Partagez | 
 

 Amphi pour les cours de Ninjutsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

MessageSujet: Amphi pour les cours de Ninjutsu   Lun 31 Mar - 19:11

Rappel du premier message :

Hyô descendait lentement les marches menant à l'estrade. Elles craquaient toutes, sous chacun de ses pas. L'air ambiant était froid, pour ne pas dire glacial. L'homme savait pertinemment que cela n'était dû qu'à sa seule présence. Ses capacités héréditaires s'exprimaient avec une telle force chez lui, qu'il lui était difficile de les contenir complètement.

Il s'arrêta à mis chemin de sa descente, fixant le tableau aux couleurs vertes sombres. Des vagues de souvenirs lui revinrent en mémoire.

Son premier jour à l'Académie, en tant qu'étudiant. C'était Isumi-senseï qui lui avait enseigné pour la première fois. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il avait été promu jounin en même temps, soit un peu plus d'un an après leur rencontre. Isumi était mort en mission, à ses côtés, moins de deux semaines plus tard. Ils finissaient tous par mourir, mais pas lui...

Non, lui, il réussissait l'impossible, à chaque fois. Lui et lui seul, survivait. Comment ? Pourquoi ? Des questions trop douloureuses pour y penser encore une fois...

Un pot de fleur, reposant sur la table de professeurs, se transforma soudain en ourson. C'était Mr.T...

[Mr.T]"- J'ai cru que tu étais un espion de la mafia des ramens, tu sais..."

D'un ton monocorde et le visage placide, Hyô acquiesça. Le regard de l'ourson changea, comme s'il devenait plus compréhensif.

[Mr.T]"- Tout va bien ? Si tu veux, je peux te raconter une blague..."

Négation de la part d'Hyô. Il n'était pas d'humeur, il ne l'était jamais. Pourtant personne ne pouvait le remarquer...il ne voulait rien laisser transparaître de ses émotions le plus souvent contradictoires. Tout les objets environnants lui rappelaient des proches, décédés.

Gengoemon fit son apparition. Il semblait être tout sourire. L'explication vint rapidement.

[Gengoemon]"- Enfin l'administration reconnait mes capacités et me met à l'égalité avec le non moins célèbre Homme de Glace."

La mâchoire d'Hyô se crispa. Il détestait, il haïssait ce surnom, synonyme de ses nombreux exploits, de sa réputation. Il était un souvenir vivant, une plaie à jamais ouverte, de ses camarades morts...
Il avait l'impression de bâtir sa réussite, sur leur déchéance. Cela l'insupportait.

[Gengoemon]"- Il était plus que temps, non ?"

[Mr.T]"- Non..."

La réponse coupa net le chuunin dans sa tirade. Il n'osa pas répondre, comme en proie à une peur indécise. L'anbu quant à lui s'en était

[Hyô]"- Tu devrais t'assoir maintenant. Le cours va bientôt commencer."

Sous ses dehors de conseil, l'ordre énoncé par Hyô ne souffrait la contestation, et Gengoemon s'exécuta aussitôt. Les élèves arrivèrent peu de temps après. Déjà on entendait les murmures dans les rangs et les couloirs. C'était l'Homme de Glace qui allait donner des cours. La salle grouillait de plus en plus d'individus, bientôt il n'y aurait plus assez de chaises pour tous. Il y avait certainement dans la masse, bon nombre de personne n'ayant pas choisi comme spécialisation le ninjutsu, mais tous venaient voir "l'une des légendes vivantes de Kiri no Kuni."

Lorsque ce dernier se leva, le silence se fit immédiatement.

[Hyô]"- Aujourd'hui, Mr T, Gengoemon Habaki et moi-même, vous ferons cours sur les arcanes séculaires de notre pays."

Il marqua une pause...

[Hyô]"- Sur ce, commençons..."

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Amphi pour les cours de Ninjutsu   Ven 18 Sep - 0:44

Uzumi : + 9 XP

J'ai beaucoup aimé cette mise en scène de notre adorable Mr T, mascotte kiréenne indéfectible =)

MessageSujet: Re: Amphi pour les cours de Ninjutsu   Ven 18 Sep - 18:46

Inspiration, expiration ...
Inspiration, expiration ...
Il est important de garder calme et sérénité.
Il est important de prendre une grande inspiration.
Il est important de tracer les signes avec précision, pour un résultat satisfaisant.
Inspiration, expiration ...
D'accord, expliquez moi pourquoi alors je ne réussis qu'à cracher autant d'eau qu'un arrosoir aux trous bouchés ?
Long soupir, je met ma tête entre mes bras. Depuis hier je m'entraîne à ce jutsu, en vain, et on ne pourra rien me reprocher, j'ai suivie toutes les instructions, tous les conseils, et rien, rien n'y fait ... Mon niveau reste celui que j'avais quand j'ai commencée à étudier le Suiton ... Frustration qui m'envahit, envie folle de balancer cet inutile bouquin à travers l'amphi, mais crainte que Mr T. se présente juste à ce moment là, comme par hasard ...
Nouveau soupir, las.
Vous l'aurez compris, me voilà ici pour passer le cours pratique en relation avec le Yokusei, ou Maîtrise du Ninjutsu. Après quelques cours passés sous sa féroce surveillance, à méditer pour concentrer nos chakras, réfléchir à des sujets plus ou moins transcendants, ou tout simplement rattraper les heures de sommeil perdues, il nous avait dit clairement : "Arrivez à l'heure ou vous aurez une mauvaise surprise". Et connaissant Mr. T., ça risque d'être une blague. Ou une craie. Ou peut être même le tableau noir en entier, on n'est jamais sûre avec lui ...
Et bon, c'est ironique de voir qu'il nous dit de venir à l'heure, et qu'il n'est toujours pas là, cours sensé être commencé depuis trois minutes. Expression cynique imprimée sur mon visage. Mais bon, ça vient peut être du fait qu'il a de petites jambes, ou qu'il a enfin rencontré Sharah, Akira, Nanako ... Bref ...

Cinq minutes passées.
Et toujours rien, toujours pas là. On bavarde, on rit, on pense même à partir. Je fronce les sourcils. Je ne connais pas très bien notre enseignant pelucheux, mais je doute assez qu'il ne vienne pas en cours ... Il est toujours d'une ponctualité surprenante ... Regard rivé sur la plante en pot, posée sur son bureau. Ça me calme, de la contempler ... Si il lui était arrivé quelque chose ..?
Je secoue la tête. Pour ça il faudrait qu'il change d'apparence, et ça c'est pas possible. A moins que son ennemi juré lui soit enfin tombé dessus, si il n'est pas imaginaire, bien sûr ... Un peu nerveuse tout à coup. Impression qu'il y a quelque chose d'anormal dans tout ça.
Quelque chose qui m'échappe ...


-Bon, j'me barre.

Je me retourne un peu pour voir qui l'a dit. Celui qui se trouve normalement derrière moi ... Nayu, je crois ... Pas sûre, m'en suis pas tellement préoccupée, en fait, je dois l'avouer. Ça me serait peut être utile, même sûrement. Je hausse les épaules, et me permet un nouveau soupir. Je devrai faire comme lui tout compte ...

-Haha ! On ne quitte pas mon cours comme ça vulgaire pochtron !

Je cligne des yeux. Une fois. Puis deux.
Non, je n'ai pas rêvée ... J'aimerai avoir rêvée ...
La plante en pot parle. J'ai vu ses pétales s'ouvrir et se refermer tous seuls. Je délire, je dois délirer, c'est obligé, certain ...


-M'sieur, pourquoi vous vous transformez pas en cuvette à ...

Gémissement de douleur, suivi par deux autres plus forts. A genoux, il se tenait le visage entre les mains, morceaux de craie, témoins et responsable de sa douleur faciale. Même en plante, il ne perd pas son doigté, un jutsu ..? Je ne comprend pas sinon, comme il fait ... Une telle précision, force ... et surtout qu'il réussisse à les envoyer alors que les morceaux se trouvent sur le tableau, à un peu plus de deux mètres du bureau sur lequel il repose ... Pas tellement envie de le savoir, tout compte fait.

-Quelqu'un d'autre a à redire sur mon apparence ? dit Mr. T d'un ton furibond.

-Heu ... Pourquoi vous faites pas le cours en ...


-Silence ! Ils pourraient me retrouver ! Ils me guettent, ils m'espionnent, ils changent mes meubles de place quand je dors, cachent mes affaires, changent mon café au citron par du décaféiné ! Oui, vous avez très bien entendu, ils changent le café que je bois tous les jours par ce liquide immonde, ils n'ont aucune morale ...

Il y eut effectivement un silence général. Toute l'attention était braquée sur lui, au point où personne ne remarqua quand le "meurtri" revint à sa place; regards tantôt amusés, tantôt perplexe. Le mien était plutôt de la seconde catégorie, une question capitale s'imposant à mon esprit : Le décaféiné avait-il si mauvais goût que ça ? Parce que bon, je ne bois déjà pas beaucoup de café, trop amer même après avoir mis une tonne de sucre ... Alors si c'était encore plus mauvais ... Je me promet intérieurement de ne jamais y toucher.
N'empêche, il est marrant en pot de fleur ... Petit sourire.


-Bref, si j'en entend un seul rire, ne serait-ce qu'étouffé, je lui balance le tableau noir sur la gueule, en entier je précise bien ... Vous savez tous faire des Bunshin, je suppose ? Non ? Bah tant pis, vous resterez en haut à boire un café ... pas un décaféine, je précise, je ne suis pas sadique à ce point ... D'ailleurs, vous la connaissez celle là, avec la grenouille, le juunin, et le café parlant ..?

On se lève tous, plus ou moins lentement, avec plus ou moins d'entrain ou de plaintes. Je me permet de m'étirer, très rapidement. Pas envie de me faire réprimander, même si normalement il ne devrait pas ... Descente des escaliers, on se met en rang devant le bureau, et le pot de fleur qui sautille pour trouver une position où il nous domine tous, enfin, façon de parler, du haut de ses trente centimètres, de pot à pétale ... Appréhension dans les rangs. Appréhension qui m'envahit, comme le jour où j'ai passée l'examen pour devenir Genin ... Je m'en souviens plus trop bien, mais je crois me souvenir que c'était plutôt douloureux, des ortie fraîches ...

-Tout le monde sait faire un Bunshin ? Bien, bien, très bien ... Vous auriez pu m'épargner un peu de travail ! Non ? D'accord, d'accord ... Prouvez le moi alors ! Faites ce Bunshin, et attention, si je remarque une erreur ... Bah vous recommencez. Vous vous attendiez à quoi, sérieusement ?

Petit sourire. Mr T. est vraiment drôle quand il veut, et qu'il ne part pas dans ses blagues assez nazes.
Je me remémore les runes du Bunshin, technique que je connais et maîtrise depuis ... Pouf ! Bien trop de temps en fait, et donc, que je réussis à exécuter parfaitement, grâce et fluidité données par de longues heures d'entraînement. Clone parfait de moi qui se présente à mes cotés, rendant le sourire timide que je lui adressais. Je me décidais à regarder autour de moi, pour voir ce qu'il en était, en parfaite synchronie avec ma copie. Je fronce les sourcils, un peu surprise. L'impression d'avoir bue au point où je vois double, tout en n'ayant jamais expérimentée cette sensation, et espérant ne jamais le faire, d'ailleurs ... Neuf, au lieu des cinq du début. Troublée, de ne plus pouvoir reconnaître qui est qui ... Et je ne peux m'empêcher de penser à quel point ça doit être angoissant, terrifiant, traumatisant, que d'être victime d'un Genjutsu maîtrisé à la perfection, illusion pourtant bien trop réelle, tact, odeur, vue, ouïe trompés, douleur agonisante ressentie à son paroxysme, même si on a conscience que l'arme ou la créature illusoire nous pourfend ... Frisson le long de l'échine. Je me demande pourquoi je souhaite devenir kunoichi en fait ...


-Trop de chakra concentré dans tes jambes, Kenji, pas assez pour toi Nao. Tu tiens à faire exploser ta tête Juu ? Et toi, Mana, tu souhaites rendre ton cerveau encore plus vide qu'il l'est déjà ?
-Heu ... Vous vous adressez à qui, m'sieur ..?
-Vous voyez quelqu'un d'autre que vous, ici ?
-Heu ... Vous déjà et *pas de craie siouplé siouplé* c'est pas nos noms ça ...
-Ah ... Heu ... D'accord, je le savais très bien, c'était pour voir si vous suiviez. Toi, concentres plus de chakra dans tes jambes, toi tout à gauche répartis le un peu plus sur le torse et les bras, la rousse au milieu c'est au niveau de la gorge et des jambes, oublies pas de respirer non plus, et toi, bah, essayes de charger tes neurones en chakra, ça peut leur faire que du bien ... Exécution !

Plus de chakra au niveau de la gorge et des jambes, mouais ...
Inspiration, expiration.
On garde son calme.
Et on sent l'énergie fluer ... Voilà, comme ça ... Et on répartie, et on se ...


-On recommence ! Bunshin plus vite que ça !

Bloquée un moment, avant de me reprendre, soupir, et de répéter les runes.

-Non non et non ! C'est toujours pas ça ! Même problème, même si ça tend à diminuer ! Je remarque néanmoins les efforts de Mana, dont la tête est moins vide ... En chakra, cela va de soit héhé. Recommencez, tout de suite ! Encore et encore ! Vous ne partirez pas, tant que vous n'aurez pas atteint à un équilibre PAR-FAIT. Et vous aurez droit à une surprise, si vous y arrivez assez rapidement, non, non, n'insistez pas, je ne vous dirai rien, même si certaines auraient le moyen, hum hum ...

Je soupire, je ne sais pas pourquoi, léger pressentiment, que ce cours sera long, très long ... et surtout épuisant. Déjà fatiguée avant l'heure.

-Je crois qu'après une heure à faire des clones de plus en plus moches, vous avez compris le principe. Il faut avouer que vers la fin, les derniers clones étaient aussi, voir moins affreux que les précédents, ce qui se traduit par la réussite à user moins de chakra en équilibrant les flux d'énergie présents en vous ... Bref, vous avez saisi.

Soupir de soulagement.
Enfin, on peut partir, on peut aller se reposer, enfin je pourrais me reposer, m'allonger sur le canapé, juste flâner...


-Mais bon, vous faites pas trop d'illusions, je vous rappelle que la séance est d'une durée de ... quatre heures.

La fleur exposa quatre gros pétales, puis en retira deux.

-Et il en reste encore deuuuuuux.

Sorte de glapissement, qui s'apparentait à un rire de hyène.
Je le savais, que la journée serait longue ...
Envie de pleurer ...

MessageSujet: Re: Amphi pour les cours de Ninjutsu   Sam 24 Oct - 15:21

Uzumi : + 10 XP (bonus genin inclus)

Technique validée.

MessageSujet: Re: Amphi pour les cours de Ninjutsu   Dim 26 Fév - 17:05

°-o_o- Yokusei -o_o-°
°-o___.o-°-o.___o-°
[Précédent : [CI003] Jinshi]
Spoiler:
 
Cela faisait déjà quelques jours que Akane et sa mère étaient rentrés de mission du pays des vagues, néanmoins le genin n'avait encore rien fait d'autre que de trainer dans son lit et manger, soit des activités peu productives et inutiles, plus couramment appelées des activités de fainéant, depuis son retour. Nura, quant à elle, était déjà repartie en mission afin, tout simplement, d'avoir assez d'argent pour faire manger son fils, son mari et elle-même. Le jeune homme avait donc eu tout le temps de se reposer et décida de se rendre à l'académie afin de reprendre les cours.

Sur les coups de deux heures de l'après-midi, il alla alors à l'académie du village de la brume et, plus précisément, à l'un des amphithéâtres que comportait ladite académie. Devant l'entrée de ce dernier se trouvait un grand panneau en liège sur lequel étaient affichés, sous la forme de feuilles de papier accrochées par des punaises on ne peut plus banales, les horaires des cours, les cours en eux-même ainsi que les professeurs participants au cours. Il regarda de plus près et vit que la journée était riche en cours et en apprentissage de techniques. Depuis le début de la matinée, la salle avait vu défiler des professeurs de genjutsu tel que la lunatique Rui Sakorako qui avait fait un cours sur la technique Kenboushou, la technique d'amnésie à huit heures trente du matin ou encore le glacial Norikage Rokugo qui avait enseigné la technique Gokurippoutai, la technique de l'hypercube, de dix heures à midi, son cours n'ayant pas eu un grand succès de par le niveau de la technique enseignée et l'enseignant très peu populaire. Entre midi et deux, un courageux professeur de ninjutsu, Hyô Geïrou, avait fait un cours sur la technique Suikyuu, la sphère d'eau, au lieu d'aller manger, autant dire que ce cours là non plus n'avait pas eu un grand succès.

Le prochain cours avait lieu à deux heures trente de l'après-midi et était orchestré par Ayumi Sokuro, l'une des meilleures professeurs de l'académie dans le domaine du ninjutsu, à la fois par sa pédagogie, mais aussi par sa réputation, tous deux n'étaient plus à remettre en cause. Akane décida alors d'attendre l'arriver du professeur et rentra dans la salle, s'installant au second rang afin de pouvoir au mieux écouter le cours.

La jeune professeur était une magnifique brune aux yeux marrons qui n'avait rien à envier aux autres femmes. Elle était habillée d'une façon décontracté mais néanmoins pas choquante, ayant une ceinture comportant trois rouleaux de petites tailles sur sa droite, un rouleau de taille moyenne juste au dessus de ses fesses, au niveau du bas de la colonne vertébrale, ainsi qu'un pinceau et un peu d'encre sur sa gauche au niveau des hanches. Elle s'installa derrière son bureau et déposa son sac dans lequel se trouvait ses cours ainsi qu'une partie de ses effets personnels puis prit la parole en souriant, laissant aux élèves entendre sa voix pure et cristalline, agrémentant encore plus le mythe de la femme quasi-parfaite que Ayumi avait sur elle dans tout le village caché, et peut-être au delà.

[Ayumi] – Bonjour à tous chers élèves, j'espère que vous allez tous bien ! Aujourd'hui je suis là afin de vous enseigner une technique de base du ninjutsu qui vous permettra de développer d'autres techniques et qui vous permettra de mieux économiser votre chakra en combat. Cette technique de base s'appelle Yokusei ou encore maitrise du ninjutsu, il s'agit d'une technique de rang D. Si ça ne vous gène pas, nous allons découper le cours en trois parties. Nous avons une heure et demi de cours devant nous, je vous propose de commencer par une demi-heure de théorie durant laquelle je vous rappelle les bases sur le chakra et ou je vous enseignerais tout ce qu'il y a à savoir sur la technique que je vais vous enseigner. Puis on fera environ trois quarts d'heure de TP durant lesquelles vous vous entraînerez à utiliser cette technique et où je passerais dans les rangs afin d'aider ceux qui ont un peu de mal. Il s'agit d'une technique assez facile à maitriser donc je pense que vous n'aurez pas beaucoup de problèmes à l'intégrer, dans le pire des cas, si vous n'arrivez pas à maitriser à la fin de l'heure, n'hésitez pas à venir à la fin du cours et à vous entrainer chez vous. Enfin, durant les quelques dix ou quinze dernières minutes du cours, je vous laisserais me poser des questions à propos de ce que vous n'avez pas compris à propos du cours.

Elle s'arrêta de parler durant quelques secondes, le temps d'arrêter de sourire et de repérer les personnes qui discutaient au fond de la salle avant de s'adresser à eux tout en les regardant d'une façon mécontente.

[Ayumi] – Dites, vous trois, là-bas au fond, je peux être très gentille et j'adore faire cours, mais si ce que je dis ne vous intéresse pas, je vous invite à sortir, je suis pas là pour faire cours à des personnes qui n'en ont rien à faire, merci.

Elle reprit alors son sourire naturel tout en ouvrant un livre de cours sur le chakra ainsi que ses notes et s'adressa de nouveau à l'assistance.

[Ayumi] – Pouvons-nous commencer ? Je vous invite à prendre des notes et ne vous inquiétez pas, on fera de la pratique juste après, ça sera plus amusant pour vous comme pour moi que de faire du cours. Mais n'oubliez pas que la théorie est aussi très importante !

Elle commença alors à faire son cours théorique, le sourire aux lèvres, ne lisant que très peu dans ses livres, mis à part pour certaines citations néanmoins extrêmement rares puisqu'elle ne se servait presque que de ses connaissances et quelques fois de ses notes lorsqu'elle avait des trous de mémoire. Toute la salle était absorbée par le cours, tout le monde écoutait attentivement, une grande majorité prenait des notes mais personne, absolument personne ne dérangeait le cours, pas même le groupe du fond de la salle qui s'était fait remarqué en début d'heure. Ayumi devait avoir un don unique pour capter l'attention des gens de la sorte car pas une fois durant la première demi-heure de cours, durant laquelle elle expliquait les pourquoi et les comment du chakra avec une grande précision tout en détendant l'atmosphère sérieuse qui prenait place de temps en temps, il n'y eut un quelconque problème. Lorsque certains posaient des questions, soit la réponse était courte et elle y répondait, soit la réponse était longue et complexe et elle proposait d'y répondre en fin d'heure si ce n'est en dehors du cours si cela demandait réellement de voir ou de revoir certaines notions.

Akane quant à lui, se tenait sagement au premier rang, sans dire un mot et prenant des notes au cas où il aurait besoin de revoir certaines choses plus tard, chez lui ou lors de l'apprentissage d'une autre technique. A sa droite, une fille d'environ dix-neuf ans prenait des notes elle aussi de temps à autre, elle avait l'air de s'ennuyer quelques fois, peut-être n'était-elle venue dans ce cours afin de revoir des bases acquises depuis un bout de temps histoire de ne pas perdre la main, et à sa gauche, un garçon d'une quinzaine d'année suivait le cours sans prendre de notes, ayant l'air plus attiré par le professeur que par le cours lui-même. Le genin devina alors très vite qu'il ferait mieux de poser ses éventuelles questions à sa voisine ou à la prof plutôt qu'à son voisin qui, une fois de plus, n'avait l'air intéressé que par le physique de rêve d'Ayumi ainsi qu'aux arguments de cette dernière.

La première partie du cours se déroula alors ainsi, sans problèmes. Une fois qu'elle eut terminé son cours théorique, Ayumi regarda l'heure qui était affichée en face d'elle, au fond de la salle, afin de calculer le temps qu'il lui restait pour pouvoir boucler son cours sans oublier quoi que ce soit et vit avec satisfaction qu'elle était dans les temps à cinq minutes près. Elle décida alors de démarrer le TP et reprit la parole avec une grande joie qui avait l'air éternelle chez elle juste après avoir rangé ses livres et ses notes, l'assistance fit de même.

[Ayumi] – Bon, je pense avoir fait le tour pour ce qui est de la technique que nous tentons d'apprendre aujourd'hui, nous allons commencer à faire un peu de pratique ! Je sais que c'est pas super de faire des TP dans un amphi, moi non plus j'aime pas vraiment ça, j'aurais préféré faire ça dehors...

Elle réfléchit durant plusieurs secondes, regardant par la fenêtre et voyant qu'il faisait grand beau, puis prit une décision annonçant cette dernière haut et fort avec une joie immense.

[Ayumi] – C'est décidé, tout le monde sort dans la cour, on va faire un peu de pratique dehors, au grand air ! Vous serez plus espacés et ça sera plus simple pour moi de voir si vous avez des problèmes et de venir vous aider. En plus de ça, il fait beau et la température est parfaite, il faut en profiter !

Elle prit alors ses affaires et entraîna tout le monde dans la cour, au niveau de la pelouse, éventuellement sous les arbres pour les mieux placés. Ayumi s'installa sous un arbre, restant debout devant les élèves qui se plaçaient de façon très aléatoire et assez bordelique.

[Ayumi] – N'hésitez pas à vous espacer, je veux au moins un mètre entre chacun de vous. La pelouse est grande, nous avons de la place !

Akane regarda comment était disposée la foule et trouva un endroit de la pelouse qui n'était pas occupée et qui n'était pas trop loin de la professeur, le but étant de pouvoir suivre le cours sans être embêté par les éventuels gêneurs qui pouvaient discuter. Il se dirigea donc à cet endroit et s'assit par terre, comme tout le monde. Il regarda autour de lui et remarqua que l'ambiance plus décontractée avait poussée certaines personnes à discuter et à se dissiper. Le garçon qui était à coté du jeune genin dans l'amphithéâtre avait d'ailleurs l'air d'avoir trouvé un groupe de personnes avec lesquelles partager sa « passion » vis-à-vis d'Ayumi. Il s'en vantait d'ailleurs beaucoup, Akane se demanda même si les personnes auxquelles il disait ça discutaient avec lui car ils étaient d'accord ou si c'était seulement pour se moquer de lui. En tout cas, il avait l'air d'avoir trouvé quelque chose afin d'attirer l'attention de la jeune professeur. En observant un petit peu plus, il put aussi distinguer la fille qui était à sa droite dans la salle. Elle se tenait calme et attendait sans rien dire que la professeur reprenne son cours, on aurait presque cru qu'elle s'ennuyait ferme et qu'elle avait déjà assisté à ce cours plusieurs fois. Enfin, il regarda en direction d'Ayumi qui prit une grande inspiration, s'apprêtant à parler fort, encore et toujours le sourire aux lèvres, sourire qui avait l'air de ne jamais la quitter.

[Ayumi] – Tout le monde est là ? On va commencer dans ce cas ! Tout le monde debout, mettez vous en position afin de malaxer votre chakra. Le Yokusei est une technique qui a pour but de vous faire économiser du chakra et pour faire ça, il faut que vous puissiez le contrôler au mieux et le ressentir. Vous allez donc malaxer votre chakra jusqu'à ce que vous puissiez ressentir et diriger la plus infime partie de votre chakra. Une fois ceci fait, vous maîtriserez la technique, il ne vous manquera plus qu'une pratique régulière afin de toujours pouvoir améliorer votre technique. Ne vous inquiétez pas, c'est une technique facile à maitriser donc je ne me fais pas de soucis, la plupart d'entre vous réussira à la maitriser en fin d'heure. De toute façon, je vais passer entre vous durant le TP donc je vous aiderais et vous donnerais des conseils, ne vous faites pas de soucis.

Elle se mit elle-même en position et commença à malaxer son chakra. En quelques secondes, ce fut fait. Elle fit une petite prestation avec une ou deux techniques lancées sur l'arbre qui se trouvait derrière elle. L'arbre fini a terre et elle se retourna face à la classe qui l'a regardé faire et qui était assez étonnée que la professeur ait détruit un arbre simplement afin de donner un exemple pratique à son cours.

[Ayumi] – Voyez, j'ai détruit cet arbre sans aucun problème et je ne suis même pas fatigué. C'est en ça que réside le Yokusei. Faire de très gros dégâts tout en se fatiguant le moins possible. Lors d'un combat, savoir économiser au mieux son chakra peut être très utile et peut vous sauver la vie. Maintenant à vous de jouer, n'oubliez pas d'activer votre technique lorsque vous penser ressentir votre chakra comme il faut !!

Toute la classe se mit alors en position et Ayumi commença à passer dans les rangs. Akane lui aussi se mit en position et commença à ressentir son chakra. Au début, il avait un peu de mal et mit facilement un bon quart d'heure, presque vingts minutes, avant d'estimer qu'il ressentait son chakra avec assez de profondeur pour exécuter le Yokusei. Il essaya alors d'activer la technique, mais il ne ressentit rien, il en jugea alors qu'il n'y était pas arrivé. Il regarda autour de lui afin de voir comment les autres se débrouillaient. Certains avaient l'air d'avoir plus de mal que d'autres mais personne n'avait l'air de ne pas arriver à ressentir son chakra. Quoi que si, une personne n'y arrivait pas, le garçon à coté duquel Akane avait été assis dans la salle. Il faisait exprès de ne pas y arriver afin d'attirer l'attention d'Ayumi. D'ailleurs, cette dernière se dirigeait vers lui afin de l'aider avec toute la joie que Kiri lui connaissait.

[Ayumi] – Tu as besoin d'aide, il y a un problème ?

[Garçon] – J'ai du mal à ressentir mon chakra entièrement, ça m'énerve ! Surtout pour une technique qui est sensée être aussi simple à maîtriser... Putain !

[Ayumi] – Je l'ai dis dans le cours toute à l'heure, tout est une question de concentration. Là tu as du mal à te concentrer, il faut que tu fasse le vide dans ton esprit et que tu te focalise sur la circulation de ton chakra.

[Garçon] – Ben... C'est à dire que le cours...

Ayant tout compris à son petit manège et le voyant rougir, elle s'approcha de lui et lui chuchota avec gentillesse à l'oreille.

[Ayumi] – J'ai déjà un petit copain et tu n'est pas du tout mon genre. Tu devrais tenter ta chance avec une autre fille, tu aurais plus de chance.

Gardant son sourire, elle recommença a parler normalement tout en lui faisant un petit clin d'oeil.

[Ayumi] – Tout est une question de concentration, je suis sur que tu vas arriver à maîtriser cette technique. Et pour ce que je t'ai dis aussi tu vas y arriver, ne te décourage pas !

Et elle reprit son tour des élèves, observant qui avait du mal et qui n'en avait pas. La fille qui se trouvait à coté d'Akane n'avait pas l'air d'avoir de mal à maitriser la technique. Le genin l'observa durant une petite minute et constatait que ladite jeune femme s'en sortait d'ailleurs plutôt bien. La technique était pour elle maîtrisée et elle en était à l'étape de l'affinage de la technique, cherchant à l'exécuter le plus vite possible et toujours avec autant de perfection que possible. Ayumi passa vers elle et l'aborda.

[Ayumi] – Tu as l'air de bien t'en sortir ! Tu connaissais déjà cette technique avant de venir dans mon cours ?

[Fille] – Oui, je vous remercie. J'avais déjà eu un cours théorique sur cette technique il y a quelques temps et j'avais eu l'occasion de m'entrainer un peu chez moi, mais j'ai préféré venir ici aujourd'hui histoire d'affiner un peu ma technique.

[Ayumi] – Tu t'en sort très bien, continue comme ça ! Il ne te reste plus qu'à exécuter la technique encore et encore. Tu verras, plus tu t'entraineras et plus tu arrivera a faire ton Yosukei rapidement. Sinon je te félicite, tu as maitriser cette technique ! Je continue à faire le tour des élèves, bon courage !

Cette fois-ci, c'est en direction d'Akane que Ayumi se dirigea. Il était en train de réfléchir à comment il allait réussir cette technique et profita de la présence de a professeur afin de demander un peu d'aide.

[Akane] – Excusez moi mademoiselle, je peux vous demander quelque chose ?

[Ayumi] – Oui, dis moi. Tu as un peu de mal avec la technique ?

[Akane] – A vrai dire, je suis arrivé à ressentir mon chakra, mais lorsque je me suis concentré pour activer la technique, il ne sait rien passé...

[Ayumi] – Je pense que tu ne ressentais pas ton chakra assez en profondeur. Il faut vraiment que tu ressente la moindre parcelle de ton chakra, que tu ais l'impression de pouvoir en contrôler la plus infime partie, et c'est seulement à ce moment là que ce sera bon.

[Akane] – Ok, pas de soucis, je vais faire ça. Merci.

[Ayumi] – Bon courage, tu vas y arriver !

Elle s'éloigna et Akane se remit en position afin de malaxer son chakra. Il mit beaucoup moins de temps à le ressentir que la dernière fois, il avait l'impression qu'il avait de moins en moins de mal à le ressentir. Il se concentra alors d'avantage, sentant circuler en lui les flux de chakra, essayant de visualiser la plus infime partie de ce dernier. Il voyait presque le fluide bleu circuler en lui dans les veines de chakra tel le courant d'un ruisseau. Il se concentra encore et toujours plus, essayant de ressentir le débit de son chakra la moindre particule de ce dernier. Plus rien n'avait d'importance autour de lui, sa concentration était telle qu'il n'arrivait à sentir de l'extérieur qu'une simple et douce brise. Il activa alors Yokusei, restant le plus concentré possible, la technique s'activa et il eut comme l'impression de pouvoir contrôler la totalité de son chakra, de pouvoir doser son énergie comme il souhaitait. Il relâcha sa concentration et se rendit compte qu'il n'avait plus besoin d'être aussi concentré que précédemment afin de pouvoir contrôler au mieux son chakra. Il rompit la technique et regarda l'heure sur l'horloge de l'académie, il était quinze heure trente, il avait donc mis une demi-heure à maitriser la technique. Il était plutôt fiers de lui. En même temps, il s'agissait d'une technique de rang D de base. Néanmoins, il ne pensait réellement pas mettre aussi peu de temps à assimiler une technique, une demi-heure de pratique afin de maitriser une technique, c'était peu. Mais il se reprit rapidement en se disant qu'il devait encore affiner la technique car, mine de rien, il avait mis quinze minutes à l'activer. Il rompit alors sa technique et recommença durant le dernier quart d'heure de TP, essayant de faire le meilleur temps possible à chaque fois. A la fin de celui-ci, il avait réussi à activer le Yokusei un tout petit peu moins de cinq minutes. Ayumi reprit alors la parole en tapant des mains et en souriant.

[Ayumi] – Très bien tout le monde, le TP est terminé ! J'ai pu passer voir à peu près tout le monde et je suis assez contente du résultat. Tout le monde y est arrivé à l'exception de certains que j'invite à venir me voir à la fin de l'heure pour faire des cours supplémentaire s'ils le souhaite. Cependant ça a été une bonne séance. Félicitation !
Durant le dernier quart d'heure qu'il nous reste, comme prévu, je vous laisse me poser un maximum de question.


Elle arrêta de parler et quelques doigts se levèrent afin de poser des questions. Elle y répondit avec une grande précision afin d'aider au mieux l'entièreté de la classe, si bien que dix minutes s'écoulèrent sans qu'Akane ne s'en rend compte. Une fois ces dix minutes écoulées, le genin leva la main en l'air, Ayumi l'interrogea.

[Akane] – Une fois la technique maitrisée, pouvez vous nous donner des conseils pour qu'on puisse l'affiner au mieux ?

[Ayumi] – Je n'ai pas vraiment de conseils à vous donner. Tout ce que je peux vous dire, c'est que ce type de technique s'affine avec la pratique. Je ne peu alors que mieux vous conseiller d'avoir une pratique constante de vos technique, que ce soit le Yokusei ou n'importe quelle autre technique. Plus vous allez répéter le mouvement et plus il vous sera automatique. Si bien qu'arriver à un moment, vous exécuterez la technique automatiquement et ça ne vous posera plus aucun problème.

Akane acquiesça de la tête et décida que sorti du cours, il continuerait à s'entrainer durant une bonne heure afin de mieux affiner tout cela. Une pratique constante, aucun problème. Ca n'avait pas l'air très compliquer. Un quart d'heure, une demi-heure de technique tous les jours, ça n'avait pas l'air compliqué, et puis c'était pas très chers payé si ça pouvait permettre au genin de maitriser son chakra à la perfection. Ayumi reprit alors la parole afin de conclure son cours.

[Ayumi] – Très bien chers élèves, ça a été un plaisir de faire cours avec vous. Puisqu'il ne reste plus de question, on va conclure notre cours là dessus si ça ne vous gène pas. J'ai beaucoup apprécié ce petit cours en amphi qui au final... Ne s'est pas réellement déroulé en amphi, mais c'est pas grave. Après tout, on était tous mieux dehors sur la pelouse pas vrai ? Je vous souhaite à tous une bonne fin de journée. Si vous avez d'autres questions ou que vous voulez faire une petite heure de plus, il y a pas de soucis, je suis disponible jusqu'à dix-sept heures. Bye tout le monde.

La quasi-totalité des élèves se retira, certains restèrent à la fin de l'heure afin de s'entrainer encore d'avantage. Akane, lui, se retira et rejoignit la petite place qui se trouvait en dessous de chez lui. Il s'entraîna durant une bonne heure seul et réussis à maitriser la technique, à contrôler son chakra en environ une grosse vingtaine de seconde, ce qui était inimaginable pour le genin en début d'après-midi alors qu'il mettait un quart d'heure afin de maîtriser son chakra de façon à peu près correct.

Il se posa alors sur un banc et songea. Les cours en amphi, c'était pas si mal. Même s'il est vrai que là, sur le coup, seulement une partie du cours s'y était déroulé. Il estimait être tombé sur un bon professeur aujourd'hui et décida de retourner en amphi la prochaine fois qu'il voudrait apprendre une technique, ce type de cours lui convenait parfaitement.

°-o___.o-°-o.___o-°



MessageSujet: Re: Amphi pour les cours de Ninjutsu   Sam 3 Mar - 18:07

Akane Nimika: +25 Exp

Séance sympathique. Cela fait plaisir de lire une nouvelle tête. L'apprentissage de la technique est classique, je n'ai pas grand chose à dire la dessus. J'attends de voir ce que cela donnera lorsque la technique sera de rang supérieur ^^



\\\"La mort n\\\'est que le visage caché de l\\\'Homme\\\"
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Amphi pour les cours de Ninjutsu   

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Amphi pour les cours de Médecine
» Amphi pour les cours de Genjutsu
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Inscription Pour Le Cours De Vol( Pour Tous )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Académie de Kiri-