Partagez | 
 

 [Mission D] - Garde de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Mission D] - Garde de nuit   Mer 17 Mar - 17:51

.:: Garde de nuit ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Prologue -


La rumeur était-elle fondée? Est-ce qu'il était vraiment arrivé ce que les gens se plaisaient à dire? Quelqu'un aurait tenté de s'échapper enfouis sous un tas d'engrais et auraient attaqué un garde. C'était bien triste pour lui, il n'avait même pas tenu quelques minutes. La rumeur disait qu'il était âgé entre 16 et 17 ans. Il avait mon âge. C'était peut-être quelqu'un avec qui j'aurai eu des cours en commun à l'académie. Enfin, les faits étaient là. Déserter le village était une mauvaise idée. C'était pour cela que Kumo avait décidé de renforcer la garde aux portes.

J'avais reçu le matin même, un petit message me demandant rendez-vous à ladite porte.Les haute autorité de Kumo savait très bien qu'en cas d'attaque, les genins ne pourraient pas faire grand-chose, mais qu'il nous était possible de sonner l'alerte. Comme cela, les shinobis les plus forts pourraient se reposer et en cas d'attaque, ils seraient en pleine forme. Nous ne savions pas combien de temps cela devrait durer, mais nous avions une tache à accomplir.

À peine venais-je d'arriver qu'un responsable m'aborda. Il y avait avec lui un jeune homme, près de mon âge. Était-il aspirant ou genin? La seule façon de le savoir aurait été de lui demander, mais le « chef » ne m'avait pas laissé le temps d'ouvrir la bouche. Il voulait nous faire une "mise au point" des plus rapides pour ensuite aller dans les bras de Morphée. Si Morphée il y avait, bien sur. Le responsable était tout de même grand, un bon 6pieds. Il était bâti comme une armoire à glace. Bien que je trouvais cette expression inadéquate, elle le décrivait bien. Il devait être un spécialiste de la médecine offensive ou un maître de Taijutsu. Tout cela pour dire qu'il me faisait peur.

Le jeune tant qu'a lui avait l'air des plus banal. Il ne se démarqua pas de la moyenne. Les cheveux courts, de couleur blond. Des yeux d'un bleu tirant vers le pair. Il portait à sa ceinture un étui à Kunai et un Wakizashi sur son dos. Ses vêtements avaient subi les efforts d'un entrainement sans doute. Aucune trace de coupure, mais ils étaient pleines de saleté et quelque partie étaient encore mouillé. Il devait être un peu plus grand que moi, mais de peu. Je ne pouvais pas discerner a première vu sa spécialité et de toute façon, cela n'avait pas d'importance.


[Jishaku] – Vous devez être Seiki c'est bien cela?

[Seiki] – Oui, c'est bien cela et vous êtes?

[Jishaku] – Jounin Jishaku.

[Seiki] – Je présume que vous êtez encore là, car vous aviez quelque chose à me dire?


[Jishaku] – Oui, mais nous attendons encore deux personnes.

À ce moment-là, son regard se fixai par-dessus mon épaule. Un homme venait par ici, un shinobi a première vu, juste derrière lui, il y en avait un autre. Je ne portais pas vraiment attention à cet homme. Tout ce que je voulais, c'était le « Briefing » du responsable.

[Jishaku] – Voici donc la situation. Le village demande a tous ses aspirants et genin et venir garder cette porte au moins un soir. Ceci sera comptabilisé comme une mission de rang D. La raison officielle de cette affectation est : « Le repos de ses supérieurs et l'insertion au travail de gardes des portes des shinobi moins expérimenter. » qui sais, peut-être qu'un de vous trois serrer des futurs responsables de le porte. Si vous avez des questions, référez-vous a Jiseiki. C'est un Chunnin qui est ici pour vous surveiller et gérer les situations plus délicates.

Dit-il en pointant le jeune blond.


[Jishaku] – En cas de danger imminent, tout ce que vous aurez à faire c'est de sonner l'alarme. Jiseiki vous en donnera l'ordre.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   Ven 19 Mar - 1:47

« Mon bras ! Shinji ! »

Une sensation toute gluante le prit, alors que ses mains devenaient toute poisseuses, à ses pieds il entendait les râles de souffrance de son frère. Alors qu’un frisson d’excitation le saisissait et le faisait sourire. D’un geste léger il prenait son katana qui était tombé par terre, avant de s’avancer vers Shouji, tranquillement. Puis dans un rire glacial il levait sa lame au dessus de son frère pour l’abattre violemment.

Au même moment tout ses sens se brouillèrent et il se réveilla en sursaut… Il était en sueur, ses cheveux blanc était poisseux et se collait contre son front. Il du s’y reprendre à trois fois pour récupérer une respiration correcte. Et encore, il avait l’impression d’avoir couru le marathon dix fois de suite. En dehors de ça il tremblait comme une feuille ballotait par le vent, et rien qu’en repensant à ce qu’il venait de rêver il en avait des sueurs froide. C’était incompréhensible, ça faisait maintenant plusieurs jours qu’il faisait le même cauchemar. Et même si cet évènement n’avait jamais quitté l’esprit de Shinji, il avait réussi à en oublier assez pour pouvoir vivre. Mais ce qui était le plus étrange c’est que dans ses cauchemars il déformait la vérité, car rien ne se passait comme ça.

D’un mouvement sec il bascula sur le bord du lit pour s’asseoir, tranquillement il s’étira.

Il ne comprenait vraiment pas pourquoi ça lui faisait ça, surtout pour que ça recommence chaque nuit depuis deux semaines. Etait ce dû à la mauvaise nouvelle que lui avait appris son père… ? Tout du moins au fond de lui il pouvait imaginer une autre alternative à tout ça. Peut être que c’était cette partie de lui, sombre, celle qu’il refusait de montrer. En tout cas il y avait de quoi foutre les boules.

Une fois étirer il se leva et se dirigea vers sa salle de bain, dedans il se déshabilla et rentra dans la douche. L’eau froide ce mit à couler le long de son corps, le faisant frissonner de bien être, nettoyant toute cette sueur également. Il reste un moment comme ça, alors qu’un souvenir en particulier afflua. La veille il avait reçu la visite d’une étrange personne, et encore maintenant il se souvenait exactement de ses paroles. Il c’était présenté comme étant un Juunin de Kumo.

[Jishaku] – Bonjour ! Vous êtes bien Shinji Kagami ?

Shinji – Euh oui… Vous êtes qui ?


Il était un peu désorienté, surtout pour quelqu’un vienne le parler. Lui un Genin méconnu de tous.

[Jishaku] - Ah désolé ! J’aurais du me presenter ! Je m’appelle Jishaku et je suis Juunin. Je viens vous voir pour remplir une petite mission de rang D.

Shinji – Elle consiste en quoi ? Il venait d’être piqué à vif.

[Jishaku] – je ne peux rien dire pour le moment, je vous demande juste de venir aux portes du village demain soir. Je compte sur vous Kagami-kun !

Puis il partit sans attendre de réponse. A ce moment la Shinji était resté badant sur le seuil de sa porte, essayant d’éclaircir ses idées. Au final il avait conclu qu’il prendrait ça décision demain au dernier moment. Et il était rentré ce reposé.

Maintenant alors qu’il prenait toujours sa douche, il devait vraiment faire son choix, surtout que le soleil tombera dans pas longtemps. Une chose était sur par contre, il avait envie de faire cette mission, surtout qu’il n’avait plus eu de nouvelle des autres ninjas, pas une mission à l’horizon pendant si longtemps. Ça ne pouvait que lui faire du bien. Il releva sa tête et s’aspergea le visage pour se réveiller un peu, il venait de prendre ça décision…

¤¤¤¤

Il remontait tranquillement la rue principale qui menait aux portes de Kumo. Son esprit comme à son habitude bouillonnait de question. Il se demandait en quoi consisterai la mission, s’il y aurait d’autre ninja avec lui. Il avait bien prit son temps aujourd’hui, s’habillant comme d’habitude, un pantacour blanc en bas, avec en haut un tee-shirt grand ouvert autour de son cou. Le porte kunai était serré autour de sa jambe gauche. Un sac ou il ranger tout ses affaires attaché à sa ceinture était posé sur le fourreau de son wakizashi qui lui se tenait en travers du dos, sur son bassin. Dans son dos il portait un long katana. Il avait opté pour mettre le bandeau sur son cou pour pas qu’il le gêne.

C’est dans cet accoutrement qu’il arriva vers les portes du village. Il pouvait entendre plusieurs sons autour de lui, indiquant qu’une bonne dizaine de personne se trouvaient déjà là. Puis au bout d’un moment il entendit une voix qu’il connaissait. Ce n’est que après c’être rapprochait qu’il reconnu la voix du Juunin.


[Jishaku] – Oui, mais nous attendons encore deux personnes.

Au moment ou il arriva, il senti la présence de deux autres personne à côté de lui. Par contre il devait attendre de les entendre parler avant de pouvoir les identifier.

[Jishaku] – Voici donc la situation. Le village demande a tous ses aspirants et genin et venir garder cette porte au moins un soir. Ceci sera comptabilisé comme une mission de rang D. La raison officielle de cette affectation est : « Le repos de ses supérieurs et l'insertion au travail de gardes des portes des shinobi moins expérimenter. » qui sais, peut-être qu'un de vous trois serrer des futurs responsables de le porte. Si vous avez des questions, référez-vous a Jiseiki. C'est un Chunnin qui est ici pour vous surveiller et gérer les situations plus délicates.

Il acquiesça doucement de la tête, donc l’un des deux étaient était un chuunin pour les aider. Donc ils seraient trois genin avec un chuunin. Une équipe basique en faite. Par contre il aurait aimé savoir qui c’était, l'entendre parler l’aurait beaucoup aidé.


[Jishaku] – En cas de danger imminent, tout ce que vous aurez à faire c'est de sonner l'alarme. Jiseiki vous en donnera l'ordre.

Shinji hocha la tête avant de se tourner vers eux, le regard indifférent et vide comme à son habitude. Puis il se présenta poliment devant eux.

Shinji – Bonjour ! Je m’appelle Shinji Kagami et je suis un ancien Genin de Kumo. Enchanté de vous connaître. Et vous ?

Puis il alla s’adosser au mur le temps que les autres membres se présente, ouvrant grand ses oreilles.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   Jeu 1 Avr - 18:07

.:: Garde de nuit ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Prologue –


Cette nuit, je devrai faire équipe avec trois garçon. Il est vraie que j’aurai espérée un peu de compagnie féminine, mais bon, je devrais faire sans. Résumons la situation. J’avais devant moi 1 chuunin, 2 genins et 1 ex-genin… Un ex-genin… Qu’est-ce que cela voulais bien pouvoir dire ?


[Seiki] – Bonsoir. Je crois que c’est le temps des présentations. Je m’appelle Seiki Naru et suis genin.

Je voyais bien que l’un d’entre eux mourrait d’impatience de se présenter à son tour. Seulement, je pris la parole un instant avant les premiers sons de sa voix.


[Seiki] – La question que je vais poser est peut-être un peu indélicate et veuillez m’en excuser, mais elle me trotte dans la tête depuis quelques instant.

Je levais ma main et ferma quartes doigts. Seul l’index restait levé. Je prix une respiration et ouvrit la main complètement avec un petit mouvement vers l’extérieur de mon corps.

[Seiki] – Vous avez dit être un ancien genin de Kumo. Cela me pause problème. Être un ancien genin signifierai 4 choses. De une, avoir été promu au rang de chuunin. Or les chuunin ne sont pas appeler pour cette mission. Vous seriez à la place de notre ami ici présent. La seconde option serai que vous soyer à la retraite. Sauf que, je peux facilement discerner votre âge et vous êtes bien loin de la retraite. Troisième options, vous êtes un déserteur qui aurai infiltré notre petite équipe dans le but d’abattre les gardes de la porte, soit nous. Pour laisser entrer vos amis. Chose peu réaliste, car vous n’auriez pas dit : Ancien genin. Et finalement, l’options la plus plausible, c’est un mensonge. Pourquoi nous mentez-vous ? Ça, je ne le sais pas.

Je regardai attentivement les actions du jeune homme qui se faisait appelé Shinji.

[Seiki] – Ai-je raison ou ai-je oublié une donné ?

Dis-je d’un ton un peu agacé. Si c’était la dernière option –et selon moi, ce l’était- ils nous auraient mentis pour avoir un petit air supérieur et c’était quelque chose que je détestais particulièrement.

[Seiki] – Oh et, je suis spécialisé en médecine.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   Jeu 8 Avr - 21:07

Toujours adossé contre le mur, il laissait son esprit vagabonder au grès du temps qui passait. En y repensant, ce qu’il venait de dire pouvait paraître incompréhensible pour les autres personnes ici présentes. Il espérait seulement qu’il ne comprendrait pas de travers, il voulait ne pas foutre le boxon alors que le début de la mission n’avait même pas commencé. Au même moment une voix féminine s’éleva, sur sa gauche.

[Seiki] – Bonsoir. Je crois que c’est le temps des présentations. Je m’appelle Seiki Naru et suis genin.

Il inclina la tête vers elle, pour montrer qu’il était enchanté.


[Seiki] – La question que je vais poser est peut-être un peu indélicate et veuillez m’en excuser, mais elle me trotte dans la tête depuis quelques instant.

Shinji comprit tout de suite que la question lui était destinée. Tranquillement il se redressa et s’avança vers elle, un petit sourire aux lèvres. Il savait déjà qu’elle question elle voulait lui poser, donc il ne se doutait pas qu’elle le soupçonnait ou quelque chose comme ça. Et puis valait mieux qu’il lui montre qu’il n’y avait rien à craindre, des le début, avant la question. Surtout si la jeune fille dénommé Seiki le prenait pour un déserteur. Etrangement il se sentait complètement à l’aise, malgré qu’on l’agresse des sont arrivé. Peut être que la presence de Genin comme lui le mettait dans un état de calme et de confiance en soit incroyable. Dans tout les cas, ont aurait pu l’insulté en cet instant qu’il n’aurait même pas réagis.

[Seiki] – Vous avez dit être un ancien genin de Kumo. Cela me pause problème. Être un ancien genin signifierai 4 choses. De une, avoir été promu au rang de chuunin. Or les chuunin ne sont pas appeler pour cette mission. Vous seriez à la place de notre ami ici présent. La seconde option serai que vous soyer à la retraite. Sauf que, je peux facilement discerner votre âge et vous êtes bien loin de la retraite. Troisième options, vous êtes un déserteur qui aurai infiltré notre petite équipe dans le but d’abattre les gardes de la porte, soit nous. Pour laisser entrer vos amis. Chose peu réaliste, car vous n’auriez pas dit : Ancien genin. Et finalement, l’options la plus plausible, c’est un mensonge. Pourquoi nous mentez-vous ? Ça, je ne le sais pas.

Étrangement et contre tout attente, un large sourire fendit ses lèvres. Sa y est il ne l’aimait pas du tout. Rien que ça façon de parler, ça façon de tout savoir lui mettait les nerfs en boules. Et ce timbre de voix si suffisant, cette confiance en soi dans ses paroles. Tout cela lui montrer un égo plus haut que la normal. Mais bon ce n’était pas le moment, il devait juste les rassurer, surtout que maintenant elle avait du bien inquiéter les deux autres.

[Seiki] – Ai-je raison ou ai-je oublié une donné ?

Cette fois ci il put sentir dans sa voix une intonation qui montrer qu’elle commençait à être irrité, que ça l’agaçait. Il comprit quasiment tout de suite, qu’elle le prenait pour un frimeur ou que tout simplement il voulait se faire remarquer. Encore une personnalité qu’il détester, le fait de toujours vouloir mettre son grain de sel partout, et d’envenimer plus les choses. Alors qu’elle précisait qu’elle était spécialiste en médecine, il ne put retenir un grand rire qui s’échappa de sa bouche. Ce n’était pas un rire méchant ou moqueur, rien de tout cela, juste un rire frais et joyeux.

Puis tranquillement il posa ses yeux vides, sans vie dans la direction d’où émanait sa voix.

Shinji – Comme vous l’avez si bien dit, vous avez omis une chose.

Il s’avança encore vers le groupe avant de se plaçait sur le flanc gauche de la jeune fille, puis il se tourna dans sa direction, en même temps il cherchait ses mots pour lui expliquer. Il ne voulait surtout pas lui faire penser des trucs de travers.

Shinji – Je ne suis pas du genre à mentir, rassure toi sur ce point. Quand j’ai dis « ancien » je me suis mal exprimer, je n’aurais pas du le dire comme ça. Je m’en excuse.

Il fit une pause pour mettre ses pensées en ordre, puis commença à expliquer.

Shinji – Quand je dis « ancien » je voulais seulement dire que j’ai le grade de Genin depuis maintenant un certain moment. Et crois moi si j’avais vraiment voulu mentir j’aurais dit tout simplement que je suis chuunin. Nan ?

MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   Mar 13 Avr - 0:35

.:: Garde de nuit ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Marchandage? –

Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que la situation entre moi et shinji venait de s’enflammer. Mes intentions étaient loin de là mais son : «Ancien Genin» me paraissait des plus étranges et m’avais amené à me pauser des questions. S’il est vraie que cela fait un petit moment qu’il est passé genin. Le terme «Ancien genin» était-il nécessaire. Du plus loins que je puisse me souvenir. Il n’y avait pas de terme «Ancien genin» dans la hiérarchie. Puis, je repensai à l’une de ses phrases. Elle clochait elle aussi.


[Seiki] – Mentir ne t’aurai rien apporté. Puisqu’il y a quelque instant, j’ai dit que si tu étais chuunin, tu aurais été à la place de notre ami ici présent. Les chuunins ne sont pas obliger de venir participer à cette mission. Ils doivent avoir leur propre mission eux. Tel que, surveiller les genin lors des missions de garde de porte.


Il s’était écoulé un instant entre la fin de ma phrase et l’intervention du Chuunin.

[Jiseiki] – Stop, arrêter cela, nous avons de la visite


En effet, sans que nous nous en étions rendu compte, un chariot désirait entrer dans le village. C’était à nous de s’assurer que ce chariot et l’homme qui trainait le chariot ne représentait aucun danger pour Kumo. C’était donc à nous de s’en assurer

[Seiki] – Bon, faisons cela dans l’ordre d’arriver. Je vais voir ce chariot et le suivant ce sera Shinji, puis Sanosuke. Est-ce que cela vous vas?


J’avais laissé passer quelques secondes. Aucun des deux hommes n’avaient manifestés de désaccord envers mon idée. Je la jugeai donc comme acceptée. Avant de sauter, je me retournai vers shinji et je lui fis un sourire

[Seiki] – Pardons pour mon attitude.

Sans perdre un instant de plus, je sautai dans le vide. La porte était gigantesque et n’avoir reçu aucun entrainement de shinobi, une personne normal ce serait fracasser les jambes au sol. Bien que je n’étais pas très expérimenté dans l’art shinobi, il m’était aisé de tomber sans me blesser. Le chariot était tirer par deux bœuf. Un seul homme était au dessus.

[Seiki] – Excusez moi de vous déranger, mais j’aimerai vérifier votre cargaison si possible.


[Homme] – Bien sur, ne vous genez pas


[Seiki] – dites moi. Pourquoi roulez-vous la nuit?


[Homme] – Les routes sont plus calme que le jour.


Sans perdre de temps j’inspectai sa charrette. Je mis la main sur des céréales, des grains et des légumes qui poussaient dans la terre. Cette homme travaillait la terre, cela ne faisait aucun doute. Après une inspection de quelques minutes. Je n’avais rien découvert de compromettante et ne trouvais aucune excuse pour retenir cette homme plus longtemps. Je fis signe au garçons de lui ouvrir la porte.

***

La soirée fut calme pendant quelques heures. Soudain, une autre personne arrive

[Seiki] – C’est ton tour, shinji

MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   Mer 21 Avr - 15:42

[Seiki]– Mentir ne t’aurai rien apporté. Puisqu’il y a quelque instant, j’ai dit que si tu étais chuunin, tu aurais été à la place de notre ami ici présent. Les chuunins ne sont pas obliger de venir participer à cette mission. Ils doivent avoir leur propre mission eux. Tel que, surveiller les genin lors des missions de garde de porte.

Honnêtement cette fille commençait vraiment à le chauffer. Surtout pour une expression dès plus banale utilisée un peu plus tôt. Elle cherchait quoi celle là ? Il détestait plus que tout ce genre de personne, toujours à reprendre et critiquer les autres. Généralement c'était les plus à même de se reprocher quelque chose. Shinji depuis sont arrivé à Kumo en avait eu droit plus qu'il l'aurait aimé.
Toute façon il n'allait pas se laisser faire plus longtemps.
Notre jeune Genin se releva donc du mur pour s'approcher du groupe.
Mais au moment où allait lui répondre, la voix du chuunin s'éleva pour calmer le jeux.

[Jiseiki] – Stop, arrêter cela, nous avons de la visite


Surpris Shinji tendit l'oreille et essaya de capter le moindre petit bruit de présence vers les Portes. Effectivement au bout d'une petite minute des bruits de grincement se firent entendre, en tendant plus l'oreille notre jeune genin pouvait également entendre le bruit des sabots qui traine dans la poussière, surement aux animaux qui tire le chariot. Pour Shinji rien que se signe montrait que le voyageur ou la voyageuse venait de très loin. La fatigue se sentait à trois kilomètre à la ronde, enfin, surtout pour notre aveugle. Finalement ça serait plus facile que prévu, ce qui rassurait énormément le Genin.
Maintenant il était curieux de savoir qui se proposerait pour aborder le chariot.
Un petit rire s'échappa d'entre ses lèvres, léger, quand la fille se proposa.

[Seiki] – Bon, faisons cela dans l’ordre d’arriver. Je vais voir ce chariot et le suivant ce sera Shinji, puis Sanosuke. Est-ce que cela vous vas?

Sans lui répondre il se détourna et retourna s'adosser au mur, prenant bien soin de poser son katana sur le sol, le gênant légèrement pour se poser. Il ne pouvait pas s'empêcher de sourire, la fille était tellement facile à cerner. Il pouvait déjà aisément se dire qu'elle cherchait seulement à se rendre intéressante, montrer au chuunin qu'elle était compétente. Mais il avait également remarqué qu'elle aimait bien créer des querelles là où il n'y avait aucune raison d'en avoir une.
Il leva un sourcil quand il l'entendit s'excuser. Au moins quelque chose qui changer de tout ses gens. Finalement il se pouvait qu'il l'aime bien.

C'est donc avec un sourire sincère qu'il accepta ses excuses, en s'inclinant brièvement. Tandis qu'il la laissait sauter de la porte pour accueillir les nouveaux arrivants.

****

La soirée était maintenant bien avancé, et le calme se faisait de plus en plus oppressant. C'est dans cette atmosphère que Shinji commença à somnolait. C'était quelque chose d'incroyable chez lui, cette faculté de s'endormir si rapidement, même en pleine mission. Et pourtant au moindre bruit, au moindre danger il se savait capable de réagir immédiatement. D'ailleurs on pouvait remarquer que sa main était toujours posé sur le manche de son katana, c'était comme un réflexe pour lui. Depuis que son père le lui avait offert il ne le quittait plus.
Mais pour une fois, il ne remarqua pas le bruit qui se manifestait au loin, se bruit caractéristique d'un nouvel arrivant.
Ce fut Seiki qui le réveilla. Ou plutôt sa simple voix.

[Seiki] – C’est ton tour, shinji

Bien évidement il comprit immédiatement et se réveilla dans la seconde qui suivit. Tranquillement il s'étira les muscles douloureux. Une fois fini il ramassa son katana qu'il enfila pour l'attacher au travers de son dos.

Shinji – Bien. J'y vais...

Calmement notre jeune Genin sauta par dessus le parapet et retomba souplement sur le sol, de la poussière s'élevant autour de lui. N'y prêtant pas attention il s'avança vers, ce qui d'après le bruit, était une caravane de voyageur.
Il s'approcha tranquillement du bruit, puis se positionna devant eux.

Shinji – Bonjour à vous. Je vous demanderez cependant de vous arrêtez.

Quand il les acceuillit, il put entendre plusieurs grommellement au milieu de la caravane. Apparemment ça ne faisait pas plaisir à tout le monde de se faire arrêter comme ça. Honnêtement Shinji, quand à lui, il s'en foutait complètement. Il était ici en tant que ninja du village, et en tant que tel il allait faire respecter la loi de son village.

Shinji – Désolé à ceux que sa ne plait pas, mais je me dois de vérifier le motif de votre séjour à Kumo No Sato. Nous vous inquiétez pas, si vous n'avez rien à vous reprochez ou quoi que ce soit d'autre, vous n'aurez rien n'a attendre de moi. Cependant... Le regard de Shinji se fit plus dur, voulant surtout effrayer les éventuelles blagueur de se foutre de lui. Si je remarque quoi que se soit de suspect, croyais moi que vous aurez le droit à un séjour au poste.

Suite à sa déclaration, plusieurs murmures s'échappèrent de la petite masse devant lui. Ce qui le fit sourire. Maintenant ça serait plus facile pour lui de vérifier. Et comme il l'avait prévu, des bruits de pas se détachèrent du groupe. Ils venaient d'élire un porte parole et ça lui faciliterait la tâche comme ça.

Homme – Bonjour. Je serais la voix de mes compagnons, si vous n'y voyez aucun problème...

Shinji lui fit signe gentiment de continuer.

Homme – Rassurez vous, nous sommes ici pour nous installer et recommencer une nouvelle vie. Nous avons quitté notre village prêt du pays du brouillard, Moya no kuni. Je sais pas si vous connaissez l'histoire de ce pays mais pendant longtemps il a abrité des tonnes de pirates. Et même si l'activité et moins présente, il arrive que quelque fois on en voit. Donc on à préféré fuir le pays, jugeant que resté ne pouvait que mettre nos vie en danger.

De Son côté Shinji devait faire preuve d'une forte volonté pour rester impartial, car l'histoire de la personne qui, selon le timbre de sa voix, était déjà assez vieux, lui serrait le cœur. Mais il ne pouvait que le croire, et il avait même une solution pour le prouver. Il s'approcha donc des caravanes derrière le groupe.

Shinji – Donc si ce que vous dites est vrai, les caravanes sont rempli de vos affaires n'est ce pas ?

Homme – Oui c'est ça.

Shinji – Donc je peux vérifier, ça ne vous gêne pas ?

Homme – bien sur voyons ! Nous n'avons rien à cacher !

Le rire de Shinji résonna pendant un petit moment, dans le périmètre de la porte.

Shinji – Désolé je voulais pas vous énerver vieillard, mais j'aime croire que ce que je vois.

Il ricana à nouveau, mais discrètement et plus parce qu'il venait de dire. Qu'une personne voyante le dise c'était normal, mais quand un aveugle le disait c'était vraiment comique.
Une fois calmé notre jeune Genin s'avança donc vers la première caravane, dégaina son wakizashi, plus par prudence qu'autre chose...
Il ouvrit doucement la première, en tâtant sur la toile.
Pour vérifier il rentra dedans et toucha chaque objet si trouvant, comme par exemple une armoire, des chaises, des coussins et pleins d'autre chose. Pour le moment il n'y voyait rien de suspect. Pendant près d'un quart d'heure il fouilla dans chaque caravanes avant de revenir devant le groupe, un sourire satisfait sur les lèvres.

Shinji – Bien... J'ai rien trouvé de suspect, et d'après ce que j'ai vu, vous n'êtes effectivement que de simple citoyen en voyage.

Sans rien dire de plus, il s'écarta pour les laisser passer, son sourire grandissant à mesure que la caravane passait devant lui. Il se sentait fière de son boulot, et savoir qu'il avait permit à des gens de refaire leurs vie ici le remplissait de satisfaction. Tranquillement il se détourna de la porte et remonta voir les autres pour leur annoncer la réussite de sa mission...

- FIN -

MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   Dim 25 Avr - 17:59



Mission de rang D - Garde de Nuit - Accomplie

Seiki : + 28 XP ( bonus genin et mission inclus )
+ 25 £ ..................................
+ 1 Réputation .......................

Shinji : + 34 XP ( bonus genin et mission inclus )
+ 25 £ .................................
+ 1 Réputation ......................

Une mission bien sympa à lire malgré quelques fautes assez grossières. Toutefois, je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi les autorités enverraient deux genin de niveau 6 et 11 pour garder cette porte, sachant qu'à la moindre invasion vous ne seriez d'aucunes utilités vu vos niveaux et votre expérience en combat réel ^^ la mission est bien mais la prochaine fois essayez d'être crédible dans le but de la mission.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission D] - Garde de nuit   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GARDE DE NUIT ? Wiki Officiel du Trône de Fer.
» RECENSEMENT JANVIER ?
» MAISON STARK ? l'hiver vient [3/7]
» Garde de Nuit
» [Mission D] Garde d'enfant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Portes de Kumo-