Partagez | 
 

 Appartement Shinji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Appartement Shinji   Mer 28 Avr - 22:44

[apprentissage technique]

~ Chidori - Les milles oiseaux ~
¤ Rêve ou Réalité ? ¤


Shinji - « AAAAAAH !!! »

Ce cri résonna encore longtemps au milieu de la vallée, mais au final pour être étouffer par une cacophonie d’un autre bruit… On aurait dit que la fin du monde tombait inexorablement sur le petit bout de terrain, où Shinji s’entraînait depuis maintenant une semaine. Pour quelle raison un jeune homme comme lui prenait autant de risque ? Aucune idée.
La seule chose qu’on pouvait voir, c’était le corps de se jeune homme étendu par terre inconscient. Le paysage autour de lui pourtant magnifique d’habitude n’arrivait plus à cacher l’état déplorable autour du Genin. Sur une distance de dix mètres on pouvait voir une longue trainé de terre, comme ci on l’avait retourné de force, creusant un mini cratère. Le plus impressionnant restait que plus on approchait du lieu ou était étendu son corps et plus ça devenait un véritable charnier. Plus on s’approchait et plus on remarquait des restes de branches carbonisées, éparpillées ça et là sur la route du petit cratère. Quand on arrivait en vu du corps de Shinji, la différence était vraiment prenante, les branches et brindilles se changeait en pan entier de tronc, fiché dans le sol si près du corps du jeune homme qu’on aurait du mal à ne pas croire à un miracle. Shinji quand à lui était étendu sur le ventre, la main qui avait servi, facilement reconnaissable à la trace de grave brulure dessus, était dirigé vers l’avant. Et la direction qu’elle montrait renforçait encore plus cette sensation d’apocalypse. Car devant lui on retrouvait le reste de la base d’un tronc, carbonisé. Sur les côté on trouvait de long pan du tronc, qui après déduction devait avoir déchiqueté…

~~~

Les ronflements se répercutaient dans la pièce d’un noir totale. En regardant de plus près on voyait que se bruit si insupportable venait d’un jeune homme aux cheveux blond, allongé dans son lit, dormant à point fermé. Pourtant ce n’était pas dans ses habitudes de ronfler comme ça. Mais Cette nuit c’était différent, car étrangement il était malade. Son nez était pris depuis nuit dernière maintenant, le forçant à respirer par la bouche. Et comme c’est très connu, les ronflements son également les conséquences d’un nez trop boucher.
Dans tout les cas Shinji dormait paisiblement, la première depuis qu’il était parti en mission avec Sho. Son esprit d’aveugle était rempli de rêve doux et chaleureux, le remplissant d’une certaine sérénité qui se lisait aisément sur ses traits d’adolescent.

Pourtant tout n’allez pas ce passer comme prévu. Déjà de l’intérieur on pouvait entendre des bruits de pas léger grimper les marches de l’ appartement. Rien qu’au son on pouvait comprendre qu’il faisait attention à pas ce faire repérer. Il montait silencieusement, espérant surprendre celui qu’il était venu rendre visite. Seulement il n’avait jamais réussi à être un bon, il n’avait jamais pu faire quoi que se soit de bon, comparé à l’autre qui dormait. Mais malgré tout, ce n’était certainement pas pour lui faire du mal qu’il était venu le voir. Seulement, le lien qui les unissait le forçait à l’avertir en premier. Que cela ne lui fasse pas plaisir était une chose, mais il était quand même la seul personne qu’il avait cherché à ressembler. Il avait du mal à ce l’avouer mais Shinji avait vraiment la classe, rien qu’avec sa cécité.
Cette handicap, il avait voulu tellement de fois l’avoir à sa place, peut être qu’ainsi ses parents l’auraient plus aimé…

Revenant à la réalité, Shouji le frère cadet de Shinji était maintenant sur le palier de l’appartement.

Shouji - « Aller Shouji… Courage ! »

Il approcha sa main de la porte et toqua. Et il attendit.

~~~

Dans son sommeil, Shinji pouvait entendre de drôle de bruit loin, très loin. Comme ci on essayait de briser l’image de bonheur et de chaleur qui s’imposait dans son esprit. Il refusait de le quitter, seul endroit ou son esprit n’était pas distrait par les choix horribles d’un ninja. Mais au final, le bruit se faisant trop insistant, il du revenir dans le monde de la réalité…
Un grognement s’échappait de ses lèvres, signe de sa mauvaise humeur évidente. Puis un juron s’échappa de sa bouche quand il posa sa main bruler sur le lit, pour s’aider à se relever. La douleur le fit gémir. C’est donc difficilement qui se releva pour s’asseoir en travers de son futon. D’une voix rauque il grogna à la personne qui toquait toujours.

Shinji - « Oui, oui j’arrive pas besoin de détruire la porte… Tss franchement ont respectent plus personne maintenant… »

Il maugréait dans sa barbe, tout en avançant en direction de la porte. Il devait tâter autour de lui, car dans l’état ou il était ce n’était vraiment pas facile de se repérer. Au final il réussi à atteindre la porte. C’est dans un effort surhumain qu’il put déverrouiller le loquet et ouvrir la porte.
La voix qu’il entendit à ce moment là, l’arrêta net dans le chapelet de juron qu’il s’apprêtait à lancer à l’étranger. Prit au dépourvu….

Shouji - « Bonsoir Shinji… Je ne te dérange pas… »

La bouche ouverte, les yeux agrandit de stupéfaction, un seul mot sorti de sa bouche…

Shinji - « Shouji… »

MessageSujet: Re: Appartement Shinji   Mer 28 Avr - 23:57

~ Chidori - Les milles oiseaux ~
¤ Retrouvaille ¤


Shouji - « Bah alors on dirait que ta vu un revenant mon gars ! »

Shinji ne répondit pas à la réplique saillante de son frère. Pour le moment il essayait simplement de reprendre ses esprits, massant dans le même temps sa main endoloris. Sur le coup sa mauvaise humeur s’était envolée comme une feuille portait par le vent. Alors que le silence pesait de plus en plus entre eux deux, Shinji quand à lui sentait sa curiosité prendre le dessus. Car pour une surprise s’en était une belle… Son frère, lui qui le détestait plus que tout était passé le voir, quelque chose qui était vraiment incroyable.
Mais quelque chose d’autre l’inquiétait, car effectivement il fallait une bonne raison pour qu’il passe. Il espérait simplement qu’il ne ferait pas de bêtise…

Shinji - « Salut Shouji… Qu’est ce qui t’amène ici ? »

Il remarqua la tension que s’imposait entre eux deux. Ça commençait… Il n’était vraiment pas à l’aise aussi, et il pariait que Shouji aussi. Mais il devait obligatoirement briser la glace, sinon ils n’avanceraient pas. Shinji c’était portait volontaire pour entamer la conversation, malgré son état de choc. Maintenant il fallait voir comment aller se diriger le reste de la conversation. Pour le moment il pouvait sentir le regard de son frère posé sur lui, l’inspectant, essayant de trouver quelque chose que seul lui savait.
Puis sa réponse vint enfin.

Shouji – « Je suis parti de chez nous… Et fallait que je te dise un truc... »

Shinji pouvait facilement sentir dans ses paroles, qu’il n’était pas du tout à l’aise. Chose normal quand ça faisait plusieurs mois qu’ils ne s’étaient plus vu. Mais Shinji pouvait identifier également autre chose au fond de ses paroles, quelque chose de plus profond. Il avait peur… Il redoutait quelque chose. Mais pour le moment Shinji préférait le laisser parler, pour voir ce qu’il avait à dire. Mais puis s’il voulait le dire il le dirait lui-même, il n’avait pas à l’inciter.
Il inclina juste la tête avec un sourire pour lui montrer qu’il ne craignait rien.

Shinji – « Vas-y. »

Shouji – « Avant toute chose dit moi ce qui t’ai arrivé à la main. Je vois qu’elle te fait souffrir… »

Un soupir traversa sa bouche. Encore une fois il fuyait la question principale en s’intéressant à quelque chose de secondaire. Enfin c’est ce qui faisait son charme, appelons ça comme ça… De toute manière, Shinji finirai bien par le savoir, car son frère n’était pas venu juste pour prendre des nouvelles. Au bout d’un moment il finira par tout lui dire.

Shinji – « Oui j’ai était imprudent. J’ai voulu apprendre une technique un peu trop puissante pour moi… Même si j’ai compris le truc, j’ai toujours quelques difficultés à l’exécuter. Tu connais Chidori, les milles oiseaux ? »

Shouji – « ah ouais quand même. Bien sur que je connais, une technique d’assassinat c’est ça ? Tu me la montreras ? Je suis curieux de voir à quoi elle ressemble… »

Un nouveau soupir traversa la gorge de notre Genin.

Shinji – « Si tu me parlais de ce qui t’amène… Je sais que tu n’es pas là que pour prendre des nouvelles de ton frère. Si tu veux je te la montrerai après… Mais je ne sais pas si je la réussirai, je peux utiliser que mon autre main et je n’ai pas essayé avec elle. Enfin bref je veux d’abord que tu me dises tout… »

Le silence s’installa petit à petit, Shinji venait de jeter fallait quand même le dire, un froid pas très plaisant. Notre jeune homme pouvait sentir son frère réfléchir. Il devait peser le pour et le contre, et apparemment ce n’était pas facile pour lui. Shinji pouvait de nouveau sentir une inquiétude poindre chez lui. Mais au final un long soupir sorti de la bouche de son frère, arrachant un sourire satisfait à Shinji.

Shouji – « Bien… C’est d’accord… Par contre je ne veux pas que tu me juge sur ça… J’ai mais raison… »

Le sourire de notre Genin disparu bien vite, l’inquiétude commençait à le prendre. Quelle idée farfelue avait il encore imaginé ou quelle bêtise s’apprêtait il à faire…
Il hocha la tête pour l’inciter à continuer.

Shouji - « Bon… Avant toute chose, sache que depuis que tu es parti et que j’ai loupé l’examen Genin papa est devenu intraitable avec moi… Je n’en peux plus… Et on passe notre temps à se disputer… Ce n’est pas une vie pour moi ça ! C’est pour cette raison que j’ai décidé de partir d’ici… Je vais quitter Kumo… »

Shinji accueillit cette révélation en silence, mais à l’intérieur, il commençait sérieusement à s’agitait. Il n’avait pas pensé à cette éventualité là… Et ça lui faisait quand même un choc. Il essayait de trouver un moyen pour arranger ça… Fallait pas qu’il parte, pas maintenant… Il avait fait tout c’est effort pour lui…
Au final un soupir résolu lui échappa.

Shinji – « je suppose que quoi que je dise tu ne changera pas d’avis… ? »

Shouji – « oui ! »

MessageSujet: Re: Appartement Shinji   Sam 1 Mai - 19:50

~ Chidori - Les milles oiseaux ~
¤ Adieu ¤


Le silence qui suivit cette révélation, commençait vraiment à devenir long et oppressant pour notre Genin. Le oui qu’il avait prononcé un peu plus tôt l’avait limite tétanisé. La force qui en émanait montrait qu’il n’avait pas prit sa décision sur un coup de tête mais qu’elle venait d’une réflexion mûrement réfléchit. Et toute façon que pouvait-il faire pour l’empêcher. Il n’avait pas vraiment le choix, à part accepter sa décision.
Un nouveau soupir traversa sa gorge.
Il se détourna de Shouji pour rentrer dans son appartement, laissant bien ouverte la porte. Il voulait que Shouji le suive. Il alla tranquillement dans la cuisine pour se remplir un verre d’eau, qu’il se vida cul sec. Pendant ce temps il essayait non sans mal de mettre de l’ordre dans ses pensées perturbées. Une chose l’empêchait d’acceptait la décision de son frère, une chose qui le mettait mal à l’aise. Il irait où ? Il affirmait sortir de Kumo, mais pour aller où ? C’était cette seule pensée qui lui faisait peur. Il fallait qu’il lui dise, mais il n’osait pas, rien que parce qu’il sentait la force de sa volonté de partir.

Il se retourna et le rejoignit dans le salon, ici il s’assit sur une chaise et attendit un moment. Il cherchait un moyen de lui faire comprendre le danger que cela représente, mais sans pour autant le démoraliser. Au bout d’un moment il sut comment si prendre, alors qu’un sourire se dessinait sur ses lèvres.

Shinji – « Bon comme promis je vais te montrer le Chidori… »

Il se releva, et se détourna pour aller dans la chambre.

Shinji – « Attend moi ici, je reviens. »

Une fois dans sa chambre il farfouilla dans son linge propre, en espérant trouver un des anciens bandages qu’il mettait quand il se blessait à l’entrainement. Il fallait qu’il les retrouve, rien que pour pouvoir exécuter cette technique sans risque. C’était parce qu’il n’en avait pas mit que la dernière fois il c’était brûlé la main. Le chakra à si haut densité ça ne pouvait que faire du mal à notre corps.
Il fini donc par le trouver par terre sous son lit, un soulagement non dissimulé barré son visage.

Tout en l’enroulant autour de sa main et de son poignet il retourna rejoindre son frère, qui l’attendait dans le salon. Avec un sourire il lui montra le bandage et lui expliqua pourquoi.

Shinji – « C’est pour éviter que le chakra me déchire la peau. »

Shouji – « D’accord… »

Dans la voix de son frère, Shinji pouvait sentir, étrangement, de la fierté et de la joie. C’était bizarre pour quelqu’un qui le haïssait depuis sa plus tendre enfance. Mais ce sentiment n’était pas désagréable, tout au contraire. Comme ça il allait se quitter sur de bonne base.
Revenant à ce qui l’intéressait, Shinji recula au milieu de la pièce, pour éviter de toucher des meubles.

Shinji – « Prêt ? »

Il n’attendit pas la réponse de Shouji, que déjà il fermait les yeux pour se concentrer. Il laissa son chakra se concentrer dans sa main bandé. Puis il joignit ses deux mains et effectua les signes correspondant à la technique. Puis baissa sa main vers le bas, tendit qu’une fine pellicule de chakra se former autour de sa main. Toujours concentré il changea la forme de son chakra pour lui donner l’affinité de la foudre. A ce moment la, sont chakra se déploya autour de sa main, tel des éclairs. Le bruit qui en échappait était assourdissant. Shouji quand à lui il était obligé de se boucher les oreilles. Pour Shinji il était déjà suffisamment concentrer pour maintenir le chakra autour de sa main, qu’il ne faisait pas attention au reste.

Shinji – « Voila… En gros ça ressemble à ça… Mais crois moi c’est démentiel… Au début ta vraiment du mal à le maintenir actif. Mais des qu’on prend l’habitude de l’utiliser, après ça devient une technique vraiment redoutable… »

Il désactiva progressivement le chidori, avant de se reculer pour s’asseoir sur la chaise derrière lui. Essoufflé il essayait de reprendre son souffle. La technique lui avait pompé plus de chakra que prévu, maintenant il se sentait sur les rotules.
Il tourna la tête vers son frère.

Shinji – « A titre indicatif, cette technique est rangé en tant que Technique de Rang A, spécialisé pour les assassina… Normalement elle n’est utile que quand la personne possède une vitesse considérable, sinon elle est facile à esquiver. Mais bon… Des fois c’est un risque à prendre… »

Shouji – « Shinji, tu es vraiment incroyable. Et je crois que je te dois des excuses… »

Shinji se releva d’un bond pour lui couper la parole.

Shinji – « Non tu n’as rien à te reprocher ! Et crois moi t’avais raison de m’en vouloir. J’aurais pus dire à papa tout ça, t’aider… Mais j’ai rien fais, donc la faute me reviens. Maintenant c’est dit, file. Et j’espère que tu pourras trouver un nouveau toit où tu ira. »

Il se détourna et retourna vers sa chambre, mais cette fois ci il n’avait pas l’intention de revenir de le salon. C’est pour ça qu’il murmura alors qu’il franchissait le palier de la pièce.

Shinji – « Adieu… »

MessageSujet: Re: Appartement Shinji   Sam 8 Mai - 15:08

[Shinji] « Adieu »…

Sa voix résonnait toujours à ses oreilles, comme le son d’un glas qu’il n’aurait jamais du faire sonner. Alors que son frère franchissait le pas de sa porte, des questions existentielles le prenaient tel des grappins rouillés, perforant son cœur. Il ne voulait pas… Il ne pouvait pas le laisser partir… S’il partait qu’est ce qui pouvait lui rester à accomplir… ? Rien… ?
Cette petite voix bien connu sonnait dans sa tête, l’incitant à le rattraper, à le supplier de rester. Mais une autre voix, plus censé, lui demandait de garder sa fierté, d’accepter les choix de son petit frère. Il avait espérait que la technique le ferait changer d’avis, lui donnerai cette motivation qui lui manquait pour passer Genin. Mais non… C’est sans protester qu’il avait accepté cette défaite… Il avait fuis la queue entre les jambes. Comment pouvait-il encore se regarder en face après ça…

Encore aurait-il fallut qu’il voit…
Le comique de la chose c’est que c’était vrai, il pouvait faire d’innombrables erreurs il n’aurait aucune utilité à ce regarder dans un miroir.

[Shinji]« Quel imbécile… »

Les dents et poings serraient, il devait faire un incroyable effort de volonté pour rester en place, pour ne pas bouger. Son esprit était en ébullition, sa fierté ou sa promesse… ? C’était un choix horrible pour Shinj, pour un garçon comme lui. Pourtant il ne pouvait y couper, l’un dès deux devra être sacrifié…

¤¤¤¤

[Shinji] « Shouji attend !! »

C’est pour une raison inconnu que notre jeune genin c’était mit à poursuivre son frère. C’était brusquement qu’il c’était redresser pour faire volte face. Il avait dévalé les escaliers de son appartement à une vitesse folle. Pour sortir en trombe dans une rue bondait de passant, qui le regardait d’un œil abasourdi. Mais ils auraient l’était encore plus s’ils avaient su qu’il était aveugle.
Toute façon dans l’état ou il était, c’était le dernier de ses soucis et même dans la vie de tout les jours, ça ne l’aurait même pas frappé.

Il pouvait sentir le vent fouetter son visage alors qu’il courait toujours entre les passants, s’aidant de son acuité plus élevé que la moyenne pour sentir au dernier moment les passants sur son chemin. Le bruit de ses pas sur le trottoir, ses muscles qui se contracte au rythme de ses mouvements, tout ça qui d’habitude le fasciné n’était plus qu’une obscure habitude. Seul son envie de rattraper son frère l’importait.
D’ailleurs plus il courait et plus il réalisait un truc, son handicap d’ailleurs en était la cause…
Il ne le verrait pas, il ne pourrait pas savoir où il est…
Il s’arrêta net, les poings serré, le corps tendu. Il essayait de trouver une solution à ce problème, mais le temps lui faisait défaut. Son frère risquait de le semer à tout moment.

Le désespoir le prit soudain…

Démoralisé, un flux de colère le déborda soudain, sans préavis il leva sa tête vers le ciel et laissa un long dernier appelle.

[Shinji] « SHOUJIII ! »

L’éco de ce nom resta longtemps dans l’air, installant par la même un silence tendu autour de lui. Tout les passants c’étaient arrêté pour le regarder, curieux. Mais pour Shinji il s’en foutait, il venait de perdre ça seule raison de continuer son Nindô… Son frère, celui qui malgré tout l’avait fait souffrir mais qui lui avait donné un objectif dans sa vie. Maintenant il n’avait plus rien…
Il se laissa tomber à genoux, la tête levé vers le ciel. Une larme coula le long de sa joue, unique.
Il resta longtemps comme ça, l’esprit vide, le cœur également…
Et du tréfonds de son âme, il avait envie de déverser cette colère, seul sentiment qu’il lui restait. Il avait besoin de se vider complètement. Puis l’étincelle s’alluma, une idée lui vient, amusante.
Tranquillement il se releva et se retourna. Sa nouvelle technique l’aidera à se défouler… Il se déchaînera avec… Préparez-vous arbres de Kumo…

- Fin -

MessageSujet: Re: Appartement Shinji   Dim 27 Juin - 13:08



    Shinji : +36 XP - Technique validée

    Bonne petite session =)
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Appartement Shinji   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PNJ pour Shinji
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre-Ville de Kumo-