Partagez | 
 

 [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Dim 24 Mai - 21:42

Ce matin, Ying fut réveillé pas un bruit qui provenait du salon. Mais qui pouvait bien crier comme ça ? En écoutant bien elle pue entendre « AAAAAH !!!! Les kabutomoshis ont mangé mes cheveux [il pleur] pourquoi moi ?... pourquoi ? Pourquoi moi ? POURQUOI PAS YING ET DAIKU ... eux ce n'est pas grave !!! » Ying était un peu frustré d'entendre Logitomaru dire que les kabutomushis pouvait manger ses cheveux. Alors, elle prie un rat qui mangeait le tapis dans sa chambre, puis sortis de la pièce. Tout en ce dirigeant vers l'autre mansarde elle regardait le petit museau du rat gris qu'elle avait dans sa main. Rendu devant la porte elle cria à Logitomaru :

[Ying] prend sa !

Puis Ying lança le pauvre rat en plein visage du fou qui n'arrêtait pas de crier. Lorsque Logitomaru reçu le rat dans face, il fit si surpris que malheureusement celui-ci fit une crise cardiaque de stupéfaction. Quand Daiku remarqua que son père faisait une crise cardiaque il alla l'aidé en courant mais, par malchance Logitomaru qui se tortillait sur le sol, lui donna des coups de dents et par la suite Daiku commença à crier en tombant sur le sol et en ce tenant la tête « PAPA !!! MON ARTHRITE DU CERVEAU RECOMMENCE, J'AI MAL !!!! » Ying qui regarda tout ça complètement désespéré décida de partir se promener et faire comme si elle n'avait rien vue. Mais même rendu au bout de la rue, elle les entendait encore crier comme des énergumènes qui s'acharnent sur la vie. Après être rendu assez loin pour ne plus les entendes elle décida de marcher un peu plus lentement puisque les gens autour la regardait comme si elle était à la recherche du gros lot d'un million. Tandis qu'elle marchait sur une petite rue déserte Ying remarqua qu'il y avait un vieux pépé assis sur un ban qui lisait le journal avec un sac d'arachide pour alimenter les petits mammifères qui viendraient lui rendre visite dans son moment de déréliction.

*Le pauvre il doit s'ennuyer tout seul dans son coin je vais aller lui parler *

[Ying] Bonjour, vous n'avez rien d'autre à faire de votre journée que de gâcher le paysage ?

[ ???] Les jeunes d'aujourd'hui ne savent plus vive ou quoi ?

Le pauvre homme se leva avec sa cane avec l'intention de frapper Ying lorsqu'elle dit :

[Ying] regarder monsieur ! Une boîte de paparman ! Dépêchez vous dis aller sinon c'est le club d'âge d'or qui va l'attraper en premier.

L'ancien ce retourna puis parti en courant à la recherche de paparman. Qui n'était pas la bien sûr.

*il a laissé c'est arachide là. Je devrais peut-être les ramasser ? J'irais les données aux rats. *

Ying avança pour prendre le sac, mais incertaine elle hésita un moment puis ce décida. Après, elle voulut retournée chez Logitomaru. Mais lorsqu'elle vit la forêt, intriguer par le fait de ni avoir jamais été décida d'y aller. Là-bas il faisait encore sombre puisque le soleil de la matinée n'était pas encore assez fort pour passer au-delà des feuilles d'arbres. Mais subséquemment c'était vraiment très beau quand même. Tandis qu'elle grimpait sur un gros chêne Ying entendait un bruit bizarre on aurait dit un écureuil qui grignotait un arbre. Mais la jeune fille n'y fi pas attention puisqu'elle savait que ce n'était pas important. Rendu sur une grosse branche qui était quand même assez haute elle décida de faire une petite sieste bien mérité.

Quelques heures plus tard.

L'après-midi était tout juste arrivé et le soleil éclairait à ces milles éclats. Ying venais à peine de se réveiller quand elle entrouvrit les yeux. Ce qu'elle vit à son réveil la fi se lever debout à une vitesse folle et la pauvre petite boule de poile qui était sur elle tomba sur la branche. Ying eu un soupire de soulagement lorsqu'elle vit que ce n'était pas une gomme collée sur son linge. Mais bien un petit rongeur avec le dos couleur caramel, avec le ventre blanc et une ligne bleue sur le dos, avec de grands yeux noirs, de petites oreilles blanches et rose à l'intérieur. Il était tout petit, l'animal mesura environ deux ou trois cm.

[Ying] comme il est mignon. Tu veux une noie, petit truc ?

Ying sorti de sa poche le sac de noix qu'elle avait prix sur le banc et le donna au Glirulus Japoricus.

[Glirulus Japiricus] merci !

Ying ne prie pas attention au « merci » de l'animal puisqu'elle croyait que ça sortait de son imagination.

Le petit Glirulus monta dans la main droite de Ying.

[Ying] Je vais te trouver un nom, d'accord ?

Durant que Ying réfléchissait la petite créature lui dit :

[Loraz] j'ai déjà un nom. Alors, ce n'est pas la peine de chercher mon nom ces Loraz et toi ?

Ying n'en revenait pas cette fois il avait vraiment parlé. Il passa deux idées dans la tête de Ying soit elle ouvrait le petit animal pour savoir de quoi il était fait où elle lui parlait.

[Ying] Je m'appelle Ying Niwa. Comment t'arrive à parler ?

[Loraz] comme toi.

[Ying] trop super tu es un aliène et je parie je suis la seul à avoir le don d'entendre ce que tu dis. Alors, tu es venu sur terre pour devenir mon petit animal de compagne, c'est ça ?


[Loraz] non pas du tout, je suis un Glirulus Japoricus complètement ordinaire qui a appris à parler, mais mes parents mon mis à la porte ce matin alors quand je tais vu j'ai décidé que tu serais ma nouvelle famille.

Loraz monta sur l'épaule de Ying qui commença à descendre de l'arbre. Après Ying rentras chez elle avec Loraz.


Dernière édition par Ying Niwa le Mer 29 Juil - 19:24, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Jeu 4 Juin - 18:32

Ying : +4 XP

Si tu n'as pas d'inspiration pour des prénoms japonais, jette un œil sur ce site.

MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Mer 29 Juil - 21:11

Venant de : Les ruelles de Konoha Arrow

Début de l'entraînement 1.


4h21 Pm
1 011 mots


On dirait bien que le soleil avait tendance à faire des vas et viens. Il y avait toujours des nuages dans le ciel, mais notre boule de feu adorer se montrait parfois le bout de nez, réchauffant les rues encore trempées. Les villageois sortirent de leur refuge pour s'affairer à leurs tâches habituelles. La vie reprenait à Konoha malgré cette heure de pluie intense. Ying et Youso l'avait passé, sous un toit, à se disputer comme des gamins. Le jeune garçon tentait de se rappeler pourquoi il s'était emporté aussi facilement. Était-ce parce que Ying avait un don pour faire chier les gens ou parce qu'aujourd'hui Youso était légèrement irritable ? Bref, il trouvait son comportement de tout à l'heure immature et il aimerait bien se reprendre si jamais il en avait la chance.

Toutefois, la discussion avait bien tournée. Ying ne semblait plus douter de la réelle identité de Youso, Loraz était parti et le Genin s'était calmé. Maintenant ils pourraient être tranquilles et s'entraîner en paix. Il était tellement fatiguant ce rat. Youso ne pouvait pas comprendre comment Ying était capable de l'endurer plus d'une journée sans craquer. Cela ne devait pas être reposant d'entendre sans cesse une petite voix dans son oreille. Tout cela pour dire que Youso détestait ce Loraz. Il ne respectait personne et se prenait pour un guerrier alors qu'il mesurait seulement cinq centimètres de hauteur. Le jeune garçon aimerait bien le voir sur un champ de bataille avec un cure-dent à la place d'une épée.

Il ne savait pas trop ce que Ying désirait faire comme entraînement. Voulait-elle apprendre une technique ou faire des exercices musculaires ou de force ? Voulait-elle apprendre quelque chose de précis ou faire ce qu'on lui demandait ? La seule façon de le savoir c'était de lui demander. Il attendit avant de le faire pour qu'elle réponde à sa première question.

[Ying] Je ne sais pas où, à vrai dire ... Et à quoi non plus.

Légèrement agacé, Youso la dévisagea. Mais pourquoi lui avait-elle proposé de s'entraîner si elle ne savait pas quoi faire ni où elle allait le faire ? Youso eut encore l'impression de perdre son temps. Ça ne servait absolument à rien de l'aider si elle ne voulait pas s'aider elle-même. Ying n'avait pas dû tout l'air enthousiasme de faire ce qu'elle avait proposé. Mais fallait vraiment être bête ! Elle prit un petit moment pour réfléchir avant de poursuivre.

[Ying] J'avais l'intention d'arrêter un autre inconnu dans la rue et lui demander de m'entraîner.

Youso savait très bien que c'était une blague, mais il ne rit pas. Si elle ne voulait pas être sérieuse, il s'en irait. Le jeune Shinobi n'entraînait pas les gens pour rigoler, mais pour les aider. Il voulait les aider, car il ne voulait pas qu'ils tombent trop facilement lors d'une attaque. Ying n'allait peut-être pas être assez forte pour combattre tout ce qui se cachait en dehors des murs du village, mais si elle devait mourir, Youso ne voulait pas qu'elle meurt en lâche. Il ne voulait pas qu'elle meurt en héros non plus. Il valait simplement qu'elle meurt en Shinobi. Au moins elle aurait combattu sans reculer. Ying mourrait sûrement en combat... Mais elle n'aura pas rendue la tâche facile.

[Ying] On pourrait aller dans la forêt interne. Qu'est-ce que tu en penses ?

C'était d'ailleurs la seule place où ils pourraient s'entraîner tranquille. Youso accepta et reprit la marche. Ying la suivait de très près. Ils passèrent par le quartier marchand, ils continuèrent en arpentant devant le parc Seibutsu et prirent la direction de la forêt interne. Le voyage se fit en silence. Ying ne parlait pas. Cela faisait changement. Peut-être qu'elle ne dit pas un mot parce qu'elle avait épuisé ses réserves de phrases, avec tout ce qu'elle lui avait dit dans la ruelle.

Youso préférait prendre le sentier situé derrière l'académie. Il le connaissait bien et il était sûr de ne pas se perdre. Il n'avait pas envie d'aller sur son terrain d'entraînement, donc, il improvisa et trouva un endroit au hasard. C'était un bel endroit. Il n'avait jamais vu ce segment de la forêt. Un grand arbre se dressait devant eux, cachant le soleil grâce à ses majestueuses branches. Il s'installa, laissant Ying faire ce qu'elle voulait. Il mit sa sacoche Ninja par terre et commença les étirements habituels. Un Taijutseur doit toujours faire des étirements avant de commencer un entraînement. Sinon il était facile pour lui de s'étirer un muscle en tentant de pousser ses limites. Par contre, en combat, un ninja fait attention. Il sait quelle est la limite de son corps et n'en fait jamais trop. Ceux qui font le contraire ne sont pas de bons ninjas.

Lorsqu'il eut terminé, il s'approcha de Ying qui s'organisait elle aussi. Il ne savait pas exactement ce qu'elle faisait ni quel était sa voie principal, mais il s'en moquait.

[Youso] Bon, que veux-tu apprendre ? Tu veux t'entraîner à quelque chose de précis ? J'ai quelques techniques que je pourrais t'apprendre, mais cela dépend de ton art. Tu pratiques quoi ? Le Ninjutsu, le Taijutsu, le Genjutsu ou la médecine ? Tu connais quoi comme base en Ninjutsu ?

Il lui posa une série de questions rapides pour qu'elle ait de quoi s'occuper pendant une minute et qu'elle reprenne le retard qu'elle avait prise durant la route. Il pourrait lui apprendre quelques bases en Ninjutsu comme le Henge ou le Bunshin. Il lui aurait bien apprit l'art de marcher sur l'eau, mais il semblerait que Karen l'ait devancée. D'ailleurs, qu'était-elle devenue ? Il ne l'avait pas vu depuis un bon bout de temps. Il ne l'avait pas senti non plus. Mais qu'est-ce qu'elle préparait encore ? Peut-être qu'elle se remettait de son dernier combat ? De toute façon, Youso vivait mieux sans elle. Il pouvait vivre tranquille et faire ce qu'il voulait sans se méfier des moments où elle apparaîtrait. C'est dans ce genre de moments qu'on se rend contre que la vie est belle.

[Youso] Alors ? Tu veux apprendre quoi ? Hein ?

MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Lun 3 Aoû - 21:48

Ying suivie Youso qui avait déjà commencé à marcher vers la forêt interne. Il avait l'air assez pressé...comme s'il ne voulait pas vraiment y aller, mais s'était dit "plus vite arrivé plus vite terminer". Mais bon l'étudiante ne pouvait rien y faire, Le genin était comme cela et c'est la vie !

Durant le trajet Ying avait tenté de débuter une conversation, mais se fut vaine. Car Youso ne l'écoutait pas, il n'avait même pas l'air de se rendre compte que l'aspirante lui parlait. Après trois tentative elle abandonna et une envie d'envoyer la main à tout ce qui bouge lui vin à l'esprit... et puis pourquoi pas ? Tout le long du voyage, la jeune fille avait envoyé la main de gauche à droite, aux animaux, aux objets comme aux humains, étranger ou pas cela n'avait pas d'importance.

Il y avait des gens qui la dévisageaient, d'autre préférait l'ignoré, mais plusieurs sans savoir pourquoi faisait pareil par politesse. Ying avait surement eu l'air d'une folle, mais peut importe l'impression qu'elle avait eu celle-ci avait peut-être redonné le sourire à quelqu'un pour une journée.

Rendu dans la forêt Youso s'arrête près d'un grand arbre, le conifère où Ying avait trouvé Loraz. Durant que Youso faisait ces étirements l'étudiante s'était collée une feuille sur le front pour faire l'entrainement conseillé de Taka. Elle commença par ce concentré du mieux qu'elle pouvait et, la tête vers le ciel, tenta de faire bouger la feuille. La chuunin avait raison c'était assez difficile, mais bon elle finirait bien par réussir. L'importance est de persévéré !

Dès que Youso commença à s’approcher de Ying celle-ci décolla la feuille de son front puis lui dit :

[Ying] tu as terminé t’es étirement ?

Celui-ci ne pris pas la peine de lui réponde et lui demanda :

[Youso] Bon, que veux-tu apprendre ? Tu veux t'entraîner à quelque chose de précis ? J'ai quelques techniques que je pourrais t'apprendre, mais cela dépend de ton art. Tu pratiques quoi ? Le Ninjutsu, le Taijutsu, le Genjutsu ou la médecine ? Tu connais quoi comme base en Ninjutsu ?

Autant de questions pour rien... à quoi cela lui avait-il servi de demander tout ça ? Seulement son art aurait suffi, non ?

[Ying] une technique, non, le genjutsu, l'art de marcher sur l'eau et la métamorphose.

Ying lui avait répondu à toutes ces questions, en ordre pour que ce soit moins mêlant. Aussi, de la même rapidité pour lui renvoyer la monnaie de sa pièce.

[Youso] Alors ? Tu veux apprendre quoi ? Hein ?

[Ying] et bien le clonage si c’est possible.

Elle lui sourit puis attendit ces explications.

MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Ven 7 Aoû - 22:45

Début de l'entrainement 1.


L'endroit était très bien. Il faisait sombre. Les feuilles cachaient le soleil qui venait à peine de se montrer. L'air était humide et le sol aussi. Il y avait encore quelques goûtes qui tombaient à cause des feuilles imbiber d'eau. Un grand arbre se trouvait au milieu d'un grand sol de terre fraîche. Ce lieu était parfait pour un entraînement. Ils étaient camouflés par le feuillage épais des autres arbres entourant le plus grand. Personne ne pouvait les déranger. C'était comme un havre de paix partager entre Ying et Youso.

Il y avait tant de choses qu'il n'avait pas encore vu à Konoha. Ce village était si grand qu'il était quasiment impossible de tout connaître les endroits. Tant de secrets se cachaient derrière chaque pierre, chaque mur ou chaque arbre. Il suffisait d'avoir la patience et le temps pour les découvrir. Parfois, il suffisait d'un peu de chance pour tomber sur un endroit magique. Le hasard y était pour beaucoup.

Si seulement Youso pouvait voyager. Si seulement il pouvait quitter le village pour voir ce qu'il y avait de l'autre côté. Voir si la vie est mieux là-bas. Constater que les gens sont plus heureux. Ici ce n'était qu'espoir et force qu'on entendait. Bref, sortir du village était son rêve. Il existait des moyens comme les missions. Youso n'avait jamais eu la chance de partir en mission. L'équipe quatre avait été séparé. Peut-être qu'avec sa nouvelle équipe tout allait changer et qu'il pourrait enfin admirer le paysage d'un autre village.

Il ne voulait pas seulement voir, il voulait changer de vie. Changer de pays était sûrement le meilleur moyen pour cela. Mais il avait peur. Il avait peur de l'inconnu. Il avait peur que ce soit pire qu'ici.

Ying semblait prête. Elle se colla une feuille sur la tête pour... euh... En tout cas... Elle se colla une feuille sur la tête et s'avança vers le jeune garçon pour répondre à ses questions. Elle répondit tout aussi vite que lui. Il soupira. Elle était vraiment agaçante. Il fallait toujours qu'elle se fasse remarquer. Ce n'était qu'une étudiante qui se croyait tout permit. Le Shinobi l'avait constaté dès le premier regard. Elle marchait fièrement comme si ses vêtements étaient faits d'or, alors que c'était de l'usager. Ying devait arrêter de mettre sa tête ailleurs que sur ses épaules et se ressaisir un peu. Elle devait se rendre compte qu'être un ninja n'est pas une fierté. De plus, ce n'était qu'une aspirante. Elle n'avait même pas officiellement son bandeau de Konoha et elle croyait être un ninja.

Mais bon ! Tout le monde a commencé par là. Tout le monde c'est déjà cru supérieur seulement parce qu'ils étaient aspirant. C'est normal. Tout le monde est fier de devenir étudiant et de commencer à apprendre des techniques. C'était normal et Youso ne ressentait aucune rancoeur envers Ying même si son comportement était un peu agaçant.

[Ying] Une technique, non, le Genjutsu, l'art de marcher sur l'eau et la métamorphose.

Elle aurait pût trouver un moyen de construire une phrase plutôt qu'une énumération complètement incompréhensible. Enfin, elle disait être une experte en Genjutsu. Cela voulait dire que Youso ne pourrait pas l'aider dans son apprentissage d'illusion. Mais il pouvait lui apprendre une technique non élémentaire. La base du ninja tourne autour de ces techniques. Si elle voulait être une vraie Kunoichi, elle devait apprendre les bases.

Quelques secondes passèrent et elle lui dit enfin la réponse qu'il attendait depuis un petit moment. Il détestait attendre.

[Ying] Et bien le clonage si c'est possible.

Voilà une belle base simple à apprendre. Cela allait lui servir pour occuper ou étourdir son adversaire. C'était une technique que l'on utilisait rarement, mais qui pouvait bien servir dans certains combats. Tout dépendait de l'adversaire. Ying souriait comme un enfant gâté. C'est compréhensible. Elle apprenait toutes les techniques qu'elle désirait apprendre. La jeune fille n'avait qu'à demander et elle recevait.

Youso lui rendit son sourire. Non pas qu'il était heureux de le faire. C'était par pure politesse.

[Youso] Bien, alors apprenons.

Il se frotta les mains et monta sur l'une des grandes branches de cet immense arbre. Il fit quelques pirouettes pour atteindre une branche suffisamment haute. Ying le suivait de près. Cet arbre était tellement grand qu'il était difficile de l'escalader. Il se demandait si la jeune fille avait de la difficulté à monter. Il regarda par-dessus de son épaule pour voir où elle en était. Ying ne s'en sortait pas trop mal. Elle montait rapidement, mais pas trop. Normal, elle est débutante. Il lui tendit la main pour l'aider à se hisser sur la grande branche et à reprendre son équilibre. Youso se tourna et avança vers le tronc pour laisser le plus de place possible à son amie.

Il n'avait jamais appris cette technique à personne. Il espérait que Ying comprenne bien pour qu'il n'ait pas à répéter ou à lui donner des conseils.

[Youso] Je crois avoir compris que ton « rituel » était fait pour malaxer ton chakra. Ben oui ! La feuille sur ton front ça servait à quelque chose, non ? Alors, si tu l'as bien concentré, nous pouvons commencer.

Un ninja devait toujours bien malaxer son chakra avant l'entraînement. Ce n'était pas dangereux de ne pas le faire, mais c'était mieux. La technique avait plus de chance de réussir plus rapidement. Il se racla la gorge et s'apprêtait à faire un long discourt.

[Youso] Je suis certain que tu connais déjà tout cela, mais je me permets de te le rappeler. Le clone que tu créeras à la fin de ton entraînement te servira de bouclier. Les clones peuvent mêler tes ennemis et te faire gagner du temps. Il est aussi très utile en mission si tu veux être certaine de ne pas te faire attaquer. De plus, tout ce que le clone apprend, tu l’apprends aussi dès qu’il disparait.

Il marqua une courte pose et regarda intensément Ying pour qu’elle puise bien comprendre ce qu’il lui expliquait.

[Youso] Comment il disparait ? Simplement lorsqu’il se fait attaquer. Cela veut dire que s’il se fait blesser une seule fois, il part en fumer et tu devras utiliser du chakra pour en créer un autre. Maintenant, pour la réussir, il suffit de bien te concentrer. Visualise ta propre image dans ta tête. Tu dois diviser ton chakra et en donner une partie à ton clone. Inutile de tout le donner. Ça serait du gâchis. Je te laisse commencer avec cela. Si tu as des questions n’hésite pas.

MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Lun 7 Sep - 18:53

Le genin ce frotta les mains, puis, sans rien dire il commença à grimper le grand arbre. Ying le suivait juste derrière puisqu'elle ne savait pas jusqu'où celui-ci voulait aller, mais s'était surement vers la grande branche, celle situer à environ dix mètres du sole, c'était aussi elle la plus grosse... idéal pour un entrainement de base.

Rendu à la dernière branche Youso tendit la main à l'étudiante qui la pris sans refus. Celle-ci ce releva et dit :

[Ying] c'est fou comme un arbre peut devenir grand !

Le garçon ce plaça à son aise avant de commencer à parler.

[Youso] Je crois avoir compris que ton « rituel » était fait pour malaxer ton chakra. Ben oui ! La feuille sur ton front ça servait à quelque chose, non ? Alors, si tu l'as bien concentré, nous pouvons commencer.

[Ying] oui c'est exactement ça. Par contre, que ce n'était pas un "rituel" seulement un entrainement que Taka-sensei m'a montré... bon alors par quoi on commence ?

La jeune fille regarda en bas et c'était vraiment haut, si quelqu'un devait tomber en bas ... cela pourrait bien être mortel ou engendré une blessure assez grave. Mais même avec cette hauteur tout était magnifique, les arbres, les oiseaux de loin, le village, etc. C'était un paysage vraiment exceptionnel qui pourrait bien épater une grenouille violente ou plus encore !

Ying fut sortie de sa « bulle » lorsque Youso commença à lui expliquer la base sur le clone comme par exemple : le clone était comme un bouclier sur soi et qu'il servait à distraire l'ennemie plutôt que de le combattre... l'aspirante en savait déjà un peu, mais elle écouta très attentivement tout ce que Youso lui disait, car il y en avait qu'elle ignorait.

Une courte pose s'imposa entre les ninjas, puis le genin continua son discoure qui était des plus palpitant. Cela ne se voit pas, mais il est brillant ce mec ! La preuve il sait qu'un clone disparait après un coup, ensuite celui-ci par en fumer et pour en refaire un autre ça prend du chakra, wow ! Il doit avoir été élevé avec un grand artiste du combat, car tout le monde c'est que pour être un bon combattant il faut distinguer l'"art" du combat.

*sans doute son père ou quelqu'un du genre qui a écrit le livre « l'art de tuer sans tacher son nouveau chandail.» *

Après la fin des explications assez bien expliquer de Youso, Ying ce contenta de lui faire un signe de tête avant de s'éloigner. Elle prit une grande respiration pour être sur d'avoir une bonne concentration dans les minutes suivantes, puis, elle plaça ses mains dans la position du bélier. L'aspirante ferma les Yeux et essaya de visualiser sa propre image. Ensuite, elle commença par séparer son chakra pour en donner une partie à son clone, mais celle-ci décida d'utiliser une infime quantité seulement, car ce n'était que sa première tentative elle préférait donc, y aller petit peu par petit peu...

Le premier clone fut assez catastrophique on peut dire... Elle avait l'air d'une poupée Chuki, morte et amocher au plus au point ! Ses cheveux était dépeigné, trop long et de couleur blond, ses vêtements étaient bleus avec des oursons... Enfaîte c'est parce qu'elle avait oublié que durant la journée ce n'était pas un pyjama qu'elle portait, mais bien un chandail avec une jupe... De toute façon une erreur aussi banal est difficile à remarquer.

[Ying ] le résulta est pathétique... [elle soupira] bon ! ce n'est pas si grave, c'est juste le premier essai.

*je n'est surement pas mit assez de chakra... Je vais tenter dans mettre une plus grande quantité, mais pas trop et aussi visualiser une image plus concrète de moi. Comme par exemple ne pas me tromper de vêtement ça serait un bon début !*

Ying recommença la même procédure, mais en y ajoutant un peu plus de chakra. Le résulta n'était pas encore très bon, mais une amélioration c'était fait, les vêtements étaient les mêmes, les cheveux avait la bonne couleur... Par contre, la ressemblance d'une poupée morte était toujours là.

[Ying] je n'ai pas encore mis assez de chakra... Je crois, mais y a-t-il d'autre signe qu'il faut faire ? Ou seulement celui du bélier ?
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   Mer 28 Oct - 13:41

Ying : +10 XP
Youso : +12 XP

Youso, tu peux mettre tes points directement sur ton nouveau compte. Par contre, j'ai pas vraiment besoin du nombre de mot que fait ton RP konoha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-