Partagez | 
 

 Entrainement d'Hanzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

MessageSujet: Entrainement d'Hanzo   Sam 19 Juil - 0:25

Sur les dires de Mr T, je me dirigeais non loin des plages du village de la Brûme. En effet, j'avais la ferme intention à me familiariser avec cette fameuse maîtrise du Chakra.
Peut être que l'utilisation de mes yeux me faciliterait, là aussi, la tâche. J'allais alors les utiliser pour ce premier entrainement en solitaire.

Il fallait à tout prix, que j'habitue mon corps à l'utilisation régulière de mon Chakra, afin que je puisse à mieux le doser et ainsi, ne pas réaliser de facheux gaspillages.

Concentré au maximum, j'activais mes pupilles et me mettais à enchainer les signes incantatoires de la Métamorphose.
Ils se suivaient les uns derrière les autres, comme une chanson... Je scellais finalement les sceaux et un immense nuage de fumée se déploya autour de ma personne... laissant apparaître un autre personnage, en la personne de Liori.

En effet, quoi de plus facile que de copier une apparence récente et c'était en la personne de Liori que j'avais décidé de subtiliser l'apparence.
Question chakra... Hanzo ne pouvait pas trop jauger... c'était son premier essaie et à première vue, tout allait pour le mieux mais ce n'était pas encore le moment de juger. Il fallait attendre la 3ème ou 4ème fois pour pouvoir émetter la moindre hypothèse.

[Hanzo] *Bon! Encore une fois! On verra bien ce qu'il en retourne.*

Je repris ma forme originelle et repartis immédiatement sur la réalisation, une nouvelle fois, de la technique de métamorphose.
Les signes s'enchainèrent à nouveau... Et encore une fois, Liori apparut. La ressemblance était presque parfaite malgré quelques petites imperfections.

Mais cette deuxième technique ne me laissa pas indifférent.
Je ressentait la fatigue... comme essoufflé. Etait ce déjà mes limites?
Mais à mesure que je maintenais la métamorphose, mes forces m'abandonnaient. Comment l'expliquer? Peut être l'utilisation de mes yeux... Ce n'était en rien quelque chose de naturel, et ses capacités n'étaient pas communes. Peut être, qu'elle aussi, consommait beaucoup de Chakra, justifiant une telle perte de Chakra.

Je n'avais plus de force pour continuer à maintenir ces pupilles... J'en arrêtais l'activation naturellement et je me lançais dans une 3ème et ultime tentative de métamorphose.

Cette fois ci, je prenais l'apparence du propriétaire du restaurant dans lequel j'avais rencontré Liori.
Je n'en pouvais plus... j'avais comme atteint mes limites.
Exténué, je m'allongeais sur le sable, mains jointes et posées sous mon crâne... et alors que je regardais le ciel bleu dégagé, je me demandais si l'utilisation de ces fameux yeux, devait être utilisée au bon moment. C'était pas très évident de les maintenir bien longtemps, alors si en plus de cela, il fallait aussi que j'exécute des techniques Ninja, je ne pourrais guère profiter de ses effets.

[Hanzo] *Bon, demain, je remets ça mais sans utiliser mes pupilles. Elles n'ont fait qu'empirer les choses. On verra bien quelle est ma véritable limite et ainsi, je pourrais me fixer un objectif à atteindre. Pour le moment, le record à battre est de 3. Je ne pense pas que cela soit insurmontable. Nous verrons bien demain.*

Je me levais lentement et quittais la plage pour rentrer chez moi et ainsi profiter des bienfaits d'un repos bien mérité.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Sam 19 Juil - 0:32

[Hanzo : + 5 EXP RP (pas encore de bonus genin :p). Continue sur cette lancée, c'est joliment écrit. ]

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Sam 19 Juil - 12:12

La nuit avait été porteuse de conseils.
J'avais longtemps réfléchi sur quoi faire, et comment le faire. Etant donné que j'étais Genin mais que je n'avais pas encore intégré la moindre équipe, j'étais donc sans Senseï.
Mon entrainement se résumerait donc à de l'exercice personnel. Pour le moment, je butais sur mes capacités à mieux réguler la malaxation de mon Chakra. Hier, j'avais atteint le sommet symbolique de 3 tentatives de métamorphose. Etait ce énorme? A mon humble avis, ce devait être une limite bien ridicule à côté de ce que d'autres Ninja pouvaient réserver.

Je remettais ça aujourd'hui... J'allais bien voir à combien de tentatives j'allais buter... Je le sentais pas très bien mais bon, fallait bien se lancer pour voir ce dont j'étais capable.

[Hanzo] *Bon! Aujourd'hui, je n'utiliserais pas ces pupilles, elles consomment, apparement, beaucoup de Chakra pour les maintenir... La métamorphose est une de démarrage, c'est pas ça qui allait me décourager. Je l'appris apprise il y a bien longtemps... Inutile d'utiliser le clonage, je ne pouvais, pour le moment, que me contenter d'une seule et même copie... Les cours à ce sujet, avaient été très clair. Il était complètement inutile de vouloir s'acharner à en créer d'autres... Mon grade et mes capacités m'en empechaient, tout simplement.*

Je m'échauffais avec quelques exercices d'assouplissement. Ca aurait été dommage qu'il m'arrive quelquechose lors de cet entrainement, vraiment dommage... Puis j'aurais l'air bien con aussi.
Qu'aurais je donc à dire s'il m'arrivait quelque chose... Euh, je me suis claqué en m'exerçant sur la métamorphose. J'aurais été la honte de toute l'académie, ça aurait été un énorme frein à mon accession à la distinction de Chuunin... C'était l'objectif que je m'étais fixé.
Puis bon, cet examen avait lieu tout les trois ans, hors cela faisait bien trois ans que j'étais Genin. Il fallait, à tout prix, que je m'entraine d'arrache pied pour y arriver, un échec aurait été inadmissible.

Bon bref, je n'en suis pas là. Cette foutu maîtrise de mon Chakra était le première obstacle à ma perfection.

Premier signe... second... troisième. Tous, s'emboitaient les uns aux autres, de manière harmonieuse dans mon esprit et instinctivement, ceux-ci furent appliqués.
L'ultime signe incantatoire vint sceller le tout et encore une fois, un immense nuage de fumée s'éleva pour laisser peu à peu apparaître, la silhouette de Mr T... Celui qui m'avait donné quelques conseils à l'académie Ninja.

Des conseils... si l'on pouvait les appeler ainsi. Il s'était essentiellement foutu de ma gueule, à mon goût. Enfin, normal je pense, je lui posais des questions basiques. Peut être trop basique. En effet, étant Genin, il devait certainement penser que cette facette du Ninjutsu devait être maîtrisée depuis longtemps, hors ce n'était pas mon cas...

Je me mis à douter sur mes capacités. Effectivement, pour mon grade, je ne pouvais guère me targuer de disposer d'un panel divers de techniques. Je n'en connaissais que deux... deux malheureuses techniques... La métamorphose et le clonage, c'était pas bien gros. Ma foi...

Personne pour me dire si l'apparence avait été correctement modelée mais là n'était pas le but de la manoeuvre aujourd'hui...

Les questions n'avaient pas leur place aujourd'hui. Première tentative réussie. Il fallait enchainer la seconde sans attendre.
Une nouvelle apparence prit place... Liori... J'approchais de mon modeste record, pas de quoi en être fier.

Je ne me sentais pas faible... Certainement que ces pupilles devaient brûler beaucoup de Chakra. Troisième tentative symbolique et enfin égaler mon record.
Proprio du restaurant... Mon rythme cardiaque s'accéléra légèrement...

Je ne devais pas flancher, c'est à force de tentatives que j'arriverais à mieux contrôler les flux de mon Chakra et ainsi, je pourrais au mieux doser celui-ci.

[Hanzo] *J'en suis à ma troisième métamorphose. Tout va pour le mieux. Je ressens les effets de l'utilisation excessive de mon Chakra mais rien de bien facheux pour l'instant. Ho! Je n'allais pas m'arrêter...*

Quatrième métamorphose! Une réussite! Cette fois-ci, je m'étais imaginé une apparence quelconque. Une tenue de civil, des cheveux longs... bref tout un tas de pièces de puzzle qui formait une apparence des plus banales.

Yes! Ca n'allait pas mal, mais pas super fort aussi.
Je devais, à tout prix, rattraper mon retard... Je le sentais que je n'étais pas à la page. Ma rencontre avec Liori, m'avait fait germer les graines du doute. Il n'était pas beaucoup plus vieux que moi et il était Genin, tout comme moi.
Certes, je pouvais compter sur une certaine expérience, comparé à la sienne. Mais je ressentais une certaine différence de niveau entre lui et moi, et je ne pouvais me permettre un pareil écart.

Je regardais mes bras, tatait ma chevelure. Ca semblait être bon... Enfin bon... J'en étais à quatre. Objectif cinq.
Question forme, ça allait. Je n'avais pas trop à me plaindre, certes fatigué mais cela n'allait pas m'abattre pour autant.

Cependant, j'exprimais quelques difficultés à maintenir cette nouvelle apparence... Alors je me lançais dans une cinquième tentative.
Allais je buter là? Je ne le voulais pas mais bon, ce dont je voulais et ce dont mon corps pouvait, était deux choses complètement distinctes.

Les signes étaient parfaitement mémorisés. Plus besoin de réfléchir à ce dont je voulais, tout s'enchainait de manière mécanique...
Boom! Un cinquième nuage de fumée s'éleva dans le ciel, se dissipant peu à peu... Ce nuage laissa place à Liori, à nouveau.

La cinquième tentative semblait être une réussite.
Je maintenais la métamorphose du mieux que je pouvais... Je commençais à ressentir les effets de la fatigue. Mes muscles me répondaient par intermittence.
C'était ma limite... pour l'instant mais j'étais plutôt fier.
Je donnais de toute ma personne pour me déplacer tout en m'habillant de cette silhouette mais l'effort demandé était considérable.
Je puisais dans mes réserves, je me donnais au maximum... Et inconsciemment, je ressentis mes pupilles changer.

Etait ce mécanique?
Toujours est il que ma vision bascula rapidement puis je m'effrondrais, incapable de fournir la moindre goutte de Chakra supplémentaire.
J'étais bien trop extenué pour amortir ma chute et je m'écrasais sur le sable... mais toujours conscient.

Peu à peu, j'assimilais les mécanismes de l'utilisation optimisée de mon Chakra, ainsi que ces pupilles. Inconsciemment, j'avais fais appel à leurs pouvoirs... Comment? Pourquoi?

Je tournais difficilement mon corps, afin de me positionner sur le dos.
La mer était calme aujourd'hui, on pouvait l'entendre sur les vagues glisser sur le sable lentement.
Cette douce musique m'apaisait...

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Sam 19 Juil - 12:58

Hanzo : + 8 XP RP - Technique validée (pas besoin de mettre en fin de texte ce que tu souhaites vailder, il suffit dele dire par MP, cela pour éviter que l'on connaisse (tes futurs adversaires) les techniques que tu as apprises.)

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Mar 22 Juil - 20:21

Mr T lui apparaissait de moins en moins antipathique depuis leur dernière rencontre. Cette fois là, j'étais parvenu à lui mettre la main dessus, non sans mal mais le cours avait été plaisant et surtout productif.
La technique de création d'eau avait été, dans les grandes lignes, assamilée mais rien de mieux qu'un peu de pratique pour en apprendre toutes les subtilités.
Ce Professeur, Mr T, était étrange aussi bien dans sa façon d'être, car il semblait être un immense farceur, que pour ce qu'il était extérieurement... une peluche, un ours en peluche... Quelle idée de prendre cette apparence là.
Il devait sûrement y avoir une raison particulière à cette prise d'apparence là, surtout pour la maintenir de cette façon.
Je me demandais même s'il n'était pas recherché ou un truc dans le genre pour qu'il soit amené à se déguiser de la sorte.
Dans le monde Ninja, rien ne se fait par hasard... Absolument rien alors je me disais que tôt ou tard, je découvrirais ce qu'il se trame derrière tout cela mais aujourd'hui, j'étais d'autres chats à fouetter.

Grâce à ce don qui coulait dans mes veines... grâce à ces pupilles, je réussissais à percer les mystères de bien des techniques sans devoir passer par une étape d'apprentissage difficile et acharnée.

[Hanzo] *Il est au courant lui aussi... Comme si le mot avait circulé à mon sujet mais que l'ensemble des aspirants ne le sont pas. Si c'est vraiment le cas, il vaudrait mieux garder cela secret pour le moment... et dévoiler mes cartes le moment le plus propice.*
*Il m'a invité à les utiliser afin d'analyser les signes incantatoires et décrypter la méthode de malaxation de Chakra. Il savait donc comment ces pupilles marchaient... Il pourrait certainement m'en dire plus à ce sujet.*


Je me disais que la prochaine fois que nous nous reverrons, j'en profiterais pour lui poser quelques questions au sujet de ces pupilles... Peut être a t-il idée des capacités que me confèrent ces yeux...

Toujours est-il que je me suis déplacé jusqu'au bord de plage pour m'exercer un peu et voir de quoi j'étais bien capable.
Cette fois-ci, je n'aurais pas de Mr T à mes côtés pour me filer quelques conseils. Moment de vérité à venir... J'allais me débrouiller par mes propres moyens.
Néanmoins, ce jour-là, j'étais parvenu à voir au travers de la métamorphose... Non pas que cela me permettait de voir le vrai visage de son utilisateur mais me permettait d'y déceler une silhouette... Dans le cas de Mr T, j'avais réussi à observer une silhouette complètement différente de cette forme d'ours loufoque.

[Hanzo] *Il est quand même un peu dingue dans sa tête ce gus... Mais il me plait bien dans le fond. Ses méthodes de travail sont particulières mais efficaces...*

Je me laissais bercer par le doux son des vagues de déversant, caressant le sable fin des plages de Kiri.
Le soleil était sur le couchant... au loin... et je me disais qu'est ce qu'il pouvait bien y avoir au delà de ces océans qui entouraient le pays de la Brûme. Je n'avais jamais eu l'occasion de voyager en dehors de nos frontières et cela me tentait de jeter un coup d'oeil sur ce qu'il s'y passait.

Sugimoto m'avait parlé d'autres contrées mais ces moments là, ces cours, ne s'étaient pas imprimés correctement dans mon esprit, comme si mon attention était essentiellement vouée à la voie du Ninja, son code, ses règles et ses techniques mais je me disais au plus profond de moi même que je corrigerais le tir sous peu. L'ignorance était un sérieux handicap pour tout bon Ninja qui se respecte.
La bibliothèque allait certainement répondre à toutes mes interrogations à ce sujet. Elle l'avait déjà fait concernant la Médecine.

Bon, rêvasser était terminé... Inutile de perdre son temps en des questions dont les réponses ne se trouvaient pas ici.
Il était question d'entrainement et d'exercices... pas d'interrogations et de raisonemment.
La technique de Création d'Eau ne devait plus avoir de secrets pour moi. Je fermais les yeux et me projetais dans la scène de ce matin.
Petit ours brun, alias Mr T, m'expliquait la technique, ses fondamentaux et caractéristique... Les signes incantatoires étaient dessinés au tableau et les mécanismes de son exécutation m'étaient décrit.

Malaxer et faire affluer son Chakra dans son abdomen.
Inspirer une bonne bouffée d'air qui au contact du Chakra, lui fera prendre une teinte différente et lui offrira sa caractéristique propre, celle de se transformer en eau à l'air libre.
Il suffit ensuite, d'expirer d'un seul et même coup, toute cette énergie emmagasinée et l'eau se déversera à flot.

[Hanzo] *Ca n'a rien de compliqué... Du moins, en apparence. Je ne vais pas être celui qui ne sera pas capable de maîtriser les fondamentaux du Ninjutsu Elémentaire de Kiri... Ce serait trop la honte et je n'arriverais plus à me regarder dans la glace. Je crois même que je tirerais un trait sur la voie du Shinobi. A quoi bon se lancer si l'on n'est pas capable de comprendre les bases de la voie que l'on s'est choisi.*

Les signes incantatoires en tête... J'allais me lancer dans leurs exécutions.
Et aussi étonnant que cela puisse paraître, tout s'emboîtaient comme une mécanique parfaitement huilée... Comme si, inconsciemment, quelque chose s'éveillait en moi.
Au plus profond de mon être, je savais que cette technique était maîtrisée. Je la connaissais sur le bout des doigts et en l'espace de quelque secondes, je scellais le tout et prenait une profonde inspiration.

Je sentais le Chakra que j'avais malaxé et emmagasiné, se modifier. Ses caractéristiques semblaient différentes. J'étais fin prêt à expirer le tout, qui au contact de l'air, se modifia en eau.
Cette première tentative me déstabilisé quelque peu... Je n'arrivais pas à maîtriser l'expiration de cette quantité d'eau. Au lieu de déverser le moteur de mes techniques, correctement... Le fin mot de ce Jutsu, ressemblait plus à une personne qui se mettait à vomir qu'autre chose.

Je m'en foutais plein les pompes et le froc... trempé jusqu'aux os et ridicule, je ne me sentais pas bien fier malgré la réussite de la technique.
C'était comme si un joueur de Football parvenait à enchainer les dribbles, se défaire de chacun des défenseurs, pour arriver au final contre le gardien debut et foirer complètement son tir... C'est ce dont j'étais.
Un attaquant incapable de concrétiser une occasion de but...

[Hanzo] *Bon! Les signes sont corrects. Le Chakra est malaxé comme il faut mais le final laisser à désirer. Ca aurait été trop beau quand même que d'un claquement de doigt, je réussisse à la réaliser parfaitement.*

Je fermais les yeux à nouveau, faisant le vide autour de moi.
Seule la douce musique des vagues, était.
Il me fallait de la concentration. Me projeter à l'esprit ce dont avait fait Mr T et me le calquer. Rien ne devait me distraire... plus rien n'avait de place... seule la réussite de ce Jutsu m'importait.

La méthode était appliquée jusque ses moindre détails... rien ne devait passer au travers. Tout était observé, analysé et appliqué.
Cela semblait prendre de longues minutes... peut être était ce le cas dans mon esprit mais en pratique, cela ne prit pas plus de vingt secondes.
Signes scellés, Chakra malaxé, inspiration... un instant d'hésitation prit place mais fut vite effacé au bénéfice d'une expiration sûre et franche.
Ma bouche prit la forme d'un petit "o" afin que je puisse contrôler le flux d'eau et que je puisse la déverser correctement.
Je ciblais un point précis, sans le lacher du regard et me concentrais sur celui-ci jusqu'à expirer l'ensemble du Chakra qui était stocké en moi.

Une petite flaque d'eau était devant moi, résultat de mes efforts.
J'étais assez fier de moi... Elle devait faire deux mètres de diamètre, cela semblait correct mais mon esprit perfectionniste vint me titiller, m'encourageant à faire plus. Etais je un éternel insatisfait?

J'allais me lancer à nouveau dans l'espoir d'en déverser plus que cela.

Il n’était pas question que j’en reste là. J’avais appris, que les Ninja de Kiri, tiraient l’essence de leur Jutsu de l’élément aqueux. Evident que dans le pays de la Brûme, ils n’auraient pas ressenti le besoin de créer de l’eau mais lorsqu’il est question de combattre en dehors de ces terres… voir en terres arides, il devient vital d’arriver à créer, quelque soit la situation, assez d’eau pour la réalisation de ses techniques.

[Hanzo] [color=darkblue]*Bon cette fois sera la bonne…*

Mes tentatives m’avaient permit de déceler les points à corriger.
Cette ultime tentative allait être la bonne, j’en étais certain.

Profond instant de concentration… Je me projetais dans ce qui allait être une réussite.
A mesure que je visualisais entièrement ce dont il allait se passait, machinalement, tout se suivait. Les signes furent réalisés, le Chakra malaxé.

Cette fois-ci, ce ne fut pas deux mais trois voir quatre mètres de diamètre d’eau qui furent relachés puis déversés sur le sable.
J’étais satisfais de ma prestation…La technique de création d’eau n’était plus une inconnue…

Mon esprit se tourna immédiatement vers ce qui est une évidence pour tout Ninja de Kiri, réussir à marche sur l’eau. Tout ce dont je savais, c’est ce dont les livres m’avaient enseigné et c’était amplement suffisant.
Il était question de malaxer et concentrer son Chakra sur la plante des pieds…Mais plus que cela, il fallait réussi à le doser, de sorte à ne pas s’enfoncer dans l’eau ou bien créer une explosion… et bien entendu, maintenir le Chakra concentré, de manière constante.

Cependant, il était tard.
Il ne faisait guère bon de trainer tard dans ces coins là, il était beaucoup plus sage de rentrer au village. Je quittais donc cette plage, que j’avais adopté comme lieu d’entrainement.

J’y reviendrais certainement mais pour l’heure… direction Kiri.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 27 Juil - 23:24

Hanzo : +15 exp

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Lun 28 Juil - 21:20

Quelques jours s'étaient écoulés suite à mon entrainement à mon perfectionnement du Jutsu de Création d'Eau.
J'avais réussi à y assimiler toutes les subtilités... Comme celui de malaxer son Chakra de sorte à régurgiter les maximum d'eau possible.

J'avais médité sur cet entrainement, chez moi, bien à l'aise.
Je m'étais demandé comment il était possible de manipuler l'eau au point d'entrer en symbiose avec cet élément. Lui faire faire ce que nous voulions...
Il était temps. Il fallait que je m'exerce à cette harmonie avec l'élement aqueux, véritable poumon des Jutsu de Kiri.

Pendant ma route qui menait à mon terrain d'entrainement, j'avais longtemps réfléchi sur comment y arriver... Et c'est sur les routes et petites rues de Kiri, que s'est fait mon brainstorming.
J'étais comme un fantôme là où je passais... Complètement inaperçu.

L'art de passer inaperçu faisait parti des qualités d'un Ninja.
Il fallait que je m'exerce à cela aussi... C'est ce dont je me suis immédiatement dis... convaincu qu'avec un Bunshin, c'était réalisable.

Mes doutes et mes pensée se mélangeaient telle du lait dans du café.
Doucement... doucement... à tel point que je vis mon aire d'entrainement sans m'en rendre compte.

[Hanzo] *Je vais enfin pouvoir m'entrainer... et mettre en pratique ce que l'on m'a dit.*

J'enfonçais mon pied gauche dans le sable chaud. Il était dur.
Après une telle journée ensoleillée...

Je me lançais dans quelques exercices de concentration de Chakra.
Le dosage et le maintien de celui-ci était primordial. C'était ainsi que l'on disait qu'un Ninja pouvait marche sur les murs, sur l'eau...
Un Chakra parfaitement dosé permet d'adhérer à n'importe quelle surface. Mais il fallait absolument savoir concentrer son Chakra de manière stable et continue, lui permettait de pouvoir se déplacer de la sorte.

[Hanzo] *Il viendra tôt ou tard, le moment de maîtriser l'art de marcher sur l'eau... sur les murs...*
*Mais pour le moment, il est l'heure de se lancer dans l'harmonie avec l'élement aqueux.*


Je malaxais à plusieurs reprises mon Chakra. Je dosais celui-ci à plusieurs degré... Afin de dévoiler les difficultés du dosage à des niveaux extrêmes. Et je me mis à le maintenir, au possible, durant une période au début courte, puis de plus en plus longues.
Doser et maintenir mon Chakra... sans le moindre gaspillage.
Un dosage au mieux et une concentration filtrée au possible... La voie du Ninja recelait bien des paramètres... que l'on se devait de maîtriser si nous avions l'ambition de gravir les échelons de la société Ninja.

Et encore plus que le Taijutsu, le Ninjutsu, l'art premier, était celui qui demandait le plus de maîtrise du Chakra pour parvenir à assimiler ses Jutsus aussi bien offensifs que défensifs.

[Hanzo] *Les signes de la concentration !*
*Le malaxage de Chakra !*
*Son dosage !*
*Et le maintenir au même niveau !*


Chacunes des étapes m'étaient répétés mentalement.
Et c'est à grand coups de tentatives que je m'entrais dans la tête son mécanisme.

Après quelques minutes d'exercices dans le maniement du Chakra, je me décontractais. J'étais bien chaud, fin prêt à motivé à prendre la suite.

La plage était juste à côté.
Tout le décor était monté, il ne fallait plus que l'acteur principal entre en scène alors je m'avançais lentement vers l'eau et y trempa mes pieds.
L'eau était agréable... Aucune sensation de froid... Il faisait bon de profiter de ces plages, les plus réputées au monde.
Mon entrée dans l'eau se fit progressive, jusqu'à ce que celle-ci atteigne mes genoux. J'étais à la meilleur place... L'acteur devait ouvrir le bal.

Je me mis à malaxer son Chakra lentement et observais ce qu'il se passait autour de moi. L'eau ne réagissait pas... Je pris mon temps jusque ressentir quelque chose que je n'avais senti auparavant.

Je le laissais couler le long de mes bras. Une fois chargé en Chakra, je les tendis en direction de l'eau, observant ce qui allait peut être se réaliser mais jusque là, toujours rien.
Il manquait quelque chose, quelque chose que je n'avais pas encore découvert... Mais il le fallait si je voulais parvenir à créer cette symbiose.

Je fermais les yeux, faisant le vide autour de moi et dans mon esprit.
Mon seul objectif, la seule lueur qui persistait dans le vide de ma tête, c'était cette harmonie. Je me devais de l'approcher et comprendre comment ça fonctionnait.

J'approchais peu à peu de cette lumière.
Et à mesure que le point grandissait à l'horizon, je tendais les bras vers l'eau... Puis je laissais les choses se faire.
Maintenant que j'étais tout proche, j'ouvrais doucement les yeux et je vis l'eau s'enfonçait peu à peu... La symbiose était toute proche, du moins, elle réagissait à mon Chakra.
Je relevais les bras et l'eau se mit à suivre... suivant leurs mouvements.
J'arrivais à manipuler l'eau !
J'agitais les bras et l'eau, comme mon ombre, me suivait à la trace.

Mais il fallait que l'eau réagissait à mes pensées, pas à mes gestes.
C'était déjà une première étape d'atteinte... Un bon début... Motivant pour la suite.

Alors je me mis à scruter mon esprit, jusque ses derniers recoins. Partir à sa recherche... à celle de cette lumière.
Je plissais fort les yeux et mes muscles se tendirent. Mon Chakra affluait au plus profond de moi même... me submergeant de toute part.

J'approchais... de plus en plus...
Elle baignait son visage de toutes ses lueurs...
J'emboîtais le pas, décidant d'affronter l'inconnu mais elle se faisait trop vive... cette lumière m'éblouissait de toutes ses forces mais cela ne m'empechant pas pour autant de garder le cap.
Ma seconde jambe suivit la première et je fermais les yeux... Maintenant, je l'avais fais... Je l'avais franchi.
J'avançais encore un peu, afin d'être sûr d'être de l'autre côté...
J'ouvrais lentement les yeux qui m'affichèrent un autre décor... Enfin, pas si différent de celui où j'étais mais quelque chose avait changé.

Je voyais l'eau qui m'entourait, d'une façon différent... Elle avait une autre teinte, comme illuminé.
Je repliais mes mains vers moi, les doigts légèrement plissé et recourbé, et je vis le Chakra, il m'était comme visible. Je le voyais réagir avec cette énergie bleutée.
Je concentrais encore plus de Chakra puis celui-ci ondula légèrement, faisant réagir cette source bleuté dans laquelle j'étais baigné.

Je m'imaginais la faire mouvoir, selon mon bon vouloir, que des murs d'eaux s'élèvent face à moi... Et aussi surprenant soit il, l'eau réagissait à mes pensées. Elle s'exécutèrent immédiatement, les eaux s'élevèrent face à moi, d'un seul coup sec, créant l'espace d'un instant, comme un mur d'eau !

Il fallait donc que j'aille cherche au plus profond de moi, chercher cette sensation, ce bien être avec l'élement aqueux... Obtenir comme un semblant de vision parallèle... comme si je voyais ce qu'il se passait réellement dans cette fameuse eau.

[Hanzo] *Elle répond au moindre de mes pensées ! C'est incroyable ! Je ne croyais pas ça possible.*
*C'est donc ainsi que les Ninja de Kiri manipule l'eau... J'ose à peine imaginer ce qu'il en sera quand je maîtriserais sa manipulation.*


Rien que de m'imaginer à ce que cela pouvait être avec un tant soit peu de maîtrise, un regain d'énergie m'envahit.
Je maintenais cette état aussi longtemps que possible, faisant bouger l'eau qui m'entourait, comme mon bon vouloir.

Mais la fatigue m'emparaît de plus en plus de moi.
Pour l'instant, il ne me paraissait pas possible de manipuler l'eau, aussi longtemps que je le désirais... Mais cela viendrait forcément avec de l'entrainement. Le temps de me familiariser avec ce mécanisme.

J'atteignais mes limites, je m'effrondrais, geux et mains dans le sable, mes cheveux glissait sur l'eau. J'étais à bout de force.
Cette eau fut une aubaine à cet instant car le Chakra commençait à me brûler tout le long de mon corps.

Je gagnais la plage, avec ce qu'il me restait de force, à quatre pattes pour enfin s'étaler sur le sable trempé de celle-ci

Le moment de se reposer était venu, celui de faire marcher ses méninges et repenser à tout ce dont il s'était passé.

[Hanzo] *Il faut donc que j'atteigne cet état si particulier, qui me fait voir l'élement aqueux différemment.*
*Un état qui me permet de voir et ressentir ce qu'il se passe quand mes énergies entrent en synergie... Et par la simple pensée, je parviens à déplacer l'eau qui m'entoure, à ma guise.*


Je fermais les yeux, me laissant emporté par la fatigue.
Une bonne sieste me ferait le plus grand bien. Un si grand bien que je ne vis pas le temps passer... Le soleil était sur le couchant...
Il s'était écoulé tant de temps ?
Il me fallait encore m'exercer, que cela devienne mécanique.

Je me relançais donc dans une autre tentative.
L'accession à cette lueur, me devint plus aisé. Je ne passais pas autant de temps pour la chercher et la trouver. Elle m'était apparu et j'avais marché dans sa direction, jusque m'arrêter devant elle et faire un léger sourire pour enfin traverser ce mur lumineux.
J'étais à nouveau dans cet état , de décontraction... Je ressentis les vibrations de l'eau contre mon corps. Je ressentais à la ronde, tout les mouvements qu'elle réalisait... Je ne faisais plus qu'un avec elle.

Je la faisais danser autour de moi.

[Hanzo] *C'est grandiose ! J'en fais ce que je veux !*

L'eau m'éleva, de quelques mètres au dessus d'elle pour enfin me reposer comme un plume se pose à la surface de l'eau.
Je parvenais à entrer en harmonie avec cet élément... L'eau me donnerait les forces de réaliser mes Jutsu, il fallait donc que je puisse à entrer en résonnance avec celle-ci.

Une fois les pieds dans l'eau, je rejoignais le sable et je m'assis, satisfait mais fatigué. Sa manipulation demandait beaucoup de concentration mais je me rassurais... Je n'étais pas encore très familier avec l'élément aqueux mais ça ne saurait tarder.

Ce n'était qu'une histoire de temps... Mais une chose est sûre, c'est que j'avais goûté à cette sensation de bien être quand je manipulais l'eau et ce ne serait certainement pas la dernière fois.

Je quittais la plage...

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Mer 30 Juil - 23:48

Hanzo : +14 exp

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 3 Aoû - 14:04

Comme convenu avec Sakray la nuit dernière, je me rendais donc à mon aire d'entrainement en vue de nous entraîner ensemble.

A son accoutrement, il devait certainement manier l'art du Taijutsu, pour ma part, cela se résumait au Ninjutsu Elémentaire.
De ce fait, il pourrait vraisemblablement exercer mes réflexes, mon endurance, ma force et mon agilité... pour ma part, je n'avais pas énormément de choses à lui apprendre du fait de son titre de Chuunin.
En tant que tel, il avait surement du s'entrainer auparavant avec des utilisateurs de cette voie mais soit... J'avais quelques bottes secrètes en réserve... Je ne m'avouais pas vaincu si seulement.

Je l'attendais donc ici... au bord de la plage. J'espérais qu'il passerait aujourd'hui, signe de sa réelle motivation à s'entraîner avec moi même.

[Hanzo] *Bon pour le moment, pour l'attendre, je vais m'échauffer un peu... ça m'évitera bien des problèmes quand on sera dans la feu de l'action.*

Quelques étirements, des sauts, de l'exercice à la concentration de Chakra... Tout était passé au peigne fin afin d'être sûr d'éviter le moindre pépin au cours de notre entraînement.

Il était tôt, le soleil venait à peine de pointer le bout de son nez, nous offrant une spectacle grandiose, celui des reflets des rayons de soleil, à la surface de l'eau... lui conférant des teintes de couleurs rarement vues.
Kiri était une terre grandiose malgré son affinité avec l'eau qui l'entourait... Ces terres offrait des reliefs complets, allant de quelques collines et montagne en son centre, puis quelques pleines aux alentours.
De rares forêts subsistaient en de rares endroits puis un réseau complexe de rivières, ruisseaux et autres fleuves venaient border ses terres pour finalement ouvrir vers les océans et les mers.
Voilà à quoi se résumait la splendeur des terres Kiréenne.

Et me voilà à observer l'horizon, lointain... me demandant ce qu'il pouvait bien se cacher au delà des océans.
En ces lieux résidaient les autres villages Ninja mais où... Je n'aurais pu le dire.
J'en venais à me demander où se trouvait exactement Suna... et ce dont elle proposait comme charmes.

Je me retournais de temps en temps pour guetter la venue de Sakray mais toujours pas signes de vie.
Je m'allongeais alors sur le sable encore frais, profitant de cette relative fraicheur en attendant la chaleur que l'astre solaire allait nous offrir dans quelques heures.

[Hanzo] *Je me demande s'il va venir aujourd'hui.*
*Bon, c'est vrai que nous avions pas précisé de jour, ni d'heure précise... mais bon... peut être aurais je mieux fais de lui avoir donner une date et une heure de rendez vous.*
*Ca m'apprendra à ne pas penser à l'essentiel...*


Je ne perdais néanmoins pas patience, comme si j'étais profondemment certain que Sakray allait venir aujourd'hui.
Comment l'expliquer ? Je ne saurais le dire... Mais j'attendais toujours...

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 3 Aoû - 23:48

Suite à leur discussion de la nuit précédente, Sakray se disait qu'il pouvait aller voir Hanzo le jour-même. Il n'avait une fois de plus pas dormi, et s'était contenté de se balader dans les rues. Il était retourné sur les lieux de son carnage lors de la dernière guerre qui avait opposé Kiri à Suna, et il y avait passé un certain temps, se remémorant tous les évènements qu'il avait vécu là-bas : le sauvetage d'Hazama, la tentative des 3 Genins pour l'arrêter, les funérailles du Kazekage Satsushiki et du Mizukage Zabuza, et bien d'autre choses encore.
Il marchait paisiblement le long de la plage Kiréenne, sans presser le pas. Il réfléchissait à ce qu'allait lui apporter son entraînement avec Hanzo. Ce dernier améliorerait son esquive, c'était pratiquement certain, peut-être même sa résistance aux coups. Il fallait voir ce qu'il pouvait tirer d'un entraînement avec un pratiquant de chaque spécialité.


[Sakray]*Bon, un pratiquant du Genjutsu pourrait m'apprendre à mieux résister aux illusions, à utiliser cette technique pour briser la pression mentale de l'attaquant, comment s'appelle-t-elle déjà...ah oui, le Kaï. Le Genjutsu étant ma seule faiblesse, bien que j'ai énormément travaillé sur ce point-là, il faudrait que je l'apprenne.
Un pratiquant de la médecine pourrait m'apprendre à frapper encore plus fort, ce qui serait un avantage considérable, vu que je fais du Taijutsu. Il faudrait que je me renseigne sur les technique de médecine, je ne m'y suis jamais vraiment attardé, cela pourrait être un bon apprentissage.
Un spécialiste du Ninjutsu quand à lui...difficile à dire, peut-être ma résistance, je ne sais pas, où différentes façons de minimiser les dégâts que je pourrais recevoir. Il faudra voir cela avec Hanzo, je ne sais même pas ce qu'il pratique.*


Il devait avouer que le lever de soleil du côté des côtes Kiréennes était du plus bel effet. Un combat épique sous un tel décor devait être somptueux, il aimerait beaucoup pouvoir voir cela.
Il se demanda à quelle distance pouvait se trouver le jeune garçon -s'il était là-, cela faisait un moment qu'il marchait. Il avait bientôt traversé la plage dans toute sa longueur, sans rien croiser. C'était le calme plat, à part le doux bruit des vagues qui venaient et s'en allaient. La marée était apparemment montante, ce qui était pas mal. S'ils se battaient dans l'eau, leur force et leur vitesse se verrait augmentée après un entraînement dans l'élément principal de ce village.
Il finit par apercevoir Hanzo, qui était en train de s'étirer, histoire de ne pas se faire de blessure pendant leur coopération. Sakray le regarda faire durant quelques minutes sans bouger, puis il se décida enfin à aller à sa rencontre. Il semblait réfléchir à quelque chose, et au bout de quelques pas, ses jambes s'entourèrent d'un halo de chakra. Voulait-il attaquer son nouveau "camarade de jeu" dès le départ ?


[Sakray]*Surprise.*

Alors qu'il se trouvait à une trentaine de mètres, il sauta à la manière des athlètes de saut en longueur, et il atterrit de la même manière, poussant de toutes ses forces sur le sable afin de le soulever et le projeter sur Hanzo. Le résultat final fut terrifiant, une quantité impressionnante de sable s'était soulevé, et plus l'onde de choc se propageait, plus les petits grains se trouvaient projeté dans l'air. Le Kiréen se retrouva vite enveloppé d'un nuage sableux, mais ce n'était pas fini, car le Sakray avait bien choisi son moment. En effet, une courte mais puissante rafale de vent créa une mini-tempête autour d'Hanzo. Le Sunéen se déplaçait dans cette tempête comme si de rien était, habitué à celles-ci du fait de son lieu de vie : le village caché du vent, Suna. Arrivé aux côté d'Hanzo sans que celui ne s'en rende compte, il le salua.

[Sakray]"Bonjour, Hanzo."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Lun 4 Aoû - 0:51

Je m'étais levé, espérant passer assez de temps en divers exercices musculaires pour que Sakray pointe le bout de son nez mais toujours rien à l'horizon.

Les dunes de sable s'étendaient à perte de vue... difficile donc d'y voir quelque chose au beau milieu de ce genre de reliefs.

Je commençais donc mon échauffement par des exercices d'étirement. Au départ, je soulageais mes articulations. Je tournais la tête dans le sens des aiguilles d'une montre, puis dans le sens inverse.
Puis vinrent le tour des bras avec lequel je moulinais de bas en haut, dessinant des cercles verticaux, puis les agitait de droite à gauche.
A mesure que je sentais mes articulations s'assouplir, j'attaquais les flexions des jambes, je relevais le genou, jamble pliée puis dessinai des cercles en faisant pivoter la jambe pliée, vers l'extérieur.
Certes, c'était barbant, à la longue, mais c'était vital pour ne pas avoir à subir divers claquages et autres entorses.

Quelques séries d'abdominaux, puis des pompes et me voilà fin prêt.
Je reprenais mon souffle lentement, dressé face à la mer puis j'entrepris d'assouplir mon dos, joignant le plat de mes mains, au sol, tout en gardant une posture droite, sans plier les genoux.

[Hanzo] *Ouch ! Pas facile...*

La souplesse, c'était pas trop mon dada, ni même la force brute mais c'était des étapes importantes pour un Ninja, même si j'étais un adepte du Ninjutsu Elémentaire.
Malgré les difficultés, je tentais tant bien que mal de créer le contact... Je m'y efforçais, au point de ne plus me rendre compte de ce qu'il se passait autour de moi.

Je vis avec surprise, un immense nuage de sable se dresser face à moi, m'aveuglant.
Les minuscules particules de sable vinrent se loger dans ma bouche, mes oreilles... Qui avait bien pu réaliser pareille chose ?

Que s'était-il donc bien passé ?
Je tentais tant bien que mal de me sortir de ce bourbier mais le nuage semblait immense... L'effet de la désorientation ? Plus aucun repère sur lequel se fier ?
Mes déplacements se firent à tatillon...

Décidé à me sortir de là, je parvins peu à peu à ouvrir les yeux pour découvrir ce dont il se passait, mais le résultat fut médiocre.
Le nuage était épais... d'immense quantité de sable avait été soulevé... un tornade ?
Ce ne pouvait en être une. Le ciel était clair... du moins, lors de mes échauffements, rien ne présageait un tel phénomène climatique.

Mais qu'est ce qu'il se cachait derrière tout ça ?

A mesure que je parvenais à maintenir mes yeux ouverts, je fis appel à mes pupilles... Espérant y voir quelque chose à travers tout ça.
Peu à peu, celles-ci prirent forme, m'offrant un spectacle étrange.

Le sable était entouré de Chakra, comme s'il l'animait.
Quelqu'un avait perpétré cela et la panique me prit brièvement. Qui était donc l'instigateur de cela ?
Qui pouvait m'en vouloir pour m'attaquer de la sorte ?
Une blague ?
Malgré toutes les questions et tout ce dont j'avais pu étudié, je n'avais pas connaissance d'une quelconque technique de Kiri capable de cela.

[Hanzo] *C'est quoi ce bordel ? J'y vois rien ? Mes pupilles m'en disent pas plus.*

Je serrais instinctivement les poings, prêt à en découdre si cela était nécessaire. Dans cette situation, je ne pouvais prétendre à autre chose.
J'étais pris dans un piège et il fallait que je m'en sorte, à n'importe quel prix !

A mesure que le nuage se dissipait et grâce à l'aide de mes pupilles, je vis se dessiner une silhouette sous la masse de sable.

[Hanzo] "Qui... Qui es-tu ?"

Solution du désespoir ? Savoir qui allait venir s'abattre sur moi, je n'avais pas réfléchi lorsque je fus amené à poser cette question.
Mais mes mots ne l'atteignirent pas. Etouffée par le sable ou m'ignorait-il tout simplement ?
Encore des questions et pas une seule réponse.

Le temps s'écoula doucement, trop doucement à mon goût. Il fallait que j'en ai le coeur net. J'étais prêt à affronter la vérité... Lorsque je vis soudainement une forme familière sortir du sable.

Ce n'était personne d'autre que Sakray qui me saluait.
C'était donc une blague ? Ou en voulait-il à ma vie ?
C'était un Sunéen après tout. Son village était entré en guerre contre le mien... Il avait vécu cette guerre et nourrissait-il encore de la rancoeur et de la haine à notre égard.
Le fait de s'être donné rendez-vous ici était le lieu idéal pour me supprimer sans laisser de trace, et puis personne n'était au courant de cet arrangement.

Mais il approchait sans le moindre signe belliqueux. Sans laisser paraître la moindre intention d'attaquer.

Non ! Il était simplement venu au rendez-vous pour s'entraîner.

Un sentiment de honte s'empara de moi. Incapable de garder le moindre sang froid dans une situation pareille. Les nerfs d'acier se volatilisèrent en l'espace d'un instant.
J'étais donc à ce point fébrile et inexpérimenté ?

[Hanzo] "Euh... Salut..."

Lachais-je, étouffé. Je n'étais pas très fier de moi.
Et le fait que Sakray puisse s'en rendre compte, m'enfoncerait encore plus sous terre.

[Hanzo] "Mais qu'est ce qu'il t'a prit de faire une entrée comme celle-ci. Regarde ! J'en ai partout !"
"Et puis qu'est ce que tu m'as fais ? C'est une technique ? D'où elle sort ?"


Il fallait que j'en sache plus.
Je n'avais pas identifier cette technique et cela me frustrait d'autant plus. Je cherchais des réponses, je voulais savoir, connaître et apprendre, afin de ne plus être surpris à l'avenir.

Qu'allions nous pouvoir exercer ensemble ?
En tant que maître en Ninjutsu, il me fallait palier à quelques lacunes physiques. En effet et jusqu'à présent, je n'avais pas jugé nécessaire de faire endurer à mon corps les pires entraînement.
Je m'étais contenté de travailler ma maîtrise du Chakra, afin de réaliser de mieux en mieux, mes techniques. Voilà ce qui m'importait.

Et à la carrure de Sakray, je pouvais deviner que cette facette du combat, lui était connu sur le bout des doigts.
Cette épée, accrochée à son dos, le trahissait.
Le combat, il s'y connaissait, c'était certain !

[Hanzo] "Alors, quel va être le programme d'aujourd'hui ?"

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Lun 4 Aoû - 19:40

A peine la mini-tempête était-elle arrivé à hauteur d'Hanzo que celui se retrouva rapidement submergé, les petites particules s'infiltrant dans son corps par les oreilles, la bouche et les yeux. Voyant à travers tout cela très facilement, Sakray distingua que le jeune homme était en train d'avancer à tatillons, à la recherche du responsable de cet acte. Il se protégeait la tête avec un de ses bras, essayant d'ouvrir les yeux pour tenter d'apercevoir quelque chose.
En vain.

La tempête était bien trop forte et le sable volait trop pour qu'il puisse y voir quoi que ce soit sans recevoir des grains dans les yeux. Pendant ce temps, Sakray avançait toujours, le sourire au lèvre, fier de sa "blague". Il cessa de rire intérieurement en voyant Hanzo serrer les poings.


[Sakray]*Il ne va tout de même pas m'attaquer quand je vais arriver à ses côtés ?*

Plus il avançait, plus Hanzo semblait se rendre compte que l'instigateur d'un tel acte se trouvait juste en face de lui. Il tendit le bras devant lui, et sembla dire quelque chose, mais la tempête de sable empêcha ses mots de parvenir aux oreilles du Chunnin. Il avança encore d'une dizaine de pas, et cette fois enfin le Kiréen le reconnu.
A cet instant, la tempête cessa, et le calme plat revint autour d'eux. Hanzo tirait une tête assez amusante, et ses joues se teintèrent légèrement de rouge un bref moment.


[Sakray]"Bonjour, Hanzo."

[Hanzo]"Euh... Salut..."

Le rouge de ses joues se fonça un peu plus, mais disparut rapidement lorsqu'Hanzo se reprit, et demanda des explications à Sakray.

[Hanzo]"Mais qu'est ce qu'il t'a prit de faire une entrée comme celle-ci. Regarde ! J'en ai partout !
Et puis qu'est ce que tu m'as fais ? C'est une technique ? D'où elle sort ?"


[Sakray]"Doucement, chaque chose en son temps. C'était juste une taquinerie, rien de plus. J'ai tout simplement utilisé un dérivé de la Tempête de Suna. Comme tut 'en doutes, c'est une technique Sunéenne. Je n'ai fait que frapper le sable, heureusement pour toi que tu n'as pas été la cible directe.
Enfin, c'est normal que tu ne la connaisse pas. Qui sait, peut-être que tu auras l'occasion d'en voir une autre d'ici la fin de la journée. Après tout, le sol est recouvert de sable."


[Tartanos]*Sable qui en d'autres circonstances aurait pu être son tombeau, hun-hun.*

[Sakray]*Ça suffit, il n'est pas question que je le tue, je n'ai aucune raison particulière de le faire.*

[Tartanos]*Il n'y a pas besoin de raison pour tuer quelqu'un, Sakray. Tu devrais le savoir mieux que personne, non ?
Je te rappèle qu'il y a longtemps que je n'ai pas eu de sang, il serait temps d'y remédier, tu ne penses pas ?*


[Sakray]*On verra cela en temps voulu.*

Hanzo tira Sakray de sa conversation intérieure en lui demandant le programme de la journée. Il ne perdait décidément pas de temps, celui-là. Heureusement qu'il avait réfléchi à ce qu'ils pourraient mutuellement s'apporter. Il allait donc lui énumérer ce qu'il pouvait faire pour entraîner le Kiréen, et ensuite il lui demanderait ce qu'il peut lui apporter.

[Sakray]"Je pense pouvoir te permettre d'améliorer tes réflexes et esquives diverses, voire même tes capacités de contre, de déviations de coups et pourquoi pas, apprendre à encaisser un peu mieux les coups. Et si cela t'intéresse je dois pouvoir également t'apprendre la prise de lame.
Sinon, je souhaiterais savoir, quelle est ta spécialité ? Que penses-tu pouvoir m'apprendre ?"


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Lun 4 Aoû - 20:18

Sakray apparaissait comme de plus en plus un maître en Taijutsu.
Qui pouvait donc mieux qu'un tel maître, m'exercer à mes réflexes et esquives... Je n'y voyais rien d'autre.

[Hanzo] *C'est donc un adepte du Taijutsu... Ca va être drôlement intéressant, moi qui suis complètement à la ramasse dans ce domaine là.*

Mais il avait ajouté qu'il pouvait m'exercer au maniement de l'épée... Peut être une utilisation du Ninjutsu de Combat, où l'art et la manière de marier Ninjutsu et utilisation des armes blanches.
A première vue donc, Sakray était un spécialiste du combat rapproché, je m'en faisais une certitude tandis que moi... Qu'avais-je donc à offrir ? Il me l'avait demandé.

Au premier abord, je ne voyais rien de bien consistant à lui proposer. Rien de bien lourd en comparaison à ce dont il pouvait m'offrir.
Même si je ne possédais pas beaucoup de techniques dans mon répertoire, mes pupilles me seraient d'une grande aide, par anticipation... et donc, il pourrait repousser les limites de sa spécialisation.

[Hanzo] *Quoi que...*

Il devait certainement me surclasser dans le domaine et je doutais que mes pupilles puissent être vraiment la parade face à un te adversaire mais jusqu'à présent, j'avais été capable de parer à toute situation lorsque celles-ci étaient réveillées.
Pourquoi donc avais-je tant de doutes à ce sujet, face à lui ?
Certainement parce que c'était un Chuunin et en rien un Genin pouvait prétendre égaliser un pareil adversaire.

L'idée me vint tout à coup. Oui ! L'utilisation du Ninjutsu de Kiri, face à lui, le menerait à s'y habituer pour pouvoir mieux y faire face.
Oui c'était l'idée... Bon, il est vrai que c'était la seule chose que je pouvais proposer... bref... Il n'y avait guère d'autres choix alors autant y mettre toutes les chances de ce côté.

[Hanzo] "Ben, c'est simple. Te familiariser avec les techniques de Kiri et celles liées à l'utilisation de l'eau... quelqu'en soit les procédés."

Est ce que ça allait être suffisant ? Je n'en savais rien mais bon, nous nous étions donné rendez-vous pour nous entraîner... alors quelque soit les choses dont pouvait proposer l'autre, ils allaient s'entraîner, un point c'est tout.

Les techniques de Kiri étaient redoutables dans ces situations bien particulières... J'avais déjà mon idée en tête.
Sur la terre ferme, je ne me voyais pas la moindre chance de m'en sortir... jusque retarder l'inévitable.
Par contre, sur l'eau, je disposais d'un réel avantage et c'était ici, que je pouvais prétendre tenir la dragée haute face à un tel adversaire. Même si je ne pratiquais le Taijutsu, mon affinité avec l'eau, liée à ma capacité à me mouvoir dedans, dessus... m'offrait vraiment le truc en plus pour me sortir de là.

[Hanzo] *Je me demande de quelle manière ça va s'engager mais il me faudra utiliser toutes les stratagèmes possibles et imaginables pour le mener à combattre sur l'eau... Quitte à m'en prendre plein la gueule et être suffisament affaibli... C'est là et seulement là que je pourrais tirer mon épingle du jeu.*

J'attendais une réponse de Sakray qui semblait réfléchir à ma proposition.
Elle lui avait mené à prendre en considération mon offre, c'est que c'était sur la bonne voie et déjà ça de prit.
Maintenant, il lui fallait juger le bon et le moins bon, pour prendre une décision finale.

[Hanzo] "Tu verras à quel point un Ninja de Kiri, peut être redoutable dans son élément... Ca te fera un challenge de plus à relever."

J'y ajoutais une nouvelle couche. Peut être celle qui le convaincrait d'accepter ma proposition et ainsi lancer les hostilités.
J'étais confiant... La décision allait être imminente...

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Mer 6 Aoû - 0:11

Sakray lui avait exposé les différentes possibilités qui s'offraient à lui, et maintenant il voulait savoir ce qu'Hanzo pouvait lui apporter. Ce dernier sembla réfléchir un instant. Que pouvait-il bien lui offrir ? Sakray ne le savait pas, mais ce Kiréen ne maîtrisait pas vraiment de techniques pouvant lui apporter quelque chose de concret, mais après tout, on pouvait faire beaucoup avec peu, cela s'était déjà vu.

[Hanzo]"Ben, c'est simple. Te familiariser avec les techniques de Kiri et celles liées à l'utilisation de l'eau... quel qu'en soit les procédés."

[Sakray]"Je suppose que tu utilises le Ninjutsu Élémentaire alors, si tu faisais du Taijutsu je n'aurais pas grand-chose à t'apporter.
Enfin, cela peut toujours être intéressant."


Ne prenant pas cela comme une réponse affirmative, Hanzo hésita quelque peu avant de pousser son supérieur indirect à lui donner une réponse claire et précise.

[Hanzo]"Tu verras à quel point un Ninja de Kiri, peut être redoutable dans son élément... Ça te fera un challenge de plus à relever."

[Sakray]*Et bien, pourquoi pas, c'est toujours mieux que rien.
Allons-y, donc.*


Sans prévenir et en guise de réponse, Sakray sauta en direction d'Hanzo, tournant sur lui-même, tentant de porter un coup de pied sauté sur le jeune homme. Il voulait voir une Tempête de Suna de près ? Le voilà servi, il en était même la cible principale. Malgré la surprise, il réussit à bloquer le coup de façon assez désordonnée, ce qui surprit Sakray. A propos de surprise, cette dernière se lisait encore sur le visage d'Hanzo, ainsi qu'une stupeur sans précédent.

[Sakray]*Ho, il a réussi à parer ? Je ne m'y attendais pas, il cache bien son jeu. Enfin, je n'ai pas frappé aussi fort que j'avais pu, si cela avait été le cas, même s'il avait contré, au vu de sa constitution il aurait décollé en arrière sur...environ 6 ou 7 mètres.
Voyons la suite.*


Presque instantanément, il prit appui sur sa jambe bloquée pour tourner sur lui-même et envoyant un coup de pied de son autre jambe sur le profil droit du visage de son coéquipier. Il réussit malgré tout à s'en tirer, encore une fois de justesse. Sakray tournoya à nouveau sur lui-même, en étant parallèle au sol, et donna un coup de sabre descendant en diagonale vers la droite. Une fois qu'il toucha le sol, à plat ventre, il se retourna en se relevant plus ou moins, tentant de faucher Hanzo de sa jambe droite afin de le mettre au sol et de continuer l'enchaînement.

[Sakray]*On va commencer soft, cela me semble être une bonne méthode.*


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Mer 6 Aoû - 18:33

Mon offre semblait avoir été acceptée.
Mon Ninjutsu Elémentaire allait certainement lui en apprendre un peu plus sur les techniques Kiréenne de ce répertoire là.
Cependant, il me fallut deviner sa réponse car point de mots sortirent de con casque… tout se devinait à l’attitude, au silence, à la posture. Le Ninja de Suna demeurait tout de même un personnage énigmatique.
Que pouvait-il donc bien se cacher derrière cette immense armure ?
Depuis combien de temps était-il comme cela ?
Il dégageait une aura étrange, indescriptible, comme s’il n’était pas seul… comment pouvais-je avancer une telle théorie ? Ce n’était qu’un simple ressenti mais force était de constater que parmi la multitude de recrues à Kiri, c’était bel et bien la seule personne avec qui je parvenais à passer une bonne partie de mon temps.

Les Ninja de Kiri étaient-ils donc si désintéressés à mon égard, au point de m’éviter ?
Bref, ce n’était guère important. S’il fallait que je me forme dans la plus profonde des solitudes, je le ferais… Au moins, je ne devrais mes progrès qu’à moi et moi seul…

Enfin… J’avais rencontré ce Chuunin de Suna, appelé Sakray. Adepte du Taijutsu et en voyage en terre Kiréenne suite à un service rendu lors du précédent examen Chuunin, il avait gagné le droit à un cours particulier ici, en nos murs.

Il paraissait de carrure imposante et dégageait une assurance et une maîtrise que je n’avais pas encore vue auparavant parmi les autres recrues que j’avais croisées de près ou de loin.
Voilà donc ce dont il pouvait se cacher derrière un maître en Taijutsu. Puis, il fallait avouer que cette armure lugubre accentuait cette impression.

Quand je repensais à ce dont il avait réalisé en guise de surprise, je m’interrogeais encore sur le fonctionnement de cette technique qui semblait soulever des quantités énormes de sable, pour gêner son adversaire… dans quel but ? Sûrement venir fondre sur sa proie et ainsi lui faire pleuvoir une série de coups.
Le Chuunin s’était déplacé au beau milieu de cet épais nuage de sable, comme tout Ninja de Kiri ferait au travers de la brume, sans être gêné par ce dernier.

[Hanzo] *Dans le fond, nos techniques ne sont pas si éloignées que cela… Enfin, dans le fond, peut être pas dans la forme.
Le sable semble être un élément dans lequel ils peuvent se mouvoir sans difficulté, tout comme nous, maître du Ninjutsu de Kiri, pouvons nous déplacer sur l’eau, dans le brouillard… sans subir la moindre pénalité possible.*


Quoi qu’il en soit, l’entraînement allait débuter et je ne m’en plaignais pas.
Mais il m’avait parlé aussi de maniement à l’épée… Peut être est-il une exception parmi tant d’autres car je n’avais pas connaissance que les maîtres en Taijutsu soient amenés à utiliser de quelconques armes blanches.
Hors, dans le cas de Sakray, je pouvais y voir une lame accrochée à son dos… Elle n’était vraisemblablement pas là pour servir de décoration.
Une botte secrète ? Des techniques de combat particulières ?
Que cachait-il encore derrière son accoutrement ?
A quoi bon pouvait servir cette immense épée ?

Fidèle à moi-même, les questions fusaient dans le sens, qui pour le moment, ne trouvait pas la moindre réponse.
Soit ! J’allais en avoir le cœur net d’ici peu. Nous étions ici pour nous exercer.

Alors que je faisais le tri, dans mon esprit embrumé, parmi toutes les interrogations qui trottaient dans ma tête, je sentis une vague de Chakra foncer à toute vitesse dans ma direction.

En effet, je vis un immense nuage de fumée s’élever à quelques mètres de moi, s’approchant rapidement et dangereusement de moi.
Le signal avait été donné et instantanément, j’activais mes pupilles qui allaient m’être d’une aide précieuse face à un tel adversaire.
Je me rappelais qu’au beau milieu d’un tel nuage, je ne pouvais y trouver la moindre échappatoire, si ce n’est compter sur mon intuition et croiser les doigts pour que je ne sois pas trop amoché.

[Hanzo] *S’il me piège dans ce nuage de sable, je ne donne pas cher de ma peau. Il faut que je me sorte de là !*

Le nuage avança à une vitesse croissante, gagnant en vélocité à mesure qu’il s’approchait de moi. Soudain ! Sakray disparut de mon champ de vision. Il allait attaquer !

J’essayais tant bien que mal, de me sortir de cette position, en effectuant un bond en arrière et ainsi, se pas subir les effets de ce nuage qui pouvait sérieusement m’handicaper.
Une fois hors d’atteinte de ses effets, mes pupilles m’alertèrent sur une forme plongeant droit dans ma direction, coup de pied circulaire armé, il enclenchait son mouvement pour voir finalement sa jambe s’abattre violemment sur ma clavicule gauche.
Il fallait trouver une parade et vite.
Mes pupilles m’alertaient quelques fractions de secondes à l’avance, suffisamment pour parvenir à parer, esquiver ou contre attaquer mais il ne fallait pas perdre de temps dans des stratégies planifiées et étudiées. Tout devait se décider dans l’instant et instinctivement, je pivotais mon corps vers la gauche en m’accroupissant légèrement et dresser mes bras, croisé, en guise de défense.

Le coup fondit à toute vitesse… *Incroyable !* et mes yeux ne me firent pas mentir.
La jambe dessina un grand arc de cercle descendant, pour finalement tenter de se loger à l’endroit voulu, mais vinrent s’interposer mes avant bras, dressé vigoureusement pour parer l’attaque… mais l’impact fut si violent, que je m’enfonçais de quelques bons centimètres sous le sable.

[Hanzo] *Ouch ! Parer n’est pas forcément la meilleure solution mais bon… ce n’est pas comme si les solutions se bousculaient au portillon.*

Sous la violence de l’impact, Sakray demeurait dans les airs et moi, bloqué dans cette position, les avant bras brûlant de douleur. La rencontre du métal de son armure, à ma simple tunique, n’était pas une rencontre agréable mais bon, il fallait faire avec les moyens du bord et c’était la première chose qu’avait germé dans mon esprit, pendant la fraction de seconde qui m’était offerte pour trouver une parade à son attaque.

Soudain ! Un autre mouvement fut anticipé.
Pivotant sur lui-même, le Chuunin armait une nouvelle attaque, frappant de sa jambe gauche contre mon profil droit.
Il ne faisait pas bon de se prendre un coup de savate métallique en pleine gueule et puis, mes bras avaient bien chauffés suite au précédent impact, il fallait donc trouver un moyen de se sortir de là, sans trop de bobos.

Mon corps pivota sur le côté droit pour y opposer un seul bras.
Cela pouvait paraître insensé mais tout avait été réfléchi. Son tibia vint rejoindre mon avant-bras, qui au moment de l’impact, se plia légèrement en arrière, pour dévier la trajectoire engagée par cette nouvelle attaque.

[Hanzo] *De justesse ! Je ne vais pas tenir longtemps si ça continue comme ça. Mes pupilles ne cessent de m’alerter mais il faut que je réagisse en conséquence derrière et à ce rythme, je vais me faire submerger par les informations…*

La surprise et la douleur pouvait se lire dans mon regard.
Les mouvements étaient extrêmement rapide pour être correctement évité, et la douleur parce que je ne pouvais que me contenter de parer au possible, en évitant du mieux que je pouvais, des chocs trop violents.

Cependant, alors que je croyais que l’enchaînement était terminé, Sakray reprit de plus belle, toujours parallèle au sol, il pivota sur lui-même, sortit son sabre pour ensuite frappe de haut en bas, en diagonale gauche.
Le sabre sortit, il fallait la jouer fine… Je n’étais pas armé et il n’était pas question de parer quoi que ce soit, au contraire, éviter était préférable pour mes petits bras.
Non pas que je n’avais pas les compétences pour parer à mains nues, un sabre… mais si ! Je n’avais pas, ne serait-ce une goutte, de ces compétences là.

Alors que le coup partait vers la gauche, je me décalais au dernier moment, vers la droite, en penchant mon torse le plus possible vers le bas afin d’éviter une quelconque déconvenue dans un changement de trajectoire de dernière minute.

[Hanzo] *J’avais donc bien raison !
En plus d’utiliser le Taijutsu, il est capable de manier les armes. Ca ne va pas être évident de se sortir de ce bourbier. Là où des membres sont dressés, d’autres sont élevés en guise de rempart mais quand une arme est brandie, il est préférable d’éviter mais bon… les esquives, à la longue, ça ne paie plus trop.*


Le Chuunin tomba sur le sable chaud, à plat ventre puis pivota sur lui-même, engageant une manœuvre de balayage tout en se relevant.
Si j’avais eu un quelconque projectile, j’aurais pu éviter le coup en un bond en arrière, tout en lançant un Shuriken par exemple.
Lancé dans sa manœuvre, il n’aurait peut être pas pu éviter le lancer mais bon, dans l’état actuel des choses, je me contentais d’un bond en arrière pour atterrir, un genou au sol et une main en appui sur le sable.

[Hanzo] *Sans mes pupilles, je n’aurais pas donné cher de ma personne… Puis notre entrainement me permet de les exercer dans des situations quasi réelles. Ainsi, je pourrais de mieux en mieux les utiliser.*

Sakray n’en avait pourtant pas terminé.
Ce n’était que les prémices que ce qui m’attendait. Je le pressentais… C’était un peu trop facile, il voulait me tester et voir ce dont j’étais capable.

[Hanzo] *Il va passer la vitesse supérieure… petit à petit et voir jusqu’où je peux aller.*

Je me relevais doucement, sans lâcher du regard mon camarade d’entrainement, prenant enfin une position défensive, prêt à essuyer un nouvel assaut.

[Hanzo] « Je suis prêt pour la suite. »

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Jeu 7 Aoû - 16:50

Jusque maintenant, il avait réussi à tout éviter, enfin, il en avait encaissé la plupart, ce qui, il fallait l'avouer était plutôt pas mal. Avoir une armure principalement constitué de métal ajoutait à sa puissance un petit plus non-négligeable, et Hanzo en avait fait la douloureuse expérience. Il avait activé son Sharingan, ce qui lui permettait de prévoir quelque temps à l'avance les coups qu'il allait recevoir. Et même avec ça, c'était très brouillon, et le Chunnin n'y allait pas à fond.
La surprise et la douleur se lisaient sur le visage du jeune Uchiha, mais il tenait bon pour le moment. Après un tel traitement, la moindre douleur lui serait anodine. Sakray se fichait un peu de la façon dont il se protégeait des coups, mais il lui semblait avoir vu quelque chose changer sur le visage d'Hanzo, mais quoi, il ne savait pas, le sable lui avait caché la vue.


[Sakray]*Mmm, disposerais-t-il d'une quelconque capacité spéciale ? En tout cas, il faut reconnaître qu'il se débrouille plutôt bien pour un praticien du Ninjutsu, et donc pas forcément entraîné pour le combat comme je l'ai été.*

D'un agile bond, Hanzo évita la tentative de Sakray pour le jeter au sol. Ils se relevèrent lentement tous les deux, se regardant en chien de faïence. Le Kiréen pris une posture défensive, cette fois il ne se laisserait pas avoir par une autre Tempête de Suna. Cela tombait bien, son coéquipier ayant déjà réfléchi à un autre enchaînement ni trop basique, ni trop complexe. Comme s'il passait à la vitesse supérieure, et des vitesses, il y en avait beaucoup. Ils allaient faire cela progressivement, cela serait mieux.

[Hanzo]"Je suis prêt pour la suite."

[Sakray]"Parfait, cela tombe bien car je comptais passer au niveau au-dessus. Mais une fois encore, le début sera une surprise. On va commencer par un enchaînement à l'épée, c'est le mieux à faire. Je me bat nettement mieux à mains nues qu'à l'arme blanche. Mais cela reste un trompe-l'œil très efficace.
Tu es prêt ?"


Il ne lui laissa même pas le temps de répondre que tout le sable utilisé lors de la Tempête de Suna commença à s'accumuler juste en face d'Hanzo pour créer un bloc compact. D'ailleurs masquait la vue, et le moindre mouvement de Sakray ne serait pas repéré par son camarade "de jeu". Il était en train d'utiliser le Nuage Mortel de Suna pour délivrer un enchaînement de coups de poings, avant de l'enchaîner au sabre. Il comptait le frapper du plat de la lame, mais ça, Hanzo n'est pas sensé le savoir, car cela apportera un plus très intéressant à cette activité.

[Sakray]*C'est parti.*

Il couru et sauta en avant, retombant sur ses mains et exécutant une lente roulade avant, afin de frapper le tas de sable avec ses pieds en poussant sur ses jambes. Cette technique lui avait permis la première fois de toucher deux clones, un par pieds. Il ne l'avait pas encore poussée pour toucher plus de cible, mais il comptait le faire.
Il sentit une légère mais inhabituelle résistance lorsqu'il brisa le bloc de sable, et cela se ressentit sur sa vitesse de frappe. Que s'était-il passé ? Hanzo avait-il utilisé un jutsu pour ralentir Sakray ? Il en aurait le cœur net, mais pour l'heure, il fallait passer à la suite. Utilisant l'élan de son coup pour se remettre sur pieds, il se tourna vers son coéquipier, qui avait réussi à esquiver l'attaque, et entama une sorte de danse meurtrière, frappant au sabre de différentes façon : coup descendant, immédiatement après ascendant, estoc, feinte, le choix était divers, mais il ne faisait jamais les mêmes deux fois de suite, afin de déstabiliser pour qu'il ne s'habitue pas à un rythme précis.


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Jeu 7 Aoû - 21:22

La première vague fut essuyée avec succès mais non sans difficultés et j’en faisais la cruelle expérience. Le Chuunin était rapide, très rapide… Heureusement que dans son sang, coulait des pouvoirs particuliers, lui offrant le don de vision si particulière, qui lui permit d’anticiper les moindres faits et gestes de son adversaire.

Jusqu’à présent, il ne s’agissait que de coups de poings et pieds, comme n’importe quel en Taijutsu mais il affirmait qu’il allait passer au sabre désormais, certes moins efficace que les armes naturelles du corps mais j’imaginais, plus dévastatrices.
Il ne s’agissait pas de parer des coups à l’arme blanche… Il fallait les éviter… Pas question d’hésiter ou de tergiverser sur comment engager la chose.

[Hanzo] *L’arme blanche… ? Euh… Bon, il n’ira pas à fond, je l’espère parce qu’on n’a pas droit à l’erreur là. Je n’ai pas envie de me faire taillader ou perdre un bras.*

Cet entraînement s’avérait très instructif… du moins, il était très bon pour travailler l’agilité et les réflexes… choses dont je n’ai pas l’habitude de travailler en temps normal.
Sakray était un Ninja impressionnant de part ses particularités… En tant qu’adepte du Taijutsu, le maniement du sabre devait lui procurer certains avantages et j’étais plutôt satisfait de m’entraîner à ses côtés.

[Hanzo] « A l’arme blanche ? Parfait… »

J’avançais cela mais je n’étais pas très sûr de moi, il n’était pas question de perdre la face, pas question… J’avais souhaité m’entraîner avec lui, ce n’était pas pour me dégonfler au moindre problème. Et puis, mes yeux me permettront quand même d’anticiper et donc, adapter l’esquive adéquate… Il fallait que je garde confiance en moi et mes capacités.
Si j’y parvenais, je passerais cette nouvelle étape et nous pourrions passer à autre chose.

J’étais fin prêt, préparé à affronter ce qui allait m’arriver.
Me pousser jusque mes derniers retranchements, voilà ce dont je recherchais. Le dépassement de soi, et repousser ses propres limites.
M’entraîner avec un maître en Taijutsu et qui plus est, Chuunin de surcroît, quelle occasion rêvée de me familiariser avec leurs techniques et leurs façons de combattre.
De cette façon, je serai mieux préparé à affronter n’importe quel maître en Taijutsu.

Muscles contractés et prêts à réagir à la moindre attaque, j’affichais un regard déterminé… Qu’allait-il donc me réserver maintenant… mis à part le fait qu’il allait frapper à l’épée, je me demandais bien ce dont il pouvait me réserver.

Tel l’éclair, le Chuunin souleva d’immense quantité de sable, comme précédemment.
Il souhaitait m’aveugler et exploiter cet avantage qu’il avait sur moi… Il devait certainement être aussi à l’aise au milieu d’un nuage de sable, qu’un Ninja de Kiri, au beau milieu de lui.
Et c’était tout à fait normal qu’il utilise ce stratagème pour faire pencher la balance en sa faveur mais il avait omit un point important.
Il avait déjà utilisé cette technique contre moi. Maintenant, je pouvais y faire face et trouver une solution à ce problème… neutraliser ce nuage afin que l’on se batte sur un même pied d’égalité mais je préférais attendre le dernier moment et lui faire la surprise.

[Hanzo] *Une fois le nuage à ma hauteur… une fois que je suis en plein dedans, j’utilise ma création d’eau afin d’alourdir les particules de sables afin qu’elles retombent aussi rapidement que possible. Ainsi, je n’aurais pas à subir les désagrément de ce nuage trop longtemps.*

J’attendais patiemment de tomber dans le piège, mais c’était pour mieux feinter.
Il arriva rapidement à ma hauteur, m’entourant de toutes parts, comme si j’étais enfermé dans un dôme… Le nuage était manipulé par le Chakra, j’en aurais mis ma main à couper.

Comme était-il possible de soulever de pareilles quantités et les déplacer en un point précis sans qu’il y ait utilisation de Chakra, ce ne pouvait être possible.

[Hanzo] *Ils sont comme les Ninja de Kiri… Sauf qu’ils manipulent le sable…*

J’enchaînais alors, au beau milieu de ce tumulte de particules, les signes incantatoires de la création d’eau. J’inspirais une grande bouffée d’air, prenant soin de ne pas y laisser s’engouffrer du sable, c’était là, la principale difficulté de ce plan.
Mais avec un peu de méthode, j’y parvenais…
Maintenant que mes poumons étaient saturés en air, je scellais les signes pour enfin libérer tout ce Chakra, qui au contact de l’air, devint eau… Eau que j’expulsais tout autour de moi, du mieux que possible, afin que le maximum de sable soit gorgée d’eau… tombant en petits blocs éparses et ainsi me permettre d’y voir un peu plus clair là dedans.

Je soufflais, à pleins poumons, tout le Chakra que j’avais emmagasiné en moi, jetant des quantités d’eau, non négligeable… Une fois terminée, le sable se faisait moins léger, je commençais à y voir un peu mieux, tout comme respirer sans avoir à constamment me protéger la bouche et les yeux.
Ca avait marché ! J’attendais la suite, mes pupilles activées et sur le qui vive.

Il vit alors arriver deux jambes, les jambes de Sakray… droit dans sa direction.
Ses pupilles lui permirent d’anticiper le mouvement et répondre de la meilleure manière possible.
Je me baissais alors que le mouvement d’attaque était ralenti par la lourdeur du sable… Ca avait marché. Maintenant que le sable était imprégné d’eau, les coups de Sakray se faisaient plus lent, mais cela ne durerait pas éternellement.
Je me devais de m’adapter au style de combat du Chuunin, le plus vite possible, si je voulais avoir la moindre chance de sortir de cette tourmente, en bon état.

[Hanzo] *Ce n’est que le début, ne te déconcentre pas Hanzo… Il va revenir de plus belle, reste sur tes gardes !*

Je l’avais vu traverser le nuage de sable, à toute vitesse, pieds en avant. Je ne l’avais pas lâché du regard, espérant mieux pouvoir être préparé à la suite, en voyant à quel endroit il avait attiré mais le nuage ne s’était pas encore dissipé pour autant.
Je devais donc me fier à mon intuition et surtout mes pupilles.

Pour le moment, ces dernières ne me permettaient pas encore d’y voir plus clair mais ça ne saurait attendre. Pendant ce temps là, je restais sur mes gardes, guettant la moindre attaque à venir.
Mais une telle assurance de la part du Chuunin, cachait certainement quelque chose, il n’était pas impressionné le moins du monde que jusque là, j’étais parvenu à esquiver ses attaques.
Il fallait faire preuve d’une extrême prudence…

Quelque chose sortit du sable, une forme métallique et grisâtre… Mes pupilles m’alertèrent, découvrant qu’il s’agissait de rien d’autre qu’une lame.
Elle venait de ma droite et partait de haut en bas, immédiatement, je fis un léger pas en arrière, évidant de justesse le coup de peu.
Il fallait jouer serré. La moindre tentative qui faisait mouche, et je me faisais taillader comme un vulgaire bout de viande.
J’avais suivi le coup du regard, me positionnant immédiatement où le coup s’était réfugié. Sakray était là… forcément !

J’attendais que la prochaine attaque vienne mais elle tardait à faire son apparition.
A quoi donc pouvait-il réfléchir ?
Se mettait-il à douter quand à mes capacités d’anticipation ?
Encore ces interrogations qui venaient assaillir mon esprit. Bon sang, étais-je donc si peu sûr de moi et de mes capacités ?
Je les effaçais tant bien que mal à secouant ma tête. Je ne devais pas douter, pas dans cette situation, cela me pourrait être fatal.

Elle vint finalement de derrière !
Il s’était donc déplacé sans que je puisse l’entendre ou ressentir sa présence. Incroyable ! Ils égalaient nos capacités aqueuses.
Je réagissais trop tard, malgré ma tentative de roulade sur la gauche, le mouvement avait été enclenché trop tard, je me protégeais tant bien que mal, dressant mes avant bras en guise de protection… une réaction purement mûri du désespoir.
Comment pouvais-je me défendre d’un coup d’épée avec mes bras. Insensé, j’allais avoir les bras sectionnés ! Il allait donc oser me pourfendre ?

[Hanzo] *Merde ! J’aurais dû savoir qu’il utiliserait le sable pour attaquer de toute part !*

Vint alors l’impact !

[Hanzo] *Mes braaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas !!!*

Et la lame continue son geste, m’emportant avec elle pour ensuite me faire traîner, dos au sol sur plusieurs mètres.
Que s’était-il donc passé ? Mais mes avants bras me faisaient horriblement mal. Je tirais immédiatement mes manches pour y voir deux gros hématomes. Il ne m’avait donc pas frappé avec le tranchant de la lame. Au contraire, il l’avait fait avec le plat de l’épée, cela expliquant ces deux énormes bleus
J’agitais vivement mes bras, espérant y dégager cette douleur de mon corps mais rien n’y fit.
Ce n’était pas le moment de m’apitoyer sur mon sort. L’entraînement n’était pas terminé et Sakray avait prit l’initiative de ne pas porter des coups mortels, m’offrant la possibilité de réfléchir sur mes erreurs.
Je me remis rapidement sur pied, guettant tout autour de moi, ce sable qui commençait à retomber.
Il ne fallait pas que je me focalise sur une zone, mais plutôt sur sa globalité. Le moindre coup d’œil, qu’il soit découvert au dernier moment, valait bien que se faire surprendre.

J’attendais donc la prochaine attaque. Je restais très concentré, en effet, le Chuunin avait pour habitude de se déplacer derrière le sable pour mieux porter son attaque mais j’avais les yeux grands ouverts, je ne me laisserais pas avoir une seconde fois

Mais elle vint plus vite que prévue et je ne m’y attendais pas.
Il avait changé le rythme de ses assauts pour me déstabiliser et ainsi, m’empêcher d’anticiper quoi que ce soit. Très malin de sa part. !
Mais le fait d’avoir scruté, tel un charognard, chacun des espaces possibles, j’avais remarqué une forme étrange, comme une ombre derrière le sable, alors que j’avais survolé cette zone.
Juste assez pour me mettre en alerte et avoir la possibilité d’engager un mouvement d’esquive, et c’est ce que je fis.
La lame fondit d’estoc, droit dans ma direction. Je me baissais immédiatement, faisant le pont avec mon corps, dos à l’intérieur.

[Hanzo] *Ouf, c’est passé de peu !*

Je me redressais immédiatement mais c’est à ce moment là que le plat de l’épée vint s’écraser sur mes omoplates, me faisant basculer vers l’avant.
J’essayais de me reprendre et regagner l’équilibre mais l’épée revint de plus belle et il fallut que je me laisse m’écraser contre le sable, pour trouver une échappatoire.

Mais l’assaut ne s’arrêtait pas là ! L’épée revint et il me fallut me rouler sur le sable pour m’éloigner et espérer avoir un répit.
J’étais aux aguets, à 100%. La concentration à son paroxysme, personne ne pouvait me sortir de cette transe… Je l’attendais, qu’elle vienne maintenant ou après, j’allais réagir instantanément.
Mais le rythme se ralentissait. Il se moquait de moi, mais ce n’était pas pour autant que j’allais baisser ma garde. C’était la seule et unique fois que je tomberais sur ce piège, pas question de me faire berner.
L’attaque ne vint pas de côté, pas derrière mais bel et bien, face à moi.
Le coup fut diagonal, vers le bas, à droite mais j’avais vu, j’avais lu, j’avais pressenti le mouvement et immédiatement, je fis basculer mon corps légèrement en arrière et vers la gauche, ne lâchant pas du regard la lame, qui lâchait ma tunique.
C’était l’objet de toutes mes attentions, j’étais connecté à elle, devinant le moindre de ses mouvements et malgré la répétition des assauts, je me mis à les esquiver comme un sauvage.

Mais les coups furent plus rapide maintenant que le sable se dégageait d’entre nous deux, faisant de ces derniers, de véritable coup de fusil qui m’étaient de plus en plus difficile d’esquiver.
A chaque fois, je sentais le métal léchait ma peau, ce contact glacial qui vous remonte par la nuque, celui qui vous fait rendre compte que la vie ne tient qu’à un misérable fil… si fragile et pourtant, si important pour sa survie.

Quelque chose me connectait à la lame et plus jamais, elle ne parvint à m’atteindre jusqu’à ce que le nuage de sable s’effaça, laissant apparaître un Sakray immobile, droit devant moi, lame à la main.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Ven 8 Aoû - 19:13

Le nuage de sable commençait à s'effacer, et c'est le moment que Sakray choisit afin de marquer une petite pause et laisser à Hanzo le temps de se relevr. Il avait encaissé quelques coups de sabre -d'ailleurs, ses avant-bras allaient s'en souvenir- et en avait esquivé d'autres, ce qui était déjà pas mal. Le Sunéen trouvait que ce jeune garçon avait un fort potentiel encore inexploité, et qu'avec du temps et un rude entraînement, il deviendrait fort, très fort, il en était convaincu.
Hanzo se releva tant bien que mal en s'appuyant sur ses bras encore douloureux, mais il fit finalement face à son "adversaire". La douleur pouvait se lire sur son visage, mais la détermination était également au rendez-vous, ce qui était parfait, au moins, cela voulait dire qu'il en voulait, et qu'il n'était pas encore out.


[Sakray]"Parfait.
Maintenant, voilà ce que je te propose. Je vais en plus des coups de sabre, te frapper à mains nues, histoire de mélanger un peu. Bien entendu, le rythme et la cadence seront désordonnés, il ne faudrait pas que tu t'habitues, sinon en situation réelle tu te feras avoir. Si je vois que tu t'en tires pas trop mal, j'augmenterais la vitesse, et ainsi tu seras capable de repousser tes limites."


Il n'y avait de toute façon pas d'autre moyen de parvenir à cela. Pour finir cette étape, Sakray avait l'intention de l'envoyer à l'eau afin de voir comment il se débrouillait dans son élément, alors que lui ne pourrait sûrement pas avoir recours au sable. C'était un bon compromis, de plus cela lui ferait un bon entraînement, car il devra lutter contre la résistance de l'eau, cela devrait lui permettre d'accroitre sa force et sa rapidité.
Pour commencer, il se dit qu'un enchaînement à très haute vitesse mais très court serait une bonne idée. Histoire d'impressionner le jeune Hanzo, il fit briller un instant la lueur rouge de ses yeux, et l'instant suivant il se retrouva face à lui, lui faisant à nouveau une balayette de la jambe droite, et réenchainant en le frappant dans le dos de sa jambe gauche, l'envoyant en l'air, et le rabattant immédiatement après d'un coup de sabre dans le ventre. Avec un peu de chance, il vomira son déjeuner, puisqu'il était tendu en arrière lorsqu'il fut frappé au ventre.
Sakray attendit qu'il se releva avant de recommencer un enchaînement cette fois moins rapide, mais tout de même assez recherché. Cependant histoire de se modérer un peu, il utilisait le sabre de sa main gantée et frappait de sa main nue, il ne fallait pas abimer Hanzo plus qu'il ne l'était. Il commença en tournant sur lui-même pour donner un coup de coude au visage de sa cible, il se tourna à nouveau mais dans le sens inverse que précédemment et fit faire un arc assez large à son épée que si Hanzo recevait, il aurait le cou dans un sacré état, et il termina d'un direct du gauche tout en continuant sa rotation. Il enchaîna directement après d'un front-kick et d'un coup descendant, droit, avec son sabre, et exécuta un salto-avant dans la continuité de son mouvement afin de frapper le Kiréen avec ses pieds, mais il laissa également son sabre dépasser, donc Hanzo devait à la fois esquiver les pieds ET le sabre, ce qui n'était pas chose aisée. Une fois retombé sur ses pieds, il prit directement de l'élan à l'aide d'une forte impulsion, et sa "victime" dût encaisser une violente charge de l'épaule, avant de subir une pluie de coups d'épée.


[Sakray]*Il a l'air de se débrouiller, on va pouvoir passer à la suite.*


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Sam 9 Aoû - 2:28

A la grande surprise d'Hanzo, Sakray s'arrêta et le regarda fixement. Que préparait-il ? Il se mit à sourire, soufflant un peu, puis il posa la pointe de son épée au sol, sur son ombre. Celle-ci absorba Tartanos entièrement, sous les yeux ébahis du Kiréen. Il le remarqua, et contre toute attente il sembla le rassurer.

[Sakray]"Ne t'en fais, elle ne te mangera pas. C'est juste histoire que mon épée puisse se reposer, hun-hun.
Bien. Tu sembles te débrouiller pour éviter les coups de sabre, on recommencera une autre fois. Maintenant, on va passer aux choses sérieuses. C'est-à-dire que je ne vais te frapper qu'à mains nues, donc je serais dans mon élément cette fois. J'utiliserais un art que je maîtrise presque parfaitement, donc cette fois, tu vas devoir y aller à fond, car moi, c'est ce que je vais faire. D'ailleurs, je vais me débarasser de cette armure pour l'instant."


Et il commença à retirer son armure faite de métal et d'os, en revanche il garda son casque. Cette fois la musculature du haut de son corps apparu pour la première fois intégralement. Il était battit comme un roc, une vraie armoire à glace, que du muscle et pas de graisse. Mais attention, il n'était pas non plus musclé à un point où cela serait plus que moche, cela restait très esthétique, malgré un volume musculaire important. Il fit quelques étirements, récupéra son souffle avant d'attaquer la partie qui serait sûrement la plus difficile pour Hanzo. Il s'approcha de lui et annonça les nouvelles règles du jeu.

[Sakray]"Bien, cette fois, je vais te frapper à mains nues, et à ma vitesse maximale. Je vais bien évidemment essayer d'aller plus vite encore, il faut bien que je m'améliore moi aussi, n'est-ce pas ?
Bien évidemment, le rythme sera désordonné, mais je doute que tu arrives à t'en rendre compte. Si c'est le cas, c'est que tu as de sacrées prédispositions au Taijutsu. Je n'hésiterais également pas à employer des techniques ou me servir de mes pieds, qui comme tu peux le constater ont encore leur armure. Et je te réserves une petite surprise qui devrait t'avantager et me créer quelques problèmes que j'essayerais de surmonter. Bien, allons-y."


Et sans attendre, il plaça un coup de poing dans le ventre d'Hanzo, qui le plia en deux, puis un coup de genou au même endroit, ainsi qu'un coup de coude dans le dos pour le jeter à terre. Il se baissa et plaça son bras droit sous le cou du Kiréen, et il le releva violemment avant de lui écraser le dos contre son genou droit, ayant posé le gauche au sol. Il se releva en entraînant son "camarade" avec lui, et commença à le couvrir d'un déluge de coups de poings aussi divers les uns que les autres. D'abord un coup de la paume de la main dans le torse, pour lui couper la respiration, puis il lui donna un coup de coude en plein visage, avant de se placer à côté de lui, et lui couper à nouveau la respiration d'un atémi de la main droite bien placé. Dans la continuité du mouvement, il lui fit un violent coup de la corde à linge, et durant la chute d'Hanzo, il le releva aussitôt d'un coup de pied dans le dos, et se plaça dans celui-ci afin de lui faire un drop kick entre les omoplates.
Il attendit de voir son "coéquipier" se relever avant de se jeter sur lui, de lui mettre un coup de pied sauté du gauche, pivoter sur lui-même dans le sens des aiguilles d'une montre, le frapper à nouveau du pied droit, toujours dans le même saut, puis de le re-frapper du gauche avant d'atterir. A peine il eut touché le sol qu'il s'élança et mis deux direct du droit puis du gauche dans le torse d'Hanzo, lui donner un petit front kick du gauche, afin de lui permettre de prendre de l'élan pour lui donner un autre front kick, du droit cette fois, nettement plus violent qui expédia le Kiréen dans l'eau, son élément de prédilection.


[Sakray]*Il a quand même atterri loin...enfin, nous verrons bien. Attendons de voir s'il va réussir à se stabiliser, le contraire m'étonnerais quand même énormément, pour un Kiréen nager est plus basique que d'apprendre à lire.*


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 10 Aoû - 14:56

Mixer les attaques à l’arme blanche et celles conventionnelles du Taijutsu, voilà ce dont Sakray allait me réserver. Jusqu’à présent, les coups de sabra avaient été étudiés, analysés puis esquivés, non sans mal… mais là, il était désormais question de faire face à un adversaire frappant de part son art, celui du Taijutsu, et cela en serait tout autre.
L’hésitation s’empara de moi un bref instant, me demandant si j’allais être à la hauteur.
Non pas que j’allais me défiler mais je me demandais si cette fois ci, mes pupilles me seraient d’une grande aide.
Les coups d’épées sont plus lents à cause du poids de la lame. Ils sont aussi plus prévisibles de part la trajectoire qu’ils engagent et mes pupilles me permettaient d’analyser de fond en comble, chacun des mouvements de cette épée.

[Hanzo] *Il va falloir rester sur ses gardes… Je me doute bien que ça va aller vite et fort surtout après ma prestation, il sait de quoi je suis capable maintenant. Il n’y a plus de place à la surprise. S’il y va à fond, je vais être certainement débordé mais je ne m’avouerais certainement pas vaincu. »

Mais il ne me laissa pas le temps de me préparer convenablement à ce qui allait m’arriver.
En une fraction de seconde, le Sunéen était en face de moi… Mes pupilles l’avaient juste entrevu du coin de l’œil.

[Hanzo] *Ce n’est plus suffisant ! Il va falloir gérer autrement !*

Surpris par cette apparition soudaine, je me contractais immédiatement, anticipant une attaque de face mais mes calculs s’avérèrent faux ! Sakray utilisa sa jambe, s’acroupissant et dessinant un léger arc de cercle avec sa jambe.
C’était une tentative de balayage !
Malgré toute la vitesse du monde, je fus pris de court, ne pouvant dresser la moindre défense possible. Le choc fut douloureux, mon tibia rencontrant sa jambe, protégée par des jambières métalliques.
Je grimaçais de douleur, mais il était hors de question de perdre la face. J’étais avant tout un maître en Ninjutsu et il était évident que le Taijutsu n’était pas mon fort, il était seulement question d’aiguiser légèrement cet art là, afin que je ne fasse pas pâle figure si je venais à affronter au corps à corps, un adversaire.

Je parvenais à garder l’équilibre non sans mal mais le Sunéen n’était plus dans mon champ de vision. Où était-il ?

[Hanzo] *Derrière moi !*

Je me retournais immédiatement pour faire face.
Comment pouvais-je être si stupide ? Pourquoi étais-je si surpris s’il n’était plus en face de moi ? Un Ninja se devait d’avoir un esprit analytique et méthodique. Si mon adversaire n’est plus face à moi, je me dois de vérifier chaque possibilité, sans perdre mon calme… mais là, je n’y étais pas parvenu.
Je me sentais débordé… Voilà donc à quoi pouvait ressembler un combat de Taijutsu ? J’en étais à des années lumières.
Il avait profité du mouvement engagé par sa manœuvre de balayement pour prendre appui avec cette même jambe, et ainsi de déplacer derrière moi.
Le mouvement me paraissait complexe mais ce ne devait être qu’une formalité pour un personnage comme lui.
Je vis son pied foncer droit vers moi, trop rapide ! Je n’avais pas le temps de me retourner mais seulement d’entrevoir ce qui allait m’arriver.

Sa jambe gauche vint percuter le bas de mon dos, me soulevant par la même occasion, suite à la violence du choc. Encore un coup de savate en armure, mais cette fois, dans le dos.
Il fallait que je tienne bon, ce n’était que le début de ce qui m’attendait.
Je me devais de trouver une solution, sinon je ne donnerais pas cher de ma peau et malgré la douleur, je gardais mes pupilles grandes ouvertes, guettant la moindre attaque à venir.
Je jetais un bref regard en dessous de moi et vis Sakray armer un coup de sabre. Sûrement du plat de la lame comme il l’avait fait depuis le début.

[Hanzo] *Il faut que je m’en sorte ! Je ne vais pas le laisser faire mumuse avec moi tout l’entraînement.*

Malgré la vitesse du coup, je vis fondre la lame droit vers moi.
Celle-ci allait s’écraser sur mon bas ventre mais dans les airs, je ne pouvais engager une quelconque tentative d’esquive. La seule échappatoire résidait dans une protection de fortune pour encaisser le choc.
Je dressais donc mes bras, croisés, en guise de rempart… de fortune, vu ce dont il allait m’arriver. Le métal rencontrait la chair et les os… L’impact me projeta immédiatement sur le sable, me coupant la respiration.
Mes deux hématomes ne firent d’empirer vu que j’étais déjà été amené à me défendre contre ce genre d’attaque précédemment.

[Hanzo] *Merde… Il ne fait pas bon de se protéger d’un coup de lame comme celui-ci. Même si ce n’est que le plat, le mieux à faire est d’esquiver… Quand je le peux. Putain, il va trop vite !*

Je me relevais immédiatement, malgré la douleur. Dieu sait ce qui allait m’arriver si je me contentais d’être étalé sur le sable comme une larve.
Mes sens en alerte, je me relevais, en pivotant sur moi-même, espérant faire face à n’importe quelle attaque, d’où qu’elle vienne… mais rien ne vint.
Pire, Sakray me regardait tranquillement…

[Hanzo] *Il se moque de moi ! Je ne vais pas me laisser intimider.*

A peine eu-je le temps de me remettre en position que le Sunéen repartir à l’assaut.
Le rythme devenait difficile supportable, même pour mes pupilles qui semblaient désarmées devant ce déluge d’attaques.
Je prenais conscience que mes yeux avaient atteint leurs limites mais je ne pouvais m’y faire, il fallait que je puise au plus profond de moi-même, cette force qui me permettrait de me dépasser, franchir les limites inhérentes à mon état actuel et les repousser.
Je ne pouvais buter si tôt, je ne pouvais le croire et j’employais toutes mes forces à user de mes pupilles pour aller au-delà de ce que je pouvais être capable !

Je vis le corps de Sakray pivoter. La manœuvre était un coup de coude, je le vis arriver, une fraction de seconde plus tôt, juste le temps nécessaire pour me protéger tant bien que mal, devant la violence du coup qui me fit tituber sur la gauche.
Un autre coup revint, sans que je ne puisse le voir, frappant violemment mon bras gauche, puis m’envoyant vers la droite.
J’étais tel un pantin entre ses mains… C’était un coup dur, un coup dur pour le moral et ma fierté. Mais il fallait maintenir la tête au dessus de l’eau, coûte que coûte !

Sortant ma tête légèrement d’entre les bras, je vis fondre le sabre droite vers moi. Il n’était pas bon de se trouver dans son chemin. Mes bras avaient déjà été mis à mal suite à deux assauts paré, il n’était pas envisageable d’en encaisser un troisième.

Je me baissais immédiatement avant l’arrivée de cette lame, me sauvant la mise, mais pour combien de temps ? Je ne pouvais le dire.
Un moment de répit ? Possible, mais à peine me remise-je sur pied que Sakray continua sur sa lancée, le bras gauche fondant tel un Kunai, vers moi.

[Hanzo] *Mais il ne s’arrêtera jamais ?*

Les bras en seule guise de défense, j’encaissais encore une fois le coup, reculant de quelques pas en arrière suite à la violence de l’impact.
C’était donc ça maîtriser l’art du Taijutsu ? Enchaîner de pareils assauts sans fléchir, sans se fatiguer… Cet art regroupait des adeptes redoutables.

[Hanzo] *En plus de parer, il parvient à me faire reculer… avec tant d’aisance ? Mais que se serait-il passé si j’avais pris son poing en pleine gueule ? J’aurais été défiguré ?*

Je me croyais sorti d’affaire mais ce n’était sans compter la détermination du Sunéen qui reprit avec un coup de pied frontal. Je venais à peine de me remettre de ce coup de poing, qu’il reprenait de plus belle. Il voulait me réduire en charpie ?
Je m’étais relâché, décontractant mes muscles et dissipant la fumée qu’embrumait mon esprit que je devais encore essuyer une attaque. Instinctivement, je redressais mes bras.
Je ne pouvais prévoir une quelconque parade.
Le mouvement était anticipé mais le temps de latence entre mon analyse et l’arrivée du coup, était trop rapide. Impossible de prévoir la moindre tentative d’esquive, la seule issue résidait dans une manœuvre défensive… rien de plus.
Je ne parvenais toujours pas à repousser les limites de mes pupilles… Je n’en étais pour le moment pas capable.
Le pied vint rejoindre mes bras, l’impact me fit reculer de nouveau de quelques centimètres alors que mes pieds étaient toujours ancrés dans le sable.
Un tel déploiement de puissance m’avait convaincu de ne pas me faire un ennemi en la personne de Sakray. Il était préférable qu’il soit de son côté, ou du moins neutre, qu’être du côté opposé.
Cette séquence de l’entraînement avait vu mes capacités de me sortir d’une pareille situation, nulle. Je n’avais fais que reculer, ne parvenant pas à m’extirper de cette tornade.

Mon corps me faisait horriblement souffrir, je ne pouvais plus tenir un rythme pareil. Je me devais de trouver une solution sinon c’en était fini de l’entraînement.
Ce n’était que le début, ce serait un cruel déshonneur que de devoir tout stopper pour la simple et bonne raison que j’étais complètement dépassé par les évènements.
Je laissais tomber mes bras, qui me semblaient peser des tonnes… Le reste du corps fut tiré, suivant la chute, posant mes genoux à terre. J’étais épuisé mais le Sunéen n’en avait que faire. Son sabre venait s’écraser sur moi alors que j’étais au sol, sans défense.
Il comptait m’enfoncer six pieds sous terre ou quoi ?
Je me faisais rouler en arrière. Reculer semblait être la seule solution pour moi. Mais combien de temps allais-je reculer ? Jusqu’à ce qu’il me piège ?
J’entendis le sabre s’enfoncer dans le sable puis ressortir, laissant couler le sable qui s’était déposé sur son autre face.
Des bruits de pas arrivèrent jusqu’à moi… son rythme s’accélérant de plus en plus. Je levais tout à coup la tête, je voyais Sakray arriver à ma hauteur en exécutant une acrobatie difficilement croyable avec une telle armure… Mais je le vis arriver, en chair et en os, droit sur moi, pieds en avant et sabra étrangement traînant légèrement incliné vers le bas.
Je n’avais pas assez d’appuis pour me projeter sur le côté. Toutes les fenêtres se fermaient, devant mes yeux, unes à unes mais droit devant moi, vint la solution.

Alors que la silhouette du Sunéen plongeait vers moi, s’enfonçant dans le sable en soulevant d’énormes quantités de sable, je plongeais droit devant moi, au ras le sable, en me traînant dedans pour éviter ce qui aurait pu sceller mon sort.

[Hanzo] *Ouf ! C’était moins une. Je ne parviens plus à garder l’esprit éveillé. Je suis poussé à bout.
Le Taijutsu est vraiment quelque chose avec lequel il m’est difficile de réagir. Tout va beaucoup trop vite pour moi.
Ca ne va pas durer éternellement quand même ?


Alors que je me relevais, lentement, espérant que tout cela cesse, une vague silhouette arriva à ma hauteur, me percutant violemment le dos.
J’avais été incapable de voir ce qui venait de m’arriver. Mes pupilles faiblissaient-elles ?
A peine avais-je eu le temps de souffler, que l’assaut reprenait de plus belle. Ca ne pouvait qu’être Sakray ! Allais-je être enfin en paix ?!
Je m’écrasais alors lourdement sur le sable, tête la première, comme un misérable, un faible.

La panique commençait à s’emparer de moi. C’en était trop, je n’avais rien fais, pas pu esquiver le moindre coup ou le parer correctement. Pas la moindre possibilité de contre attaque ou inverser la tendance.
Je me remettais lentement à genou, exténué. Mon souffle était rapide et irrégulier, le visage crispé, je prenais sur moi-même et me relevait lentement.
Un genou à terre, coude appuyé sur l’autre, je tentais tant bien que mal de me ré oxygéner correctement et reprendre mes esprits.
Je tournais légèrement la tête pour voir ce qui allait encore m’arriver. Je m’en persuadais, telle une malédiction planant au dessus de ma tête.
Je le vis, arrivant à toute vitesse, brandissant sa lame droit dans ma direction, faisant pleuvoir une pluie de coups. Il fallait que je me sorte de toute cela.
Chaque coup était visualisé, avec la clarté du cristal… ce qui n’était pas le cas de ses coups de poings et pieds. Je pouvais engager mes manœuvres d’esquives, profitant de ce bref instant de répit pour me remettre sur les bons rails.
Le premier coup fut d’estoc, que j’esquivais en pivotant mon corps sur le côté, tout en restant en parfait équilibre, les yeux rivés sur la lame qui ne pouvait plus me trahir.
Le second fut enchaîné, balayant sur la droite, tout ce qui se trouvait devant lui, il n’était pas envisageable de se déplacer sur le côté gauche, car j’avais esquivé le premier coup en pivotant sur la droite. La seule possibilité… me baisser sans pour autant perdre de vue ce qui se passait.
Le troisième coup vint s’écraser sur ma tête, c’est ce dont mes yeux m’affichèrent un bref instant, tel un instant de divination, voyant au travers des voiles de l’avenir.

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 10 Aoû - 14:56

J’effectuais alors une roulade en arrière, me repositionnant sur mes appuis, visage relevé directement vers Sakray, les poings ancrés dans le sol.
La seconde séquence de son enchaînement commença par un coup de taille en diagonale gauche, vers le bas, deux pas de côté vers ma gauche, je me tirais de traquenard mais pas pour très longtemps, cela reprit par un coup de taille horizontal rasant le sol. Un léger saut fut nécessaire pour esquiver mais soudain, la lame disparut de ma vision.
Où était-il donc passé ?
Je levais immédiatement la tête droit vers moi, voyant Sakray écraser la garde de son sabre contre mon torse. La douleur fut abominable, ma main se posant sur le point d’impact.
Je reculais suite à cela, devant la puissance du Chuunin.
Sa fierté en avait prit un coup, peut être, suite à toutes ces esquives de réalisées sur chacun de ses coups portés à l’épée et alors que je m’attendais à subir à nouveau, une nouvelle série d’attaques, le Chuunin s’arrêta net en me regardant fixement.

Voir quelle attitude il exprimait, m’était impossible à cause de ce foutu casque.
Se moquait-il de moi ? M’adressait-il un quelconque respect suite à ma prestation ? Ou bien était-il en colère ?
Toujours est-il qu’il me regardait, laissant un léger souffle masquant un sourire, Sakray posa sa lame au sol et… phénomène étrange, celle-ci disparut dans son ombre !

[Hanzo] *Mais comment c’est possible ? Il me cache encore bien des secrets ce fourbe, il a plus d’un tour dans son sac.*

Je n’en croyais toujours pas mes yeux.
Lui aussi était doté d’un pouvoir, tout comme moi avec mes pupilles.

Il affirma que son épée avait besoin de se reposer. Elle était donc vivante ? Mais comment avait-elle pu disparaître comme ça alors ? Elle était une partie de lui alors ? La connexion se faisant et se défaisant à son bon loisir ?
Ses pouvoirs étaient vraiment étranges.
La prochaine étape allait être du sérieux, c’est ce qui vint à mes oreilles.

[Hanzo] *Du sérieux ? Et ce qu’il s’est passé avant, c’était quoi ? Un échauffement ? Il peut aller au-delà de ce qu’il m’a fait ? Mais je vais exploser sous les coups si ça continue !*

Pire qu’avant ? Je n’arrivais pas à m’imaginer sortir de là, c’était impossible.
Il allait enfin être dans son élément ? Mais de quoi parlait-il ?
Ce n’était donc pas du Taijutsu qui avait plut ? Et c’est ce qu’il allait arriver ?
Le Taijutsu était si redoutable que cela, au point que je sois débordé alors qu’il ne l’utilisait pas encore ? Et en plus, il allait y aller à fond !

[Hanzo] *Tu ne vas pas te laisser impressionner Hanzo. Si t’es là, c’est pour t’entraîner et apprendre. Malgré ce qu’il va t’arriver, tu en tireras d’importantes leçons. Cet entraînement est là pour ça, et rien d’autre !*

Le Sunéen leva doucement son armure faîte de pièces métalliques et d’os, tel des trophées de guerre de ses adversaires morts.
Le spectacle fut impressionnant aussi, il afficha une musculature étonnante, le corps sculpté tel un roc… l’art du Taijutsu l’ayant façonné comme une montagne.

Il se lancerait à fond cette fois-ci, pour mon plus grand malheur.
Et en plus de cela, il me réservait une surprise… que allait m’avantager ? Bah dis donc, qu’est ce qui pouvait donc m’avantager dans une telle situation, si ce n’est qu’il se décide d’arrêter de me bourriner comme un sauvage.

Tout reprit de plus belle.
Son point venait de s’enfoncer dans mon ventre, sans que je me rende compte de quoi que ce soit. Plié par la violence du choc, je perdis ma respiration.
Je me sentais soulevé quand son genou vint rejoindre mon ventre à nouveau, me faisant gerber de la bile. Les coups étaient trop puissants pour moi et j’étais dans l’incapacité de lire le moindre de ses mouvements et de désespoir, mes pupilles s’évanouirent, laissant place à des iris marrons clairs.
Mes pieds avaient perdu contact avec le sable alors que son genou revenait à sa place, jambe ancrée dans le sol, mon corps demeurait dans les airs, comme si le temps s’était arrêté autour de moi, tout en continuer mon ascension.
Soudain, je sentis une profonde douleur dans mon dos, m’envoyant m’écraser contre le sable.
Ce n’était plus un entraînement, c’était une sentence qui s’abattait sur moi, j’avais été jugé coupable et le Sunéen était mon bourreau.
Dans l’incapacité de faire quoi que ce soit, je me demandais quand l’assaut allait prendre fin, c’était mon seul espoir… Et il ne pouvait en être autrement.

Alors que j’étais enfoncé dans le sable, tout un tas d’interrogations m’envahirent à nouveau, ces mêmes interrogations qui me déconnectaient de la réalité, faisans abstraction de tout ce dont il se déroulait autour de moi. Et pourquoi était-il nécessaire que je sois aux aguets, je ne pouvais plus rien faire. Fatigué, vaincu, je ne pouvais que subir… alors je pouvais bien réfléchir à tout un tas de choses.
Quelque chose me tira de ma léthargie, immobile et inanimé et à nouveau, je sentis quelque chose s’écraser sous mon dos, me faisant grincer horriblement des dents, tout en serrant mes poings du maximum que je pouvais.
Je fus relevé comme un vulgaire fétu de paille pour je ne sais quoi.
Et puis, j’en avais plus rien à faire, tout était joué… face à un tel adversaire, maître en Taijutsu qui plus est, je ne pouvais rien faire… absolument rien.

Etait-ce la fin du calvaire ?
Allait-il enfin s’arrêter de me bousiller ?
Je voulais le croire mais j’étais persuadé du contraire.
J’ouvrais alors lentement les yeux malgré la douleur qui s’était emparé de moi. Je vis alors Sakray posé devant moi, avant d’enchaîner un immense coup sur le torse, en plein le cœur. La respiration coupée net, j’ouvrais subitement les yeux, la bouche grande ouverte puis un coup de coude vint s’écraser sur mon crâne, me faisant tourner sur moi-même.

[Hanzo] *Il faut… que… je tienne.*

Une pensée désespérée ? J’en venais à reposer tous mes espoirs sur ça. Je voyais à quel point je pouvais être désarmé face à un tel adversaire. C’en était humiliant.
Il me fallait un élan de fierté pour contre attaquer et inverser la tendance mais je ne m’en sentais plus la force… et à nouveau, ma respiration fut coupée net, cette fois-ci, lorsque sa main, vint s’écraser à plat contre mon torse, ce qui fit résonnait un immense claquement qui m’impressionna.
Alors que je tentais désespérément de chercher de l’air et reprendre mon souffle, son bras vint s’écraser sur mon cou, me faisant tomber à la renverse, comme si j’étais un caillou que l’on tapait du pied.
Je tombais lourdement, allant à la rencontre du sable, qui m’était devenu si familier. Le temps semblait long, tellement long qu’il me paraissait interminable alors que ce n’était que le début de ce qu’il m’arrivait.
Cela n’allait pas s’arrêter ainsi. Il n’allait pas m’écraser au sol banalement et en terminer pour l’entraînement. Il ne s’était pas encore dépassé et je lui servais de cobaye.

Ma descente aux enfers allait prendre fin mais ce n’était sans compter l’acharnement du Sunéen. Je sentis le contact froid du métal contre mon épaule, me soulevant avec une aisance déconcertante.
Je reprenais difficilement l’équilibre suite à cet enchaînement et j’allais enfin pouvoir faire face à nouveau à Sakray mais une fois encore, la morsure glaciale du métal parcourut mon dos, son centre de convergence se trouvant au niveau de mes omoplates.
Le coup fut si violent, que j’en sentis mes os craquer sous l’impact.

[Hanzo] *Il va me réduire en miettes ! Il est barjot !*

La volonté me dictait de rester encore debout et faire face, mais mon corps en était incapable. Mes forces se dissipaient, elles m’avaient abandonné, seul face à mon sort.
Je m’écroulais alors lourdement, sans que rien ne m’y force.
Mais c’en était pas terminé, je n’allais pas m’avouer vaincu aussi facilement, il n’en était pas question… Mordre la poussière, c’était une pensée qui était expulsée de mon esprit.

Mon corps me brûlait de milles feux. La douleur s’emparait de moi, de toutes parts mais ce n’est pas ça qui allait me voir me rendre, je me relevais alors lentement, puissance dans mes réserves, le nécessaire pour me redresser et faire face, encore une fois.
J’arrivais difficilement à tenir debout, encore trop faible garder l’équilibre… je me tournais alors lentement mais c’était la première pensée qui me parvint. Même dans ces situations, l’instinct de survie prenait le pas, nous dictant de nous tourner vers la menace et lui faire face dans un élément de désespoir.
Je voulais savoir ce qu’il se tramait derrière mon dos… voir ce qui allait m’être réservé, ce dont j’allais encore subir. Je ne pouvais plus me sortir de là. Il fallait que l’orage cesse.

Alors que je tournais peu à peu, je vis Sakray courir et gagner de la vitesse pour qu’ensuite, d’une impulsion, je le voyais décoller, soulevant une petite quantité de sable.
La jambe gauche était armée, prêt à s’abattre sur mon flan, dans un geste circulaire.
J’y voyais enfin un peu plus clair, mes pupilles s’étaient inconsciemment éveillées alors que je ne leur avais pas dicté l’ordre.
Que s’était-il donc passé ? Mon instinct de survie ayant passé outre, il s’était adressé à celles-ci pour les déclencher immédiatement… et maintenant, je pouvais voir ce qui allait s’abattre sur moi.
La petite erreur du Chuunin avait été d’engager une série de coup, de loin, me permettant une fraction de seconde supplémentaire pour analyser les mouvements.
Si le coup avait été déclenché au corps à corps, je n’aurais encore rien vu… mais la distance jouait avec moi mais les forces me manquaient, j’étais quasiment à sec, je ne pouvais que me contenter d’essuyer encore une fois la tempête et croiser les doigts afin d’y ressortir en un seule et même morceau.
Le pied en métal vint s’écraser sur ma droite, en seule guise de défense, mes bras déjà bien amoché. Le coup fut si puissant que je me sentais embarqué dans la rotation, me faisant tourner à pleine vitesse puis je sentis à nouveau un impact.
Je m’étais entêté à me protéger malgré la rotation, me protégeant du mieux que je pouvais contre cette nouvelle attaque. Puis un troisième qui m’envoyant décoller plus loin.
Je tentais de me reprendre comme je pouvais, genoux et bras au sol et tête rapidement relevée, je ne voyais pas pourquoi c’en était terminé, mon intuition m’en disait le contraire.
Et pour sûr, je le voyais foncer vers moi, mes pupilles m’alertant de ce qui allait venir, je tentais de me protéger mais l’information ne parvint pas aussi rapidement à mes muscles pour me défendre correctement alors je pris de plein fouets, trois énormes coups de poing qui me firent reculer sous la violence.

Je fermais les yeux comme pour me voiler les yeux de ce qui m’arrivait, afin que la peur ne s’empare pas de moi, mais je savais bien que c’était terminé pour moi.
Si je ne pouvais même plus de défendre, je ne tiendrais plus très longtemps à ce rythme. Je reculais alors en agitant les bras pour retrouver mon équilibre, mais je n’y arrivais pas, c’était trop difficile… mais un coup de pied au ventre, me fit basculer légèrement en avant, me permettant enfin de me repositionner correctement.

Je restais les yeux grand ouverts en prenant de profonde respiration, comme si j’avais été sur le point de me noyer… même si en schématisant, c’était ce dont il m’était arrivé, noyé sous les coups.
La pluie de coups avait redoublé de puissance, faisant exploser mes défenses… J’étais fichu, je ne pouvais que compter sur mon endurance, pour tenir le coup et ne pas sombrer dans l’inconscience.
Ma vue se troubla un instant, synonyme d’extrême fatigue mais je vis tout de même une silhouette s’avancer vers moi, grandissante. Je clignais alors des yeux rapidement pour tenter de retrouver un semblant de vision et je vis au dernier moment, cet immense pied s’abattre sur mon torse mais mes bras me brûlaient beaucoup trop pour que je me défende encore avec.
Seule possibilité, dresser l’épaule afin d’amortir le choc.
Mais mes espérances s’évanouirent lorsque l’impact vint, alors que je croyais encaisser la majeure partie du coup, je fus emporté par la force déployée, je fus traîné sur plusieurs mètres de sable mais ma course ne s’arrêta pas pour autant.

Mes corps entra en contact avec l’eau, traînant au début, à sa surface…

[Hanzo] *Il m’a… balancé… dans la flotte…*

Je tirais à profit encore les misérables forces qu’il me restait pour malaxer mon Chakra pour le diffuser sur mes mains et mes pieds.
Une fois la chose réalisée, mes pieds et mes mains accrochèrent l’eau, comme si ils adhéraient à sa surface. Je tentais de me stabiliser et rendre mon Chakra encore plus adhésif. Peu à peu, Je perdais de la vitesse pour enfin me retrouver à une vingtaine de mètres de la plage.

Je me relevais alors lentement regardant Sakray au loin.
J’avançais doucement, me rapprochant de la plage pour voir Sakray d’un peu plus près, mais celui-ci ne s’était pas décidé à repartir à l’assaut, pourtant, je m’étais préparé encore une fois à me défendre mais rien ne venait.
Quelque chose ne clochait pas dans tout cela. Pourquoi donc n’était-il pas venu à ma rencontre, comme il l’avait toujours fait depuis le début.

[Hanzo] *Il ne sait pas marcher sur l’eau ?!!!*

La délivrance gonfla en moi.
Il ne pouvait pas me rejoindre, et enfin j’allais pouvoir reprendre du poil de la bête.
Son élément avait été le sable, dans lequel il était presque invisible… mais dans l’eau, il n’était rien d’autre qu’un vulgaire caillou, s’enfonçant encore et toujours, jusqu’à rencontrer le fond marin, tandis que moi, Ninja de Kiri, je pouvais m’y mouvoir à l’intérieur et me déplacer à l’extérieur de la même manière, comme à l’air libre.

[Hanzo] *C’est le moment de réfléchir à un plan d’action. Je suis dans mon élément et il ne viendra pas me déranger… même pas me mettre dans une facheuse posture.*

Je faisais alors affluer mon Chakra dans tout mon corps, comme pour cicatriser toutes mes blessures. Il fallait qu’il circule à nouveau en moi, que je sente une nouvelle force m’habiter.
Il était hors de question que je me vois emporté encore une fois, dans une tempête de coup, maintenant, j’avais toutes les cartes en main pour faire pencher la balance en ma faveur.

C’est à ce moment que me revint ces écritures.
Le rouleau que j’avais emprunté à la bibliothèque allait me donner peut être la clé de voûte de la réussite. Je me remémorais alors chacun des signes incantatoires et la manière de malaxer son Chakra… Je regardais autour de moi, inspectant toute cette eau qui m’entourait.
Je disposais de toute la Pélagie nécessaire pour mes Jutsus et l’Hydrolyse ne me poserait pas le moindre problème de réserve.

J’étais enfin en position de force…

[Hanzo] « Maintenant, c’est mon tour ! »

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 10 Aoû - 19:40

[Sakray]"En voilà une surprise."

En effet, malgré son état critique, Hanzo avait réussir à ne pas couler au fond de l'eau, bien au contraire. Il utilisait son chakra pour se maintenir sur la surface du liquide, ce qui ne manqua pas d'étonner Sakray. C'était sûrement une spécialité Kiréenne, lui n'avait jamais vu cela. Tout en reprenant son souffle, il réfléchissait à la façon dont il pouvait rejoindre Hanzo pour continuer l'entraînement.

[Sakray]*Il a fait fort sur ce coup-là, je ne m'y attendais pas. Malgré son état de faiblesse avancé il a réussi à s'en sortir, et en plus en marchant sur l'eau...il faudrait que je lui demande des détails à propos de cette pratique.*

Mais il n'y avait pas que cela qui intriguait le Sunéen. En effet, son "coéquipier" esquivait avec une certaine facilité les coups d'épée qu'il pouvait voir, alors que lorsqu'il était passé au Taijutsu, il n'avait pas pu éviter la moindre attaque de Sakray. Il s'était contenté d'encaisser, son corps devait être dans un sale état. Le Chunnin ne serait pas étonné s'il lui avait cassé quelque chose, il pencherait pour un os de l'avant-bras. Hanzo avait contré énormément de coups avec ceux-ci, il ne devait même plus les sentir.

[Sakray]*C'est vrai que j'y suis allé un peu fort, mais il le fallait bien. Il voulait apprendre à éviter, encaisser, en gros apprendre les rudiments du Taijutsu, et je lui ai donné les possibilités de le faire. Quand on veut parvenir à son objectif il faut savoir se donner les moyens et ne reculer devant rien.
Maintenant, mon objectif est de réussir à l'atteindre, et pour ça je n'ai pas vraiment beaucoup de solutions.*


Il se mit à avancer dans l'eau, de façon implacable, tel un bourreau allant vers sa victime pour rendre le jugement. Plus il avançait, plus il s'enfonçait dans le liquide transparent et salé qui constituait l'arme destructrice des spécialistes en Ninjutsu Kiréens. Cependant il s'arrêta, se souvenant que justement, Hanzo pratiquait le Ninjutsu. S'il s'avançait, à partir du moment où il se mettrait à nager il serait perdu, son "camarade" lui lancerait tout un tas de jutsus aqueux, et pris dans le courant il ne pourrait pas s'en sortir.

[Sakray]*Il est préférable que j'attende un peu, histoire de voir ce qu'il me prépare. Selon ce qu'il fera je m'adapterais comme je pourrais, je n'ai pas d'autre choix.*

[Tartanos]*Seul un énorme bon pourrait te permettre de l'atteindre, mais même, tu coulerais ensuite, et il pourrait t'avoir. De toute façon, un saut de cette longueur est impossible à faire pour n'importe qui.*

[Sakray]*Justement, je ne suis pas n'importe qui. Le Taijutsu me permet de faire des choses que le commun des mortels ne pourrait même pas imaginer. Je possède une technique me permettant de faire un bon de cette ampleur, et de plus je pourrais le frapper. Si jamais je le rate, il faudra aviser dans ce cas-là, mais je doute que cela soit le cas, au vu de sa forme physique.*

Il s'arrêta alors, tentant de scruter ce que faisait Hanzo, qui se trouvait tout de même à une vingtaine de mètres de là. Il fallait regarder ses mains, préparait-il une quelconque incantation ? Cela était peu probable, il devait être trop faible pour malaxer son chakra et utiliser une technique de Ninjutsu, en plus de se maintenir à la surface de l'eau. C'était irréalisable. Il eut cependant la force de crier à son "collègue".

[Hanzo]"Maintenant, c’est mon tour !"

[Sakray]"Voyez-vous cela, très bien, vas-y ! Montre-moi ce que tu sais faire, je suis curieux de voir ça."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Dim 10 Aoû - 21:31

Sakray avait envisagé, au départ, de me rejoindre, marchant sur la plage, s’enfonçant peu à peu dans l’eau, jusqu’arriver à ses genoux mais un petit instant d’arrêt, sûrement de réflexion, et la raison eut le dessus sur la détermination.
Il ne lui était possible d’envisager quoi que ce soit dans ce genre de situation, mis à part se mettre dans une situation très fâcheuse.
J’étais sûr de ma force dans l’élément aqueux. J’étais dans mon environnement et il ne pourrait me mettre autant à mal que lors de notre séquence sur la plage.

[Hanzo] *Un peu de concentration. Je régule ma respiration, je me relâche et je laisse parler le Chakra que je malaxe peu à peu en moi… Tout devrait bien se passer. Je dispose de toutes les réserves d’eau pour faire parler mes techniques.
Je ne faiblirais pas !
Peut être que physiquement parlant, je suis un peu limite mais quand il est question de faire jouer ses compétences dans l’utilisation du Chakra, je pouvais laisser exprimer mon plein potentiel.
Prépares-toi Sakray… Maintenant, ça ne va pas être la même chose.*


Je me laissais fondre avec mon élément, que je ne fasse plus qu’un avec celui-ci, c’était la meilleure manière que je mette au mieux, à profit, les ressources que l’océan m’offrait.
Peu à peu, le Chakra m’envahissait, tout en le laissant peu à peu filtrer avec l’eau m’entourant.
Celle-ci se mit à frémir à mes pieds, légèrement mais régulièrement. Mon Chakra entrait en résonance avec l’élément aqueux. Il fallait que je pousse la réaction un peu plus.

Les signes incantatoires se mirent à défiler devant mes yeux, parfaitement mémorisés, connaissance l’enchaînement sur le bout des doigts.
Je le visionnais à nouveau, afin de corriger les possibles imperfections lors de la réalisation du Dragon Aqueux car oui, il était bien question de déployer toute la puissance du Suiryuudan no Jutsu.
Certes, je n’avais pas encore eu l’occasion de la mettre en application mais mes capacités me permettaient d’apprendre plus rapidement que la normale, et je mis à profit cette capacité.
Mais c’était la meilleur occasion pour l’utiliser même si je n’étais pas très sûr de ce dont il allait se passer. L’objectif principal étant de garder à son maximum, sa concentration, faire abstraction de tout ce qu’il se passait autour de moi et garder en tête seulement ma cible, Sakray.

Maintenant que j’étais dans mon élément, je ne pouvais pas m’en faire quant au fait que je n’ai pas droit à l’erreur, qu’il ait la possibilité de m’approcher pour m’enchaîner de toutes parts. Cette fois-ci, j’étais en sécurité, loin de toutes menaces et prêt à faire pleuvoir ce Jutsu longuement étudié chez moi.

[Hanzo] *Calmement mais sûrement. Je suis en position de force et j’ai toutes les cartes en main.
Ce n’est pas le moment de se laisser envahir par la douleur. Certes, je ne suis pas beau à voir mais mes réserves de Chakra n’ont pas baissé pour autant.
Je peux enfin montrer de quoi ce dont je suis capable. Je vais lui rendre la monnaie de sa pièce et on sera à égalité.
Il m’a complètement humilié sur la terre ferme, face à l’excellence de son Taijutsu mais maintenant mon Ninjutsu va s’exprimer.
Je ne vais peut être pas inverser totalement la tendance mais je lui montrerais qu’en ce qui concerne le Ninjutsu, je ne suis pas à prendre à la légère.*


Les signes furent réalisés les uns après les autres, sans fléchir ni douter.
La séquence prenait peu à peu fin alors que les eaux environnantes se révoltèrent.
C’était la première fois que je voyais un tel phénomène se réaliser et il n’était pas question, dans la situation actuelle, de me laisser impressionner.
Gardant ma concentration à son maximum, je continuais l’enchaînement et finalement sceller le tout… ce qui fit danser les eaux autour de moi.

D’immense quantité furent soulevées autour de moi, prenant peu à peu forme, tel un mythique dragon, que l’on pouvait voir à travers les anciennes écritures, mythes et légendes du pays de l’eau. Je sentais le Chakra se transférer dans la forme nouvellement créée puis enfin, je laissais ce dragon foncer droit, à toute vitesse, vers le Sunéen.

Je ne maîtrisais pas encore les subtilités de la technique et cette tentative me servait de premier jet. Le rouleau m’avait parlé de particularités liées à l’Hydrolyse mais pour le moment, la mécanique ne m’était pas encore familière.
Je me contentais donc de réaliser simplement la technique et voir ce que cela pouvait donner face à un tel adversaire comme Sakray.

Le dragon arriva de plus en plus vite, laissant une immense traînée d’eau derrière lui pour finir par s’abattre sur le Sunéen qui ne bougea pas d’un poil. L’impact gronda dans la plage, tel un claquement surhumain, l’eau explosa dans une immense gerbe, déversant tout son contenu à des mètres à la ronde.

[Hanzo] *Voilà donc à quoi peu ressembler la technique du Dragon Aqueux ? C’est impressionnant. Mais ce n’est qu’une vulgaire copie de ce que pourrait être le Suiryuudan no Jutsu.
Mais j’ai tout le temps devant moi. Tant que Sakra ne sera pas capable de m’approcher, je pourrais m’essayer encore et toujours à la technique jusqu’obtenir la recette parfaite pour la dosage du Chakra et l’utilisation de la capacité d’Hydrolyse.
Toute cette eau autour de moi, je dois en profiter et booster la puissance de ma technique, je n’ai pas de souci à me faire quant à la gestion de mes ressources.
Je dois effacer toutes ces idées de la tête, les conditions sont en ma faveur, je n’ai pas à réfléchir et perdre mon temps sur des idées farfelues comme celles-ci.*


L’eau avait disparut, glissant lentement contre la plage pour finalement rejoindre l’océan.
Voilà donc une nuance que je n’avais pas très bien assimilée.
Le fait d’utiliser des Justu aqueux ne consommait en rien les quantités d’eau qui m’entourait. Au contraire, elles servaient essentiellement de carburer à mes techniques sans pour autant les voir disparaître à mesure des tentatives.
Mr T avait bien fait de m’expliquer la chose, ajoutant que seul l’Hydrolyse demandait à sacrifier certaines quantités d’eau pour délivrer des effets supplémentaires à ses Jutsu.
Chacun d’eux disposant de caractéristiques propres, proposant du coup, à ses utilisateurs, des quantités énormes de possibilités.
La difficulté étant de les maîtriser toute, ce qui n’était pas encore mon cas, j’étais limité de part mes connaissances, il fallait que je m’exerce et cet entraînement était une aubaine.
Le Sunéen avait mal fait de m’envoyer valser dans l’eau…

En y repensant, il s’agissait certainement de cette surprise qu’il m’avait réservé, comme il l’avait dit, une situation dans laquelle, je serais en position avantageuse.
Il avait pensé à cela, et ainsi me faire déployer mon plein potentiel et qu’il se rende compte de quoi cela pouvait avoir l’air.
De ce fait, il en tirerait de précieux enseignements et il n’avait pas tort. Tout était prétexte en leçon… Encore une parole de Mr T qui ne cessait de me revenir à chaque moment.

Enfin bref… le Sunéen n’avait pas bougé d’un poil, du moins, c’est ce dont il me semblait à la distance où j’étais. Mais cette eau, l’impact ne pouvait lui avoir rien fait.
Il avait été torse nu, sans protection métallique. Il avait subit de plein fouet l’attaque mais cela ne semblait pas l’avoir touché en profondeur.

[Hanzo] *Bon sang ! Ce n’est pas encore au point. Ca demande encore quelques réglages. Du calme Hanzo ! Du calme ! Tu as tout ton temps.*

Maintenant que j’arrivais à enchaîner les signes, concentrer mon Chakra et faire prendre forme à la technique, je me disais maintenant de trouver le parfait dosage pour la faire gagner en puissance. Et je me devais aussi de faire entrer en ligne de compte cette fameuse Hydrolyse, qui selon les dires du rouleau, permettait au Jutsu de devenir dévastateur.

J’entrepris une nouvelle tentative.
Cette fois-il, je me devais d’assimiler les principaux rouages de ce Jutsu, si je voulais qu’il me reste encore une chance de m’en sortir car Sakray ne resterait pas éternellement planté devant moi à subir chacun de mes assauts.
Il devait certainement garder une carte dans sa poche, qu’il jouerait au dernier moment afin de me surprendre et me prendre à revers, il fallait rester sur ses gardes si je voulais garder cet avantage.

J’enchaînais encore une fois les signes incantatoires alors que le Chakra affluait dans chacune des parcelles de mon être, je me devais de trouver le bon dosage.
A mesure que la série allait prendre fin, je concentrais de plus en plus mon Chakra, jusqu’à lui faire atteindre un seuil rarement atteint à ce jour. C’était la première fois que je parvenais à accumuler autant de Chakra en moi.
L’eau s’affola et fut soulevée en plus grande quantité. Le dragon était immense, dressé à mes côtés, fixant mon adversaire et déterminé à lui faire comprendre qu’il n’était pas question de rigolade cette fois-ci.

Je scellais les sceaux et le dragon fondit à toute vitesse vers le Sunéen, s’écrasant à toute puissance sur lui, alors qu’il n’avait pas bougé d’un seul poil avant l’impact, impact qui résonnant d’autant plus fort que le Chakra utilisé avait été supérieur pour sa réalisation.

[Hanzo] *Il ne peut pas avoir rien senti, ce n’est pas possible. Le dragon a atteint un niveau de puissance remarquable.
Je vais bien voir de quoi il en retourne…*


L’eau entourait le point d’impact mais Sakray semblait avoir reculé.
L’attaque avait donc porté ses fruits mais le Sunéen semblait encore en pleine forme. Ce n’était donc pas encore suffisant malgré le fait que la technique l’ait repoussé de la sorte.

Je me mettais à douter sur mes capacités mais l’idée s’effaça tout aussi rapidement qu’elle me vint à l’esprit.
Il y avait eu des résultats, la violence de l’impact l’ayant fait reculer, c’était déjà un résultat encourageant. De plus, j’étais face à un Chuunin expérimenté, normal alors que je ne puisse pas vraiment le mettre à mal.

[Hanzo] *Il faut que je comprenne les mécanismes de l’Hydrolyse sinon je n’arriverais pas à faire clairement la différence. Jusqu’à présent, je n’ai fais que l’effleurer… Je ne vais pas me contenter de ça quand même ?
Je suis un adepte du Ninjutsu et je ne suis même pas capable de tirer avantage de cette situation, surtout qu’il m’y a mis plus ou moins volontairement, afin que je lui montre ce qu’il en retournait de subir des assauts d’un maître en Ninjutsu dans son élément.
Je dois me remettre dans le même état où j’ai découvert le fonctionnement de l’Hydrolyse mais la difficulté résidera dans le fait de devoir malaxer du Chakra en suffisance, tout en consacrant une partie de celui-ci, dans l’ajout de puissance à la technique. Mais ce n’est pas insurmontable.
Jusque là, j’ai tenu bon face aux incessants assauts de Sakray, je ne vais tout de même pas gâcher cette chance qui m’est offerte.*


Je devais garder mon calme et respirer profondément.
J’exécutais alors, une énième fois, les signes incantatoires mais cette fois-ci, à grande vitesse, l’enchaînement était connu sur le bout des doigts désormais. Maintenant que les bases étaient assimilées, je pouvais investir toutes mes forces dans le perfectionnement de son utilisation.
Enormément d’eau s’agglutina au dessus de ma tête alors que je maintenais ma concentration jusque ses limites, il ne fallait pas flancher.
Je fermais alors les yeux, comme lors de ma découverte de l’Hydrolyse, à la recherche de cette fameuse lueur au plus profond de mon être, m’ouvrant les voies de cette nouvelle vision, celle de mon élément traversé par des flux étranges d’énergies avec lesquels je pouvais donner forme à ce que je voulais.

Je la trouvais ! Enfin, je la voyais.
J’étais en face d’elle et caressa sa surface de la paume de la main, avant de la traverser sans la moindre hésitation. Ma vision fut nouvelle, je voyais le même environnement m’entourant, avec Sakray au loin, mais toute cette eau dégageait quelque chose de particulier.
Je me souvins que je pouvais dompter les eaux par la pensée, leur ordonnant d’insuffler assez de force à cette technique pour qu’elle fasse plier mon adversaire.
Mes pupilles brûlaient de cette envie, celle de voir le Sunéen essuyer de plein fouet, les foudres du Suiryuudan no Jutsu.

Je libérais enfin le reptile, excité à l’idée de rencontrer son adversaire et lui montrer toute l’étendue de la puissance de ce Jutsu, qui fusionné avec l’Hydrolyse, pouvait atteindre des niveaux de violence rarement vu.

D’autres quantités d’eau vint rejoindre le dragon aqueux qui avait déjà prit forme, le faisant gagner en volume, jusqu’atteindre une taille colossale. Et tout ceci, pendant sa course folle vers le Shinobi du Sable.

Le Sunéen demeurait encore immobile, pas le moins du monde impressionné par ce déluge qui allait se déverser sur lui.
Mais cette assurance s’effaça un bref instant, mes pupilles me permettant de voir au travers de ce qui allait se passer dans l’instant qui suivait.
Il se protégea avant même l’impact, se rendant compte de son erreur, d’avoir sous-estimé ce qui était sur le point de se produire.
Il parvint néanmoins à se défendre, dressant ses bras, bandant ses muscles à son maximum.

Tel un écho, le brouhaha de l’impact résonna, traversant les dunes qui nous entouraient, jusqu’à s’étouffer au loin.
Maintenant, je savais que ça avait fait mouche. L’eau revint se réfugier au sein de l’océan tandis que la silhouette du Sunéen avait disparut. Où était-il donc ?

Je scrutais avidement l’horizon, la place, à sa recherche mais il pointa lentement le bout de son nez, se relevant lentement.
La technique l’avait fait chuté. Maintenant, il n’était plus question de rester là à m’observer.

Il se devait de trouver une solution s’il ne voulait pas subir à nouveau le Jutsu car je ne me retiendrais pas… Etant donné l’immense réservoir que se trouvait autour de moi, je n’allais pas y aller de main morte, l’océan disposant de réserver quasi inépuisable.

[Hanzo] « Alors… Satisfait ? »

Je comptais bien lui rendre la monnaie de sa pièce.
Je ne lui laissais cependant, pas le temps de répondre, qu'un énième Dragon Aqueux prenait forme à mes côtés, gonflés par un regain d'énergie puisé dans l'océan même.

Je le relachais alors, impatient de déchaîner sa pleine puissance...

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Lun 11 Aoû - 19:58

Oui, Hanzo était en train de préparer quelque chose, il n'y avait aucun doute. Sakray allait être la cible d'un jutsu aqueux, mais lequel, très bonne question. S'il avait pu mesurer le niveau d'esquive et d'encaissement du jeune Kiréen, il n'avait absolument aucune idée de ce dont il était capable en matière de Ninjutsu, et à vrai dire, il était à la fois curieux de voir ce qu'il pouvait faire, et légèrement anxieux car il ne savait pas si le jutsu serait puissant ou pas. Il s'ancra bien sur ses points d'appui, se préparant à encaisser le choc. C'était également une bonne façon de mesurer les limites de sa résistance aux chocs, jusqu'à maintenant il n'avait pas pu mesurer l'intensité de celle-ci, n'ayant jamais été attaqué par un jutsu de très grosse ampleur.

[Sakray]*Allez, vas-y, je t'attends...*

Cela commençait enfin. L'eau ondulait lentement autour d'Hanzo, signe qu'il commençait à rassembler suffisamment de chakra pour l'utilisation de sa technique. Il se passa quelques secondes durant lesquelles il s'assura que sa concentration ne serait pas brisée, puis il effectua lentement mais sûrement les quelques signes qui composaient l'incantation. Une fois le dernier sceau scellé, d'immenses quantités d'eau se soulevèrent autour du Kiréen, prenant peu à peu la forme d'un somptueux et majestueux dragon. Plus le temps passait, plus la bête mythique prenait de l'ampleur, ses forces augmentées par le débit d'eau qui entrait en lui.

[Sakray]*Cela sera de plus une bonne occasion de tester la puissance de ses arcanes. J'ai appris à entraîner ma résistance, et je suis maintenant capable d'encaisser de très gros chocs. Va-t-il pouvoir me mettre à mal ? J'ai hâte de voir cela, allez...*

Hanzo lança finalement cette grande forme aqueuse en direction du Sunéen. En traversant la vingtaine de mètres d'eau qui séparaient les deux protagonistes, le dragon faisait un bruit strident, et il laissait une immense traînée d'eau dans son sillage. Peu avant l'impact, Sakray eut une idée qu'il décida d'appliquer immédiatement.

[Sakray]*Tiens, peut-être que mon chakra pourrait m'aider à supporter l'impact de ce dragon sur moi, et ainsi j'aurais un moyen d'accroître ma résistance aux chocs, ce qui sera un plus non négligeable. Je dois essayer.*

Il se concentra rapidement, malaxant une petite dose de chakra, et il la diffusa dans tout son corps comme il pu. Il savait qu'une technique consistant à produire ce genre de performance existait, mais il n'avait encore rien lu à son sujet, il allait devoir se débrouiller seul. Il pensa que ce n'était pas juste dans le corps qu'il devait diffuser le chakra, mais dans sa peau, dans ses os, il devait renforcer leur solidité, afin d'éviter les plaies et les fractures. Dans le cas présent, le choc qu'il allait subir visait ses os, il devait donc les renforcer afin de ne pas subir de blessure. Renforcer ceux-ci ne devrait pas être un problème, il le faisait en permanence sur son armure. Enfin, dans ce cas-là, il avait juste à extérioriser son chakra, et l'introduire dans les os, mais dans le cas présent, il devait le faire circuler en lui.

[Sakray]*Irako m'a plus ou moins appris à le faire lors de l'apprentissage de l'ouverture des verrous, je pense pouvoir être en mesure d'y arriver. Après tout, cette fois il s'agit seulement d'amener le chakra vers les os, et non pas vers le cerveau. Il faut essayer.*

Mais à cause de l'impact imminent, il n'eut que très peu de temps pour apposer son chakra dans ses os, et il se contenta de les entourer, il ne pouvait pas faire mieux, le temps lui faisait défaut. Le choc fut terrible, l'eau grondement dans un claquement terrifiant que la plupart des Kiréens durent entendre s'ils étaient en extérieur. Le dragon explosa, l'eau se déversant dans toutes les directions à plusieurs mètres de distance. A sa grande surprise, l'impact ne fut pas si terrible que cela, mais peut-être qu'il avait ressenti cela uniquement parce qu'il s'était plus ou moins protégé à l'aide de son chakra. Il resta tout de même étonné, mais à peine leva-t-il les yeux vers Hanzo que celui-ci était déjà en train de préparer un nouveau dragon, qu'il ne manquerait pas d'envoyer à nouveau sur Sakray.

[Sakray]*Pas mal, je n'avais encore jamais vu cette technique...cependant si je veux pouvoir maîtriser cette technique de défense, il va falloir qu'il fasse que cela, avec une protection sommaire je n'ai pas bougé d'un centimètre.
Allez Hanzo, je suis sur que tu peux mieux faire.*


Et c'est ce qu'il fit. Il exécuta les signes incantatoires avec une plus grande assurance que précédemment, sauf que cette fois, il avait malaxé bien plus son chakra, ce qui fit que le dragon faisait au moins le double de la taille du précédent. Il avait sorti l'artillerie lourde cette fois, et ce pour le plus grand bonheur de Sakray. Il voyait enfin de quoi était capable Hanzo, et il avait maintenant l'occasion de tester les limites de sa résistance.

[Sakray]*Cette fois, c'est du sérieux, c'est à son tour de passer à la vitesse supérieure. Mais j'ai le temps de me préparer, espérons que je réussirais à insuffler le chakra dans mes os cette fois, sinon je risque d'avoir quelques soucis.
Bien, me concentrer, malaxer mon chakra, le placer autour de mes os et l'insuffler à l'intérieur de ceux-ci. C'est parti.*


Il se concentra à nouveau durant les quelques secondes qui s'étaient écoulées le temps qu'Hanzo prépare son Dragon Aqueux, et il plaça son chakra autour de ses os. La première étape était franchie, ça il l'avait appris avec Irako, à placer son chakra de cette manière. Maintenant, le temps que le Dragon lui arrive dessus, il devait impérativement réussir à introduire son chakra à l'intérieur de ses os pour les solidifier au maximum, sinon quoi il risquerait d'y avoir de la casse. Il se concentra profondément, fermant même les yeux pour ne pas être gêné. La seule chose pouvait lui permettre de les rouvrir au bon étant le son que ferait l'attaque en s'approchant. Il visualisa l'intérieur même de son corps, le chakra circulant dans ses veines, s'extériorisant en direction de ses os, entourer ceux-ci. Maintenant il fallait l'insuffler dans les os. Il y avait de maigres trous qui permettaient cela, mais il faudra sûrement un peu de temps avant que le renforcement ne soit total. Il se mit en action, le chakra s'écoulait lentement à travers le tissu osseux. Il avait besoin de temps, mais malheureusement celui-ci lui faisait défaut.
Vu le boucan qu'il y avait, Hanzo avait très certainement lancé son attaque sur Sakray. Il ne lui restait que quelques secondes, ce n'était pas assez, mais il allait devoir faire avec. Le bruit devenait tellement fort qu'il rouvrit les yeux. Le monstre légendaire n'était qu'à quelques mètres devant lui, et il n'avait insufflé qu'à peine un quart du chakra nécessaire. tant pis, il allait devoir faire avec, il n'avait pas le choix. Il continua cependant à remplir ses os comme il pouvait, et il se prépara au choc.
L'impact ne fut pas proportionnel à la taille du dragon comparé au dernier, non. Il était bien plus violent, le bruit assourdissant du contact entre l'eau et le Chunnin s'étendant dans la quasi-totalité du village. La violence fut telle que Sakray recula dans le sable, poussé en arrière. Une fois que l'eau s'était dissipée, il y avait des traces d'environ 2 mètres de long sur le sol, traces de l'endroit où il était passé lorsqu'il avait reculé.
Il avait ressenti une légère douleur, beaucoup plus forte que la précédente, mais c'était déjà ça, avec un quart de ce qu'il pouvait mettre, la douleur avait été grandement atténuée. Il avait maintenant compris le mécanisme de la technique, il ne restait plus qu'à s'entraîner pour que le déplacement soit instantané. Il avait continué à insuffler du chakra dans ses tissu osseux, et maintenant, environ les 4/5 avaient été remplis. La prochaine attaque ne lui causerait aucun dommages, si elle était identique à celle qu'il venait d'essuyer.


[Sakray]*Hé-hé, c'est parfait, je pourrais maintenant encaisser n'importe quel type d'attaque sans fléchir, cela laisse présager de superbes choses à l'avenir...*

La joie fut de courte durée, car Hanzo avait lancé la création d'un nouveau dragon aqueux, à la différence près qu'en plus du chakra du Kiréen, d'autres réserves d'eau venaient alimenter la taille devenue colossale de la bête. Cette fois-ci, cela allait être l'épreuve parfaite pour déterminer le degré de résistance de la nouvelle technique du Chunnin. Il avait maintenant solidifié ses os au maximum, il était prêt à encaisser la prochaine vague.
Elle ne fut pas longue à lui être envoyée, cependant Sakray avait mal calculé la distance qui les séparait. Arrivé à 2-3 mètres de lui, il se rendit compte que sa taille dépassait toutes ses prévisions.


[Sakray]*Bon sang, celui-là sera méchant si je ne fais rien !*

Il se protégea en mettant ses bras en croix devant lui, les os de ses avant-bras eux aussi renforcé au chakra. Il n'avait pas eu le choix, il avait fait sur tout le corps. restreindre l'utilisation de cette technique à une zone du corps en particulier nécessitait beaucoup de travail, et il n'avait pas le temps de s'y essayer. Il banda également ses muscles au maximum, et sa carrure doubla presque de volume.
L'impact fut totalement démentiel, des quantités d'eau et de sable, le tout mélangé, s'abattant sur les maisons côtières de Kiri, le bruit du choc se rependant dans tout le village. Sakray dut s'incliner sur cette attaque, car elle l'avait fait chuter en arrière sur quelques mètres. Il se releva néanmoins sans encombre, même si cette fois il avait clairement senti la douleur sur son corps. La preuve en était que son poitrail était tout rouge, et s'il devait essuyer une autre attaque, il aurait sûrement une côte cassée, malgré la technique défensive qu'il avait employé.


[Sakray]*Espérons qu'il ne puisse pas réitérer cet exploit, je n'ai pas envie de devoir aller à l'hôpital.*

Malheureusement pour lui, un Dragon Aqueux de l'ampleur du précédent était déjà en création, prêt à être lancé. Malgré la violence du choc qu'il avait du essuyer, Sakray avait réussi tant bien que mal à maintenir son chakra dans ses os. Qui sait ce qu'il lui serait arrivé s'il ne l'avait pas fait.
Il n'avait plus le choix, il devait faire quelque chose pour rejoindre Hanzo, sinon il allait souffrir de sa prochaine attaque. Il concentra énormément de chakra dans ses jambes, amassant une quantité impressionnante de sable pour le protéger, et il s'élança. Il fit un bond d'une vingtaine de mètres, tournoyant sur lui-même d'une part pour faire glisser l'eau à son contact et réduire les dommages, et d'autre part pour frapper le plus fort possible.


[Sakray]*Espérons que la Tempête de Suna me permettra de parvenir jusque lui.*

Hanzo avait lancé son dragon, la rencontre entre celui-ci et le Chunnin devait imminente. Il n'avait pas le choix, il devait frapper dedans pour l'éventrer, et ainsi pouvoir passer sans dommages. Le sable allait pouvoir l'aider.
L'impact allait se produire d'ici quelques secondes, cinq, quatre, trois, deux, un...


[Sakray]"UUUURYAAAAAAAAAAAAAH !"

Le bruit de l'eau explosant fut impressionnant, et si Sakray n'avait pas eu son casque, ses oreilles auraient souffert. La violence de son coup, porté à sa puissance maximale, avait presque totalement décimé l'arcane d'Hanzo, qui n'avait maintenant plus aucune défense contre le coup qu'il allait recevoir, et qui mettrait certainement un terme à cette journée d'entraînement. Plus il s'approchait de lui, plus il voyait la peur dans le regard du Kiréen. Cette peur qui, au moment de recevoir le coup, réussi à le faire esquiver de justesse la sentence qui l'attendait.
Sakray tomba à l'eau et s'enfonça de plusieurs mètres sous la surface, en revanche il réussit à y remonter assez aisément. Cependant, la fatigue ajoutée à ses jambières ne l'aidaient pas pour retourner à la côte, et il n'avait pas envie de se noyer ici.


[Sakray]"Un petit coup de main serait le bienvenue."


T'as pas envie d'aller jouer au frisbee sur l'autoroute, pelle à merde ?
Mêle-toi de ton business !

MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   Lun 11 Aoû - 23:31

J’avais lancé alors un dernier Suiryuudan pour vérifier si tous ses mécanismes étaient assimilés, si les particularités liées à l’Hydrolyse étaient saisies.
L’ensemble avait été correctement réalisé, faisant apparaître un immense dragon fait d’eau au dessus de ma tête. Je puisais alors un regain de force en y sacrifiant une petite quantité d’eau afin le légèrement le solidifier, la densité de l’eau se faisant plus grande.
Le Chakra affluait en grande quantité, gonflant l’énergie qui était emmagasinée en son sein et finalement, je lui dictais l’ordre de fondre sur ma proie.

Le dernier Dragon Aqueux l’avait fait reculer de quelques bons mètres, preuve que cette technique était d’une puissance importante.
Les précédentes tentatives avaient été encaissé sans la moindre difficulté, par le Sunéen, mais l’avant dernière l’avait surprit, le Dragon Aqueux avait atteint son niveau d’efficacité maximum et il s’en rendit compte, se protégeant de ses bras au dernier moment.
Elle l’avait frappé de plein fouet à mon plus grand plaisir, j’avais ainsi mémorisé tous les paramètres afin de pouvoir réitérer la performance.

La forme reptilienne gagnait de plus en plus de vitesse, à mesure qu’elle s’approchait de son objectif mais Sakray semblait de marbre.
Il préparait quelque chose, ça se voyait à son attitude, la précédente tentative lui avait fait clairement comprendre que cette configuration me permettait de déployer l’ensemble de mes compétences, au milieu de mon élément afin que je ne puisse pas gérer les quantités d’eau présentes. Ce n’était plus de la rigolade car mes Jutsu le mettaient à mal si une réaction de sa part venait à tarder.
Il était donc immobile, face au Dragon Aqueux qui effaça la silhouette du Chuunin, dans son sprint final.
L’impact fut violent et dégageant une telle puissance que des quantités de sable s’étaient soulevé, créant une explosion d’eau et de sable, spectaculaire.

[Hanzo] *On se la joue moins là, hein ?

La satisfaction se lisait sur mon visage, elle se dessinait même par un petit sourire en coin. J’étais satisfait de ma prestation. Je parvenais à maîtriser l’élément aqueux afin de donner forme et vie à mes techniques.
L’Hydrolyse se faisait de plus en plus familière, surtout que dans le lieu tel que celui-ci, les soucis liés à la Pélagie étaient négligeables. Je disposais d’un réservoir quasi infini de ressources aqueuses.

Je me relâchais alors, décontractant mes muscles sans pour autant baisser ma garde, mes pupilles étaient encore éveillées, pour scruter le moindre recoin et ne plus me laisser surprendre.
Tant que je ne voyais pas de mes yeux, le résultat de cette énième tentative, je n’aurais pas les idées claires. Il fallait que j’en aie le cœur net.
Le déluge d’eau et de sable ne s’était toujours pas dissipé… Ce n’était pas normal, il devait se passer quelque chose.

[Hanzo] *Normalement, ce ne devrait pas durer aussi longtemps… Et puis tout ce sable, c’est énorme, je ne pense pas pouvoir déployer autant d’énergie pour soulever autant de quantité que cela.*

Et en effet, mes pires doutes s’avérèrent vrais !
De ce mélange de sable et d’eau, une forme se dessinait peu à peu.
C’était Sakray !

Poussant un immense cri, le Sunéen avait joué la carte de la contre attaque. Il avait sûrement subi le Dragon Aqueux de plein fouet pour ainsi saisir sa façon de contre attaquer et profiter de la surprise.

[Hanzo] *Au moins, il aura subi l’attaque de front, sans se défendre. Il ne sera pas au mieux de sa forme.*

Sakray se faisait de plus en plus visible, me révélant qu’il avait employé comme une sorte de technique. En effet, il était soulevé par les airs et arrivait à grande vitesse dans ma direction afin de m’asséner un coup de pied.

[Hanzo] *Mais il ne marche pas sur l’eau, c’est du suicide.
Si sa tentative échoue, il sera une proie facile et sans défense vu qu’il n’a pas été capable de me rejoindre en marchant sur l’eau.
C’est un grand pari qu’il prend et je ne suis vraiment pas sûr qu’il puisse le tenir.*


Je remerciais milles fois mes pupilles, elles me permettaient de voir aussi clair que dans de l’eau de roche, d’anticiper les mouvements adverses afin d’y opposer la meilleur des défenses et en plus de cela, ses capacités de mémorisation étaient hallucinantes.
Elles m’informaient donc du mouvement à venir et je pesais chacune des possibilités qui s’offraient à moi, en guise de parade.
Je fis le choix de prendre la plus facile d’entre toutes, on n’était jamais très sûr de soi.

Le Sunéen fonça sur moi à toute vitesse, son mouvement était armé et déclenché peu de temps après mais ce n’était sans compter mes capacités d’anticipation !
Je me déplaçais alors sur le côté, de la manière la plus simple qui soit, avec un léger temps d’avance, la silhouette du Chuunin vint alors s’écraser de plein fouet dans la place qui était précédemment la mienne.
Je vis alors une petite quantité de sable tomber à l’eau lentement…

[Hanzo] *Il a donc utilisé le sable pour le porter jusqu’à moi.
Voilà donc une autre utilisation de cet élément à leur avantage. Ils peuvent donc atteindre des positions avancées rien qu’en utilisant cette technique, ils seraient capable de faire mouche, à des lieux à la ronde.*


C’en était tout simplement impressionnant.
Je me demandais encore comment cela pouvait être faisable. De se laisser porter par les vents et le sable et arriver jusqu’à moi, sans que le mouvement ne faiblisse.
Et toute cette force déployée à l’impact, il n’aurait pas été bon que je sois à cet endroit là à ce moment.
Les techniques de Taijutsu de Suna me paraissaient de moins en moins mystérieuse et c’était à ça aussi, que cet entraînement servait. Se familiariser avec les techniques de l’autre, en apprendre plus sur son style de combat afin de ne pas être surpris si nous étions amené à rencontrer un tel adversaire.

Toute l’eau qui avait éclaté dans une immense gerbe, redescendit lentement, créant comme un nuage de particules d’eau devant moi, me masquant la vision.
Je ne voyais pas ce qu’il se passait de l’autre côté, pas encore, il fallait attendre que l’eau revienne à la source pour que j’en aie le cœur net.

Je vis alors une forme d’agrandir à la surface de l’eau, le Sunéen remontait à la surface.
Etait-il capable de marcher sur l’eau ? Non !
Il était à la surface de l’eau et flottait par la force de ses bras… Il ne connaissait donc pas l’art de marcher sur l’eau… importante technique dans un milieu comme le nôtre.
Ca serait peut être l’occasion de lui apprendre quelque chose… c’est ce dont je me disais mais quelque chose vint interrompre mes pensées.
C’était le Sunéen !

[Sakray] « Un petit coup de main serait la bienvenue. »

Lui aussi était à bout, tout comme moi.
Tous ces Suiryuudan de réalisés, couplés à ce dont j’avais subi sur la terre ferme, j’étais complètement exténué. Je n’en pouvais plus.
Mais il me restait assez de force pour venir en aide au Sunéen et le sortir de l’eau.

Je le tirai alors des deux mains, car le bougre, il n’était pas léger du tout, je n’osais pas imaginer ce que cela pouvait être avec son armure.
Un véritable rempart faisant face à la tempête, inébranlable !

Je le tirais alors jusqu’aux genoux, pour finalement le mettre le droit sur mes épaules et ainsi, je le traînerais un peu jusqu’à la rive.

Je marchais alors silencieux, ne sachant pas quoi dire, jusqu’arrivés à destination, je le laissais alors continuer la route par ses propres moyens pour enfin s’écraser sur les fesses, à même le sable.
Mains posées derrière mon dos, je prenais de profondes inspirations et grimaçais du visage.
Cet entraînement avait été une aubaine et très enrichissant.
Je n’aurais pas pensé que celui-ci puisse se dérouler de cette façon. J’avais connu ce que pouvait être le calvaire de subir un assaut de plein fouet, d’un maître en Taijutsu.

J’avais appris comment réagir, quoi faire et surtout employer mes pupilles au mieux et me familiariser encore plus, à toutes les facettes de son utilisation.
Néanmoins, je n’avais toujours pas réussi à dépasser ces capacités et voir ce qu’il pouvait bien y avoir au-delà de celles-ci.
Et il avait pu connaître à quel point, un maître en Ninjutsu de Kiri, pouvait être redoutable lorsqu’il se battait dans son élément… L’exercice avait été complet et instructif.

[Hanzo] « Ouf ! Je ne pensais pas qu’affronter un maître en Taijutsu, était si difficile. Vous excellez dans le combat au corps à corps, où personne ne peut vous mettre à mal.
C’est terrible tout de même de pouvoir enchaîner tous ces coups sans fatiguer. Vous ne laissez aucun échappatoire à vos adversaires s’ils viennent à tomber dans votre piège. »


Je préfère me faire ami d’un maître en Taijutsu, qu’ennemi.
Il ne ferait pas bon de s’attirer la complète inimitié d’un tel adepte.

[Hanzo] « Et toi alors, comment ça été cet entraînement ? »
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entrainement d'Hanzo   

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entrainement d'Hanzo
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Terrains d'Entraînement-