Partagez | 
 

 Équipes de Konoha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Équipes de Konoha   Mer 9 Avr - 21:37

(Pour savoir comment former une nouvelle équipe, voir la fin de ce message)

Liste des Équipes de Konoha

Team 1

Chef d'Équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 2

Chef d'Équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 3

Chef d'Équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 4

Chef d'équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 5

Chef d'Équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 6

Chef d'équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 7

Chef d'équipe : Libre
Membres : non attribués.

Team 9

Chef d'Équipe : Libre
Membres : non attribués.

Citation :
La formation des équipes est régie par un système de Classes.

Un joueur de rang Chuunin ou supérieur pourra ainsi envoyer à un membre du staff une demande pour être chef d'équipe. Les critères pris en compte sont notamment le potentiel à créer du jeu, à animer des RP, l'activité sur le forum (RP et HRP), la qualité du jeu mis en place ainsi que l'imagination, dans une certaine mesure.

Un joueur à qui le staff aurait dit oui pourrait créer, quand il le souhaite, une Classe dans l'Académie de son village. Il s'agit d'un sujet RP qui invite les autres joueurs à venir s'inscrire pour former une nouvelle équipe. Si le 14 l'équipe peut être formée et qu'elle dispose d'un effectif suffisant (minimum de 2 joueurs), elle est officialisée par le staff. Le staff ne valide officiellement les équipes qu'une fois par mois (le 14) mais cela ne doit pas vous empêcher de jouer et de prévoir des activités.

Un chef d'équipe peut également passer d'abord sur le Coin RP pour dire qu'il souhaite former une équipe, et voir ainsi quelles seraient les personnes intéressées avant de se lancer dans son RP. S'il n'y a aucune proposition de Classes, il n'est pas possible de former une équipe.

Vous trouverez tous les détails nécessaires dans le sujet "Fonctionnement des Équipes", ainsi que quelques conseils pour que votre équipe se porte bien.


Dernière édition par Akogare Hyuuga le Lun 18 Jan - 2:47, édité 27 fois

MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   Dim 13 Avr - 17:11

Note : RP de Sayuri, écrit par Akogare, par manque de place ajouté à celui-ci.

Sayuri patientait, le dos bien appuyé contre la façade du mur. Les yeux mi-clos, elle ne se donnait pas le peine de redresser la tête lorsque les gens passaient près d'elle. Elle n'attendait qu'une personne pour le moment. La Jounin n'était pas mécontente de son affectation. Ce serait un boulot supplémentaire, certes, mais cela pourrait être intéressant si les candidats avaient un tant soit peu de consistance.

Pourvu qu'elle ne tombe sur des lourdauds mal fagotés, et laids, en plus.

Honiji finit par arriver. Il était en retard. Sayuri n'aimait pas les retardataires. Mais elle ne dit rien et n'esquissa pas le moindre mouvement, même après que le jeune homme se soit annoncé.

[Honiji] - Euh, Sayuri-san... je suis là.

Devant l'absence de réaction - quoi ? Elle dort à cette heure-ci ? - Honiji lui pinça l'épaule.

[Honiji] - Ouh, ouh ! On se ré-vei-lle. On ouvre ses jolis petits yeux dorés, on sourit à son vieux pote Honiji, et et l'embrasse avec...

Il s'interrompit. Les doigts de Sayuri serrés sa carotide si fort que l'air peinait à passer. Il ne se débattit pas, et trouva même le courage de conserver un sourire confiant aux lèvres. Sayuri ouvrit un oeil, puis l'autre, et répondit au sourire de son compagnon par un autre qui dévoila ses petites dents blanches.

[Honiji] - Cha... gope. Cherre... Cro.... Fort...

[Sayuri] - Articule, mon bon Honiji, ar-ti-cule.

Honiji, par un habile mouvement du bras (il l'envoya dans les côtes de la jeune femme jusqu'à ce qu'elle lâche, en vérité), se dégagea de sa prise. Il se passa une main sur la gorge, toussota, et reprit.

[Honiji] - Je disais donc : Salope, tu serres trop fort.

[Sayuri] - Ah ! Oh ! Tu es trop mignon Honi ! J'avais entendu : Chagope, Chair croc fort. Je ne voyais pas où tu voulais en venir.

Honiji acquiesça.

[Honiji] - Ouais, tes oreilles déconnent.

Ils se dévisageaient, et il était étrange de constater qu'ils semblaient tout à la fois prêt à se jeter à la gorge l'un de l'autre, ou à s'embrasser comme de vieux amis qui se retrouvaient. Ils étaient les seuls à savoir combien ils s'appréciaient, et Honiji faisait partie de ces gens qui pouvaient traiter Sayuri de salope sans finir, eh bien, en mauvais état alité dans une chambre d'hôpital pour les trente prochaines années. Ils avaient pratiquement grandis ensemble, et même s'ils avaient du mal à s'aménager du temps pour se voir (ni l'un ni l'autre n'essayait de faire correspondre son emploi du temps), dès qu'ils se retrouvaient ils étaient tout simplement heureux.

[Honiji] - J'ai le petit papier. Écris de la main même de ma secrétaire.

[Sayuri] - Oh ? Étonnant, elle a réussi à quitter ton pantalon pour se saisir d'un stylo ? Elle progresse !

Honiji ne fit aucune remarque et sortit le tableau.

[Honiji] - J'en connais aucun. Dingue, non ? On m'a donné leurs spécialités mais j'ai oublié. J'en ai rien à carrer en fait, c'est ton job.

Il l'afficha sur l'un des murs de l'Académie, au bout du couloir principal où, normalement, tout étudiant devait passer. De toute façon, cela serait réaffiché dans le hall dans la journée. Ils restèrent là, à regarder les noms qui n'évoquaient rien pour eux.

[Sayuri] - Bon. J'espère qu'ils viendront me trouver. Je pourrais leur faire un câlin de bienvenue.

[Honiji] - Bonne idée. J'ai du boulot. Ma secr... enfin, du boulot quoi.

Il déposa un rapide baiser sur la tempe de Sayuri et tourna les talons. La jeune femme demeura un moment à observer les noms et finit par elle aussi se détourner. C'était une sympathique nouvelle. Et elle était assez pressée de voir la tête de ses étudiants. Elle pourrait les emmener chasser du criminel de rang S, et démanteler des réseaux mondiaux de trafics, et sauver des pays et...

***


[Arrivant de la maison]

C'était mois de beaux jours, un vendredi presque au soir. Non en fait il devait déjà être cinq heures et demie passées lorsque Oroken, sortant d'une altercation plutôt bouillante, daigna enfin se présenter, convocation en main, à l'académie où on l'attendait sans doute. Il arriva au bureau d'accueil où une vieille pleine de rides, avec une voix usante des cheveux en chignon et de grande lunettes, l'archétype de la grande emmerdeuse qui ne comprend rien à rien, posa à travers son pare brise de petits yeux qui recelaient un brin de... Malice.

- Bonjour jeune homme. Qu'est-ce que vous voulez?

Oroken la regarda en réprimant du mieux qu'il put une grimace qui aurait certainement déplu. En fait, il avait déjà envie de lui coller un monstrueux beignet pour qu'elle ne parle de trop et qu'elle s'occupe bien vite de lui. Il tendit sa convocation qu'elle regarda attentivement.

- Je suis en retard je crois... J'aurais bien voulu être là en temps et en heure mais il paraît qu'on ne fait pas toujours ce que l'on veut.

Le femme, par miracle, rangea le petit courrier dans la pile des papiers terminés puis attrapa un parchemin qui traînait là. Elle l'ouvrit et marqua la mention "Arrivé" dessus. Soulevant les sourcil d'une manière de ne pas comprendre - en fait elle semblait exécuter bêtement des consignes - elle leva de nouveau les yeux sur le Chuunin.

- Merci.

Il la regarda un peu stupéfait et prit la parole afin de demander de plus amples explications.

- Et c'est tout? Vous n'avez même pas un mess...

Il s'arrêta un instant reprenant les gestes qu'elle venait de faire. Mais avant même que l'idée ne se matérialise vraiment dans son esprit, une détonation suivie de quelques effets spéciaux auxquels les shinobis sont habitué tordirent l'espace.

- Tu as mis le temps... Tu flanais encore en ville?

Oroken regarda sur sa droite où un homme plutôt grand et bien en forme venait de faire son apparition. La carrure ne changeait pas vraiment malgré les années qui passaient et Kohei, le dit formateur d'Oroken, devenu Jounin venait imposer sa supériorité à la scène.

- Je me doutais que c'était de vous tout ça... Et euh non je ne flanais pas, je reprenais quelques bases et exercices de perfectionnement.

- Tu as dépassé ce stade, idiot. Et je vais te montrer dans quel niveau tu as atterri.

- Ah bon? Que de surprises aujourd'hui.

Sans rien ajouter de plus, Kohei fit signe à Oroken de le suivre en remerciant la vieille femme. Ils marchèrent pendant quelques mètres jusqu'à un panneau d'affichage. Ils se postèrent devant et Kohei montra une liste épinglée sur la droite.

- J'ai demandé à t'en faire part moi même. Encore, tu as de la chance car certains sont immédiatement balancé dans la direction de jeunes personnes, souvent des Genins qui sont passé sous tutelle d'un Jounin mais dont certaines choses restent à refaire.

Oroken se pencha un peu plus sur la liste. C'est là qu'il réalisa ce dont Kohei parlait.

- Nous en avons parlé il y a très longtemps. Le devoir d'un shinobi, c'est d'assurer la réussite de l'objectif mais aussi assurer sa survie et celle de son équipe. Même si chacun est impliqué, c'est ce nom là qui reçoit réprimandes.

- Ce n'est pas comme s'il n'y avait que des mauvais aspects.

- Certes, mais ne cours pas à la gloire. Je sais que tu as longtemps cherché à te faire valoir. Oublie cette période, car cette envie mettra neuf fois sur dix tes équipiers en danger, et dix fois sur dix si tu les diriges.

- Je ferai ce que je pourrai.

Kohei regarda Oroken sans ne rien dire. Il n'avait pas tant changé que ça ce gamin. Même si la réponse était peu satisfaisante, ce qui se cachait derrière ces mots, ces expressions, ce coeur traduisaient bien du sérieux et de la conscience.

- Ce sera tout pour aujourd'hui. Si tu as besoin de quoi que ce soit tu sais où me trouver. Et tu sais aussi que nous avons encore des entraînements à suivre. Il te faut enrichir encore un peu ton pannel de techniques. Et je pense qu'après tu auras tout ce qu'il faut, mais vraiment tout.

Kohei disparut dans un coup de vent. Oroken laissa ses cheveux se repositionner puis regarda encore une fois le tableau. L'heure était venue de quitter les gamineries et de rentrer pour de bon dans le milieu des shinobis.


Dernière édition par Oroken le Mar 15 Avr - 13:52, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   Lun 14 Avr - 12:22

Pour la deuxième fois de sa courte existence, Syo se retrouvait à diriger une équipe. La dernière en date n'était pas restée entre ces mains très longtemps. A peine les avaient-ils promu au rang de genin, qu'ils partaient à l'examen chuunin. Oroken et Yosuke avaient fait de bons résultats.

Syo avait pris de l'âge, ainsi que du recul. Les tensions avec Akira s'étaient atténuées. Ils se détestaient toujours autant, mais ne se croisaient plus. Syo faisait tout pour l'éviter et il était convaincu que l'Uchiha faisait de même.

Le chuunin s'était marié le printemps dernier avec Lya. La fête avait été simple. L'absence de sa famille, décédée, avait été difficilement comblée par la présence de nombreux amis. Comme à chaque fois, sa moitié avait réussit à trouver les mots et passer du baume sur son coeur.

En y réfléchissant bien, il avait grandit. Lya et lui s'étaient enfin installés dans le même appartement et tout deux étaient devenus chuunin instructeur. Toutefois, cela faisait plusieurs mois que l'on parlait de lui comme un futur gradé. peut-être une promotion jounin...
Cette aspiration, refusée jusqu'à lors, ne lui faisait plus temps envie. On allait d'abord le tester, c'est pour cela qu'on lui donnait une nouvelle équipe.

Lya lui disait souvent qu'il ferait un bon père. Le chuunin savait parfaitement ce que cela cachait et il n'était pas sûr d'y être préparé. Il se souvenait encore comment il avait envoyer "bouler" (et encore le terme n'était pas assez fort) Oroken, Yosuke et l'albinos...

Maintenant il faisait preuve d'un peu plus de tact. Il fallait aussi dire qu'il enseignait depuis plusieurs années maintenant. Il avait appris à s'occuper pendant que les moins bons (pour ne pas dire les mauvais) de ses élèves stagnaient.

Oui, plus il y pensait, plus il pouvait se qualifier d'un peu plus mature. Certaines mauvaise langues diraient qu'ils n'y avaient pas beaucoup d'efforts à faire pour parvenir à obtenir des progrès dans ce domaine. Syo devait bien admettre qu'ils n'avaient pas complètement tort.

Ses pas le menaient comme à l'accoutumée à l'Académie. Depuis maintenant trois mois (soit les début des rumeurs sur sa montée en grade), il avait repris l'entraînement. Il avait du mal à convaincre sa douce, qui voyait dans cette promotion un risque supplémentaire pourle couple. Il est vrai que s'il était nommé jounin, alors il devrait effectué des missions. Pas forcément à risque, mais cela l'éloignerait du logis pour des périodes plus ou moins longues.

Là aussi il mesurait mieux l'âge et l'expérience qu'il lui avait apporté. Avant jounin pour lui c'était plus de "pouvoir", de reconnaissance, des charges supplémentaires, maintenant cela lui faisait presque peur. Pourrait-il laisser Lya seule ? Il savait fort bien que si elle le souhaitait, elle pourrit le mettre KO, elle en avait la force, mais pourtant, un sentiment qu'il devait la protéger était né en lui. Il devait veiller...comme un protecteur. C'était peut-être pour cela qu'elle pensait qu'il ferait un bon...

Le hall d'entrée...

Le mot refusait vraiment de s'imprimer dans son esprit. Il avait du mal à rassembler ses souvenirs concernant le sien. Ce dernier, sa mère, son frère, tous ils s'effaçaient, petit à petit de sa mémoire...
Il aurait aimer par moment, avoir une discussion avec eux, leur demander des conseils, comment agir, ou réagir...mais aussi raconter des blagues stupides à son frère, parler de sa vie à son père, savoir s'il est fière. Offrir le beau cadeau de fête de mère qu'il n'avait jamais put faire...

Il y avait trop de choses restées en suspens...

Non pas en suspens. Il ne pourrait jamais vivre ses moments, on les lui avait volé.

Il arriva à la salle des professeurs. On lui avait laissé un mot, en plus des dossiers des "gamins" dont il allait s'occuper. Naoki, Oni et Shinji...

L'administration leur avait donné rendez-vous pour les présentations dans sa salle de cours.

[Oni, Naoki, et Shinji, je vous attends là:
cours ouvert à tous

MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   Mar 15 Avr - 18:22

[Syo (as Iba): + 12 XP RP
Akogare: + 16 XP RP
Oroken: + 12 XP RP
(les bonus rang sont déjà intégrés...)]

MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   Sam 12 Juil - 22:03

MAJ : Nouveaux effectifs, nouvelles équipes Smile

Quelques notes :

- Félicitations à Yosuke pour sa nouvelle équipe Very Happy J'espère que vous vous amuserez bien ensemble.
- Les absents ont été supprimés. Si jamais vous voulez revenir, n'hésitez pas, on trouvera une solution arrangeante.
- L'équipe d'intervention (de Chuunin) se formera pour aller en mission.
- Tenson, tu es intégré pour l'été à l'équipe de Ginko, pour aller en mission, tout ça. Par la suite, tu réintégreras ton équipe initiale, avec un nouveau membre s'il n'y a pas de retour inopiné de Kento ou un nouvel inscrit.


Dernière édition par Akogare Hyuuga le Mer 26 Nov - 2:47, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   Dim 17 Aoû - 1:34

Nara Hyuuga ajoutée à la Team 4 Smile

MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   Mar 25 Nov - 23:54

Mise à jour (25 novembre 2008).
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Équipes de Konoha   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cimetière de Konoha
» Les ruelles de Konoha
» Hopital de Konoha
» Armurerie de Konoha
» Forêt interne de Konoha - Zone interdite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-