Partagez | 
 

 L'Art de la Découpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: L'Art de la Découpe   Sam 25 Oct - 18:13

[Ginko] – Peuh, j'te bats quand tu veux.

Ginko maugréait gentiment tandis qu'elle se téléportait au lieu convenu. Elle y arriva avant Riku, et en profita pour se dégourdir les jambes. Elle fit des mouvements inconnus et non-répertoriés dans les ouvrages d'entraînements, puis s'assit sur un rocher, la main posée sur son short. Enfin, sur celui de Tsubaki, mais cela revenait au même. Elle disposa avec beaucoup de soin ses katana contre la pierre, et commença à faire les cent pas. Il était si lent ! Une tortue paralytique. Elle avait beau lui apprendre à se déplacer rapidement, à faire des jolis trucs, non, sa nature d'handicapé le rattrapait toujours.

La bonne volonté de Ginko fondait à vue d'œil, et elle ne se rappelait même plus pourquoi elle avait accepté cette session.

Et puis… il y eu cette vieille sensation. L'impression diffuse d'avoir fait une bêtise, mais sans réussir à mettre le doigt sur la cause. Ginko s'assit, et réfléchit. Il y avait un lien entre l'absence de Riku, la présence de Ginko et l'entraînement. Mais lequel ? …



Ginko se releva promptement. Elle s'était trompée de lieu d'entraînement. Mais c'était de la faute du grand nain ! Il lui avait emmêlé les crayons, à changer d'avis tout le temps. Sur les toits, dans la forêt, sur mon terrain, sur ton terrain, sur… Eh ! Ginko se téléporta aussitôt. Riku était là, forcément, mais Ginko l'agressa tout de suite histoire de garder une contenance.

[Ginko] – Hey Na Boh ! Crois pas que tu aies gagné. Je me suis trompée d'endroit. Et puis non même pas : j'ai rencontré quelqu'un que je connaissais en arrivant et on a discuté pendant DES HEURES. En t'attendant. Si, si. Et puis…

Elle poursuivit ainsi tout en s'installant mais, fatiguée de son propre babillage, elle cessa pour dévisager Riku. Elle tenait son arme en main.

[Ginko] – Regarde ça, je vais te couper la mœlle épinière et tu pourras plus bouger et tu auras les boules parce qu'on pourra pas danser ensemble et toi mettre ta tête avide entre mes seins volontaires.

Tout en parlant, Ginko attaqua. Elle se téléporta sur le flanc droit de Riku, tapa violemment de l'embout de son fourreau ses côtes. Cela le déséquilibra et mit son dos à découvert. Ginko se contenta d'appuyer son fourreau dessus.

[Ginko] – Coupééééé.

Ginko partit d'une petite danse de la victoire, à sautiller autour de Riku comme une indienne qui viendrait tout juste de récupérer un énième scalp pour agrandir sa collection. Elle se tourna finalement vers lui, les yeux grands ouverts.

[Ginko] – Allez j'te prête un clone et toi tu essayes de lui cisailler le bras. Ok ? J'te montre où couper.

Elle lui attrapa vivement le bras et l'attira d'un geste sec. Elle tourna dans un sens, puis dans un autre, leva les yeux vers Riku puis replongea dans son analyse. C'était où déjà qu'il fallait couper ? Elle appuya finalement sur un point.

[Ginko] – Je crois que c'est là. Je me souviens plus. Enfin essayes tu verras bien hein.

Ginko invoqua ledit clone, et partit s'installer à l'écart. Elle n'avait pas apporté de boisson. La honte.

MessageSujet: Re: L'Art de la Découpe   Dim 26 Oct - 14:07

Rapidement arrivé à l'endroit voulu, Riku se trouva le premier arrivé à son grand étonnement. Ginko n'aurait jamais raté une occasion de montrer sa supériorité en se moquant de son genin. Mais bon une fois encore elle était imprévisible, elle pouvait être n'importe où. L'attente fut, pour une fois, de courte durée comparée aux heures habituelles.

*Attention la voila, quelle excuse va-t-elle sortir ? Héhé... *

Le genin n'avait pas raté, à peine son regard avait croisé celui de sa senseï qu'il put entendre couler les paroles. Évidemment elle s'était trahie dès le début et ayant finit par se perdre dans ses propres explications elle décida de faire ce pour quoi elle était le plus douer, se battre.

Elle lui annonça ce qu'il allait subir et une fois encore, bien que sachant l'inutilité de son acte, Riku se prépara à la recevoir. Chose vaine, une jounin aurait toujours l'avantage sur lui tant qu'il ne deviendrait pas plus fort. Mais le genin travaillait durement pour progresser et aujourd'hui en était un parfait exemple, Ginko le formait durement pour faire de lui un des favoris à l'examen chuunin.

La kunoïchi aux cheveux roses lui tomba dessus et le frappa du fourreau là où il aurait pu être paralisé. C'était toujours aussi frustrant et déstabilisant de sentir la différence de niveau qui se traduisait dans l'impuissance à réagir, mais c'était un mal nécessaire. Riku observait toujours plus attentivement la jounin et non pas seulement les formes de ses fesses mais sa façon de bouger, d'attaquer. Il s'imprégnait de son image pour chercher à atteindre le même degré de maîtrise et plus tard le dépasser.

Elle effectuait sa petite danse, le genin savait bien qu'elle aimait montrer sa supériorité, puis se tourna vers lui avec ce regard vert si envoûtant. Elle lui sourit puis comme à son habitude elle lui proposa un clone pour qu'il se fasse les dents dessus. Elle lui montra à peu près l'endroit où il devait frapper le bras pour le rendre inutilisable. Cela demanderait beaucoup de concentration pour viser correctement, tandis que Ginko partait s'installer dans un coin, Riku sortit Sadame de son fourreau et fit face à une autre senseï, pensant aux nombreux shinobis, mort pour la plupart, qui auraient aimé pouvoir défaire même un clone de Ginko en guise de vengeance.

Riku se concentra et se rua sur le clone, cette fois-ci c'était différent de l'entraînement à Mikazuki no mai. Le niveau du clone avait été volontairement élevé, sans doute pas jusqu'au réel niveau de sa senseï car durant la passe d'arme le genin ne retrouva pas autant d'habileté et de dextérité chez son adversaire. Mais il sentait que le niveau n'était plus le même, il devait se donner a fond et Ginko semblait attendre de lui des progrès immédiats.

*Tu seras satisfaite... tu verras... *

Riku profita d'une opportunité pour frapper le bras gauche, là où ginko lui avait montré. Le sang gicla tandis que le genin reprenait position à l'écart du clone, il n'avait subit que de légères blessures superficielles. Apparemment le bras était toujours utilisable, il avait du rater le nerf, il devait réessayer sur l'autre bras car le premier était trop abîmé pour retrouver le point visé.

Riku réengagea une passe d'arme avec l'adversaire, et une fois encore attendit l'ouverture qui ne tarda pas, il frappa et se téléporta de justesse pour éviter un raiton lancé par le clone. Il entendit le sabre tomber de la main droite, sachant que la gauche avait été utilisé pour faire les signe incantatoires au raiton. Ginko ne rigolait plus, elle avait encore augmenté le niveau, mais son clone avait un bras en moins, Riku devait le finir rapidement sinon il subirait de gros dégats.

Le genin regarda sa senseï assise tranquillement à l'écart, elle lui sourit d'un air innocent. Riku se concentra et créa un orbe de chakra avec lequel il frappa le clone au ventre, celui-ci fut éjecté au loin puis disparut. Riku avait donné beaucoup, le combat avait été plus un duel au sabre qu'un combat de shinobis plein de jutsus mais bon il était là pour apprendre l'art de la découpe dans un premier temps. Il du avouer que c'était aussi épuisant que de puiser dans ses réserves de chakra pour lancer des jutsu élémentaires, c'est après avoir retrouvé une respiration calme qu'il s'adressa à Ginko.

[Riku] – Alors c'était correct ? Si j'ai réussi on peut même passer à autre chose...

Il avait un petit air de défi dans la voix, sachant très bien que Ginko s'amusait à l'éprouver il voulait lui donner du bon spectacle et enchaîner les numéros pour lui en mettre plein la vue. Cependant le final était encore loin, le final serait son passage au rang chuunin après avoir brillé à l'examen; et ça il réussirait coûte que coûte.

MessageSujet: Re: L'Art de la Découpe   Jeu 30 Oct - 1:30

Ginko observait de cet œil distrait qui fait son talent les avancées de son élève. Il avait déjà commencé à apprendre les bases de cette technique, il lui restait quelques broutilles à comprendre et ce serait bon. Autrement dit, Ginko ne s'était pas levée pour ça. La technique semblait maîtrisée. Ou, plus exactement, la première partie de cette technique, puisque le but était de sectionner à chaque fois un nerf plus important que le précédent, ou de taper… quelque part… pour faire mal.

Elle quitta son appui sur l'arbre.

[Ginko] – Tsa peuh, tu deviens arrogant !

La Jounin ne daigna pas expliquer la signification des mots "Tsa peuh". Elle tenait ses deux lames sur chacune de ses épaules et elle marchait en cadence sur une mélodie qu'elle était, de toute évidence, la seule à entendre. Cela ressemblait davantage à une marche militaire qu'à une danse.

[Ginko] – Boooooooon. Deuxième étape. Même structure, mais un point différent. La technique vise des autres trucs. Mais ch'ais plus quoi.

Elle désigna successivement des zones précises sur son corps.

[Ginko] – Là, pis là, pis là, et, euh… là, je crois. Là aussi. Mais tu sais pas viser bien encore avec des gros doigts malhabiles alors on va se contenter du bras, ok ?

En un geste vif, Ginko érafla la peau du Genin sur le bras. Un trait fin, qui saigna à peine, mais bien net.

[Ginko] – C'est là. Je vais invoquer un Kage parce que tu sais pas lancer cette technique et que moi si parce que je suis bonne et que toi pas et que t'es jaloux en plus alors moi je te dis sois pas jaloux parce que je vais te rendre plus fort et tellement meilleur que tes camarades mais jamais aussi bon que moi parce que je suis trop trop forte.

Elle reprit à peine son souffle, et exécuta sa technique.

[Ginko] – Allez, ça va te prendre... Quatre heures, environ, pour apprendre à doser ton coup et à l'exécuter correctement. Même pas "parfaitement", juste "correctement", et c'est déjà cooool tu verras. Hop, je vais nous chercher à manger, je reviens de suite.

Elle observa les lieux autour d'elle, histoire de se les graver dans l'esprit. Avec un peu de chance, elle s'en souviendrait.

… Elle se téléporta. Dix minutes top chrono… gooooooo !

[P.S. : Ginko revient avant la fin des quatre heures :p]

MessageSujet: Re: L'Art de la Découpe   Dim 30 Nov - 12:34

Ginko : +11 XP
Riku : +5 XP

Technique validée.

MessageSujet: Re: L'Art de la Découpe   Ven 12 Déc - 17:28

L'entraînement était un des moments favoris de Riku, là où on apprend les bases, où on les répète inlassablement pour les ancrer en soi de manière à ne plus avoir à réfléchir en situation réelle. La technique sortirait au moment voulu, d'elle même, comme si appelée par les failles de l'ennemi elle se précipitait dans le vide imonde laissé en comblant ce manque d'harmonie dans le combat.

Le genin écoutait son senseï, en entendant le mot "arrogant" il comprit qu'il se laissait trop emporter par ses désirs de puissance. Il devait se rappeler chaque jour que les progrès sont le fruit de durs et longs moments de pratique. Aujourd'hui il avait saisit rapidement comment effectuer Bajirikuchizuke, mais Riku n'oubliait pas qu'il avait déjà travaillé cette technique avec Ginko quelques jours plus tôt et celà faisait toute la différence.

Bien que piètre pédagogue, Ginko arrivait à faire passer des images et des intentions plus que les mots. Et c'est en comprenant ça que Riku percevait le but des démonstrations et explixations foireuses de la jounin. Quoi qu'il en soit, il avait réussit à maîtriser cette technique, maintenant il savait qu'il passerait à une autre plus délicate encore mais dans le même style. Ginko lui en avait parlé souvent lorsqu'elle se vantait des ses exploits en les racontant et mimant tel une fresque épique filmée et projetée dans la réalité de son monde.

La kunoïchi aux cheveux roses s'approcha d'une démarche toujours plus étrange que la précédente puis montra de nouveaux endroits à frapper du katana. A première vue, ils étaient assez similaire aux précédents mais lorsque Riku se pencha plus sur l'anatomie de son bras en vérifiant le point de son bras sur lequel il devait se concentrer il comprit.

Le genin venait de saisir la différence d'action sur le corps de l'ennemi, la première fois il visait le nerf et la seconde l'artère. C'était ça les "autres trucs" dont Ginko parlait. Puis pris de court il se fit entailler le bras, mais ce n'était pas vraiment douloureux et cela ressembla plus à un marquage qu'a une blessure.

*Comme ça je pourais pas oublier où je dois frapper... ça veut dire que... oh non ! *

tandis que la jounin se vantait de sa force et de son habileté le genin comprenait qu'elle allait s'absenter un bon bout de temps. Lorsqu'elle annonça quatres heures d'entraînement Riku crut qu'il ne la reverrait pas de la journée, enfin à part son clone. Mais elle avait l'air de vouloir revenir voir comment s'en sortait son disciple, après avoir acheté à manger.

Ginko créa un nouveau clone, laissant Riku perplexe sur la quantité infinie de chakra dont elle disposait. *A moins que ce ne soit proportionnel à la quantité de nourriture avalée...? * Puis après un dernier repérage, dont Riku connaissait l'inutilité vu la capacité de Ginko à se souvenir des choses, elle disparut.

[Riku] - Bon...ben c'est partit pour quatres heures on dirait !

Un petit sourire se dessina sur son visage lorsqu'il essuya la sueur de son front et se tourna vers le Kagebunshin. La fausse Ginko ressemblait tant à la vraie... dans son sourire, dans son regard et... dans sa rapidité.

Le bunshin était derière Riku prêt à le frapper lorsqu'il se téléporta évitant le coup de justesse, il faisait maintenant bien plus attention. La jounin avait décider de monter le ton encore un peu. Le genin acceptait le défi.

Les combattants engagèrent des assauts plus ou moins violent, l'acier contre l'acier tantôt retentissant d'un choc tantôt crissant d'un contact prolongé. Riku se concentrait de tout son être, s'impliquant entièrement dans le combat, aucune autre pensée n'interferrait car la puissance des coups de sa senseï lui rappela celle de Bakemon. La cicatrice qu'il avait gardé de son combat sur la route d'Ame était plus interieure que corporelle car le médecin du village avait fait de l'excelent travail. Cependant Riku n'oublierai jamais la douleur de la lame traversant son ventre, le froid de l'acier... il le ferait goûter à tous ses prochains adversaires.

Il essaya à huits reprises de frapper le point voulu mais en vain. Il avait beau concentrer son chakra dans son corps pour obtenir une meilleure mobilité et acuité nécessaire à la technique il n'y parvint pas. Il se contentat alors de se defendre pendant quelques minutes pour récupérer un peu.

[Riku] - Bordel ! Ginko est super balèze et encore je me demande à combien de pour cent de sa force réelle est ce bunshin... J'abandonnerai pas !

Après avoir repris un souffle normal, le genin passa à l'attaque. Tenant un rythme effréné qu'il cassa ensuite pour perturber son adversaire il changea ainsi plusieurs fois la cadence du combat menant le tout d'une volonté de fer. Il se battait avec force et agilité contre une Ginko tout aussi puissante. Plus le temps passait plus il se rapprochait de son but, il arrivait à entailler légèrement le bras mais sans grande précision, il était encore loin de la réussite mais il ne lâchait rien.

Puis il comprit qu'il ne devait pas chercher à placer la technique mais qu'elle viendrait seulement si l'ouverture dans la garde de la jounin se présentait. Il continua sans cesse d'essayer de provoquer des trous dans la défense ennemie en changeant de garde et même de style, tout était bon pour briser la monotonie du combat. Ils se battirent encore longtemps quand Riku aperçut l'ouverture, la faille qui ne demandait qu'à être comblée par Sadame. Le genin enfonça sa lame sans se soucier du reste, il toucha exactement l'endroit que Ginko avait marqué d'une fine coupure sur son propre bras. Heureux d'avoir enfin réussit il sentit le soulagement monter, suivit immédiatement du coude gauche du bunshin qui percutait sa face et l'envoya valser au loin.

[Riku] – Argh bordel ça tue...

Il se releva et repris ses distances tout en se frottant la pommette. Il avait réussit mais pas entièrement, il s'était exposé et avait reçut un violent retour de flammes. Le bunshin pris l'arme dans l'autre main et ses assauts furent un peu moins violents mais toujours dangereux. Soudain le genin se demanda combien de temps cela faisait-il qu'il se battait, il chercha Ginko dans les alentours. Il la trouva rapidement allongée entre un immense sac vide et un tas d'os de poulet grand comme une poubelle. Elle semblait rêver à quelque chose d'agréable vu la manière dont elle se roulait par terre.

*Tusbaki ou une tortue carrée ? *

Un raiton frappa Riku en plein torse qui valsa une seconde fois. S'en voulant grandement de s'être laissé déconcentré il reporta toute son attention sur le bunshin et réengagea le combat au corps à corps. Il provoqua à nouveau une faille mais il ne la saisit pas car il voyait déjà la contre attaque de Ginko gros comme un éléphant. Il continua à se battre puis lorsqu'il apreçut l'ouverture si petite, si brève et si précieuse il frappa. Cette fois-ci il contrôla la réaction du bunshin mais avec l'autre bras déjà inutilisable il ne risqua rien. Le sabre tomba au sol réveillant une Ginko boudeuse.

Riku souriait, il avait mis le temps, il était épuisé et il mourrait de faim mais il avait réussi. Un rictus s'afficha sur le visage de la jounin et le garçon aux cheveux blancs reçut un coup de pied dans la tronche. Il partit s'écraser plus loin, baignant dans sa sueur incapable de se relever de suite. Son ventre émit un grognement trahissant la faim d'ogre du genin. Ginko s'approcha.

[Ginko] – Tu fait du bruit et en plus t'as dépassé les quatre heures ! Heureusement que j'ai dormi sinon je t'aurais assommé. Bon tu manges tu fait ta p'tite sieste pendant cinq minutes et on voit ce qu'on fait ensuite !

Riku trop heureux de pouvoir dévorer un poulet et pioncer quelques instants s'exécuta sans attendre. A son réveil il vit deux gros yeux verts, ceux de sa senseï, qui explosa de rire pour une raison inconnue. Riku s'assit en la regardant étrangement.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Art de la Découpe   Mer 25 Fév - 19:38

Riku : +9 XP



Je me lasserais jamais de Ginko konoha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Art de la Découpe   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» BANTAM AA ESTACADES - CHAMPION Coupe Dodge
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Qui va gagner la coupe selon vous
» Les Finalistes de la coupe Stanley :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-