Partagez | 
 

 [Mission D]: Livraison à domicile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Mission D]: Livraison à domicile.   Jeu 26 Juin - 22:06

[HRP: La mission n'est pas immédiatement exécutée... elle arrivera au fur et à mesure du RP. J'espère que cela ne dérange personne. ^^"]

Le soleil brillait haut et fort dans le ciel et ce, même si le matin n'avait fait son apparition il n'y a que quelques heures seulement. Asuna avait aujourd'hui, réussi l'exploit de se lever assez tôt. Sans doute avait-elle commencé à prendre l'habitude de se lever à des heures de moins en moins tardives, ce qui n'était pas pour déplaire à la personne concernée.

Après avoir pris un petit-déjeuner convenable, et s'être douchée, habillée puis coiffée afin d'être présentable. La jeune demoiselle prit la décision d'explorer le village, afin de prendre un peu plus ses repères. Elle avait retenu les bâtiments principaux, ceux où elle risquerait de se rendre le plus souvent le long de ses études, voire au-delà. Mais Asuna souhaitait sincèrement connaître le moindre recoin de Kumo, même si elle savait que cela serait quasiment impossible en si peu de temps. Mais cela ne l'empêchait nullement de tenter le coup...

Pensant connaître assez bien les alentours de sa maison, la jeune étudiante choisit de parcourir un quartier un peu plus éloigne du sien, et qu'elle ne connaissait pas encore.
C'était également un quartier résidentiel, quoiqu'un peu différent de celui dans lequel elle vivait. Asuna aperçut des hommes sortir de chez eux afin de se rendre à leur travail en sifflotant, des femmes qui se réunissaient dans les rues afin de se raconter les derniers potins qu'elles avaient pu entendre ici et là. Près d'elles, gambadaient de jeunes enfants qui s'amusaient entre eux. Le quartier s'éveillait doucement et était baigné dans la lumière agréablement chaude du soleil. Pas étonnant que les habitants ne se pressaient pas, désireux surement de profiter de la météo.

* Quel endroit agréable... Kumo me semble être un village vraiment paisible où il fait bon vivre. *

Depuis qu'elle s'était installé ici, pas une seule fois Asuna ne fut déçue de sa décision. Elle n'avait jamais eu à se plaindre de quoique ce soit pour le moment et elle était persuadée que cela n'arriverait pas de sitôt.
La demoiselle profitait également de son expédition touristique pour faire connaissance avec les villageois. Tous étaient amicaux, et soucieux de son installation à Kumo.
Asuna se souvint que le lendemain de son emménagement dans son appartement, des personnes qu'elle n'avait jamais rencontré étaient venues frapper à sa porte afin de lui souhaiter la bienvenue, ainsi que de lui arracher la promesse qu'elle irait les voir si elle rencontrait le moindre problème.

Les premiers jours étaient assez déstabilisant pour le jeune étudiante car elle n'avait jamais vécu dans un village proprement dit. Ou alors peut-être dans la partie de son enfance qu'elle avait oublié. Mais ces quatre dernières années, elle les avait vécu dans une maison située un peu à l'écart d'un village quelconque. Cela ne voulait pas dire qu'elle était une sorte d'ermite recluse dans sa maison, incapable de tisser des liens avec des personnes! C'était juste qu'il y avait une différence entre connaître les habitants d'un village et vivre dans un village. Mais les premières sensations passées, Asuna se plut très vite à Kumo.

Asuna avait tellement la tête occupée à regarder à droite et à gauche, qu'elle ne fit plus vraiment attention à ce qui était devant elle. Et conséquence, elle finit par percuter un obstacle qu'elle aurait pu aisément éviter si elle aurait été plus prudente.
Cela aurait si facile si elle n'aurait fait que percuter mais le destin semblait trouver sa farce si amusante qu'en plus du choc, il fit tomber la demoiselle sur la personne qu'elle venait de heurter... car il s'agissait bel et bien d'une personne.

La demoiselle était tellement confuse qu'elle n'eut même pas le réflexe de se relever immédiatement. Elle resta quelques secondes allongée sur la personne et la regarda droit dans les yeux, une expression gênée peinte sur son visage.
Lorsque finalement, Asuna finit par recouvrer ses esprits et comprit dans quelle position elle était, elle se releva rapidement et aida la personne à se relever également. Elle exécuta une courbette et présenta ses excuses.

"Je suis vraiment désolée! Je ne faisais pas vraiment attention à ce qu'il y avait devant moi! J'espère que vous n'avez rien... Désolée!!"

MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Sam 28 Juin - 19:07

Madagascar n’était pas vraiment réveillé en cette matinée ensoleillée. Le soleil l’avait une fois de plus accueillit tôt le matin alors qu’il souhaitait dormir encore un peu. C’était légèrement fatigué qu’il émergea du lit et se posta devant un bol vide. Quelques minutes plus tard, il compris qu’il fallait remplir le bol, ce qu’il fit sans grand enthousiasme. Il ressentait une grande vague de démotivation qui parcourait son corps. Comme d’habitude quand il n’avait rien de prévu durant sa journée, il décida d’aller faire un tour dans Kumo.

Il sortit de chez lui sans de véritables intentions. Il n’avait pas de but précis quand à son chemin ni à ses pensées et laissait ses pas et son esprit dériver au gré des vagues de ses envies. Il marchait donc dans Kumo sans trop regarder où il allait.

Il heurta une personne venant dans le sens inverse, apparemment elle aussi dans ses pensées car contrairement aux autres passants qui l’évitaient scrupuleusement, elle lui était rentrée dedans de bon cœur. Il tomba en arrière et la personne qui l’avait percuté avec lui. Quelques secondes plus tard, il recouvrait ses esprits et s’aperçu que la jeune fille qui l’avait renversé était allongé sur lui. Il croisa son regard et elle avait l’air gêné d’être dans une telle position. Pourtant, c’est seulement quelques secondes plus tard qu’elle se releva.

Mad’ de son coté se releva aussi. Il était rare de heurter une jeune fille dans les rues de Kumo et cela agréait toujours la journée d’un certain sens. Enfin, s’il arrivait à en placer une devant le flot de paroles d’excuses que débitait la jeune fille.

"Je suis vraiment désolée! Je ne faisais pas vraiment attention à ce qu'il y avait devant moi! J'espère que vous n'avez rien... Désolée!!"

Il décida de l’interrompre pour qu’elle ne culpabilise pas pendant des heures à son propos.

« Il n’y a pas de mal, j’étais moi-même perdu dans mes pensées. Enfin, évite aussi de me tutoyer, je dois pas être bien plus âgé que toi. »

Maintenant qu’il se tenait face à elle, il pouvait voir son visage plus clairement. Elle était légèrement plus petite que lui. Le plus flagrant était ses cheveux violets. Tout comme elle aussi les avait. Son visage était agréable à l’œil et elle était bien proportionnée. En somme, une charmante compagnie pour passer la journée. D’ailleurs, en y repensant, il ne l’avait jamais vu dans le coin, sans doute était-elle arrivé récemment à Kumo. Il décida qu’a défaut de passer la journée à errer dans le village, il pourrait l’utiliser pour lien de nouveau lien. Comme s’il en avait besoin. Il l'avait lui, cela suffisait.

« Bon, on ne va pas rester planté là toute la journée, je t’invite à boire quelque chose pour m’excuser de t’avoir heurté. »

Et alors qu’ils se mettaient en chemin.

« Je ne t’ai jamais vu à Kumo, tu viens d’arriver ? »






Dernière édition par Madagascar Taimu le Dim 31 Aoû - 13:03, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Lun 30 Juin - 16:28

Asuna poussa un léger soupir de soulagement lorsque le jeune homme qu'elle avait bousculé, lui pardonna sa bourde.

«Il n’y a pas de mal, j’étais moi-même perdu dans mes pensées. Enfin, évite aussi de me tutoyer, je dois pas être bien plus âgé que toi.»

La demoiselle afficha un sourire ravi lorsqu'il lui permit de le tutoyer, prétextant le fait qu'ils avaient plus ou moins le même âge.

«Je suis d'accord pour te tutoyer.»

Puis un court moment de silence apparut entre les deux personnes, car Asuna ne savait pas trop comment poursuivre une conversation qui avait commencé par une bousculade. C'était la première fois que cela lui arrivait. A dire vrai, il y avait une multitude de choses qu'Asuna faisait pour le première fois de sa vie -ou du moins, dans ses trois dernières années- depuis qu'elle s'était installée à Kumo.

Cependant, cela ne voulait aucunement dire que toutes ces premières fois étaient une mauvaise chose. Cela faisait parti intégrante de son intégration dans le village, et si la demoiselle souhaitait réellement s'intégrer dans le village, il était certain qu'elle serait obligée de faire des choses qu'elle n'avait jamais faite auparavant: son mode de vie étant totalement différent de lorsqu'elle vivait seule avec son père adoptif.

Pendant ce temps, Asuna sentit le regard du jeune homme qui lui faisait face la fixer. La demoiselle se sentit légèrement rougir sous ce regard. Puis semblant avoir fait le tour de la silhouette d'Asuna, le jeune homme prit la parole:

« Bon, on ne va pas rester planté là toute la journée, je t’invite à boire quelque chose pour m’excuser de t’avoir heurté. »

«J'accepte l'invitation avec plaisir. C'est très gentil de ta part mais tu sais, je suis tout aussi coupable que toi pour cet accident.»

*Je trouverai bien un moyen de m'excuser à mon tour...*

Et pendant que les deux personnes commençaient a faire route -l'une des deux se contentant de suivre l'autre- le jeune homme, qu'Asuna trouva assez séduisant soit dit en passant, lui demanda:

« Je ne t’ai jamais vu à Kumo, tu viens d’arriver ? »

«Oui, je suis arrivée il y a quelques jours seulement. Je vivais près d'un village, à plusieurs jours d'ici. Je suis venue m'installer dans l'espoir de devenir un ninja. Ah oui, avant que je n'oublies l'essentiel: je m'appelle Asuna Kagurazaki et suis très enchantée de faire ta connaissance.»
dit-elle avec un sourire ravageur.

«Et toi, tu as toujours vécu ici?»

MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Jeu 3 Juil - 20:18

«Oui, je suis arrivée il y a quelques jours seulement. Je vivais près d'un village, à plusieurs jours d'ici. Je suis venue m'installer dans l'espoir de devenir un ninja. Ah oui, avant que je n'oublies l'essentiel: je m'appelle Asuna Kagurazaki et suis très enchantée de faire ta connaissance.»

Avait-elle répondu avec un charmant sourire sur les lèvres. Ils faisaient marche vers l’un des bars de Kumo, Madagascar guidant la nouvelle venue dans un dédale de ruelle. Il devait avouer qu’elle l’intriguait, il ne savait guère pourquoi. Il ne la connaît pas, il ne peut pas lui faire confiance. Il décida pourtant de passer outre sa méfiance, de ne pas y prêter plus d’attention pour concentrer sur celle qui marchait à ses cotés.

«Et toi, tu as toujours vécu ici?»

« Et bien, oui. Je suis né à Kumo comme mon père et le sien avant lui. Même si notre famille n’est pas considérée comme un clan, cela fait quelques générations que nous sommes ninjas. »


Il décida de passer sous silence l’infirmité de son père qui l’a poussé à devenir ninja. A-t-il honte ? Sans doute pas mais l’avouer lui était difficile. Apparemment, la jeune fille, Asuna, était venue elle aussi pour devenir ninja. Est-ce un choix si prestigieux ? Fait-il parti d’un groupe d’élus ? La condition de ninja avait une bien grande renommée pour le peu de choses qu’elle lui avait apporté. Des morts. Des pleurs. Il ne souhaitait pas s’en souvenir, pourtant, ce souvenir revenait le hanter, dans cette ruelle de Kumo. Il sentit ses jambes se dérober sous lui et se rattrapa de justesse au mur qui se trouvait à coté de lui. Il ne pouvait pas se permettre d’être une nouvelle fois écarté de l’académie. Dans un effort de volonté, il s’éclaircit les idées.

Il s’aperçut qu’il n’avait guère progressé depuis la dernière fois qu’il avait fait attention de l’endroit où ils se trouvaient. Ils ? Mad’, dans sa réflexion, en avait presque oublié qu’il était accompagné. Il se tourna vers Asuna, qui le regardait étrangement. Etait-ce de l’inquiétude ? De la pitié ? Il n’avait rien de glorieux en cet instant. Minable. Lamentable. Il chassa ses sombres pensées et se concentra sur le présent. Mais ses souvenirs semblaient dépasser le cadre de sa mémoire. Des bribes de voix lui parvenaient, des visions apparaissaient pour disparaître dans l’instant d’après. Toujours appuyé au mur, il tenta de remettre en ordre son esprit et se fut le contact frais d’une main sur son visage qui le rappela à lui.

Asuna se tenait juste à coté de lui et s’était elle qui l’avait réveillé. Tout s’était volatilisé comme ombre au soleil. Il percevait maintenant ce qui l’entourait, la présence d’Asuna, le soleil sur le sol, le mur contre la paume de sa main. Il sentait encore son cœur battre dans sa poitrine, les quelques gouttes de sueurs qui coulaient le long de son visage. Il laissa à son corps le temps de recupérer. Il ne savait pas vraiment ce qu’il s’était passé et se promis de passer à l’académie dès qu’il aurait le temps. Il se tourna alors et vers Asuna et anticipa la question qu’elle semblait avoir sur les lèvres.

« Je vais bien. Sûrement un coup de chaud. Nous sommes presque arrivés, allons-y d’accord ? »






Dernière édition par Madagascar Taimu le Dim 31 Aoû - 13:05, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Dim 6 Juil - 11:57

« Et bien, oui. Je suis né à Kumo comme mon père et le sien avant lui. Même si notre famille n’est pas considérée comme un clan, cela fait quelques générations que nous sommes ninjas. »

«Ah, tu dois donc connaître le village comme ta poche dans ce cas là, non? Et tu es également déjà ninja... c'est cool! Ta famille doit être très fier de toi.»

Et alors que les deux jeunes gens continuaient d'avancer à travers les nombreuses rues de Kumo, soudain le jeune homme qui l'avait invité se rattrapa contre un mur, l'air perdu. Asuna observait rapidement son camarade, et remarqua qu'il avait de mal à tenir debout.

*Qu'est-ce qu'il a?*

Asuna s'approcha près du jeune homme, et regarda plus attentivement son visage. Comme elle l'avait remarqué un peu plus tôt, le garçon avait l'air d'être ailleurs... Mais il ne semblait pas rêvasser non plus, il paraissait être plutôt prisonnier de ses souvenirs. Asuna connaissait parfaitement ce sentiment, car elle-même en avait été victime lorsqu'elle revivait les souvenirs d'avant son amnésie.
Plus que des images, ces souvenirs amenaient avec elle les sons, les sensations et les émotions des instants passés. Et comme l'avait si bien vécu Asuna, les dits souvenirs n'étaient pas vraiment les plus heureux... au contraire. La jeune fille avait toujours cette impression d'être coincée dans ses propres souvenirs à chaque fois que cela lui arrivait.

La demoiselle fit la même chose que ce que lui faisait son père adoptif. Sans réfléchir, elle posa sa main sur le visage du jeune homme. Dans son cas, le simple contact avec une autre personne la faisait revenir à la réalité et Asuna espérait que ce serait la même chose pour lui.
Apparemment, le contact eut l'effet escompté car le regard de garçon devint rapidement normal.

Le regard du garçon chercha immédiatement celui d'Asuna, et il le trouva rapidement car la jeune femme l'observait avec une pointe d'inquiétude. De petites gouttes de sueur perlèrent sur son visage, ce qui, vous en conviendrez, n'arrangeait pas l'inquiétude d'Asuna à l'égard du jeune homme.

«...»

Alors qu'elle allait poser la question habituelle dans ces circonstances, le jeune homme -dont elle ne connaissait pas encore le nom, soit dit en passant- lui répondit avant même qu'un mot ne franchisse ses lèvres.

« Je vais bien. Sûrement un coup de chaud. Nous sommes presque arrivés, allons-y d’accord ? »

Et alors qu'il commençait à avancer, Asuna décida qu'il n'allait pas éluder la question de cette façon.


*Ah non, tu ne me feras pas le coup! Je connais ça très bien...*

Alors sans prévenir quique ce soit, Asuna devança le jeune garçon et ne lui laissa pas le temps de réagir à son geste. Elle plaqua son front contre le sien, afin de prendre sa température.


«Tu es sûr d'aller bien? Moi, ca m'arrivait quand j'étais affaiblie. Il se pourrait que tu ais un peu fièvre... Laisse moi vérifier ca, sans discuter!»

Apparemment, Asuna s'était inquiétée pour rien, son camarade n'avait aucune fièvre et semblait avoir repris du poil de la bête. La demoiselle afficha un sourire rassurant et lui dit:

«Bien. Allons-y! Au fait, est-ce que tu allais quelque part avant qu'on ne se percute?»

MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Sam 30 Aoû - 19:33

Sans le prévenir de ses intentions, Asuna se pencha au dessus de Mad, encore adossé au mur. Son souffle, accéléré sans raison aucune, commençait à peine à se calmer. Il mit deux bonnes secondes à comprendre ce que faisait Asuna et cela le gêna. Il ne voulait pas qu’une nouvelle personne prenne la peine de s’occuper de lui. N’était-il pas capable de se débrouiller seul ? Il secoua doucement la tête, pour tenter d’éviter les pensées qui s’emparaient de son âme. Non, il n’était capable de résister. Il sentait, tapis au fond de lui, la maladie, qui attendait le moment propice pour s’emparer de lui. Il attendit qu’Asuna s’écarte de lui et inspira une grande bouffée d’air. Le regard rassurant d’Asuna lui arracha un léger sourire. Il était tellement simple d’avoir pitié de lui. Lui-même se révulsait. Il ne pouvait prétendre à être ninja. Au final, il était juste bon à discuter avec une personne de rencontre.

«Bien. Allons-y! Au fait, est-ce que tu allais quelque part avant qu'on ne se percute?»

En reprenant doucement le chemin, la question fit repenser à Mad’ se qu’il faisait. Rien, comme d’habitude. Trop faible pour s’entrainer. Il était perdu dans ses pensées, laissant dériver le flot onduleux au rythme de ses pas, ne cherchant pas à retenir les nombreux mots qui éclataient tels des bulles dans son esprit. La plupart du temps, cela se résumait à des impressions, lointaines, qui revenait de ses souvenirs pour s'imposer à lui. Un peu comme tout à l'heure. Mais jamais il ne lui était arriver de s'évanouir.

Son corps semblait lutter en permanence contre une maladie. Cela, il le savait. Mais c'était ses réactions qui ne lui semblait pas approprier. Il souffrait de tremblement à certains moments. A d'autres, il lui prenait l'envie de tuer. L'odeur du sang, entre toute autre, est la plus reconnaissable pour lui. Soudain, une douleur lui vrilla la tête. Il apposa sa main contre son front et la douleur disparu rapidement. Il ne savait si la personne qui l'accompagnait avait remarqué son brusque accès de douleur. A propos, il ne s’était même pas présenter à cette fille qu’il venait de rencontrer. Il décida de rebondir sur la question que venait de lui poser Asuna.

« Non, pas vraiment. Je crois que je me promenais. Au fait, je m’appelle Madagascar mais on dit Mad’, pour faire plus court. »

Un sourire amer se dessina sur son visage. Il n’y avait qu’un pas à faire pour comprendre l’allusion à sa maladie. Encore une fois, alors qu’ils progressaient tranquillement dans la ruelle de Kumo, ses pensées dévièrent. Il avait beau tenter de fixer son attention sur tout ce qu’il y avait de matériel autour de lui, il n’arrivait à rester concentrer sur ce qui l’entourait. Heureusement pour lui, une nouvelle crise ne se déclencha pas. Son corps, à peine rétabli, ne l’aurait sans doute pas supporté. Il souffla doucement et tenta de reprendre en vain son corps à la maladie qui semblait s’ingénier à éviter à quiconque d’extérieur de repérer sa présence. Comment cela était-ce possible ? Il n’avait jamais entendu pareille chose. Il décida de continuer de discuter avec Asuna, pour que son esprit, à défaut de son corps, puisse continuer à rester conscient.

« Et toi ? Pourquoi veux-tu devenir ninja à Kumo ? Il y a tellement d’autres choses intéressantes. »

On pouvait sentir l’amertume dans les paroles de Mad’ à plusieurs mètres de distance. Lui n’avait pas vraiment choisi d’être ninja. Il respectait la décision familiale, faute d’alternatives. Un jour peut-être finirait-il par s’engager dans une voie qu’il aura choisie. Un jour … Peut-être finirait-il par aimer aussi cette vie, composé de sang et de larmes. Il ne lui semblait pas avoir connu quelque chose d’autres que ces deux aspects de la vie. Aussi sombre et incommodes que la mort. Aussi sombre et incommodes que lui.





MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Jeu 13 Nov - 21:53

« Non, pas vraiment. Je crois que je me promenais. Au fait, je m’appelle Madagascar mais on dit Mad’, pour faire plus court. »

« Enchantée Mad'. »

Les deux jeunes personnes continuèrent leur chemin à travers les ruelles du village. En réalité, la demoiselle se contentait de suivre Mad' car elle ne savait pas vraiment où est-ce qu'il souhaitait l'emmener. Au bout d'un moment, le jeune homme brisa le silence, interrogeant Asuna à propos de ses motivations:

« Et toi ? Pourquoi veux-tu devenir ninja à Kumo ? Il y a tellement d’autres choses intéressantes. »

La demoiselle leva les yeux au ciel, rassemblant toutes les raisons qu'il l'avait poussé à rejoindre le village de Kumo et de devenir une ninja. Bien évidemment, la mort de son père adoptif y était pour beaucoup mais était-ce seulement pour cela? Asuna y réfléchir vraiment pour la première fois depuis qu'elle avait rejoint le village. Même si sa vie n'avait pas été chamboulée par cette perte, aurait-elle rejoint les forces kuméennes si elle en aurait entendu parler dans son ancien village? Cela était fortement probable.

« Je vivais dans un petit village, assez éloigné de Kumo il n'y a pas si longtemps. J'étais heureuse, enfin je pense que je l'étais... jusqu'à ce que mon père adoptif ne se fasse tuer par son fils. »

Asuna s'était arrêtée de marcher lorsqu'elle avait commencé à parler de son passé. Bizarrement, en parler n'était pas aussi difficile qu'elle le pensait. Les mots ne se bloquaient pas dans sa gorge et aucun véritable pincement au coeur lorsque ses souvenirs revinrent dans son esprit. Et puisqu'elle avait commencé à se dévoiler à Mad', autant aller jusqu'au bout des choses pensa-t-elle.

« De plus, je souffre d'une amnésie: je ne me souviens plus de ma vie avant mes 14 ans. Le peu de choses que je sais de ma vie d'avant, ce sont uniquement des flashs assez... sanglants et violents. Mes véritables parents, ainsi que tout mon village je pense ont été massacrés par un seul homme. Le hasard a fait que cet homme fut le fils de mon père adoptif... et son meurtrier. »

C'était suffisant, Asuna avait assez ressassé son passé pour aujourd'hui. La demoiselle se reprit et secoua la tête afin de chasser ses mauvais souvenirs de son esprit puis reprit sa marche. Elle arborait un sourire sincère bien qu'un peu voilé par de la tristesse avant de réellement répondre à la question de Mad'

« Donc je pense que si je veux devenir ninja, c'est avant tout pour moi. Afin ne de plus dépendre de personne, je dois acquérir la force nécessaire pour ça. Je ne suis pas originaire de ce village et je n'y suis arrivé qu'il y a peu de temps alors je peux pas encore sortir de grandes phrases dans le genre: protéger le village et ses habitants. Peut-être que ça arrivera un jour mais pour le moment, ma plus grande motivation, c'est moi. Et toi? QU'est-ce qui t'a poussé à devenir ninja?»



MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Sam 29 Nov - 14:05

[Asuna] - « Je vivais dans un petit village, assez éloigné de Kumo il n'y a pas si longtemps. J'étais heureuse, enfin je pense que je l'étais... jusqu'à ce que mon père adoptif ne se fasse tuer par son fils. »

Asuna s'arrêta de marcher lorsqu'elle pris la parole. Mad' conserva le silence. Il connaissait la douleur de perdre un proche et regretta alors sa question. Ce n'étais pas dans son but d'obliger Asuna à se remémorer de mauvais souvenirs. Il s'en voulait d'avoir mener la discussion sur un tel sujet. Mais apparement, maintenant que c'était le cas, sa camarade souhaitait en finir une bonne fois pour toute. Elle continua donc.

[Asuna] - « De plus, je souffre d'une amnésie: je ne me souviens plus de ma vie avant mes 14 ans. Le peu de choses que je sais de ma vie d'avant, ce sont uniquement des flashs assez... sanglants et violents. Mes véritables parents, ainsi que tout mon village je pense ont été massacrés par un seul homme. Le hasard a fait que cet homme fut le fils de mon père adoptif... et son meurtrier. »

Mad' connaissait de nom l'amnésie. Il en avait été question un jour, lors d'un des cours à l'amphithéâtre. Il savait qu'il n'y avait guère de moyen pour la soigner aussi fut-il désolé pour Asuna. Perdre la mémoire était la pire chose qui puisse arriver, c'était comme perdre une partie de ce qui constitue l'être. Asuna continuant de parler, il continua de l'écouter.

[Asuna] - « Donc je pense que si je veux devenir ninja, c'est avant tout pour moi. Afin ne de plus dépendre de personne, je dois acquérir la force nécessaire pour ça. Je ne suis pas originaire de ce village et je n'y suis arrivé qu'il y a peu de temps alors je peux pas encore sortir de grandes phrases dans le genre: protéger le village et ses habitants. Peut-être que ça arrivera un jour mais pour le moment, ma plus grande motivation, c'est moi. Et toi? Qu'est-ce qui t'a poussé à devenir ninja? »

Mad' ne s'attendait pas vraiment à une réponse aussi franche. Il espéra que cela ne s'était pas traduit sur son visage. Il lui semblait que la nouvelle génération du village était bien plus porté sur des intérêts personnels que celui du village. Après tout, cela n'était-il pas nomal ? L'être humain est avant toute chose égoïste. Il en était à ce point de sa réflexion quand il se souvint qu'Asuna attendait une réponse de sa part.

[Mad'] – "Je suis ninja parce que mes parents en ont décidé ainsi et que je ne sais rien faire d'autre. Si je n'avais pas pu contrôler le chakra médical, je n'aurais rien fait de ma vie. Et peut-être cela aurait-il été mieux pour tout le monde. Je ne suis surement pas fait pour être ninja. Je suis peu sur de moi."

Mad' s'égarait et se tut. Il ne pouvait se permettre de trop en dire. Après tout, il avait affaire à une ninja de Kumo. Eux qui l'avait enfermé tant d'années, eux qui l'avait rabaissé si longtemps. Il ne leur laisserait plus la possibilité. Il ne le permettrait plus. Pourtant, Asuna ne s'était-elle pas ouverte de son passé ? Ne lui avait-elle pas faite les mêmes confidences que celles qu'il s'apprêtait à faire. Comment savoir ? Il ne fallait pas prendre le risque. Avec un sourire, il fit signe à Asuna de se remettre en marche. Le bar qu'il cherchait se trouvait à l'angle de la prochaine rue. Il fallait vraiment qu'il soit distrait par quelque chose pour mettre autant de temps à y parvenir.

[Mad'] - "On continue ? Le bar est juste derrière. Et quelle voie as-tu choisie sinon ? Pour vouloir être forte, tu as sans doute opté pour la médecine ou le ninjutsu."





MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   Ven 23 Jan - 1:54

Asuna : +20 XP
Mad' : 19 XP

En attendant la conclusion de cette mission Smile
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission D]: Livraison à domicile.   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre-Ville de Kumo-