Partagez | 
 

 [Mission D] - Cours de RCR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Mission D] - Cours de RCR   Lun 14 Juin - 17:59

.:: Cours de RCR ::.
Chapitre 1 : Mission D
- Prologue -

Une très belle journée s’annonçait pour aujourd’hui. J’avais enfin reçu une mission qui avait un rapport avec mon domaine de compétence. Le soir même, alors que je me préparais à aller me coucher, un homme est entré dans ma chambre. C’était la méthode la plus directe pour aborder quelqu’un… Et pour lui faire peur aussi. Ladite personne venait me voir pour me demander de donner un cours demain toute la journée. Pas n’importe quel cours, il voulait que j’enseigne la réanimation cardio-respiratoire. S’il était vrai qu’il fallait toujours avoir un médecin dans une équipe, ce n’était pas toujours le cas. Enfaite, même les maîtres en Ninjutsu devront au minimum savoir donner les premiers soins. Si jamais quelqu’un tombe devant eux au restaurant, il faudrait qu’ils soient tous capable d’intervenir le plus rapidement en attendent les secours au lieu de la regarder bêtement mourir en attendant que quelqu’un lui vienne en aide. Peut-être que ce cours ne serait pas pratique dans un combat, mais dans la vie de tout les jours, oui.

Voilà pourquoi je me disais que je la journée débutait plutôt bien. J’étais un peu fatigué, je n’avais pas beaucoup dormie, j’étais trop occupé à penser à ce que j’allais dire, pourquoi il n’a pas choisi quelqu’un de plus expérimenter que moi et surtout, quel genre de class j’allais avoir. On ne m’avait seulement donné qu’une salle et une heure. La salle D-025 à 9heure. J’avais une petite idée sur : « Comment rendre la matière intéressante et simple à comprendre. » Les premiers soins n’étaient pas quelques choses de bien compliqué, même pour les shinobi les moins aptes à comprendre. Je voulais dire par là, les shinobi qui avaient plus de difficultés à rester concentrer.

***

L’arrivé à l’académie ce fit assez rapidement, normal, ma chambre se situait tout près. Il devait être 8h45. Le cours allait débuter d’ici quinze minutes. L’homme qui était venu me voir m’avait donné une dernière information, les gens qui allait suivre la formation était là parce qu’il le voulait bien. Il avait bien raison, normalement, les étudiants avaient congés aujourd’hui, c’était quand même la fin de semaine. Je supposais que ceux qu’il y avait trois catégorie de personne dans cette class. Les intellectuelles qui avaient toujours soif de connaissance et dès qu’une opportunité apparaissait, ils la prenaient à cœur joie. La deuxième catégorie regroupais les gens qui voulait aller dans le domaine de la médecine et qui pensait que cette formation ne serai qu’un plus pour leur avenir. C’était du moins ce que moi j’aurai fait, mais les gens ne pensaient pas tous comme moi ? Sinon le monde serait des plus étranges. Finalement, la dernière catégorie de gens qui étaient ici regroupait les gens qui ont été forcé, soit parce que leur parents avaient insisté, soit parce que leur professeur leur avait dit que s’ils suivraient cette formation – professeur de médecine, bien sûr – ils remonteraient leur note au dernier examen. Une sorte de travail supplémentaire.

Cette fois-ci et contrairement à la dernière fois, je n’avais pas fait faire des millions de feuilles. Pourquoi ? Tout simplement parce que la matière que j’allais donner n’était pas des plus difficiles à retenir. Il fallait simplement qu’il m’écoute et rien de plus. Si je leurs donnaient un paquet de feuille, ils seraient tous porter à regarder dedans à tout moment, cela les déconcentreraient et si je posais une question, ils auraient toujours la réponse et je voulais qu’il cherche au plus profond de leur connaissances pour me répondre.

La salle de class fut assez facile à trouver, c’était même trop facile, en cette journée de congé, suivez les enfants qui parlaient entre du cours de RCR et vous arriverez sans aucun problème à la salle. Parlant de la salle, elle était grande, comme toute celle de notre académie. Il y avait à peu près trente bureaux tous occupé par un étudiant. Lorsque j’entrai dans la class, j’avais eu le reflex de faire un peu de bruit. Histoire d’attirer leur attention. Tous sans exception avaient arrêtés leur discutions pour se retourner vers moi. Évidement, comme la plupart des gens étaient ici parce qu’il voulait y être, la discipline n’aurai pas été à faire.

[Seiki] – Bon matin tout le monde

Leur avais-je dit le sourire aux lèvres. Bien entendu, tout le monde avait eu un petit choc en me voyant, j’étais à peine plus âgé qu’eux et je donnais le cours. Ils devaient s’attendre à voir quelqu’un qui avait plus d’expérience et c’était légitime. Si je n’égalais pas un Juunin ou un professeur spécialisé en médecine sur le niveau de la connaissance de cet art et tout. Je savais au moins comment donné les premiers soins et c’était amplement suffisant pour le cours d’aujourd’hui. En même temps, pourquoi déranger quelqu’un de plus haut gradé qui avait sans aucun doute quelque chose de mieux à faire que de donner un cours à des enfants si quelqu’un de moins important en était tout aussi capable. C’était logique.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Cours de RCR   Lun 14 Juin - 18:49

.:: Cours de RCR ::.
Chapitre 1 : Mission D
- L’ABC -

J’étais stresser, c’était la première fois pour moi que je donnais un cours à des gens qui voulaient vraiment y participer. J’avais un peu peur de donner des informations et que par la suite, certain élèves prendraient un malin plaisir à me corriger pour impression la class et ainsi, me faire perdre toute ma crédibilité. Déjà que je n’en avais pas beaucoup vu mon âge. Je m’installais derrière le bureau du professeur, celui qu’aujourd’hui j’allais utiliser. Je pris une craie et fit face aux élèves, j’allais débuter mon cours.

[Seiki] – Je suis ici pour vous donné un cours de RCR. Je sais que je ne suis pas tellement plus âgé que vous et que vous êtes surement en train de vous demander si j’ai vraiment les compétences pour vous enseigner le RCR ou pas. Dites-vous simplement que si je suis ici, c’est parce que je les ai. Je ne vous ai pas donné de document pour une seule raison. Si vous ne faites que m’écouter, vous comprendrais très bien la matière. J’ai mis au point une formule pour me rappeler les étapes de la réanimation. Une formule que je vais vous donné.

J’inscrivis au tableau un gros : « L’ABC » écrite de haut en bas.

[Seiki] – L’ABC, tout le monde est capable de ce souvenir de cela non ? C’est assez simple ? Pourtant, c’est cela ma formule pour la réanimation. Le « L » Signifie lieu, pourquoi le lieu c’est très simple. Il faut toujours vérifier l’état du lieu avant de secourir quelqu’un. C’est certain que si la personne tombe inconscientes au Mille et Un Ramen, les lieux sont assez sécuritaire. Je vous l’accorde. Par contre, si c’est le toit du restaurant qui lui est tombé dessus et qu’une poutre reste branlante au dessus de la victime. On s’entends-tu pour dire que les lieux ne sont pas sécuritaires ? Si vous juger les lieux non-sécuritaire, je ne veux pas que vous m’étiez votre vie en danger. La vie la plus importante est toujours la sienne dans ce genre de situation.

Un élève leva sa main offusquer par ce que je venais de dire. Je lui cédai la parole.

[#1] – Je ne suis pas d’accord avec ce que vous venez de dire. Je crois dure comme fer que la vie d’autrui vaux deux fois plus que la mienne.

[Seiki] – Je suis d’accord avec ce que tu viens de dire, mais il faut y apporter une nuance. Je préfère avoir une personne de morte plutôt que deux… C’est logique. Ça ne sert à rien de sauver quelqu’un si au final tu meures. Non seulement, tu n’a pas fait ce que tu voulais, mais en plus de cela, tu es mort. Pas très pratique non ?

[#1] – Vue de cette façon…

En un sens, je comprenais ce qu’il voulait dire. En mission, j’accorderais plus de valeur à la vie de mes coéquipiers que la mienne. Je m’entrainais d’ailleurs avec cette optique. Un Médecin doit avoir le sens du sacrifice sans quoi, il ne sera jamais un bon médecin. Si je devais mourir en sauvant mon chef d’équipe et un de mes coéquipiers, j’aurai fait honneur à ma profession.

[Seiki] – Poursuivons. L’apostrophe de « L’ABC » est aussi quelque chose que vous devez absolument faire. C’est vraiment simple, apostropher quelqu’un, dite lui d’aller chercher du secours. Je ne prendrai pas plus de temps, c’est aussi simple que cela. Le « A » de « L’ABC » est vital à la survie de notre espèce. Qu’est-ce que c’est ?

[#1] – De l’air ?

[Seiki] – Effectivement, de l’air. Vous devez vérifier si la personne respire ou pas avant de vous jeter sur lui pour lui faire le massage cardiaque. Comment on le vérifie ? C’est simple, apporter votre joue près de la bouche de la victime la tête tourné vers son thorax. Je veux que vous écoutiez s’il respire, que vous regarde si son thorax se remplie d’air et gonfle et que vous sentiez sur votre joue l’air qu’il expire. Bien entendu, pour les fins du cours, la personne ne respire plus. Elle est donc en arrêt respiratoire. Cela prend entre 2 et 4 minutes après l’arrêt respiratoire pour tomber dans un arrêt cardiaque. Au moment ou le dernier battement de cœur survient, vous avez entre 4 et 6 minutes pour entamer la réanimation sans quoi, la personne sera décéder. Pourquoi je dis entamer, parce qu’une fois que vous débuter la réanimation. Le temps pour cette personne s’arrête. Vous respirer à sa place et vous faite battre son cœurs à sa place, mais ça nous allons le voir plus tard.

Je pris une petite pause entre mes explications pour laisser l’information entrer dans le cerveau de mes élèves.

[Seiki] – Le « B » de « L’ABC » Signifie bouche à bouche. Au moment où vous avez vérifié qu’il ne respirait plus, vous devez respirer pour elle. Elle étant la personne. C’est assez simple, vous relever la tête pour dégager les voies respiratoire. Vous prenez une grande inspiration, c’est logique, vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas. Vous installer votre bouche contre la sienne et oui c’est obligatoire... Et souffler dedans. Si vous avez bien relevé la tête, vous devriez voir le thorax de la personne monter. Une fois cela fait, vous passer à la suite. Le « C » qui signifie : « Circulation ». Vous prenez le poult de la personne, et si vous ne sentez rien vous commencer le massage cardiaque.

[#2] – Pourquoi ne pas commencer par prendre son poult ? Cela ne sauverait pas du temps ?

[Seiki] – Une personne peut être en arrêt respiratoire, mais pas cardiaque. À ce moment-là, tout ce que vous avez à faire, c’est de lui donner de l’air. De plus, même si la personne est en arrêt cardiaque, lui faire un massage cardiaque, sans lui avoir donné de l’air ne sert à rien. Vous faite battre le cœur de la personne mécaniquement. Cela sert à amener l’oxygène qui est dans le sang partout dans le corps de la personne. Si vous n’avez pas donné d’air avant, cela ne sert à rien. D’ailleurs, la formule vas comme suit : « 2 inspiration pour 30 massages ».

[#1] – Comment on fait les massages ?

[Seiki] – J’y venais. Pour une personne normal, pour prenez votre doigt qui ne sert à rien… C’est-à-dire, celui qui est juste a côté du petit doigt, vous le placer dans le « mou » du sternum. La ou le sternum arrête, vous utiliser l’index et je majeur comme mesure et installer votre main au dessus d’eux.

Avais-je en leur montrant sur mon corps.

[Seiki] – C’est la technique, mais en situation de panique, vous n’y penserez pas tout de suite. Ce que je peux dire c’est : « Faite le au centre de la poitrine. » Comme cela, vous avez un repère si jamais vous êtes trop stress pour vous souvenir de la formule.

Un autre élève leva sa main

[Seiki] – Oui ?

[#3] – Si une cote se casse qu’est-ce que je fais ?

[Seiki] – Tu continue à masser

[#3] - Et si la côté perce le poumon ?

[Seiki] – Tu continue à masser

[#3] – C’est pas très logique…

[Seiki] – Que la côte perce le poumon, descende et lacère la fois, déchire la rate et ainsi de suite ce n’est pas grave. La personne est morte, on ne peut pas être pire que mort. Je préfère que tu la réanime et qu’on la soigne pour les dégâts de la côté après que tu arrête et la laisse mourir.

[#3] – Ah… d’accord

[Seiki] – La partie sur L’ABC est terminée. Bien entendu, le cours ne l’est pas. Je viens de vous montrer ce que l’on fait lorsque le plus grave arrive, mais c’est très peu fréquent. Il me reste une dernière chose à vous montrer avant de vous laisser aller. Le reste est assez simple, c’est comment traiter une hémoragie. Une hémorragie est assez simple et se traite de la même façon peut importe la grosseur de celle-ci. Il existe deux sortes d’hémorragie, l’interne et l’externe. Une hémorragie interne est simple a soigner, une serviette d’eau froide sur la plaie et c’est tout. Si l’hémorragie internet est au ventre. C’est l’hôpital directement. Je n’en parlerai pas plus. Une hémorragie externe se traite de la façon suivante. Pressions sur la plait le plus longtemps possible pour laisser le temps au plasma de faire son effet. Le corps est magique, il se soigne tout seul.

.:: Fin ::.

MessageSujet: Re: [Mission D] - Cours de RCR   Mer 16 Juin - 15:09



Mission de rang D - Cours de RCR - Accomplie

Seiki : + 26 XP ( bonus genin et mission inclus )
+ 25 £ | + 1 Réputation

Il y a deux points sur lesquels j'aimerais que tu t'attardes la prochaine fois car ils ont leur importance. Un, il faudrait vraiment que tu te relises de temps à autres, il y a beaucoup de fautes dans ton texte, autant de syntaxe que de mots mal orthographiés. Un petit coup sous un correcteur la prochaine fois et ça ira mieux ^^ deuxième point, la cohérence du texte, bon déjà la Genin de lvl 7 qui va faire cours c'est juste juste ( il y a des tonnes de professeurs qualifiés pour ça, ils ont pas besoin de toi, d'autant que tu n'es pas qualifié pour ce travail ) mais alors la Genin de lvl 7 qu'on va chercher pour faire cours c'est encore plus conceptuel. Aucun représentant des autorités ne bougeraient ses fesses pour trouver une Genin dans le cadre d'une mission de rang D. C'est à la dite Genin d'aller au centre de missions pour en trouver une, sûrement pas le centre qui vient à elle. Je te rappelle que personne ne te connaît du côté des autorités, tu n'es encore qu'un dossier noyé dans la masse.

Ceci dit, c'était agréable à lire comme petit RP.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission D] - Cours de RCR   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission D] - Cours de RCR
» Un p'tit pet' pour Afro-boy [MISSION] [EN COURS]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» cours de latin
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: L'Académie de Kumo-