Partagez | 
 

 Aire d'entraînement de Takeshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Aire d'entraînement de Takeshi   Mer 23 Sep - 19:33

Vient de: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Takeshi avait fait quelques recherches sur le chakra à la salle de littérature de l’académie. Là-bas, il y avait vu Shinju, une connaissance nouvelle. Ce dernier avait accepté de venir avec lui pour l’entraînement à la maîtrise du chakra. Shinju le conduisit hors de l’académie, lui fit traverser un certain nombre de rues, et se dirigea vers les montagnes. Ils passèrent les portes, et grimpèrent une pente. La pente était longue, très longue.

« Tu nous conduis où comme ça, Shinju ? s’enquit Takeshi.
-Nous allons dans un de mes endroits préférés. »

Takeshi ne répondit pas, pensif. Un endroit préféré ? Cela l’intriguait. Il pensait longuement. Il trébucha sur une pierre, qui avait cédé, et s’écrasa lourdement au sol, dans un nuage de poussière. Il tenta de se relever, mais la poussière qui s’était infiltré dans sa gorge le fit tousser bruyamment. Les cheveux collés contre le visage, il ne voyait de son œil gauche que de la poussière grise. Soudain, il sentit une main lui agripper l’épaule, et le tirer vers le haut. Takeshi se remit sur ses pieds, retira les cheveux de son visage, et s’épousseta. Il retira le bandeau pour y enlever les débris de roche qui s’étaient agglutinés à l’intérieur, là où aurait dû se trouver son œil. Une fois cela fait, il remit son bandeau et fit signe à Shinju qu’ils pouvaient partir.

« Il faut faire attention, rester l’esprit éveiller et regarder autour de soi. C’est mon frère qui me l’a dit. Il est déjà ninja, lui. »

C’était la plus longue phrase que Takeshi avait entendue de la part de Shinju. Mais il n’en montra rien et continua d’avancer. Son ami se remit en route lui aussi. Au bout de quelques minutes, ils s’étaient retrouvés sur une grande corniche, d’une vingtaine de mètres carrés, à mi-chemin du sommet de la montagnes. Takeshi s’approcha du bord. La vue était splendide.

Au-dessus, les nuages gris formaient une voûte quasiment uniforme. Les rayons du soleil perçaient cette couche grisâtre, illuminant le paysage. En contre-bas, on distinguait d’abord la pente rocheuse, et plus loin encore, le village de Kumo, illuminé, rayonnant. Takeshi n’avait jamais vu un paysage d’une telle splendeur. C’était comme dans un rêve. Shinju s’approcha.

« Pas mal, hein ?fit-il.
- C’est sûr.
- A part ça, il faudrait peut-être songer à s’entraîner, non ?
- Tu as raison. »

Takeshi recula du bord du monticule rocheux. De son sac il sortit le bout de papier sur lequel il avait écrit toutes les informations concernant la maîtrise du chakra. Il relut le papier à voix haute :

« Pour maîtriser son chakra, il faut unir parfaitement son énergie mentale et physique. Pour cela, vous devez avoir une condition physique maximale, et un esprit calme et serein. L’union de ces deux facteurs permet de produire du chakra. »

Tels étaient les mots de l’écrivain. Ils étaient relativement compliqués, mais Takeshi en devinait le sens. Shinju résuma :

« En gros, faut être en forme et concentré. C’est pas si dur que ça.
-C’est ce que tu dis. »

Takeshi se tint droit. Il ferma les yeux. Son esprit était calme. Son corps était fort. Il allait pouvoir y aller. Il écarta de quelques centimètres les jambes, et les plia.

« Takeshi, attends ! cria Shinju. »

Takeshi fut totalement déconcentré. Il ouvrit les yeux et regarda méchamment son ami.

« Qu’est-ce qu’il y a ?
- Tu as oublié de marquer que tu devais y mettre beaucoup de volonté. Tu te concentres, et tu as la rage ! Tu dois te donner au max ! Normalement, là, le chakra sortira.
-Si tu le dis. »

Takeshi se concentra à nouveau. Il refit le même rituel. Cette fois-ci, il s’y donna à fond. Il tendit tous ses muscles. Il attendit quelques secondes. Il sentit un peu d’énergie jaillir du centre de son corps. Il ne le voyait pas, mais un peu de chakra bleu apparaissait autour de son corps. Il arrêta.

« Alors ? fit-il.
-Tu as réussi ! C’est énorme ! Du premier coup !
-Ouais mais y’en avait pas beaucoup.
-Bon allez à moi. »

Takeshi s’écarta un peu, pour laisser la place à Shinju au centre du monticule. Celui-ci réussit, mais un peu mieux que notre personnage. Les deux s’entraînèrent jusqu’au coucher du soleil. A ce moment là , la lumière déclinant à grande vitesse, Takeshi préféra se retirer. Shinju de même. Ils refirent le chemin jusqu’à Kumo, puis se séparèrent à l’entrée. Takeshi avait du boulot à faire au bar de son employeur, et il allait presque être en retard !

Continuation du RP le lendemain : Académie de Kumo.

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Takeshi   Ven 25 Sep - 2:12

[ Takeshi : +5 XP ]

[ Toujours aussi sympa à lire =) ]

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Takeshi   Sam 26 Sep - 13:30

Vient de: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Takeshi et Shinju venaient de terminer leur cours sur la maîtrise du chakra. Leur professeur leur avait expliqué comment faire, et maintenant, il s’agissait de passer à la pratique. Les deux amis se dirigèrent pour la deuxième fois vers les montagnes de Kumo. Shinju avait quelque chose à faire chez lui donc ils firent un détour, passant par le centre-ville. Ils arrivèrent devant un grand immeuble. Shinju prit une clé et ouvrit la porte puis monta les escaliers. Takeshi l’attendait dehors. Quelques minutes plus tard, Shinju revint. Ils repartirent d’un bon pas. Le trajet pour sortir de la ville dura une dizaine de minutes. Arrivés au portes du village, Takeshi s’arrêta. Il leva la tête vers le ciel. Il s’obscurcissait à vue d’œil. Shinju s’arrêta.

« Qu’est-ce qu’il y a ?fit-il.
-Regarde le ciel. Il est de plus en plus sombre. Il ne va pas tarder à pleuvoir.
-Tu as raison. Mais c’est pas la pluie qui va nous arrêter.
-Hm… Je ne sais pas. Continuons notre route. »

Ce qu’il firent. Ils avancèrent sur un chemin sinueux qui descendaient, puis quittèrent la route pour se diriger vers les sommets. Il n’y avait pas de chemin, et le sol glissait. La poussière commençait à s’humidifier. La température baissait progressivement. Mais ils ne s’arrêtèrent pas. Les deux étudiants ne s’arrêtaient pas. Ils continuaient à grimper, grimper, encore et encore. Takeshi regardait ses pieds, pour ne pas tomber. Il voyait le sol défiler sous ses yeux. Gris, voire marron, couvert des cailloux. Cela ne changeait jamais. Une marche répétitive, agaçante.

Takeshi leva la tête. Il voyait, au loin, le monticule rocheux qui se rapprochait. Il devait être à un demi-kilomètre. La marche allait encore durer cinq minutes. De la bruine commençait maintenant à tomber. Des fines gouttes qui pénétraient vos habits, votre chair et vos os. Cette pluie qui agace, qui refroidit, qui gèle. Une pluie qui ne devrait pas exister, selon Takeshi. Shinju ne laissait pas transparaître ses émotions. Il avançait, sans se préoccuper du reste.

Quelques minutes plus tard, le point tant attendu fut à portée de main. Ils grimpèrent sur le fameux monticule. Leur point d’entraînement dépassait de la montagne, tel un pic à l’horizontale. Takeshi et Shinju s’approchèrent du bord.

La vue était différente de la veille. Le village de Kumo avait l’air monstrueux, recouvert de grisaille. Les montagnes avaient l’air meurtrières, noires comme la mort. Mais, cerise sur le gâteau, la pluie s’intensifia, et un orage éclata. Les éclairs déchirèrent le ciel. Ils illuminèrent la montagne, le visage de Takeshi. Un temps à la limite du démoniaque.

« Shinju, il faut partir ! La pluie va encore s’intensifier !
-On n’a pas le temps de redescendre ! Il faut trouver un abri.
-C’est parti. »

Ils ne s’entraînèrent donc pas, mais partirent à la recherche d’une grotte, qu’ils ne trouvèrent pas. La dernière option qui s’offrait à eux, c’était de s’abriter sous leur aire d’entraînement, sous le monticule. C’était la seule solution. Ils dévalèrent la pente, et se glissèrent sous la pierre, recroquevillés, attendant la fin de l’orage.

« Shinju, regarde, comme je te l’avait dit, il pleut encore plus. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter.
-Pour l’instant, on est en sécurité. Pas la peine de s’affoler.
-Oui, tu as raison, comme toujours. »

Et, effectivement, les précipitations augmentèrent. Des torrents d’eaux se formèrent, et dévalèrent la pente, formant, au fur et à mesure une grande rivière. On entendait la pluie s’écraser sur la roche, on entendait le coulis de l’eau percer ses tympans. Le froid augmentait, augmentait. Takeshi claquait des dents. Cela devenait insupportable. Quand tout à coup, Takeshi eut une idée.

« On pourrait peut-être concentrer du chakra dans notre corps, ça formerait de l’énergie ! Et comme toute énergie dégage de la chaleur on aura plus chaud !
-Bonne idée. »

Ils s’exécutèrent, concentrant leur chakra dans tout leur corps. La chaleur commençait à les envahir. Puis, soudain, comme si rien ne s’était passé, la pluie s’arrêta. Les deux amis sortirent au grand jour. Le soleil n’était pas encore revenu, mais la pluie s’était arrêtée. Takeshi et Shinju entreprirent de descendre. Le sol était très glissant, et ils faillirent tomber à plusieurs reprises. Ils était presque arrivés quand Takeshi glissa. Il roule-boula le long de la pente, mais dans un élan d’instinct, il concentra du chakra dans ses pieds. Il ne se fixa pas complètement au sol, mais ça ralentit un peu sa chute. Il était maintenant allongé au sol. Shinju l’aida à se relever.

« Comment t’as fait ça ?
-Ben je me suis rappelé qu’il fallait mettre du chakra dans les pieds, j’en ai mis, visiblement pas assez pour me stabiliser, mais voilà. Bon, allez on rentre. On reviendra dans la soirée si le temps s’est arrangé.
-OK, allez, viens. »

Ils rattrapèrent la route, puis passèrent les portes et ses séparèrent. Takeshi rentra au bar.

Continuation du RP: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] [Annulation]

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Takeshi   Mar 29 Sep - 20:48

[ Takeshi : +5 XP ]

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Takeshi   Ven 16 Oct - 19:25

Takeshi avait dans son sac deux livres. Un livre qui expliquait tout de A à Z sur l’affinité Raiton, avec les maîtrises de bases à connaître. L’autre livre, c’était pour une technique, mais il se le réservait pour plus tard. Les projets étaient en place dans sa tête. Il avançait maintenant d’un pas soutenu, et sortait de l’académie. Il poussa les battants du bâtiment, et une chaleur assez pesante l’assaillit, doublé d’une lumière intense. Il plissa les yeux, et souffla tout l’air qui s’était infiltré dans ses poumons.

Il mit la main sur son front, comme pour empêcher les rayons du soleil de l’atteindre. Il commença à s’habituer à la chaleur. Il sentait son torse se gonfler, lentement, il respirait plus calmement. Puis il se remit en route. Il longeait les grandes rues, et faisait abstraction du monde autour de lui. Cela lui avait coûté bien trop cher. L’accident qui s’était produit au matin l’avait complètement traumatisé, et il préférait faire abstraction du mon autour, du moins pour aujourd’hui. Qui sait, peut-être était-ce une réaction subconsciente ? Peut-être était-ce une maladie passagère ? Une maladie à vie ? Ou rien du tout ? La chaleur ? Takeshi n’en savait rien.

Il continuait son chemin, et passa devant le bar où il travaillait. Il s’arrêta. Son ventre gargouilla. Il avait faim. Et le bar-brasserie servait, ce midi. Takeshi ne put se retenir. Il poussa la porte vitrée, et alla voir le patron. Celui-ci était au cuisine, il supervisait temporairement les opérations, le chef cuistot étant malade. Malade, lui aussi ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir ? L’air peut-être ? Takeshi se posait trop de questions sans réponses. Et il lui faudrait des réponses. Il interpella néanmoins son patron :

« Hum, m’sieur.
-Oui ? »

L’homme de taille imposante se retourna, et surpris de voir l’académicien aux cuisines, il écarquilla les yeux.

« Mais qu’est-ce que tu fais là ?
-Je viens me payer un sandwich.-Ah, c’est tout ? Fallait me le dire plus tôt. (Il se retourna, fit quelques pas, puis revint avec un morceau de pain avec de la salade qui dépassait.) Tiens. C’est gratuit. Allez, ouste ! J’ai du boulot ! »

Takeshi fila en vitesse. Il sortit du bar, et se mit en direction des portes du village. Le voyage dura dix minutes . Une fois cela fait, il tourna à droite, et commença à grimper. Encore une fois, la pente étant très raide, il eut du mal à monter. C’est là qu’il eut une idée, qui lui sembla magnifique. Et s’il concentrait du chakra au moment où il mettait le pied au sol, ça le propulserait ! Il décida de tenter l’affaire. Il fit quelques pas pour se remettre en position.

Alors que le pied droit était en l’air, il y envoya pas mal de chakra. Au moment où le pied touchait la pierre dure, le chakra aussi. Takeshi se sentit poussé vers le haut, avec une puissance énorme. Il sentit ses pieds décoller du sol, et l’air s’engouffrer sous ses pieds. Il était encore poussé par cette force. Mais il montait en ligne droite, et ce n’était pas bon, ça. Il décida d’orienter sa jambe dans le sens contraire de la direction qu’il voulait prendre. Et il fut propulsé vers le haut de la montagne.

Il sentait le vent lui caresser, voir lui érafler les joues. Ses vêtements de cuir grinçaient bizarrement, et ses cheveux étaient tirés vers l’arrière. L’air pénétrait ses poumons à une vitesse ahurissante, et il avait du mal à expirer. La puissance située dans sa jambe faiblissait, et il sentait, et voyait le sol se rapprocher. Il savait que le choc allait être rude, mais il fallait s’y préparer.

Il pivota les jambes. La force qui le poussait ralentit sa chute, et il atterrit sur ses pieds, sans trop de dégâts. Il observa sa position. Le village avait maintenant la taille d’une ballon, et le monticule préféré de Takeshi se trouvait à une centaine de mètres en contrebas. Il entreprit donc la court descente, d’un pas assuré, mais les sens aux aguets, pour prévenir une éventuelle chute.

Enfin, il vit le monticule à quelques mètres de lui. Il glissa, et se retrouva sur un falaise horizontale. Enfin quelque chose de stable ! Takeshi s’approcha du bord, comme il le faisait toujours et s’assit, les jambes pendantes, son sac posé à côté de lui. Il sortit son sandwich, et commença à manger.

Il avait un goût de poulet, avec de la tomates, un peu de fromage. Cela formait un ensemble délicieux, et Takeshi mit à peine quelque minutes pour l’engloutir. Il sortit alors son livre, le premier, celui sur les affinités. Il était relié, et ce n’était pas un rouleau. D’ailleurs, les rouleaux étaient assez rares, maintenant. Enfin bref, il ouvrit le livre. Il n’y avait pas de sommaire. Il s’agissait presque d’un roman. Mais non, il s’agissait bien d’un livre sur les techniques ninjas. Takeshi lut l’introduction.

Citation :
Ce livre est une courte introduction aux technique ninjas Raiton. Pour des informations plus poussées, lisez cet ouvrage : « Toutes les technique de Kumo, de A à Z. »
Dans ce livre, nous allons traiter des affinités, surtout de l’affinité électrique qu’est le Raiton, et vous en apprendrez plus sur les maîtrises de base. Si vous voulez plus d’information, tournez la page.


C’était tout, comme introduction, ça ? Bref, Takeshi tourna la page.

Citation :
« Chapitre 1 : Les affinités. »

Takeshi tourna rapidement les pages. Il le savait tout ça, pas la peine de le relire. Puis, il s’arrêta à ce qui l’intéressait.

Citation :
Chapitre 5 : Les maîtrises de base.
Tout d’abord, vous devez impérativement savoir maîtriser votre chakra. Dans le cas contraire, référez vous à un professeur.
Ensuite, la première chose à faire, c’est savoir créer un éclair. Pour cela, vous devez concentrer du chakra dans une partie du corps –la main fera l’affaire-, et vous devez le changer en électricité. Sur le papier, cela à l’air simple, mais cela se révèle très compliqué. Pour l’entraînement, rappelez vous de ces étapes :
-Rassemblez du chakra
-Transformez le en électricité.

Astuce : Votre corps est coordonné par de l’électricité, cela devrait vous aider.

Takeshi ferma le livre et le rangea. Mais il ne se leva pas. Pas besoin. Il devait s’entraîner avec une main, donc cela s’avérerait peu contraignant. Takeshi tendit le bras, et y concentra son chakra. Il tenta de le transformer en électricité, mais rien ne vint.

Il réessaya, toujours rien. Mais qu’est-ce qu’il fallait faire ? Takeshi tenta tout ce qu’il pouvait. Puis, à un moment, il sentit un picotement dans les doigts. Il se fit de plus en plus puissant. Puis, une petite étincelle bleue apparut. Takeshi avait réussi, c’était super !

Il s’entraîna jusqu’au soir à amplifier la technique. Il arrivait maintenant à créer un éclair multiple de quelques centimètres de longueur, et c’était énorme. Mais il devait continuer. Aujourd’hui, il n’avait pas de service au bar, donc il avait toute la nuit. Alors, Takeshi continua.

La chaleur se faisait moins pesante. Le soleil se couchait lentement. Puis, quelques minutes plus tard, la montagne fut plongée dans la nuit noire. Takeshi n’y voyait plus rien. Mais il fallait s’éclairer. Mais avec quoi ? Des éclairs ! Il fallait réussir à créer un éclair suffisamment puissant pour éclairer en contrebas, et se lancer ! C’était sa seule chance.

Il concentra du chakra dans ses deux mains. Il rassembla les paumes, puis les inclina, les écartant l’une de l’autre, le poignet restant en contact. Là, il lâcha son chakra. Un éclair puissant, de deux mètres de diamètre apparut. Tout fut éclaire, et maintenant, Takeshi savait la direction qu’il fallait emprunter.

Il prit son sac en vitesse et courut de toutes ses forces. Il tomba de nombreuses fois, mais se releva, et reprit sa route. Il continua encore, et encore. Soudain, il sentit un sol différent sous ses pieds. C’était la route. Takeshi tourna la tête vers la gauche : le village était éclairé. L’académicien était sauvé. Il se précipita vers les portes, qui étaient encore ouvertes.

Il se précipita encore à l’intérieur, et fonça à toute vitesse vers la brasserie. Il ne s’arrêta qu’une fois devant sa pièce.

Et, sans le savoir, Takeshi venait de maîtriser le Raiton.

[ Ce n’est pas une technique apprise, puisque j’avais déjà Raiton. C’est juste un RP pour la cohérence du RP. Takeshi apprendra une nouvelle technique dans le prochain RP.]

MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Takeshi   Mar 20 Oct - 13:12



[ Takeshi : +8 XP ]
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aire d'entraînement de Takeshi   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-