Partagez | 
 

 [Apprentissage] Entrainement à la plage -bouclier aqueux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: [Apprentissage] Entrainement à la plage -bouclier aqueux   Sam 11 Sep - 3:15


---Suite de: La magnifique demeure d'Akihiko Nao---

Citation :
Objectifs RPG : Apprentissage de la technique: Mizu no tate
, Bouclier aqueux:


Première journée[/u]

Hayate était assit sur un petit banc, en retrait, dans l’ombre d’un arbre. Cela faisait au moins une bonne heure qu’il regardait son neveu. Il s’était donné rendez-vous à 7h du matin, pourtant, quand Hayate était arrivé, à 6h45, Akihiko y était déjà. Il faisait ses tours de piste comme lui avait enseigné son professeur. À en juger par la sueur sur son front, cela faisait déjà un bon moment qu’il en faisait. Ce jeune Nao était vraiment déterminé, ça se voyait.

À 7h, Akihiko arrêta, tout essoufflé, et s’assit sur un banc comparable à celui de son sensei. Il chercha dans un sac posé sur ce même banc, que Hayate reconnu comme étant le sien, pris un livre de ninjutsu et, sans même prendre une petite pose, se plongea dedans. Hayate attendit, car il savait que son élève n’avait pas besoin de lui pour cette partie. Akihiko comprenait très facilement la partie théorique. C’était avec la partie pratique que ça se corsait….

L’oncle lui avait donné un rendez vous de dernière minute, sur une petit plage peu fréquentée, pour lui apprendre « Bouclier aqueux », la prochaine technique d’Akihiko… choisit par Akihiko. Depuis que Hayate lui avait permis de fouiller dans les livres se trouvant dans son bureau, qui lui avait servit de chambre, l’apprenti avait sans cesse tenté de découvrir quelle prochaine technique serait la plus appropriée pour lui. Son choix s’était posé sur Mizu no Tate , car elle permettrait de combler ses lacunes défensives. Il n’avait pas une constitution bien solide et, niveau agilité, on pouvait oublier ça. Donc il ne pouvait ni éviter, ni encaisser. Solution : avoir une armure.

Après quarante-cinq minutes, l’enfant referma le livre et regardait autour de lui. Cela confirma les doutes de Hayate : il avait déjà étudié la technique, il ne faisait que se la remémorer avant l’entrainement. Ce fut donc son signal. Il se leva et s’approcha du jeune ninja.

-Tu es près?
demanda t’il, lorsqu’il fut assez proche pour qu’il puisse l’entendre.

L’adolescent sursauta et se retourna vers lui. Dès qu’il le vit, il lui fit un magnifique sourire et hocha de la tête en signe d’approbation.

-Bien bien… rapprochons-nous de l’eau, si tu veux bien.

Et c’est ce qu’ils furent.

-Bien entendu, comme à chaque fois, je vais t’enseigner cette technique de façon progressive. Pour débuter, il nous faut régler un problème : ton contrôle de l’eau, commença Hayate

Son neveu déposa son sac par terre, tout en regardant son maître, intrigué.

-Avec la technique du dragon aqueux, tu as pu apprendre à contrôler l’eau avec ton chakra. Cependant, tu ne sais, pour l’instant, que le faire de façon barbare. Tu projettes plus l’eau que tu ne la contrôle vraiment. Avec la technique du bouclier aqueux, il te faut plus de contrôle et lui donner une forme définie, qui sera capable d’aller chercher l’attaque de l’adversaire, s’adapter à elle, et la bloquer. Donc, pour commencer, voici ce dont tu dois faire : amener de l’eau à ta main… et lui donner la forme d’une sphère parfaite.


Akihko, confiant, s’exécuta. À chaque technique il apprenait plus vite et il connaissait déjà deux techniques suiton. Celle-ci ne devrait donc pas lui causer bien de problème. Il avait déjà dépassé son père : il maitrisait plus d’une technique. En effet, son père n’avait jamais dépassé le stade du Yokusei. Il avait donc déjà brisé la « malédiction » des Nao!

Il profita d’une vague passant proche de ses pieds et fit monter l’eau à sa main droite. L’eau se forma progressivement en amas surexcité, et ses mouvements se diminuèrent de plus en plus. Lentement la sphère prenait forme. Plus elle prenait forme, plus cela demandait d’effort pour Akihiko. Hayate jeta un regard septique sur l’enfant, le visage tout rouge par l’effort. On pouvait déjà voir, par intervalles, la forme sphérique se dessiner. On la voyait de plus en plus longtemps. La sueur perlait sur le front du Nao, mais il allait réussir! Puis, d’un coup, tout lâcha. L’eau se précipita, en trombe, devant le ninja, un peu à la façon du dragon aqueux. Hayate la reçu en plein visage. Il ne l’avait évitée, car il ne s’était vraiment pas attendu à cela. C’est donc un sensei, tout trempé, qui regardait Akihko. Tout les deux mal à l’aise. Akihko d’avoir aspergé d’eau son professeur et Hayate de n’avoir pu éviter la technique manquée de son apprenti.

Base de l’enseignement ninja : toujours s’assurer que l’élève garde un respect pour son sensei. Hayate avait fait un mauvais pas et il comptait bien se rattraper. « On va lui en mettre plein la vue, cela lui rappellera ma supériorité. » Hayate passa la main devant son visage et, dans un même mouvement, l’eau se retira progressivement de celui-ci pour aller la rejoindre. Il fit, volontairement, un grand mouvement théâtral du bras pour ramener sa main juste entre lui et son élève, et pendant ce même mouvement, l’eau, en un long filet, suivit artistiquement celle-ci. Le liquide prit ensuite, rapidement, la forme d’une sphère parfaite.

-Tu vois cette sphère? Voici notre objectif, dit sévèrement le professeur.

Satisfait, il laissa retomber l’eau à ses pieds et regarda son élève retenter sa chance. Ce qu’il ne savait pas, c’est que cette démonstration n’avait servit à rien, car Akihiko n’avait jamais perdu, ne serrait-ce qu’une seconde, du respect pour son maître. Il aurait été plus intelligent d’utiliser ce temps pour le laisser retenter sa chance, car, du temps, cela allait en prendre beaucoup…
Akihko s’exécuta toute la journée, sans résultat.

Deuxième et troisième journées

Le lendemain, cela ne fut pas plus productif. Son élève progressait, ça oui, mais Hayate s’était attendu à beaucoup plus. S’il avait décidé de faire cet entrainement à la dernière minute, c’était pour une seule raison : sa réputation. Il voulait s’assurer que son élève le quittait avec de bonnes bases. De plus, cet entrainement aurait dû, logiquement, être de courte durée. À chaque technique, son élève apprenait à peu près six fois plus vite. Cela donnait donc moins d’une semaine pour cette nouvelle technique, en considérant que la dernière avait pris un mois. Il fallait aussi considérer que, à chaque fois, Akihko avait franchit une grande étape : il avait appris le ninjutsu, il avait appris la maîtrise de l’eau, il avait appris sa première technique de combat. Cette fois, ce n’était qu’une autre technique de combat qui, de plus, ressemblait à la dernière en termes d’apprentissage. Le sensei s’était donc dit : « Je vais lui en enseigner une de plus, cela ne prendra que quelques jours. » Mais à ce train là, il ne passerait cette première étape qu’à la fin de la journée…

C’était donc à midi, le lendemain, que l’apprenti finit par donner une forme sphérique à l’eau. Akihko n’était pas stupide, il avait remarqué la mine dépitée du Sayori. Il avait aussi remarqué autre chose : sa motivante progression semblait n’être qu’un rêve fou. Si, à chaque technique, il avait appris de plus en plus vite, là, il semblait stagner. Bah, au moins, la première étape était passée, peut être qu’avec les autres…

-D’accord
, dit Hayate, tout en réfléchissant. Maintenant que tu sais vraiment contrôler l’eau avec ton chakra, il faut maintenant que tu saches le faire à plus grande échelle. Je veux que l’eau te recouvre entièrement sans te toucher. Comme ceci.

L’eau monta, telle une deuxième peau, autour du corps de Hayate. On jurerait qu’elle le touchait, tellement elle en était proche. Progressivement, elle monta sur ses pieds, ses jambes, ses cuisses, son ventre, ses bras, son coup, sa tête. Elle suivait la forme de son corps. Le sensei avait maintenant une combinaison, mince, mais étrangement solide, d’eau. Puis, de la même façon qu’elle était montée, elle redescendit, calmement, pour rejoindre la mer.

Akihko, émerveillé, s’essaya. L’eau monta, progressivement, tout en gesticulant, comme si elle se débattait. Remplis d’écume, on ne pouvait voir si elle avait touché le ninja ou non. Progressivement, elle monta sur ses pieds, ses jambes, ses cuisses, puis s’arrêta. L’eau retomba lourdement sur le sol. Hayate pu ainsi voir, juste dans l’entre jambe, le pantalon trempé de son élève. Il avait réussit à monter l’eau jusque là sans contact... mais rendu au bassin elle avait dû avoir un petit mouvement de trop. Elle était ensuite retombée, car Akihiko avait surement été déconcentré par le contact froid. Son maître regarda, consterné, les dégâts et se dit, intérieurement : « Les Nao sont vraiment les maîtres de l’humiliation… »

Ce qui était triste, c’est que, dans cette première tentative, l’adolescent avait tout de même réussit à recouvrir la moitié de son corps, ce qu’il ne fut même pas capable de faire par la suite. Il ne réussit à revenir à ce niveau qu’à la fin de la journée.

Quatrième journée

En arrivant, en cette quatrième journée d’entrainement, Hayate, qui était arrivé quelque temps en avance, comme à son habitude, pu encore trouver Akihiko, encore plus en avance que lui. Bien qu’il détestait avoir des élèves en si grande difficulté d’apprentissage, il appréciait tout de même la persévérance et la discipline de son dernier élève. Dès qu’il l’aperçu, le jeune Nao couru vers son maître et s’écria :

-On peut passer à la prochaine étape!

-Déjà? demanda Hayate, agréablement surpris.

-Ouais! Je m’entraîne depuis 5h du matin et j’ai réussit, regardez.

Akihiko s’exécuta et, en effet, bien que cela lui demandait encore beaucoup d’effort, il en était capable.

-Bon, dans ce cas, je dois te préciser quelque chose…

-Que la dernière étape n’est pas en lien direct avec la technique du bouclier aqueux? coupa le ninja, un sourire malicieux aux lèvres.

Le Sayori se prépara à répliquer, puis s’arrêta, ayant analysé ce qu’il venait d’entendre.

-C’est exact, répondit Hayate, tout surpris.

-J’ai étudié en profondeur la technique voilà maintenant plusieurs semaines, et je le sais très bien. Mizu No Tate n’a pas de forme définit. C’est un amas d’eau qui bloque les coups. Vous m’avez fait faire cela pour pouvoir bien contrôler l’eau avec mon chakra, pour que, rapidement, je puisse réagir à une attaque, peut importe où sur le corps et adapter mon chakra à la puissance de cette attaque. Vous ne vouliez que pousser encore plus mon efficacité dans l’utilisation du chakra. C’est bien ça?
-E…exactement… en fait c’est un exercice souvent utilisé pour améliorer son contrôle de l’eau…

Hayate était stupéfié par les capacités contradictoires de son neveu. Autant c’était une vrai catastrophe pour apprendre les techniques, autant son assimilation des bases théoriques se faisait rapidement, et en profondeur. Akihiko était un raté pour ce qui concernait la pratique, mais un prodige pour la théorie.

-Bon, voici donc la dernière étape. Maintenant que tu maîtrises assez bien ton chakra, il faut s’assurer que tu puisses le faire dans une vraie situation. Je vais t’attaquer avec des billes, aucunes ne doivent te toucher. Attention, le poids des billes et la force des lancés vont augmentés progressivement, tu devras ainsi apprendre comment propulser l’eau au bon moment, au bon endroit, pour repousser l’attaque. L’efficacité est la clé, comme tu le sais déjà.


Hayate fit un bond en arrière, se mit en position de combat, puis chercha les billes dans un petit sac à sa ceinture. Akihko, quant à lui, était en pleine panique. Jamais son sensei ne l’avait mit en réelle situation durant un entrainement, même si cette situation n’était pas réellement dangereuse.

-Prêt?


-Heu…prêt…


Et il commença. Déjà, Akihiko trouvait les lancés bien rapides. Il les bloquait de justesse, et de façon si peu efficace qu’il dépensait inutilement une grande quantité de chakra. Après trente minutes, il était au bout de ses forces, puis Hayate changea la grosseur des billes. Plus lourdes, lancées plus rapidement, il ne réussissait qu’à les ralentir. Après l’avoir touché quatre fois de suite, son maître soupira, puis s’arrêta.

-Bon, et bah on prend une pose alors.

Il alla s’asseoir sur un banc, alors qu’Akihiko se laissa tomber dans le sable, complètement vidé. Il s’endormit, plongea dans un sommeil profond et réparateur. Il dormit deux heures, puis ils recommencèrent l’exercice durant une demi-heure. Ensuite il se rendormit, et ils recommencèrent encore l’exercice durant une demi-heure. Ils firent cela toute la journée.

Cinquième journée

La cinquième journée. Cela faisait quatre journées qu’ils s’entrainaient, alors que Hayate n’avait même pas prévu plus de trois journées. Le moral du sensei était bas. Par contre, cela ne semblait pas influencer la persévérance de son élève. Déjà, dès le matin, il avait réussit à résister à la deuxième grosseur de billes. Il voyait ses réflexes se développer. Il se calmait et dosait de mieux en mieux son chakra. Il progressait, comparé à hier.

Une heure d’exercices, deux heures de sommeils, une heures et demi d’exercices, deux heures de sommeils, deux heure d’exercice, une heure de repos, puis, résistant durant trois heures, c’était clair : il avait réussit.

Hayate se redressa, rangea ses billes, puis Akihiko se laissa encore retomber, mais pas pour dormir cette fois. Il était étendu, attelant, le sourire aux lèvres. Le sensei le regarda avec compassion… Poussé dans un élan de bonheur après cette réussite, il se laissa aller par la nostalgie.

« Comme il ressemble à Eru. Les même yeux, la même joie de vivre, le même sourire, le même…heu… »

Une vague s’était faite plus forte que les autres, elle avait submergé Akihko. Il venait de prendre un bouillon. Le visage recouvert d’algue, il se releva et se débâta pour arracher les plantes marines. Le Sayori soupira, puis eu une idée. Dès que le Nao eu réussit à se débarrasser des végétaux, Hayate lui envoya une kunai directement sur lui. Akihiko l’arrêta de justesses, à l’aide de l’eau, les mains encore occupées par les algues.

-Mais…mais… mais vous êtes malades!?
s’écria t’il.

-Regarde bien le kunai.


Akihko s’exécuta, le ramassa, puis pu observer le bout, non aiguisé.

-C’est officiel, tu as finalement appris une quatrième technique!

L’adolescent pris un moment pour le réaliser, puis son visage s’illumina.

Son professeur, bien que heureux lui aussi, était songeur. Il ne pouvait pas laisser son élève comme ça. Le rythme d’apprentissage de techniques d’Akihiko n’avait pas dépassé la moyenne. Il avait fait de grands progrès, mais tout ça pour la simple raison qu’il avait commencé très bas. Il n’était pas un ninja prodige, juste un membre de la famille Nao prodige. Un élève quittant Hayate était un élève avec un avantage sur les autres apprentis. Le sensei hésita un instant, n’ayant jamais osé faire ça, puis se résigna : il pouvait faire une exception pour une fois.

-Le jour où tu auras un grand désir de progresser, vient me voir, dit-il, gravement.

-Mais sensei, je veux déjà progresser!


L’oncle avait déjà le dos tourné, entrain de rentrer chez lui, puis dit :

-Non, lorsque ce jour arrivera, tu sauras ce que je voulais dire.


Ce n’était pas que Hayate ne voulait pas expliquer ses paroles à son neveu, c’est qu’il ne pouvait pas. Après tout, il n’avait jamais été animé par cette détermination, par cette passion, qui avait poussé les autres juunins qu’il côtoyait à progresser, à ce rendre jusque là. Lorsque Akihko sera habité par cette animation, il sera là, pour, peut être, l’amener à un autre niveau…

MessageSujet: Re: [Apprentissage] Entrainement à la plage -bouclier aqueux   Sam 22 Jan - 18:03

Akihiko Nao : +13xp, Technique validée.

Désolé pour le retard, ton entraiment m'a fait penser au dessin animé Avatar ^^.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrainement à la plage [Pv : Antony]
» [Formation] Entrainement de Skralls
» [Rp Entrainement] Chaos, mort, manipulation, visite de vieux, mort depuis des millénaires, combat et apprentissage de nuit.
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Autres Lieux-