Partagez | 
 

 [Organisation] Les sentinelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [Organisation] Les sentinelles   Lun 14 Juin - 17:12

[Pensez à visiter cette page régulièrement. Je la mettrais à jour dès que les informations changeront.]

Quelques billets passaient d’une main à l’autre. Les deux individus ne croisaient pas leurs regards, tout était focalisé sur l’argent. L’un donnait, l’autre comptait un à un chaque ryos : mille au total.

L’argent défilait entre les doigts du vieillard, cigarette à la bouche, lunettes sur le nez, l’expression de son visage se crispait à chaque ryos ajouté. Quand, enfin, il termina son décompte pour la deuxième, il jeta ça cigarette à terre, avant de l’écraser de tout son poids. La fumée s’échappa de ses narines, ce qui déplaisait énormément à Yosuke.

[Vieillard] « Et qu’est-ce que vous allez en faire de cette vieille remise ? »

Ils jetèrent un coup d’œil sur le côté. Une petite ruelle coincé entre deux gros bâtiments laissait à peine la place à une personne. Au fond d’un long chemin se dressait une porte massive mais miteuse. Ainsi, Yosuke avait fait le tour du propriétaire et en était tombé enchanté. Pour le prix, il avait accès à quelques pièces, pas vraiment de quoi séjourner durablement mais il y avait u bon espace de stockage.

[Yosuke] « Je veux tout faire. »

Il avait dit ça avec le sourire. Et c’est vrai, il avait des projets pour cette petite cabane perchée. Elle avait servie de chambre de bonnes il y a quelques dizaines d’années. Le propriétaire avait changé et elle s’était trasnformé en débarras, sans aucun entretien réalisé depuis. Mais après un ménage en profondeur, il était persuadé qu’il pourrait y faire son pied à terre.

[Vieillard] « Très bien, elle est à vous. »

Le viellard tourna les talons sans plus ample explication. Les clés en main, le chuunin concrétisait un r^ve : les sentinelles venaient d’avoir leur premier quartier général. Même si, officiellment, ils n’étaient que deux, lui et Hakai, offcieusement, il était seul. Mais peu importe, il avait envoyé une invitation à Hakai, il était persuadé qu’il viendrait tôt ou tard.

C’est donc gaiment que Yosuke s’apprêtait à commencer un travail de longue haleine ? Après tout, l’accueil des premiers aspirants était prévu dans une semaine.

[Yosuke - 1000£]

***

Les sentinelles


L’organisation se destine à devenir une organisation de protection. Pour cela elle propose un certain nombre de services gratuits et payants. Tout ceux qui en font la demande peuvent en bénéficier.

Services gratuits :

Citation :
Apprentissage de techniques : c’est un service pratiquement similaire à celui proposé par l’Académie, à ceci près que vous n’apprenez pas en amphithéâtre ou avec un PNJ, mais avec un de nos PJ instructeurs. Pour voir la liste des instructeurs, voir plus bas. Pour voir les techniques disponibles, référez-vous aux fiches ninja des instructeurs.

Questionnaire d’orientation : derrière ce mot très scolaire se cache un service surtout utile aux aspirants. Il vous permet de vous questionner sur la voie que vous souhaitez emprunter en terme de combat RPG. Ainsi, vous ne gaspillerez pas votre temps et vos points de caractéristiques en changeant d’idées trop souvent.

Services payants :

Citation :
Prêt d’armes ninja : les sentinelles mettent à disposition quelques armes de base de faible qualité aux aspirants et genin qui en font la demande. Cet emprunt a un coût qui dépendra de l’arme empruntée et du nombre de combats réalisés. Ce service est gratuit pour les pupilles de l’organisation.

Stages de formation : grande originalité de l’organisation, les instructeurs organisent des stages de formation avec des thèmes et des dispositifs variés. Ceci a pour but de former au mieux aux situations de crises rencontrées lors des missions ou des combats. Les stages peuvent prendre la forme des missions internes (non référencées dans les ordres de missions) gérées par un instructeur. Notez qu’il n’y aura pas de bonus en xp ou en argent, sauf accords des modérateurs. Ce service est gratuit pour les pupilles de l’organisation.

Grades de l’organisation :

Citation :
Chef : Yosuke Hiromida (instructeur)

Sentinelles : Hakai Uchiha

Pupilles : -

Les Sentinelles sont les membres actifs de l’organisation. Ce sont elles qui formeront les brigades d’intervention, partiront en mission ou deviendront instructeurs. Elles sont prioritaires lors des achats d’équipements.
Cotisation : 50£ minimum par mois actif et 25% des revenus de missions. Il faut passer le test pour devenir une sentinelle.

Les pupilles sont membres de l’organisation mais sont encore en formation. Elles bénéficient de tous les services de l’organisation gratuitement et sont appelées à réaliser des missions pour elle. Elles sont destinées à prendre le flambeau lorsque leur tour viendra.
Cotisation : 20£ minimum par mois actif et 25% des revenus de missions. Pour devenir pupilles, il faut être parrainé par une Sentinelle et payer une cotisation de 25£.

Banque : 100£ [Edit du 1 juillet 2010]




Dernière édition par Yosuke le Jeu 1 Juil - 20:31, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   Mar 15 Juin - 8:38

Un vent frais courait parmi les arbres, faisant bruisser légèrement leur feuilles tandis que Nara prenait une profonde bouffé d’air avant de relire attentivement le livre qu’elle avait posé sur ses genoux. Quelques jours plutôt, la jeune femme avait découvert ce livre traitant sur la flore du pays du feu camouflé entre deux livres poussiéreux traitant sur le Taijutsu et elle n’y avait pas prêté attention. Mais tandis que son regard parcourait les lignes, Nara s’étonnait de la quantité phénoménale d’information que sa mère avait réussi à recueillir, cela avait dû être le travail d’une vie complète. Quelques cartes dessiner rapidement montrer les endroits où tel ou tel plant poussait tandis qu’une brève description expliquait de quelle façon elle poussait et comment elle faisait pour ce nourrir. La plupart du temps cela revenait au même, c'est-à-dire a l’aide de la photosynthèse et la kunoichi n’avait pu s’empêcher de s’étonner lorsqu’elle était tombé sur une plante se nourrissant d’insecte. Un petit cri strident la fit sortir de ses pensées et son regard se porta instinctivement en direction des branches basses d’un arbre proche et c’est avec une légère surprise qu’elle y aperçu un faucon, un petit parchemin accrocher a l’une de ses pattes. La jeune femme se leva avec souplesse avant d’allez détacher le bout de papier et de le déplier avec précaution.

Citation :
Nara Hyuuga,

Yosuke Hiromida et vous, êtes convoqué à la mairie de Konoha afin de prendre connaissance des détails concernant votre mission, veuillez arrivez équipé et prêt au départ car ce dernier ce fera a midi au plus tard.

Konoha.

*Depuis quand Yosuke-sensei est-il de retour?*

Peut importe, elle devait se dépêcher de se préparer car l’avant midi était déjà bien avancé ainsi, la genin pris rapidement la direction de sa maison, ramassant d’un geste rapide son livre qui traînait toujours au sol. Après quelques minutes de course, la kunoichi arriva enfin devant sa porte qu’elle ouvrit rapidement avant de s’engouffrer dans sa maison et d’immédiatement se dirigé vers la pièce caché de sa mère, attrapant son sac de voyage au passage. Nara pris quelques livres et hésita quelques peu avant d’ajouter le livre sur la flore du pays du feu.

Nara- Ont ne sais jamais…

Tranquillement, la jeune femme remonta au rez-de-chaussée avant de fouiller l’armoire dans laquelle son linge était rangé. D’une main experte elle saisit sa robe bleutée ainsi que quelques vêtements avant d’enfilé sa veste ninja et d’aller déposé ce qu’elle avait décidé d’amener sur le lit. Nara se dirigea ensuite en direction de la cuisine et y prit quelques provision qu’elle déposa au côté des autres objets. Après plusieurs essais infructueux, la kunoichi trouva enfin un moyen de tout ranger dans son sac dont les coutures gémirent lorsqu’elle le referma. Un dernier regard et Nara sortit de chez elle, prête à partir en mission… Mais avant elle allait devoir faire un petit détour de par le cimetière.

En quelques minutes, Nara traversa l’arche qui servait d’entré au cimetière, pour la première fois l’esprit en paix. Instinctivement, ses pas la portèrent devant la tombe de son père et elle ne put s’empêcher de s’agenouiller. Une ombre passa fugacement dans son regard immaculé tandis que ce dernier croisait les quelques mots qu’elle avait elle-même graver quelques semaines plutôt. Des mots emplis de vérité, jamais elle n’oublierait son père…

Nara- Père…

Son esprit chercha quelques instants des mots inutiles tandis que la main de la kunoichi replaçait une mèche rebelle.

Nara- Le village ma confier une mission, ma toute première mission pour le compte de ce dernier. Je ne suis pas certaine d’être prête… La volonté du feu qui coule a l’intérieur de mes veines je l’est hérité de toi et cette dernière m’interdit d’abandonner ainsi je ne me défilerai pas. Tout ce que j’espère c’est de ne pas avoir a tuer durant cette mission, j’ai donné la mort qu’une fois et ce pour survivre mais plus jamais je ne veux la redonner. Le jour où mon kunai c’est enfoncer dans la gorge de ce traître, l’expression d’incrédulité puis de terreur qui avait peint le visage de ce dernier alors que sa vie s’envolait resterons gravé a jamais dans ma mémoire. Cela fait déjà quelques temps, mais ce souvenir est toujours aussi présent et chaque soir lorsque je ferme les yeux je le revois… Gisant dans son sang, mon kunai lui traversant la trachée…

Les yeux de Nara se levèrent en direction des nuages, admirant leurs courses éphémères. Son regard se tourna légèrement et croisa le vol majestueux d’un rapace avant d’enfin retourner en direction du monument funéraire. D’une main habile, la kunoichi détacha son bandeau avant de le serrer dans l’une des poches latérales de son sac de voyage et d’en ressortir un autre bandeau qu’elle noua autour de son front.

Nara- Aujourd’hui c’est avec honneur que j’utiliserai ton bandeau au cours de cette mission. Aujourd’hui, je te ferai honneur.

Nara se retourna doucement avant de quitter le cimetière et de prendre la direction de la mairie. Alors qu’elle arrivait a mi-chemin, une silhouette familière attira l’attention de la kunoichi et cette dernière s’élança dans sa direction. La silhouette devint forme et la jeune femme ne put s’empêcher de sauter dans les bras de son ancien sensei.

Nara- Sensei !

Puis, rapidement Nara redevint sérieuse et sa main fouilla quelques minutes dans la poche de son pantalon avant d’en retirer la convocation que le faucon lui avait amené et de la tendre a Yosuke.

Nara- Nous sommes convoqué.

Nara regarda au alentour avant de voir se percher le faucon qui amenait la convocation de Yosuke. La jeune kunoichi le pointa en souriant.

Nara- Il semblerait que j’ai été plus rapide que le faucon cette fois-ci.
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   Mar 15 Juin - 12:15

Les préparatifs s’accéléraient au fur et à mesure que la date fatitique d’ouverture s’approchait. Yosuke avait encore tant à faire et Hakai n’avait pas encore décidé de le visiter. Il lui avait pourtant envoyé une lettre, un petit mot avec un copie du prospectus, au cas où il n’avait pas encore visité l’Académie. Il aurait pensé une réaction vive et soudaine de sa part, une preuve de plus que Yosuke ne connaissait pas grand-chose sur lui.

Mais une chose était sûre : il viendrait tôt ou tard. Cette organisation, il ‘avait crée administrativement en utilisant son nom. Alors à moins que le fait de se faire usurper son identité ne le dérange pas, il viendrait tôt ou tard pour réclamer des comptes.

Le chuunin souffla un bon coup. Il venait de terminer le nettoyage de la pièce principale. Tout brillait et sentait la propreté. Il avait dû laisser les fenêtres ouvertes trois jours de suite pour faire partir l’odeur de poussière qui s’était incrusté dans chaque recoin ? Mais aujourd’hui, il était fier de lui. Il ne manquait plus qu’à débarrasser les encombrants, réparer quelques lattes en bois de ci de là, meubler, équiper et décorer, sans parler des pièces du dessus qu’il n’avait toujours pas commencé. L’électricité n’avait pas été installé non plus d’ailleurs.

Il restait beaucoup de travail.

[Yosuke] « Mais d’abord, les encombrants, je veux que cette pièce soit nickel. »

Une pièce à la fois, faire d’abord petit pour viser grand plus tard, c’est ce qu’il se répétait sans cesse. Et si aujourd’hui il était seul, il espérait que ça change rapidement. Il avait de nombreux projets en tête pour faire connaître les Sentinelles, par exemple il pourrait en parler à Tago la prochaine fois qu’il sera convoqué. En attendant, il y avait plusieurs cartons à jeter aux beines.

La ruelle qui cachait le bâtiment n’était pas avantageuse pour sortir ce genre d’objets. Il ne pouvait prendre qu’une caisse par trajet, il en aurait facilement pour de longues minutes. Pour se réconforter, il n’avait qu’à se dire que c’était un entraînement. Réaliser les travaux dans cette épave le musclerait, c’était certain.

Après une dizaine de minutes, Yosuke commençait à suer à grosses gouttes. D’ailleurs, il n’en faudrait pas beaucoup plus pour suinter à plusieurs mètres à la ronde. Enfin, son calvaire était bientôt terminé.

Nara- Sensei !

Quelqu’un l’appelait. D’ailleurs, on ne l’avait pas appelé comme ça depuis une éternité. Le chuunin se retourna et aperçût, au loin, une silhouette féminine se rapprochait. Bien sûr, il ne lui fallut pas trop longtemps pour la reconnaître, mais il était sous le choc.

[Yosuke] « Nara, c’est bien toi ? »

Depuis combien de temps ne l’avait-il pas vu ? Cela faisait une éternité. La jeune fille qu’il avait pris sous son aile à l’Académie avait laissé place à une jeune femme resplendissante. Seuls ses yeux blancs immaculés n’avaient pas changé. Elle avait traversé l’adolescence d’une bien belle manière.

Le sourire de la jeune femme s‘effaça l’espace d’un instant et elle lui tendit bientôt une lettre. Yosuke, intrigué, la prit dans ses mains et commença la lecture. Seulement, elle en fit un résumé rapide.

Ainsi donc ils étaient convoqués, tous les deux qui plus est. Yosuke, chuunin ancien instructeur, et Nara, membre du clan Hyuga et détentrice du buykugan. Ca ne laissait pas beaucoup de doutes sur la nature de la mission.

Nara- Il semblerait que j’ai été plus rapide que le faucon cette fois-ci.

[Yosuke] « On dirait bien, en effet. »

Seulement, Yosuke était loin d’être prêt. Surtout, il devait obligatoirement se doucher avant de partir.

[Yosuke] « Je sais qu’on devrait partir tout de suite mais… il me reste quelques petits trucs à faire. Je t’invite à rentrer si tu le souhaites. »

Par chance, il avait ses affaires ninja avec lui. Il n’oserait pas demandé à Nara de débarasser les derniers cartons, il faudrait les faire en rentrant. C’était une occasion en or de monter sa réputation et de recueillir des fonds pour lancer son organisation. Dommage que cela se fasse juste avant l’ouverture officiel du QG.

Pourvu qu’Hakai s’en occupe pendant son absence…

[Je t’envoie un MP pour la suite Nara ^^ ]


Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   Ven 18 Juin - 6:02

Nara suivit son ancien sensei sans hésité dans la petites ruelle, à peine assez large pour laisser passer un homme, jusqu’à une porte massive, user par le passage du temps. Yosuke la poussa sans hésiter et s’efface doucement pour laisser passer la jeune femme. C’est avec une certaine surprise qu’elle découvrit l’intérieur d’un ancien entrepôt brillant d’une propreté sans tache excepté les quelques boîtes qui restaient éparpiller a l’intérieur de la grande pièce, une odeur de propreté envoûtante régnait en maître dans tout le bâtiment. Son ancien sensei lui fit sommairement visiter la pièce vide, une lueur de fierté apparaissait à l’intérieur de son regard, l’impression qu’elle était entrain de visité un rêve caché de son sensei envahit l’esprit de la jeune femme et elle ne put s’empêcher de sourire. Elle retrouvait enfin celui qui l’avait guidé l’espace d’un moment lors de son arrivé a l’intérieur du monde des shinobis, celui qu’elle avait toujours aduler car il avait été le premier a réellement lui faire sentir qu’elle avait sa place a l’intérieur de ce monde rude qu’était celui des shinobis et Nara n’aurait pas voulu d’un autre partenaire pour cette mission qui pointait le bout de son nez. Puis, le chuunin s’excusa brièvement avant de monter à l’étage pour prendre une douche et ramasser son matériel. La kunoichi se retrouva alors seule dans la grande pièce, elle ne put s’empêcher de pousser un soupir avant de déposé son sac sur le sol propre du quartier général et de l’ouvrir pour en retirer son livre traitant de la flore du pays du feu. Elle s’assit doucement, en position du tailleur et déposa le livre dont la couverture quelques peu usé démontrait que ce n’était pas la première mission qu’effectuait ce manuscrit. D’une main assurée et délicate, elle tourna avec une délicatesse exagéré quelques pages jaunis pas le temps, avant de tomber sur celle dont sa lecture avait été avortée par l’arriver inopiné du faucon. Cette dernière traitait d’une plante qui ne poussait uniquement que dans les milieux tempéré du pays du feu, le Sharinbai. C’était une plante dont les pétales blancs étaient arrangé en forme de roues autour de la tige, d’où le nom de Sharinbai. Les feuilles de cette dernière mesurait habituellement entre trois et cinq centimètre de long et la plante pouvait mesurer jusqu’à deux mètre et demi de hauteur mais ce qui étonna le plus la genin fut la rareté de cette plante qui pourtant aurait dû être très fréquente dans les territoires tempéré du pays du feu. Peut-être aurait-elle la chance dans apercevoir une durant sa mission ? Les doigts de la jeune femme coururent le long des pages, attrapant bien malgré quelques particules d’encre qui vinrent noircirent le bout des doigts de la genin.

Après la lecture fructueuse de plusieurs pages, Nara sentit le besoin d'utiliser son temps a autre chose qu'à la lecture d'un simple recueil floral, aussi intéressant soit-il. C'est pourquoi la kunoichi rangea le volume pour en ressortir un, beaucoup plus volumineux. Sur la couverture de ce dernier apparaissait en lettre doré quelques mots, annonçant au futur lecteur le contenu du recueil... Les sceaux de soutien. Les doigts de Nara en caressèrent la couverture, se délectant à l’ avance du savoir que contenait ce livre. Un savoir immense qui comme la plupart des volumes ce trouvant a l’intérieur des rayonnages de la bibliothèque qui occupait la pièce caché de Takame, était le fruit d’une vie complète de recherche et de perfectionnement. Ses doigts crochetèrent avec une certaine frénésie le rebord recouvert d’une fine couche métallique, du livre avant d’en ouvrir la couverture avec la même délicatesse que si le manuel avait été de verre. Les premiers pages avait déjà été consulté et Nara se rendit immédiatement a celles qui l’intéressait, tournant les pages avec la même délicatesse dont elle avait fait preuve lorsqu’elle avait ouvert le livre. Rapidement, la page traitant de nikki, un minuscule sceau qui s’apposait a la base des côtes et qui lier deux personne l’une a l’autre. Empêchant la noyade en autant qu’au moins l’une des deux personnes puissent respirer librement. Très utile certes mais elle n’était pas certaine de le maîtriser encore totalement et c’est avec acharnement qu’elle parcourut les quelques pages traitant de ce dernier. Une fois qu’elle fut certaine d’avoir compris le fonctionnement du sceau, le recueil se referma avant d’aller rejoindre ses congénères à l’intérieur du baguage de Nara, en dessous de quelques petites culottes.

D’un mouvement souple, la kunoichi se retrouva sur ses jambes et sans même en avoir conscience, enfila son sac sur ses épaules. Quelques minutes plus tard, Yosuke descendit enfin de l’étage, les cheveux toujours humides, témoin d’une douche effectuer en catimini. Nara lui lança un sourire auquel son sensei répondu avec amusement et lorsque le regard de la Kunoichi se porta sur le baguage que traînait son sensei, son sourire s’élargit encore plus.

Nara- Nous sommes prêt, nous devrions nous dépêché le soleil arrive bientôt au milieu de sa course et notre départ approche.

Alors que Nara effectuais un pas en direction de la porte, cette dernière s’ouvrit à la volé, laissant passer un homme furibond que la Kunoichi reconnut avec surprise, c’était Hakai. Le souvenir amer de leur dernière rencontre remonta des profondeurs de son esprit et tandis que le regard de Nara prenait la dureté de l’acier, l’Uchiha prit la parole et une voix se voulant calme mais de laquelle une colère mal contenu émergeait doucement.

Hakai- On crée une société sans demander l'accord à présent ?

De quelle société parlait donc Hakai, toute trace d’animosité qu’aurait pus garder Nara envers l’Uchiha avait disparu, remplacer par une curiosité quelle aurait tôt fait d’assouvir auprès de son sensei. Il ne restait plus qu’à patienter et écouter quelques secondes, le temps avança bien malgré elle.

Hakai- Je vois que vous alliez partir. Explique-moi rapidement les objectifs et les tâches à réaliser. Je ne te garantis rien mais j'essaierais.

Nara fit un pas en avant, signalant par le fait même qu’elle voulait prendre la parole, quelques secondes passèrent et la kunoichi compris qu’ont la laissait parler.

Nara- Je ne voudrais pas interrompre ses… Réjouissances, mais je voudrais uniquement vous faires remarquer qu’à midi au plus tard Yosuke-sensei et moi devons avoir quitté le village et qu’avant nous devons passez faire un tour dans le bureau d'un intermédiaire de l'état major pour recevoir les détails de notre mission. Cela dit, prenez tout le temps que vous voulez, un intermédiaire peu bien attendre un peu, vous semblez avoir des choses importantes a régler. Sur ce, je vous laisse je vais attendre dehors. Bonne journée Hakai.

La kunoichi s’effaça doucement, avant de sortir dans la ruelle, en quelques foulées elle en avait parcouru la totalité et elle se retrouva dans la rue où, quelques dizaines de minute plutôt, elle avait rencontré Yosuke. Quelques boîtes jonchait la rue et Nara alla s’asseoir sur l’une d’entre elle. Le contenu de cette dernière émit une légère plainte mais la jeune femme s’en ficha et d’un geste fluide elle sortit son kunai avait de le faire jouer entre ses doigts. Le jour où Takame le lui avait offert, Nara avait crié de joie. Mais pourtant, maintenant qu’elle allait partir en mission et qu’elle allait assurément s’en servir, elle se rendait enfin compte a quel point un kunai lui était inutile, elle était spécialiste du Taijutsu et une arme tel que le kunai ne lui était d’aucune utilité… Pour le moment en tout cas.
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   Ven 18 Juin - 22:23

C'est quoi ce bordel! Le con!! Je vais le buter cet enfoiré!!

Voilà tout ce à quoi pensa l'Uchiha lorsqu'il lu pour la première fois la lettre envoyée par le dénommé Yosuke. Une tête à claque... L'Uchiha n'avait en rien donné son accord pour l'ouverture de cette « société » et voici à présent qu'il recevait ce bout de parchemin pour inaugurer l'ouverture. Sur le moment, il cru rêver, pensant qu'un tel manque de tact ne pouvait exister et pourtant... Après plusieurs relectures, les mots n'avaient pas changé. Son nom faisait bien partie des créateurs... Son poing se serra, écrasant ainsi le papier.

Dans un vacarme, l'homme sortit à toute vitesse de son appartement. Sa blessure était encore fraiche et lui causait des tords par moment, mais cela ne l'empêchait de courir, regardant l'adresse de cette soit disant entreprise.

Il marchait d'un pas lourd dans cette rue bondé de monde. Il se faufilait entre les passants bousculant certain trop dans « la lune » qui gênait le passage. Ce n'était pas vraiment la journée à ennuyer l'Uchiha. Vingt-quatre heures après sa rencontre avec le chuunin, le voici mêler avec celui-ci dans une histoire dont l'homme avait refusé toute application...

Il n'arrivait pas à cerner son homologue shinobi. Sa personnalité était changeante. Un coup diabolique, une autre fois bon enfant... L'Uchiha était agacé par ce type qui semblait ce foutre de sa tronche. Il tourna machinalement vers une petite ruelle ou l'obscurité y régnait. Les hautes battisses étaient très serrées bloquant ainsi la luminosité. L'homme fixait les numéros à la recherche de celui tant convoité. Son regard resta bloqué sur un chemin étroit, difficilement accessible pour le colosse qui était obligé de s'abaisser légèrement pour éviter les bouts de taule qui dépassaient. Ce fut après ce long chemin qu'il pouvait observer cette vieille bicoque perché. Cela ne faisait aucun doute, c'était bien ici... Tout cela lui rappelait son enfance ou insalubrité avait fait partie de sa vie pendant prêt de quatorze ans. Depuis son arrivée à Konoha, le genin avait connu plus ou moins le luxe des demeures Uchiha. Le passage de l'un à l'autre lui faisait tout de même... une sacré panique. Mais qu'importe.

Il monta les marches une à une avant d'arriver devant une petite porte en bois. Il plaqua sa main dessus et poussa. Dans un grincement insupportable, le second monde apparut devant lui. Deux personnes se trouvaient à l'intérieur, Nara et Yosuke. Son regard se balada tout d'abord sur la visage de la kunoichi. Il ne gardait pas vraiment un bon souvenir de leur dernière rencontre. Mais elle n'était pas la raison de sa venu. Ses orbites ténébreux se posèrent ensuite sur le chuunin. Plus petit, plus maigrichon et donc plus fragile, l'homme l'avait cependant dupé de ces quelques piécettes et l'avait ensuite forcé à venir jusqu'ici.

Faisant quelques pas dans leur direction, l'homme ne quittait pas des yeux l'homme responsable de cette mascarade. Une infime rancoeur prenait parti sur l'Uchiha qui détestait être forcé ainsi. Son idée était séduisante, mais le genin lui avait dit... Il avait autre chose à faire. Comment pouvait-il aider Konoha mort? C'était lamentable et l'Uchiha n'allait pas dévoiler sa vie à ce type sorti de nulle part. Mais à présent qu'il était là... Autant l'écouter jusqu'au bout. Pour le moment, Hakai ignorait tout ce don ils allaient faire. Protéger un pays entier pouvait avoir plusieurs significations. Assassinat, protection de personnalités, espionnage, vole et j'en passe. Il fallait mettre tout cela au clair avant de se lancer dans pareille idée.

[Hakai] «On crée une société sans demander l'accord à présent? »

Son ton se voulait relativement neutre, essayant de cacher sa frustration d'être mené en bateau. Malgré la tournure que prenait les événements, le chuunin avait raison sur un point, Hakai devait réagir et faire quelque chose pour enfin se retrouver à sa place. Chuunin, Jounin voir même Anbu... Tout cela lui était possible. Il fallait seulement qu'il prend la bonne route. Il aurait besoin d'aide... L'homme savait qu'il pouvait compter sur Taka, elle était fidèle à leur amitié et le recueillait. Yosuke fera il partie des gens qui auront un impact sur la carrière de l'Uchiha?

[Hakai] « Je vois que vous alliez partir. Explique moi rapidement les objectifs et les tâches à réaliser. Je ne te garantis rien mais j'essaierais. »
Yosuke Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   Lun 21 Juin - 12:23

Hakai arriva, il était là. Yosuke avait donc réussi à le faire venir. Certes, ce n’était pas le moment idéal puisqu’il partait sur le champ mais il était venu. La lettre avait donc fait son office.

[Hakai] «On crée une société sans demander l'accord à présent? »

La phrase le fit sourire longuement. N’avait-il pas été suffisament clair à l’hôpital ? Pourtant, il était en train de réaliser tout ce que le genin avait qualifié de rêves. C’était son rêve et Hakai l’aiderait à le réaliser.
Un bref coup d’œil, pas un mot et Nara quitta la pièce, annonçant qu’elle attendrait dehors. Peu importe, il aura tôt fait de tout lui expliquer plus tard, si ça l’intéressait.

[Hakai] « Je vois que vous alliez partir. Explique moi rapidement les objectifs et les tâches à réaliser. Je ne te garantis rien mais j'essaierais. »

[Yosuke] « Oui, nous partons en mission sur le champ. Nous devons recevoir les informations à la mairie dans dix minutes maximum. »

Il n’était pas inquiet pour ça. Il doutait fort que Nara l’accompagnerait pour la suite de la mission. Non, cela devait être une autre mission, d’espionnage sans doute. Yosuke devrait jouer les gardes du corps.

[Yosuke] « Je te fais visiter ? Suis-moi. »

Le tour sera très vite fait mais il fallait bien se tenir à ce genre de commodités car, après, tout, Hakai possédera la moitié de cet édifice. Il lui montra le rez de chaussée d’abord. Sa grande salle qui pourrait faire office d’accueil et de stockage d’équipements. Bientôt ils montèrent et Yosuke fit visiter les quatre pièces encore surchargées.

[Yosuke] « Trois chambres, une salle de bain. Nous pourrions donc accueillir trois personnes en faisant office de dortoirs. »

Cela impliquait forcément de devoir manger dehors à chaque repas mais leur salaire le leur permettait. Yosuke avait bien l(intention d’y emmenager le plus vite possible. Cet établissement serait son premier chez soi, une sorte de collocation.

[Yosuke] « C’est la première étape. La création des Sentinelles et l’achat d’un quartier général digne de ce nom font parti de cette étape. Certes, c’est petit mais commençons petit pour aller loin. »

Il répéta cette phrase, encore et toujours, car c’était le slogan qu’il se répétait. Il était persuadé de ne pas se tromper, de faire au plus juste. Il en était même heureux. Cette lueur de démence qui apparaissait au fond de ses yeux quand il devenait trop idéologique était très vide bridée par la stabilité qu’offrait cet objectif. Si pour le moment, cela se limitait à boucher les trous dans un mur, ça avait au moins le mérite de l’occuper l’esprit et de faire un bon entraînement physique.

[Yosuke] « Je m’en vais commencer l’étape 2 : recueillir des fonds. Lorsque nous aurons ssez d’argent pour proposer de l’équipement de prêt, nous pourrons commencer l’étape 3 : la formation. Mais n’allons pas trop vite. »

Il espérait que ses paroles ne rebondissent pas sur hakai comme sur un miroir comme la dernière fois. Ici et maintenant, ils étaient dans le concret car, s’ils travaillaient bien, le recrutement pourrait commencer très vite.

[Yosuke] « Je vais devoir y aller mais… si tu crois que mon projet est réalisable et que tu acceptes d’y participer, il y a encore l’étage à aménager et à meubler… Et je cherche un enseignant en taïjutsu pour les futures recrues. Réfléchis-y un peu. Je t’offre plus que l’Académie et ton clan réuni. »

Sur ces mots, il ne savait trop comment conclure. Il était hors de question de lui serrer la main, Hakai aurait tôt fait de la lui broyer. Il fallait lui laisser du temps pour réfléchir car ce genre de projet n’est pas sans conséquences. Mais Yosuke avait foi en son idéologie, peu importe arriverait-il à convaincre un Uchiha taijutsuteur !

[Yosuke] « Voici ton jeu de clé, prends le temps d’y réfléchir. »

Et sans autre cérémonie qu’il sortit du bâtiment, parcourut la petite ruelle et retrouva Nara qui l’attendait à l’autre bout de la rue.

[Yosuke] « Allons-y, nous sommes en retard. »

Savait-il seulement que si la mission tournait mal, il serait la seule personne capable de continuer son rêve ?

[Fin de la session RP, sauf si quelqu'un veut rajouter quelques choses. On continue à la mairie.]



MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   Jeu 12 Aoû - 1:02

Hakai - 4 XP

Nara - 11
XP

Yosuke - 15
XP

// Pas beaucoup avancé cette affaire, depuis le temps. \\
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Organisation] Les sentinelles   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Sentinelles des Istari
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» L'organisation Hellsing!
» Réorganisation de l'équipe modératrice
» Organisation de l'artillerie Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Quartiers Nord-