Partagez | 
 

 [mission D] À l'image de son maître.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [mission D] À l'image de son maître.   Dim 6 Juin - 0:06

Première mission après défaite. On n'a même pas pris la peine de m'apporter un billet, c'est mon père qui m'a dit d'aller en faire une. Ça requinque son homme, permet de se changer les idées en avantageant le village. Pourquoi pas? Le temps est chaud... chaud et sec, comme les étés du pays du feu. Le soleil brille dans un ciel bleu sans nuage. Le kimono est trop lourd à porter par ce temps. Un pantalon et une tunique feront l'affaire. En ceinturant ma cuisse de mon porte kunaï, directement attaché au baudrier de ma ceinture, la porte s'ouvre, et ma mère rentre. En habit de chuunin, des cernes sous les yeux, elle me salue vaguement avant de prendre la direction de la salle de bain. Mes deux parents sont à la maison, c'est rare.

Le soleil tape fort. Aucune brise ne l'atténue. L'atmosphère est lourde, comme un temps avant orage. Sauf que là, les nuages ne sont pas au rendez-vous. Ce n'est pas un journée pour faire une mission, mais rester tranquillement dans un hamac au soleil, à étudier des choses concrètes. "On doit passer par la pratique"... les conseils, les cours, tout est dicté, je n'ai qu'à suivre le chemin.

Il y a une sorte de petit bureau, en ville, qui prend les doléances des gens pour les redistribuer aux personnes désireux de se faire un peu d'argent. J'y vais, c'est là bas que j'ai la plus de chance de trouver une mission. Elle risque d'être assez pénible, mais bon... comme dit, ça peut me faire penser à autre chose que ma défaite, et ma débâcle face au genjutsu d'Azumi. Les gens semblent ne pas remarquer la chaleur, et vaquent à leurs occupations habituelles. Le train train quotidien, par un temps habituel. Moi, j'aimerai qu'il pleuve, pour rafraichir et laver toute cette chaleur. Les maux, comme la sueur, collent à la peau.

Le bureau est ouvert, c'est déjà une bonne chose, et il n'y a personne. Qui viendrait travailler par cette chaleur? En plus, ce sont les premiers jours où il fait réellement chaud, donc les gens, les jeunes, en profitent. Pas moi... le bon point, c'est que je devrais pouvoir avoir l'embarras du choix pour la mission, si la secrétaire, qui penche plus vers le dragon que l'administration, est de bonne humeur. Je m'approche.

[Secrétaire] - C'est pour une mission?

Sa voix est autoritaire et dure. Le ton n'a rien de chaleureux, et j'ai vraiment l'impression que je viens de la déranger au plus point. J'espère que je ne l'offenserait pas, n'ayant aucune envie de subir ses foudres. Je bafouille quelque chose qui doit plus ressembler à un oui, vu qu'elle se retourne pour aller scruter un panneau ou des billets sont accrochés.

[Secrétaire] - T'es fort?

C'est une question rhétorique. Je n'ai même pas le temps de penser à ma réponse que j'ai déjà le billet devant le nez. Je le prends, et bafouille un bref remerciement, qu'elle n'entend pas. Ou si c'est le cas, elle n'en montre aucun signe. Quelle délicatesse.
Je sors, et m'écarte devant un jeune qui rentre, et qui prend pas la peine de faire attention à ceux qui sortent. Cet endroit est vraiment malsain. Je lis le billet... on est pas censé faire la mission tout seul. Qu'est-ce que je fais? J'y retourne, ou la commence, malgré les indications. Je dois réussir à attraper un corbeau. C'est vrai que tout seul, même en écumant la ville, je vais avoir du mal, à plusieurs ça m'a l'air plus envisageable. Réalisable.

Je rentre pour la deuxième fois dans ce bureau. Le garçon qui m'a bousculé est limite en fusion devant la secrétaire, qui reste de marbre... quoiqu'on pourrait presque voir un sourire de satisfaction sur son visage. Il a du se passer quelque chose, mais je ne veux même pas savoir. Je me rapproche du comptoir. L'autre ne semble pas me remarquer, mais elle, me voit et prend un malin plaisir à m'accoster, poliment, cette fois, de façon à faire comprendre au garçon que la discussion est finie.

[Secrétaire] - Que puis-je faire?

[Jin'] - C'est la mission. Il semblerait qu'elle nécessite plus d'une personne.

Ceci dit, je me gratte la nuque, gêné de sa réaction, moi qui vient l'importuner dans son antre. L'autre garçon continue de bouillir. Ce serait pas mal qu'elle se dépêche de répondre, j'ai moyennement envie d'être pris entre deux feux.

MessageSujet: Re: [mission D] À l'image de son maître.   Dim 6 Juin - 0:18

Il fait, beau, il fait chaud, les filles ont sorties leurs belles gambettes. Hideki observe tranquillement, assit sur son banc, mangeant son petit déjeuner tardif pris dans une échoppe du coin. Certaines se retournent, se sentent regardées. Elle le foudroient des yeux. Mais tout cela est hypocrite pour l'étudiant. Ces corps se mouvant avec une élégance féline sont faits pour être vus sous toutes les coutures. Il rigole doucement, dégustant ses nigiri. Il boit une gorgée d'eau de sa bouteille recouverte de goutelettes, témoignant de la fraicheur du fluide. Sa fait du bien par là ou ça passe. Il jete un oeil à sa gamelle maintenant vide, pensif, ignorant que des grains de riz son resté collés sur sa figure. Que faire pour remplir sa journée utilement? Il irai bien acheter quelques armes, mais il est fauché. Hors de question de demander à sa mère de lui prêter de l'argent. Il voit déjà son refus catégorique, suivit d'un sermon sur la négligence de son entraînement. Ce qui est faux. Il pratique dur.

Le moyen le plus évident pour gagner sa croûte quand on est shinobi, c'est d'effectuer des missions. Son CV est vide de telles entrées. Il se lève, fort de la décision d'aller le noircir un peu, et de se remplir les poches, par la même occasion. Il soupire un coup. Il ne sait même pas ou s'orienter pour qu'on lui attribue une mission. Reiko a bien dut lui expliquer à l'académie, mais il devait être parti au toilettes à ce moment. Mouais. Ca devait être ça.

L'enfant terrible déambula quelques minutes dans le centre ville avant de demander son chemin à un vieillard. Cette fois-ci, il a plus de chance qu'avec le vieux Uchiha de l'autre jour. Gauche, droite, droite. L'étudiant tâche de s'en souvenir. Le soleil qui tapait sur sa tête lui ramollissait le cortex. Il espère seulement que le bâtiment administratif dispose de la clim'.

Le bureau des missions est indiqué au dessus du cadre de la porte béante. Peu d'affluence. La chaleur rendrait-elle les ninjas paresseux? Au moment ou il franchit le seuil, un adolescent sort. Hideki ne s'écarte pas. Mais celui en face de lui anticipe la collision et s'écarte. Il se retourne, mais l'autre à déjà filé. La chaleur échauffe les esprits. Une bagarre peut éclater, pour si peu.

Il s'avance dans le hall; une secrétaire, la tête dans ses dossiers, ne s'aperçoit même pas sa présence. Il arrive à la hauteur du bureau, et tape un grand coup du plat de la main sur le mobilier, ce qui fait sursauter la secrétaire, qui daigne finalement lever les yeux.

[Hideki] "Je viens pour une mission."

La femme, d'une quarantaine d'années, reprend ses esprits rapidement. Elle regarde rapidement dans ses papiers, puis déclare:

[Secrétaire] "Désole. Il n'y a rien pour l'instant."

[Hideki] "Vous vous foutez de moi. Vous venez de passer quinze secondes à chercher. Me faites pas croire qu'il y a rien!"

[Secrétaire] "C'est comme ça, et pas autrement. Maintenant, si tu n'as rien d'autre à faire, je te demanderais de sortir."

Quelqu'un d'autre est rentré. La quadragénaire s'empresse de s'occuper du nouvel arrivant, montrant à Hideki qu'elle n'avait pas plus de temps à lui accorder. Ce dernier fulminait sur place. Il se retenait juste de ne pas tout brûler. Le pire, c'est qu'il ignore encore la cerise sur le gâteau.

[Jin'] "C'est la mission. Il semblerait qu'elle nécessite plus d'une personne."

L'étudiant vient de comprendre. La secrétaire regarde les deux ados avec un regard malsain, presque pervers. Les deux Shinobis tournent la tête et se toisent mutuellement, et l'autre ne soutient pas le regard de l'enfant terrible. C'est le type de tout à l'heure. Hideki remarque ses yeux d'un blanc uni, qui lui rappellent la cuvette de ses toilettes. C'est un Hyuuga. Hideki n'a pas d'aprioris sur eux, mais son humeur est massacrante.

[Secrétaire] "Cela me semble tout réglé! Vous effectuerez la mission tous les deux, en coopération. Bonne chance."

_____

[Hideki] "PUTAAIIIN!! Conasse de vieille peau!!"

Il s'est retrouvé dehors, de temps de le dire. A côté, le Hyuuga a l'air un peu gêné. Hideki fini par se calmer. Il faudra faire avec. Il arrache l'intitulé de la mission des mains de son équipier de fortune, le lit, puis questionne le Hyuuga.

[Hideki] "Bon. On va faire avec. Tu sais te servir de ton byakugan?"

Un plan d'action se dressait déjà dans son esprit sinueux.


Si j'attaque de front, c'est parce que tu protèges ton dos...
Nom: Furosawa; Prénom: Hideki; Age: 13; Village: Konoha
Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [mission D] À l'image de son maître.   Dim 6 Juin - 18:42

[Hideki] - PUTAAIIIN!! Conasse de vieille peau!!

J'aurais mieux fait de rester dans mon jardin à étudier. Non seulement la mission s'avère mauvaise, mais j'ai du tomber sur l'aspirant le plus grossier de Konoha. D'autant qu'il n'a pas l'air de trop me prendre au sérieux. Ce qui n'est pas plus mal, il m'en demandera moins. La chaleur n'aide pas, et je le sens assez énervé, comme la plupart des gens qui n'y sont pas habitués. Si j'avais su, j'aurais attendu qu'il sorte avant de signaler le petit détail à la secrétaire.

San crier gare, il m'arrache l'ordre de mission. C'est mémorisé, mais il aurait pu demandé. Vient ensuite la question que tout le monde vient à se poser quand on fait équipe à moi: mon byakugan. La réponse et non. Sauf que là, c'est un peu gros. Parce que s'il croit que je sais reconnaître chaque corbeau de ce village, il me surestime. Il ne doit pas être habitué à user de subtilité... plutôt du rentre dedans. C'est pas mal. On va pas être obligé de chercher très loin pour trouver l'équilibre de notre équipe. Force et précipitation d'un côté, patience et ruse de l'autre, ça peut marcher.
Niveau probabilité, j'ai déjà exploré. Les chances qu'on tombe sur le corbeau par hasard sont quasi-nulles. Et même mon byakugan n'y changerait rien. On va donc devoir partir de ce qu'on a déjà: le maître. Mais autant explorer d'autres pistes dans la foulée. On est deux, on a droit à deux choix. Il faudrait voir s'il y a des ornithologues à Konoha, et si oui, aller se renseigner auprès d'eux, ça me paraît une bonne alternative.

Seulement comment lui expliquer ça? Il faut que je trouve un moyen de me faire comprendre, sans pour autant me montrer arrogant. D'un autre côté, si j'utilise aussi du grand rentre dedans, il y a des chances pour que ça passe... mais ce n'est pas trop mon style de diplomatie. Je le regarde, et m'aperçois que je n'ai même pas pris la peine de répondre à sa question. Bravo pour l'entrée en diplomatie.

[Jin'] - Je ne saurais pas reconnaître un corbeau que je n'ai jamais vu.

Inutile de luis préciser des choses qu'il n'a pas besoin de savoir. Je fais également piètre figure de politesse.

[Jin'] - Je suis Shinjin.

Mon nom de famille, ce sont mes yeux. Je lui laisse cette réflexion. Le meilleur endroit pour savoir s'il y a des ornithologues à Konoha... le laboratoire? Pourquoi pas. Les oiseaux servent parfois pour transmettre des messages, ils ont donc du faire un jour ou l'autre l'objet d'étude, donc il doit y en avoir une trace au labo, ou aux archives. C'est une méthode assez laborieuse pour retrouver un corbeau, mais je ne vois personne qui n'est à même de me renseigner, à part le maître lui-même. Ceci dit, ce n'est pas certain qu'il soit lui même un fervent défenseur des oiseaux.
On va donc se séparer en deux groupes, déjà. La recherche d'informations ne saille pas très bien à on partenaire, et vu ses manière, j'abonde dans le sens ou il doit s'occuper du plus facile, à savoir le maître, tandis que je prends la labo. C'est assez envisageable, et je ne vois pas mieux.

[Jin']- Les probabilités de tomber sur le bon corbeau sont très faibles, même en écumant la ville. Je propose une recherche d'infos... En familiarisant mon langage, ça devrait être plus facile. Il faudrait se renseigner sur les habitudes de son maître. Il faut également chercher chez les personnes qui ont plus de chances d'avoir aperçu un nouveau corbeau, à savoir tous ceux qui observent. Pourquoi pas les ornithologues? Je propose de prendre ces derniers.

Le hic, c'est que les ornithologues, c'est assez sérieux, et aucune confiance n'étant établie, il est préférable que je cherche du côté des ornithologues. Le maître, avec un minimum de raisonnement, a déjà du chercher là où il a l'habitude d'aller, donc si ça foire de ce côté, ce n'est pas trop grave. Et s'il réussit, la confiance monte d'un cran. Donc c'est irrévocable, je prends la science. Reste plus qu'à clore la conversation.

[Jin'] - On se retrouve ici dans 4h?
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [mission D] À l'image de son maître.   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Jedi & Sith : Prouver sa Valeur [Echouée]
» Mission Rang D: Sur les traces de l'Hokage
» Mission: Les documents secrets du bourgmestre [Privé ---> Lucy]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre du Village-