Partagez | 
 

 Maison de Ying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Maison de Ying   Dim 3 Mai - 2:23

maison à Ying (parti 1)

La maison dans laquelle Ying habitait était vraiment très grande comparée à celle qu'elle vivait avec ses parents. On pouvait même la comparer à une grange laide, mal placée dont les courants d'airs passaient de tous les côtés. Mais toute cela est du passé maintenant. Désormais Ying réside dans une jolie maison tout près du quartier des marchants. Cette demeure possède deux étages et une cave. Dans la première entresol il y a une agréable cuisine, sur cette même étage il y a une petite salle de bain et une chambre tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Personne n'y a jamais fait la moindre crise cardiaque et même pas une crampe aux yeux.

Sur le deuxième étage il y a la chambre à Ying juste en Haut des marches qui sont sans aucun doute vraiment moche avec leurs triangles rouges pas beaux. À droite de la chambre il y a une pièce pour chien pas de chien et à côté une autre chambre. Un peu plus loin de l'autre côté du couloir un étonnant salon est présent. Mais bon, personne ne veut y accéder puisque la télévision ne fonctionne, le sofa grouille de Kabutomushi et des rats vivent dans un des murs de la pièce.

Au sous-sol il n'y a rien d'étonnant les murs et le plancher sont en ciment. Avec quelque meuble rempli de paperasse et d'objet inutile comme : des cadavres d'oiseaux et de rat, des chaises et des tables broyés, de la vitre cassée, des lunettes perdues, du sang séché, des fruits et quelques légumes écrasés, etc. Tout pour rendre cette pièce attrayante.


Dernière édition par Ying Niwa le Lun 19 Juil - 22:48, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Maison de Ying   Lun 3 Mai - 4:20

Entraînement nocturne.
Partie 1

Il était très tôt le matin et malgré le combat que Ying avait mené la veille, celle-ci était déjà debout. En fait, elle n'avait presque pas dormi de la nuit. Pourtant, elle devrait se réjouir d'être devenu Genin, mais sa défaite lui avait enlevé sa joie telle une crème hydratante enlève la peau sèche. Elle avait donc connue un sommeil assez agité. Chaque fois qu'elle s'endormait elle voyait Azumi la battre... Et chaque fois était plus humiliante, comme par exemple : elle se mettait à rire d'elle après le combat, une autre fois Kenji-sensei si m'était aussi, etc. Pourtant, la réalité n'avait pas été comme ça. Jin' et elle avait perdu, certes, mais Azumi n'avait pas ri d'eux et Kenji-sensei encore moins. Malgré tout Ying n'arrivait pas à se faire à l'idée que cette gamine était beaucoup plus forte qu'eux.

Assise sur une marche dehors, devant sa maison, la nouvelle genin regardait la lune encore très haute dans le ciel. Elle était plaine et d'un rouge magnifique. Le vent soufflait calmement faisant bouger les cheveux bruns de celle-ci. La fraicheur de la nuit l'aidait à se détendre. Il devait être environ trois heures du matin. Mais pour Ying, cela n'avait aucune importance. Au moins, de cette façon, personne ne viendrait la déranger.

La montée de grade que Ying avait eu avait fait en sorte que Loraz lui foute la paix. À l’habitude, celui-ci, lui disait sans cesse qu’elle n’arriverait jamais à devenir ninja. Même s’il avait vu le combat et la défaite de sa fille il n’avait rien dit. Bien sûr il avait aussi pu constater qu’Azumi avait un niveau beaucoup plus élevée et que Ying n’avait eu aucune chance... Tout comme Jin’ d‘ailleurs.

L'adolescente avait pu réaliser bien des choses lors de cette rencontre d'équipe. C'est surtout le combat qui lui avait fait réaliser tout ça. Elle savait maintenant que les préjugés sur la force d'une fillette et son âge n'avait aucun lien. D'un côté, Ying avait des doutes. Elle savait que la gamine devait être un peu plus forte de ce qu'elle avait l'air, car être devenu aspirante à cet âge et faire partie d'une équipe pour par la suite, devenir genin devait bien dire qu'elle était compétente. Donc, une chose est sûre, si l'équipe neuf deviendrait la plus forte ce ne sera certainement pas grâce à Ying. Celle-ci commençait même à se demander à quoi elle servait... Jin' le cerveau du groupe, Azumi la super forte et Ying l'inutile sans talent particulier qui est considéré comme « une aide pour couvrir un éventuel ennemi ». En gros, du point vue à Ying, elle était là comme décoration et pourrait servir seulement si, durant une mission, il avait un adversaire de trop...

De plus, lorsque Shinjin avait dit cela, il ne connaissait pas les capacités de Ying. Alors, ça veut dire qu'avant même d'avoir vu combattre celle-ci, ses coéquipiers la croyait déjà faible et en retrait de l'équipe. Peut-être qu'eux aussi croit qu'elle est inutile dans l'équipe...

Plus Ying réfléchissait et plus elle perdait le moral. C'était une dure réalité. Maintenant, elle savait que même avec ses entraînements elle ne pourrait prouver qu'elle n'est pas une bonne à rien à son équipe puisqu'ils avaient tous déjà mit un jugement sur Ying. Un jugement qui était sans doute là depuis bien longtemps.

La jeune fille fut sortie de ses pensées lorsqu'elle entendit une voie familière, derrière elle, lui demander :

Loraz - Mais qu'est-ce que tu fais ici à cette heure ?

Ying ne pris pas la peine de se tourner. Elle savait que c'était Loraz, sa voix était facilement reconnaissable. L'envie de lui parler n'était pas du tout là. En fait elle n'avait pas envie de parler à personne, mais après un silence elle finie par lui répondre :

Ying - Je pourrais te demander la même chose.

Elle continua d'observer l'obscurité dans le fond de la coure. La pleine lune et les étoiles enluminaient, laissant percevoir les arbres qui bougeaient un peu, au gré du vent. Tout semblait si déprimant sans l'être pour autant.

Loraz - Moi je suis ici parce que je me demandais où tu étais.

Elle soupira puis répondit :

Ying - J'arrivais pas à dormir...

Loraz - Va voir dans l'armoire de la cuisine. Sur la deuxième étagère. Tu devrais trouver quelque chose pour t'occuper et j'suis sûr que tu vas aimer.

Sans aucune enthousiasme Ying lui demanda :

Ying - Qu'est-ce que c'est ?

Loraz - Un parchemin. À l'intérieur il a quelque apprentissage de technique.

Celle-ci ne répondit rien. À quoi bon aller chercher ce parchemin ? Loraz n'avait-il pas compris que Ying était là seulement pour réfléchir un peu et non pour s'entraîner ? La jeune fille ne voyait même plus l'utilité de s'entraîner. De toute façon, à quoi cela lui servirait ? Elle n'était pas faite pour être ninja et cela était la vraie réalité alors, continuer sur cette voie ne servirait sans doute à rien... Malgré tout, une partie d'elle avait envie de continuer.


Dernière édition par Ying Niwa le Lun 19 Juil - 22:43, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Maison de Ying   Sam 12 Juin - 3:55

Entraînement nocturne.
Partie 2

Ying se tourna pour regarder son père, mais il n'était déjà plus là. Elle crue, sûr le coup, avoir imaginé cette conversation. Cependant, c'était impossible... Malgré l'heure qui aurait pu causer une fatigue l'adolescente savait très bien qu'elle n'avait pas rêvé.

« Est-ce que je dois aller chercher ce parchemin et m'entraîner ? »

Un « non » immédiat venu émerger son esprit, mais l'idée de passer une nuit complète sans rien faire, à regarder les astres et flâné n'était pas très amusante. Aussi, cela lui permettrait de lui prendre beaucoup d'énergie et donc, après, elle arriverait bien mieux à s'endormir.

Elle se leva puis, se dirigea d'un pas lent et découragé vers la cuisine. Elle regarda dans l'armoire que Loraz lui avait désigné et y trouva bel et bien un parchemin. Tout y avait été écrit à la main et à l'encre bleue. Ying pu facilement reconnaitre cette écriture qu'elle avait eu location de voir de nombreuse fois lorsqu'elle était plus jeune. Même avec toutes ces années elle s'en rappelait parfaitement : c'était celle de Loraz, son père. Alors, les techniques qu'il y avait été inscrites étaient sans doute celle qu'il avait apprise.

La genin tourna le rouleau : les premières elle les connaissait déjà avec quelques-unes qui ne l'intéressait pas. La sixième, par contre, semblait assez bonne. Elle se nommait : Honoo no Seki - Aura de Flammes. Une barrière de feu, intéressant. Manier le feu est un art précis, mais puissant lorsqu'elle est bien utilisée.

Même si elle avait déjà choisi sa technique, Ying alla regarder un peu plus loin sur le rouleau. À la toute fin elle y trouva un message qui était :

« J’espère que ces quelques techniques pourront aider quelqu’un. Ma fille m’a parlé il y a quelque temps, que la vie de ninja pourrait lui intéresser alors, j’espère qu’à ma mort c’est elle qui le trouvera.

Ryuki. »

Ryuki était le vrai nom à Loraz, mais celui-ci l'avait changé pour une raison que Ying ne connaissait pas. L'adolescente avait continué de l'appeler ainsi, car il avait dit s'appeler comme tel lorsque Ying ne connaissait pas sa vraie identité. De plus, il ne lui en avait jamais reparlé alors, elle avait pris cela comme un « il veut garder l'anonymat ». De toute façon c'était mieux comme ça, de quoi aurait-elle l'air si elle se mettait à appeler son hamster papa... Et pour Ying qui connaissait bien son père cela lui aurait fait bizarre de le nommer par son prénom.

Elle ressortie donc dehors pour commencer son entraînement. Elle fit le plus attention possible pour ne pas faire de bruit. Ils méritaient tous de dormir et la jeune fille ne voulait en aucun cas les déranger dans leur sommeil. Quoi qu'il en soit, rendu à l'extérieur, la genin regarda avec soin le paragraphe expliquant la technique de feu.

Après un moment Ying eu fini de tout lire. Elle en conclue que, en gros, elle devait simplement arriver à matérialiser son chakra en feu pour ensuite, l'extraire de son corps pour faire en faire un bouclier de feu. Avec l'aide de quelque signe et beaucoup de patience c'était possible.

Comme la fois où celle-ci avait apprise le Katon, elle se concentra pour chercher son affinité. Elle s'aida de quelque signe incantatoire puis alla au plus profond d'elle-même. Depuis le temps, elle commençais à être pas si mal côté malaxage de chakra et tout alors, après seulement quelques minutes elle sentie le feu dans son ventre. Elle le dispersa dans tout son corps et l'extrais. Comme toutes les techniques, elle n'y arriva pas d'un seul coup. Il faut de la pratique pour réussir.

***

Durant ce temps, Loraz préparait une lettre avec Logitomaru. Le petit rongeur l'avait réveillé lorsqu'il avait constaté qu'écrire n'était plus pour lui. Ses petites pattes d'animal ne lui permettaient malheureusement pas de tenir un crayon adéquatement... De plus, c'était très lourd pour lui.

Par chance, cela ne dérangea pas le moindrement le père adoptif de Ying. Ça faisait déjà un bon moment que les deux discutaient de ce départ. Logitomaru était plus du côté que : il pouvait partir s'il voulait et envoyer Ying chez son oncle, mais, au moins, attendre qu'elle se remettre de sa défaite. Mais le petit mammifère croyait plutôt que le mieux était de : Partir maintenant et l'envoyer chez son oncle le lendemain.

[à suivre bientôt]




Dernière édition par Ying Niwa le Lun 19 Juil - 22:47, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Maison de Ying   Dim 20 Juin - 22:57

Entraînement nocturne.
Partie 3

Loraz partait seulement pour quelque temps. Il n'avait pas encore défini les jours ou les mois que son aventure lui prendrait, mais il reviendrait c'est certain. Celui-ci avait dans l'intention de retourner à son ancien village. Là où il avait vécu durant de nombreuse années et là où Ying avait été élevé. Il voulait y aller pour retrouver un homme possédant de nombreuses techniques. Peut-être même une qui lui redonnerait sa forme humaine.

Le petit mammifère avait dû y réfléchir longtemps avant de prendre sa décision définitive. Sous sa forme animal son bras et sa jambe qu'il avait perdu au combat était revenu, mais une fois humain les reperdraient-ils ? C'était plus que certain... À moins d'avoir une technique miracle c'était impossible.

T'en de choses c'était passé depuis l'année qu'il avait passé avec sa fille. La tension avait souvent été haute entre la famille, mais maintenant c'était sur la bonne voie. En tout cas, c'est ce que Loraz croyait. Mais tout peut changer en un rien de temps. La preuve s'il avait réussi à s'entendre du jour au lendemain c'est que le contraire était possible.

Lorsque la lettre fut terminée, Logitomaru alla la déposer sur le lit de Ying. Loraz le suivait de près. Par la suite, le père adoptif sorti, laissant le rongeur seul dans la pièce. Celui-ci alla près de la fenêtre et vit sa fille s'entraîner. Elle avait donc été chercher le parchemin. Sa dépression n'était peut-être pas si forte après tout, puisqu'elle n'avait pas perdu complètement espoir.

Il remarqua alors, qu'elle avait choisi une technique de ninjutsu sur le feu. Elle arrivait sur la bonne voie. Elle utilisait son affinité pour créer une barrière de feu autour d'elle. Il ne lui restait plus qu'à maintenir son chakra de feu pour qu'il reste consistant et donne un bouclier de flamme.

Logitomaru - tu vas amener des trucs avec toi ? Comme un peu d’argent, de la nourriture ou une gourde d’eau... Puisque j’ai l’impression que ton voyage sera long. Tu es petit alors, dit toi ça prendra au moins le double du temps normal.

L'animal se tourna. L'homme était sur le bord de la porte et le regardait. Il attendait une réponse ou un simple signe et Loraz lui donna :

Loraz - Non, ne t'inquiète pas je vais m'arranger. De toute façon, comment tu veux je traîne tout cela ?

Il descendit de la fenêtre et se dirigea vers son lit, qui était juste à terre à côté du bureau de la jeune Niwa. Il se mit sur deux pattes puis roula sa couverture miniature. Ensuite il prit une corde qui était derrière ce même meuble. Par la suite, il attacha sa couverte avec et se l'attacha après lui-même. C'est tout ce qui voulait amener. Ce simple morceau de tissu était, pour lui, plus important que sa vie elle-même. Il ne pouvait s'en séparer.

Après cela il sortie de la chambre suivie de Logitomaru. Il n'arrivait pas à croire qu'il allait peut-être rencontrer quelqu'un capable de briser le maléfice de cette famille maudite. Il ne lui restait plus qu'à sortir et faire le trajet vers son ancien village. Bien sûr il sortie par la porte de devant, car l'adolescente était dans la cour arrière.

Rendu en bas des marches il se tourna une dernière fois pour dire au revoir à son ami. Il y avait une chance sur deux de revenir vivant. Dans la forêt il y a beaucoup d'animaux sauvages, bien des prédateur surtout. Alors, qui sait s'il se fera manger.

***

Cela faisait déjà une heure que la jeune fille s’entraînait. Malgré ses erreurs celle-ci n’avait pas abandonné. Elle recommençait sans cesse et chaque fois la Niwa s’améliorait. Elle avait fini par comprendre le principe, mais son chakra commençait à s’épuiser.

Un dernier essai et c’était la bonne, car le coup d’avant elle avait presque réussit. Elle mit ses mains en position du bélier, malaxa son chakra de feu avec un peu de normal, ferma les yeux et puis elle l’extra de son corps. Elle ferma les yeux.

*Aller !*

Ying senti alors une chaleur intense tout autour d'elle. Elle ouvrit les yeux et pu y voir une barrière de flamme. Elle relâcha alors toute sa concentration et le feu se dissipa. Elle avait enfin réussit ! À la suite de cela elle se laissa tomber sur le sol. Elle était complètement épuisée et sa réserve de chakra était presque vide.

Après quelques minutes couché sur le dos à regarder le ciel elle se releva. Puis, alla s'asseoir sur les marches devant la maison. Elle accota sa tête sur la rempart et s'endormit presque instantanément sans avoir le temps de s'en rendre compte.

Fin de la session
Demande validation d’Aura de Flammes




Dernière édition par Ying Niwa le Lun 19 Juil - 22:46, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Maison de Ying   Lun 5 Juil - 14:07

Ying : +14 XP - Technique validée.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Maison de Ying   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre du Village-