Partagez | 
 

 |Création Equipe| Salle A011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: |Création Equipe| Salle A011    Mar 24 Aoû - 0:20

» PRÉLUDE «


Sokka ne pensait pas vraiment à ce qu’il faisait, lorsqu’il entra à l’académie. On lui avait suggéré pour qu’il ne s’ennuie plus sur son toit, de se proposer comment chef d’équipe. Sur le coup, le Chuunin se braqua contre cette idée. Il ne voyait pas en lui, l’âme d’un chef, mais ce n’était pas le pire pour lui. Il pensait qu’il ne serait pas capable de s’occuper de trois, quatre élèves usant encore les bancs des classes, à écouter leur professeur. Mais, c’était trop tard, l’idée s’était déjà plantée dans sa tête, s’enracinant au plus profond pour qu’elle ne puisse n’être jamais arrachée. Et elle germa. Le Kawaki s’imaginait déjà être fier d’avoir une équipe, réussissant leur mission tout en étant dans une entente plus que cordiale. La nuit avait passé, le jeune homme avait rêvé de cette fleur qu’il désirait maintenant la retrouver dans la réalité, à se demander pourquoi il n’y avait pas pensé plus tôt.

Le pas rapide, Sokka parcourait les couloirs de l’académie, où seuls quelques élèves se trouvaient encore là. Il était encore bien tôt, il fallait être fou pour s’être déjà retirer de son lit chaud et douillet alors qu’un vent froid soufflait avec force au dehors. Sokka en avait encore les mains gelées de part sa traversée. Il arriva enfin à sa destination, et toqua deux fois. Il entendit en réponse un faible «Entrez», mais suffisant pour troubler le silence qui régnait encore dans le bâtiment. Il posa sa main sur le bouton glaciale avant de le tourner et poussa la porte pour entrer dans la pièce. Elle n’était pas bien grande, juste assez pour accueillir un bureau, quelques chaises et une armoire. Assis dans le siège qui semblait le plus confortable de tous derrière le bureau, se tenait un homme assez âgé comme le disait son crâne dégarni et les cheveux blancs raidis qui parsemaient encore les côtés et l’arrière de sa tête. Collé à lui, il y avait un radiateur qui malgré sa petite taille, arrivait à maintenir une chaleur plus qu’acceptable. Sokka en attrapa une suée dont quelques gouttes perlèrent sur son front, dû au changement brutal de température. Il s’empressa de refermer l’accès de la salle sous le regard appuyé du vieil homme. Sa mine se changea suite à cette action, heureux que sa précieuse chaleur n’allait pas s’enfuir dans la galerie des couloirs. Il invita Sokka, d’un geste de la main, à venir se rapprocher et s’asseoir une des chaises rangées en bataille devant lui. Le Chuunin se présenta tout d’abord avant d’empoigner une chaise.

? – Que puis-je faire pour vous, Kawaki-san ?

Sokka – Je viens pour demander si une des classes pourrait être libre aujourd’hui pour y tenir l’accueil de Genin ou d’étudiant désirant entrant dans une équipe.

? – Oh, il devrait en avoir plus qu’une, à mon avis.

L’homme qu’on considérait comme le gardien de ses lieux, recula un peu, avant de tirer un tiroir du bureau qui se tenait à sa gauche. Il en sortit un livre relié en cuir pour le poser en face de lui, d’une main, tandis que l’autre cherchait à tâtons ses lunettes demi-lune posées sur sa poitrine, retenu par une fine chaîne à son cou. Quand il les trouva, il les apposa sur le bout de son nez. Il finit par ouvrir délicatement le carnet. Sokka put apercevoir que des tableaux prenaient toute la place et figuraient sur toutes les pages. Seul un endroit, un coin extérieur d’une page, était dépourvue de lignes pour pouvoir y inscrire une date. Arrivant sur la date du jour, le concierge figea ses mains sur les bords du livre, la tête penchant petit à petit pour décrypter le contenu. Un de ses doigts décharnés parcourut une ligne avant de stopper net. Il pointa de nouveau son regard vers Sokka, un mince sourire aux lèvres.

? – Je vous ai trouvé une petite salle idéale. La A011 conviendra parfaitement. Elle est au rez-de-chaussée vers la droite quand vous sortirez ici.

Sokka – Je vous remercie.

Le jeune homme au teint hâlé s’extirpa doucement du fauteuil en saluant, avant de se diriger tranquillement vers la sortie. Au moment où il agrippa la poignée, le concierge dit un dernier mot.

? – N’oubliez pas d’inscrire votre nom et le numéro de la salle sur le panneau d’affichage.

Ne se retournant pas, Sokka acquiesça en levant sa main droite qu’il tourna légèrement, signe qu’il avait saisit le message, et retourna dans le froid des couloirs.

***

Après avoir passé un certain moment dans les couloirs à chercher, tout en se réchauffant les mains en les portant à la bouche et soufflant dessus, Sokka arriva enfin face à la sale souhaitée. Elle se trouvait au fond d’un couloir où les fenêtres se faisaient de plus en plus rares. Le jeune homme au teint hâlé s’empressa d’ouvrir la porte, en tournant la poignée et poussant. Elle était coincée. Il essaya plusieurs fois de l’ouvrir en poussant plus fort ou en tapant du pied, elle résistait aux chocs répétés, immuable. Dix minutes plus tard, la porte étant à peine entrebâillait, Sokka énervé, jeta un bref coup d’œil pour voir si personne n’assistait à la scène ridicule dont il était le clown. Par chance, personne n’avait remarqué l’étrange manège. Irrité, le Chuunin finit par concentrer un peu de chakra dans son poing, avant de viser la porte au niveau de la serrure. Cette fois, la porte ne se fit pas prier, elle s’ouvra totalement et alla buter contre le mur. Sur le moment, Sokka cru que la porte allait sortir de ses gonds pour s’enfoncer dans le mur, néanmoins la porte vu assez robuste pour n’afficher que quelques fissures en plus de celles qui était présentes avec le temps. Sokka afficha un sourire nerveux.

Sokka – Au moins maintenant, ça va être plus facile de rentrer, maintenant…

Le Kawaki jeta un coup d’œil vers la pièce qui venait de se dévoiler. Elle était de la même taille et avait les meubles que le bureau du concierge, à la différence près qu’au lieu d’être tant que soit peu accueillante, celle-ci agressait les yeux à qui osait la regarder. L’odeur de renfermé s’infiltra peu à peu les narines du Chuunin. Cela devait être, il y a une éternité, que la pièce avait été occupée. Quel cadeau du concierge ! Sokka soupira et la traversa de part en part pour arriver aux fenêtres qu’il s’empêcha d’ouvrir pour aérer la pièce. Le bois presque pourri par l’humidité qu’offrait régulièrement Kiri, elles se laissèrent guider facilement par les mains du jeune homme. Ce dernier saisit une chaise. Il ne fallait plus qu’attendre. Il allait bien avoir quelqu’un d’autre qui allait se dévouer pour rentrer dans cette salle de classe.

[HRP : Voili, voilou, pour ce petit rp d'introduction. Normalement, les trois places sont prises par Taiki, Ekei et Hideo, et je ne pense pas prendre un quatrième.
Taiki, Ekei, Hideo : Juste une petite précision, il doit être à peine dans les 6 heures du matin, Sokka étant très matinal sur ce coup =’). A vous de voir donc pour l’heure où vous arrivez, il attendra toute la journée de tout façon (bon, évitez le soir, on va le retrouver congelé le pauvre =’D ). Bref, que dire à part, à vous !]



MessageSujet: Re: |Création Equipe| Salle A011    Dim 29 Aoû - 13:11

[désolé pour le temps de réponse! Souci de cohérence observé, à vous!]

La nouvelle que m'avait appris Taiki m'avait intéressé au plus haut point. Un équipe représentait une occasion de plus de profiter de toutes ces nouvelles possibilités qui s'offraient à moi depuis que j'étais arrivé à Kiri no Sato. Il m'avait informé de cette création lorsque nous étions redescendus du toit : il avait dû entendre cette rumeur dans la rue, et m'en avait fait part. Sympathique, plutôt. Pourquoi ne pas sauter sur l'occasion? Le jeune genin avait eu la même idée, et me l'avait proposée. J'avais répondu silencieusement, puis nous nous étions hâtés vers l'académie. Nous étions au tout début de l'après midi. Nous courûmes environ dix minutes, avant d'atteindre les imposantes portes, déjà ouvertes, puis cherchâmes des yeux une quelconque indication. Taiki me désigna un grand panneau d'affichage, sur lequel était inscrit le planning des classes. Avec soulagement, je vis que les places étaient encore libres. "Nouvelle Equipe: Salle A011, Chuunin Kawaki". Bien. Mais encore fallait il savoir où se trouvait cette salle... M'approchant du réceptionniste installé à l'aise derrière un grand bureau de bois massif, je le questionnai à ce propos.

Ekei – Excusez moi, où se trouve la salle A011, s'il vous plaît?

Taiki patientait en retrait, avant que le réceptionniste m'apporte une réponse. Nous étions deux bleus qui ne connaissaient sûrement pas suffisamment les bâtiments de l'académie, coincés dans le bureau exigu du gardien des clefs. Situation plutôt cocasse, s'il en était.

Réceptionniste – Rez-de-chaussé, à droite. Dépêchez vous un peu, Kawaki-san est arrivé au petit matin!

Je jetai un regard amusé à Taiki – faire patienter un chuunin jusqu'au début d'après-midi avait tout pour me plaire dans la liste des situations cocasses – puis, remerciant le gardien des lieux, m'éloignai en direction de la salle, le jeune genin à mes côtés. Nous suivîmes le couloir jusqu'à une porte sur laquelle le numéro "A011" était inscrit, à moitié effacé par le temps, tandis que le panneau de bois présentait de nombreuses fissures. Un avant-goût miteux, en quelque sorte.

Ekei – On se lance?

Taiki hocha la tête pour accepter. Comme moi, il avait l'air d'appréhender la rencontre avec un futur mentor. Enfin, ce fut lui qui osa frapper à la porte. Une voix qui paraissait enrouée, comme immobilisée par le froid, lui répondit aussitôt.

Sokka – Entrez!

Taiki poussa la porte, puis je lui emboitai le pas. La salle qui se révéla à nos yeux inutilement inquisiteurs était presque aussi petite que le bureau du gardien, et meublée... Avec quelque chose qu'on pourrait qualifier de souci d'économie de place. Malgré le soleil qui s'était montré en fin de matinée, la température de la pièce était basse, comme si on avait voulu faire disparaître des odeurs. De renfermé, par exemple, une bonne idée s'il en était. Et au milieu de cette pièce à la frontière du surnaturel, se dressait un grand kiréen, emmitouflé dans ses habits de ninja, le bout du nez très discrètement rougi par le froid. Qu'avait-il donc fait depuis qu'il était arrivé? Des cocottes en papier? Nous avançâmes au milieu de la pièce.

Ekei – Bonjour.... Hésitant un instant, je tentai de me rappeler le nom inscrit sur le panneau. Kawaki-san. Nous avons entendu parler de votre annonce d'équipe, et nous avons décidé de.. Enfin, de nous porter volontaires, quoi.

J'avais le même débit que celui d'une machine. Bien réglé, rapide, et nécessaire. Mais toutefois, j'avais eu du mal à bafouiller ces quelques mots, et m'aperçus qu'une fois de plus, j'avais omis de citer mon nom. Avant que Taiki passe à sa présentation, je casai rapidement:

Ekei – Je m'appelle Ekei. Yasuki, de mon nom de famille.

C'était fait. J'allais avoir une chance d'intégrer une équipe dans le village de Kiri. Quoi de mieux pour quelqu'un comme moi? Quelle meilleure chance de m'intégrer? Réfléchissant à tous ces paramètres, j'écoutais Taiki se présenter. Mais nous attendions encore un troisième larron.

MessageSujet: Re: |Création Equipe| Salle A011    Sam 20 Nov - 14:09

Sokka : +10 XP ( bonus inclus )
Yasuki : +6 XP
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: |Création Equipe| Salle A011    

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Equipe Nu] Ma 1 ère team en création
» La Salle du Feu
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Règles de création de persos
» La salle du trône et le château

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Académie de Kiri-