Partagez | 
 

 Entraînement de Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Entraînement de Naoki   Sam 8 Mar - 1:16

[Bibliothèque de Konoha Arrow]

Naoki ouvrit une porte, la porte d’une salle d’entraînement qui était destinée aux élèves de son sensei Botan. La pièce était munie de mannequin en bois et de sac de sable pendus au plafond mais également d’une étagère remplit de livre sur les techniques de base. Le garçon ne se sentait pas très à l’aise dans ce bâtiment destiné aux étudiants alors qu’il était Genin. Pourtant, c’était ce que l’ami de son père lui avait conseillé de faire.

***


Naoki entra dans les bâtiments de l’académie et grimpa directement au premier étage. Il savait exactement où il voulait aller : premier couloir à gauche, puis la seconde à droite et il toqua à la troisième porte sur la gauche. N’attendant aucune réponse, il rentra directement dans la pièce qui était le bureau de son sensei mais qui restait désespérément vide. Très bien, Botan n’était pas ici donc il n’y avait plus qu’une autre possibilité. Le jeune Genin continua jusqu’à la fenêtre au fond du couloir. Il l’ouvra et saisit machinalement la gouttière qui se trouvait non loin à droite. Il grimpa avec agilité sur le toit pour découvrir, sans étonnement, son sensei qui était en train de fumer une cigarette et qui le vit arriver avec son habituel air moqueur.

[Botan] « Tu sais, devenir Genin ne signifie pas que tu dois revenir ici en heures sup. mais au contraire que tu n’as plus besoin de venir ici. »
[Naoki] « Je sais. A vrai dire, je reviens juste de la bibliothèque. Je cherchais à apprendre le Kaï et la permutation mais je n’ai pas réussit à comprendre ce qui était écrit. »
[Botan] « Ce ne sont pourtant pas des techniques très compliquées, si seulement tu n’avais pas sécher les cours sur la permutation pour une quelconque mission que t’as donnée une petite fille habillée en blanc. A propos, on m’a dit avoir vu quelqu’un répondant à ce signalement dans la forêt interne de Konoha.
[Naoki] « C’est vrai ! Je vais la chercher tout de suite alors. »
[Botan] « Attends !!! Qu’est-ce que tu feras si on t’attaque avec un genjutsu pendant que tu l’a cherchera ? »
[Naoki] « Et bien… Je ne sais pas. »
[Botan] « Très bien… Je t’interdit de voler à la rescousse de qui que ce soit tant que tu ne maîtrisera pas la Permutation et le Kaï. En plus, tu n’as aucune excuse pour le Kaï : tu as déjà suivit un cours pour cette technique mais tu ne l’a maîtrise toujours pas. Je sais que tu n’es pas doué pour ce qui concerne le Genjutsu mais sans ces deux techniques de base, tu ne peux affirmer être un vrai Genin. Ton père te l’a dit : tu dois devenir sans faille. Ton niveau n’est pas à la mesure de ton potentiel. Cette fillette t’a tellement obnubilé que tu as relâché ton entraînement ; quelle est notre devise ? »
[Naoki] « Pas de talents sans entraînements, mais dans ce cas aidez moi à apprendre ces deux techniques ! Comment dois-je m’y prendre ? »
[Botan] « Entraînes toi seul, je t’autorise à utiliser ton ancienne salle de classe. Je ne te dirais rien pour la Permutation : tu n’avais qu’à ne pas sécher les cours. Et pour le Kaï, tu es tellement mauvais que je pourrais t’expliquer des heures et des heures comment faire que tu n’y arriverais pas plus. Tu sais, ce n’est pas facile de s’abaisser à ton niveau. »

Il existe de ces phrases qui sont tabou pour certaine personne, Botan venait d’en dire une. Naoki s’en alla plein de colère. Il descendit du toit aussi facilement qu’il y étais monté, avec une certaine détermination en plus et laissant seul son sensei qui rigolait discrètement.

***


Sa détermination n’avait pas faillit une seule seconde. Il retrouva son ancienne salle d’entraînement. Naoki avait envie de frapper tous les objets prévus à cet effet mais il n’était pas venu ici pour se défouler. Le nouveau Genin s’assit en tailleur en plein milieu de la pièce. Avec un impressionnant calme, froid comme une statue, n’importe qui aurait pu croire qu’il était en plein exercice de méditation alors qu’en réalité, il se mordait le bout de la langue, le plus fort possible pour connaître la limite du supportable de la douleur.

Naoki se rappelait des bases pour apprendre le Kaï : la douleur et la volonté. Sa douleur à la langue était déjà assez dissuasive, mais les dents ne se desserrèrent pas, il fallait aller encore bien plus loin. Le goût du sang commença à apparaître dans sa bouche et seulement maintenant il relâcha sa mâchoires. Désormais, il estimait connaître le seuil de douleur à atteindre. Quoi qu’il en soit, il venait de faire un petit pas ; il savait qu’il restait encore un long chemin avant de maîtriser cette technique d’auto-mutilation. Ce qu’il venait de faire à cet instant lui serait sûrement encore impossible à reproduire dans le feu de l’action d’une mission. Il y avait encore du chemin…


Dernière édition par Naoki le Ven 28 Mar - 20:23, édité 3 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Sam 8 Mar - 18:07

Comme me l’avait demandé mon père, je me rendis à l’académie. Je devais remettre une lettre à un homme. Mon père ne m’avait pas dit son nom mais il m’a dit que cette lettre pourrait jouer un role essentiel pour mon apprentissage. Une fois arrivais dans l’académie, je me dirigeais vers le comptoir.

[Oni] « Excusez-moi. Je dois remettre cette lettre à un homme se trouvant ici. »

[Femme] « Faites-moi voire. Hmm Je vois. Alors prenez l’escalier de gauche et c’est la dernière porte à gauche. »

[Oni] « Merci. »

Après avoir monté les escaliers, je me retrouvé dans un couloir ou beaucoup d’agitation y régner. D’abord une classe de petite section, pas la peine de dire le bruit que font les gosses. Ensuite il semblait y avoir une ou deux salles occupé par des entrainements. Je ne m’occupais pas de ces salles pour donner le plus vite possible la lettre et pouvoir allez m’entrainer à ce mystérieux jutsu. Je me trouvais devant la porte que m’avais indiqué la secrétaire, après quelque toc une voix me fit signe de rentrer.

[Oni] « Bonjour. Mon père, Tenshi Jigoku m’envoie pour vous donner cette lettre. »

[ ? ? ?] « Tenshi ? Une vieille connaissance avec laquelle j’ai vécu beaucoup de moment. Donne-moi cette lettre. »

Après quelque longue minute il reprit la parole.

[ ? ? ?] « Je vois. Je dois un grand service à ton père. Le problème c’est que je suis énormément occuper avec mon élève et il se peut que… »

[Oni] « Que se passe t-il ? »

[Botan] « Bon après tous. Je suis Botan, professeur de l’académie de Konoha. Enchanté. »

*Un prof ? Il ne m’avait pas parlé de cela. *

[Botan] « Je vais faire court. Ton père souhaite que je m’occupe de ton apprentissage pendant son absence mais j’ai déjà beaucoup à faire avec mon élève et d’autre affaire d’administration. Je vais donc te donner un simple coup de main. Mon élève s’entraine en ce moment à côté dit lui que c’est moi qui t’envoie et que tu souhaite t’entrainer. Malgré son jeune age il comprendra. Mon élève est genin alors ne fait pas de bêtise et écoute-le attentivement. »

[Oni] « Quel age a-t-il ? »

[Botan] « 13 ans. Maintenant va, il se trouve dans la salle d’en face. »

*Un genin de 13 ans. Je vais m’entrainer avec lui,il ne devrait pas avoir une grande différence de niveau vu mon expérience.*

Après avoir franchi la porte de la salle de Botan, je fis quelque pas pour atteindre la salle d’entrainement. Je poussais un peu la porte pour voire ce que faisait le genin, celui-ci semblait ce concentrer. Je fis le minimum de bruit pour ne pas le déranger.

[Oni] « Bonjour. Je suis Oni, je viens m’entrainer avec toi. »

Lorsqu’il se retourna je vis un petit fil de sang coulait de sa bouche.

[Oni] « Qu’es que tu fais ? T’est malade de te mordre la langue. »
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 9 Mar - 1:15

Naoki recommença à se concentrer, il lui fallait sentir cette douleur une nouvelle fois, pour l’analyser, pour la mesurer et apprendre à la reproduire. Il entendit la porte s’ouvrir doucement et quelqu’un entrer discrètement. Il se demandait jusque quand cette personne allait l’observer là. Certes, elle n’avait pas fait beaucoup de bruit mais la pièce était complètement silencieuse avant l’arrivé de l’inconnu. De plus l’ouverture de la porte avait créé un léger courant d’air à peine perceptible.

[Oni] « Bonjour. Je suis Oni, je viens m’entrainer avec toi. »

Il avait enfin indiqué sa présence. Naoki se leva et se retourna pour voir qui on lui avait envoyé pour s’entraîner avec lui. Avant même qu’il pu dire quoi que se soit, l’autre garçon parut horrifié.

[Oni] « Qu’es que tu fais ? T’est malade de te mordre la langue. »

Naoki comprit pourquoi il s’inquiétait tant et essuya rapidement le sang qui coulait de sa bouche. Maintenant qu’il était un peu plus présentable, il se demandait pourquoi on lui avait dit de venir s’entraîner avec lui. Naoki n’aimait pas vraiment s’entraîner avec des inconnus comme cela. Cette méfiance venait de son secret : il ne voulait pas que quelqu’un puisse voir ses véritables capacités. Cependant, il pensait que Botan lui avait donné un coup de pouce en demandant à cet étudiant de se joindre à lui.

[Naoki] « Salut ! Je m’appelle Naoki. Ne t’inquiète pas pour ça, ça fait partit de mon entraînement. Es-tu un spécialiste du Genjutsu ? »

Naoki ne voulait pas en dire plus pour l’instant, si jamais l’étudiant était spécialisé dans le Genjutsu alors il lui serait très utile pour apprendre le Kaï, sinon il ne voyait pas bien ce qu’il pouvait faire là.

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 9 Mar - 14:38

[Naoki] « Salut ! Je m’appelle Naoki. Ne t’inquiète pas pour ça, ça fait partit de mon entraînement. Es-tu un spécialiste du Genjutsu ? »

*De son entrainement ? Quel genre d’entrainement necessite de se mordre la langue à sang ?*

[Oni] « Non désolé je ne suis pas expert en genjutsu mais je peux tout de même t’aider. »

Le visage de Naoki prit une toute autre allure, celui-ci attendait la réponse que je devais donner.

[Oni] « D’après ce que j’ai vu, tu dois ressentir une certaine douleur pour te mettre en situation. N’est ce pas ? »

D’un signe de tête, le jeune homme affirma ma théorie.

*Le fait qu’il m’ait demandé si j’étais un spécialiste du genjutsu prouve qu’il ne l’est pas lui-même. Le jutsu doit donc être un jutsu de protection comme le Kai ou la permutation. Pour la permutation, il ne faut pas de genjutsu il apprend donc le Kai.*

[Oni] « Tu sais pour apprendre une technique comme le Kai, il est nécessaire d’être pris dans la peur ou la douleur comme tu le faisais. Mais tu n’es pas obligé de te l’infliger. »

Je pris place à terre et me mis en position de concentration. La base de n’importe quel apprentissage de jutsu est la concentration. De plus dans ce cas, elle peut être d’une grande aide.

[Oni] « Je t’explique. Mon père est chuunin dans le village. Il m’a enseigné beaucoup de chose mais je peux te dire que la plus importante pour le moment est la concentration. Elle m’a permise de maitriser mon don malgré les multiples tortures que me faisait endurer mon père. Dans ton cas je pense quel peut te servir à te souvenir d’une douleur ou encore d’une peur. Comme cela tu n’auras plus besoin de t’infliger un tel traitement. »

Quelques minutes passèrent et Naoki n’avait toujours pas bougé, il réfléchissait.

[Oni] « J’ai rencontré ton sensei, Botan. Il m’a dit que tu étais Genin, tu es donc mieux gradé que moi mais sache que je ne suis pas un simple étudiant comme les autres. J’ai suivi un entrainement spécial avec mon père alors je pense que nos niveaux ne sont pas très différents. »

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 9 Mar - 23:22

[Oni] « Tu sais pour apprendre une technique comme le Kai, il est nécessaire d’être pris dans la peur ou la douleur comme tu le faisais. Mais tu n’es pas obligé de te l’infliger. »

Oni avait percé à jour le jeune Naoki. La technique qu’il cherchait à maîtriser était bel et bien le Kaï. En réalité ce n’était pas très impressionnant d’avoir deviné cela : il n’y avait pas cinquante techniques d’auto-mutilation qui permettait de lutter contre le Genjutsu. Il fut plus surprit par les conseils que l’étudiant lui donnait généreusement. Le Genin essayait de se rappeler le cours qu’il avait suivit il y a de ça six mois, avec Yamanaka-sensei.

Il se rappelait de l’entrée du Jounin, comment elle avait inscrit son nom au tableau : Ino Yamanaka. Elle avait tout de suite annoncé la couleur en disant qu’il n’y aurait rien à recopier, preuve d’un cours très pratique. Ce qui fut confirmé par une démonstration d’un Genjutsu sur un élève perturbateur. Naoki n’oublierait jamais les deux points les plus importants pour se libérer d’un Genjutsu, d’un côté, la connaissance de la réalité, la volonté et la confiance en soi et de l’autre, la souffrance, la libération violente d’énergie.

Mais ce que l’étudiant lui disait n’avait pas de cohérence avec le vieux cours dont Naoki avait un peu de mal à se rappeler. Oni affirmait que la souffrance n’était pas quelque chose de nécessaire et le Genin avait plus confiance en un Jounin qu’en un simple étudiant.

[Naoki] « Effectivement, je cherche à apprendre le Kaï. Mais j’ai déjà suivit un cours sur cette technique et le Jounin a dit que la douleur était le point clé pour réussir cette technique. Donc je crois que je vais m’entraîner seul si ça ne te dérange pas. Puisque tu ne sais pas pratiquer le Genjutsu, je n’ai pas besoin de ton aide.»

[Oni] « Je t’explique. Mon père est chuunin dans le village. Il m’a enseigné beaucoup de chose mais je peux te dire que la plus importante pour le moment est la concentration. Elle m’a permise de maitriser mon don malgré les multiples tortures que me faisait endurer mon père. Dans ton cas je pense quel peut te servir à te souvenir d’une douleur ou encore d’une peur. Comme cela tu n’auras plus besoin de t’infliger un tel traitement. »

Ainsi donc, Oni pensait que la concentration pouvait pallier la douleur. Naoki pensait qu’il devait parler de la fameuse concentration de chakra dans un point du corps pour créer une souffrance. Ceci dit le procédé restait néanmoins douloureux, la preuve que l’étudiant se trompait.

[Oni] « J’ai rencontré ton sensei, Botan. Il m’a dit que tu étais Genin, tu es donc mieux gradé que moi mais sache que je ne suis pas un simple étudiant comme les autres. J’ai suivi un entrainement spécial avec mon père alors je pense que nos niveaux ne sont pas très différents. »

[Naoki] « Tu n’es peut-être pas un simple étudiant mais qui te dit que je suis un simple Genin ? Et même si c’était le cas, la différence primordiale entre toi et moi reste le bandeau de Konoha sur mon front. A partir de là, je ne te laisserai dire que nous avons le même niveau uniquement lorsque tu porteras également le symbole de la feuille de Konoha sur toi. Donc comme tu n’es pas un spécialiste du genjutsu, si tu ne maîtrise pas le Kaï, je ne vois pas comment tu pourrais m’aider. Dans ce cas, laisses moi me concentrer seul, s’il te plaît. »

Le Genin avait parlé avec un ton si dur qu’il était légitime qu’Oni lui en veuille. Son entretien avec Botan l’avait tellement courroucé qu’il passait ses nerfs sur le premier venu qui avait sous entendus qu’il ne valait pas un Genin. Car en réalité c’était vrai : Naoki n’était pas un véritable Genin. La pauvresse des techniques qu’il maîtrisait en était la preuve. Normalement le Kaï et la permutation étaient des techniques qu’on apprenait lorsqu’on était étudiant. Naoki avait prit du retard à cause de la quête de Shirohime. Il était parvenu à devenir Genin grâce au talent dont il avait fait preuve le premier semestre de l’année.

[Naoki] « Excuses moi… tu peux rester même si tu ne connais pas le Kaï. En réalité tu as raison : je ne suis pas un véritable Genin, sinon je maîtriserai déjà ce type de techniques de base. Est-ce que tu veux bien t’entraîner avec moi finalement ? Tu cherches à apprendre quoi ? On pourra peut-être se donner des coups de pouces mutuellement. »

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Sam 15 Mar - 18:03

[Naoki] « Tu n’es peut-être pas un simple étudiant mais qui te dit que je suis un simple Genin ? Et même si c’était le cas, la différence primordiale entre toi et moi reste le bandeau de Konoha sur mon front. A partir de là, je ne te laisserai dire que nous avons le même niveau uniquement lorsque tu porteras également le symbole de la feuille de Konoha sur toi. Donc comme tu n’es pas un spécialiste du genjutsu, si tu ne maîtrise pas le Kaï, je ne vois pas comment tu pourrais m’aider. Dans ce cas, laisses moi me concentrer seul, s’il te plaît. »

*Tu n’es qu’un gosse que crois-tu être ? Un super ninja ?*

[Oni] « Comme tu l’as dit, il n’y a que la feuille de Konoha qui nous sépare mais je penses être largement capable de bruler ta feuille alors écoute moi crétin. »

La colère m’avait peut être un peu trop emporté mais le faite qu’un genin de 13 ans puisse me parler sur ce ton…

*Même mon père, jounin à konoha ne me parle pas comme cela.*

[Naoki] « Excuses moi… tu peux rester même si tu ne connais pas le Kaï. En réalité tu as raison : je ne suis pas un véritable Genin, sinon je maîtriserai déjà ce type de techniques de base. Est-ce que tu veux bien t’entraîner avec moi finalement ? Tu cherches à apprendre quoi ? On pourra peut-être se donner des coups de pouces mutuellement. »

[Oni] « Je suis désolé également. Je me suis peut être mal expliqué. Tu sais, lors de mon entrainement avec mon père, je t’ai dit qu’il me torturer. Mais en faites il ne l’avait fait qu’une seule fois. Le cerveau humain à une mémoire, c’est pourquoi en te concentrent tu pourrais te souvenir d’une douleur pour t’aider à t’entrainer. Le mieux aurait été que tu es déjà été pris dans un genjutsu. Je suis prêt à t’aider, même si je ne connais pas de genjutsu, je suis un expert dans la concentration et je pourrais même t’aider avec mon don. Regarde. »

Une flamme sortis de ma main pour aller se loger entre les pieds du jeune homme.

[Oni] « Grâce à mon chakra je suis capable de contrôler le feu. »
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 16 Mar - 18:05

Cette extraordinaire capacité à maîtriser le feu avec son chakra, il en avait déjà entendu parlé lorsqu’il n’était qu’étudiant, à un cours de Botan.

[Naoki] « Da… Dark Fire ?! »

Naoki était impressionné de voir quelqu’un issus de la famille de ceux qui maîtrise le feu. Il comprenait maintenant pourquoi l’étudiant revendiquait le respect de Naoki. Cependant ce dernier ne se laissa pas démonter, lui aussi possédait un puissant héritage mais il le cachait.

[Naoki] « Très bien… Je vais faire un essai comme ça pour voir ce que je peux faire sans être sous l’emprise d’un Genjutsu. »

Le garçon ferma les yeux et exécuta les signes de la technique. Il se concentrait sur son chakra, il le déplaçait et le stockait au même point, puis il essaya de le comprimer, de lui faire prendre moins de place. Il concentra son chakra dans sa poitrine et d’un coup, il relâcha la pression. Le choc fit souffrir légèrement le garçon. Il en eut le souffle coupé et cracha un peu de sang mais il se rétablit vite et la douleur n’avait pas atteint le niveau nécessaire pour dire que la technique avait été efficace.

[Naoki] « Ce n’est pas suffisant en utilisant mon chakra. Je vais essayer en avec ma… mémoire… »

Sa voix ne pouvait masquer le doute qu’il avait en lui. Le Genin imaginait mal comment un souvenir pouvait l’aider. Il ferma une fois encore les yeux et essaya de se rappeler de la douleur qu’il avait ressentie lorsqu’il s’était mordu la langue.

[Naoki] *Ben voila, je me rappelle comme ça me faisait mal et puis quoi d’autre ? Ca me fait une belle jambe.*

Naoki soupira, ce que l’étudiant voulait lui expliquer était assez complexe à comprendre. Comment un souvenir peu réveiller autant de douleur que lorsqu’on se mort la langue ou qu’on fait exploser son chakra dans le corps.

[Naoki] « Essayons déjà de comprendre ce que tu cherches à m’apprendre. Ensuite, j’essayerai de m’entraîner avec quelqu’un qui sait faire du Genjutsu.

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 16 Mar - 22:24

[Naoki] « Essayons déjà de comprendre ce que tu cherches à m’apprendre. Ensuite, j’essayerai de m’entraîner avec quelqu’un qui sait faire du Genjutsu.

[Oni]"La concentration c'est... Euh... C'est compliqué à expliquer, en gros il faut que tu vides ton esprit, c'est la première étape. Il faut que tu ne sentes plus rien même ma présence."

*A son age, il pourrait mettre plusieurs heures à se vider l'esprit.*

[Oni]"Pour savoir correctement se concentrer, il faut maitriser deux phases. La première et la plus dur, se vider l'esprit comme je viens de le dire. Ensuite viens la deuxième phase un peu plus facile. Lorsque tu auras réussi à te vider l'esprit, il faudra que tu penses qu'a une seule chose, dans ton cas la douleur."

*Je me suis peut être trop emporté.*

[Oni]"Désolé si je me suis mal expliqué mais j'ai essayé de t'expliquer de la même façons que mon père me l'avait enseigné."

Malgré tous, Naoki essaya. Il ferma les yeux et on pouvait voir clairement que celui ci tentait de se vider l'esprit. Il ouvrait les yeux de temps à autre.

[Oni]"Ne t'en fait pas. Si tu n'arrives pas à te vider l'esprit tous de suite c'est normal. J'ai mis de nombreuse heure à le faire. Au plus tu est genin tu devrait il y arrivait plus facilement."
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Lun 17 Mar - 1:52

Naoki écouta avec attention le charabia de l’étudiant. Tout ceci lui semblait ridicule mais il joua néanmoins le jeu. Il ferma les yeux et essaya de se vider la tête comme venait de le lui expliquer Oni. Il resta les yeux fermés quelques secondes…

[Naoki] *Ne plus rien sentir, ni même Oni…

Rahhh, pi il m’énerve ! Je suis sûr qu’il essaye de m’embrouiller plutôt que de m’expliquer clairement quoi faire, juste pour que je n’y arrive pas. Mince raté, il faut que je vide mon esprit.*

Naoki avait ouvert les yeux sous le coup de cette colère passagère mais il les referma aussitôt pour retenter l’expérience.

[Naoki] *...

Et puis d’abord, je ne suis pas du genre à rester calme comme ça moi… Et merde encore raté !*

A nouveau, il ouvrit les yeux. Plus il essayait de se vider l’esprit, plus il s’énervait. Il faut dire que le calme et la patience ne faisaient pas parti de ses traits de caractère.

[Naoki] *…

…*


[Oni]"Ne t'en fait pas. Si tu n'arrives pas à te vider l'esprit tous de suite c'est normal. J'ai mis de nombreuse heure à le faire. Au plus tu est genin tu devrait il y arrivait plus facilement."

[Naoki] *Mais comment qu’il veut que je le sente plus s’il me parle ! J’y crois pas, il le fait exprès ou quoi ?*

Cette fois Naoki n’ouvrit pas les yeux mais il déplaça son point d’équilibre sur un de ses pieds, puis sur l’autre, et il reprit sa position initiale.

[Naoki]*…



Ca y est c’est bon là, non ?*

Il s’attendait certainement à ce que quelqu’un lui réponde dans sa tête : *Oui, Naoki, tu a fais le vide dans ta tête et tu ne sens plus rien.* Mais bien sûr ça ne risquait pas d’arriver.

[Naoki] *Je suppose que ça veut dire non. Bon essayons encore…



Ca y est ! Je pense que j’ai fait le vide dans ma tête…

Mince, si je pense avoir fait le vide, est-ce que ça veux dire que je l’ai fais ou non ? Est-ce que je dois penser que je pense avoir fait le vide ou penser que j’ai fait le vide ? C’est peut-être pareil.
…*
« Nan mais c’est n’importe quoi là. »

Naoki ouvrit les yeux et les leva au plafond. Il fit non de la tête d’un air exaspéré.

[Naoki] *Bon, il faut que je me concentre. Faire le vide…



…*

Petit à petit, Naoki se sentit partir, comme lorsqu’on est entre l’éveil et le sommeil. Il avait l’impression de dormir sauf qu’il était debout et qu’il savait qu’il ne dormait pas. Il perdit la perception des bruits du couloir. Puis, il se sentit extrêmement libre et vulnérable à la fois. Le Genin avait l’impression d’être un drap qui était étendu sur un fil invisible pour sécher, un léger courant d’air le faisait bouger doucement et il craignait qu’on vienne le chercher pour le mettre dans une corbeille à linge, tout froissé. Cette sensation n’était tout de même pas si désagréable si bien qu’il resta ainsi quelques minutes.

Puis, il repensa à Oni et ce qu’il lui avait dit. Naoki avait l’impression qu’il était partit, ce qui n’était pas plus mal puisqu’il lui donnait des conseils à la noix. Ces pensées le firent immédiatement reprendre conscience, comme une douche d’eau glacée. Et il comprit enfin ce qu’il venait d’effleurer.

[Naoki] « Est-ce… Est-ce que c’était ça ? Vider son esprit ? »

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Sam 22 Mar - 20:09

Naoki semblait tous donner dans le petit entrainement que je lui avais donné. Je ne pus m’empêcher de lancer un petit rire en sachant que ce genin suivait les conseilles d’un étudiant.

*Si il veut devenir fort cet entrainement lui servira beaucoup car la concentration sert à tend de chose. Mais cela m’étonne qu’il est réussis à passé genin en ne sachant pas cela. Il doit avoir une capacité spéciale voir même un don.*

Mais d’un coup, le jeune genin se leva, le visage en sueur et le visage émerveiller.

[Naoki] « Est-ce… Est-ce que c’était ça ? Vider son esprit ? »

[Oni] « Si tu parle de se sentir petit dans le vaste monde qui nous entoure et avoir l’impression de disparaitre dans le vide… Oui c’est cela la concentration. A voir ton visage, tu as du ressentir cela. Bien dans ce cas… »

D’un geste extrêmement rapide, je posai la paume de ma main sur le ventre de Naoki, une brève lueur jaillit et Naoki se retrouva au sol, le T-shirt brulé au niveau de l’impact.

[Oni] « Désolé pour cela mais maintenant tu as une douleur que tu pourras retenir. Pas la peine de te jeter sur moi. Pour le reste je ne peux plus t’aider, il faudra que tu débrouille seul. Je te laisse, j’ai un homme à aller voir. Bonne chance et à une prochaine fois. »

Je laissa le jeune genin au sol, celui-ci devrait se débrouiller seul pour le reste de son apprentissage du Kai.



Amphi ninjutsu
Arrow
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mar 25 Mar - 3:35

Oni lui confirma qu’il avait franchit la première étape et en guise de félicitation, il le frappa au ventre, laissant la trace brulée de sa paume sur les vêtements du Genin.

[Oni] « Désolé pour cela mais maintenant tu as une douleur que tu pourras retenir. Pas la peine de te jeter sur moi. Pour le reste je ne peux plus t’aider, il faudra que tu débrouille seul. Je te laisse, j’ai un homme à aller voir. Bonne chance et à une prochaine fois. »

Une fois de plus, Naoki douta de la parole d’Oni. Sa pédagogie était exécrable mais il se rappela que c’était un peu dans le même genre que son sensei Botan. L’étudiant quitta la salle comme ça, laissant le pauvre garçon seul face à lui-même pour maîtriser une technique dont il ne connaissait quasiment rien.

Oni lui avait dit de se souvenir de la douleur grâce à la concentration. Naoki se demanda pourquoi il avait demandé des conseils à un simple étudiant qui ne maîtrisait sûrement pas la technique non plus et qui étais juste capable de donner des explications fumeuses, peut-être même qu’il l’avait fait exprès, juste pour l’embrouiller un peu plus.

Le Genin regarda a droite et à gauche avec un air coupable pour vérifier qu’il était bien seul. Il ferma les yeux et retenta de se blesser avec son chakra. Comme la dernière fois, il essaya de comprimer son chakra le plus fort possible puis il le relâcha. La douleur avait été un peu violente que la fois précédente mais ça restait insuffisant. La méthode d’Oni était finalement à tenter. Le Genin tenta d’atteindre le même état de concentration que la fois précédente et il parvint à ressentir les mêmes sensations de fragilité et d’insignifiance.

Lorsqu’il chercha à se remémorer la douleur que lui avait fait subit son camarade, sa concentration se dissipa. Il recommença plusieurs fois, à force de persévérance il réussit à se concentrer sur la douleur de la brulure qui n’était pas si lointaines que ça mais il manquait tout de même quelque chose. Il se retrouvait dans la situation d’un briquet dont on laissait le gaz s’échapper s’en l’enflammer, il manquait l’étincelle pour mettre le feu à sa concentration.

Une idée lui vint par la tête. Il décida de tenter de faire une méthode hybride entre ce que lui avait expliqué Oni et ce qu’il avait apprit lors de son ancien cour sur le Kaï. Il concentra tout d’abord son chakra comme s’il allait le faire exploser comme les fois précédentes puis il tenta de se concentrer sur la douleur.

Il mit plusieurs minutes à réussir à atteindre l’état de transe dû à la concentration mais il réalisa qu’il avait laissé son chakra s’échapper. Il travailla à comprimer le chakra dans son corps et à se concentrer en même temps. Il sentait en lui un équilibre se créer, comme une balance, plus il comprimait son chakra, plus il perdait sa concentration et vis versa. Il ne parvenait pas à faire aller l’un sans l’autre.

L’image de la balance était claire dans sa tête, elle oscilla entre un bras et l’autre de manière très instable. Naoki essaya d’abord de réguler les mouvements que faisaient les bras de l’objet imaginaire. Au bout de quelques instants, sa concentration et son chakra était parfaitement égaux mais aucun n’était en quantité suffisante pour réaliser la technique.

Le jeune garçon relâcha tout pour s’octroyer un peu de repos. Il avait visiblement passé plusieurs heures à s’entraîner à la technique mais il n’avait pour l’instant aucun résultat concret. L’adolescent sourit en repensant à son sensei : dans cette situation, il lui aurait dit : « Pas de talents sans entraînement. »

Ragaillardis, le petit obstiné avait retrouvé sa motivation première. Il ferma à nouveaux les yeux et visualisa la balance à nouveaux. Elle était tout d’abord vide, puis il l’a chargeait de chakra d’un coté et de concentration de l’autre avec une grande précaution. Chaque fois qu’elle penchait d’un coté ou de l’autre il s’arrêtait et la rééquilibrait avec une minutie de maniaque. Petit à petit il atteint le même niveau qu’avant mais il continua à augmenter le poids sur chaque bras.

Il arriva bientôt au niveau normal qu’il atteignait dans un domaine sans se préoccuper de l’autre et il l’éleva encore tant bien que mal. Au bout de plusieurs dizaines de minutes qui lui paraissait être des heures, il n’arrivait plus à rajouter quoi que se soit d’un côté comme de l’autre mais il avait déjà bien dépassé son niveau précédent.

Naoki tenta de cibler la douleur avec toute la concentration qu’il avait accumulée. Tout d’un coup, il laissa échapper sa concentration sur la brulure qu’il avait subit, il y avait maintenant une demi heure. Et repensant au briquet à gaz, il relâcha son chakra qui servirait d’étincelle. La souffrance qui en résulta était au-delà des espérances du Genin, il avait surpassé le niveau de la simple morsure à la langue et d’ailleurs, il fut plier en deux sous le choc.

L’horloge indiquait qu’il avait passé une trentaine de minute pour réaliser la technique ce qui était beaucoup trop long pour en faire un usage quelconque en combat réel. Le temps était un nouvel obstacle qu’il ne savait pas comment franchir. Naoki avait besoin de beaucoup de temps pour accumuler les deux choses sans créer de déséquilibre, même si il n’avait pas besoin dans accumuler autant que la dernière fois.

Il songea à l’énergie que certain combattant arrivait à déployer instantanément : cette énergie était bien supérieur à celle qu’on pouvait utiliser au maximum sur une longue période mais elle ne durait qu’un instant. Il se souvenait avoir apprit qu’il y avait plusieurs manière de l’utiliser, un cri qui faisait brutalement se vider les poumons par exemple ou encore un mouvement brusque après une période de calme totale. Tout ceci permettait de développer une force non mesurable mais bien supérieur à celle qu’on utilise en temps normal, même au top de sa forme.

Cette méthode dont le seul mot d’ordre était la brièveté de l’action, était l’unique solution pour son problème. Il bomba le torse et inspira profondément. Il ferma les yeux et poussa un cri puissant.

[Naoki] « KAÏ !!! »

Le simple fait de vider ses poumons aussi vite avait créé une légère douleur mais elle fut rapidement amplifiée. Il avait concentré son chakra et son souvenir de la douleur avec une énergie tellement impulsive qu’il n’en contrôla pas la limite, alors qu’il pensait en avoir suffisamment, l’inertie de l’énergie libérée en fit déborder le niveau.

Lorsque tout ceci fut libéré, Naoki tomba à genoux presque inconscient. Il avait l’impression qu’on l’avait roué de coup, transpercé de mille couteaux et trainé au sol pendant plusieurs kilomètres. La douleur était tellement surdosée qu’il en perdit connaissance un bref instant. Il retrouva ses esprits, les membres pleins de courbatures. Le Genin avait l’impression d’avoir porté des sacs de sable toute la journée.

Il se remit peu à peu et décida de retenter l’expérience en essayant d’amoindrir la puissance de la technique. Naoki emplit, à nouveaux, ses poumons d’air et poussa un nouveau cri.

[Naoki] « KAÏ ! »

A l’image du cri moins bruyant que le précédent, l’énergie développée était également moins puissante mais la douleur qui résulta de cet essai fit se plier en deux le garçon. Il était décidé à maîtriser la technique, réussir à la doser suffisamment pour qu’il ne se tue pas en essayant de se libérer d’un Genjutsu de bas niveau. Naoki réitéra l’expérience.

[Naoki] « Kaï ! »

Cette fois, il sentit la douleur le traverser mais elle n’était pas suffisante pour l’assommer. Ca semblait vouloir dire que c’était le bon dosage et le garçon fut heureux de l’avoir enfin trouvé. Il avait mal partout à cause de la torture qu’il s’était lui-même infligé, pourtant il n’avait aucune séquelle apparente.

Il ne lui restait plus qu’à s’entraîner au Kaï sous l’emprise de Genjutsu. Cependant quelque chose effrayait Naoki dans cette méthode d’apprentissage : il craignait de révéler des secrets primordiaux pour sa survie pendant qu’il essayera de se libérer de l’emprise du Genjutsu. Il ne savait pas à quel prix il était prêt à apprendre le Kaï.

Etre dévoilé était un risque qu’il prenait chaque jour depuis un an, s’il avait voulut mener une vie sans danger il serait resté chez lui à mener une vie paisible. C’est avec ces conclusions qu’il se décida à finaliser son entraînement en se rendant à l’amphi de Genjutsu en se demandant sur quel professeur il allait tomber. Il s’entendait bien avec Toraneko-sensei grâce à leur passion commune pour les chats.

[ Arrow Amphi Genjutsu]


Dernière édition par Naoki le Jeu 27 Mar - 22:52, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Jeu 27 Mar - 14:47

Bon boulot tous les deux Smile

Naoki : +27 XP RP - Entraînement
Oni : +16 XP RP
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 30 Mar - 19:35

[Amphi Taijutsu Arrow]

Naoki alla s’entraîner à un endroit qu’il connaissait bien, là où il avait retrouvé la petite chatte Aoni pour Shirohime, il y a environ six mois.

***

Naoki se promenait à la recherche des deux chats manquants de son amie Shriohime même s’il se demandait bien comment il allait bien pouvoir les trouver : deux chats dans Konoha, c’est aussi simple que de trouver deux épingles dans une grange remplie de bottes de foin. Cependant il n’avait pas pu refuser de tenter le coup suite aux encouragements de la petite fille de sept ans. Et voila qu’il se mettait à fouiller une forêt gigantesque. Les seuls indices dont il disposait étant une brève description de sa robe, de son collier et de ses préférences.

Et c’est avec ces quelques informations qu’il parvint jusque là : quelque semblait avoir vu la petite chatte la veille dans les parages. Il s’enfonça néanmoins de plus en plus profondément dans la forêt jusqu’à pénétrer dans une petite clairière que le soleil avait beaucoup de mal à éclairer et il sentit sa mâchoires tomber par terre. Il avait devant les yeux pas moins d’une quarantaine de chat, noir, roux, tigré… Il y en avait pour tous les gouts. Quelques matous se battaient à coup de pattes griffues et de miaulement rauque intimidant, mais la plupart des chats étaient calme et semblait fixer quelque chose avec grande admiration.

En haut de l’arbre qui lui faisait face, on pouvait remarquer la silhouette d’une petite chatte avec trois couleurs différentes distinctes sur son pelage et un ruban bleu accroché à son collier. Naoki n’en revenait pas d’avoir trouver sa cible si facilement, il ne lui restait plus qu’à aller la chercher dans l’arbre et à la ramener dans son appartement pour la confier à Shirohime.

Il se rapprocha de l’arbre en faisant attention aux autres chats qui ne semblaient pas être dérangés par sa présence mis à part quelques uns qui feulèrent à son passage. Il entoura l’arbre de ses bras et essaya de grimper à la branche sur laquelle se trouvait Aoni. Alors qu’il commençait à grimper les chats réagirent et se mirent à le griffer. Naoki n’avait qu’une seule solution : fuir. Il s’écarta de l’arbre protéger par les matous, cherchant une solution pour grimper rapidement, il pouvait grimper en courant sur le tronc avec l’aide de son chakra mais ça ne faisait pas longtemps qu’on leur avait expliqué cette manière de manipuler le chakra et il n’y avait jamais eut d’exercice pratique.

Déjà bien couvert de griffure, il se lança en concentrant son chakra dans ses pieds. Alors qu’il commença à toucher le tronc, les chats se remirent à attaquer. Le garçon continua à monter mais il perdit sa maîtrise sur son chakra et ses pieds se décollèrent. Heureusement pour lui, il réussit à sauter pour saisir la branche la plus basse et, après quelques acrobaties, il se retrouva sur la branche d’Aoni. Celle-ci se leva, s’étira et marcha d’un pas félin vers l’extrémité de la branche, avant de sauter dans un autre arbre. Le garçon tenta d’en faire de même mais il sentit que la branche casserait s’il allait plus loin. Naoki sauta donc sur le sol.

L’étudiant concentra à nouveau le chakra dans ses pieds et commença l’ascension de l’autre arbre. Il grimpa plus haut mais son pied glissa et il retomba au sol avec quelques coups de griffes en plus. Il décida de retenter une fois de plus car il y était presque.

Naoki courut en direction de l’arbre et commença à poser un pied sur l’arbre, les chats se mirent alors à lui sauter dessus mais il continua à enchainer les pas vers le sommet de l’arbre. Un pas après l’autre, il poursuivit son ascension, les chats avaient plus de difficultés à partir du moment où ils avaient perdu leur élan. Le garçon continua et rejoignit la petite chatte. Cette fois-ci, elle ne s’enfuit pas dans un autre arbre mais elle sauta sur le sol, puis elle adressa un miaulement à Naoki, pour l’inviter à la suivre. Il redescendit de l’arbre et la suivit, les autres chats suivaient un peu mais ils finirent par abandonner les uns après les autres et ils rentrèrent tout les deux dans l’appartement de Naoki.

***

C’était plutôt un bon souvenir pour le garçon, c’était ici qu’il avait utilisé son chakra pour marcher à la verticale pour la première fois, il retrouva les deux arbres sur lesquels il s’était exercé et décida de poursuivre son entraînement dans la même clairière qui était autrefois remplie de chats.

Il se plaça au centre et tourna sur lui-même puis il étira sa jambe. Il se retrouva agenouillé avec les mains plaqué contre le sol pour maintenir un équilibre précaire. Naoki ne voyait pas grand changement avec son style de combat habituel. Le Genin retenta une fois de plus l’expérience, en tentant d’y mettre plus de vitesse. Il se prépara à effectuer une rotation sur lui-même puis il exécuta le mouvement en essayant de dépasser sa vitesse de pensée. Son pied d’appui n’était pas bien positionné et il glissa lors du mouvement ce qui fit tomber le garçon.

Il ne voyait pas un grand intérêt à cette technique, il utilisait souvent la même méthode pour donner de la force a ses coups de pieds et il ne voyait pas ce qu’il pourrait en retirer de plus. Le garçon décida donc de passer à autre chose. Naoki voulait être capable de perfectionner ses esquives et il venait justement d’apprendre comment : un entraînement quotidien et intense pour améliorer sa souplesse, sa vitesse et ses réflexes allait lui permettre de devenir quasiment intouchable, il en était persuadé.

Il s’échauffa un peu en courant tranquillement en rond, puis il se mit à s’étirer lentement, il parvenait à peine à toucher le bout de ses orteils avec ses mains, la souplesse n’avait jamais été une de ses priorités jusqu’à ce jour. Naoki décida en suite de courir le plus vite possible jusqu’à ce qu’il trouve que c’était inutile.

[Naoki] *Ca ne sert à rien de courir vite, c’est mon corps tout entier qui doit réagir. Le mieux serait que je m’entraîne avec quelqu’un qui m’attaque mais là…*

Une idée germa dans son esprit. Naoki grimpa sur le tronc d’un arbre, il s’agenouilla à la verticale, défiant la gravité grâce à son chakra. Et le Genin se contenta de bondir de la manière la plus puissante dont il était capable. Il se dirigeait vers le tronc d’un autre arbre. Le garçon amortit le choc avec ses jambes et bondit immédiatement vers un autre arbre.

[Naoki] *Ca devrait muscler mes jambes plus efficacement. Plus vite… Plus haut…*

Il répéta ce petit manège, sautant de tronc en tronc comme un boulet de canon, puis il prit un peu plus d’altitude pour ce retrouvé en plein milieu des branchages. A sa vitesse, les branches arrivaient sur lui comme des fouets qui cherchent à le frapper. Le garçon évita une grosse branche mais les plus petites lui firent des égratignures. Il se promit de faire plus attention au prochain bond.

[Naoki] *Voilà qui est plus judicieux comme entraînement. Maintenant plus vite !*

Naoki parvenait plutôt bien à esquiver les branches qui se mettaient en travers de sa route, jouant des pieds et des mains pour ne pas les éviter mais au fur et à mesure qu’il s’habituait, il accélérait la cadence pour ne se laisser aucun répit. Son corps se mouvait comme un serpent pour éviter de percuter les grosses branches ou de se faire lacérer par les plus petites.

Tout à coups, il voulut changer littéralement de direction et saisit une branche d’une main. Cependant, celle-ci ne résista pas à la traction et se cassa en deux, envoyant un jeune garçon vers le tronc de l’arbre dans une position plutôt difficile à rétablir. Naoki parvint tout de même à éviter de percuter l’arbre, il passa de justesse à côté du tronc et essaya de s’y agripper d’une main mais elle glissa. Le Genin était projeté de dos sur une branche qui le percuta alors de plein fouet, stoppant net sa course parmi les arbres.

Naoki tomba au sol. Lorsqu’il se releva, il vérifia rapidement son état et fut plutôt heureux de voir qu’il n’avait que la main écorché à cause d frottement qu’on l’écorce, la forte douleur à travers son dos mise à part. L’entraînement était finit pour le moment, il avait trop mal pour recommencer.

[Arrow Maison des Harrada]


Dernière édition par Heionkemono Naoki le Mar 10 Juin - 15:32, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 6 Avr - 1:29

Naoki : +20 XP RP (+20%)
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 18 Mai - 10:48

[Sources chaudes de Konoha Arrow]

Les deux Hyuga suivait le membre inconnu de leur clan qui les menait dans un coin tranquille de la forêt interne de Konoha. C’était son lieu d’entraînement favori, mais la dernière fois qu’il était reparti d’ici, il avait cru qu’il s’était brisé le dos. Cette fois il n’espérait pas ne arriver jusque là, il voulait juste apprendre le Jyuken. Nana et Yoshi avait l’air assez enthousiaste à faire une petite démonstration.

Les deux cousins s’installèrent silencieusement au centre de la clairière et l’autre garçon s’éloigna un peu pour mieux observer ce qui allait se passer. Nana attaqua plusieurs fois Yoshi en des enchaînements souples et doux alors que le garçon se contentait de parer. La jeune fille attaquait souvent avec la paume de ses mains et parfois avec seulement le bout des doigts.

Yume – C’est ça que tu appelles un entraînement Yoshi ? Je ne comprend toujours pas pourquoi tu as choisit Nana à ma place.

Yoshi – Parce qu’elle est gentille, contrairement à toi.

Yume – Ce n’est pas sa gentillesse qui réussira à te protéger.

Les deus sœurs jumelles se ressemblaient comme deux gouttes d’eau mais leur caractère était diamétralement opposé. Si Nana était une fille très gentille et amicale, Yume était quelqu’un de très désagréable et imbu d’elle-même. Cependant il ne faisait aucun doute que Nana était bien moins doué que sa sœur qui était déjà Anbu.

Yume – En plus elle porte la poisse…

Yoshi – Arrête avec ça !

Yume – C’est pourtant la vérité.

Naoki détourna ses yeux des deux puissants Hyuga pour observer Nana qui baissait les yeux. Les paroles de sa sœur la blessaient plus que n’importe quel coup.

Yume – Et lui c’est l’élève de cet idiot de Botan. Décidément tu sais vraiment t’entourer des personnes les plus pitoyables de Konoha. Allez, à plus tard cher cousin.

Le sang du Genin ne fit qu’un tour lorsqu’elle insulta son sensei et il allait la frapper si Yoshi ne s’était pas interposé pour le retenir. Yume s’en alla comme elle était venue mais elle laissa une ambiance pourrie derrière elle. Les deux autres Hyuga décidèrent de rentrer également et laissèrent Naoki seul après qu’il les eut remercié pour leur démonstration.

Naoki continua à s’entraîner à la maîtrise du chakra offensif bien qu’Oroken lui eut dit qu’il en avait assez fait pour aujourd’hui. Le Genin voulait être capable de maîtriser cette technique dans ses coups de pieds. Les tentatives s’enchaînèrent jusqu’à ce que le soleil ce couche. Il se rappela soudain qu’il avait rendez-vous avec les autres membres de son équipe et il s’en alla.

[Arrow Bar - Restaurant de Konoha]

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 18 Mai - 23:38

Naoki : +5XP RP
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Sam 14 Juin - 19:28

[Appartement de Naoki Arrow]

Au total, ils étaient huit, il y avait parmi eux, les moins discrets, les trois chats surexcités, comme annonciateur de mauvais présage, Kuroichi, Aoni et Akasan. En suite la petite troupe comportait une étudiante, Hyuga Nana, deux Genin, Heionkemono Naoki et Katairu Kimiko et enfin, il y avait les deux Chunin, Hyuga Yoshi qui les guidait grâce au Byakugan et Hiromida Yosuke, qui n’avait pas vraiment l’air d’être heureux d’être ici. Le tout était très peu discret et les villageois leur jetaient des regards inquiets lorsqu’ils virent passés. Mais ils étaient proche du but, le but de Naoki, retrouver Shirohime. Du moins, est-ce ce que Yoshi avait dit il y a peu de temps.

Et ils arrivèrent dans la clairière dans laquelle Naoki avait l’habitude de s’entraîner. Ce n’était pas un hasard, le Genin ne croyait plus aux coïncidences dans cette affaire. Une jeune fille les attendait, habillée en blanc, avec un bonnet…

Naoki – Shirohime ?..

Shirohime – Oh ! Tu te rappelle de mon nom, je suis tellement touchée. Ca fait plus d’un an maintenant. C’est gentil d’avoir retrouver mes chats.

Tout s’expliquait, tous les soupçons de Naoki étaient vérifiés. Il avait des aveux de la principale intéressée mais il ne savait toujours pas comment elle avait réalisé son coup. Elle avait l’air d’avoir vieillit plus vite que la normale.

Shirohime – Dis donc, il y a déjà un sacré groupe de balèze mais si cette fille si met, je n’ai pas d’autre fois que de remettre notre tête à tente à plus tard Hina-chan.

Etrangement, elle désignait du doigt Nana, pourquoi refusait-elle de parler en sa présence. Et cette sorcière, pourquoi disait-elle à tout le monde les premières syllabe de son nom : Hy-Na. Personne ne comprendrait mais elle cherchait à le provoquer, et ça fonctionnait. Il était hors de lui mais cette petite espionne s’enfuit dans la forêt. Naoki réalisa à peine cela lorsque Kimiko s’élança à sa poursuite. Le Genin ne pouvait pas la laisser seule et il s’apprêta à les suivre mais un Kunai l’interrompit dans sa trajectoire.

Un nouveau personnage entrait en scène, le sosie parfait de Nana, et pourtant tellement dissemblable… Yume était là, prête à leur pourrir la vie. La jeune fille membre de l’Anbu réalisa une série de signe puis regarda fixement Naoki. Celui-ci lui renvoya son regard déterminé à peine une seconde. Tout devenait noir, il sentait ses muscles se relâcher. Naoki Heionkemono tomba au sol, inconscient.

[Suite à l’arène]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Dim 15 Juin - 21:41

Moi Katairu Kimiko, dite la princesse des neiges, belle et froide, je poursuivais une inconnue avec un objectif confus.

Cette fille habillée en blanc se déplaçait vite, Shirohime, elle portait bien son nom. Il existait un lien spécial entre Naoki et elle. Je n’avais aucun intérêt à m’impliquer dans cette affaire ridicule mais je voulais savoir, je ne me savais pas de nature curieuse pourtant. Je voulais toucher ce lien mystérieux, connaître le secret du Genin, le secret de cette fille.

Quelque chose n’allait pas… Je le ressentais, non c’est quelqu’un qui me le disait, une voix me chuchotais à l’oreille que ma proie était bien plus puissante que ce qu’elle laissait paraître. Cette même voix qui m’encourageait à la poursuivre. J’étais forcée d’encourir un grand risque pour que cette voix se calme, il fallait assouvir son désir pour qu’elle se taise…

Je parvenais facilement à la suivre, elle m’attendait. Elle aussi voulait se battre, ça allait simplifier les choses. Elle s’arrêta, moi aussi, elle venait de choisir le lieu du combat, une simple clairière parmi toute cette forêt, je pourrais donc me battre à fond dans cette zone dégagé, et m’enfuir si le combat était trop à mon désavantage… Elle m’observait, je la jaugeais également. Quelque chose me disait que je n’avais aucune chance de vaincre, mais c’est cela qui était excitant. Je restais sur mes gardes, au premier geste suspect de sa part, je passerai à l’attaque. Cette clairière m’apparaissait comme un microcosme bien trop paisible, les chants des oiseaux serait très vite remplacer par les cris de douleurs et l’entrechoquement des lames.

Shirohime – Cet endroit sera parfait…

Kimiko – …Pour notre affrontement.

Shirohime – Pour discuter. Je n’ai pas d’intérêt à me battre contre toi. Et toi, as-tu des raisons de m’affronter.

Kimiko – Je veux savoir quel est ton secret, ce que tu cache à Naoki.

Shirohime – Très bien. Battons nous pour notre secret. Si tu parviens à me blesser, je te révélerai un secret qui devrait t’intéresser.

Kimiko – D’accord.

La blesser, que ce défi serait simple à remporter. Elle avait beau se préparer, jamais elle ne parviendrait à échapper à Shigure. Mon adversaire sortit deux Tegaki, un dans chaque main, elle s’appuyait sur ses quatre membres dans une attitude féline. Shirohime, la princesse des chats, qu’elle serait facile à trancher, les griffes d’un chat n’était rien comparé au tranchant du dernier katana fabriqué par mon père, celui qui avait réclamé son âme pour être achever, celui dont j’avais hérité. On me sous-estimait, cela ne me gênait pas. Au contraire, c’était un avantage pour moi.

Puisque l’heure était à la préparation, je pris dans ma main gauche un Kunai que je recouvris d’un tissu blanc que j’avais toujours sur moi. Je fis courir mon pouce sur le tranchant de la lame. Il saignait, peu importe, c’était le sacrifice nécessaire pour appeler mon précieux Katana à moi. Le sang était la seule encre qui permettait de signer un pacte. J’écrivis mon nom sur le tatouage de mon bras gauche qui représentait le nom de mon arme. Nous étions liées depuis que mon père me l’avait confié, cette superposition de nos deux noms sur ma peau, dans ma peau n’était, avec mon sang, n’était qu’une formalité pour indiquer à tous que nous appartenions l’un à l’autre. Le tissu blanc se souleva à moitié, comme sous l’influence d’un vent mystérieux. Mais je savais que c’était lui, le tissus ne camouflait plus un Kunai mais Shigure. Il était inutile de cacher cette beauté du regard du soleil plus longtemps. Je retirai le tissu, et Shigure apparut.

Le magnifique, d’un blanc immaculé, je retirai la lame du Saya, et on entendit un bruit produit par le frottement de l’acier sur le bois. Shigure réclamait du sang. Le combat pouvait commencer, mon adversaire était prêt, j’étais prête, et Shigure aussi.

Cette fille me provoquait, Shigure ne pouvait faire autrement que de répondre. J’étais en symbiose avec lui, et il me poussait à l’attaque. J’exécute, la confrontation finirait en un coup, cette Shirohime m’avais trop sous-estimé, ou plutôt, elle avait sous-estimé la qualité de Shigure. Ce Katana a une âme qui ne vie que pendant un combat.

Elle para mon attaque mais je l’avais prévu, je n’allais pas très vite pour l’instant, sinon ça ne serait pas drôle. Shigure porta un coup de taille mais la princesse blanche esquiva facilement dans une agile pirouette. Elle avait de bon réflexe, je pourrais m’y donner à cœur joie. La mystérieuse fille continuait de se marrer, elle ne me prenait pas au sérieux et ça lui serait fatale. L’idée me fit sourire, elle aussi souriait. Shigure s’éveillait à peine et mes coups gagnaient en puissance à chaque seconde. La fille au bonnet ne répliquait pas, tant mieux, plus elle attendait plus Shigure aurait facile à la trancher. J’échangeai encore quelques coups de sabre, tous parés mais je m’en moque, l’important c’est d’avoir de l’ardeur au combat, un esprit offensif, c’est ce dont Shigure avait besoin.

Et l’esprit de Shigure était enfin complètement éveillé au combat. Il avait finit de s’imbiber de mon chakra. Chaque coup que je portais sur mon adversaire me faisait relâcher un peu de chakra par mes mains. Du chakra qui appartenait désormais au Katana, maintenant, il pourrait faire démonstration de toute sa puissance et sa perfection. Mon père était vraiment le plus grand maître forgeron, sa vie valait bien cette lame. La pointe de mon sabre rougissait, Shigure mettait tellement d’ardeur dans ce combat.

Kimiko - Hi no Yaiba

Une petite flamme apparut, pas plus que la flamme d’un briquet. Cette petite incandescence ridicule était pourtant la preuve d’une grande force. J’avais eut raison, désormais plus un seul oiseau chantait. Les lames avaient déjà trop chanté à la gloire de ce combat. Seul le crépitement de la flammèche se faisait entendre à mes oreilles, et bientôt le corps de Shirohime l’entendrait aussi.

Shirohime – Quelle drôle de technique. C’est pratique pourallumer une cigarette mais je ne fume pas.

Elle nous sous-estimait encore, moi je m’en fichais mais Shigure ne supportait pas qu’on se moque de lui. C’est vrai que c’était déplacé de se moquer de ce Katana, un être parfait. Il fallait que nous lavions cet affront. Tout était toujours si simple, personne ne pouvait prévoir ce que Shigure ferait, elle n’y arriverait pas plus que les autres. Même moi j’en étais incapable, mais j’avais la chance de le connaître un peu. Il fallait en finir, elle devait payer, un coup d’estoc y parviendrait. Shirohime para une fois de plus, c’était tellement facile de la comprendre en comparaison à Shigure. La flamme s’intensifia brusquement, elle était surprise mais il était trop tard pour elle…

Une douleur à la joue, c’est moi qui la ressentis. La garce ! Elle s’était une fois de plus échappée de l’attaque surprenante mais pour la première fois depuis le début du combat, elle venait de porter une contre-attaque. Je ne l’avais pas prévu, je ne l’avais même pas vu bouger. Shigure s’en réjouissait et je le comprenais : verser le sang l’excitait, peu importe de qui il venait.

Shirohime – Jolie joujou. Je ne m’attendais presque pas à ceque la flamme s’amplifie comme cela. Comment parviens-tu à faire ça ?

Kimiko – Ce n’est pas grâce à moi. Seule cette lame estcapable de le faire, mon chakra coule dans ses veines.

Quelle sache cela n’était pas grave, au contraire. Il ne me restait plus qu’à donner l’énergie nécessaire à Shigure pour qu’il puisse utiliser toute sa puissance au moment le plus propice. Certes, mon chakra s’échappe naturellement lorsque je porte un coup, simplement par le mouvement que je donne à mon Katana. Shirohime devait penser que j’avais atteint mes limites et se serait sa dernière erreur, elle me devait encore nous sous-estimer. Shigure ne nous avait pas encore toute l’étendue de sa perfection.

Il fallait repasser à l’attaque, chose que je fis. Cette attaque serait la dernière. Shirohime semblait le ressentir et elle se préparait à parer. Shigure et moi nous accordions, parfaite harmonie entre nous désormais. Le choc était proche, un coup de taille ? Très bien, j’obéis à mon Katana. J’exécute, mon sabre touche ses Tegaki et elle se prépare à esquiver un petit feu mais Shigure s’embrase tout entier et les flammes englobent Shirohime toute entière. Nous avons réussit, un petit enchainement et lame enflammé transperce la main de la petite fille en blanc.

Ma blessure cesse de saigner. Nous sommes en parfaites symbiose, je lui donne un peu de mon chakra, il me donne un peu de la vitalité qu’il détruit. Le combat était terminé, nous l’avions touchée et j’avais mon secret. Plus que son sang, c’est un peu de son âme que Shigure prenait, et nous ne faisions pratiquement qu’un, je savais ce qu’il venait d’apprendre. Il ne me restait plus qu’à révéler le secret pour ma blessure à la joue. Je brandis le dernier chef-d’œuvre de mon père devant moi. Shirohime était de nouveaux debout, elle avait comprit sa défaite, elle ne nous sous-estimerait plus.

Kimiko – Lorsque je porte un coup avec ce Katana, tout naturellement sa puissante s’amplifie par le simple mouvement. Mais si je transmets vraiment mon chakra, la lame baigne dans les flammes. C’est le secret en prix pour les entailles que tu m’as infligées.

Shirohime – Et pourtant, tu as gagné… Je t’aurais bien révéler un secret intéressant mais nous ne sommes plus seules, et c’est le genre de chose qui ne peut être hurlé sur tout les toits.

Je fus surprise, je n’avais rien remarqué mais Shigure me dit qu’il le savait. Une autre femelle les observait toutes les deux, une fille sans aucune qualité de combat. Ca ne pouvait être que Nana Hyuga. Cette petite idiote sembla se sentir repérer, elle apparut quasiment aussitôt que Shirohime en fit mention. Elle n’avait pas interrompu grand-chose, le combat était finit, l’esprit combatif de Shigure se rendormit.

Mais je m’en moquais, j’avais mon secret, le véritable nom de Naoki, Hyuga Naoki. La révélation était surprenante. Cependant j’aurais aimé ne pas le savoir, la véritable origine de ce Genin apportait tellement d’autre mystère. Des questions dont les réponses ne parviendraient peut-être jamais à mes oreilles. Et je me demandai pourquoi j’ai voulu participer à tout cela, je n’y avais finalement aucun intérêt. J’aurais du laisser tout cela au soin de Naoki et de sa bande.

Nana semblait épuisée, elle cessa son Byakugan. Qu’elle était faible pour supporter si peu longtemps l’arme héréditaire des Hyuga. Il y avait un mélange de tristesse et de détermination dans son regard, et de faiblesse également bien sûr.

Nana – Shirohime ! Naoki a besoin de toi, il est en danger à cause de toi.

Shirohime – Non, non, non, ma jolie. Si Hyna-chan est en danger, c’est de ta faute.

Maintenant, je comprenais pourquoi elle l’appelait comme cela, c’était si bien trouvé. Mais Shirohime soulevait encore et toujours des mystères que j’aurais aimé élucider, si j’en avais l’occasion. Nana était choquée de ce qu’elle venait de dire, j’avoue que je ne comprenais pas vraiment, Naoki était en danger ? Quel danger ?

Kimiko – Shirohime ! Le secret que tu me dois et que tu peux me donner, je veux que ce soit Naoki qui en bénéficie. Maintenant, comme promis.

Shirohime – Dans ce cas je n’ai pas le choix. Allons le rejoindre, j’espère que tu en auras finit avec lui lorsque nous arriverons là-bas, Nana.

Je ne savais pas pourquoi je venais de lui offrir ce qui me tenait tant à cœur. Je lui donnais le prix de ma victoire. Cependant, en réalité j’avais déjà obtenu ce qu’elle me devait. La tromper de la sorte me mettais en danger, je ne savais pas pourquoi je m’impliquais autant. Et je ne comprenais pas non plus pourquoi cette princesse blanche s’en prenait encore et toujours à la pathétique Nana. Les réponses finiraient bien par arriver.

Nana – Dépêchons nous, Yume essaye de le tuer. Je ne pense pas que Yoshi et Yosuke soit capable de la retenir. Je ne veux pas le perdre !

Et elle se mit à pleurer, esprit tellement fragile, tellement sensible, ça lui donnait un certain charme, on ne pouvait avoir que de a pitié face à quelqu’un pareil. Cette Yume m’était inconnu mais elle semblait très forte. Peut-être livrerai-je encore un combat excitant si nous nous dépêchions. Nous quittions cette clairière en la laissant dans le silence, plus d’oiseau ni de coup d’épée.

MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Jeu 26 Juin - 18:03

Naoki: +22 XP RP

J'aime vraiment beaucoup le style et la mise en page mais si tu pouvais utiliser une autre couleur que le jaune ce serait vraiment super :p
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mar 22 Juil - 12:33

[Salle des profs Arrow]

Yosuke et Naoki avait abandonné le professeur de Taijutsu pour se diriger vers une aire d’entraînement. Le Genin avait remarqué à quel point Minato-sempaï semblait fatiguer d’avoir réaliser autant de Chidori en si peu de temps. Cette technique était vraiment effrayante, même pour celui qui la réalisait. Le garçon n’avait pas tout comprit, surtout au sujet de la manipulation du chakra. Peu importe, il était tant d’avancer seul, et d’apprendre de ses propres erreurs. Et c’est tout naturellement qu’il se dirigea vers sa zone favorite pour l’entraînement.

L’aire était boisée, c’était l’idéal pour cette technique, bien que certains arbres allaient souffrir. Le Genin essaya de se rappeler tous les conseils que Minato leur avait donnés : s’entraider, les deux étapes… Naoki était la pour faire des essais alors il se lança tout de suite dans une première tentative.

Naoki – Elément foudre…

Le jeune garçon se concentra et fit affluer son chakra dans sa main. Ca, c’était encore assez simple pour un Genin comme lui, il avait l’habitude de déplacer le chakra dans son corps pour augmenter la puissance de ses coups. Grâce à Oroken, il avait rendu cette technique encore plus puissante, mais il n’était pas certain que ça l’aiderait dans l’apprentissage du Chidori. Quoiqu’il en soit, le chakra était bel et bien présent dans sa main, il ne restait plus qu’à lui donner la nature de la foudre.

Naoki fit abstraction de tous ses sens, il avait besoin de toute sa concentration pour réussir ce coup. Il se remémora le bruit que faisait le Chidori, la forme que le chakra prenait, jusqu’à la couleur de l’électricité qui gravitait autour de la main du sempaï. Et il tenta de le mimer, tout en visualisant toujours les démonstrations répétées qu’ils avaient vu. Une fois persuadé que c’était bon, il chargea un des troncs d’arbres et le frappa de sa main.

Ses doigts vinrent s’écraser sur l’écorce non sans douleur. Naoki observa le résultat : une marque peu profonde, aucune pénétration dans le bois. Le résultat était franchement décevant, bien moins efficace que ce qu’il avait l’habitude de faire avec la méthode d’utilisation du chakra qu’Oroken lui avait apprise. Il venait de donner un simple coup chargé de chakra comme n’importe qui pouvait en faire.

Naoki – Si ça marchait du premier coup, ça serait trop beau.

Il se tourna vers son camarade Chunin. C’était maintenant que l’entraînement à deux allait montrer toute sa puissance. A eux deux ils étaient capables d’apprendre la technique bien plus facilement que s’ils étaient seuls. Pour peu qu’il y ait suffisamment de communication entre les deux compères.

Naoki – C’est où que j’ai fait une erreur à ton avis ?

Le Genin attendit une réponse. Il était persuadé d’avoir échoué à transformer son chakra en électricité mais il voulait l’entendre de la voix de Yosuke. Il écouta attentivement son supérieur, après tout il avait bien plus d’expérience que lui et ses conseils seraient une aide précieuse.

Naoki – Bon à ton tour maintenant.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mar 22 Juil - 15:05

[Venant de la salle des profs]

Il suivit Naoki dans son coin d’entraînement préféré. Des arbres, de l’ombre, pas de vent, très sympa comme endroit. Ils étaient motivés à commencer l’entraînement tout de suite, sans attendre et tant que les conseils de Minato-sensei soient encore frais dans la tête. Le chuunin s’installa près d’un arbre, Naoki avait l’air pressé d’en découdre, il le laissa commencer, observant sa manière de faire.

Il ferma les yeux, se concentra sur la malaxation du chakra. Quand une pointe bleue vint colorer faiblement sa main, il s’élança comme une flèche sur un arbre à quelques mètres. Oui, l’impact n’avait rien à voir avec un chidori, même le son n’était pas là.

Naoki paraissait un peu gêné, pas de quoi. Le chidori lui faisait penser de plus en plus au rasengan, et si la technique était aussi compliqué à apprendre, ils feront chacun de nombreux essais ratés avant de toucher du bout des doigt la technique.

[Yosuke] « Bien tu avais du chakra dans ta main, mais ça n’était pas le chidori. »

Naoki s’installa à son tour. Etait-il déjà démotivé ? Non, pas son genre. Il restait là, attendant sans doute que Yosuke fasse un essai à son tour.

[Yosuke] « Je ne vais pas encore me risquer à ça. J’ai apporté quelque chose qui pourrait nous aider. Un livre que j’ai déjà lu et… un souvenir de Kumo. »

Il sortit de son sac un livre sur les bases du ninjutsu élémentaire et son livre clé du village du Kumo, rapporté lors de l’examen chuunin. Il en tendit un à Naoki.

[Yosuke] « En fait ça pourrait nous aider. Ils expliquent que les éléments sont plus faciles d’accès en ayant une image claire dans la tête, comme nous la dit Minato-senseï. Mais ils disent aussi que les éléments ont chacun leurs doses précises d’énergie spirituelle et d’énergie corporelle. Donc trouver l’élément foudre reviendra à trouver la bonne recette… »

Il laissa Naoki feuilleter le livre qu’il lui avait donné. A vrai dire, il ne lui avait pas dit une chose : certaines personnes ont des prédispositions avec certains éléments naturellement. Ce qui est vrai dans un sens et vrai dans l’autre, il y a donc de fortes chances qu’ils ne soient pas possible pour eux d’utiliser l’élément foudre. L’élément prédominant de Yosuke est l’élément du feu, il sera difficile pour lui d’en faire ressortir un autre…

Il leva sa main devant lui, et concentra son chakra dans sa paume droite. Sans aucune surprise, la teinte bleue s’enflamma quasi instantanément au contact de l’air. Ce phénomène était décidément de plus en plus embattant dans sa poursuite d’étude. Peut-être devrait-il se contenter d’augmenter son pouvoir Katon plutôt que d’essayer d’améliorer ses autres pouvoirs…




Dernière édition par Yosuke le Jeu 24 Juil - 19:47, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mar 22 Juil - 16:56

Naoki lisait le livre que Yosuke lui avait prêté mais il ne mettait pas beaucoup de cœur à l’ouvrage. Il en avait marre de lire plein de truc pour apprendre quelque chose. Un livre sur le Ninjutsu, quel ennui… Il aurait voulu passer à la pratique, et à force d’essayer, y arriver.

Naoki – C’est en forgeant qu’on devient forgeron…

Comment pouvaient-ils apprendre quelque chose en lisant ? Il n’y avait aucune chance qu’ils évoluent s’ils ne faisaient pas d’innombrables tentatives. Cependant, c’est vrai qu’ils partaient de loin. La tentative de Naoki s’était montrée complètement infructueuse. Son « Chidori » n’avait pas fait plus de dégât qu’un coup normal.

Finalement, il valait peut-être mieux chercher quelques informations avant d’oser essayer. Le livre parlait d’image à se faire. Quelle image avait l’électricité ? Ce n’était pas de son ressort, Yosuke était justement sensé l’aider pour ça.

Naoki – Dis… Avant que tu ne maîtrise le Katon, tu t’étais déjà brulé non ? Alors peut-être que mon idée de se faire électrocuté n’est pas si mauvaise que ça. Ca nous permettra de mieux cerné la nature de la foudre et ses effets sur quelqu’un. Enfin moi ce que j’en dis…

Le garçon marqua une pause avant de reprendre de plus belle.

Naoki – Parce qu’en plus, c’est ça a plus grande difficulté, porter son coup est vraiment quelque chose de simple.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mer 23 Juil - 16:37

Yosuke fit une tête indescriptible quand aoki parla de se faire électrocuter. Non… sans moi. Il concentra son chakra dans sa main droite, et le fit extériorier dans sa paume. Oui, le chakra s’enflamma instantanément. Il garda la flamme plus longtemps, pour la montrer à Naoki.

[Yosuke] « En fait non, je ne me suis pas fait brûler avant. Tsubaki-sensei m’avait montré comment faire, puis j’ai pensé à mes cours de chimie du collège… avant que j’entre l’Académie… »

Il discutait tout seul en fait. Il se souvenait parfaitement avoir parler de combustion, de réaction avec l’oxygène. Il avait en fait visualisé la réaction induite par le chakra et ça avait été très vite beaucoup mieux.

Il se leva précipitamment, ferma les yeux et recommença à concentrer son chakra. Oui, l’idée n’était pas si mauvaise. Il avait eu une démonstration de l’élément foudre, il suffisait maintenant d’en comprendre le mécanisme. Il extériorisa son chakra. Il ne s’enflamma pas, mais ce n’était pas de la foudre non plus.

Il trouvait l’essai convaincant.

[Yosuke] « Je pense qu’il suffit de comprendre comment marche la foudre, ou l’électricité, et essayer de faire la même chose avec le chakra. Je provoquais la combustion pour le katon, il suffit d’appliquer le même principe ! »

Mince, Naoki n’est pas trop jeune pour comprendre tout ça ?


Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mer 23 Juil - 17:32

Naoki – Je ne parlais pas de s’être fait immoler pour apprendre une technique. Mais bon, tout le monde s’est déjà brulé la langue en buvant quelque chose de trop chaud, ou bien se bruler en prenant une casserole sans gants ignifugé. Je parlais de ce genre de brulures.

Naoki comprenait ce que son camarade d’entraînement voulait lui expliquer. Il fallait d’abord comprendre ce qu’était la foudre avant de vouloir essayer de la manipuler. Expliquer comme cela, ça avait l’air super simple.

Naoki – L’électricité c’est facile, c’est formé par un déplacement des électrons libres, plus il y en a, plus le courant est intense. Ceci dit, s’il y en a trop, ça bouchonne et ça fait l’effet inverse de celui escompté. Enfin, je crois… La foudre, c’est plus compliqué. Je crois que c’est les nuages formés par l’air chaud ascendant qui se chargent négativement, donc en électron libre, et une fois qu’il y en a trop, l’électricité s’abat au sol, en gros c’est une « mise à la terre ».

Il n’était pas vraiment sûr de ce qu’il disait, il préféra vérifier dans le livre que Yosuke lui avait prêté. Le garçon lisait tout ce qui pouvait être intéressant à haute voie.

Naoki – Ah oui c’est bien ça, les cumulonimbus captent les électrons de l’atmosphère et se chargent en électricité statique… Et puis, il y a des mouvements dans le nuage qui en rajoute une couche.

Le garçon cherchait désormais des informations sur la formation de nuage.

Naoki – Un cumulonimbus se forme avec de l’air chaud à la base et froid en altitude, pour résumé. C’est d’énormes nuages verticaux et ils véhiculent des cristaux de glace au sommet… Qui d’ailleurs en tombant a travers le nuage génèrent de l’électricité statique.

Désormais, il lui semblait important de savoir pourquoi la foudre avait cette couleur bleutée.

Naoki – Un éclair, c’est une sorte de câble électrique transparent, l’électricité la traverse ce qui fait monter la température. Les gaz de l’atmosphère atteignent alors un état peu connu : le plasma. Ah oui, je m’en rappelle en avoir entendu, le dioxygène porté à l’état de plasma forme de l’ozone, il parait que l’ozone est un gaz qui a une odeur bien particulière et que c’est fréquent de la sentir lorsque la foudre n’est pas tombé loin. Quoiqu’il en soit, a cette température, les gaz émettent une lumière bleus, un peu comme la flamme d’une bougie, plus elle est bleue, plus elle est chaude, alors que si elle est jaune, on peut facilement passer le doigt à travers sans se bruler. Dis donc, si la foudre est bleue, c’est qu’elle est très chaude… Heureusement qu’elle ne dure qu’une fraction de seconde quand elle s’abat.

Il ne restait plus qu’un passage intéressant aux yeux de Naoki au point qu’il en lise quelque bout à Yosuke.

Naoki – Et le bruit, le tonnerre, c’est à cause des gaz qui se dilatent et qui déplacent l’air, sa créé une onde sonore. Les lois de la physique ont créé des choses proprement incroyables. Tout devient plus beau en sachant cela. Je crois que je ne verrais plus jamais un orage de la même manière.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   Mer 23 Juil - 19:59

Yosuke laissait Naoki faire son monologue sur les nuages et la foudre. Plus il avançait et plus Yosuke le regardait de travers.

[Yosuke] * D’où il sort ? Où est-ce qu’il a appris tout ça ?*

Apparemment ils n’avaient pas lu le même livre. A vrai dire Yosuke s’était arrêté au passage sur les différents chakra et sur la manipulation de l’élément feu. Il n’aurait jamais pensé trouver des informations aussi éloignées du sujet dans ce livre consacré au ninjutsu.

De son côté il lisait le livre de Kumo, pour l’instant ça n’arborait que la géographie alentour et la situation politique du village. Rien qui ne pouvait l’intéresser.

[Yosuke] « Tu parles d’énergie statique. On en a sans doute dans le corps puisqu’on se prend parfois des coups de jus. Donc tu vois, pas besoin de se faire foudroyer. »

Il referma les yeux, toujours assis à côté du genin, un livre à la main. Il falait donc visualiser les traits fins du chidori mais aussi la sensation que pouvait donner un coup de jus et sans jamais penser à la combustion. Quand toutes ces idées furent mises en place, il réessaya et expulsa son chakra en dehors de sa main.

Pas de détonation mais pas d’électricité, résultat zéro.

[Yosuke] « On dirait que tes cumulonimbus ne m’aident pas beaucoup. Mais si ça te permet d’avoir ton image, c’est génial. »

A vrai dire il n’avait pas tout compris. Les électrons, sans doute en avait-il entendu parler en cours. Mais tout ce qui est électricité ne l’avait jamais vraiment intéressé. C’était un mouvement d’électrons…

[Yosuke] « Je crois… »

Il n’osait pas se lancer. Naoki avait l’air d’être quelqu’un de très intelligent. Ses propos ne seraient sans doute pas aussi précis. Il gonfla sa poitrine et éjecta son flot de paroles tout en expirant.

[Yosuke] « Je crois avoir vu quelque chose sur les messages du système nerveux. Il parait que ce sont des signaux électriques. Tu crois qu’on pourrait exploiter ça ? »

il s’était perdu dans un livre de médecine un jour. Mais il ne l’avait vraiment pas garder longtemps en main.

[Yosuke] « Ou alors un mixte des deux… »


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entraînement de Naoki   

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-