Partagez | 
 

 Les Ruines Enflammées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

MessageSujet: Les Ruines Enflammées   Jeu 22 Jan - 1:16

Rappel du premier message :

Le soleil scintillant d’une belle journée éclairait peu à peu la pièce à couchée de jeune Uchiha. Il dormait encore perdu dans les bras de Morphée. Les songes, seul lieu où toute douleur devenait aussi importante que la futilité sévère de certaine action. La lueur du soleil prit place sur son doux visage. Kenji cligna alors des yeux et s’éveillait pour une nouvelle journée. Il s’étira longuement puis se redressas lentement. Il avait encore quelques courbatures de son entrainement physique avec Taki la veille. Il avait passé trois longues heures à enchainer des pompes, suivit d’abdominaux et de sprint pour garder la forme. Ses muscles étaient devenu si lourd qu’il avait mit un temps fou à rentrer dans la villa se situant seulement à quelques pas.
Mais ce matin une nouvelle journée commençait et Kenji se leva avec une volonté de fer. Il se passa une main dans les cheveux et alla s’habilla en toute tranquillité. L’éventail du clan ornant son dos était visible à deux lieux à la ronde. Il enfila sa tenue de ninja et bomba alors fièrement le torse. Il était prêt à attaquer une nouvelle journée plein d’aventure. Mais avant cela il rangea d’une façon assez particulière sa chambre. Pleine de lumière elle inspirait une gaité étrangère au jeune Uchiha. Elle contrastait vraiment avec son attitude et sa perception des choses qui faisaient la vie.
Kenji sortit dans le grand corridor et aperçu Takeshi se dirigea vers la sortie de la maison. Ce dernier le regarda sans grande conviction, mais avec des yeux sévères, comme à son habitude. Kenji baissa la tête et le salua.


[Kenji] « Takeshi-Sama. »

Le patriarche du clan, un homme puissant et respecté, ouvrit la porte et sortit sans un mot. Kenji partit alors vers la cuisine l’esprit encore troublé par cette rencontre. Takeshi n’était pas un homme facile et le génnin était souvent perdu avec lui. Il n’y avait que durant les entrainements ou les combats contre Taki qu’il comprenait réellement ce que souhaitait le vieil homme. Mais le quotidien était tout autre. Les interrogations s’enchainaient sans jamais donner de réponse. Cela faisait partie de son caractère et il fallait faire avec. Il n’était pas devenu un des membres les plus influents au sein du clan sans inspirer un certain respect.
Kenji se passa une main dans les cheveux et pénétra dans la vaste cuisine où Shiori préparait le déjeuné. Il vint s’assoir sur la table basse et elle lui déposa un bol devant lui. Sa voix matinal fut douce et tira le jeune homme d’une certaine torpeur.


[Shiori] « Comment vas-tu ce matin ? »
[Kenji] « Bien merci. »
[Shiori] « Prends des forces, tu en auras besoin. »
[Kenji] « Takeshi-Sama a prévu un entrainement pour moi ? »
[Shiori] « Non. Mais j’ai reçu un courrier de l’académie disant qu’un professeur allait venir te rencontrer. »

Kenji ouvrit grand les yeux et reposa son bol.

[Kenji] « Quand doit-il arriver ? »
[Shiori] « Sous peu. »

Le jeune Uchiha se leva sans un mot et retourna dans sa chambre. Il s’assit à son bureau et commença à réfléchir très vite. Il ne comprenait pas pourquoi un membre du corps enseignant décidait de venir le voir. De plus à domicile dans le quartier des Uchiha, le quartier divin. Deux options se dessinaient alors. Il avait peut être fait quelque chose de vraiment mauvais. Mais il ne savait pas quoi. Il passait ses journées à s’exercer dur pour devenir fort. Il ne sortait quasiment jamais et était heureux ainsi. Peut être lui reprochait-on d’avoir des affinités avec Oni. Un membre jugé comme dangereux par la plus part des habitants de Konoha. L’esprit du génnin s’embrouillait d’un épais brouillard sans lumière.
Il pensa alors au côté positif de la venue du professeur. Avait-il enfin comprit que le jeune Uchiha était un génie. Un de ce qui comprenait tout plus vite que les autres. Un grand potentiel et des ambitions extraordinaire faisant du lui le prétendant le plus certain pour devenir un grand shinobi.
Cette pensée le fit sourire et il se leva de sa chaise pour aller regarder les cygnes sur le lac. Comme à leur habitude ils dansaient majestueusement pour offrir à leur spectateur le plus beau des spectacles. La voix de Shiori retentit alors depuis la cuisine.


[Shiori] « Kenji viens. »

Kenji inspira profondément et se rendit dans la cuisine. Tout juste à côté de Shiori se dressait une femme belle et envoutante. De longs cheveux bleu pâle entouraient un visage fin. Ses mèches cachaient des petits yeux ronds innocents. C’était une fille.
Shiori prit la parole et présenta la jeune femme.


[Shiori] « Voici Reiko Kairi, directrice de l’académie de Konoha. Elle a à te parler. »

L’Uchiha acquiesça d’un signe de tête et se rapprocha de Reiko. Il était très intrigué par ce qui allait se passer. Il avait hâte qu’elle prenne la parole et lui avoue enfin sa venue dans le Domaine du Cygne. Il était rare que les professeurs se déplacent en dehors de l’école. La plus part allaient dans la forêt du village pour des cours extérieurs mais jamais rien de plus.
Kenji avait le regard perçant et était très impatient. Il se passa une main dans les cheveux les yeux fixé sur son interlocutrice. Mais avant cela il prit la parole. Il avait apprit depuis qu’il fréquentait l’académie qu’il valait mieux respecter les professeurs et quelques fois chanteur leur louange. C’était eux qui délivraient le savoir et il ne fallait pas les offusquer.


[Kenji] « Je suis Kenji Uchiha. Que voulez-vous ? »

Son ton était neutre et se voulait direct. Il ne fallait pas perdre de temps. La matinée commençait tout juste et une longue journée d’entrainement l’attendait.

[Tu peux faire parler Shiori si tu souhaites. Elle est très gentille et sociable. Une mère en gros. Cheveux brun, corps fin mais a toujours des gestes souples et emplit d’affection Very Happy]


Dernière édition par Kenji Uchiha le Lun 16 Fév - 20:10, édité 1 fois

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Les Ruines Enflammées   Lun 3 Sep - 0:45

Kenji avait face à lui un jeune garçon dont la motivation s'était multipliée par mille après sa démonstration. L'Uchiha avait déjà eu à faire face à des Senjago. Même si chaque shinobi était différent le mode de pensée de ce clan, son idéologie était inscrite dans l'ADN même de chacun de ses membres. Le feu. Sa puissance et l'étalage de cette dernière aux yeux de tous. Ces êtres étaient comme des volcans prés à exploser, faire couler de la lave tout autour d'eux, à faire frémir le ciel d'une nuée ardente terrifiante. Cela dans le seul but de montrer leur toute puissance et magnificence qu'ils possédaient avec le feu. Tsuki n'échappait pas à la règle. Mais Kenji n'en était pas à son coup d'essai, que cela soit pour former un élève, ou pour garder le contrôle d'un Senjago.

Kenji invita Tsuki à le suivre à travers les méandres de ce village consumé et fumant encore par endroit. Les flammes de l'Uchiha avait ravivé quelques incendies le long des murs et foyers encore pétris de braise fumante. L'odeur de souffre était forte mais supportable, c'était l'odeur du Katon. Kenji croisa alors les mains derrière le dos et prit la parole d'un ton calme.

[Kenji] – Chaque village caché militaire de cette terre possède une spécialité, aussi connue sous le nom d'affinité. Kumo maîtrise la foudre, Suuna le vent, Kiri l'eau, et bien d'autre encore que tu dois sûrement connaître. Konoha ne jure que par le feu. Une flamme qui fut longtemps gardée par les Uchiha. Aujourd'hui, tous les shinobi du village peuvent en apprendre l'essence même et l'hardiesse de son cœur. Certains ont des facilités, et tu en fais partie. Ton clan connaît le feu et sa puissance mieux que quiconque.

Tout en continuant à marcher, Kenji marqua une pause l'air pensif. Tout ce qu'il disait été de la théorie pure et dure, mais c'était un prologue nécessaire à la suite de l'entraînement. Il se passa doucement une main dans sa chevelure sombre et continua.

[Kenji] – Hazu Kankou. Tu dois retenir ce nom. Cette femme a poussé au plus loin la flamme de Konoha jusqu'à créer l'art tout entier du Katon. Elle a amorcé ce qui deviendrait le Feu du Protecteur et a élaboré les bases du Ryuujin Jakka. Sache qu'aujourd'hui chaque shinobi de Konoha qui part au combat est à même de remercier cette femme qui à fait d'eux les guerriers qu'ils sont.

Kenji s'arrêta alors et fixa Tsuki dans les yeux.

[Kenji] – Je sais que tu es jeune, et sûrement bourré d'impatience à cet instant. Mais il faut que tu assimiles tout cela. Il faut que tu respectes ta flamme.

L'Uchiha enchaîna alors une série de taos et écarta les bras en croix. Un léger crissement de pierre se fit entendre, comme une mise à chaud. La température monta légèrement et en un cours instant des flammes sortir du sol et vinrent entourer le chunnin. Le feu valsait à quelques centimètres de l'Uchiha sans même le toucher. Et lorsque ce dernier se mit en bouger, les flammes firent de même pour épouser les formes de ses mouvements.

[Kenji] – Je respecte ma flamme, je la contrôle.

D'un geste de la main, Kenji fit disparaître son bouclier de feu.

[Kenji] – Première leçon, apprend à contrôler ta flamme et maîtrise ton Honoo no Seki. Le feu et toi ne devait faire qu'un pour qu'il puisse suivre tes mouvements. Ressent cette odeur de souffre, emplit tes poumons de la flamme ardente de Konoha, et imite mes taos. Ce n'est qu'avec cette maîtrise que tu pourra apercevoir une puissance plus importante du Katon.

Kenji marqua une pause.

[Kenji] – Réussi.
Maître du jeu
Administrateur
Administrateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Les Ruines Enflammées   Ven 7 Sep - 12:07

Konoha possède le pouvoir et le symbole du feu. Tsuki ne réfléchissait pas à cette information qu’on venait de lui donner, mais elle serait sans doute lourde de conséquences pour l’avenir.

Tout ce qui impliquait à cet instant était la démonstration de Kenji-kun. L’enfant de la Lune savait que ce soit, cette nuit, il ressortirait plus fort qu’après un mois d’entraînement complet. Il savait que l’Astre lunaire le verrait grandir comme il l’avait vu naître.

Sensei commença à créer des flammes. Les faisant apparaître d’abord au niveau de ses mains, la flamme grandit, rougeoyant à souhait, pour recouvrir entièrement le shinobi en face de lui.

[Kenji] – Je respecte ma flamme, je la contrôle.

Est-ce que son corps était au proie des flammes ? Est-ce qu’il était en train de laisser son corps, sa vie, à la merci du feu sacré comme l’on fait ses ancêtres ?

S’approchant un peu plus près, la flamme l’attira légèrement et sans crier gare, elle le mordit de sa chaleur intense. Tsuki venait d’ajouter une légère marque de brûlure à sa collection. Le chuunin arrêta la technique.

[Kenji] – Première leçon, apprend à contrôler ta flamme et maîtrise ton Honoo no Seki. Le feu et toi ne devait faire qu'un pour qu'il puisse suivre tes mouvements. Ressent cette odeur de souffre, emplit tes poumons de la flamme ardente de Konoha, et imite mes taos. Ce n'est qu'avec cette maîtrise que tu pourra apercevoir une puissance plus importante du Katon.


Honoo no Seki, un nom bizarre pour une technique étrange. Une technique de barrière de feu, ça lui plaisait. Mais il avait déjà appris qu’aller trop vite pouvait être dangereux, sa main était suffisamment douloureuse pour lui rappeler.

Mais Tsuki n’était pas dupe. Si le visuel ressemblait étrangement à la torche humaine, la véritable nature de la technique était tout autre. Oui, Kenji n’était pas en feu, le feu tournait plutôt autour de lui. Et ça, Tsuki savait le faire.

[Tsuki] « J’espère que vous êtes près pour la deuxième leçon, car la première est presque terminée. »

Courant pour attraper son sac à dos, Tsuki sortit tout le nécessaire dont il avait besoin. Sa flamme, il la respectait, c’était certain. Mais surtout, il avait déjà commencé à la contrôler. Comment aurait-il pu prévoir que son idée se révélerait si utile ?

Il revint rapidement vers Kenji. Sensei savait-il ce que Tsuki s’apprêtait à faire avec du fil ninja ? Difficile à dire.

Le début du fil dans les mains, Tsuki préféra répéter l’exercice avant d’aller plus loin. Il avait sans doute dû le faire plus d’une centaine de fois ces dernières semaines mais il voulait prendre toutes les précautions qui s’imposaient. Concentrant sa flamme noire dans les mains, il lui demanda intérieurement de se déplacer sur le fil. Ce ne fut pas compliqué, la flamme s’y déplaça rapidement et avec aisance. Seulement, il fallait qu’il se concentre davantage pour nourrir suffisamment la flamme pour qu’elle n’attaque pas le fil. Ca lui demandait encore une attention constante.

Tsuki expira, la flamme s’éteignit avec son souffle. L’échauffement était terminé. Il fallait sauter le pas maintenant. Il s’enroula de fil ninja à la manière d’un sac à dos. Pour que la flamme tourne autour de lui, c’était ce qu’il avait trouvé de mieux.

Tsuki soufflait un peu plus fort. Il avait confiance en sa flamme Senjago mais il la connaissait vorace à souhait.

Coupant sa respiration, il ferma les yeux et commença son essai.

[HRP : je te laisse décider de la réussite de l’exercice ou non, et si la technique d’entraînement te paraît efficace.]

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les Ruines Enflammées   

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les Ruines Enflammées
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» Cartons plumes et ruines
» Des ruines elfiques en Empire
» Arrivés à Ruines Alpha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Autres Lieux-