Partagez | 
 

 L'étang caché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

MessageSujet: L'étang caché   Sam 29 Nov - 1:11

Rappel du premier message :

Kenji se leva durement se matin, son dos craqua ainsi que ses poignés. Il bougea un peu dans ses draps avant de se jeter par-dessus son lit. L’air frais de la fenêtre ouverte vint lui chatouiller le corps. La sensation de naître en même temps que le soleil qui s’élevait le matin lui faisait du bien. Il avait l’impression de naître chaque matin. Les gestes de Kenji suivirent la courbe du soleil, il s’assit sur son lit et fit quelque rond avec sa tête, se massa légèrement la nuque et s’étira une dernière fois.

Durant la nuit il avait rêvé de son combat contre Sabi, qui avait plus tourné à la farce qu’au véritable affrontement. Il était un Uchiha et il avait prit une décision importante. Trop de question tournait au tour de son passé, et il n’y avait que trop peu de personne capable d’y répondre. Il avait alors décidé de mettre son passé de côté pour le moment. Cette histoire n’avait pas de fin, il valait mieux se concentrer sur les faits présents et faire avec ce qu’il possédait. Il possédait une nouvelle arme, ses yeux, son sharingan. Il avait apprit depuis peu la présence d’un personne du clan au sein de l’académie. Sayuri de son nom, elle pourrait surement aider Kenji à maîtriser ses yeux, en avoir la pleine maîtrise. Mais pour le moment la secrétaire de l’académie lui avait dit qu’elle n’était pas disponible. Kenji devait prendre son mal en patience.

Dans cette optique Kenji avait envoyé une lettre à Oni. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas vu et encore moins entrainé ensemble. L’étudiant voulait remédier à cela et très vite. Il avait lu à la bibliothèque deux trois techniques intéressantes qu’il voulait apprendre.

Citation :
Oni,

J’ai quelque chose qui pourrai t’intéresser. Tu seras… Surpris…
On pourrait s’entrainer, mais plus durement que d’habitude si ça te dis. Je te propose de partir quelques jours au cœur de la forêt de Konoha, j’y ais trouvé un endroit qui sera parfait.
Si tu viens je t’attendrais, à la lisière de la forêt, demain vers 13h.

Kenji.

C’était une lettre assez simple, dans laquelle Kenji avait mit un peu de suspense. Il se demandait comment allait réagir Oni quand il verrait le don divin de l’étudiant. Cela serait juste une confirmation de son talent, du fait qu’il est un géni de son temps.

Kenji se leva doucement de son lit, et s’habilla rapidement. Il se retroussa les manches et alla sortir de son étui son Fuuma Shuriken. Il se rassit sur son lit et le sortit délicatement de sa protection. Les lames scintillèrent à la lueur du soleil. Kenji le déplia légèrement et sortit un chiffon du fin fond de l’étui. Il commença alors des vas et vient le long des lames tranchantes, au bout d’une dizaine de minute elles scintillèrent de lumière.

Kenji : Parfait.

Il rangea l’étui et poussa la plus part des objets se trouvant au centre de la pièce. Il s’installa sur le dos, les jambes légèrement plié et commença des séries d’abdos. Les séries étaient liées à d’autres séries de pompes. Kenji était un maître ninjutsu, mais il se devait d’entretenir son corps, pour lui, pour le combat et pour Yumi. De petit goûtes de sueur se dessinaient sur le front de l’étudiant, il s’arrêta alors et prit un vieux t-shirt trainant prêt de son lit. Il s’essuya et souffla un peu, puis se leva et commença à s’étirer. Le sport du matin m’était Kenji en jambe pour une bonne journée.

Il se passa alors une main dans les cheveux et recommença le même scénario jusqu’à 11h du matin. Kenji, un peu essoufflé, à la se rafraichir le corps et les organes avec un peu d’eau. La chaleur de se liquide transparent lui détendit les muscles. Il sentait son corps se relâcher peu à peu, la pression retombait et la fatigue disparaissait.

Il s’essuya les cheveux et mangea les restes de son repas de la veille. Deux, trois boulette de viandes qui trainé accompagné d’un peu de riz qui craquait sous ses dents. Il remballa en vitesse sa chambre, elle n’était pas ranger, mais pas non plus en désordre. C’était un juste un milieu pour ne pas vivre dans la saleté, mais qui montrait une certaine lassitude à ranger. Il passa son Fuuma sur ses épaules et accrocha ses shuriken à sa ceinture. Il se posta devant son miroir et sortit ses lunettes de soleil de la poche de sa veste. Il les déplia lentement et les posa avec délicatesse sur son nez. Il releva le menton et souriait, il était fière de ce qu’il voyait.
Kenji sortit et descendit tranquillement les marches de son petit immeuble. Il était alors 12h45, il avait une quinzaine de minutes pour aller à la lisière de la forêt. Il marcha alors tranquillement le long de la grande rue commerçante, il passa devant le magasin de la mère de Yumi, mais il ne si arrêta pas il n’en avait tout simplement pas envie, il voulait s’entrainer. Il voulait devenir plus fort, chaque jour devenir plus fort que le jour précédent.

La forêt se dessinait peu à peu face à lui, le ciel bleu livrait une sorte de dual face à l’étendu vert. Les oiseaux arbitrent de se combat désignaient le vainqueur par un envole de courte durée. Les feuilles se dressaient en nombre face à la crème nuageuse, les conditions étaient parfaites et le silence régnait en maître.

Kenji marchait tranquillement les mains dans les poches et arriva enfin à la lisière de la forêt interne du village de Konoha. Il se passa une main dans les cheveux, Oni n’était pas encore présent. L’étudiant avait quelques minutes d’avance, il alla alors se poser contre un arbre, son dos épousant le tronc de ce dernier.

L’esprit de l’étudiant divagua alors durant quelques minutes, il repensait à tout ce qu’il avait accomplit depuis son arrivée au village. Il avait l’impression qu’il y avait accomplit beaucoup et très peu à la fois, ce sentiment de faire du surplace dans une vie quand la routine s’installe. Ce séjour avec Oni allait lui faire du bien, il allait évoluer et surement, il espérait du plus profond de lui, franchir un palier. Il allait développer trois techniques durant cet entrainement, mais seul il en était incapable, malgré l’acquisition de ses nouvelles pupilles.

Il vit au loin une ombre se dessinait, il en était sur c’était Oni, il le savait qu’il allait venir. Le guénin n’aurait pu refuser un entrainement, surtout de ce type.

Kenji fit un bref récapitulatif de se qu’il avait dans son sac pour être sur de n’avoir rien oublié.

*Boulette de riz, bouteille d’eau, arme et ma volonté !*

Il bomba le torse et se redressa à l’arrivée de son compagnon. Il se passa la main dans les cheveux et fit quelques pas à sa rencontre, cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas vu. Ils n’étaient pourtant pas vraiment amis, mais juste deux personnes qui avait un idéal commun et qui se comprennaient. Mais grâce à cela un lien c’était construit entre eux, un lien que personne d’autre ne pouvait comprendre, ressentir. La preuve en était avec les différentes rencontres qu’avait fait Kenji avec les ninjas de Konoha, Sabi qui l’avait méprisé, son sensei qui le prenait pour un gamin ou encore Riku qui ne l’avait plus jamais rencontré. Mais avec Oni tout était différent, c’était simple et compliqué à la fois.

Kenji : Oni. J’étais sur que tu viendrais, ça faisait longtemps n’est ce pas…

Kenji lui tandis une main et continua à parler.

J’ai découvert un endroit où l’on sera tranquille pour éveiller nos sens. Tu vas voir on va ressortir… Hum… Changé.


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 13:45, édité 2 fois

AuteurMessage

MessageSujet: Re: L'étang caché   Ven 5 Mar - 2:10

Kenji se tenait le torse droit, la posture fière face à son élève fatigué. La main droite sur le bout de la garde de son katana poussant à intervalle régulier pour que ce dernier vienne s’enfoncer encore un peu plus dans la terre. La lame grise perdait de sa brillance à chaque seconde de réflexion que prenait Shinjin. Le Hyûuga ne devait pas confondre vitesse et précipitation. Il fallait qu’il aille au de là de cette fatigue physique qui le menaçait pour réussir à établir un plan pour sortir l’équipe neuf de l’impasse dans laquelle elle se trouvait. Ce n’était pas chose aisé pour un jeune garçon de treize ans et, si cela ne suffisait pas, aveugle. Mais Kenji ne prenait pas en compte ces facteurs là, il n’avait devant lui qu’un ninja intelligent en devenir à qui il devait apprendre la vie. Il lui donnait de l’expérience, même de manière factice, pour que le jeune élève soit prêt en toute situation.

Quelques centimètres de plus.

Shinjin se décida enfin à rompre le silence. Il donne les ordres, il se choisi la place du leader, du chef d’équipe. Il comprend enfin le véritable étendu de ses pouvoirs, de son aura. Il voit au de là de la situation que c’est à lui de réagir, que c’est à lui de pousser Ying à se surpasser tout en contrôlant le potentiel presque sans limite d’Azumi. Il sera leur père, leur frère, leur rival et surtout celui qui les guidera quand Kenji ne sera pas là.

Son plan n’était pas sans faille et reposait sur de nombreuse incertitude. Mais pour son âge et au vu de l’état physique dans lequel il se trouvait, Kenji apprécia. Il ne laissa pas transparaître cette émotion sur son visage, il ne fallait que Shinjin croie que tout était trop vite assimilé. Il se passa alors doucement une main dans sa chevelure sombre tout en retirant d’un geste sec son arme du sol. Il rangea le katana d’un geste souple dans son fourreau et s’approcha du Hyûuga d’un pas lent mais sûr. L’Uchiha sortit une petite pilule de sa poche qu’il tendit à son élève, cela allait le remettre en forme pour la suite des évènements. Ce n’était pas aussi efficace qu’une nuit de sommeil mais sachant que Ying et Azumi n’allait pas tarder, cela allait lui permettre de garder fier allure devant les deux jeunes filles. Kenji prit un ton dégagé face à Shinjin mais son regard perçait toujours le bandeau de ce dernier.

[Kenji] – Je ne jugerais pas ton plan, c’est le tiens que tu as construit selon ton appréciation de la situation. Je veux juste que ce soir, avant de t’endormir, tu revoies cette stratégie. Sois franc avec toi-même et essaye de savoir s’il y a des choses que tu aurais changé, une fois l’esprit reposé.

Une petite brise vint soulever doucement leur chevelure tandis que Kenji levait un regard vide vers les cieux. Quelques nuages blancs avaient fait leur apparition entre le ciel et le soleil. Il esquissa un sourire du coin des lèvres se détestant d’apprécier Shinjin. Il avait foi en son équipe mais ce n’était pas pour cela qu’il avait confiance en elle et pourtant, petit à petit il sentait que Shinjin était quelqu’un sur qui il pouvait se reposer. Lui, le chef orgueilleux et solitaire voyait en son élève un futur et c’était quelque chose qui lui déplaisait car il connaissait déjà son avenir. Il laissa de nouveau choir son regard sur le Hyûuga avec un visage fermé.

Un bruit d’essoufflement lui fit tourner la tête sur le côté et rapidement il aperçut Ying avec un étrange rongeur sur l’épaule. Elle se présenta le souffle court tout en s’approchant de son maître et de son partenaire d’équipe. Elle expliqua que le rongeur était son rat et se dernier, d’une façon surprenante, répondit. Ce n’était pas la première fois que Kenji avait affaire à un animal doué de la parole, il avait notamment rencontré Kinimo. Mais ce dernier était un chien invoqué, comme une bestiole de combat, l’Uchiha doutait fortement des habitudes à la bataille du rat de Ying. Il ne fit cependant aucune remarque et rapporta son attention sur l’ombre qui se dessinait dans le dos de la jeune fille.

Presque avec synchronisation, Azumi arriva. Elle semblait avoir trouvé le chemin avec plus de facilité que son amie. Elle s’approcha tout en saluant poliment le groupe avant de faire une remarque sur le rat de Ying. Kenji sentait déjà les problèmes arriver avec cet animal et jura intérieurement. Il se passa doucement une main dans sa chevelure sombre et plongea son regard froid dans les yeux de Ying.

[Kenji] – J’espère que ce rat fait parti de tes armes de combat.

Son ton était légèrement cassant, il n’aimait pas trop que ses élèves prennent des libertés sans qu’ils ne l’aient averti auparavant. C’était lui le chef, celui qui les guiderait au pouvoir mais avec des divertissements si enfantins, ses élèves n’arriveraient qu’à attiser sa froideur et son mépris. Il recula de quelques pas pour se positionner en face de l’équipe neuf. Il inspira doucement laissant quelques secondes de silence s’imposer à eux comme un salut de politesse. Puis, il prit la parole d’un ton neutre, presque détaché.

[Kenji] – Comme je vous l’avais demandé la dernière fois que nous nous sommes vus, vous avez dû réfléchir à une formation que nous pourrions adopter en combat. J’aimerais entendre vos propositions.

Kenji espérait véritablement qu’ils avaient réfléchis à ce qu’il leur avait demandé. En partant, lors de leur première rencontre, il ne leur avait demandé que deux choses. Apprendre à manier leur kunai et établir une formation de combat. Pour Shinjin cela allait être la seconde fois qu’il s’attelait à cet exercice, mais c’était lui le tacticien de l’équipe et Kenji se plaisait à pousser à son maximum l’esprit et la réflexion du petit Hyûuga.
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 20 Mar - 0:57

Kenji ne se prononce pas, mais étrangement, je comprends la fin des hostilités. Je me détends, mon corps se relâche, et je sens la sueur mêlée à l'eau froide qui colle à ma peau, faisant office de voile indésirable entre mon épiderme et mon vêtement. Évidemment qu'il ne commentera rien, son commentaire ne peux que valider ou invalider ma tactique. Le premier serait un peu trop gratifiant, et surtout dure à dire pour quelqu'un d'aussi impassible que lui. Le deuxième, que c'était vraiment mauvais, et ça ne l'est pas. Mais ce n'est malheureusement pas encore parfait, je voudrais un 0% de pertes, en probabilité et à l'arrivée, mais ça n'arrivera jamais.

Un nuage passe, et le soleil se fait moins présent autour de moi. Une brise glaciale traverse mon kimono, me procurant un frisson le long de ma nuque, qui se propage dans mon dos. Kenji ne dit rien, campe sur ses positions. Je ne sais pas s'il a remarqué que mon attention est relâchée, ma garde baissée, mais mon esprit aux aguets. Quelque chose, sans doute, requiert son attention plus que moi. D'autant qu'il manque de sommeil, ses réflexes et ses attaques étaient parfaites, il devrait les tenir normalement, mais a pris une pilule avant la fin de combat. Quelque chose ne va pas, et ça ne me regarde pas. Je concentre mon chakra sous ma peau: le dernière dont j'ai besoin, c'est d'une bonne maladie pour me clouer au lit et me faire perdre toutes mes bonnes résolutions.

Quelqu'un vient, et c'est Ying... et autre chose. Je ne sais pas ce que c'est mais c'est là. Je n'arrive pas à le situer non plus, mais je sais que c'est là. C'est un chakra étrange, mais pas hostile, et j'ai autre chose à faire. J'enlève le haut de mon kimono, et le pose, étalé, sur un rocher, propre, pour que ça sèche. Mon torse nu va pouvoir sécher, pour ce qui est du bas, les frasques mouillées sont moins handicapantes. D'autant que connaissant Kenji, s'il a pris cette pilule, c'est qu'il nous réserve encore quelque chose... de physique. De ce côté là, après un bref check-up, c'est ok. Plus de chakra, mais mon souffle est redevenu régulier, mon rythme cardiaque revient peut à peut à sa fréquence normale, mes muscles ont récupéré. Parfait.

[Ying]- Bon alors ça c'est Kenji-sensei et celui avec le bandeau c'est Jin' et, vous deux, je vous présente Loraz mon rat. Bien sûr, c'est un rat donc, il ne sait pas parler.

Bon, il faudra tout de même que j'explique certaine chose à Ying, comme que le fait d'affirmer quelque chose entraîne forcément, dans le tête de son interlocuteur, la négation de cette même affirmation. Aussi le fait qu'elle dise que son rat ne parle pas me fait tout de suite penser qu'il parle, sinon pourquoi nous aurait-elle présenté à lui? Par contre, je n'ai aucune idée de la manière de lui enseigner ça, il va falloir que je trouve quelque chose de ludique.

[Loraz] - Non.

Évidemment. Je penche pour un Kuchyose. Il n'y a que eux qui parlent. En évoquant les Kuchyose, il m'en, faut un, et ma famille n'est pas réputée pour ses invocations, c'est donc une quête que je vais encore devoir me farcir... mais plus tard, quand je serais plus puissant, genin, sans doute. Quelques moulinets des bras, aucune douleur, ça va, ils sont habitués aux extrêmes. C'est une bonne chose, pour la suite de mon entraînement, et optimiser mon agilité, ma rapidité, ou ma force, je morflerai moins. C'est au tour d'Azumi d'arriver, sur les traces de Ying, motivée, comme à son habitude.

[Azumi] - Saluuut la compagnie ! Comment allez-vous aujourd’hui, les amis ? Moi ça va très bien, j’ai apporté tout ce qu’on m’a dit d’apporter. Mon équipement de ninja et… Wow ! T’as comme un écureuil dans ton dos, Ying.

C'est du délire, mais ça détend l'atmosphère post-combat. Ou pré-combat. Les deux pour moi, l'un seulement pour elles. Traitement de faveur ou mise à niveau? Elle ont du apporter leur équipement, comme moi, ce sera donc un entraînement, encore. Elles sont plus en forme que moi, elle devront travailler un peu plus que moi pour la suite des événements. Je m'assied, tranquillement, en tailleur, faisant mine de profiter d'un bref instant de répit. C'est plaisant de se retrouver, en équipe, insouciant, pour un entraînement. On sait qu'il n'y a pas de danger, qu'au pire, le senseï est là pour palier aux éventuels problèmes, en confiance, en commençant à s'apprécier les uns les autres. C'est ça, être une équipe. Le sourire au coin, j'écoute le patron qui ne nous laisse pas nous disperser pour autant.

[Kenji] – Comme je vous l’avais demandé la dernière fois que nous nous sommes vus, vous avez dû réfléchir à une formation que nous pourrions adopter en combat. J’aimerais entendre vos propositions

Deuxième round. Je ne vois pas 36 solutions, dans ce dernier cas. Un super sensitif, moi, une réserve de chakra ambulant, Azumi, et une spécialité en illusion pour Ying. Je vais donc prendre la parole en premier. C'est assez simple. C'est une formation basique, pas très recherchée, mais avec ce qu'on sait les uns des autres, pour le moment, je ne préfère pas m'avancer.

[Jin] - Je suis celui qui suis le plus à même d'éviter les attaques, donc je me placerai de front. Azumi est polyvalente, je lui propose deux poste: e,n protection, devant Ying, qui elle, utilise le genjutsu pour attaquer ou couvrir un éventuel ennemi, ou à mon aide, si je ne peux pas m'en sortir seul.

MessageSujet: Re: L'étang caché   Ven 26 Mar - 21:54

Après même pas une minute, Azumi sortie des bois. Elle avait pris le même chemin que Ying, mais n'avait pas l'air de s'être couru comme celle-ci. Peut-être avait-elle le sens du repère plus développer que l'adolescente. Mais passons ! Ce n'est pas si grave. Tout le monde était là. Jin' et Kenji était arrivé depuis déjà un bon moment on dirait. Il avait sans doute eu une autre entraînement.

Azumi les salua puis fit un commentaire sur Loraz. Le petit mammifère a toujours été d'une susceptibilité surprenante alors, même si Ying lui avait demandé d'être gentil se faire dire qu'il ressemblait à un écureuil ne lui plut pas beaucoup. Même quand Ying disait que c'était un rat cela ne lui plaisait pas, mais bon il n'avait qu'à ce réincarner dans un rongeur au nom moins compliqué. Avant que son père ne fasse un commentaire déplacé à son amie Azumi, Ying cru bon de parler à sa place :

[Ying] Salut Azumi. Euh... Ce truc est un rat et il s’appelle Loraz.

La jeune fille se tourna vers son sensei qui se passait une main dans ses cheveux. Ensuite il lui lança un regard froid qui fit presque peur à Ying, mais elle lui sourit pour qu'il voie qu'elle n'avait pas de mauvaise intention en amenant cet animal.

[Kenji] – J’espère que ce rat fait parti de tes armes de combat.

[Loraz] Oui et bien mieux ! J’suis un ninja, un junin et aussi le futur Kage de ce village !

[Ying] Euh... Désolé... Il voit un peu grand, mais c’est une sorte d’arme... En quelque sorte.

Loraz, fier de lui, se leva sur ses pattes arrières et bomba le torse en levant le museau bien haut. Ensuite il montra son poing à Ying, mais elle l'ignora. Celle-ci alla plutôt s'asseoir à coter de ses compagnons pour écouter son sensei parler. Kenji allait surement expliquer l'entraînement du jour. La journée s'annonçait très intéressante.

[Kenji] – Comme je vous l’avais demandé la dernière fois que nous nous sommes vus, vous avez dû réfléchir à une formation que nous pourrions adopter en combat. J’aimerais entendre vos propositions.

Dans une journée bien normal, comme tous les autres, au moins une chose est oubliée. On peut en oublier plus, mais pas moins, car c'est impossible de tout retenir à la lettre. Ce que Kenji avait demandé la dernière fois avait été oublié par Ying. Elle n'avait pas réfléchi à des stratégies de combat. Ce n'est pas vraiment son Domène non plus... Pour l'adolescente l'importance n'est pas de prévoir des stratégies à l'avance, mais bien de savoir improviser correctement et au bon moment. Il faut frapper dure et d'une façon qui imprévisible. Une stratégie déjà prête à l'avance revient souvent au même alors, c'est facile pour l'ennemi de contrer les attaques. Par contre, c'est aussi très risqué parce que si l'idée ne vient pas immédiatement ça tourne à la faveur de l'adversaire.

[Jin] - Je suis celui qui suis le plus à même d'éviter les attaques, donc je me placerai de front. Azumi est polyvalente, je lui propose deux poste: en protection, devant Ying, qui elle, utilise le genjutsu pour attaquer ou couvrir un éventuel ennemi, ou à mon aide, si je ne peux pas m'en sortir seul.

* Pourquoi Azumi en polyvalente ? Et pourquoi ça serait elle qui l'aiderait ? Alors, moi j'suis là juste pour couvrir « d'éventuels ennemis »... Mais s'il y en a pas ?! Si je tentais plutôt un meurtre sur Azu ici, là et maintenant ! Ah non... Trop risquer. Si elle me bat, ça sera la honte de ma vie... *

Jalouse ? Sans aucun doute. La proposition de Jin' était bonne, mais devant plusieurs ennemis ça ne marcherait peut-être pas. Quoi que, avec le super fort Kenji la victoire est assurée dans n'importe quelle situation, même si la formation de combat ne marche pas.

L'aspirante se gratta la nuque essayant de réfléchir s'il y avait d'autre formation qui pourrait être envisagée, mais c'était la plus logique : mettre Jin' en attaque de front Azu ou Ying dans les deux autres positions.

[Ying] Mouais. C'est la plus logique, je ne vois pas d'autre formation de combat qui pourrait vraiment fonctionner. Mais ça ne serait pas plus simple de décider cela en temps et lieu ? Les stratégies sont différentes tout dépendant la situation... Alors, même si on choisit une formation d'attaque maintenant elle ne nous servira peut-être à rien durant une attaque qui surviendrait... Exemple : dans dix minutes durant l'entraînement.

MessageSujet: Re: L'étang caché   Sam 27 Mar - 4:33

Tome 1

Chapitre 11 - 2
Un oiseau à ma fenêtre.


Ils étaient tous rassemblés dans cette magnifique petite clairière. Un étang, calme et paisible, dormait aen arrière-plan. C'était un endroit sympa. C'était également un bel endroit pour s'entraîner, si tel était le motif de la convocation de Kenji. Azumi était légèrement rouillée. Un bon entraînement d'équipe l'aiderait à reprendre la forme ! Rien de mieux que de s'amuser entre ami. Bien entendu, l'équipe neuf était une équipe soudée. Du moins, elle, elle en était persuadée.

Elle était la plus forte, ça, c'est certain. Mais est-ce que ce fait qui n'était toujours pas prouver affectait l'un de ses coéquipiers ? La fillette tentait de se mettre à leur place. Si une personne plus petite et plus jeune qu'elle la mettait K.O en moins d'un instant, comment Azumi se sentirait-elle ? Sans doute humilier, perdant ainsi tout espoir d'arriver à son objectif. Celui d'être plus forte.

Elle venait tout juste de faire un commentaire sur l'étrange créature qui chevauchait Ying d'un air fier. C'était un rongeur bizarroïde, mélange de rat et d'écureuil, qui ne semblait pas comme les autres. Ses yeux démontraient une sagesse, bien que minime, qu'un écureuil ne pourrait avoir. C'était sans aucun doute l'une des armes de sa coéquipière ! Quoi de mieux qu'un rat pour donner une bonne racler à un adversaire !? Azumi se le demandait... Pouvait-on réellement utiliser un rongeur en combat ? La question la plus conforme dans cette situation était : était-il vraiment utile ? Peu importe, l'important, c'est qu'il soit chou.

Elle s'attendait à une réponse et Ying lui en offrit une. Elle lui expliqua que ce rongeur n'était pas un écureuil mais bien un rat ! Un rat ? Non, ça, ce n'était pas un rat.

Azumi - Comme il est mignon ! Je peux toucher ?

La jeune fille tendis sa mains vers Loraz qui prit un air menaçant. Elle n'eut pas le temps de le caresser. Kenji venait lui gâcher son plaisir pour les ramener à l'ordre. Ceci était normal. Ce genre de câlineries n'étaient sans doute pas permises dans le domaine du cygne. Et tant et aussi longtemps que l'Uchiha était présent, elles ne devaient pas se laisser emporter dans les méandres de l'amour entre humain et rongeur. C'était sans doute l'une des nombreuses règles d'or de Kenji.

Il dit :

Kenji - J’espère que ce rat fait parti de tes armes de combat.

Voilà les mots qui confirmèrent sa théorie ! Ils allaient bel et bien combattre cet après-midi ! Génial ! Cette journée allait être l'une des plus mémorables de sa jeune existence. Son premier combat. Bien entendu, elle ne comptait pas le perdre, mais plutôt le gagner Ceci pour la simple et bonne raison qu'elle était la meilleure de l'équipe neuf (En excluant Kenji). Enfin, Azumi décida d'attendre les consignes de son sensei avant de s'enthousiasmer. Elle ne voulait pas rompre le calme que Kenji venait d'installer. Ce fût le rat qui s'en chargea :

Loraz - Oui et bien mieux ! J’suis un ninja, un junin et aussi le futur Kage de ce village !

La fillette sursauta et regarda l'animal avec surprise avant de sourire. Dévoilant ainsi toutes ses magnifiques dents blanches. Un animal qui parle ! Ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance d'admirer ce phénomène. D'autant plus qu'un rat ne devrait pas avoir la capacité d'émettre des sons humains. Celui-ci était spécial et Ying devait en prendre soin toute sa vie sans quoi elle subirait la colère d'Azumi... Une Itô en colère ce n'est jamais bien beau à voir.

Sa coéquipière s'excusa, affirmant que son ami de compagnie voyait son statu plus grand qu'il ne l'était en réalité. Encore une fois, Ying n'était pas sûr d'elle. La jeune femme empilait maladroitement hésitations après hésitations. Émettant des « euh » puis des « euuhh » sans cesse

Kenji poursuivit, décidant de laisser ce problème de côté. Azumi n'attendit pas une seconde avant de se redresser, prête à écoute attentivement son sensei et de faire tout ce qu'il lui demanderait de faire. C'était SON modèle. C'était LUI qui était capable de se téléporter. C'était LUI et LUI seul qui pouvait la mener à son objectif.

Kenji - Comme je vous l’avais demandé la dernière fois que nous nous sommes vus, vous avez dû réfléchir à une formation que nous pourrions adopter en combat. J’aimerais entendre vos propositions.

Mince ! Azumi n'avait pas vraiment réfléchit à cela. Une formation ? C'était quoi ? En quoi ça consistait ? Peu importe, elle décida de laisser Jin' en proposer une avant elle. De toute manière, c'était lui le cerveau du groupe. Ses plans étaient toujours les meilleurs et ce, peu importe ce qu'elles pouvaient dire. Sans Jin', l'équipe neuf ne serait pas aussi forte.

Cela ne prit que quelques secondes avant qu'il prenne la parole et personne n'en fût étonné.

Shinjin - Je suis celui qui suis le plus à même d'éviter les attaques, donc je me placerai de front. Azumi est polyvalente, je lui propose deux poste: en protection, devant Ying, qui elle, utilise le genjutsu pour attaquer ou couvrir un éventuel ennemi, ou à mon aide, si je ne peux pas m'en sortir seul.

Cet propositions lui plaisait puisqu'elle était un élément très important dans cette formation. Soit Azumi protégeait Ying pendant que cette-dernière utilise ses Genjutsu pour neutraliser leurs adversaires soient elle allait aider Jin' à massacrer leurs ennemis !

Quelques instants plus tard, Ying prit la parole et proposa sa formation :

Ying - Mouais. C'est la plus logique, je ne vois pas d'autre formation de combat qui pourrait vraiment fonctionner. Mais ça ne serait pas plus simple de décider cela en temps et lieu ? Les stratégies sont différentes tout dépendant la situation... Alors, même si on choisit une formation d'attaque maintenant elle ne nous servira peut-être à rien durant une attaque qui surviendrait... Exemple : dans dix minutes durant l'entraînement.

Elle marquait un point. Ils ne pouvaient pas établir une stratégie à l'aveuglette, comme cela. Les formations changeront en fonction de l'adversaire, ça, c'est certain. Mais il fallait tout de même partir avec une base. Ils avaient donc tous raison.

C'était à son tour. Ils attendaient qu'elle parle et elle n'allait pas tarder à répondre à leur désir. Elle tenta seulement à ne pas contredire personne, préparant son discourt dans sa tête.

Azumi - Ta formation me plait, Jin'. Quelqu'un en retrait et un autre au corps-à-corps. Ça, c'est une bonne idée. Par contre, Ying a raison. On ne peut jamais tout prévoir. Mais comme Kenji l'a dit, il est bon de posséder une base... Moi je propose que Jin' nous protèges pendant que nous lançons des Genjutsu à l'adversaire. Je sais que... Um... Les taijutsututeurs... Enfin, Eux ont une grande résistance. Il sera donc capable de résister aux coups plus facilement que Ying et moi. Il est donc plus facile pour lui de nous protéger. Alors que l'adversaire tente de s'engager au corps-à-corps avec moi ou Ying, Jin' l'en empêche et nous pouvont lui occasionner des dégâts les trois en même temps. Après tout dépend des capacités de l'ennemi, n'est-ce pas Ying ?

Chapitre terminé.

Chapitre 12 à [Equipe 9] - Etat des Forces Arrow


Dernière édition par Azumi Itô le Lun 3 Mai - 1:46, édité 6 fois

MessageSujet: Re: L'étang caché   Jeu 8 Avr - 23:14

Kenji posa un regard neutre sur ses trois élèves tout en patientant d’obtenir leur réponse. Il n’allait pas se permettre d’attendre trop longtemps car c’était un devoir qu’il leur avait donné depuis plusieurs jours et auquel il avait dût passer sur temps. Une bonne formation pouvait être la clef de la réussite durant un combat, mais ce n’était pas tant la formation en elle-même que Kenji voulait faire travailler chez son équipe. C’était leur capacité de réflexion. Savoir utiliser son chakra et avoir de gros muscle ne les aiderait pas plus s’ils ne savaient pas se servir de leur tête. La formation comprenait le corps et l’esprit.

A son plus grand étonnement ce fut Shinjin qui prit la parole en premier. Ce dernier venait de faire un entrainement intense et avait déjà donné une formation de combat à Kenji, malgré cela il se lança dans l’exercice assez facilement. L’Uchiha ne laissa rien transparaitre de ce soupçon de fierté envers le Hyuûga et l’écouta en silence. Sa stratégie tenait la route, ce n’était pas forcément la meilleur. Mais personne ne pouvait vraiment se targuer de trouver la bonne combinaison sans l’avoir véritablement appliqué. Shinjin était obligé d’être sur le front de l’attaque au vue de sa spécialisation, Ying qui était plus frêle devait en effet rester en retrait. Mais tout pouvait changer au cours d’une mission. Ils l’apprendraient plus tard.

Ying prit alors rapidement la parole après le jeune garçon. Le ton de sa voix était étrange, on pouvait y ressentir un léger agacement. L’Uchiha plissa ses yeux d’ébènes tout en fixant la jeune fille et son rat, essayant de percer les émotions qui l’habitaient à cet instant. La réponse percuta dans son esprit comme le marteau sur l’enclume. Shinjin était un bon tacticien mais il lui manquait encore quelque qualité d’orateur. Dire à un individu qu’il restera en retrait pour un soutient peut-être fictif était très délicat. C’était un rôle essentiel mais bien souvent ingrat pour son manque de prestige. Kenji préféra laisser couler tout en se tournant vers Azumi.

L’enfant se lança dans une explication peu claire mais pourtant simple. Kenji en comprit l’essentiel et ne chercha pas plus de précision. Il sentait un peu de tension dans l’équipe en ce début d’après-midi et il n’aimait que très peu cela. Sa main flirta dans sa chevelure sombre tandis qu’il observait en silence son équipe. Ying était jalouse d’Azumi c’était évident. Qui plus est, elle en avait assez d’être considéré comme en retrait par rapport aux autres. Shinjin était légèrement trop solitaire, mais c’était dans sa nature et il semblait faire des efforts tout de même. Il restait Azumi qui voyait encore le monde avec ses yeux d’enfant. Mais tout cela, toutes ces différences, faisaient la force de cette équipe. Kenji esquissa un petit sourire et prit la parole.

[Kenji] – Vous avez comprit où je voulais en venir. On a une base que Jin’ a expliqué, mais une formation se fait sur le terrain car de nombreux facteur sont à prendre en compte.

Son visage redevint fermé et il posa sa main sur son katana ménageant un léger suspense pour la suite.

[Kenji] – Cela ne fait que quelques semaines que l’équipe neuf est en place, mais votre progression est parfaite. De grande chose vous sont destinés, mais tout peut s’écrouler si vous ne respecter pas les valeurs que je vous ais apprise. Rigueur, volonté et fierté.

Un credo qu’ils ne devaient pas oublier.

[Kenji] – Vous vous souvenez de la phrase écrite sur la porte d’entrée de la salle de classe ? « Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites. » Ne vous laissez jamais rabaisser, et donnez toujours le maximum dans vos actes pour que cette fierté prenne tout son sens. Et pour tout ce que vous avez fait jusqu’à présent, vous êtes nommés tous les trois Genin de Konoha.

C’était surement une surprise pour les jeunes aspirants. Mais c’était surtout une juste récompense pour ce qu’ils avaient accomplit depuis leur début à l’académie. Ils avaient grandis, et gagné en puissance. Leur esprit était plus affuté et ils commençaient à voir les difficultés de vivre en société. Leur niveau était tel que maintenant ils étaient prêt pour partir en mission. Mais ça ce n’était pas pour tout desuite.

[Kenji] – Et pour fêter cela je vous offre votre premier combat. Ying tu vas faire équipe avec Shinjin, mais je ne veux plus voir ce renard. Azumi, tu seras seul contre tes deux coéquipiers. A vous de réfléchir à tout ce que je vous ais dit et de mettre en application mes enseignements.

Le combat pouvait paraître déséquilibré au vu du physique d’Azumi et surtout de son âge. Mais Kenji savait qu’elle était bien plus forte que ses deux compagnons réunis et pour que cette force devienne légitime il fallait qu’elle le prouve à ses coéquipiers. Il ne fallait pas que ces derniers se retiennent pour autant. Ce n’était qu’un combat d’entrainement, mais ca leur permettrait de connaître les forces de chacun. Puis, cela allait peut-être réconcilier un peu Ying avec Shinjin qui semblait ne pas avoir apprécié les dires de ce dernier.

[La session est finie ici. Je vous ouvre le sujet dans l’arène où vous pourrez réagir à ce poste sans problème. On appliquera les nouvelles règles de combat, vous verrez le tout dans l’arène.]

MessageSujet: Re: L'étang caché   Dim 11 Avr - 15:36

Kenji : +48 XP
Shinjin : +32 XP - Technique validée
Azumi : +17 XP
Ying : +13 XP

Session de longue haleine, bravo à vous et félicitations =)

P.S. : oh oui Kenji, enveloppe-moi de ton charisme !
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'étang caché   

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» SPA l'étang bleu
» Photo Cachée
» Image Cachée .25
» Petite échoppe cachée, à l'ombre, dans un coin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-