Partagez | 
 

 La colombe enflammé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La colombe enflammée...   Dim 7 Fév - 7:28

Un rayon de soleil traversa les feuilles éparse de l'arbre sous lequel Nara avait trouvé refuge, venant enfin illuminé le visage détrempé de sueur de la jeune Hyuuga. Elle s'entrainait déjà depuis plus de trois heures et elle était à bout de souffle. Elle n'aurait jamais pensé qu'apprendre une technique pourrait être aussi éreintant, cela n'avait rien avoir avec le chidori car même si les milles oiseaux était un degré au dessus de la technique qu'elle essayait d'apprendre, l'encadré. Jamais elle n'aurait cru possible qu'apprendre une technique en auto-dictate aurait été aussi difficile sur ses capacités, mais il ne s'agissait pas uniquement de cela car depuis quelque temps, Nara avait cessé de s'entraîné et la Kunoichi en ressentait bien malgré elle les effets néfaste que cela avait sur elle. Ces muscles c'était ramollit et chaque coup qu'elle avait porté sur le tronc d'arbre qui trônait au milieu de la plaine verdoyante qui lui servait de terrain d'entraînement. Ce dernier était profondément ancré dans le sol et les coups répété de Nara ne l'ébranlais même pas. Elle se releva difficilement, et retourna devant le poteau et essuyant la sueur qui coulait abondamment de ses pores, elle se remit a médité, et puis, lorsqu'enfin elle se sentit prête elle fit ressurgir le chakra a l'intérieur de ses poings et enfin, elle refrappa le tronçon qui lui servait de cible. Mais alors que son poing allait enfin atteindre le bois, son chakra instable arrêta de circulé a travers les canaux de ses mains et Nara se fracassa les jointures sur la surface rugueuse du tronc, arrachant la peau qui recouvrait ses dernières. Elle étouffa un cri de douleur autant que de frustration, avant de se laissé tombé au sol. Elle se tint la main quelque instants avant d'attrapé le livre qui traîné sur l'herbe encore mouillé par la rosé. Elle lut la couverture, étouffant un petit cri de douleur lorsque sa chair meurtri toucha au vieux cuir de la couverture.

*Les arcanes du taijutsu de Konoha. Tome-1.*

Elle feuilleta quelques pages avant d'enfin s'arrêté sur l'arcane qui l'intéressait. C'était un arcane de taijutsu puissant et elle commençait réellement a douté qu'un jour elle puisse l'apprendre surtout si elle continua a essayé de l'apprendre en auto-dictate mais elle n'avait pas d'autre choix car Takame ne semblait pas du tout vouloir revenir de sa mission et Nara commençait très sérieusement a penser que cette dernière ne reviendrait jamais.

*Tekken Yuukai - Poings en Fusion...*

elle sauta quelques lignes pour arrivé a la partie qui l'intéressait.

*...Premièrement, concentré votre chakra dans vos poings... Deuxièmement, ajouté au chakra circulant dans vos mains l'élément Katon... Troisièmement, Frappé votre cible.*

Pourtant elle suivait à la lettre les instructions alors pourquoi n'y arrivait-elle pas? Chaque fois qu'elle voulait ajouter le feu a son chakra, ce dernier devenait instable et la plupart du temps la circulation en était totalement bloquée. Mais jamais la kunoichi n'abandonnerais car elle se devait de devenir plus fortes surtout si Takame ne revenait pas. Elle devait bien se rendre a l'évidence, sans Takame elle n'était rien. Depuis sa qu'elle avait commençait sa carrière de Kunoichi c'était Takame qui c'était chargé se lui enseignait tout ce qu'elle savait et maintenant si cette dernière ne revenait pas, elle devrait se débrouillé toutes seules et la jeune femme ne pouvait s'empêché d'être effrayé devant cette possibilité. Quelques larmes se mirent a coulé silencieusement sur ses joue tendis que son regard montais tranquillement en direction des nuages, un oiseau de proie plana tranquillement autour d'elle avant de se posé sur le mannequin de Nara. Cette dernière se releva tranquillement, la nervosité rendant ses gestes encore plus lent car elle avait remarqué la note attaché a la patte du rapace et elle anticipait le pire. D'une main tremblante elle saisit le bout de papier, dénouant la corde qui la retenait avant de caressé quelques peu le plumage du volatile lui signalant que son travail était accompli et qu'il pouvait retourner d'où il venait. La kunoichi déplia le bout de papier, le coeur empli d'appréhension... Dès qu'elle vit l'écriture qui y était inscrite, Nara sut que le message venait de sa mère, Takame.

Citation :
Nara, prend soin de toi et sache que je regrette de ne pouvoir te voir grandir et devenir une grande Kunoichi car c'est ce que tu deviendras. Et tien bien compte du fait que je suis fière de toi.

P.S. Sous mon étagère...

Des larmes coulèrent abondamment sur les joues de Nara tandis que cette dernière s'écroulait sur ses genoux. Le sang qui se trouvait sur le petit bout de papier lui signalait que cette note avait été écrite a la hâte durant un combat et que c'était un adieu. Plus jamais Nara ne pourrait voir le visage de sa mère. Un lien invisible venait de cédé et Nara se sentait aspiré dans un gouffre dont elle ne croyait pas pouvoir sortir. La tristesse venait de s'emparé de son esprit car plus jamais le regard emplis de fierté que lui portait Takame ne se poserais sur la Kunoichi...

C'est le coeur lourd que Nara se remit debout, une détermination nouvelle venait de prendre naissance, elle allait s'entraîner dur, mut par cette nouvelle détermination et cette obsession qui prenait tranquillement naissance en elle. Elle n’allait pas pleurer Takame même si c'était la seule personne qui l'avait réellement comprise, mais elle allait plutôt honorer sa mémoire en s'offrant corps et âme au taijutsu et au village de Konoha. Elle avait entenu parlé d'école de Taijutsu et Nara se dit qu'elle allait se renseigné a se sujet mais auparavant, elle avait une technique a maîtrisé. Tranquillement elle se rapprocha du rondin, des larmes coulant encore de ses yeux. Elle exécuta rapidement les signes que Takame lui avait appris, mu par un réflexe, avant de faire naître la foudre a l'intérieur de sa main et de fendre en deux le malheureux bout de bois d'un chidori. La Kunoichi s'enfonça lentement dans les bois, son regard quittant ce rondin qui avait reçu des milliers de coups sans jamais céder, réduit en pièce. Son coeur était en morceau et cela allait durer très longtemps car les blessures du coeur sont souvent les plus venimeuses et les plus tenaces. Jamais elle ne s'était sentit aussi seule qu'en ce moment. Mais le post scriptum de Takame lui revenait s'en cesse a l'esprit. Qui avait-il sous l'étagère de Takame? Nara allait bien vite le savoir...
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La colombe enflammé...   Mar 23 Fév - 6:56

[rp non finit je continue demain je suis trop fatigué :p]

Lorsque Nara arriva enfin dans la maison de Takame, elle courut se réfugier dans la chambre qui avait été sienne depuis déjà plusieurs mois. Elle s'était laissé tombé sur l'un des mur de la maison et avait ramené ses jambres contre sa poitrine avant d'y enfouir sa tête et de laissé enfin libre cours a sa peine. Le visage souriant et bien-aimant de Takame lui revenant sans cesse a l'esprit en même temps que tout ce que cette dernière et Nara avait vécu ensemble depuis leurs premières rencontre il y avait déja bien des années. Elle revoyais sans cesse le message qui venait tout juste de lui annoncer la nouvelle et chaque fois, ses sanglots redoublait d'hardeur, Nara regrettais hamèrement de ne pas avoir passer plus de temps avec sa mère même si cela était tout a fait stupide car la totalité de leurs temps libre avait été consacré l'un a l'autre. Plus Nara y repenssais et plus elle se disait que la mort de Takame était impossible car en plus d'être l'une des shinobis les mieux expérimenté du village de Konoha, elle était avant tout extrêmement prudente. Jamais cette dernière n'aurait abandonné sa fille...

Les jours passèrent et Nara continua de vidé l'eau de son corps lorsqu'enfin, au bout d'une semaine, elle arriva enfin au bout de ses larmes. Plus aucune eau ne s'échappais de par ses yeux. Elle était devenu méconnaisable, son visage autrefois si brillant était devenu terne, ses yeux qui avant brillait toujours d'une éclat était dorénavant étaint et sans vie. Nara avait perdu beaucoup de poid et ses os saillait sous sa peau. Une main secoua Nara a plusieurs reprises, mais cette dernières était bien loin. Elle n'entendit son nom prononcé avec force que dans un murmure lointain, elle était tombé tout en bas du gouffre et les personnes en haut de ce dernier l'appellait. Mais elle ne se sentait pas la force de gravir les parois et de les rejoindres, il aurait été si facile de s'abandonné ici, mourir et rejoindre Takame...

-------------------------------------------------------------------------

Higame courait a travers les maisons, après avoir reçu la nouvelle de la désertion de Takame, il s'était précipité chez Nara pour la consolé, mais alors qu'il arrivait sur les lieux, il l'avait trouvé en ruine, a moitié reconstruite, ainsi la maison de Nara avait été détruite durant l'attaque d'Asahi sur Konoha. Le seul autre endroit où Higame croyais que Nara aurait pu trouvé refuge était chez Takame alors il s'y était dirigé et en avait trouvé la porte grande ouverte. Le ninja s'y était précipité précitament, son katana a la main mais lorsqu'il avait entendu la respiration sifflante qui s'échappait de l'une des pièces de la petites maison, il avait laissé tombé son sabre et s'y était précipité. Y découvrant avec éffarement une Nara méconnaisable. Il l'avait secoué plusieurs fois en l'appellant par son nom mais cette dernière n'avait même pas sourcillé. Higame s'était empressé de porté sa gourde au lèvres de la kunoichi mais cette dernière ne semblait même pas avoir la force de boire...

------------------------------------------------------------------------

Nara sentit le liquide froid pénétré l'intérieur de sa bouche déséché et lorsque ce dernier atteignit enfin sa gorge, elle recracha tout avant de lancer un cri de douleur innodible. Elle s'était enfin réveillé. Elle tremblait de tout ses membres et tandis qu'elle s'éfforcait de se remémoré les derniers souvenirs qu'elle avait, des bras l'empoignèrent solidement avant de la soulevé. Nara tourna son visage amaigris en direction de son mystèrieux sauveur et découvrit avec stupéfaction le visage inquiet d'Higame, un sourire apparut sur les lèvres de Nara pour aussitôt disparaître tandis que cette dernière sombrais une nouvelle fois dans le néant.

-----------------------------------------------------------------------

Lorsque Nara ouvrit enfin les yeux, la blancheur de la chambre dans laquel elle se trouvait l'éblouit quelques instants et lorsqu'enfin ses yeux se furent habitué a la luminosité, elle reconnu penché sur elle le visage emplit d'inquiètude d'Higame. Elle voulut parlé mais une main l'en empêcha.

Higame- Retient tes paroles Nara. Pour le moment tu doit te reposé.

Le visage d'Higame s'assombrit de nouveau et Nara replonga dans les méandres des rêves...

----------------------------------------------------------------------
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La colombe enflammé...   Dim 14 Mar - 5:10

Le soleil ce leva tranquillement, venant caresser de ses doux rayons le visage souillé de sang et de terre. Nara se releva doucement, ouvrant ses yeux fatigués par les dernières semaines durant lesquelles elle avait tenté en vain de noyer sa peine parmi la sueur et la douleur de l'entraînement. Mais ses multiples efforts n'avais pas été vain, elle était maintenant tout prêt de maîtrisé Tekken Yuukai. La kunoichi se releva doucement, laissant le vent caressé ses cheveux emmêlés. Son regard se porta a ses mains, mais Nara ne les reconnu pas derrière les brûlures, la terre et le sang séché qui les maculais. Depuis déjà trois semaines Nara s'entraînait sans relâche, s'évertuant a concentré son chakra autour de ses mains ou encore a frappé un tronc d'arbre de ses poings nue. Son habit de Ninja était déchiré de partout, laissant apparaître la peau de la jeune Kunoichi, mais elle s'en fichait. Nara ne voulait qu'oublier que Takame ne reviendrait plus, et que lorsqu'elle rentrerait chez elle, personne ne serait la pour lui demandé où elle était passé.

Nara ferma les yeux, laissant affluer le chakra dans ses mains et lorsqu’enfin elle sentit le flux ce stabilisé, elle enflammé ses dernières. L’effet était des plus saisissants, les flammes entouraient les poings de Nara tandis qu’une pellicule de chakra bleuté protégeait la peau de Nara contre d’éventuelles brûlures. Puis, la kunoichi arrêta le flux de chakra mettant ainsi fin à la technique. Il était totalement inutile d’enflammé un arbre pour essayé cette technique, Nara allait surement avoir d’autre occasion de testé cette dernière.

Nara- Allez ma vieille, ont doit y allez tôt ou tard…

La jeune kunoichi leva la tête en direction du ciel, admirant au passage le vol majestueux d’un quelconque rapace et le défilement lent et blanchâtre des nuages. Puis, après avoir laissé s’échappé un profond soupir, Nara se mit en marche.

Nara- Il est temps de rentrer…

La jeune femme s’enfonça parmi les arbres, laissant ses mains jouer dans les quelques fougères qui jalonnais les pas de Nara. Bien avant d’arriver en vu des premiers bâtiments qui entourait la forêt interne, la marche de la kunoichi fut interrompue par une silhouette qui lui barrait le chemin. Nara n’avait pas peur, car elle savait qu’aucune menace ne pouvait l’atteindre aussi longtemps qu’elle se trouverait a l’intérieur des murs de Konoha. Mais pourtant, elle ne pouvait s’empêché d’éprouvé un malaise car dans cette silhouette, il y avait quelques choses de familier. La silhouette s’avança tranquillement en direction de Nara, faisant par le fait même augmenté l’appréhension qui enserrait le cœur de la jeune femme et plus la silhouette se concrétisait, plus la kunoichi sentait ses doutes s’évaporé. Cela ne pouvait être possible, elle était morte. Enfin, la silhouette arriva à la hauteur de Nara et releva son capuchon, révélant un masque de Anbu encadré par de longs cheveux noirs. Takame était la, devant Nara mais cette dernière ne pouvait pas y croire. Elle était morte…

Takame- Nara… Désolé pour ce que je t’est fait subir.

Nara sentit des larmes de rage et d’incompréhension coulé sur ses joues, tandis que Takame enlevais son masque d’une main. Révélant un bandeau de Konoha, une ligne rayant le symbole du feu. Cela était impossible, dans les souvenir de Nara, Takame avait toujours défendu Konoha et ce au péril de sa vie. Alors pourquoi aurait-elle déserté? Tout ce en quoi Nara croyait commençait a s’effrité et bientôt il n’en resterait que quelques miettes.

Nara- Pourquoi…

Ce n’était qu’un murmure, une suplication a ce dieu cruel qui lui faisait vivre toute ses épreuves et qui semblait s’amusé à la voir souffrir. Après Kenji, voilà que Takame aussi partait…

Takame- Durant ma mission il c’est passé plusieurs imprévu… Premièrement, des chasseurs de prime m’ont attaqué et après un interrogatoire, j’ai appris que c’était mon propre clan qui les envoyait. Je ne suis pas très apprécié par ce dernier et j’avais peur que si je revenait à Konoha que tu soit toi aussi impliqué dans …

Nara- Non!

Nara avait crié, c’était plus qu’elle ne pouvait en supporté. Le clan Hyuuga ne pouvait tenter d’assassiné ses membres… C’était impossible, mais pourtant Takame, sa mentor, celle qui lui avait tout appris ou était-ce sa mère, celle qui l’avait abandonné en lui laissant croire qu’elle n’avait plus aucun parents? Qu’elle était une orpheline. Pour ensuite revenir dans sa vie et lui annoncé qu’elle était sa mère? Nara ne savait plus quoi penser et surtout, elle ne savait plus du tout a qui se fié…

Takame- Nara je comprends ce que tu ressens…

Un poing entouré de flamme vint s’écrasé contre la poitrine de Takame tandis que de nouvelles larmes s’écoulaient des yeux immaculés de la Kunoichi.

Nara- Ferme la! Je ne veux pas l’entendre! Tu ma abandonné!

Takame avança une main mais se ravisa, le son de milliers d’oiseau venait de se faire entendre.

Takame- Nara, laisse moi m’expliqué…

Mais avant que la nuke-nin ne puisse finir sa phrase, Nara s’élança dans sa direction.

Nara- Va t’en! Je ne veux plus jamais te voir!

Takame ne bougea pas tandis que le chidori de Nara s’approchait inexorablement de la poitrine de Takame. Mais avant que ce dernier y arrive, la nuke-nin attrapa le poignet de sa fille et de son autre main elle envoya un coup de poing dans la poitrine de Nara qui se transforma aussitôt en rondin de bois.

Nara- Va t’en!

Nara réapparu quelques mètres plus loin, derrière sa mère biologique. Elle décocha un Kunai en direction de cette dernière, avant d’activé son byakugan et de s’élancé vers Takame. Cette dernière ne fit qu’un pas de côté avant d’envoyé un crochet dans les jambes de Nara qui alla s’écrasé sur le sol poussiéreux.

Takame- Nara calme toi… je ne veux pas me battre contre toi…

Nara se releva, des larmes de colère tombèrent en direction du sol, tandis que Nara relevait lamentablement la tête en direction de Takame.

Nara- Pourquoi?

Ce simple mot était emplit de tellement d’incompréhension que Takame ne put retenir une larme qui roula tranquillement sur ses joues.

Takame- Je ne voulais pas t’abandonné… J’ai même posé un sceau qui me permet de revenir a l’intérieur du village mais jamais je ne me risquerai a venir en personne. Ce que tu as devant toi est un Kage bunshin, un clone particulier… Déjà, entré dans le village est extrêmement risqué pour moi car je suis déjà recensé dans le bingo book… Disons que ma fuite durant la mission n’est pas vraiment passé inaperçu et j’ai même du tué l’un de mes coéquipiers, ce qui fait de moi l’une des nuke-nins les plus recherchés. Mais sache une seule chose, je serai toujours la pour toi. Maintenant, dépêche-toi de te rendre dans la pièce qui se trouve sous mon étagère. Il s’y cache des informations très… importante pour toi et, avant que tu n’y sois...Je tien a te précisé que tout ce que tu y trouveras est vrai.

Takame regarda nerveusement en direction de la forêt.

Takame- quelqu’un approche… je dois y allez à plus tard Nara…

Puis, devant les yeux ébahit de Nara, Takame s’évapora dans un nuage de fumée, laissant la jeune kunoichi seule avec ses pensées. Puis, Nara se releva. L’une des phrases de Takame lui restait en tête… Qu’avait-elle voulu dire par ce qu’elle trouverait sous l’étagère de Takame était vrai? Pourquoi c’était-elle sentit obligé de le lui précisé?...

C’est la tête remplis de question et le cœur un peu moins lourd que Nara repris la direction de sa maison. Il était temps de levé le mystère sur les paroles de Takame… Après une heure de marche, Nara arriva enfin en vu des premières habitations qui bordait la forêt interne et sans qu’elle ne sent aperçoive, elle accéléra le pas. L’attrait de la découverte avait éclipsé les doutes qui assaillaient son esprit depuis déjà prêt d’un mois.

Bientôt, Nara se retrouva devant la fameuse étagère qui se trouvait collé contre le mur de la chambre de Takame. La kunoichi s’avança doucement, approchant ses mains tremblantes avant de les retirés précipitamment. Elle n’était plus certaine de vouloir découvrir ce qui se cachait en dessous de cette étagère. Puis, après avoir enfin calmé le tremblement qui agitait ses mains ainsi que les doutes qui assaillait ses pensées, Nara tenta de poussé l’étagère. Mais cette dernière refusa de bougé. Nara poussa un profond soupir avant de murmurer pour elle-même :

Nara- bien entendu, cela ne pouvait être aussi simple…

Nara se laissa tomber sur le lit de Takame, qui était maintenant devenu le sien. Pensant a comment Takame aurait pu protéger son repaire secret. Puis, quelques bribes d’un cours que Takame lui avait donné quelques jours avant que cette dernière ne parte pour sa dernière mission lui revinrent en mémoire…

-------------------------------------------------------------------------------

Takame était assise à la table de la cuisine et plongeait son regard dans les yeux de Nara qui se trouvait assise à l’autre extrémité. Un livre trônait au milieu de la table.

Takame- Les sceaux peuvent faire la différence entre la vie ou la mort lors d’un combat, ne l’oubli jamais Nara. Lorsque tu combats pense toujours a regardé les sceaux qui sont inscrit sur le corps de ton ennemi cela pourrait te sauvé la vie.

Nara poussa un long soupir avant de reporté son attention sur sa mère.

Nara- Mais peut-ont caché ou protégé des choses a l’aide de sceau? Peut-ont ce transporté a l’aide de sceau?

Takame- Les sceaux peuvent servir à tout. Par exemple, certain sceaux permettre de sceller une pièce entière et de la caché aux regards indiscrets…

Nara- Comment fait-ont pour allez dans ses pièces si elles sont sceller?

Takame- Quelques goûtes de sang sur le sceau, mais uniquement le sang de celui qui a lancé le sceau ou encore celui de l’un de ses descendants rapproché peut révéler ce qui a été caché…

---------------------------------------------------------------------------

Nara sauta en bas du lit avant de chercher frénétiquement des yeux un quelconque sceau. Mais il n’y avait rien sur les murs ou a l’extérieur de l’étagère. Nara porta attention sur la dernière rangé de l’étagère avant de jeté le contenu de cette dernière, quelques pièces d’équipement ninja mélangé a des morceaux de linges. Nara se pencha, scrutant le bois avec minutie et bientôt, elle laissa échapper un cri de victoire. Un sceau s’y trouvait et Nara dégaina son kunai. Prenant une profonde inspiration, elle s’entailla la main avant de l’appliqué sur le sceau. Aussitôt, un tremblement emplit la pièce tandis que l’étagère s’enfonçait dans le mur. Laissant place à une trappe.

La jeune kunoichi se dépêcha d’attrapé l’anneau de fer qui se trouvait sur la trappe de bois et de tiré. La trappe résista quelques instants avant de finalement céder sous la force de Nara. Laissant place à une échelle qui s’enfonçait dans les ténèbres. Nara pris une profonde inspiration, s’efforçant de calmé la terreur qui montait tranquillement en elle.

Nara- Allez ma vieille, secoue toi…

La kunoichi posa enfin ses pieds sur les premiers barreaux de l’échelle et entama une descente de quelques mètres. Enfin, ses pieds rencontrèrent le sol et Nara porta son regard tout autour d’elle. Mais la noirceur était totale et la kunoichi ne pouvait voir ne serait-ce que le bout de son nez. Elle se concentra quelques instants, avant que des flammes viennent à nouveau lécher la peau de ses mains. Révélant à Nara un spectacle encore plus mystérieux que ce a quoi elle s’était attendue.

La pièce était assez large, une immense bibliothèque remplis de livre faisait le tour de la pièce. Devant Nara, une table occupait l’espace et sur cette dernière, un livre encadré par deux chandelles a moitié consumé ainsi qu’un bout de parchemin posé sur ce dernier. Mais le plus étrange, était l’immense sceau qui recouvrait le sol de pierre. Était-ce le sceau dont Takame ce servait pour entré dans Konoha? Nara allait devoir se renseigné. Le regard de Nara se porta rapidement sur les centaines de parchemins qui couvrait le sol au alentour de la table. Tous roulés. Mais comment Takame avait-elle fait pour amasser autant d’ouvrages? Nara venait de découvrir a quel point sa mère était une érudit et a quel point cette dernière devait être puissante si elle connaissait tous ses livres. Mais pourtant, Nara n’en était pas étonné le moins du monde car depuis toujours, elle s’était douté que Takame n’était pas comme les autres. Le regard qu’elle portait sur toutes les choses en témoignait.

Nara se rapprocha de la table avant d’allumé les deux chandelles et d’enfin éteindre son poing qui commençait à la faire souffrir. Nara tira délicatement la chaise qui se trouvait devant la table avant de s’y asseoir, faisant grincer le bois. Puis, d’une main tremblante, elle attrapa la note qui se trouvait sur la couverture du livre. Nara la déplia doucement, craignant que cette dernière ne s’effrite dans ses mains.

Citation :
Nara,
Je ne puis qu’être fière de toi, tu as su percer le secret de mon repère. J’espère qu’ici tu prendras le temps de lire les ouvrages que j’ai mis toutes une vie a rassemblé. Un sceau ce trouve à droite de l’échelle. Il cache une autre cachette, dans laquelle j’ai caché quelques choses qui pourrait t’intéressé. Le sceau qui se trouve a gauche de L’échelle renferme quand a lui une cachette dans laquelle j’ai placé la totalité de mes recherches que j’espère, tu continueras après moi.

Takame.

Nara déposa la note sur le coin de la table avant de ce dirigé vers l’échelle et de découvrir avec stupéfaction 2 petits sceaux presque identique a celui qu’elle avait découvert sur l’étagère. Nara regarda sa main qui ne saignait plus avant de ressortir son kunai et de rouvrir sa plaie fraichement refermé. Elle appliqua sa main sur le sceau de droite, curieuse de voir ce que Takame y avait caché.

La pierre sur laquelle le sceau était posé s’enfonça dans le mur, laissant place a une petite cavité dans laquelle Nara trouva deux parchemins. La kunoichi repris la direction de la table et y déposa les parchemins avant de les dépliés et de découvrir avec stupéfaction un acte de naissance ainsi qu’une petite note.

Citation :
Premier jumeau :
Nom : Hyuuga
Prénom : Nara

Deuxième jumeau :
Nom : Hyuuga
Prénom : Ryüku

Nara s’affala sur sa chaise, la dernière phrase de Takame prenait maintenant tout son sens. C’était de cela que Takame voulait parler. Elle avait un jumeau, pourquoi ont ne le lui avait jamais dit?

Des milliers de questions assaillait les pensées de la jeune femme mais elle les fit taires avant de déplié la note qui se trouvait avec l’acte de naissance.

Citation :
Nara,
Si tu lis cette note c’est que j’aurai échoué. Je sais que ce que je vais te demandé est cruel, mais tu devras tuer ton jumeau. Tout ce que j’ai réussi a amassé sur lui se trouve dans le sceau a la gauche de l’échelle. Je suis désolé de devoir te confié ceci et sache que si tu est rendu a lire cette note, c’est que j’aurai tout essayé pour t’empêcher d’avoir a faire cette chose ignoble qu’est de tué son propre frère.

Takame

Nara replia la Note avant de se dirigé vers le deuxième sceau et d’y appliqué sa paume encore saignante. De nouveau, la pierre s’enfonça dans le mur, laissant une cavité de laquelle Nara sortit plusieurs parchemins qu’elle alla déposer délicatement sur la table pour pouvoir les étudiés a la lumière des chandelles. Ce qu’elle découvrit la laissa sans voix. La plupart des parchemins était des cartes sur laquelle ont avait gribouillé quelques signes et quelques notes. Les cartes représentaient en détail la totalité des territoires du monde connu. La jeune femme s’émerveilla quelques instants devant les cartes avant de les repliés et de porté attention aux autres parchemins. La totalité des parchemins restants était couvert de rumeur ou était des rapports de mission qui parlait tous d’un voyageur qui aurait attaqué un quelconque village. Une rumeur retint particulièrement l’attention de Nara.

« Le dragon de la mort serait de retour, semant misère et mort sur son passage... »

Nara allait reporter les documents dans leurs alvéoles, s’émerveillant lorsque la pierre repris sa place scellant de nouveau les documents. Elle refit la même chose pour l’acte de naissance et la note avant d’allez se rasseoir sur la chaise et d’enfin porté attention au volumineux livre qui s’y trouvait.

D’une main tremblante d’excitation, Nara enleva la poussière qui se trouvait sur la couverture de ce dernier laissant apparaître son titre ainsi qu’un sceau gravé dans le cuir. Ce livre traitait donc des sceaux…

Nara- Sceau de blocage : Rouge…

Nara ouvrit le livre a la première page et ce mit à lire.

Citation :
Depuis toujours, les maîtres de l’art ninja cherche le moyen de bloqué des endroits ou encore a réduire au silence les autres maîtres. C’est pour cela, que les sceaux de blocage furent créés. Dans l’unique but d’assouvir une soif de pouvoir toujours plus immense des « grands » de ce monde. Mais cela n’a aucun intérêt pour moi car ces sceaux me sont utiles et cela me suffit je n’est rien faire de tout ce qui attrait a l’historique et je ne ferai aucune recherche plus ample que celle que j’ai déjà effectué. Dans ce livre j’ai répertorié l’ensemble des sceaux de blocage que j’ai su apprendre. J’espère que ce livre pourra un jour être utile à une personne de ma descendance.

Takame.

Ainsi donc, Takame avait écrit certain volumes qui devait se trouvé sur les rayons qui encerclait la pièce. Nara regarde autour d’elle mais ne pu, comme elle se doutait, différencié les différents tomes qui parlais des sceaux. La jeune kunoichi ferma le livre avant d’éteindre les deux chandelles, qui était maintenant quasiment épuisé, avant de ce dirigé vers l’échelle et de gravirent les barreaux. Lorsqu’enfin elle émergea dans la chambre, la jeune femme ce laissa tombé sur le lit en soupirant. La journée avait été dur en émotion et trop de connaissance était arrivé en même temps et maintenant, Nara sentait poindre un mal de tête. Ses yeux se fermèrent et enfin, la kunoichi s’endormit.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La colombe enflammé...   Jeu 17 Juin - 15:47

Nara : +23 XP - Technique validée

Continue comme ça :')
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La colombe enflammé...   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La colombe enflammée...
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» L'entraînement de guérisseuse (PV Nuage de Colombe)
» Les Ruines Enflammées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Autres Lieux-