Partagez | 
 

 |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Lun 7 Juin - 16:07

[Suite du Carré Bleu]

[A éditer]

La salle était plutôt grande et ressemblait à une salle d'examen. Toutes les fenêtres, situées sur le mur opposé à l'entrée, étaient grandes ouvertes laissant l'air frais du matin emplir la pièce. Le soleil entamait son règne d'un jour dans le ciel de Konoha, donnant toute un gamme de teintes au village et à ses bâtiments. A cette heure matinale, il n'y avait pas encore des masses de monde et l'une des rares personnes présentes se trouvait déjà dans cette pièce, guidée par un message déposé à l'entrée, sur les panneaux d'affichage, sur la partie des équipes.

Citation :
A l'attention des étudiants et Genin.

Le village toujours en quête d'une éternelle croissance a besoin d'équipes. En salle 5, vous attend Taka, Chuunin nommée à ce jour afin de prendre en main une nouvelle unité. Vous êtes invités à vous présenter pour provoquer la chance d'être retenu.

Cordialement.

NB :
Enseignement spécialisé : Ninjutsu

Mot du profresseur : Ce qui fait de nous ce que nous sommes, c'est l'ensemble des décisions que nous prenons.


La fillette, d'environ une douzaine d'années vue son apparence et seule présente dans la salle, s'était donc installée, assise sur une table, un livre à la main qu'elle parcourait lentement du regard. Face à elle, une de ces fenêtres grandement ouvertes laissait flotter sa chevelure brune au gré des remous de l'air. Ce serait sûrement sans avoir bougé d'un pouce qu'elle rencontrerait les arrivants suivant.



Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Lun 7 Juin - 19:54

[Hayabusa] 'Déjà?!'

L'adolescent leva le nez de ses parchemins et se redressa d'un geste vif, visiblement paniqué par la hauteur du soleil qu'il pouvait aisément calculer grâce à une baie-vitrée qui donnait une vue d'ensemble sur l'est. Affolé, le jeune Toyome l'était, et pour cause: On lui avait donné rendez-vous à l'académie pour son premier cours en tant qu'aspirant-ninja, et il ne pouvait pas se permettre d'arriver (trop) en retard, du moins pour l'instant. Tout en sachant cela, il s'était permis de faire une nuit blanche sous la lumière tamisée d'une lampe à huile afin d'étudier un nombre incalculable de parchemins sur les notions théoriques du chakra ou encore sur l'histoire approfondie du pays du feu, ainsi que des cartes géographiques et géopolitiques. Il avait même trouvé, en furetant longuement dans les différentes échoppes de Konoha deux ou trois documents à propos des clans qui prirent part à l'édification du village. Il crut alors faire une affaire, avant de rapidement déchanter au vu des informations écrites. Il put toutefois relever que certains clans usaient de dôjutsu, ce qui, malgré un manque cruel de détails, ne manqua pas d'attiser une certaine forme de curiosité envers ceux qui n'étaient pas considérés comme des monstres malgré des yeux hors du commun. Quoi qu'il en fut, absorbé par un tel flux de données, notre ami ne fit pas attention au temps et à l'astre solaire qui poursuivait son chemin habituel, de telle sorte qu'il se retrouva complètement pris au dépourvu. Ainsi donc, l'aspirant-shinobi se rua dans sa très étroite salle de bain afin de prendre une douche et de se mettre illico presto en route pour l'académie. Evidemment, un tel rush ne manquait pas d'être semé d'embuches aussi diverses que variées, telles que le shampoing dans les yeux, ou de la vaisselle cassée, voir même mettre sa veste dans le mauvais sens...si, si! Néanmoins, c'était plus ou moins propre et le ventre vide mais relativement à l'heure qu'il ferma la porte de son appartement à clef, prit le soin de cacher le haut de son visage avec la capuche de sa longue veste noire et qu'il descendit les escaliers à toute allure pour disparaitre dans une grande artère de la cité.

Une chance pour lui, il se trouve que la grande avenue en question menait directement à l'académie et qu'une foule de commerçant longeait la route dallée. Il put ainsi acheter sans perdre trop de temps quelques oranges pour manger sur le pouce en chemin, laissant ainsi les pelures des agrumes derrière lui, tel le petit poucet. Essoufflé par la course effrénée qu'il dut faire, Hayabusa s'arrêta dans le hall de l'établissement éducatif, pantelant et suant à grosse goutte. Il faut dire que le temps était lourd, et que pour un début de journée, il faisait assez chaud. Inutile donc de préciser qu'emcapuchonné, vêtu d'un pantalon et d'une veste noir d'étoffe malgré tout très fin, et malgré un buste nu de tout vêtement si ce n'est ce long morceau de tissu déboutonné en totalité, l'effort associé à la chaleur estivale rend vraiment humide le corps svelte mais non moins dessiné du garçon. Comprenez bien que le petit Toyome, las de tous les regards réprobateurs de la population konohanne, s'était rendu indispensable le port de cette capuche, au moins pour cacher les yeux de fauve qu'étaient les siens, du moins dans un premier temps.

Toujours était-il qu'en reprenant son souffle, les main posé sur les genoux et le dos légèrement bombé, quelques gouttes d'eaux perlant le long des tempes, il aperçut l'espace d'un court instant une note pendue sur le panneau d'affichage. Instinctivement, il se redressa, le souffle court, et se dirigea vers le bout de papier sans prêter la moindre attention aux regards des étudiants et aux rires des filles qui devaient sans doute se moquer de ce jeune nouveau sans la moindre endurance (et probablement sans le moindre goût vestimentaire), ni même à la structure du bâtiment, entièrement faire dans le bois et taillé finement alors que c'est précisément quelque chose qui frapperait de prime abord quelqu'un qui entrerait pour la première fois ici. Bref! Hayabusa se saisit de la note sans penser une seule seconde que les éventuels concernés ne sont pas encore arrivés, puis se mit en quête de la salle, lorsqu'il sentit une main serrer puissamment son épaule. Il se retourna alors, surpris de voir un homme à la carrure imposante, probablement la trentaine, secouer l'index de gauche à droite comme un pendule. L'expression qui ressortait le plus dans le visage de l'inconnu était une certaine froideur...glaciale. C'est dire! L'aspirant-ninja comprit presque immédiatement qu'il ne devait en aucun cas toucher les messages disposés sur les tableaux d'affichage, s'exécutant aussitôt dans quelques balbutiements inaudibles. Cela ne fit qu'entamer davantage une réputation visiblement déjà pas terrible, et certaines personnes pouffèrent de la maladresse affichée par l'adolescent...


[Hayabusa] 'Pfff! Chouette journée', maugréa-t-il.

Ne vous inquiétez pas, ce sentiment de gène disparut rapidement. Ce n'était pas le genre de garçon à être perpétuellement de mauvaise humeur, bien au contraire, et l'excitation d'apprendre lui redonna le sourire. Enfin, encore fallait-il trouver la salle de cours...Et Hayabusa se rendit bien vite compte que c'était loin d'être fait. En effet, non content de ressembler à un dédale de couloir (aux contour certes d'une finesse remarquable et d'une beauté peu commune), les pièces ne se suivaient pas du tout et il fallut immédiatement pour le jeune aspirant user d'un sens de l'orientation extrêmement pointu.

[Hayabusa] *...3...4...12...12????*

Eh oui! A force de construction, de rénovation et de destruction, puis de reconstruction et de rénovation, trouver une salle devenait un casse-tête sans nom pour chaque néophyte. Le pauvre garçon commençait à perdre patience. Il se doutait bien que ce genre de 'blague' était sans aucune hésitation une sorte d'entrainement, raison pour laquelle il ne souhaitait aucunement se risquer de demander son chemin...sans compter qu'il perdrait la face, lui, l'élu des kamis. Mais les secondes s'écoulèrent, puis les minutes, sans qu'il ne déchiffre une éventuelle suite logique aux numéros de pièces, où même qu'il ne trouve ne serait-ce que par hasard où se cache cette fichue salle de cours. Se grattant le haut du crâne par dessous sa capuche, la main libre dans la poche, le jeune garçon s'apprêta à rebrousser chemin, parce qu'il aurait manqué quelque chose et peut-être aussi pour faire preuve d'ingéniosité en suivant un étudiant qui serait arrivé en retard (avec beaucoup de chance), lorsqu'il trouva enfin le Graal. Notre protagoniste soupira, plus ou moins rassuré et espérant il ne soit pas viré du cours pour son aberrant retard.

Il fit coulisser la porte et entra en silence, un léger sourire en coin, fier d'avoir trouvé cette maudite pièce. En retrait de la salle était assis une enfant, visiblement plus jeune qu'Hayabusa, lisant un livre. Ce dernier s'approcha de la petite brune sans se méfier outre mesure, puis il se positionna face à la table où elle s'était installée, pliant les jambes et croisant les bras en les posant sur le meuble, apposant ainsi son menton sur ses membres supérieurs, faisant toutefois en sorte de cacher encore et toujours ses yeux. Puis, d'un air joyeux et mielleux, il s'adressa à la gamine dont la chevelure dansait allègrement avec le vent.


[Hayabusa] 'Coucou, toi! Tu viens d'arriver? Tu sais si le prof est arrivé? C'est quoi ton nom?'

A vrai dire, le futur shinobi aimait les enfants, et à plus forte raison quand il s'agissait d'une fille. Celui-ci a d'ailleurs toujours eu une certaine facilité à aborder les inconnus. Il faut dire qu'il a toujours été un beau garçon et un physique qui plait aux filles, hormis ce regard qui les a toujours fait fuir, à la fois hypnotique et terrifiant...




oOo Thème musical oOo

Le savoir est la clef du pouvoir.
Le savoir est la clef du salut des Hommes.
Seul le savoir anéantira les ténèbres dans ce monde.

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Mar 8 Juin - 8:09

Tenson n’eut pas de mal à trouver la pièce, contrairement à sa première visite. Reculé dans un coin de la pièce, il observait la jeune fille qui se trouvait dans l’endroit où il était indiqué de se rendre. Il était entré si calmement qu’il ignorait si elle l’avait remarqué. Elle était plutôt jolie, étudiante modèle plongée dans son bouquin. Ses longs cils protégeaient des prunelles que Tenson ne pouvait apercevoir d’où il était. Ses cheveux semblaient dorés par mèches avec la lumière du soleil. Elle aurait pu porter une auréole. Ses parents devaient être très fiers d’elle.

Un peu plus tard, un autre garçon entra dans la pièce, après être passé au moins deux fois devant.

*C’est toujours comme ça la première fois. Il fait chaud, on est en retard et la salle est introuvable. Je m’en souviens comme si c’était hier.*


Cet autre garçon allait probablement faire partie de son équipe. Tenson remarqua qu’il ne portait pas le bandeau Genin. Avait-il un minimum d’expérience ? Le Saishi avait dans l’idée de se pousser au maximum. Il espérait ne pas perdre trop de temps à réapprendre des bases qu’il maîtrisait. Se pouvait-il que la jeune fille soit une candidate à faire partie de l’équipe également ? Tenson ne savais pas trop, mais il n’allait pas tarder à le savoir.

Vêtu sombrement de tissus rouge vin, il jeta un coup d’œil à sa montre de rubis afin de calculer combien de temps le nouveau venu mettrait à s’apercevoir de la présence du Saishi. Il lui donnait au moins 10 bonnes minutes, s'il était chanceux.

Cela faisait étrange à Tenson de se retrouver dans les murs de cet édifice. Il n'y avait pas mis les pieds depuis si longtemps. Mais voilà, déjà, il était de retour et en meilleur état que jamais.

[HRP] Désolé, un post hyper court et pas très riche xD mais bon quelques fois il faut la jouer dans la simplicité pour que ce soit efficace... [/HRP]

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Mer 9 Juin - 13:03

La fillette termina sa ligne située en bas de page. Elle releva le nez le temps de tourner le feuillet profitant un brin de vent un peu plus fort que les autres. Ses yeux s'ouvrirent brusquement quand elle sentit de pas approcher elle baissa alors son visage sur la nouvelle page qui lui faisait face, profitant pour faire un bref détour par ce premier arrivant.

Ce qui frappait le c'était certainement ses yeux rouges vif comme s'il possédait un Sharingan. Pour les accompagner, sa chevelure ornait une teinte tout aussi agressive au goût de la jeune fille. Ses vêtement restaient dans la même gamme de couleurs mais en plus sombre. Visiblement, ce garçon là avait remarqué la présence de la jeune fille puisqu'il la regardait désormais. En revanche, elle était quasiment sûr d'en avoir moins montré que lui, maintenant sa position majoritairement de dos. Elle retenait qu'il était calme, donc qu'il était d'une nature très posée en apparence ou alors qu'il était tout simplement à l'aise. Cependant, ceci ne semblait pas le rendre particulièrement loquace, du moins pas le genre à se présenter directement en arrivant. Elle masqua un petit sourire, profitant d'une mèche qui revenait se positionner et attendit la suite.

Suite qui ne fut intéressante que quelques minutes plus tard lorsque une silhouette passa devant la porte, l'air perdue. Elle n'avait pas vu de qui il s'agissait car de toute façon ses yeux n'étaient pas dirigés du bon côté. Elle se fiait simplement aux bruissements des vêtements et aux bruits de pas. C'était aussi pour ça qu'elle avait choisi cette salle là. Organisée de façon à ce qu'aucun bruit ne vienne perturber les étudiants qui passaient leurs examens, la pièce avait été construite en retrait, bien plus loin et excentrée par rapport au reste des salles de cours. Il devait y en avoir trois ou quatre identique un peu plus loin, mais celle là offrait une pleine vue sur le levant. Ainsi donc, la silhouette égarée s'en alla plus loin pendant quelques minutes encore avant de revenir et d'ouvrir silencieusement en grand la porte qui était déjà entrouverte.

Le nouvel arrivant, puisqu'il semblait s'agir d'un garçon, portait de long vêtements noirs de loin inadaptés à la chaleur du pays. Elle se demanda un instant s'il était vraiment du coin, semblant déjà un peu âgé. Le garçon vint jusqu'à elle pour se positionner non loin, s'installant à sa guise tout en conservant sa capuche. Elle n'en voyait, de fait, ni les yeux ni même la moitié supérieure de son visage. Intriguée, elle referma son livre délaissant son doigt à la page qu'elle lisait puis se tourna un peu plus. Elle n'eut que le temps de s'intéresser à ce physique pour le moins particulier que déjà le garçon prenait la parole. Elle se retourna donc complètement, faisant dos au soleil.

Hayabusa Coucou, toi! Tu viens d'arriver? Tu sais si le prof est arrivé? C'est quoi ton nom?

Vingt secondes tout au plus... Cela faisait vingt secondes qu'il était dans la classe et déjà il s'adressait à elle. C'était là un naturel très sociable visiblement, au contact facile et au sourire gratuit mais non déplaisant au goût de la fillette. Elle lui rendit se simple présent par une action similaire puis pris la parole à son tour.

??? - D'arriver? Non, je suis là depuis près d'une heure... Approximativement le même temps que la prof. Elle tourna ensuite la tête vers Tenson terminant sa phrase pour tout le monde plutôt que pour le garçon installé à côté. Et je m'appelle Aiko. Sa tête revint vers Hayabusa tandis que sa main semblait inviter le Genin à s'approcher. Et vous? Nouveaux? Vous vous appelez comment?



Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Ven 11 Juin - 8:45

Tenson se tenait toujours en retrait et observait la scène. Il se sentait très serein cette journée-là. Une espèce de tranquillité intérieure qu’il avait acquise lors du séjour près de la mer, à force de respirer au rythme des vagues ou de la brise boréale. Le teint bruni par les réflexions solaires, ses iris rouges semblaient plus ténébreux. Un peu comme le calme avant la tempête.

La jeune fille angélique se retourna vers le nouvel arrivant, dévoilant des yeux d’une innocence radieuse recelant une lueur de brio. Comme elle ne semblait pas surprise de la présence de Tenson, celui-ci en déduit qu’elle l’avait remarqué depuis le début malgré son entrée silencieuse. Il ne fallait pas la sous-estimer.

[Aiko] – Et je m’appelle Aiko. Et vous ? Nouveaux ? Vous vous appelez comment ?

*Aiko… joli prénom.* pensa Tenson.

[Tenson] – Je suis Tenson, Tenson Saishi, répondit-il dans un sourire qui se répandit jusque dans ses yeux. Je suis Genin, m’ai j’en ai perdu un peu car j’ai dû quitter le village avec ma famille pour un bout de temps et nous venons tout juste de revenir.

L’adolescent écouta alors l’autre garçon se présenter. Il semblait très énergique, ce qui était toujours agréable au sein d’une équipe. Tenson se demandait quelle sorte de parcours les deux personnes pouvaient avoir. Avaient-ils, comme lui, perdu des êtres chers ? Avaient-ils toujours vécu à Konoha ? Quel était leur Nindô ? Il était encore trop tôt pour poser ce genre de question, mais c’était ce qui traversait l’esprit de Tenson à ce moment-là.

[Tenson] – J’imagine que vous êtes ici pour faire partie de l’équipe de Mlle Uchiha Taka ? La connaissez-vous déjà ? J’ai déjà été sous la supervision de Mlle Uchiha Sayuri, je me demande si elles se connaissent bien…

Alors qu’il initiait la conversation, l’adolescent se demandait pourquoi ladite professeure n’était pas déjà présente. Peut-être allait-elle faire une entrée inattendue pour tester leurs réflexes ? Tenson restait alerte.

Il sentait que bientôt allait commencer une aventure qu’il ne serait pas prêt d’oublier… Les entraînements, les missions, les liens qui se tisseraient au cours de tout cela… Une nouvelle aube se levait sur sa vie après une grise période.

Cela faisait du bien.

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Ven 11 Juin - 15:10

La petite fille assise en face d'Hayabusa delaissa quelques instants l'ouvrage qu'elle lisait avec appétit pour s'adresser à son vis-à-vis, lui délivrant à l'occasion un sourire délicat. Elle prit par la suite la parole, répondant d'une voix enfantine à la question posée par l'adolescent encapuchonné. C'était de cette façon que ce dernier découvrit, non sans surprise, qu'il n'était pas seul dans cette salle. Le contraire eut étonné, vu le retard accumulé. A vrai dire, le natif des eaux du pays de la brume sursauta légèrement dès lors qu'il sut que l'autre personne se trouvait derrière lui, à quelques pas. Immédiatement, le garçon se releva d'une traite, un peu comme un réflexe inné qui lui convierait à la prudence et dans le cas extrême, au combat. Cette attitude lui semblait réellement excessif après coup, car il se trouvait dans une salle de classe et dans un endroit hautement sécurisé. Pour autant, son coeur battait la chamade, augmentant l'afflux sanguin pour préparer à utiliser chaque muscle de son corps au mieux de ses capacités. En tout état de cause, le jeune Toyome entrevit alors l'étendu du potentiel d'un shinobi de Konoha, bien conscient qu'il ne s'agissait là que d'une infime possibilité...ou alors était-ce simplement à cause du manque d'observation dont il fit preuve à son entrée dans la pièce. C'était probablement un peu des deux.

Quoi qu'il en fut, l'inconnu se détacha de son coin, suivant les indications de la gamine aux longs cheveux, tandis que cette dernière continuait son speech. Le nouveau compagnon de classe d'Hayabusa répondit plus rapidement, devançant notre protagoniste. Ce dernier eut à peine le temps d'ouvrir la bouche que le bonhomme aux yeux rubis commençait déjà à se présenter. C'était un peu déplaisant, mais l'idée même d'en savoir un peu plus sur son compère compensait largement le ridicule dont faisait preuve l'aspirant-ninja. Tandis qu'il écoutait d'une oreille attentive, la posture plus détendue que précédemment, l'adolescent prit le temps d'observer son entourage, tout en réfléchissant aux paroles prononcées auparavant. Était-ce la dénommé Aiko qui dispenserait les cours? Il y avait des précédents. Ou bien la petite lectrice était arrivé en même temps que le sensei, par pur hasard? Le garçon aux yeux rouges était un genin, hein...mais apparemment, il n'était guère de la région, tout comme lui. Tout cela était tellement excitant pour le futur shinobi de Konoha, mais il n'eut pas l'occasion d'approfondir ses réflexions qu'il dut se présenter à son tour.

[Hayabusa] 'Hein? Oh! Hayabusa Toyome, de la famille Toyome de Kiri. On m'a inscrit en tant qu'aspirant, il y a peu de temps.'

Le garçon, quelque peu mal à l'aise d'avoir à avouer qu'il n'était qu'un aspirant très peu expérimenté par rapport à son camarade, n'en demeura pas moins souriant, un exercice qu'il maitrisait à la perfection. Et pour cause, on aurait presque dit que c'était inscrit dans son patrimoine génétique. Des dents de nacres apparurent qui, combinés à la capuche qui faisait barrage à son regard, ne faisaient que contribuer à un certain mystère. Quoi qu'il en fut, il s'inclinait en signe de respect, même si cela était pas dans ses habitudes. Le dénommé Tenson prit alors le relai, posant à son tour les questions qui lui taraudait visiblement l'esprit, ou peut-être simplement pour casser un silence naissant.

Pendant qu'il fit part de ses interrogations, Hayabusa s'intéressa plus en détail au garçon. Ses yeux partageaient la même couleur, un rouge très vif, tandis qu'il était habillé de vêtements aux tons plus discret mais ils n'en demeuraient pas moins excentriques au goût du chérubin de Kiri. C'était là une description purement subjective qu'il stoppa lorsque celui-ci eut fini de questionner l'enfant assise sur le bureau. Le petit Toyome fronça les sourcils, ce qu'évidemment les deux autres personnes présentes ne pouvaient déceler à cause de cette capuche. En effet, Tensou mentionna une certaine 'Taka uchiha'. Il semblait que l'élu des kamis fut prédestiné à rencontrer bon nombre d'Uchiha dans son existence. Quoi de plus normal à Konoha...Mais après Kenji Uchiha quelques jours plus tôt, tout portait à croire que le professeur dans ce cours serait une membre de ce clan. Sa curiosité monta d'un cran. L'adolescent demeura silencieux, se dirigeant gracieusement vers une fenêtre et s'accoudant à son rebord, songeur.

La vérité, c'était que la réaction de Kenji Uchiha lorsqu'il put apercevoir malencontreusement les pupilles d'Hayabusa quelques jours plus tôt hantait encore son esprit. Il n'eut pas le regard réprobateur qu'avait la plupart des habitants du village, du moins pas autant. Si ses yeux n'exprimait pas grand chose, si ce n'est une certain froideur, voire du dédain, ils n'étaient en rien semblable à ceux que lui portaient les badauds. Avait-il rencontré une personne suffisamment éduquée pour ne pas avoir à juger la différence? Notre protagoniste observait alors ses deux collègues, cherchant si eux aussi étaient prêt à regarder les pupilles du garçon sans frémir ou sans émettre un jugement réprobateur. Il était difficile pour le petit Toyome d'avoir à porter ces yeux de démon, ces iris en forme d'amande si caractéristique des félins, entouré d'une vive couleur ambrée. Quitte ou double? Le garçon choisissait finalement d'observer plus encore ses deux compères avant de retirer la capuche de ses yeux. Il se contenta simplement de continuer la conversation en émettant une hypothèse.

[Hayabusa] 'Tenson, c'est ça? Je pense que Aiko est notre professeur.' Il se tourna vers la gamine au livre. 'Je me trompe?'

Il esquissa un léger sourire, pas forcément convaincu de ce qu'il affirmait. Il enleva par la suite les coude du rebord de la fenêtre à peine ouverte, se dirigeant nonchalamment vers la jeune enfant, au point d'arriver à seulement quelques centimètres du bureau sur lequel elle s'était installé. Il glissa alors un sourire à peine plus prononcé, tandis que les traits de son visage prirent en légèreté.

[Hayabusa] 'Mais je m'y connais pas encore suffisamment pour ça...'

Le jeune kirisien inclina la tête, cherchant du regard le titre du livre qui semblait si appétissant pour Aiko. Si le temps était avec lui, il aurait certainement cherché à se glisser derrière cette dernière afin de lire avec elle, dans une franche camaraderie. Ce qui était certain, c'était que de la où elle était, elle pouvait sentir l'odeur de l'aspirant, une légère mais savoureuse combinaison d'agrume et de musc.




oOo Thème musical oOo

Le savoir est la clef du pouvoir.
Le savoir est la clef du salut des Hommes.
Seul le savoir anéantira les ténèbres dans ce monde.

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Sam 12 Juin - 14:52

Un haussement de sourcil, c'est tout ce qu'Aiko avait à offrir devant la réaction du garçon qui était devant elle. Il s'était si subitement relevé et écarté, comme si un danger allait lui tomber dessus... Elle ne comprenait pas pourquoi, Tenson s'était juste approché en se présentant. Elle fit un bref aller retour du regard entre les deux, soupçonnant un instant qu'ils se fussent déjà rencontré et d'une bien mauvaise façon. Fronçant un peu les sourcils, elle les observa attentivement. Le retour à une position moins tendue la laissa penser qu'il avait juste eu peur. C'était... étrange; sans doute encore plus que le fait de garder éternellement une capuche sur le visage. Elle passa donc sur cet incident, notant au passage le grade du Saishi. Déjà Genin, il devait déjà avoir une expérience de la mission et des équipes. C'était un bien comme un mal... Remodeler quelqu'un afin de l'intégrer à un nouveau groupe pouvait s'avérer aussi bien un avantage qu'une tâche peu aisée.

Quant à Hayabusa... Il était en fait totalement nouveau. Ceci expliquait cela, à commencer par un style plutôt en décalage mais aussi à cette attitude si... alarmée. Peut-être était-ce la première fois qu'il intégrait une académie, peut-être pas, mais il aurait été un déserteur. C'était quelque chose à prendre en compte bien que cela semble très improbable. Après tout, cette petite gène que la fillette décela chez le garçon alors qu'il révélait son niveau, ne pouvait qu'appuyer la première hypothèse. Malgré ce, il sourit avec facilité aux deux autres tandis que Tenson poursuivait sur la lancée.

Tenson –
J'imagine que vous êtes ici pour faire partie de l'équipe de Mlle Uchiha Taka? La connaissez vous déjà? J'ai déjà été sous la supervision de Mlle Sayuri Uchiha, je me demande si elle se connaissent bien.

Aiko haussa les sourcils. Ce gamin avait déjà croisé Taka? En avait-il entendu parler? Ce n'était pourtant pas le genre de personne à faire naître des rumeurs au delà des couloirs de l'académie, et à l'en croire il revenait de l'extérieur du village, donc il tenait des informations.. mais d'où? Elle baissa ses yeux, inspirant un instant avant de soupirer discrètement. Elle haussa les épaules.

Aiko –
Sayuri-san est connue de beaucoup de monde. Non pas qu'elle soit parmi les membres d'excellence de notre corps – encore que... – mais on connait généralement peu de personnes qui la connaissent bien. Ça m'étonnerait que Taka-san en soit une proche.

La conversation était ce qu'elle était, des discussions d'élèves sur le point de lier leur destin à une équipe. Un petit silence s'installa durant lequel chacun semblait observer les autres. Bizarrement, le rouge vif de Tenson n'attirait pas plus que ça Aiko, en revanche, cette capuche là et l'ombre qu'elle provoquait et qui dissimulait le visage de Hayabusa avait le don d'exciter sa curiosité. Jouait-il un rôle? Etait-il timide? Malade peut-être? Ou alors préférait-il avoir un temps d'avance sur son entourage, l'épiant sans pouvoir être victime d'une pareille manœuvre. Et, alors qu'elle le violait presque du regard, il sembla bouger légèrement la tête alors qu'il jetait au vent une affirmation surprenante.

Hayabusa –
Tenson c'est ça? Je pense que Aiko est notre professeur. Elle éleva l'un de ses sourcils tandis qu'il se tournait vers elle. Je me trompe?

S'approchant d'elle, il dessina un sourire sur son visage, l'élargissant une fois tout près d'elle. La fillette aurait aimé pouvoir soutenir son regard, mais malheureusement il avait réussi son coup en la privant de se luxe. Un moment de calme s'installa, mais il fut soudainement et rapidement rompu par le rire éclatant de l'adolescente, au milieu duquel se perdit la voix de l'étudiant. Mais je m'y connais pas encore suffisamment pour ça.Terminant de rire, elle ne laissa pas filer cette occasion de prendre la parole. Son regard, soudain brillant d'une indicible lueur se posa sur le Toyome.

Aiko – Et qu'est-ce qui te fait dire ça? Surtout au bout de cinq minutes. Ai-je l'air si forte que ça? Elle afficha un large sourire amusé devant l'attitude du garçon qui cherchait à savoir ce qu'était ce libre qu'elle parcourait quelques instants plus tôt. Afin de lui faciliter la tâche, elle souleva la couverture sous ses yeux, étalant juste sous son nez le titre écrit en grand « Les Fleurs du Mal ». La lecture t'intéresse peut-être? C'est un auteur étranger... Je suis tombée dessus par hasard mais certains textes sont plaisants.



Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Dim 13 Juin - 22:48

"Nous sommes faits de la même matière que les rêves"

Hideki s'était encore levé trop tard aujourd'hui. N'oublions pas de préciser ici que dormir constituait une des activités préférés de l'étudiant, après le graffiti, et mater les filles. Sans oublier l'apprentissage de nouvelles techniques. Il se précipita dans la rue, presque vide dans cette heure encore matinale. Cette fois-ci, pas besoin d'emprunter la voie des airs. Les pas de l'apprenti Shinobi résonnaient dans l'artère déserte à chacune de ses foulées.

Il parvint à l'académie haletant. Pas étonnant, il venait de parcourir la moitié du village en courant. Il s'avança dans le hall lorsque son regard croisa celui de la gardienne derrière son bureau. Elle le sermonnait sans même ouvrir la bouche, de sa mine réprobatrice de mère de famille. Au fond, elle manifestait une certaine tendresse pour les élèves en retard, les considérant un peu comme ses enfants. Mais Hideki refusait d'être le fils d'une femme aussi laide. Il se contenta de l'ignorer et tourna au premier couloir à droite.

Quelques élèves circulaient dans l'académie. Un cours venait apparemment de se terminer. Hideki remontait le corridor à contre courant, luttant comme un saumon pour parvenir en haut. Il tenta bien de se faufiler, mais ses efforts ne furent pas suffisants. Le choc fut rude lorsque son épaule heurta celle d'un autre étudiant. Tous deux se retournèrent, et se défièrent du regard. Au fond d'eux même, la rixe avait déjà éclaté et faisait rage en ce moment même. Tout en se regardant en chien de faïence, ils s'échangèrent les paroles habituelles, préludes à la bagarre. La tension atteint son apogée lorsque Hideki alla un peu trop loin.

[Hideki] "Moi, je crois que ton coiffeur boit pendant le service. Pareil pour toi quand tu choisis tes vêtements."

Quelques enfants étaient restés auprès d'eux, spectateurs du début des échauds fourrées, en appelèrent d'autres, attirés par la scène comme des mouches à merde. Hideki, lui, restait calme du moins en apparence. C'est celui d'en face qui attaqua le premier; il bondit sur l'étudiant pour lui assener un méchant coup de pied sauté. Surpris par la vivacité de son adversaire, Hideki eu tout juste le temps de se protéger le visage avec ses avants bras. Le choc l'avait fait reculer, il prit de plus amples distances en bondissant en arrière. Il jeta un vif coup d'oeil aux murs avant de remplir ses poumons au maximum de leur capacité. C'est une boule de feu qu'il recracha, à la grande surprise de son ennemi. Tout le monde retint son souffle. Hideki venait-il de le calciner?

Bien sur que non, c'aurait été trop facile. En plus, il aurait eu de sacrés ennuis si il avait abattu le gosse. Le corps de ce dernier tournoyait à une vitesse vertigineuse, balayant les flammes dansantes résiduelles du Katon. Il cria quelque chose qui ressemblait de loin à "Konoha Sempu". Le tourbillon qui en résultait, mélange de feu, haine et sueur, se dirigeait dangereusement vers Hideki. L'attaquant senti qu'il avait touché quelque chose; il atterri pour constater les dégâts. Ce n'était pas Hideki qu'il avait percuté, mais un tableau qui était accroché au mur, quelques instants plus tôt. Alors qu'il comprit la supercherie, il était trop tard. Hideki lui asséna un coup du tranchant de la main en plein dans la nuque. Insuffisant pour assommer son adversaire, il enchaîna avec un coup de coude et suivit d'un coup de poing, qui s'écrasèrent tout deux derrière le crâne de la cible, qui perdit l'équilibre. Hargneux, il ne s'arrêta pas là. Il poursuivit la tempête de coups au sol, balançant ses pieds dans les côtes du malheureux. Dans l'assistance, personne n'osa lever le petit doigt pour mettre fin à l'affrontement qui était de toute façon fini depuis bien longtemps. Ce n'était plus une bagarre, mais un passage à tabac, voire de la torture. L'adversaire de l'étudiant ne pouvait plus se défendre dignement. Une voix d'adulte tonna depuis le bout du couloir, forçant tous les élèves à courir dans tous les sens. Hideki profita de la panique pour filer discrètement parmi les fuyards qui ne voulaient pas se retrouver dans le bureau de Reiko.

Il se dirigea alors vers la salle que l'on lui avait indiqué la veille dans le message qu'il avait reçu. La porte était entrouverte, laissant filtrer l'animation qui régnait dans la pièce. Hideki songea alors à une entrée grandiose, qui en mettrait plein la vue à tout le monde. Il trouva quelque chose à son goût, ce qui le fit sourire. La porte valsa violemment contre le mur; une sphère incandescente de taille humaine semblait en être la cause. La boule s'éleva dans les airs et atterrit en plein milieu de la classe. Les flammes dansaient et tournoyaient autour de la sphère, le spectacle était vraiment joli et impressionnant. Après quelques secondes, le feu se dissipa, découvrant Hideki sous le manteau flamboyant, qui s'épousseta l'épaule d'un air désinvolte. Il serait sélectionné, bien sur. Il n'avait même pas besoin de voir les autres pour le savoir. Il avait rencontré Taka il y avait quelques jours de ça.


Si j'attaque de front, c'est parce que tu protèges ton dos...
Nom: Furosawa; Prénom: Hideki; Age: 13; Village: Konoha

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Lun 14 Juin - 17:14

L'enfant terrible de Kiri observait consciencieusement ses collègues de classe, tandis qu'Aiko répondait aux interrogations de Tensou, apparemment surprise par le contenu de la question. A ce propos, il y avait quelque chose d'intrigant chez cette jeune fille. Son sérieux et son assurance était en complète rupture avec son âge. Cela fascinait de plus en plus Hayabusa, néanmoins désabusé par son manque d'expérience par rapport à cette jeune fille, et dans une moindre mesure par l'autre garçon, visiblement moins vieux que lui. Par la suite, la brunette dirigea son regard vers son vis-à-vis encapuchonné, curieuse de connaitre les arguments qui lui permirent d'affirmer qu'elle était ce professeur qu'ils attendaient tous.

[Aiko] 'Et qu'est-ce qui te fait dire ça? Surtout au bout de cinq minutes. Ai-je l'air si forte que ça?'

Elle semblait amusée. A vrai dire, la grue de Konoha n'était pas sûr de lui, ce qui s'était senti quelques instants auparavant. Cela tenait surtout à des impressions et des détails, ce qui n'était pas suffisant pour lui, le cartésien. Oui, elle était certainement plus forte qu'Hayabusa, peut-être pas en terme de force physique, mais certainement en terme de potentiel énergétique, ou de chakra, comme avait-il lu dans un des nombreux parchemins en sa possession. Il était même fort probable qu'elle avait énormément plus de connaissance que lui en la matière. Mais il n'y avait pas que cela. La sérénité et la désinvolture de la jeune Konohanne, ainsi que la façon dont elle s'exprimait ne pouvait pas être anodin. Le dernier détail suivait, lorsque Aiko, ayant noté l'intérêt de l'adolescent pour son livre, réhaussait la couverture de l'oeuvre afin que le titre puisse être lisible.

[Aiko] 'La lecture t'intéresse peut-être? C'est un auteur étranger... Je suis tombée dessus par hasard mais certains textes sont plaisants.'

Il connaissait 'Les Fleurs du Mal', la faute à un père qui aimait l'auteur. Lui-même avait apprécié sa lecture, encore qu'il eut énormément de mal à suivre certains passages et que la notion de 'spleen' le dépassait. Il était beaucoup trop enjoué pour aimer à sa juste valeur de tels concepts...mais c'était un point de vue, et il ne pouvait pas nier que l'oeuvre lui avait plu. Pour autant, il ne pouvait pas envisager qu'une fille d'une douzaine d'années à en juger à sa taille et aux traits enfantin de son visage puisse lire avec autant d'attention un tel ouvrage si compliqué. Il n'en demeura pas moins qu'une flamme illumina les yeux invisibles d'Hayabusa, qui posa son derrière sur un coin de table de sorte à pouvoir avoir face à lui les deux personnes présentes dans la pièce et avoir un oeil sur la porte, les mains dans les poches, un large sourire dominant la partie inférieure de son visage. Il appréciait indéniablement ce type de conversation, et cela se ressentait dans la voix du bonhomme.

[Hayabusa] 'Je connais, je l'ai lu une fois, quand j'étais sur la jonque de mes parents...'. Il garda cet air innocent et jovial, jouant dès lors les détectives. 'Je le trouvais justement confus, ce bouquin. J'avais dix ans, il me semble.', déclama-t-il, hilare. 'C'est précisément une des raisons qui me font penser que tu n'es pas forcément ce que tu veux nous faire croire. J'adore potasser, lire, apprendre. Il se trouve que j'ai lu quelque chose à propos des shinobis, disant explicitement qu'ils pouvaient tromper l'ennemi en changeant physiquement d'allure. Il parait même que certains grands ninjas pourraient prendre intégralement mon visage, mon allure, ma voix...On a du mal à discerner le mythe de la réalité, mais il apparaitrait que c'est possible. En plus...'

Le garçon aux yeux de chat fut interrompu net par un choc violent. La porte s'ouvrit dans le plus grand des fracas, dont l'illusion d'une boule enflammée en sortit. La sphère retomba au sol avec l'agilité du félin, à la suite de quoi les spectateurs virent le globe se changer en un garçon habillé d'un manteau rougeoyant. Pour tout dire, Hayabusa sursauta une nouvelle fois suite à cette entrée fracassante. Puis, interdit, il fixa le jeune garçon qui l'avait interrompu. Non seulement il était plus en retard que lui, mais en plus il semblait lui voler ses effets...et la vedette, par la même occasion. Il paraissait même être encore plus agaçant. En bref, il ne l'aimait pas de prime abord. Néanmoins, il paraissait maitriser certains aspects des arcanes des flammes. Quoi de plus naturel au pays du feu, me direz-vous. Oui, mais c'était la première personne qu'il voyait en faire usage, et cela ne fit que développer une pointe de curiosité à l'encontre de l'inconnu. Des sentiments mitigés, donc...

Le svelte et encapuchonné Toyome scrutait Aiko et Tensou de façon à déceler leur attitude face à cette entrée en matière des plus discutables. Il se leva, s'approchant alors du nouveau venu, le dévisageant en recourbant le dos. Il s'écarta ensuite, un peu abruti par les vapeurs de tissu chauffé qui émanait de son vis-à-vis, sans pour autant enlever le regard qu'il eut posé sur celui-ci. Hayabusa fixait ses yeux couvert par sa capuche sur ceux du nouveau, animé d'un esprit de compétition. C'était la première fois qu'il ressentait ce genre d'animosité pour un autre, lui qui était pourtant si guilleret et heureux. C'était...étrange. Il ne pouvait même plus détourner le regard, comme omnibulé par cet ersatz. Il en oubliait par ailleurs la discussion qu'il avait avant la brutale interruption. Sans un mot, le garçon restait immobile tel un chien de faïence, les mains dans les poches, la capuche barrant ses yeux du regard des autres, le torse nu et subtilement bien dessiné à peine couvert par sa longue veste noire.




oOo Thème musical oOo

Le savoir est la clef du pouvoir.
Le savoir est la clef du salut des Hommes.
Seul le savoir anéantira les ténèbres dans ce monde.

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Mer 16 Juin - 8:17

Une semaine s’était écoulé depuis le retour des Saishi à Konoha. Tenson était maintenant prêt à réintégrer l’Académie. Sentetsu, qui était allé s’informer de son état quelques jours auparavant. C’est alors qu’il avait informé Tenson qu’une certaine Mlle Taka allait ouvrir une classe.

[Tenson] – Est-ce que tu la connais grand-père ?

[Sentetsu] – Si ma mémoire est bonne, je crois qu’elle est une Uchiha, mais je n’en sais guère davantage. Mais tu sais pourquoi les Uchiha font de très bons professeurs à Konoha ?

[Tenson] – Euh… parce que… Parce qu’ils sont forts ?

[Sentetsu] – Héhé, ça c’est plutôt la raison de leur réputation. Mais ce n’est pas ça. En fait, c’est parce qu’ils ont une très bonne connaissance des jutsus de Katon, ce qui est la force de notre village et de notre pays.

[Tenson] – Oh… je vois… Trop génial !! J’veux trop être dans cette équipe !

***

Hayabusa et Aiko avaient entamé une conversation sur un livre que Tenson ne connaissait pas vraiment. À ce qui semblait, c’était un grand ouvrage, car Hayabusa avait l’air intrigué que la fille s’y intéresse. Alors que le garçon commençait à parler d’une technique qui semblait être la métamorphose, un bruit énorme retentit. La porte fracassa brutalement le mur alors qu’un nuage de flammes apparaissait. Par réflexe, Tenson se mit sur ses gardes. Cependant, il comprit bien vite que le nouveau venu avait utilisé une technique Katon pour faire une entrée théâtrale.

Hayabusa répondit alors avec son cerveau reptilien en le dévisageant, installant une ambiance de compétition. Il était si sérieux envers quelqu’un qui ne le méritait pas, enfin pas avec cette attitude. Après quelques secondes de silence, Tenson haussa un sourcil. Les deux bêtes étaient-elles vraiment capables de fonctionner dans une équipe ? Il y aurait du chemin à faire… Le Saishi aurait bien voulu placer un mot pour les ramener à l’ordre, mais en termes d’âge biologique, ils étaient plus vieux que lui, il ne pouvait donc pas se le permettre. Il lança donc un regard de biais à Aiko, afin de voir sa réaction à elle. Enfin s’il y en avait une, car elle semblait d’un esprit calme.

D’ailleurs, Tenson se rapprocha dans sa direction, histoire de créer un début de complicité. De plus près, du coin de l’œil, il put voir les détails de ses cils, de ses doigts et de sa longue chevelure fine.

[Tenson] – S’ils veulent être dans la même équipe ça part mal…, lui chuchota-t-il.

Le Saishi espérait que la professeure arrive bientôt afin d’instaurer quelque discipline, car il trouvait pénible de supporter un aspirant perdu et reptilien, en plus d’un crâneur en manque d’attention. D’un autre côté il se disait qu’il valait mieux songer à les prendre comme ils étaient et à s’adapter, comme un vrai shinobi. Il tenta donc d’établir une communication au niveau du nouvel arrivant. Il vint en face de lui, mélangea son chakra et lança sa propre aura de flammes.

[Tenson] – Regarde ! Moi aussi je sais le faire ! Sympa, non ?

Il essaya de sonner sincère, mais il se rendit compte qu’il avait embarqué dans leur jeu lui aussi…

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Mer 16 Juin - 21:03

Elle ne savait pas vraiment pourquoi les choses tournaient ainsi, mais Aiko appréciait le contact de ce... Hayabusa. Elle avait l'impression de se voir, dans un style pourtant nettement différent. Elle aussi aimait les jeux d'analyse, la lecture et toute autre chose qui lui permettait d'en apprendre d'avantage sur ce et ceux qu'elle côtoyait au quotidien. Mais elle était loin de présenter cet enthousiasme, préférant un calme réservé.

Cependant, quand elle regardait le Toyome, même si elle n'avait aucune vue sur ses yeux, elle était sûre de le voir posséder un regard vif et perspicace, capable de détailler les choses rapidement afin de lui permettre de se faire une idée quasi instantanée de ce qui l'entourait; ce même regard qu'on lui décrivait quand on la regardait... avant. Étrangement, elle était carrément curieuse d'en savoir plus. Durant un instant, tandis que Hayabusa poursuivait la conversation, elle sembla feinter une posture uniquement dans le but d'apercevoir ses iris. Elle crut en distinguer un, cependant ses yeux se retrouvèrent inévitablement absorbé par son sourire. De plus, son cerveau se focalisa aussi sur son ouïe, qui décelait une fois de plus un enthousiasme débordant dans la voix de l'étudiant. Il traitait du Henge, que n'importe qui aurait reconnu ne fusse que par sa description. A ces mots, elle se redressa, fronçant les sourcils l'espace d'une micro-seconde puis souriant, comme satisfaite et prête à écouter plus longuement ce qu'il avait à dire, mais quelqu'un en décida autrement.

Tout le monde se retourna avec vivacité, posant ses yeux sur une torche humaine qui venait de faire irruption dans la salle. Aiko ne prit le temps de juger la réaction des autres, elle s'approcha de deux pas afin de se trouver à la hauteur de Tenson, alors aux premières loges. Ses sourcils se froncèrent tandis que le brasier s'éteignait. En dessous, c'était un garçon. Veste blanche, capuche, un air malin et désinvolte, et surtout... l'aspect fier de ce qu'il venait de faire. Un lourd silence s'installa tandis que chacun restait dans l'expectative. Mais il fut rapidement perturbé par les pas du Toyome qui s'approchait du nouvel arrivant, dont la politesse avait été de ne pas prononcer le moindre « bonjour ». Les deux garçons se retrouvèrent face à face, visiblement à s'épier l'un l'autre alors que la tension montait indéniablement entre eux.

Juste à côté de la jeune fille, Tenson sembla se rapprocher quelque peu. Se penchant légèrement, enfin c'est ce qu'elle crut car elle continuait de fixer la scène un peu plus loin, il s'approcha de son oreille et lui chuchota quelques mots. Elle qui montrait une expression grave et un regard noir, plus à l'encontre du nouvel arrivant, se mit à sourire en tournant la tête vers le Saishi. Son regard ne changea pas de cible alors que le garçon décidait de se joindre à la partie. Visiblement pas chaud au départ, il avait choisi de ne pas rester à l'écart, de mettre la main à la pâte et de tenter de s'intégrer dans un groupe qui allait devenir son équipe. Aiko, quant à elle, resta en retrait quelques instants, observant chacun des trois et tirant son petit bilan de ces quelques premières minutes. De toute évidence, elle était la plus expérimentée, à n'en voir que la maîtrise des techniques ou la façon d'en parler. Elle laissa ces trois là ensemble et leur fit dos le temps d'aller jusqu'au bureau du professeur où, quand on y regardait de plus près, une petit tas de feuilles en papier était déposé. Elle saisit les trois morceaux, en rangea deux et s'approcha du trio.

Aiko – Tout en souriant, elle se tourna vers Hayabusa.
Ça fait deux affinités Katon bien affirmées... Il nous reste à savoir quelle est la troisième. Tu veux utiliser le papier, ou faire une technique de ton choix? Le temps qu'il se décide et agisse, elle se tourna vers Hideki. Rapidement, la jeune fille dégaina un kunai qu'elle plaça sous sa gorge sans qu'aucun des trois n'ai rien pu faire, ce même si elle se trouvait au centre. Déglingue encore le matériel que le village met à notre disposition et je te dézingue la mouille, Furosawa Hideki-kun. Elle souriait largement, indiquant que l'expression était uniquement pour la métaphore mais qu'elle était tout à fait sérieuse quant aux sanctions possibles. Sa main armée retomba avant de sortir deux autres kunai. Servez-vous, il y en a un pour chacun, prenez ça comme un cadeau de bienvenue. La fillette se recula une fois que chacun se fût saisi de sa nouvelle arme flambante neuve. Elle sourit aux trois garçons puis parla à l'attention générale, une fois de plus. Je suis relativement contente... son regard se posa sur Hayabusa. A vue d'oeil, tu sembles le moins expérimenté, pourtant, tu es le premier à avoir découvert la supercherie, qui plus est en un temps record.

Elle ne bougea pas d'un poil, cependant, Aiko disparut comme une illusion pour laisser place à une jeune femme lui ressemblant beaucoup mais plus âgée. La vingtaine, cheveux long et noirs, ces mêmes yeux noirs que précédemment... la silhouette semblait soudain bien plus adaptée au style. La Chuunin posa son regard sur Hideki à qui elle sourit d'une façon quelque peu affective.

Taka –
Tu as gravi un pallier depuis que nous nous sommes croisés. Ta technique est beaucoup plus fluide, plus naturelle. Persévère et tu maîtriseras facilement le reste du répertoire. Ses iris allèrent jusqu'à Tenson, puis à Hayabusa de nouveau. Pour vous deux, je me présente... Taka, Uchiha Taka. Il semble que nous aurons le plaisir de faire équipe tous les quatre, enfin... j'espère que ce sera un plaisir. Elle afficha un sourire angélique, presque divin à l'attention de ses étudiants puis se retourna pour s'en aller s'asseoir sur le bureau du professeur. De ce que j'ai vu, le courant devrait bien passer. D'après ces quelques minutes, secondes pour certains, je pense pouvoir dire qu'il y a tous les ingrédients pour faire une équipe dynamique, du moins si chacun y met du sien. Je suis prête à sacrifier beaucoup pour que ça marche, je suis comme ça, j'aime m'impliquer. Mais il s'agit aussi de mon rôle de chef d'équipe et bien sûr... de shinobi de Konoha. Elle marqua une petite pause perdant son regard dans le beau décor qu'offraient les vitres. J'aimerais que vous me parliez un peu de vous, à tour de rôle. Ce à quoi vous vous aspirez, comment vous vous définissez et ce que représente la voie des ninjas, pour vous. Que ce soit clair, je ne tolèrerai pas de moquerie de la part des uns pour les autres... Vous avez l'âge de raison il me semble, à vous de savoir quand et comment vous arrêter. Blaguer est important pour la cohésion, mais veillez à ne pas vous blesser les uns les autres. Elle sourit une nouvelle fois. Alors? Qui commence?
[Taka: -3 Kunai MQ]



Age: 20ans | Taille: 1m67 | Poids: 60,2kg | Résidence: Konoha | Grade: Chuunin | Matricule: 000Z135R38T | Statut: Célibataire

~ Registre des missions ~
D:0/0 | C:2/0 | B:0/1 | A:0/0

~ Assassinats ~
Aucun


Dernière édition par Uchiha Taka le Jeu 17 Juin - 21:34, édité 1 fois

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Jeu 17 Juin - 21:17

Désillusion progressive. Tu cours, tu t’élances, tu voles, tu plane, puis tu te réveilles. Tu réalises soudain que l’horizon te nargue au petit matin. Cynique éveillé, tu maudis et le rêve et la réalité, l’un n’offrant pas l’autre. Finalement, tu maudis l’impossible pour ce qu’il est : impossible.

***

[Aiko] - Ça fait deux affinités Katon bien affirmées...

Tenson relâcha aussitôt sa technique. Il comprit que même si le garçon auquel il s’adressait avait de fortes chances de devenir son équipier, il était risqué de se dévoiler ainsi à d’autres shinobi. Aux paroles d’Aiko, le Saishi fronça les sourcils, trouvant son attitude étrange.

Aiko était différente, Tenson l’avait remarqué. Elle lisait un livre qui n’était pas de son âge et elle semblait beaucoup trop calme. Lorsqu’elle menaça le nouveau venu, Hideki de son nom, d’un kunaï, Tenson comprit. Elle n’était pas celle qu’elle prétendait être. Elle avait réussi à dissimuler son identité avec un simple Henge. En y repensant, le Saishi se dit qu’il aurait du deviner, avec tous les indices semés ! Les suppositions de Toyome, les allusions d’Aiko, les regards, la mention de la technique de métamorphose par Hayabusa… Pour une raison obscure, la petite lumière dans son cerveau ne s’était pas allumée. Peut-être était-il trop concentré à supposer ce que l’équipe deviendrait au lieu de mettre son attention sur le moment présent. Quoi qu’il en soit, il avait déjà appris sa première leçon : rester vigilant en tout temps.

Suite à cela, Aiko-Taka remit aux trois garçons un kunaï chaque. Il était très bien découpé, la pointe aiguisée et le poids réparti à la perfection. Tenson reconnaissait là le travail des artisans de Konoha. Lui qui pratiquait avec les mêmes armes depuis quatre ans, cela apportait un coup de fraîcheur à son arsenal, ainsi qu’un sourire à ses lèvres. Il le fit se mouvoir entre ses doigts, s’étonnant de sa maniabilité. Il s’arrêta pour le ranger quand Aiko-Taka reprit la parole.

[Aiko] - Je suis relativement contente... A vue d'oeil, tu sembles le moins expérimenté, pourtant, tu es le premier à avoir découvert la supercherie, qui plus est en un temps record , dit-elle en s’adressant à Hayabusa.

Suite à ces paroles, un nuage de fumée masqua la jeune fille le temps d’un instant, pour disparaître tranquillement et dévoiler celle qu’ils attendaient tous : Uchiha Taka. Les traits similaires à ceux d’Aiko, en plus mature, les cheveux et les yeux noirs des Uchiha, l’expression professionnelle et la musculature d’une kunoichi. Décidément, elle était forte, peut-être plus que Tenson ne l’imaginait.

À ce qui semblait, elle connaissait déjà Hideki, et l’avait peut-être même déjà entraîné. Elle n’avait jamais rencontré Hayabusa, mais elle avait été impressionnée par sa vivacité d’esprit. Que restait-il pour Tenson ? Décidément, c’était celui qui avait fait la moins bonne impression. Il se dit qu’au moins, cela lui donnerait une chance de remonter dans l’estime de la professeure, à partir de ce faible début. Ses points forts restaient sa discipline et son obéissance. Il miserait donc sur son écoute pour se rattraper.

Il fut donc très attentif à la présentation de la professeure. Elle leur dit que si chacun y mettait du sien, cela pourrait fonctionner. C’était là l’essence même d’une équipe, être présent pour les autres.

[Taka] - J'aimerais que vous me parliez un peu de vous, à tour de rôle. Ce à quoi vous vous aspirez, comment vous vous définissez et ce que représente la voie des ninjas, pour vous. Qui commence ?

Après un regard en direction des deux autres, Tenson leva la main pour initier les présentations officielles. Il se racla la gorge, avala sa salive puis se présenta en regardant tout le monde à tour de rôle.

[Tenson] – Je m’appelle Tenson Saishi, j’ai 14 ans. Euh… j’ai toujours voulu être shinobi, parce que…

Il hésita un instant à mentionner la mort de son père.

[Tenson] - Afin de poursuivre l’honneur de ma famille. Je me définis comme quelqu’un de calme en apparence, mais bouillonnant à l’intérieur, un peu comme le feu… Enfin, vous apprendrez à me connaître plus en détails au fil du temps, dit-il en un souriant et se grattant la nuque.

[Tenson] – J’espère que nous ferons une super équipe et tout plein de missions pour le village ! Voilà !

Il regarda la professeure et afficha un sourire sincère. Il porta ensuite ses yeux flamboyants de vie sur les deux autres. D’où venaient-ils ? Qui étaient-ils ? Mais surtout… que voulaient-ils devenir ?

Le soleil brillait fort.



[Tenson +1 kunaï MQ]


Dernière édition par Tenson Saishi le Ven 18 Juin - 6:58, édité 2 fois

MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Ven 18 Juin - 4:27

L'adolescent encapuchonné continuait à toiser son vis-à-vis, échauffé par son comportement...similaire, même s'il appréciait réellement l'attitude du dénommé Tensou lorsqu'il tenta d'apaiser les deux phénomènes. En réalité, ils ne se ressemblaient pas tant que cela, mais il fallait avouer que son enthousiasme et son...ahem...son insolence étaient fort semblables. Quoi qu'il en fut, il y avait de l'électricité dans l'air, et si Aiko n'était pas intervenu entre les deux garçons telle une mère entre deux frères, les choses auraient pu dégénérer. La jeune fille s'approcha de la grue de Konoha, tout en arborant un sourire angélique, presque satisfait dirons-nous, lui glissant quelques mots apparemment anodins, mais qui eurent le mérite de désamorcer un conflit imminent. Peut-être était-ce le but? En tout état de cause, cette manœuvre fonctionnait parfaitement, puisque Hayabusa se désintéressa du nouveau venu, inclinant la tête vers le bas afin de pouvoir regarder sous le meilleur angle possible sa juvénile interlocutrice.

[Aiko] 'Ça fait deux affinités Katon bien affirmées... Il nous reste à savoir quelle est la troisième. Tu veux utiliser le papier, ou faire une technique de ton choix?'

Il n'avait pas vu la feuille de papier que la fille avait en main, du moins avant qu'elle ne s'exprime en lui tendant le papelard. Il devait se décider, alors que la gamine aux cheveux d'ébène entreprit de recadrer la torche humaine, ce qui fit d'ailleurs réagir le délicieux Toyome. Il réprima un fou rire se traduisant par un léger raclement de gorge, mais il devait penser à plus important, à savoir le travail sur l'affinité imposé par la demoiselle. C'était simple, des techniques, il n'en connaissait pas. Le choix était dès lors vite fait. Il s'empressa de saisir le morceau de papier au touché quelque peu particulier. Légèrement granuleux, d'une épaisseur plus importante que ce qu'il avait l'habitude de voir et d'un blanc limpide, il ne faisait aucun doute dans l'esprit de l'aspirant qu'il était particulier. Il se souvenait d'avoir entendu parler de feuille aux propriétés incroyable. En effet, sous l'impulsion d'un afflux énergétique, il réagissait différemment selon les personnes, la faute à un chakra distinct selon chacun. Était-ce là l'une de ces fameuses matières qu'il tenait en main? Le jeune homme observait l'objet qu'il tenait, plus ou moins incrédule.

Le maniement du chakra, il connaissait un peu, suffisamment pour le diriger de méridien en méridien, mais ce n'était en rien comparable à celui de ses compères. A vrai dire, les petits tours de passe-passe de ses compagnons de fortunes l'avaient impressionné plus que de raison. Finalement, Hayabusa se sentit un peu dépassé, voire complexé par autant de talent déployé. Néanmoins, il se refusa de perdre son face à face vis-à-vis du garçon qui venait d'en prendre pour son grade. Il se concentrait, les yeux clos et le front bas, décontractant chaque muscle du corps, sondant son être à la recherche de son énergie spirituel afin de lui faire traverser le moindre pore de sa main, visant naturellement à recouvrir une partie de cette feuille blanche. Celle-ci suintait d'une fine pellicule d'eau, dont une petite quantité ruisselait très lentement sur les bords, finissant en une petite goutte qui se fracassa sur le sol dans un son mélodieux. Cela n'eut pas échappé à l'oeil aguerri de la brunette, tandis qu'elle distribuait un kunai à chacun des élèves.

[Aiko] 'Tu es donc d'affinité suiton, c'est-à-dire...'
[Hayabusa] '...l'eau!'

Le svelte Toyome, qui avait ouvert les yeux, tout en regardant du liquide glisser le long de la feuille, murmurait et répétait en son for intérieur 'l'eau', comme s'il ne réalisait pas encore, comme s'il souhaitait imprimer ce mot dans son cerveau. Son visage, d'abord fermé par l'exercice qu'il venait de produire, se mua en ce qu'il connaissait le plus mieux, à savoir un large sourire. Il prit par la suite le kunai qui lui était destiné, relevant la tête, fier de lui-même. Il fixait les yeux de la gamine, excité par la découverte, agitant légèrement le papier face à son interlocutrice.

[hayabusa] '...l'eau!'

Aiko restait silencieuse, mais n'en demeura pas moins satisfaite de l'engouement d'Hayabusa. Elle semblait éprouver de la fascination envers ce bout d'homme, et ce sentiment ne faisait qu'accroitre au fur et à mesure des secondes qui s'écoulaient. Toujours était-il que c'était à cet instant précis qu'elle prononça des paroles qui laissèrent pantois les élèves, peut-être même plus encore le kirisien. Il ne s'attendait pas à avoir raison, et à découvrir le pot aux roses sans avoir l'ombre d'un argumentaire sérieux. Néanmoins, après avoir vu de ses yeux un écran de fumée se former et se dissiper aussi vite, après avoir vu la brunette disparaitre pour réapparaitre en une femme nettement plus âgée, il fut renforcé dans sa conviction intime selon laquelle il était le messie que tout le monde attendait. Il y avait encore du chemin à parcourir -énormément de chemin à parcourir-, cela ne pouvait que lui donner cette confiance si bénéfique et nécessaire. Mais pour l'heure, celui qui avait étonné les autres par sa sagacité observait Aiko, ou plutôt Taka, pêchant plus par fierté que par inattention...pour l'instant!

La femme était brune, et elle conservait les traits de la gamine. Il y avait d'ailleurs une analogie plus que frappante entre les deux demoiselles. Il était par conséquent possible qu'elle eut utilisé le henge en prenant pour modèle sa propre personne d'il y a une bonne dizaine d'années. Ou bien était-ce sa soeur benjamine. Cela n'était que des détails, mais l'esprit d'Hayabusa bouillonnait, comme à son habitude. Par la suite, elle se dirigea vers Tensou afin de lui souffler quelques mots. Sans être intimes, ils s'étaient déjà rencontré, ce qu'avait relevé notre protagoniste. Cela fut d'ailleurs confirmé par le contenu de son monologue. Enfin, elle se tourna vers les deux autres enfants, de telle sorte à avoir les trois garçons dans on champs de vision. Elle se présenta comme étant la chef de l'équipe que formeraient désormais nos trois compères. Elle s'exprimait d'une voix claire et posée, féminine au possible, tout en regardant tour à tour ses nouveaux disciples. De temps à autres, elle observait le dehors, tout en continuant son discours de bienvenu. Elle bénéficiait d'une aura qui forçait tout naturellement au respect. Elle alliait rigueur et familiarité avec une aisance et une classe toute particulière. L'adolescent encapuchonné tilta de nouveau sur le nom de famille...Uchiha!

[Taka] 'J'aimerais que vous me parliez un peu de vous, à tour de rôle. Ce à quoi vous vous aspirez, comment vous vous définissez et ce que représente la voie des ninjas, pour vous. Que ce soit clair, je ne tolèrerai pas de moquerie de la part des uns pour les autres... Vous avez l'âge de raison il me semble, à vous de savoir quand et comment vous arrêter. Blaguer est important pour la cohésion, mais veillez à ne pas vous blesser les uns les autres. Alors? Qui commence?'

Tensou s'était avancé de lui-même pour se présenter. C'était un exercice dont il n'avait pas l'habitude, cela se voyait dans sa façon de procéder, sa façon de s'exprimer, son attitude aussi. Pourtant, Hayabusa observait son coéquipier aux yeux de rubis. C'était là sa première équipe, et une folle excitation le gagnait peu à peu, tout comme la pression d'ailleurs...Quoi qu'il en fut, son enthousiasme contrôlé plaisait sérieusement à la grue de Konoha, qui ne voyait pas en lui un rival potentiel, mais plutôt un canalisateur. Pourtant, il demeurait un peu sur sa faim, celui-ci n'ayant que peu dévoilé sa personnalité. En même temps, qui le lui reprochait...certainement pas lui, en tout cas.

L'adolescent encapuchonné s'avança lui aussi, snobant magnifiquement Hideki, et tapotant délicatement l'épaule du genin, comme pour lui adresser un 'on va bien s'entendre, tous les deux'. Puis, Hayabusa releva le menton, libérant les poumons et la gorges, dévoilant un peu plus de son torse nu. Il avait de l'assurance, lui qui n'avait pas peur d'aller vers les autres. Une certaine prestance, même si de ce point de vue là, Taka bénéficiait d'une aura plus impressionnante encore.

[Hayabusa] 'Hayabusa Toyome, du clan Toyome, illustres marchants des mers de Kiri. Pour moi...'

Tout en prononçant ces mots, notre ami retira sa capuche noire délicatement dans un léger frottement d'étoffe à peine audible, dévoilant ainsi une partie de lui-même à ceux avec qui il allait certainement devoir confier sa vie. A la vie, à la mort. Et même s'il prenait un risque calculé en passant pour un monstre aux yeux des autres, il sentait qu'il pouvait faire confiance à une personne aussi avisée que Taka Uchiha. Du moins, tout cela reposait sur des à priori, ce qui ne mettait Hayabusa à l'aise. Il ouvrit doucement les paupières.

[Hayabusa] '...j'espère pouvoir atteindre les hautes sphères du pays dans un but bien précis, celui d'apporter la connaissance au monde. Ainsi, plus personne n'aura peur de ça! '

Il montra du doigt ses pupilles allongées, celles d'un félin. Pour autant, il afficha un sourire net et précis. Malgré les quelques trémolos dans sa voix, qui insistait sur le désarroi du garçon, il conservait le sourire. Il y avait en cet adolescent une foi inébranlable en ce qu'il croyait et qu'il jugeait nécessaire. C'est précisément ce qui lui permettait de garder le sourire, ce sourire à la fois si charmeur, et si mélancolique par moment. Sa large chevelure de jais s'envolait par moment, au hasard des brises moqueuses.

[Hayabusa] 'Pour le reste, j'ai beaucoup de connaissance, j'aime lire tous ces trucs si compliqués pour les autres...et les filles aussi! La faute aux hormones, il parait...'.Il ajouta d'une mine réjouie et d'un clin d'oeil à la professeur 'Et je suis d'affinité suiton!'

Puis, il se recula de quelques pas, laissant la parole au dernier mais non des moindres. Il aurait bien voulu ne pas s'intéresser à la vie de son collègue, mais c'était contre-nature pour lui. Et puis, il tenait absolument à savoir si de la rivalité pouvait se construire de l'amitié, celle des guerriers ayant lutté côte à côte.


[+1 kunai MQ]




oOo Thème musical oOo

Le savoir est la clef du pouvoir.
Le savoir est la clef du salut des Hommes.
Seul le savoir anéantira les ténèbres dans ce monde.
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   Jeu 24 Juin - 20:41

Taka : +22 XP
Hayabusa : +31 XP
Tenson : +18 XP
Hideki : +7 XP

Content de te revoir parmi nous, Tenson. Très bonne initiative, j'espère que cette petite entreprise vous mènera loin. Prenez votre temps, motivez-vous et ne lâchez rien, ça vaut le coup Wink
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: |Classe| Rencontres! Une nouvelle équipe sur le départ.   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» [LC] Nouvelle équipe - Intermédiaire
» Nouvelle équipe
» Aide pour nouvelle équipe monogen 1G
» Rassemblement ; Formation d'une nouvelle équipe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Konoha-