Partagez | 
 

 Falaise de Konoha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

MessageSujet: Falaise de Konoha   Dim 12 Juin - 2:15

Rappel du premier message :

Les Falaises de Konoha


Konoha n’est pas un simple village entouré de mur froid et distant. La citée a été construite de façon à prévenir toutes attaques. Ainsi à fin de ne pas avoir à exercer une surveillance accrue dans toutes les directions les hautes instances usèrent de malice et de génie en profitant au maximum de l’environnement naturel dans le quel a été fondé le village de la feuille.

Les hautes falaises de Konoha formaient un amas rocheux qui couperait le village en deux s’ils s’étendaient de l’autre côté. Ce qui n’est pas le cas. La roche d’une couleur dorée offrait une solidité sans pareil. Le plus fou des forgerons n’arriverait qu’à effleurer ces pierres avec son marteau. Mais qui voudrait vouloir martyriser ces beautés de la nature. Force surnaturelle, Konoha élève ses barrières de pierre, se dressant comme une forteresse imprenable aux yeux de tous.

Les gardiens étant là, veillant patiemment à la protection des habitants. Panthéon de la reconnaissance, les Kage du village caché de la Feuille se voyaient tailler à jamais leur courage dans la roche. Patrimoine culturel d’un Pays des plus puissants, les habitants ne se sentaient que plus en sécurité en voyant ces différents visages emplis de grandeur et de sagesse. Un hommage pour les morts, une consécration pour les vivants. Chacun d’entre eux entrait dans la légende ou plutôt dans les légendes Konohéennes à jamais. Des modèles que tous veulent atteindre en se surpassant. Volonté et abnégation de soi ressortait de ces expressions figées.

Toute l’histoire du village était ici résumée.

A l’intérieur de ces protecteurs, des abris en cas d’attaque avaient été conçu. Plus solides encore que la roche même, les rumeurs racontent que jamais personne n’avait éprouvé les hautes falaises de Konoha. Mais qui sait, un jour peut-être …

Au pied de ce mur de pierre s’était construite la Mairie. Elle paraissait si petite sous l’impressionnante cascade de roche. Mais elle imposait tout de même un certain charme. Pour mettre fin à cette éternel étalage de puissance, la hauteur vertigineuse était là pour dissuader les plus marginal d’attaquer le village par ce côté. Puis, il fallait aussi compter sur une intense forêt abritant des créatures pas toujours très catholiques. Les arbres étaient du côté du village de la feuille et feraient payer le prix cher à l’envahisseur.

Ainsi, les falaises de Konoha, grande, majestueuse et dangereuse, offrait une protection des plus symboliques. Au niveau physique de part sa composition mais aussi au niveau moral grâce au gardien de Konoha transporteur de la volonté du feu vivant en chaque habitant.

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Falaise de Konoha   Dim 25 Juil - 1:16

C'était fait. Kabashi baissa les yeux, fuyant le sang qui coulait sur la joue de Taka mais, insistante, celle ci faisait lentement bouger ses doigts, remuant les effluves qui s'en échappaient pour gagner l'organe olfactif du garçon. Ce dernier ne parlait plus et, pendant une seconde, il semblait totalement vide de vie.

Soudain, son corps s'agita en de minces convulsions. Ses nerfs devaient lancer une multitude de stimuli jusqu'aux extrémité de ses membres tant ils tremblaient rapidement. Puis... tout cessa. Un sourire malfaisant, diabolique se dessina sur son visage, répondant à celui que la Chuunin avait adressé peu avant. Son regard était devenu noir... il ne s'agissait pas d'expression, mais bien d'un noir réel que ses pupilles dilatées laissaient aisément observer. En le détaillant bien, il était possible de voir sa tempe s'agiter sous la pression artérielle. Tous les signes de la folie furieuse étaient là, elle avait touché au but.

La kunoichi recula d'un pas, observant le Genin se débattre avec des forces que l'on ne pouvait voir. Péniblement, il plaçait un pied devant l'autre, à la poursuite de cette joue ensanglantée et de ces doigts tout aussi tâchés. Elle fronça les sourcils, reculant à nouveau d'un pas lorsque lui devait en faire deux. Elle l'écouta parler pendant qu'il continuait de lutter tant bien que mal contre elle, et sûrement contre lui même.


- Ne te fous pas de ma gueule, étranger... Je ne libèrerai personne tant que je ne serai pas satisfaite. Elle fronça les sourcils tandis que les mouvement du Genin furent plus entravés que lors de la seconde qui précédait. Relâche cet enfant... Peu importe ce que tu caches, ce que tu es, ce que tu ressens. Tu ne lui rends pas service et il ne te rend pas service. Fais en sorte que vous vous croisiez... Donne lui ta force et ta fureur et laisse le t'offrir sa sagesse et son calme. Je connais ces choses là, elles vouent à l'autodestruction. Je ne te laisserai pas détruire mon élève.

En un fugace instant, elle mima une série de symboles incantatoires, provoquant une immobilisation totale de son « adversaire ». D'elle jusqu'à lui et de façon invisible, des ondes de chakra se projetaient directement sur son crâne. Devant Kabashi, deux pieux sortirent de terre pour aller lui transpercer les épaules sans pour autant qu'une seule goutte de sang ne coule. Magie? Sublimation? Taka se redressa, moins agressive dans sa position. Ses yeux ne démordait tout de même pas.

- Si je ne peux te convaincre... je vais devoir te plonger dans l'inconscience. Ne me force pas à le faire. Si tu le souhaites, nous pouvons toujours en discuter, tant que le sang te tient eveillé. A nouveau, elle monta ses doigts sur sa joue mais pressa cette fois ci sous la plaie. Le saignement reprit alors qu'il s'était brièvement arrêté. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire narquois tandis qu'elle patientait.



Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun

MessageSujet: Re: Falaise de Konoha   Lun 26 Juil - 17:23

Après que l’Uchiha se soit exprimée, Kabashi se mit à rire, d’un de ces rires qui pourraient faire penser qu’il était fou. Il posa ensuite son regard vide sur la jeune femme, qui ne semblait pas plus inquiète que si elle faisait face à un vulgaire imbécile.

Soudain, il fut totalement immobilisé par le chakra de la Chuunin, et deux poutres de bois, sortirent de terre et vinrent se figer dans ses deux épaules, la douleur était bien présente, mais aucune goutte de sang ne se déversa de la plaie comme il l’aurait pensé. Il n’avait pas peur mais il savait qu’il n’avait pas la force de contrer la Kunoichi.

[Kabashi] « Tu me fais rire à prendre cet air hautain, que penses-tu savoir ? Tu me traites d’étranger, alors que je suis Kabashi, son côté refoulé, certes, mais je ne suis pas une entité supérieure qui se sert de lui. Tu contrôles mes mouvements, et il semblerait que tu veuilles me débarrasser de mon côté sombre. Je n’en veux pas ! Et c’est impossible de toute façon, à moins de me tuer. Mais si tu veux vraiment faire disparaître cette division, tu devras lier les deux morceaux de mon esprit, et aucune technique ninja pourra te permettre un tel exploit. Le seul moyen est de faire accepter mon passé à mon autre moi. »


Bien que le chakra de la Chuunin et les deux poutres continuaient à empêcher le moindre mouvement de la part du Genin, il tenta de retirer son épaule droite, mais une très grande douleur se fit sentir dans tout son corps, quel était donc le pouvoir qui l’entravait ?

Sa force diminuait lentement mais surement, l’esprit du Genin se battait contre lui-même, et il n’allait pas tarder à reprendre le contrôle de ses pensées, bien que le sang de la Kunoichi continuait à couler. Il n’avait jamais été aussi longtemps sous cette forme, on l’avait toujours arrêté pour l’empêcher de faire des dégâts, et jamais pour l’interroger sur ses motivations.
Soudain l’Uzukame s’affaibli davantage, et son visage reprit une apparence normale.
Il avait l’impression que ses os avaient tous été brisé, mais il réussi tout de même à glisser quelques mots.

[Kabashi] « Pourquoi ? Pourquoi m’avez-vous infligez cela ? Je ne veux pas que vous m’aidiez, je dois me débrouiller seul, je ferais en sorte de ne plus perdre le contrôle. »

Il tomba inconscient. Il avait épuisé ses réserves de chakra afin de résister à ses pulsions, on aurait dit qu’il avait combattu jusqu’à ses limites.

[HRP] C’est court, je sais, mais je n’ai pas eu l’inspiration. Je pense que l’on peut conclure le RP avec un final à l’hôpital ou bien je peux changer la fin de mon dernier message. [/HRP]


Kabashi's Theme
DarkSide

MessageSujet: Re: Falaise de Konoha   Lun 26 Juil - 19:16

Elle ne sourcilla pas. Aucun rictus de colère ou de contrariété ne vint troubler ses traits, ni même aucune autre expression. Son regard sombre était plongé dans celui du Genin, ne lui laissant aucune autre solution que de l'affronter. Elle redressa son menton, se donnant cet air hautain qu'elle n'avait jamais eu. Puis à nouveau, elle revint à son humble position. Deux petites rides apparurent au coin de ses sourcils et une moue légère se forma sur ses lèvres.

- Les histoires de refoulement... Tu penses être le seul à connaître ça? Épargne moi ton ignorance... ne te crois pas tout puissant en matière de connaissances, c'est la première erreur qui nous conduit à notre perte. Elle laissa une seconde couler. Afin que tu te sentes moins unique, je vais te montrer ce que je refoulais moi même. Ce n'est pas du passé, ce n'est pas du vécu... Pire que ça, plus entravant lorsqu'on refuse de l'accepter, je niais mon avenir.

Il se calmait tandis que les deux poutres se retirait de ses épaules après qu'il se fût tant débattu. La jeune femme se redressa sur ses jambes, toisant le Genin, sans la moindre once de peur sur le visage. Une seconde supplémentaire s'abattit avant que la plaie ne disparaisse de la joue de la Chuunin. Plus de sang, plus de blessure, plus de tout ce qui avait provoqué cette situation. Les mouvements de Kabashi étaient à nouveau libres, pour peu qu'il eût la force d'en exécuter. Elle lui jeta un léger sourire avant que des vaguelettes ne viennent distordre l'espace que très légèrement. A la place de ses yeux obsidienne se trouvaient alors deux iris rougeoyants tachetés de trois virgules noires et d'un petit cercle les reliant.

En face, Kabashi avait repris des traits normaux, où aucune déformation surnaturelle n'était perceptible.


- Pourquoi? Pourquoi m'avez vous infligé cela? Je ne veux pas que vous m'aidez, je dois me débrouiller seul, je ferai en sorte de ne plus perdre le contrôle.

Elle ne put retenir un bref sourire.

- Parce que je sais quelle peine c'est de ne pas accepter quelque chose, quels maux ça entraine. Quoi que tu veuilles, je ne peux pas ne pas t'aider. Après tout... tu es mon élève et... ce genre de problème pourrait te couter la vie, celle de tes camarades aussi.

Ce regard... Ce regard changeait tout en elle. Moins douce en apparence, elle avait le diable dans les yeux. A côté, la douceur de sa voix demeurait intacte et emplie de ces bonnes choses telles que la protection de l'autre. Son sourire s'effaça puis elle fit trois pas vifs vers le garçon. L'instant d'après, il se retrouvait dans ses bras, appuyé contre elle les yeux mi-clos et à demi conscient. Elle l'attrapa fermement et approcha ses lèvres de son oreille pour lui murmurer quelques mots.

- Si tu as besoin, appelle moi... je t'aiderai encore plus volontiers.

Il sombra totalement. Tant bien que mal, elle le hissa sur son dos, comme les soldats qui ramènent un homme blessé au combat... Puis elle traîna leurs carcasses jusqu'à l'hôpital du village. Là, elle se porta garante du jeune garçon, s'identifiant comme son supérieur direct puis, avant de partir, elle laissa quelques consignes et un mot.

Citation :
La thérapie est sans doute un peu brutale, mais je ne connais aucune méthode douce pour arriver à débloquer ces choses là. Je ne peux que te conseiller de travailler dur sur ce point. En attendant, voici le nom de tes équipiers, fais en bon usage :

Saishi Tenson, Toyome Hayabusa, Furosawa Hideki.

J'espère que vous vous entendrez au mieux... sinon, nous ferons tout pour.

Taka

Sur le bas tu papier, une petite fleur était griffonée, soulignant l'écriture fine et appliquée avec laquelle le mot avait été rédigé. Tout ceci trônait à son chevet, soigneusement plié et avec son nom marqué.



FIN DE SESSION



Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun

MessageSujet: Re: Falaise de Konoha   Lun 2 Aoû - 2:53

Kabashi - 18 XP

Taka - 31 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Falaise de Konoha   

Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» Falaise de Konoha
» Cimetière de Konoha
» Les ruelles de Konoha
» Falaise Trempée
» Hopital de Konoha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Quartiers Nord-