Partagez | 
 

 Entrainement de Vardec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Entrainement de Vardec   Mer 9 Juin - 22:00

Cela faisait quelque jours que la température s’était radoucie. L’après-midi était déjà bien entamé, le jeune genin avait décidé d’aller s’entraîner seul au terrain d’entraînement. Il décida d’emporter un sac avec de l’eau, quelques armes, des bandages de rechange, ainsi qu’une veste légère. Vardec était vêtu de son traditionnel costume. D’habitude il faisait ça avec Asiachi mais ce matin en se levant il se dit qu’il allait faire autrement pour cette fois.

En arrivant à l’un des terrain d’entraînement il fut surpris de constater qu’il était seul, ce qui était étonnant vu que généralement il y avait toujours au moins un petit groupe d’aspirant ninja qui venait ici. Le terrain était de forme ovale et en terre sèche, il était bordé par de petits arbustes et des herbes courtes. Une petite construction en bois où était placé deux longs bancs permettait aux individus de se reposer au sec. Le jeune homme s’approcha avec calme pour poser ses affaires et sortir une bouteille d’eau ainsi qu’une serviette blanche qu’il posa à côté du sac sur le banc le plus proche.

Il procéda à quelques étirements. Le dernier épisode avec Eizou l’ayant beaucoup affecté, Vardec s’était juré de s’entraîner à fond pour pouvoir protéger ses amis. Ses souvenirs revenaient et il savait qu’il ne pourra pas rivaliser avec lui. Il s’était renseigné auprès de jounins du village, cet homme était vraiment dangereux. Quand Asiachi lui avait raconté cette nuit où ils l’avaient pris en chasse sans le savoir, il n’avait pu s’empêcher de penser qu’ils avaient été de parfaits imbéciles. En fait depuis cette dernière rencontre, le comportement de tout le monde avait été affecté. Asiachi ne le montrait pas mais il était inquiet, Titania semblait triste et Goro senseï s’était renfermé sur lui-même. Il venait de moins en moins les voir à croire et semblait ne plus participer à la vie du village malgré son rang.

Venant de finir ses étirements il enchaîna quelques galipettes puis courut en longeant la bordure pour faire plusieurs tours de terrain. Au bout du dixième, il s’arrêta et exécuta une série de coups dans le vide pour finir par un coup de pied retourné. Il continua à livrer cette série de coups avec comme but d’améliorer la vitesse d’exécution.



MessageSujet: Re: Entrainement de Vardec   Ven 11 Juin - 11:01

Le soleil se levait doucement sur le village de Kiri. Les nuages étaient présents, comme pour faire en sorte que le cliché soit respecté. Ils interrompaient de temps à autre la magnificence du soleil sans pour autant oser le cacher complètement. L’air ambiant était assez humide, durant la nuit une fine pluie c’était abattue pour faire comprendre à tous les habitants qu’ils n’étaient pas le pays de l’eau pour rien. Les poumons s’habituaient à cette atmosphère lourde et pesante qui venait alourdir les gestes et le moral. Ce temps qui oscillait entre le gris déplaisant et le soleil, était comme ces femmes lunatiques jouant avec les sentiments d’un pauvre homme qui s’ennuyait. Elles venaient, le chauffaient avant de le laisser sur sa fin, seul avec lui-même.

Une allumette gratta d’un geste sec une surface rugueuse pour s’enflammer. Doucement, Sö amena la petite torche vers la cigarette qu’il venait de perchait entre ses lèvres. Sa poitrine se gonfla tandis qu’il aspirait la douce nicotine qui lui permettait d’espérer. La cigarette, ou l’espoir de ne pas mourir de cette maladie honteuse qui lui gâchait la vie. Tout ce qu’il faisait, il devait l’entreprendre avec le risque de pouvoir se blesser gravement. Il était un professionnel en Taijutsu qui était incapable de donner un coup sans se faire souffrir. Cette saloperie qui lui rongeait les os peu à peu le dégoutait. Au début, il y avait eu de la tristesse, il y en a toujours. Mais lorsque les jours passent et qu’aucune porte de sorti ne s’ouvrait, il se résigna. Il se résigna à vivre dans la crainte. La crainte de ce qui l’entourait et qui pouvait tout simplement le blesser car son ossature était comme un château de carte qui ne demandait qu’à s’écrouler.

Avec délicatesse il tira sur sa cigarette tout en regardant par la fenêtre de la salle des professeurs de Kiri. Sa chevelure mauve s’éclairait de temps à autre sous les quelques rayons de soleil. Il s’accouda, sa main droite portant sa tête d’un air mélancolique. Un bruit sonore assez puissant se faisait entendre depuis quelques minutes. Sö n’avait pas besoin de se retourner pour savoir que Lya était dans le coin. Il esquissa un petit sourire et tira une nouvelle fois sur sa cigarette, suivant d’un regard fuyant quelques oiseaux dans le ciel.

Soudainement, un grand fracas se fit entendre dans la salle des professeurs. Sö s’obligea à ne pas se tourner trop vite pour éviter de se rompre la nuque et prit donc quelques secondes pour voir se qui se passaient derrière lui. Il balaya la scène d’un regard et aperçu Habaki allongé par terre. La table basse de la salle des professeurs étaient tombé à la renverse et le chuunin enseignant avait suivit la chute de cette dernière. Sö se félicita de ne pas avoir hérité de l’agilité de ce fils d’aristocrate, si cela avait été le cas, quelques jours auraient suffi t pour qu’il trouve la mort. Aya se précipita alors en direction d’Habaki pour l’aider à se relever. Elle lui sourit.

[Aya] – Fais un peu plus attention Habaki.

Habaki baissa légèrement la tête.

[Habaki] – Je n’avais pas vu la table…

Sö tira une dernière fois sur sa cigarette tout en souriant face à l’attitude d’Habaki. Il se tourna ensuite vers le tableau d’affichage qui indiquait les emploies du temps des professeurs pour la semaine. Il trouva rapidement son nom pour voir qu’il était affecté au terrain d’entrainement. Il ne dit rien, mais jura intérieurement. Il n’aimait pas trop se rendre là bas car la plus part des élèves souhaitaient voir les professeurs pratiquer le Taijutsu. Avec lui, ils allaient forcément être déçu et les regards de chien battu dû à sa maladie, il ne les supportait pas.

Il sortit alors de l’académie de Kiri et s’aperçu que le temps était devenu à nouveau gris. Il marcha tranquille, sans se précipité en direction du terrain d’entrainement. Il était encore tôt et un seul élève était présent. Sö vit ce dernier pratiquer un bon échauffement et analysa les quelques mouvements de l’aspirant. Le jeune garçon était quelqu’un d’agile et de déterminait. Cela se ressentait à chacun de ses gestes. Tout était assez précis et son comportement dénotait pourtant une certaine froideur. Sö ravisa, ce n’était pas de la froideur mais plutôt de la neutralité. L’enseignant était étrangement attiré par le comportement du garçon qui venait de raviver sa curiosité.

Le Juunin traversa alors tous le terrain dans le même style de pas que pour venir en ces lieux. Il était toujours sur le qui-vive et faisait attention à chacun de ses gestes pour ne pas le regretter quelques secondes plus tard. Il arriva devant le jeune garçon à la queue de cheval et sortit son paquet de cigarette. Avec le pouce il en fit apparaître une qu’il porta doucement à ses lèvres. Quelques secondes plus tard elle fumait pour son plus grand bien. Il se racla la gorge et prit la parole.

[Sö] – Besoin d’aide petit ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Terrains d'Entraînement-