Partagez | 
 

 L'habitation de Myzuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'habitation de Myzuki   Mer 22 Juil - 23:50

Une journée paisible commençait, les rayons du soleil frappaient les murs de la maison orientée plein ouest et le son d'une douce voie berçait Myzuki dans son demi-sommeil. Il se réveillait doucement, tranquillement, et fini par se rendre compte de la présence de son père qui faisait tout ce qui était en son pouvoir pour lever son fils sans faire acte de violence dans la mesure du possible. Lorsqu'il vit les yeux de Myzuki s'entre-ouvrir son regard brillant montra une satisfaction personnelle d'une très grande ampleur ainsi qu'une envie malsaine. Le jeune genin connaissait suffisamment ces yeux pour s'en méfier, lorsque son père arrivait à l'aboutissement d'une tâche aussi ingrate que éprouvante et dénuée de tous sens quels qu'ils soient, il perdait souvent ses moyens un cour instant, ce cour instant pouvait avoir des conséquences plus importantes que l'on pourrait s'y attendre. C'est pour cette raison que lorsque Myzuki croisa le regard de son père il sauta de son lit pour s'aplatir contre le mur (le lit était positionnait contre un mur de la bâtisse) juste à temps pour éviter le placage de son père, en fait, il avait sauté sur le lit afin d'évacuer le stress accumulé durant un quart d'heure. Suite à quelques excuses, les deux protagonistes se trouvèrent debout près à partir.

Myzuki
T'y es allé fort quand même, me sauter dessus pour me réveiller était un peut excessif.

Son père
Tu sais ce qu'est la tâche de te réveiller ? Une torture ! Voilà ce que c'est ! Maintenant descend manger et prépare toi, ce n'est pas parce-que tu es devenu un ninja que tu dois te prélasser dans ton lit toute la journée!

Myzuki
Je sais, je sais, mais laisse moi respirer et profiter des temps calmes et paisibles, quand je serais un ninja confirmé je ne pourrais plus dormir tranquille, je profite donc de mes débuts pour....

Son père

Qu'est-ce que je t'es dis ?! descend et ferme la ! Je ne suis pas d'humeur à écouter tes petites excuses.


Voyant aucunes négociations envisageables avec son cher père, le jeune Modoro descendit lentement les escaliers menant à la cuisine pour continuer sa journée qui redevenait paisible au fur et à mesure que les secondes passaient. Après une heure et demi de préparation, une fois lavé, le ventre bien remplit et surtout réveillé, Myzuki sortit seul de la maison et la regarda dans son ensemble. Il aimait observer le bois qui tapissait sur les murs, c'était apaisant de regarder les arrondis de l'architecture originale de, comme il le disait, "cet amas de vêtements" (pour ceux qui n'ont pas compris: Habitât ==} Habit; tas ^^). D'une autre part, ce qui le reposait c'était la forme totalement classique du toit et des fenêtres rectangulaires ordinaires. Myzuki aimait l'originalité mais la simplicité n'était pas de refus car elle n'était pas compliqué à comprendre et à faire, cela donnait donc une sensation de repos relativement agréable.
Après la carcasse venait l'intérieur, visualiser l'intérieur du bâtiment dans lequel il vivait lui permettait de faire le vide en se préparant psychologiquement à une journée dont le contenu allait être tout sauf calme et.......calme.
Un petit hall d'entrée coloré qui laissait place d'un côté à la cuisine et de l'autre côté, à droite, à un salon généralement bruyant mais tout aussi décoré que le hall. Au fond du hall il y avait un escalier en colimaçon fait de bois qui montait vers le premier étage, la deuxième partit de cet habitât, dans laquelle siégeait les trois chambres appartenant chacune d'elles à un membre de la famille sauf pour l'une d'entre elles, les parents de Myzuki partageaient bien évidement la même chambre. Ce qui était le plus embêtant dans cette demeure était l'emplacement des toilettes et de la douche, ils se trouvaient à l'extérieur, de plus, la douche était assez rudimentaire. Il y avait deux petites cabanes dans le jardin, l'une contenait la douche et l'autre des toilettes naturelles équipées d'une fausse qu'il fallait entretenir régulièrement. Myzuki trouvait ça gênant mais ses parents s'obstinaient à dire que ça leur rappelaient leur ancienne vie de nomade et qu'ils ne changeraient en aucun cas de système.

Un gamin
Regarde là bas ! Il est bizarre non ?

son père
N'y fais pas attention, il fais partit d'une ancienne famille de nomade à ce qu'on dit, c'est peut l'une de leur habitudes qui sais ?


Myzuki entendit le bourdonnement de ces voies dans ses oreilles sans chercher à écouter ou à comprendre ce qu'elles disaient mais, cette intervention l'avait sortit d'une certaine torpeur. En effet Myzuki était resté immobile durant quelques secondes ou minutes et ça avait du attirer l'attention de quelques passagers. Quoi qu'il en soit il se dirigea l'esprit tranquille et reposé vers le bruit et l'activité oppressante du village de Konoha.

MessageSujet: Re: L'habitation de Myzuki   Mar 28 Juil - 18:26

Myzuki : +5 XP
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un programme de coopératives d'habitation à vocation sociale
» [Habitation] L'albatros
» [Habitation] The Chemical Swan
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre du Village-