Partagez | 
 

 Mission de rang C : Le reliquaire oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

MessageSujet: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Ven 18 Aoû - 20:37

Alucard se réveilla tôt ce matin, quelle douleur dans l'orteil gauche ! Une affreuse crampe le sortit de son sommeil copieux. Une fois tombé du lit il se releva tout en se tenant le doigt de pied. Quelques acrobaties dues à un équilibre bancal et hop il se retrouva dans sa salle de bain.
Haaaa, une bonne douche chau.. FROIDE ?!! C'est un Alucard glacé qui sortit d'un bond de la cabine de douche. Des stalagtites descendaient de sa chevelure. Un peu de sérieux et le revoilà repartit à l'aventure de la plomberie mal foutue.
Que de conneries. Le Juunin n'en revenait pas, quel matin l'attendait devant tant de signes ? S'il s'écoutait, il resterait au lit toute la journée... Mais une lettre arriva à son domicile.

Alucard vit, par hasard, un oiseau arriver droit sur sa fenêtre, s'écrasant avec vivacité et puissance sur le verre dans un bruit étrange ressemblant à un vieux "PonGk".
Alucard s'approcha de la dépouille de l'animal et en décrocha l'enveloppe. Celle-ci était soigneusement attachée à la patte du bestiau.


*Ca c'est du Kimimaro tout craché... Un vieux piaf reconvertit en postier... *

Alucard ouvrit la lettre, la lut et s'assit dans un de ses fauteuils. C'était une missive du Raikage, l'invitant à prendre part à une mission de rang D. Une mission de routine en quelques sortes. Les noms des participants n'étaient pas inscrits, et Alucard s'en tapait un max.

Le Juunin, se prépara, caressa le dos de son Panda encore endormi et sortit de son baraquement. Alors qu'il s'en allait progressivement vers le lieux de rendez-vous, il entendit quelque chose courir derrière lui. Alucard se retourna et vit Bubba, le poursuivant à grandes enjambées.


"Bubba ?" Oo

"Tu pouvais pas taper au carreaux quand je suis sortit au lieu de passer par la cheminée ?" T.T

En effet, le panda était recouvert de suie et s'en moquait pleinement. Il accompagna son maître jusqu'à la falaise externe, derrière les portes du village.

En chemin il rencontra moultes paysans venus chercher des coqs et autres animaux à commerce florissant ces derniers temps. Une petite famille s'installait dans une maison fraîchement construite, et Alucard vînt les saluer en tant que Juunin du village de Kumo.
C'est au bout d'une demi-heure de route qu'il parvînt à atteindre le point de rendez-vous.
Deux personnes étaient déjà sur les lieux...


"Yop ! Comment ça va la marmaille ?" dit-il à Kempachi et Kaito.

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Ven 18 Aoû - 20:59

Kaito restait là a attendre on ne sait quoi, croisant les bras. Il avait déjà terminé son morceau de pizza depuis bien longtemps lors de leur traversée du Boulevard of Broken Dreams, et il s'était dès alors totalement désintéréssé des paroles de Kempachi, ce qui les poussa tout deux au silence respectif, dans leurs coins séparés a attendre quelque chose qui ne venait pas.

Le jeune Uchiha souffla de lassitude a plusieurs reprise, quand finalement il se décida a s'assire sur un caillou de la falaise, les deux jambes sortantes pour prendre appui au sol, s'allumant une cigarette. Il repassa un moment avec la lettre de ses parents dans les mains...C'était des plus étranges. La lettre portait bien le sceau familial, mais ce n'était pas l'écriture de ses parents...Ça avait un petit quelque chose d'officiel, comme si elle avait été écrite pour eux, par, quelqu'un.

Il éjecta un nuage de fumée de sa bouche, empreint a une grande concentration. Kaito haussa finalement les épaules et le replaça dans la poche de son complet rougeâtre. A ce moment, il cracha au sol et se réveilla tout a coup, sans réelement savoir pourquoi, reprenant vie comme ça, sans raison. L'élève se teint les cheveux d'une main en chignon au dessu de sa tête pendant qu'il attachait le bandeau de Kumo a son cou avec l'autre.

Au moment ou Alucard vint titiller leur ligne de vue, il laissait retomber ses longs cheveux vers l'arrière, jusqu'au niveau des fesses. Il fronça les yeux jusqu'a apercevoir l'identitée de la personne, et quand ce fût fait, il cracha une fois de plus parterre.


*...On dirais presque qu'ils l'ont fait exprès...*

Mais il n'en dit rien, une main dans les poches, se contenta de fumer son arriver sans faire de bruit...Il avait vraiment fallut qu'il tombe sur le seul Jounin qui aie connaissance de ses problèmes héréditaires et qui l'avait vu en mauvaise posture -___-. Devant cette ``Ironie du Sort`` , Kaito resta de marbre, faisait chuter la cendre de son bâton fumant en entendant le Jounin dire :

"Yop ! Comment ça va la marmaille ?"

C'est a ce moment qu'il remarqua Bubba, qu'il fixa sans grand intérêt, ses yeux étaient aussi brûmeux que la fumée qui sortait de sa bouche de temps a autres, il semblait perdu dans son propre monde quand finalement il la laissa tomber au sol avant de la piétiner et d'ajouter a l'encontre d'Alucard :

-"J'Imagines que Bubba est le dernier Élément de notre équipe a arriver? Ou faut-il attendre quelqu'un d'autre? "

Il sourit malicieusement en disant ce mot ``Bubba``, mais il estompa peu a peu son sourir pour devenir plus respectueux, puis finalement devenir inexistant. Kaito craquela son cou en passant une main sur ses yeux, qui étaient toujours légèrement endormis.

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Sam 19 Aoû - 11:47

Je m’étais assoupi comme un paresseux sur mon rocher. Le temps me semblait horriblement long et je commençais à avoir des fourmis au pied, signe que la situation m’énervait. Chacun dans son coin, de temps à autre je regardais Kaito faire ses mimiques de mannequin. Je souriais de le voir ainsi sans prendre conscience de la réalité qui allait se passer. Dans un sursaut, j’entendis Alucard me crier.

« Yop ! Comment ça va la marmaille ? »

* Ca devait pas être Shosuki qui nous accompagne… Boarf, c’est pas plus mal d’avoir un médecin avec nous.*

Je le salua chaleureusement lorsque dans mon élan, je me stoppa net. Je vis alors cette saloperie de panda le suivre. Je bouillonnai intérieurement de rage. Comment avait-il osé ramené cette chose… La mission était déjà pas facile en soi, mais avec Bubba, c’était foutu.

« Tu rigoles… Tu vas pas prendre Bubba… »

« J'imagine que Bubba est le dernier Élément de notre équipe à arriver? Ou faut-il attendre quelqu'un d'autre? »

A cet instant, je repensai à Shinrei. Lui qui était tellement brûlant de montrer ses capacités. Et là, il se faisait sérieusement désirer. Je détestais ce comportement chez les Ninjas. Un respect de l’autre était un minimum. Je songeai sérieusement à intervertir les rôles et prendre ce foutu panda à la place de Shinrei s’il ne se pointait pas illico presto.

« Il reste Shinrei… » Dis-je sur un ton nonchalant.

« Bon… Je vais vous expliquer un peu les consignes que l’on a eues. De récentes recherches nous ont permis de découvrir des indices quant à la quête d’un artefact d’une grande importance pour l’histoire de notre village. Il serait l’unique et le dernier témoin de l’attaque la plus puissante d’un Sanin d’autrefois. Les documents concernant les faits historiques sont plutôt minces. Pour la simple et bonne raison que le Sanin en question est le premier disciple de Kakashi. Autrement dit, il y a plus de 50 ans… »

« Nous allons nous rendre à Kawaga, une contré au Sud, Sud-Est de notre position actuelle. Il nous faudra 2 jours pour y arriver, ou 3, si Shinrei magne pas son cul d’ici là… Là-bas, nous essayerons de retrouver la tombe de Yamaguchi. L’homme qui a recherché cette relique et qui est mort dans de mystérieuse circonstance, il y a 20 ans… Je pense qu’elle doit se situer dans une abbaye ou quelque chose de ce genre. Nous devrons nous emparer de son œuvre sur ses recherches qu’il a faite sur le katana et retrouver la relique… Des questions ? »


Dernière édition par le Jeu 19 Oct - 21:40, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Sam 19 Aoû - 15:40

Shinrei arriva en vue des portes de Kumo no Kuni, la mission allait commencer et Kempachi l'avait bien prévenu qu'il allait devoir faire de gros effort pour continuer de quêter avec lui pour trouver cette fameuse épée dont Kempachi rêvait tant et qui ne devait pas être aussi banale que cela.

Retour en arrière

"Grmm hbllll"

"tit tit tit"

*Quoi encore ce foutu reveil, pourtant j'ai rien à faire aujourd'hui moi*

Et paf il envoya valdinguer ce dernier sous son lit, avant de se remettre bien au chaud sous sa couverture moelleuse. Mais il eu bien du ma à se réendormir, quelque chose le turlupinait mais le problème c'est qu'il n'arrivait pas le moins du monde à s'en souvenir. Quans il aperçut une bouteille de Saké, à moitié vide, près de son lit il comprit rapidement pourquoi; son équipement de ninja était même prêt, étalé sur une chaise.


"Mais c'est biensur! Quel imbécile je fais et les autres qui vont encore me le faire remarquer vite, vite! Mon étui à Shuriken, mes poings Knunai, ma veste c'est bon go!"

Il sortit de chez lui en trombe et en claquant la porte fermement ce qui énerva quelques passant qui lui firent comprendre qu'il n'était pas le bienvenu ici, si il continuait à faire du boucan. Mais il était plus préoccupé par retrouver Kempachi et les autres que par autres choses, et c'est à toute vitesse qu'il traversa Kumo.

Fin

"Et les amis, Alu-sensei"

Il passa en revue les trois ninjas devant lui; il y avait Kempachi, Alu-sensei, un autre étudiant qu'il ne connaissait pas, et un espèce de panda tout moche qui suivait Alucard.


"Bon et bien désolé sincérement pour le retard, moi c'est Shinrei Araya et je me sens de bonne humeur ce matin moi"


Nv:5 HP:70/70MP:76/76
FO:9 AG:6 VI:6 DE:10 IN:14 SA:5
TAI:8 MED:8 NIN:12 GEN:9
XP:1/65- Stats: 0
£: 200£
Tech: Voir fiche
Ninjutsu powaaa
EN VACANCES

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Jeu 24 Aoû - 16:59

C’est lors de la fin de mes explications que Shinrei débarqua enfin à l’endroit convenu. Ne me préoccupant pas plus du retard de Shinrei, je ne fis que détourner mon regard sur sa personne avant de me diriger vers le garde. Nous étions tous au complet et prêt à partir vers cette contrée inconnue. Je m’approcha du garde responsable de la porte et lui tendit notre ordre de mission édité par Kimimaro. Le garde n’en attendit pas plus et actionna le levier, levant la lourde porte de bois de l’entrée du village. Les deux gardes nous saluèrent tous les 4 et nous passâmes enfin devant. J’attendais une part de réaction venant d’Alucard, après tout, il était Jounnin de cette mission. C’était à lui, de se montrer ferme et d’exemple. Sans plus attendre, malgré notre retard, nous partîmes enfin au pas de cours à travers les hautes herbes des plaines des montagnes. Le vent de ce matin, était assez frais et frappait mon visage. On pouvait ressentir les premiers rayons de soleil qui passait les cols et éclairait notre chemin. L’air vivifiant de cette route me donnait des ailes.

*Voici, la liberté…*

Toujours en pleine course dans la plaine, je me retourna afin de voir comment s’en sortaient les autres. Alucard avait l’habitude des missions, même avec moi comme partenaire. Kaito et Shinrei semblaient un peu plus à la traîne. Il est vrai qu’ils n’avaient eu que l’apport théorique de leur entraînement et peut être quelques combats d’arènes. Ils n’étaient en rien préparé à une mission. Mais fallait bien commencer. Cette mission devait être une simple recherche d’artefact rien de plus. Ainsi, notre groupe était prêt et en marche, vers la contrée de Kawaga.

« Alucard ! Viens me voir s’il te plaît… »

Il remonta un peu et resta près de moi.

« As-tu eu des consignes à adopter s’il y a un problème ? Je veux dire que Shinrei et Kaito ne sont pas censés se battre… »

Je savais que le risque de bagarre était minime, mais peut-être que je voulais juste qu’Alucard me rassure. Avoir de la responsabilité dans un groupe n’est peut être pas si facile. Lorsque l’on est Génin, on a que sa responsabilité en jeu. Jounin, c’est l’assurance de tout le groupe sur les épaules d’un seul homme. En même temps, Alucard était cet homme et il n’y avait personne d’autre de meilleur que lui.

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Sam 26 Aoû - 16:31

« Alucard ! Viens me voir s’il te plaît… »

Kempachi requiérait l'aide de son supérieur. Le Juunin y prêta attention et s'activa afin de rejoindre son ami.

« Qu'y a-t-il Kempachi ? »

« As-tu eu des consignes à adopter s’il y a un problème ? Je veux dire que Shinrei et Kaito ne sont pas censés se battre… »

Alucard sourit à la suite de cette question. Kimimaro ne l'avait même pas informé de cette mission, comment aurait-il pu avoir de consignes ? Remarque, dans la lettre, peut-être...

« Je n'ai rien reçu. Les consignes, c'est moi qui les donne. Tu es notre guide pour cette mission, et moi je suis l'observateur. Je contrôle tes actes et ceux des deux jeunes garçons. »

« En cas de soucis, toi et moi, on se chargera de réparer le problème. Ne t'inquiètes pas. Après tout, j'ai été promus Juunin, je dois être dans la capacité de vous protéger, tous... »

Alucard baissa le regard. Il devint pensif. Kempachi n'allait pas tarder à le réveiller.
Pendant ce temps, Bubba marchait tranquilement parmis les aventuriers. Un coup il partait tourner autour de Shinrei, ensuite il retournait titiller Kaito. Le panda s'amusait apparemment bien, ce qui était bien pour la troupe. Il apportait un divertissement non négligeable.
Bubba commença à sautiller face à Kempachi, sachant pertinemment que le Gennin détestait ça.


« En tous cas, ce n'est pas Bubba qui nous sauvera... »

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Dim 27 Aoû - 13:18

Shinrei marchait toujours en compagnies des trois autres shinobis du village de la foudren ainsi que de l'espèce de grosse peluche qui servait de familier à Alucard et qui ne semblait pas être très futée à en voir la façon dont elle gesticulait dans tous les sens, bref quelque chose à vous mettre les nerfs en bouillie...Kempachi et Alucard semblait débattre sur un sujet inconne à Shinrei du fait qu'ils s'étaient écartés du groupe.

*Hum j'ai bien l'impression que Kempachi ne me fait pas du tout confiance et qu'il pense que je suis un poid pour l'équipe mais il ferait mieux de ne pas sous estimer le ninjutsu à l'avenir. Mais si il ne me faisait pas confiance il ne m'aurait pas recommandé pour cette mission... Nan car il aussi invité le Uchiwa et c'est un nouveau, mais je pense qu'il à un bon potentiel, de toute façon c'est un Uchiwa et il sommeil en lui un grand pouvoir, je n'aimerai pas me retrouver en face de lui moi un adepte du ninjutsu; il pourrait deviner et anticiper tous mes sorts de ninjutsu*


"Alors Kaito toi aussi tu as fini ton apprentissage? Quelle voie à tu choisis, toi dont le sang des Uchiwa coule dans tes veines et qui te promet un grand un avenir dans le monde des ninjas? Moi je suis un Araya, une famille de non ninja hahaha c'est vraiment le destin qui nous fait nous rencontrer toi et moi"

Shinrei avait tenté de briser la glace histoire d'en savoir plus sur le Uchiwa qui lui servait de compagnon de route, et de toute façon il fallait bien passer le temps sur cette route qui allait les mener à une ville dont Shinrei n'avait jamais entendu parler, à vrai dire il n'avait jamais quitté Kumo no Kuni...


Nv:5 HP:70/70MP:76/76
FO:9 AG:6 VI:6 DE:10 IN:14 SA:5
TAI:8 MED:8 NIN:12 GEN:9
XP:1/65- Stats: 0
£: 200£
Tech: Voir fiche
Ninjutsu powaaa
EN VACANCES

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Lun 28 Aoû - 17:26

L'Uchiwa haussa un moment les épaules. A marcher ainsi dans la brûme, il devait faire tâche , étant le seul qui n'avait pratiquement aucun équipement de voyage sur lui, mis apart ses armes et ses cigarettes. Alors que le Jounin et le Genin étaient déjà a une bonne distance comme si ils tentaient de se mettre a L'écart du groupe d'étudiant.

En un soupir de lassitude, Kaito les suivit toujours en gardant son rythme, jetant finalement une cigarette a un bon niveau de consommation au sol, pendant que le panda reniflait le tout curieusement en suivant les deux étudiant. L'Uchiha leva les yeux au ciel. Qu'èce qui avait pri a Alucard d'emmener ce petit monstre avec eux?

Il tourna finalement la tête vers Shinrei, qui le regardait d'un air pensif. Tournant presque automatiquement le regard, Kaita plaqua sa main contre sa tête. Cette traversée s'annonçait longue et pénible...éffroyablement pénible.


"Alors Kaito toi aussi tu as fini ton apprentissage? Quelle voie à tu choisis, toi dont le sang des Uchiwa coule dans tes veines et qui te promet un grand un avenir dans le monde des ninjas? Moi je suis un Araya, une famille de non ninja hahaha c'est vraiment le destin qui nous fait nous rencontrer toi et moi"


Il toisa un moment Shinrei, qui connaissait déjà son prénom. N'ayant pas réelement suivit le fil des conversations, il en déduit que l'étudiant l'avais compris atravers les paroles et ne se posa pas plus de questions a ce sujet...Non, ce qui le fascina, c'était les paroles du jeune homme. ``toi dont le sang des Uchiwa coule dans tes veines et qui te promet un grand avenir``. C'était quoi ce truc? On aurait dit une citation de livre ou une réplique de théatre.

Il haussa les épaules sans répondre desuite, fixant le chemin devant lui. Comment l'élève pouvait prétendre savoir quel genre de destinée conviendrait a Kaito? Il utilisait un peu trop le mot destin...Kaito retourna finalement le regard vers Shinrei avant de rétorquer :


-"Enfait, mon apprentissage n'as pas débuté, même. Bah...Tu as tout L'honneur d'être dans les premières pages des clans, comme ils sont notés par ordre alphabétiques, même si tu es non-ninja. Pour ce qui est de la spécialisation que J'ai choisis... "

Il laissa un petit moment de suspens en détaillant le physique de l'étudiant. Shinrei ne semblait pas aussi lunatique que ce que les maîtres de L'illusion préconisait, n'avait ni la carrure ni la force pour être un excellent médecin ou maître taijustu...Kaito en conclut donc qu'il devait être un Ninjustueur. Un sourir en coin sur les lèvres , il rétorqua en pesant ses mots :

-"C'est la même que toi."

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Mar 29 Aoû - 21:28

Je me sentis rassuré par l’intervention d’Alucard. Il était Jounnin maintenant et avait encore plus de responsabilité au village. Il était tout à fait conscient qu’en son grade, il devait prendre les décisions et plus à les attendre. Alucard partit dans ses songes pendant que je regardais Bubba faire son intéressant auprès de la troupe. Il savait pertinemment qu’il m’exaspérait et faisait même exprès de sautiller bêtement devant moi. Alors que nous étions en un détroit en pleine montagne, une envie frénétique de balancer le panda par-dessus le ravin me titilla l’esprit. Rien que d’imaginer la pauvre bestiole tomber de plus de 100 mètres me faisait hystériquement sourire. Je me retins toutefois de le faire ; Alucard aimait son panda et comme c’était mon ami… Bref, je ne pouvais pas agir. Je commençai à faire une moue de déception, lorsque Shinrei essaya de se rapprocher de Kaito, très silencieux depuis le début du voyage. Alors que le paysage défilait nous laissant un magnifique panorama sur la plaine en contrebas, le jeune étudiant échangea des paroles. Kaito, ne montrant aucun signe d’excitation quant à la mission, répondit avec une pointe d’ironie tout en provocant Shinrei. Je souriais quand au comportement des deux recrues.

* Je me demande bien ce que valent ces deux là. Depuis le début, aucun étudiant n’est arrivé où j’en suis. Aucune nomination de Génin. A vrai dire, je ne suis pas non plus passé Chunnin. Kimimaro me juge peut-être inapte. Pourquoi a-t’il voulu m’entraîner alors… Des questions, des questions, toujours des questions… Laissons le temps y répondent. Pour l’instant, surveillons nos arrières et concentrons-nous sur cette mission.*

Nous sortîmes enfin des montagnes, cachant notre village et parcourûmes la plaine de fougère. Nous étions en train de suivre la rivière qui venait des sommets. Comme toujours, le ciel au loin derrière semblait enragé. Devant nous, un beau ciel bleu nous attendait. Perdu entre les deux, 4 voyageurs parcouraient la grande plaine où les rafales de vent nous rafraîchissaient. Je martyrisai le panda d’Alu , dans les hautes fougères on ne le voyait pas, faisant mime d’une intense réflexion. La vue de deux papillons, me fit penser à Yoruichi. A l’heure actuelle, elle devait sûrement être en route pour Kiri où la guerre faisait rage. L’idée que je pouvais la perdre m’était insupportable. Je balançai une fois pour tout le panda au loin et accélérai le pas. Nous avions pris du retard et je voulais arriver au village relais avant la nuit.

* Passer la nuit en pleine forêt ne sera pas super cool sinon… J’espère que le village est bien, je ne le connais pas du tout.*

J’eus la drôle de sensation que nous étions épiés. Quelqu’un nous suivait. Je fis un rapide regard de droite à gauche aussi discrètement que possible. Je n’aimais pas cette sensation et j’étais persuadé d’avoir vu bouger une plante sur ma droite il n’y avait pas quelques secondes. En ces hautes herbes, je n’avais pas calculé le risque d’une attaque d’animaux. Le renard des plaines ou encore le loup étaient des animaux qui régnaient en cet endroit. D’habitude, ils craignaient les hommes et ne risqueraient pas d’attaquer un groupe tout en entier. Ce ne pouvait être une troupe d’animaux, on les aurait facilement repérés. Mais qui pouvaient-ils être. Je préférai attendre l’attaque de mon ennemi, mais avec les deux jeunes étudiants… Je ne pourrai pas me défendre aussi bien. Je m’écarta volontairement du groupe en pleine course afin de comprendre ce qu’il se passait. Je vis que l’on me suivit alors. Ne voyant pas la tête dépasser des hautes herbes, cela ne pouvait qu’être une technique d’illusion ou un petit homme. Soudain, je vis quelque chose bondir derrière mon dos. Je stoppa net ma course prenant appuis sur le sol et fis une rotation suivit d’un coup de pied sauté. Je compris alors mon erreur en voyant le panda se prendre le coup de pied de face. Il fit un vol plané de 15 mètres avant de retomber.

« Mais qu’il est con ce panda !!!! »

Débité par sa stupidité, je laissai le panda là où il était. Alucard explosa de rire quand il me vit revenir en colère. Il avait évidemment compris qu’il s’agissait de son panda et non d’un danger et avait délibérément laissé l’attaque de Bubba se faire. Il se retourna et l’appela. Celui-ci se massa la mâchoire et revint au triple galop jusqu'à l’épaule d’Alucard. Il me lança des éclairs de là où il était, je fis mime de l’ignorer. Je savais pertinemment que sa vengeance serait terrible. Je finis par sourire de ce qui s’était passé, et préféra ceci, à autre chose. Au bout d’une bonne heure de marche, une immense forêt fit face et nous allions bientôt y pénétrer. Elle couvrirait le reste de notre trajet et j’espérais réellement arriver à temps au village de Kapuniwi. Nous entrâmes dans cette forêt qui me semblait bien dense. Cela n’allait pas nous aider à avancer plus rapidement. Il est vrai que le chemin que nous avions pris était le plus rapide coupant la forêt, mais les broussailles étaient particulièrement coriace.

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Mer 30 Aoû - 2:57

-"Enfait, mon apprentissage n'as pas débuté, même. Bah...Tu as tout L'honneur d'être dans les premières pages des clans, comme ils sont notés par ordre alphabétiques, même si tu es non-ninja. Pour ce qui est de la spécialisation que J'ai choisis... "

Shinrei baissa la tête et se maudit intérieurement, qu'avait-il dit à Kaito, une réplique tout droit sortit d'un bouquin, tout en marchant il s'inclina vers Le Uchiwa avec qui il essayait de faire plus ample connaissance.

"Excuse moi Kaito, je ne sais pas ce qui m'a pris de te dire ça, hum il y a un autre Uchiwa au village à vrai dire c'est un ancien d'Iwa, je ne l'ai pas rencontré personnellement mais il ne me donne pas envie de le connaître. Je ne sais pas il paraît arrogan bien qu'il ait perdu son Sharingan, enfin c'est ce que j'ai entendu dire...Je suis désolé j'ai tendance à trop vite jugé les gens et je t'ai donné une mauvaise impression dès le début..."

-"C'est la même que toi."

*Alors comme cela il va y avoir un autre étudiant en ninjutsu à Kumo no Kuni, voila qui risque fort d'être interressant pour la suite.*

"Donc tu as choisit de te spécialiser dans le ninjutsu, tout comme moi je peut te servir de guide si tu as des questions concernant cet art ninja; Personnellement je connais Raïton, le bouclier magnétique, la maîtrise du ninjutsu et les dégats de zone, plus les techniques de bases....Mais bon malgré cela je ne suis pas très fort, je ne sais pas pourquoi mais c'est ainsi peut être que le ninjutsu à un début difficile; je n'en sais trop rien"

*Ohh et puis pourquoi je lui déballe ça moi il doit s'en contrefoutre, mais bon c'est sorti tout seul...*


Bubba commençait à sérieusement énervé Shinrei, et apparamment il n'était pas le seul à en avoir marre de ce gros panda, Kempachi venait de se faire avoir par la grosse peluche qui lui lançait désormais des regards noirs alors qu'Alu-sensei riait de la mésaventure que son ami le panda venait de jouer à Kempachi.

"Eh le gros panda, arrête de gesticuler partout tu me donne mal à la tête"

Shinrei se lança à la poursuite du panda qui servait de compagnon à Alucard, mais c'était de bonne guerre...


Nv:5 HP:70/70MP:76/76
FO:9 AG:6 VI:6 DE:10 IN:14 SA:5
TAI:8 MED:8 NIN:12 GEN:9
XP:1/65- Stats: 0
£: 200£
Tech: Voir fiche
Ninjutsu powaaa
EN VACANCES

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Ven 1 Sep - 14:12

Alucard riait fortement de ce que faisait son Panda. Bubba n'arrêtait pas de faire des fourberies à Kempachi, qui tombait quasiment tout le temps dans le piège. Ces deux là se connaissaient depuis bien longtemps, toujours en train de se taquiner... Un jour, Bubba eu la malchance de se mettre Kempachi et Alucard sur le dos. Pauvre de lui, il finit en première page de tous les journaux de Kumo. Non pas en une pose de 'Star' mais écrasé contre la photocopieuse...

Le Juunin se mit a rire de plus belle au souvenir de cet épisode hilarant.
Alucard écoutait brievement la conversation entre Kaito et Shinrei, découvrant ainsi une similitude entre les deux compagnons. Ils avaient tous deux choisit la Spécialisation du Ninjutsu. Quelque chose de rare à Kumo, la majorité étant le Taijutsu.

La nuit commençait à tomber sur les plaines que parcourait la Compagnie. Le Soleil descendait sérieusement derrière les Montagnes de l'Orage, au loin. Alucard s'en inquiéta, et le signala à Kempachi.


"Kempachi, l'obscurité gagne du terrain, sommes-nous proche du village en question ? Ou devons nous établir un campement ?"
"Si nous devons nous arrêter en pleine nature, je propose de le faire maintenant, cela nous évitera de tout organiser dans la pénombre..."


Le Juunin se tourna un instant vers Shinrei...

"Evite de l'instulter de "gros", étant donné qu'il ne l'est pas. De plus, sa vengeance risquerait d'être bien plus forte... Kempachi a essayé de l'assomer avec une batte de base-ball une fois... Il a regretté."

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Ven 1 Sep - 17:38

L’intervention d’Alucard me fit réaliser notre retard. En tant normal, une équipe de Génin était beaucoup plus rapide. Mais avec deux étudiants en charge et surtout Bubba, nous ne pouvions plus espérer dormir dans un bon lit bien chaud. J’arrêtai de marcher et me tournai vers Alucard :

« Tu as raison, nous allons installer le campement. Le village se trouve encore assez loin… »

Je me retins de dire la raison de notre retard, je pense que tout le monde l’avait compris. Alucard ajouta à l’intention de Shinrei :

« Evite de l'insulter de "gros", étant donné qu'il ne l'est pas. De plus, sa vengeance risquerait d'être bien plus forte... Kempachi a essayé de l'assommer avec une batte de base-ball une fois... Il a regretté. »

J’explosai de rire quant à l’évocation de ce souvenir passé, puis me retournant vers Shinrei, je lui fis une moue de confirmation. Il est vrai qu’il avait plus d’une fois essayées de me tuer, ce qui ne me rassura pas du tout.

« Bon, on va faire deux équipes. Alucard et Shinrei, vous vous occupez du campement, Kaito et moi, on va aller chercher du bois et vérifier le périmètre. »

Je m’esquivai en laissant mes bagages sur la zone et emmena Kaito sous mon aile. C’était le seul que je ne connaissais pas trop et je voulais savoir deux trois choses le concernant. Nous nous écartâmes du campement puis commençâmes à ramasser du bois mort. Tout en empilant les morceaux de bois sur ses bras, salissant par la même occasion son veston de verdure, je lui dis :

« Alors, Kaito… Que penses-tu du grand large. Je suis sûr que c’est pas comme ça que tu voyais les choses, mais bon. Tu comprendras peut être avec le temps que toutes les missions ne sont pas offensives… »

La pile de bois dépassait bientôt le niveau de son menton, et ses bras commençait à trembler sous le poids, ce qui m’empêchait en rien de continuer à rajouter des morceaux.

« … La dernière mission que j’avais faite était aussi chiante, sauf vers la fin, elle n’a jamais été plus mouvementée. »

Une ultime bûche de bois fit dangereusement osciller la pile que maintenait difficilement Kaito. La crispation de ses muscles était telle qu’il lâcha prise. Au lieu de voir le mont de bois tomber par terre, il s’étonna de ne pas le voir bouger. Comme-ci, il continuait de le porter. En faite, une copie de moi avait pris le relais.

« …Les attaques s’enchaînaient dans tous les sens et le combat n’a jamais été plus palpitant… Quoi ? Ah oui, le clone… Tu ne connais pas encore ses techniques… Si tu veux, je peux t’en apprendre une, là tout de suite ! On a que ça à foutre ! Qu’es-ce que t’en penses ? »

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Sam 2 Sep - 14:32

Kaito faisait toujours route aux côtés de Shinrei. Ce dernier, particulièrement ``gêné`` débitait a une vitesse faramineuse un semblant d'escuses par rapport a sa ressemblance avec Shiryu, L'Uchiha Aveugle de Kumo qu'il avait rencontré a l'armurerie. Tout juste après qu'il lui eût confirmé sa vocation, Shinrei lui parla des justus qu'il connaissait.

Kaito souriait intérieurement a la scène. On aurais dit un petit enfant se vantand de ses mérites de guerre en montrant ses petites cicatrices rabougries. Néanmoins, il n'en laissa rien paraître, écoutant Shinrei avec attention avant de lui rétorquer en un hochement pausitif de la tête :


-''Ça pourras toujours m'être utile de te demander conseil sur ceux-là, moui. ''

Un petit sourir en coin se forma sur son visage quand il ajouta que bien qu'il maniait toutes ses techniques, il n'était pas réelement imposant dans un combat. Après tout, Kaito n'était pas réelement au fait de connaître beaucoup de choses sur le Ninjustu. Il savait simplement que c'était une voie polyvalante, et très compatible avec le style de combat qu'il souhaitait arborer : combattre a distance.

Il se demandait vaguement pourquoi Shinrei se disait si peu doué pour le combat...Mais après tout, Kaito n'avait pas réelement d'idées sur ses propres capacitées et ne passa donc pas de commentaires sur le sujet. Se taisant donc, tout le groupe devint rapidement silencieux sous les attaques insinueuses du Panda. Cette petite boule de poils n'énervait pas spécialement Kaito, ni non plus qu'il ne la trouvât handicapante...Seulement lassante et énormément peu minitieuse.

Les paroles d'Alucard frolèrent les oreilles de Kempachi, alors que Kaito ne pu les entendre très faiblement, pendant qu'il se retournait vers Shinrei en lui disant un petit sermont comme quoi le panda était très rancunier et particulièrement grossier dans ses vangeances. Se saisissant d'une cigarette sans montrer L'ombre d'une émotion, il la mit dans sa bouche avant de ce saisir de son briquet. Avant même qu'il n'eû eu le temps de l'allumer, la voix de Kempachi fendit l'air :


« Bon, on va faire deux équipes. Alucard et Shinrei, vous vous occupez du campement, Kaito et moi, on va aller chercher du bois et vérifier le périmètre. »

Un soupir de lassitude plus tard, Kaito renfrogna sa cigarette dans son veston en rangeant son briquet et en se dirigeant vers Kempachi la tête basse. Pourquoi èce qu'il était toujours choisi pour faire les corvées les plus chiantes?...Deux trois coup de piquet, quelques branchailles et le campement était fait. Il suffisait de se reposer en attendant les gens chercher du bois et les obliger a monter le feu en même temps, étant donné leur chargement en bois. Deplus, ``vérifier le périmètre`` ne lui donnait pas de très grandes envies.

Il se dirigea tout de même vers lui pendant qu'il s'eloignait de Shinrei, d'Alucard et de Bubba le panda le flairant au passage comme pour identifier son ôdeur. Kempachi avait toujours une longueur d'avance sur lui, et Kaito le découvrit a ses dépends en s'étonnat tout d'un coup de recevoir une branche sur les bras, qu'il attrapa par réflèxe, puis une autre, et une autre, jusqu'à ce qu'il les tienne faiblement alors que la montagne de bois lui surplombait pratiquement les lèvres.


*Ça n'arrive vraiment qu'a moi ce genre de trucs...Bordel...*


Kaito laissa finalement tout tomber. Après tout, qu'èce qu'aurait bien pu lui faire Kempachi, mis apart une petite sermonnade ou des petites punitions vaines et totalement inutiles? Il s'étonna de remarqué que la pile n'avait pas bouger, encore plus de voir qu'un clone de Kempachi, bien consistant, tenait la pile en reprenant du service. Kempachi qui était toujours entrain de bavarder de trucs que Kaito n'écoutaient pas vraiment, avait prévu le geste et avait demandé a un Kage Bunshin de seconder Kaito?

Étonné, il fixa Kempachi, sans rien dire, quand le Genin ajouta :


« …Les attaques s’enchaînaient dans tous les sens et le combat n’a jamais été plus palpitant… Quoi ? Ah oui, le clone… Tu ne connais pas encore ses techniques… Si tu veux, je peux t’en apprendre une, là tout de suite ! On a que ça à foutre ! Qu’es-ce que t’en penses ? »

Kaito avait mué son étonnement en une mine réjouie, avant de s'allumer une cigarette et de s'épousseter un moment le complet. Après tout, cette petite balade dans les bois pourrait s'avérer plus fructueuse qu'il ne L'avait cru, mais surtout plus interessante. Resserrant un moment le bandeau de Kumo a son cou, il s'assit a une bûche en tirant un jet de fumée et d'ajouter :

-''Je t'écoutes, Senseï ''

Il avait ponctuer d'une façon assez étrange son dernier mot, mais qu'il trouvait tout a fait appropriée. Au lieu de débiter une énorme séquence de paroles vaines, il avait simplement évoqué qu'il était prêt a son enseignement par le mot ``professeur``. Kaito fixa toujours Kempachi, une étincelle d'intérêt dans les yeux.

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Lun 4 Sep - 20:14

« Je t'écoutes, Senseï »

Sa réponse me fit cogiter intérieurement. Senseï était peut-être un bien grand mot, à la base, je n’appréciais pas trop les rapports hiérarchiques. De plus, je savais qu’il n’était pas du genre à faire des messes basses pour s’attirer la gentillesse de gradée. Bref, quoi qu’il en soit, donner un cours n’était pas dans ma fonction première et comme je n’étais pas un professeur j’allais commencer à lui expliquer ça comme un camarade :

« Ok… Bon, le Kempachi que tu vois en train de ramasser du bois est un clone consistant. C’est un peu plus compliqué que ce que je vais essayer de t’apprendre. »

Je fis une série de deux signes, au ralenti, en montrant du mieux possible les détails de cette technique. Une explosion retentit faisant apparaître deux clones de moi parmi la fumée.

« Ceci est un Bunshin No jutsu. C’est une version simplifiée du Kage Bunshin No Jutsu, qui ramasse le bois. Le bunshin est non consistant… »

Je donnai une baffe à un des clones qui explosa en un nuage de fumé.

« C’est à dire qu’au moindre choc il explose. Il ne peut rien faire qui nécessite un contact mais peut esquiver, bouger, parler, faire n’importe quoi d’immatériel… »

Je fis une claque qu’il esquiva facilement et me lança :

« Pfff et c’est toi qui m’a crée… »

Je n’eus pas besoin de le toucher ma simple volonté le fis disparaître.

« Chaque clone est un répliqua de toi, c’est à dire qu’il se comportera comme toi. Cela te permettra d’embrouiller ton ennemi sur ta vraie position ou de suivre deux personnes à la fois… Il y a beaucoup de raison pour d’utilisation d’un Bunshin. A toi d’en trouver les utilités. Avant toute chose, avant même de t’enseigner cette technique, il te faut maîtriser ton chacra. Ton chacra est l’énergie qui permet de faire des Jutsu, il parcourt ton corps par un réseau similaire au flux sanguin. Sachant que tu es un Uchiha, je pense que tu devais le savoir… »

« Bref, il faudra te concentrer sur ton flux de chacra et le rassembler au niveau de ton estomac. On appelle ça le malaxage. Si tu veux devenir un grand maître du Ninjutsu, il te faudra bien maîtriser ceci. »

Je me concentrai et fis apparaître mon chacra bleu foncé au niveau de mon estomac afin de lui montrer comment cela marchait.

« Comme je te le montre, le chacra malaxé devient bleu foncé. Plus tu concentres ton chacra, plus tu obtiendras une technique puissante et bien réalisée. Malheureusement, on n'a généralement pas trop le temps lors d’un combat, il te faut beaucoup de temps avant de maîtriser ça. Mais bon, je ne suis pas un maître Ninjutsu moi. Avec l’entraînement, tu combineras rapidité de malaxage et expulsion afin de ne pas prendre un quart d’heure pour faire une technique. Crois-moi que le gars d’en face t’aura vite découpé en rondelle sinon… »

« Donc une fois que tu as la quantité nécessaire pour créer ton jutsu, tu appliques une série de signe, ici le Bunshin, et tu expulses ton chacra qui avec la série de signes fera ton jutsu. Deux petites choses après je te laisse essayer.
La quantité de Chacra à investir dans une technique, c’est toi qui gère. Etant donné que chacun n’a pas les mêmes réserves, la quantité de chacra à investir est souvent personnelle. Essaye, si ton clone est pâle ou qu’il lui manque un membre, c’est qu’il faut plus de Chacra. Le but étant de combiner rapidité de réalisation et réussite de la technique.
Deuxième chose, il faut que tu fixes bien dans ton esprit ta propre image avec les moindres détails, sinon ton adversaire repérera vite le vrai du faux… Voilà, je crois que je t’ai tout dis. Essaye, on verra bien le résultat… »


Je me posai sur la souche d’un arbre et lui montra les deux signes de nouveau avant de lui faire un signe de tête.

* Il faudra certainement qu’il valide la technique de métamorphose avant, à l’académie, mais s’il réussit cette technique il aura aucun mal pour la métamorphose…*

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Lun 4 Sep - 23:03

Kaito ne s'occupa réelement du comportement de Kempachi face a ses paroles. Il se contenta de garder le focus sur les gestes et les mains de Kempachi pour en tirer L'essence de ses signes pendant qu'il absorbait ses paroles sans rien dire. Évidemment, quelques données lui étaient déjà connues, comme le malaxage de chakra, mais il ne disait absoluement rien, comme si il était en transe.

Faisant quelques regards rapides vers les Kage Bunshins, il hocha un moment la tête tout seul, dans son petit monde d'analyses. La technique avait L'air étonnamment utile, polyvalente et costumizable en beaucoup de points...Et ces Kage Bunshins devaient être une variante de la technique qui faisait des clones sans consistance... Retournant le regard vers Kempachi et ses clones illusoires, il avait raison sur un point. La réalisation des technique demandaient un véritable souffle en entraînement pour réduire le temps au minimum.

Étant un adepte du Goukakyuu no justu, jamais il ne s'en étais servi mis apart a la cérémonie des Uchiha et pour cause : la concentration de chakra et les signes prenaient une bonne vingtaine de minute a réalisés, et ceci, en parfaite concentration. Après quelques hochements de têtes pausitifs, il se leva et fit rapidement le premier signe, celui de la chèvre, avant de craqueler son cou et de faire le deuxième signe de la technique.

Yeux fermés, il concentrait lentement le chakra dans son abdomen, lui donnant lentement une forme humanoïde en modelant son physique dans son psyché. Les minutes passèrent pendant qu'il détaillait au maximum les traits de la chose. Il ajouta finalement :


- '' Bunshin No Justu''

Au moment où il relacha son chakra, sa tête se mit a tourner. Bien qu'il disposait d'une assez importante réserve pour un étudiant, il avait fortement concentré son esprit. Un imposant nuage de fumée s'éleva. A sa sortie....L'on pu voir....Rien.

Rien dutout. Un simple nuage de fumée s'était élevée, pendant que Kaito regardait autour de lui pour apercevoir son ``clone`` quand il entendit une voix s'élevée du sol. Cette voix était la même que la sienne...Étonné, Kaito regarda un moment Kempachi avant de regardé derrière lui et soupirer de lassitude...Il avait bien créer un ``clone`` ou enfin une partie de clone. La Tête de Kaito, parfaitement ornementée des cheveux, qui était viollamment coupés a la limite du menton. Son parfait visage était reproduis sur le clone illusoire, mais aucun corps ne lui précédait.


*Tain! Il en a fait deux parfaits en claquant des doigts, et moi je fais qu'une tête?...*

Après s'être allumer une cigarette, il réfléchit un moment avant de sourir en coin et de faire signe a Kempachi d'attendre de la main. Il ne commença d'aucun signe, malaxant simplement son chakra dans le bout de ses doigts et dans son torse avant de donner forme a la tête, sommaire, et de réaliser le signe de la chèvre. Une fois avoir mis cette tête sur un corps de membres et une jolie feuille au niveau du membre génital, il conclua la technique du deuxième signe, relachant violamment son chakra qui provoqua une explosion, beaucoup de fumée plus tard, l'on pu voir un ``pantin`` aux côtés de Kaito. Celui-ci avait les cheveux longs, et bel et bien un corps et une tête.

Il n'était pas habillé d'un quelquonque vêtement, seul une ``feuille`` empêchait la vue de ses parties intimes, et son visage ne ressemblait que très peu a celui de Kaito. Assez heureux, il haussa les épaules et écrasa sa cigarette au sol, dissipant par la même occasion son Bunshin et attendant les commentaires du Genin.

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Mar 5 Sep - 12:35

Je regardai Kaito analyser et réfléchir intensément mes gestes. Il était important pour lui de bien comprendre ceci, étant donné sa voie. Puis, il se leva et commença sa première tentative. Il me semblait calme, serein peut être un peu trop ambitieux. Son malaxage de chacra était tout à fait convenable, ainsi que la quantité utilisée. Je voyais bien la différence alors entre Nin et un Tai. Lors de la libération de chacra, une explosion retentit.

* Il a réussi ?!*

Mais après que le nuage se disperse un peu, rien n’apparut. Sur le coup, je me demandais s ‘il avait assez de chacra pour cette technique, mais Kimimaro ne m’aurait pas demandé de prendre un élève comme lui s’il n’avait pas un potentiel. On entendit alors une petite voix, provenant de la tête de Kaito à ses pieds. Je compris tout de suite son erreur. Un manque de précision global. Toutefois, sa tête était particulièrement réaliste avec beaucoup de détails. Kaito comprit son erreur et me fit un signe de la main, d’attendre. Je le laissai donc réfléchir un peu.

Il commença une réflexion personnelle sur ce qu’il venait de faire. Il recommença en prenant un peu plus de temps que la fois dernière. Il devait sûrement bien définir son aspect dans son esprit. Puis une nouvelle explosion retentit, et cette fois-ci on discerna bien une forme humanoïde. Elle n’avait certes pas de vêtement, j’imagine par difficulté de pensée au détail de son veston. Son visage ainsi que la physionomie était à peu prés convenable, surtout pour un deuxième essai.


« Bien, c’est pas mal… Tu auras compris que le plus dur n’est pas la technique mais de bien se connaître »

Dis-je avec un sourire. Je me levai alors et lui donnai un dernier exercice qu’il pourrait faire quand il voudrait.

« Je vais te donner un petit exercice afin d’améliorer ton esprit. Au lieu de faire ses deux signes, tu feras cela. C’est une nouvelle technique qui se nomme Métamorphose. Grâce à celle-ci, tu pourras changer ton apparence en qui tu voudras. Le principe est le même que le Bunshin sauf qu’au lieu de penser à ton apparence, il faudra voir celle des autres. Cela t’aidera à gagner du temps en formant ta pensée sur les détails de l’apparence. »

« Allez, tu t’entraîneras plus tard, retournons au camp ! Ils doivent nous attendre maintenant ! »

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Mar 5 Sep - 20:52

" Bon, on va faire deux équipes. Alucard et Shinrei, vous vous occupez du campement, Kaito et moi, on va aller chercher du bois et vérifier le périmètre. " dit Kempachi dans un élan de gestion.

Alucard aquiéça les 'ordres' de son Chef de Mission sans broncher. Il s'approcha des sacs que Kempachi laissa en partant et les emmena près de là où ils commencerait à monter le camp.
Alucard ouvrit les bagages, en retira une large toile qu'il étala un peu plus loin. Il se chargea ensuite de la fouille des deux sacs, en compagnie de Shinrei.


" Tiens, voilà les piquets. Plantes en quatre en formant un carré. Moi je m'occupe de chercher de quoi préparer le repas. "
" Cela ne te dérange pas de monter l'abris anti-pluie ? "


Alucard n'attendit pas de réponse, ce qu'il venait de dire était un ordre tout en restant sympathique et courtois envers Shinrei.
Le médecin fouilla alors de nouveau dans un des sacs, le sien. Il avait emmené de quoi cuisiner, en gros gourmet qu'il était. Le Juunin savait à peut près préparer la nourriture, il se demandait juste dans quel ordre fallait faire ceci ou cela... Autant dire qu'il ne savait pas cuisiner. Oui cela contredit ce que je viens de dire, mais Alucard est assez contradictoire comme garçon...
Il sortit alors de son sac une sorte de marmitte sombre dont la rouille avait envahit le fond. Alucard aperçut Shinrei jeter quelques regards soucieux sur le fond du récipient, il n'en prit pas réellement compte. "Réellement" parce que légèrement tout de même... Sa réplique suivant en témoignait parfaitement...


" Buuuuuubba ! BUUUUUUUUUBBA ! " cria-t-il soudainement.

"Viens préparer la boustifaille ! "

Sur ces mots Shinrei eu un frisson lui parcourrant la totalité du corps, en s'intallant plus fortement au niveau de l'estomac. Les crampes gastriques commençaient déjà. Il faut dire que voir un Panda préparer à manger n'était pas très rassurant... Surtout lorsqu'il s'agissait de Bubba, Le Panda Maudit.

Le panda arriva donc en sautillant joyeusement, enfin une tâche qu'il lui convenait parfaitement, de son point de vue...

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Jeu 7 Sep - 21:31

Kaito et moi arrivâmes bientôt de retour de notre expédition. Nous avions plus de bois qui était nécessaire pour faire un bon feu. Il n’y avait rien de potentiellement dangereux dans le coin. Par contre, ce qui me fit perdre tout sens de la réalité, était de voir un marmiton bouillonnait, laissant infuser une odeur âcre et pas franchement délicieuse, avec Bubba qui mélangeait ça. Sa bouillabaisse maison comme Alucard l’appelait. Il était d’ailleurs là, juste à côté de son Panda, en train justement de sentir les odeurs que dégageait la marmite. Il avait l’air d’aimer ça…

* Nan mais c’est quoi ce délire !!! *

Bubba avait l’air de s’amuser comme un petit roi en ajoutant tout ce qui se trouvait à sa portée. Il m’a même semblé le voir à un moment y mettre une boussole qui était posée sur une souche. Shinrei et Kaito regardaient la marmite d’un air agité. Il faut dire que je n’étais pas rassuré non plus par la couleur orangée de son potage. Shinrei se pencha à mon oreille pour me chuchoter qu’il avait cru voir de la rouille au fond de la marmite. Là, c’était sûr, je ne voudrais pour rien au monde manger sa mixture. Le problème, c’est qu’il fallait trouver une astuce afin de ne pas décevoir Alucard qui aimait tant nous faire plaisir. La différence entre lui et moi, c’est que, lui est peut être plus habilité à se guérir. Moi mon estomac, il est fragile. Bref dans tout ce tumulte, il fallait vite que je trouve un compromis pour sortir de ce pétrin.

* Bon, il faut que j’aille au petit coin ! C’est nul ! Je vais aller faire mes exercices ! Pfff pas au moment de dîner. Réfléchissons, réfléchissons… *

Bubba sortit sa louche du marmiton et leva les bras en même temps en hurlant une chose qui ressemblait à « c’est prêt ». Une chose, qui ressemblait à la boussole, vola du bouillon accroché à la louche que le panda avait retiré précipitamment. Tout le monde l’avait vu, sauf Alucard qui était en train de tendre des bols, tout excité par ce repas. Il remplit un bon bol qu’il tendit vers nous.

« Honneur aux invités ! »

Dis-je d’un air effacé. La couleur était horrible, une sorte de bol d’eau orangée, avec au fond un plâtre noir. Je pouvais voir Shinrei jouer avec sa soupe d’un air écœuré. Alucard me tendit un bol :

« Désolé Alucard, j’ai pris mon kit de survie ! »

Prétextais-je. Evidemment mon Kit de survie, n’avait absolument rien de réel. A la base, je pensais vraiment que l’on serait arrivé à l’auberge du village où un plantureux repas nous attendait. Soudain, un souvenir me vint ! Oui ! Kaito avait laissé mon petit déjeuné que Yoruichi m’avait préparé. Il avait préféré un morceau de pizza plutôt que ses sandwiches. Je farfouillai dans mon sac et retrouvai le sac contenant deux sandwiches et une pomme. Je bénis le ciel de cette chance et sortis mon paquet sous les yeux de Kaito qui tenait son bol dans les mains. Je sortis un des sandwiches et l’humectai, en remerciant infiniment Kaito de l’avoir refusé. Il semblait me regarder avec des yeux noirs d’ailleurs, comprenant la chance que j’avais. La première bouchée m’envoya au 7 septièmes ciel. La savoureuse odeur de pain de blé, tendrement beurré, recouvert d’une douce tranche de jambon, de bacon grillé, d’une fine feuille de salade et le tout recouvert d’une pincée d’herbes aromatiques.

* J’ai jamais mangé quelque chose d’aussi bon…*

Je détournai le regard sur Alucard et son Panda, qui mangeaient littéralement dans le chaudron. Il semblait plus se battre d’ailleurs qu’autre chose. Le spectacle était vraiment immonde. On pouvait entendre un son de craquement venant de la mâchoire d’Alucard qui cracha un gros morceau de bois sans vraiment prêter attention. Du côté de Bubba, il semblait mastiquer un morceau de plastique fondu provenant sûrement d’un blouson. Il me regarda avec son morceau et me fit un sourire laissant paraître sa dentition plus que manquante. Pendant que je finissais le dernier morceau de sandwich, je regardais où en étaient nos deux étudiants. Il n’avait pas encore touché à leur soupe. Ils étaient médusés par le spectacle plus qu’horrible qu’offrait Alucard et son compagnon.

* Je me demande s’ils vont goûter quand même ce potage *

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Ven 8 Sep - 18:18

[ Point distribution d'EXP pour reprendre des forces. Very Happy ]

[ Kempachi: +17EXP pour RP ]

[ Kaito: +10EXP pour RP ]

[ Alucard: +7EXP pour RP ]

[ Shinrei: +4EXP pour RP ]

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Sam 9 Sep - 16:57

[Sorry, I'm Late]

Peut après son clonage plus ou moins réussi, le jeune Uchiha ne savait pas trop ou porter la tête. Il ne voyait aucune façon de peaufiner cette technique, si ce n'était d'étudier la circulation de chakra dans le corps humain pour pouvoir bien doser le sien dans ses clones...Ce qui, évidemment, il n'avait aucune envie de faire. C'est alors que Kempachi para se problème par une nouvelle quête.

En effet, pour réaliser un Bunshin, Kaito avait eu a imaginer tout les détails de son corps en accordants gestes aux pensées tout en dosant correctement le chakra, et tout cela sans prendre une éternité. L'usage de cette technique en combat lui semblait impossible...Mais Kempachi lui indiqua qu'un exercice éxistait pour aider l'esprit a mieu visualisé et a mieux reproduire son propre corps en malaxant correctement le chakra, et que de ce même exercice était sortit une variante du Bunshin : La Métamorphose.

Et donc, s'il saurait se métamorphoser, il apprendrais le Bunshin en claquant des doigts. Il réfléchit un moment aux consignes de Kempachi, qui lui avait brièvement décrit comment réaliser une métamorphose...Car en effet, c'était a peu-près le même procédé, les signes étaient différents, et il ne fallait pas projeté, mais "injecter" le chakra en soi. Les oreilles de L'étudiant captèrent bientôt les mots fatidiques :


« Allez, tu t’entraîneras plus tard, retournons au camp ! Ils doivent nous attendre maintenant ! »

Kaito observa un moment le bois, bien content que les clones s'en occupe a sa place....Avec un léger sourir sur les lèvres, il suivit simplement Kempachi sans dire un mot, a mesure ou le camp se déssinait dans son champ de vision.

*Ces clones Consistants sont une vraie bénédiction...Raison de plus pour maîtriser les bases....Je verrai ça après le dîner. Enfin..On vas dîner, hein? o-O.*

Ce qu'il vu alors resta gravé a jamais dans sa mémoire : Bubba, le Panda d'Alucard, était penché, pratiquement tête première, dans le chaudron, qui émanait une ôdeur étrange : un mélange entre de la matière fondue, de la matière brulée, et une amalgame d'épices. Tournant autour de son chaudron en faisant des signes simili-incantatoires, Bubba n'hésitait pas a y mettre tout ce qu'il souhaitait, tendant la main vers les ingrédiants et...les...objets, qui traînaient par la.

Horrifié, Kaito fixa un moment Alucard, qui regardait son Panda gouter et regouter a sa mixture comme s'il avait faim a en mourir. Bubba annonça finalement que le "repas" était prêt par un grognement, et Alucard tendis un bol aux deux étudiants ainsi qu'a Kempachi, qui refusa.


*Rahh..J'aurais du lui manger ses réserves pour qu'il ne puisse pas S'évader de cette torture...Bon...Après tout, les panda ne sont pas carnivores...Il a pas du mettre des animaux bizzares dans son truc ou quelque chose de vivant...*

Kaito offrit un joli regard noir a Kempachi qui se délectait tout particulièrement de sa nourriture qu'il devinait ne pas être L'auteur. Il regarda a nouveau son bol, des petits trucs flottant quelques fois a la surface pour redescendre, ce qui était tout a fait dégoutant, avant d'observer son homologue étudiant Shinrei, qui observait son assiètte avec un profond dégout.

Plongeant finalement une cuillère dans le bol, il regarda un instant Alucard et Bubba manger a n'en plus finir, puis plongea la fournée dans sa bouche. Jamais ses papilles n'avaient goûter telle chose. Ça avait la même texture que de l'eau, avec des petits moments ou la texture se mélangeait pour devenir soit solide, soit fibreuse, soit piquante. La mixture avait un gout tout a fait infâme, le paradis des épices y étant compris, il n'arrivait pas trop a savoir quel saveur se démarquait le plus du mélange.

Après avoir avalée la première cuillérée, aux regards étonnés de Shinrei et amusé de Kempachi, le ventre de Kaito se contracta a mesure ou il passa une main dans sa bouche pour y retirer un morceau de bois brûlé, d'environ 5 centimètres de long, et assez aminci qu'il regarda un moment en déglutissant sa gorge. L'élève passa finalement le bâtonnet entre ses dents comme cure-dent pour y déloger les morceau d'herbe qui y était inclus. La bouche semi-ouverte, regardant autour de lui, il ajouta simplement :


-"C'est heu...Très spécial comme gastronomie... "

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Lun 11 Sep - 21:37

Bubba s'était beaucoup amusé en mixant tout un tas d'aliment dans ce plat creux et rouillé... Si seulement on pouvait appeler ça des aliments... Monsieur le Panda ramassait évidemment tout ce qui traînait: de la brindille à la boussole, en passant par les morceaux de caoutchouc et les animaux crevés. Autant dire que la couleur de la mixture n'était en aucun cas attirante, voir plutot répugnante. De plus, l'odeur qui s'en dégageait était forte et nauséabonde, seul celui qui l'a préparer pouvait y résister... Remarque, on pouvait ajouter le maître à cette liste...

Alucard profitait apparemment du spectacle, et du repas. Sans oublier de se reservir anarchiquement en même temps que son Pandawan, tout en buvant le surplus de sauce à la cuillère, voir au bol... Les vêtement du Juunin étaient de plus en plus crasseux, et les tâches qu'il y faisaient risquaient de ne point pouvoir s'effacer, la seule solution: Bubba le Lessivier ! Haha, encore une tâche amusante pour l'animal qui n'allait pas s'ennuyer en rentrant de mission !

Personne ne voulut de cette nourriture, mais seul Kempachi n'en prit pas. Il avait en réserve ce qu'il appela une ration de survie, comme si le plat du panda les enverrait à la mort... Même pô vrai !
Kaito tenta une bouchée, succulante vu son regard plein d'étonnement. L'Uchiha sembla apprécié, il sortit d'ailleurs un joli compliment que le panda ne manqua pas de relever intérieurement :


-"C'est heu...Très spécial comme gastronomie... "

Biensûr quand on y regarde sérieusement, c'est pas vraiment un compliment, mais le panda s'en contrefichait.
Shinrei, quant à lui, ne disait rien mais n'en pensait pas moins ! Le Ninja Elémentaire mit du temps à poser son regard sur l'onctueuse mixture, ses yeux révulsés par l'odeur le dissuadant de les placer au dessus.
Pendant ce temps, Alucard avait quasiment terminé la marmitte avec Bubba. Tous deux mangèrent donc la totalité du récipient, au grand mécontentement du médecin. Mais ça, il ne le savait pas encore...

Une heure plus tard, les Ninja de Kumo s'étaient tous installés sur leur sacs de couchage. Chacun dans le sien, Bubba s'était réservé le post de Garde Nocture, mais Kaito préféra le surveiller...
Kempachi lui, semblait s'endormir sans trop de soucis, vérifiant que Kaito ne s'en aille pas pioncer en laissant la sécurité au panda seul... Shinrei semblait affamé, et Alucard se tortillait dans tous les sens.
Son estomac lui faisait un mal de chien.


*Merde... Pourquoi j'ai mangé c'truc ?! Faut être dingue !*
*Et ce p'tit con de Kempachi qui bouffait ses sandwich.... ils devaient être paradisiaques... Il doit bien dormir lui... Argh !*


Le Juunin en boule produisait de drôle de bruitage. Son ventre ne supportait pas vraiment les "aliments" tombés à l'intérieur. La digestion allait prendre du temps.

*Je peux même pas me soigner... Je n'arrive pas à bouger mes bras... Boarg...*
*Attends Alu... t'es sûr qu'il n'y a rien qui puisse te soigner... ?*


Les pensées du médecin étaient de plus en plus désespérée, et à la recherche d'un quelconque espoir en même temps. Il voyait son panda sautiller partout, lui non plus n'avait pas mal. Il était surement habitué à ce genre d'alimentation étrange et insolite. Ils mangent pas des bambous d'habitude ?

*Faut bien que je trouve un moyen... Flûte de Zut de Crutte ! Ha non c'est pour bientôt la Crutte... Argh...*

Alucard se leva en sursaut et s'en alla de par les bois. Il se cacha pour ne pas ennuyer les autres ninja, et pour Crutter en paix... Faut le dire.
Le délicat bruit aqueux de cette substance coulant sur les feuilles oranges et mortes de la forêt était amortis par la mousse auparavant verte du sol natureux et maintenant engrainé. Autant dire qu'il allait y avoir une belle floraison l'été prochain !


*Je peux pas passer une nuit comme ça... *
*Oui ! Biensûr ! J'étais en train d'apprendre la Régénération quand je suis parti ... Mais j'ai rien essayé encore... Ca doit pas être si compliqué, c'est une technique de base. La première je crois, celle qui est recquise pour toutes les autres...*


Quand Alucard entrait dans la médecine, son sérieux s'emparait de son corps et de son esprit. Il ne réfléchissait plus qu'à ça, mettant toute sa réflexion à la recherche d'une solution. D'habitute, il devait se concentrer pour malaxer son chakra. La médecine requiérait une concentration importante. Pour soigner quelqu'un il ne fallait pas faire d'erreur. Là, il pouvait se permettre un ou deux égarements, son estomac ne sentirait rien de plus de toute manière.

*Je me souviens que Kimimaro m'a fait faire un exercice étrange récemment... Je devais faire briller ma main de chakra, sans passer par l'intérieur du bras... J'ai réussi en le faisant passer au dessus. En le relâchant à l'extérieur, et en le recaptant par la suite, une fois la barrière passée...*
*Ca doit être le même principe... enfin je l'espère... Je dois atteindre mon estomac, et commencer à appliquer un chakra malaxé soigneusement sur les parois de celui-ci. Je devrais pouvoir ainsi réparer les dommages et aider à la digestion... Argh merde ! Ca reprend.*


Je vous passe la description...
Hop, il est de retour pour la réflexion, ayant terminé la déjection... oups.


*Bon concentrons nous...*

Alucard ferma les yeux et visualisa l'intérieur de son corps. Son chakra ciruclant librement dans celui-ci, parcourant entièrement ce dernier... Par sa volonté et quelques signes vus dans un livre récemment, il parvînt à contrôler ce chakra. Et à le diriger vers l'estomac.

*Maintenant, je fais une couche autour des parois...*

Alucard malaxait en même temps son chakra. Il faisait en sorte qu'il soit constamment régénéré, afin qu'il puisse agir parfaitement sur les blessures internes. Il malaxa son chakra de façon à ce que cela ressemble à la technique de guérison qu'il connaissait...
En quelques instants, les parois de son estomacs étaient recouvertes de trois couches de chakra régénérant. Les cellules de l'organe se multiplièrent, retrouvant leur nombre initial. Cependant, plus cela allait, plus le Juunin semblait en payer les frais...
Cette technique de régénération devait prendre pas mal de la vitalité de son utilisateur.

Au bout de quinze minutes, le médecin s'était totalement régénéré l'estomac, et s'était soigné de l'indigestion... Par contre, il ne put se déplacer jusqu'au camp et s'endormit dans les bois, épuisé...


[Alucard: +3xp et Régénération apprise]

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Mer 13 Sep - 12:58

Suite à ce spectacle plus que dégoûtant, chacun regagna son sac de couchage. Le ventre remplie, je m’installai chaudement dans mon duvet près du feu. Je lançai un regard sur chacune des personnes de l’expédition. Chacun s’installait également, mais avec une drôle de tête. Je supposai que leur ragoût n’était pas si facile à digérer que ça. Je levai la tête et la posa sur mon sac de voyage qui servirait d’oreiller pour cette fois. La lumière que dégageait le feu éclairait les arbres nous couvrant. On ne voyait d’une fine partie de la voûte céleste, mais cela me suffisait pour me bercer. Sans me soucier d’autre chose, je m’endormis doucement…

¤ Yoruichi ¤
« … Kempachi… Kempachi… »

C’était la voix de Yoruichi. Je la voyais allongée sur une plage, en train de bronzer. Je ne pus que sourire face à cette attitude. Mais en m’approchant, le rêve semblait tourner au cauchemar. Du sang coulait abondamment de son abdomen, une plaie ouverte due à un Katana.

« NOOOOOON… »

Je soulevai sa tête ensanglantée, et lui fit un bandage du mieux que je le pus. La douleur que mon cœur lançait, était semblable à des coups de poignard. Mes larmes coulèrent sans que je puisse les retenir. Elle essaya de me parler :

¤ Yoruichi ¤
« Je…T’aime… »

Dit-elle dans un dernier soupir. Ma colère me fit hurler le plus fort possible. La pire de mes craintes s’était finalement réalisé. Je tenais entre mes mains la seule personne qui pouvait m’apporter la sécurité qui me rendait heureux. Mes poings se crispèrent, serrant du plus fort que je le pus. C’est alors que j’entendis un bruit de pas derrière moi. Plein de hargne et de colère, je fis volte face afin de voir mon agresseur.

¤ Bubba ¤
« AHAHAHAH… Je te l’avais dit, que je me vengerai ! MOUHAHAHA »

Devant moi, se tenait Bubba en Armure Ninja tenant deux Katana. Le problème c’est qu’il mesurait près de deux mètres !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


« Alors, c’est toi le démon qui a provoqué cette guerre ? »

¤ Bubba ¤
« Je vais te réduire à néant ! MOUHAHAHA »

C’est alors qu’il lança son attaque. Il fonça sur moi en prenant une garde de Shinobi. Je réussis à esquiver son attaque en roulant sur le côté. Puis, c’était à mon tour, je lançai mon coup de pied ravageur dans la face de ce monstre, qui fit 3 pas avant de s’écrouler.

* Ma vengeance est accomplie !*

Soudain contre toute attente, Alucard arriva. A ce moment, l’espoir me revint. Il était spécialiste des jutsus médicales. Il pouvait soigner Yoruichi. Au lieu de ça, il me regarda plein de haine et me lança :

¤ Alucard ¤
« Alors voilà comment tu traîtres mon meilleur ami ! Je connais Bubba depuis plus longtemps que toi ! Il était comme mon frère et toi tu l’as tué ! »

Soudain, il saisit une fiole de son sac, à la couleur rouille, avant de la verser dans la bouche de Bubba.

¤ Alucard ¤
« Tiens, bois ton potage mon ami… Il te soignera ! »

C’est alors que le sol commença à trembler. Bubba hurla un cri roc avant de se réveiller. Il se redressa et écarta les bras en hurlant toujours.

*Mais qu’est-ce qui se passe ?*

Il commença à prendre de l’envergure, grossissant à vue d’œil. 2 mètres, 3 mètres… Il semblait ne plus s’arrêter. Alucard riait au éclat. Il était posait sur l’épaule de Bubba qui mesurait au moins 4 mètres de large. En tout, il devait mesurer 20 mètres de haut. Alucard hurla alors :

¤ Alucard ¤
« ECRASE-LE, BUBBA ! ECRASE-LE !!! »

Le panda fit un pas et me rattrapa rapidement. J’étais en train de fuire, courant désespéramment sur la plage quand un chaudron me fit tomber. Le panda posa doucement son énorme pied sur ma cage thoracique. Je sentais mon ventre faire du Yoyo et cela me perturbait beaucoup.

* Comment un monstre de 20 mètres de haut, fait-il pour juste poser son pied sur mon torse sans m’écraser ?*

¤ Bubba ¤
« Nirk… Niark…Nark… »

« Mais… Qu’est-ce que… »

Je levai ma tête et compris que Bubba sautait sur mon torse. J’étais à côté du feu, dans mon sac de couchage avec Bubba qui sautait sur moi comme sur un trampoline.

« RAH… Saloperie ! »

Je sortis mon Fuma Shuriken, attacha le panda dessus grâce à une corde. Puis, de mon sac de couchage, je balançai le Shuriken. Le système Fuma, panda tournoyait dans les airs. Le pauvre panda hurla de peur, il devait faire 6 tours sur lui-même en une seconde. Puis, il fallait s’en douter, il vomit toute sa soupe à quelque encablure du camp. De loin, on aurait dit un feu d’artifice tellement ça partait de partout. Puis le Fuma se planta dans un arbre à 10 mètres du sol. Le panda secouait par ce voyage en tourniquet volant, ne bougea pas trop, me laissant enfin tranquille. Je me remis confortablement dans mon sac et me rendormis. Le reste de la nuit se passa bien pour moi car je me réveillai qu’au petit matin. Bubba était toujours sur mon Fuma planté dans l’arbre à 15 mètres de nous, visible par tous. Il semblait dormir…

Je réveillai Kaito, Shinrei et quand je voulus le faire avec Alucard, j’eus la grande surprise de ne voir personne dans son sac.

* Bah, il doit sûrement chasser ou chercher son panda…*

Je préparai le petit déjeuner en baillant. Kaito et Shinrei étaient toujours dans leur matelas douillet et chaud. Après un bon 10 minutes, le petit déjeuner était près, enfin surtout le café… Vu que l’on avait rien pour le petit déjeuner.

« On s’arrêtera au village relais afin de prendre des provisions… Normalement, on sera au village de Kawaga en fin d’après midi. Là-bas, on aura de quoi dormir, manger et boire… Au faite, vous avez vu Alucard ? Ca va faire 20 minutes qu’il n’est pas là… »

Je commençai à m’inquiéter alors que je savais pertinemment qu’il était le meilleur de nous tous, à survivre. Le problème c’était de savoir quelles lubies il lui avait pris de partir…

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Ven 20 Oct - 15:14

Au bout de 5 minutes de recherche, je tombais enfin sur Alucard. Celui-ci était en train de dormir paisiblement, près d’un mont d’une substance assez répugnante. Des mouches voletés de-ci de-là autour d’Alucard et s’est avec une main devant la bouche de je le secouai.

« Woh ! Allez réveil toi ! Mais qu’est-ce que tu foutais ? On a déjà assez de retard comme ça. On doit arriver au village en fin de journée alors remue-toi ! »

Alucard émergea un peu perdu mais aussi un peu gêné. Dés qu’il fut près, nous pûmes enfin nous mettre en route pour le village Kawaga. La route dans ces contrées était tout simplement merveilleuse et changeait du climat un peu montagnard de Kumo. Ici, il y avait des longues routes entourées de forêt étincelante de verdure et de vie. Nous suivîmes un cours d’eau qui menait à un petit village où nous pûmes prendre des provisions et nous assurer du bon itinéraire que nous prenions. La matinée se passa très tranquillement, rien ne venait perturbé notre périple et au bout d’une journée de marche nous arrivâmes enfin dans la contrée de Kawaga.

Le village en lui-même était paisible et assez petit. Les maisons étaient toutes en bois et le seul bâtiment en pierre était un immense monastère. C’était ici que nous devrions trouver des indices concernant la relique. En nous approchant, on put voir l’inscription :


Confrérie de la sainte rose

« Nous y sommes… C’est ici que nous devrions trouver refuge et aussi informations sur le grimoire… »

Sans hésiter, je toquai à la grande porte de bois. Une petite fenêtre s’ouvrit laissant juste la place pour un visage.

« Heu…Excusez moi de vous déranger, nous sommes des Shinobis de Kumo et demandons refuge pour la nuit. »

La petite fenêtre se referma dans un claquement sec ce qui m’interloqua.

* Les visiteurs sont vraiment chaleureusement accueillis ici…*

¤Moine¤
« Cela fait longtemps que nous n’avons pas vu de soldat dans le coin. Il faut que je prévienne le régisseur de notre confrérie que nous avons des hôtes pour la nuit. Suivez-moi… »

Nous avançâmes dans le cloître intérieur passant sous une série d’arcane. L’architecture était tout à fait ancestrale et en même temps magnifique. Le jardin principal était au centre, avec une fontaine en forme de statue et un grand plan de plante. Après plusieurs mètres de marche dans les longs couloirs, nous arrivâmes devant une porte de bois plus petite. En l’ouvrant, je compris que nous étions dans la salle principale. On pouvait voir au loin un bureau ou un vieil homme écrivait paisiblement. De droite à gauche se trouvaient des longues tables, avec de-ci de-là quelques moines en train de lire. Le moine s’approcha du vieil homme assis, nous laissant sur le seuil de l’entrée. Il lui chuchota à l’oreille avant de revenir vers nous.

¤Moine¤
« Le père supérieur vous souhaite la bienvenue dans ce temple. On vous fournira une chambre et un repas chaud. Le repas sera servi ici, à 20h… Si vous voulez bien me suivre, je vais vous montrer vos chambres…Et pendant que j’y pense, les animaux sont interdits dans nos locaux… »

J’émis un gloussement en regardant la tête de Bubba et Alucard qui étaient traits pour traits identiques. Dégoûtés… Pendant que nous marchions dans les couloirs, je ne pus m’empêcher de demander :

« Excusez-moi, mais il m’a semblait que l’ordre de la Sainte-Rose était une communauté de néophyte… »

¤Moine¤
« Certes, cet établissement a servi autrefois cette cause. Mais en ces jours difficiles, nous préférons prêcher la voix du tout puissant. »

« Avez-vous conservé des livres sur cet ordre ? »

¤Moine¤
« Ooh… Ma foi, je pense. Nous en parlerons au père supérieur, il pourra certainement vous répondre mieux que moi… Nous y voilà. Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, je vais retourner à mes occupations… »

« Merci… »

Nous avions donc 4 chambres assez simples. Un lit et c’est à peu près tout… Je posai mon sac sur le lit et allait voir le reste du groupe. Kaito et Shinrei débarrassaient la poussière sur leurs couvertures et installaient leurs affaires. J’entrais dans la chambre d’Alucard et lui dit :

« Alors pas mal le palace ! En tout cas, je pense que la nourriture sera un peu plus mangeable que hier soir… Au faite, qu’est-ce que tu vas faire pour Bubba ? »

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Lun 23 Oct - 18:30

¤Moine¤
« Le père supérieur vous souhaite la bienvenue dans ce temple. On vous fournira une chambre et un repas chaud. Le repas sera servi ici, à 20h… Si vous voulez bien me suivre, je vais vous montrer vos chambres…Et pendant que j’y pense, les animaux sont interdits dans nos locaux… »

Alucard et Bubba eurent une réaction identique et instantanée. Le dégout se lisait sur leur visage figé par la surprise. Le Juunin se ressaisit en ce pinçant la cuisse, et réveilla ensuite son animal. Le médecin était tellement déçu qu'il n'écouta guère les questions de son accolyte, se laissant porté par ses pas à travers les lieux d'une sereineté désagéable.
Le moine leur montra leur chambre, Alucard y entra et commença à y déposé ses affaires, de façon ordonnée. Il rangea dans son manteau ce qui lui importait le plus et laissa le reste dans l'armoire de la pièce.

C'est alors que Kempachi entra.


« Alors pas mal le palace ! En tout cas, je pense que la nourriture sera un peu plus mangeable que hier soir… Au faite, qu’est-ce que tu vas faire pour Bubba ? »

"T'appelles-ça un Palace ? Je trouve cet endroit bien glauque. Mais bon, c'était nécessaire... Pour ce qui est de la nourriture, je pense avoir le plus souffert dans l'équipe."

Alucard toussa à cause de la poussière que dégagea un coussin secoué par ses mains, et reprit:

"Pour Bubba, je vais le mettre dehors et le faire raccompagner par un clone au village. D'ailleurs..."

Alucard enchaîna les signes du clonage, une fumée apparut et se dissipa sous la légère brise qui s'infiltrait par les cloisons non parfaite d'étanchéité. Le second médecin attrapa Bubba dans ses bras et se tourna vers son identique.

"Bubba, tu vas rentrer à la maison, la présence des animaux supérieures n'est pas la bienvenue... Tu comprends, ils sont jaloux."

Le Juunin afficha un clin d'oeil à son animal qui acquiesa légèrement et partit dans les bras du clone.
Alucard attrapa alors la porte et fit signe à Kempachi de sortir. Celui-ci ne tarda pas, et le médecin suivit.
Les deux Juunins marchaient alors dans les couloirs. Ceux-ci étaient lugubres et sombres. Normal, étant donné la nuit tombée, mais l'osbcurité semblait tout de même naturelle. La pierre utilisée donnait un aspect glacial, et ceux qui y habitaient l'étaient tout autant. Alucard se tourna enfin vers son ami, et commença l'ébauche d'une discussion.


"Kempachi, Je n'ai pas lu le rapport de mission, ou du moins son introduction. Pourquoi nous trouvons-nous dans ces lieux ? Si je dois t'aider j'aimerais en savoir les raisons."

MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   Lun 23 Oct - 22:56

Alucard était en train de mettre en place ses affaires dans la minuscule chambre. Il semblait assez en colère de la qualité des chambres mais surtout de la remarque du moine.

¤Alucard¤
« Pour Bubba, je vais le mettre dehors et le faire raccompagner par un clone au village. D'ailleurs...Bubba, tu vas rentrer à la maison, la présence des animaux supérieures n'est pas la bienvenue... Tu comprends, ils sont jaloux. »

« Bah, laisse tomber… Tu ne vas pas faire marcher ton clone pendant la nuit à travers ce village et la forêt. Ce ne serait pas très prudent pour sa sécurité… Laisse va. De toute façon je pense que les portes sont maintenant fermées et nous risquons de repartir demain si bien… »
Alucard empoigna la porte et me fit signe de sortir. Il venait de froncer les sourcils signe qu’il ne devait pas trop comprendre le pourquoi. Nous marchâmes dans les couloirs en attendant le repas de huit heures.

¤Alucard¤
« Kempachi, je n'ai pas lu le rapport de mission, ou du moins son introduction. Pourquoi nous trouvons-nous dans ces lieux ? Si je dois t'aider j'aimerais en savoir les raisons. »

« Oui, c’est vrai que ça s’est fait un peu sur des chapeaux de roue. En faite, nous sommes ici pour retrouver un ouvrage, écrit par un moine de cette abbaye, il y a assez longtemps. Il cherchait la relique que nous cherchons. A savoir, les reste du duel entre Kakashi, premier Raikage, et un brigand. Durant ce duel, Kakashi a utilisé pour la première fois le Chidori et a pulvérisé son adversaire, ne laissant que son Katana. Voilà pourquoi cet objet a de la valeur. »

« Quoiqu’il en soit, le moine en question, qui a retracé les événements, est mort dans cette abbaye. Le livre qu’il a écrit, retrace toute l’histoire de Kumo, depuis le premier Raikage à Kimimaro Sama. En y repensant, cet ouvrage a beaucoup plus de valeur que le Katana… »


Nous arrivâmes dans le cloître intérieur au niveau de la statue et de la fontaine. On pouvait voir le ciel parsemé d’étoiles brillantes. Il faisait moins froid que dans les montagnes et le début de l’automne était particulièrement agréable.

« Si le livre est ici, nous aurons déjà pas mal réussi cette mission. La relique sera le bonus. Nous demanderons au père supérieur pendant le repas s’il a cet ouvrage. Si le moine est mort ici, il y a des grandes chances pour que son livre le soit aussi. D’ailleurs je crois qu’il est l’heure…»
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission de rang C : Le reliquaire oublié   

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mission de rang C : Le reliquaire oublié
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-