Partagez | 
 

 [BK002] Damoclès sur la tête : l'arrivée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [BK002] Damoclès sur la tête : l'arrivée   Lun 27 Juil - 19:35

[Suite du [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]]

En terre inconnue


Se frottant les yeux, elle se redressa pour se renseigner sur l’endroit où ils se trouvaient et bien sûr pour s’assurer de la présence du cadavre.

[Taka] Où sommes-nous ?

[Paysan] Rof ! Y doit bien rester six heures pour être à Kumo. On est d’jà sur l’flanc des montagnes.

En effet, quelques mètres plus tard, un magnifique panorama se dessinait sous les yeux de la jeune fille. Ils roulaient sur une route sinueuse, sur le flanc de la montagne qui bordait le pays de la foudre. Au loin, des reliefs se dessinaient à perte de vue et dans les vallées, les forêts, les cours d’eau et toute sorte de paysages peignaient un magnifique tableau. Elle regarda émerveillée, les yeux s’écarquillant comme ceux d’un enfant devant quelque chose qu’il découvrait. Elle ne put d’ailleurs retenir un « ouah… » qui arriva jusqu’aux oreilles de l’homme.

[Paysan] Et bah ! C’lo première fois que vous venez ?

[Taka] Oui… J’ai rarement quitté le pays du feu.

[Paysan] Ah bah, vous perdez beaucoup ! Par ici, même s’il fait souvent gris, le climat est excellent. On trouve même des champs et des pâturages de haute montagne. R’gardez, on peut en voir là-bas.

Là où l’homme pointait Taka tourna les yeux. Et même ces petites installations que l’homme avaient faite pour ses propres besoins la fascinaient. C’était un dépaysement total, et ce n’était pas plus mal. Elle en avait presque oublié la raison de son déplacement. Elle resta là, à regarder ce qui défilait sous ses yeux, pendant que le frais gagnait l’atmosphère, au fur et à mesure qu’ils prenaient de l’altitude. Ils passèrent une série de cols, tous aussi impressionnants les uns que les autres. Ils arrivèrent enfin à un grand carrefour au milieu des montagnes, un croisement où l’homme s’arrêta.

[Paysan] Voilo ! Kumo, paraît qu’c’est par lo. Nous, nous allons plus loin.

La jeune fille sauta du chariot avant de récupérer son bagage. Elle salua et remercia ces simples paysans de leur amabilité puis se mit en route. Ce fut un étrange retour à la réalité. Devoir à nouveau porter ce fardeau, celui de l’échec tout autant que le corps lui même. L’avantage ? C’était qu’il faisait beaucoup plus frais dans le pays de la foudre que dans celui du feu. Merci au relief, ou tout simplement à la latitude, fait fut que Taka progressait bien plus facilement car elle ne souffrait pas de la chaleur. Elle marcha pendant bien deux heures encore, au milieu de quelques buissons et d’arbres bien moins hauts que ceux qu’elles fréquentaient habituellement, jusqu’à ce qu’une équipe de quatre personnes ne lui tombe dessus.

[Homme cagoulé] Halte là ! Identifiez-vous.

L’homme portait un bandeau attaché à son bras, avec pour ornement le symbole des shinobis de la foudre. Taka posa calmement son colis au sol et plongea la main dans ses habits.

[Homme cagoulé] Ne bougez plus !

Ses trois compagnons avaient dégainé leurs armes. L’homme et un autre descendirent pour s’approcher prudemment.

[Taka] Je suis un kunoichi de Konoha. Si vous me laisse sortir mes papiers et mon bandeau, sans doute pourrais-je vous le prouver.

Dans l’interstice qui laissait paraître ses yeux, l’homme afficha un air méfiant.

[Homme cagoulé] Faites, mais pas de bêtises si vous ne voulez pas y rester.

Elle procéda avec douceur et tendit le tout à son interlocuteur. Il parcourut les papiers avec vivacité, vérifia qu’ils n’étaient pas faux au même titre que le bandeau. Il releva la tête vers Taka afin de vérifier qu’il s’agissait bien de la personne correspondante à la photo, puis, soudain plus sympathique, il lui rendit le tout.

[Homme cagoulé] Pourquoi êtes-vous ici ?

[Taka] Sur mission, voici le droit de passage et le cachet officiel de la mission.

A nouveau, l’homme parcourut les documents des yeux. Il regarda ensuite la jeune fille puis le corps emballé. Il se tourna vers les trois autres et tous se regardèrent avec la même expression. D’un même geste, ils se tournèrent tous vers Taka.

[Homme 2] Ou est l’autre ? Et Daiki-san ? Vous deviez arriver à trois.

[Taka] On devait…

[Homme 2] Alors ? Expliquez-vous !

[Taka] Je le consignerai dans mon rapport… Vous pourrez le lire. Mais pour la petite histoire, nous sommes tombés dans une embuscade. Mon équipier a été mis hors jeu, et il a décidé de rentrer seul lorsqu’il s’est réveillé.

[Homme 2] Daiki-san ?

Elle baissa un peu la tête en lui montrant le corps.

[Taka] Il est là.

Elle avait tout de même le cran de l’annoncer froidement. Après tout, elle avait déjà eu le temps de se faire une raison, d’accepter l’échec et de tirer leçon du déroulement des événements. En face d’elle, les types se regardèrent à nouveau, dépités, énervés, compatissants… En fait elle ne savait pas vraiment mais comme prévu la joie n’était pas au rendez vous. Ils rendirent ses papiers à Taka, l’un des quatre prit le corps sur son épaule pour relayer la jeune fille. Elle le regarda faire puis se tourna vers le chef d’équipe.

[Homme cagoulé] Ils ont pris quelque chose ?

[Taka] Que sa tête. Les mercenaires n’étaient là que pour la récompense.

Elle balaya le reste de la conversation d’un revers de main symbolique. Regardant attentivement les quatre personnes qui lui faisaient, face elle finit par soupirer de fatigue plus qu’autre chose et reprit la parole.

[Taka] Je ne connais pas vos procédures, alors…

[Homme cagoulé] Vous allez au centre retirer les papiers pour votre rapport. Précisez qu’il sera disponible pour notre lecture. Lorsque la copie sera faite, vous pourrez envoyer un exemplaire à votre village après quoi… Vous pourrez allez librement en ville.

[Taka] Quartiers libres ?

[Homme cagoulé] Oui, c’est l’une des conséquences de notre alliance militaire. Autre chose, vous voulez être raccompagnée ?

[Taka] Non ça va… Je ferai sans escorte.

[Homme 3] Hm ! Pas de quoi faire la fine bouche, quand on voit la votre.

Elle se tourna brusquement vers celui qui avait dit ces mots, lui lançant des éclairs à travers les yeux. Sans doute était-ce un autre qu’elle reviendrait chercher plus tard, lorsque le cœur lui en dirait. Elle revint ensuite sur le type avec la cagoule chez qui elle devina une moue renfrognée. Ce dit, elle fit signe de continuer avec la tête et les suivit jusqu’au centre du village de la foudre. Elle rédigea et signa ce qu’elle avait à signer, profita qu’on lui permette d’envoyer son rapport aux autorités de Konoha et signala qu’elle prévoyait de rester un peu à Kumo avec pour motif officiel : « favoriser les échanges inter-village, à petite échelle ». Une fois les registres tenus à jour, elle gagna les rues du village à la recherche d’une auberge. Désormais, elle était sur place par ses propres moyens et à ses frais. Elle trouva rapidement un petit coin sympa, non loin de toutes les activités. Elle y réserva une chambre et quitta les lieux après avoir pris un bon bain dans lequel elle s’était détendue. Mais… Dans tout ce calme qu’elle désirait et qu’elle appréciait depuis qu’elle l’avait trouvé dans cette contrée, elle ne put s’empêcher de tourner son esprit vers ce qu’elle avait fui et ce qu’elle venait de vivre.

Chienne de vie…

Il fallait qu’elle trouve quelque chose à faire ce soir là, sinon on la retrouverait les veines ouvertes le lendemain.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun


Dernière édition par Uchiha Taka le Jeu 12 Nov - 1:05, édité 1 fois

MessageSujet: Re: [BK002] Damoclès sur la tête : l'arrivée   Ven 28 Aoû - 14:01

Taka : +11 XP
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-