Partagez | 
 

 Shinjin Hyuuga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Shinjin Hyuuga   Mer 19 Aoû - 18:42

Nom : Hyuuga
Prénom :Shinjin (appelé courament Jin)
Âge : 13 ans
Taille actuelle: 1m62
Poids: 51.5 kg
Couleur des yeux: blancs
Couleur des cheveux: blancs, ébouriffés
Couleur de peau: blanche
Signe distinctif: membre du clan Hyuuga, porte un bandeau sur les yeux (aveugle?)
Village : Konoha

Grade Envisagé : Aspirant

Kekkai Genkai Souhaitée : Byakugan (et attaques en conséquence au fur et à mesure de mon évolution)

Techniques de départ : Kawarimi - Permutation

Histoire :

Un méchant garçon
En 13 ans de vie, je ne vois pas ce que j'aurais à dire sur moi. 13 ans, c'est court. J'ai eu une enfance... hum... on va dire "encadrée". Ce n'est pas facile d'être un enfant du clan Hyuuga. Heureusement, j'ai de bon parents. Ils ne sont pas aussi traditionalistes qu'ils voudraient le faire penser, et j'ai plusieurs fois eu l'occasion de jouer avec des enfants de Konoha en dehors du cocon familial et des enseignements primaires. De ces enseignements, je n'en ai retenu que peu de chose. On m'a dit que ce serait la base de toute mon éducation, si ça ne l'était à part entière. Pour ma part, ce qui m'a fait beaucoup de mal est quelque chose qui m'est arrivé alors que j'arrivais sur mes 8 ans. J'ai rencontré un Shinobi, que Père m'a présenté. Il m'a emmené joué dans un parc avec son fils. Son fils m'a dit une chose: "Nous qui voulons devenir ninja, tu as plus de chance que moi. Je devrais m'entraîner deux fois plus que toi pour atteindre ton niveau, car toi, tu as le Byakugan". Son père a du nous séparer. Sur le coup, je n'ai pas vraiment compris, mais je sentais que ce n'était pas bon. Et ce fut cela qui dicta une partie de ma vie.
¨
Père
- Père, est-ce vrai?
- ...
- Un garçon m'a dit que j'avais de la chance de posséder un Byakugan, et que ça m'ouvrirait plus facilement la voix du shinobi.
- Oui.
- Pourquoi?
- Le Byakugan est un don.
- Et ces autres enfants, qui n'ont pas de dons, que deviendront-ils?
- Ils devront suivre leur propre voix. Et nous, nous devons nous hisser sur le même niveau que le clan Uchiha. Ils possèdent également une spécificité: le Sharingan. Aussi, nous ne pouvons pas nous permettre de nous préoccuper des faibles qui pourraient nous empêcher de nous élever.
- Le Sharingan est-il plus puissant que le Byakugan?
- Ce sont deux choses différentes. Ils ne se valent pas, mais sont incomparables. Et nous appartenons à une même nation, aussi nous ne devons pas nous battre.
- Suis-je obligé d'utiliser mon Byakugan?
- Ce serait un déshonneur d'avoir un fils honteux du son clan.

Mon père éteignit le dernière loupiotte qui nous éclairait en sortant de ma chambre. Pourquoi devrais-je avoir le droit de passer par des raccourcis à cause de mon Byakugan? Et puis, il ne se réveillera peut-être jamais.



Le garçon avec qui je m'étais battu se nommait Fen. Chose étonnante, notre petite escarmouche à peine évoquée, nous nous entendîmes très bien. Au début, on se voyait de-ci de -là, et puis on a commencé à se voir pour s'entraîner. Nous apprîmes mutuellement l'un de l'autre. C'est lui qui m'appris les principes de la technique de clonage, et je la maîtrisai quelques jours après lui. J'en fus très fier.
Un jour où l'ont s'était donnée rendez-vous, je ne l'y trouvais pas. Je pris la décision d'aller le voir chez lui. Son père me reconnu, et me dit que Fen été gravement blessé. Il avait essayé d'apprendre l'aura de flammes. Il m'en avait parlé, mais n'étant pas très doué en matière de chakra de feu, je n'avais pas pu l'aider, et lui s'y entrainait quand nous n'étions pas ensemble. Selon son père, il avait pris feu, en plus de quelques retours de flammes. Brûlé. Je ne pleurais pas, c'était juste contrariant, mais il allait s'en sortir. Quelques moi plus tard, son père vint nous dire qu'il était enfin présentable et en capacité de recevoir du monde. Père m'ayant donné la permission, je fonçais à l'hôpital de Konoha. Il allait bien sauf que le feu ne l'avait pas épargner, ni lui, ni ses yeux. Et les médecins qui lui demandaient deux mois de convalescence...

Le lendemain
- J'ai fait une bêtise.
- Ouais. Tu continues l'entraînement?
- Bien sûre, n'oublie pas que je dois te surpasser, toi et ton Biakugan. Il ne s'est toujours pas manifesté?
- Toujours la même rengaine. Je t'ai ramené des fruits. Et... heeuu... Pour ta rééducation. Je sortais un bandeau que j'avais trouvé dans les affaires du clan. On avait déjà du avoir un shinobi aveugle dans la famille. Pour ta rééducation, nous allons la faire ensemble, dis-je en me couvrant les yeux.

C'était un peu difficile au début, je me cognai partout dans la chambre, et en entendant les bruits de mes maladresses, Fen rigolait beaucoup. Je restai avec lui, et il fut admis qu'il allait falloir passer notre temps à compter nos pas pour éviter les obstacles. De chez moi à l'hôpital, il y en avait 531 à 532 (ce n'est pas une science exacte non plus) en partant à gauche, puis 1255 tout après avoir tourné à droite, dans une grande rue. Et enfin, 75 jusqu'à l'entrée de l'hôpital. Là, en général, il m'attendait, et on se promenait. On redécouvrait notre instinct. Au départ, c'était inconscient, on faisait soudain un petit pas sur le côté, avant de se rappeler qu'il y avait un meuble ou une chaise, ou on se poussait devant un shinobi qui ne faisait pas de bruit en marchant. En échangeant nos impressions, on en vînt à essayer d'en prendre conscience. Après avoir identifié la sensation, on l'a isolé. Une fois qu'on la connaissait, on put même la découvrir plus infime, et au bout que quelques mois, on marché parfaitement en milieu inconnu. Ensuite, c'est sur la fréquence, la puissance et la forme de ce qu'on appelait notre "instinct déterré" qu'on étudia. Il s'avéra que c'était plus intense quand on se trouvait en danger, ou que quand on dirigeait notre pensée sur notre image virtuelle de l'environnement, il réagissait différemment selon ce qui s'y trouvé. De fil en aiguille, au bout de 5 mois supplémentaires, j'arrivais à reconnaître les différentes personnes de mon entourage, à savoir ce qu'elle me voulait, à repérer des dangers, telle une personne qui court et que même les voyants n'ont pas encore vues. Ce qui était assez impressionnant, c'est que nos autres sens se décuplèrent. J'arrivais à entendre, des mes moments d'intense concentration, les battements de cœur des gens. Celui de Fen s'accélérait quand il allait attaquer, et qui il ralentissait, j'étais sur de gagner si je l'attaquai. Oui. Nous nous exercions au taijutsu, et y arrivions très bien. On évitait également les attaques à distance, comme un kunaï ou autre projectile. On a eu la bonne idée de commencer avec des cailloux, et une quelques jours, c'était maîtrisé. C'était du même acabit que de se balader en plein Konoha jour de marché.

À l'Académie, on eut toute fois du mal. Les professeurs écrivaient au tableau, et on du affiné notre "instinct déterré" à son extrême. On avait la parfaite représentation visuelle du professeur écrivant au tableau, et on suivait son geste pour capter ce qu'il écrivait dans l'immédiat. On fut très heureux d'y arriver à la fin du premier moi, mais quand ce fut au tour des élèves d'aller écrire, on a dû tout recommencer. Durant 3 mois, on eut pas des notes terribles. Ma famille comprenait mon penchant pour le bandeau, mais ça ne devait entraver mon ascension. Cela faisait un an que j'avais le bandeau sur les yeux toute la journée, le mal était fait. J'avais essayé de l'enlever, mais devant l'afflux d'informations en plus qui arrivaient, j'étais complètement désorienté, à tell point que je m'en sortais mieux aveugle. J'en parlais à Fen, et il me dit que ce pouvait être très utile pour la reconnaissance... sauf que le Byakugan était beaucoup plus utile. Je recommençai, avec lui, à m'entraîner avec ma vue. C'était un peu compliqué, mais j'y arrivais, et il s'avéra en effet qu'en superposant ma vision virtuelle développée et ma vision normale, j'avais la carte détaillé sur quelques mètres à la ronde, et savaient parfaitement ce qu'il y avait en dehors de ma vue, dans mon dos, etc. Fen prétendait qu'on avait trouvé un raccourci pour développer notre instinct. Pour moi, c'était juste comme ça. On l'avait développé, ça s'arrêtait là, je vois pas en quoi nous devons en tirer des conclusions dans ce genre. Il pensait devenir médecin, repérant les mouvements de chakra grâce à "l'instinct déterré". Je n'en voyais pas l'intérêt. Autant faire profiter de cela sur le terrain. Je continuai tout de même à porter le bandeau. Fen était aveugle, à jamais. Et de ce fait, nous resterons incomparables, d'autant que la médecine ne m'attirait pas du tout.


Dernière édition par Shinjin Hyuuga le Sam 5 Juin - 21:53, édité 5 fois

MessageSujet: Re: Shinjin Hyuuga   Mer 19 Aoû - 21:22

Bienvenue sur Ryoma.
Je refuse ta fiche pour deux raisons majeurs :
La première et la présentation. Il manque les codes, aussi bien pour les diverses parties de la présentation que pour les dialogues entres tes personnages. Rouge pour tes paroles, Bleu pour tes pensées, et n'importe qu'elle couleur (sauf les illisibles) pour les paroles des PNJ et autres joueurs.

La seconde est un manque de contenu. Je peux comprendre que ton personnage n'est pas une vie trépidante, mais je pense que tu peux tout de même noter quelques détails de sa vie, qui aiderait à bien cerner ton personnage. Par exemple, le moment où il rencontra son meilleur ami, un chien télékinésie, borgne et amputé de la tête. (Ou alors son voisin de table à l'académie, c'est toi qui voit). Des petits détails qui peuvent donner un peu plus de consistance à ton personnage. De même, je pense que tu pourrais étoffer la partie où il s'habitue à vivre en aveugle...

Et en passant, un petit oubli dans la phrase suivante : "J'avais pris, au grand désarroi de ma famille, de bander mes yeux."

Bref, ne te décourage pas et essaye de rallonger ton texte.

Edit : Ah oui, important aussi : Edité ton pseudo avant de mettre l'orthographe correct du nom Hyuuga.
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Shinjin Hyuuga   Mer 19 Aoû - 23:58

Up Friend!

MessageSujet: Re: Shinjin Hyuuga   Jeu 20 Aoû - 1:59

Bien, je pense que cela sera suffisant. J'ai bien aimé les rajouts.
En revanche, de la couleur est souhaitable pour les dialogues de PNJ et les tiens. Le noir revenant à la narration cela peut prêter à confusion. Et bien sur, l'éternelle recommandation à propos de l'orthographe.

Fiche validé : +7xp BG

Pour la KG, je suppose que tu as vu cela avec Akogaree, vu que tu m'as dis l'avoir MP.

(Liori : +10xp Lecteur)
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Shinjin Hyuuga   Jeu 20 Aoû - 10:36

And the third (I hope the last) up!

Je pense que c'est vous qui déplacez mon BG?
Je re-mp le cousin et je vois ça avec lui ^^
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shinjin Hyuuga   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demeure Hyuuga : Akogare
» [Domaine Hyuuga] Jin'
» Appartement de Hiyori Hyuuga
» Correcteur Shinjin!
» Hyuuga Junpei ? The Cap'tain › U.C ‹

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-