’il faisait c’est réparer des très vieux manuscrits de pages blanches, rien de bien intéressant.


[ ???] « Yosu…, tu n’as pas honte de penser à ça devant moi ? »

Le garçon se retourna vers son interlocuteur. Il avait un très gros livre à la main, ouvert sur ses genous, et ses yeux brillaient d’une couleur bleu envoutante.

[Yosuke] « Vous l’avez sorti ? Ici ? »

[ ???] « J’étais juste un peu curieux, alors je l’ai ouvert à la page genjutsu. »

Yosuke fît la moue.

[Yosuke] « Vous avez encore lu dans mes pensées ? »

[ ???] « Ces livres sont très précieux, et tu as besoin de te perfectionner avant de pouvoir utiliser le tien »

Il pointa le gros volume bleu qu’il avait sur les genous, il avait tout l’air d’un encyclopédie quelconque, mais tous deux savaient qu’il en était tout autre. Yosuke sortit un livre comparable de sa veste, sauf que l’épaisseur faisait penser à un livre pour enfant.


[Yosuke] « Saiko-sensei, vous pensez qu’il me laissera… »

[Saiko] « Il n’y a pas de raison que tu echoues. Encore quelques vieux manuscrits et nous verons bien. Après tout tu es un membre du clan Kotodama »

[Suite bientôt]


Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 17 Juin - 17:01

L’entraînement était des plus basiques. Yosuke concentrait son chakra dans ses poumons comme on lui avait appris, et il se contentait de le relâcher sous forme de boule de feu contre le tronc de l’arbre situé à quelques mètres. De temps à autre, le maître Saiko lui disait de reculer, ou alors de malaxer plus longtemps, mais rien de sérieusement déterminant. Et au bout de quelques essais le Katon du jeune spécialiste ninjutsu enflamma l’arbre.

[Yosuke] « Maître, je n’ai pas fait exprès ! » Il se précipita sur son sac. « Je n’ai pas d’eau, non ! »

Yosuke regarda afoolait un peu partout. Rien à faire ils ne s’étaient pas placés à côté du court d’eau.

[Saiko] « Yosu. »

L’élève se figea et fixa le kimono noir.


[Saiko] « Stop. » Il paraissait blasé. « Quand changeras-tu… » Il mît la main dans son kimono, et ressortît le gros volume bleu. « Tu sais cet incendie… »

[Yosuke] « Il faut l’éteindre ! Je ne veux pas brûler la forêt. »


[Saiko] « Stop ! Que t’attendais-tu à faire avec un Katon ? »

Le jeune homme s’attendait bien à entendre un « Imbecile » à la fin de cette phrase. Mais ce n’était pas vraiment le genre du maître. Saiko ouvrît fermement le volume et chercha une page dans son livre.

[Yosuke] « Alors… nous allons juste regarder ? »

[Saiko] « Tu es fatiguant. Fatigant et ennuyeux à souhait d’ailleurs. Cet incendie montre juste… »

Il pointa une endroit précis sur l’un des pages de son livre, ses yeux se remplirent de filaments de chakra translucides.


[Saiko] « que ton entraînement est terminé. » Il realisa quelques signes, puis cracha une très grande quantité d’eau à ses pieds. Quelques secondes plus tard, il realisa d’autres signes. L’eau se changea en tourbillons qui percutèrent les branches prises par le feu. « Kiri, de vrais teignes ces ninjas. »

Yosuke ne bougea pas, ne fît qu’observer les moindres gestes de Saiko, et n’en crût pas ses yeux.

[Yosuke] « Vous pouvez m’enseigner le suiton ?! »

Il éclata de rire.

[Saiko] « La jeunesse. Même si je le voulais, je ne pourrai pas petit. Parce que… »

[Yosuke] « la technique vient de votre kotodama Keitou. »

[Saiko] « Exactement. Aussitôt que les fils de chakra reliés à mon cerveau seront rompus je ne me souviendrai pas de la technique. Ton livre des âmes, comme le mien, sera ta plus grande arme, mais aussi ta plus grande faiblesse. »

Yosuke baissa les yeux. Cette phrase prendrait tout son sens dans une stratégie de combat.

[Saiko] « Tu apprends vite Yosu, trop vite peut-être. »

[Yosuke] « Ne me faites pas rire, plus d’un an que je suis à l’académie et je ne maîtrise le ninjutsu que maintenant. »

Un silence s’installa quelques secondes, Yosuke regardait au loin tandis que son maître l’examinait.


[Saiko] « Tu veux devenir gardien de la bibliothèque ? »

[Yosuke] « Quoi ?! Mais c’est vous le gardien.»


[Saiko] « Doucement, rassis toi. Je n’ai jamais dit que tu le serai dans la seconde. » Il souffla desespérement. « Le clan Kotodama n’est pas vraiment un clan. Il ne l’a été qu’au début, lorsque le kotodama Keitou a été crée. Les livres que tu restaures depuis quelques semaines retracent l’histoire de cette création, de cet art. »

[Yosuke] « Les pages sont blanches. »

[Saiko] « Elles le paraissent pour tout ceux qui n’ont pas réveillés les âmes. Tu en saura plus très bientôt. Je voulais juste dire que les menbres potentiellement kotodama sont certainement disperçés à travers le monde, et que sans un élément déclencheur ils ne sauront jamais qu’ils possèdent ce genre d’aptitudes. Tu es le seul que j’ai réussi à réveiller Yosu. Et quelle performance alors que c’est toi qui m’a trouvé.»


[Yosuke] « C’est la perle dans ma main. »

Saiko lui prît la main et examina la perle nacrée.


[Saiko] « Oui, un bien étrange pouvoir. Je n’ai rien trouvé sur un réveil sous forme de perle. »

Il se leva, et entraina son élève avec lui.

[Saiko] « Passons à l’entraînement. »

Le visage de Yosuke ne pût être plus dubitatif.


[Yosuke] « Vous venez de dire que je venais de finir. »

[Saiko] « Le katon, tu le maîtrises parfaitement. Ton énergie du feu est parfaite. Tu vas être mon successeur, et c’est pour ca que je fais t’inculquer mon style de combat, le justu mixte. Fais un bunshin veux-tu.»

Yosuke se trouvait un peu déboussolé. Mais il s’exécuta très rapidement. Une copie parfaite apparût à côté de lui. Son maître realisa également un clône.

[Saiko] « Un kotodama a trois choses à craindre. Tout d’abord le corps à corps, ce qui est encore plus vrai pour un kotodama spécialisé en ninjutsu comme nous. Le bunshin est une des meilleurs armes pour éviter le corps à corps. Seulement… »

Saiko donna un coup de pied dans le clône de Yosuke, il explosa instantanément.

[Saiko] « Leur utilité est très limité. Un spécialiste taijutsu aura très vite fait de détruire ta défense virtuelle. Et faire des clônes à répétition n’est pas la solution car cela nous ramène à ton deuxième problème.»

Yosuke avait un peu de mal à suivre, quel deuxième problème ? Faire des clônes pouvait toujours être utile.

[Saiko] « Ne plus avoir de chakra. » La réponse percuta le garçon. « Que feras-tu lorsque tu n’auras plus de chakra. Tu ne pourras ni faire de bunshin, ni faire de katon, qui est ton seul moyen offensif. »

[Yosuke] « Je… je ne pourrais plus rien faire. »

[Saiko] « Faux ! »

Un kunai se planta à dix centimètres de la tête de Yosuke, dans l’arbre auquel il était adossé. Un peu surpris, il récupéra l’arme. Le kimono noir s’approcha.


[Saiko] « Vise mon clône aussi fort que possible. »

L’adresse au tir de Yosuke s’était amélioré avec l’entraînement de Tsubaki. Il n’eût pas de problème à atteindre la cible. Le clône explosa dans une explosion de cendres de poussières.


[Saiko] « Voici les deux armes que je t’enseignerai, l’attaque à distance et les clônes explosifs. Compris ? »

Yosuke resta l’air agare, la marque de brulée sur le sol où se trouvait avant le clône était impressionnante.

[Saiko] « L’explosion fera certainement repérer notre position, l’entraînement est terminé pour aujourd’hui. Je te retrouve à la bibliothèque. »

[Yosuke] « Attendez ! Le troisième problème, qu’est-ce que c’est ? »

La question coupea l’élan du kimono noir. Il se retourna, les yeux au sol.

[Saiko] « La destruction des âmes. »

Sur ces mots, un nuage de fumée laissa place à une corneille qui s’envola parmi les nombreuses branches de la forêt., laissant pour seul compagnie à Yosuke son cri strident.

[ Arrow ]




Dernière édition par le Sam 14 Juil - 13:45, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 28 Juin - 16:08

Yosuke : +15 XP RP/Entraînement.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Lun 7 Avr - 21:54

[Venant des ruelles]

La matinée fraîche et ensoleillée lui confirmait son impression : ca serait une bonne journée aujourd'hui. Il avait prévenu son maître, il s'entrainerait à l'extérieur aujourd'hui, de plus avec une nouvelle connaissance donc une très bonne excuse pour s'entrainer comme il le souhaite où il le souhaite. En plus il avait décidé de jeter quelques shurikens, Saiko n'était pas vraiment très utile pour une fois.

Il s'installa tout près de l'entrée, il n'avait pas marché une minute depuis l'allée centrale. C'était un petit coin dégagé avec quelques arbres mais pas trop, ce dont il lui fallait. Il n'était vraiment pas à l'abri des regards indiscrets et pour une fois ça lui faisait du bien. Vivre caché tout ce temps l'étouffait un peu, et il plaignait énormément son maître. De plus la raison de cet exil imposé restait encore sombre, même aujourd'hui.

[Yosuke] " Gardez à l'abri les secrets des Kotodama, je veux bien mais il devrait sortir un peu quand même. Ca l'apprendrait à s'exprimer plus clairement, et à éviter les futurs malentendus lourds de conséquences... "

Il pensait tout haut, et pourquoi pas d'ailleurs ? Il était seul, pas de maître derrière lui à décortiquer chacun de ses gestes, pas là avec son regard pesant qui le fait transpirer, pas là avec sa petite remarque déplaisante et décourageante...

Seul, mais pas pour longtemps. Naoki devrait arriver dans quelques minutes. Il était cette nouvelle connaissance qui lui avait permis d'être seul pendant ces quelques minutes. Et rien que pour ça il sentait qu'ils allaient très bien s'entendre. Il lui avait proposé un entrainement, peut être que ça finira en ballade puisqu'il ne savait pas du tout à quoi ils pourraient s'entrainer.

Mais pour l'instant il était là à jeter plusieurs shuriken à la fois. Il faisait des trous dans l'écorce des arbres, deux à la fois pour le moment. C'était un vrai progrès pour lui, mais il s'entrainait à frapper et lancer plus rapidement et plus fort. Avec les munitions qu'il s'était offertes il visait les arbres, des arbres très bien espacé mais il devait les avoir en un et un unique lancer. L'exercice était délicat et il s'efforçait de ne pas viser les arbres proches de l'allée. Il ne voudrait pas attaquer un passant par erreur.


Dernière édition par Yosuke le Mer 11 Juin - 18:32, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Mar 8 Avr - 0:47

[Venant de l'armurerie]

Oroken, muni de son nouvel équipement avait parcouru pendant un plus ou moins long moment les rues de Konoha, en quête de tranquillité. Car il en avait encore et toujours besoin. C’était un besoin qui s’accompagnait paradoxalement de la présence de certaines personnes à qu il savait qu’il devait tout, car s’il était encore là pour y penser, c’était sûrement grâce à elles.

Allant au gré de son envie, le Chuunin chemina dans le allées, alternant entre grandes rues et petits passages, avenues pavées et coins plutôt terreux. Il passa devant nombre de façades fort différentes, celles là même qui par leur diversité faisaient le charme de l’humble village caché de la feuille. Il continua sa progression jusqu’à atteindre la lisière de la forêt. Au croisement de deux sentiers et de la route qui entoure le village, il s’arrêta pour choisir la meilleure direction à prendre. Hésitant, il posa les yeux sur chacune des possibilités qui s’offraient à lui. Il pouvait bien aller à l’académie pour voir s’il y avait du travail à prendre, certainement un ou deux marmots de trop qui avaient encore besoins d’aide.

C’était une mauvaise idée.

Il jeta un œil en face de lui. Cette direction le conduirait droit vers le centre. C’était aussi peu souhaitable que l’académie. A trop le voir traîner, ils aurait vite fait de se faire remonter les bretelles. Il fallait dire que les derniers temps passés avaient eu pour vocation de le faire remarquer pour nombre de nonchalances. La troisième option restait donc la meilleure.

Sûr de sa décision, il emprunta donc un des sentiers qui s’enfonçait droit dans la forêt interne du village. Se contentant de placer un pied devant l’autre, en ne s’intéressant qu’aux particules de poussières que ses pas soulevaient, aux buissons qui jonchaient la route et aux grand arbres qui tendaient presque infiniment vers le ciel, le jeune Konomura avançait l’esprit ailleurs, loin dans ses souvenirs. Il réalisa qu’il avait perdu trop de temps à se morfondre, trop de temps à enraciner ses pieds dans des marres de boues collantes et étouffantes. Mais il se disait aussi qu’il pourrait bien prendre un peu plus de temps pour lui.

Presque fier de cette nouvelle décision qui lui apporterait sûrement de nouvelles réprimandes, Oroken continua quelques minutes le long du sentier dans l’air frais et la douceur matinale, une douceur un peu mordante quelque part. Il s’arrêta au détour d’un petite esplanade moins touffue et moins chargée d’arbre que n’importe où ailleurs dans la forêt avant de se présenter en son milieu. Lentement, le Chuunin leva les yeux aux ciel qui prenait progressivement ses teintes du midi.

*Par ici, ça risque d’être pas mal.*

Il scruta pendant un petit temps les quelques branches, plutôt épaisses pour certaine. Une en particulier retint son attention. Elle était pile de la bonne taille, presque aussi large qu’un corps, à hauteur de deux voire deux hommes et demi, et avec suffisamment de rayons de soleil qui arrivaient à percer les feuillages dominants. Oroken marcha donc tranquillement le long de l’écorce, gravissant avec facilité le grand végétal pour atteindre son lieu de repos du jour ou, du moins, de la matinée. Une fois à sa hauteur, il s’installa, tête vers l’extrémité des ramures, totalement allongé avec les pieds pointant le tronc.

Confortablement installé, le jeune garçon ferma les yeux pour se laisser bercer par cette magie qu’apportait la forêt de Konoha à tout bon habitant de ce village. La chaleur de certains rayons apportait ce qu’il fallait de réconfort à des parcelles de peau sporadiquement rafraîchies par l’agréable brise. Il n’y avait plus rien qui lui rappelait que les rues grouillantes et bruyantes se trouvaient en fait à quelque pas, plus rien qui ne lui disait qu’il devait se charger de tel ou tel étudiant, plus rien qui ne le contraignait à faire des choses déplaisantes. Il se dit brièvement que c’était son devoir, mais rien n’y faisait, il n’avait pas envie, ou plus envie. Et puis… Ca reviendrait bien un jour, sûrement plus vite que ce qu’on pouvait penser.

Traînant sur son piédestal, Oroken laissa voler son oreille dans les environs, particulièrement lorsqu’il entendit parler. Certes, les passages en forêt étaient fréquent, mais rencontrer du monde aussi opportunément n’était pas souvent de mise. Il se concentra un peu plus, gardant les yeux fermés afin de percevoir au moins la fin de la phrase.

[Yosuke] Gardez à l'abri les secrets des Kotodama, je veux bien mais il devrait sortir un peu quand même. Ca l'apprendrait à s'exprimer plus clairement, et à éviter les futurs malentendus lourds de conséquences...

La personne l’ayant prononcée, ne tarda pas à joindre cet endroit même où se reposait le jeune Konomura. Etonnante chose, le hasard faisait les choses de façon si inattendue qu’on pouvait toujours dire qu’on n’avait jamais été aussi surpris auparavant. Il n’y eut plus un bruit pendant un moment, uniquement les sons des pas dans l’herbe quelques fois grasse, quelques fois terreuse. Puis soudain, un tambourinement vint ponctuer les abords d’un semblant de gène. Oroken se tourna sur sa branche et regarda plus bas. Il plissa un peu les yeux, peu sûr de reconnaître l’auteur de ce désordre.

Désormais allongé sur le ventre, il s’exprima du haut de son perchoir.

[Oroken] Hey là ! Tu déranges la sieste !

Il sourit à Yosuke qu’il reconnaissait finalement sans en être totalement convaincu. Il se risqua quand même à continuer, tout en sautant de l’endroit où il se trouvait.

[Oroken] Et bien… Ca faisait longtemps, n’est-ce pas ?


Dernière édition par Oroken le Jeu 8 Mai - 12:54, édité 1 fois
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Mer 9 Avr - 19:06

Il arrêta son geste avant la fin, quelqu'un l'interpelait et il avait peur de viser autre chose qu'un tronc d'arbre. Il mît quelques secondes avant de comprendre que ça venait du dessus. Il pliassa d'abord les yeux, une tête dépassait d'une des branches en hauteurs. Il reconnût facilement le bandeau ninja forcément, mais c'était tellement banal dans cette endroit que ça ne l'aidait pas du tout.

Le garçon, qu'il n'avait toujours pas reconnu, sauta du haut des bons cinq mètres qui le séparaient du sol. Yosuke le regarda sans bouger, sans surprise non plus. Il devait sans doute savoir ce qu'il faisait. Il atterît très près, et c'est seulement maintenant qu'il lui trouva une légère ressemblance avec...

[Yosuke] " Oroken ? Le combat avec et contre Syo c'est ça ? "

Mais plus il le regardait et plus il se demandait s'il n'avait pas fait erreur. Il lui tendît la main et le salua. C'était le deuxième ninja qu'il croisait et qui avait énormément changé. A croire qu'il vivait dans un monde au ralenti.

Ca ne lui était quasiment jamais arrivé de croiser une connaissance dans la forêt, ou en ville mais c'était aussi inattendu que plaisant.

Il hésitait à parler le premier, c'est vrai que même s'ils avaient un peu combattu ensemble, ils ne se connaissaient pas du tout. La seule chose qui lui vînt à l'esprit c'est...

[Yosuke] " Des nouvelles du garçon bizarre, euh... Ookumi c'est ca ? Enfin, je ne me souviens plus bien. "


Dernière édition par Yosuke le Ven 11 Avr - 19:30, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 11 Avr - 16:58

Oroken toisa son compagnon, enfin cette personne qu'il croisait totalement par hasard. Momentanément, Yosuke s'était immobilisé afin de ne blesser personne au cas où quelques téméraires étaient capable de se mettre sur la trajectoire d'un shuriken.

Le jeune Hiromida prit alors la parole, sans toutefois répondre à la question d'Oroken. Ceci dit, la réponse était évidente et le jeune Konomura avait plutôt usé de cette phrase en tant qu'approche. S'il ne l'avait pas fait, il y aurait sans doute eu un grand vide, genre de contexte qu'il n'appréciait que très peu.

[Oroken] Exact... Ca remonte à... Pfiou, je ne sais plus quand. Ce qui n'empêche qu'Ookami a disparu sans laisser de trace, comme la première fois.

Il regarda les alentours, plaçant ses mains dans ses poches, endroit où elle trouvaient régulièrement, puor ne pas dire tout le temps, refuge. Ce devait être la posture préferée du jeune homme qui revint sur son interlocuteur. Ne sachant trop quoi dire, comme dans la majorité des rencontres fortuites, il enchaina comme il pu.

[Oroken] J'ai ouï dire que tu avais été promu Chuunin... Ma foi, mes félicitations.

Un grand sourire s'afficha sur le visage d'Oroken, a la foi sincère et peu vrai même si dans le ressentiment, le tout était pensé. Il fallait dire que ça faisait un peu stupide, non même affirmons le, ca faisait con, de se congratuler de la sorte sachant qu'il y avait jeu égal, ou presque.

Les yeux du garçon firent un aller-retour entre son homologue et l'écorce blessée recelant encore un shuriken profondément planté.

*Alala... l'entrainement. Ca fait tellement longtemps.*
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 11 Avr - 19:29

[Yosuke] " Plus de nouvelles hein. "

Ca ne l'étonnait pas plus que ça. La plupart des ninjas que Yosuke avait pu rencontrer pendant son apprentissage jusqu'à aujourd'hui disparaissaient aussi vite qu'ils étaient arrivés. Croiser quelqu'un comme Oroken était très rare.

[Yosuke] " Oui je suis chuunin, et j'ai entendu ton nom là-bas tu sais. Félicitation à toi aussi. "

Il n'avait pas pu assister aux autres épreuves, Sime lui avait pris tout son temps, ainsi qu'à ses coéquipiers.

Il lui fît signe de le suivre, il marchait le long de l'allée centrale. Il préférait marcher à discutant un peu, ça détendait l'atmosphère. On pouvait toujours se concentrer sur la caillou qui passe, ou sur le murmure du vent dans les feuilles, pas besoin de dévisager l'autre en cherchant quelque chose à se dire !

[Yosuke] " Dis moi, tu vois toujours Syo ? Il me faisait flipper ce prof. Il avait des techniques bizarres ! "

Il se remémorait son combat contre le jounin. Ca paraissait si loin. Il n'avait pas oublié le phénix.

[Yosuke] " Des fois ça me pique encore quand je pense à la boule de feu qu'il m'a envoyé. "

Il riait en disant ça, sa première blessure sérieuse, il espérait vraiment que ça n'arriverait plus de si tôt.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 11 Avr - 20:59

Le monde des ninja, ou celui de Konoha, Oroken ne savait pas trop mais les deux se recoupaient de toute façon, était un univers où rares se faisaient les connaissances durables. Sans doute peu aidés par la mort, les missions, le danger, les blessures et même les affectations foireuses, deux shinobi n'ayant pas le même objectif se côtoyaient souvent peu.

Pour dire vrai, deux shinobis de deux équipes différentes ne se côtoyaient pas du tout, ou presque. Oroken pensa brièvement à Akogare qu'il avait croisé plusieurs fois, Doufi qu'il avait vu deux fois ou trois et finalement.... Yosuke.

Il y avait des exceptions, en tout cas, on pouvait l'espérer ou simplement crier haut, fort et loin ô combien la vie d'un shinobi accro du travail pouvait être triste. On fit signe de suivre et Oroken ne se fit pas prier. Marcher un peu pouvait sans doute offrir de nouvelles perspectives, comme, éventuellement, rencontrer une personne de plus voire un groupe, tant qu'il ne s'agit pas de gamin ennuyeux et profondément agaçants.

Tout en écoutant Yosuke, Oroken sourit à cette idée type qu'il se faisait des enfants. Après tout, il en avait été un, certes différent de tous les autres à sa façon, ce qui faisait quelque part son aspect commun. Tout s'envola lorsqu'il entendit mentionner le nom de Syo. Syo Tainoka, anciennement Chuunin, anciennement car il avait du monter en grade... Du moins, il semblait tout avoir pour malgré cette envie passable de s'occuper de garnements. Oroken porta sa main à sa joue droite où une cicatrice devenue presque invisible avec le temps laissait paraître quelques arrètes. Le tout en écoutant Yosuke.

[Oroken] Ah oui... Syo. Si je le croise de nouveau lui aussi, il faut que je l'interroge sur ses techniques. J'ai rarement vu ou entendu parler de shinobis de cette classe, qui maîtrisent un répertoire pareil sur un support pareil..

Ceci dit... Cette technique là nous avait couté cher.

Il s'en rappellerait toute sa vie. Un ninjutsu de haut niveau, couplé à un Taijutsu étouffant auxquels la tierce Genjutsu avait porté un coup de maître. C'était la première fois qu'Oroken était réellement confronté au Genjutsu en situation réelle.

[Oroken] Je ne sais pas comment tu fais pour en rire... Je n'arrive pas à dépasser la défaite de cette fois là.

*Et encore moins celle de Kumo... Saloperie de Ninja...*

[Oroken] Ca t'arrive jamais de te dire que tu pourrais t'amuser à faire ça à des Genin? Enfin nous étions étudiants... Mais presque Genin.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 11 Avr - 21:40

[Oroken] Ca t'arrive jamais de te dire que tu pourrais t'amuser à faire ça à des Genin? Enfin nous étions étudiants... Mais presque Genin.

Il ne pût s'empêcher de le pousser légèrement dans le dos.

[Yosuke] " Hé sadique ! C'est comme ça que tu prends ton pied maintenant. " Son sourire n'avait jamais été aussi large, surtout qu'il repensait à Naoki qui passerait bientôt. Il n'avait pas pensé à s'amuser comme ça ! " Tu faisais moins le malin avec Syo, donc tu en profites maintenant. j'avoue que je n'avais jamais pensé "torturer" les étudiants de cette façon. "

Il toussa un peu pour reprendre un ton un peu plus, mais pas trop, sérieux.

[Yosuke] " Je suis encore loin du niveau de Syo, il aurait encore beaucoup de chose à m'apprendre..." Il regarda en l'air, les feuilles de cette forêt étaient décidément envoutantes. Puis il rebaissa ses yeux, un sourire au coin, vers Oroken. " Mais si tu veux crâmer un peu comme au bon vieux temps ça peut s'arranger. "

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 11 Avr - 22:53

Une soudain proximité pendant longtemps oubliée. Des souvenirs communs qui, quoi que l'on dise, rapprochait énormément, surtout dans des situations difficiles comme ces moments passés face à Syo. De toute évidence, Yosuke et Oroken avaient perçu les choses de façons semblable ce jour là, une sorte de détresse accompagnée de douleur et où seul le combat pouvait apaiser les maux se manifestant encore et toujours de façon inlassable.

Oroken regarda la lueur filtrant entre certaines feuilles de certaines branches de certains arbres dans une certaine partie de la forêt et en tant que certain ninja. C'était si banal et insignifiant mais si plaisant de penser que tout pouvait être un rien, ce même si, à de rares occasions, on pouvait prétendre avoir vu le monde. Oroken eut un petit rire.

[Oroken] Oh non. J'ai d'autres façons de prendre mon pied. Ce serait stupide de martyriser gratuitement nos subalternes, mis à part si c'est un bon moyen de leur enseigner ce qu'ils ont du mal à intégrer... Après tout, on ne savait pas réellement ce que Ninja voulait dire, n'est-ce pas?

Et comme tu dis, on a encore beaucoup de choses à apprendre, en particulier de personnes comme lui.

Oroken toisait son collègue répondant à son sourire en coin. La proposition semblait alléchante, ça aurait sûrement été un bon moyen de se remettre en selle rapidement, cherchant à éveiller les plus bas instincts lors d'un combat presque à mort malgré un côté amical, ou patriote... Quelque chose qui liait de façon positive dans tous les cas.

[Oroken] Si je m'en tire sans cicatrice... Dit-il en haussant les épaules.

[Oroken] Il faut dire que ça a été relativement dur de draguer à la suite de cet affrontement.

Un grand sourire s'afficha sur le visage mille fois plus accueillant du jeune homme, si l'on comparait ce moment à ses habitudes passées. Il était bon, quelque part, d'oublier ces comportements anciens et puérils qui bloquaient sans doute bon nombre de domaine favorable à l'épanouissement.

[Oroken] Si tu tiens à faire roussir mes habits, je te propose de les échanger contre quelques bleus ou fractures... Je peux même essayer de te déchausser une dent. Mais ça ne reste qu'à ton envie.

Un sourire encorle plus large, une sorte de sourire freedent, avec une dentition éclatante où seul un petit scintillement manquait pour tomber dans l'aspect le plus carricatural possible.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 11 Avr - 23:33

Oroken éblouissait Yosuke de sa blancheur immaculée.

[Yosuke] " Sérieux ? tu me ferais cette joie ? Souffrir inutilement, me prendre des coups au visage et perdre ma dentition que je m'acharne à entretenir tous les jours me comblerait de bonheur, ça ferait une corvée en moins. "

Il fit un petit saut en avant et se retourna, il leva ses bras et les rabattirent à l'arrière de sa tête. Il marchait à reculons tout en regardant Oroken.

[Yosuke] " On le fera ce petit entrainement. Puis les brûlures à partir d'un certain degré ça ne doit pas aider, pour la drague je veux dire. Mais d'abord dis moi qu'est-ce que tu faisais perché à ton arbre ? Il y a une partie, quelqu'un est le loup ? Ou alors comme tu le disais je t'ai reveillé en pleine sieste. Pas très sérieux tout ça. Qu'est-ce que tu vas apprendre aux jeunes comme ça. "

Il partait dans des sarcasmes et il avait décidé d'être un rien enquiquineur. Après tout il se tuait à l'entraînement depuis qu'il était rentré, autant faire profiter sa bonne humeur à son collègue.

[Yosuke] " Mais c'est vrai qu'être le pire cauchemar de deux ou trois étudiants ça pourrai être sympa... Mais je veux d'abord voyager ! S'il pense que je serai rassasié avec Kumo, il se trompe lourdement."

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 12 Avr - 1:04

La curiosité s'abattit sur le visage d'Oroken et surtout dans son esprit. Il regardait Yosuke avec un brin de méfiance tout de même. Y avait-il un peu trop de jovialité au gout du Chuunin? Sans doute, mais c'était toujours sympathique de croiser des gens comme ça.

Yosuke se trouvait avoir de l'humour, c'était plutôt un bon point. Car ce camarade là, l'humour naturellement, Oroken comptait ne plus le lâcher, tout comme autre chose qu'il appelait la flemme, cette flemme à l'origine de leur rencontre, du moins en partie.

- Jouer à cache cache n'est plus très marrant au delà d'un certain... poids. Sinon les plus léger peuvent atteindre les sommets des arbres qui croûlerait sous ta propre masse.

Il s'arrêta une seconde regardant sa corpulence. Certes, il n'était pas très gros, voire pas du tout. Comme ça, rien de vraiment imposant, l'important était qu'il soit fait de muscles, nécessaires à la pratique de son activité professionelle et qu'il avait tout de même, malgré la pseudo débauche dans laquelle le tournoi l'avait plongé, entretenu au même niveau qu'une condition physique adéquat. En fait il avait plus s'agit d'endurance et de musculation à titre de besoin psychologique qu'autre chose. C'était sûrement l'un des éléments qui l'avaient maintenu la tête hors de l'eau.

- Plus sérieusement, dit il tout en reprenant sa marche, j'étais effectivement en train de me relaxer. Sans pour autant dire que je faisais une sieste, je m'efforçais de rester au calme.

Afin d'éviter toute incompréhension ou toute offense, il poursuivit en jouant avec un ocarina accroché à la ceinture de sa tunique.

- Je me contentais de regarder les bribes de nuages au travers des quelques branche... Sans trop me poser de question. Ca ne veut pas dire que marcher ici me déplait... C'est aussi un bon moyen de détente.

Et toi? Tu viens souvent te défouler sur les arbres alentours?
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 12 Avr - 14:31

[Ruelles de Konoha Arrow]

Naoki avait hâte de s’entrainer avec un Chunin tel que Yosuke. Non seulement il pourrait profiter de son expérience mais en plus, ils s’étaient entendus plutôt bien dés leur première rencontre. Il faut dire que ça l’avait impressionné qu’un shinobi qui lui étais supérieur l’ait cherché personnellement. Le jeune Hiromida l’avait alors invité à venir s’entraîner avec lui ce jour-ci. C’est pour cela que Naoki errait dans la forêt interne de Konoha, à la recherche de son camarade d’entraînement. Ceci dit, il était un peu perdue, chaque arbre se ressemblant tellement, du coup il avait un peu de retard par rapport à l’heure de rendez-vous fixée.

Soudain, il lui sembla entendre une voix lointaine. Le garçon se concentra pour en deviner la direction. Ca semblait venir de sa gauche mais il ‘en était pas certain, les sons lui parvenant étant à peine audible. Cependant, il devinait facilement qu’ils étaient plusieurs à discuter grâce aux tons de voix différentes. Il se mit en route dans cette direction et petit à petit, il entendait mieux ce que les voix disaient. Il y avait deux personnes dont Yosuke qu’il reconnut, l’autre, par contre, lui était totalement inconnue.

Il accéléra le pas pour retrouver les deux compagnons et se joindre à eux. Naoki ne s’était pas trompé pour Yosuke et il était effectivement avec quelqu’un d’autre qu’il ne connaissait pas. Cet inconnu avait un air nonchalant, le genre de type qui reste dans son petit univers et qui se soucie peu de ce qui l’entoure.

[Naoki] « Salut Yosuke ! » et s’adressant à son compère « Je m’appelle Naoki Haionkemono, enchanté de faire ta connaissance. »

Yosuke lui avait promis un entrainement sérieux et il espérait qu’il n’allait pas faillir à sa promesse sous prétexte qu’un de ces amis était également là. Le Genin avait commencé, il y a déjà quelques jours, l’entraînement à une technique qui s’était terminé dans la douleur et il avait envie de finaliser l’apprentissage de cette technique.


Dernière édition par Heionkemono Naoki le Sam 7 Juin - 14:55, édité 1 fois
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 13 Avr - 10:07

Oroken était rentré dans son jeu, et c’est maintenant lui qui lançait des piques à Yosuke. Il était encore un peu gentil.

[Yosuke] * J’aurai plutôt dit que je jouais au ninja. * « Faire des trous dans des arbres est primordial dans la formation de tout shinobi qui se respecte voyons. »

Assez d’ironie pour l’instant, comment reconnaître le vrai du faux dans toute cette histoire. Mais il s’amusait bien.

[Yosuke] « En réalité j’attends… » Il coupa sa phrase et fit de grands gestes au genin qui arrivait de loin. « J’attendais quelqu’un… en faisant des trous dans les arbres. »

Naoki se présenta, d’une manière des plus polies, ce qui était en total contradiction avec l’ambiance de la discussion. Voyant qu’il était aussi formel que la veille, Yosuke termina les présentations.

[Yosuke] « Naoki, je te présente Oroken. Il est chuunin instructeur. Je l’ai croisé ici il y a quelques minutes. Je suis sûr qu’il se fera une joie de t’aiguiller dans ton entrainement d’aujourd’hui. » Il fit une tape amicale dans le dos de l’instructeur, puis il ajouta un peu plus bas. « Tu pourras me montrer le plaisir que te procures l’enseignement. Tu sais le plaisir dont on a parlé tout à l’heure, j’ai hâte de voir ça. »

Son sourire ne le lâchera pas pour rien au monde à cet instant précis, il était très fier de son coup. Sans l’avouer il voulait vraiment savoir comment Oroken s’y prenait. Etre instructeur ça doit être cool. Peut-être prendra-t-il des notes.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 13 Avr - 14:02

Malédiction! Enfin non à la base non. Après tout c'était un simple Genin qui arrivait là et qui allait sans doute se joindre à une conversation à base de boutades sympathiques quoi que renfermant quelques fois des vérités que chacun des Chuunins ne pouvait nier. Ils étaient passés par là et n'en étaient sans doute pas encore sortis.

Fort poli, et en grand contraste avec les échanges de Yosuke et Oroken, ce certain Naoki, au nom presque imprononçable pensa le jeune Konomura, semblait s'attacher à la formalité. Etait-ce parce que l'équipement du jeune homme était celui d'un shinobi de son grade? Auquel cas il aurait vite fait de le laisser lorsqu'il se baladait dans les environs de Konoha, pourvu que ce soit dans ses murs. Quoi qu'il en fut, Oroken sentit un certain regard critique émanant du Genin. Quelque chose en rapport avec son attitude plus que son allure sans doute.

- Ma foi... Enchanté aussi.

Ecoutant les uns les autres, Oroken fit faire à ses yeux des allers et retours entre ses deux interlocuteurs. Des yeux à base neutre qui s'écarquillèrent soudain. C'était désormais sûr :

Malédiction!

Le faciès du jeune Konomura revint presque vite à la normale. Il regarda Yosuke en plissant les yeux légèrement puis sourit aux deux personnes face à lui.

- Euh... Mouais, j'espère que j'aurai au moins quelque chose à t'apprendre. Parce qu'en fait... Instructeur ne veut pas dire grand chose, mis à part pour ceux qui font classe en amphi...

Dans quelle embuscade était-il tombé? Lui qui avait voulu éviter les obligations de l'académie se retrouvait à devoir entraîner, ou du moins conseiller un Genin. Encore fallait-il que le principal intéressé le demande car, il fallait s'en rappeler, il n'était pas à la charge du Chuunin Instructeur.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 13 Avr - 15:00

Naoki regarda Yosuke puis son ami Oroken et il sembla comprendre ce que son ami Chunin avait projeté de faire : refourguer la promesse qu’il avait faites au Shinobi que le Genin ne connaissait pas encore. Le jeune Heionkemono était un peu déçu par Hiromida, il avait cru qu’ils s’amuseraient tout les deux à s’entraîner ensemble, qu’il l’aiderait à apprendre Insaisissable tel le vent mais apparemment il ne souhaitait pas s’adonner à ce genre de tache ingrate.

C’est d’une voix plus très motivée qu’il expliqua ce qu’il était venu faire ici.

[Naoki] « Eh ben… J’ai commencé un entraînement pour optimiser ma capacité à l’esquive, il y a quelques jours. En fait, comme j’étais tout seul, je sautais d’arbre en arbre dans les cimes pour m’entraîner à esquiver les branches qui se trouvait sur ma trajectoire. Mais je n’ai pas recommencé l’entraînement parce que je me suis fait mal au dos en glissant sur l’écorce d’un tronc et en percutant de plein fouet une grosse branche. Aujourd’hui j’espérais m’entraîner avec de vraies personnes. »

Naoki regarda en l’air, il scruta les arbres des environs et se dit que finalement son entraînement précédent n’était pas si mal. Peut-être qu’il pourrait recommencer plutôt que de s’entraîner avec l’ami d’un ami. Le jeune Genin abaissa son regard sur Yosuke, pour lui faire comprendre que s’était avec lui qu’il voulait s’entraîner et qu’il attendait ses conseils. Il le fixa quelques instants faisant comme si l’autre Chunin n’était pas là.

[Naoki] « Alors Yosuke, tu n’aurais pas de conseils à me donner pour que je m’entraîne à esquiver mieux ? »

Le plus jeune du trio n’avait aucune envie de laisser le Chunin Hiromida s’enfuir et l’abandonner avec le dénommé Oroken. De toute manière, si cela arrivait, il s’était résolu à écourter le plus possible la rencontre pour aller s’entraîner seul, dans son coin.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 13 Avr - 21:02

Naoki n'avait pas l'air enchanté par cette opportunité, mais vraiment pas du tout. Il ne connaissait peut-être pas le contexte.

Yosuke paraissait gêné de cette situation. Vu comme ça, il faisait assez impoli, sadique pour Oroken mais c'était volontaire en ce qui le concerne.

Le chuunin secoua les mains frénétiquement devant le regard insistant du nouvel arrivant.

[Yosuke] " Non non non. Ne t'inquiète pas, si ce n'est que de l'esquive j'ai l'entrainement parfait pour toi et en plus ça m'aidera beaucoup moi aussi. Seulement... " Il fit comprendre du regard qu'il parlait de Oroken, " mon ami est un expert en taijutsu, pas comme moi tu comprends ? Alors on pourrait toujours remettre à plus tard l'exercice d'agilité pour que tu puisses avoir un cours particulier avec lui maintenant. "

Son explication était, il l'avait espéré, très claire. Mais en tout cas elle ne faisait pas l'unanimité. Il en restait coi. Quoi ? Il ne comprenait pas la chance qu'il avait ou quoi ?

[Yosuke] " Je reste là, je vous regarde. Non mieux je vais m'entrainer aussi. Mon entrainement va dépendre du votre alors aidez moi ok ? "

Il s'assit à cinq mètres de là contre un arbre. Voyant que personne ne bougeait, il continuait d'agité les bras plus énergétiquement que tout à l'heure.

[Yosuke] " Youhou ! je vous regarde, allez y ! Faites comme si je n'étais pas là d'accord ? "

Il essayait de dynamiser les deux taijutsuteurs. Après tout il n'avait jamais vu d'entraiement au taijutsu, et au vue des techniques de cette spécialité ça s'annonçait passionnant.

S'ils avaient besoin de rythmes, il pourrait toujours taper dans les mains en cadence. La bonne humeur n'est-elle pas contagieuse ? Ba quoi, il fait beau, chaud mais pas trop, et il n'est pas enfermé dans une bibliothèque sombre en train de traduire un langage que seul lui peut comprendre. La ville est belle !

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Lun 14 Avr - 1:18

Alors c'était ça qui l'attendait. Oroken regarda les deux autres sans ne rien dire, comme s'il n'avait son mot dans cette histoire. Grossière erreur, en fait il patientait juste avant de pouvoir toucher sa parole du bout des lèvres. Et il semblerait qu'elle ne serait pas douce pour autant bien qu'aucune marque d'impolitesse ne se fasse voir là dedans. Il s'arrêta sur Yosuke un instant et puis s'adressa à lui en premier.

- Arrête toi là. Les explications sont de trop et sont erronées. D'une je ne suis pas un expert, de deux un exercice comme celui qu'il a pratiqué, c'est pas de l'esquive... C'est simplement un entraînement à la poursuite.

Son côté nonchalant avait soudain disparu bien que ses poches recouvrent toujours ses mains. De plus, son visage avait un peu perdu en sympathie comme il se sentait en train de perdre du temps en explications, toutefois il était heureux de ne pas avoir à les faire lui même. Ajoutez à ceci le fait qu'Oroken avait aussi laissé ses tournures de phrases sympathiques, ses boutades et son ton amical pour tomber dans un registre beaucoup plus froid. En fait, il n'aimait pas vraiment la réaction de Naoki même si chez certaines personnes, ça restait compréhensible.

Yosuke intima ses agissements futurs. Il indiqua qu'il se tiendrait juste à l'écart en prenant note de la façon dont se déroulerait l'entraînement. Lorsqu'il s'éloigna, Oroken jaugea immédiatement Naoki avec un air bien peu attendrissant, même un air qui donnait peu envie de sourire; un peu comme s'il donnait l'impression d'une épée de damoclès qui planait au dessus des têtes.

- Tu as dit que tu voulais t'entraîner avec de vraies personnes? C'est en soi une bonne idée. Le tout étant qu'elles puissent te faire te rendre compte de tes faiblesses et te les faires travailler...

Oroken fut coupé dans son introduction qu'il semblait faire un peu malgré lui. Il tourna la tête vers Yosuke sans esquisser la moindre expression. Un simple oui de la tête suffit à faire comprendre ce qu'il voulait dire.

- Youhou ! je vous regarde, allez y ! Faites comme si je n'étais pas là d'accord ?

- Comme je le disais, l'entraînement que tu as suivi seul et durant lequel tu t'es blessé est un entraînement de poursuite, que ce soit en position de chasseur ou de chassé. La différence avec l'esquive c'est que tu évites une attaque et non pas un contact proprement dit, c'est la différence entre fuir un combat et l'assurer.

Il s'arrêta un instant pour laisser le temps au jeune Genin d'assimiler tout ceci pour commencer. Puis il reprit de plus belle.

- Maintenant tu as le choix entre écouter uniquement les personnes que tu veux entendre et prêter attention aux personnes qui seraient digne de la recevoir. Je ne me classe pas d'office dans cette catégorie et j'ai autre chose à faire que de me coller des responsabilités supplémentaires sur le dos; car après tout, je ne suis pas mandaté par l'académie pour t'offrir un cours de soutien.

Ce dit, Oroken laissa un petit silence puis se retourna pour s'éloigner de Naoki et rejoindre Yosuke. Il n'avait pas particulièrement envie de se montrer agréable. Quelque part, il avait l'impression de se rappeler d'Akogare quelques années avant alors qu'ils se retrouvaient avec un autre apprenti pour acquérir une technique... Ou au moins son fonctionnement. Il sourit au jeune Hiromida de façon à ce que Naoki ne le voie pas puis lui fit un clin d'oeil tout aussi discret. Il semblait sûr de lui.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Lun 14 Avr - 20:53

Il chuchota doucement, pour que seul Oroken puisse entendre.

[Yosuke] " La vache ! Tu es doué."


Oroken s'était approché, il lui bouchait la vue. Il ne pouvait donc voir la réaction de Naoki. Il en avait donc profité pour exagérer sa phrase en ouvrant bien la bouche. En fait c'est vrai que ça l'aumsait beaucoup. Il avait une idée.

[Yosuke] " Attends attends, à mon tour. "

Tout en restant assis, il se pencha sur le côté pour apercevoir Naoki. Il le fixa sévèrement, trop sévèrement. Quand leurs regards se croisèrent, Il hocha la tête très lentement. Il disait non, il disait " ça sent mauvais ". Puis il baissa les yeux au sol, tout en revenant à sa position initiale et sans recroiser son regard.

A peine était-il hors de vue qu'il sourit.

[Yosuke] " Alors j'étais comment dit ? "

Il se retenait de ne pas éclater de rire. Bizutage, méchanceté, appelez ça comme vous voulez, mais il riait bien. Par contre il ne voulait pas en faire trop, et à un moment ou à un autre, il avouera à Naoki que ce n'est qu'une plaisanterie. Espérons qu'il ait le sens de l'humour.

[Yosuke] " Fais en pas trop quand même, il a des capacités. Il a aidé mes parents quand nous étions à Kumo, je ne voudrais pas le traumatiser pour le remercier. Oublie cette histoire d'esquive, pour ça je peux l'aider plus tard. Trouve un truc que je ne peux pas faire ok ?"

S'en suivit un clin d'œil. Il lui en demandait beaucoup pour une connaissance très fraichement retrouvée. Mais il pouvait toujours refuser, il lui demandait comme un service à un ami.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 18 Avr - 23:02

Yosuke était visiblement gêné de cette situation coincée. Il prétexta un intérêt certain pour son entraînement avec un autre spécialiste Taijutsu. Nouvelle intéressante, Oroken développait le même type de combat que le Genin. Son intérêt pour cet inconnu grandit même s’il restait encore froissé par l’attitude de son ami Chunin.

Cependant, Oroken ne sembla pas avoir envie de perdre son temps avec lui. Il dénigra la valeur de son entraînement. Naoki n’en revenait pas, une fois encore un Chunin lui disait qu’il était incapable. Trop bête pour faire la différence entre réalité et illusion, il avait choisit de casser les rêves à la seule force de ses poings, trop bête pour s’entraîner correctement au Taijutsu, choisirait-il de frapper ses ennemi de son esprit ? Il le savait, sa seule chance était ses poings dans lesquels il plaçait toute sa force.

Mais que faire lorsqu’un spécialiste vous dit une fois de plus que vous n’êtes pas doué pour ça, doit-on abandonner ou alors s’entêter bêtement ? Naoki décida qu’il avait déjà trop souvent abandonné lâchement, la disparition de Shirohime, l’apprentissage du Kaï.

Naoki – J’ai décidé d’être bête.

Il n’en revenait pas d’avoir dit ça aussi naturellement, à haute voix pour que les deux Chunin entendent bien Oh combien il revendiquait sa bêtise. Ses joues rougirent à la même vitesse qu’il mit pour baisser la tête, un peu honteux. Il ne savait pas quoi ajouter pour paraître moins idiot, les deux autres garçons n’avaient certainement pas comprit toute la détermination qui se cachait derrière cette demande de reconnaissance de sa propre bêtise.

Une chose était sûre : il voulait apprendre les moindres aspects de la technique à laquelle il s’était si douloureusement entraîné. Il avait le choix entre s’enfuir de honte et aller s’entraîner seul, dans le coin de forêt qu’il affectionnait tant, ou alors il restait et profitait de l’expérience d’Oroken pour apprendre des choses spécifiques que Botan-sensei n’aurait pas pu lui apprendre. Dans un cas, l’apprentissage serait long mais la fierté qu’il en retirerait serait immense. D’un autre côté, le Chunin le ferait sûrement progresser à une vitesse bien plus rapide mais il en serait beaucoup moins fier puisque l’apprentissage de la technique serait dû à un Chunin tiers.

Naoki – Je n’ai pas tellement envie d’être fier de moi…
*…tant que je tiens la promesse que j’ai faite à mon frère jumeau, Ichigo*

Second instant de gêne pour le jeune Genin, il semblait aimer laisser de gros blanc après chaque phrase idiote qu’il était capable de sortir. Il avait les joues rouges, le sang lui montait au visage et, du coup, il avait très chaud. Il releva néanmoins la tête pour faire face à Oroken, celui-ci étant retourné auprès de son camarade Chunin. Yosuke lui fit signe qu’il y avait peu de chance d’améliorer sa situation désormais.

Il venait sûrement de rater son unique chance de partager l’entraînement d’un Chunin, une chose qui ne se reproduirait pas avant longtemps. On lui avait proposé de consommer quelque chose de nouveau, d’inconnu, effrayant et donc, repoussant, il l’avait laissé pourrir et maintenant il avait envie d’y gouter. Il ne lui restait plus qu’à mordre dedans en espérant ne pas en tomber malade.

Naoki – Je serai très honoré que vous me dispenser votre enseignement. J’aimerai que vous m’aidiez à apprendre Insaisissable tel le vent… S’il vous plait.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   

Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-