Partagez | 
 

 [Ville mineure] Il est temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Ville mineure] Il est temps   Mar 29 Juin - 1:08

??? - « Oï. Ai Sekigan c’est ça ? Je te cherchais… »

Hum, quoi ? Oula, je ne suis pas en forme moi…

Reprenons. Il est tard, bien après minuit en tout cas, je suis fatiguée d’un travail de merde, encire une fois. Je suis dans un bar. Je n’ai pas la tête aux complications... Et ce type vient de m’empêcher de boire mon saké !
A mort !
Ou pas… Ce type est bâtit comme une saleté de fort ma parole ! Jamais vu autant de muscles chez une seule personne… Est-ce que c’est seulement sain ?
Bref, quoi qu’il en soit, je ne suis pas encore suffisamment cinglée, ou riche, ou puissant, pour m’opposer à ce genre de colosse…
Donc, négocions !

Oui… C’est moi… Que veux-tu ?

Il me lance un regard tellement… Mauvais et tellement… Supérieur que je ne peux pas m’en empêcher… je recule d’un pas. Ce type me fait peur, et ça fait des années que je n’ai pas eut peur moi…
Plus vite que je peux le comprendre, il met la main à l’intérieur de son haori avant d’en extraire une sorte de lettre, chiffonnée et ouverte. Du courrier ?

Une lettre ?

??? - « Ouais. On m’a… Demander de te trouver et de te donner cette lettre… »

Je sais pas pourquoi, mais je pourrais presque « goûter » son agacement et son cynisme quand il parle de la « demande »… Qui que ce soit, la personne qui lui à donner cet ordre la fait de telle façon qu’il n’a pas aimé, mais alors pas du tout.
Et ça, ça risque de me causer des soucis.
Je veux dire, ce type est une montagne ! Toutes les personnes du bar ont détournés le regard, faisant comme si on n’était pas là. On peut entendre leur peur, leur dent claquer, le frisson monté le long de leur échine.

En clair, si ce type désire me mettre à mort de la plus horrible des façons… Je ne risque pas de lui poser des soucis. Et je risque surtout de me trouver seule.

Je… Vois. Merci ?

Il grogne, fuyons !

??? - « Me remercie pas. Je suis pas ton ami, je ne suis pas ton ennemis mais je me suis fait botter les fesses pour toi ! Alors ferme là et file moi plutôt un verre, fort de préférence… »

Je ne fais que bêtement hocher de la tête, donnant, d’un regard, l’accord au barman de coller sur mon compte de la soirée toutes ses consommations.
Je lui dois au moins ça, vu à quel point il me terrifie…

Ouvrant le courrier, je le parcours rapidement avant d’écarquiller les yeux de surprise pour ensuite serrer la lettre entre mes mains, hurlant au milieu du bar, attirant l’attention sur moi de toutes les personnes présentes.
Me retournant rapidement, j’agrippe le colosse par l’épaule avant de le tourner vers moi. Il est plus grand, plus fort, plus puissant, mais mon regard le bloque sur place, comme si il avait peur de moi.

Qui ?! Qui ta filé cette lettre ? Dis-moi !

??? - « Hey, calme-toi… C’était une femme, une vraie beauté… Mais elle faisait peur… Elle avait les cheveux rouge sang, et une sorte de truc en métal sur le front… Et Elle cogne comme un ogre aussi. »

Suzuna… C’est donc toi… Mais pourquoi ?

Et où est-ce que tu la rencontré ?

??? - « Konoha… C’était près de Konoha… Le village ninja du… »

Je sais !

Je lâche le type qui me regarde bizarrement, avant de payer mes consommations et de partir.
Huit ans, ça fait huit ans que je cherche des infos sur Amamiya… huit putains d’années ! Et la seule fois ou j’ai des infos valable, je les tiens de ceux que je poursuis… Mais pourquoi me dire qu’Amamiya va bien ? Pourquoi se donner la peine ? C’était de fausses informations ? Des conneries ?

Peu importe !

J’arrive dans mon appartement du moment, défonçant la porte et me dirigeant avec vengeance vers ma chambre pour y prendre des affaires, et des armes.

Cette fois ci, je t’aurais sale pute…

Je réunis toutes mes affaires avant de partir, sans même me donner la peine de refermer derrière moi. Je me fiche de cet appartement, je me fiche de cette ville. Je n’ai plus qu’un but en tête : retrouver Suzuna.
Et pour cela je vais devoir aller à Konoha… Excellent, je commence tout de suite avec le plus « puissant » des villages à l’heure actuel… Si je ne me fais pas découvrir et lyncher avant la fin de ma première semaine, je pourrais aller jouer au casino moi…


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-