Partagez | 
 

 Les Trois Soeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Les Trois Soeurs   Mar 26 Oct - 19:00

Identité : Les Trois Sœurs
Chef : Hasu
Membres historiques : Hasu, Nabeko, Shita
Statut : Inactif - seule Hasu est vivante
Classe : SS
Générations : unique

Motif de Notoriété : Triade de tueuses redoutables. [url=]Tael[/url] a mis, seule, fin à leur règne. Elles étaient notamment célèbres pour disposer toujours d’un masque sur le visage, si bien que très peu de personnes, aujourd’hui, seraient capables de reconnaître Hasu.

Histoire : Celles qui devinrent les Trois Sœurs naquirent dans un petit village sans prétention du Pays du Thé.

Peu de temps après avoir perdu leur père et la dernière trace de leur famille, leur village fut attaqué par des troupes en maraude qui massacrèrent et violèrent tout ce qui passait. Les trois sœurs survécurent, Hasu prenant à sa charge leur subsistance comme elle le pouvait. Petit à petit, elle prenait conscience que rien de ce qui s’était passé dans sa vie ne la condamnait à la misère et à la honte, qu’elles avaient la force en elles pour s’élever et prendre la mesure de leur monde. Elles quittèrent leur logis miteux et voyagèrent, en s’entraînant avec acharnement. Il est remarquable d’observer comment ces jeunes filles sont devenues terribles en peu de temps. Il fallut à peine deux ans pour que leur légende soit faite, il y avait chez elles un désir de tuer si énorme qu’il les faisait galoper sur la voie de leurs volontés. Les contes qui fleurirent sur les Trois Sœurs mystifièrent les plus grands guerriers de leur temps, personne ne souhaitait les rencontrer. Il y avait une évidente nécessité financière, qui les faisait tuer, mais cela devient vite insuffisant à les faire aller de l’avant. De la misère, elles étaient passées à un argent facile à obtenir, une lame dans le noir et les deux prochains mois étaient assurés. Ce qu’elles cherchaient réellement, c’était la sensation de reprendre le contrôle de leurs vies. On la leur avait arraché, maintenant elles l’avaient en main. Jusqu’à ce que quelqu’un fasse cesser cela, car les rêves ne sont pas faits pour durer, qu’ils soient bons ou mauvais.

Hasu était une belle jeune femme au teint halé et aux longs cheveux blonds. Son regard d’acier ne se départit jamais de l’étincelle qui figeait ses ennemis car bien vite, ce fut la seule chose à laquelle ils purent se raccrocher. Hasu porta le masque qui la fit entrer dans la légende, elle et ses petites sœurs. C’était un masque coloré, avec une large crinière qui cachait jusqu’à sa chevelure. Il couvrait la totalité de ses traits. De nombreux katana sont passés entre ses mains, jusqu’à ce qu’elle en trouve un qui lui convienne enfin et qu’elle possède toujours aujourd’hui, selon toute vraisemblance. Son nom est inconnu, son héritage tout autant. Elle avait aux alentours de vingt ans lors de sa rencontre avec Tael.

Nabeko était bien plus jeune, elle maniait un long naginata effilé. Ce qui frappait, c’était son impressionnante maîtrise d’une arme qui aurait dû être trop grande et trop lourde pour elle. Il n’y avait nulle faiblesse dans son bras au moment de tuer. Elle et sa plus jeune sœur portaient plusieurs masques, celui qu’elles utilisaient le plus fréquemment était un masque uniformément gris et lisse, un visage muet car elles ne parlaient pas.

Un homme qui les avait recueilli, qui leur avait offert un amour qui leur manquait, leur dit que Tael était leur mère et qu’elle avait trahi leur village. Hasu voulait la retrouver, la tuer pour que tous ses efforts, toute sa nouvelle vie, aient un sens. Mais elle ne voulait pas précipiter les choses et par un coup du sort, se retrouva éloignée de ses sœurs au moment de l’attaque. Elles prirent l’initiative de retrouver leur mère, pour que Hasu soit fière d’elle une fois qu’elles l’auraient tué, peut-être. Mais Tael n’était pas une proie facile et les deux sœurs y perdirent la vie. Nabeko est tombée la première, avec son long naginata sanglant, Shita la suivit peu de temps après. Tael leur accorda une sépulture digne de leur jeune talent et porta leurs cendres sur elle jusqu’à son voyage vers la dernière des sœurs. Hasu n’avait pas de volonté de vengeance, c’étaient deux guerrières qui savaient ce que cela faisait de perdre beaucoup en peu de temps, avec chacune leurs blessures figées dans leur chair. Une étonnante amitié les lia, une amitié de combattante, si bien que lorsque Tael entreprit sa longue quête pour retrouver sa fille Hasu l’accompagna.

Hasu est toujours en vie aujourd’hui et, même si elle est parfaitement retirée du monde, des contrats sur son nom circulent toujours. Personne n’espère les remplir un jour. Elle a notamment un lien avec Akogare Hyuuga, shinobi de Konoha, un lien qui la poussa à reprendre les armes. Alors que l’ombre de Kanda Shiuuku grandissait à l’horizon de Konoha, Akogare fut dépêché avec une large équipe pour contrer l’offensive. L’homme savait qu’il n’y avait pas d’espoir de victoire dans cet assaut, car Kanda est certainement l’un des plus grands guerriers actuels et l’organisation Kakumei, commanditaire de l’attaque, avait les moyens pour employer d’autres redoutables hommes de mains. Hasu lui avait dit que si un jour il avait besoin d’elle, il n’avait qu’à demander. Il avait besoin d’aide. Il envoya un message sans grand espoir d’obtenir la moindre réponse.

Kanda surclassait sans difficulté Akogare, les troupes de ce dernier luttaient sur leurs dernières forces, quand Hasu arriva. Elle dévia la lame de Kanda, qui reconnut alors son adversaire. Cela faisait peut-être plusieurs années qu’elle n’avait plus eu la nécessité de se saisir de sa lame, mais elle vainquit Kanda et le laissa repartir, blessé. Elle fit le nécessaire pour que des secours soient apportés aux troupes de Konoha et s’évanouit sans laisser de trace aussitôt après. Konoha, comme les autres, gardait un contrat au fond de ses tiroirs sur Hasu, la Sœur. Mais aucun des survivants ne trahit jamais son intervention.

Role Play où elles apparaissent :

- Un Animal Blessé : Hasu intervient, à la demande préliminaire d’Akogare, dans le combat qui l’oppose au criminel Kanda Shiuuku. C’est elle qui bat réellement ce dernier.
- Eclipse : Tael tue deux des Sœurs, rencontre Hasu.
- Les Statues : Hasu participe à l’ultime quête de Tael, retrouver sa fille, et reste là jusqu’au bout.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les trois soeurs sans visage ...
» Les Trois Mousquetaires
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Légendes du Monde :: Légendes du Monde-