Partagez | 
 

 désertion et mort de Chinmei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: désertion et mort de Chinmei   Mer 17 Mar - 6:13

Au cours de son repas, Chinmei élaborait sa futur fuite du village mais les probabilités qu'il survive étaient minces.
Il savourait son plat de rāmen plus qu'a l'accoutumé car il celui ci pourrai bien être le dernier. Sirotant le jus restant dans son bol, il écouta une conversation entre deux paysans qui n'étaient pas du village. Ces derniers parlaient de reprendre la route avec leurs caravanes ce soir étant donné qu'ils avaient réapprovisionné leurs stocks de marchandise.
Ils étaient marchands dans un petit village plus au sud et étaient venu chercher de nouveau engrais disponible exclusivement au village de Kumo et des graines pour les paysans de leurs villages.

*Il faut que je me cache avec leurs marchandises pour passer les portes du village incognito.*

Chinmei régla l'addition et sorti avant que les 2 marchands n'est fini de manger. Lorsqu'il sorti, Chinmei pu apercevoir les deux caravanes dont il avait entendu parler auparavant. Regardant autour de lui si personne ne l'observé, il retira une caisse d'une des caravanes et vida de moitié son contenu d'engrais au pied d'un arbre plus loin à l'abri des regards.
Il reposa ensuite la caisse et la plaça vers le fond de la caravane pour éviter que les gardes n'ouvrent celle ci en première et se cacha à l'intérieure.
L'odeur que dégageait cet engrais était tout simplement immonde et Chinmei du se retenir quelques minutes pour ne pas vomir ce qu'il venait tout juste de manger. Il se mit au-dessous de tout l'engrais et attendu patiemment que les propriétaires prennent la routes vers leurs villages. L'attente dura une bonne dizaine de minutes avant que les caisses ne soit recompter par les 2 marchands. Les caisses se tapèrent entre elle légèrement, ce qui signifiait que le voyage allait commencer.

A chaque petite bosse qui faisait secouer la caravane, Chinmei ressentait une peur grandissante. Il se demander s'il avait bien fait d'agir si rapidement et ce n'est pas le misérable sort du Chuunin qu'il avait entendu parler quelques temps avant qui venait remonter son courage. A bien y penser, c'était même très risqué de s'être embarqué dans une caravane car il ne savait pas comment fonctionné les gardes des portes du village avec les marchandises qui rentraient et sortaient.

*Mince j'ai fais n'importe quoi moi !!! qu'es-ce que je fait ?*

Partant dans sa paranoïa, Chinmei ne savait pas s'il devait sortir tout de suite de la caisse ou s'il devait attendre et tenter sa chance car s'il sortait de la où il était, il y avait un risque qu'on le surprenne et qu'on le prenne pour un voleur ou autre chose du genre. Mais s'il restait il y avait un risque que ce soit les gardes qu'ils le sortent de là et le problème serait plus grand encore.
Le temps passait alors que le jeune Genin n'arrivait pas à ce décider et ce fut lorsque les voix des gardes se fit entendre que Chinmei compris qu'il n'avait plus d'autre choix que de rester dans sa caisse d'engrais. Il se prépara psychologiquement à un affrontement aux cas où la situation se déroulerai mal et écoutait ce que les gardes disaient pour avoir l'initiative d'un éventuel combat.

-"Halte messieurs, que transportez vous comme cargaison ?
- Nous ne transportons que de l'engrais et des graines.
- Vous êtes sur ? il n'y a rien de compromettant à l'intérieure ?
- Non, je vous assure que nous ne transportons rien de compromettant.
- Et bien, je vais m'en assurer moi même."

Le garde n'était pas seul, cependant il était le seul a fouiller les caravanes, l'autre assurer les arrières de son allié. Il commença par fouiller dans la caravane où était entreposé les graines. Il passait juste sa mains à l'intérieur pour s'assurer que rien d'autre que des graines se trouvait à l'intérieure. Seulement une minute lui suffit pour finir la fouille de la première caravane d'où il sorti avant de s'exprimer.

-"Rien à signaler par la ! voyons la deuxième maintenant."

Une bouffé de chaleur était venu à Chinmei lorsqu'il compris qu'il ne pourrai pas s'en sortir comme ça. La peur commençait à vraiment à le rendre dingue et les bruits que faisait l'ouverture et les fermetures des caisses qui se rapprochaient de lui ne diminuait pas ses craintes.

-"Voila la dernière caisse. Après celle la je vous laisse tranquille."

La voix était juste au-dessus de la tête du jeune Eisei en herbe. Le garde retira le haut de la caisse et commença a y enfiler son bras à l'intérieur. C'est à ce moment là que Chinmei l'attaqua avec sa technique "scalpel de chakra-hémorragie" sur le bras de son adversaire et ses mains chargés de chakra porta un deuxième coup au niveau de la nuque.
Chinmei couru en dehors de la caravane pour s'enfuir de celle ci et pour partir le plus loin possible du village. Le second garde était témoins de l'action qui venait de se dérouler et ne tarda pas donné l'alarme. Cela fait, il sorti un Kunai de sa ceinture et l'envoya sur la jambe du fuyard qui trébucha.
Chinmei avait peur, très peur, il était même horrifiait à l'idée qu'il allait mourir. Il se releva tant bien que mal est continua sa course devenu lente à cause du Kunai planté dans sa jambe. Au moment où le garde s'apprêta à lancer de nouveau un Kunai, il fut interrompu par le premier garde qui c'était fais attaquer précédemment.

-"Laisse le moi !!! ce sale gamin crois pouvoir m'échapper comme ça.
- Ok je te le laisse.
"

La course de Chinmei était de plus en plus lente donc il prit appuie sur le mur de la petite falaise pour continuer à fuir. Le garde en colère se rapprocha rapidement du Genin afin de lui annoncer les dernière parole qu'il entendrait dans sa vie.

-" Tu croyais partir où comme ça hein ? maintenant t'es foutu comme un rat."

Chinmei plaqua son dos contre le mur, et regarda son adversaire avec désespoirs. Des larme commençaient à couler sur ses joues, il ne voulait pas mourir, surtout que sa vie n'avait pas était remplis, elle avait été même presque vide. Apeuré, tremblotant, les pleures de Chinmei n'avaient plus aucune retenu comme lorsqu'un bébé voit sa mère partir le laissant seul. Cela fit sourire le garde posté devant lui.

-"Alors on chiale comme une fillette maintenant. Tu n'avais qu'à réfléchir deux fois avant de t'attaquer à un garde espèce d'idiot."

D'un mouvement complexe, le garde lança une multitude de Kunai, pas loin de la vingtaine pour être exacte clouant ainsi Chinmei contre le mur. Ce fut les derniers souffles de vie de ce dernier qui n'eut pas le temps de souffrir devant la rafale de projectile qu'il reçu. Le spectacle était sanglant, les éclaboussure de sang se répandaient sur deux mètres de diamètre contre le mur et une large flaque de sang était sous les pieds du cadavre. Les deux marchands voyageur étaient effrayaient de la scène à laquelle ils venaient d'assister mais le garde quand à lui était plutôt fier du portrait qu'il venait de créer contre la roche.

C'est ainsi que l'histoire de Chinmei Hakoki pris fin. Alors que ses ambitions n'avaient même pas pris naissance, ils avaient déjà avorté.


FIN
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» désertion et mort de Chinmei
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Portes de Kumo-