Partagez | 
 

 Direction Taki !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Direction Taki !   Dim 11 Jan - 18:23

[Portes de Konoha ]

Les deux coéquipiers étaient rapidement hors de vue du village. Yosuke semblait faire confiance à Naoki en matière d’orientation et c’est de cette manière qu’il se retrouva en tête. Sous le couvert des arbres, l’éclat de la lune ne suffisait pas à éclairer leur route et toute la concentration du Chunin était accaparée par les branches traitresses qui menaçaient de le faucher. De temps en temps, il jetait à coup d’œil à son ami mais celui-ci ne montrait aucune difficulté à le suivre ; après tout, il n’allait pas très vite et Yosuke n’avait qu’à le suivre, sans se préoccuper de là où il mettait les pieds.

Yosuke - Tu t’es déjà demandé à quoi tout ça rimait ?

Ils n’avaient pas parcourut une grande distance et Yosuke imposait déjà une petite pause. Naoki attrapa la première branche qui se présentait à lui et il tourna autour pour se retrouver agenouiller dessus. Yosuke le dépassa avant de s’arrêter, il fuyait son regard.

Naoki – Pour l’univers, tout ça ne rime à rien. Je suppose que nous, nous avons juste besoin d’avoir l’impression de ne pas servir à rien justement. On m’a donné une vie et je m’efforce de la remplir du mieux que je peux. Je ne sais pas bien où nous allons mais je sais que je veux faire le bien de mes proches aussi longtemps que durera ma minable petite vie éphémère. C’est pour cela que, même si ça ne sert à rien, peu importe ce qu’il m’arrive, je me bats, bien que tout cela, au final, ne rime à rien du tout.

Et Naoki repartit à la même allure, il entendit que Yosuke le suivait à nouveau. Tout redevint comme avant, si bien que cet arrêt aurait put n’être tout aussi bien qu’un rêve. Leur route se poursuivit encore longtemps, les heures s’écoulaient à un rythme qu’ils ne soupçonnaient pas, ils avançaient à bonne allure. La pénombre commençait à se dissiper et avec elle le silence. Au fur et à mesure que l’atmosphère de la forêt prenait la couleur de l’aurore teinté d’un vert pâle, presque mystique, le chant des oiseaux se faisait entendre de plus en plus fort. Le matin appartenait aux êtres à plumes. Naoki se détendit, il était beaucoup plus agréable pour lui de voyager à la lumière du jour nouveau. Il remarqua au loin que la forêt prenait fin, la lumière du jour allait enfin pouvoir les atteindre sans être filtrer par l’épaisseur de feuilles au–dessus de leur tête. Ils sortirent de la forêt.

Devant eux se tenait une ville, calme comme toute ville au petit matin, peut-être un petit peu plus tout de même. Les rues étaient salles, jonchées de détritus et plusieurs hommes ivres traînaient dans la rue. Naoki fut surprit de découvrir que cet état délabré n’était pas spécifique à un quartier mais à toute la ville. Elle ne semblait être régie que par la dépravation et le vice.

Naoki – Cette ville est pourrie…

Binah – C’est vrai. Belial est un porc.

Naoki sursauta, la personne qui venait de lui parlé dans son dos était une jeune femme. Elle avait un port de reine, le dos raide, le menton haut, son regard se perdait à l’horizon. Et pourtant son accoutrement était d’une sobriété extrême, elle était recouverte d’une simple tunique blanche qui ne laissait pas voir la moindre surface de peau à l’exception faite de son visage. Sa beauté était pourtant non négligeable, elle avait de longs cheveux noir et raides qui tombaient sur son dos, ses yeux étaient d’un bleu clair magnifique et aucun défaut n’apparaissait sur son visage.

Binah – Mushinami est tombé entre de biens sales mains. Vous devriez partir immédiatement, avant qu’il ne réussisse à vous atteindre vous aussi.

Elle s’en alla. Naoki avait une mauvaise impression de cette femme qui devait avoir à peine plus de vingt ans. De quel droit se permettait-elle de prodiguer des conseils à des inconnus ? Le garçon n’aimait pas cette attitude autoritaire avec les étrangers et il avait envie de ne rester rien que pour l’embêter. Ceci dit, la ville n’avait rien d’accueillante et il avait de continuer son chemin le plus vite possible, ils n’avaient absolument rien à gagner à rester ici. Tirailler entre ses envies contradictoires, il se tourna vers Yosuke pour lui demander son avis.

Naoki – Tu en penses quoi toi ?
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Sam 17 Jan - 13:26

Les paroles de Naoki étaient simples, jamais vides de sens mais d’une simplicité remarquable, cette simplicité qui faisait de la vérité une évidence. Oui, la vie ne rime à rien, il suffit juste de la vivre et d’en profiter. Il faut faire de son mieux, agir pour ceux en quoi nous croyons. Il le savait tout ça, mais le fait de l’entendre par quelqu’un d’autre qu’une voix dans sa tête faisait plaisir. Non, c’était vivifiant.

Mieux qu’une claque, les maigres paroles de Naoki suffirent à le réveiller, à le mettre d’aplomb, à lui faire prendre conscience qu’une mission important les attendait.

[ ???] « Profite de la vie, il te faut construire quelque chose. »

Il ignora ces pensées et donna une impulsion plus grande encore, lui donnant l’impression de décoller. Yosuke était désormais réellement parti en mission. Il retourna son regard un instant, il se rendait compte qu’il quittait Konoha peut-être pour ne jamais y revenir…

Les distances à parcourir lors des missions ne sont jamais la meilleure partie de la mission, c’était pourtant vital ici. Ils devaient être discrets alors il ne parlait plus, préférant penser. Ils devaient donc traverser le pays direction Nord-Est pour remonter ensuite par le Nord. Il faudrait donc décider à partir de quand ils remonteraient.

C’est en pensant stratégie de mission de combat et d’entrainement que Yosuke passa la nuit. Les rayons matinaux du Soleil arrivèrent sans crier garre et, en s’arrêtant, ils purent observer une ville au milieu de cette forêt.

Ni trop grande ni trop petite, cette vile n’était juste pas prévue dans leur voyage.

Naoki – Cette ville est pourrie…

Binah – C’est vrai. Belial est un porc.

Quelqu’un s’était invité dans ce coin de forêt, quelqu’un qu’ils n’avaient pas remarqué. Ils n’étaient assurément pas prudents.

Cela devait être une habitante de la ville un peu plus loin. Elle ne donnait certes pas une image très salvatrice puis elle s’en alla, comme ça.

Naoki – Tu en penses quoi toi ?

Il haussa les épaules, que dire de plus que ce qu’il pensait sincèrement ?

[Yosuke] « Je pense que c’est déjà une erreur de laisser cette fille partir et que si c’est un membre d’Asahi nous seront morts avant ce soir. Mais nous n’allons tout de même pas la tuer. Donc le mieux c’est de partir tout de suite. Nous avons plus urgent que de visiter une ville. »

C’était son point de vue, c’était aussi le point de vue du chef d’équipe. Ils n’étaient pas là pour une mission humanitaire. Cette ville avait beau être aux mains de la mafia locale, à l’intérieur du pays du feu, Konoha n’était pas chargé d’intervenir, c’était au seigneur du pays du feu de s’en occuper.

Ils n’étaient pas libres de leurs mouvements…

[Yosuke] « Je propose de contourner la ville et de continuer. Sauf si tu as quelque chose de personnel à faire ici… Konoha n’attendra pas. »

Ca lui faisait penser qu’il avait des choses à lui dire mais le lieu ne s’y prête pas.

[Yosuke] « Nous avons marché toute la nuit. Nous devons ête plus discret le jour. Eloignons nous et montons un camp. Tu as faim ? »


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 18 Jan - 16:18

Naoki savait que son coéquipier avait parfaitement raison, et pourtant ça ne lui plaisait pas d’éviter cette ville perturbée. Il aurait aimé pouvoir s’y attardé quelques temps pour assainir la ville des crapules qui y rodent pour sauver la population. Tout semblait si sale de la où ils étaient, et pourtant cette ville avait un immense potentiel. Du haut de la colline sur laquelle ils se trouvaient, à la lisière de la forêt, Naoki observait, il voyait les bâtiments en ruine devenir des nouvelles habitations, un vaste terrain abandonné devenir un magnifique parc vert, lieu de détente suprême, il imaginait naître un grand marché sur une place au centre de la ville où il n’y avait rien d’attirant à l’heure actuelle. Il prévoyait tout ce que cette ville pouvait devenir s’il décidait de la débarrasser du mal dont elle souffrait. Le garçon pouvait sauver un tas de gens, il était devenu un Shinobi pour protéger les gens faibles comme les habitants de Mushinami des monstres qui les menaçaient.

Le Chunin savait pertinemment que sa mission était bien plus importante et qu’ils ne devaient absolument pas se faire remarquer. Les informations qu’ils devaient récolter permettraient de sauver bien plus de vie que cette simple ville. Asahi était une organisation qui menaçait le monde entier et le garçon était conscient qu’il pouvait agir pour améliorer les chances de Konoha à survivre à la guerre qui se préparait. Yosuke avait raison, il fallait qu’ils contournent cette ville. Naoki le suivit à contrecœur, ils firent un large cercle autour de la ville en prenant soin de ne pas se faire repérer. Une fois de l’autre côté, les deux garçons s’éloignèrent un peu plus par prudence.

Ils arrivèrent enfin à un endroit suffisamment éloigné et confortable pour monter un camp. Naoki retira ses lentilles une fois qu’ils décidèrent de s’installer à cet endroit et il activa son Byakugan pour observer les alentours. Il n’aimait pas tellement utilisé cette technique mais c’était le moyen le plus rapide de savoir ce qui se passait autour de soi dans un large périmètre. Il fut soulager de voir qu’il n’y avait absolument personne dans son champ de vision.

Naoki – C’est bon, il n’y a personne. Je vais chercher du bois.

Le Chunin replaça aussitôt ses lentilles bleues et alla ramasser du bois mort. Il n’eut pas à aller bien loin puisqu’un simple coup de pied bien placé lui suffit à arracher une branche morte à un vieil arbre. Une fois de retour au camp, il cassa la branche en plusieurs morceaux non sans difficulté. Il farfouilla dans son sac pour en sortir quelques petites bouteilles d’eau et une petit récipient en fer blanc remplit de sachet de plats instantanés. Il ne manquait plus qu’une chose pour réchauffer les plats.

Naoki – Yosuke tu peux allumer le feu s’il te plait ? Essaye de ne pas faire trop de fumée si possible.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 18 Jan - 17:28

Quelque chose gênait Naoki dans les ordres. Il n’était pas dur de deviner quoi…

Il allait chercher du bois, Yosuke s’installa tranquillement près d’un arbre. Le coin était suffisamment à l’écart, le tronc suffisamment gros, ils seraient cachés naturellement. Il ouvrit son sac, sortit de quoi manger et de quoi s’asseoir. Une simple couverture suffirait pour aujourd’hui. L’avantage de dormir en pleine journée, c’est que les températures sont plus chaudes et que la surveillance est bien plus facile.

Il avait fini de préparer le coin repos quand Naoki apporta le bois.Il l’alluma d’un léger Katon naturellement quand Naoki lui demanda. Il était temps de manger un morceau.

Il dégusta un plat bien trop lourd. C’était un plat préparé par sa mère qu’il avait du manger en premier de peur qu’il dépérisse. Mais la nourriture « normale » n’était pas forcément adaptée pour les missions. L’estomac trop rempli l’empêchait de partir tout de suite pour une longue distance et la digestion le ferait peut-être somnoler. De plus le repas ne serait peut-être pas assez énergétique pour tenir douze heures. Enfin, heureusement ils ne repartaient pas tout de suite.

[Yosuke] « Tu manges quoi ? »

La question lui était venue naturellement. Il ne voulait pas engager la conversation avec un sujet sensible…

[Yosuke ] « Je propose de faire une pause, profitons d’être encore dans le pays du feu pour dormir un peu… »

Combien de temps ils s’arrêteraient ? Il ne le savait pas et ne voulait pas le décider seul. C’était à voir s’ils voyageraient encore de nuit aujourd’hui ou s’ils reprendraient un rythme diurne.

[Yosuke] « J’ai à te parler de quelque chose d’important alors… »

Il lui fit signe en montrant ses yeux. Il voulait qu’il surveille les alentours, espérant lui faire comprendre de l’importance que prenait la discussion.

[Yosuke] « Nous devons nous rendre à la bibliothèque. » Il attendit que Naoki lui donne confirmation. « Mais si nous ne trouvons pas d’informations précises et viables… en tout cas il y a un risque pour que nous ne trouvons rien là-bas » Il prêtait bien attention à ne jamais mentionner le nom du village caché où il se rendait. « J’ai des choses à faire.» ajouta-t-il tout simplement. Sa phrase pouvait tout et ne rien dire en même temps. « Quelque chose d’important, en relation avec… » Il chercha quelque chose dans sa veste et lui montra très rapidement la couverture bleue de son Keitou, son livre si précieux. « En tout cas, si la piste n’est pas suffisamment intéressante, je préférerait me pencher sur « ces choses » que j’ai à faire, en espérant retrouver une piste plus viable en chemin… »

Il venait de lui dire tout ça. Il avait bien pris la précaution d’être à plus d’une journée de marche de Konoha car ses paroles pourraient, pour certaines personnes, devenir des aveux de désertion. Mais il n’en était rien. Il avait juste une mission personnelle à réaliser, aussi importante pour lui que leur autre mission. Comment Naoki interpréterait tout cela ?

[Yosuke] « Dans tous les cas, je ne te forcerai pas à me suivre si ce moment là devait arriver… Notre mission nous impose une ligne droite à suivre, j’aimerai juste être un peu plus libre pour faire ce que je trouve être important… pour que ma vie ait un sens. » Il faisait le lien avec leur discussion de la nuit passée, espérant que Naoki comprenne. « Le village que nous venons de passer n’est qu’un exemple parmi d’autres… Alors si toi aussi, tu avais « des choses » à faire, je comprendrais. »

Leur discussion pouvait paraître bizarre mais elle était essentielle. Yosuke n’avait pas l’intention de cacher quoi que ce soit à son coéquipier. Leur mission était périlleuse, ne pas faire confiance l’un envers l’autre pourrait leur coûter la vie.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Sam 31 Jan - 18:43

Le camp était enfin installé et Yosuke alluma rapidement le feu. La conversation n’était pas des plus intéressantes et Naoki se contenta de répondre aux questions de son camarade, ni plus ni moins. Il avait décidé de manger un paquet de nouilles qu’il avait eut juste à faire cuire quelques minutes au bain-marie. A ce propos, il n’avait pas trop bien réussit son plat, les pattes était trop cuites pas assez, il en savait strictement rien mais en tout cas il savait que des pattes gluantes et toutes collées entre elles, d’un seul bloc, ça n’était ni très facile à manger ni très bon. Il pensa qu’il avait du se tromper quelques part et que la prochaine fois, s’il y en avait une, il essayera de faire un peu plus attention à la préparation de son repas.

Puis la conversation devint plus sérieuse, il fallait bien que ça finisse par arriver. C’était le genre de conversation qu’on préfère éviter mais qu’on est bien forcé d’avoir, c’est certainement pour cela que Naoki n’interrompit pas Yosuke, il préférait attendre qu’il ait terminé et lui dire ce qu’il pensait.

Naoki – Je comprends que tu aies d’autres objectifs plus personnels, moi aussi. Et ne t’inquiète pas, si j’en suis capable, je t’aiderai, pour peu que tu me le demande.

Et il avait dit tout ce qu’il avait à dire. La fatigue le faisait aller droit au but. Il avait vraiment envie de dormir pour récupérer de leur nuit à travers Konoha et repartir le plus tôt possible. Maintenant qu’il avait finit de manger, il commença à ranger ses affaires dans son sac et tomba sur les bouquins qu’il avait apporté avec lui et il se demanda s’il aurait un jour le temps de les lire avant la fin de la mission. Finalement, il craignait d’avoir chargé son sac inutilement.

Naoki – Je suis vraiment crevé, je crois qu’on ferait mieux de dormir pour repartir au plus vite.

Le garçon sortit un coussin pour y appuyez sa tête et une fine couverture pour se protéger du froid bien que la température en journée soit suffisamment élevée pour l’instant. Naoki s’endormit très rapidement, quittant Yosuke pour rejoindre le pays des songes.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Sam 7 Fév - 0:03

Naoki n’était pas causant… Mais à quoi Yosuke s’attendait-il ? Naoki était plus jeune que lui, ce n’était qu’un gamin… Pis encore, Yosuke ne se trouvait pas forcément mature alors Naoki ne pouvait être qu’un bébé à côté de lui.

Il alla se coucher. Yosuke resta là, frustré. Il n’avait pas eu le temps de parler de tour de garde que Naoki ronfler déjà. Yosuke ne bougea pas quelques instants, déçu de ses espoirs candides.

C’est dans un arbre qu’il se réfugia. Le parchemin que lui avait donné Saïko-sensei était déplié sur ses genoux et il fixait la ville au loin.

Il devait sauver la mémoire de ce clan ne sachant même pas quelles atrocités ils avaient pu commettre. Mais il y en avait eu, ça ne faisait aucun doute. Il se remémorait les premiers passages des archives qu’il avait réussi à lire. Ainsi tuer les parents des enfants cobaye pour comprendre la source du pouvoir du Keïtou… ça n’avait pas de nom, ça n’avait pas de définition mais Yosuke mettait un frisson sur tout ça.

Son livre, désormais dans sa main droite, avait coûté d’innombrables vies qu’il n’avait jamais revendiquées. Il possédait juste un héritage maudit. Les pages blanches préservées d’encre ne lui parlaient que très peu de fois. Il savait qu’à l’intérieur résidaient deux êtres ni morts ni vivants. Il décida de les libérer.

Le faisceau de lumière blanche n’éblouit qu’un court instant, trop faible pour être détecté. Un être transparent, canne à la main, assez petit, l’avait rejoint sur la branche. Il scrutait un peu les environs, un peu étonné.

[Koei] « Où sommes-nous ? »

La simple question arracha un sourire à Yosuke, il connaissait déjà la suite de la conversation mais il ne tenta pas de la contourner, il n’en avait pas la force.

[Yosuke] « Dans la forêt du pays du feu, près d’un village mineur… »

Il laissa quelques instants de pur silence. Le vieillard, qui ne vieillira plus, continuait de tourner sur lui-même, toujours perché, toujours muet. Mais sa langue avait beau rouler dans sa bouche, il n’arrivait pas à la contenir. Il fallait la faire claquer.

[Koei] « Ca change quand même de ma cave. »

Le visage de Yosuke se durcit instantanément. Il sentait son pouls au niveau de l’arcade sourcilliaire et les sillons creusés sur son front ne laissaient présager rien de bon.

[Yosuke] * Jamais content celui-là. * Il le regarda d’un oeil furtif. * S’il croit que je vais le sortir plus souvent en me critiquant à chaque fois que je l’appelle… *

Koei se retourna exactement à ce moment. Pure coïncidence ou pas, le chuunin se sentit gêné à en suer des seaux. Mais plus personne ne dit mot.
Yosuke se perdit dans son parchemin de longues minutes durant… ne se rendant pas compte qu’il lui manquait une âme gardienne.

***


Mogbo, le fantôme muet, virevoltait entre les arbres de cette forêt. Qu’il soit un ex étudiant Eisei, il n’avait pas vécu assez longtemps pour supporter d’être enfermé des jours et des jours sans sortir. Retourner dans ce monde ne lui déplaisait pas, surtout en extérieur mais il n’avait pas à s’inquiéter de la pâleur de sa peau.

Mogbo, de son vivant, n’était pas muet. Non, il était un homme de 18 ans tout ce qu’il y a de plus normalement constitué. Seulement, la rapidité foudroyante avec laquelle il était mort et ses liens faibles et fragiles qui le reliaient à Yosuke de son vivant n’avaient pas facilité son retour parmi les vivants.

Pourquoi était-il revenu alors ? Il avait couru un risque, celui de rester coincé entre deux mondes… Il en avait juste perdu la parole. Mais Yosuke avait beaucoup trop pleuré et trop souffert pour ne pas l’aider. C’était sans doute à cause de lui que l’état mental de Yosuke se dégradait de jour en jour sans que quiconque ne s’en aperçoive. Il était l’élément déclencheur.

Qui a dit qu’un fantôme n’avait plus de soucis ? Lui aussi avait ses pensées noires, même si le suicide ne l’amènerait plus nulle part. Il continua sa course poursuite contre lui-même à travers les arbres touffus. Aucune idée de l’endroit où il était, ni d’où pouvait se trouver Koei et Yosuke. Mais peu importe, rien ne pouvait lui arriver…

Un fantôme a tout le temps nécessaire devant lui. Alors quand il entend un bruit suspect qui dérange ses loisirs, il a en réalité tout le temps de voir ce qui se passe. Cela devient même un jeu et plus rien ne le dérange.

Le bruit suspect le conduisit rapidement vers un campement de fortune composait d’un sac de couchage vide et d’un autre occupé… C’est d’ailleurs l’occupant, d’une manière très élégante, qui jouait de son instrument en dormant. Le survolant silencieusement, il observait Naoki dormir paresseusement.

Au loin, d’autres bruits fit lever la tête à Mogbo. Ils étaient trop loin, totalement différent et les vibrations de l’air ne véhiculait pas du tout la même information. Sans y être prévenu ni alerté, une énorme explosion retentit près de la zone.
Naoki se réveilla en sursaut, Mogbo disparut en émettant un léger craquement sonore…


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 8 Fév - 21:43

Naoki était à l’intérieur de la mairie, au centre de cette grande salle à l’entrée, seul le bureau de l’accueil était là. Le Chunin observa la pièce dans son intégralité, quelque chose clochait, il n’y avait ni porte ni fenêtre, juste un escalier qui menait vers les bureaux. Ses yeux tombèrent à nouveau sur l’accueil, une femme venait d’apparaître sur le fauteuil, elle était blonde et avait des yeux bleus, ses vêtements étaient tous blancs et ses traits était familiers mais Naoki était persuadé de en pas connaître cette femme qui avait au moins 35 ans. Trois chats sortirent de sous le bureau, l’un était noir, le second était roux et le troisième avait un ruban bleu autour du cou. Le garçon les reconnut aussitôt bien qu’ils semblèrent vieillit de plusieurs années, leur pelage n’était plus autant fournit ni aussi brillant que dans son souvenir. Le garçon observa à nouveau la personne qui se trouvait assise à l’accueil et il l’a reconnut enfin, c’était son ami Shitrohime.

Shirohime – Dépêchez-vous, Toga Shimaru vous attend.

Son ami, qui avait maintenant un certain âge et un effroyable ton distant, le saisit par les épaules et le força à faire demi-tour avant de le précipiter à travers l’embrasure d’une porte qui venait tout juste d’apparaître. La porte claqua et la lumière apparut dans cette nouvelle pièce que Naoki reconnut comme étant celui du bureaucrate qui l’avait envoyé en mission. Là encore ce n’était pas la bonne personne qui était assise derrière le bureau. Il se rappelait de cette femme qui les avait surpris, Yosuke et lui, alors qu’ils étaient aux abords de Mushinami mais elle ne dégageait pas du tout la même impression que la première fois qu’il l’avait vu, ces vêtement étaient complètement négligés, déchiré à certains endroits, taché à d’autres.

Binah – Heionkemono Naoki, vous avez échouez dans votre mission.

Du sang commença à copuler au coin de ses lèvres, puis du nez et des oreilles, son visage se calcina sans aucun raison allant jusqu’à mettre la mâchoire à nue. Dans d’autres circonstances moins étranges, Naoki aurait sûrement supporté cette vision d’horreur, mais là c’en était trop pour lui, il s’enfuit du bureau et se retrouva dans un long couloir, Shirohime se tenait face à lui tel qu’il l’a connaissait. Trois Shuriken sifflèrent dans l’air, le Chunin ne pouvait pas voir qui les avait lancés mais il comprit qui étaient les cibles, il voulut se déplacer pour les protéger de son corps, pauvres créatures tellement fragiles, mais les jambes de Naoki restaient irrémédiablement clouées au sol. Kuroichi, Aoni et Akasan étaient morts lacérés par les projectiles.

Shirohime – C’est ma punition.

Shirohime se mit à reprendre sa forme de femme proche de la quarantaine, mais le processus ne s’arrêta là et la jeune fille se retrouva bien tôt avec des cheveux gris et clairsemés, la peau recouverte de tâche de vieillesse, les joues creuses et les mains décharnées. Le corps de Shirohime dépassa rapidement la limite de la simple vieillesse pour atterrir dans une forme de vie surnaturelle à l’état de momie. L’être qui possédait ce corps poussa un cri strident tellement il semblait souffrir, il finit par s’effriter petit à petit pour ne plus être qu’un tas de poussière recouvrant les trois chats. Une silhouette familière apparut derrière ce qu’il restait de Shirohime.

Naoki – Yume ?

Nana – Je n’ai jamais eut de sœur.

La jeune fille ramassa ses armes plantés dans les cadavres des trois félins et éparpilla d’un coup de pied les restes de Shirohime. De l’autre côté, Binah les avait rejoins, le garçon en eut le pressentiment et il en eut la confirmation lorsqu’il se retourna. Une lame transperça la poitrine de la jeune femme et disparut un instant plus tard. Le cadavre disparut à travers le sol en tombant. Le katana qui venait de tuer Binah s’appelait Shigure et il n’existait qu’une seule personne au monde qui pouvait l’utiliser.

Kimiko – Alors vous aussi, vous en faites partis ? Je vais donc devoir vous tuer tous les deux.

Naoki était incapable de lever le petit doigt mais Nana se préparait déjà à l’affrontement. Le garçon fut engloutit par une lumière aveuglante, il entendit les crépitements caractéristiques de l’électricité se faire de plus en plus net à ses oreilles. Hyuga Hisoka apparut malgré la forte luminosité, ses prothèses étaient complètement détruites et ses globes oculaires étaient vides. Des arcs électriques se formaient tout autour de lui.

Hisoka – Toujours se méfier de ceux à qui on offre notre confiance. Qui aurait put croire que je serai trahi par un ami ? je savais que le pouvoir de mon clan attirait les convoitises mais je ne me doutais pas qu’il existait des gens assez ambitieux sur terre pour essayer de devenir Dieu. Enfin… Je préfère que se soit moi plutôt que mes fils. Dire que tu avais tout prévu depuis plus de quinze ans, j’ai vraiment été trop naïf.

Une explosion retentit, Naoki se réveilla en sursaut. Son cœur battait la chamade et ses yeux mirent du temps à s’habituer à l’obscurité comme si la forte lumière de son cauchemar s’était réellement imprimée sur sa rétine. Des larmes apparurent aux coins de ses yeux, il aurait voulut hurler malgré sa gorge nouée par le chagrin qu’il ressentait mais il parvint à se retenir. De nouvelles explosions retentirent, Le Chunin repéra immédiatement la source de ce tapage nocturne, des choses étranges se passaient à Mushinami mais l’équipe de Chunin ne pouvait rien y faire, il fallait s’enfuir au plus vite. Yosuke avait lui aussi disparut, le garçon ne savait plus quoi faire, il décida d’activer son Byakugan et s’employa immédiatement à chercher son coéquipier dans les alentours tout en rangeant son paquetage. Réaliser deux action simultanément n’était pas la manière pour être efficace, sans oublier que Naoki était encore sous le choc de son rêve et paniqué par la situation de la ville qui était beaucoup trop proche de lui pour qu’il se sente en sécurité.

Le Chunin recouvra le feu de terre pour l’étouffer rapidement et termina de ranger leurs affaires en les fourrant sans précautions dans leur sac mais Yosuke manquait toujours à l’appel. Il finit par fermer les sacs, il mit le siens sur ses épaules et tint toujours celui de son camarade dans une main à peu près en même temps qu’il découvrit enfin la cachette de l’autre Chunin. Naoki se précipita dans sa direction. Il aurait put être rassuré de ne remarquer personne d’autre dans son impressionnant champ de vision mais ce n’était pas le cas.

Naoki – Yosuke !!! Je crois qu’on devrait se barrer le plus vite possible.

Il l’avait rejoint rapidement et il lui tendit son sac avec insistance. Maintenant il attendait les instructions de son aîné pour savoir ce qu’il devait faire.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Mar 10 Fév - 19:08

Ils parcouraient de nouveau le territoire du pays du feu avec plus de rapidité encore. Les heures passaient inlassablement sans aucun des protagonistes ne disait un mot jusqu’à ce que Yosuke décide de s’arrêter.

Il donna un violent coup de poing dans un arbre. Il n’était pas assez fort pour le briser, mais suffisamment pour craqueler l’écorce, elle tombait en morceau.

Etait-ce sa première erreur ? Déjà lors de la première journée de sa première mission en tant que ninja ? Il en avait bien peur. La mission demandait des sacrifices.

La violence remontait en lui, cette pulsion si soudaine et si angoissante ne pouvait être supportée. Il redonna un coup aussi fort, c’était son exutoire. Il s’était légèrement ouvert à la main.

La douleur fit cesser l’angoisse mais la fureur ne le quitta pas aussi facilement. Il revoyait la scène. Une explosion retentit, perché sur son arbre il voyait distinctement la fumée s’élevait au dessus du village. Il ne pensait qu’à la mission, il voyait Naoki presque paniqué, ils partaient…

Comment avaient-ils pu s’enfuir si facilement ? La réponse était simple : à cause de la mission.

Il calla son dos contre le tronc, son coéquipier n’avait pas l’air de comprendre.

[Yosuke] « On s’est enfui… On s’est enfui hein ! Une village, dans le pays du feu… explosé. Et toi ! Tu nous dis de partir, tu es fou ou quoi ?! »

Il redonna un coup de poing dans cet arbre, il avait vraiment mal à la main maintenant. Il fallait se calmer, ne pas rejeter la faute sur quelqu’un d’autre, c’était tout bonnement immature. Et ici inexacte. Il était le responsable, c’était lui le lâche dans cette histoire.

[Yosuke] « On est formaté… » Il leva les yeux vers Naoki. « Ils nous ont formaté ces cons ! »


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Jeu 19 Fév - 19:40

Le binôme avait reprit sa route depuis plusieurs heures déjà, Naoki était de nouveau en tête du cortège. Ils étaient désormais bien trop loin de Mushinami pour entendre une quelconque explosion et pourtant le Chunin avait envie d’hurler, non pas de rage mais d’angoisse. Le jeune garçon avait l’impression d’entendre les explosions de Mushinami retentir continuellement à ses oreilles, il voulait faire du bruit dans l’espoir de surpasser la puissance sonore des déflagrations fictives. Ceci expliquait pourquoi sa course à travers la forêt manquait fortement de discrétion, ces déplacements n’avaient rien de ceux d’un Shinobi entraîné à se déplacer sans un bruit mais c’était le seul son qui le sauvait, celui qu’il pouvait faire sans trop de précaution, hurler le plus fort possible aurait parut bien plus suspect.

Naoki était également très concentré sur sa route, ses pupilles étaient écarquillés et ses paupières ne se fermaient presque jamais, accidentellement. A chaque fois qu’il fermait les yeux, il revoyait les images de son cauchemar, Nana tuant Shirohime, Kimiko tuant Binah, son père avec les globes oculaires vides et qui disparaît emporté par la foudre… Autant de choses qu’il n’avait pas envie de revoir, c’est pourquoi il essayait tant bien que mal de penser à autre chose en ce concentrant de toutes ses forces sur la route qu’ils devaient prendre. Le souvenir de sa première mission lui arracha un petit sourire ironique, il se rappelait parfaitement avoir rêvé de son équipe qui se faisait massacrer alors qu’il fuyait et son frère lui faisant un tas de reproches…

Le Chunin se demandait d’où lui venait cette manie de faire des cauchemars à chaque mission en dehors de Konoha. Il rejeta rapidement la faute sur le stress qu’il ressentait lors de ses missions plus dangereuses et plus importantes. Yosuke s’arrêta brusquement et le silence se fit, Naoki avait de nouveau la désagréable impression d’entendre une ville en train d’exploser pas loin d’ici, il n’avait pas vraiment envie de s’attarder ici. Un poing s’écrasant sur le tronc d’un arbre soulagea les oreilles du garçon.

Yosuke - On s’est enfui… On s’est enfui hein ! Un village, dans le pays du feu… explosé. Et toi ! Tu nous dis de partir, tu es fou ou quoi ?! On est formaté… Ils nous ont formaté ces cons !

Un second coup de poing retentit, Yosuke le regardait fixement mais Naoki ne comprenait pas vraiment la source de ce qui semblait être des reproches.

Naoki – Le mieux c’est de partir tout de suite, on a plus urgent que de visiter une ville. Ce n’est pas moi qui ai dit ça.

Naoki pensait qu’ils s’étaient mis d’accord pour ne jamais revenir dans cette ville dés l’instant qu’ils avaient décidé de la contourner mais apparemment Yosuke n’était pas du même avis.

Naoki – Je suis désolé mais je pensais que c’était clair, qu’on n’avait pas de temps à perdre dans cette ville. Je suis peut-être formaté, je n’en sais rien et je m’en fous. Moi, je suis du genre à préférer ne pas me poser de questions. Si je me berce d’illusions, tant pis, je prends le risque de ne jamais le savoir. Tant qu’on ne me fait pas aller contre mes convictions alors je m’en fous.

Naoki se rappelait du tout premier jour, celui de la naissance de sa vie de Shinobi. Il avait fait une promesse à son frère et ce n’était pas facil pour lui de vivre en sachant qu’il l’avait déjà rompu plusieurs fois à cause de son travail pour le village caché. Depuis qu’il était ninja, il avait apprit à faire des concessions, avoir une idée fiche ne menait à rien.

Naoki – Tu sais… Mon frère se demandait pourquoi je préférais devenir Shinobi plutôt que d’étudier la médecine, je lui ai répondu que c’était pour éviter aux gens de souffrir, les protéger plutôt que les soigner. Mais Franchement. Qu’est-ce que tu crois qui es le plus important : sauver une petite ville comme Mushinami ou bien entraver les projets d’une organisation qui menace le monde entier ?!

La colère lui était monté au visage et il avait perdu son souffle. Naoki essaya de se calmer. Il fallait détendre l’atmosphère. Le garçon ne voulait pas perdre le lien qu’il avait avec son coéquipier. Il regarda le ciel, le bleu laissait peu à peu sa place au gris ;

Naoki – Tu veux qu’on fasse une pause ? C’est peut-être le moment de regarder un peu les livres qu’on a prit avec nous non ?
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Jeu 19 Fév - 20:37

Le visage furieux mit son temps avant de disparaître. Seulement les traits durcis laissèrent la place à un regard fou, une pointe de démence luisait dans les yeux de Yosuke.

[Yosuke] « Ne pas se poser de questions… faire ce qu’on a à faire hein ? »

Il se redressait, le dos cabrant dangereusement, son corps était presque désarticulé. Les yeux étaient levés au ciel, la paume de la main béante. L’étincelle de son regard s’harmonisait avec l’éclat de la perle nacrée greffée dans la peau.

[Yosuke] « Oui… » Il baissa son regard dangereusement et brusquement sur Naoki. « Tu as raison. Je … commence à comprendre.» Il sifflait ces paroles en un murmure, les paroles n’étaient adressées à personne d’autres que lui.

Il commençait à comprendre en effet. L’objectif était Taki, la main de Dieu, et rien d’autres. Le village, les dizaines de morts n’avaient pas d’importance. D’ailleurs, s’ils avaient continué leur route, la discussion n’aurait même pas eu lieu. Alors pourquoi se soucier de morts alors qu’on ne savait même pas que les vivants existaient ?

Une déchirure… l’esprit de Yosuke commençait à se déchirer. Est-ce que Naoki pouvait le voir ? Aucune chance. Elle se faisait sans bruit, millimètre par millimètre, sans que personne ne puisse le deviner, même pas lui…


Naoki – Tu veux qu’on fasse une pause ? C’est peut-être le moment de regarder un peu les livres qu’on a prit avec nous non ?

[Yosuke] « Non ! Taki est le plus important. »

Le chuunin venait d’apprendre une chose, la puissance d’un rêve. Il faudrait bientôt employer tous les moyens pour parvenir à ses fins.
Ils se remettaient en route, Yosuke oubliant la fatigue accumulée. Il n’avait pas l’intention de s’arrêter avant la frontière.

[Yosuke] « Ton frère est médecin ? Un médecin shinobi ? »

Ca aussi, ça pourrait arranger ses affaires.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Ven 20 Fév - 19:30

Naoki – Non, mon frère est un vrai médecin, je veux dire un médecin civil. Enfin, je ne pense pas qu’il soit déjà habilité à exercer mais dans ma famille, on est élevé dans le but de devenir médecin. Par contre, si l’existence de mon frère jumeau pouvait rester entre nous…

Que dire de plus, Yosuke se remettait déjà en route et Naoki lui emboitait le pas, il n’y avait rien d’autre à ajouter. Chaque seconde qu’ils passaient à attendre là était une seconde de retard dans leur mission. Ils allaient encore plus vite que le premier jour malgré toute la fatigue accumulée. A u fur et à mesure que le garçon avançait, il ressentait la pression que Toga Shimaru lui avait mis sur les épaules. Il n’était plus très sûr d’avoir été bien inspiré le jour où il avait accepté cette mission mais il tenta de se remémorer tout ce qui l’avait incité à dire oui pour se remotiver.

Pendant les longues heures de traversée du pays du feu, Naoki repensait à la réponse qu’il avait donnée à son coéquipier et il chercha à se convaincre lui-même du bien fondé de ce qu’il avait dit. Le paysage était toujours identique et ça commençait à agacer le jeune Chunin qui en avait marre de toujours voir la même chose, des arbres, des arbres et parfois des falaises… C’était tellement répétitif que Naoki pensa un instant qu’il tournait en rond mais il se rendit vite compte qu’ils étaient bien dans la bonne direction au vue des quelques étoiles qui perçaient parfois le nuage de feuille.

Les heures passaient les une après les autres à l’identique, jusqu’à ce que le duo de Shinobi voient leur route coupé par une tranchée de plusieurs mètres de larges. La tranchée s’étendait à travers la forêt aussi loin que leur vue pouvait porter. Naoki retira ses lentilles avec précaution et ça ne pouvait signifier qu’une chose : il allait utiliser ses yeux. Le Chunin observa ce qui se trouvait dans la forêt de l’autre coté, puis il scruta chaque centimètre de la tranchée en pensant détecter un piège ou quelque chose du même genre mais il ne trouva aucun appareil ni âme qui vive. Il désactiva le Byakugan et replaça ses lentilles.

Naoki – L’endroit est sûr, on peut traverser sans danger… Yosuke, je crois que nous sommes à la frontière.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 22 Fév - 12:18

La falaise lui donnait le vertige, le vertige des grandeurs. Il était en haut et le reste en bas…

[Yosuke] « Très bien, reposons nous alors. Je prends le premier tour de garde.»

Il alla s’installer sur son perchoir pour admirer les étoiles. Elles alimentaient ses idées de leur éclat unique.

L’objectif Taki avançait. Le pays désiré se trouvait devant ses yeux, les forêts se feront moins abondantes, les plaines plus accueillantes. Il resterait à trouver le village mais avec Naoki à ses côtés, il avait bon espoir. Il pourrait toujours demander à Mogbo de chercher un chemin en temps voulu.

Le problème résidait dans la diplomatie, encore et toujours. Ils avaient des papiers, des passe-droits. Mais fallait-il imposer l’autorité de Konoha sur Taki ?

Il souriait devant ce ciel étoilé, il imaginait sa réaction si quelqu’un, un étranger, lui imposait de l’aider « parce qu’il est le plus fort ». Bizarrement, il voyait bien Oni dans ce rôle mal propre… Il ferait donc tout le contraire, même s’il se risquerait à prendre des initiatives de la sorte.

Son parchemin codé ne révèlerait pas ses mystères cette nuit il en avait peur. Tant pis, même si cette quête au trésor serait sans doute bientôt l’objectif d’une vie, elle attendra encore un temps.

Il alla réveiller Naoki sans aucun remord… Il avait pu dormir à deux reprises alors que lui non.

[Yosuke] « Le jour se lève bientôt, à ton tour. »

Il avait hâte de se coucher pour dormir, pour rêver… pour commencer à bâtir le rêve qu’il commençait à se forger…

***


Et bizarrement il rêva rapidement et distinctement. Oui, le paysage des toits de Kumo étaient apparus si tôt les yeux fermés. Cette fois, la lune était presque pleine, la nuit sans nuage et les étoiles à peine visible.

[Yosuke ?] « Bonjour. »

Son double se dressait devant lui, même posture, même voix et presque le même regard. Il ne lui apparaissait plus comme son reflet dans un miroir. Non, il pensait sincèrement qu’ils ne formaient qu’une seule et même personne.

[Yosuke] « Qui es-tu ? »

La question paraissait idiote. Ne venait-il pas de se reconnaître ? Il était dans son rêve, il commandait. La réponse de ce clone ne pouvait être que « Je suis toi. » car il l’avait décidé ainsi. Pourquoi rêvait-il de lui-même ? Tout le mystère résidait dans cette question. Pourquoi avait-il ruiné son paradis de tranquillité des mois auparavant ? En fait, dans tous les cas il s’était ruiné lui-même.

[Yosuke ?] « Je suis toi. Enfin… »

Il écarquilla les yeux. Un simple mot de trop jeta le trouble dans son esprit. Le paysage se troubla légèrement et le bruit d’un combat lointain lui faisait perdre l’équilibre…

[Yosuke ?] « Stop ! » Son clone retrouvait le sourire. « Ecoute, on m’empêche de te parler. Mais il faut que tu le reconstruises. »

[ ???] « Non ! »

***


Les oiseaux sifflent aussi aux abords d’une falaise. Yosuke fut ébloui par les premiers rayons du Soleil perçant les feuilles des arbres. Il se tint la tête quelques instants. Il prît un temps pour réfléchir… Il se souvenait encore distinctement de son rêve, une fois de plus.

[Yosuke] « Yo. »

Il ne savait pas où était Naoki mais il était certainement dans les parages à le surveiller, de près ou de loin, peu importe puisqu’il avait le byakugan.

Certes, il avait encore mal à la tête. Une main posée sur son front, elle se crispait quand il repensait à ce qu’il avait censé imaginer. Perdait-il le contrôle à ce point ? Devenait-il fou ? Le reconstruire, mais reconstruire quoi ? Que de questions encore et encore, ne pouvait-il pas avoir un moment de paix, de simplicité ne serait-ce qu’un instant ? Même sa situation, ici et maintenant, en haut de cette falaise, était compliquée.

Il souffla et décida d’oublier tout ça. Encore un rêve, un de plus, il ne changerait pas sa vie. Pour simplifier, il suffit de se concentrer sur l’objectif.

Il décida qu’il était temps pour lui de prendre une collation. Son ventre criait famine et ce n’était pas des plus discret dans une mission d’espionnage.

Naoki n’était toujours pas descendu, il mangerait donc seul car bizarrement il savait que l’Asahi ne pouvait pas déjà avoir tué son coéquipier. Il prit son temps, profita du silence bienfaisant et réfléchit à la marche à suivre de la journée.

Il en ferait part à son coéquipier quand il décidera à se montrer.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 22 Fév - 16:06

Naoki était tout à fait d’accord avec Yosuke pour faire une pause mais il aurait préféré laissé son camarade se reposer d’abord, lui qui n’avait pas dormit depuis plus de 24h au moins. Le jeune Hyuga devait avoir accumulé beaucoup moins de fatigue que son coéquipier puisqu’il avait dormit prés de Mushinami ; Quoi qu’il en soit ce n’était pas lui qui décidait donc il alla se coucher pour se reposer le plus possible avant que Yosuke ne se décide à prendre un peu de repos.

Quelques heures plus tard, si l’on en croit ce qu’indiquait la lune ce soir là, Yosuke se décida à réveiller Naoki pour enfin se reposer. Le garçon n’eut pas à s’éloigner beaucoup pour trouver un excellent poste de garde, il lui suffit de retirer ses lentilles et de trouver un endroit confortable mais pas trop.

Naoki activa son Byakugan et balada son regard sur la région autour d’eux, il n’y avait absolument aucun danger pour l’équipe de Chunin. Très vite, son regard fut attiré par le pays inconnu de Taki et il fut un peu déçut de constaté que ce pays limitrophe au pays du feu lui ressemblait pas mal : beaucoup de forêt et pas mal de falaise, s’il n’y avait pas eut cette tranchée, l’équipe ne se serait surement pas rendu compte qu’elle allait traverser la frontière entre le pays du feu et le pays de la cascade. C’est maintenant que la mission commençait réellement, ils allaient devoir voyager dans un pays étranger sans éveiller les soupçons. Le garçon songea à la manière dont ils trouveraient les informations qu’ils cherchent et il se dit que son don héréditaire serait une aide précieuse, comme si Tago Shimaru l’avait sut.

Naoki avait prit sa décision, il retourna au camp pour prendre son sac, il fouilla à l’intérieur et il en sortit un long manteau noir qui descendait jusqu’aux genoux, un long pantalon assortit était plié au fond du sac. Il le déroula précipitamment et un livre sortit du sac en même temps un livre avec une couverture vert bouteille. Naoki le regarda brièvement avant de le ranger soigneusement, il venait d’avoir une idée qu’il devrait partager avec Yosuke. Le garçon se changea rapidement avant de reprendre son poste de garde.

Une paire d’heure défila pendant laquelle Yosuke dormait et Naoki scrutait les environs, avec l’aide du Byakugan ou non. Il remarqua finalement que son coéquipier s’était réveilla et se décida à le rejoindre pour lui faire part de ce qu’il avait décidé pendant ce petit moment de solitude.

Naoki – J’ai décidé de ne pas porter de lentilles une fois que nous serons à l’intérieur du pays de la cascade d’où mon nouveau look. Mais pour garder secrète ma vraie identité je m’en suis inventé une nouvelle. Tu as donc devant toi : Sacha Hyuga, Chunin de Konoha. Je me suis dit que personne n’était au courant de ma promotion donc personne ne pourra faire le lien entre Sacha et Naoki, qu’est-ce que tu en dis ?

Naoki, ou plutôt Sacha, retourna à son sac de voyage et il en sortit le fameux livre vert bouteille qu’il tendit à son camarade.

Naoki – Tiens regarde ce que j’ai fauché dans la remise de la bibliothèque de Konoha. Il avait l’air d’être abandonner alors j’ai décidé de le prendre sous mon aile. Sachant que c’est la dernière fois qu’on peut se détendre avant que les choses ne deviennent vraiment sérieuses, on devrait se faire un petit entraînement non ? Regardes la première du répertoire du Ninjutsu, elle à l’air vraiment sympa : Chakra no Haretsu ! Ca à pas l’air trop difficile à faire en plus. Alors, qu’est-ce que tu en penses ? Rien de tel pour se détendre un peu, non ?
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Lun 23 Fév - 17:45

Naoki réapparut à la fin de son repas. Enthousiaste, plein de bonne volonté et de nouvelles idées, le sommeil avait sans aucun doute boosté son moral. Tant mieux, ils en auront besoin.

Il lui expliquait donc le pourquoi du comment de son nouveau look, de son regard mis à nu et de son nouveau nom. Il justifiait de ce changement d’identité, demandant l’aval de Yosuke, mais lui pour ce qu’il en pensait…

[Yosuke] « Tu pourrais très bien changer de sexe je n’aurais pas mon mot à dire. Tu as tes raisons. »

Hormis cette ironie, qui n’en était peut-être pas, Yosuke était d’accord. Après tout, Sacha ou Naoki, la situation était fondamentalement la même. Peut-être s’agissait-il pour lui de s’habituer à son hypothétique futur statut de Hyuga à Konoha…

Enfin bon, Yosuke était tout de même plus emballé par sa nouvelle tenue et ça lui donna des idées.

[Yosuke] « Si tu te changes, je me changes aussi… alors… »

Plus sobre ou peut-être plus simple, il préféra cacher son statut de ninja par une cape de voyage verte qui pourrait se fondre avec le décor de la forêt et de la prairie. La teinte pouvait aussi très bien passer inaperçue la nuit. Tous les chats sont gris comme on dit.

Il réfléchissait aux autres changements, montra sa nouvelle tenue très rapidement à Naoki et voulut s’empresser de prendre la parole. Mais son coéquipier était le plus rapide à ce petit jeu là.

Naoki – Tiens regarde ce que j’ai fauché dans la remise de la bibliothèque de Konoha. Il avait l’air d’être abandonner alors j’ai décidé de le prendre sous mon aile. Sachant que c’est la dernière fois qu’on peut se détendre avant que les choses ne deviennent vraiment sérieuses, on devrait se faire un petit entraînement non ? Regardes la première du répertoire du Ninjutsu, elle à l’air vraiment sympa : Chakra no Haretsu ! Ca à pas l’air trop difficile à faire en plus. Alors, qu’est-ce que tu en penses ? Rien de tel pour se détendre un peu, non ?

Fauché un livre à la bibliothèque ? Naoki profitait de ses privilèges à la perfection dès le premier jour. L’adoption d’un livre égaré était une belle métaphore pour parler de son petit larcin. Mais bon bof, autant voir ce qu’il y a comme contenu.

Il l’ouvrit sous les yeux blancs de Sacha, ou Naoki, enfin bon devant le Hyuga, tombant rapidement sur la technique énoncée. Oui, la technique parlée d’explosion, de tension, de chakra… en somme sa réalisation ressemblait beaucoup aux jutsus de feu que Yosuke avait déjà pu apprendre. Donc oui, ça devrait être facile, encore plus pour lui que pour Naoki.

[Yosuke] « Ok, mais ue journée pas plus. Ca me laissera le temps de recharger mes batteries avant notre visite officielle. »

Il redonna le livre usagé à Naoki délicatement, lui laissant le soin de commencer la lecture des passages pour commencer l’entrainement. Il voulait maintenant lui faire part de ses propres réflexions.

[Yosuke] « C’est mieux que tu enlèves tes lentilles. J’aurai besoin de toute l’intimidation possible pour Taki. » La tournure était plutôt maladroite, Naoki n’avait sans doute pas compris ce qu’il voulait dire. « J’ai l’intention d’arriver à Taki à découvert. Pas question d’infiltration, je pense que ça ne sert à rien de risquer un incident diplomatique. Nous devrons donc être identifiés comme ninja, d’où l’utilité de tes yeux, mais évitons de faire parler de Konoha. Nous nous identifierons seulement aux hauts responsables qui pourraient nous accueillir… »

Il but une gorgée d’eau sucrée, sa gorge commençait à devenir sèche.

[Yosuke] « Et donc deux alternatives… ils acceptent de nous aider quand nous parlerons d’Asahi soit ils nous jetteront en prison, ou même essayons de nous tuer, il faudra donc que tu actives tes yeux pour repérer tout ça, notre survie en dépendra… Après il faudra découvrir s’ils nous cachent des informations, il n’est pas à exclure qu’Asahi possède des espions dans ce village après tout… »

Il trace donc une ligne droite dans la terre avec son dos et inscriva une liste de responsabilités.

[Yosuke] « Je me chargerai de la diplomatie et de la récolte d’informations dans les ouvrages. Toi, tu surveilleras autour de nous, tu pourras faire semblant de chercher dans le slivres mais il faudra que tu surveilles en permanence les lieux ou nous serons… Tu ne parleras pas, tu es un Huyga, vaniteux mais très dangereux, nous focaliserons l’attention sur toi… A côté, j’emploierai une de mes techniques pour espionner discrétement… »

Il fallait une démonstration, il en fait toujours une mais il risquait d’être déçu.

Il sortit son Keitou, son livre bleu frêle et fragile. Grâce à son chakra, il fit tourner les pages du livre inlassablement, une page fut choisie et le passage fut ouvert. Tandis que la lumière blanche qui en sortit fut bel et bien visible aux yeux de tous, les êtres qui en sortirent ne l’étaient pas forcément. Un vieillard et un jeune homme à la mine joyeuse se trouvaient devant eux. Transparents pour Yosuke, ils pouvaient très bien être invisibles pour Naoki.

[Koei] « Qui sait ? »

Toujours aussi direct et cassant, le vieillard avait été beaucoup plus sympathique quand Yosuke l’avait rencontré à l’agonie.

[Yosuke] « C’est Naoki, mon coéquipier. »

Mogbo le regardait bizarrement, encore plus amusé que d’habitude. La mort lui avait très bien réussi.

[Yosuke] « On voudrait s’entraîner tranquille, mais aucun moyen de savoir si nous sommes seuls. Vous pouvez patrouiller dans les environs pendant les prochaines heures ? »

[Koei] « Comme si nous avions le choix. »

Et c’est sur une nouvelle parole désagréable qu’ils partirent se promener, car oui pour eux c’était une promenade. Yosuke ne savait pas trop s’ils devaient leur faire confiance mais il n’avait pas le choix lui non plus.

Il se retourna donc vers Naoki, le prenait-il pour un fou maintenant qu’il l’avait vu parler tout seul ? Ba, il en revera d’autre, et peut-être pire, bientôt.

[Yosuke] « C’est une technique à moi pour le repérage, fais moi confiance. Des questions ? Des suggestions ? On commence l’entrainement ? »


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Sam 28 Fév - 19:56

Ainsi donc, les deux Chunin étaient du même avis. Ils avaient fait le choix d’assumer pleinement leur véritable fonction, ce n’était pas le choix le plus discret mais c’était surement le moins suspect. Naoki ne s’était pas attendu à avoir la difficile tache d’impressionner les autres. Un adolescent n’est pas vraiment habitué à jouer les gros durs face à des gens qui pouvaient avoir le double ou le triple de son âge. Enfin, le garçon se rassura en se disant que Yosuke avait raison : les yeux du clan Hyuga ferraient surement la plus grosse partie du travail.

Le jeune Hyuga observa sont coéquipier qui sans plus d’explication que cela, sortit un livre et se mit à le feuilleter pour s’arrêter sur une page en particulier. Il semblait se passer quelque chose mais Naoki se sentait frustré de ne pas savoir quoi. Yosuke discutait avec quelqu’un ou quelque chose que l’autre garçon était incapable de voir, il comprenait mieux en quoi consistait cette technique d’espionnage qui avait l’air de valoir le Byakugan, pouvoir invoquer des êtres invisibles pouvait s’avérer très efficace mais Naoki préférait son don personnel, il pouvait voir ce qui se passait autour de lui sur un large rayon et obtenir instantanément l’information dont il avait besoin.

Yosuke - C’est une technique à moi pour le repérage, fais moi confiance. Des questions ? Des suggestions ? On commence l’entrainement ?

Naoki – Bien sûr ! Je ne comprends pas pourquoi ce livre s’est fait censuré, ça ne m’a pas l’air si méchant que ça.

Naoki prit son temps pour bien lire la description de la technique, la première inscrite dans le livre. La première page contenait une mise en garde de l’auteur mais ça relevait plus d’un test de motivation pour ceux qui oseraient aller plus loin. Il était souvent question d’acquérir une puissance supérieur à n’importe quelle autre avec, en contrepartie, il fallait souvent se préparer à souffrir. La véritable description de la technique qu’il convoitait commençait à la page suivante.

Naoki – Chakra no Haretsu : technique de base pour un Shinobi moyen. En expulsant violement le chakra de votre corps, vous parviendrez à détruire vos adversaires de manière très rapide. La technique consiste à concentrer son chakra en forte quantité dans une partie de votre corps et de le relâcher d’un coup pour le laisser exploser avec votre ennemi.

Naoki regarda ce qui était écrit ensuite avant de refermer le livre. Bien sûr, il avait compris ce qu’il venait de lire mais il ne savait absolument comment ils devaient s’y prendre. Le spécialiste en Taijutsu proposa le livre à Yosuke.

Naoki – le Ninjutsu… C’est ton rayon non ?
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 1 Mar - 13:55

[Yosuke] * Pas si méchant hein ? *

Il ouvrit délicatement le livre que Naoki lui rendait. Il retrouva les mots que le chuunin avait pu lui lire avec, en plus, quelques détails supplémentaires.

Dans sa relecture, Yosuke avait la même impression. Pour lui, la technique se résumait à une n-ième technique d’explosion. Il malaxa son chakra, fit quelques signes d’une main.

[Yosuke] « Voyons voir… »

Il fit reculer le garçon tout en protégeant le livre, la main sur la souche provoqua une explosion raisonnable. Devant la consternation de Naoki, Yosuke n’ajouta rien et se replongea dans le livre en silence. Avait-il déjà acquis la technique ?

Pour provoquer l’explosion, il était question de chakra bien sûr mais aussi de force musculaire. Le chakra devait être comme compressé, compacté puis éjecter par la simple force des muscles du corps dans toutes les directions… C’était différent du toucher explosif.

Il sourit.

[Yosuke] « Il va me falloir un minimum d’entraînement j’en ai bien peur. »

Manipulation de chakra un peu différent, plus physique que les autres, il avait déjà forte heureusement eu l’occasion de s’entraînement de cette façon pour le chidori. Ils avaient les armes pour apprendre, restait à appliquer !

Explosion de chakra, le livre restait assez vague sur son apprentissage mais paradoxalement les avertissements restaient une source très importante d’information. Le risque était de charger ses muscles avec une concentration trop importante de chakra qui, en explosant, abîmerait le corps de l’utilisateur. Rien de difficile à comprendre et il n’en fallait pas plus pour la classer au rang d’interdit.

[Yosuke] « Je pense que je vais avoir besoin d’un échauffement, comme la dernière fois… alors…»

Il se mit en position d’attaque, face à son coéquipier.

[Yosuke] « La zone est surveillée, pourquoi ne pas nous échauffer tous les deux… »

Il voulait dire par là, bien sûr, qu’un combat amical serait le meilleur moyen de s’entraîner. Le sourire aux lèvres, il était fier de son petit effet de surprise.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Yosuke le Mer 15 Avr - 15:24, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Dim 15 Mar - 11:56

Naoki observait attentivement les gestes de son ami Chunin. Il avait l’air très concentré sur ce qu’il faisait. Une chose était claire et nette, Yosuke était plus vieux que Naoki et ça se ressentait immanquablement dans la différence de niveau entre leur expérience respective. Et pourtant le résultat n’était pas à la hauteur de leurs attentes. Le plus jeunes des garçons craignait d’avoir beaucoup de difficulté à maîtriser cette technique qui utilisait une nouvelle nature du chakra, Si Yosuke avait l’habitude de faire exploser son chakra, Naoki utilisait beaucoup cette manipulation du chakra. Il essaya de se rassurer en se disant qu’il connaissait déjà des techniques qui pouvaient y ressembler par certain point. Il pensait notamment à la Maîtrise du Chakra offensif qu’il avait apprit d’Oroken, un ami de Yosuke ou encore à son entraînement au Kaï qui était rapidement devenu une séance d’automutilation à l’intérieur même du corps.

Le Chunin n’avait pas peur de braver les interdits, il savait les risques qu’il prenait et pourquoi ce genre de techniques était interdit : des techniques qui font autant de dégâts qu’à l’adversaire, ça pouvait en faire reculer plus d’un mais pas Naoki. Il ne craignait pas la douleur, il était prêt à l’endurer si elle lui permettait d’arriver à ses fins.

Yosuke - Je pense que je vais avoir besoin d’un échauffement, comme la dernière fois… alors… La zone est surveillée, pourquoi ne pas nous échauffer tous les deux…

Yosuke semblait sûr de lui, l’autre garçon n’était pas aussi rassuré. Certes, il faisait confiance à son camarade mais il ne connaissait pas l’exacte nature du système de repérage de Yosuke et il craignait qu’il ne comporte trop de faille. Pourtant il ne pouvait pas décemment « s’échauffer » s’il utilisait son Byakugan pour scruter les alentours ou même si son esprit se demandait sans cesse si quelqu’un allait les surprendre. Le Chunin inspira profondément, puis expira toute l’air de ses poumons. Il venait de cracher toute les mauvaises pensées qui pourraient l’inhiber dans son entraînement. Naoki avait désormais une confiance sans restriction pour son ami, il était enfin prêt pour commencer et il se mit en position de combat à son tour.

Naoki – Ok ! Mais n’y allons pas trop fort quand même, ça ne serait pas sérieux. Le premier qui montre des signes de faiblesse a perdu, ça te va ?

Cela avait beau être un échauffement, Naoki ne pouvait pas se battre à moitié, son honneur ne supporterait pas qu’il ne donne pas le meilleur de lui-même lorsqu’on lui lance un défi.

***

[Naoki et Yosuke agissent simultanément. Ils commencent au corps-à-corps.]

Régles Spéciales:
- Interdiction d'utiliser les techniques de rang B ou plus
- la tentative de Chakra No Haretsu nécessite de cumuler 5 points d'échauffement et de Concentration
- Celui qui parvient à faire deux tentatives de Chakra No Haretsu remporte le combat.

Points d'échauffement: ces points s'obtiennent en réalisant une attaque physique réussie, en esquivant une attaque ou en se déplaçant.

Points de Concentration: ces points s'obtiennent en réalisant des signes (avant d'appliquer la réduction de PA), en réalisant une arcane réussie, ou en payant un entretien.

***

[Action 1 : Naoki s’apprête à lancer un enchaînement mais Yosuke fait une permutation niveau Jounin (24MP).]

[Action 2 : Naoki essaye de frapper Yosuke à nouveau mais ce dernier esquive une fois de plus]

[Action 3 : Naoki donne une frappe simple, Yosuke subit 18 dégâts, il contre-attaque au Saï et réalise un critique de 21 dégâts.

[Action 4 : Yosuke réalise à nouveau un critique de 21 dégâts, Naoki répond avec une frappe chargé de chakra (5HP 15MP) mais Yosuke esquive encore.]

***

Yosuke
-18HP
-24 MP
PE : 5/5
PC : 1/5

Naoki
-47HP
-15MP
PE : 1/5
PC : 1/5

[Situation au CaC, action simultanée.]
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Lun 6 Avr - 18:30

[...]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Mer 8 Avr - 12:22

[Action 1 : Naoki essaye de frapper Yosuke qui permute (14MP) et se retrouve à distance.]

[Action 2 : Yosuke utilise son Bolas et immobilise Naoki sans lui infliger de dégât. Naoki essaye de se dégager.]

[Action 3 : Naoki se libère du Bolas. Yosuke lance un Katon avec Cœur Ardent (25MP) et inflige 28 dégâts à Naoki.]

[Action 4 : Naoki se rapproche au CàC et se prends un autre Katon (28HP) de Yosuke (25MP)

***


Yosuke
0 (18)HP
- 64 (88) MP
PE : 5/5
PC : 4/5

Naoki
-56 (103)HP
0 (15) MP
PE : 2/5
PC : 0/5

[Situation au CaC, action simultanée.]

***


[Action 1 : Naoki active son Byakugan au niveau étudiant. Yosuke répond par un Touché explosif + Cœur Ardent (30MP) et inflige 61 dégâts.]

[Action 2 : Yosuke tente une explosion de chakra (10HP 10MP), Naoki est expulsé du CàC et perds 51HP]

[Action 3 : Yosuke lance un Katon avec Cœur Ardent (25MP) et inflige 28 dégâts à Naoki qui revient au CàC]

[Action 4 : Yosuke relance la même technique (25 MP), Naoki utilise son chakra pour frapper (10HP 20 MP) Yosuke plus fort et lui inflige 42 dégâts et 4 dégâts chakra.]

***


Yosuke
- 52 (70)HP
- 94 (182) MP
PE : 0/5
PC : 2/5

Naoki
- 178 (281)HP
- 52 (67) MP
PE : 4/5
PC : 5/5

Abandon de Naoki. Yosuke remporte le combat.

***


Naoki voulait se donner à fond, il savait très bien qu’il y avait une différence de niveau entre eux deux. A leur rencontre, cette différence s’était révélée être insignifiante, et petit à petit, elle s’était creusée. Le spécialiste Taijutsu devait y aller à fond dés le départ pour espérer prendre son adversaire de vitesse. Le Hyuga frappa son camarade et il pensa vraiment qu’il pouvait y arriver mais sa cible se transforma en un rondin de bois après un léger bruit de pétard mouillé et un vague nuage de fumée. Le garçon n’en tient pas rigueur, un échec n’était jamais décisif pour l’issue du combat, cette fois Yosuke esquive avec souplesse le coup que Naoki lui porta. La frustration commençait à corrompre l’esprit du jeune Chuunin. Il tentait tant bien que mal de garder son sang froid tout en continuant à se battre, cette fois son poing parvint à s’écraser sur l’épaule de son ainé à l’instant même ou quelque chose vint lui griffer l’avant bras. L’arme de Yosuke était recouverte d’un sang frai qu’il savait être le sien. Une nouvelle estafilade apparut sur son torse, Naoki essaya de faire regretter à Yosuke de rester au corps-à-corps mais ce dernier esquiva une fois de plus.

La colère s’installait petit à petit dans l’esprit de Naoki et brouillait ses capacités de jugement. Il avait du mal à accepter de se faire battre sur son propre terrain. Un spécialiste Taijutsu était incapable de dominer un affrontement au corps-à-corps. Le Chuunin avait déjà l’impression d’avoir perdu, quasiment incapable de toucher son adversaire, complètement à la merci de celui-ci. Non seulement il ne fut pas surprit d’être immobilisé par la chaîne de Yosuke mais en plus il se demandait pourquoi il était stupide au point de ne pas avoir pour éviter cette situation.

Et pourtant, cette première partie ne devait être qu’une mise en bouche pour le spécialiste en Ninjutsu. Les attaques basiques furent rapidement remplacées par des arcanes plus explosifs les unes que les autres. Naoki eut beau utilisé son don héréditaire, ça ne l’empêcha pas de sentir sa peau commencer à bruler sous les Katon répété de Yosuke. Son adversaire commençait vraiment à devenir trop violent pour qu’il puisse continuer à encaisser en faisant semblant de rien.

Naoki – Stop !

Le garçon balaya les dernières petites flammèches qui consumaient ses vêtements. Ses yeux reprirent leur apparence normale. Il ne lui resta plus qu’à constaté l’état de ses avant-bras qui étaient la dernière chose qui avait put protéger le garçon, la peau était légèrement brûlé, assez pour que se soit douloureux au contact.

Naoki – Je crois que c’est un peu trop pour moi.

Le Chuunin se dirigea vers son sac et en sortit sa trousse de premier secours. Il étala rapidement un baume sensé calmer les brûlures mais ça lui arracha plusieurs grimaces.

Naoki – Un jour, j’aimerai bien terminer un combat en te frappant sans abandonner juste derrière. Tu n’y es vraiment pas allé de main morte.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Mer 8 Avr - 19:37

Il s’arrêta, son front était couvert de sueur. Les gouttes perlaient sur son visage, formant un scillon sur sa joue petit à petit, pour enfin tomber inéluctablement sur le sol. Elle avait fini sa vie la petite.

Il respirait fort aussi, les inspirations et expirations s’enchainaient inlassablement, sa cage thoracique bougeant de bas en haut. Les épaules suivaient le mouvement, se laissant entraîner puis, petit à petit, se détachant du mécanisme. La ventilation ralentissait et plusieurs autres gouttes firent le grand saut.

Yosuke sortait d’une étrange sensation. Sa main ne tremblait pas mais il sentait son champ de vision s’ouvrir petit à petit que le calme le reprenait. Il venait de goutter aux effets de l’adrénaline, à une dose correcte mais pas étrangère. Non ce qui était différent, c’était qu’il avait aimé ça. Oui, le combat, cette rage, non, plutôt cette concentration et cette ferveur. Il ne tremblait toujours pas, il continuait à suer et son esprit sortit du brouillard de guerre. Il s’était totalement jeter dans ce combat tête baissée, il avait eu du mal à retenir ses coups, petit à petit ils devenaient plus puissants et les techniques plus dévastatrices… Pourtant, il savait très bien qu’il avait encore de la marge.

Naoki – Je crois que c’est un peu trop pour moi.

Il eut un déclic, le combat lui revenait par brides, comme dans un flash back. Il avait pourtant bel et bien vécu ce combat mais il avait été presque spectateur. Ce n’était plus vraiment lui…

C’est peut-être ça devenir ninja…

Naoki – Un jour, j’aimerai bien terminer un combat en te frappant sans abandonner juste derrière. Tu n’y es vraiment pas allé de main morte.

Il plia son bras derrière sa tête, il ne l’avait pas fait depuis longtemps.

[Yosuke] « Héhéhé… je suis désolé. Je me suis laissé emporter on va dire ? »

Il laissait apparaître un sourire nié, très gêné, encore plus gêné quand il entrevit les blessures de son coéquipier. Il chuchota pour lui-même, ne cherchant pas à se faire entendre de son coéquipîer.

[Yosuke] « Tu n’as qu’à pas entrer en mode punching ball aussi… »

Il ramassa ses armes rapidement. Ils avaient de la chance, le terrain n’avait pas été très touché, en fait c’est Naoki qui avait tout pris. Il essayait de chasser ces idées qui n’étaient pas vraiment de lui, Yosuke n’était pas du genre à se valoriser, encore moins à dévaloriser les autres. Mais il faut avouer qu’il se sentait mieux maintenant, plus confiant en l’avenir et en ses capacités. Il ne savait toujours pas si ce qu’il faisait avait du sens pour lui. Mais il savait maintenant que si un jour, il trouvait la réponse à sa question, il serait capable d’aller jusqu’au bout.

Si Naoki n’avait pas abandonné, aurait-il pu aller jusqu’au bout ? C’était la question de la journée.

[Yosuke] « Tu n’as pas peur d’aller dans la mélée au moins. Si je peux faire quelque chose pour t’aider à guérir plus vite, dis le moi… Je peux même prendre le prochain tour de garde. Je te laisse décider de l’heure de départ, rien n’est vraiment pressant… »

Mais la mission repassait encore au premier rang. Ils avaient certes laissé un village explosé mais il ne laisserait pas son coéquipier, son ami, dépérir avant même de vraiment commencer leurs investigations.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Mer 15 Avr - 15:52

Naoki – Après tout, tu as raison. C’est toi qui montera la garde jusqu’à ce qu’on reparte, puisque c’est toi qui m’a mit dans cet état.

Naoki prit un air boudeur avant de retourner s’asseoir pour se reposer. Il observa à nouveau l’état de ses bras qui, à la fin, étaient la seule protection qu’il avait contre les attaques de feu. Le garçon était réellement inquiet et il décida de rajouter un peu de pommade pour soulager la douleur des brûlures. Il faudrait plus de quelques jours pour guérir complètement mais il fallait juste que ça devienne moins douloureux pour que le Chunin puisse le soulager. Il ouvrit le pot contenant le précieux baume, il n’en restait plus beaucoup et la substance verte claire à la base était devenue très foncée. A l’aide de son index, il racla ce qu’il restait au fond du pot et sur le couvercle ; la pommade avait perdu de sa viscosité et était désormais collante. Naoki n’était pas sûr de son coup mais il l’appliqua tout de même sur ses plaies. Le contact n’était pas le même que d’habitude, sa peau ne ressentait pas la fraicheur habituelle qui soulageait si bien la douleur suite à une brûlure. Cette fois ci c’était tout le contraire, ça le picotait légèrement. L’apprenti médecin était persuadé que son grand-père lui en aurait collé une derrière la tête s’il avait sut qu’il utilisait un produit douteux sur une blessure. Le garçon décida d’enlever la mixture pour éviter d’aggraver son cas avec une infection, il essaya de nettoyer ses plaies avec un peu d’eau mais il découvrit que le produit périmé avait laissé derrière lui une cicatrice verre foncée, noire par endroit. Et pourtant la douleur l’avait complètement quitté alors il décida de laisser tel quel plutôt que de rouvrir les plaies.

Un coup d’œil rapide permit de découvrir que Yosuke avait disparut, il devait certainement s’être éloigné pour surveiller les alentours. Naoki se retrouvait seul et vulnérable mais il savait qu’un simple petit tour d’horizon avec le Byakugan et il aurait tôt fait de retrouver son camarade. Son regard se perdit dans le ciel, à travers les branches et les feuilles, il y avait quelques nuages cotonneux mais le temps ne risquait pas de changer d’ici plusieurs heures. Désormais, il ne portait plus de lentilles, c’était sa décision mais il se surprit à ne pas ressentir de manque ; au contraire, l’absence de lentilles sur ses pupilles lui donnait un agréable sentiment de liberté. Ca aurait été tellement merveilleux qu’il n’ait jamais eut à en porter…

Toutes ces pensées le firent songer à ses motivations : retrouver l’assassin de son père pour le venger, prendre de l’importance au sein de Konoha pour vivre avec plus de liberté. Cette mission était peut-être la clé de tout ce à quoi il aspirait et cette idée lui remonta le moral. Et pourtant, il y avait beaucoup d’obstacle qui prouvait que Naoki n’avait que peu de chance de réaliser ses objectifs. Yosuke ne pensait pas mériter son grade de Chunin, jusqu’alors, Naoki pensait qu’il se sous-estimait mais la possibilité que ce soit la vérité l’effrayait, lui qui était bien inférieur à Yosuke méritait encore moins sa promotion. Ou bien les rôles s’étaient inversés : Yosuke avait beaucoup progressé et Naoki était resté au même niveau qu’il y a un an, au même niveau que pendant sa mission avec Syo. Tainoka-sensei était aussi un Chunin et il était évident que Naoki n’avait même pas le quart du niveau du chef d’équipe de l’époque.

Le temps s’était écoulé, laissant Naoki en plein doute. Il émergea enfin de sa torpeur et se demanda s’ils ne pouvaient pas profiter de cette belle matinée pour rejoindre Taki. Ses brûlures ne le faisaient plus souffrir même s’il avait d’horribles cicatrices et il aurait été stupide d’attendre plus longtemps. Le jeune Heionkemono activa son Byakugan et repéra rapidement son coéquipier qu’il rejoint en quelques instants.

Naoki – On devrait peut-être y aller non ? Moi ça va beaucoup mieux, et toi tu es chaud pour partir à la recherche de Taki ? Tu passe devant et moi j’essaye de trouver le village avec mes yeux, enfin on a encore du chemin à faire avant d’arriver à la position présumée.

La petite équipe se remit alors en mouvement en direction de la région où devait se trouver le village caché de Taki d’après les informations qu’ils avaient glanées à la bibliothèque de Konoha. Naoki activait le Byakugan à intervalles de plus en plus rapprochés. D’abord, il utilisait son don pour vérifier qu’il n’y avait personne autour d’eux, et ensuite, dans l’espoir de trouver le village par ce biais. Finalement, Le Byakugan de Naoki était constamment activé et il se concentrait entièrement sur la recherche du village, faisant totalement confiance à Yosuke pour tout le reste mais il ne voyait toujours rien qui pouvait trahir la présence d’un petit village de shinobis.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Direction Taki !   Jeu 7 Mai - 17:25

[Koei] " Marre ! "

Yosuke sautait de branches en branches le plus rapidement possible. Faisant le tour du terrain dans une trajectoire circulaire en prenant naoki comme repère, sa ronde habituelle se transformait en véritable torture. La cause ? Elle se trouvait derrière lui, volant à plus de cinq mètres du sol, essayant de le rattrapper par tous les moyens.

[Koei] " Y en a marre ! "

[Yosuke] " Lache moi ! "

Il lui lança un kunai en pleine tête dans un excès de fureur, mélangé d'une certaine crainte de l'inconnu. Seulement, même si le lancer était parfait, il transperça la figure fantomatique du vieillard pour aller se loger plus loin.

Le shinobi se retourna alors, se concentrant sur son chemin, droit devant lui et pestant contre lui-même. Comment avait-il pu oublier ce "détail" ?

[Koei] " Et , tu as essayé de me tuer gamin ?!"

[Yosuke] " Tu es déjà mort Papi, dans mes bras tu te souviens ? "

[Koei] " Y en a marre de la forêt, des arbres, des épines, marre ! "

Le shinobi se boucha les oreilles avec ses doigts, se retournant même pour ignorer complétement Koei.

[Yosuke] " Je n'entends rien, rien de rien Papi ! Alors va faire comme Mogbo, travailler pour changer ! "

Cependant l'excès de rage transforma littéralement le visage de l'ancien, il changea légérement de couleur, passant d'un blanc nacré à un vert clair maladif, sa vitesse doubla... Yosuke ne comprît pas tout de suite, mais quand il essaya d'esquiver il était déjà trop tard. Koei venait de le percuter réellement, lui qui ne possède pourtant aucune consistence physique. Le choc lui fit perdre la vue l'espace de quelques secondes, ce fût suffisant pour provoquer un écart de trajectoire. Yosuke ne pût compter qure sur sa chance pour se rattrapper.

Un peu déboussolé, épuisé de cette poursuite et de son combat, il ne comprenait pas. Koei avait apparemment eu une réaction étrange, ses émotions prenant le contrôle. Ni une ni deux, Yosuke sortit son livre des âmes, exécuta quelques signes et fît appel au tourbillon de lumière maintenant familier. Un râle puissant et sonore apparut soudainement et disparut dès que l'a^me de Koei fut de nouveau scellée au sein du livre. Il ferma le livre rapidement puis, enfin, souffla.

Un silence s'installa sans cirer gare. Cette pause était la bienvenue mais le fit réfléchir. Lui qui était si détendu, qui jouait avec ce vieux bonhomme, n'aurait jamais pensé qu'il puisse être un jour si dangereux. Il en avait presque oublié la nature si spéciale de ce compagnon : un fantôme, un esprit, une âme. En fait, il ne savait quasiment rien sur eux, c'était du domaine du mystique, de l'irréel, de l'inconnu... Et ce genre de pouvoir commençait à lui faire peur.

Quelqu'un approcha, Naoki n'avait pas trainé pour le retrouver. Il le rejoignit sur une des branches hautes de ce sapin.

Naoki – On devrait peut-être y aller non ? Moi ça va beaucoup mieux, et toi tu es chaud pour partir à la recherche de Taki ? Tu passes devant et moi j’essaye de trouver le village avec mes yeux, enfin on a encore du chemin à faire avant d’arriver à la position présumée.

Il acquiesça sans un mot. Autant ne plus rester ici, continuer son chemin, la mission et juste ne plus y penser.

Ils décidèrent donc d'enfin passer ce gouffre qui les séparer du pays de la cascade. D'abord, il n'y eut aucun changement apparemment. La forêt ne faisait que se prolonger naturellement. Mais après quelques minutes de course, la forêt s'arrêta, le terrain devint beaucoup plus dégagé, la prairie et le boccage devenaient dominants. Yosuke fit halte de la main avant la sortie de la forêt. Naoki continuait toujours de scruter les horizons avec son don héréditaire. rien n'avait l'air de clocher... Il sortit alors la carte qu'il avait si précieusement gardé, la déplia légérement jusqu'à trouver la zone qui l'intéresser.

[Yosuke] " D'après les informations dont nous disposons, le village de Taki se trouve un peu plus au Nord. On devrait pouvoir y accéder en longeant la rivière... Aussi, à partir de maintenant, nous ne porterons plus les armures de Konoha, ni les bandeaux... " Il regarda toujours furtivement les horizons, les informations étaient capitales pour leur couverture. " Je suis Makutsu, restaurateur de livres anciens et tu es Sasha, mon apprenti. Nous fuyons Mishunami, une ville du pays du feu, qui a été attaquée par une mafia locale... " Yosuke avait un peu honte de l'accepter, mais le fait qu'ils aient été témoin d'un événement si improbable s'avère être un atout de choix. " Nous allons chercher à nous faire embaucher auprès de la bibliothèque de Taki, mondialement connue. Je me chargerai d'entretenir notre couverture tandis que toi, tu chercheras des indices... Si nous n'arrivons pas à être embauché, nous tenterons une autre approche mais en aucun cas nous devons révélé le nom de Konoha. L'incident diplomatique n'est pas envisageable... "

Et ils se remirent en route quelques instants. Il restait environ une demi journée de marche avant d'atteindre la zone suspecte mais, pour plus de sécurité ils commencèrent à marcher comme des civiles. S'arrêtant dans des restaurants de rue, se reposant assez régulièrement, il fallait commencer à jouer son rôle. Il fallait même prendre des dispositions particulières à chaque fois que Naoki utilisait son byakugan.

A chaque nouveau pas dans la direction de Taki mettait à rude épreuve le mental de Yosuke. Avait-il pris la bonne décision ? En premier lieu, ils avaient jugé important de jouer franc jeu avec les autorités locales et de s'identifier clairement. Cependant Yosuke ne connaissait personne de confiance dans ce pays, il y mettait les pieds pour la première fosi. Surtout, un nom courrait après eux : l'Asahi. Il lui donnait des frissons, et ça n'avait rien à voir avec Koei. Ils jouaient leurs vies, leurs carrières sur cette mission. Il fallait être à la hauteur. yosuke préférait donc protéger leur intégrité, jouant sur la couverture. konoha ne voulait de toute façon pas engagé d'alliance diplomatique avec ce pays sinonla mission aurait été tout autre.

La nuit commençait à tomber, les yeux de Yosuke devenaient moins efficaces et pourtant ils allaient entrés en territoire ennemi.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

MessageSujet: Re: Direction Taki !   Ven 31 Juil - 11:57

Naoki : +68 XP
Yosuke : +71 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Direction Taki !   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel leadership , quelles pratiques de direction pour Haiti?
» Que signifie direction de la circulation de la PNH ?
» Geole n°2 Amandine 26 ans assistante de direction
» ROTULES DIRECTION
» Fin du rp: Shy aime Taki et Taki aime Shy {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-