Partagez | 
 

 Entrainement d'Oni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

MessageSujet: Entrainement d'Oni   Jeu 10 Avr - 14:42

La foret de Konoha, s’était la première fois que je pénétrais dans ce lieux ou la nature y régnait en maitre. Alors que je parcourais les sentiers, je pouvais voir les marques sur le sol et les arbres d’une activité de ninja. Je serais venu m’entrainer dans cette foret plus tôt si je n’aurais pas eu une mission qui m’avait couté un petit tour au poste de police. Enfin bref j’étais en à faià présent ici, prêt à en découdre.

*Je dois être le seul ninja à ne pas savoir que je devais m’entrainer ici. Enfin bref, Daiko a dit que mon lieux d’entrainement se trouve ici mais je ne m’attends pas à voir un panneau écrit lieux d’entrainement d’Oni. Il voulait certainement dire que la foret entière et mon lieux d’entrainement. Je vais donc me trouver un coin tranquille.*

Après plusieurs minutes de marche, je trouvais un petit coin ou les arbres n’étaient pas touchés par le chaos que pouvait provoquer les entrainements.

*Voila je vais pouvoir me perfectionner tranquillement. Comment a-t-il fait déjà ?*

[Oni] « Il a commencé par concentrer son chakra dans la paume de sa main. Pour le moment tous est très simple. Ensuite, il a dit que notre don nous est utile à ce moment et ensuite tous a explosé. Donc il faut tous simplement enflammer le chakra pour créer l’explosion. Essayons. »

Concentrer et maintenir son chakra dans l’un des membres de son corps été très simple pour moi à présent, seul la quantité à utiliser été un problème.

*Je ne vais pas en mettre beaucoup, je ne voudrais pas que tous me pète dans la figure. Voila qui est fait. Je n’ai plus qu’a allumé.*

Contrairement à se que j’aurais pensé, aucune explosion ne se fit entendre. Mon bras ne produisit qu’une simple flamme.

*Mais… j’ai pourtant concentré mon chakra dans mon bras. Mais il n’y a pas eu de lueur bleuté comme chez Daiko.*

[Oni] « C’est pour cela ! Mais comment pourrais-je avoir mon chakra qui apparait sur mon bras ? Peut être en y mettant une énorme quantité. Il faut que j’essaye. »

*Une énorme quantité. Une énorme quantité.*

La pression commencer à se faire très forte, je ne pus faire autrement que m'asseoir pour ne pas m’écrouler sous le poids. Le chakra commençait à se faire voir mais rien encore comparer à Daiko.

*Sa suffit comme cela. Si je continu, je vais mourir étouffer sous mon propre poids.*

Je me déplaçais avec beaucoup de difficulté vers un arbre, après avoir posé ma main sur son tronc, je réessayer. Cette fois une explosion se fit, malheureusement, je fis projetais au sol, le bras noir. Le chakra avait explosé dans ma direction.

*Pourquoi ? Y-a t-il une astuce ? Heureusement que je suis résistant au feu, cela aurait pu me couter un bras.*

[Oni]« Il faut que je me remémore la scène. Il ne broncher pas sous le poids du chakra, pourtant il devait il y avoir une énorme quantité. Le chakra instable ne peux rapporter rien de bon, voila pourquoi il ma exploser dans la figure. Il faut que je maitrise tous d’abord l’énorme quantité de chakra nécessaire pour le jutsu. »

Le restant de la journée se traduit en un simple entrainement de concentration. Maitriser son chakra et une chose, mais maitriser une énorme quantité de chakra dans un seul point en est une autre.

[Oni] « Je commencerais l’entrainement seulement lorsque je ne tremblerais plus sous le poids. »

La nuit commençais à tomber, le silence de la nuit pris possession des lieux. Une simple lueur bleuté pouvait se faire voir dans les vaste sentier.

[Oni] « Rire je n’y arrive pas. »

[Doubutsu] « Parce que tu ne le veux pas. »

[Oni] « Hein ? Grand frère ? Qu’es que tu fais la ? »

[Doubutsu] « Je suis rentré un peu tard et comme tu n’étais pas encore rentré maman ma envoyer pour te chercher. »

[Oni] « Il doit être très tard pour que maman s'inquiète. »

[Doubutsu] « Il est deux heure du matin. »

[Oni] « Ok. Je pensais pouvoir apprendre le jutsu aujourd’hui mais je vois que je n’ai plus temps. »

[Doubutsu]« Maman ma demander de te chercher et non de te ramener. Alors quel jutsu es tu entrain d’apprendre ? »

[Oni] « J’essaye d’apprendre le toucher explosif mais ma tentative à faillis me couter un bras. »

[Doubutsu] « Je vois. Tu as le même problème que moi. Tu ne maitrise pas encore la pression de ton chakra. Est bien ce n’est pas grave. Je présume que tu t’es entrainé toute la journée à maitriser ton chakra ? »

[Oni] « Oui mais je n’arrive toujours pas à ne pas trembler, enfin c’est déjà mieux qu’avant car maintenant j’arrive à me déplacer normalement. »

[Doubutsu] «Alors cela devrait suffire. Regarde. Je n’arrive pas non plus à arrêter de trembler mais cela n'empêche en rien la pratique du jutsu. »

[Oni] « Mais comment fais tu pour qu’il n’explose pas sur toi ? »

[Doubutsu] « Je déplace tous simplement le chakra sur ma paume. Regarde si je mets le chakra au centre de ma paume de main, l’explosion viendra sur moi. Mais si je dirige le chakra un peu plus vers les doigts. »

Il explosa littéralement un arbre qui s’écroula sur le sol.

[Oni] « Je dois simplement déplacer mon chakra dans ma main pour changer le lieux de l’explosion ? Pourquoi n’y ai-je pas pensé ? Merci grand frère. »

[Doubutsu] «Oui bon maintenant fait un essai et rentrons, maman va me tuer si on rentre pas au plus vite. »

Encore une fois, je concentrais mon chakra dans la main mais un peu plus vers mes doigt comme me l’avais dit Doubutsu, je fonçais sur un arbre et… Une petite explosion à peine capable de faire un petit cratère dans l’arbre se fit.

[Doubutsu] « C’est sur pour un premier essai il ne fallait pas s’attendre à grand-chose mais au moins tu as compris. Maintenant rentrons tu t’entraineras plus tard. »

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Sam 12 Avr - 19:56

Le lendemain comme prévu, je repartis à ma nouvelle aire d'entrainement. L'on pouvait encore voir les quelques marque de la veille, arbre arraché, troué, calciné... Comme me l'avait dit mon frère la veille, je devais encore m'exercer avant de pouvoir l'utiliser.

*Bon alors, il faut que je me remets dans le bain. Il a dit de déplacer mon chakra dans une direction. Je l'ai déplacé un peu vers mes doigts et je n'est réussis qu'a causer une petite explosion. Pourtant j'avais une énorme quantité de chakra dans ma paume. Le problème n'est peut être pas aussi simple que mon frère le dit. J'ai 'impression que mon chakra n'a pas assez d'intensité pour créer une grosse explosion. Peut être que si je ...*

Je concentrais mon chakra mais à la différence d'avant, je ne le mis pas dans ma paume de main mais dans mon avant bras. Le but été de propulser mon chakra directement dans ma paume et de l'enflammer avant même qu'il puisse se stabiliser. Mais pour cela il fallait d'abord faire quelques essai. Il fallait l'admettre, cela est très douloureux, de plus, cela vide très rapidement les réserves de chakra. Mais il fallait bien passer par la pour il y arrivé. Une fois que je me sentis prêt, je n'avais plus qu'a m'avancer à un arbre et de prier.

[Oni]"Non je ne dois pas prier, il faut que sa marche. Ha!"

Je voulais une explosion, la voila. L'explosion créa un profond trou dans l'arbre qui ne pouvait plus tenir et s'écrasa dans un fracas au sol.

[Oni]"Je pense que j'ai réussi. Cependant un peu de pratique ne me fera pas de mal."



Arrow
Amphi Ninjutsu


Dernière édition par Oni le Lun 14 Avr - 17:29, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 13 Avr - 14:22

Oni : +16 XP RP - Entraînement.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Lun 21 Juil - 17:28

[Oni] « Ce qui me saoul ce Daiki. Même pas capable d’expliquer convenablement un jutsu à son seul élève. Je ne sais même pas pourquoi la direction le garde il fait plus de casse que de bien. »

Voici mes premières paroles de bon matin. Je m’étais levé très tôt, à environ cinq heures du matin pour commencer à apprendre le cœur ardent. La force que pourrait lui apporter cette technique était considérable et loin d’être négligeable. En y réfléchissant, malgré mon précieux don je ne possédais pas grand chose comme jutsu. Il fallait que j’accélère rapidement le rythme. J’avais une mission qui approcher et un combat contre Yosuke. Yosuke, ce garçon du même age que moi. J’avais sentit une grande puissance émaner de lui, pourtant ce n’est qu’un fils de bibliothécaire. Pour prouver que n’importe qui aujourd’hui peut devenir ninja en persévérant.

[Oni] « Ah !! Au diable Daiki ! Il doit bien y avoir quelqu'un d’autre à l’académie pour m’apprendre ce jutsu. »

Je regardais l’heure, il était six heures du matin. Les cours ne commençaient qu’a huit heure et demi et de plus, presque aucun n’élève ne prenait la peine de se levé pour y aller à cette heure.

[Oni] « Je ne vais pas attendre huit heures et demi pour une technique aussi banale. »

Je décidais donc de partir en avance, il y aurait bien quelque professeur en avance. Après avoir descendu les marches, je courus dans la cuis sine. La, se trouvais ma mère en robe de chambre entrain de faire tremper sa biscotte dans son café qu’elle fera pendant des heures avant de se réveiller. Je saisis l’une des biscottes, enfila ma veste, rouge et noire neuve et me dirigea vers la porte de sortis.

[Katarina] « Hein… Euh… Ou tu vas… ? »

[Oni] « A l’académie. Dors bien. »

Je courais de plus belle dans les rues vide de la ville, les lampadaires été encore allumés. Les portraits des Hokages semblaient eux aussi dormir à cette heure. Tout le monde dans la ville se demandait quand est ce qu’un nouveau Hokage serait élu. Cela faisait des années que le village tourné sans chef. Certain se demandait même qui pouvait bien commander. Il est vrai que les loco réservé au chef du village étaient resté trop longtemps vide. Qui sait ? Peut être qu’un jour Yosuke, Naoki ou moi-même nous asssirons un jour au fauteuil doux et confortable de L’hokage. Enfin avant de rêver à cela il fallait que je maîtrise ce maudit jutsu que Daiki n’a pas été foutu de m’apprendre en temps et en heure.
A force de courir tous en pensant je me retrouver devant l’académie. Comme je le pensais, toutes les lumières des salles étaient éteintes et les rideaux encore tirer pour empêcher les premiers rayons du soleil qui apparaissait à présent dans le ciel pénétrer dans la salle. Après avoir passer les deux colonnes massives qui servait d’entrer campus, je tournais tous de suite à gauche pour rejoindre l’amphi ninjutsu.
Les portes en bois massif étaient fermées et pas l’ombre d’un gardien pour ouvrir les portes.

[Oni] « Zut, je suis autant en avance que cela ? »

Des bruits venaient titiller mon oreille. Ils semblaient venir d’une fenétre entre ouverte à l’étage de l’amphi.

*Ce doit être les gardiens qui se préparent avant le boulot. Autant que je leur demande de m’ouvrir tous de suite.*

D’un bon, je sautais sur la fenêtre à présent totalement ouverte et je pénétrais à l’intérieur.

*Merde je suis ou la ?!*

Huit paires de yeux étaient à présent braquer sur moi. La pièce était assez large. Des casiers se trouvaient au fond à gauche et des bureaux se trouvaient un peu partout. A droite je pouvais voir une porte et en face un balcon. D’un coup, je pus voir un énorme volatile passer et repasser pour finir par se poser sur l’épaule de son maître. Son maître qui été jusqu'à présent le mien, Daiki. Celui ci n’avait pour le moment pas s’être aperçus de ma présence contrairement au autre.

[Oni] « Heu… J’en conclu donc que je me trouve dans la salle des profs ? »

[Reiko] « Est que nous vos votre visite jeune homme. »

Il y avait donc en tous cinq professeurs dans la salle, si on peut compter Daiki comme professeur. S’étais une jolie femme qui m’avait adressé la parole, celle ci avait les cheveux bleus et un visage gracieux, on pouvait également observer sa plastique plus qu’avantageuse. Ensuite un peu derrière elle se trouvait deux autres femmes, celle la semblait plus avoir mon age, l’une juste un peu plus vieille de quelque année. Elles devaient être très puissantes pour être profs à notre age. Celle de gauche était blonde, habillé d’un jolie petit haut qui mettait en valeur sa poitrine et d’une mini jupe. Je pus en déduire qu’elle aimait séduire. Contrairement à elle, celle de droite semblait beaucoup plus timide mais en même temps rigolote. Elle était brune et un peu plus petite que sa voisine. Les deux rigolaient entre elles en regardant mon air ahuri. Et enfin se trouvait sur son bureau, un homme avec un énorme tatouage en forme de dragon tatouer de son visage à son corps. Celui ci remarqua tous de suite que je regardais son tatouage et changea de vue pour se reconsacrer à ses fiches. Il avait également les cheveux bleus et un corps plutôt mince et frileux comparer à Daiki enfin il y avait une différence d’age également. L’homme semblait avoir également le même age que moi.

[Oni] « Est bien en faite je suis venu à l’académie pour réviser un nouveau jutsu avec un professeur. Enfin je n’en aurais pas besoin si l’énergumène la bas sur le balcon ferait son boulot convenablement. »

En entendant ses mots, Daiki se retourna pour voir qui été le fou qui pouvait le traité de telle en sa présence.

[Daiki] « T…Toi ! Mais tu me harcèle ou quoi ! Ya pas moyen je ne te ferais pas de cours aujourd’hui ! J’suis en repos ! »

[Oni] « Je suis pas venu te demander quoi que se soit. T’es même pas fichu de m’expliquer clairement le moindre jutsu. »

[Daiki] « Attend j’vais t’apprendre. »

[Tsubaki] « Ola !Daiki calme toi. Ta déjà fait assez de dégât l’autre jour. »

[Oni] « Ta même pas été capable de trouvait une excuse pour la rouste que tu ma foutu l’autre jour ! T’es pitoyable ! »

[Daiki] « Sale morveux je vais t’apprendre ! »

[Tsubaki] « Ola ! C’est bon on a dit. Va plutôt nourrir ton corbeau. Il crie aussi fort que toi, la pauvre bête. »

Dans un excès de fureur, Daiki retourna s’asseoir sur le balcon et balança aussi fort qui le pus les graines que son corbeau réclamer.

[Tsubaki] « Il faut être terriblement sur de sois ou fou pour osais parler ainsi à Daiki. Tu as de la chance que je l’ai retenu sinon je ne donnais pas chère de ta peau. »

[Oni] « Vous savez il m’en à déjà fait voir de belle hier mais enfin merci quand même Mada… »

[Tsubaki] « Alors la ! Pas de madame avec moi. Appelle-moi Tsubaki. »

[Oni] « Je pourrais aussi t’appelais mon cœur. »

[Reiko] « Hum Hum. Tu comptes offenser tous les profs dans cette salle à tour de rôle ? »

La femme brune éclata de rire et Tsubaki recula pour rejoindre sa collègue, celle ci qui semblait bien embarrasser d’avoir été dragué par un élève.

[Reiko] « Donc comme cela s’est sur vous que Daiki à exprimer sa colère. Je comprends maintenant. Enfin, vous venez aussi tôt à l’académie pour pratiquer au pré d’un professeur. Quelle est se jutsu ? »

[Oni] « C’est Netsuretsu Shinzou, Le cœur ardent. »

[Hiryuu] « Une technique de feu destiné à augmenté considérablement les dégâts causés par celle ci mais en pompant énormément de chakra. »

L’homme au dragon tatoué avait enfin parler mais tous en restant les yeux clouer sur ses listes.

[Reiko] « Exactement. Je présume donc que tu veux t’en occuper ? »

[Hiryuu] « Impossible. J’ai cours dans moins d’une heure à présent et je ne sais pas pour combien de temps cet… individu en aura. »

[Reiko] « Je vois… Bon est bien se sera toi Tsubaki de te charger de ce ninja. »

[Tsubaki] « Qui ?! Moi ?! Pourquoi ?! »

[Reiko] « Est bien par ce que tous d’abord vous êtes la seule ici hormis Daiki à être sans occupations et de plus ce jutsu demande une bonne maîtrise de son chakra et c’est votre spécialité. »

[Tsubaki] « Je vois… »

[Oni] « Ne vous en faite pas, je rigolais tous à l’heure. J’ai déjà une petite amie vous savez et au plus vous êtes plus vieille que moi. »

[Reiko] « Bon allez-y avant que je le jette dehors. »

Quelque minute plus tard. Je quittais le bureau des professeurs par la porte de droite accompagner par Tsubaki encore très embarrasser. Nous nous retrouvions dans l’amphi par lui-même. Il y avait encore beaucoup de poussière sur les murs, les débris de la vieille avait été ramassés et il restait un troue au milieu des carrelages.

[Tsubaki] « Bon nous avons environ trois quarts d’heure avant le début du cours de Hiryuu. Après ce délai je ne pourrais plus rien pour toi aujourd’hui. Alors voilà comme je procède. Je t’explique le fonctionnement du jutsu, je ne suis pas une grande spécialiste du feu mais je pourrais t’aider pour ta stabilité du chakra. Une fois que tu auras comprit comment fonctionne le jutsu tu te concentre et tu malaxe ton chakra. Dans ce cas se sera très certainement vers ton cœur qu’il faudra le faire. Je voudrais que tu fasses très attention lorsque tu le dirige vers ton cœur. Tu le sentiras comprimé sous la tension du chakra, dans ce cas je voudrais que tu relâche tous. Cela peut être très dangereux si tu forçais trop. Allez c’est parti. »

Comme elle l’avait précédemment dit, je commençais par me concentrer. La concentration était la base de tout apprentissage. Je devais faire le vide dans ma tête, ne pus rien penser. Quelque longue minute passèrent. Le silence se faisait pesant dans l’amphi.

*Qu’es ce qu’elle fait ? C’est trop calme. J’avais été habituer au remous ménage fait par Daiki.*

J’ouvris par réflexe les yeux et je vis Tsubaki se faire une petite beauté.

[Oni] « C’est comme cela que tu m’observe ! »

[Tsubaki] « Quoi ? Il faut bien que je m’occupe. Pourquoi a-tu arrêtais ? Tu y étais presque. »

S’étais repartis. Heureusement la concentration revint très vite comme je savais a présent ce que faisait Tsubaki. Le vide s’installa rapidement et laissa place au à un voile blanc dans mon esprit, mais très vite un petit son régulier se fit entendre.

Boum Boum… Boum Boum…

*C’est mon cœur ? Pourquoi je l’entend?*

[Tsubaki] « Je pense que tu peux passer à la phase suivante maintenant. »

Je m’assis à terre pour être plus prés du sol en cas de chute, je ne pouvais compter sur une femme entrain de se refaire une beauté en cas d’accident. Très vite je malaxa mon chakra, l’énergie bouillonner en moi, je pouvais la sentir brûler littéralement, j’avais l’impression d’avoir un incendie dans mon corps. Puis peu à peu, je le dirigeais lentement en direction de mon cœur. Le chemin était cour entre la réserve et le cœur car la réserve se trouve prés mais s’étais certainement le chemin le douloureux. Le chakra été de plus en plus comprimer et je pouvais sentir mon cœur battre de plus en plus vite. Le chakra se bloqua, quelque chose semblait le bloquer.

[Tsubaki] « Tu as atteint ta limite. Tu peux relâcher et te reposer. »

[Oni] « Pourquoi… J’y suis presque… »

[Tsubaki] « Non arrête si tu continu ton cœur peu exploser. »

C’est alors que cette phrase me revint à l’esprit. Je la dit tous haut sans m’en rendre vraiment compte.

[Oni]« Seule ce qui donneront leur âme et leur cœur aux flammes recevront le pouvoir de Netsuretsu Shinzou. »

D’un coup net mais terriblement puissant, tous mes muscles se mirent à se contracter, je poussais comme un beau diable pour forcer le chakra à atteindre son but. Le chakra résista un moment mais d’un coup, je pus sentir celui ci s’enflammer et parcourir en un instant le peu de chemin qui lui rester à faire. Mais très vite le noir se forma et des cries retentit.

J’ouvris les yeux, je pus sentir mon visage en sueur et un souffle d’air chaud devant mon visage. Je devinais instinctivement qui étaient ce. Je reconnus également le sol dur et poussiéreux de l’amphi, l’endroit ou je m’étais évanoui, j’en conclus donc que peu de temps s’étais passé.

[Oni] « Ah… Si tu reste au-dessus de moi Tsubaki, je risque de t’embrasser. »

[Tsubaki] « Pardon. »

[Oni]« Que c’est il passé ? »

[Hiryuu] « Tu a offert ton cœur au flamme, une lumiére à jaillit de ton torse se qui prouve que tu à reçus le pouvoir que tu convoitais. »

Hiryuu venait de faire son entrer. Apparemment celui ci avait tous vu et savait de quoi il parlait.

[Hiryuu] « Mon cours va commencer et les élèves vont arriver. Je te demande donc de laisser la place. Va te reposer. »

[Oni] « Oui je comprend… Je rente chez moi. »

[Tsubaki] « Tu ne peux pas bouger tout seul. Je te raccompagne. »

[Oni] « Non sa va aller. J’ai besoin de me dégourdir les jambes et je ne voudrais pas que mes parents se fassent des idées si tu voix ce que je veux dire. Allez à plus. »



Arrow Entrainement Yosuke


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 10 Aoû - 0:44

Oni: +14 XP

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 17 Aoû - 15:38

Une journée banale commence. La forêt était calme et rien ne semblait pouvoir troublé ce silence sauf peut être quelque ninja essayant de parfaire leur art. Marchant paisiblement, je pouvais observer en silence les différents jutsus utilisaient. Il y avait de tous, de l’art à couper du bois avec son pied à celui d’hypnotiser des hiboux. J’arrivais enfin dans un coin tranquille, aucun signe d’un vulgaire gamin qui se prêtent être ninja, je pouvais enfin m’exercer.

*Je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer le cœur ardent depuis que je le possède. C’est l’occasion.*

Je le sentais. Je sentais en moi la chaleur qu’émanait mon cœur. Cependant je décidais de ne pas l’utiliser tous de suite. Je voulais comparer la puissance d’un Katon normal et d’un Katon mélangé avec le pouvoir du cœur ardent. Alors que je commençais à réaliser les signes, une aura entra dans la forêt. Je connaissais cette aura, je l’avais déjà combattu, je savais que je devais faire quelque chose pour elle mais quoi ? L’aura disparut de ma pensé et je pus continuer l’exercice. Une boule de feu s’abattit sur un des arbres, celui ci était bien amocher mais rien d’exceptionnel.

L’aura réapparut, plus prêt cette fois. Elle se faisait de plus en plus forte. Je savais que son porteur avait une grande détermination et confiance mais je n’arrivais toujours pas à mettre un visage à cette aura. Elle re disparu comme ci le porteur de cette aura se concentré sur autre chose que sa propre personne.

*Qui cela peut il être ? Je ne connais que deux personnes avec une telle conviction de son pouvoir, moi et Syo. Cela ne peut être Naoki, il n’est pas assez sur de lui. Et cela ne peut être Yosuke. Qui alors ? Je connais cette aura mais…*

Le cœur ardent s’embrasait, je mélangeais alors mon chakra à cette puissance et finit par faire le même Katon. La puissance qu’émanais de la boule était largement supérieure que précédemment. L’arbre était cette totalement détruis, la moitié gisait par terre tendis que l’autre avait été réduit en cendre.

Des bruits de pat se fient entendre, il finirent par s’arrêtaient derrière moi. C’était l’aura. Elle changea vite pour devenir une aura meurtrière et assoiffer de sang. A présent son porteur ne faisait aucun doute.

[Oni] « Tu es finalement venu… Kenji. »

Je me tournais. L’étudiant me faisait face. Son visage été toujours aussi menaçant.

[Oni] « Je vois que tu as encore ce problème. Enfin… Que puis-je faire pour toi ? Peut être puis-je t’apprendre à contrôler ta rage ? Non ? »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 17 Aoû - 20:06

L’heure était venue. Malgré l’intérêt que son sensei lui portait Kenji voulait savoir ce qu’Oni pouvait lui apporter. Une nouvelle force, une nouvelle puissance. Trop de question se bousculait dans la tête de l’étudiant pour ne pas aller voir le guénin.
Il sortit de chez lui en prenant soin d’emporter son Fuuma Shuriken dans son étui de cuir. Il se souvint qu’Oni en possédait un aussi. Il marcha tranquillement dans la rue commerçante avec son étui en bandoulière. Il réfléchissait à quel endroit pouvait se trouver celui qui donner plus de question que de réponse pour le moment.
Il traversa de tout son long la rue. On entendait les vendeurs crier que les bonnes affaires se faisaient chez eux. Certain avait même sortit quelques chariot devant la boutique pour allécher les quelques passants hésitants. Kenji réfléchissait.

*Où peut-il être…*
*Dans la forêt interne entrain de s’entrainer bien sur !*

Kenji se dit que si le guénin ne s’entrainait pas à cet instant il ne reviendrait plus. Quelqu’un de puissant doit s’entrainer souvent.
Les pas de Kenji le guidèrent à la lisière de la forêt. Il se souvint qu’une trentaine de mètre plus à l’est il retrouverait la clairière où il s’entraine, où il avait apprit à maitriser la permutation.
Il rentra d’un pas léger dans la dense forêt. Il espérait ne pas trop se faire remarquer. Une sorte de défi imposé à lui-même. Il entendit des pas sur sa droite. Il se jeta contre un tronc et coupa sa respiration. Il sentit son Fuuma s’enfoncer dans son dos et retint un cri de douleur. Une fois le bruit partit plus au nord, il se laissa tomber à genoux et reprit son souffle. Il se trouva ridicule. Il n’avait rien à cacher, il décida donc de prendre en chasse cette personne pour voir ce qu’elle faisait.
Il se pencha à terre et cola son oreille sur le sol, il écoutait la terre.

Crchhh…

On écrasait des feuilles plus au nord. Kenji se releva et partit en courant dans cette direction. Il s’arrêta toute les dizaines de pas pour être sur de l’orientation.
Il vit un jeune homme au loin devant un grand arbre. Il commençait à faire une série de signe. Il lança un Katon normal, sans grande puissance, qui n’enflamma même pas l’arbre.

*Quelle puissance, dit donc, t’es un future ninja fonctionnaire toi non ?*


Kenji allait partir mais le shinobi recommença son Katon. Il avait bien plus puissant cette fois ci. L’arbre fut carbonisé. Kenji en resta bouge B.

*Il devait s’échauffer…*

Kenji se rapprocha, il en était sur maintenant. Une personne maitrisant aussi bien le feu ne pouvait être qu’un jigoku.
L’étudiant avança vers le guénin et se calla derrière lui. Il allait l’interpeler mais Oni prit la parole le premier.
Il l’avait sentit venir.

Oni : Tu es finalement venu… Kenji.

Kenji effaça très vite l’expression de surprise sur son visage. Il remonta ses lunettes de soleil sur sa tête. Oni continua.

Oni: Je vois que tu as encore ce problème. Enfin… Que puis-je faire pour toi ? Peut être puis-je t’apprendre à contrôler ta rage ? Non ?


Kenji se demanda si un salut était de trop pour ce guénin. Il s’avança vers un arbre et s’y accola. Il regarda le ciel quelques secondes puis figea ses yeux sur le guénin.

Kenji : Si je suis venue ici c’est que je veux en savoir plus. Tu es le seul à comprendre que je peux devenir puissant. Ma rage, elle n’est pas continue. Du moins elle est enfouie, mais en combat c’est différent. Je sens Une force, enfin quelque chose monter en moi et une envie d’en finir avec mes ennemis.

Kenji se redressa et se rapprocha d’Oni.

Tu as dis que je pourrais apprendre le vrai pouvoir de ma rage… Comptes-tu m’aider à devenir puissant ?


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:35, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 17 Aoû - 21:21

Il était bien la, mais pourtant celui ci ne semblait pas énervé. Alors pourquoi je sens sa rage ? En a t’il tellement que je peux la sentir au plus profond de lui ? Ci cela est vrai, comment fait-il pour vivre avec un tel poids sur le cœur ?

*Ce gosse a du subir un traumatisme énorme pour avoir cela au fond de lui.*

Kenji : Si je suis venue ici c’est que je veux en savoir plus. Tu es le seul à comprendre que je peux devenir puissant. Ma rage, elle n’est pas continue. Du moins elle est enfouie, mais en combat c’est différent. Je sens Une force, enfin quelque chose monter en moi et une envie d’en finir avec mes ennemis. Tu as dis que je pourrais apprendre le vrai pouvoir de ma rage… Comptes-tu m’aider à devenir puissant ?

[Oni] « C’est exact. »

Ainsi donc il était bien venu pour savoir si je pouvais l’aider. Le pouvoir est l’objet de toutes les convoitises. Mais seul ce qui on cette rage en eux on assez de trempe pour obtenir le pouvoir. Mais avoir trop de rage peut aussi nous détruire. Voici les paroles que Daiki m’avait dites lorsque je parlais comme Kenji.

Aujourd’hui les rôles sont inversés. Je connais le pouvoir et je n’ai pas peur de l’utiliser mais un autre élève convoite égalemenjt ce pouvoir. Que dois-je faire ? Dois-je l’orienter comme Daiki a fait pour moi ou dois-je simplement l’entraîner et fermer les yeux sur sa folie ? Non il faut que je l’encadre comme un vrai sensei et non comme Daiki fait avec moi.

[Oni] « Je veux bien t’aider. Mais il faudra que tu y mettes du tiens. Pour pouvoir prétendre contrôler un pouvoir il faut d’abord contrôler son corps. Et pour cela il faudra que tu me faces confiance. Peux-tu le faire ? Peux-tu me raconter l’origine de ta rage ? Peux-tu me dire ton passé ? »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 17 Aoû - 22:39

Oni : C’est exact.

Sur ces simples mots l’impatience de Kenji augmenta. Quand ? Comment ? Allait-il devenir puissant.
Il sentit en lui cette flamme grandir. Comme lorsque Yosuke avait commençait à vraiment s’occuper de la team 4 en les amenant à l’armurerie. Il avait acquit son Fuuma Shuriken et il avait eu envie de le tester sur Youso des les premiers instants.
Oni reprit la parole.

Oni : Je veux bien t’aider. Mais il faudra que tu y mettes du tiens. Pour pouvoir prétendre contrôler un pouvoir il faut d’abord contrôler son corps. Et pour cela il faudra que tu me faces confiance. Peux-tu le faire ? Peux-tu me raconter l’origine de ta rage ? Peux-tu me dire ton passé ?

*Lui faire confiance ?!*

Kenji ne faisait confiance à personne. Il était seul et savait que cela durerait toute sa vie. Oni lui en demandait beaucoup. Il n’allait pas prêcher son passé comme ça à une personne quasiment inconnue. Rien que d’y penser Kenji sentait son cœur s’emplir de flamme.

Kenji : Te faire confiance… Me permettrais de gagner en puissance…


Ces paroles il les murmura très doucement, comme une douce pensée effleurant son esprit.
Il voulait le pouvoir à tout prix, mais si cette personne en savait trop sur lui et son passé cela pouvait devenir très dangereux. Il pourrait se retourner contre lui. Au pire le faire chanter.

*La confiance cela se gagne !*

Kenji : Il faudrait que tu me donne une preuve que tu es une personne de confiance.

Kenji montrait ainsi à Oni qu’il n’était pas un ninja naïf qui serait prêt à tout donner au premier passant venu.
Kenji était légèrement méfiant. Ce guénin avait quand même voulut le tuer.


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:35, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Lun 18 Aoû - 13:02

Kenji : Il faudrait que tu me donne une preuve que tu es une personne de confiance.

Peut être était-ce normal. Il est vrai qu'il y à quelque jour nous étions adversaire et aujourd'hui je lui propose de lui apprendre ce que moi j'ai appris. Peut être même que c'est justement cela qui lui fait peur? Non. Un être avec autant de rage et d'envie ne peut avoir peur aussi facilement. Il lui reste donc un soupçon d'humanité? C'est mieux ainsi. Un homme avec encore un coeur et plus controlable qu'une bête sauvage. Encore est-il qu'une fois la bête dompté elle le reste jusqu'à sa mort.Le restera tu Kenji? Restera tu fidéle à celui qui est prét à tous t'apprendre? Où es tu l'un de ce qui trahisse leur maitre une fois le pouvoir obtenu? Le destin nous le dira.

[Oni]"Une personne de confiance? Je pense que pour des personnes comme Yosuke ou Naoki non. Mais pour toi, c'est autre chose."

Ces paroles ne changaient pas grand chose à la situation. Comment faire pour qu'une personne vous fasses cnfiance? En lui prométant ce qu'elle veut? C'est déja ce que je lui promet. Quoi alors? En lui disant la vérité bien sur.

[Oni]"Crois tu vraiment que ton sois disant sensei te comprend? Non lui il fait tous pour qu'on ne lui reproche rien. Il fait également tous pour que vous ne ressembliez pas, toi et Youso à des machines à tuer. Mais il n'a rien compris. Les ninjas sont fais pour tuer. Tand que nous obéirons à ce village nous devrons tuer pour sauver nos vis. Est-ce cette vie que tu veux? Les personnes destiné à un grand pouvoir n'obéisse à personne. Nous deux y compris."

Rien que prononcer les mots pouvoir et liberté que le regard de chaque hommes s'illumine. Etre assez puissant pour voyager ou l'on veut, quand on veut. Faire ce que l'on veut ou l'on veut. Une telle promesse est -elle réalisable? Oui je le pense. Avec deux être de notre trempe qui pourrait nous arréter?

[Oni]"Comprend tu maintenant? Je suis la seule personne qui te comprend et tu es la seule qui me comprennes. J'ai besoin de toi comme toi tu as besoin de moi."


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Lun 18 Aoû - 20:03

Oni : Une personne de confiance? Je pense que pour des personnes comme Yosuke ou Naoki non. Mais pour toi, c'est autre chose.

*Pourquoi ? Suis-je différent …*


Crois tu vraiment que ton sois disant sensei te comprend? Non lui il fait tous pour qu'on ne lui reproche rien. Il fait également tous pour que vous ne ressembliez pas, toi et Youso à des machines à tuer. Mais il n'a rien compris. Les ninjas sont fais pour tuer. Tand que nous obéirons à ce village nous devrons tuer pour sauver nos vis. Est-ce cette vie que tu veux? Les personnes destiné à un grand pouvoir n'obéisse à personne. Nous deux y compris.

*Bien sûr…*


Kenji écoutait Oni parlait, il avait l’impression que la vérité sortait de sa bouche. Une flamme naissait dans les yeux de l’étudiant. Personne ne devait lui donner d’ordre, personne ne devait se dresser face à lui.

*Sans en subir les conséquences…*

C’était vrai et Kenji voulait s’en donner les moyens. La flamme qui animait Kenji grandit en lui. A l’ordinaire il pouvait la contrôler, mais en combat tout était différent.
Oni continua sa prise de parole.

Oni : Comprends-tu maintenant? Je suis la seule personne qui te comprend et tu es la seule qui me comprenne. J'ai besoin de toi comme toi tu as besoin de moi.

Oni avait raison, il était le seul à avoir comprit son attitude durant le combat. Mais quelque chose gênait Kenji.

*Pourquoi a-t-il besoin de moi…*

Kenji : Oui je comprends. Les autres ne peuvent nous comprendre… Ils ne savent pas ce qu’est le vrai pouvoir, ce que le contrôler peut donner comme force…
Je te ferais confiance si tu me réponds sincèrement à une question.
Pourquoi as-tu besoin de moi ?
Je jugerais ta réponse.


Malgré son envie de devenir puissant, Kenji ne voulait pas tomber dans un piège enfantin. Il était quand même méfiant. S’il s’était écouté il aurait déballé sa vie à Oni juste pour avoir plus de pouvoir. Mais il lui restait un peu de lucidité qu’il ne voulait pas perdre trop vite.


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:36, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Mar 19 Aoû - 13:58

Il semblait comprendre. Cependant une question lui venait encore à l'esprit. Pourquoi ai-je besoin de lui? Peut être croit il que je n'ai besoin de lui que pour faire le larbin? Ou croit il que je veuille faire des sortes d'expérience sur lui? Non rien de tous cela.

[Oni]"Penses tu qu'un géni quel qu'il soit puisse gagner contre un village tous entier? Non je ne pense pas. Par contre si nous rassemblons plusieurs génis il n'y aura aucun mal. Comprend tu? Je veux que nous soyons les génis qui défis un village."

Mes ambitions étaient grandes. Peut être trop même. Mais rien n'est impossible lorsque des êtres géniaux s'entraide pour un but commmun. Kenji été peut être encore trop jeune pour comprendre mes paroles. C'est vrai qu'il n'était encore qu'un étudiant et qu'il n'avait encore fait aucune mission. Il ne pouvait pas encore comprendre complétement mes sentiments. Mais cela viendrat.

[Oni]"Je suis sur que tu te demande pourquoi je tiens à me dresser contre le village. Tout simplement que j'ai vu trop de personne mourrir pour des missions unitile ou voir même stupide."

Il ne fallait pas que je lui dises mes plans. Kenji était destiné à un grand avenir mais l'esprit humain peu parfois faire des tours. Alors que la puissance qu'il recherche se dresse devant lui, il se pourrait bien qu'il se défile.

[Oni]"Ecoute moi. Pour obtenir la puissance il faut que tu me raconte tous sur toi. Il faut que je sache les origines de ta rage. Une fois cela fait je te dirais tous ce que tu dois savoir."


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Mar 19 Aoû - 19:50

Oni : Penses-tu qu'un géni quel qu'il soit puisse gagner contre un village tous entier? Non je ne pense pas. Par contre si nous rassemblons plusieurs génies il n'y aura aucun mal. Comprends-tu? Je veux que nous soyons les génies qui défîmes un village.

Kenji comprenait parfaitement. L’étudiant buvait ses paroles. Oni avait une forte influence sur le garçon à présent. L’avoir appelé génie, fit monter le sentiment de supériorité de Kenji encore plus haut. Il se sentait bel et bien supérieur aux autres étudiants.

*Pourquoi veut-il se battre contre tout Konoha…*

Kenji voulait la puissance pour se satisfaire à lui-même, il n’avait jamais pensé se battre contre tout un village.

Oni : Je suis sur que tu te demande pourquoi je tiens à me dresser contre le village. Tout simplement que j'ai vu trop de personne mourir pour des missions inutiles ou voir même stupide.

Les raisons d’Oni étaient très compréhensibles. Kenji acquiesça d’un signe de la tête. Il comprenait pourquoi ce guénin en voulait au village.

Oni : Ecoute moi. Pour obtenir la puissance il faut que tu me raconte tous sur toi. Il faut que je sache les origines de ta rage. Une fois cela fait je te dirais tous ce que tu dois savoir.

Le discours d’Oni avait charmé le jeune garçon. Il accordait maintenant une totale confiance au guénin. Il allait lui raconté son passé, la douleur serait intense ainsi que sa colère. Mais il devait passer par cet état pour avoir plus de pouvoir.
Il fit glisser ses lunettes de soleil sur sa tête pour capter le regard d’Oni. Pour qu’il comprenne qu’il était sérieux. Que ses dires ne seraient pas à prendre à la légère.

*Il le faut…*


Kenji : J’espère que tu comprendras, mais sache que si tu t’enfonce dans l’erreur je ne te suivrais pas.

Les choses étaient claires entre eux. Si Oni ne faisait pas preuve de discernement face au discours de Kenji cela ne servirait à rien de rester à parler avec lui.

Kenji : Je viens d’un village prêt d’Iwa, d’où mon attirance pour la terre. Le Doton. Tu as pu le voir durant notre combat.


Quelques images du combat défilèrent devant les yeux de Kenji qui fit grandir la flamme qui l’animait. Il revit le Fuuma shuriken plantait dans son épaules, Oni s’élançant face à eux et Youso à terre, gisant inconscient. Kenji secoua la tête et reprit la parole.

Kenji : Vois-tu, ma mère et morte devant moi. Mon village n’est plus. Mais ce n’est pas une motivation de vengeance qui m’anime pour autant. Ceci est juste mon passé.


*Avec lequel j’ai coupé tout lien*

Je ne veux plus avoir de souvenir de cela, j’ai fermé mon esprit à ce passé.
Kenji ferma les yeux. Ca l’énerver de devoir refaire surgir ces pensées. Il avait mit du temps à les oublier. Il était en colère contre Oni qui l’obligeait à reconnecter un lien si longtemps coupé.
Il se força à continuer.

Kenji : J’ai oublié mon passé pour vivre une nouvelle vie. Je veux pouvoir faire ce qu’il me souhaite. Je veux être puissant et libre. Pourquoi ? Pour dominer les autres ! Pour que l’on me reconnaisse comme le meilleur. Si il faut que d’autre personne meurt, qu’elle meurt !

Kenji avait crié ces dernières paroles, il cachait ainsi ses larmes. Il tomba à genoux devant Oni en tremblant quelque peut. Il tapa son poing sur le sol et se releva.
Il leva le regard au ciel tout en faisait une moue avec ses cheveux. Puis il abaissa les yeux sur son vis-à-vis.

Kenji : Je crois que cela te suffis pour comprendre la situation. Je suis différent des autres, je leur suis supérieur. Il ne comprenne pas qu’il faut se battre pour acquérir un grand pouvoir, il ne comprenne rien d’ailleurs…


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:37, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Mar 19 Aoû - 20:51

Kenji parlait avec tout son cœur. Il était normal qu’il ne veuille pas faire ressurgir son passé et ces douleurs. Perdre une mère, assassiné devant soi, quel traumatisme. Et encore s’il n’y avait eu que cela, il également perdu tout son village avec, sa jeunesse. Il dit qu’il ne souhaite pas la vengence ? Que souhaite t’il alors ? Pourquoi cherche t’il la puissance ?

Kenji : J’ai oublié mon passé pour vivre une nouvelle vie. Je veux pouvoir faire ce qu’il me souhaite. Je veux être puissant et libre. Pourquoi ? Pour dominer les autres ! Pour que l’on me reconnaisse comme le meilleur. Si il faut que d’autre personne meurt, qu’elle meurt !

*Si cruel.*

Comment peut-on souhaiter la mort d’autrui aussi facilement ? Il y certain point au quel il a raison mais sur d’autre ou c’est catastrophique. Il ne vit donc que pour le pouvoir ? Ou ne connaît-il que ce but dans la vie ? Le pouvoir consume l’âme humaine. Ne lui a ton jamais dit ?

Kenji : Je crois que cela te suffis pour comprendre la situation. Je suis différent des autres, je leur suis supérieur. Il ne comprenne pas qu’il faut se battre pour acquérir un grand pouvoir, il ne comprenne rien d’ailleurs…

[Oni] « Oui il faut se battre. Mais parfois, il faut se battre contre un adversaire qu’on n’aurait jamais pensé réel. »

Toutes ces questions. Est-il un minimum conscient de ces paroles? Sait-il qu’il parle de la vie de femme et d’enfant ? Des personnes qui font vivre cette planète. Oui ma il à raison. Ce sont également ces personnes qui décident les carnages. Et c’est ces personnes qui doivent êtres éliminés.

[Oni] « Bien c’est un bon début. Avec un peu de pratique et théorie tu deviendras un excellent géni. Un cours laps de temps passé. Cependant. Tu n’es pas la personne qui décide si tel ou tel personne doit mourir. Malgré que nous sommes supérieurs nous ne sommes pas dieu. Mais encore une fois nous avons le pouvoir de faire disparaître des gens. Et nous devons-nous en servire. C’est à nous de juger. Qui du soldat ou du dirigeant a tué le plus de vies ? Ce sont les dirigeant les problèmes. Laisse la femme et les enfants tranquille. Compris ? »

Peut être étais-je trop dur ? Peut être ne comprenait-il pas ?

[Oni] « Au faite tu es en age de sortir. Kenji as-tu une petite amie ? »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Mar 19 Aoû - 22:12

Oni : Bien c’est un bon début. Avec un peu de pratique et théorie tu deviendras un excellent géni. Un cours laps de temps passé. Cependant. Tu n’es pas la personne qui décide si tel ou tel personne doit mourir. Malgré que nous sommes supérieurs nous ne sommes pas dieu. Mais encore une fois nous avons le pouvoir de faire disparaître des gens. Et nous devons-nous en servir. C’est à nous de juger. Qui du soldat ou du dirigeant a tué le plus de vies ? Ce sont les dirigeants les problèmes. Laisse la femme et les enfants tranquilles. Compris ?

Kenji savait pertinemment qu’Oni avait raison. Mais il ne voulait l’admettre. Le début du discours du guénin fit apparaitre un sourire de suffisance sur le visage de l’étudiant.

*Je deviendrais un excellent géni…*


Cette phrase fit rêver Kenji. Mais il n’avait pas apprécié entendre qu’il n’était pas dieu. Il voulait devenir puissant avoir la puissance d’un dieu. Il fit abstraction de cela mais se promit qu’il le deviendrait quand même.

*Tout le monde un jour m’appellera Kami !*


Oni n’avait pas comprit. Kenji partit dans sa folie, celle de devenir un dieu pour tous.

*pour tous ces insectes…*


Il serait tous insignifiant sauf lui qui serait reconnu.
Oni continua.

Oni : Au faite tu es en âge de sortir. Kenji as-tu une petite amie ?


*Quoi ?!*


La question dérouta complètement Kenji. Il n’en avait que faire des autres. Tous ce qui l’intéressait c’était lui, sa vie, son future. Il était seul il le resterait. L’étudiant en avait prit l’habitude. Il prit le temps d’aller s’adosser contre un arbre et de regarder les nuages.

Kenji : Je sors… Je sors même souvent pour m’entrainer ! Les personnes qui n’ont rien n’a m’apporté ne m’intéresse pas.


Une petite amie ? Kenji n’avait même pas un ami.

A quoi me servirais une fille… Je n’ai rien à en tirer.

Kenji remit ses lunettes de soleil sur ses yeux ténébreux, la même obscurité qui entourait son cœur. Il tourna la tête à l’opposé d’Oni. Il n’était pas venu ici pour parler de gaminerie dans ce genre.

Kenji : Qu’allons nous faire aujourd’hui ? Veux-tu m’apprendre quelque chose ? J’ai appris à maitriser le Katon. Tu un jigoku, tu dois savoir ce que c’est.

Kenji prit un air sournois dans sa dernière phrase. Il voulait montrer à Oni qu’il n’allait pas se laisser impressionner.


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:37, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Mar 19 Aoû - 23:12

La réponse était des plus amusante. Sortir pour s’entraîner. Ce n’est pas vraiment sortir cela. Le pauvre gosse. Il ne sait pas ce qu’es le bonheur des filles et des sorties. Il faut vraiment tous lui apprendre.

Kenji : Qu’allons nous faire aujourd’hui ? Veux-tu m’apprendre quelque chose ? J’ai appris à maitriser le Katon. Tu un jigoku, tu dois savoir ce que c’est.

[Oni] « Hmmm… Qu’es que je vais bien pouvoir t’apprendre pour l’instant ? A je sais. Un peu d’humanité ne te ferait pas de mal. »

*Naoki me dit souvent que je suis un fou mais je suis rien à coté de Kenji.*

[Oni] « Ecoute moi, cela ne sert à rien de rester seule. Cela empire ta situation plus qu’autre chose. Bon il n’est pas vraiment tard. On va sortir ensemble et on va s’amuser. Il faut qu’on apprenne à mieux se connaître à s’entendre ou sinon je ne pourrais rien pour toi. »

*A croire qu’il n’est pas humain. Comment fait il pour rester clame alors qu’il reste cloîtrais chez lui ou l’entraînement ?*

[Oni] « De plus il te faudra une petite amie également. A quoi cela va te servir ? Tu va dire..A tous simplement te donner une autre raison de vivre que le pouvoir. Et qui c’est cela pourra peut être être bénéfique pour ton entraînement. »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Ven 22 Aoû - 18:52

[Désolé pour la réponse tardive mais je réfléchissais à l'orientation de mon perso]

Oni : Hmmm… Qu’es que je vais bien pouvoir t’apprendre pour l’instant ?

Kenji était heureux, il allait surement apprendre un super technique dévastateur.

A je sais. Un peu d’humanité ne te ferait pas de mal.


La joie retomba d’un coup en lui, elle fit place à la colère. Comment osait-il l’insulter !

*Il est fou…*

Oni : Ecoute moi, cela ne sert à rien de rester seule. Cela empire ta situation plus qu’autre chose. Bon il n’est pas vraiment tard. On va sortir ensemble et on va s’amuser. Il faut qu’on apprenne à mieux se connaître à s’entendre ou sinon je ne pourrais rien pour toi.

*On va sortir ensemble…*

Cette idée fit reculer Kenji de quelques pas. Il n’avait pas ses prétentions la. Il voulait juste devenir puissant et Oni lui proposait la plus grande faiblesse. L’amitié. Etre accroché à quelqu’un peut nuire gravement être obligé de penser à cette personne durant un combat est une source d’échec. C’était la conclusion qu’en tirait Kenji.

Oni : De plus il te faudra une petite amie également. A quoi cela va te servir ? Tu vas dire. A tous simplement te donner une autre raison de vivre que le pouvoir. Et qui c’est cela pourra peut être, être bénéfique pour ton entraînement.

Kenji ne comprenait vraiment plus les desseins d’Oni.

*Si j’ai envie de vivre pour le pouvoir s’est mon choix…*


Kenji : Je ne te comprends plus… Moi qui te croyais supérieur aux autres, un « géni » et tu me propose là la plus grande faiblesse de notre temps. Tu veux que je créés un lien avec une autre personne… Pourquoi devrais-je penser à autre chose que mon but ultime ?

Kenji avait toujours était seul et n’en avait que faire d’avoir des relations avec d’autre personne. Il doutait fortement du bénéfice qu’il pourrait en tirer pour son entrainement.
Il connaissait bien quelque ninja, son sensei…

*Trop occupé à vouloir bien se montrer face à ses supérieur…*


Youso…

*Un gamin qui ne sait rien faire…*

Riku…

*Ma première rencontre et surement ma dernière…*


Il ne restait qu’Oni avec qui il comptait profiter d’un entrainement intensif pour aguerrir force et détermination même si cette dernière était déjà fortement présente chez l’étudiant.
Il regarda le guénin dans les yeux, espérant une réponse réaliste et qu’il reprendrait ses esprits.

*L’erreur est humaine…*

Mais Oni était vraiment humain ? Il disait que Kenji ne l’était pas mais qui pouvait vraiment l’être…


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:38, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Ven 22 Aoû - 23:02

Kenji : Je ne te comprends plus… Moi qui te croyais supérieur aux autres, un « géni » et tu me propose là la plus grande faiblesse de notre temps. Tu veux que je créé un lien avec une autre personne… Pourquoi devrais-je penser à autre chose que mon but ultime ?

C’est à ce moment que l’on voyait bien la faiblesse de Kenji. Incapable de pensé à autre chose qu’à lui-même et à sa puissance. Ne voyait-il pas qu’il courrait les bras ouverts vers sa propre perte. Ne voyait-il pas que sans moi, il finirait tôt ou tard par causer l’irréparable.

[Oni] « Par ce que tu cours à ta perte. »

Ces quelques mots auraient suffi à décourager n’importe quel élève normal. Mais Kenji n’était pas normal, c’est un géni. Et comme n’importe quel géni, il pense comme tel. Le pouvoir est le but ultime. Mais la plus part d’entre eux meurs ou finisse fou. Enfin je déteste cette parti de l’histoire.

[Oni] « Crois-tu vraiment quand pensant comme tel, tu arriverais à ton but ? Moi je pense que tu finirais par tuer quelqu'un avant. Pas toi ? N’as-tu jamais eu l’envie de tuer quelqu’un par pure folie ? Youso est à mettre à l’écart bien sur vu que moi-même j’ai eu cette envie. La vie n’est pas un jeu Kenji. Il ne suffit pas de vouloir quelque chose pour que l’on se voie l’offrir. »

*Ce serais trop facile. J’aurais déjà réalisé mon rêve. Cependant, celui ci sera plus difficile sans Kenji. Mais il ne faut pas qu’il soit un psychopathe sans cœur.*

[Oni] « Kenji. Fais-moi confiance. Je suis le mieux placé pour te comprendre mais tu dois savoir que vouloir la puissance à tous prix détruit l’âme. Si je t’apprends tous de suite des jutsus puissant et que tu finisses par atteindre ton but tu finiras comme un pantin sans vie. Au mieux tu erreras comme un zombie attendant la mort ou au pire, tu resteras sur place, ton corps qui se dessèche et que s’affaiblit. Tu finiras par mourir. Veux-tu mourir en atteignant ton but sans pouvoir en profiter ou alors veux-tu me faire confiance et ainsi pouvoir profiter pleinement du pouvoir que je peux t’apprendre ? Encore une fois, fais-moi confiance. »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Ven 22 Aoû - 23:40

Oni : Par ce que tu cours à ta perte.

Ces mots résonnèrent dans la tête de Kenji durant de longue seconde. Il n’envisageait pas la mort possible, il se sentait au dessus de cela. Mais à bien y réfléchir Kenji pensa que le jeu en valait la chandelle. Si il échouait dans sa quête la mort serait logique, il ne supporterait pas de vivre avec un tel fardeau sur les épaules.

Oni : Crois-tu vraiment quand pensant comme tel, tu arriverais à ton but ? Moi je pense que tu finirais par tuer quelqu'un avant. Pas toi ? N’as-tu jamais eu l’envie de tuer quelqu’un par pure folie ? Youso est à mettre à l’écart bien sur vu que moi-même j’ai eu cette envie. La vie n’est pas un jeu Kenji. Il ne suffit pas de vouloir quelque chose pour que l’on se voie l’offrir.

Kenji pensait souvent à cette seconde d’adrénaline où l’on va tuer quelqu’un et qu’on ne peut plus arrêter la machine. Cet engrenage infernal qui s’abat sur une personne, un adversaire.

*Il suffit de faire preuve de volonté et de détermination !*

Kenji se demandait pourquoi Oni voulait tant en faire pour lui. Ils étaient si proches et si différent en même temps. Deux garçons d’un temps nouveau, d’une nouvelle ère.
Kenji soutenu le regarde d’Oni, il ne voulait pas sombrer dans la folie. Cet état il l’aimait, mais il aimait aussi le contrôler, ne pas se laisser dépasser par les évènements.
Un mal animait Kenji, celui-ci se révélait quand quelque chose n’allait pas. Quand il n’était plus maitre de ce qui se passer. Ce mal venait de sa solitude, mais à ce jour personne ne l’avait comprit. On le marginalisait dans son équipe ou on le prenait pour un psychopathe.

*Qu’est ce qu’ils en savent…*

Oni : Kenji. Fais-moi confiance. Je suis le mieux placé pour te comprendre mais tu dois savoir que vouloir la puissance à tous prix détruit l’âme. Si je t’apprends tous de suite des jutsus puissant et que tu finisses par atteindre ton but tu finiras comme un pantin sans vie. Au mieux tu erreras comme un zombie attendant la mort ou au pire, tu resteras sur place, ton corps qui se dessèche et que s’affaiblit. Tu finiras par mourir. Veux-tu mourir en atteignant ton but sans pouvoir en profiter ou alors veux-tu me faire confiance et ainsi pouvoir profiter pleinement du pouvoir que je peux t’apprendre ? Encore une fois, fais-moi confiance.

*Pouvoir profiter pleinement du pouvoir…*

Kenji apprécia fortement cette phrase. Pour réussir il lui suffisait de suivre Oni. De lui faire confiance, et ainsi il réussirait.

*Mais après ? Oni doit surement avoir quelque chose en tête…*

Kenji se posait beaucoup de question, mais son envie de suivre Oni était trop forte.
Il prit le temps de réfléchir quelques minutes, tout semblais s’être arrêté au tour d’eux.
L’étudiant releva la tête de ses pensées.

Kenji : Je pense que mon but peut approcher la mort, et si je meurs… Je meurs…

Ces paroles pouvaient paraître brutales pour un garçon de son âge. Mais il avait vécu trop de souffrance pour une seule vie. Il ne tenait à personne et personne ne tenait à lui. Il voulait juste une chose et s’il y avait un risque de mort il était prêt à l’accepter.

Mais je veux atteindre mon but. Je te suivrais donc.


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:38, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Sam 23 Aoû - 0:56

Kenji semblait longuement réfléchir. Normal vu qu’on son avenir se jouer. D’un côté il me suivait et il obtiendrait le pouvoir qu’il souhaite tant et d’un autre, il pourrait rester dans sa vie banal, à faire des missions banal avec des ninjas banal.

Kenji : Je pense que mon but peut approcher la mort, et si je meurs… Je meurs…Mais je veux atteindre mon but. Je te suivrais donc.

[Oni] « Ouf… Enfin une bonne nouvelle. »

La jeune pousse avait enfin choisi d’etre raisonnable et de suivre ses aînés.

[Oni] « Bon pour commencer t-on apprentissage, nous allons nous rendre dans le centre ville ou tu surpasseras tes limites. Ta vue, c’est pas mal comme début, non ? Bon en tous cas tu vas te trouver quelqu’un avec qui parler et alors je veux que tu essaye. Tu n’es pas mal et puis tu as une arme fatal, ton célèbre roulage de coup associé à la main dans les cheveux. Allez Kenji ! Fait une autre tête que ça. Tout va bien se passer. On va bien s’amuser. »



Arrow Parc de Konoha


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Lun 25 Aoû - 15:09

Oni : +15 XP
Kenji : +24 XP

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Sam 6 Sep - 18:05

Une heure plus tard comme convenu, je me rendis à la lisière de la forêt interne du village. Akim était déjà présent. Nous nous enfoncions ensemble dans l’épaisse forêt. Nous marchions calmement, aucun mot ne sortait de nos bouches. C’est dans ce profond silence que des questions venaient à mon esprit. Pourquoi voulait-il m’aider ? Serait-il autre chose que ce qu’il prétend être ? Mon plan aurait-il été découvert ? Je ne pouvais m’empêcher de pensé que ce Akim pourrait être un anbu envoyait pour éliminer une menace. Je me devais de demander.

[Oni] «Dit moi. Pourquoi veux-tu m’aider ? Moi qui t’ai traité. »

[Akim] « Est bien en faite c’est naturel chez moi. Pour moi le village est le plus important alors je fais tous pour que ces ninjas deviennent les plus puissants pour le protéger. Mon rêve est de devenir Hokage. »

[Oni] « Hokage ? Tu as bien du courage. Enfin je te remercie pour ton aide. »

Nous continuons notre petite promenade au cœur des bois. Akim m’emmenait dans le coté que je n’avais jamais exploré. Tous les coins de cette forêt se ressemblaient. Il y avait quelque fois un bloc de rocher ou alors une petite source d’eau histoire de changer quelque instant. Quelque centaine de mètres plus loin, Akim cessa de marcher et posa son sac et son étui au sol.

[Akim] « Voilà. Nous serons parfaits ici pour t’apprendre l’Arashi no Hasaki. »

[Oni] « Très bien alors commençons. Dit moi d’abord à quoi consiste ce jutsu pour que je sache quoi faire au début. »

[Akim] « Alors l’Arashi no Hasaki ou Tempête de Lames consistes à abattre comme son nom l’indique des lames sur ton adversaire. »

[Oni] « C’est tous ? Alors je l’apprendrais en deux minutes regarde bien. »

[Akim] « Oui mais c’est lames ne sont pas en métal mais en chakra. En faite en attaquant avec une lame au corps à corps tu arrives en concentrant ton chakra à matérialiser de nouvelles lame. »

[Oni] « Des lames de chakra ? Impressionnant. Décidément je l’aime de plus en plus ce jutsu. »

[Akim] « Je ne maîtrise pas complètement la technique mais j’arrive quand même à matérialiser une lame. Je vais te montrer. »

Il sortis de son étui un petit kunai qu’il tenait bien fermement. Il concentra alors son chakra dans son arme à un point que celle ci fut entourer par l’aura bleuter du genin. Si cela avait été un katon j’aurais déjà de puis longtemps expulser tous le chakra mais la, il semblerait que l’on doit maintenir le chakra dans l’arme. L’aura bleuâtre commença peut à peut à prendre une forme et elle semblait vouloir se détacher de l’arme de son propriétaire. De plus en plus, elle semblait ressembler à une lame et puis, quelque minute plus tard se fut le même kunai qu’Akim tenait dans sa main qu’y volait à côté. Il réussis à tenir quelque minute comme cela mais finit par annuler la technique.

[Akim] « Elle est extrêmement épuisante pour quelqu’un avec peu de chakra comme moi. Mais elle cause de terrible dégât. »

[Oni] « Je vois. Il suffit juste d’avoir une grosse quantité de chakra et de le malaxer de sorte qu’elle rassemble à une lame. »

[Akim] « Oui. Tu à l’air d’être quelqu’un de fort alors je ne m’en fait pas pour toi. Je dois te laisser, mon équipe m’attend. »

[Oni] « Je vois. Merci à toi alors. Je pense que ce jutsu sera l’un de mes plus puissants. »

[Akim] « Très bien. A une prochaine fois. »

*Malheureusement pour toi tu ne quitteras pas cet endroit vivant. Je ne dois pas laisser en vie quelqu’un qui connaît mes autres pouvoir que la pyromanie.*

[Oni] « Une lame il à dit. Mon katana fera l’affaire. »

La lame sortie de son fourreau étinceler au quelque rayon de soleil qui pénétrait dans la forêt. Rapidement, le métal pris la même couleur bleutée que précédemment. Plusieurs secondes passèrent, Akim était de plus en plus loin et ne serait bientôt plus à porter. Les lames de chakra se faisait attendre mais finissent par faire leur apparition.

[Oni]”Akim ! Arashi no Hasaki!”

Le sang giclait, le genin s’était retourné pour voir la mort lui tombait dessus. Une lame l’avait transpercer dans le bide et deux autres l’avaient profondément couper. Le pointe de mon katana se trouver au centre du croie de sang. La peur se lisait à présent dans les yeux du génin. Il ouvra légérement la bouche et un filer de sang coula sur sa joue.

[Akim] «Pour… Pourquoi ? »

[Oni] « Keuf. Tu n’es même pas mort en un coup. Dommage pour toi tu aurais pus mourir sans douleur. Pourquoi t’ai-je tué ? Par ce que tu sais à présent quelque chose que personne ne doit savoir. De plus tu adore ce village alors que je le déteste. Maintenant, repose en paix compagnon. Bakuyatachi ! »

Voilà comment un jeune ninja qui rêvé de devenir Hokage péri. Son corps luisait sur le sol, entrain de se vider de son corps. Cependant son sacrifice ne fut pas vain. Il permis à l’un des futurs grand de ce monde de devenir encore un peu plus grand.

[Oni] « Ce jour la je te rendrais hommage. »

Après avoir recouvert de roche le corps du jeune homme et d’avoir planter une croie en bois avec son nom, je repartis vers le centre ville. Demain un autre entrainement avec Kenji aura lieu.


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Sam 6 Sep - 21:46

De retour dans ma maison familial. J’eux l’heureux plaisir de recevoir une lettre de Kenji, celui-ci semblait être rétabli de notre entraînement d’aujourd’hui. Cela était bon signe qu’il récupère rapidement cela ne pourra que nous aider à quitter le village le plutôt possible surtout après les événements d’aujourd’hui. Heureusement, j’avais pensé à créer une tombe pour ma victime. Comme cela seul les membres de son équipe pourront alerté les autorités. La lettre de Kenji m’apaisa sur mes derniers actes, il semblerait que celui ci est réussi à ouvrir son cœur à une personne.

Salut Oni,

Pour te remercier de ta confiance en me faisant maitriser le Katon, je vais t'accorder la mienne en t'apprenant l'art de la terre. Veux-tu savoir écouter la nature qui nous entour ? Je t'attendrais dans ton air d'entrainement. Tu n'as pas besoin de prendre d'arme avec toi au contraire soit léger.

bien à toi, Kenji.


Il semblerait que l’estime que j’ai pour Kenji soit assez forte pour qu’il m’apprenne son élément. Cependant, apprendre un nouvel élément est une chose très difficile et encore plus lorsque l’on à un nom comme Jigoku. Bien évidemment je serais ravi d’en apprendre un nouveau mais pour cela faudrait-il que je puisse. Kenji ne le savait peut être pas mais on ne peut apprendre tous les éléments. Tout dépend du test. Il m’avait dit que le papier avait flambé et c’est pour cela que je lui avais appris le katon.

*Je passerais acheter quelque feuille de papier demain. On verra qu’es que cela donne.*

Après avoir pris un bon bain et un bon petit repas, j’allais me coucher. La nuit se passa tranquillement, aucun rêve ni même de cauchemar ne vint me déranger. Au petit matin, tous se passa calmement. Les oiseaux chantaient et le soleil brillait. Rien n’avait changé. Ce n’est pas la mort d’un simple gamin qui changerait grand chose dans la vie du village. Il était à présent l’heure de rejoindre Kenji. Mais avant cela je devais acheter du papier chakra.

Après avoir acheter pour quelque £ du papier chakra, je me rendis à la lisière de la forêt interne du village. Je vis une silhouette au loin, bizarrement, je croyais que c’était Akim qui se tenait debout, là devant moi. Mais très vite je revins à moi et pus voir que ce n’était que Kenji.

[Oni] « Tu crois vraiment que j’ai besoin de ton élément de minable ? »

Rien de tel pour nous mettre dans l’ambiance d’un bon entraînement.

[Oni] « Nan je plaisante. Je serais honorais d’apprendre ton élément. Cependant, je ne peux l’apprendre comme cela. Il faut d’abord que comme toi, je passe le test du papier chakra. J’ai acheté quelque feuille avant de venir. »

Les feuille de chakra devant les yeux de Kenji semblait lui rappeler quelque souvenir.

[Oni] « C’est maintenant que l’on va savoir si je peux apprendre d’autre élément que le feu. »

Je pris l’une des nombreuses feuille, l’air été palpable. Nous savions que si toutes les feuilles s’enflammait cela réduirait beaucoup ma force et notre force. Il fallait que ce maudit papier s’effrite. Je mis un peu de mon chakra dans la feuille et nous pûmes observer une réaction étrange. Le papier ne semblait pas se décider et puis soudain, le côté gauche de la feuille parti en fumer.

[Oni] « Pfff. Comme je le pensais. »

Mais j’avais parlé trop tôt. La totalité de la feuille n’avait pas cédé. Il rester un infime partis de papier qui résistait au flamme. En observant de plus prét je me rendis compte que le papier était humide.

[Oni] « C’est pas vrai. Comment puis j’être maître du feu et pouvoir contrôler l’élément inverse ? C’est insensé. Il doit y avoir une erreur. »

Je repris une feuille. Je priais pour que cette fois les flammes n’engloutisse pas toute la feuille et qu’une petite poussière reste dans ma main. L’action se répéta cependant ce n’était pas de l’eau qui résistait au feu mais bien du papier lumineux désignant la foudre.

[Oni] « On aura tout vu. Je crois que nous nous sommes déplacés pour rien mais il reste quelque feuille prions pour que l’une d’entre elle devienne poussière. »

Décidément on aura tout vu. Après avoir repris une feuille, celle-ci se déchira. Cela signifié que je pouvais contrôler quatre éléments sur cinq. Cela était chose rare chez les ninjas, Et même si cela se produit quelque fois, il extrêmement rare qu’un ninja puisse apprendre tous les éléments. Il restait à présent une seule feuille.

[Oni] « C’est la dernière. Prions pour que se soit la bonne. »

Comme les fois précédente les flammes dévorèrent la feuille mais cette fois entièrement. Je ne pouvais donc pas contrôler la terre.

[Oni] « Désolé Kenji mais tu ne peux rien pour moi. Mais attend. »

Une infime poussière restée dans la paume de ma main. C’était du sable.

[Oni] « Je mérite donc mon rang de génie. »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 7 Sep - 1:51

Une belle matinée se dessinait à l’horizon, les nuages blancs flottaient dans un ciel d’une clarté absolue. On pouvait voir quelques oiseaux volaient au loin vers un autre village. Les arbres luisaient de beauté et leur feuille se pavanait sous un soleil fort et puissant. Kenji avançait tranquillement vers la forêt du village. Il avait envoyé une lettre à Oni pour lui faire part de son idée, de lui apprendre un nouveau jutsu. Il ne pensait pas que le guénin refuserait une telle proposition et ainsi Kenji pourrait peut être se venger de ses brulures passées. L’étudiant allait enseigner le Doton l’art de la terre à celui qui lui avait appris à maitriser le feu. Une sorte de retour à l’envoyeur. Alors que les grands bâtiments de commerces laissaient place aux premiers arbres de la forêt interne du village de la feuille, Kenji se souvint de la nuit passée. Elle avait été mouvementé, le feu avait désormais prit une place importante en lui, et un combat incessant se déroulait en lui entre ses deux éléments naturel.
Mais il entendit une voie fine et claire prononcer au loin son nom. Kenji sortit de ses pensées, il connaissait cette voie. Il tourna la tête et aurait reconnut ce visage angélique au milieu de cent autres.

*Yumi…*

Yumi : Kenji !

Elle courut vers lui en faisant de léger saut, sa robe rose flottait aux grés de ses pas. Elle rattrapa l’étudiant qui s’était arrêté pour l’attendre. Ils se saluèrent et passèrent sur les politesses. Kenji se souvint de cette magnifique soirée passé dans le parc avec elle. C’était la première fois de sa vie qu’il était heureux d’être prêt d’une personne. Yumi s’approcha de lui et s’agrippa à son bras. Ils continuèrent à marcher ainsi. Kenji rougit légèrement, on pouvait se demander si cela venait de la présence de Yumi ou de son affinité au Katon.

Yumi : Je t’ais attendu… Pourquoi t’es pas venue ?

Kenji la regarda dans les yeux et se maudit de ne pas être allé à sa rencontre plutôt. Il avait accaparé son temps à l’entrainement et il passait à côté de quelque chose de magique.

Kenji : Désolé, j’ai été très… Prit…

Il ne voulait pas que Yumi connaisse l’existence d’Oni, elle aurait pu mal prendre les intentions du guénin. Oni était spécial, et une personne extérieure pouvait mal le comprendre. Kenji lui savait qu’il pouvait avoir confiance en ce ninja, il allait lui donner force et puissance. Malgré le faites qu’aujourd’hui les rôles allait être inversé.

Kenji : Tu vas mieux ?

Pour seul réponse l’étudiant eu droit à un grand sourire.

Yumi : J’ai remarqué que malgré le fait que je ne te connais pas encore beaucoup, j’aime être prêt de toi…

Sur ces dernières paroles Yumi tourna légèrement la tête pour retirer ses yeux du regard de Kenji. L’étudiant lui ne savait pas quoi dire. Il était perdu lorsqu’il se trouvait prêt de cette fille. Elle resserra légèrement son étreinte autour du bras du jeune garçon. Il sentait la douceur de sa peau contre la sienne.

Kenji : Cela te dirait de se revoir demain ? Je t’emmènerais dans un endroit euh… Spécial.

La jeune fille lâcha le bras de l’étudiant et lui sauta au coup, puis elle lui enleva ses lunettes. Un grand sourire se dessina sur son visage.

Yumi : Je t’attendrais demain, vers 10heures ici. Et je garde ça pour que tu n‘es sois rien d’autre à faire.

Sur ces paroles elle partit en sautillant dans le centre ville. Kenji était de nouveau seul, mais cette fois il souriant. Il avait l’esprit léger et ne pensait plus qu’à la journée de demain. Sans s’en être aperçu il était arrivé à la lisière de la forêt avec la jeune fille. Il tourna la tête une dernière fois en direction du centre-ville espérant l’apercevoir au loin mais il ne vit qu’une rue déserte, sans vie.
Kenji s’approcha d’un arbre et tendit sa main jusqu'à sentir l’écorce rugueuse sous sa paume. Il fit parcourir son chakra le long des racines de celui-ci. Il espérait déceler la présence du chakra d’Oni sur un sentier pour savoir s’il était déjà présent. Mais la nature était encore pure, la journée venait juste de commencer et personne n’était encore présent. Kenji avança silencieusement dans la forêt au bout de quelques minutes il se retrouva dans l’air où s’entrainait Oni. Il alla vers un arbre et posa tranquillement son dos. Il ferma les yeux et patienta.
Mais il n’eu pas à attendre longtemps. Il sentit une odeur de feuille brûlé au loin, il ne se posa pas de question il savait très bien que seul le guénin pouvait faire cela. Il s’approcha du centre de l’air d’entrainement et croisa les bras. Il attendait le garçon avec conviction.

Oni : Tu crois vraiment que j’ai besoin de ton élément de minable ? Nan je plaisante. Je serais honorais d’apprendre ton élément. Cependant, je ne peux l’apprendre comme cela. Il faut d’abord que comme toi, je passe le test du papier chakra. J’ai acheté quelque feuille avant de venir.

Aujourd’hui rien ne pouvait entraver la gaité de l’étudiant, c’était une première. Il regarda Oni dans les yeux et soutint son regard pour lui montrer qu’il n’était pas ici pour rigoler. Kenji vit Oni sortir les papiers jauni qui montrait à son utilisateur l’affinité naturel de son chakra. Les choses sérieuses allaient commencer.
Les feuilles passaient entre les mains d’Oni, à chaque fois le même spectacle s’offrait aux yeux de l’étudiant. Le papier s’enflammait mais un petit coin résistait, mais un nouvel élément pour chaque feuille. Kenji en fut subjugué, mais il ne laissa rien transparaitre aux yeux d’Oni.
Finalement le dernier papier révéla le doton. Oni pouvait maitriser les 5 éléments. Une légère jalousie vint transpercer le cœur de Kenji, il détourna le regard et prit de haut le guénin.

Oni : Je mérite donc mon rang de génie.

Malgré sa volonté d’être joyeux, les limites étaient franchit pour Kenji. Mais il fallait attendre un peu.

Kenji : Bien. Commençons.


Tu vois la souche d’arbre la bas ? Je veux que tu t’asseyes dessus. Tu te mes en tailleur et tu vas ouvrir ton corps à la nature. Ecoutes la, ressens la.

Kenji parlait avec passion.

Tu ne pourras jamais lever une roche lourde si tu ne connais pas parfaitement sa composition. Il y a une manière de si prendre. Je t’aiderais si tu ne trouve pas… Après tout même les génis peuvent se tromper.

Kenji était fière de taquinait le guénin, c’était lui le maitre aujourd’hui. Il fit une moue de la tête pour remettre ses cheveux en place et alla s’assoir tranquillement contre un arbre. Il ferma les yeux et laissa Oni à ses affaires.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   Dim 7 Sep - 13:54

Kenji : Bien. Commençons.
Tu vois la souche d’arbre la bas ? Je veux que tu t’asseyes dessus. Tu te mes en tailleur et tu vas ouvrir ton corps à la nature. Ecoutes la, ressens-la. Tu ne pourras jamais lever une roche lourde si tu ne connais pas parfaitement sa composition. Il y a une manière de si prendre. Je t’aiderais si tu ne trouve pas… Après tout même les génis peuvent se tromper.


[Oni] «Pfff. Tu me prends pour qui ? Je vais te montrer qui est le vrai génie entre nous deux. »

Comme Kenji le souhaité, je m’assis sur l’une des racines de l’arbre. Je ne comprenais pas en quoi rester assis sur la nature pourrais m’apprendre le doton. S’étais insensés. Apprendre le Katon en ressentant la feu sur sa peau, cela avez un sens, mais rester assis. De plus, je n’ai pas vraiment un tempérament de patient, je suis plutôt du style à foncé dans les ennuis.

*Enfin, il doit savoir ce qu’il fait.*

Il était un peu plus de dix heures, le soleil commencer à taper fort sur le pays du feu. La nature était à présent réveillé. Je pouvais sentir la vie circuler dans chaque bout de nature que je touchais mais impossible de savoir comment je peux l’écouter, la ressentir en moi. Je sais simplement qu’elle vit car je l’ai appris en cour. Ce que me demandait Kenji était de résoudre un casse tête chinois.

*Comment pourrais-je réussir cela ? Je ne maîtrise que le feu. Je n’entends que le feu. Comment pourrais-je contrôler les cinq éléments alors que je ne ressens rien à coté d’un arbre.*

Beaucoup de questions tournaient dans ma tête. C’est vrai, un Jigoku, véritable entité du feu, comment une entité du feu pourrait-elle apprendre le doton ? Et le suiton ? Le temps passait est toujours aucune réponse. S’il y avait vraiment quelque chose que je déteste c’était bien cela. Essayer d’apprendre un jutsu sans avoir de réponse, cela me rappelle les fois ou j’allais voir Daiki.

[Oni] « Très bien. S’il faut que je fasse un avec la nature alors. Sempai ! »

Une bouteille d’alcool dans la main, un verre pour mon compagnon du jour. Rien de tel de boir un bon verre pour se rapprocher d’une personne. Après avoir laquer la moitié.

[Oni] « Alors l’arbre qu’es que tu fais de bon aujourd’hui ? Rien ? Je m’en doutais. »

Rien de tel aussi de prendre un verre avec un arbre pour se taper la honte.

[Oni] «Ah !!!! Mais qu’es que je fous moi ?!! Arashi no Hasaki ! »

La pointe de mon katana vint se planter dans le tronc de l’arbre suivis par le rituel combo en croie des deux lames. L’arbre fut littéralement couper et s’écroula sur le coté. Bizarrement je pouvais observer des particules sortir de la souche d’arbre, on aurait dit du chakra en quantité infime.

*Serait ce cela la solution ? Devrais-je mélanger mon chakra à l’énergie de l’arbre ? Autant essayer.*

Encore une fois, je m’assis sur les restes de l’arbre fraîchement couper. Je posais une main sur la souche est tous doucement, je transférais un peu de mon chakra. Il n’eu tous d’abord aucune réaction, mais très vite, je pus entendre des sons comme des échos dans ma tête. Ces échos semblait agoniser presque même mort.

[Oni] « Tu souffres. Je suis désolé. Tu t’ai sacrifié pour la bonne cause. Kenji c’est bon. »


On attribue souvent le feu comme l'élément du diable... Dans ce cas... je suis le diable.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entrainement d'Oni   

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-