Partagez | 
 

 [Mission D] - Gardiennage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Mission D] - Gardiennage   Jeu 18 Mar - 21:55

.:: Gardiennage ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Prologue -

Un radieux soleil était là, au milieu du ciel. Un ciel sans nuage en plus. Ses rayons réchauffaient le village caché des nuages. Je venais tout juste de me réveiller et le soleil était déjà si haut dans le ciel. Rares sont les occasions où je me réveille si tard. Il fallait avouer que le soir même, j'avais été affecté à une mission de garde aux portes avec 3 autres genins. Des êtres charmants. J'avais décidé d'aller dormir chez mon père. La fin de mon quart de garde avait annoncé le retour du soleil. Or mon père vivait plus près des portes que mon appartement à l'académie. Mon frère était absent. Cela n'était pas rare que me disait mon père. En me réveillant, j'avais comme une espèce de malaise.

Il m'était très souvent arrivé de m'interroger sur le fondement même de mon existence. Non pas qu'elle me déplaisait, mais comme une bonne « humaine » que j'étais, il m'arrivait de me demander si j'avais fait le bon choix. Par contre, c'était la première fois que je me demandai si la voie de la médecine était plus utile dans une équipe que le genjutsu? Est-ce qu'une personne maîtrisant le ninjutsu du pays caché des nuages aurait plus d'utilité dans l'équipe qu'un médecin? Je m'étais toujours demandé à quoi ressemblerais ma vie si je n'avais pas eu un père médecin qui m'a -inévitablement- attiré vers la médecine. Les faits étaient là, j'avais grandi avec l'idée que la seule voie qui m'était offerte était la médecine. Défensive en plus. Il ne m'était jamais arrivé de me demander si la médecine offensive aurait été meilleure pour moi et mon équipe? Équipe que je n'ai toujours pas trouvée, mais que je trouverai bien un beau jour. Peut-être que j'aurai été plus utile avec un mélange de médecine? Un juste milieu entre la défense et l'attaque. Jamais je ne m'étais posé ce genre de question. Jamais jusqu'à aujourd'hui. S'il y avait une chose qui était sure, cela serait : « Il est trop tard Seiki, tu aurais dû y penser plus tôt ».

Du revers d'une main mentale, j'essayai de chasser ses vilaines pensées de mon imagination un petit peu fertile. Sans perdre de temps, j'enfilai les bons habits et allais dire un petit bonjour à mon père. Père qui s'était réveillé pour m'ouvrir la porte cette nuit. Comme je le prévoyais, mon père n'était pas dans la salle à manger. Il n'allait tout de même pas attendre que je me lève pour aller continuer ses petites expériences dans son laboratoire? Sans attendre un instant, je cognai à sa porte


[Père] – Entre

Suivant l'indication de mon père, je pris la poigne dans ma main et la tournai dans le sens des aiguilles d'une montre. Il y avait un peu de sang séché sur celle si. Mon père ne nettoyait pas souvent cette pognée puisqu'elle se salira le lendemain. Enfin, c'est comme il dit. Lorsque moi ou mon frère trouvons qu'elle est assez salle, nous prenons un peu de détergeant, un chiffon et nous la lavons. Une personne non habituée à cette maison verra en premier lieu du blanc et des escaliers. 9 marches pour êtres plus précises. Mon père avait fait construire cette maison et y a fait installer 9 marches partout. Pourquoi neuf? Nous ne le savons pas. Tout ce que nous savons -moi et mon frère- c'est que mon père souffre d'un trouble obsessionnel du comportement. Il met des 9 partout. Prenons mon nom Seiki Naru. Il y a exactement 9 lettres. Enfin, il n'était pas si dangereux que cela et tant qu'il ne faisait du mal a personne, nous le laissions faire. Je n'avais pas l'intention de descendre, tout ce que je voulais c'était lui faire savoir que j'étais debout et que je partais. J'avais l'intention d'apprendre une technique aujourd'hui.

[Seiki] – Je vais y aller. Passe une bonne journée papa


[Père] – Seiki attands


Il était rare que mon père m'empêche de partir. D'habitude, lorsqu'il me retenait c'était parce qu'il avait un service à me demander. Très souvent, ce service était directement lié à mon frère. Lorsque cela concernait mon frère, c'était parce qu'il ne prenait pas ses responsabilités en main et que cela pourrait le nuire.

[Père] – Ton frère n'est toujours pas rentré et il m'avait promis d'aller garder les petits d'une amie et j'ai peur qu'il ait oublié. Pourrais-tu t'en charger? Je me rendrai à l'académie dans la journée et soumettrai une demande officielle de mission de rang D si tu le désires.


J'avais raison, c'était encore une fausse promesse de mon frère que je devais arranger. Enfin, au moins cela sera comptabilisé comme une mission de rang D a mon dossier.


[Seiki] – Si tu veux. Quelle est l'adresse de ton amie?

MessageSujet: Re: [Mission D] - Gardiennage   Jeu 18 Mar - 23:06

.:: Gardiennage ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Trois petits ninjas -


Un toit rouge, des murs beiges et des fenêtres couleur translucides caractérisaient cette banale maison de l'extérieur. C'était bien là que vivaient les trois monstres que mon père m'avait demandé de garder. Leur mère était une amie d'enfance de mon père. Ils s'étaient rencontrés à l'académie. Elle était spécialiste en médecine elle aussi. Médecine offensive pour est plus précise. Aujourd'hui, elle n'est plus qu'une mère de famille faisant des missions de nettoyage dans le village pour faire vivre sa famille et ne pas risquer de se faire tuer par les shinobi d'autres villages. Enfin, tel avait été le cas pour leur père. Spécialiste en genjutsu, lors d'une mission de rang B leur équipe tomba dans une embuscade et n'ont pas eu la chance de survivre. Encore aujourd'hui nous ignorons quel village était responsable et je croyais que l'idée de le chercher avait été abandonnée.

Mon père m'avait aussi raconté qu'ils s'étaient fréquentés à leur sortie de l'académie. Il n'avait jamais voulu me dire pourquoi cela n'avait pas fonctionné. Enfin, il m'avait demandé de surveiller 3 gamins qui rêvaient de devenir de vrai ninja. Peut-être qu'avoir en face une Kunoichi du village va les forcer à se tenir tranquille, mais il ne fallait pas espérer

[Seiki] * Il est temps*

Sans perdre une minute de plus, je m'avançai en direction de la porte. Je fermai mon poing et le levai en direction de la porte. Au moment où j'allais cogner, celle si s'ouvrit et l'amie de mon père me regarda. Elle était un peu plus grande que moi, les cheveux court et roux. Elle portait des vêtements de sport et avait un sac à la main. Elle me regarda avec les sourcils un peu plisser vers le bas, l'air en colère. Une voix loin d'être agréable sortait de sa bouche

[Amie] – Et vous êtes?

L'arrogance qu'elle avait dans la voix me donnait la seule envie de tourner les talons et de la laisser avec ses petits problèmes. Je l'aurais sans doute fait si cela n'avait pas été de mon père qui comptait sur moi pour arranger les erreurs de mon frère.

[Seiki] – Je suis Seiki Naru, mon père m'envoie garder vos enfants.


Toujours avec le même regard désagréable

[Amie] – Vous n'êtes pas censé être un homme? Enfin, je suppose que je n'ai pas le choix

[Seiki] – Mon frère est dans l'impossibilité de venir, c'est pour cela que c'est moi.


Détournant le regard vers le haut et expirant un peu d'air elle me répondit :

[Amie] – Ouais, ouais, ouais. Épargnez-moi votre vie et entré, je n'ai pas que cela à faire.

Elle me prit le bras, le serra et me força à entrer. Devant moi se trouvaient deux escaliers. L'un vers le haut de 3 marches et l'autre vers le bas de 11 marches. L'escalier vers le bas aboutissait sur une porte ferme alors que l'escalier du haut vers une sorte de salon. Un corridor et une cuisine étaient en embranchement avec le salon. Dans le corridor, il y avait 5 portes. Toutes fermés. De la cuisine, une immense porte vitrée menait à l'extérieur. Dans la cour arrière, là où les enfants étaient d'ailleurs. Elle enfila ses souliers, ouvrit la porte, me lança un dernier regard avant de partir sans dire un mot. Elle ne m'avait pas dit à quelle heure elle allait rentrer, elle ne m'avait pas posé de question... Rien... un simple regard désagréable me disant : « tiens-toi tranquille ».


[Seiki] * Elle est chiante*

Sans perdre de temps, j'allais voir les monstres que je devais surveiller. Il m'était aisé de distinguer les trois enfants au travers de cette porte vitrée. Par contre, cela serait plus sage d'aller les voir et de me présenter. Comme cela, ils vont savoir qui je suis. Lorsque j'ouvris la porte, les trois enfants se retournèrent. Un vent chaud parcourait ma nuque me réchauffant tout le long du corps. Il faisait affreusement froid dans leur maison. Je mis un pied dehors, puis l'autre et refermais la porte derrière moi. Il était évident que nous étions beaucoup mieux à l'extérieur.


[Seiki] – Les enfants, venez ici.

Sans dire un mot, ils arrêteraient leur occupation et s'approchaient de moi. Ils étaient au nombre de trois. Deux garçons et une fille. La plus vieille devait avoir près de 12 ans. De long... très longs cheveux roux lui arrivaient aux fesses. Elle me regardait avec des yeux bleus et était vêtue d'un chandail à manche courte et de pantalon serré. Elle tenait dans sa main un kunai en plastique. Son frère devait avoir 10 ans. Cheveux roux lui aussi. Vêtu de la même façon, mais avait un petit katana version enfant en plastique lui aussi. Le plus jeune avait 9 ans. Roux lui aussi et lui aussi était vêtu de la même façon, mais sans arme cette fois si. Ils étaient mignons.

[Seiki] – Bonjours, je m'appelle Seiki, je suis ici pour vous garder jusqu'au retour de votre mère. Comment vous vous appelez?

[Ichi] – Je m'appelle Ichi... Je suis l'ainé

[Ni] – Je m'appelle Ni... Je suis le second


[San] – Je m'appelle San et je suis le cadet

[Ichi, ni et san] – Et nous sommes l'équipe Numéro un de Kumo

Ils étaient définitivement mignons, mais leur mère par contre. Une vraie peste. Elle n'était même pas capable de leur trouver un vrai nom. Ça me dégoutait.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Gardiennage   Ven 19 Mar - 3:40

.:: Gardiennage ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Incertitude -


Cela devais faire plusieurs heures que les enfants jouaient. Au fil du temps, je m'étais confortablement installée dans une chaise du jardin. Je l'avais tournée de sorte qu'il m'était possible de les voire les trois à la fois -puisque la cours était quand même petite- J'avais une main a 90 degré et l'autre sous mon coude. Ma main droite retenais ma tête et ma main gauche retenais ma main droite. Le tout était appuyer sur mes genoux. Je les regardaient avec un sourire aux lèvres. Les voir s'amuser a être des ninjas me faisaient retomber en enfance lorsque je jouais à cela avec mon frère. Plus le temps passaient, plus je me perdait dans mes pensées. Il y eu un temps ou je repensais au moment agréable que j'ai eu avec mon frère avant qu'il ne devienne un gros faignant ne voulant rien faire de sa vie. Un autre moment, je repensai à mes premiers pas dans l'académie et parfois, je me perdais dans l'incertitude de mes choix.

J'avais imprévision de n'avais pas accomplie grand chose dans mon apprentissage de la médecine. Plusieurs shinobi avec qui j'ai été à l'académie sont aujourd'hui capable de plongée leur adversaire dans une illusion des plus dangereuse. Tandis que d'autre retourne la foudre contre leur adversaire sans problème et sans risque pour eux. Tandis que moi, je reste en retrait et je soigne les blessures. Ce n'est pas des plus dangereux, c'est vrai. Plus le temps passait, plus mes incertitudes grandissaient jusqu'au moment ou un des enfants me sortie de ma transe.


[Ichi] – Tu veux jouer avec nous?

Avait-elle dit avec de grand yeux globuleux

[Seiki] – Je préfèrerai vous regarder

ai-je répondu avec un grand sourire

[Seiki] – Mais dit moi, tout grand ninja doit avoir une voie? Lesquelles-vous avez pris?

[Ichi] – Comment tu sais cela toi?

[Seiki] – Mon père était un shinobi. Par contre, je vais avoir une surprise pour vous, mais seulement si vous avez été sage?

[Ichi] – Ouiiii!

Pour leur faire plaisir, lorsque je partirais, je leur dirais qu'ils ont eu comme gardienne une vraie shinobi.

[Seiki] – Allez, j'attends, qu'elles sont vos spécialité?

[Ichi] – Je suis une spécialiste en médecine. Je supporte mon équipe lors de mission périlleuse

J’aurai bien aimer voir cela. Ou du moins, vivre cela. Pas que faire une mission ou la mort est un facteur plus que présent m’enchantai, mais avoir ma place dans une équipe ne serait pas une mauvaise expérience.

[Ni] – Moi je manipule la foudre et le fer.

Il n’y avait pas a proprement parler de ninjutsu capable de contrôler le fer, mais si cela le rendait heureux. Pourquoi est-ce que dans son imagination cela ne pourrais pas exister ? Et puis, qui étais-je pour lui briser ses fantasmes ?

[San] – Moi je te lance de puissant illusion qui te font croire que tu es une poules

L’image était plutôt amusante. Transformer les adversaires en poule serait marrant.

[Seiki] – Vous former une très belle équipe à ce que je peux voir. Retourner vous amuser, le soleil va bientôt ce coucher et de bon ninja sont des ninjas reposé. Mais dites-moi, comment connaissez-vous autant de chose sur l’univers des ninja ?

[Ichi] – Notre papa nous racontais ses aventures avant que l’on s’endorme.

[Seiki] – Oh, je vois… Allez, je ne vous retiens pas plus longtemps.

Sans poser d’autres questions, les trois frères et sœurs retournèrent s’amuser à leur vie de ninja imaginaire. Par contre, le jeu passa rapidement à la douleur lorsque l’une des trois –Ichi-. Perdit pied et s’écorchât un genou. Le plaisir passa rapidement en pleure. Cela me tuai de la voire ainsi.

[Seiki] – Ichi, viens ici

Elle s’approcha aussi tôt de moi

[Seiki] – Te rappelles-tu quand j’avais promis de vous faire une surprise à toi et à tes frères ?

[Ichi] – Oui ?

[Seiki] – Et bien, je vais vous la faire maintenant

À ce moment-là, j’approchai mes mains de son genou. Une petite lueur d’un vert très très pâle s’extirpa de ma main. Enfaite, les gamins auraient vu cette énergie comme une énergie bienfaitrice. Énergie qui rassura Ichi

[Seiki] – Jinsei Noshi – De la vie à la mort.

La plaie qu’avait Ichi au genou c’était refermer. À cet instant même, leur mère rentra. C’était la fin de ma mission

[Seiki] – Mission Accomplie les enfants

Dis-je avec un grand sourire

.:: Fin ::.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Gardiennage   Ven 19 Mar - 18:49



Mission de rang D - Gardiennage - Accomplie

Seiki : + 28 XP ( bonus genin et mission inclus )
+ 25 £ ...................................
+ 1 Réputation ........................

Je me suis bien marré devant certaines répliques, c'était plaisant à lire. Et heu très original les noms des gamins Laughing
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission D] - Gardiennage   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [mission de rang D] Un premier gardiennage... Et le dernier?
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre-Ville de Kumo-