Partagez | 
 

 Appartement d'Isae Ryoufuu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Appartement d'Isae Ryoufuu   Dim 5 Déc - 17:14

L'air était frais et doux. Isae était à la fenêtre de son appartement, c'était l'un des avantages d'être un shinobi et elle avait apprécié d'avoir un petit chez elle, loin de sa famille qu'elle voyait déjà bien assez souvent pour ses entrainements.

Elle leva les yeux au ciel, d'un bleu infini. Elle prit une profonde inspiration pour profiter de cet instant de paix. C'était une belle journée à Konoha, et Isae se sentait d'humeur légère, loin de ses préoccupations habituelles. Elle eut un petit pincement au coeur en se disant qu'elle aurait pu être dans ce même appartement mais sans la charge qui pesait sur les épaules d'une kunoichi du village caché de Konoha. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de voir le sourire de sa grande soeur lorsqu'elle avait annoncé qu'elle était enceinte. Un petit être grandissait et verrait le jour sous ce même ciel du Pays du Feu, et ceux qui lui permettraient de grandir n'étaient autre que les ninjas de Konoha, dont elle faisait partie.

[Aku] - Encore le nez en l'air ?! l'appela un jeune homme perché sur le toit en face de la fénêtre.

[Isae] - Aku nii-san ?! Qu'est-ce que tu fiches ici ?!

[Aku] - Chui juste venu voir comment se portait ma petite soeur adorée ! dit-il d'un air espiègle. T'as l'air comme d'hab' !... en train de rêvasser quoi... tout dans l'efficacité !

Il se mit à rire joyeusement alors qu'Isae rougissait et s'exclamait :

[Isae] - Imbécile ! T'as rien d'autre à faire ?! Quitte à perdre ton temps, va le perdre ailleurs !

Alors qu'elle commençait à être passablement agacée, Aku reprit d'un air plus sérieux :

[Aku] - Fais attention à toi soeurette. Tu as toujours été trop tendre, mais dans notre monde, il n'y a pas de place pour l'hésitation. Un ninja qui hésite, est un ninja mort. Ton ennemi fera tout pour que sa première attaque te soit fatale, alors ne lui en laisse pas l'occasion.

A ces mots, Aku disparut en un éclair. Devant les yeux d'Isae, un petit parachute lesté par un caillou descendit devant son nez avec un petit message : "Bonne journée soeurette !"

Récupérant le message, la mine agacée d'Isae s'effaça pour laisser place à un sourire touché.

[Isae] - Idiot d'Aku... souffla-t-elle.

Une brise légère souleva la chevelure de la jeune Genin. Sa relation avec son grand frère avait toujours été... particulière, plus que dans d'autres relations au sein d'une fratrie avec ses taquineries et autres chamailleries. Particulière elle le devint d'autant plus que lorsqu'il avait été décidé qu'elle serait kunoichi et qu'elle apprendrait les techniques du clan, il avait été nommé protecteur du secret. A ce titre il se devait, plus que quiconque, de s'assurer de la sécurité des kunoichi du clan et donc de sa jeune soeur.

Si Isae avait encore du mal à supporter les remarques acidulées d'Aku, à présent il arrivait à son frère d'avoir cette expression sérieuse lorsqu'il s'inquiétait de son bien être et de sa sécurité.

Même si elle ne voulait pas encore l'admettre, elle en était touchée.

Isae jeta un dernier regard dehors et se détourna de la fenêtre. Elle lança un coup d'oeil vers la photo de famille qui trônait sur son bureau. Son appartement avait été décoré de manière sobre mais donnait une ambiance paisible et reposante à son intérieur. Elle prit son bandeau de ninja, l'attacha autour de sa tête.

Elle lança un dernier regard vers la fenêtre et le ciel bleu azur.

Aku... fait attention à toi aussi... se dit-elle.


Sur le chemin, je ne regrette rien car même si le destin m'a contraint
J'ai le coeur chaud, les poings serrés et je regarde au loin l'horizon.


Age: 17 ans Taille: 1M67 Poids: 52Kg Village: Konoha Grade: Genin

MessageSujet: Re: Appartement d'Isae Ryoufuu   Jeu 9 Déc - 14:22

Lorsqu’elle sortit de son appartement, Isae avait la tête ailleurs, pas dans le ciel bleu azur de Konoha, elle repensait à ce que son frère lui avait dit, qu’il lui faudrait ne pas avoir d’état d’âme en mission car l’ennemi n’en aurait pas. Facile pour lui qui avait été formé comme un protecteur du secret chez les Ryoufuu. Il devait réagir sans réfléchir si le besoin s’en faisait sentir, tout ça pour le bien du clan.

Isae, elle, n’avait pas l’âme d’une combattante, on l’avait parachuté dans cette vie qu’elle ne voulait pas et maintenant elle trainait une mission qu’elle n’avait jamais souhaitée. Même si au fur et à mesure elle prenait conscience de ses responsabilités, il lui restait encore cette boule en travers de la gorge : pourquoi se battre ?!

Pour l’instant, elle apprenait, comme un robot, elle essayait de progresser sur cette voie sans trop tenter de choisir elle-même le chemin qu’elle empruntait. Plus elle y pensait et plus elle ne se sentait pas maître de son destin, de sa vie… Mais n’avait-elle réellement aucun moyen de reprendre en main sa vie ?

Le sentiment d’un destin qui ne lui appartenait plus était d’autant plus fort que depuis toute petite elle avait appris la danse, non pas juste pour développer un talent artistique comme elle l’avait longtemps cru, mais bien comme base pour les techniques de combat de son clan. Tous ces mouvements gracieux qu’elle avait appris, on lui demandait à présent de les transformer en une technique meurtrière. Elle qui avait toujours imaginé danser pour son compagnon, la jeune kunoichi ne pouvait plus qu’imaginer utiliser ces mêmes pas pour semer la mort autour d’elle. C’était une vision atroce et une torture pour Isae.

La tête embrouillée dans ses pensées, Isae sortit en trombe du bâtiment où elle habitait, sans même regarder où elle allait. De manière parfaitement prévisible, elle fonça droit vers un jeune homme qui passait par-là. Alors que le choc semblait inévitable, les années d’entraînement à la danse, ses récents entraînements au combat et ses excellents réflexes se réveillèrent. Instinctivement, Isae pivota sur ses appuis.

Son mouvement eut quelque chose d’aérien : ses bras se levant et accompagnant la rotation, ses deux longues mèches de cheveux tournoyant dans les airs imitées par les deux pants de son écharpe, et comme une douce brise caressant la peau du malheureux passant, peut-être pas si malheureux pour avoir été le spectateur de cette figure souple et harmonieuse.

Cet instant divin s’interrompit brutalement alors que la Genin reprenait ses appuis fermes au sol après avoir éviter le choc et stoppait son mouvement en une pose digne d’une ballerine. Après tant de souplesse, la jeune fille était essoufflée, les muscles raidis par le manque de préparation à l’effort, le cœur battant la chamade devant le soudain sursaut d’adrénaline. Elle tourna un visage empourpré vers le jeune homme et s’inclina en s’exclamant :

[Isae]- Pardonnez-moi ! Je suis vraiment désolée ! J’avais la tête ailleurs et… je… ne vous avais pas vu ! J’espère que vous n’avez rien !

Elle se sentait terriblement bête de son erreur. Une kunoichi incapable de faire attention où elle mettait les pieds, c’était stupide ! Elle n’osait même pas regarder l’homme en face et restait pliée en deux de honte. Elle espéra de toutes ses forces que son frère n’avait pas été témoin de cette scène sans quoi il en était fini de sa réputation au sein de sa famille. Il en profiterait sans aucun doute pour la faire passer pour une sotte.


Sur le chemin, je ne regrette rien car même si le destin m'a contraint
J'ai le coeur chaud, les poings serrés et je regarde au loin l'horizon.


Age: 17 ans Taille: 1M67 Poids: 52Kg Village: Konoha Grade: Genin

MessageSujet: Re: Appartement d'Isae Ryoufuu   Ven 17 Déc - 18:02

Isae : +8 XP
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Appartement d'Isae Ryoufuu   Sam 18 Déc - 18:16

[Nora] « J'ai encore le droit de faire ce que je veux non ? Je suis vacciné et tatoué ! »

Pourquoi changer ? La vie avait reprit son court normal après tous les événements qui étaient venus troubler la demeure. Takeshi travailler à des heures pas possible pour « rattraper » son retard comme il disait (à croire qu'il n'était pas déjà en avance comme cela...), Nora recommençait à aller voir à droite à gauche, changeant de petits amis plus vite que de chemise (Hakai était toujours impressionné par le nombre d'aventure qu'elle pouvait avoir par semaine... Il avait perdu depuis bien longtemps la force de se souvenir de leur nom alors il les appelait « casse croûte »), Tina montrait sa bonne humeur chaque jour, heureux que le destin ne lui ai pas enlevé un fils supplémentaire. En fait, le seul qui n'a jamais été concerné par cet épisode fût Naka... La famille lui avait caché les malheurs d'Hakai pour éviter de lui faire peur. Il s'en portait que mieux.

Hakai savait que c'était peine perdue de la raisonner. Après tout, tout le village commençait à la connaître... sa réputation ne volait pas très haut et cela empiétait sur le clan. Un jour ou l'autre elle aurait des comptes a rendre, mais elle se cache inlassablement derrière sa meilleure défense et la plus futile à la fois...

[Nora] « Sayuri-Sama est une femme très respecté ! »

Comme ci les deux femmes pouvaient être comparées... Hakai souffla, las de toutes ces gamineries. Il se demandait quand les choses allaient changer, quand lorsque tout irait comme il l'avait prévu, ou comme cela devait se dérouler... Car une jeune femme de dix-neufs ne devait pas posséder pareille libido... Comme un jeune homme de vingt-trois ans ne devait pas être poursuivi par la mort aussi souvent... Mais cela était son problème, cela ne porterait pas préjudice au clan.

Mais le pire n'était pas la... C'était que les parents ne semblaient pas plus inquiets que cela. Pire ! Tina la défendait prétextant qu'à son âge elle-même agissait parfois étrangement... Quelle famille de dingue...

L'Uchiha préféra s'éclipser dès lors ou son thé avait été avalé. Le passé de Tina ne l'intéressait vraiment pas, mais il comprenait à présent d'où venait Nora... Il espérait simplement que comme sa mère, la jeune femme mûrira et deviendra une bonne mère...

Pour l'heure l'homme se dirigeait vers le marché, il n'avait aucune envie de s'entraîner, jugeant que le genjutsu pouvait attendre... Il n'avait rien de particulier à acheter, en fait il n'y allait que pour jeter un oeil et s'aérer un peu la tête. Pourquoi devrait-il sans cesse s'entraîner ? Il était un homme et pouvait avoir d'autre centre d'intérêt même si pour l'heure il aurait préféré pouvoir prouver qu'il valait bien plus que ce que l'on pourrait croire. Sakeshi essayait de le calmer, lui disant qu'il avait un destin beaucoup plus glorieux que ce qu'il pensait, mais ce destin tardait à montrer le bout de son nez. Et Hakai n'était pas réputé pour sa patience... Il préférait forcer le destin à la force de ses bras plutôt que d'attendre qu'une tierce personne décide pour lui qu'il était temps. Pour cela il n'avait pas d'autre choix, se devait être mission, mission et encore mission.

Ses doigts touchèrent la texture légère, ils semblaient comme baigner dans l'eau et pourtant ce n'était qu'une tunique... Le genre d'affaire qui était plaisant à mettre le dimanche, le jour de repos... En gros, pas pour lui... Il s'éloigna de l'étalage parcourant de ses yeux onyx ceux qui se présentaient plus loin. Rien de bien alléchant... Le vendeur de légume traditionnel et d'autre vendeur de babiole en tout genre. Inutile de continuer cette petite découverte.

Hakai s'était résigné à rentrer, il marchait posément, les mains dans ses poches, le regard porté au loin. Il lui était impossible de voir approcher la jeune femme sur sa gauche. Elle accourait visiblement pressé, mais également troublé au point où elle ignora complètement l'homme jusqu'au moment ou la collision devenait probable. Il ne bougeait pas et regarder cette femme approchait à grande vitesse, il savait très bien qu'il ne resentirait rien et recevoir une petite blonde dans ses bras n'était pas non plus fait pour lui déplaire... Ne le cachons pas...

Dommage que celle-ci était fort agile. Elle entama un mouvement qui eut l'effet de faire lever un sourcil d'Hakai. Il connaissait des hommes et des femmes forts agiles dues à son passage chez les renards, mais il était rare de voir une poupée entamer un mouvement de ballerine pour esquiver... Il resta sur place, toujours la même posture droite et fière, le buste légèrement gonflé et les mains dans les poches.

[Isae]- Pardonnez-moi ! Je suis vraiment désolée ! J’avais la tête ailleurs et… je… ne vous avais pas vu ! J’espère que vous n’avez rien !

Tant d'excuse fit apparaître un léger rictus au coin des lèvres de l'homme. Il analysait de la tête au pied la jeune femme tandis que dans sa tête il essayait de dresser son comportement, sans doute était elle distraite, mais un manque de confiance en soi pouvait également se lire en elle.... Ses bras étaient fins et comme elle venait de magnifiquement le montrer, elle était forte agile, quelque chose que peu de monde sans entraînement possédait. Il était à présent évident pour Hakai qu'elle faisait partie des forces de Konoha. Mais sous quel titre ? Genin ? Ou simple étudiante ? En tout cas il exclut de suite chuunin...

[Hakai] « Je n'ai rien... Mais dit-moi, ou as-tu appris à bouger comme cela ? »

Il posait un regard inquisiteur sur la jeune femme. Il n'y avait aucune once d'agressivité dans ses yeux, mais une simple envie de savoir.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Appartement d'Isae Ryoufuu   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Appartement d'Isae Ryoufuu
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Quartier Populaire-