Partagez | 
 

 Entainement du Uchiha pervers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Entainement du Uchiha pervers.   Ven 26 Juin - 22:07

Une forêt dense et profonde qui s’étend sur plusieurs kilomètres, il n’y avait aucun moyen de circuler librement dans ce vaste labyrinthe naturel, les arbres, les rochers tout se ressemblaient et trompaient les sens conventionnels des Hommes. Pourtant il était là, assis sur un roc de plusieurs mètres de hauts regardant les rayons du soleil filtraient à travers les épaisses branches des arbres centenaires de cette forêt. Se posant sans cesse la même question depuis plusieurs jours, cette question qui selon lui sera capitale pour son avenir.

[Shusaku]: Pfff!! Comment je dois m’y prendre avec cette fille?

Quoi! C’est ça qui lui tourmentait l’esprit au point de le perdre au cœur de cette jungle. Il venait simplement se demander comment draguer une fille. Un pervers bon à rien et fainéant voilà ce qu’il est. Il devrait plutôt se préoccuper de son entraînement parce qu’avec des résultats pareils non seulement il risque de nuire au village ainsi qu’à son clan tout entier. Sans parler le fait de se mettre à dos toute la gente féminine de Konoha. Bref il attrapa son carnet de drague ou il ressentait toute les filles du village en leur attribuant un rang, comme les techniques allant de D à Ultime. Cela ne reprenait pas uniquement l’apparence physique (quoi que selon lui cela joue beaucoup) mais aussi la difficulté d’approche, ainsi que tout ce qui touche ces goûts. En ouvrant le carnet, un papier froissé et calciné tomba sur sa tunique bleu marine. Il referma son carnet, attrapa le morceau de papier et y jeta un coup d’œil. Après avoir parcouru rapidement son contenu, un large sourire nostalgique apparut sur son visage.

[Shusaku]: Je me demande si il est toujours à l’académie ce cher Daiki?


***


5 ans auparavant. Shusaku est toujours un simple étudiant de Konoha et assiste avec le désintérêt le plus total à un cour du professeur Daiki Senjako. Pourquoi si désintéressé, tout simplement parce que c’est un mec, violent c’est vrai, exerçable, injuste et mal poli. Mais c’est vraiment pas ça qui l’ennuyait, après tout on est comme on est.

[Shusaku]: Pourquoi je ne peux pas assister au cours de Tsubaki, Reiko ou même Uchiki. Leurs formes généreuses, les vêtements si courts de Tsubaki qu’on peut voir sa petite culotte si on a la jugeote de se baisser pour regarder en dessous.

A peine a-t-il terminé sa phrase qu’une violente explosion survint provenant de Daiki. Ce dernier venait d’utiliser un Katon pour enflammer un rondin de bois qui à présent se consumait doucement par des flammes orangées. Shusaku qui jusqu’à maintenant n’avait rien écouté,s’intéressa subitement à ce que la brute avait à dire. Daiki se tourna vers tout l’amphithéâtre et commença son argumentation charismatique.

[Daiki]: Ok les minables, ce que vous venez de voir est la technique de base de tout l’élément feu. Elle est primordiale pour n’importe lequel des déchets que vous êtes. Passons à la suite.

Shusaku se demandait comment avec une simple démonstration il pouvait considérer que cette technique était acquise pour chacun des élèves. Mais il était tout de même assez saint d’esprit pour éviter d’en faire la remarque à haute voix. Après tout qui sait ce qu’il pouvait se passer dans la tête de cette brute. Le professeur plaça un autre rondin de bois est lança une nouvelle attaque katon. Cette fois encore le souffle de flamme consuma le rondin sauf que cette fois ci il disparu bien plus rapidement que la première fois. Pourtant l’intensité de la flamme était identique…

[Daiki]: Bien vous avez vu cette magnifique flamme n’est-ce pas? Rien à voir avec cette misérable étincelle de tout à l’heure. C’est ça qui me différencie des autres minables que vous représentez tous dans ce village.


Il ricana fier de lui, Shusaku quand à lui continuait d’observer la flamme qui continuait à brûlait malgré le peu de combustible qui restait. Qu’avait-il à voir? Il y avait bien une différence mais où était elle. Un katon de niveau supérieur? Non les signes étaient exactement les mêmes. On peut exclure aussi le fait qu’il est lancé le même jutsu à un niveau de puissance différent, la flamme était exactement de même intensité. Deux flammes identiques mais dont la puissance diffère. C’était la première fois qu’il se prenait tant la tête pour une chose qui n’avait rien avoir avec une fille, d’habitude il aurait simplement pensait que c’était impressionnant puis bon à quand le prochain prof. Pendant qu’il continuait sa réflexion sur la ce phénomène étrange, son voisin se leva soudainement puis balança une question en plein milieu du trip de Daiki.

[Shusaku]: *Imbécile, fais pas ça je suis juste à coté de toi je veux pas mourir moi.*

Trop tard à l’instant même ou il s’était levé, à la seconde même où il ouvrait la bouche. Daiki le repéra immédiatement. Il fut hors de lui, la température de la pièce augmenta subitement et des flammes apparurent autour de son corps. En plus de lui poser une question, ce qui signifiait qu’il n’avait pas été clair et que donc de remettre en question ses capacités. Il avait l’audace de l’interrompre dans son moment de victoire sur les pauvres déchets que représentaient les élèves de la classe. En voyant ça Shusaku se demanda combien de temps il faudrait avant que l’amphithéâtre retourne à l’état de cendres, pourtant les flammes ne semblaient pas se propager d’avantage qu’autour de Daiki.

[Daiki]: Misérable insecte, retourne dans ta fosse à purin avant que je ne t’explose toi et ta fucking question. Si tu oses ouvrir la bouche une seule fois que se soit pour éternuer ou même respirer je fais en sorte de te t’annihiler de la surface de cette planête.

Il ne se fit pas prier. Il se rassit immédiatement, baissa la tête et bloqua sa respiration pour éviter que Daiki mette en application toute l’ampleur de ses capacités. Une fois le calme repris dans la salle, Le prof sortit une cigarette, la sienne ayant été consumée par les flammes et aboya une nouvelle fois dans la salle.

[Daiki]: Vous croyez vraiment qu’il suffit juste de faire une série que mon corbeau pourrait faire les fermés vous suffiront pour maîtriser les flammes. Pff!! Vous êtes encore plus débile qu’à votre ordinaire bande de guignols. L’essence même des flammes ne réside pas dans la puissance de ses flammes. Et vous avez interets à vous bouger le cul de le comprendre pour que je puisse enfin me débarrasser de vous.

Il termina de cracher son venin sur les étudiants et sans crier gare tourna les talons et disparut de la salle de cours. Apparemment cela signifiait que le cours était terminé, alors que un brouhaha s’élevait critiquant la manière d’enseignait de Daiki Senjako. Shusaku déchira un morceau de papier noirci par la chaleur des flammes dégagé par le prof, et y écrit quelques notes. Il la plaça enfin dans son carnet de classement et sortit en trombe de la salle.

[Shusaku]: Le prochain cours est celui de Tsubaki, je dois me dépêcher à me mettre devant si je veux pouvoir étudier de plus près la question du jour. Blanc ou noir?


***


C’était rare qu’il note à la sauvette ce genre de mémo, c’est sans doute pour cette raison qu’il avait placé dans son carnet de classement afin de pouvoir réfléchir à la question le plus rapidement possible. Il y à cinq ans il pensait que Daiki se moquait d’eux et qu’il n’avait aucune envie de leur apprendre quoi que ce soit. Cependant même si on ne peut ne pas apprécier ses méthodes mais on ne peut que s’incliner devant le résultat. Oui la réponse il leur avait donné juste avant de se tirer de la classe. Il se releva, s’étira longuement puis descendit de son perchoir. Une fois au sol, il se mit à genoux et commença à concentrer son chakra.

[Shusaku]:* Allez il est temps de montrer que j’ai franchi une étape.*

Le morceau de papier s’envola au loin puis se consuma lentement dans une petite flamme rougeoyante. Le secret, si vraiment c’était un secret c’est le contrôle de la flamme, non pas un contrôle sur la quantité que l’on peut émettre, pour cela il suffit de malaxer plus de chakra. C’est un contrôle de la qualité de la flamme, c’est àdire la maîtrise de son propre élément des flammes. C’est vrai il est étrange de parler de qualité ou de maîtrise de son propre élément, mais c’est-ce qui permet de contrôler la puissance de son ninjutsu et qui permet au shinobi de contrôler à la perfection une technique de type katon. On appelle cette technique Netsuretsu Shinzou, le cœur ardent!




(Fin de l’apprentissage Théorique, prochain post l’apprentissage Pratique.)

MessageSujet: Re: Entainement du Uchiha pervers.   Dim 28 Juin - 10:16

Franchir un cap, franchir un cap, il aurait sûrement mieux fait d’attendre d’avoir maîtrisé sa technique avant de penser une ineptie pareille. Même si on peut saisir l’aspect théorique soit l’essence de la technique la reproduire nécessite des qualités légèrement plus élevées et ceci est valable pour toutes les techniques existantes. Cela faisait maintenant environ une heure qu’il se tenait à genoux, les yeux fermés, de la sueur coulant sur son visage, l’air crispé. Plus simplement il ne savait pas du tout par où commencer afin de contrôler son élément, qui actuellement était celui des flammes. Bien évidemment il s’était déjà éveillé à cet élément naturel en s’entraînant avec ses camarades Uchiha lors de la maîtrise du Katon et même de la boule de feu suprême. La maîtrise des flammes est l’élément naturel le plus courant qui dort en chaque ninja de Konoha mais la cohésion entre le feu et le clan Uchiha l’était encore plus. Loin de là de penser que cela faisait d’eux les plus grands maîtres du katon, non cela signifier surtout qu’ils pouvaient en saisir l’essence plus rapidement que les ninja n’étant pas de sa lignée.

Shusaku s’écroula soudainement, le fait d’être resté dans cette position pendant tout ce temps avait déclanché plusieurs douleurs musculaires à des endroits de son corps qu’il ne soupçonnait pas l’existence. Toujours affalé sur le sol et après avoir poussé un long, très long soupire, il leva son bras gauche vers le ciel comme si il essayait de capturer les rayons du soleil qui traversaient avec peine l’épais plafond naturel que formait les arbres gigantesques de la foret. Il malaxa son chakra et créa une faible flamme dans la paume de sa main. La flamme était tout ce qui pouvait être de plus normale. La couleur, la forme, la chaleur, rien n’était différent: une simple flamme qui consume l’air pour survivre. Shusaku malaxa plus de chakra, la flamme vacilla quelques secondes avant de grandir sans pour autant changée quoi que se soit de différent en la flamme elle même.

[Shusaku]: C’est ce que Daiki disait. Si on augmente l’intensité du chakra, la flamme devient plus grande et plus puissante, mais elle n’est toujours pas considérée comme une belle flamme. Maîtriser son élément feu ne veut pas dire créer une flamme plus grosse, pour ça il suffit juste d’avoir un niveau de chakra extrêmement élevé.

Shusaku se releva, tout en regardant les paumes de ses deux mains. Il essayait de comprendre le moyen le plus efficace qu’on pouvait trouver afin de créer une résonance plus forte avec son élément dominant. Pour cela il devait comprendre et ressentir la véritable nature des flammes. La réponse la plus évidente réside dans sa capacité à consumer telle ou telle chose, cependant il faudrait rajouter un point important à ce qui précède. Imaginez que vous vous réveillez pieds nus et que vous ayez le choix entre un couloir dont le sol est recouvert par du sable bouillant sur une distance de cent mètres et un autre couloir dont le sol est couvert de charbon incandescent sur une distance de cinquante mètres. Vous choisiriez quel couloir? Sans doute celui du sable n’est-ce pas, pour la simple raison que le sable risque moins de vous brûlez même sur une distance deux fois plus longue que dans le couloir du charbon.

[Shusaku]: Je dois donc en priorité essayer d’améliorer la puissance pure et simple de mon élément feu. Le meilleur moyen est de faire peu près le même entraînement que j’ai subi pour éveiller ma sensibilité aux flammes.

Il retira son long manteau noir, ainsi que le haut de sa tunique bleu marine. Torse nu, il s’assit en tailleur sur le premier rocher confortable, ferma les yeux et concentra son chakra dans chaque main. Au départ cet entraînement permettait à tout jeunes uchiha à faire jaillir dans leurs mains leurs premières flammes en synchronisant leur chakra tout en symbolisant dans l’esprit à quoi représentait le feu pour eux. Pour lui, à ce moment, il avait visualisé tout d’abord une forme sphérique est lointaine qui dégageait une chaleur douce et agréable. Ce qui se trouvait autour de cette sphère n’était que ténèbre, la lumière commença à se rapprocher sans qu’il ne puisse dire si c’était lui qui l’attirait ou bien le contraire. Au final la sphère et Shusaku n’étaient séparés que d’une trentaine de centimètres. Un mètre de diamètre, la sphère était recouverte d’un flot de flammes et d’explosions qui pouvaient la faire ressembler à un soleil. Non à bien la regarder, c’est ce qu’elle était un soleil. La chaleur des flammes roussissait ses joues mais sans pour autant le brûler, il était étrangement attiré par cet astre lumineux. Il serra ses poings puis les rouvrit les dirigeant en direction de la couche extérieur de la sphère. A peine l’avait-il caressé qu’une violente douleur semblable à une brûlure lui fit retirer aussitôt ces dernières du globe de feu. Ces mains étaient calcinées, la température de cette étrange sphère devait être incroyablement élevée, trop élevé pour être touché. Constatant son incapacité à pouvoir toucher la membrane externe du globe, il se résigna à n’attrapait que les petites gerbes de flammes qui tournoyaient à quelques millimètres du globe. Il put s’en saisir sans aucune difficulté. Lorsqu’il ouvrit les yeux, une flamme orangée luisait entre ses mains. C’est à ce moment précis qu’il s’éveilla à la puissance destructrice des flammes.

Tout ceci était il y a plus de dix ans maintenant. A présent cette maîtrise incomplète de l’élément feu ne lui suffit plus. Aujourd’hui, pas demain, pas tout à l’heure, mais maintenant, il doit réussir là ou il a échoué il y à dix ans.

Une fois encore, il se concentra et malaxa son énergie dans la paume de ses mains. Il s’imagina de nouveau dans ce lieu sombre dans lequel brillait toujours cet astre enflammé qui crachait des gerbes de flammes.

[Shusaku]: *Bien, maintenant il ne me reste plus qu’à plonger les mains à l’intérieur. Un vrai jeu d’enfant…. Ou pas.*

Il plongea pour commencer ses doigts dans cet océan orangé, il eut la désagréable impression de les plonger dans un four à 300 degrés. Maintenant il savait ce que pouvait ressentir la viande lorsqu’il la faisait cuire. C’était douloureux mais moins que la dernière fois, il continua donc puis passa complètement ses deux mains à l’intérieur. Curieusement les brûlures ne se limitaient pas seulement aux parties du corps qu’il avait immergé dans la sphère de flammes. La douleur commençait à parcourir toutes les cavités qui conduisaient le chakra de son corps, bientôt c’est tout son corps qui semblait brûler vif. Pourquoi, pourquoi la chaleur des flammes se répandrait dans tout son réseau de chakra? Il n’en avait aucune idée, mais il supposait que c’était du au fait qu’il malaxait son énergie tout en changeant sa nature, bien sur ce n’est qu’une hypothèse. La douleur était pénible mais supportable cependant il était loin d’avoir atteint le cœur de la sphère. Le noyau dont la température peut-être cent plus élevé par rapport à a chaleur de la membrane externe. Il continua donc à enfoncer ses bras dans ce soleil miniature, d’abord jusqu’aux coudes, puis jusqu’aux épaules. Shusaku essayait tant bien que mal à résister à ces brûlures qui à présent le consumaient littéralement de l’intérieur, cette douleur était insupportable et en même tant il avait l’impression de toucher au but. Tout le chakra de son corps devenait « feu ». Soudain, la douleur commença à se regrouper à un seul endroit, elle se regroupait à l’intérieur d’une des plus grandes sources d’énergie du corps humain: Le cœur! La douleur persista un moment, s’atténua puis disparut comme si elle n’avait jamais existée. A ce même moment La sphère dans laquelle il avait plongé ses deux bras commença à rétrécir devenant aussi gros qu’un ballon de foot, puis de tennis, de golfe et boom!! Elle explosa dans une petite nuée d’étincelles.


Lorsqu’il rouvrit ses yeux les flammes qu’il venait de créer dans ses mains était exactement identique à celle qu’il avait crée il y a un petit moment à la seule exception que ces dernières n’était pas orangées mais d’une magnifique couleur rougeoyantes. Shusaku afficha un large sourire en repensant au cours de Daiki.

[Shusaku]: Finalement ce prof, j’aurai peut-être dû l’écouter plus souvent.

Il tenta de se relever mais vacilla avant de retomber sur ses fesses. Il avait la tête qui tournait et de légers picotements dans tout le corps. Apparemment la technique de cœur ardent permettait d’utiliser les techniques de type katon en y ajoutant des effets qui seraient propres à chacune des techniques, mais le prix qu’il en coûtait en retour était bien plus élevé qu’une perte de chakra. Il semblerait qu’il soit aussi possible d’utiliser sa propre force vitale. Oui mais bon, il y a toujours un prix à payer pour acquérir de nouveaux pouvoirs. celui-ci était peut-être faible pour le moment mais avec plus d’expérience et de technique, elle pourrait se montrer décisive sur un champs de bataille.

Il resta allongé un moment les yeux contemplant toujours la flamme rougeoyante qui brûlait dans sa paume. Ses paupières s’alourdirent de plus en plus… puis enfin se fermèrent. La respiration calme et l’esprit au repos, il rêvait de ses prochaines conquêtes féminines.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entainement du Uchiha pervers.   Sam 18 Juil - 12:31

Shusaku : +19 XP - Technique Validée

C'est bô l'amûûûûr drunken
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entainement du Uchiha pervers.   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Visite au Domaine Uchiha
» Hana Uchiha - Genin
» FT - Madara Uchiha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-