Partagez | 
 

 La cabane du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La cabane du lac   Ven 20 Fév - 4:29

Les ruines du passé…

Nara revenait de son rendez-vous d'équipe. Un lien imperceptible la poussait a aller voir de ses propres yeux les dégâts qu'avais subit le paisible quartier qu'elle habitait. Le pâle espoir que sa maison ou elle avait habité toute sa vie n'est pas étai détruite persistait en Nara. Mais ce dernier fut entièrement démolit lorsqu'elle arriva en vu de sa maison. Une équipe de balayage s'occupait déjà des décombres des demeures voisines. Nara se stoppa net. Si elle était aperçue, ont allait surement lui demander d'aider et ce même si elle était blesser. C'est a pas de loup que Nara pénétra dans sa fut demeure. Ce dirigeant approximativement vers sa chambre, elle remarqua rapidement son imposant meuble complètement réduit en miette. Elle s'y dirigea, tassant les décombres et les poussant plus loin. Enfin elle trouva se qu'elle cherchait, un livre gisait au sol, le signe des hyuuga ornait sa couverture. Même si Nara n'affirmait plus son appartenance au clan, ce livre revêtait une importance pour elle car c'était dans ce dernier que son père lui avait légué tout son savoir. Le savoir de plusieurs générations. Nara prit délicatement le volumineux ouvrage et le plaça dans son sac à dos avant de recommencer a fouiller les décombres. Après avoir enlevé un ou deux décombres plus ou moins volumineux, Nara vit enfin le coin du trésor qu'elle cherchait. Elle accéléra le rythme et extirpa bien vite un masque d'Anbu des multiples morceaux de pierre et de bois qui formait jadis sa maison. Elle serra le masque dans son sac avant de se relever et de quitter sa maison a jamais. Sans même une pensée pour son chien qui avait surement du périr sous les décombres. Sans même se retourner une dernière fois pour admirer la désolation, elle se dirigeait vers la forêt interne. Maintenant qu'elle n'avait plus de foyer, plus rien ne l'obligeait à rester dans le village. Arrivé a l'entré de la forêt, Nara se retourna une dernière fois pour constater une dernière fois la désolation avant de commencer une vie que l'ont pourrait presque qualifier d'ermite...

-------------------------------------------------------

Enfin, le lieu de sa quête apparut. La clairière qu'elle avait découverte quelques semaines plus tôt. Un endroit parfait pour y établir sa nouvelle demeure. Un endroit remplit de souvenir ressent. Nara jeta quelques regards autours d'elle, cherchant un endroit idéal pour établir sa maison. Finalement elle trouva à quelques mètres de la rivière, il y avait un léger plateau un peu plus surélevé que le reste du sol. Ce dernier étant couvert d'arbre, Nara chargea son chakra dans son bras et le rabaissa. La lame bleutée qu'elle avait temps admirée fonça en direction des arbres. Les coupants a la base. Bientôt, plus un arbre ne subsistait sur le plateau. Les troncs s’étaient entassé les uns par dessus les autres. Tous furent ébranchés en quelques autres lames de chakra. Maintenant, le moment était venu de construire...

Après quelques heures, son nouveau foyer avait été créé. Une cabane sommaire d'environ cinq mètres par dix mètres. Les murs et le toit était composé des troncs d'arbre tandis que des lianes trouver par ci par la servait a attaché le tout ensemble. Une porte rustique composée d'un pan de toile et de bout de bois avait été ajouté. Nara pénétra dans sa nouvelle demeure. Elle empila dans un coin les feuille des arbres qu'elle avait coupé de façon a former une couche plus ou moins confortable. Nara s'y allongea son sac a dos lui servant désormais d'oreiller. Sa vie d'ermite commençait.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La cabane du lac   Mer 25 Fév - 21:32

Nara : +4 XP


Dans ma cabane au fond du jaardin :')
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La cabane du lac   Ven 8 Mai - 4:57

Nara déambulais nonchalamment entre ses majestueux végétaux appeller arbres. Son esprit vagabondant tel un oiseau parmis ses souvenirs de jours heureux passer en compagnie de son père ou de Takame. Elle se demandait si un jours elle allait pouvoir vivre une vie paisible. Loin des combats qu'obligeait la profession qu'elle avait choisis. Mais comme elle s'y attendait, une seule réponse revenait tel une sentence irréversible... Jamais. C'était tout simplement impossible de vivre une vie paisible tout en étant une kunoichi. C'est en mijotant tout cela que la jeune adulte arriva enfin a sa destination. Une cabane en bois rond sur un piédestal rocheux, un ruisseau passait tout près de cette dernière avant de se jeter dans un petit lac qui occupais la moitié d'une clairière a l'herbe couleur émeraude. Nara se raprocha de la toile qui servait de porte d'entré a sa demeure. A l'intérieur de cette dernière, un éclairage tamisé régnait ,grâce a la toile rabattu derrière Nara, laissait apparaître le mobilier très sommaire de la petite cabane. Une paillasse était déplier sur le sol, quelques dras crasseux éparpiller sur ce dernier et pour seul autre mobilier, un petit tabouret était poser a côté de la paillasse, une chandaille user par l'utilisation y trônais. La genin s'étendit sur la paillasse, faisait crisser la paille qui la composais. Ses paupières se refermèrent sur ses joli iris brun et le sommeil la gagna lentement mais surement...

---------------------------------------------------------------------------

Nara se réveilla en sursault au millieu de la nuit. Un presemptiment l'assaillait... L'ombre de la mort rôdait autour d'elle, un crissement de feuille innabituel la fit se redresser vivement, a l'affût du moindre son irrégulier en cet endroit. soudain, la toile fut soulever par un courant d'air. La kunoichi se précipita a l'extérieur. Si un affrontement devait avoir lieux, elle serait plus avantager dans un terrain vague plutôt que dans l'espace confiné de sa cabane et en plus, la lumière de la lune lui permettras de voir son adversaire. Ce dernier ne fit pas long a se manifesté et dans une bourasque de vent, un homme habillé d'un simple manteau de tissus beige crasseux, d'un chapeau de paille qui lui couvrais le visage et d'une épaisse ceinture a laquelle pendait un katana au manche en bois apparu.

Nara- Qui es-tu?

L'homme remonta son chapeau d'un doigt, révélant un visage marquer par la rudesse des hivers et des combats cerné par une barbe mal rasé et une cicatrice qui lui barrait le menton et une autre lui barrant l'oeil droit. Une main posé sur son katana, l'homme regardait Nara d'un air intrigué. Puis, un sourire malicieux étira ses lèvres sec. Nara ne put réprimé un pas de recule. Cet homme ne lui inspirais décidément pas confiance.

Homme- Cela ne te regarde pas vermine et de toute façon même si je te le disais, d'ici deux minutes, tu ne sauras plus de se monde pour t'en souvenir.

Sur cette phrase, l'homme tira son katana dont la lame luisait d'une lueur inquiètante sous la lueur du croissant de lune. Nara n'attendit pas que l'homme déclenche les hostilités avant de tourner les talons et de s'enfuir. Mais avant qu'elle est fait trois pas, l'homme était déjà devant elle. Son arme meurtrière a la main. Le combat était inévitable.

Nara- Tu est rapide. Je t'est sous-estimé. Mais puis-je te poser une question? Pourquoi me tuer? moi?

Une rire machiavélique s'échappa de la poitrine de l'homme. Faisant parcourir un frisson dans le dos de Nara. Puis lorsque le rire se tut, se fut la voix grave de l'homme qui le remplaca.

Homme- Quelle question idiote. Je veut ton byakugan. Tu n'as aucune idée de la valeur de ses yeux sur le marché noir.

Nara ne pris pas la peine de répondre. Cet homme ne voulais que son byakugan hey bien, si Nara l'aurait pus, elle le lui aurait donner de bon coeur mais malheureusement, son byakugan était une partie d'elle même. Elle ne pouvait pas s'en débarasser comme elle le voulais. Soudain, un bruit de choc métallique se fit entendre. La jeune genin se retourna vivement pour voir le sabre de l'homme a seulement quelques centimètre de sa peau. Un Kunai l'empéchant de l'attendre.

Takame- Nara sauve toi!

Puis, sa mentor assena un violent coup de pied a l'homme. Rompant ainsi le corps a corps. Nara pris quelques secondes avant de comprendre la phrase de Takame et prendre ses jambes a son cou en direction du village. En direction du seul endroit où elle serait en sécurité, où elle se sentait en sécurité. Chez Takame.

------------------------------------------------------------------------

Nara foncais a travers le voile noir de la nuit, distinguant a peine les toitures qui défilait a toute vitesse sous ses pieds. Une seule pensée l'obsédais. Comment cet homme avait su qu'elle possédait un byakugan? l'avait-il suivit jusque dans la forêt? Non... Nara aurait sentit sa présence. Même si l'inconnu l'avait suivit, cela n'expliquais pas le fait qu'il savait qu'elle était une Hyuuga. La réponse était simple. Nara ne cachait pas du tout le fait qu'elle appartenait au clan Hyuuga. Elle devrait mieux cacher son don a l'avenir. Mais ce n'était pas le moment de penser a cela.

La genin atterit habillement devant la porte de la maison de sa mentor et après avoir pris quelques secondes pour vérifier qu'aucune personne tardive ne regarde, elle la poussa et pénétra dans la noirceur de la demeure. Nara referma tranquillement la porte, la verrouilla et alla s'asseoir sur une chaise en attendant le retour de son amie.

-----------------------------------------------------------

Takame s'assura que Nara était bien partit avant de faire converger son regard en direction de l'homme qui se relevais avec misère. La main appuyé au niveau des côtes. L'homme lui lançais un regard remplit d'imcompréhension. Auquel Takame répondit par un coup de poing au ventre qui fit s'effondrer l'homme a bout de soufle.

Takame- Avertit ton maître. Je ne tolérerai pas que vous vous en preniez a ma protégé est-ce clair?

Après s'être assuré que l'homme allais délivrer son message, Takame lui tourna le dos et partit en direction de sa maison.

-----------------------------------------------

Nara attendit uniquement quelques minutes avant que le bruit si singulier d'une clé que l'ont tourne dans une serrure lui parvint. Elle se leva rapidement et couru en direction de la porte d'entrée. La genin avait bien hâte de revoir son amie et de savoir qui était cet homme. La porte s'entrouvit au même moment ou cette dernière entrait dans le champ de vision de la jeune kunoichi laissant apparaître le visage de Takame. Un expression d'anxiété y était paint. Mais dès que l'Ambu apercu la présence de Nara, son visage reprit la teinte impassible auquel Nara était temps habitué. Les amie ne prirent pas la peine d'échanger des mots et allèrent se coucher. Une sur un fauteuil et l'autre dans un lit douillet...

MessageSujet: Re: La cabane du lac   Jeu 4 Juin - 18:36

Nara : +7 XP

Honnêtement, je doute que qui que ce soit parvienne aussi près de Konoha aujourd'hui, vu le renforcement de la sécurité =) Qu'il s'appelle Kikuria ou Homme :p
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La cabane du lac   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une cabane bien chauffée...
» Et un entretien pour la cabane dans le vieux chêne, un.
» La Cabane Hurlante
» Cabane d'ouvrier
» La cabane du lac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-