Partagez | 
 

 Entraînement de Riku.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

MessageSujet: Entraînement de Riku.   Jeu 10 Avr - 23:20

Rappel du premier message :

Cela ne faisait pas si longtemps que Riku était sortit du cours du professeur Hiryuu. Toutes les explications étaient encore ancrées dans sa tête, et il voulait les appliquer. Le cours ayant été clair, il ne voyait pas ce qui pourrait l’empêcher de réussir cette technique de métamorphose. Et c’est avec un léger repas dans le ventre qu’il arpentait l’orée de la forêt, puis décidé il s’enfonça dans les bois. Toujours en avançant, Riku regardait de part et d’autre à l’affût d’autres étudiants qui s’entraîneraient aussi. Après tout rien n’aurait été plus normal qu’une foule d’étudiant en pleine séance, le professeur n’avait-il pas cessé de répéter ‘Assimiles les choses par ton travail.’ ?

*Hum ! Il a tout à fait raison, les expériences font l’expérience.* Pensa t-il légèrement amusé à de sa propre phrase philosophique.

Ayant beau avancer et tourner un peu n’importe où dans la forêt, le jeune étudiant ne rencontrait personne.

- Vous avez chacun vos petits coins bien à vous et à l’abri des autres… et bien j’aurais aussi le mien. Se murmura Riku à lui même.

Il continua à chercher un endroit qui lui sembla agréable, un tronc couché, un espace libre suffisamment large, un monticule de terre et le tout entouré d’arbres lui fournirent l’endroit idéal. Dans un premier temps, Riku s’échauffa en faisant jouer ses muscles un peu fatigué par la matinée passée dans l’amphi. Puis il travailla son lancer de Kunai, oui le tout neuf acheté la veille allait vraiment servir aujourd’hui, contre un arbre en augmentant la distance petit à petit. Bref une fois bien dans son corps, sentant bien chaque partie, il ajouta quelques exercices de contrôle du chakra.

- On y va ! Se motiva t-il tout seul.

Il se dirigea vers l’arbre cible et commença l’ascension à pas mesurés et dosé en quantité de chakra. Une fois suffisamment haut à son goût il sauta en un salto arrière et atterrit facilement au sol.

* C’est bon passons à l’exercice du jour.* Les conseil du prof, les questions des étudiants affluèrent dans son esprit. Riku inspira et expira chassant ainsi toutes ces pensées. Son objectif était de transformer une partie de lui en quelque chose de différent.

Très concentré, il utilisa la technique en pensant à Kaori, sa voisine de chambre. Puis après un bref instant il tendit son Kunai devant lui, déjà son bras ne semblait pas avoir changé ce qui le laissa dubitatif, il se servit de la lame comme miroir et n’observa rien d’autre que son reflet.

- Rahhh ! Souffla-t-il un peu énervé, quand soudain il se rendit compte que sa voix n’était pas la sienne. C’était déjà ça, se dit Riku en regrettant ce demi échec. Il récupéra sa voix d’origine dès qu’il eut brisé la technique. Il se concentra à nouveau en forçant plus son esprit sur l’apparence physique et en visualisant bien les vêtements de sa voisine. Cette fois-ci, lorsqu’il tendit la main son bras était plus fin, plus féminin. Il se regarda à nouveau dans le Kunai et fut satisfait du résultat, une Kaori avec ses vêtements habituels.

- J’ai réussi. Dit il à mi voix, qui était cependant resté celle du garçon de quatorze ans qu’il est en vrai.

C’est alors qu’il se rappela la partie du cours sur les limites de la technique en fonction des capacités de l’utilisateur. * Bien sûr je ne peux pas tout changer…* Des pas se firent entendre et Kaori, la vraie arriva.

- Waaah t’es fort Riku ! On dirait vraiment moi ! Attends… Et d’un coup elle devint lui. Puis reprit son apparence normale. Je t’ai vu t’entraîner, c’est joli ton coin mais dis moi pourquoi tu m’as choisi pour modèle ? Hein ?

Décidément cette fille parlait trop pour Riku qui n’est pas très bavard. Mais il appréciait ce petit côté excentrique des filles en général. Il ne répondit que par un mot inaudible et sans aucun sens.

- Ok maintenant essaye ça ! Si t’y arrive bien tu passera peut être bientôt Genin comme moi héhé…
La fille se changea en écureuil et bondit autour de lui. Riku se concentra sur la taille et l’aspect de la bête et se transforma à son tour, apparemment il avait réussi. Les deux apprentis ninjas retrouvèrent leur forme normale.

-C’est pas mal… Dit Kaori d’un ton taquin, puis elle l’invita à manger des ramens à un restaurant de Konoha. Riku accepta d’un signe de tête, un petit peu fatigué de sa journée il voulait bien se reposer pour récupérer son énergie. Il partirent alors de la forêt, Riku rangeant son Kunai dans sa sacoche et marchant au rythme de Kaori.

AuteurMessage
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Ven 30 Mai - 21:39

[Yosuke] " Huh ?!"

La requête de l'étudiant venait comme un cheveu dans la soupe.

[Yosuke] " Te frapper ? "

L'espace d'un instant Yosuke avait imaginé que Riku exprimait un désir refoulé de ses penchants sadiques... Il secoua la tête, peut-être que de tels ninjas existent mais Yosuke savait que Riku n'en était pas un. Il haussa les épaules et s'approcha doucement. Mais il reprît la conversation car il avait encore des choses à dire, importantes pour lui.

[Yosuke] " Tu sais, ce n'est pas si simple parfois Riku. Konoha ne sera peut-être pas toujours aussi sûr qu'il ne l'est aujourd'hui. "

Il s'arrêta à un mètre de l'étudiant.

[Yosuke] " Enfin voilà. Désolé si j'ai jeté un froid, je te donne juste mon opinion. Par contre je ne sais toujours pas pourquoi tu veux que je te frappe... j'aime mes secrets mais je suis curieux aussi."

A vrai dire après la démonstration du Doton, Yosuke avait perdu ses repères et ne savait pas à quoi s'attendre. S'il devait esquiver ou être touché, il préferait quand même être prévenu.

[Yosuke] " Tu ne m'as pas répondu en plus. Un exercice de Katon ou une démonstration d'une technique à peine achevée ? "

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Ven 30 Mai - 22:43

Que le chuunin ait l'air étonné amusa un peu Riku, mais après tout sa demande était tellement spontannée.

[Riku] - Je m'en doute bien, mais pour l'instant Konoha est ainsi et je veux en profiter pour progresser et la protéger à mon tour. Pour que d'autre étudiants puissent en faire de même par la suite.

Riku fut un peu étonné lorsque Yosuke s'arreta mais lorsque celui-ci s'excusa il ne put réprimer un autre sourire. Finalement Yosuke n'était pas si compliqué, peu être parfois pas très démonstratif mais toujours sincère. D'ailleurs Riku fut content d'entendre de la bouche du chuunin qu'il était curieux, car c'est grâce à ça qu'il avait réussi à l'intéresser.

Quand à la question, Riku répondit sans hésiter. Lui qui n'aimait pas le Katon, par ce qu'il était incapable de le réussir, dans le pays du feu c'est pas glorieux alors autant ne pas en faire profiter tout le monde.

[Riku] - Pour la technique, je serais curieux de découvrir celle qui te donne du mal, deplus j'ai déjà assisté à un cours sur le Katon... Maintenant frappe, il ne t'arriveras rien. Et ne te retiens pas, je veux voir si j'ai progressé.

Riku sentait que l'action allait reprendre après cet instant de bavardages. Mais d'un côté cela lui avait fait plaisir, mieux connaître les gens l'aidait à se sentir intégré.

*Voyons voir si face à un chuunin c'est efficace. Vieux Goroshi...*
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mar 3 Juin - 12:30

La demande de l'étudiant se faisait insistante, presque alarmante. Il relacha un léger sourire, il venait d'avoir une idée.

[Yosuke] " Je ne sais pas ce que tu cherches à me montrer mais... d'accord. Je vais te frapper mais seulement si tu acceptes mon défi. " Il laissa Riku comprendre ce qu'il était en train de se passer. " Oui, un combat amical. Tu veux que je te montre mes techniques et tu veux que je te montre les miennes. Alors je pense que c'est la meilleure solution. "

Il s'imaginait être à la place de Riku, d'ailleurs il l'avait été il n'y a pas si longtemps. A quoi pensait-il ? Avait-il peur ou était-il excité ? Sa réaction en apprendrait beaucoup sur sa personnalité. Yosuke avait eu très peur, mais il l'avait fait quand même. Il s'était même retrouvé à l'hôpital.

[Yosuke] " Pour que ce soit équitable, je m'engage à ne pas utiliser d'armes. Nous nous battrons donc à coup de jutsu..."

Il enleva son sac du dos, l'ouvrît et y laissa tomber sa sacoche de shurikens. Le sac restera là, au pied d'un arbre.

Il se retourna, qu'avait-il décidé ? Oui ou non ?

[Yosuke] " Si tu es prêt... "

Il se mit en position à trois bons mètres de celui qui serait son adversaire s'il l'avait choisi. Il n'attendait plus qu'un mot.

[Je te propose donc un match amical. Si tu es d'accord, nous arrêterons le match lorsqu'un l'un d'entre nous vera ses HP diminués de moitié. Si tu es ok, je verrai avec les modérateurs.]

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mer 4 Juin - 21:03

Yosuke se montra sceptique, mais lorsqu’il proposa un combat amical, Riku n’en cru pas ses oreilles. Il n’avait pas prévu ça, il avait déjà été trop heureux d’obtenir cet entraînement et la on lui donnait droit à un combat.

*Bon il va falloir se montrer à la hauteur…*

Il est vrai que de cette manière ils pourraient se montrer leurs techniques. L’excitation montait en lui, un peu de crainte aussi mais aussi beaucoup de respect. Affronter un chuunin était un combat perdu d’avance mais un combat très intéressant.

*Après tout mieux vaut un combat contre un chuunin de Konoha qui ne me tuera pas que contre n’importe quel autre ninja.*

Yosuke proposa ensuite un combat sans armes, simplement avec des jutsus, parfait pour dévoiler l’inventaire des techniques de chacun d’eux. Il jeta au sol ses shurikens qui émirent des bruits de chocs métalliques en tombant au sol.

Il se retourna avec un regard entendu, et demanda la réponse en se mettant en position. Trois mètres les séparaient, leurs sphères n’étaient pas encore en contact. Riku attrapa son unique kunaï et le jeta d’un air négligé de manière à ce qu’il se plante dans un arbre proche.

La réponse donnée, Riku changea d’attitude, son corps répondait à ses moindres pensées et son esprit était désormais connecté sur le combat. Tout en laissant échapper un petit sourire il se mit en position.

[Riku] – Avec honneur…

Cette phrase ne qualifiait pas le combat futur mais le sentiment qui le parcourait et le motivait plus que tout à l’instant présent.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Jeu 5 Juin - 15:32


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mar 10 Juin - 13:40

[Venant des ruelles]

Riku arriva à son aire d’entraînement suivit du vieil homme. Sentant un regard jugeant chacun de ses pas, l’étudiant essayait de se décontracter tout en gardant un maintient du corps et ses sens en alerte. Il ne savait pourquoi mais il sentait peser sur lui l’imminence d’une offensive.

L’expert du sabre se baissa soudain et Riku effectua instantanément une esquive de côté. Puis en se retournant il regarda l’homme qui regardait une pousse d’arbre. *Mais qu’est ce qui m’a prit d’esquiver comme ça ?* L’étudiant bougea une mèche blanche qui lui passait devant les yeux, ses cheveux avaient poussés de puis son arrivée mais il n’y prêtait pas attention.

L’homme se releva un sourire sur le visage et se mit au niveau de Riku.

[Vieil homme] – C’est ici ton aire d’entraînement ? On dirait que tu y a cherché un trésor enfoui.

Riku comprit pourquoi il disait ça, en effet le terrain était encore souffrant de son combat de la veille avec Yosuke. Même le tronc accroché par les corde n’avait pas été enlevé, après tout Riku s’en servait encore pour s’entraîner à la technique peau de pierre alors il ne l’enlèverait pas.

[Riku] – Ce sont les aléas de l’entraînement.

Le vieil homme sortit alors de son long sac qu’il portait sur le dos un katana et deux bokkens. Il posa les armes en bois contre un arbre et garda sa lame, il se positionna entre un rocher et un arbre à grandes feuilles. Il regarda Riku avec un petit air amusé.

[Vieil homme] – Que crois tu qu’il soit le plus facile de couper ? Ce rocher ou cette feuille ?

Riku sentant le piège à plein nez n’osait pas répondre que ce serait la pierre ou même la feuille, il se contenta alors d’une réponse inutile mais non engagée.

[Riku] – Je ne sais pas…

L’homme hocha la tête en signe de négation, D’un geste il trancha le rocher en deux, net et sans problèmes. D’un second il frappa la feuille de la même manière mais celle-ci glissa en caressant la lame. Riku n’en croyait pas ses yeux.

[Vieil homme] – Tu dois d’abord savoir que c’est l’intention qui compte, ce qui est tranché n’est pas différent, seul ton esprit modifie tes actes.

L’étudiant écoutait sans dire un mot, sa mère lui avait appris que celui qui écoute se remplis tandis que celui qui parle se vide, mais cet expert semblait tellement plein de sagesse. L’homme se plaça devant un arbuste mort et montra à Riku une autre chose. Il frappa et l’arbuste fut coupé deux fois.

*C’est la technique de la tempête de lames… hein attends !*

Riku remarqua que le sabre était toujours en position haute, ce qui signifiait que l’homme avait frappé en aller retour sans que Riku puisse le voir. Il s’abstint donc de dire qu’il pouvait lui aussi le faire car il en était incapable.

[Vieil homme] – Voilà le niveau que j’ai atteint en m’entraînant, et j’espère que tous ceux qui auront appris avec moi me dépasserons. Maintenant je vais te montrer les bases et une autre technique, de combat cette fois-ci et après je te montrerai les exercices qui te ferons progresser.

L’homme posa son sabre contre l’arbre et se saisit des deux bokkens, il en lança un à Riku qui l’attrapa au vol. L’étudiant posa son sabre au sol puis s’approcha de son senseï et se mit à son côté. Pendant plus de deux heures, Riku travailla les positionnement du corps, les attaques, les parades et les différentes gardes de base.

Après quelques minutes de repos, l’expert dans l’art du sabre demanda à l’étudiant de se mettre face à lui. Riku s’exécuta. Il entamèrent alors un petit combat d’entraînement durant lequel, le vieil homme ne cessait de corriger ses position en infligeant des coups à chaque erreur. Riku savait pertinemment que l’homme en face de lui était d’un niveau incomparable au sien, bien qu’il ait déjà maîtrisé les bases de cet art. Après trente minutes de combat le garçons aux cheveux blancs eut droit à une pause.

Il avait mal aux bras et aux épaules mais jamais n’aurais eut l’idée d’arrêter, trop heureux d’en apprendre tant. Il retourna ensuite face à son maître.

[Vieil homme] – Maintenant je vais t’enseigner la contre-attaque. Lorsque tu reçois un coups au corps à corps, tu peut te servir de cet instant pour frapper ton adversaire qui aura donc baissé sa garde. Cependant ! cet instant est très difficile à saisir et c’est à ça que tu vas travailler.

Riku acquiesça et se mit en position. Il s’en suivit une passe d’arme durant laquelle l’étudiant reçut de nombreux coups. Heureusement pour lui que le senseï maîtrisait tellement son art qu’il ralentissait ses attaques pour les transformer en ‘touches’. Cependant lorsque Riku faisait une faute grave il recevait un véritable coup, ce qui le força à corriger son style de combat.

A chaque attaque reçue, Riku essayait de trouver la faille dans la garde de l’ennemi. Au bout d’un certain temps il comprit enfin comment faire, en recevant le coup il devait profiter de l’élan donné à son corps et le retransmettre dans une frappe instantanée.

Une fois que l’étudiant eut réussi à placer trois contre attaques, le vieil homme lui dit de poser son bokken. Il prirent alors leurs katanas et travaillèrent à nouveau les mouvements de base. Puis l’homme montra à Riku certaines positions qu’il devait s’entraîner à tenir le plus longtemps possible, des attaques qu’il devait répéter un nombre inconsidérable de fois et tant d’autre exercices à pratiquer pour parfaire cet art.

La journée touchait presque à sa fin, et le vieil homme rangea ses armes dans son long sac. Il regarda l’étudiant au cheveux blancs continuant à s’entraîner sans relache, et s’approcha de lui.

[Vieil homme] - Tu devras t’entraîner seul et peut être un jour réapparaîtrai-je…

L’expert disparu dans les bois épais de la forêt de konoha, Riku ne chercha pas à le poursuivre. Il était plein de gratitude pour ce qu’il avait apprit, cet enseignement précieux qu’il devrait parfaire par lui même pour dépasser cet homme mystérieux, en guise de remerciement. Riku pratiqua encore les exercices jusqu’au couché du soleil puis rentra chez lui, épuisé mais bien dans sa peau. Et comme chaque soir, il imaginait des lendemains toujours plus intéressants, mais là il faudrait faire fort pour qu’il admette faire quelque chose de plus intéressant.

*Cet homme est tellement fort alors qu’il n’est même pas ninja… Mon instinct n’a cessé de me mettre en garde mais je savais que de toute façon j’aurai été à sa merci… Heureusement que Konoha a des hommes comme lui.*

[Vers appartement de Riku]

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Lun 16 Juin - 16:09

Riku : +9 XP RP

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Ven 27 Juin - 0:06

Un nouveau jour calme sur Konoha, un genin qui se lève dès le levé du soleil. Il ne peut plus dormir lorsque la lumière filtre à travers ses volets, il se sent inutile s’il reste au lit. Il sort de son lit et se prépare sans se presser, il à le temps il fait partie des premiers levés, sauf si on compte les ninjas qui n’ont pas dormi.

*La flemme d’aller à l’académie, y’a plus que de gamins là bas à part deux ou trois étudiants cool…*

Riku finit de s’habiller et de s’armer, plaçant son kunaï dans sa sacoche habituelle et son katana sur le dos. Les cheveux blancs ne lui tombent plus dans la figure grâce à son bandeau frontal, symbole qu’il arbore fièrement mais au fond de son cœur une tache reste toujours là. Insignifiante pour le moment mais qui sait ce que cela donnera un jours.

*Telle une encoche sur l’écorce d’un arbre, les cicatrices grandissent au cours du temps… c’est bien ce que tu disait maman, mais là je ne sais pas encore quoi faire…Je ne suis pas prêt…*

Le trajet de son appartement à la forêt ne fut accompagné dans un premier temps par le vent froid du matin, puis par les commerçant ouvrant leurs diverses boutiques. Ensuite il pouvait voir les promeneurs de chiens puis les plus matinaux des habitants. Lui personne ne pouvait le voir, il courait sur les toits sautant sur les murs et descendant rarement au contact des pavés des rues, ou de la terre battue.

Avant d’entrer dans la forêt, Riku regarda en direction d’une des seules choses que l’on voyait de tout le village, la falaise aux visages des Hokages. Regardant le village avec affection et servant d’exemple pour les étudiants, genins, chuunins et tous autres grades. Cependant même si certains ne cherchent pas à atteindre un tel niveau, ils peuvent s’inspirer de l’esprit qui anima ces hommes.

Les rayons de soleils commencèrent enfin à chauffer, un frisson parcouru l’échine du genin. Il se sentait étrange, mais l’envie de progresser dans son art lui fit oublier le reste. Ce matin il perfectionnerai ses techniques et cette après midi il continuerai à s’entraîner, pour atteindre ses objectifs.

[Riku] – Bon allez, là faut vraiment que j’aille m’entraîner sinon je vais devenir un boulet.

Il entra dans la forêt, foulant la terre de ses pieds pendant quelques dizaines de mètres, puis accélérant le rythme en sautant de branche en branche. Il fit un tour d’échauffement plus long que d’habitude avant de se rendre à son aire d’entraînement. Il voulait travailler un peu son agilité pour avoir une meilleure mobilité dans ses combats.

Il atterrit lorsqu’il fut arrivé, il fit des séries de pompes pour augmenter sa force, ses bras devaient être puissants et sa lame affûté, la seconde option attendrait qu’il ait plus d’argent. Le genin décida de faire un petit jeu, seul comme lorsqu’il était enfant. Il allait mimer un combat sauf que cette fois ce serait différent, plus intense… Riku ferma les yeux et visualisa les seuls êtres qui lui avaient vraiment fait peur jusqu'à présent, son père Kato et Yoroï son acolyte.

La colère monta en lui, intensifiant son chakra mais le rendant plus difficile à contrôler, à doser. Le genin ouvrit les yeux, l’image des hommes ne s’effaca pourtant pas, il était comme plongé dans un jeu vidéo. Le combat commença.

Riku se concentra, dans sa jeunesse il avait appris à doser son chakra avec soin. Maîtrier les flux pour en utiliser la juste dose, permettant ainsi d’éviter le gaspillage inutile lors de la réalisation de technique. Il put ainsi lancer un premier Doton sur son père qui l’esquiva aisaiment.

Il lança alors la technique de la peau de pierre sur lui, imagina l’étonnement sur le visage de son père il ne put réprimer un sourire. Il accroissait sa défense, pour aller au corps à corps mais avant ça il créa trois Bunshins. Yoroï attaqua brutalement, suivit du père du genin. Leurs attaques éliminèrent les trois bunshins et le poing de Yoroï s’abattit sur Riku.

Il tomba au sol et roula mais ceci était une feinte grâce à sa protection de pierre il n’avait rien sentit. Riku attaqua alors Yoroï avec un doton dans cette attaque il ajouta la précision pour perturber le flux de chakra de l’homme. Ce dernier prit l’attaque vengeresse de plein fouet et ragea sur sa perte d’énergie.

[Riku] – Ce n’est qu’un début…

Riku se rua sur sa première proie, dégainant Sadame, Yoroï chercha de l’aide auprès de Kato, celui-ci lança alors un Kunaï sur son fils. Riku eut le temps de frapper un coup, plein de rage et de souffrance, celui-ci fut plus puissant qu’un coup habituel, laissant l’homme à moitié mort.

Le Kunaï s’approcha très vite, il avait été lancé avec force et semblait vraiment menaçant. Riku se souvint d’un entraînement avec Shinji, dans le laps de temps infime qui lui restait le genin permuta avec une branche. Il avait évité le Kunaï en puisant dans ses réserves de chakra. Son père fonça vers eux engageant ainsi une situation de corps à corps à deux contre un.

*Parfait, il sont a moi…*

Dès qu’ils furent à portée, Riku anima sa lame avec son chakra, Hien réduisait les chances d’esquive de ses proies désormais au nombre de deux. Le genin rugit en frappant.

[Riku] – Arashi no hasaki !

Les deux lames touchèrent, chacune un des assaillant, Yoroï disparut comme s’il n’avait jamais existé. Laissant seul le père et le fils, et leur combat. Kato lança un doton qui semblait bien plus puissant, d’un niveau supérieur, et Riku sentit que son chakra était visé. Il se concentra pour protéger cette énergie vitale, mais subit quand même l’attaque.

Le genin saignait par quelques éraflures, il se remit debout et fit face à cet homme dont il ne savait pas quoi faire. Les deux étaient en piteux états, mais le garçon aux cheveux blancs, qui l’avaient rendu indésirable pour son père, décida de rendre justice à sa mère. Montrer à nouveau à cet homme la force de l’amour.

[Riku] – Henge !

Prenant l’apparence d’une femme aux cheveux identiques aux siens, Riku vit l’horreur se dessiner sur le visage de son ennemi. Il semblait murmurer des paroles rappelant la mort de cette femme, mais la voyant se ruer sur lui il perdit de la force et ne fit qu’esquiver les coups de sabre. Cependant le seul qu’il aurait pu esquiver le toucha kan même, Hien était toujours là. L’homme s’agenouilla, Riku reprit son apparence et sa lame perdit son enveloppe de chakra.

Un père agenouillé devant son fils, lequel tenait le destin entre ses mains… le choix impossible à prendre. Le cœur déchiré. L’âme partagée. L’homme à moitié au sol disparut, tout devint noir pendant un temps indéterminable. Riku se réveilla en sueur et en sang, allongé sur son aire d’entraînement.

*Que s’est-il passé… je n’en peut plus… et je n’ai pas pu choisir…*

[Riku] – Père, si tel est ton destin, je te tuerai. Tu mourras par la plus magnifique technique que je suis en train d’apprendre. Mais je dois encore perfectionner mon art pour qu’il puisse me dire quel est ton destin hein Sadame…

Le genin resta assis pendant quelques heures, il avait presque épuisé son chakra et il voulait s’entraîner à cette technique que sa senseï lui avait apprise, ou du moins avait commencé à lui apprendre.

*Elle est difficile mais tellement belle, j’y arriverai pour ce jour, cette rencontre qui décidera de ma destinée…*

Il mangea un repas pour récupérer des forces et fit une sieste, il en aurait besoin pour l’après midi qu’il se prévoyait.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mer 9 Juil - 15:02

Après un bon gros repas et une sieste revigorante, Riku se sentait en forme. Il n’avait certes pas retrouvé toutes ses réserves de chakra mais il lui en restait suffisamment pour continuer son entraînement. Il se leva donc et s’étira longuement, puis fit jouer ses muscles les uns après les autres. Le genin devait prendre pleine conscience de son corps pour réaliser la technique que sa senseï lui avait apprise.

*Il faut que je m’exerce pour la maîtriser… Je dois y arriver mieux encore…*

Il décida de réaliser cette technique contre un arbre, bien sûr le côté choix et peur chez l’adversaire serait absent mais il pourrait s’exercer à la précision de la frappe en visant certaines parties du tronc. Riku se concentra, il sentait chaque partie de son corps, il courut en direction de sa cible avec ces étranges pas qui commençaient déjà à déstabiliser l’ennemi.

[Riku] – Mikazuki no Mai !

Il sauta dans les airs et un bunshin apparut à ses côtés, les deux assaillants fondirent sur leur proie en bois. Les deux armes s’abattirent et Riku toucha exactement le point visé, le clone disparut en fumée. Riku décida de s’entraîner aux mouvements à réaliser durant la technique, il fallait se mouvoir avec grâce ce qui perturbait l’adversaire.

*C’est un point essentiel de la technique, l’esthétique permet la frappe de précision… Le choix permet en plus de toucher un point vital… Pour l’instant je vais m’entraîner ainsi, le choix sera fait lorsque je combattrait réellement.*

Le genin aux cheveux blancs pratiqua longtemps les pas spéciaux, le saut avant l’attaque, la création du Bunshin. Ce point nécessitait aussi une certaine réflexion, donner l’ordre au clone d’effectuer tel ou tel mouvement ou expression pour que le choix se porte sur lui et non sur le véritable assaillant. Puis enfin l’exercice de frappe de précision, faire le plus de dégâts en passant outre les défenses et visant les points faibles, tel était l’art dans cette technique.

Après plus d’une heure d’entraînement spécifique, en divisant la technique en plusieurs parties, Riku décida de la tester une nouvelle fois sur l’arbre. Il courut, sauta, créa un bunshin, frappa l’arbre qui se sectionna net après la caresse de Sadame. Il sentait que les mouvements lui étaient devenus naturels mais il aurait aimé pratiquer sur une véritable cible.

*Mais oui, je vais essayer de trouver cet espèce de monstre que j’ai déjà rencontré dans cette mission…*

Après s’être souvenu de cette mission où un petit garçon était mort sans qu’il n’ait rien pu faire de plus pour le sauver, le genin se dirigea vers l’intérieur de la forêt. Là où tout est plus sombre et où le danger rode, la partie nord de la forêt. Sautant de branche en branche, Riku essayer de garder des forces, cette promenade lui permettait de recouvrir son énergie.

Lorsqu’il aperçut enfin les traces typiques de griffures multiples sur un arbre, le genin stoppa son avancée et se mit à scruter. Il regardait avec attention à travers les feuilles, écoutait les bruits divers de la forêt et enfin repéra sa proie. Il reprit sa chasse jusqu'à tomber face au monstre.

[Riku] – Cette fois c’est moi qui ait l’avantage tu ne m’auras pas avec tes spores hallucinogènes…héhé ! Prépare toi à mourir…

Le genin engagea le combat normalement, au corps à corps. Le monstre était assez fort mais Riku avait bien progressé et après quelques frappes il se décida à finir ce combat. Il sauta en retrait, toisant cette sorte de mille pattes énorme puis se rua sur lui. Le monstre ouvrit ses mandibules pour accueillir le garçon aux cheveux blancs.

Riku sauta haut et profita d’une branche pour ajouter de l’ampleur à son attaque. Ses étranges déplacements n’avaient pas vraiment affecté le monstre qui se basait sur son instinct et non sur l’analyse du combat, mais la seconde phase serait plus réussie.

[Riku] – Mikazuki no Mai !

Un bunshin apparut et le monstre regarda les deux assaillants qui arrivaient chacun de leur côté. Riku remarqua plusieurs faiblesses dans sa cuticule, mais si le monstre choisissait le véritable attaquant il ne pourrait pas viser les plus sensibles, notamment sous la tête et au thorax. Les deux genins fondirent tel des faucons sur leur proie, au dernier moment le mille pattes se tourna vers le clone.

*Tu es à moi…*

Riku frappa avec violence dans l’interstice de la carapace sous ta tête, il sentit Sadame vibrer de contentement lorsque celle-ci roula quelques mètres plus loin. Le genin était satisfait, il décida que l’entraînement suffirait pour aujourd’hui et prit la direction de son appartement. Le cadavre du monstre disparaîtrait seul, sans doute dévoré par des charognards.

[Direction appartement de Riku]

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mer 9 Juil - 15:39

Riku: + 20 XP RP (bonus genin inclus)

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Jeu 10 Juil - 0:09

Une fois que Riku eut fini de se remplir la panse jusqu'à se sentir exploser, il se dirigea vers l’entrée de la forêt. Parcourant les rues de la ville avec son katana sur le dos, le genin arborait fièrement son bandeau frontal. Les villageois le regardaient passer comme n’importe quel autre ninja du village.

Riku savait qu’il faisait partie intégrante du village et qu’il était un genin travailleur et bien vu des professeurs. Il se donnait à fond dans son entraînement et ses études, progresser était son mot d’ordre pour l’instant. Rendre son Art toujours plus beau, toujours plus mortel.

Il arriva au point de rendez vous en avance, il s’adossa contre le grillage avec un genou plié dont le pieds foulait aussi le grillage. Il pensait à son avenir et à son passé, choses qui semblait être liées et donnaient ses aspirations présentes.

*J’aimerais vraiment savoir ce qu’il s’est passé à Iwa… Il faudra que je demande à Ginko d’y aller un jour…Et qui sait ce que j’y trouverais.*

Perdus dans ses pensées, il fut tiré de ses songes par l’arrivée d’une femme magnifique. Tsubaki-senseï, la bombe de l’académie qui faisait rêver tous les étudiants, elle était là rien que pour lui pour lui enseigner une technique de rang A.

*Ma première technique de si haut rang…*

La chuunin s’approcha de lui en souriant et lui demanda de la mener à son aire d’entraînement. Le genin sautait alors de branches en branches, suivit par deux obus. Il arriva assez rapidement dans l’aire, et en la voyant dans l’ensemble il eut honte de lui. De nombreux arbres tranchés, de la terre retournée et des crevasses comme après des explosions, son fameux tronc qui pendait attaché par la corde donnait un aspect encore plus pitoyable.

Tsubaki se stoppa sur une branche et regarda la zone, Riku attendait la critique venant de la prof. Elle se tourna vers lui souriante et parla avec amusement.

[Tsubaki] – Je vois que tu t’entraînes avec ferveur ! Et on peut noter que tu ne maîtrises pas trop mal tes techniques. Bon on va rajouter un peu de chaos à cette aire d’efforts. Mais avant ce sera long…enfin tu comprendra…

La chuunin sauta au sol et sortit quelque chose de son petit sac, Riku atterrit non loin d’elle prêt à prendre tout ce qui sortirait de sa bouche comme l’enseignement d’un maître. Elle se tourna vers le genin aux cheveux blancs et lui demanda de reculer.

Riku se sortit de devant Tsubaki qui entama la concentration nécessaire à la technique, en même temps elle expliquait les étapes à son élève.

[Tsubaki] – Il faut être très concentré, amener son chakra dans la paume de sa main et le modeler. La réussite et la puissance nécessitent que le chakra pur soit sous forme de boule, le chakra devra tourner pour être maintenu stable.

Petit à petit une boule de chakra tournoyait dans la main de Tsubaki, un chakra pur et bleu. Riku regardait émerveillé par tant de puissance dans une si petite boule. Il ne trouvait pas trop ça difficile pour l’instant mais se doutait que la pratique serait bien plus ardue.

[Riku] – Qu’avez-vous sortit de votre sac avant de faire le rasengan ?

Tsubaki le regarda avec surprise et amusement, le rasengan disparut de sa main.

[Tsubaki] – Ceci est la première étape de ton entraînement, tiens.

Elle tendit un ballon de baudruche remplis d’eau, enfin de manière à ce qu’il ressemble au rasengan final. Tsubaki lui expliqua longuement que le but de cette partie était de faire tourner le chakra et de faire exploser le ballon grâce à la force centrifuge. Avant qu’il commence à s’exercer, elle lui fit pencher la tête en avant et regarda ses cheveux.

*Mais qu’est ce qu’elle fout…enfin j’ai une vue magnifique héhé…*

Elle lui redressa la tête et commença à expliquer ce qu’elle venait de regarder.

[Tsubaki] – Tu vois, le sens de rotation est propre à chaque personne, on peut remarquer ce sens naturel en inspectant l’implantation des cheveux. Et chez toi il tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Riku fit signe qu’il avait compris et tendis le ballon d’eau dans sa main droite devant lui. Tsubaki l’arrêta avant de reprendre la parole.

[Tsubaki] – Bon ça va te prendre un bon moment, donc avant que tu ne commences je veux te montrer la deuxième phase par ce que j’ai une mission qui m’attend…

La chuunin sortit une seconde balle, de cuir cette fois. Elle expliqua que celle-ci servirait a travailler le maintient du rasengan, en donnant la forme de sphère au chakra qui envelopperait le tout. Faire imploser la balle de caoutchouc grâce à la force centripète était le but de cette seconde partie.

Au final il devrait créer une spère de chakra stable, remplie de chakra tourbillonnant. La troisième étape serait de maintenir le tout puis frapper.

Tsubaki s’écarta de Riku et créa un nouveau rasengan qu’elle fracassa contre un arbre. Un trou circulaire, aux traces de distorsion, se trouvait en plein milieu. On pouvait voir à travers le tronc, ce qui choqua Riku.

*Cette technique est vraiment puissante…*

[Tsubaki] – Voila à quoi devra ressembler l’impact quand tu l’auras maîtrisé. Maintenant je te laisse t’entraîner à bientôt.

Elle disparut après un clin d’œil complice, Riku se retrouva seul avec ses deux ballons et ses explications. Seule sa motivation énorme aux vues du résultat de la technique le poussa à s’y mettre immédiatement. Il tendit donc son bras droit tenant le ballon de baudruche remplis d’eau.

*Faire tourner le chakra dans le sens inverse des aiguilles d’une montre…jusqu'à faire éclater le ballon…*

Après une heure d’entraînement, le genin réussit à faire entrer l’eau du ballon dans un mouvement de rotation. Après une seconde heure d’exercice il commençait à déformer le ballon de baudruche. La sueur perlait sur son front, il ne négligeait pas l’effort et insufflait de grandes doses de chakra dans cet entraînement. C’est après la quatrième heure d’acharnement qu’il réussit enfin à faire exploser le ballon de baudruche remplis d’eau.

*J'ai enfin réussi... c'est pas trop tôt...*

Il était tard et Riku décida de s’arrêter pour aujourd’hui, de toute façon il avait épuisé ses réserves de chakra. Il rentra chez lui réfléchissant à la seconde étape de l’exercice, elle serait bien plus ardue mais il verrait ça demain.

Riku rentra à son appartement et après un repas il se coucha immédiatement, se préparant à un réveil matinal le lendemain. Il comptait bien réussir à faire imploser cette balle de caoutchouc et passer à la troisième étape au plus vite. Il réussirait bien à reproduire le même impact que Tsubaki-senseï, même si cela prendrait du temps.

[La suite demain]

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Jeu 10 Juil - 14:34

Le second jour d’entraînement, Riku partit voir Tsubaki pour qu’elle lui donne d’autres ballons de baudruche et de caoutchouc. Heureusement pour lui il ne croisa pas Hiryuu et il n’eut pas d’autre duel de piques. Tsubaki le félicita d’avoir déjà réussi à passer la première étape et lui conseilla de la pratiquer encore un peu.

Elle partit donner un cours tandis que le genin repartit dans la forêt avec ses stocks de ballons de baudruche et de caoutchouc. Il était en forme après cette bonne nuit de sommeil, il arriva donc a son aire d’entraînement et déposa les outils pour ses exercices dans un coin.

Le genin commença à faire tourner son chakra dans la paume de sa main et faire exploser les ballons remplis d’eau. Il réussit en trois heures à faire exploser ses dix ballons en s’aspergeant d’eau à chaque fois. Maintenant qu’il maîtrisait la rotation qui permettait d’expulser son énergie, il aller travailler le maintient.

Pendant toute la fin de matinée, Riku travailla sur une balle en caoutchouc. Il essaya de faire parcourir son chakra autour de la balle pour obtenir la forme de la sphère qui contiendrait le chakra furieux. Il était difficile de comprimer cette balle à la force de son énergie et au bout de cette seconde journée d’entraînement il n’avait réussi qu’à la malaxer tel une balle anti-stress.

Epuisé il rentra chez lui le soir, au passage il s’arrêta manger des ramen au restaurant. La nuit fut comme la précédente, d’un sommeil lourd de fatigue. Le lendemain il se leva à nouveau en pleine forme, motivé pour son troisième jour d’exercice.

*Je réussirai cette technique quoi qu’il en coûte…*

Durant cette seconde journée d’entraînement, le genin aux cheveux blanc s’accorda quelques pauses pour penser à Iwa, sortir Sadame de son fourreau et réfléchir à d’autres techniques qu’il pourrait apprendre. Malgré ses piètres progrès Riku décida de s’arrêter pour la troisième fois, en rentrant chez lui il se souvint de cette technique qui l’avait émerveillée à la bibliothèque. Le Kuchiyose no Jutsu.

Quatrième jour d’entraînement, la balle se déformait de plus en plus mais ne cédait toujours pas, toute la journée, le genin luttait avec la balle à la limite de se rompre. Le soir il rentra chez lui un peu déçu de ne pas avoir franchit le pas. Il se réveilla en pleine nuit et pris la balle en caoutchouc, cette fois il savait qu’il allait réussir. Il concentra son chakra formant une sphère et la réduisit graduellement jusqu'à ce que la balle explose.

[Riku] – Enfin…j’ai réussi…je vais pouvoir passer à la troisième étape mais avant je vais faire péter tous ces ballons en caoutchouc dès demain matin.

Riku se rendormit, puis se réveilla motivé pour l’entraînement qui devenait un acharnement. Il se rendit encore sur son aire privée, et du matin au soir il fit exploser les neuf autres balles de caoutchouc. Il remarqua que malgré le déclic de la nuit, la difficulté était présente à chaque essai. Cependant n’ayant plus de réserve de chakra en fin d’après midi, le genin aux cheveux blancs du couper court à son cinquième jour d’entraînement.

S’étant reposé la fin d’après midi et toute la nuit, Riku était frais pour son sixième jour. Jour où le genin allait effectuer la technique et essayer de la maintenir en forme. La concentration était à son apogée, séparer son chakra en deux forces, une cherchant à s’échapper furieuse comme un tourbillon et l’autre cherchant à contenir cette furie pour la concentrer.

*Mettre tant de puissance dans une petite sphère, une orbe de puissance…*

Au milieu des arbres, des feuilles et des rayons de soleil qui filtraient donnant une ambiance verte relaxante. Riku attrapa son avant bras droit, juste avant le poignet, avec sa main gauche. Il se concentra et forma une sphère de chakra qu’il remplit de chakra tournoyant. Il maintint son Rasengan quelques secondes avant que celui-ci s’estompe.

[Riku] – Raaaahhhh ! Je vais y arriver ! Je dois y arriver !

Le garçon venu d’Iwa se concentra à nouveau et expulsa son chakra, maintenir cette furie demandait un effort considérable. Il fallait doser correctement les deux énergies pour ne pas que l’un surpasse l’autre. Dans un cas le rasengan explosait, dans l’autre il implosait.

Après de nombreuses heures de pratique entre coupées de pauses curatives, Riku réussit enfin à maintenir le rasengan. Cependant tout fier de le tenir ainsi il ne tint pas compte de ses réserves qui se vidèrent entièrement. En effet la réalisation de la technique réelle puisait plus d’énergie que les exercices avec les ballons. Il tomba inconscient en plein après midi dans la forêt, des passants auraient pu croire qu’il était mort vu le décors chaotique des arbres et du sol abîmé alentours.

Le genin se réveilla en soirée pour rentrer chez lui et se recoucher, cette semaine était dure mais ce traitement intensif était nécessaire. Il voulait a tout prix réussir cette technique et il s’y donnerait à fond. Le septième jour se leva sur un garçon somnolent, le réveil était difficile même si Riku sentait qu’il avait récupéré son énergie.

De retour sur son aire d’entraînement, le genin resserra son bandeau frontal et fit le vide dans son esprit. Il tendit à moitié son bras droit.

[Riku] – Rasengan !

Le chakra bleu forma un orbe tourbillonnant dans sa main, tant de puissance dans cette petite boule était étonnant. Riku se dirigea vers un arbre et frappa, il sentit l’écorce se distordre puis exploser. Il n’avait pas transpercé l’arbre, l’impact ressemblait à une explosion quelconque.

*Je n’y suis pas encore… je recommence !*

Le genin sortit les mèches blanches qui tombaient devant ses yeux malgré le bandeau frontal. Si lui ne cessait de progresser, ses cheveux ne cessaient de pousser. Dans sa main apparut à nouveau l’orbe bleu de chakra pur. Cette fois le garçon d’Iwa allait maintenir le contrôle jusqu’au bout, car lors de sa précédente réalisation il avait relâche le maintient ce qui avait permit au chakra de se disperser lors de l’impact.

*C’est pourquoi je n’ai pas le même résultat que Tsubaki-senseï…*

Riku frappa le même arbre juste au dessus de l’attaque précédente, cette fois la sensation fut différente. Il n’écrasait pas l’orbe contre le tronc mais celui-ci s’enfonçait presque seul. Une fois terminé, il regarda le résultat et le compara au rasengan de Tsubaki. Quasi-identique.

Fou de joie, le genin abandonna la forêt pour se ruer à l’académie, il voulait montrer ses progrès à Tsubaki. Avec cette technique il comptait bien impressionner Ginko et obtenir d’elle un peu de reconnaissance, qui sait peut être finirait elle par se souvenir de son nom. Il devait d’ailleurs bientôt la voir pour s’entraîner ou effectuer une mission.

*Ginko-senseï tu verras ce dont je suis capable…*

Arrivé à l’académie rapidement, le genin empruntait les toits comme la plupart des ninjas pressés, il se rua dans la salle des profs sans frapper. Un homme à peine plus grand que lui s’y trouvait, Hiryuu. Il le regarda sévèrement pour son manque de respect et parla d’un ton sarcastique.

[Hiryuu] – T’es dans un bien piteux état… tu viens demander de l’aide ?

Le genin regarda le jounin dans les yeux. L’apparence de Riku laissait à désirer, mais il s’en fichait il voulait parler à Tsubaki et ne pas entrer dans un nouveau duel de mots.

[Riku] – Je cherche Tsubaki, je voulais lui montrer que je maîtrise la technique…

Le professeur le regarda amusé comme s’il doutait de ses propos et répondit toujours aussi méprisant envers ce gêneur.

[Hiryuu] – Une technique ? Toi ? Sans doute le henge… De toute façon Tsubaki est partie en mission.

Riku s’énerva un peu et haussa légèrement le ton.

[Riku] – Je peux vous la montrer, ainsi vous lui ferez la commission. Cependant je ne voudrai pas vous blesser…

Le jouniin le toisa, avec le plus de dédain possible. Il ne devait pas supporter de se faire insulter de la sorte mais ne pouvait pas non plus corriger un genin dans l’enceinte de l’académie. Il afficha alors un petit rictus.

[Hiryuu] – Vas-y, je ne bougerais pas. Et si tu réussi je lui passerai le mot.

Riku sourit à son tour, il se concentra sous les yeux du Jounin arrogant. Dans sa main l’orbe bleu se forma et Hiryuu compris son erreur, bien qu’il pouvait encaisser facilement il ne désirait pas finir sa journée ainsi. Riku frappa en direction du jounin.

[Riku] – Rasengan !

La table qui avait servit à la permutation fut transpercée avant d’exploser. Hiryuu regarda le genin avec plus d’intérêt, il lui parla avec un ton adouci.

[Hiryuu] – Pas trop mal, je lui passerai le mot… Dommage que tu n’apprennes pas des techniques Katon, tu as un certain potentiel. Maintenant pars avant que je ne décide de corriger ton insolence…

Riku ne se fit pas prier plus longtemps, il rentra chez lui pour se reposer avant de passer à quelque chose de nouveau. Un lendemain avec de nouveaux objectifs.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Sam 26 Juil - 21:58

Riku : +31 XP

L'excuse d'Hiryuu :p

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Lun 11 Aoû - 18:14

Une chose est sure, le temps passe et ne nous attends pas. Il nous faut le suivre du mieux que possible et arriver à s'en servir le plus efficacement. Pour les shinobi aussi le temps passe et le ninja doit le mettre à profit pour progresser, devenir fort, se rapprocher de ses buts et atteindre ses rêves.

Le genin aux cheveux blancs, natif d'Iwa et nommé Yumemi Riku à lui aussi vu le temps passer. Depuis son arrivée au village caché de la feuille après la mort de sa mère le garçon à changé, il a grandi, il a évolué, il est devenu bien plus puissant. Lorsqu'il venait d'arriver en tant que orphelin pour s'inscrire à l'académie ninja de Konoha, il n'aurait jamais pu imaginer qu'il parcourrait tant de chemin.

Aujourd'hui lorsqu'il regarde en arrière il revoit ses trois années passées dans ce village qui est désormais le sien. Les souvenirs des personnages entrés , et pour certains ressortis, de sa vie tels Tsubaki-senseï sa première prof à l'académie, Ginko-senseï la jounin qui s'occupe de son équipe, puis tous les autres professeurs. Les ninjas de différents grades rencontrés avec qui il à gardé des liens plus ou moins forts, Shinji, Naoki, Tenson, Yosuke-senpaï, Ehnion et surtout son meilleur ami avec qui il avait fait beaucoup de choses, Sabi-kun.

D'autres souvenirs douloureux d'un amour déçu, des souffrances physiques et morales lors d'entraînements rigoureux, mais toujours la joie de traverser ces épreuves et de se relever. Des missions il en avait fait plusieurs, beaucoup de réussies mais aussi quelques échecs. Telle est la vie d'un shinobi, changeante et pleine de surprises.

Lorsqu'il sent le poids de Sadame dans son dos, Riku se souviens de tout ce qu'il avait du faire pour l'obtenir, ou plutôt pour qu'ils se rencontrent. Il s'était fixé un but et n'avais jamais abandonné, et il avait atteint un de ses rêves. De la même façon, son bandeau frontal, qui n'empêche plus ses cheveux désormais plus long de lui tomber dans les yeux, il se souvient de l'obtention de cet objet sacré, symbole de la fierté des ninjas. Là aussi il avait atteint un de ses rêves.

Aujourd'hui, c'est le dix septième anniversaire de Riku, il a acquis de nouvelles techniques, de nouveaux buts mais à aussi gardé les anciens. Dans son esprit certaines questions ne cessent de tourner, ineffaçables. Que faire le jour où il retrouverait son père, assassin de sa mère ? Quand oserait-il entreprendre le long voyage jusqu'à Iwa, sa terre natale ? Y trouverait il des gens capables de lui enseigner certaines arcanes qu'il parvenait si facilement à maitriser, l'art du Doton ? Arriverait-il à trouver des renseignements sur ces fameuses invocations légendaires, les Kuchiyose ?

Mais en ce moment deux questions l'obnubilaient plus que toutes ces précédentes, la première il s'était entraîné ardemment pour y parvenir et avais acquis des techniques toujours plus puissantes. Cependant arriverait-il à réussir le chuunin exam de cette année ? Il ne le savait pas mais il était sûr d'être, à présent, prêt.

Une seconde question d'une nature bien différente le titillait, après s'être fait brisé le coeur par une ninja qui fut sa première amie mais aussi sa première petite amie, Riku se demandait s'il trouverait à nouveau ce sentiment qu'il avait éprouvé. Le garçon aux cheveux blancs avait essayé à de nombreuses reprises de sortir avec des filles mais il ne s'y attachait pas plus qu'a un bol de ramen. Il comptait bien dénicher la perle rare, celle qui serait l'élue de son coeur et pour qui il donnerait sa vie.

Dans toutes ces épreuves, son frère d'arme, coéquipier, rival et ami l'avait aidé et soutenu. Sabi avait toujours été là dans toutes les situations, tristes et joyeuses dans leurs entraînements intensifs ensemble ou s'affrontant, ils étaient liés.

Riku avait beaucoup appris de Ginko-senseï et paradoxalement, il avait continué à apprendre de Tsubaki-senseï la meilleure amie de la folle jounin. Il se remémora l'apprentissage de la technique de surpassement des limites, qui lui permettait de créer du chakra en puisant directement dans son énergie vitale.

---

Le genin s'approcha à grands pas de la salle des professeurs, il frappa quelques coups sûrs et attendit. Une voix lui demanda d'entrer et il se retrouva face à un professeur inconnu, une jounin assez jolie et très jeune plus encore que lui, dont il appris le nom par la suite Ran Kokoro. Il lui demanda où trouver Tsubaki et celle-ci répondit en rigolant.

[Ran] – Si tu ne la trouve pas c'est que tu n'es pas un vrai ninja... en plus elle m'as dit que tu était plutôt doué...moi je trouve pas.

Pendant le temps de la phrase de Ran, Riku avait attrapé son Kunai et s'était entaillé l'avant bras effectuant le Kaï. Il avait compris l'illusion par un fait tout simple, les rayons du soleils que l'on pouvait voir par la fenêtre n'étaient pas inclinés comme ils l'auraient dûs être. Pas la bonne heure, c'était le seul défaut de l'illusion qui une fois dissipée laissa apparaître une Tsubaki rayonnante.

La chuunin lança à la jounin un petit commentaire sur les talents du genin, Ran acquiesça reconnaissant un certain potentiel. Ce genre de petits tests étaient courant depuis que Riku avait demander à Tsubaki et à Ginko s'il était pour le chuunin exam. Elles s'amusaient à le tester toujours de plus en plus fort, cela l'entraînait parfaitement bien en plus d'apprendre de nouvelles techniques.

Cette fois-ci la chuunin devait lui apprendre à repousser ses limites et augmenter ses réserves de chakra. Durant le chemin menant à la forêt, elle lui avait expliqué la théorie. Il devait transformer son énergie physique en chakra, il y avait une légère différence car il fallait détruire ses propres cellules pour créer de l'énergie ce qui causait des dommages physiques en échange d'un apport en chakra.

Peu de temps après, ils arrivèrent à l'entrée de la forêt, Tsubaki commença directement à l'entraîner, la première étape étant de le vider au mieux de son chakra en réserve elle le fit effectuer plusieurs téléportations jusqu'à un petit endroit proche d'une rivière. La chuunin s'approcha de Riku et lui sourit avec cette petite complicité de relation élève/senseï.

[Tsubaki] – Maintenant c'est simple, tu vas devoir rester sur l'eau le plus longtemps possible, comme tu l'as compris c'est un moyen de diffuser une dose de chakra relativement faible en continu. Dans un premier temps tu vas finir de vider toutes tes réserves puis tu devras passer le cap, tenir face à l'évanouissement et créer du chakra pour ne pas t'enfoncer dans l'eau.

Riku hocha la tête pour faire comprendre que c'était clair pour lui, il concentra son chakra dans ses pieds et se dirigea vers l'eau.

[Riku] – Vous allez voir, je suis sûr que je tiens plus longtemps que vous et même que Ginko...

Ils avaient ri ensemble et elle avait relevé le défi en se plaçant à son côté, plusieurs heures passèrent et à de nombreuses reprises le genin dut lutter pour ne pas tomber dans les pommes et ne pas s'enfoncer dans l'eau, tandis que Tsubaki elle dosait parfaitement son flux de chakra.

[Tsubaki] – Calme toi, ne pense pas au fait que tu t'enfonce car tu dosera trop fort pour remonter et tu perdras inutilement du chakra...

Riku sse concentra et parvint à trouver un certain équilibre, il avait fermé les yeux et deux heures passèrent encore, il souffrait physiquement et n'en pouvait plus. Il ouvrit les yeux et croisa le regard de la chuunin, elle aussi peinait. Puis d'une manière tout à fait synchrone, les deux opposant s'enfoncèrent dans l'eau.

Tsubaki le regarda en souriant puis ils s'assirent côte à côte dos à un tronc, elle lui souffla une phrase qui boosta le moral de Riku plus qu'un bon bol de ramen.

[Tsubaki] – Tu feras un bon chuunin, c'est sûr.

Riku dormit jusqu'à la mi journée le lendemain pour récupérer un maximum et il retourna dans la forêt s'entraîner après avoir réussi l'étape de la création de chakra en continu, il passa à la pratique de la création d'une dose intense et instantanée. Pour ça il pratiqua la technique de Arashi no Hasaki, il ne réussit pas la technique les deux première fois car il ne parvint pas à doser suffisamment le chakra, la souffrance physique était trop intense. Il du passer une autre longue nuit de repos avant de revenir se vider de chakra et enfin réussir à placer Arashi.

C'est un genin épuisé qui rentra dormir chez lui un jour entier afin de retrouver toute son énergie, il se jura de faire en sorte de repousser ses limites seulement dans les cas nécessaires. Cependant il se sentait plus fort, plus résistant car il se savait capable de se dépasser. Cela lui serait peut être utile lors du chuunin exam.

---

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Lun 11 Aoû - 18:16

Aujourd'hui c'est un jeune homme fort et tenace, connaissant ses points faibles et ses points forts. Il était prêt à tout donner pour réussir l'examen et continuer a avancer vers ses rêves. Il savait qu'il pourrait remercier tous ceux qui le soutenaient et l'entraînaient car sans eux il n'y serait pas arrivé aussi rapidement. Ginko, cette femme étrange, intéressante et exaspérante, attirante, sensuelle et mystérieuse, folle ou la tête bien sur les épaules et jouant un rôle. Personne ne le saurais, Riku avait été attiré mais il avait vite renoncé a ce genre de relation étrange et impossible. Il se souvenait surtout du talent de Ginko au katana. Elle lui avait appris différentes techniques, Mikazuki no Mai avait été un moment fort, mais Bajirikushizuke aussi, il s'en rappelait comme si c'était hier.

---

Le genin marchait tranquillement dans les ruelles, il savait parfaitement où il se rendait, si bien qu'il ne réflechissait même pas à la direction. Il regardait autour de lui les habitants de Konoha qui vaquaient à leurs occupations, joyeusement et libres. Il saluait quelques connaissances au passage, un sourire, un mot ou un regard suffisait. Puis soudain, Riku disparut de la rue sous les yeux ébahis d'un gamin qui passait à côté, réapparaissant sur un toit plus loin.

Ce lieu était devenu le point de rendez vous favori de Riku et de sa senseï, insolite et tranquille il pouvait s'entraîner et apprendre de cette jounin épatante. Ginko était très jolie et le genin avait pendant un temps éprouvé plus que de l'admiration pour elle mais il s'était vite rendu compte de son erreur.

Une fois encore, le garçon attendit longtemps sur le toit l'arrivée incertaine de la shinobi aux cheveux roses et à la casquette. Il avait l'habitude de ces retards et parfois il s'amusait imaginer ce qui faisait qu'elle était à la bourre, DMD, danse folle, petit ami ou délire entre copines. Mais il profitait toujours de ce laps de temps pour se préparer mentalement et physiquement.

Une sensation étrange, un flux de chakra et un mouvement d'air, elle arrivait. Il n'était plus étonné lorsqu'elle surgissait de nulle part mais lui laissait quand même ce plaisir de lui ébouriffer les cheveux en l'appelant par un nouveau nom. Mais cette fois-ci il lui avait demandé si un jour elle se souviendrait de son nom, par exemple lorsqu'il réussirait à passer chuunin. Elle avait rit, dansé autour de lui tel un aigle tournant autour de sa proie avant de lui souffler quelques mots à l'oreille.

[Ginko] – Voyons Tahira-chan ! Tu n'as que treize ans et le tournois est dangereux y'a même des mort et tout ! Déjà quand tu nous en a parlé a moi et Tsuby on était pas très d'accord... Mais bon peut être qu'avec cette technique tu seras un peu plus fort...

La jounin virevolta à nouveau en rigolan, pendant ce temps Riku se souvenait parfaitement de la discussion avec ses senseï elles avaient toutes les deux approuvé en le prévenant qu'il faudrait qu'il s'entraîne encore car il n'était pas prêt pour cette année. C'est donc ce qu'il faisait depuis et en ce moment même, il s'entraînait toujours plus dur.

[Riku] – Ginko-senseï... C'est quoi cette technique que vous vouliez m'apprendre ?

Ginko qui s'était allongée sur le dos, pour observer les oiseaux dans le ciel bleu surplombant Konoha, releva la tête telle un suricate à l'affût. Elle disparut et réapparut derrière lui une main sur l'épaule du genin. Il avait beau savoir ce qu'elle allait faire, la différence de niveau était telle qu'il ne pouvait pas réagir assez rapidement.

[Ginko] – Alors ça ! Tu vas voir, c'est une de mes techniques préférée ! Super balèze et tout... Mais je sais pas si tu vas y arriver p'tit Takeshi...

Elle s'éloigna un peu et créa un clone, pas un de ces faux clones mais un bien réel, Riku était bluffé à chaque fois qu'il la voyait effectuer cette technique. Ginko se tourna vers Riku et lui expliqua qu'il fallait apprendre à viser tout en portant une attaque. A son niveau le genin pourrait viser le nerf médian du bras et paralyser son ennemi, lui permettant ainsi de réduire les capacités adverses.

La jounin prit position et se concentra, faisant face à elle même. Elle fit parcourir l'énergie dans son corps, tantôt dans ses jambes pour lancer l'assaut, puis dans ses bras pour frapper avec puissance et précision. Le clone chercha à esquiver mais la vraie Ginko maniait le chakra dans son corps de manière à réussir sa frappe et le bras gauche du clone fut entaillé en tout le côté gauche ne répondit plus.

Riku cherchait à comprendre la subtilité de la technique mais il pensait qu'il la trouverait en pratiquant. Sa senseï lui laissa la place face à son kage bunshin déjà amoindri. Riku fit circuler le chakra dans son corps de la même manière mais lorsqu'il frappa il ne parvint pas à entailler le nerf médian, seulement les muscles.

*Il faut que j'utilise plus de chakra pour la précision de la frappe... c'est pas facile.*

Le genin aux cheveux blanc demanda à Ginko de réessayer plus tard, il voulait s'entraîner un peu plus dans la forêt. La jounin fut directement d'accord avec cette idée car elle était prête à aller danser manger se doucher et dormir. Bref rien de nouveau au programme, chacun repartit donc dans une direction opposée et après trois pas ils disparurent dans un nuage de fumée.

Plus tard dans l'après midi, Riku passa de nombreuses heures à s'entraîner améliorant sa dextérité, frappant toujours de plus en plus précisément sur la cible-tronc qu'il s'était fabriquée. Il rentra chez lui le soir les avants bras douloureux et les réserves de chakra sévèrement amoindries. Il continua trois jours dans la forêt avant de retrouver Ginko pour un nouvel essais sur un kage Bunshin, cette fois ci il réussit au second coup et la jounin jubilait tout en applaudissant comme une gamine.

[Ginko] – Pas mal mon petit Yokozuna mais bon je sais pas si t'es encore prêt pour l'examen chuunin... Après tout t'as que treize ans... Enfin c'est toi qui décide après tout !

Elle lui fit encore un grand sourire et soudain, Riku effectua une roulade sur le côté esquivant un coup d'un kage bunshin de Ginko. Elle avait du le créer lorsqu'il combattait déjà et maintenant elle le testait un peu plus sérieusement. Le genin se releva et entama le combat avec plaisir et sérieux, il se servit de son sabre tout au long du combat. Les coups fusaient, même si le genin savait que Ginko retenait son clone à un niveau plus faible que le réel.

Riku parvint à placer deux trois attaques correctes, tout en utilisant Hien, il esquiva avec classe une redoutable frappe de Ginko en permutant avec un bout de cheminée. Il réalisa quelques téléportations puis plaça Bajirikuchizuke. Une fois cette technique placée, le test était plus où moins terminé et le genin remercia Ginko-senseï avant de la laisser vaquer à ses occupations.

Il retourna chez lui son esprit combatif pas tout à fait endormi. La nuit fut longue car il pensait toujours à plein de choses mais telle était la vie, un éternel questionnement.

---

Aujourd'hui, Riku voulait se changer les idées, c'était son anniversaire et il comptait bien en profiter, aller au restaurant et rencontrer de nouveau visage. Le genin se demandait comment allait Goroshi, cet ancien ami de sa mère de qui il pourrait obtenir bien des informations et des souvenirs. Il se dirigea dans la ville, l'esprit libre et le pas léger. Il portait toujours sadame sur son dos, son bandeau frontal ne retenant plus ses cheveux aussi était toujours présent. Le genin avait beaucoup progressé et de nombreux chuunin et même quelques jounin, semblait avoir bon espoir pour lui.

Riku s'était toujours demandé ce que pensait réellement sa senseï de lui, mais avec une jounin comme celle-ci ce serait sans doute impossible. Le garçon continuait sa route tranquillement, il ne savait pas quoi faire réellement pour son anniversaire. Il ne savait pas non plus qui il avait envie de voir, il avait beaucoup de connaissances mais s'ils venaient le voir à son appartement ils ne le trouveraient pas, il était partit exprès.

Riku s'assit dans la rue sur un côté et observait les gens qui passaient, des enfants, des shinobi de différents grades, des familles, des animaux, des couples... Il voyait passer beaucoup de filles, certaines étaient très jolies mais aucune ne lui faisait grande impression. Kaori lui avait brisé le coeur et il se demandait si un jours il pourrait réellement aimer à nouveau.

*Tant pis... La vie d'un shinobi ne nécessite pas l'amour... Je profiterais de ce gain de temps pour m'entraîner plus et devenir chuunin !*

Riku resta donc assis là à regarder les passantes en particulier, il passait le temps celui de son anniversaire. Puis il se leva et se dirigea vers le parc.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Sam 16 Aoû - 2:03

Riku : +24 XP Smile

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mar 6 Jan - 19:55

Riku s'était précipité en forêt et pour finir il avait même effectué une téléportation pour accélérer le mouvement. Une fois arrivé à son aire d'entraînement il posa son paquet devant un arbre et le déchira d'un geste net. Il sortit son shaken qu'il admira un instant puis il déplia sa nouvelle tenue ninja. Tout à fait dans ses gouts, avec des parties rembourrées et quelques plaques de protections. Il se déshabilla et enfila ses fringues en un rien de temps.

Il entendit un bruissement dans les feuilles de branches non loin mais décida de ne pas y prêter plus d'attention. Le genin chercha tant bien que mal un moyen d'attacher son shaken et son katana de manière à ce que les deux soit facilement accessible, après quelques essais infructueux il trouva la position parfaite.

Riku récupéra ses autres habits qu'il emballa dans le paquet , lequel trouva place à sa ceinture son dos étant déjà encombré par ses armes. Le garçon aux cheveux blancs commença son entraînement, il dégainait le shaken de multiples manières lui offrant ainsi tous les angles d'attaque possible. Puis il commença à le lancer. Dans un premier temps il ne le lança que de manière classique sans se concentrer, tel un simple shuriken ou kunaï. Étant très doué et faisant preuve d'une grande précision, il commença à se concentrer, faire parcourir un peu de son chakra dans l'arme pour que celle-ci s'en imprègne. Il lança et le shaken se planta dans l'arbre puis comme attiré par une force il retourna dans les mains de Riku qui le rattrapa aisément.

*C'est un artéfact sublime, il reconnais mon chakra et revient seul... Génial ! *

Le genin passa une bonne heure à effectuer des lancés et rattrapés, statique, en mouvement et même dans les airs. Cette arme était tout simplement fantastique pour Riku, il lui manquait qu'une seule chose, mais il n'arrivait pas à savoir quoi. Soudain un flash, il avait trouvé ! Il s'était souvenu du tableau des cours en amphi où il avait vu un cours sur une technique qui l'avait peu intéressé en premier temps. Il avait pu observer un shinobi utiliser cette technique... qui était-ce déjà...

[Riku] – Tant pis, il faut que je trouve des genins ou des étudiants dans la forêt qui connaissent ce jutsu ! Il faut que je l'apprenne à tout prix !

D'un signe de main le garçon disparut et se retrouva sur une branche de laquelle il commença sa recherche effrénée, sautant de branche en branche tournant la tête de droite à gauche. Il ne lui fallut pas longtemps pour tomber sur un petit groupe d'étudiants. Riku s'arrêta et les observa, rien de bien méchant, deux filles et deux garçons tous aux alentours de onze ans. Sans bandeau mais s'entraînant bel et bien comme des aspirants shinobi, le genin remarqua l'appartenance au clan Inuzuka d'un des jeunes garçon qui portait son chien dans les bras.

Riku les espionna quelques instants quand le chien se mit à aboyer dans sa direction, les quatre étudiants se retournèrent tandis que Riku achevait son henge pour prendre l'apparence d'un écureuil. Cependant les gamins n'en démordirent pas et commencèrent à avancer vers lui sortant kunaïs et shurikens.

*Tiens ce serais un bon moyen de savoir si ils connaissent cette technique de clonage de shuriken ! *

L'écureuil bondit derrière les étudiants tout en reprenant la forme d'un garçon aux cheveux blancs. Riku se retrouva rapidement encerclé, ces gamins avaient de bons réflexes et semblaient bien entraînés ce qui lui arracha un sourire.

[Riku] – Salut les gars, j'ai une question à vous poser, vous conn...

[Gamin Inuzuka] – T'es qui toi ? Un espion d'un autre village qui vient mettre un plan de destruction de Konoha pendant le tournoi chuunin ? Allez avoue tout !

[Riku] – Nan, j'suis juste de konoha ! Tu vois pas le bandeau là ? Et justement je vais y participer à ce tournoi et j'ai besoin d'apprendre une technique.

[Gamin Inuzuka] – Ouais c'est facile ça ! Le Henge on connais ! Toshiro, Hana, Misa soyez prêt pour l'attaque trois ! Go !

Les deux filles se mirent en retrait tandis que les deux garçons lui foncèrent dessus. Ils étaient rapides mais rien de comparable avec ses combats contre Sabi ou encore pendant sa mission. Riku évita les coups de Toshiro aisément, l'Inuzuka utilisa la voie de l'homme-bête et son chien pris forme humaine. Les filles entamèrent des signes d'incantation et les hommes-bêtes se ruèrent sur lui. Riku bondit, par réflexe il attrapa la poignée de Sadame mais ne dégaina pas il la relâcha, il bondit sur Toshiro ce qui lui permit d'éviter l'Inuzuka et le chien. Le genin atterrit et dans la foulée il dut permuter pour éviter un katon, celui de Misa. Puis il vit arriver deux shurikens sur lui, pourtant il était sûr que la fille n'en avait lancé qu'un. C'était ça ! Il avait trouvé !

Riku les détourna d'un coup de katana expert, les gamins se figèrent devant l'arme mais Riku rengaina. *Il faut les impressionner... héhé ! * Le genin se dressa et avança à pas lents, en passant à côté d'un arbre il effectua un rasengan pour briser le tronc, lorsqu'il se trouva entre Toshiro et le petit Inuzuka il effectua une explosion de chakra de faible niveau juste pour montrer sa puissance. Les deux garçons tombèrent, les filles arrivèrent à la rescousse. Riku s'assit par terre et se gratta la tête.

[Riku] – Bon j'espère pas avoir été trop méchant, mais je voulais que vous m'écoutiez. Au pire j'irai voir Tsubaki-sensei pour lui demander mais bon comme vous étiez là...

[Misa] – Tu connais Tsubaki-senseï ? Alors t'es vraiment de Konoha !

[Hana] – Ouf pasque t'étais trop fort pour nous...

Les deux garçons et le chien qui avait repris sa forme normale se redressèrent, Riku toujours assis leur sourit. Puis il se téléporta derrière Hana sous les yeux ébahis de tous.

[Riku] – En fait c'est ta technique de clonage de shurikens qui m'intéresse...

La petite Hana se retourna et le regarda timidement, les trois autres pouffèrent de rire. Riku lui sourit gentiment pour l'encourager, elle avança de quelque pas et sortit un shuriken.

[Hana] – A-a-alors... il faut se concentrer comme quand on fait un clone sauf que celui là il prend la forme du shuriken... En gros on fait un shuriken de chakra prenant pour modèle celui lancé.

[Riku] – Ok ça à pas l'air trop dur, tu pourrais me montrer s'il te plais ?

Le petite acquiesça et se tourna vers un arbre, elle lança tout en effectuant un signe incantatoire.

[Hana] - Yuudachi Chimeiteki !

Le shuriken se multiplia, et les deux se plantèrent dans l'arbre avant que le clone ne disparaisse en laissant juste la marque. Riku se plaça à côté d'Hana, les trois autres étudiants se placèrent derrière lui. Sans stresser, le genin attrapa son shaken dans le dos, lequel attira tous les regards. Il se concentra et lança en effectuant le signe incantatoire.

[Riku] - Yuudachi Chimeiteki !

Le shaken se dédoubla et lorsqu'ils touchèrent la cible l'arbre, encore assez jeune, fut coupé en deux. Des wah retentirent tandis que Riku sourit, le meilleur allait arriver. Le clone disparut tandis que le véritable shaken revin dans sa main.

[Misa] – Trop fort ! Il a réussit du premier coup avec un méga shuriken !

[Riku] – Vous aussi quand vous serez genin vous ferez des trucs puissant ! Après tout faut que je soit le meilleur si je veux passer chuunin à l'examen ! Vous viendrez m'encourager hein ?

[Gamin Inuzuka] – Ouais à une condition ! Tu t'entraîne avec nous aujourd'hui ?

Riku fit oui de la tête, après tout il pourrait travailler cette technique et ça le détendrait d'entraîner ces gamins. Il passa donc le reste de l'après midi à travailler avec eux puis les invita manger des ramens avant de rentrer chez lui. Les petits semblaient exténués mais ravis de leur exercice, le genin paya et partit en leur faisant un signe avant de disparaître en fumée. La téléportation laissait toujours une bonne image.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mar 13 Jan - 20:14

S'entraîner, encore et toujours c'est le seul moyen de progresser, d'atteindre la puissance nécessaire pour réaliser nos rêves. C'est dans cette optique que le jeune genin débutait chaque journée, que le ciel soit clément, maussade ou orageux il sortait chaque jour en pensant à cette unique chose qui le motivait. L'examen chuunin était aux portes de Konoha, les genin des autres villages étaient dans leurs quartiers et sans doute se préparaient ils à l'affrontement autant que lui.

A bien y réfléchir ce serait sa première compétition, étant entré tard à l'académie à cause de son passé il n'avait pas fallut longtemps avant qu'il passe genin et maintenant le jeune garçon allait être confronté à une rude épreuve. Tandis que Riku se rendait à l'académie pour voir Tsubaki-senseï il pensa aux multiples adversaires qu'il pourrait affronter. Des genin venus de loin, Kiri, Kumo, Suna... mais qu'en était il d'Iwa, tous racontaient le terrible sort que cette ville avait subit mais dans le coeur de Riku subsistait un espoir de voir débarquer quelques aspirant chuunin arborant un bandeau où seraient gravés des rochers.

Son pas devint plus lent, le visage se tourna vers le sol en prenant une mine triste. Une boule se forma dans sa poitrine et le dérangeait lorsqu'il respirait, la nostalgie est un terrible ennemi. Le garçon dont les cheveux blancs tombaient aux épaules tourna dans la première ruelle, marcha nonchalamment jusqu'à une grosse caisse en bois et s'y adossa après s'être assis par terre. L'esprit tourmenté demandait l'apaisement, mais même en sachant cela Riku cherchait à s'enfoncer dans sa tristesse. Il dénoua son bandeau, où était gravé la feuille de Konoha, et le posa devant lui. Puis prenant une position plus cérémonieuse, il s'agenouilla. Il déposa alors Sadame devant lui la garde au niveau du genou droit et le tranchant vers lui. Puis vint le tour de son shaken, lequel pris place sur sa gauche, son kunaï à sa droite.

*Ce serait si simple... *

Brusquement il se saisit de son bandeau et de son kunaï, il arrêta la pointe à quelques millimètres de la plaque de métal. Il suffisait d'un geste pour renoncer à Konoha et pouvoir partir vers Iwa, voir par lui même l'ampleur du désastre conté dans les ragots.

Des images familières parcoururent son esprit tels des flashs incessants, les portes rouges, l'académie, la feuille emblème de Konoha, ses camarades genins, Tsubaki, Ginko... sa mère, Goroshi l'ami de sa mère puis vinrent des images de Sabi et lui, riant, mangeant, silencieux, se combattant le sourire aux lèvres, le sharingan de son ami, son sourire de défi...

*Pas encore... *

[Riku] – Kuso...

Le genin aux cheveux blanc reposa le bandeau et son kunaï, il avait ici avec lui tous ses biens matériels qu'il aurait pu emmener, mais tout ces souvenirs le retenaient tel des chaînes. Il n'était pas prêt à quitter Konoha pour partir à Iwa, il n'était pas prêt à déchirer son coeur et briser ses chaînes. Il resta donc la quelques minutes à contempler son arsenal, à penser aux techniques qu'il avait apprises.

*Je dois devenir encore plus fort... si je veux atteindre mes rêves... même si parfois... je ne suis plus sûr de ce que je désire... *

Sur ces pensées il rassembla ses affaires qui retrouvèrent leur place habituelles, il se releva puis regarda le ciel. D'un bleu magnifique comme souvent. Il quitta la ruelle pour rejoindre l'allée sur laquelle il marchait, il se dirigea vers l'académie et à chacun de ses pas son moral remontait, il se sentait plus fort, plus audacieux. Il devait réussir à tout prix pour progresser et défaire ses adversaires, s'il passait chuunin il aurait le droit de quitter le village seul et il pourrait visiter Iwa. Mais il devrait alors revenir...

*Quoi qu'il en soit je dois devenir plus fort ! Chuunin ou pas je dois battre tous mes futurs adversaires ! *

Le soleil brillait, les gens aux habits colorés se pressaient partout autour de lui, les bruits caractéristiques de la rue résonnaient, les pas, les bavardages, une charrette, un homme qui hèle un ami, un chien qui aboie. Riku pouvait voir l'académie qui n'était plus très loin, il se téléporta sur le toit d'où il sauta en contrebas avant d'entrer et de rejoindre la salle des professeurs.

Le genin frappa à la porte et ce fut Hiryuu qui vint lui ouvrir, le jeune homme au tatouage de dragon, spécialiste des jutsus affilié à l'élément feu. Riku lui sourit poliment et demanda à voir Tsubaki. Le jounin partit et quelques instants plus tard une Tsubaki bondissante et joyeuse se montra.

[Tsubaki] – Riku ! Ça faisait un bail, j'ai cru que tu ne voulait plus me revoir et avec tout ce que Ginko me raconte sur toi et Sabi ! Alors qu'est ce qui t'amène ? Hum... laisse moi deviner... tu veux apprendre une technique dévastatrice pour crâner à l'examen chuunin c'est ça ?

Le genin prit de court fit oui de la tête, ce qui fit bondir Tsubaki de joie, elle n'était pas si démonstrative d'habitude ce qui laissait présager une séance d'entraînement intensive. La chuunin le fit se tourner et avancer en le prenant par les épaules, lorsqu'ils furent sortis de l'enceinte de l'académie Tsubaki se stoppa net et dévisagea Riku.

[Tsubaki] – hum on dirait que quelque chose te tracasse... c'est pas le tournoi... tu doutes de quoi ? Ha ! Je sais c'est tes cheveux ils ont trop poussés et tu hésite à les faire couper !

Riku en avait la certitude, Tsubaki avait pris sa dose de Ginko depuis peu et elle était encore affectée. Il répondit qu'il devrait en effet penser à les faire couper un jour mais que cela ne pressait pas tant que ça. Puis tandis qu'ils marchaient Tsubaki se rappela la raison de sa sortie.

[Tsubaki] – Alors, quelle technique veux tu apprendre ?... Mais attends... je t'ai déjà enseigné le rasengan... alors aujourd'hui on passe à l'étape supérieure ! Tu verras c'est pas si compliqué tu te rappelle de ton entraînement au rasengan ? Et ben cette fois on va intensifier le tout ! Pour faire un Oodama rasengan... tadan !

Le genin écoutait la senseï avec intérêt, il se rappelait la difficulté d'apprentissage du rasengan et si celui ci était aussi difficile il risquait de s'épuiser avant le tournoi. Tsubaki le sortit de ses pensées en lui demandant s'il pouvait se dépêcher un peu, réagissant immédiatement Riku bondit sur les toits se dirigeant machinalement vers la forêt.

Lorsqu'ils arrivèrent là où le genin avait habitude de s'exercer Tsubaki s'échauffa rapidement en invitant son élève, car oui il restait son élève même si bientôt il serait peut être promu au même rang qu'elle, a faire de même. Riku s'échauffa aussi bien que la petite balade sur les toits l'ai déjà mis en forme. Tsubaki regarda autour d'elle comme si elle cherchait à se jauger de l'extérieur.

[Tsubaki] – Bon d'abord démonstration, ensuite pratique.

La chuunin se concentra et malaxa son chakra faisant apparaître l'orbe bleutée. Un rasengan classique.

[Tsubaki] – Bon ça tu sais faire et tu sais l'effet que ça donne sur un ennemi... alors pour te montrer la comparaison je vais faire des marques ! Regarde...

Elle frappa le sol avec son rasengan, disloquant une parcelle de terre d'un mètre de diamètre environ. Riku connaissait les effets sur le corps d'un ennemi, et en comparaison avec l'aspect du sol c'était bien plus douloureux. Tsubaki se concentra à nouveau et créa un second rasengan, elle regarda le genin et sourit. Elle amplifia son chakra et la boule grossit du simple au double. Tsubaki se décala et frappa le sol avec ce nouvel orbe. Riku sentit la force et les vibrations puis entendit le craquellement du sol, lorqu'il s'approcha pour voir le résultat il sourit comme quelqu'un à qui on lance un défi. Cette technique était irrévocablement puissante, il lui fallait pour l'aider à progresser.

La chuunin souffla comme si elle était fatiguée mais c'était plus pour la forme, elle fit signe à Riku de l'accompagner et du haut de la branche d'un arbre ils observèrent la différence des cratères. Puis Tsubaki lui demanda de la suivre vers l'endroit où il pourrait s'entraîner. Après cinq minutes il atterrirent près d'une étendue d'eau qui devait venir d'un petit barrage naturel d'un ruisseau qui coupait la forêt. Hochant la tête pour confirmer son choix, la chuunin attrapa Riku et l'entraîna dans l'eau froide, un fois suffisamment loin des bords elle s'expliqua.

[Tsubaki] – Bon rien de très compliqué, tu travaille ton rasengan dans l'eau pour créer un tourbillon autour de toi. Regarde bien, tu vois le rocher qui dépasse là bas ? Ben il faut que ton tourbillon l'atteigne.

Le rocher en question était à une vingtaine de mètre et déplacer toute cette quantité d'eau sembla impossible pour Riku cependant il y passerait la nuit, voir des jours s'il le fallait il se sentait capable de tout avec la motivation.

*Un jour je déplacerais une montagne... *

Tsubaki sortit de l'eau et avant de partir lança une dernière phrase.

[Tsubaki] – Bon je reviens demain soir pour voir où tu en seras ! Allez au travail !

Tandis que la chuunin disparaissait, le doute apparaissait... Il lui faudrait plusieurs jours désormais c'était sûr... Il se concentra et créa l'orbe de chakra dans sa main, il la plongea dans l'eau pour la première fois.

[La suite très bientôt]

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Dim 18 Jan - 2:50

Était-ce de la sueur ou des éclaboussures, les gouttes qui perlaient sur son visage tombaient une à une vers le centre du tourbillon en contrebas. Le visage et les muscles crispés par l'effort, la morsure du froid de l'eau des pieds jusqu'à la taille, la douleur lancinante dans le bras droit, Riku était comme en transe. Cela faisait déjà une bonne vingtaine de minutes qu'il concentrait son chakra dans cette sphère, mais à chaque fois qu'il augmentait trop la puissance celle-ci menaçait d'exploser. La nature de la difficulté était la même que lors de l'apprentissage du rasengan classique en revanche ce n'était pas du tout à la même échelle d'effort.

Soudain une grande gerbe d'eau s'éleva de l'endroit où se trouvait sa main et l'eau lui fouetta le visage lors de l'ascension. Les oiseaux qui siégeaient dans les arbres alentours s'envolèrent à l'unisson poussant des cris perçant, on aurait dit qu'ils se moquaient de l'être trempé en bas. L'eau éparpillée dans l'air retombait tel une fine pluie, la lumière du soleil se diffractait en traversant les gouttelettes créant ainsi un arc en ciel éphémère.

Riku souffla exprimant ainsi sa lassitude et son début de fatigue, l'arc en ciel était agréable à regarder et pendant un instant trop bref à son goût Riku ne pensa plus à rien, subjugué par la beauté. Ses cheveux trempés lui collaient dans le cou, d'un revers de la main il essuya les gouttes qui menaçaient de lui tomber dans les yeux, il fallait se remettre au travail.

À nouveau le rasengan apparut au creux de sa main, Riku plongea sa main dans l'eau et continua l'exercice. Il malaxait son chakra puis déchargeait la réserve par l'intermédiaire de son bras puis de son orbe bleue pour tenter d'agrandir la taille du tourbillon qu'il formait. Cependant à chacune de ces relaxe énergétiques le rasengan devenait instable au point de rompre et finir ainsi en geyser.

Voyant que ses efforts ne menaient à rien le garçon laissa son jutsu mourir dans sa main. Il devait réfléchir à une manière de conserver son chakra pour pouvoir travailler le plus longtemps possible. Riku leva la tête et observa le bleu du ciel, le blanc des quelques nuages portés par le vent. Un oiseau s'envola d'un des arbres proche, il battait furieusement des ailes pour s'élever dans les airs jusqu'à ce qu'il trouve un courant ascendant. Ce simple événement servit de déclencheur au genin, l'harmonie, l'oiseau s'harmonisait avec les courants d'air et il volait ainsi avec moins d'efforts.

Songeant alors à comment trouver une harmonie telle qu'elle lui permettrait d'augmenter la taille de son simple rasengan, il tourna son esprit vers la forme. Ce grand tourbillon lui faisait penser aux astres qui tournaient inlassablement, depuis si longtemps déjà et pour encore de nombreuses unités de temps.

[Riku] – C'est par ce que c'est naturel, il doit en être ainsi alors ça l'est !

Le genin venait de comprendre deux choses essentielles, il devait dans un premier temps réussir à harmoniser son flux de chakra et le faire croître de manière exponentielle au lieu de générer des pics successifs qui déstabilisaient son contrôle sur l'énergie contenue dans cette puissante sphère. Dans un second temps il devait réussir à se convaincre que le résultat de ses efforts serait ce tourbillon qui atteindrait le rocher qui dépassait de l'eau, lequel paraissait si loin... presque inaccessible.

[Riku] – C'est partit ! Aaaaaaahhhhh ! Rasengan !

Le garçon plongea sa main dans l'eau une fois encore, il se concentra sur son malaxage de chakra, contrairement à ses autres essais il ne malaxa pas la bonne dose permettant de déclencher la technique mais il malaxa en continu, reliant directement son orbe à ce conduit d'énergie vitale. Le contrôle de la sphère se trouvait ainsi beaucoup plus aisé et le gain de puissance se faisait continuellement. Même si cela puisait plus encore dans ses réserves il continua, voyant le rayon du tourbillon croître petit à petit. Une sorte de soulagement parcourut son corps et son esprit, il était sur la bonne voie.

Riku ferma les yeux, il visualisa l'apparence finale, la spirale atteignant le rocher. Il resta ainsi quelques minutes s'efforçant d'augmenter la dose de chakra et optimisant le malaxage. Lorsqu'il ouvrit les yeux il vit que son tourbillon était encore loin du rocher. Il relâcha un instant le contrôle sous le coup de la désillusion et l'explosion sous marine ne se fit pas attendre le trempant à nouveau.

[Riku] – ha.. ha.. j'en... peut plus... faut... une pause...

Complètement vidé, le genin partit faire une petite sieste contre un arbre, le soleil descendait dans l'horizon et Riku récupérait ses forces. Lorsqu'il se réveilla la nuit tombait, les animaux diurne se tapissaient en forêt et les nocturnes prenaient leur tour de chasse. Quand à lui, il recommença son entraînement. La tâche était facilitée par la pratique, plus il testait plus il parvenait à trouver l'équilibre et à diminuer le temps de croissance de l'orbe. Il arrivait presque à sortir un rasengan de la même taille que celui de Tsubaki-sensei, presque un Oodama Rasengan !

Il s'exerça toute la première partie de la nuit et lorsqu'il s'arrêta pour un autre repos bien mérité sa spirale n'était plus qu'a quelques mètres du rocher, cinq tout au plus. Cependant il savait qu'au final le diamètre devait être exact et atteindre ce fichu rocher. À son second réveil le soleil était levé et les hululements avaient étés remplacés par des chants d'oiseaux. Lorsqu'il ouvrit les yeux Riku se trouva face à une opulente poitrine, il leva les yeux sachant que plus haut il trouverait le visage de Tsubaki, la propriétaire.

[Tsubaki] – Tu t'es bien reposé ? J'essayai de te éveiller mais bon je devais parler trop doucement... J'espère que tu as bien progressé. Normalement tu devrai même être capable de le faire moi j'ai réussi en six heures... en fait la partie la plus longue c'est l'apprentissage du rasengan après quand tu sais contrôler ton chakra c'est une histoire d'heure.

Un joli sourire vint clôturer cette démonstration de supériorité dans le domaine de la maîtrise du chakra dont Riku n'avait percuté qu'un centième. Forcément... on se sent un peu vaseux quand on brûle ses réserves de chakra dans la nuit. Tsubaki tendit cependant un sac en papier en afichant un second sourire.

[Tsubaki] – j'ai croisé Ginko et quand je lui ai dit que tu t'entraînais elle à dit que t'aimait bien les croissants chaud du matin... Puis elle à commencé à danser en parlant de ses futurs petits chuunin à croquer... bref c'est de sa part pour toi !

Riku fut épris d'un élan de gratitude, d'amour même, envers Ginko. Elle était très spéciale mais au moins on ne pourrait jamais lui enlever le fait qu'on mange bien lorsqu'elle est dans les parages. Enfin si on est assez rapide pour ne pas qu'elle finisse les plats des autres. Après avoir aspiré la nourriture à une vitesse folle Riku s'étira longuement puis il se tourna vers Tsubaki.

[Riku] – En fait je dois être bien moins doué que vous Senseï... le diamètre du tourbillon que je crée n'arrive pas tout à fait au rocher... il me reste encore cinq mètres...

La chuunin afficha un immense sourire et la malice pouvait se lire dans ses yeux. Elle s'avança de deux pas vers le genin.

[Tsubaki] – Tu n'as pas regardé à quoi ressemblait ton orbe hors de l'eau ? Je crois qu'il est temps... viens avec moi ! Puis se parlant à elle même elle continua. Ha ha... cinq mètres ! Génial !

Riku suivit la kunoïchi jusqu'à l'endroit qu'ils avaient quitté la veille, au sol les deux cicatrices laissées par le rasengan et le Oodama rasengan de Tsubaki étaient encore très nettes. Tsubaki se planta à côté de celles-ci et fixa Riku d'un air déterminé. Le professeur bonne copine avait disparut laissant place à la sèche examinatrice.

[Tsubaki] – Allez, fais moi un Oodama rasengan et frappe ici !

Elle désigna l'emplacement adjacent à ses propres marques. Pris de court le garçon aux cheveux blancs hésitait il n'avait pas réussi à atteindre le rocher et elle voulait quand même le tester. Le doute était présent mais bon il était trop tard pour reculer. Il se concentra, son corps se rappelait de la dose de chakra à obtenir et de la manière d'y arriver en gardant le contrôle. Il malaxa.

[Riku] – Oodama Rasengan !

L'orbe apparut croissant rapidement et atteignant une taille qui surpris légèrement celui qui lançait le jutsu. Sous l'eau elle paraissait bien plus petite. Puis il frappa l'endroit indiquer avant de se perdre en réflexion. L'impact fut puissant, et lorsque Riku retira son bras la marque qui resta dans le sol était d'un diamètre similaire à celui laissé par Tsubaki la veille, voire même un peu plus grand. Voyant les yeux ébahi du genin, la Senseï ne put s'empêcher de rire avant de s'expliquer.

[Tsubaki] – Tu vois, tu maîtrise le Oodama rasengan... bon faudra encore t'exercer mais le principal est là ! L'entraînement, enfin... le but que je t'avais fixé est pour un niveau encore supérieur au tiens... mais dans la pratique il vaut mieux fixer la barre plus haut sans que l'élève le sache. Alors c'est super non ? Si tu travaille encore tu pourras peut être même l'utiliser à l'examen !

Riku qui n'en revenait toujours pas, hésitait dans ses mots.

[Riku] – C'est... trop génial ! Je vais encore m'entraîner mais... MERCI Tsubaki-senseï ! Vous êtes formidable !

Elle rougit légèrement puis fit un signe de la tête. La chuunin s'excusa et partit car elle avait des cours à assurer. Riku se retrouva seul sous les rayons du soleil matinal, la chaleur qui le détendait lui donna envie de dormir, il se recoucha contre un arbre et se rendormit. Vers midi, le genin retourna en ville pour acheter à manger puis une fois le tout ingurgité il retourna vers l'étendue d'eau. Il comptait bien s'entraîner tout le reste de l'après midi pour parvenir à maîtriser l'équilibre de ce jutsu.


Dernière édition par Yumemi Riku le Lun 19 Jan - 1:52, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Dim 18 Jan - 8:27

Nara se réveilla doucement. Elle était confortablement installé dans son lit. la genin s'étira un peu avant d'enfiler sa tenue ninja et d'attacher son bandeau ninja a sa cuisse droite. Elle frotta un peu la plaque de métal de cette dernière avant de sortir rapidement de sa maison sans prendre le temps de manger. Nara se dirigea en direction de la forêt interne. Elle n'avait toujours pas trouver un nouveau terrain d'entrainement. Une fois arrivé, Nara se mit a sauter d'arbre en arbre et après une dizaine de minute, elle entendit des éclats de voix. Elle se dirigea en direction de celle-ci. Prenant bien soit de se faire discrête. Devant elle apparurent bientôt deux personnes. Le premier un jeune homme qui ne devait pas être beaucoup plus agé que Youso et le second une jeune femme chuunin en apparence. La jeune femme sembla s'escuser et elle partit. Nara en profita pour aller voir l'homme. Tout comme elle, il possédait un bandeau de konoha. Il était donc au moin genin.

Nara- Heu... Salut. Mon nom est Nara Hyuuga.

Les joues de Nara avaient prisent une légère teinte rosée.

Nara- Me trouverais tu indiscrête si je te demandais ton nom?

Les joues de Nara devinrent rouge vif. Mais pourquoi devenait-elle toujours géner en présence d'inconnu? Pourtant cela ne s'était pas produit lors de sa rencontre avec Youso, Kenji et même Yosuke. Nara repenssa encore une fois a l'équipe quatre. Au début, elle était constituer de trois membres au personnalité totalement différente. L'un était hautain, un autre était méchant et pour finir il y avait elle. La géner. Mais au fil du temps, l'équipe quatre s'était soudé devenant ainssi une vraie équipe. Maintenant, Nara ne se voyait plus sans ses deux amis. Kenji était toujours aussi hautain mais Nara avait appris a le supporter et Youso, lui, avait beaucoup changé. Il était devenu plus calme, plus posé et surtout plus séduisant. Nara avait découvert depuis déja quelques temps que le lien qui les unissaient Youso et elle avait quelque chose de plus que l'amitié. Tant qu'à elle, son caractére avait totalement changé. Ses ambitions aussi. Avant elle recherchait des réponses. Maintenant elle les avaient trouver et elle recherchait la puissance. La puissance qui allait lui permettre de venger la mort de son père. La puissance qui la rendrais capable de l'impossible. Cette puissance que beaucoup de monde ont chercher mais n'ont jamais trouver. La puissance du chakra. Ce flux incontrolable qui parcourait de minuscules vaisseaux adjacents aux veines du corps humain. Ce flux que seul les shinobis possédait. Elle, elle avait le don de voir ses vaisseaux. Mais contrairement aux autres membres du clan hyuuga, Nara ne voulait pas basé sa stratégie sur ce simple don. Elle voulait basé sa stratégie sur le chakra qui parcourait son corps...Nara s'arracha a ses pensée pour se concentrer sur le shinobi qui se trouvait devant elle. Il était grand et possédait des cheveux d'un blanc laiteux. En gros, il semblait être un ninja comme les autres. Aucun trait particulier n'était apparant.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Lun 19 Jan - 2:21

Peu de temps après le départ de Tsubaki, Riku ressentit le chakra d'une personne qui s'approchait. Gardant des manières tout à fait naturelles, il se retourna dans la direction d'où provenait ces émanations d'énergie. Il leva donc des yeux endormis en direction de la jeune fille, première chose qu'il constata vu les proportions du corps, puis chercha un bandeau d'abord dans ses cheveux. Chose inutile, lorsque son regard descendit le long de la cuisse de la jeune fille il trouva la feuille de Konoha. Tandis qu'elle avançait vers lui de manière timide mais quand même sûre de son choix, il la regarda dans les yeux.

*Des yeux blancs... pas de doute c'est une hyuuga... *

Se demandant si la jeune femme voyaient ses flux de chakra constamment ou si elle devait lancer un jutsu pour ça il fut soudain tiré de ses pensées par la voix de la fille. Elle se présenta confirmant ainsi les avances qu'il avait faites sur son clan. Son teint changea ainsi que la position de son corps, elle était timide et hésitait légèrement. Sans doute une genin introvertie... cependant Riku ne s'en formalisa pas, elle pouvait être timide et exceller lors d'un combat.

*Il faut voir... *

La demoiselle dont les yeux dérangeaient légèrement le genin, chose qui changerait après quelques minutes le temps de s'habituer, lui demanda son nom en utilisant une formule qui arracha un léger sourire au garçon. Il aurait bien aimé jouer avec cette demoiselle et sa timidité, dans un premier temps il aurait put répondre un simple non. Lequel signifierait qu'il ne la trouvait pas indiscrète, mais bon il avait bien compris que le but de la kunoïchi était de savoir son nom.

[Riku] – Nan... Moi c'est Riku. Heureux de te rencontrer Nara. Mmmm... à ce que je présume t'es genin ? Moi j'suis genin et la je m'entraîne pour le tournoi chuunin... si tu veux on pourrait s'exercer ensemble ?

Le garçon dont les longs cheveux blancs tombaient dans le dos avait décidé de jouer le côté sympa et puis tout entraînement était bon à prendre avant le tournoi. Peut être pourrait il même en apprendre d'avantage sur ces yeux blancs.

*Et on sait jamais, peut être qu'elle sera mon adversaire... *
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Lun 19 Jan - 3:48

Le genin au cheveux blanc lui répondit sortant Nara de la torpeur dans laquelle ses pensées l'avait plongé.

Riku- Nan... Moi c'est Riku. Heureux de te rencontrer Nara. Mmmm... à ce que je présume t'es genin ? Moi j'suis genin et la je m'entraîne pour le tournoi chuunin... si tu veux on pourrait s'exercer ensemble ?

Le genin lui proposer de s'exercer ensemble. Nara sourit légèrement. Elle sentait que elle et Riku allait bien s'entendre. Il lui rappellait Youso et Sabi. Il semblait avoir la même facilité a aider les autres et a leurs proposer son aide sans rien redemander en retour.

Nara- Hey bien, salut Riku.

Nara sourit et regarda le genin dans les yeux. Elle n'y décela que de la gentillesse.

Nara- Je suis, comme tu l'as deviné genin et se serait avec joie pour l'entraînement. Je me cherchait justement un endroit tranquille pour apprendre une technique car moi aussi je vais participer a l'examen chuunin.

Nara se remémora le moment ou son sensei lui avait annoncer sa nomination au rang de genin. La joie qu'elle avait ressentit suivit de près par la tristesse que l'annonce de son sensei qui disait qu'il allait partir. Elle ne l'avait presque jamais cotoyé mais déja, un lien les unissaient et l'annonce de son départ avait laissé un vide. Nara avait toujours Takame. Ses pensées vagabondèrent vers sa rencontre avec cette dernière. Le soulagement que Nara avait réssentit en voyant l'homme s'éffondré devant ses yeux. En voyant Takame attérirent a ses côtés et surtout a la joie qui l'avait submergé lorsque Takame lui avait appris sa toute première technique. Ensuite, il y avait eu Youso. Ce jeune garcon au comportement rebel mais qui en vieillissant était devenu son ami. Maintenant, Nara l'aimait mais lui ne semblait pas éprouver les mêmes sentiments pour elle qu'elle pour lui. Ensuite il y avait eu Kenji. Même si elle ne l'avait pas aimé tout de suite, Nara avait appris a endurer son comportement ambitueux et y avait même découvert une certaine ressemblance avec elle. Tout les deux cherchaient d'une facon différente le pouvoir. La raison pour laquelle Kenji le cherchait restait obscure. Tandit que Nara elle le recherchait pour venger son père. Pour assassiner l'homme qui avait sans le moindre remord tuer son père. Son père. Nara n'avait passer que très peu de temps en sa compagnie mais les souvenirs qu'elle en gardait était tous heureux. La fois ou il lui avait montrer a se servir de son byakugan. La première fois ou elle avait réussi a le faire apparaître et la joie qui était alors apparue dans le visage dur de son père. Mais le plus sombre dans cette histoire, c'était que Nara n'avait jamais revu sa suposé mère après se jours. Même si cela semblait invraissemblable, elle avait été abandonné pour ensuite être recueillit et élevé par sa mère affective, Takame...

Un oiseau survola la tête de Nara, sortant cette dernière de ses pensés. Nara porta son attention sur le genin. Attendant que celui-ci lui donne les instructions sur l'entraînement auquel il voulait qu'elle participe.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Lun 19 Jan - 22:52

Apparemment la jeune demoiselle était d'attaque pour s'entraîner, mais Riku se demandait si elle ferait vraiment le poids pour un petit duel amical. Il avait une idée pour la tester, après tout c'était une Hyuuga et peut être qu'elle cachait son jeu. Quoi qu'il en soit le genin s'approcha doucement d'elle marchant normalement, une fois à côté il lui parla gentiment.

*On va voir comment elle prends ça... *

[Riku] – Bon ce qui est sûr c'est que je ne vais pas te dévoiler la technique que je viens tout juste d'apprendre... d'une part par ce qu'il faut que je la travaille encore et de l'autre par ce que si t'est mon adversaire ça fera un effet de surprise. Pöur toi je te réserve une petite surprise... Chakra no Haretsu !

Riku avait concentré son chakra et l'avait laissé exploser créant une vague qui frappa Nara. Elle fut projetée au loin. Heureusement qu'il ne lui avait pas fait un rasengan sinon elle aurait vraiment morflé. Le genin attendit la réaction de la jeune femme, il fallait voir son caractère, si elle s'énervait ou si elle luttait ou se plaignait, bref sa réaction donnerai à Riku une bonne idée de son tempérament.

*J'espère qu'elle va pas se mettre à râler où à chialer... *

Tandis qu'elle se redressait, il courut sur la surface de l'étendue d'eau concentrant son chakra dans ses pieds pour se tenir au sec. Le soleil brillait et se reflétait sur l'eau de manière un peu éblouissante. L'air frais caressait son visage, les feuilles remuées par le vent donnaient de la vie au décors. Un très bel endroit pour un duel ou un entraînement. Se tenant sur l'eau il se dressa de toute sa hauteur, il était plus grand que la hyuuga à présent remise sur ses pieds.

*Verdict... *

[C'est pas long mais je pense qu'il vaut mieux plusieurs posts courts pour qu'on soit actifs et réguliers surtout qu'on aurait pas grand chose a dire ^^ ]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Mar 20 Jan - 5:18

Riku s'approcha tranquillement de Nara avant de lui parler d'une voix que nous pourions aisément qualifié de gentille. Décidément, Nara se demandait si ce garcon possédait une once de méchanceté. Mais peut-être ne faisait-il que caché son jeu tout comme elle.

Riku- Bon ce qui est sûr c'est que je ne vais pas te dévoiler la technique que je viens tout juste d'apprendre... d'une part par ce qu'il faut que je la travaille encore et de l'autre par ce que si t'est mon adversaire ça fera un effet de surprise. Pöur toi je te réserve une petite surprise... Chakra no Haretsu !

Nara reçu l'attaque de plein fouet. Ses pieds ne touchèrent plus le sol durant quelques secondes et Nara ratterrit durement sur le dos. Quelques mètres plus loin. Décidément, La technique que venait d'utiliser le genin était bien plus supérieur a l'attaque que Sabi lui avait montrer. Riku foncait sur l'étendu bleuté de l'eau. Nara n'osa pas le suivre et elle chargea son bras d'énergie. Nara abaissa rapidement son bras. Comme le lui avait montrer Sabi. Elle ne voulait pas vraiment blessé le genin mais uniquement lui montrer qu'elle savait se défendre. Le jutsu s'évapora bien avant de se rendre a l'homme au cheveux blanc. Nara s'approcha de l'étendu d'eau.

Nara- Tu vien? J'aimerais bien savoir quelle est cette technique que tu vient d'utilisé.

Nara se remémora les moments qu'elle avait passer dans cette forêt. De son tout premier entraînement avec Takame a l'agression viollente qu'elle et son équipe avait encaisé de la part d'un inconnu en passant par les moments heureux que Youso et Nara y avait passer. Cette forêt était et resterait son pays. Elle en connaissait chaque parcelle, chaque arbre, chaque fleurs, c'était son pays et les seul moment ou Nara se sentait chez elle, était ici. Dans cette minuscule forêt interne du pays du feu. Nara ne la quitterais jamais. Son regard se reporta sur le genin. Ce dernier se trouvait toujours debout sur l'étendu liquide.

MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   Sam 24 Jan - 13:32

Riku : +32 XP - Techniques Validées
Nara : +4 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entraînement de Riku.   

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement de Riku.
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-