Partagez | 
 

 [Création d'Equipe] Salle B-16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Création d'Equipe] Salle B-16   Dim 1 Nov - 2:00

Un doux soleil hivernal se levait sur Konoha. Il grimpait tendrement vers les cieux pour se faire dorloter par le quelques nuages encore restés de la petite pluie de la veille. Mais il n’y avait plus aucunes séquelles sur ce ciel maintenant d’un bleu profond et clair. Les rayons venaient sécher les petits chemins de terre tandis que certains commerçants ouvraient déjà leur échoppe. C’était une belle matinée qui avançait sereinement dans une routine quotidienne. Le vent n’était plus, le froid se faisait supporter grâce à une petite veste. Il n’y avait pas de problème à l’horizon.

Kenji était accoudé à la rambarde de bois du balcon entourant sa chambre. Tout de noir vêtu, il observait de son regard sombre le lac devant lui. Les cygnes, éveillés depuis un moment, étaient en pleine représentation. Leur blancheur éclatante scintillait sous la lumière d’un soleil agréable. Ils fendaient l’eau avec grâce et respect, apprenant au plus jeune les débuts d’une danse sacrée. Le patriarche supervisait le tout sur les bords du lac criant contre les retardataires et félicitant les plus doués. L’œil amusé du jeune Uchiha était comme aspiré par ce qui se passait devant lui.

Pourtant son esprit était ailleurs.

***


[Shiori] – Kenji je suis fier de toi ! Tu es chuunin maintenant !

Ils étaient quatre assis autour de la table de la cuisine de la villa du chef du Cygne. Tout d’abord Takeshi, grand chef et plus majestueux des oiseaux blancs. Il trônait en bout de table buvant à intervalle de secondes réguliers quelques gorgées du thé que leur avait servit leur hôte.

Shiori était en face de son mari, elle souriait, heureuse de la nouvelle que venait de ramener Kenji à la maison. Ce dernier, qui siégeait à droite de son maître, restait sobre et buvait en silence. Tandis qu’en face de lui se trouvait Shiba. Le juunin avait lui aussi un air enjoué et fier de l’enfant prodige. Il ramena un regard pétillant dans le regard sombre de Kenji.

[Shiba] – Que vas-tu faire maintenant ?

Le jeune garçon déposa la tasse devant lui et y laissa flirter son index tout autour durant une longue seconde. Il inspira doucement et prit une voix neutre, retiré de ce qu’il pensait vraiment.

[Kenji] – Cela ne change pas grand-chose, tout du moins pour le moment. Je vais continuer à m’entrainer.

[Takeshi] – Non, Kenji.

Les sourires s’effacèrent durant un petit moment alors que tous les regards s’élevaient vers le chef de famille. Ce dernier ne les regarda pas sur le coup et profita de cet instant pour faire gonfler encore plus le suspense. L’art de la manipulation coulait dans ses veines et il savait qu’il venait d’attraper son auditorat comme un cow-boy l’aurait fait avec une vache. Il finit par poser délicatement la tasse de thé sur la table basse et prit une voix sérieuse. Son regard noir croisa celui de son élève et ne lâcha pas l’emprise. Il plongea dans son esprit comme s’il ouvrait un livre ne laissant aucune échappatoire au jeune garçon.

[Takeshi] – Tu vas prendre en charge une équipe.

[Shiori] – Mais il est trop jeune !

[Shiba] – Certains éléments sont sensei bien plus jeune Shiori.

Kenji se passa doucement une main dans sa chevelure sombre en prenant la pleine mesure de ce que venait de lui annoncer Takeshi. Tout ce qu’il avait vécu jusqu’à présent, et c’était maintenant lui qui allait passer de l’autre côté de la barrière. Il allait devoir apprendre à de jeune ninja le monde impitoyable qui les attendait.

[Kenji] – Bien. Je formerais des aspirants mais dans quel but ?

[Takeshi] – Il te faut plus de reconnaissance et tu apprendras qu’avoir participé à la formation des ninjas de Konoha est toujours un plus.

[Shiba] – N’oublis pas ce qui a fait ce que tu es aujourd'hui, les enseignements du Cygne.

Kenji se redressa lentement avant de lever doucement le menton.

[Kenji] – Je pourrais prendre cela comme une insulte Shiba Sensei. Je ne pourrais jamais oublier ce qui a fait de moi l'homme que je suis.

***


C’était le grand jour, le moment que certain attendait avec impatience et que d’autre redoutait. Kenji marchait tranquillement dans les ruelles de Konoha se dirigeant vers le grand bâtiment qu’il avait longuement fréquenté durant sa jeunesse. Le portail de fer impressionnant tel la gueule béante d’un monstre craint et inquiétant. On finissait alors dans les entrailles de la bête. Aspiré au travers de ces couloirs sans fin et solitaire.

Kenji sourit, aujourd’hui il n’allait pas se faire avaler par ce monstre de bois, il dompterait la bête.

Les portes s’ouvrir devant lui, il avait une vue sur un couloir vide. Il tourna rapidement sur sa droite pour s’arrêter au comptoir. Sans un mot il posa son regard sombre sur la secrétaire qui ne daigna pas relever la tête. Un manque de politesse que le jeune garçon trouva grossier, il allait se présenter mais elle le coupa et prit la parole d’un ton sec et cassant.

[???] – Kenji Uchiha je présume… La salle B-16 est à vous mais remplissez ce ci pour le tableau d’affichage. Que les élèves sachent à quoi s’attendre.

Tout en tendant un bout de parchemin à l’Uchiha elle lui jeta un regard désobligeant que Kenji ne reprit pas. Il attrapa doucement la feuille et la lu rapidement. Il fallait donner les informations banales à un contrôle et quelques informations sur sa façon d’enseigne. Il commença alors à rédiger rapidement les informations essentielles avant de s’arrêter sur la phrase qui pouvait résumer la formation qu’il allait appliquer.

Il ne savait pas encore ce qu’il allait faire de ses élèves et encore moins la manière dont il allait donner ses cours. Il se passa doucement une main dans les cheveux en réfléchissant à une phrase accrochant et sérieuse. C’était un shinobi de talent qui avait accomplit de grande chose grâce en partie une assiduité et un sérieux au travail sans pareil. Il était confiant et sûr de lui. C’était là pour lui les caractéristiques d’un grand ninja même si on assimilait plutôt ce fonctionnement aux Uchiha. Il écrivit alors dans une écriture légèrement en italique la citation qui changerait peut-être la journée de jeune aspirant. Dans tous les cas, il ne mentait pas.

Citation :
Prénom : Kenji
Nom : Uchiha
Age : 17 ans
Grade : Chuunin
Détail : Diversifié dans tous les types d’entrainements.
"Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites et si vous croyez avoir suffisamment confiance en vous, passez cette porte."

Il relut une dernière fois le document avec un petit sentiment de fierté par rapport à l’annonce qu’il avait faite. Il donna le bout de parchemin à la secrétaire qui le lui arracha presque des mains pour aller le mettre avec d’autre feuille sur le tableau des classes. Kenji ne lui accorda plus d’attention qu’elle ne le méritait. L’impolitesse, il détestait cela. Même si son travail était long et peut-être difficile, elle était la première personne que l’on rencontrait lorsque l’on se rendait à l’académie et elle se devait de faire bonne impression. C’était une règle de savoir vivre.

Il partit alors rapidement de l’académie pour se diriger au premier étage et se trouvait face à une porte blanche. Il posa sa main sur la poignée de fer et une nostalgie d’émotion envahit son esprit. C’était il y a maintenant quatre ans qu’il avait poussé cette porte en retard et que sa vie de ninja avait débuté. Yosuke, Youso et Nara, l’équipe quatre de Konoha. Malgré tout ce qu’on pouvait penser, ils avaient fait du beau travail ensemble. Ils se détestaient mais pour l’équipe ils avaient fait de nombreuse concession. Aujourd’hui, Kenji espérait marcher des les pas de Yosuke tout en étant meilleur que lui. Un héros que l’on souhaite gentiment mettre dans l’ombre.

Il poussa la porte et se laissa pénétrer par cette aire nouvelle. Il n’était plus le même, les choses changeaient. La pièce était vide mis à part les bureaux et chaises pour les cours un peu plus particuliers. Il regarda l’intérieur d’un petit air réfléchit avant de s’approcher de la première table qui était devant lui et de la pousser avec force contre le mur. Il répéta ce geste une dizaine de fois en accompagnant les chaises avec. Il ne laissa au centre de la pièce qu’une table avec trois sièges.

Il regarda le résultat d’un air satisfait. Non, non il ne répéterait pas les erreurs passées. Il se souvenait que ce qui avait manqué cruellement à son ancienne équipe avait été la cohésion. Il ferait de son équipe l’une des plus grandes que le village n’eût connue. Il serait leur maître, ils vivraient par ses paroles et mourraient pour lui. Il leur donnera la lumière dans l’obscurité pour qu’ils comprennent que sans lui ils ne seraient rien. Ils le détesteront pour au final se rendre compte qu’ils le chérissent plus que tout au monde.

Il fit alors quelques pas en direction de la fenêtre et croisa les bras. Fixe et fier, les insignes du clan se reflétaient dans son dos et c’était surement la première chose que l’on voyait en pénétrant dans la pièce. Il observait les aspirants se diriger vers le tableau d’affichage où ils pourraient choisir qui ferait d’eux de grands shinobis.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Dim 1 Nov - 5:00

Ying était debout depuis sept heures ce matin. Loraz c'était mis à crier qu'un rat voulait sa mort... Pathétique. Comme s'il n'y avait que les rats qui voulaient sa mort. Bon de toute façon il n'y avait rien à faire avec lui. Il était plus têtu qu'une mule et rien ne pouvait arranger son cas complètement désespéré. L'étudiante espérait quand même qu'un jour retrouver le père qu'elle avait connu. Peut-être pas sous sa forme humaine, mais juste un peu moins colérique serait un bon début.

Il était maintenant huit heures trente du matin. Ying eu une soudaine envie de manger une rôtie au beurre d'arachide. Mais rien ne lui en empêcha alors, elle ne s'en priva pas. L'adolescente commença par sortir tous ses ingrédients dont elle avait besoin : une tranche de pain, un couteau, du beurre d'arachide et le grille pain qu'elle brancha dans la prise de courant. Elle mit sa tranche de pain dans l'appareil et durant que celui-ci cuisait tranquillement elle ouvra le pot qui contenait les arachides en confiture.

Après aviron une minute et demi d'attente elle put prendre son petit déjeuner. Quel délice ce fut ! La rôtie était noire carbonisé, mais se n'est qu'un détail. Inutile soit-il. Malgré cela il fut mangeable et c'était l'importance.

Rendu à sa dernière bouché Loraz entra dans la cuisine et aussi impolie qu’à l’habitude il lui dit :

[Loraz] Et moi qu'est-ce que je mange !? Sale égoïste. Tu me laisses crever de faim ? Moi, le plus grand ninja que ce monde est connu ?

Ying éclaffa de rire en entendant la dernière phrase. Lui, le plus grand ninja que le monde est connu ? Mais quel prétentieux. Il n’est ni plus ni moins qu’un faible rat sans importance. Un père fourbe qui ne crois qu’en sa propre personne. Il fut autre fois ninja, certes, Mais un shinobi qui avait été battue lâchement durant une mission.

[Ying] Regarde dans l'armoire et fait toi à manger tout seul. Ce n'est pas à moi de préparer ton repas. Si tu es le plus grand ninja que le monde est connu, comme tu le prêtends, un simple repas sera un jeu d'enfant pour toi, même si tu es un rongeur.

[Loraz] Espèce de gamine sans tallent je vais montrer, moi ! Quand...

L’étudiante lui coupa la parole.

[Ying] Ne gaspille pas ta salive. Sans tallent, tu dis ? Peut-être, mais un jour plus rien ne sera pareil.

[Loraz] Pff ! Parle toujours. Tu n'es même pas foutu de te rendre à l'académie et tu crois qu'un jour tu pourras être quelqu'un.

[Ying] Je suis quelqu'un... Et un jour je prouverais aux gens comme toi, qui non jamais crue en moi, que je peux devenir une grande kunoichi malgré quatorze longues années ratées et peut-être plus si cela continue.

Ying tourna le dos à Loraz avant de se diriger vers la salle de bain. Elle si brossa les dents avant de monter dans sa chambre chercher sa veste et ses kunais. Par la suite, elle sortie de chez elle sans faire attention aux injures habituel que Loraz lui lançait lorsqu'elle partait sans lui. Mais après ce qu'il avait dit, Ying n'avait vraiment pas envie de l'emmener avec elle. Quoi qu'il en soit, l'académie n'était pas un endroit approprier pour un animal. Surtout si celui-ci passe son temps à crier sur les gens, même s'ils sont inconnus.

La Niwa marcha tranquillement pour prendre le temps de regarder ce qu’il y avait dans le village. Le vent était légèrement froid, mais rien de très dramatique. C’était sans doute parce qu’il était encore tôt. Il n’était peut-être pas si tôt, mais il ne faisait plus nuit. Alors, il y avait de grandes chances que ce soit le matin.

Rendu devant la porte de l'académie Ying prit une grande respiration avant dis entrée. Son avenir se jouait à travers ces murs alors, elle devait y aller. Même si la décoration faisait un peu peur, que la secrétaire n'avait pas l'air très sympathique et que le concierge passait le ballait, il fallait qu'elle y ait !

En entrant elle salua le concierge, qui l’ignora complètement. Juste après elle salua la secrétaire avant de lui demander :

[Ying] Vous savez où je dois aller ?

La femme dévisagea légèrement Ying avant de lui répondre.

[??] Tu es venu pourquoi ? La formation des équipes ?

*La formation des équipes ? Qu’est-ce que c’est ?*

[Ying] Euh... Oui c’est ça ! Je suis venu pour avoir une équipe.

L'aspirante n'arrêtait plus de sourire. Elle allait avoir une équipe. Une qui donnerait peut-être quelque chose cette fois.

[??] Bon. Alors, va par là [elle lui pointa une direction du doigt] Ensuite tu n'as qua lire cette feuille à coter de la porte d'entrée et choisir celle qui te convient le mieux.

[Ying] D'accord merci.

Après avoir lu la feuille des équipes Ying entra dans le couloir de la première étage et avança vers la porte qu'elle avait choisi. C'était la sale B-16. Jolie chiffre, Non ?

* Je ne suis pas très fier de ce que je fais encore moins de ce que je suis et je n'aie pas beaucoup confiance en moi... C'est parfait comme endroit ! *

Elle poussa la porte et put apercevoir une table avec quatre chaises. Un peu plus loin se tenait un gars au cheveux sombres. Ça devait sans doute être Kenji Uchiha comme le mentionnait la feuille. Toute en s'avançant vers lui elle dit :

[Ying] Salut. Je m'appelle Ying Niwa. Est-ce que tu es Kenji Uchiha ? Je viens pour faire partie de l'équipe à Kenji... Si c'est toi, est-ce que je peux ? Ça serait vraiment super parce que tu as l'air d'être quelqu'un de sympathique de loin comme ça.

Ying ressentait un mélange de stress et de timidité. C'est pourquoi elle disait t'en de choses, qui pouvait paraître bizarre au premier coup d'œil, sans laisser le temps à personne de répondre avant de continuer.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Dim 1 Nov - 22:15

Chapitre 5 à la Demeure Itô Arrow

Tome 1

Chapitre 6 - 1
Première équipe.

Le plancher du salon était légèrement froid ce soir et Azumi dû s’enrouler correctement dans sa couverture pour se réchauffer. Elle s’était habituée à sa nouvelle vie. Cela faisait environ un mois qu’elle habitait dans la maison des Itô et, il faut l’avouer, jamais elle ne s’était sentie aussi bien. La fillette mangeait à sa faim, pouvait se laver lorsqu’elle le voulait et pouvait jouir des biens faits de la vie sans se soucier de sa propre sécurité. Elle oublia très vite qu’elle devait dormir sur le plancher. Car oui, la maison n’était pas assez grande pour accueillir un autre lit.

Cette nuit là, elle s’endormit en écoutant les ronflements synchronisés de Mayo, le père de sa nouvelle mère. La fillette s’était aussi très vite habitué à ce bruit agaçant qui la réveillait sans cesse lors des premières nuits. Le vieux dormait sur le sofa et il était impossible pour elle de ne pas entendre ses respirations. Elle avait plusieurs fois essayé de dormir dans la petite cuisine de la maison, mais le carrelage était beaucoup trop frais pour s’y étendre. Sa couverture n’était même pas assez chaude pour rendre le dos de la fillette insensible à la fraîcheur du sol.

Les premiers rayons de soleil pénétrèrent dans la pièce très tôt le matin. Azumi se réveilla en même temps qu’eux. Elle se mit en position assit et frotta ses yeux rougis par la fatigue. En s’étirant, la fillette se leva et traversa le petit couloir qui séparait la chambre de bain du salon. Azumi adorait le matin, c’était un moment de la journée où tout semblait renaître d’un long et doux sommeil. Le lever du jour avait quelque chose d’extrêmement impressionnant pour la jeune fille et elle se levait tôt pour cette raison. C’était aussi le matin que la lumière chassait les ténèbres et que la fillette se sentait enfin en sécurité.

D’un pas chancelant, elle se rendit dans la pièce la plus impressionnante de la maison : La chambre de bain. Azumi se regarda dans la glace et se peigna rapidement. La fillette s’habilla malhabilement et enfila sa précieuse cravate verte qu’elle admira quelques secondes avant de sortir en courant vers la cuisine. Elle mit une tranche de pain dans le grille pain et bu rapidement un verre de lait. Lorsque la jeune fille entendit la petite sonnette qui lui signalait que le pain était bien cuit, elle étendit de la geler aux fraises en prenant bien soin d’en mettre dans tous les coins. Azumi croqua dans son rôtie et savoura cette douceur. Mayo vint très vite la rejoindre avant de la saluer d’un geste rapide de la main. Le vieux n’osa même pas lui faire un sourire. Il trembla jusqu’à la petite table et tira une chaise pour s’asseoir dessus. Le vieillard posa sa canne près de lui et regarda sérieusement sa nouvelle petite fille.

Mayo - Tu as appris beaucoup de chose ces derniers temps, mais ces techniques étaient très simples et je crois toujours que tu n’as pas ta place parmi nous. Je te l’ai déjà et je tiens à te le répéter, je n’accepterais pas que des lâches viennent habiter dans ma maison. Tu es une apprentie et les apprenties se doivent d’apprendre le plus rapidement possible. C’est pour cela que je te conseille d’aller directement à l’académie pour demander une équipe. Tu verras qu’avec eux, tu progresseras rapidement.

Elle déposa calmement son verre sur le comptoir et fixa l’homme qui osait lui dire qu’elle n’était pas suffisamment forte pour mériter un place dans cette maison. Azumi ne voulait pas le défier et ne souhaitait pas lui dire ce qu’elle pensait non plus. La fillette savait que si elle le faisait, elle retournerait vivre dans la rue. Elle était donc obliger de réaliser chaque chose que le vieux lui demandait.

Azumi - Je trouve que je me débrouille plutôt bien. J’ai appris des choses très rapidement et, chaque jour, je ne cesse de m’entraîner. Si vous croyez qu’une équipe est une chose qui peut grandement m’aider dans mon apprentissage, je ne vois pas pourquoi je refuserais. Mais ch’est quoi une équipe ?

Agacer par l’ignorance de la fillette, Mayo soupira longuement.

Mayo - Je vais t'expliquer en quoi consiste une équipe, Azumi. Mais avant, je voudrais te dire ce que je pense de tes efforts. Tu progresses vite, en effet. Certes, je n'ai pas l'impression que tu donnes ton cent pourcent. Tu apprends en souriant et tu crois que le reste de ta vie sera aussi facile qu'aujourd'hui. Mais tu te trompes. Jamais ta vie a été autant en danger et je te promets que si tu continus de croire que tout seras facile, tu périras. Il est vrai que je ne croyais pas que tu te rendes si loin... Et je peux te dire que je regrette de ne pas avoir mis la barre plus haute. Lorsque je t'ai proposé le défi qui consistait à apprendre la métamorphose en trois jours, j'ai fait une grande erreur. Tu te crois capable de tout parce que tu maîtrises bien ton chakra ? La vie est tout autre, Azumi. La preuve que tu n'es pas un bon ninja : tu progresses, mais tu ne sais même pas dans quoi tu t'embarques. Tu ne sais même pas ce qu'est une équipe et tu apprends des techniques sans même savoir à quoi elles servent. Tu es pathétique et je me demande encore pourquoi je persiste à vouloir te rendre plus forte. Tu sais quoi ? Oublies l'idée de l'équipe. Je ne veux pas les embêter en envoyant un boulet qui mettra la vie de certain Shinobi en péril. Je n'aime pas les faibles. Et tu en es une. Je ne t'aime pas. C'est seulement parce que j'ai pitié de toi que je te garde ici. Mais attends-toi à prendre la porte bientôt si tu ne me montres pas ce que tu vaux.

Un long et lourd silence s’installa entre eux. Azumi tournait le dos au vieillard pendant que celui-ci attendait la réaction de la jeune fille avec impatience.

Azumi - Je vais vous montrer.

Elle laissa son rôtie sur le comptoir et se précipita vers la porte arrière de la maison. Au passage, elle attrapa une veste et s’avança d’un pas décidé vers la petite grille qui séparait le jardin de la rue. Azumi ne pleurait pas et n’était pas triste. Elle était seulement un peu surprise que ce vieillard ose lui dire qu’elle n’était pas forte, alors qu’en quelques semaines elle avait extrêmement progressé. Mais maintenant elle savait qu’il ne l’aimait pas et la fillette pouvait maintenant arrêter de se faire de fausses idées sur ce vieux fou. Azumi allait lui montrer à quel point elle était forte ! Elle allait lui faire voir que ses paroles étaient des mensonges. Azumi était forte, elle était forte, elle progressera et sera encore plus forte.

Un sourire qui démontrait entièrement sans fierté se dessina sur son visage. Quelques minutes plus tôt, Mayo avait presque réussit à lui faire perdre espoir. Mais son discourt avait seulement démontré à Azumi qu’elle devait donner son cent pourcent. La petite fille douce et gentille était définitivement perdue. Car il arrive parfois qu’une personne se transforme en chacal.

***

Sans perdre de temps, elle se rendit à l’académie. Azumi avait décidé de s’inscrire dans une équipe malgré les méchancetés que Mayo lui avait dit tout à l’heure. Elle ne croyait pas être un boulet pour l’équipe qui lui serait attribué. Au contraire, elle ferait tout pour être la meilleure et être celle sur qui tout le monde compte. La fillette allait faire de son mieux malgré son jeune âge.

Rendu devant les grandes portes salles de cet établissement, elle prit une grande respiration et les poussa. La jeune fille remarqua que la secrétaire de la dernière fois était assise au même pupitre et ne semblait pas prêter attention a`ceux qui passaient devant elle. Sans perdre son sourire, elle s’avança vers la petite dame et lui dit :

Azumi - Chalut. Je viens pour les équipes ninja. Je… Je veux en faire partit.

Elle leva des yeux suspects vers la jeune fille, mais ne lui posa aucune question sur son âge et indiqua un tableau où était accroché un bon nombre de feuilles. La secrétaire devait se rappeler de la fillette.

Secrétaire - Voilà les équipes disponible, c’est à vous de choisir.

Azumi s’avança vers ce tableau et les regarda toutes les unes après les autres. Il fallaitfaire un bon choix, car elle serait prit avec eux pendant un bout de temps. Son regard s’arrêta sur une feuille en particulier.

Citation :
Prénom : Kenji
Nom : Uchiha
Age : 17 ans
Grade : Chuunin
Détail : Diversifié dans tous les types d’entrainements.
"Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites et si vous croyez avoir suffisamment confiance en vous, passez cette porte."

C’était sans doute le mot qui décrivait le mieux la jeune fille. C’était à la salle B-16. Elle tourna la tête de chaque coter, espérant voir cette porte, mais elle n’était pas là. C’est pour cela qu’elle décida de monter au premier étage.

*B-14, B-15… B-16.*

Elle prit une grande bouffé d’air et poussa la porte blanche de la pièce. En entrant, elle fût aveuglée par la lumière du soleil qui pénétrait par la fenêtre. Lorsque ses yeux s’habituèrent, elle remarqua que deux personnes étaient présentes dans cette salle. Elle fût étonnée de voir Ying, la fille qu’elle avait rencontrée aux sources chaudes. Par contre, l’autre gars au fond de la pièce semblait être vieux. C’était sans doute Kenji Uchiha, le nom qui était indiqué sur la feuille. Sans trop se poser de question, elle s’avança vers les deux protagonistes et les salua rapidement.

Azumi - Salut Ying. Salut monsieur.

Atmosphère tendu ? bien sûr que non.

...


Dernière édition par Azumi Itô le Dim 2 Mai - 20:38, édité 8 fois
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Mar 3 Nov - 23:48

Le Ciel était bleu. Je sentais les rayons du soleil, purs, me réchauffant le visage que je levais vers lui, me rendant la limpidité du ciel presqu’aussi clairement que si je pouvais la voir. Les oiseaux chantaient, c’était une belle journée. Ce serait une belle journée pour s’entraîner, cet entraînement, qui depuis peu fait redondance et résonance dans mon quotidien. Moi qui espérait ne plus me noyer dans les méandres de l’ennui et de l’habitude. Tant pis.
Il faut que je voie un professeur aujourd’hui. Mes connaissances sont moindres, je n’ai plus accès aux livres, et eux-mêmes ne font pas tout. On n’apprend pas la vie dans les livres. Et je veux apprendre à créer un bunshin.

Habillé d’un kimono léger, les rues de Konoha, par un temps si calme, sont agréables à traverser. Je sens les successions d’ombres et de clarté sur mon visage, tout en identifiant et en évitant les passants qui rentrent dans mon cercle de mouvements. Ce cercle de mouvements est une trouvaille de Fen pour pouvoir se repérer et combattre, et surtout échanger par la parole nos expériences. Une personne se trouve dans un cercle, ou le mot sphère serait plus juste, très petite, juste assez pour accueillir le corps. Puis le prochain cercle est plus grand, et ainsi de suite. Plus une personne est douée, plus son nombre de sphères est important. Pour les aveugles, ou ceux qui s’empêche de voir comme moi, le nombre de cercles est en rapport avec la capacité instinctive.

C’est donc songeur que les portes de l’académie me virent passer. L’accueil. Je présume que tout est indiqué, noir sur blanc, mais comme je ne peux pas lire, je vais interroger quelques personnes, comme la femme qui se trouve devant un mur, ou un panneau plutôt, en vue des aspérités régulières du mur. Il faut que je fasse attention, la dernière fois on m’a dit que je paraissais trop austère.

[Jin’] – Bonjour. Excusez moi, je cherche un professeur de nin-ju-tsu non élémentaire, est-ce que vous pourriez m’aider ?


- Un professeur ? Vous pourriez peut-être allé en… B-22.


[Jin’] – Merci.


Je sais que c’est au premier étage. Mais je ne s’ai jamais compris le sens de numérotation des salles, et comme, encore une fois, ma vue est octroyée, on va un peu y aller au pifomètre. C’est un peu trop au hasard, mais le hasard est omniprésent dans la vie de chacun. J’aime beaucoup le hasard. Un couloir à droite, un autre à gauche. Prenons celui de droite. Je sens une présence que je ne connais que trop bien. Je me demande ce qu’il fait ici. Quelqu’un comme lui ne peut plus apprendre ici, pas à cet étage. Et pourtant.
Je me rappelle qu’il avait utilise un chidori pour défoncer le structure du bâtiment en feu. Il sait donc ce qu’est le ninjutsu non élémentaire, et pourquoi ne l’enseignerai-il pas ? Il y a des grandes chances pour que ce soit lui mon prof, mais il a déjà deux autres élèves. Allons-y.

Grossièrement, il y a une table au milieu avec trois chaises, le Uchiha dans devant le bureau, en face de deux femmes, ou deux filles plutôt. Elles viennent visiblement d’arriver, et j’ai entendu l’esquisse d’une présentation de la dernière. Quand je dis l’esquisse, c’est quasi-rien, et je suppute que c’était une présentation en raison de la tension, gênée, qui règne dans la pièce. Je ne sais pas encore ce que je vais dire, elles aussi veulent apprendre de lui ?

[Jin’] – Bonjour. Moi c’est Jin’.

Je souris, dans une brève tentative de décontracter l’atmosphère. Ensuite, je ne sais pas trop. J’anticipe une petite interrogation des filles sur mon pseudo handicap, puis l’arrivée à la parole du Uchiha.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Jeu 5 Nov - 2:09

Doucement la main de l’Uchiha vint flirter avec sa chevelure sombre alors qu’un rayon de soleil éclairait son doux visage de shinobi. Son regard, absent, sondait chaque individu traversant son champ de vision. Il vit des jeunes filles se disputer comme des enfants, l’une menaçait l’autre avec son cahier tandis que la victime, d’après Kenji, reculait de peur. Ils étaient jeunes et n’avaient pas encore tous les soucis des ninjas accomplis en tête. Une sorte d’innocence qu’il ne fallait pas perdre trop vite au risque de grandir trop jeune dans un monde vaste et dangereux. Les garçons jouaient les apprentis ninjas sur les branches d’un arbre beaucoup plus bas que les autres. Des shurikens en bois volaient dans tous les sens, sans pour autant atteindre leur cible. Et sur leur visage subsistait cette chose si étrange, irréelle et incongrue quand on connaissait l’avenir qui leur était donné, un sourire. Ils riaient tous ensembles comme une grande famille, unie et solidaire.

Kenji détourna le regard.

Un bruit à la porte, une poignée que l’on abaisse et le grincement grisant du métal froid sur le sol. Kenji tourna la tête pour voir apparaître dans l’encadrement de la porte un visage familier. Douce, gentille mais exigeante, la directrice de l’académie adressa un grand sourire à l’élève dont elle avait en partie assurée la formation. Elle s’avança de quelques pas dans la classe observant, le regard amusé, la disposition des tables. Elle posa alors ses pupilles claires et pétillantes sur le jeune garçon et lui adressa un grand sourire.

[Reiko] – Je n’avais pas rêvé en regardant le tableau en bas... Tu as bien changé depuis la dernière fois que l’on s’est vu Kenji.

L’Uchiha se rapprocha de la directrice tout en prenant finalement appui sur le bureau. Il croisa les bras et esquissa un petit sourire.

[Kenji] – Vous êtes un peu jeune pour entrer dans mon équipe Reiko Sama.

La directrice se redressa avec souplesse avant de rendre un regard souriant au jeune garçon. Elle prit la direction de la porte de la classe et se retourna une dernière fois avec agilité. Elle prit un ton amusé alors que son visage s’illuminait sous un rayon de soleil.

[Reiko] – Ne les traumatise pas.

Elle sortit alors de la pièce comme emporté par la grâce du vent. La porte se ferma doucement derrière elle tandis que le jeune garçon la regardait partir d’un regard vide. Il soupira légèrement tout en fermant les yeux pour se relaxer. Dans quelques minutes, la porte allait s’ouvrir à nouveau, il verrait des jeunes aspirants insouciants et faibles. Il allait devoir faire d’eux de bon combattant. Et malheureusement pour eux, les seules méthodes d’enseignements que le sensei connaissait, étaient celle du Cygne. Ils souffriraient dans le travail et la rigueur.

La porte s’ouvrit à nouveau et le regard profond de Kenji vint analyser la nouvelle entrante. Elle ne devait pas avoir plus de quatorze ans et sa démarche était tout à fait le contraire de ce qu’attendait l’Uchiha. Sans confiance, aucune assurance dans la voix et encore moins de motivation. Il détourna le regard quand elle lui parla ne laissant que le silence pesant comme réponse à sa question. Il fallait qu’elle gagne vite en confiance sinon elle souffrirait, surtout dans une équipe comme la sienne.

Son corps ne semblait pas doué d’une grande résistance physique. Cela ne devait pas être une professionnelle en taijutsu, mais au final, Kenji n’en avait que faire. Il était diversifié dans tous les types d’entrainements et pouvait très bien assurer la formation de n’importe quel shinobi. Si ce n’était peut-être des Eisei. Mais ils étaient plutôt rares à Konoha et s’entrainaient bien plus souvent à l’hôpital.

La porte grinça à nouveau.

Une nouvelle tête apparue, plus jeune, beaucoup plus jeune. Un peu trop pensa l’Uchiha. Elle portait fièrement une cravate verte mais semblait avoir encore tant à apprendre. Kenji soupira intérieurement, il se sentait l’âme d’une nourrisse et il n’aimait pas du tout cela. Ses élèves avaient intérêts à grandir vite sinon ils allaient souffrir.

Il laissa le même silence sombre lorsque la jeune fille se présenta et vint s’assoir devant lui. Il les dévisagea durant un court instant. Il avait l’impression d’avoir deux modèles différents au choix. Le petit, malléable et en formation qu’il pouvait modeler et manipuler. Puis le plus grand format légèrement moins docile mais avec un manque de confiance qui lui donnait un niveau proche de la première.

Il était un ange et elles étaient ses chaines.

Un nouvel arrivant se fit entendre dans un autre grincement de porte. Il reconnu le visage qui s’offrait à lui du premier coup d’œil. C’était le garçon qu’il avait sauvé d’un immeuble en flamme quelques mois auparavant. Un Hyûuga aveugle… Une caractéristique assez étrange en connaissant leur don si puissant. Mais pour le moment, Kenji ne lui en tenait pas rigueur. L’Uchiha devait apparaître comme un héros aux yeux du garçon et il ne fallait pas détruire cette image.

Kenji se souvint avec quel charisme il avait explosé tout un immeuble en flamme, en créant les milles oiseaux. Il avait enchainé la série de tao d’une seule main du fait qu’un enfant en bas-âge lui occupait déjà un membre. C’était un exploit dont personne ne savait rien et il ne s’amusait pas à le raconter à tout le monde.

Il attendit sans un mot que le Hyûuga prenne position. Ils étaient trois en face de lui, deux filles pour un garçon. L’aventure commençait, il allait leur enseigner les savoirs les plus secrets mais il fallait tout d’abord commencer par les bases. Ce n’était que de faible aspirant à qu’il devait tout apprendre. Mais il était Kenji Uchiha, élève de Takeshi Uchiha et fier descendant de la lignée Uchiha. Mensonge, il n’était qu’un ninja s’ennuyant et se vengeant de cette vie sur des élèves complètements ahuris devant une métamorphose.

Sans se redresser, les bras toujours croisés, il prit la parole d’un ton neutre mais accompagné d’un regard profond envers les trois élèves.

[Kenji] – Je suis Kenji Uchiha votre sensei à partir d’aujourd’hui.

Il se redressa doucement du bureau dominant les trois nains assis devant lui.

[Kenji] – Si vous êtes entrés ici c’est que vous êtes des aspirants confiants ; Il posa ses yeux sombres sur Ying. fier de ceux qu’ils sont ; Cette fois si ses pupilles plongèrent dans celle de la plus jeune des représentantes. Et plus que tout, avec une assurance sans faille. Il termina par assombrir la vue du Hyûuga aveugle.

Même à travers ce bandeau sur les yeux il devait sentir l’aura de l’Uchiha durant les courtes secondes que la rencontre dura. Kenji recula alors de quelques pas pour retourner s’adosser au bureau des enseignants. Il se passa doucement une main dans les cheveux avant de croiser à nouveau les bras le menton légèrement relevé.

[Kenji] – Qui êtes-vous et pourquoi avez-vous poussé cette porte ? On commence par la première arrivée.

Kenji n’avait pas un ton cassant ou méchant, mais son regard pouvait paraître froid et faire peur aux plus faibles. Mais de tout cela il n’en avait que faire. Il visa la jeune Ying sans sourciller.

___


Note HRP : Les présentations se font par ordre d’arrivée donc, Ying, Azu et Jin. A la fin de ta réponse Ying, Kenji restera silencieux quoi que tu dises. Pour Azumi c’est la même chose. Enfin, Shinjin, Kenji te demandera tout de même si tu peux utiliser ton don malgré ton bandeau. Après ta réponse tu peux intégrer cette réplique à ton RP.

[Kenji] – Sais-tu maîtriser ton Byakugan ?

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Sam 7 Nov - 5:53

À n’en voir cette réaction, Kenji devait être quelqu’un de très sociable... Non, pas vraiment. Le silence qui tomba après l’arriver de Ying était lourd. Mais bon, Ying prit pas trop compte du fait qu’il n’avait pas envie de lui parler. C’était dans son droit et peut-être qu’il n’avait pas la tête à ça. Ça peut arriver à tout le monde de vouloir rester silencieux.

Avec chance, tout cela ne dura pas très longtemps. Le silence fut coupé par le son de la porte blanche qui s'ouvrit en grinçant un peu. Quelle porte énervante ! Le concierge devrait faire quelque chose avant que quelqu'un s'emporte et la fracasse sauvagement. Si cela arrivait... Pauvre porte. Mais elle aurait eu ce qu'elle mérite et rien de moins.

Aussi surprenant que cela puisse paraître derrière la porte grinçante se trouva Azumi la fillette que Ying avait appris l'art de marcher sur l'eau. Alors, tous les deux allaient faire partie de la même équipe ? Sans doute, si cela n'était pas le cas elle ne serait pas là.

Tout comme, Ying la salua. Elle était bien contente de constater qu'elle ferait partie de la même équipe. Au moins une qui avait de la conversation. Mais d'un autre coter peut-être que faire partie de la même équipe rendrait leur amitié un peu tendu et que cela se transformerait en rivalité...En tout cas pour Ying car, son orgueil ne pourrait pas supporter le fait d'être surpassé par une fillette de neuf ans si ce n'est pas déjà le cas.

Très peu de temps après la porte ouvrit de nouveau. Un garçon avec les yeux bandés comme le gars qui était dans sa première équipe. Peut-être faisait-il partis de la même famille que Kehydan ? Mais bon tout cela avait peu d'importance. Le plus important c'est qu'il est l'air sympathique et c'était le cas. Du point de vue à Ying, mais se n'était pas étonnant puisqu'elle trouve presque tous les inconnus sympathiques. C'est par après que son jugement se transforme, mais c'est très rare qu'elle a des préjugé négatif sur l'apparence des gens.

[Kenji] – Je suis Kenji Uchiha votre sensei à partir d’aujourd’hui.

Lorsque Kenji commença à parler Ying le regarda. Son regard froid faisait presque peur à l'étudiante. Elle aurait pu jurer qu'il avait des airs de tueur. Il avait les Yeux sombres et froid, les bras croisés, seulement dix-sept ans et déjà chuunin et professeur d'une équipe ninja. Ce n'est pas la parfaite description d'un tueur ? Peut-être pas, mais proche.

[Kenji] – Si vous êtes entrés ici c’est que vous êtes des aspirants confiants ; fier de ceux qu’ils sont ; Et plus que tout, avec une assurance sans faille.

* Euh... Peut-être pas, Mais en étant dans une équipe comme cela je finirais par développer tout ça. *

[Kenji] – Qui êtes-vous et pourquoi avez-vous poussé cette porte ? On commence par la première arrivée.

* Moi ?! Et je suis censé dire quoi exactement ? Il aurait pu commencer pour nous donner un exemple.*

Ying ravala sa salive. Tout le monde attendait sa réponse alors elle ne pouvait attendre plus que les dix secondes qui venaient de s'écrouler. Elle eu peu de temps pour réfléchir et ne savait pas du tout quoi dire. Qui elle est ? Facile Ying Niwa, mais le « pourquoi avez-vous poussé cette porte ? » Elle ne savait pas quoi répondre ou qu'est-ce qu'elle devait répondre. Tempi. Elle prit une grande respiration puis dit :

[Ying] Je m’appelle Ying Niwa et j’ai poussé cette porte parce que j’avais envie de faire partie de cette équipe.

C'était une courte réponse, mais il n'y avait rien à ajouter. Kenji resta muet sur ses paroles alors, elle regarda Azumi puisque c'était la deuxième arriver et donc, la prochaine à parler.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Sam 7 Nov - 17:53

Tome 1

Chapitre 6 - 2
Première équipe

À la fois timide de voir ces nouvelles personnes et fière de ce qu'elle leur démontrera bientôt, Azumi alla s'asseoir près de son amie Ying. Elle constata rapidement que trois chaise étaient disposées de manière à ce que trois personne puisent s'asseoir les uns à côté des autres. Ils seraient donc une équipe de trois et l'homme mystérieux en avant étant sans doute le professeur. La petite l'observa pendant un long moment, le dos droit comme un piquet. Il avait les cheveux d'un noir inquiétant, des yeux perçant de la même couleur et portait fièrement le signe du clan Uchiha. La fillette en avait déjà entendu parler quelques jours plus tôt par le vieux Mayo. Ce vieux fou lui avait dit qu'elle ne surpasserait jamais le clan le plus prestigieux de Konoha. Ne comprenant pas ce qu'il voulait dire par là, Azumi rigola un peu et lui demanda ce qu'était un clan. Dans un soupire désespéré, le vieillard lui expliqua en détail en quoi ils consistaient et quels étaient les clans les plus forts de Konoha. L'attention de la fillette s'était surtout concentrée sur les Uchiha. Ceux à la pupille mortelle et à la fierté indestructible. « Les dieux de ce monde » avait affirmé le vieux fou.

L'admiration que l'étudiante ressentait envers son nouveau Sensei fut dérangé par Ying qui la salua à son tour. Son attention se porta sur elle. Son amie n'avait pas changé. Sa beauté était toujours là. Ses cheveux bruns foncés et ses yeux verts forêt avaient toujours fascinés la petite fille qui souhaitait, elle aussi, hériter d'une tel beauté. Mais hérité de qui ? Elle n'avait jamais connu sa mère et son père était laid. Il était donc impossible pour elle d'être aussi jolie que Ying. Elle lui répondit pas un sourire puisqu'elle ne désirait pas briser le silence que Kenji semblait vouloir garder. Il n'avait même pas juger bon de la saluer ou de lui adresser un regard de bienvenu. Ces incroyables yeux analysaient. D'un seul regard, L'Uchiha pouvait juger si Azumi était apte à faire partit de son équipe ou non. Le seul moyen de le convaincre sans démonstration était de lui montrer qu'elle était fière et sûre d'elle. C'est pourquoi elle fixa l'homme en tentant de soutenir son regard du mieux qu'elle pouvait.

C'est alors qu'un nouvel arrivant traversa le seuil de la porte. Ce dernier portait un bandeau sur les yeux, montrant ainsi au monde qu'il était aveugle. Pourtant, il ne semblait pas souffrir de cet handicape. Azumi ne voulait pas porter de jugement trop rapide sur lui car il était peut-être très doué au combat. Elle avait entendu quelque part que les aveugles avait l'ouïe et le toucher plus développés que les gens possédant la vue.

Le jeune Uchiha devait regretter ceux qui avaient pénétrés dans la pièce. Une jeune femme un peu folle, une fillette de neuf ans et un aveugle comme membre n'était pas le mieux que l'on pouvait trouver. Mais la jeune fille ferait de son mieux pour montrer à ce vieux mystérieux que l'équipe n'était pas perdu, puisqu'elle était là.

Elle fit un geste rapide de la main pour le saluer même si elle savait qu'il ne le verrait pas. La fillette lui tira une chaise qui était posée près d'elle pour que le jeune aveugle puise s'asseoir et, sans perdre le sourire, elle se tourna vers son Sensei. Ce dernier avait les bras croisés et regardait chacun des élèves présents dans la salle. Aucune émotion émanait de ses traits. Avait-ils une poupée de cire devant eux ?

Kenji - Je suis Kenji Uchiha votre sensei à partir d’aujourd’hui.

Soudainement, le vieux mystérieux se redressa, montrant ainsi aux jeunes étudiants sa grandeur et sa domination. Pas question de faire de bêtises avec lui dans les parages. C'était une règle qu'elle s'était donné en voyant la feuille posé sur le tableau. De ses yeux noirs et profonds, il fixa la pauvre Ying en disant :


Kenji - Si vous êtes entrés ici c’est que vous êtes des aspirants confiants, fier de ce qu’ils sont. Et plus que tout, avec une assurance sans faille.

Le regard de la fillette se tourna vers son amie. Azumi savait très bien quelle n'était pas très confiante. Elle avait de beaux rêves, certes, ce n'était pas suffisant. Ying était forte, la fillette le savait. Le seul défaut qu'elle avait était de ne pas se faire assez confiance. L'étudiante se perdit quelques secondes dans ses pensés et lorsqu'elle revint à la réalité, l'Uchiha annonça :

Kenji - Qui êtes-vous et pourquoi avez-vous poussé cette porte ? On commence par la première arrivée.

Tous les regards se tournèrent vers la petite Niwa, sauf celui de l'aveugle, bien entendu. Elle semblait tendu. On pût entendre sa salive couler au fond de sa gorge tellement le silence planait dans la salle. Ensuite, un long et lourd soupire résonna dans la pièce et, s'attendant à un long discours, Azumi appuya son menton contre sa main.

Ying - Je m’appelle Ying Niwa et j’ai poussé cette porte parce que j’avais envie de faire partie de cette équipe.





C'est tout ? C'est tout ce qu'elle est ? Seulement Ying Niwa ? Elle est venu parce qu'elle en avais envie ? C'est un gag ? Kenji n'osa pas répondre à la présentation de la jeune femme et tous les regards se tournèrent vers la fillette de neuf ans. Elle ne souriait pas, mais ses traits donnaient l'impression qu'elle le faisait. Après s'être racler la gorge, elle dit au petit groupe :

Azumi - Je chuis Azumi Itô et je viens tout juste d'avoir neuf ans. Je me suis inscrite à l'académie il y a quelques semaines déjà et je compte me tourner vers la voie du Genjutsu, puisque ch'est quelque chose qui me plait et qui n'exige pas une très grande force physique. J'ai franchit cette porte à cause de la phrase que vous avez laisser sur la feuille du tableau. Je me suis reconnu dans vos mots. Je suis déterminé à réussir et à m'améliorer et j'ai eu l'intuition que cette équipe était celle qui allait me faire avancer le plus rapidement. Et c'est ce que je veux. Je veux avancer rapidement pour que les gens voient qu'une fillette, même très jeune, est capable de grandes choses. Et je suis persuadé que Ying va elle aussi avancher rapidement dans son apprentissage, parce qu'elle est forte.

Ensuite, toutes les têtes se tournèrent vers le pauvre aveugle. Kenji n'osa pas répondre à la jeune fille, il préférait garder le silence. Peut-être que sa présentation n'avait pas été assez convaincante...

Pfeuh, bien sûr que non.

...


Dernière édition par Azumi Itô le Dim 2 Mai - 20:46, édité 1 fois
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Dim 8 Nov - 16:35

Une des filles m’avança une chaise, et pourtant j’espère que je ne donnai pas l’impression de souffrir de mon handicap volontaire. Je m’asseyais sur la chaise tendue, cela partait d’un bon sentiment. Je me retrouvais donc à l’extrémité gauche, et je souris à ma voisine, si consciencieuse à mon égard. J’étais le seul garçon avec le Uchiha. La scène n’annonçait rien de bon, et la question du cours commençait à ma tarauder l’esprit sérieusement.

Les paroles de l’Uchiha précédèrent un sentiment que je reconnaissais : accélération du rythme cardiaque, bouffée de chaleur, brève transpiration… je m’étais trompé. Planté de salle, lamentablement. Ces gens étaient là pour une équipe. Sois tu de défiles maintenant, en assumant la gigantesque connerie, et en reconnaissant que tu ne palies pas à tous les inconvénients de ton handicap. Ou je reste. Le hasard intervient beaucoup dans une vie. J’adore le hasard. Cette chose que certain nomme chance, qui n’est que statistiques et probabilités sur une données d’échantillons et un facteur temps qui rendent le nombre de possibilités d’un tournant particulier dans une vie invraisemblables. On va profiter de ce hasard, et rester. Parce que même si je ne suis pas assez expérimenté, je le deviendrai, et ce grâce à eux. Ils ont sans doute chacun quelque chose à m’apprendre, que ce soit le Uchiha, ou les élèves.

La chaleur s’en va, mon rythme cardiaque ralentit, j’espère que j’ai réussi à bien le caché. Hasard, je te dis donc oui. Et dans les informations manquantes, le papier que je n’ai pu lire, sur lequel Kenji a mis les qualités qu’il attendait de ses élèves… On va partir du principe que je les ai, et si je ne les ai pas, je les jouerais, et à force de faire semblant, vient un moment ou je n’aurais plus besoin. T’as vraiment des idées tordues. Je sais.

[Ying] Je m’appelle Ying Niwa et j’ai poussé cette porte parce que j’avais envie de faire partie de cette équipe.

Celle qui occupe l’autre extrémité. Elle ma parait plus vieille que ma voisine directe, qui elle, est un peu trop jeune à mon goût. Il faut tout de même une certaine maturité pour accéder à certaine technique, certaine stratégie… sauf pour le clan Uchiha. Et elle n’en fait pas partie. Ou pour le clan Hyuuga, c'est-à-dire moi. Moi je peux, et pourtant je n’y ai pas eu accès. C’est intéressant. Ce sera intéressant, sur un plan sociologique, de voir si un ninja lahnda, sans prédisposition ou capacité particulière, peut devenir puissant juste parce qu’il a envie de montrer qu’il peut surpasser ceux qui ont la nature héréditaire de leur côté. Il se peut que cette équipe me fasse sortir de mon ennuie. Bien… bien. Elle va parler, j’attends donc. Dans l’ordre ou nous sommes rentrés.

[Azumi] Je chuis Azumi Itô et je viens tout juste d'avoir neuf ans. Je me suis inscrite à l'académie il y a quelques semaines déjà et je compte me tourner vers la voie du Genjutsu, puisque ch'est quelque chose qui me plait et qui n'exige pas une très grande force physique. J'ai franchit cette porte à cause de la phrase que vous avez laisser sur la feuille du tableau. Je me suis reconnu dans vos mots. Je suis déterminé à réussir et à m'améliorer et j'ai eu l'intuition que cette équipe était celle qui allait me faire avancer le plus rapidement. Et c'est ce que je veux. Je veux avancer rapidement pour que les gens voient qu'une fillette, même très jeune, est capable de grandes choses. Et je suis persuadé que Ying va elle aussi avancher rapidement dans son apprentissage, parce qu'elle est forte.

Je doute qu’elle ait aussi confiance en elle que ce nous prétendons. Et si je l’ai remarqué, il y a de fortes chances pour que le patron l’ait aussi remarqué. Le patron ? ouais, Kenji. Il baisse vite dans ton estime. C’pas qu’il baisse dans mon estime, c’est un subterfuge pour le désacraliser. Passons. C’est à moi. Je pense que je vais attendre un peu. En plus de créer un blanc gênant, un effet d’attente, ça va me permettre de réfléchir à ce que je vais pouvoir déblatérer.

Une présentation. Celle de Itô est trop longue, et celle de Niwa, pas assez, mais si je vise au milieu, ça ne va pas trop le faire, mais ça va plutôt sentir le fake à plein nez, genre discours, non pour me présenter, mais pour montrer que je rentre bien dans le moule. Tu te prends trop la tête pour une présentation. J’avoue. Vas-y à l’improvisation en temps réel. Le hasard est déjà intervenu, il réinterviendra.

[Jin’] Je me nomme Shinjin, et j’appartiens au clan Hyuuga. Appelez moi Jin’, ce sera moins compliqué. J’ai choisi cette équipe pour le professeur. Je veux le meilleur.


C’est plutôt flatteur pour Kenji, mais si j’étais venu sans erreur, c’est ce que j’aurais dit, c’est pourquoi je serais venu. Il ne peut ressortir qu’un bon entraînement d’être enseigné par un Uchiha. Et entraîner un Hyuuga, c’est une sorte de pacte entre la rivalité de nos deux clans respectifs. Je passerai outre cette rivalité qui n’a pas de sens dans la communauté de Konoha. Et j’espère qu’il en fera de même, la fierté des Uchiha participe à leur renommée.

[Kenji] – Sais-tu maîtriser ton Byakugan ?

Ca s’appelle une question directe. Je vais devoir éclaircir certains points, et ça ne me plaît pas. Non, réfléchis. Ne pas toujours prendre les questions dans leur sens directes. Il veut savoir si je peux utiliser mon byakugan, cela impliquerai que si je ne peux pas, mon handicap serait mis en cause. Pas de problème. On va répondre par un jeu similaire.

[Jin’] – Non, pas encore.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Jeu 12 Nov - 1:57

Kenji regardait toujours sa première élève, d’un œil direct et sérieux. Elle s’appelait Ying, l’opposait du Yang. C’était, ce que certains appelaient, la part de féminité de la nature. La jeune fille ne semblait pas faire exception à la règle. Encore candide de ce monde, une étrange douceur ressortait de ses geste et de son corps lui-même. Un charme de bambin qui pouvait cacher une force énorme et un potentiel gigantesque. Et pourtant, elle était si hésitante et avait peur de son maître. Elle était effrayait par celui avec qui elle allait passer le plus clair de son temps dans un futur proche. Si elle ne faisait pas plus d’effort d’assurance et de confiance en elle-même, elle vivrait très mal les entrainements proposés par le chuunin.

Elle se décida enfin et donna raison à Kenji. Une présentation bien trop courte, il ne savait pas quelle était sa spécialité et ses buts dans la vie. Même si sa demande avait été implicite, il avait espéré que ses élèves, ceux pour qui il allait perdre du temps, seraient à la hauteur de comprendre ses dires. Il laissa un court silence s’imposer de lui-même, une fois qu’elle eut fini. Il ne lâcha pas tout de suite l’emprise de son regard sombre tout en essayant de comprendre les intentions de la jeune fille. Il allait avoir un travail monstre avec elle, mais il ne connaissait pas l’échec et les défis ne le dérangeaient pas. Il allait surement partir de rien, mais elle deviendrait une grand et puissante shinobi. Il éveillerait son sens tactique et avec un peu plus de confiance en elle, son sens du leader cheap se révélerait naturellement. Enfin, tout cela n’était que des suppositions qui pouvaient changer d’un jour à l’autre. Une mort accidentelle est si vite arrivée.

Kenji tourna alors son attention vers la plus jeune du groupe. Etrangement, l’âge ne semblait pas avoir d’effet sur sa détermination, son regard était pétillant et on pouvait ressentir de très loin une motivation sans faille qu’il serait impossible de lui voler. L’Uchiha appréciait cela mais ne laissa rien transparaître, ils étaient tous des aspirants faibles et sans compétences, commencer à les complimenter maintenant serait comme poser un piège autour d’eux. Ils se reposeraient sur des acquis infondés et imaginaire.

La jeune fille s’appelait donc Azumi Itô. Malgré un léger défaut de prononciation elle tenait un beau discours. Il était complet quoi qu’un peu long. Elle semblait vouloir se tourner vers l’art de la maitrise des illusions. Un domaine noble mais difficile à assimiler, mais Kenji était un Uchiha et son sharingan l’aiderait dans son rôle d’enseignant pour cette discipline. La jeune Azumi n’avait pas de soucis à se faire de ce côté-là.

Kenji fut étonné de l’entendre défendre Ying. Elles devaient déjà se connaître et cela pouvait être une note positive. La solidarité se créait déjà dans l’équipe mais le problème pouvait surgir, car il ne fallait pas que les deux filles délaissent Shinjin. Kenji ne ferait pas cas qu’il est un Uchiha, au contraire, le don du Hyûuga était un atout qui pourrait se révéler essentiel pour la suite.

Le sensei porta alors son attention vers le seul garçon qui serait son élève. Aveugle, il semblait pourtant bien vivre avec son handicape. Il semblait bien plus à l’aise dans l’expression orale que les deux filles, même si Azumi se débrouillait très bien. Mais il y avait plus de confiance et d’assurance dans sa voix. Après tout il possédait un œil blanc et faisait parti d’une certaine noblesse. Il s’amusa même à flatter l’Uchiha qui esquissa un sourire aux dires de son élève. Kenji aimait les compliments mais lorsqu’ils étaient formulé par des personnes qui savaient ce qu’elle disait. Pour lui, ils n’étaient que des aspirants qui devaient découvrir le monde.

Le sensei demanda alors d’une voix direct et sans arrière pensée, si son jeune élève avait assimilé son don héréditaire. Une petite once de déception coula dans son esprit lorsque la réponse négative vint caresser ses oreilles. Il n’insista pas alors sur le fait et se redressa doucement. Son esprit réfléchissait à ce qui allait se passer maintenant. Il devait mettre en forme les procédures d’entrainement et ce qu’ils allaient faire ensemble. Car, ensemble tout deviendrait possible.

[Kenji] – Bien, quant à moi je maîtrise le ninjutsu. Grâce à mes origines je suis à même d’assimiler tout autre type de technique, donc il n’y aura aucun problème pour que cela marche dans le sens inverse.

Kenji marqua une courte pause, prenant le temps de se passer une main dans sa chevelure sombre et d’apprécier un soleil ardent à travers les fenêtres de la classe. Il inspira doucement laissant cet air lourd et sec lui remplir les poumons avec lassitude. Il ne pouvait pas garder éternellement des shinobi assit sur une chaise mais il avait encore des choses à leur dire. Il continua alors sa petite tyrade.

[Kenji] – Sachez que des individualités sont possibles dans une équipe, il y a toujours un shinobi plus puissant, plus futé ou plus déterminé. Mais rien ne surpassera une alliance entre ces trois ninjas. Je ne vous demande pas de changer de caractère mais de composer avec vos états d'esprits et vos capacités. Vous n'êtes plus des individus, vous êtes l'équipe 9.

Kenji s’arrêta, un petit sourire naissant dans le coin de ses lèvres. Il savait ce qu’il allait faire et quel avenir il leurs réservait. Il se passa doucement une main dans sa chevelure sombre laissant le goût du suspense leur dévorer le palais. Il prit finalement la direction de la porte d’entrée et posa doucement sa main sur la poignée. Son regard sombre ne lachait pas son emprise sur l’équipe neuf qu’il dirigeait maintenant. Ces trois petits aspirants qui buvaient ses paroles et qui ne jureraient bientôt que par lui, pour la simple et bonne raison qu’il était puissant. Il allait leur faire l’honneur de partager un peu de sa force, de leur donner ses savoirs les plus secrets pour qu’ils grandissent et naissent comme de véritable shinobi.

Pour le moment ils n’étaient rien, il fallait faire d’eux des grands.

Il tira d’un coup sec sur la poignée ne laissant pas le temps à la porte de se plaindre. Il posa son épaule contre l’arrête de cette dernière et prit un ton sérieux et vivant. Il voulait faire naître cette flamme de détermination. Non, non, tout le monde possédait ce feu en lui, il voulait juste l’attiser.

[Kenji] – Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites et si vous croyez avoir suffisamment confiance en vous, passez cette porte.

___


Note HRP : Session terminée pour moi. Je vous laisse le choix de franchir la porte où non dans l’ordre que vous voulez. Sous peu, j’ouvre un topic dans la forêt de Konoha qui sera la suite de ce dernier.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Ven 13 Nov - 3:05

En entendait Azumi la jeune fille pu constater que son discoure devait être bien trop court, mais celle de son amie bien trop long... Au moins elle avait dit quelque chose d'intéressant et qui donnait aux autres une bonne image d'elle. Pour Ying c'était exactement le contraire. Sont discourt était cour, des plus ennuyeux et pour couronner le tout elle venait de gâcher son "aperçu" auprès de ses coéquipiers. Tout cela n'était pas bien grave, mais pour Ying c'était très important.

Azumi avait une grande confiance en elle-même et peut-être même un peu trop. C'est bien beau se dire forte, déterminer, fier de soit et fier de ce qu'elle fait, mais il y a tout de même des limites. Il est vrai que cette fillette n'est qu'âgé seulement de neuf ans alors, elle ne connait sans doute rien des difficultés de ce monde cruel et sans pitié... Mais un jour elle verra et ce jour-là changera son point de vue. Ou peut-être pas, qui sait ? Par contre, il ne faudrait pas que cette confiance se transforme en prétention... Quoi qu'il en soit, elle avait dit que Ying était forte. Un geste très aimable malgré son inutilité. Ying lui en était bien reconnaissante même s'y elle savait très bien que c'est faux. Elle l'avait vu marcher sur l'eau et depuis elle la croyait forte...

Ensuite, vint le tour de jin' qui s'appelait en réalité shinjin et s'était un Hyuuga. Il n'avait pas beaucoup parlé, tout comme Ying, mais il avait prit la peine de complimenter leur nouveau sensei... Surement pour être son préféré. Mais c'est dans son droit et sa présentation, même avec sa longueur, était bien mieux que celle de Ying. La preuve, lui, il avait eu droit à une réponse... Bah enfaîte c'était une question, mais c'est toujours mieux que rien. Par contre, il y avait une question en furie dans la tête de l'étudiante : Est-ce que jin' était vraiment aveugle ? Surement pas... Il a dit avoir choisi l'équipe pour le sensei donc, il a lu la feuille et pour ce faire il l'a vu. Logique, non ? Mais bon, il avait peut-être demandé à quelqu'un de lui lire aussi. Ce n'était qu'une supposition aussi banal que n'importe-quelles autres.

Shinjin donna une réponse négative à Kenji. Il ne savait pas utiliser son Byakugan le pouvoir héréditaire de leur clan... puisqu'en faîte c'est le mutant du sharingan des uchiha parce qu'ils sont, en quelque sorte, cousin... Pas vraiment, mais Ying en est persuadé. Ça ne changerait rien non plus qu'elle le sache... Au moins, l'aspirante était tombé dans une équipe qui avait l'air vraiment très sympathique : un sensei fort et encourageant, un Hyuuga aveugle et bien gentil et pour finir Azumi une fillette adorable qui avait trop confiance en elle. C'était une équipe exactement comme Ying voulait avoir.

Après que les présentations fut terminée la jeune fille mit toute son attention vers Kenji et celui-ci commença à parler :

[Kenji] – Bien, quant à moi je maîtrise le ninjutsu. Grâce à mes origines je suis à même d’assimiler tout autre type de technique, donc il n’y aura aucun problème pour que cela marche dans le sens inverse.

Il s'arrêta un moment et passa une autre fois sa main dans ses cheveux noirs. Il ne savait peut-être pas quoi trop dire alors il cherchait à cacher son angoisse avec son tic bizarre. C'était peut-être, aussi, le stresse que lui faisait refaire le même geste à plusieurs reprises. Il y a des gens qui se rongent les ongles et d'autre qui se passe la main dans les cheveux lorsqu'ils sont dans une situation semblable. C'est surement prouvé par la science que cela aide à se calmer.

[Kenji] – Sachez que des individualités sont possibles dans une équipe, il y a toujours un shinobi plus puissant, plus futé ou plus déterminé. Mais rien ne surpassera une alliance entre ces trois ninjas. Je ne vous demande pas de changer de caractère mais de composer avec vos états d'esprits et vos capacités. Vous n'êtes plus des individus, vous êtes l'équipe 9.

Voyant qu'un petit sourire était sur le point de naitre Ying décida d'afficher un beau sourire sur sa bouche. L'étudiante avait hâte d'entendre la suite, mais elle ne laissa rien paraitre sauf son sourire pour avoir l'air sympathique. Elle fut surprise de voir Kenji se diriger vers la porte et tirer un coup raide pour l'empêcher de grincher. Plus besoin de concierge ! Kenji a réparé la porte ! Il a trouvé le moyen de l'ouvrir sans qu'elle ne fasse de bruit, mais quel génie !

[Kenji] – Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites et si vous croyez avoir suffisamment confiance en vous, passez cette porte.

Là, c'est beaucoup demandé... Comment être fier de soit et de nos fait lorsque tous ce que l'on fait se transforme en erreur.

* Lorsqu'un simple rat réussit à te traiter de faible ou d'idiote c'est qu'il doit avoir raison, même si ce rat est ton père. *

La jeune fille ne savait pas quoi faire... Passer cette porte malgré qu'elle soit le contraire de ce que Kenji attend de ses élèves ? Mais elle n'aura peut-être pas la chance de ravoir une équipe comme celle-là, l'équipe neuf. Alors, quoi faire ? Elle se leva, prit le temps de regarder tout le monde et prit une grande respiration, avant de dire pour s'encourager :

[Ying] Non ! Je vais devenir forte ! Et un jour je serais l'une des meilleures ninja de genjutsu de tout le village. Alors, je vais passer cette porte et faire partie de l'équipe neuf ! On sera les meilleures et le jour que l'on croisera une autre équipe et bien on va les écrabouiller !

Ying avança vers la porte remplit de détermination pour l'une des premières fois de sa vie. Elle était vraiment hors d'elle lorsqu'elle avait dit tout cela. Rendu à quelques pas de la porte elle se tourna vers ses compagnons et dit :

[Ying] Tu viens Shinjin ? Et Azumi bien sûr. Tous ensemble, on sera une équipe forte, hein ?

Elle se tourna vers Kenji.

[Ying] Kenji-sensei vous serez fier de votre équipe.

Elle lui sourit puis traversa la porte avec l'esprit du dragon qui avait prit possession de son corps ! Elle s'arrêta à environ cinq centimètre de la porte attendant, voir s'y jin' et Azumi avait décidé de venir aussi. Pour Azumi, Ying était persuadé qu'elle était pour venir. Cette fillette à du cran et elle ne reculera pas. Par contre, l'étudiante ne connaissait pas encore Shinjin et donc, elle ne pouvait qu'espérer qu'il vient aussi.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Sam 14 Nov - 20:31

Tome 1

Chapitre 6 - 3
Première équipe

Le troisième équipier prenait son temps avant de débuter sa présentation. Il faisait cela sans doute pour bien placer ses mots et être certain qu'elle soit de la même hauteur que celle d'Azumi. Il est vrai que c'était plutôt difficile de voir qu'une jeune fille de neuf ans était sans doute bien plus forte que vous. Mais Shinji et Ying devra s'y faire, car la fillette ne se retiendra pas pour eux. Sans retenu, elle progressera et c'est sans retenu que son Sensei l'aimera pour cela. Ses coéquipiers aussi l'aimeront. Même si une petite dose de jalousie régnera constamment dans l'air. Chacun ici présent semblait avoir un orgueil dur comme la pierre et aucun être présent dans cette pièce aimerait être surpassé. Mais comme dans toute équipe, il y aura un plus fort. Et le plus fort sera nul autre qu'elle-même. Fallait pas déconner.

Bien entendu, Azumi n'osera pas montrer à ces gens qu'elle croyait être la plus puissante. C'était quelque chose qu'elle ne voulait pas démontrer, de peur de se faire de nombreux ennemis. Elle préférait donner espoir aux autres en leur disant qu'ils devaient s'entraîner pour devenir fort. Mais jamais elle n'irait dire à quelqu'un qu'il était un lâche et qu'il ne pourrait sans doute rien faire de sa vie. Comme le vieux fou l'avait fait avec elle. La fillette savait ce qu'une personne pourrait ressentir si jamais cela arrivait pour l'avoir elle-même vécu toute sa vie. Je le répète donc : jamais elle dénigrerait quelqu'un à ce sujet.

L'étudiante avait envie de connaître le pauvre aveugle et espérait que sa présentation ne sera pas aussi banale que celle de Ying. Kenji voulait savoir ce qu'ils faisaient dans cette pièce et pourquoi ils l'avaient franchi. Pas s'ils en avaient envie ou non.

Lorsque le jeune Hyuga trouva les mots justes, il dit à l'assembler :

Shinjin - Je me nomme Shinjin et j'appartiens au clan Hyuuga. Appelez-moi Jin', ce sera moins compliqué. J'ai choisi cette équipe pour le professeur. Je veux le meilleur.

Court, mais plus intéressant que celle de Ying. C'était donc un Hyuga. Jin', membre de l'un des clans les plus puissants de Konoha. Et tout cela grâce à leurs yeux. Mais comment faisait-il pour s'en sortir s'il était aveugle ? Ce pauvre garçon devait être victime de plusieurs préjugés. Azumi espérait qu'il allait leur montrer que, même sans yeux, un homme peut faire de grandes choses. Malgré son côté un peu lèche-botte, il semblait très sympathique et la fillette savait qu'elle s'entendrait à merveille avec lui. Le jeune homme donnait l'impression que tout n'était pas compliqué.

La jeune fille crue apercevoir un petit sourire sur le visage de Kenji. Il devait aimer les compliments. Et surtout ceux qui vantent sa force et son clan. Azumi prit donc note. Ça pouvait sans doute servir pour le futur. Le plus étonnant fut de voir le jeune Uchiha prendre la parole pour poser une question au pauvre aveugle. Était-ce parce qu'il était plus intéressant que les deux filles ? Sans doute. Un homme préférait toujours un garçon comme étudiant croyant qu'ils étaient plus prometteurs qu'une fillette. Azumi allait lui montrer qu'il avait tout faux et que c'était elle qui allait devenir un grand Shinobi la première. Elle et toute son équipe, préférablement.

La réponse du jeune Hyuga allait sans doute changer l'idée que Kenji se faisait de lui, puisque sa question était :

Kenji - Sais-tu maîtriser ton Byakugan ?

Azumi ne savait pas parfaitement ce qu'était un Byakugan. Elle savait par contre que c'était quelque chose d'important puisque son Sensei avait mentionné ce mot. Si la réponse à venir était négative, le Chuunin pouvait définitivement dire qu'il était tombé dans une équipe de boulet. Par contre, si la réponse à venir était positive, il aurait sans doute une lueur d'espoir. Tout aussi directement, l'aveugle répondit :

Shinjin - Non, pas encore.

Azumi se gratta la tête d'un geste vif, un peu mal à l'aise. Elle attendait avec crainte la réaction de son nouveau Sensei. La petite fille jeta un regard rapide sur lui et remarqua qu'il semblait prendre cette réponse à la légère. Tant mieux ! Le Byakugan était sans doute quelque chose de très banale, qui n'était pas très important pour l'équipe. Voilà pourquoi Kenji avait un visage si neutre face à cette réponse négative. L'Uchiha se redressa doucement, réfléchissant à sa prochaine phrase. De quoi allaient-ils parler maintenant ?

Kenji - Bien, quant à moi je maîtrise le ninjutsu. Grâce à mes origines je suis à même d’assimiler tout autre type de technique, donc il n’y aura aucun problème pour que cela marche dans le sens inverse.

La courte pause de Kenji permit à Azumi de réfléchir correctement. Puisqu'il maîtrisait parfaitement la Ninjutsu, il était donc capable de lui enseigner des techniques de ce type. Mais il avait ajouté à la fin qu'il n'avait aucun problème avec le Genjutsu et le Taijutsu. C'était donc une occasion en or pour la fillette qui pourrait apprendre des tas de technique en compagnie de son professeur. Ying aussi pourras apprendre des jutsus de Genjutsu avec elle. Jin' pourra prendre le temps de maîtriser son don pendant ce temps. Ils allaient former une équipe parfaite ! Le vieux Mayo n'avait pas eu tord en disant qu'une équipe lui serait d'une grande aide.

Kenji reprit doucement.

Kenji - Sachez que des individualités sont possibles dans une équipe, il y a toujours un shinobi plus puissant, plus futé ou plus déterminé. Mais rien ne surpassera une alliance entre ces trois ninjas. Je ne vous demande pas de changer de caractère, mais de composer avec vos états d'esprits et vos capacités. Vous n'êtes plus des individus, vous êtes l'équipe 9.

L'équipe neuf ? Ça sonnait bien. Azumi souriait telle un enfant dans une fête foraine. Elle venait de franchir la porte qui allait la mener directement à la gloire et la reconnaissance. Son avenir était maintenant tracé et elle était persuadée que c'était le meilleur chemin à prendre. C'est sur ce chemin qu'elle rencontrera quelques embûches qu'elle surmontera d'un simple saut. La fillette deviendra forte et tout ce qui se dressera devant son chemin pour l'empêcher de réussir sera tout simplement écarté vers une autre voie.

En passant une main dans ses cheveux sombres, l'Uchiha qui allait, à partir de maintenant, lui servir de Sensei se leva et se dirigea vers la porte d'un pas emplie de fierté. L'étudiante était appuyée sur le dossier de sa chaise et regardait Kenji d'un regard interrogatif. Il tourna la poignée et poussa rapidement la grosse porte en bois.

Kenji - Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites et si vous croyez avoir suffisamment confiance en vous, passez cette porte.

Azumi souriait comme elle n'avait jamais sourit. Elle allait se mettre sur pied pour courir vers la sortie, mais Ying la stoppa. Prise d'un élan de détermination, elle se leva et cria :

Ying - Non !

Toutes les têtes se tournèrent vers la petite Niwa.

Azumi - Hum ?

Ying - Je vais devenir forte ! Et un jour je serais l'une des meilleurs ninjas de genjutsu de tout le village. Alors, je vais passer cette porte et faire partie de l'équipe neuf ! On sera les meilleures et le jour que l'on croisera une autre équipe et bien on va les écrabouiller !

C'était si soudain que la fillette resta bouche-bée un moment. Voyant que quelqu'un devait réagir et l'encourager dans sa soudaine envie de tout casser, Azumi ajouta en leva le poing dans les airs et en envoyant rapidement une mèche folle derrière son oreille.

Azumi - C'est cela ! Dit-leur ! On va tout casser !

D'un pas chancelant, l'étudiante se leva et s'avança vers le seuil de la sortie. Là où Ying et Kenji attendait le petit Hyuga. Était-il faible à un point tel qu'il ne viendrait pas avec eux ?

Pfeuh, bien sûr que non.

Fin du chapitre.

Chapitre 7 à [Equipe 9] Donne-moi ta force. Arrow


Dernière édition par Azumi Itô le Dim 2 Mai - 20:50, édité 5 fois
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Sam 14 Nov - 22:45

[Kenji] – Bien, quant à moi je maîtrise le ninjutsu. Grâce à mes origines je suis à même d’assimiler tout autre type de technique, donc il n’y aura aucun problème pour que cela marche dans le sens inverse.

Il se met à notre niveau. Après nous avoir demandé des informations sur nous même ; il nous en donne sur lui. C’est ça le respect. Il me respecte, comme Ying, et Itô. C’est gentil à lui. Cela faisait longtemps que je n’avais pas désiré voir des personnes. Au début de ma non voyance, je me demandai tout le temps qui pouvait ressembler à quoi, et puis au fil du temps, les auras et mon instinct a suffit, et cette envie a disparu. Le voilà qui revient, je ne sais si c’est bon signe. Je me l’imagine comme on décrit le Uchiha en général. Fier comme le Cygne, aussi intrépide que le serpent, avec une aura qui regorge d’une fierté. Fier, puissant et noble, voilà ce qu’on doit se dire quand on le voit. Un visage calme, inexpressif, hautain, pour certains, serein pour d’autres, surmonté d’une tignasse noire, qui va de paire avec des habits sombres ornés du blason Uchiha. Un éventail rouge et blanc, seul trait de couleur un tantinet joyeuse avec bien sure, cette pupille éclairée que tant de monde voudrait posséder et maîtriser, sur ce portrait sombre et mélancolique des années de faiblesses.

Je m’imagine trop de choses, qui ne sont peut-être pas vraie (quoique un Uchiha avec des cheveux blancs et des habits flashs ne m’incomberait pas confiance, et les réactions de mes futures coéquipières auraient été tout autres), cela non plus, je ne l’avais plus fait. Cette équipe fait décidemment remonté mes premiers pas en tant qu’aveugle, parallèlement à mes premiers pas dans ce qui sera mon quotidien.

[Kenji] – Sachez que des individualités sont possibles dans une équipe, il y a toujours un shinobi plus puissant, plus futé ou plus déterminé. Mais rien ne surpassera une alliance entre ces trois ninjas. Je ne vous demande pas de changer de caractère mais de composer avec vos états d'esprits et vos capacités. Vous n'êtes plus des individus, vous êtes l'équipe 9.

On est ce qu’on est, chacun sa spécificité. Un futé, un déterminé et un puissant. Je me demande s’il les a dit comme exemple, où si chacun de nous doit s’identifier à un de ces critères. Le futé, ce serait moi. Je ne lui ai donné aucun moyen de savoir que j’étais déterminé ou puissant, et je ne pense pas qu’il considère le byakugan comme critère de puissance. Pour la déterminé, je dirai Itô, aussi la puissance serait Ying… À voire, à ne pas prendre ni au pied de la lettre, ni comme prophétie, quoique cette dernière me divertirait beaucoup.

[Kenji] – Soyez fier de qui vous êtes, soyez fier de ce que vous faites et si vous croyez avoir suffisamment confiance en vous, passez cette porte.

Toujours la question de cette confiance en soi. Ce serait donc un critère de réussite chez lui. Ying a donc toutes les chances de progresser vite et bien avec lui, car une très grande détermination passe par une grande confiance en soi, même si on ne s’en rend pas compte. Une façon de pouvoir gérer durant les moments critiques. Il faudra donc privilégier l’aide de Ying dans un combat ou une situation non prévue. Maintenant, rien ne prouve que mes prévisions soient justes, au contraire. Encore des choses pour me divertir. Même si cette notion de divertissement commence sérieusement à m’inquiéter, ça n’entre pas exactement dans la voix que mes pères ont tracée. Soupire…

Ce silence, j’aime. Les gens trouvent ça pesant, mais mois j’observe, j’écoute leur gestuelle, c’est intéressant de les observer en situation de stress. Ce sont mes coéquipières, il faut que je sache quand ça ne va pas, pour pouvoir anticiper, voire les aider. C’est ça un coéquipier avant tout. Aider son prochain, que ce soit en mission, ou dans la vie. Par contre, moi, je n’ai pas besoin d’aides dans ma vie, enfin je pense. Pour le moment, je considérerai plutôt ça comme une intrusion dans mon traintrain quotidien, et je pourrai m’énerver… ou mentir.

[Ying] Non !

Cela me fait sortir de mes pensées. Je n’ai pas sursauté. J’aurais peut-être du. Pourquoi ce non. Les paroles du senseï ne lui peut-être pas plu, ou alors c’est ce problème de confiance en soi soulevé qui l’a plus ou moins brisée intérieurement. Briser une élève, je n’avais pas pensé que ses paroles auraient pu avoir cet effet là. Après le silence qui s’en suit, je ne pense qu’elle soit réellement cassée. Ou alors elle s’auto-répare après un moment de laisser aller. C’est ce que je ferais.

[Ying] Je vais devenir forte ! Et un jour je serais l'une des meilleurs ninjas de genjutsu de tout le village. Alors, je vais passer cette porte et faire partie de l'équipe neuf ! On sera les meilleures et le jour que l'on croisera une autre équipe et bien on va les écrabouiller ! Tu viens Shinjin ? Et Azumi bien sûr. Tous ensemble, on sera une équipe forte, hein ? Kenji-sensei vous serez fier de votre équipe.

Détermination, c’est donc bien elle. Et motivation aussi. Après un moment ou je la sentai flancher, elle revient en puissance. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’elle communique cette détermination. Je me sens un peu plus entrain à faire parti de l’équipe. Faudrait que je me lève pour passer cette porte. Mais je ne suis pas encore très chaud chaud. Les instances supérieures vont soit me dissuader, soit m’utiliser, soit me mettre à l’écart si un Uchiha m’entraîne. Peut-être pas au début, mais en grandissant… Mon clan, me renier. Ce ne serait pas une bonne chose. Pas du tout. Tais toi donc Jin’. On a le temps de voir venir, et on avisera, comme tu sais toujours bien le faire. C’est vrai. Et puis le hasard m’a fait plonger la dedans, autant le jouer jusqu’au bout.

[Azumi] C'est cela ! Dit-leur ! On va tout casser !

Et de deux. Il ne reste plus que moi. S’en ai presque tragique, de me voir seul, assis sur ma chaise, les autres me regardant. Qui préférerait que je vienne ? Que je ne vienne pas ? Si je ne viens pas, l’équipe n’est pas complète. Ce serait embêtant pour les plans du patron. Hé hé. Il devrait revoir son petit effet. Ou alors il se contenterait d’hausser les épaules et de les emmener. Les Uchiha se soucient rarement des « règles » d’après ce que j’ai compris, encore moins un jeune, puissant et talentueux chuunin comme lui.
Je me gratte l’arrière de la tête. C’est une sorte de tic, dont je ne veux pas me débarrasser. Ca me donne un air un peu mal assuré, étourdi, peu sur de moi, et, enfin, embêté. C’est vrai que ce choix m’embête. Il faut se dire que j’aurai du le faire tôt ou tard, et que ça n’est seulement pas arrivé au moment ou je m’y attendais le plus. Levons moi, et passons la porte. Drôle de métaphore cette porte ? Une façon de nous faire comprendre qu’en passant à travers on change d’univers ? pourquoi pas. Une équipe, à mon âge… en comparaison d’Azumi, c’est presque le double. Elle sera le génie du groupe. Effectivement, le puissante, si elle nous vaut à cet âge. Ca fait de moi le futé, et me convient parfaitement. Allons-y, et avec un petit sourire, car je sens que je peux me sentir à l’aise, ici.

[Jin] Je préfère que mes compagnons m’appellent Jin’.

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Dim 15 Nov - 2:24

[Suite dans La Forêt de Konoha]

MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   Jeu 24 Déc - 0:22

Kenji : +31 XP
Ying : +13 XP
Azumi : +22 XP
Shinji : +18 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Création d'Equipe] Salle B-16   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Création Équipe] Salle A-12
» Création nouvelle equipe pour la 4.0
» [Equipe Nu] Ma 1 ère team en création
» La Salle du Feu
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-