Partagez | 
 

 Une longues siestes, deux coups de pieds et trois accords!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Une longues siestes, deux coups de pieds et trois accords!   Jeu 15 Oct - 23:44

Il faisait beau cette journée là, et Yukage s'était levé tôt comme à son habitude. Après un rituel matinal très méthodique, Yukage décida d'aller à la forêt de Konoha: Pas de mission aujourd'hui! Une fois arrivé dans la forêt, sa guitare sur le dos, le jeune Senjago marchait lentement. Il appréciait beaucoup ces magnifiques décors forestiers, la lumière perçant les épais feuillages, les insectes par centaines acheminés en grandes lignes, les écureuils sautant dans tous les sens.

Il avait gardé ce rapport à la nature depuis tout petit, la forêt était son lieu de prédilection, paradoxal pour quelqu'un qui maîtrise le feu! Et pourtant, il y passait tout son temps libre. Il arriva donc à une clairière. A vrai dire, c'est ce qu'il cherchait, car l'exercice du katon était quelque peu compliqué au milieu d'une multitude d'arbres. Et le comble! au centre de cette clairière, il y avait un point d'eau... Que demander de mieux? Rien! assurément.

Yukage posa sa guitare contre un arbre, et entama un petit tour d'échauffement. Il commença par courir, en traçant un cercle le long des limites de la clairière. Cet échauffement était devenu une tradition chez lui, et pendant qu'il courrait, le jeune genin lançait des kunaïs et des shurikens, visant des arbres bien précis. Avec les années, il était devenu plutôt habile à ce petit jeux, et cela lui servira surement plus tard.

Après une bonne dizaine de minutes de course, Yukage sentit son cœur battre à un rythme adapté aux longues activités physique. Il commença donc à faire des pompes. Lorsque ses bras furent bouillants et endoloris, il attaqua une longue série d'abdominaux. Ceci fini, il termina par de longs étirements: pas question d'avoir des courbatures demain!

Yukage s'assit en tailleur. Il ferma les yeux un moment. Progressivement, il sentait chacun de ses membres vivre, puis chacune de ses extrémités, ses veines, son cœur, et pour finir ses méridiens. Il se concentra sur son flux de chakra qui circulait, imperturbable, dans son propre réseau. Ce moment de calme après la tempête était particulièrement savoureux.

Après s'être penché sur lui même, Yukage se pencha sur son environnement. Toujours les yeux ferme, le jeune Senjago essayait de "voir" avec ses autres sens. Il entendit d'abord, puis il écouta. Il perçu en premier un indescriptible mélange de son, qu'il décomposait méthodiquement, en penchant son attention sur un seul de ces éléments. Le gazouillis des oiseaux, le bruissement des feuilles dans le vent, puis les feuilles une par une, les cigales... Tout avait sa place dans l'esprit de Yukage, et celui ci vivait complètement l'environnement qui l'entourait.

Après une bonne dizaine de minutes, Yukage se leva. Il était temps d'entamer les choses sérieuses. En effet, chaque jour avait son entraînement, et chaque entraînement avait son objectif précis! Aujourd'hui, Yukage voulait pouvoir contrôler l'arrivée de ces étranges flammes noires, ce que son père à nommé le "Kage no Ikari". Cela était justifiable, en tant que ninja, lors de ses combats, il ne devrait pas dévoiler toutes ses cartes dès le début, et si jamais ce Kage no Ikari se manifeste à tout va, il sera vite identifié en tant que Senjago.

*Bon... Si j'ai bien compris comment ça s'était passé la dernière fois, c'est la volonté de faire gonfler la boule de feu qui l'a fait virer au noir... Pour l'instant il va falloir que je trouve un juste milieu, ainsi que le moyen d'activer cette technique seulement lorsque ce sera désiré!*

Yukage se mit en face de l'étendu d'eau. Il la regarda longuement, ne cessant de se repasser la scène de la première fois où le Kage no Ikari s'était manifesté, ainsi que l'incroyable chaleur qui était resté en lui plusieurs heures plus tard... Des flammes aussi puissantes étaient une arme de choc!

Le jeune Senjago ferma les yeux, puis malaxa son chakra doucement, il aimait bien prendre son temps et ressentir son chakra tournoyer en lui. Il le fit ensuite s'aligner en un flux homogène, puis exécuté les signes incantatoires. Yukage cracha tout ce chakra d'un seul coup, en utilisant la technique de modelage qu'il avait découvert ce soir d'hiver.

Une boule de feu d'environ 1.50m se fit alors au dessus de l'eau. Progressivement, Yukage essaya d'insuffler de plus en plus de chakra dans cette boule, et elle gonfla doucement comme un ballon de baudruche. L'eau qui était en dessous était au bord de l'ébullition, mais ne s'évaporait pas. Petit à petit, le jeune genin mettait de plus en plus de chakra dans sa boule de feu qui atteignit les 2m de rayon, la fatigue commençait à se faire sentir.

Toujours rien...

Le Kage no Ikari ne se manifestait pas, Yukage commençait à ses poser des questions... Pourquoi l'autre fois, cette technique s'était déclenchée d'elle même? Le souvenir de ce soir d'hiver revint en lui, ainsi que celui de son grand père... Son bien aimé grand père qu'il ne reverrait plus jamais... Un début de colère montait en lui, doucement... La colère montait, pour se changer en rage... La rage s'intensifia... Le désire de vengeance... Un désire de violence...

Une étincelle...

En une fraction de seconde, les flammes devinrent d'une intensité décuplée, l'eau qui était située en dessous commençait à s'évaporer, et les flammes prirent progressivement une teinte sombre, puis totalement noire. Cependant, la boule de feu étant plus intense et plus grosse, le chakra de Yukage commençait à être sérieusement entamé, il coupa son jutsu net, fit quelques mètres et s'allongea à coté de sa guitare.

*La colère? La rage? Hum... Ca doit juste être un sentiment fort, il faut que j'arrive à mieux contrôler cette technique car pendant un combat, je n'aurais pas le loisir de penser comme je le souhaite...*

MessageSujet: Re: Une longues siestes, deux coups de pieds et trois accords!   Sam 12 Déc - 15:17

Yukage décida d'entamer une petite sieste histoire de se reposer un peu. Il ferma lentement les yeux, puis s'endormit progressivement, sa tête tomba: Il dormait. Une petite sieste sans rêve était des plus réparatrice, et Yukage eu l'impression qu'il ne s'était passé qu'une seconde, alors que le soleil avait déja bien dépassé son zénith et qu'il commençait doucement à redescendre vers l'ouest. Le jeune Senjago se leva, puis après quelques étirements pour se remettre dans le bain, se rassis devant le lac et réfléchit un moment.

*Alors... Il faut que j'arrive à accélérer le moment de transition entre Katon normal et le Kage no Ikari... Ce dernier ne se manifeste qu'en cas d'émotion forte... Comment puis-je contrôler ça?*

Il tourna la tête vers un petit écureuil qui courrait à l'extrémité de la clairière, en le regardant, Yukage pensait à plusieurs choses: La forêt, les animaux, ses longues après-midi de sieste dans les arbres... Tout ceci soulevait en lui un profond sentiment de tendresse...

* OUI!!! Associer une image à la rage... Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt?! *

Yukage ferma les yeux, et pensa à son grand père, juste son image, il essaya de la visualiser dans les moindres détails. Plus le portrait se dessinait dans ses pensées, et plus la rage était puissante, jusqu'à se transformer en brasier qui le brûlait de l'intérieur. Yukage rouvrit les yeux, la rage avait disparut. Puis il referma les yeux et visualisa ce portrait beaucoup plus rapidement: La forte colère vint en même temps. Le jeune genin avait désormais associé l'image de son grand père à la haine, la haine de l'injustice, la haine de ses assasins.

*Bon... On va voir c'que ça donne!*

Yukage se leva face au lac, toujours les yeux fermé. Il malaxa lentement son chakra, paisiblement, le chakra le plus neutre qu'il pouvait malaxer. Il sentait ses méridiens s'activer un à un et faire tournoyer le chakra en son ventre. Puis petit à petit il le mit son pression et le fit tourner de plus en plus vite. Yukage fit les signes incantatoire, et ouvrit les yeux d'un coup.

"KATON, GOUKAKYUU NO JUTSU!"

Le jeune Senjago cracha une boule de feu de diamètre normal, entre 1.50m et 2m, qu'il maintint au dessus de l'eau paisible. Il la fit gonfler doucement, en insufflant de plus en plus de chakra, puis il ferma les yeux. Au lieu de penser à son grand père, il matérialisa son portrait dans ses pensées, et en une fraction de seconde, une rage digne du Senjagosan empli totalement son esprit, la boule de feu doubla de volume et devint d'un noir terrifiant, l'eau en dessous avait disparut, transformée en gaz par la puissante boule de feu.

Yukage sentit alors qu'il était temps d'arrêter, chaque jour son entraînement, mais chaque entraînement a sa fin! Le jeune Senjago était vidé et arrêta de produire ces flammes noires qui le vidaient littéralement. Il retourna s'assoir contre l'arbre où était posé sa guitare, pris son instrument et commença à jouer un petit air en contre temps, du reggae à ce qu'il paraît...

Après une bonne demi-heure de détente, Yukage rangea sa guitare, regarda une dernière fois le lac en pensant que si il faisait ça tous les jours, le lac ne serait plus au terme d'une semaine d'entraînement. Après un dernier regard, le jeune Senjago rentra chez lui dans le mont Senjagosan.

MessageSujet: Re: Une longues siestes, deux coups de pieds et trois accords!   Lun 18 Jan - 13:24

Yukage : +10 XP - Technique validée
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une longues siestes, deux coups de pieds et trois accords!   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combien ont coûté à Haiti les deux coups d'état contre Aristide ?
» La Savate
» Amalia Petridis - D'une pierre deux coups
» Qu'est ce qui marche sur quatre pattes le matin, sur deux le midi et sur trois le soir ?
» A deux c'est bien, à trois c'est mieux [Reny & Elixir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-