Partagez | 
 

 Seiki Naru [Évolutive]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Seiki Naru [Évolutive]   Sam 14 Nov - 4:15

.:: Nom ::.
Naru

.:: Prénom ::.
Seiki

.:: Âge ::.
17 ans

.:: Village ::.
Kumo

.:: Grade Envisagé ::.
Genin

.:: Kekkai Genkai Souhaitée ::.
Naru

.:: Techniques de départ ::.
Gakuryoku Kaibougaku - Connaissances Anatomiques
Junno Taisha Kino - Adaptation Métabolique
Jinsei Noshi - De la Vie à la Mort


.:: Citation caractéristique à sa personnalité ::.
« Je ne vise jamais plus bas que l'excellence »

.:: Évolutive ::.
Après discussion avec Azumi, nous avons convenu qu'une présentation évolutive serait des plus appropriées


Dernière édition par Seiki Naru le Jeu 19 Nov - 2:08, édité 9 fois

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Dim 15 Nov - 18:37

.:: Momento Mori ::.
Prologue : La mémoire
- Partie 1 : l'académie -

Un magnifique soleil flottait au-dessus de Kumo, la journée était parfaite. Le village caché des nuages resplendissait de beauté. Je devais avoir quoi...13 ans? Tapi dans le noir de ma chambre, blottie sous les doux et confortables draps, je dormais. Il était l'heure de me réveiller, cette journée était loin d'être comme les autres. C'était aujourd'hui que j'allais passer un test pour voir si j'étais capable d'intégrer les forces de Kumo. S'il était vrai que nous ne choisissons pas comment nous naissons, ni comment nous mourrons, nous avons une emprise sur comment nous vivrons. De mon côté, il y avait de cela plusieurs années, j'avais décidé de devenir une Kunoichi spécialisée dans la médecine. La première chose que je devais faire, c'était de me réveiller. Le seul problème était que je ne disposais pas d'un réveil matin. La seule façon pour moi de me réveiller était de demander à mon père de faire le réveil matin. C'était un lève-tôt, pourquoi ne pas en profiter?

Comme prévu, mon père vint cogner à la porte de ma chambre. Je parvins sans difficulté à m'extirper des bras du dieu Morphée. C'était là que commencera une vraie journée. Je devais tout d'abord ranger ma chambre. Enfin, étant une personne ordonnée, je n'avais que mon lit à faire. Certaines personnes pourraient voir cela comme quelque chose d'inutile, mais c'était enfaite les premiers pas vers « l'excellence ». Si une chose mérite d'être faite, elle mérite d'être bien faite. Le fait de faire son lit peut en dire long sur une personnalité. Ceux qui la font sont, en règle général, des gens ordonnés qui savent ou allé et quoi faire pour le réussir. C'était pour cela qu'il était important de tout faire, même si la paresse nous disait le contraire.

Comme l'entrée à l'académie était un test, je me devais d'être en bonne forme physique et psychologique, je me devais de bien manger. J'allais donc dans la cuisine pour me préparer un très bon déjeuner plein de protéine et tout ce genre de truc utile pour ne pas mourir d'une crise de stress. Un bon repas cliché serai des plus propices. Un oeuf, du pain et un bon jus d'orange firent l'affaire. C'était avec plaisir que mon père s'était joint à moi. Une petite discussion d'un père à une fille s'était fait entendre.


[Père] – Seiki, je suis content que tu prennes en main ta vie. Même si tu es encore jeune, je te félicite. Après la mort de ta mère, l'une de mes inquiétudes était sur toi. Je me demandai si j'allais être capable de t'élever comme ta mère l'aurait voulu. Et si je puis me permettre, elle serait très fière de toi.


Après cette phrase, j'eus donné un gros câlin à mon père. Avec cela, j'avais la formule parfaite : « Un petit discourt d'encouragement pour le moral, un petit déjeune pour l'énergie et un gros câlin pour le stress. » J'étais enfin prêt à affronter le test d'entrée.


***

Lorsque j'aperçus les portes d'entrée de l'académie, une boule de stress se forma au fond de ma gorge. J'avais devant moi, mon avenir. De mon point de vue, l'académie représentait un désir incontrôlable de connaissance, d'action et de mystère. C'était le futur quoi. Plus nous grandissons, plus nous apprenons, notre connaissance est proportionnelle au temps passé à étudier. Le futur restera à jamais un mystère. La première personne qui sera capable de lire dans l'avenir gouvernera le monde.

Étrangement, les portes se mirent à s'ouvrir. Un homme se tenait devant moi. Enfin devant moi et derrière les portes. Il était seul. Je ne l'avais pas remarqué tout de suite, mais j'étais aussi seul. Chose que je trouvais étrange puisqu'il s'agissait d'un examen d'entrée. Je m'attendais à voir plusieurs personnes désireuses de devenir Shinobi ou Kunoichi. Je ne m'attendais pas à devoir passer le test seul. Une autre boule de stress se fit sentir. J'avais peur. Peur que le test soit dur et que je l'échoue. Que ferais-je si je venais à le couler? Le réessayer? Non, pas ça, pas ce test, ce serai la honte.


[???] - Seiki, es-tu prête pour le test?

[Seiki] – Oui, je le suis


[???] - Quel est le nom de celui qui fonda l'académie

[Seiki] – C'est simple, Shodaime Raikage.

[???] - Quel est son nom?


[Seiki] – Sakae Samura.

[???] - Question suivante, quel est le nom de cette technique?

L'homme devant moi exécuta quelques signes, puis dans un éclat de fumé, il trouva le confort dans mon apparence. Il venait de se métamorphoser en moi. Chose étrange, mais bien réelle

[Seiki] – Métamorphose

[???] - Derniere question du premier test, une équipe est formée de quoi?

[Seiki] - Un chuunin instructeur ou un Juunin et de 3-4 aspirant, ou gennin, ou chuunin

[???] - Bien, suis moi.

L'homme entra plus profondément dans le bâtiment. Ne voulant pas me faire attendre, je le suivis sans poser de questions. Quelques minutes de marches suffirent pour se rendre devant une pièce. Sur la porte, nous pouvions distinguer une croix rouge très souvent utilisée pour décrire une infirmerie. L'homme cogna à la porte qui s'ouvrit aussi tôt. Un médecin se tenait devant un lit de consultation. D'un signe de la main, il me demanda de m'asseoir.

[???] - Tu as réussi le premier test, maintenant, c'est au médecin de décider si tu dois ou non entrer.

[Seiki] – C'est quoi, un test de médecine?

[???] - Non, c'est tout simplement un test sur ta forme physique


Dans un autre éclat de fumé, l'homme disparu. Je me retrouvai donc seule avec une infirmière et un médecin. Pendant à peu près une heure, le médecin me posa plusieurs questions

[Médecin] – Fais-tu de l'exercice?


[Seiki] – Souvant


[Médecin] - As-tu une bonne alimentation


[Seiki] – Comme c'est, mon père qui cuisine la plus part du temps, je dois dire que oui.

[Médecin] – Souffres-tu d'une quelconque maladie?

[Seiki] – Non


[Médecin] – Alcool? Drogue?


[Seiki] – Non, en plus, je n'ai que 13 ans


[Médecin] – Vies-tu dans un bon environnement familial?


[Seiki] – Mon père est médecin, il sait donc ce qui est bon pour moi et mon frère

[Médecin] – Je n'ai plus de question, je vais passer aux examens

Pendant plus d'une heure, le médecin me fit passer plusieurs tests, allant de la simple écoute de mon cœur à des prises de sang. C'était avec une note positive que je partis chez moi. J'avais été accepté.

.:: Partie 1 : Fin ::.


Dernière édition par Seiki Naru le Dim 15 Nov - 21:04, édité 2 fois

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Dim 15 Nov - 21:02

.:: Momento Mori ::.
Prologue : La mémoire
- Partie 2 : Une passion -



Ce qui me frappa au premier chef, c'était l'odeur -douce, presque surannée-, une brise printanière subtile qui décoiffait et dont on ne savait d'où elle venait. C'était une odeur impossible à oublier. Elle resterait gravée à jamais dans la mémoire des gens. La première fois que j'avais senti cette ignominie, je n'avais vomi. J'avais régurgité mon repas du matin sur les souliers de mon père. Une image cocasse, mais très gênante. La putréfaction était un facteur naturel et dégoutant qui me passionnait. Si un jour, on me demandait de décrire l'odeur de la décomposition, je lui répondrais : « Un exquis mélange de porc grillé vient joindre l'agréable botte que nous faisons cuire sur le four. » Bien sûr, c'était sarcastique, c'était la plus dégoutante des odeurs. On disait que quelques personnes ne s'habituent jamais à cette senteur. Ce n'était pas mon cas

C'était ainsi que débuta une mâtinée dans ce que je me plaisais à appeler : « Ma petite famille hantée. » C'était bien entendu métaphorique, car il n'y avait pas de preuve rationnelle sur l'existence d'un quelconque fantôme, donc le terme « hanté » n'était pas à prendre au pied de la lettre. Depuis que j'étais petite, c'était ce genre de mâtiné que je devais « supporter ». Enfin, pas tous les jours quand même. Seulement une fois par mois. C'était l'une des activités préférées à mon père. Mensuellement, il nous démontrait à moi et à mon frère, « une nouveauté sur un corps. » En effet, une fois par mois, mon père ouvrait la porte de son laboratoire pour faire ressentir dans toute la maison l'odeur de ses expériences. C'était l'un de ses « rituels » irrationnels et incompréhensibles. Le fait était que pour une jeune fille curieuse et avare de connaissance, un réveil aussi brutal était très intéressant.

Mon père était un médecin dans ce village axé sur la médecine... Logique non? Ma mère et mon père travaillaient à la même place. C'était d'ailleurs là qu'ils s'étaient rencontrés. Dans ce temps, mon père était un médecin spécialiste dans les opérations après la mort. Il ne sauvait pas les vies. Depuis qu'il était jeune, il avait cette passion des corps -passion, qu'il avait transmis à mon frère et à moi.- C'était bien évidement par ce rituel que nous nous étions intéressés au corps humain. C'était une façon comme une autre de faire connaître les corps aux gens. Enfin, « aux gens ». Pour le moment, seulement les membres de sa famille, mais cela allaient venir. Mon père était un homme retraité qui éleva seul deux enfants. Enfin, un enfant puisque de mon côté, j'ai quitté le domaine familial il y à quelques années pour aller vivre à l'académie. Je voulais être plus près de mon lieu de « travail ». Les fins de semaine, j'allais dormir avec ma famille, pour ne pas les abandonner. Du côté de ma mère, elle résidait actuellement dans le cimetière. Elle n'avait pas survécu à l'accouchement de mon frère. Je ne la connaissais pas très bien et je devais l'avouer, sa mort ne m'avait pas vraiment affecté. Pourquoi? Tout simplement parce que je considérai la mort comme quelque chose de normal et d'inévitable. L'une de mes citations préférées en parle justement : « Momento Mori ». Souviens-toi que tu mourras. C'était très bien dit, cela représentait le côté réaliste de l'existence.

C'était donc avec énergie et curiosité que j'entrai dans le laboratoire de mon père. C'était une pièce complètement blanche ou il y avait plusieurs équipements utiles -ou pas- à la réalisation d'autopsie. À cette époque, je n'étais qu'une débutante dans le domaine de la médecine, je ne savais donc pas à quoi servait tout cela. Bref, la n'était pas l'important. Au centre de la pièce, il y avait un corps... Mort bien évidemment. Le corps mesurait 5,10 pieds, je n'arrivai pas à dire si c'était un homme ou une femme, la chair et les muscles avaient été dévorés par les asticots. Chouette image, je dus l'avouer, plein de petit vers blanc grouillant sur la table d'opération. Je n'avais jamais aimé les « bibites ». Un corps en décomposition m'était agréable à regarder, mais pas des verres immondes qui ne font que manger et se reproduire. Je ne l'avais pas remarqué tout de suite -normalement, c'était la chose...qui vous sautait aux yeux-, mais le corps n'avait plus de tête. C'était mon père qui la tenait dans ses mains. Une tête osseuse, il avait fait bouillir la tête pour retirer la chair inutile.


[Père] – Saviez-vous que trois insectes adultes et leur descendance peuvent venir à bout d'un corps plus vite qu'un lion adulte? Ça n'en bouche un coin aux habitants de Konoha cela. Aujourd'hui, je vais vous montrer comment découvrir le sexe du mort s'il est dans un état de décomposition fini. En gros, s'il c'est un tas d'os. Sur un crâne, il existe 2 facteurs importants.


C'était à ce moment-là que mon père déposait le crâne sur une petite table en acier chirurgical. Il le déposait au côté d'une autre tête décomposée.


[Père] – Le premier facteur, c'est une « ligne » qui part de la mandibule et qui va jusqu'à la tempe. Si c'est un homme, elle va être très prononcée. C'est le résultat d'une mastication plus puissante que cette des femmes. C'est très caractéristique aux hommes. Involontairement, nos muscles sont plus puissants que ceux des femmes.


Je m'avançai près des deux crânes pour effectivement remarquer les dires de mon père. L'un des deux crânes avait une « ligne » très prononcée


[Père] – Le deuxième facteur, c'est la grosseur de l'arcade sourcilière. Pour faire court, les hommes ont de plus gros sourcils. Enfin, c'est vite dit et dans un langage peu scientifique, mais vous comprenez, c'est l'important. Maintenant, ouste, j'ai du travail.


[Seiki] – Merci père pour cette démonstration.

[Père] – Cela ma fait plaisir


Après cette forme de politesse, je retournai à mes occupations

.:: Partie 2 : Fin ::.



Dernière édition par Seiki Naru le Lun 16 Nov - 16:27, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 3:05

Après avoir discuté de ta présentation et des points que tu devrais changer sur msn, je t'accepte au grade de chuunin de Kumo en n'oubliant pas que ta présentation est évolutive et que tu devras préciser des petites choses sur ton passé plus tard.

Si quelqu'un a des questions à propos de cela, ça se fait par Mp. =)

Seiki Naru : Accepté.

Tu pourras choisir tes techniques plus tard, puisque tu es encore indécis.

Je te fais confiance pour la suite des évènements, espérant que mon choix a été le bon.

Bon jeu parmis nous =D


Dernière édition par Azumi Itô le Lun 16 Nov - 3:14, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 3:09

Cool, cool ^^

C'est avec plaisir que je vais faire suite à mes engagement ^^

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 15:25

Excuse-moi Azumi mais j'ai quelques remarques à ajouter.

Tout le monde est logé à la même enseigne donc c'est maintenant que tu choisis tes techniques Seiki, pas dans un ou deux mois, c'est maintenant à la validation.

Deuxième point, je trouve l'histoire trop légère pour le grade que tu demandes. Le rang de Chuunin a trop souvent été bradé à Kumo et je crois que c'est encore une fois le cas. Tes posts sont sympas, quoi que je ne comprends pas l'usage du Plus-que-parfait du subjonctif ??? ( surtout qu'il est faux, j'eus vaqué existe pas, j'eusse vaqué oui ) mais où est l'histoire dans tout ça ?

Tes posts traitent de la manière dont tu es entré dans le monde des shinobis, mais avant il y a quoi ? C'est ça le plus intéressant, devenir ninja on sait tous plus ou moins comment ça se passe. Surtout que tu veux visiblement une KG. Comment on peut te valider avec une KG si on ne sait pas grand chose de ta famille à part les deux paragraphes qui y sont consacrés ? Demander une KG accroit forcément la difficulté de la validation je te le rappelle.

Troisième point, il semblait très facile ton combat pour le titre de chuunin, tellement facile qu'on ne sait pas trop sur quoi tu es tombé ? Visiblement la personne que tu affrontes ne combat qu'avec son corps, TAI ? MED OFF ? Si c'est le cas je doute que tu n'es rien ressenti en subissant leurs coups, aussi " forte " sois-tu.

En lisant ta présentation en fait, ça me donne l'impression que tu feras tout plus tard, histoire, choix des techniques, quand tu auras ton joli bandeau de chuunin et ton nouveau build. Mais ça ne marche pas comme ça malheureusement, personnellement en tout cas je ne suis pas satisfait.

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 15:48

Ça me va, je peux très facilement corriger tout cela, mais je tiens quand même à m'expliquer si tu le veux bien. Après, ce que tu fais de mes explications, j'en n'ai rien n'a foutre, parce que je vais quand même m'expliquer.

1) Je voulais choisir mes techniques de médecine défensive (parce que oui, ça va être la médecine défensive) au moment de la sortie de la maj parce que selon moi, prendre des techniques qui vont être revu est quelque peu inutile.

2) Pardonnes-moi la mauvaise utilisation de ce temps, je crois avoir fait quelques progrès avec ce temps, bien sûr, il m'en reste beaucoup à faire. Pour ce qui est de l'histoire, si tu crois que j'ai demandé une présentation évolutive pour me débarrasser de tout et commencer à RP le plus vite possible, tu te trompes. Comme tu as plus le remarquer, j'ai mis comme KG : Naru. Cette KG, je ne la monte pas seul, je ne me suis pas avancé dans l'histoire de mon personnage pour ne pas nous fermer des portes à la création de cette dites KG. D'où le évolutive. Dès que l'histoire est crée, je fais un beau petit post parlant du passé de Seiki. Chose que j'avais convenu avec Azumi après plusieurs déblatérations.

3) Je vais allonger ce combat. Justement, cela faisait partie de mes "engagements" avec la partie évolutive. Je voulais le faire une fois les techniques de med sortient et choisi, mais maintenant que j'ai été forcé d'en prendre, je vais pouvoir le faire dans les plus brefs délai.

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 15:54

C'est bien ce que je dis, il y a " beaucoup de choses que tu voulais faire " mais après ta validation ^^

Hors c'est maintenant qu'on a besoin de juger, pas après.

Quant aux techniques tu peux les choisir maintenant Wink Shinji a été validé il y a un mois et on parlait déjà de MAJ de la médecine et il a choisi ses techniques. Si ces techniques n'existent plus avec la MAJ tu en choisiras d'autres du même rang tout simplement Wink

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 15:58

Ouky, j'ai deux questions. M'est-il possible de quand même terminer l'histoire une fois l'histoire de la KG faite, je ne veux vraiment pas nous gêner dans la rédaction?

Et l'autre c'est, où as-tu vu le j'eus fautif? Je le cherche, mais ne le trouve pas et j'aimerai le corriger

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 16:01

Ta deuxième partie, passion, tu peux la corriger entièrement car tu utilises ce temps au début du troisième et quatrième paragraphe il me semble " j'eus été " ; " il eut été " et à la toute fin " j'eus vaqué ". Mais un conseil utiliser du subjonctif dans un texte qui est à l'indicatif, ça n'a pas de sens donc tu ferais certainement mieux de changer le temps de ces lignes là.

Tu peux continuer l'histoire après oui, quand tu y auras pensé, mais dans l'état actuel des choses le rang Genin te sera proposé, pas celui de Chuunin. C'est pas un mal je crois mais c'est toi qui voit.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 16:04

Y'a pas de problèmes ^^"

Je pense que l'élément le plus embêtant est simplement que ton histoire manque cruellement de fond (et un peu de longueur). Que tu veuilles une KG ou non, n'est pas un soucis en soi, néanmoins cela ne doit pas être une excuse pour passer à côté de quelque chose et nous aimerions en savoir un peu plus (même si je conçois que tu ne veux pas trop t'avancer sur ce point puisque cela fait partie de ta KG. Toutefois c'est la tienne, pas la notre, tu es censé en connaître un peu les tenants et les aboutissements. Et même sans cela, j'imagine que tu as un papa, une maman, voire des frères, des soeurs, un oncle, une tante et peut-être même des grands parents, des amis, un copain, quelques connaissances, des anciens coéquipiers, des anciens et nouveaux professeurs, et tous, KG ou non, sont je crois assez humain pour qu'ils ressemblent à tous les autres ^^ Je rajoute également - ça me tient à coeur :p - que les professeurs de l'académie sont aussi là pour ça).

La différence entre genin et chuunin n'est pas un fossé mais plutôt un ravin, notamment au niveau des responsabilités qui en incombe (responsable d'une équipe, de missions plus dangereuses, d'une certaine position dans le village). Il y a peut-être une incohérence sur ce combat, mise en avant par Sho, mais je note surtout ce manque de fond, "d'histoire" justement. Je ne parle pas nécessairement de parler de ton passé, puisque tu sembles avoir convenu d'en parler un peu plus tard une fois tes bases établies (je rappelle tout de même que si Azumi est lecteur, avec tout le respect que j'ai pour son aide sur le forum, Sho est modérateur et qu'il est dans son droit lorsqu'il intervient ici, tout comme moi Razz), mais cela ne t'empêche pas de décrire ton présent, qui, à moins que ton perso soit complètement associable, est totalement dépourvu de ... de fond lui aussi ^^" Le caractère de quelqu'un peut être exprimé dans sa manière de faire les choses et dans sa manière à toi de les décrire mais je dirais que les dialogues, ses réponses, ses interrogations, ses altercations avec les gens, son genre de relation, son type d'amis, d'empathie etc etc, est un point non-négligeable et intéressant à développer. Ce n'est pas une obligation hein, juste un conseil que je te donne (et qui vaut pour à peu près tout le monde, même si je pense être bien loin d'avoir une quelconque science infuse).

Bref, je ne peux que te conseiller de prendre ce post et celui de Sho du meilleur pied que tu puisses avoir pour nous pondre quelque chose d'encore mieux afin de savoir si tu mérites ou non ce grade de chuunin.

A savoir également qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre : un chuunin pour nous c'est des responsabilités. On ne peut pas se permettre d'accepter quelqu'un à se rang sur un BG qui n'est pas terminé ou pas complet. A toi de faire en sorte qu'il le soit lorsque nous délibérons (ou que les lecteurs délibèrent). Cela fait partie des conditions nécessaires ^^

Bon courage.

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 16:20

Le rang de Gennin me dérange un peu pour deux raisons. Certes oui, la partie trois est médiocre, mais si je demande Gennin je vais devoir la retirer et ainsi, l'avoir faite pour rien. Chose qui m'énerve un peu. Il y a aussi le fait qu'un Gennin, reste super longtemps un Genin et sa m'énerve je dois le dire. Je veux dire, en terme RPG : Ça n'a pas acces au meme grade de technique sauf si tu as le niveau nécessaire, ça l'a moins d'argent, moins de bonus d'xp. Sa l'avance moins vite, c'est donc innutile

Pour ce qui est de la KG. Je la fais avec une personne, mais j'ai pas encore eu le temps d'en parler avec ladite personne

C'est peut-être mon côté parano qui ressort, mais j'ai l'impréssion que c'est de l'acharnement. Mon ancienne présentation, je l'avais axé sur les combats. Une partie sur la mort de ma mère. Là, je parle un peu de sa famille, beaucoup de sa passion et j'ai pas voulu mettre un combat trop long parce que je me suis fait taper sur les doigts la dernière fois. Je vais allonger le combat, la longueur, c'est pas un problème. Par contre, niveau fond, cela va venir une fois l'histoire de la KG faite

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 16:27

Je disais plus haut que le rang de chuunin avait été bradé par le passé à Kumo, il n'y a pas d'acharnement, juste une mise à niveau par rapport à ce qui a été fait et décidé auparavant.

En revanche, je trouve ta remarque sur le rang genin totalement déplacée et hors de propos. Beaucoup de gens ont obtenus ce grade et je pense qu'ils se portent très bien avec leur grade et leur niveau. Dire qu'un genin reste genin très longtemps et que ça t'énerve prouve bien que tu n'as pas encore l'état d'esprit pour être chuunin. Kenji est resté très longtemps genin, comme d'autres avant lui, mais il l'a accepté et aujourd'hui ça a payé. Si tu crois que commencer genin t'avances moins, alors oui tu n'as pas compris grand chose au forum, et c'est considérer tes camarades de jeu genin comme de la poussière.

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Lun 16 Nov - 16:29

C'est vrai et je m'en n'excuse. J'ai jugé très vite sur le coup de la déception. Accepter mes excuses. Après réflexion, Je vais demander ce grade. Je retire la partie trois dès maintenant. J'ai été trop optimiste

PS: J'ai corriger les temps de la partie 2

EDIT: Si un admin pouvait la supprimer ^^' je ne peux vu que les gens ont posté

EDIT 2 : Est-ce que c'est Okay pour Gennin?

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Jeu 19 Nov - 2:03

Seiki : +13 XP

Bon jeu (ou bonne continuation de jeu), tu es donc validé en tant que Genin =)

Tu peux retirer comme tu le souhaites l'une de tes techniques de départ. Quoi qu'il arrive et comme cela a toujours été le cas, tu pourras changer les techniques que tu ne pourras plus utiliser ou les techniques qui auront disparu, nous n'allons bien sûr pas te laisser avec du matériel obsolète dans ta fiche.

(Pour le simili-débat au sujet des Genin, il est à noter que les villages n'attendent pas la tenue des Tournois Chuunin officiels pour organiser leurs propres tournois d'examen. Mais pour cela, il faut des Genin actifs et motivés parce qu'on ne va certainement pas s'amuser à vous préparer quelque chose pour que ça nous reste sur les bras en cours de route. Donc essayez d'être actifs plus de deux semaines de suite et on pourra discuter. Autre chose, les promotions sont en rapport avec votre RP et celui que vous entretenez par rapport à votre village, nous tenons à respecter cela et nous le respecterons car, au même titre que les salaires mensuels ou que nos décisions, les promotions ne peuvent être discutées ou exigées de la part des joueurs.)

P.S. : Sakae Samura était une femme =)

MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   Jeu 19 Nov - 2:07

Pour le sujet des Gennins, je ne savais pas pour les examens intérieur ^^
Ne t'en fais pas, je ne vais pas partir après deux semaines. Déjà que sa fais 4-6 mois que je suis ici et je suis très bien ^^
Et pour Sakae... Oops sorry ^^'
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Seiki Naru [Évolutive]   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maison de Seiki Naru
» Terrain d'entrainement de Seiki Naru
» Jayden Malee Hana Naru Boni
» Au Sud de Kumo - La Demeure des Toshiya
» Seiki, EX-Chevalier de Bronze de la Licorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-