Partagez | 
 

 Sime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Sime   Mar 26 Oct - 19:01



Identité : Sime
Grade : N/A
Âge : N/A
Surnom : L’Oubliée
Statut : Vivante - ?

Motif de Notoriété : pouvoir unique basé sur le vouloir, seule représentante de son état, apparitions aléatoires et considérées comme un signe de bonheur futur

Histoire : Sime est une légende au sens le plus strict du terme, elle pourrait aussi bien n’être qu’un personnage de conte, son aura serait la même. Très peu de personnes peuvent se vanter de l’avoir rencontré, mais il semblerait que Sime s’investisse d’une façon bien à elle dans les affaires des hommes. Car il faut tout de même garder à l’esprit que, si Sime est bel et bien tangible, elle n’est définitivement pas un être humain comme les autres. Ce ne sont pas tant ses capacités que sa nature qui étonne. Elle est vraisemblablement plus vieille que les Villages Cachés, peut-être plus vieilles encore que les Fondateurs des Castes samouraïs. Personne ne le sait.

Ce mystère s’étend sur l’ensemble de sa vie. Quand un acte était inexpliqué, on avait coutume de dire que cela devait être une farce de Sime. La fillette n’a pas une force commune, il n’y a rien de comparable avec ce que l’on a l’habitude de voir. Ce n’est en rien une guerrière et, aussi loin que l’on peut remonter et assembler les pièces de sa vie, elle n’aurait jamais fait montre de la moindre agression envers quiconque. On pense malgré tout que non seulement elle en est physiquement capable mais que ce serait bien une chose très dangereuse et très inconsidérée à provoquer. Sime est restée pendant longtemps sur une montagne du Pays de la Foudre, près de Kumogakure. La génération actuelle de shinobi pense qu’il s’agit d’une sorte d’esprit des montagnes, même s’ils n’auront vraisemblablement jamais la confirmation de ce qu’elle est réellement. Elle habitait avec un vieil homme, qui semblait profiter de la puissance de la fillette d’une façon passive, comme si à son seul contact, son espérance de vie s’était gonflée de plusieurs décennies. Ces éléments ont été rapportés lors de la tenue d’un examen Chuunin à Kumo, l’une des épreuves consistant à mettre la main sur Sime. La mission, sans en avoir l’air, était extrêmement périlleuse et la vérité c’est que si Sime l’avait voulu, même les équipes spécialisées mises à disposition pour l’épreuve n’auraient suffit à entraver la fillette. Mais Sime, pour peu qu’on ne la contrarie pas ou qu’on ne menace pas ce qu’elle apprécie, n’est pas d’une nature belliqueuse ou violente. Elle aime essentiellement jouer et se divertir, car le temps est une notion étrange pour elle, qui s’étire infiniment et qui ne la satisfait jamais. On prétend qu’elle envie les humains qui savent qu’il y a une finalité à leur être, mais c’est bien présomptueux de croire deviner les pensées d’une personnalité aussi éloignée des hommes.

Sime est puissante, il est vrai, d’une puissance qui lui est propre. Il n’a jamais été possible de l’étudier clairement, mais des bribes qui ont été amassées sur elle, les Kuméens pensent qu’elle n’a jamais fait l’usage de techniques shinobi : son art est beaucoup plus ancien, beaucoup plus personnel. C’est une erreur commune des shinobi de croire qu’ils sont à l’origine de tout, alors qu’avant eux s’élevaient les samouraïs, et qu’avant les samouraïs le monde avait ses propres légendes. Ainsi, la thèse du Genjutsu a été écartée, de même que la thèse de la Kekkai Genkai. Sime est certainement la seule représentante de son état, autrement elle passerait son temps avec ses pairs.

Elle semble cependant apprécier les humains. Il faut dire qu’elle n’en craint pas grand-chose. Non seulement elle est capable de littéralement les absorber dans sa propre réalité – la réalité d’une petite fille joueuse et inconsciente – de se déplacer instantanément où elle le désire. Ici, la thèse avancée c’est que la puissance de Sime est basée sur le vouloir. Elle peut faire tout ce qu’elle veut, ainsi, si elle ne veut pas être blessée – et elle ne le veut jamais – elle ne le sera jamais. Si elle veut se rendre au Pays des Vagues, elle y sera. Si elle veut sauver quelqu’un, elle le sauvera. Ce pouvoir a de quoi terrifier, mais Sime en fait un usage strictement égoïste et celui qui sera capable de la commander ne naîtra jamais. Rencontrer Sime est aujourd’hui considérée comme un signe de grand bonheur et s’en faire une amie, si une telle chose est possible, pourrait se montrer vital un jour. Pour peu qu’on accepte les règles, parfois cruelles comme un enfant, de la fillette.

Par ailleurs, Sime est immédiatement reconnaissable. Une petite fille halée, jaune et noir, au sourire facile, qui s’exprime d’une façon bien à elle et qui propose souvent des jeux improbables. Malgré son âge peut-être millénaire, Sime est restée une enfant. Les analystes disent que là aussi, c’est le vouloir de la jeune fille qui entre en jeu. Si elle désirait être vieille, elle le serait, mais cela n’aurait aucune incidence réelle sur son être. Sime est essentielle, sa force n’a rien d’un labeur, elle est inhérente à ce qu’elle est ; une qualité unique.

Role Play où elle apparaît :

- L'Oubliée : Sime, durant l'épreuve du Tournoi Chuunin.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nathanaël ? Tu es mon millésime, ma plus belle année ... C'est ça être père.
» La nouvelle FORD FIESTA (millésime 2017).
» A Onésime de Malterre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Légendes du Monde :: Légendes du Monde-