Partagez | 
 

 Entraînement de Yosuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Entraînement de Yosuke   Mer 9 Aoû - 23:24

Rappel du premier message :

[Venant des ruelles ]

Le chemin s’arrêtait ici, à partir de là il choisissait lui-même où il allaient s’entraîner. Ephémère liberté à vrai dire, déjà il devait choisir à l’intérieur de la forêt, le terrain était donc bien restreint, une liberté contrôlée… mais c’est ce qu’on appelle la société après tout.

Il reconnaissait le chemin qu’il avait emprunté avec Jujuko pour rejoindre les autres membres de son groupe. Il fallait bien commencer par quelque chose, autant examiner l’endroit qu’il connaissait déjà.

A l’ombre des arbres la canicule extérieure ne paraissait qu’un lointain souvenir. Il faisait très frais, très agréable en cette saison. Le jeu de lumière entre ombre et soleil était toujours aussi beau à travers les feuilles des arbres de cette forêt. Yosuke marchait la tête vers le haut mais toujours en continuant son chemin. Il arriva à l’endroit de son tout premier entraînement. Les trois autres membres de son équipe se situaient près d’un des arbres mais aujourd’hui, il n’y avait personne.


[Yosuke] * Il y avait Auroe, mais les deux autres je ne les ai pas revu, cette fille aux cheveux bruns et ce garçon aux yeux blancs. Je me demande s’ils sont toujours à l’Académie…*

Il fît le tour de l’emplacement, il n’avait rien d’extraordinaire, les arbres étaient suffisamment espacés pour se déplacer à son aise mais les autres connaissaient déjà cet endroit, il voulait être tranquille. Il préféra avancer un peu plus loin, voir s’il trouverait quelque chose qui lui plairait. Il marcha quelques minutes dans la même direction, il s’arrêta devant une souche d’arbre très large. Il jugea l’endroit parfait pour disposer ses affaires et pour la lecture.

[Yosuke] « J’ai énormément de chose à faire… » Il entrouvrît son sac à dos, il sortît quatre livres et son équipement tout neuf. Le garçon réfléchissait à haute voix. « Je dois apprendre à manier mes armes. » Il attrapa son kunaï fermement dans sa main droite, regarda autour de lui, choisît un arbre et le lança… au moins trois mètres à côté. « Et il y a du boulot… Je dois aussi lire tous ces livres. » Il les examina un à un. Livre de Genjutsu, de ninjutsu élémentaire de base, de maîtrise de chakra et sur les sceaux. Le garçon se gratta la tête. « Je n’ai pas réellement besoin de ces livres pour l’instant, sauf peut-être le chakra. A tiens, je dois aussi m’exercer au malaxage. » Il réunit ses mains pour former le signe du Tigre, déplaça ses entités physique et spirituelle et les réunît aléatoirement dans son corps, le but était de le concentrer le plus longtemps possible. « Voilà qui est fait. » Il réfléchit encore un peu, il avait l’impression d’avoir oublié quelque chose. « A oui ! Il faut que je trouve une stratégie d’attaque… » Mais sa joie dégringola rapidement. « Je ne sais rien faire pour l’instant, je verrai ça plus tard. »

Il prît le fuma shuriken, autant s’exercer au jet tant qu’il fait encore jour. Il le déplia comme l’avait fait le vendeur. Yosuke était un peu effrayé par cet engin, il devrait donc esquiver ce genre d’armes pendant un combat. Il fît les gros yeux ronds à cette idée, mais il secoua sa tête pour ne plus y penser. Il se positionna à une demi douzaine de mètres d’un arbre. Il ne savait pas trop comment le lancer mais il fît comme il pût. Mais le shuriken se planta dans le sol à un mètre de lui. Il le récupéra et recommença, mais le shuriken refît exactement la même chose.

[Yosuke] « C’est un peu trop complexe pour moi, je vais me limiter au kunai pour l’instant. »

Et donc les deux heures suivantes se résumèrent en des lancers de kunai et des va-et-vient pour le récupérer. Il se plaçait à la même distance et visait le même arbre. Il n’atteignit pas souvent la cible mais il trouva sa manière de lancer et il commençait à viser.

Il fît une pause pour manger, il s’attarda un peu. Il avait eu le malheur de contempler le soleil, il s’était presque endormi. Quand il se réveilla, il préféra arrêter l’exercice pour aujourd’hui. Il voulait savoir si son intuition avait été la bonne. Il fît alors des séries de saut en hauteur sans élan. Si quelqu’un serait passé par là il aurait pu douter de la santé mentale de Yosuke mais il avait une idée bien précise en tête. Il voulait tout simplement trouver le meilleur point de son corps où il devait malaxer son chakra pour optimiser ses sauts. Bien sûr ce point était dans ses jambes, le plus dur était de trouver une location plus précise au fur et à mesure des sauts. Plus les sauts seraient hauts et plus il se rapprocherait de ce point, à condition de mettre la même force et la même quantité de chakra à chaque essai. Pour un saut à la verticale, les articulations jouaient apparemment un rôle. Mais il ne pût le vérifier car au but d’une trentaine de minutes, Yosuke était fatigué et donc le test n’avait plus de sens. Il devrait s’exercer tous les jours.

L’après-midi était bien passée et le début de soirée était encore étouffant. Trop fatigué pour continuer les exercices physiques, Yosuke attrapa son livre sur le chakra et l’ouvrît. Même si la livre s’avérait passionnant il n’en apprenait pas beaucoup plus que ce qu’on lui avait déjà dit. Un schéma expliquait comment pouvait circuler le chakra mais aussi comment il pouvait être expulsé du corps. « Les tenketsus sont les différents carrefours du système circulatoire du chakra. Ces points sont donc à la base du malaxage et plusieurs techniques visant les tenketsus permettent de perturber la circulation du chakra de l’adversaire… »




« En maîtrisant suffisant bien son chakra il est possible pour les spécialistes ninjutsu élémentaire de perturber les tenketsus adversaires qui sont littéralement déphaser sous la pression et la puissance du jutsu, il est également possible de s’en protéger… »

[Yosuke] « Maîtrise du ninjutsu, protection du chakra, siphon de chakra… Si je veux me spécialiser dans la malaxage il faut que je connaisse ces techniques ! Mais… » Le garçon leva ses yeux, le livre de ninjutsu élémentaire était posé à un mètre… La technique du Katon, il voudrait l’apprendre mais c’était trop dangereux sans conseil… Il caressa la couverture, il avait envie de l’ouvrir, de lire la définition, de lire les conseils d’apprentissage… Il se leva d’un bond « Non ne brûlons pas les étapes ! Avant toutes ces techniques, il faudra que je sache me déplacer et lancer ce kunai correctement. » Le soleil était presque couché, il rangea ses affaires et prît le chemin du retour, décidé à revenir demain.

[ Arrow L'Académie ]



AuteurMessage

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 19 Avr - 14:46

Yosuke semblait avoir interprété comme un jeu ce qu'Oroken avait pris au sérieux. Il n'avait pas dépassé le domaine de la blague lorsqu'il avançait que faire souffrir les subalternes comme ils en avaient bavé en combat pouvait l'amuser. Même, il s'avouait et savait qu'il y avait plus qu'un aspect formateur dans ce genre de pratique "pédagogique". Il resta de dos en attendant que le jeune Hiromida finisse son jeu de rôle, après quoi ce dernier demanda une appréciation de sa démonstration théâtrale.

Oroken n'eut pour seul réaction qu'un sourire. En fait, il saluait la performance mais était aussi très grave, pensant sincèrement à venir en aide à Naoki mais, avant ça, lui faire remarquer quelle genre d'attitude était celle d'ignorer quelqu'un comme si de rien n'était. Non pas que le Chuunin se soit sentit offusqué, un refus aurait été tout à fait acceptable. Seulement, la façon de le faire passer n'allait sûrement pas. Après tout, il n'était pas là par obligation, en fait il tombait comme une fleur, mais il semblait se disposer à proposer une aide dans un rôle de ninja. C'était tout de même leur métier à tout les trois.

Soudain, alors que le silence était revenu, un silence pendant lequel on pensait, observait et attendait, la voix du Genin scinda l'air. Oroken eut du mal à croire ce qu'il venait d'entendre. Certes il avait mal interprété, mais l'expression du moment relevait effectivement de la stupeur. Il se retourna vers Naoki pour le regarder. Ce dernier baissait la tête, rougissant comme un enfant qui annonçait à son amour de jeunesse qu'il l'aimait. Confirmant ce qu'il venait d'entendre, il se tourna vers Yosuke, totalement interloqué, d'un air de lui demander ce qui passait par la tête de son "protégé".

Ils se regardèrent brièvement puis Oroken regarda les feuilles au dessus de lui, rangeant les mains dans ses poches. N'y avait-il vraiment rien à faire? Ce n'était pas possible. Il avait du mal comprendre et il fallait octroyer quelques secondes de plus à la situation pour en saisir tous les engrenages. Oroken resta donc là, debout le main bien au chaud à regarder les branches se mouvoir et leur bruissement emplir doucement ses oreilles. Puis une deuxième phrase tomba comme un couperet. Une phrase qui toucha plus le Chuunin que la première.

*Pas fier de toi? Tu rigoles... T'avances pas sans fierté.*

Quelques secondes passèrent encore, jusqu'à ce que le jeune Konomura sente comme un changement dans l'ambiance générale. Il se retourna pour faire face au Genin qui ne tarda pas à prendre la parole de nouveau. Le Chuunin sourit puis se tourna vers son camarade gradé à qui il prolongea le sourire affiché. Il pivota de nouveau vers Naoki.

- C'est comme tu voudras. Mais oublie les formules de politesse et tutoie moi... J'ai l'impression d'être l'un de ces vioc's qui traînent depuis trop longtemps dans les couloirs de l'académie.

Il marqua un temps d'arrêt puis regarda autour d'eux. L'endroit était encore bon. De l'herbe, un peu de terre, des petits caillous partout, des arbres... Paisible et pratique à la foi. Il hésita un instant, marquant un petit conflit par un ensemble de grimaces.

- Pour bien faire, commence par t'échauffer. Après on travaillera un peu ta réactivité. Puis après ta "science" de l'esquive. Par contre prépare toi à ressentir un peu le coup de l'entraînement.

Il aurait bien voulu rajouter un "C'est comme ça le Taijutsu" mais en y réfléchissant bien, il n'y avait pas forcément de quoi se vanter d'avoir mal à chaque fois, ca aurait fait un peu sado. Au lieu de ça, il se tourna vers Yosuke puis s'intéressa un peu plus à lui.

- Tu veux vraiment pas partager le moment d'entraînement à l'esquive avec lui? Parce que je peux toujours essayer de lui faire connaitre autre chose.

Il préférait l'expression "faire connaître" plutôt "qu'enseigner". En fait, il ne se trouvait vraiment pas l'allure d'un instructeur ou autre mentor ou connerie du genre.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Mar 22 Avr - 18:31

Naoki était vraisemblablement un garçon bien étrange. Il refusait, s'obstinait pour finalement accepter. Il commençait à s'échauffer en courant autour d'un terrain imaginaire. Yosuke était ravi de voir qu'il n'avait pas l'air fâché et que pour finir, il avait pris la bonne décision.

[Oroken] " Tu veux vraiment pas partager le moment d'entraînement à l'esquive avec lui? Parce que je peux toujours essayer de lui faire connaitre autre chose. "


En réalité c'était exactement l'idée. Il n'était pas taijutsuteur, mais l'esquive n'est pas une science si dure à comprendre. Au pire il passerait à la bibliothèque et se documenterait avant.

[Yosuke] " Et qu'est-ce que tu as à proposer ? "

Pas comme dans un restaurant où on demandait au chef le plat du jour, ou alors si mais il faut que ce soit gourmet et goutu. Du taijutsu, il n'en avait jamais fait, sa spécialité était définie presque dès le premier jour. Seulement Saiko lui avait dit qu'un taijutsuteur serait sans doute le pire énnemi qu'il pourrait trouver, alors leur entrainement était aussi le sien.

[Yosuke] " Arrange toi avec lui, ou alors fais lui la surprise. Si ça te va je m'occuperai de ça avec lui. Après tout c'était prévu comme ça à la base. "

Naoki continuait de courir sans entendre leur conversation, concentré, presque ailleurs.

[Yosuke] " Tu comptes le faire courir comme ça longtemps ? "
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 24 Avr - 22:13

Le premier enseignement du Chunin fut de le tutoyer. Naoki n’avait pas beaucoup l’habitude d’être si familier avec ses ainés mais il se di qu’il pourrait faire un effort. Oroken lui expliqua le déroulement de l’entraînement. Il fallait donc commencer à s’échauffer. Le genin décida de faire quelques tours des environs, au pas de course pendant que Yosuke et Oroken dialoguaient silencieusement.

Et puis, ils passeraient à la réactivité, le garçon se demandait en quoi consisterai cette partie tout en faisant une petite pause et il enchaina rapidement avec plusieurs séries d’abdos, entrecoupées de brève halte. Surement, qu’ils joueraient à ce jeu ou on doit taper sur le dos de la main de son adversaire tout en faisant attention à retirer sa main rapidement si l’adversaire prépare un coup.

Et enfin, Oroken l’aiderait à mieux connaître l’art de l’esquive. Naoki imagina une partie très théorique, comment anticiper les coups, les mouvements à privilégier pour mieux esquiver… Et le garçon passa à quelques séries de pompes, perdu dans ses pensées.

Tout cela pour lui permettra d’être meilleur en esquive, il se voyait déjà en train d’esquiver les coups de plusieurs ennemis à la fois. Le but ultime de l’esquive, devenir intouchable. Il arrêta sa série de pompe, et il sentait la transpiration commencer à perler sur son front, l’échauffement devait être finit depuis quelques instants mais ses réflexions l’avaient prolongé démesurément.

Naoki – Euh… Je crois que je suis chaud là. Alors on fait quoi maintenant ?

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 24 Avr - 23:10

La petite discussion avec Yosuke semblait lancer les bases de la journée. Oroken ne souhaitait pas devenir pesant dans l'exercice de sa spécialité et ce qui primait là c'était les rapports avec les autres. La décision semblait prise. Il sourit à Yosuke lorsque celui-ci fit la remarque sur l'échauffement du jeune Genin. Il jeta un coup d'oeil à Naoki avant de se retourner vers Yosuke.

- Tant qu'il se sent pas prêt, je lui fais pas faire quoi que ce soit. La façon dont il se prépare lui est propre... Comme chacun de nous.

Il lui fit un petit clin d'oeil avant de sourire de nouveau puis se tourna définitivement vers le moins gradé des trois qui semblait prêt, d'après ses dires. En fait il ne l'était sûrement pas, même s'il se sentait opérationnel. Oroken verrait bien si la science de son propre corps était acquise chez ce jeune apprenti.

- Prêt? C'est parfait... Comme je n'ai aps envie d'interférer dans vos promesses et le bon temps que vous passerez ensemble Yosuke et toi, j'ai décidé de le laisser superviser tes exercices d'esquive. Il me semble que vous ne vous entendrez que mieux après ça.

Il marqua une pause comme pour faire peur aux jeune garçon. Il semblait qu'il veuille lui faire momentanément croire qu'il l'avait fait s'échauffer pour rien. Oroken fourra les main dans ses poches puis regarda la ciel avec une mine faussement évasive. En fait il savait déjà où il allait et ce qu'il ferait. Il baissa ensuite, après quelques secondes, son regard sur Naoki et lui sourit.

- Au lieu de ça! Nous allons t'aider avec ton chakra. Malgré que nous soyons des adeptes du corps à corps, notre chakra, comme tout bon ninja reste important dans nos aptitudes... Je ne sais pas si tu connais les deux styles principaux de Taijutsu... Je ne te montrerai que du Gôken. Ceci dit, le Jyûken peut être une expérience enrichissante.

Alala... Le Jyûken. S'il avait pu faire partie de cette grande lignée de Hyuuga. Oroken adorait ce style fluide, rapide et précis; peu impressionnant mais meurtrier. C'était surtout pour ça qu'il n'avait jamais voulu se livrer à une pseudo bataille contre Akogare. Il le savait plus expérimenté mais aussi doté de cette redoutable arme héréditaire.

- Pour l'heure... Sais tu contrôler ton chakra correctement?

La question était ambigüe. Oroken attendait-il une démonstration du Kinobori que n'importe quel étudiant connaissait? Ou espérait-il une réponse orale sûre qui lui assurerait de sauter une ou deux étapes, même si ce n'était jamais vraiment conseillé.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 25 Avr - 18:38

Le véritable entrainement allait enfin commencer pour Naoki. Yosuke n'était pas peu fier d'avoir rencontré Oroken, il serait d'une aide précieuse pour le genin. Et même s'il ne respectait pas tout à fait sa promesse et bien tant pis, il le ferait un autre jour. Mais c'est aujourd'hui, dans cet endroit et à partir de cet instant précis que Naoki va apprendre avec un spécialiste de Taijutsu. Yosuke n'était pas mécontent de pouvoir récolter quelques informations.

Oroken avait pris le ton du professeur, Naoki la posture de l'élève sérieux et avide d'apprendre, Yosuke n'avait plus qu'à se cacher comme un caméléon. Il recula discrètement et se rassit comme il l'avait fait plus tôt à trois mètres de là.

Il faisait chaud et il n'était pas pressé. Il aurait aimé essayer d'apprendre et de pratiquer ce que dirait Oroken, mais s'imaginait faire du taijutsu le mettait vraiment mal à l'aise. Il ne se pensait vraiment pas doué, et plus intellect que biscoto.

Il avait eu du mal à accroître son physique, ses premiers entrainements sur les toits de la ville avaient été fastidieux et dangereux. Mais maintenant il adorait ça et préférait les toits à la route dès qu'il le pouvait. Son habilité au lancer de shuriken n'avait plus rien à voir avec son entrainement avec Tsubaki, c'était devenu l'un de ses entrainements privilégiés, trop privilégié puisqu'à part traduire des manuscrits anciens, il ne faisait rien d'autres.

L'entrainement qu'il verrait maintenant serait peut-être plus instructif que prévu. Il les appliquerait dans son coin, il regrettait déjà de n'avoir pas fait attention à l'échauffement de Naoki. Il pourrait peut-être apprendre plus qu'il ne pensait du genin.

Il savourerait le spectacle.


Dernière édition par Yosuke le Mer 11 Juin - 16:36, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 25 Avr - 20:05

Ca n’était donc pas Insaisissable tel le vent qu’il apprendrait, le Chunin spécialisé dans le Taijutsu avait relégué cette mission à son camarade Yosuke. Le garçon se demandait ce qu’il pourrait apprendre d’autre. Oroken fit une pause comme pour lui dire qu’il allait souffrir mais il finit par lui annoncer la couleur, ils allaient travailler sur la maîtrise du chakra.

Naoki se demandait ce qu’il pourrait apprendre de plus sur le chakra, et qui soit en rapport avec le Taijutsu, il savait tenir un objet avec la paume de sa main, grimper aux arbres et marcher sur l’eau. Il parvenait désormais à faire circuler son chakra dans ses bras pour se donner plus de puissance. Que pouvait-il apprendre de plus ?

Et son enseignant, lui révéla deux styles de combat différent, il n’avait jamais entendu parler de cette différence et se posait un tas de question. Mais très vite, il se concentra sur ce qu’Oroken lui disait. Il voulait savoir son niveau de maîtrise et le garçon se demandait de quoi il voulait parler, le mieux était donc de donner une réponse très complête.

Naoki – J’ai apprit à maîtriser tout les exercices que l’ont fait faire aux étudiants, et je sais utiliser mon chakra pour réaliser une technique de clonage ou augmenter la puissance de mes coups…

Et pour utiliser le Byakugan, mais ça c’était un secret qu’il n’était pas prêt de révéler à qui que se soit. On lui avait dit de tuer quiconque apprendrait qu’il possédait le Byakugan et il ne se sentait pas prêt à en arriver pour se protéger, bien que son secret soit de plus en plus en danger.

Naoki – Mais c’est quoi le Goken et Jyuken ?

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 25 Avr - 21:18

Les expressions de Naoki semblaient aller au rythme du discours tenu par Oroken. Un discours qu'il n'aimait pas tant il semblait afficher une relation de supériorité... Ce n'était que de l'introduction à un pseudo enseignement mais il semblait le percevoir comme ceci. Il regarda Naoki droit dans les yeux pendant que ce dernier lui répondait.

Il était sûr de lui. C'était un bon point dans la mesure où cette confiance ne le conduisait pas à faire des choses insensées et démesurées pour son niveau. Les excès de confiance avaient souvent mené à la perte simple et dure d'un élément. Il se rappela rapidement cette altercation qui avait suivi son cours. Une altercation où le Chuunin persuadé de lui mettre une pâtée monstre avait failli se retrouver transpercé de part en part. Il balaya rapidement cette image, considérant le fait comme une erreur qu'il se repasserait plus tard.

Il préféra ensuite commencer par répondre à la question du jeune Genin. Il semblait avoir suscité sa curiosité et c'était bon signe. Ca dégageait une certaine volonté de poursuivre, intentionnelle ou non, qui laissait présager une lueur d'assiduité. Oroken sourit.

- Le Gôken c'est l'art de combattre que l'on retrouve dans les arts martiaux classiques. Clés de bras, techniques visant à fracturer le squelette, fendre les os, luxer les articulations et autres dégats de surface constituent l'aspect de cet art. C'est ce que tous les Spécialistes pratiquent, mis à part...

Il marqua une pause tout en levant la main fermée, index pointé vers le ciel.

- Mis à part les pratiquants du Jyûken.

Jusque là c'était évident. Tellement que c'était à se demander s'il ne prenait pas le Genin pour un con fini. En fait, tout était dans la façon de jouer son rôle, comme s'il était au théâtre.

- Il n'y a qu'une lignée qui pratique cet art beaucoup moins impressionnant mais certainement plus dangereux. Les Hyuugas... Moins impressionnant car rien n'apparait en surface et il ne s'agit pas de force brute. Pour dire vrai, j'ai entendu dire de la part de certains Genins - complètement cons ceci dit - que les pratiquants du Jyûken avait des postures de fillette.

Détrompe toi tout de suite... Certes le style est étrange, mais il est non moins efficace. Ses pratiquants n'utilisent que deux doigts mais maîtrisent leur chakra à la perfection, te l'injectant afin de perturber le fonctionnement de ton propre système circulatoire. Alors gaffe! Tu pourrais y perdre des organes vitaux.

Cet avertissement fait, il pouvait passer aux choses sérieuses.

- Passons... Au pire la bibliothèque pourra t'aider un peu je suppose. Sinon, tu peux toujours essayer de te lier avec un représentant du clan. Tu apprendras sans doute quelque chose.

Pour l'heure, tu me dis que tu as appris à augmenter la puissance de tes frappes? Je demande à voir.

Ce qu'il ne précisait pas, c'est que lui même n'avait réellement appris que récemment. Alors qu'on lui serve que c'était de l'acquis le laissait sceptique. Face à Naoki, il se mit en position de combat invitant le Genin à faire de même.

- Tu n'as qu'à me frapper une fois sans chakra... Et une fois avec. Je verrai bien si l'efficacité est à son presque maximum.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 25 Avr - 22:37

Le Chunin expliqua le fonctionnement du Goken, cet art permettait donc de créer des blessures superficielle selon Ooroken, juste des fractures et des luxations au pire, quoi de plus superficielle ? Naoki comprit que c’était son style de combat, celui de tout le monde, le plus commun et il trouva que le Chunin était peu glorifiant pour le Goken, bon sang, briser des os, c’était tout de même très impressionant.

Naoki écoutait les explications sur le Jyuken avec assiduité mais son attention se décupla à la simple évocation du mot Hyuga, le garçon écouta attentivement toutes les infos qu’on lui donnait. Il était conscient qu’il avait accès à cet art de combat au corps-à-corps, il pouvait utiliser le Byakugan, il pouvait utiliser le Jyuken, car il faisait secrètement partit du clan, mais il n’avait pas le droit de montrer ses capacités héréditaires. Ceci dit, il se promit de se renseigner sur ce style de combat plus adapté à l’utilisation du Byakugan, parce qu’il ne reniait pas ses origines.

Puis Oroken lui proposa de passer, enfin, à l’entraînement. Naoki était ailleurs, il se demandait comment demander à son cousin de lui montrer un peu du Jyuken sans éveiller les soupçons. Peut-être qu’il ferait sa demande par l’intermédiaire de Nana, c’était sûrement la solution. Mais qu’est-ce que lui racontait la personne qui se trouvait face à lui ?

Oroken - …me frapper une fois sans chakra... Et une fois avec. Je verrai bien si l'efficacité est à son presque maximum.

Naoki avait visiblement sauté un chapitre mais, heureusement pour lui, il avait rejoint le Chunin au moment le plus important. Le jeune garçon se demandait pourquoi son interlocuteur voulait se faire frapper mais il ne voulait pas demander pour déclarer clairement qu’il n’avait pas suivit.

Naoki – Ok !

Le Genin se mit en position de combat, banda les muscles de son bras, il se déplaça en direction du sempaï et le frappa le plus fort possible en visant le ventre. Puis il recommença, mais sa préparation fut plus longue. Il tint fermement son point dans l’autre main et y concentrait tout le chakra qu’il pouvait. Il le faisait au maximum de ses capacités, comme lors de ses combats en mission. Une fois son chakra concentré à un niveau qui n’avait rien à envier à n’importe quel autre Genin, il frappa une fois de plus en visant le ventre.

Naoki avait sentit le chakra se dissiper suite à son coup de poing mais il redouta d’avoir échoué lorsqu’il avait remarqué le regard septique du Chunin se mettant en position de combat.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 26 Avr - 1:20

Attentionné, intéressé, parfois déconnecté... C'était un élève, un jeune. Oroken aimait voir ce genre d'attitude positive ponctué de petits moments de faiblesses. Ca rappelait que chacun était si humain. Et Naoki n'échappait pas à la règle. Il se mit directement en position, acquiesçant à la demande du Chuunin qui avait requis une légère démonstration.

Sans même un signal, le Genin arma son poing et avança dans un petit mouvement pour aller l'écraser sur le ventre d'Oroken. Le ventre? Non il n'était pas assez fou pour le laisser faire. En fait, au dernier moment, le jeune Konomura avait déplacé sa main et avait stopé net le coup laissant dépoyer toute l'efficacité originelle qui en découlait.

*Mmmm... grosse préparation pour une frappe moyenne. Ce ne sont que des débuts. Il apprendra comment réduire les efforts plus tard.*

Puis après une légère latence, une autre frappe arriva. Il fallut juste un peu de concentration à Naoki pour concentrer tout le chakra possible dans sa main. C'était à la façon dont le jeune garçon avait préparé son coup qu'Oroken comprit qu'il basait son efficacité sur la quantité et non la qualité. Combien avaient fait cette erreur? Quand il s'en souvenait, Oroken revoyait parfaitement ses classes de Taijutsu, où les professeur répétaient sans cesse que la clé était dans la vitesse et le timing. N'avaient-ils pas fait leur travail? Rien n'était moins sûr. Ou alors Naoki n'avait pas pratiqué sous une assez grande surveillance; la faute à un système basé sur l'autonomie de ses étudiants.

Le coup arriva et comme attendu, la différence entre le premier et le second était peu palpable, même difficile à apercevoir. Oroken avait bloqué avec la même main. Il avait senti du chakra se dissiper mais sûrement d'une façon anarchique. Il se redressa en hochant du chef. Il garda le silence un moment, le temps de tirer les bonnes conclusions.

- C'est un bon début. On sent que le chakra afflue au bon endroit. Mais... Ne te repose pas sur la quantité uniquement. L'efficacité de ton coup dépend plus de la vitesse de relâchement de ton énergie et du moment où tu fais céder sous la pression.

Ne sachant pas s'il s'était fait comprendre, il décida de donner une petite idée par illustration. Il commenca par joindre les mains puis disparut dans un nuage de fumée pour réapparaître juste à côté. A sa position précédente, un rondin de bois était apparu. Il se mis en face puis réfléchit une seconde.

- Commençons par la frappe classique.

Alors qu'il n'avait pas bougé, son poing partit directement de sa position de repos pour aller percuter le rondin avec une force plutôt surprenante. Certes, sa peau s'écorcha instantanément mais la douleur ne le génait pas, appaisée légèrement par un apport de chakra infime. Sur le rondin, une petite marque était apparue.

- Maintenant une frappe alimentée. Je procède à ta façon.

Le Chuunin se concentra puis chargea son poing en chakra. Il envoya une frappe de force apparente identique puis dispersa le flux dans un désordre impensable, imperceptible sans contact. Il se regarda ensuite le Genin en lui montrant une marque à peine plus profonde.

- Retiens cette trace. Maintenant, ce qu'il serait bon de faire...

Il chargea son poing en chakra de nouveau. Seulement, cela prit beaucoup moins de temps et le coup, parti aussi vite et fort qu'avant, entama sévèrement le rondin. Oroken fronça légèrement les sourcils. Il s'attendait à mieux tout de même... Bref, il passa.

- Ce que je pourrais dire... C'est te proposer d'utiliser deux fois moins de chakra mais le comprimer plus et le relâcher exactement au moment du contact entre ton poing et sa cible. De plus, donne lui une direction proche de celle du coup. Tu obtiendras une efficacité accrue.

Il sourit à Naoki en guise d'encouragement, espérant qu'il avait été clair. Il n'était pas doué pour les explications et préférait la pratique. Sans doute éprouvait-il des difficultés car rares avaient été les fois où il avait fallu lui expliquer longuement les choses. Il s'était souvent forcé à les comprendre de lui même. Enfin, il se plaça de nouveau face à Naoki puis lui tendit les deux mains ouvertes.

- Commençons par de très petites quantités de chakra que tu vas diriger et dégager aux moment clés. C'est l'aspect le plus complexe de la technique. Normalement, il y en a uniquement pour trente à quarante minutes de travail pour saisir son propre fonctionnement. Le perfectionnement dure ensuite toute une vie.

Il fit un clin d'oeil complice à Naoki, geste qui semblait enlever toute relation élève-enseignant, puis il attendit que le jeune garçon veuille se mettre à travailler, frapper dans les mains de quelqu'un n'était pas compliqué.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Sam 26 Avr - 11:26

Sans grosses surprises, ils commencèrent à se frapper à peine deux minutes plus tard. Yosuke préférait son ninjustu un peu plus… sophistiqué peut-être ? Mais à coup sûr moins barbare, rien que pour l’entrainement en tout cas.

Les explications d’Oroken étaient parfaitement rodées, il eut même le plaisir d’assister à une démonstration de permutation. Il ne l’a maitrisé pas, peut-être faudrait-il s’y intéresser dans un proche avenir. Mais ce sont plus les explications que les gestes qui l’intéressèrent.

D’après ses dires, utiliser moins de chakra mais plus rapidement permettait d’obtenir une pression et donc une concentration plus importante en chakra.

Ses yeux s’ouvrirent en grand et ses oreilles ne perdaient pas un mot de son explication. Il n’interrompra pas cet entrainement, c’était celui de Naoki mais il était heureux d’avoir peut-être trouvé la solution à son problème de chakra.

Il aimerait tester maintenant, mais il devra attendre plus tard, la fin de cet entrainement. Pourtant machinalement il faisait tourbillonner son chakra à l’intérieur de son corps, son envie était trop pressante.

Mais il se calma et se reconcentra sur Oroken et Naoki. Qui sait, il obtiendrait peut-être des détails encore plus précis sans pour autant poser la question.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 27 Avr - 21:51

Bien sûr, jamais le garçon n’avait réussit à placer ses coups de poing comme il l’avait prévu, le Chunin s’était habilement défendu et c’était normal, c’était un Chunin. Il semblait plutôt déçu d’ailleurs par la maîtrise de son élève. Naoki s’imaginait déjà revivre une scène douloureuse, celle de son entraînement au Kaï avec Uchiha-sensei. Elle avait touché là où ça fait mal, en plein dans les lacunes du Genin. En même temps c’était plutôt simple, il en avait un paquet, de lacunes. Il voyait déjà son entraînement se finir en queue de poisson, à la manière de celui du Kaï, Oroken ne tarderait pas à s’énerver et à renvoyer un élève aussi peu doué que Naoki.

Il avait perdu sa confiance en lui, était devenu plutôt pessimiste vis-à-vis de ses capacités de ninja, mais il restait persévérant, c’est ce qui lui donnait la force de continuer un entraînement au Taijutsu, sa spécialité. Le garçon regarda attentivement la démonstration qu’Oroken lui fit, d’abord une frappe classique, puis une frappe chargée à la manière de Naoki et enfin un coup plus puissant, en chargeant le chakra dans le poing d’une manière différente, bien plus puissant que les précédents.

Oroken expliqua comment il en était arrivé à ce stade et ça rappela quelque chose à l’esprit de Naoki. Il s’était entraîné à quelque chose qui lui semblait similaire, dans les murs de l’académie ninja. Il s’était entraîné à comprimé son chakra rapidement dans l’objectif de décupler sa puissance pour le Kaï. Uchiha-sensei s’était bien moquée de lui lors de sa petite démonstration pittoresque mais maintenant il pourrait peut-être réutiliser cela pour cette technique de Tai.

La force décuplée de la puissance instantanée par rapport à la puissance latente, celle qu’on a et qu’on arrive à mesurer facilement. Naoki avait lut ça dans un livre sur certain moine, généralement faibles, ils pouvaient décupler leur force pour une fraction de seconde et réaliser des actions bien plus impressionnantes. Le jeune garçon repensa à cette méthode qu’il avait déjà utilisée, il lui suffisait juste de faire naître cette puissance dans son bras pour pouvoir frapper plus fort une des deux mains qu’Oroken lui proposait. Hormis ça, il fallait qu’il apprenne à diriger les émanations de son chakra dans le même que son coup, chose qui s’avérerait sûrement plus difficile.

Naoki se concentra sur les gestes qu’il devait faire, laissant encore son chakra au repos, puis il frappa. Son poing rentra en contact avec la paume du Chunin, puis son chakra afflua dans son bras et se dispersa anarchiquement. Le garçon réfléchit sur ce qu’il venait de faire, il lui manquait également la synchronisation, sans ça, son coup de poing n’aurait aucune puissance supplémentaire. Les tentatives s’enchaînèrent, à un point que Naoki était incapable de les compter, Oroken présentait toujours ses mains comme cible, lorsque le garçon réussirait ou abandonnerait, il les abaisserait, à Naoki de faire en sorte que se soit pour la bonne raison.

Le garçon concentrait son chakra souvent trop tard, parfois trop tôt, mais petit à petit il se rapprochait de la bonne synchronisation, même si des fois une nouvelle tentative se retrouvait éloignée par rapport aux précédentes. Au fur et à mesure qu’il se rapprochait du bon moment, il tentait de diriger son chakra. Au lieu de le laisser s’échapper dans tout les sens, il parvint facilement à réduire son angle de dispersion à une demi-sphère.

Naoki fit plusieurs tentative consécutive qui montrait qu’il avait atteint ses limites, ses progrès stagnaient, voir régressaient. Oroken ne laissait rien paraître mais le Genin s’en rendait bien compte, il regarda un instant Yosuke, il semblait être concentré sur l’entraînement du spécialiste Taijutsu. Il se demanda quel intérêt il pouvait avoir à observer des personnes d’une autre spécialité s’entraîner avant de s’invectiver à se concentrer sur sa maîtrise du chakra.

Le Genin tenta de s’imaginer une analogie, dans sa tête se formait l’image d’un canon, le boulet partait rapidement de son fourreau, propulsé par un souffle d’air chaud et de poudre. C’est ça qu’il devait reproduire, au moment où il touchait son adversaire, son chakra devait exploser pour propulser son poing plus profondément dans la paume d’Oroken. Il était difficile de garder cette image en tête tout en restant concentrer sur les gestes qu’il devait faire, il avait perdu beaucoup de son timing mais la direction de son chakra se faisait plus précise.

Il s’y reprit à plus d’une fois, parfois même il ne finalisait pas son attaque, sachant pertinemment qu’elle serait un échec de plus, une perte de temps. La difficulté était de synchroniser le contact entre les deux mains avec le coup de canon. Sa précision diminuait, il était essoufflé à force de frapper sans cesse deux mains pourtant innocentes et il avait besoin de retrouver sa respiration s’il voulait maîtriser cette nouvelle notion.

Au bout de cinq minutes de repos et de réflexion, le garçon se tourna à nouveau vers Oroken et se prépara à frapper. Son poing partit rapidement, il commençait déjà à accumuler son chakra dans son bras. Les deux mains entrèrent en contact alors que la quantité suffisante de chakra était stockée dans son bras et il donna une puissance accrue à son coup de poing, en se libérant plus ou moins dans la même direction.

Certes, c’était loin d’être parfait mais c’était un bon début selon le garçon. Ceci dit, il n’avait pas le recul nécessaire pour pouvoir juger de lui-même de l’efficacité de son attaque, il attendait le verdict d’Oroken pour cela. Il ne savait même pas s’il avait bien cerné ce que le Chunin avait tenté de lui expliquer mais il sentait quand même une amélioration par rapport à avant, il gaspillait moins son chakra pour un meilleur résultat. Est-ce que ça suffisait pour le maître en Taijutsu ? Il n’en savait rien et il avait hâte de combler cette lacune.

Naoki – C’est ça ?

Il n’avait perdu toute notion du temps, trop concentré sur son entraînement, les minutes avait défilé presque aussi vite que ses coups de poing. Cependant, il savait qu’un certain temps s’était déjà écoulé et il espérait qu’il n’avait pas été vain.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 27 Avr - 22:21

Oroken ne savait quel émoi il avait provoqué chez le jeune Genin, mais il en avait une petite idée. Comme le savait-il? D'abord par la promptitude que le garçon avait montré dans son entraînement à peine débuté. Et surtout dans ses façons de réagir. En dehors de toute raison motivante, Oroken pensait juste une chose, Naoki était motivé et c'était le premier départ à prendre, le premier pas à faire.

Etrangement, Oroken se sentait très proche de ce garçon qu'il ne considérait pas comme son élève. Proche pourquoi? Parce qu'ils semblaient tout deux procéder de la même façon. Réfléchir avant d'ecécuter puis procéder par logique était de plus en plus rare chez les spécialistes du Taijutsu. Oui! Je confirme! Les nouvelles recrues de cette discipline étaient pour la plupart les moins intelligents de leurs promotions, les moins instruits aussi à leur sortie de l'académie. On les assimilait à des bêtes de combat souvent, trop souvent, sans cervelle et naturellement... Des sang chaud. Ceci dit, ce n'était pas un tort pour certains.

Au lieu de ça, Oroken, même s'il ne le montrait pas, saisissait et palpait la réflexion du Genin qui lui faisait face. On sentait que le travail et la recherche du progrès passait d'abord par la modélisation du geste à venir et la conclusion tirée juste après la récolte du résultat. En fait, la démarche était la bonne selon le Chuunin qui avait toujours procédé de la sorte, même si, à l'inverse de Naoki, il n'avait pas une lueur de perte de foi en ses capacités. Avait-il eu foi une seule foi? On lui avait dit qu'il manquait de confiance bien des fois, comme il manquait de vitesse... Et oui, il n'avait jamais oublié ces paroles de Syo.

Oroken gardait ses main en position pourque Naoki puisse travailler. Il jetait des coups d'oeil réguliers pour décomposer chaque partie des mouvement du garçon afin d'en saisir les évolutions et surtout les lacunes persistantes, si on pouvait appeler ça des lacunes. Sans dire mot, jusqu'à ce que Naoki demande conseil, il se tenait face eu jeune garçon, ne servant que d'outil de travail comme il servait d'outil au village quand il était en mission.

Lorsque Naoki ne faisait pas attention, Oroken s'autorisait quelques expression traduisant son état d'esprit. En fait il avait toujours s'agit d'une, un sourire charmé et satisfait. Il en adressa à Yosuke, prouvant qu'il aimait bien ce moment qu'il passait, et surtout qu'il aimait bien Naoki. En même temps, comment ne pas apprécier quelqu'un d'autonome, qui s'efforçait de répondre seul à ses interrogations quand il le pouvait? Impossible... Car c'était une perte de temps d'évitée et de la salive conservée.

Le Genin s'autorisa une pause. Oroken pris ce temps pour tirer quelques conclusions. Que pouvait-il dire? Quelque chose qui reflète vraiment sa pensée et qui ne détruise pas l'esprit du garçon. En fait, rien de ce qu'il avait en tête ne pourrait enlever la motivation du jeune ninja. Ca aussi c'était impossible. Le jeune Konomura attendit en silence, s'amusant à allumer de brèves flammes, le temps d'un clignement d'oeil, avec ses poings. Lorsque Naoki se présenta de nouveau, il cessa de s'amuser puis se remit en place. Il recommença à frapper les mains du Chuunin mais pour dire vrai, une frappe suffit à faire comprendre à Oroken que... Le fonctionnement était saisi.

- Tu as mis le doigt sur la technique. Tu peux faire encore quelques séries si tu veux, mais ça m'étonnerait que tu arrives à beaucoup plus aujourd'hui. Car il reste un point important de l'entraînement que tu n'as pas encore abordé... C'est le repos et la maturation des techniques dans l'esprit.

Il resta tout de même en place au cas où Naoki voulait encore se défouler ou s'assurer qu'il avait saisi le principe. Oroken lui fit un sourire et un clin d'oeil puis attendit.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 1 Mai - 10:58

Oroken - Tu as mis le doigt sur la technique. Tu peux faire encore quelques séries si tu veux, mais ça m'étonnerait que tu arrives à beaucoup plus aujourd'hui. Car il reste un point important de l'entraînement que tu n'as pas encore abordé... C'est le repos et la maturation des techniques dans l'esprit.

Naoki était déjà pas mal fatigué d’avoir frappée les mains d’Oroken sans cesse mais il ne voulait pas en rester là, il avait effleuré la technique seulement une fois et avant de réellement en finir, il voulait réessayer plusieurs fois pour être sûr de bien avoir comprit le fonctionnement, que sa réussite ne soit pas un coup de chance.

Il se prépara à nouveau à frapper dans les mains de son sensei sans rien dire, celui-ci s’étant déjà préparé à cette éventualité. L’image du canon se reforma dans sa tête et il enchaîna une dizaine de coups de poing. Il rata plusieurs fois son coup mais persista à continuer, il mettait ça sur le compte de la perte de concentration. Cependant, la plupart de ses frappes avaient fonctionné, il maîtrisait les bases de la technique et il ne lui restait plus qu’à faire ce qu’Oroken lui avait conseillé, prendre du repos et laisser mûrir la technique pour reprendre l’entraînement un autre jour.

Naoki – Je crois aussi que ça ira pour aujourd’hui, même si j’ai encore besoin d’entraînement. Yosuke, on s’entraînera tout les deux demain si ça te va ?

Le garçon avait soif de techniques et il avait du mal à avouer qu’il devait laisser passer un certain temps entre chaque entraînement. Maintenant qu’il avait apprit cette technique, il voulait vite passer à l’autre technique qu’il visait depuis plusieurs jours déjà.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Ven 2 Mai - 19:30

Les minutes passaient et les coups continuaient. Yosuke les fixait tous les deux, Oroken ne bougea quasiment pas, ne voulant pas déranger la concentration de Naoki, et ce dernier donner des dizaines de coups. Il comprenait maintenant que cette spécialité était dure, que le corps souffrait mais que l'esprit aussi était utile. On était vraiment à des nautiques des préjugés.

La sueur perlait sur le front de Naoki, Yosuke le voyait bien. Il commençait à fatiguer et pourtant la même ardeur animait son corps. Yosuke ne disait pas que son propre entrainement n'était pas physique ou fatiguant, mais il jouait plus sur sa quantité de chakra et donc la fatigue était, il l'imaginait bien, un peu différente.

Oroken donnait ses dernière instructions, l'entrainement s'avérait donc être une réussite et, même s'ils ne le savaient pas, leur rencontre aussi. Même si le genin paraissait gêné et avait été assez distant au premier aord, il espérait vraiment qu'à l'avenir il saurait se tourner vers Oroken et vice versa. Il avait été ralenti dans son propre entrainement, il souhaitait que Naoki progresse très vite.

Il était même prêt à l'aider, lui qui n'y connaissait rien en taijutsu, mais il l'aidera et Naoki l'aidera à son tour. Ce n'est pas parce qu'il avait choisi le ninjutsu qu'il ne voudrait pas, un jour, effleurait les autres arts ninja, de la même manière qu'il veut connaître les arts des autres villages.

[Naoki] " Je crois aussi que ça ira pour aujourd’hui, même si j’ai encore besoin d’entraînement. Yosuke, on s’entraînera tout les deux demain si ça te va ? "

Il hocha de la tête machinalement. Il répondait oui, ses yeux répondaient la surprise. Naoki était motivé et surtout, il insistait pour qu'ils s'entrainent ensemble. Ce ninja était motivé, Yosuke en était enchanté. Seulement ses lèvres montraient bien qu'il était un peu gêné.

[Yosuke] * Je pensais tester ma nouvelle théorie. Il faudra donc avoir fini absolument avant ce soir... *

Un entrainement dur et imprévu se profilait donc. Mais il n'avait pas le choix, plutôt il ne se laissait pas le choix. Oroekn avait touché du bout des doigts son problème, il en était intimement persuadé. Et cette technique était son pass pour retourner à l'Académie et bien plus encore ensuite.

[Yosuke] * On dirait qu'ils s'apprêtent à partir. Je pourrai donc rester ici pour commencer. *

Il stoppa là ses pensées égoïstes, se levant, il alla les rejoindre. Ca sentait effectivement la fin. Il s'adressa d'abord à Naoki comme pour confirmer ses dires.

[Yosuke] " Tu n'as qu'à venir me chercher à la bibliothèque demain. Dis moi juste quelle heure t'arrangerait le mieux et je serai prêt. " *Il faut prévoir une bonne nuit de sommeil... *

Puis vint le tour du chuunin, celui qui avait accepter de donner des conseils à un parfait inconnu sur la demande d'une vieille connaissance très éloignée.

[Yosuke] " Je te remercie. C'est sympa ce que tu as fait. "

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 4 Mai - 13:33

Comme il s'y attendait - comme il l'aurait fait lui même pour dire vrai - Naoki prit le soin de "finaliser" son entraînement du jour. La fatigue était là, l'utilisation de chakra aidant, et les progrès avaient été conséquents. Oroken se rappela la première frappe du Genin puis sourit finalement lorsque ce dernier décida d'arrêter.

*Sage décision... Tu ne pousses pas plus aujourd'hui. J'espère pour toi que tu seras aussi consciencieux à chaque fois qu'une décision le nécessitera.*

Il avait faillit le dire mais il se retint. En fait, il avait autre chose à faire que donner des leçons. En plus il n'avait que dix sept ans alors bon... Se faire traiter de vieux con à cet âge là ne l'emballait guère. Et puis lui aussi avaient encore énormément de choses à apprendre, à voir et à découvrir. Il allait lui aussi mûrir, enfin c'est tout ce qu'on pouvait espérer au Chuunin.

Naoki prévoyait déjà son lendemain au côté de Yosuke. Il voulait absolument progresser et c'était plutôt pas mal. La volonté et l'ambition menaient loin généralement. Elles avaient conduit Oroken jusqu'au grade de Chuunin. Certes, il ne l'avouait pas, mais depuis quelques jours déjà, une petite lueur pointait dans son esprit. Celle de devenir un Jounin. Là encore il savait qu'il n'allait pas trop se presser de peur de manquer des étapes. Il aurait tout le temps d'acquérir l'expérience nécessaire et les aptitudes demandées, et... Un jour peut-être le serait-il.

*Avec tout ce qu'il faut de Genin sous mes ordres... La poisse non?*

Perdu dans ses pensées il se mit à sourire pendant que Yosuke et Naoki mettait au point leur rendez vous du lendemain. Il n'en fut sorti que lorsque son camarade Chuunin vint s'adresser à lui. Le jeune Konomura fut un peu surpris puis il décida quand même de répondre en souriant, estimant qu'il ne méritait pas ses remerciements.

- C'est rien. J'allais pas me tirer comme un voleur.

Il rit un instant, la bonne humeur se lisant sur son visage comme on lit des mots dans des livres ouverts.

- C'était plutôt tranquille comme matinée. Tu t'es pas trop ennuyé toi?

Certes... La question n'en était pas vraiment une. En fait, Yosuke s'était quelque peu agité pendant l'entraînement de Naoki, ce qui, selon Oroken, semblait cacher quelque chose. Peut-être saurait-il de quoi il retourne. Puis le Chuunin se tourna vers Naoki.

- Au fait... Si tu as besoin d'aide encore et que tu ne trouves vraiment pas. Demande mon adresse à l'académie. Normalement ils répertorient celle de tous les shinobi, depuis les étudiants jusqu'aux anbu. T'auras qu'à dire que tu voudrais voir Konomura Oroken.

Il lui fit un clin d'oeil. Il ne savait pas trop dans quoi il s'embarquait mais peu importait, il avait du temps perdu à rattraper et était en quête de contacts externes trop manquant depuis quelques temps. Il fallait juste voir si ça mordait en face.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Dim 4 Mai - 23:41

L’entraînement pur et dur était bel et bien finit, Naoki était bien trop fatigué pour continuer à enchaîner les mouvement de quoi que se soit. La maîtrise de cette nouvelle technique attendrait bien demain. Quoiqu’il faudrait bien plus d’une journée supplémentaire pour maîtriser à la perfection cette technique. Yosuke lui donna rendez-vous à la bibliothèque de Konoha le lendemain, pour reprendre l’entraînement. C’était un endroit original pour se donner rendez-vous, entre shinobi. Naoki pensait que l’académie aurait été plus appropriée mais bon. Puis le Chunin se tourna vers son camarade pour le remercier.

Naoki – C’est plutôt à moi de te remercier Oroken. Grâce à toi j’effleure déjà des doigts une nouvelle technique. Je ne manquerai pas de venir te voir si j’éprouve des difficultés.

Et voilà que tout était dit, Naoki aurait souhaité revoir Oroken dans un autre contexte que l’entraînement mais il n’était pas du genre à prendre ce genre d’initiative avec quelqu’un de supérieur à lui. Le Chunin était un type formidable qu’il ne regrettait pas d’avoir rencontré, et dire qu’il avait d’abord refusé son entraînement, quel idiot ! Il avait bien fait de se remettre ne question et d’accepter l’aide inattendu qu’on lui proposait. En plus, il avait réussit à faire promettre Yosuke de reporter leur entraînement au lendemain. Cette matinée n’avait pas été perdue.

Naoki – Salut vous deux ! A demain Yosuke. A une prochaine fois Oroken.

Naoki s’en alla d’humeur joyeuse, mais la fréquence de ses pas ne suivait pas sa joie tellement il était fatigué.

[ Arrow Cours ouvert à tous]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 8 Mai - 0:02

Yosuke fit un signe de main au genin qui partait. Il avait l'air fatigué, il méritait de se reposer désormais. Il le reverrait demain, sans doute le premier d'une grande série d'entrainement.

D'ailleurs pas seulement avec Naoki apparemment.

[Yosuke] " J'en prend note. Et c'est valable pour toi aussi. "


Il s'étira un peu, il était resté assis pendant que les autres s'entrainaient durs. Il était donc très fatigué et avait ses muscles tendus.

[Yosuke] " Je vais d'ailleurs devoir m'entrainer plus sérieusement encore, sinon à ce rythme Naoki aura très vite fait de me rattrapper. Ma promotion n'aura pus autant de valeur. "

Il s'acharnait déjà à s'entrainer durement depuis qu'il était entré, mais c'était un entrainement plus spécial qu'aucun autre shinobi à Konoha n'avait pu suivre. Il progressait mais ce n'était pas forcément visible. C'était plutôt du registre de la compréhension et de la motivation de soi.

Maintenant que le genin était parti, Yosuke trouva naturel de le placer au centre de la discussion.

[Yosuke] " Le courant avait l'air de passer entre vous tout compte fait. En tout cas il a l'air d'en vouloir. "

Il donna un leger coup de coude, plus pour l'inciter à répondre et à dire ce qu'il pensait plutôt que frapper. Il ne se risquerait pas à ça, il l'avait déjà vu à l'oeuvre et ca serait bien pire encore aujourd'hui.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 8 Mai - 12:48

Oroken se contenta d'un sourire et d'un clin d'oeil à l'attention du Genin en guise d'au revoir. Il se verrait bien assez tôt pensa le Chuunin. Ca ne lui déplaisait pas ceci dit. Naoki devait être quelqu'un de bien, ça se sentait dans son comportement général. Une fois ce dernier parti, Yosuke reprit la conversation.

Celui ci semblait ne pas vouloir que le vide entre les différents niveaux se comble. En même temps qui l'aurait voulu? Mais il fallait penser que la progression primaire était toujours très rapide et qu'elle finissait par stagner à plus haut niveau. C'était souvent l'impression que l'on avait car les changements étaient imperceptibles même si, avec l'expérience, ils devenaient des atouts majeurs pour les shinobis. Oroken rit légèrement avant de prendre la parole.

- A mon avis tu n'as pas à t'en faire de trop. A moins que tu veuilles prouver quelque chose aux petits nouveaux?

Il avait accompagné ses paroles d'un double haussement de sourcils et d'un sourire taquin. Naturellement, personne n'avait généralement rien à prouver à personne, pas tant que l'on était au village à se côtoyer de temps en temps. En parlant de relation, on retomba sur Naoki.

- Il est sympathique et volontaire. Ca me va... Tant qu'il n'est pas aveuglé par une stupidité béante, il n'y a pas à être désagréable. Après... Je ne le connais pas, hein? Il faudrait plus qu'un entraînement pour en dire plus.

Le Chuunin pensa brièvement à lui quand il était à la place du Genin. Naturellement, les premiers noms qui lui vinrent furent ceux de Kohei, Akogare et Syo-sensei. Il se rappela alors les remarques de ce dernier.

- Je me demande ce que pensait vraiment Syo-sensei de nous... Il avait tellement l'habitude de me dire : "Tu es lent..."

Pendant une seconde, il imita les gestes et la voix de leur ancien chef d'équipe. Une imitation hasardeuse qu'il trouva lui même comique. Il sourit à Yosuke, tentant de lui raviver une panoplie de souvenirs.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 8 Mai - 13:15

Il ne connaissait Naoki que depuis deux jours, il n'avait pas énormément plus d'informations qu'Oroken. Mais leur sortie dans les ruelles lui avait appris au moins une chose, c'était quelqu'un de sérieux et d'honnête. Ils s'entendraient surement très bien dans l'avenir. Enfin l'avenir, tout est relatif, il se revoyait le lendemain. Un peu comme avec son confrère chuunin ici présent.

Leur discution raviva des souvenirs du passé pour Oroken, le temps où ils s'entrainaient avec Syo, où ils n'étaient pas encore passés genin. C'était en fait il n'y a pas si longtemps pour une mémoire d'homme, mais ils en avaient fait des choses depuis.

Ses souvenirs de Syo étaient un peu plus douloureux de son côté. Il y avait bien sûr les deux combats en arène après lesquels il avait du passer à l'hôpital pour des brûlures plus ou moins grave. Cette sensation ne lui manquait pas. Il préférait cracher les flammes plutôt que les recevoir.

Il y avait eu ensuite sa crise à l'Académie. Seulement le temps que Syo arrive il s'était déjà fait du mal. Il avait tout de même réussi à le calmer un peu, et à faire en sorte qu'il soit présent au deuxième match.

Tout cela bien sûr, il n'oserait jamais le dire à qui que ce soit. Et cette conversation commençait à le rendre mal à l'aise. Il était guéri maintenant, il n'aimait pas parler de cette époque.

[Yosuke] " Oui il était plutôt sympa. Il était même un peu flippant par moment... "

Il n'avait jamais pu comprendre le mystère des cartes qu'ils utilisaient. Il n'avait pas osé lui demander. Les capacités spéciales d'une personne sont assez intimes, il savait de quoi il parlait.

[Yosuke] " Mais pour être franc, l'équipe n'en a jamais été une. "

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 8 Mai - 13:27

Quand on y repensait, il n'y avait carrément pas eu d'équipe. Oroken se l'avouait de temps en temps mais c'est comme se dire qu'il y avait eu un vide jamais comblé. Il vallait mieux laisser ça de côté, plutôt que de se rappeler qu'il y avait des échecs tout au long d'une existence. Les équipes d'Oroken en avaient été, sa relation avec Ookami qui s'était trouvé extrêmement proche aussi, celle avec Takiko relevait du néant après avoir connu l'extase... Sans parler de Kyria, et encore c'était plutôt étrange cette fois là.

Il fallait penser à l'avenir de toutes façons, un avenir qui serait lié à celui de Yosuke sans que le Chuunin ne le sache encore. Un avenir où il faudrait reprendre l'entraînement plus sérieusement.

- Reste plus qu'à espérer qu'on aura chacun des équipes potables. Et pis, on s'affrontera peut-être un jour en équipe... Pour passer Jounin.

Il lui fit un grand sourire. Apparemment la confrontation ne lui déplaisait pas comme souligné en début de matinée. Il y aurait surement de quoi faire sans aller jusqu'à la démesure.

[Han! Jamais fait plus petit ><]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 8 Mai - 14:07

Il était persuadé qu'il ne passerait pas jounin avant un petit moment. De toute façon si demain un haut responsable de l'administration de l'Académie lui propose le grade de jounin, il refuserait. Il voulait d'abord en mériter le titre et donc avoir son lots de missions, techniques et puissances qui doivent aller avec. Il était plutôt dans une phase où il consolidait d'abord son grade actuel.

Oroken parlait d'affrontement, Yosuke préférait parler d'entrainement même si recevoir des coups lui faisait beaucoup moins peur aujourd'hui que dans le passé. Il n'aimait pas ça, qui aimait ça d'ailleurs ? Mais il savait que c'était un mal pour un bien et que de toute façon, il préférait passer par là avant d'y être confronté en situation réelle. D'ailleurs l'examen chuunin n'avait même pas été pour lui l'occasion de mesurer sa force.

[Yosuke] " Je préfère qu'on se revoit avant quand même. De l'eau risque de couler sous les ponts avant que ça n'arrive. "

Son sourire et sa motivation reprirent le dessus rapidement.

[Yosuke] " De toute façon là c'est l'heure de l'entraînement ! J'ai beau ne rien avoir à prouver mais si je veux encore être en mesure de donner des conseils à Naoki, je dois bosser plus que ça. " Il laissa quelques secondes où il réfléchissait la tête en l'air, puis le doigt sur la bouche il ajouta. " Faut d'abord que je trouve un truc à apprendre. "

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Jeu 8 Mai - 16:03

Oroken avait vu loin. Mais il savait qu'il y aurait du chemin et des rencontres nouvelles en route, y compris des revues. Il se demandait juste où tout ça le mènerait. Il s'amusa à s'imaginer professeur à l'académie, puis chef d'équipe chez les Anbu et pour finir, le summum du summum, Kage du village. Il réprima un fou-rire avec difficulté en s'imaginant à un tel poste. Non, il préférait encore rester un simple Chuunin plutôt que de devoir porter autant de choses sur ses épaules. Et d'ailleurs, d'après ses connaissances, le dernier Kage qui avait été un spécialiste du Taijutsu était un simple d'esprit. Il ne tenait pas à partir avec un tel handicap, encore et toujours cette étiquette collée sur les gens de sa spécialité.

Il restait beaucoup à apprendre et ce pour tout le monde. C'était normal. On lui avait dit que l'être humain était le seul être vivant à mourir ignorant, tout en le sachant. C'était sans doute ça le plus dur dans l'histoire, savoir qu'on n'était pas instrui au possible. Il hocha la tête.

- Bah... on a tous quelque chose à apprendre et tous à perfectionner. Je crois que je vais commencer par être un bon professeur, au cas où l'académie déciderait de me faire travailler avec des étudiants... Je suis sûr que tu peux trouver facilement quelque chose à apprendre.

Il regardait Yosuke en souriant, le laissant un peu sur sa fin tout de même. Il se demandait en terme de techniques, ce qu'il pourrait apprendre lui aussi. Non pas que le répertoire soit épuisé mais plutôt que rien n'allait dans le sens de sa volonté. Il ne restait plus qu'à espérer qu'il puisse découvrir autre chose.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Lun 12 Mai - 17:52

Oroken ne parlait pas seulement de techniques ou de style de combat mais plutôt de ce qu'on pouvait apprendre dans la vie en général. Il préférait se perfectionner dans son nouveau poste, celui de professeur. Yosuke n'était pas chuunin instructeur mais son idée était la même : il voulait se perfectionner en tant que ninja. Cela passait donc par un entrainement typique.

Son sac à dos était posé au pied de l'arbre. Il avait apporté ses livres pour Naoki au cas où. Mais tout compte fait c'est peut-être à lui qu'ils seront utiles.

[Yosuke] " Je trouverai bien quelque chose à faire tu as raison... "


Il ne savait plus trop quoi dire. Naoki était parti...

Yosuke se figea une seconde lorsqu'il vit les plumes noires d'une corneille dans l'arbre voisin. Serait-il possible que son maître l'ait suivi jusqu'ici ? La bête de mauvaise augure le fixait mais il n'entendait pas son appel. C'était assez flippant à vrai dire. Peut-être voulait-il juste l'observer, à moins que ce ne soit Oroken qui l'intéresse.

Cette situation lui donna une idée, ou plutôt lui en rappela une.

[Yosuke] " Je vais aller m'entrainer au ninjutsu, sauf si tu veux un combat amical ici et maintenant. "

Il espérait que sa proposition ne soit pas trop brutale. Mais ça serait l'occasion de montrer les progrès à son sensei, de mesurer sa force avec un ninja du même grade et un très bon entrainement pour les situations réelles qu'il devrait bientôt affronter.

S'il refusait alors tant pis, de toute façon il n'avait pas menti. Il avait un livre de ninjutsu élémentaire à sa disposition.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Lun 12 Mai - 20:04

L'envie était là mais il fallait penser aux conséquences. Midi approchait et il y avait ce dîner ce soir. Non pas que ça gonfle Oroken de s'y rendre, surtout que les personnes chez qui il irait était de très bonne connaissances, cependant il était plutôt peu intéressant de s'y retrouver avec des brûlures sur le corps. Non, il garderait ceci pour plus tard. En plus Yosuke parlait d'entraînement.

- Si tu as quelque chose à mettre au point, reportons ce match amical à plus tard. Ca te donnera l'occasion de l'essayer immédiatement.

Le Chuunin fit un sourire à son camarade. Il fallait aussi voir que pour lui, ça pouvait s'avérer plus difficile, mais tant pis, il était là pour progresser aussi donc de la difficulté le pousserait à se sortir de situations qui pouvait être connues hors du village. Et puis, il se rappelait qu'on lui avait dit que la patience était parfois une bonne arme, sans doute était-ce le cas, là.

- Et puis, honnêtement... Je dois me pointer dîner chez des amis ce soir... J'ai moyennement la foi d'y aller avec un bandage sur le crâne.

Il ne put retenir un rire en avouant son excuse. Il était toujours de bonne humeur, en particulier après cette rencontre avec le Genin. Il ne se l'avouait pas vraiment mais il était impatient de le revoir. Mais là encore, le temps devait passer un peu.

- Je te laisse. Je vais voir si l'on ne m'a pas collé une affectation de choix et de dernière minute.

La grimace et le ton amer qu'il employait semblaient en dire long sur ses fonctions. En fait elles n'étaient souvent pas importante et s'avouaient très rarement intéressante. Mais il s'y coltinerait avec professionalisme. En fait il n'avait pas le choix car il était presque sur le siège éjectable à force de nonchalance et de manque de sérieux et un salaire supprimé ne valait rien de mieux qu'une galère pendant un moment.

- Il faut... justifier son salaire comme on dit.

Il rit encore puis tapota l'épaule de Yosuke. Il tourna les talons puis s'en alla sur quelque mètres. Il se retourna une dernière fois adressant un clin d'oeil et un signe militaire très décontracté de la main.

- Bonne chance pour ton entraînement!

Une seconde après, il n'était plus là. Parti en trombe à travers la forêt et en direction de l'académie.

MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   Lun 12 Mai - 20:20

Yosuke : +63XP RP
Naoki : +46XP RP
Oroken : +80XP RP

[Très belle session ^^. J'ai beaucoup aimé, il faudra qu'on refasse du jeu comme ça Wink].
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entraînement de Yosuke   

Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-