Partagez | 
 

 l Team 9 l La naissance de la croisade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: l Team 9 l La naissance de la croisade   Lun 3 Jan - 14:15

Le décor était posé. Hakai se trouvait à la lisière d'une épaisse forêt totalement séparée par une barrière d'acier ou des panneaux « Interdiction d'entrer Danger de mort ! » étaient régulièrement affichés pour dissuader quiconque aurait eu l'idée d'y entrer. L'Uchiha se dressait droit devant la clôture. Il tenait dans sa main une liste comportant les noms de chaque genin ou étudiant qu'il devait recevoir. Ces noms étaient tous écrit à l'encre noire sauf un qui était lui écrit en rouge : You. La raison de cette différence ? L'incertitude du chuunin face à la motivation qu'afficherait le jeune enfant. Il fallait l'avouer, sa présence dans l'équipe allait... enflammer les choses. Au pied de l'homme se trouvaient quatre imposant sacs. Tous étaient remplis et il n'était pas difficile de deviner le poids important de chacun d'eux. Très bientôt, il verrait débarquer ici un à un ses élèves ou plutôt ces élèves potentiels, car comme il l'avait dit, il était en test et il ne serait déjà pas surprenant que cette première épreuve en dissuade plus d'un. Après tout ce n'était que des enfants. Bien que certain d'entre eux portait un nom prestigieux comme Hyuuga ou Yamanaka, il n'en restait pas moins des gosses en manque d'expérience. Jamais il ne pourrait dissuader tout ce que Hakai attendait d'eux. Il n'est d'ailleurs pas dit qu'ils réussiront tout ce qui était attendu, mais l'Uchiha avait confiance. Reste à savoir s'il s'agissait de son manque d'expérience en tant que chef d'équipe, de son arrogance héréditaire à refuser la défaire ou tout simplement de son trop plein de gentillesse... Aucune idée, mais à partir de ce moment, il était le chef de l'équipe neuf. Kenji avait éduqué les bases, Hakai n'avait plus qu'à reprendre le flambeau et à terminer l'enseignement de ces enfants pour former l'élite de Konoha.

Il est certain que de nouveaux membres venaient intégrer cette équipe. C'est pourquoi il fallait que Jin et Azumi jouent un rôle essentiel. Hakai vivait tous les jours avec Azumi, il savait de quoi elle était capable, en bien comme en mal. Il avait ensuite participé à un court événement avec Jin, ce qui lui avait permis de l'observer quelque instant, mais des mois avaient passé et aujourd'hui le jeune Hyuuga avait probablement mûri, Hakai était pressé de voir le résultat. Ensuite il y avait Ryu... D'après les rapports fait sur sa personne, il était dit qu'il était un Yamanaka des plus... singuliers. Il possédait un potentiel certain, mais avait tendance à se dissiper quelque peu, surtout lorsqu'il s'agissait de se salir... Et pour finir il y avait You, certainement la bête noire de cette équipe et pourtant Hakai y portait un intérêt. Il voyait en lui un potentiel, le mélange entre la rage d'un démon et la sérénité d'un enfant. S'il arrivait à le contrôler, You sera l'atout de l'équipe neuf...

L'Uchiha arrêta de rêver, il regardait au loin observant de petites silhouettes se diriger par ici... Le vrai test allait pouvoir commencer.

Dix minutes plus tard, une joyeuse bande de luron se trouvait devant l'homme qui regardait ses troupes avec un regard impérial. Chacune des recrues avaient été choisies pour leur capacité et uniquement cela. Hakai ne comptait pas sur leurs forces de caractères ou leurs expériences, car à ce stade de leur carrière elle était quasi inexistante.

Tout en continuant de les fixer de ses yeux onyx, l'homme glissa une main dans sa pochette dorsale et en sorti un long parchemin. Il commença à lire à haute voix ce qui était écrit dessus avant de faire un résumer.

[Hakai] « J'ai ici tous les rapports qui ont été fait sur votre compte. »

Le visage du chuunin était neutre et ses yeux semblaient transpercer ses vis-à-vis. Ils parcouraient chacun de long en large avant de s'arrêter sur Azumi et par la suite Jin.

[Hakai] « Azumi et Jin... Vous êtes les aînés de cette team 9. Vous avez connu l'enseignement de Kenji et il vous a probablement enseigné deux ou trois choses. Mais je doute quand si peu de temps vous ayez pu toucher du doigt toutes les facettes de ce qu'un shinobi ou une kunoichi est prêt à faire... Je connais Kenji bien plus que vous deux et j'ai une vague idée de l'enseignement qu'il a pu vous inculquer. »

L'homme marqua une pause pour vérifier si ni l'une ni l'autre n'avaient quelque chose à dire.

[Hakai] « Ma méthode est plus généraliste. Ne vous étonnez donc pas à revoir certaine chose déjà maîtrisée... Ensuite vous avez chacun des capacités intéressantes. Plus tard nous devrons parler seul à seul Jin, cela concernera ton niveau et tes capacités héréditaires. »

Mais pour l'heure, ils n'avaient pas le temps d'approfondir cette petite discussion qui devrait de toute façon être privée. Hakai ne s'attendait pas à ce que Jin lui révèle des secrets de son clan, mais simplement qui lui dise si oui ou non le chuunin devait le considérer comme un Hyuuga ou comme un infirme. Cela avait son importance... L'Uchiha se tourna ensuite vers sa pupille.

[Hakai] « Azumi... Je ne te cache pas quand tant que Kunoichi tu seras amené à une formation que je ne pourrais te donner... Il faudra que l'on discute de cela également. »

Voici qui était fait pour les deux piliers de cette équipe. Hakai regardait à présent les deux nouveaux. Il ne faisait aucun doute qu'ils avaient chacun des qualités inexploités, mais surtout des défauts à émincer. L'homme regarda le blond pendant de longue seconde. Il restait silencieux devant son élève. De tous, s'était bien lui qui paraissait le plus pathétique et les rapports établis sur son compte n'était guère plus glorieux.

[Hakai] « Quant à nous... On devra avoir une discution entre homme... Où plutôt entre homme et peureux... Je ne te le cache pas. Si tu restes tel que tu es, tu mourras au premier danger que nous rencontrerons. Si tu ne veux pas avoir les mains sales alors ne devient pas shinobi et reste dans tes fleurs... »

Le chuunin s'était montré volontairement méprisant avec ce jeune homme. La raison était simple, un shinobi risque sa vie chaque jour, on ne pouvait se permettre d'avoir un peureux ou quelqu'un se préoccupant avant tout de son apparence à côté. Son attitude pourrait mettre des hommes en danger et cela était hors de question pour l'Uchiha. Pas tant qu'il sera sous son commandement.

Il n'en restait plus qu'un. Celui qu'Hakai avait ajouté à la dernière minute et sur lequel il attendait peut-être le plus. Il s'agissait du plus jeune, son esprit était donc encore vierge de connaissance, Hakai pourrait ainsi le façonner à son bon vouloir. Mais celui-ci avait un fort caractère et pouvait atteindre un degré d'idiotie extrême lorsqu'il s'y mettait franchement...

[Hakai] « La première leçon pour toi You commence tout de suite. Tu vas apprendre tout de suite comment ne pas mettre tes coéquipiers en danger. »

Alors que tous s'attendaient certainement à ce que le jeune You soit au centre de tous et que les regards soient braqués vers lui, Hakai en décida autrement en venant devant les trois autres, laissant You dans son coin.

[Hakai] « You a une forte personnalité, ce qui est une caractéristique importante pour un shinobi. Cependant, il est jeune et donc peut réagir étrangement devant certaine chose que nous trouverons tous banal. Il possède également une rage importante en lui comme nous tous à la seule différence que nous savons la maîtriser, pas lui... Azumi, Jin... Je vous demanderais de le surveiller de prêt lorsque vous serez dans cette forêt, car... votre survie en dépens. »

Il en avait terminé. Peut-être pensaient-ils qu'il venait de saquer You, qu'il l'avait fait venir ici uniquement pour qu'il serve de bouc émissaire ? Alors, il ne voyait pas ce qu'Hakai venait de faire. Il se retourna vers l'enfant.

[Hakai] « Tout comme Ryu, je ne t'ai pas saqué devant tout le monde uniquement pour le plaisir. Ryu possède un défaut qu'en plus le rendant inutile dans certaine situation pourrait mettre en danger toute l'équipe. Alors que toi, ta rage pourrait t'aveugler te faisant foncer dans le tas et causant la perte de tous... Lorsque vous entrez dans une équipe, il faut tout de suite dire vos défauts, cela peut vous sauver la vie... A présent, enfilez ses sacs. Je vais vous expliquer le but de cette mission, car oui vous êtes en mission de rang D. »

Hakai s'empara du plus petit des sacs et le lança vers You. Hors de question qu'un blondinet trop faiblard se jette sur celui-ci. De tous, Ryu était le plus vieux alors porter un sac de quarante kilos ne devrait pas lui poser de problème... Hakai ricana quelque peu en voyant le visage cramoisi du genin. Il avait tous enfilé le sac, certain tenait difficilement sur leur jambe, mais cela s'arrangera avec le temps... Peut-être courront-ils plus vite lorsque qu'une bestiole assoiffée de sang les pourchassera attiré par la blessure de l'autre crétin...

[Hakai] « Le client souhaite une sorte très spéciale de champignon. Cette espèce ne pousse que dans la forêt interdite c'est pourquoi il fait appel à nous. Ce champignon est d'une couleur mauve avec des points dorés. Autre chose, il est venimeux et vous causera des vomissements si vous le touchez sans protection. »

Hakai lança une paire de gant caoutchouté à Azumi.

[Hakai] «Il n'y a pas de capitaine pour cette mission. Je veux que vous discutiez entre vous de vos décisions. L'esprit d'équipe vous connaissez ? A présent je vais pouvoir vous dire la difficulté de cette mission. Car oui... Se déplacer en forêt avec un sac chargé de pierre n'a rien de compliqué si on ne fait que marcher. »

L'homme regarda sa montre.

[Hakai] « Il est presque seize heures. Le client attend ses champignons aujourd'hui, je vous laisse donc six heures pour pénétrer dans cette forêt, trouver les champignons et revenir. Aucun mort ne sera toléré. »

L'homme avait terminé sa phrase avec un sourire ironique. Il plaça sa main sur la barrière et dans un grincement celle-ci s'ouvrit laissant un espace sombre et terrifiant devant ses élèves.

[Hakai] « Si vous voulez abandonner l'idée d'être shinobi... C'est encore le moment. »

[HRP: Si pour votre rp vous avez besoin de parole d'Hakai vous pouvez me le demander sur msn, mp etc... Je vais vous donner les règles spéciales de cette mission par mp. Le premier jour commence lorsque tout le monde aura rp ici une fois.]


Dernière édition par Uchiha Hakai le Mar 1 Mar - 2:08, édité 2 fois

MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Sam 15 Jan - 5:00

Dix minutes plus tard, la nouvelle équipe neuf était rassemblée face à la lisière de la forêt interdite. Une clôture d’acier entourait ce dangereux terrain et des interdictions d’entrer écrits sur des planches de bois y avaient été collé. Leur nombre était aussi impressionnant qu’une centaine de boules de Noël dans un sapin d’un mètre de hauteur. Il ne fallait pas pénétré dans cette zone, assurément. Alors pourquoi le rendez-vous devait avoir lieux devant l’endroit le plus dangereux de Konoha ?

Azumi, qui fréquentait l’académie depuis bientôt quatre ans, avait entendu de nombreuses histoires à propos de la forêt Interdite. Il faut dire que les étudiants étaient tous des bavasseurs et qu’ils aimaient bien raconter des sornettes à leurs camarades. Certaines rumeurs affirmaient qu’un fou sortit tout droit de la plus grande prison du pays du feu rôdait dans ces bois et qu’il avait attaqué une équipe d’étudiants en plein milieu d’un test supposé les faire monter de grade. L’homme était vêtu d’une cape noire et son visage, blanc comme neige, souriait dans un rictus comme on en voit dans les films d’épouvante. Ce monstrueux prisonnier s’était emparé d’une jeune fille. Une Hyuuga. « Sans doute voulait-il ses yeux et les revendre au marché noir », avait supposé le jeune homme qui lui avait raconté cette histoire. « Quoi qu’il en soit, ce n’était pas pour jouer à la marelle qu’il voulait faire d’elle sa prisonnière. » Heureusement, juste à temps, ses coéquipiers étaient parvenus à la ramener au village, mais l’un d’entre eux y avait laissé sa peau. Au sens propre du terme. Il était revenu à la lisère de la forêt sans épiderme et mourut deux jours plus tard, sans peau, les muscles à l’air. « L’homme s’est fait un manteau avec sa peau et on dit qu’il rôde toujours au sein de la forêt interdite à la recherche de l’Hyuuga qui lui est passée entre les doigts. Pendant l’examen Chuunin, un Kuméen l’a aperçu en train d’écorcher vif un sanglier », avait dit l’étudiant.

Bien entendu, tout cela n’était que des rumeurs. Mais toute rumeur possède sa part de vérité, avait-on dit à Azumi je ne sais plus où. Ce fut toutefois avec sang froid qu’elle écouta Hakai débuter son monologue. La jeune fille osa un bref coup d’œil à ses nouveaux coéquipiers. L’un d’entre eux était un homme bien plus âgé qu’elle. Mais que faisait-il encore dans les lits douillets de l’académie ? Cela faisait très longtemps qu’il aurait dû passer Chuunin, voir Juunin s’il était réellement doué. Bref, son autre coéquipier était plus jeune. Sans doute venait-il tout juste d’entré dans la vie trépidante des shinobis. Azumi ne porta aucun jugement sur sa grandeur, son âge et sa grosseur. Il était petit, mais elle se souvenait parfaitement le temps où elle-même était petite et qu’elle refusait de croire que certaines personnes la sous-estimaient.

Hakai sortit un long parchemin de l’une de ses poches et se mit à lire. Puis ses yeux vinrent se poser sur la jeune fille. Il expliqua aux autres membres de l’équipe que elle et Jin’ était les « survivants » de l’ancienne équipe neuf et qu’ils étaient les plus expérimentés dans les arts ninja. Ensuite, il dit à Azumi qu’il ne pouvait rien faire pour elle, puisqu’il ne maîtrisait pas le Genjutsu. Seulement, la jeune fille le savait déjà pour l’avoir souvent supplié de lui enseigner les meilleures illusions du village. Il lui répondait toujours qu’il ne pouvait l’aider. Azumi avait compris.

Elle fut interloquée lorsque l’Uchiha commença à traiter son compagnon plus vieux de peureux et de froussard. Mais pourquoi jugeait-il le pauvre Yamanaka ainsi ? N’était-ce pas suffisamment stressant de se rendre à un rendez-vous d’équipe pour la première fois, de se tenir devant la forêt la plus dangereuse du pays et ce avec toutes les rumeurs qui circulent à son sujet ? Ce n’était pas la peine de lui reprocher qu’il avait peur : c’était normal pour un débutant. Azumi sentait elle-même un léger titillement au tréfonds de son âme. Elle ne pouvait s’empêcher de croire que les rumeurs étaient peut-être plus véridiques que certains le prétendaient. La jeune fille avait toujours été quelqu’un qui croyait facilement.

Hakai demanda ensuite à Jin’ et Azumi de s’occuper du petit nouveau, puisqu’il avait de la difficulté à contenir la rage qui bouillait en lui. La jeune fille comprenait très bien. Tous n’avaient pas la chance d’avoir un passé heureux grouillant de petits papillons multicolores. Les fins heureuses se faisaient rares en ces temps de guerre.

Un sac roula à ses pieds. L’Uchiha demanda à tout le monde d’en enfiler un semblable. Azumi se pencha et déposa le sac avec difficulté sur son pauvre dos. La force n’était pas innée chez elle, contrairement à son Sensei qui pratiquait le Taijutsu. Toutefois, aucune plainte ne vint souligner l’effort que lui obligea ce poids supplémentaire. Elle observa les autres membres de l’équipe qui tenaient plutôt bien sur leurs jambes. Du moins, c’est ce qui lui sembla.

Le but de l’Exercice consistait à cueillir un champignon venimeux qui peuplait la forêt interdite. Une paire de gant vola jusqu’à elle et Azumi l'attrapa sans difficulté. Ils devraient donc cueillir les champignons avec des gants pour éviter des blessures et c’était elle qui en avait la garde. Les quatre shinobis avaient six heures pour mener à bien cette tâche. Ils devaient donc pénétrer dans le périmètre protéger de la forêt rapidement et mettre fin à la discussion.

Hakai - Si vous voulez abandonner l'idée d'être shinobi... C'est encore le moment.

Non merci ! Elle allait se passer de cet abandon. L’équipe se rassembla face à la porte clôturée. Derrière, ils pouvaient voir une végétation brousailleuse. Cela ne faisait aucun doute, ils allaient avoir du mal à se mouvoir dans cette faune, mais Azumi pensait qu’emprunter la voix arienne et se balancer d’arbres en arbre comme George de la jungle résoudrait ce problème.

Les portes s’ouvrirent dans un grincement sinistre qui enclacha le compte à rebours.

Ils pénétrèrent dans la forêt. Immobiles, ils regardaient la noirceur que les immenses arbres faisaient planer sur la zone. Azumi se tourna vers ses coéquipiers et prit l’initiative de proposer un plan d’action.

Azumi - Très bien. Alors je me nomme Azumi. Seulement Azumi. Je suis Genin à Konoha depuis bientôt quatre ans. J’exerce le Genjutsu et ce serait utile de connaître votre spécialisation, si toutefois on se fait attaquer par une bête sauvage.

Elle songea au prisonnier évadé qui rôdait toujours.

Azumi - Je propose que nous nous séparions en deux groupes. Moi et Ryu, Jin et You. Nous combinons donc deux niveaux totalement différents, ce qui fait en sorte qu’il n’y a aucun déséquilibre entre les deux équipes. Le temps de recherche est ainsi multiplié par deux.

La jeune fille s’approcha du plus vieux de l’équipe, laissant les deux autres de leur côté. Cela faisait donc deux groupes équilibrés et ils viendraient facilement à bout d’un animal si jamais ils se faisaient attaqués.

Azumi - Nous partirons vers l’est. Vous vers l’ouest.

Ryu est Azumi s’éloignèrent, s’enfonçant lentement dans la forêt interdite, ne sachant ce que réservait leur prochain pas.

Azumi - Ah ! J’oubliais, dit-elle en revenant sur ses pas. Tenez.

Elle lança à Jin’ un gant tout en gardant l’autre dans le fond d’une des poches de son jeans. Ainsi, ils pourraient cueillir le champignon sans que l’autre équipe ne doive les rejoindre.

Azumi - Nous nous retrouvons ici dans six heures. Bonne chance.

[HRP : Azumi et Ryu se dirigent vers l’est. Jin’ et You se dirigent vers l’ouest.]
[N’hésitez pas à introduire vos paroles entre les miennes. Si vous n’êtes pas d’accord avec un point, j’utiliserai la fonction « editer » =) Bon jeu à tous]



Dernière édition par Azumi le Lun 15 Aoû - 1:13, édité 1 fois

MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Dim 16 Jan - 0:49

Il y allait donc les mains dans les poches, direction forêt de Konoha. Il n’avait jamais pensé sortir de la ville à vrai dire, les palissades et les gardes stoppaient l’idée avant même qu’elle n’arrive. Mais là, à l’intérieur même du village, il avait accès à quelque chose de différent. Enfin, rien de bien transcendant non plus.

Il arriva donc à la lisière de cette forêt. Quelques herbes, des arbres et des oiseaux, l’endroit n’avait rien de bien particulier, un petit air de déjà vu, rien de plus. L’endroit aurait pu lui plaire, si ce n’était qu’il était désert. You baissa les yeux, il était déjà bien trop seul, il n’allait pas non plus s’isoler en ermite ici. Même si le souffle du vent avait un petit quelque chose d’enivrant…

Finalement, une silhouette au loin l’attendait, quelques autres le suivaient. Et donc, plutôt que s’avancer et rester nez à nez avec celui qui semblait bien être Hakaï, il se décala légèrement sur le côté pour s’appuyer contre un arbre. Un peu mal à l’aise, il se demandait toujours quelle était la raison de cette réunion, et surtout pourquoi Hakaï l’avait invité.

[Hakai] « J'ai ici tous les rapports qui ont été fait sur votre compte. »

Ces mots ne lui plurent pas du tout. Qu’est-ce qu’Hakaï comptait faire ? Un rapport ?

[You] * Euh…*

Si une chose était sûre, c’était qu’il ne voulait absolument pas étaler son court passé devant tout le monde. On l’avait trouvé et si les gens l’apprenaient, il serait sans doute encore plus seul. Hakai jouait sans doute sa seule chance de gagner sa confiance.

[Hakai] « La première leçon pour toi You commence tout de suite. Tu vas apprendre tout de suite comment ne pas mettre tes coéquipiers en danger. »

[You] « Hein ? »

You n’était pas certain de bien comprendre.

[Hakai] « You a une forte personnalité, ce qui est une caractéristique importante pour un shinobi. Cependant, il est jeune et donc peut réagir étrangement devant certaine chose que nous trouverons tous banal. Il possède également une rage importante en lui comme nous tous à la seule différence que nous savons la maîtriser, pas lui... Azumi, Jin... Je vous demanderais de le surveiller de prêt lorsque vous serez dans cette forêt, car... votre survie en dépens. »

On le regardait maintenant de près. Il était la bête curieuse pendant l’espace d’un instant. Il ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait, ni pourquoi il était là. Mais on le voyait, on le regardait. Apparement il y avait un garçon blond qui s’appelait Ryu et qui n’aimait pas la boue, un autre dénommé Jin avec des yeux bizarres et enfin il y avait elle. Son nom était apparemment Azumi et, mon dieu, c’était une fille. Elle portait une cravate comme les adultes mais une jupe comme les petites filles. Par contre, son visage était clair, zen et impassible. You aurait voulu imaginer le visage de sa mère de cette façon.

En tout cas, autant d’attention, You n’en avait pas l’habitude. Il baissa les yeux, d’abord gêné, puis il grimpa à l’arbre et s’assit sur la première branche solide. Il tira la langue gentiment.

Tout ce que dit Hakai ensuite ne fit que parcourir l’air sans jamais atteindre You. A dire vrai, ça ne l’intéressait pas du tout. De là-haut, le vent enjolivait un peu le tableau.

Juste un regard est déjà une victoire. Il devait tout faire pour qu’on le regarde encore. Bientôt, il comprit par le ton des voix qu’il était temps de partir. Alors il sauta, essayant de faire bonne figure à l’atterrissage et il rejoignit les rangs.

Debout, bien droit, le menton levait, il était de loin le plus petit, mais on venait de le présenter comme un jeune talent plein d’espoir, ou alors comme la pire des calamités.

Son regard perçant s’arrêta une dernière fois sur l’adulte. Il ne savait toujours pas si la raclée viendrait. Il ne fit que tendre à l’équipe quelques sacs remplis de cailloux. You les regarda bizarrement, il les dévisagea même et si You et les cailloux, c’était toute une histoire d’amour, il trouvait qu’il y en avait beaucoup trop.

Un caillou, plus rond que les autres, était entassé sur le dessus du sac. Ses bords parfaitement lisses seraient parfaits pour les ricochets, ou pour les fenêtres. Il ne résista pas plus à la tentation et s’en empara. Il le gliassa dans sa poche, tout content de cette trouvaille inutile.

Par contre il fît une drôle de tête en installant le reste sur son dos. Il trouvait ça stupide, mais il ne dit rien, pour l’instant.

Les autres géraient les détails, You ne faisait que suivre. Et c’était d’ailleurs le départ pour la petite troupe. Les portes s’ouvrirent, le grincement apporta son lot de sueur froide.

You ne comprenait toujours pas pourquoi il était entraîner par tout ça. Un champignon dans une forêt peu recommandable, il n’avait rien à voir avec tout ça.

Mais qu’aurait-il fait ? Il aurait pu rentrer, mais vers qui ? Personne ne l’attendait nulle part…

Ici et maintenant, même s’il était complètement inutile, on l’intégrait dans un groupe. On demandait à des gens de le protéger, de faire attention à lui. Alors, même si un pincement de peur le prenait au ventre, You emboîta le pas aux autres, sans rien dire, et pénétra dans la forêt interdite. Car la peur était un nouveau sentiment à découvrir.

***

La forêt était bien dense. Même si les rayons du Soleil tapaient encore, il faisait bien noir là-dessous. Cette épaisse couverture de feuilles et de branches n’était pas pour les réchauffer.

Pourtant, ce n’était pas la température qui choqua You. Le bruit de ses pas, la légère odeur d’humidité se mélangeant à l’herbe développait en lui une étrange sensation.

Elle provoquait quelques… flashs. Rien d’alarmant sans doute.

Azumi - Très bien. Alors je me nomme Azumi. Seulement Azumi. Je suis Genin à Konoha depuis bientôt quatre ans. J’exerce le Genjutsu et ce serait utile de connaître votre spécialisation, si toutefois on se fait attaquer par une bête sauvage.

Cette fille avait décidément quelque chose de rassurant dans le visage, même lorsqu’elle parlait de se faire attaquer par je ne sais quoi. Seulement, il n’y avait pas que son visage qui le troublait. You avait honte de l’avouer mais, il ne comprenait rien du tout.

Mais Azumi n’était pas une adulte et Ryu devait bien être aussi débutant que lui. Alors, peut-être qu’on ne se moquerait pas de lui…

[You] « C’est quoi une spécialité ? »

Elle mit un certain temps pour répondre. Mais quand elle posa son regard sur lui, il savait qu’il avait fait le bon choix.

Azumi - C'est le domaine dans lequel tu travailles le plus. Peut-être préfères-tu lancer des illusions à guérir des malades ? Ou préfères-tu lancer des arcanes dévastatrices plutôt que combattre à mains nues ? Le Genjutsu, l'Eisei, le Ninjutsu et le Taijutsu, tu connais ?

Elle avait accepté de lui répondre sans moquerie, ni même une remarque. You était momentanément soulagé. Mais ça ne résolvait rien à son problème. Tous ces trucs ninja lui donnait mal à la tête. Et il en était encore plus gêné.

[You] " Je n'écoutais pas vraiment pendant les cours... Alors tout ça, c'est du chinois pour moi."

Azumi - Je vois. Alors ce n'est pas très grave, nous aurons amplement le temps de parler spécialité après l'épreuve. Pour l'instant, focalisons-nous sur l'objectif.

[You] « Je… OK. »

Le reste n’avait plus d’importance. Il sentit à ce moment là tous le poidsde son incompétence et il venait de se montrer ridicule devant Azumi dès le premier jour de leur rencontre. Il ne savait pas pourquoi c’était important, mais ça l’était. Et il en éprouvait le plus grand désarroi. Il était même un peu sonné. Il n’avait rien compris de ce qu’elle venait de dire, ça avait l’air important…

La honte…

***

Quelques minutes plus tard, ils avaient séparé les forces et You s’était retrouvé avec le garçon aux yeux bizarres. Ils étaient même des plus étranges mais il les aimait bien, sans se l’expliquer. Il avait été un peu déçu de ne pas se retrouver avec Azumi mais après cette déception, ce n’était pas plus mal.

Tout ce qu’il pouvait faire maintenant, c’était de trouver ce champignon pour en finir rapidement.

[You] « Yosh !!! C’est parti ! »

Il faudrait d’abord fouiller convenablement cette zone. Ensuite, ils continueraient à l’ouest, sauf si Jin avait quelque chose à en redire.



MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Jeu 20 Jan - 0:59

Ryu était arrivé à l’heure finalement, ou en tout cas juste avant la deadline. Essoufflé, il avait reçu un sac et quelques blâmes de son sensei concernant ses aptitudes. Un sourire aurait pu passer sur les lèvres du genin. On le critiquait constamment et cela créait une pression qui aurait déjà fait craquer plusieurs ninjas. La force de Ryu se révélait dans cette faiblesse. S’il refusait de se mettre en danger le plus souvent, cela lui avait apporté tellement de critiques qu’il en était arrivé à un stade lui permettant de garder son sang froid en toute circonstance et d’affronter de façon pragmatique chaque situation. Il était donc évident que la petite humiliation de Hakai n’aurait pour réponse qu’un regard dénué de jugement de la part de Ryu. Il préférait focaliser son attention sur ses camarades. Tous moins âgés que lui, évidement. A 17 ans, genin, on était loin des prodiges dont se vantait Konoha. Le plus important étant que son senpai n’avait fait que deux critiques. Une à Ryu, et une deuxième à You, apparemment le plus jeune. Il mettrait ses coéquipiers en danger ? Un spécimen intéressant probablement. Mais aussi moins expérimenté que les deux autres. Naturellement, le ninja développa une affinité pour le jeune garçon. S’il subissait un blâme équivalent, il devrait être tout aussi attentif aux actions de leur sensei. Deux blâmes signifiaient deux autres personnes sans remarques. Restait à savoir si leur comportement était réellement irréprochable ou si le jugement du chuunin était faussé par une quelconque émotion.
Ryu lança un regard à sa gauche et vit qu’il était lui-même observé par la jeune fille à sa droite. Son regard était dénué d’émotion et il était évident qu’elle était la plus expérimentée ici mais les Yamanaka étaient des spécialistes dans le domaine des perceptions. Si le genin était pour l’instant incapable de lire les pensées de ses interlocuteurs, il pouvait tout de même sentir parfois ce que les gens ressentaient. Et ce qu’il voyait dans les yeux de la gamine était de la compassion et de la pitié. Cette analyse fit paraitre rapidement le sourire que le Yamanaka avait tenté de cacher. Au moins elle ne serait pas arrogante puisqu’elle ne le considérait pas comme un danger ce qui rendrait la coopération plus facile.
Ah la vie était bien dure pour un Yamanaka mais obéir aux ordres faisait parti et suivre ce chemin le mènerait directement a une vie de souffleur de vide, un objectif noble et ambitieux qui ne laissaient pas de place a de petites vexations comme celle d’être le moins doué d’une équipe ou de se faire rabaisser devant ses camarades. Non, il y avait beaucoup plus de choses en jeu que la simple vanité. Il fallait surmonter ces épreuves et utiliser les instruments qu’on lui tendait.

L’équipe se regroupa afin de définir les qualités de chacun. Azumi en avais prit l’initiative. La gamine était responsable et semblait connaitre beaucoup de choses sur les différents arts pratiqués ainsi que sur le genjutsu qui était sa spécialité. Intéressant… La mission pourrait révéler une senpai dont Ryu aurait tout à apprendre. Azumi proposait aussi d’accompagner le nouveau et de séparer l’équipe, une idée efficace mais somme toute sommaire. Ils ne possédaient aucune faculté de télécommunication et même pour une mission de rang D, Ryu hésitait à séparer un groupe dont c’était la première mission.
La gamine lui lança un regard que le genin, perdu dans ses méditations, ne capta qu’à peine, se demandant ce qui pouvait attiser autan la curiosité de sa camarade. Un autre défaut de Ryu était son manque de concentration et ses divagations du moment en étaient un parfait exemple. Il était capable sans problème d’effectuer les techniques de son clan réputé pour demander énormément de calme et de précision dans la pensée mais pouvait se perdre en analysant deux ou trois évènements en même temps et finalement oublier la finalité de tout cela.
Mais voila que je m’y perds aussi donc reprenons, Ryu réfléchissait à la raison du regard curieux d’Azumi tout en se demandant si se séparer était la bonne solution et maintenir de réflexion parallèles semblait plutôt difficile sachant qu’il avait perdu pas mal de sang. L’hémorragie se tarissait mais les capacités de Ryu en étaient réduites. Il attrapa son sac et se souvint de ce qui se passait autour de lui. Un petit :

« Genjutsu »

Tin lieu de réponse à la question de la spécialité de chacun. Sans un mot de plus le Yamanaka se dirigea vers l’est tandis qu’Azumi expliquait encore à You ce qu’était une spécialité. Ces paroles soulagèrent Ryu. Il n’était pas le seul débutant… Ce n’était qu’une maigre consolation vu l’âge de You. Finalement le seul domaine où Ryu battait ses coéquipiers était la force brute grâce a son âge plus avancé, et encore…
Pour se rendre utile le Yamanaka attrapa le deuxième sac une fois hors de vue. Les vingt kilos du deuxième sac ajoutés au quarante du premier rendaient la progression un peu plus difficile mais on sous-estimait beaucoup trop les bénéfices du jardinage. Entre les sacs d’engrais à transporter et la terre qu’il fallait mettre en pot, les Yamanaka développaient une certaine force qu’ils n’utilisaient pas en mission généralement. Chaque talent les surprendrait… Mais l’heure n’était pas à la frime. La première chose à faire était de trouver ces champignons. Il ne regarda pas Azumi à qui il avait volé le sac et avança vers l’est.

***********

*La forêt est pleine de petits oiseaux qui chantent… Et merde, je divague… Impossible de se concentrer… Il le faut pourtant. *

Ryu observa autour de lui. Rien à perte de vue. Rien que la nature et ce qu’elle portait. Des fruits, différents animaux, rien de bien intéressant… Il aurait fallut fouiller cette forêt dense pour trouver quelques champignons.

« Je propose que tu cherche un peu dans la zone pendant que je tente de suivre la progression de nos amis. »

Ryu croisa les doigts, ferma les yeux, et s’apprêta à envoyer son esprit suivre ses amis. Cette technique propre aux Yamanaka avait évolué au point où leurs utilisateurs pouvaient l’utiliser en effectuant des actions simples comme marcher ou faire des exercices.

HRP: Utilisation de la compétence vue sur l'horizon.
sauf si Azumi à une objection...



Shinjin Isatsu
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Ven 21 Jan - 21:43

J'étais en train de lire, encore une fois - mais un livre de cuisine, cette fois ci – quand Ceto déboula dans ma maison.

[Ceto] – Jin!!

Après un rapide check-up de ce que j'ai en mémoire, il me semble que je n'avais rien de prévu avec elle aujourd'hui. Ce n'est pas non plus son anniversaire, et je n'avais aucune mission de rang D qui m'avait été assignée. Mais vu le ton de la voix de Ceto, j'avais fait une gaffe. Ce qui m'énervait, c'est que je ne savais même pas laquelle c'était.

[Ceto] – Devine d'où je viens? L'académie. L'a-ca-dé-mie. Il y a un message pour toi là bas. Tu dois être devant le forêt interdite à 15h15.

Il est 14h45. Encore une fois, j'ai de la chance. Mais on ne m'a pas dit qu'il fallait que je me rende à l'académie, qu'est-ce que c'est que cette histoire? D'autant que d'abord à l'académie, puis ensuite à la forêt interdite, ça ressemble à un entraînement planifié. Kenji serait-il revenu? Je l'espère, en tout cas. Je bondi et enfile un tee-shirt noir, mon kunaï et deux ou trois trucs pour guérir des blessures, histoire de pas me sentir démuni, même si ça reste très sommaire, et j'emporte également de quoi tracer des sceaux : on ne sait jamais quand j'aurais l'occasion de tester le sceau de détection. Direction la sacoche, accrochée à ma cuisse, et ensuite, mon kunaï, horizontalement, accroché derrière moi à la ceinture. Des nouveaux rengements que Higaï-sama m'a donné.
Ma mère sort de la salle de bain en peignoir, et je ne saurais décrire l'impression que cela fait sur Ceto. Je ne me souviens même pas si elle a déjà rencontré ma mère. En tout cas, elle semble assez surprise qu'elle soit aussi jeune. Et l'aura de buée qui l'entoure au sortir de la douche constitue une mise en scène assez originale.

[Shizaké] – J'ai entendu forêt inerdite? Oh... bonjour.

[Ceto] – Bonjour madame. Je suis Ceto.

Elle incline légèrement la tête en signe de respect.

[Shizaké] – Je suis Shizaké, la mère de Shinjin.

[Jin'] – Je dois me rendre vers la forêt interdite. Surement un entraînement.

[Shizaké] – Ah... viens voir, ça me donner une bonne occasion de te montrer ça.

Elle nous guide dans la maison, dans la pièce qui sert de bureau à toutes la famille. Je n'ai en principe pas le droit d'y rentrer, mais les murs sont couverts de bibliothèque dans un style assez ancien, donc il m'arrive d'en faucher un ou deux. D'un côté de la pièce trône un bureau, au milieux, une table basse, surement en cerisier. Elle va vers un mur, où une porte est gauchement dissimulée avec un trompe l'œil. Peut-être même que le but n'était pas de la dissimulé. Quoi qu'il en soit, elle entre, et... je ne savais pas que la maison disposait de sa propre armurerie. Une petite pièce, avec une table au milieu, et des armes partout : sur les murs, sur la tables, même au plafon. Série de kunaï, de poing kunaï, katana de toutes les formes, seibon de toutes les tailles, et j'en passe.

[Shizaké] – Voici mon armurerie personnelle. C'est mon matériel.

Le « c'est mon matériel » veut dire que je ne dois y toucher en aucun cas sans son autorisation. Le message est bien reçu. Les shinobis ont leur propre équipement, et doivent pouvoir compter dessus sans penser que quelqu'un d'autre viendra se servir quand il en aura besoin. Ceto a également suivi, et regarde tout ça. À mon avis, ils ne doivent pas avoir ce genre de petite galerie personnelle dans la seconde lignée, mais j'opterai plus pour une armurerie pour toute la lignée secondaire. Elle est plus pauvre que la principale, et cette dernière ne fait pour l'instant rien pour y remédier. En y pensant un peu plus, l'argent pourrait représenter un obstacle de plus, une fois que les idées novatrices seraient passées. La dernière ligne des conservateurs.

[Shizaké] – Tiens. C'est avec ça que j'ai commencé. C'était mon arme de prédilection.

Je me retrouve avec un saï dans les mains. Il est de la même couleur que le métal, chromé, mais pas brillant. On voit qu'il a déjà été utilisé, et même qu'il a pris des vies. La poignée est recouverte d'une lanière en tissus. Un peu le même que pour les katanas, sauf qu'on y retrouve pas les motifs en losange, mais tout d'un seul tenant. Avec lui, elle me donne un fourreau souple en cuire. Après inspection, j'opte pour la cuisse droite (pas celle avec la sacoche). Je la mets et glisse le saï. Beaucoup de gens mettes ce genre d'armes dans le dos, je pense que tout gain de temps pour dégainer l'arme est à prendre, et ma cuisse est plus proche de main que ma nuque.

[Shizaké] – J'ai aussi entendu 15h15. L'heure tourne Jin'.

[Ceto] – C'est une nouvelle équipe et ne sorte de première prise de contact.

J'attends pas plus. Mais pour un effet de surprise, j'enfile vite une longue veste de kimono, trop grande pour mes un mètre soixante. Je sors vite avec un bref remerciement et au revoir à maman et Ceto. Sur le chemin, je retrousse les manches mon kimono, et le sécurisent avec des épingles pour éviter qu'elles ne retombent tout de le temps. Le kimono étant trop long, il me tombe jusqu'aux genoux. Là, je m'aperçois que j'ai oublié la ceinture pour le fermer... merde. Mais ça cache tout de même mes deux cuisses et mon kunaï, alors on va faire avec.

J'y arrive, et j'ai même pu me glisser dans le groupe de jeunes. Il y en a aucun que je connais. Mais je n'en suis pas sure pour autant, vu que j'ai vu pas mal de tête d'un coup à l'académie ces derniers temps. Il y a Azumi aussi. Une tête familière ne peut pas faire de mal, et au moins j'aurais quelqu'un que je connais, sur lequel je peux compter. Un autre se tient un peu à l'écart. Il me donne l'idée du mouton noir, mais je ne m'y attarde pas. On montre ce qu'on vaut sur le terrain. Le dernier est beau, et vieux. Et tous sont plus grands que moi. Sauf peut-être Azumi, mais c'est du à son jeune âge. Je crois que je garderai mon mètre soixante pas mal de temps...
Et je vois mon présumé maître. Un Uchiha, qui ne m'est pas inconnu. Mais à l'époque, je ne l'avais pas vu. C'est son aura de bête qui me revient, la mission dans les quartiers chaud pour mettre en quarantaine une zone. Un bœuf... et un Uchiha, ce qui explique surement pourquoi je n'ai pas eu l'information à temps.

Il commence ensuite son discours. Il veut reprendre la team 9, et pourtant je ne vois pas Ying, en plus, Kenji n'est pas mort, ça se saurait, non? Du coup, cela fait d'Azumi et moi les aînés de cette nouvelle team – qui n'est en aucun cas la team 9. Il commence par moi. Il va devoir prendre chaque élève entre quatre yeux pour discuter de lui. Un aspect un peu plus psychologique. Ce que lui a besoin de savoir, Kenji l'avais compris sans même prononcé un mot, juste en nous regardant. De plus, un équipe ne se compose que de trois membre habituellement, ce qui me donne la nette impression que nous sommes maintenant en compétition. Être en compétition avec Azumi ne me plaît pas du tout. Je sais pourtant que je ne dois pas avoir de préjugé sur les capacités d'un prof, mais si je ne l'apprécie pas, ça ne risque pas de compliquer les choses? Je laisserai cette question pour Higaï-sama ou maman. Ils sauront mieux que moi, et ce n'est pas trop le moment de la poser.

Puis c'est aux autres. Il évoque Azumi le moins, je pense que c'est donc sur elle qu'il en sait le plus. Ses chances dans le compétition viennent d'augmenter, d'un point de vue subjectif... en fait non. C'est trop chiant de tenir un tableau avec toutes les chances des uns et des autres et toutes les données qui vont avec. Je ne vais donc pas entrer en compétition, et ne pas rentrer dans son jeu. Peu-être que ça me pénalisera, mais de toute façon, rentrer dans une nouvelle équipe ne ferait que me surcharger de travail. Oh, bien sur, maman doit sans doute compter sur moi pour m'avoir confier un saï, mais je peux arriver au même niveau sans équipe. Je regarde Azumi... sans équipe? Je pourrais toujours effectuer des missions avec elle, ce n'était pas si mal que ça. Quoiqu'elle devra faire les missions en équipe. Tant pis, j'en ferais aussi, avec d'autres. Et je rejette l'éventualité que je puisse passer chuunin, l'orgueil et la fierté seront pour plus tard, quand j'aurais ma place parmi les miens.

Et le cas par cas continue. On peut résumer par le plus intéressant : celui qui se tient à l'écart. Il est décrit comme imprévisible. Une autre version de Ying. Je le veux bien, intéressant. C'est un peu ironique, que quelqu'un qui aime autant l'ordre et les sciences exactes comme moi aiment ce genre de personne, mais c'est probablement car une vie prévisible est un peu morose.
Le deuxième, c'est plutôt l'inverse. Si je m'en fie uniquement au discours d'Hakaï-senseï (et oui, mon inconscient semble déjà l'avoir adopté comme nouveau professeur), c'est l'élégance. Ne pas se salir, ne pas se froisser, avoir la classe en toute situation. Sauf que les gens qui en sont capables ne le font pas souvent exprès. Et lui, il l'est, prévisible, un peu plus que You, du moins. À voir. Sur le coup, j'aimerai plutôt travailler avec quelqu'un comme You. Et cela sera sans doute le cas, puisque qu'Azumi, en tant que fille, choisira plutôt quelqu'un de beau, et son âge avancé en fait un prétendant tout donné. Il s'opposera à moi.

Le choix est celui que j'avais prédis, mais pas pour les raisons auxquelles je m'attendais. Elle veut simplement équilibrer les équipe. Stratégie ou prétexte? Je pencherai pour un peu des deux. Je serais donc avec You, une bonne occasion pour observer ses capacités.

[Jin'] – Je suis Shinjin Hyuuga.

Histoire de dire que Jin' n'est qu'un diminutif. Puis on doit mettre des sacs sur notre dos, et Hakaï-sama envoie tout de suite un sac au plus beau d'entre nous. Fainéant? En tout cas, il en a tout l'air, et je me fie étrangement et aveuglément au jugement de celui qui s'annonce être mon futur professeur... s'il le veut. Ce serait bien que non. L'équipe constituée serait pas mal du tout. Et j'avoue qu'en y réfléchissant bien (je passe le sac, et ils 'avère être plein de caillasses, pour nous handicaper plus qu'autres choses), ce serait une équipe où chaque membre s'épanouirait :
D'abord Azumi. You et Ryu diffèrent beaucoup, et à mon avis, ils seront dure à assembler. C'est là que je vois l'épanouissement d'Azumi. En tant que vétéran, mais beaucoup plus jeune qu'eux, elle devrait apprendre à gérer leurs futurs différents, ce qui lui donnerait plus confiance en elle. Et à travers les actes d'Azumi et les différentes missions, You se socialiserait plus qu'il ne l'est maintenant, et l'autre apprendrait à se salir les mains pour protéger ses coéquipiers. Tous gagneraient en maturité.
Tandis qu'avec moi... je ne saurais dire. Aucune supposition ne sera valide, étant donné qu'elle émane et est reçue par moi-même, et il m'est impossible de savoir comment je peux gagner en maturité. Encore une future question pour Higaï-sama. Azumi me sort de ma rêverie en m'envoyer un des deux gants en caoutchouc que Hakaï-sama a distribué. Très judicieux.

On doit finalement se séparer. On va donc vers notre direction. Je marche à côté de You. Les branches sont un meilleur moyen de transport, mais je ne sais pas s'il maîtrise le Waza. On arrive dans quelque chose qui devait être une clairière, fut un temps, mais la forêt y a repris ses droits. De plus, dans le silence (c'est étrange, d'ailleurs, dans un forêt, qu'il n'y pas de bruit d'oiseaux), j'entends un bruit au loin. J'ai beau me concentrer et exploiter mon ouïe (je ferme même les yeux), je n'arrive pas à identifier ce que c'est. En continuant dans les choses frustrantes, il y a des traces. Elle ma rappelle quelque chose. Je sais que je les ai déjà vu, dans un livre, et y est aussi lu qu'il ne faut pas y toucher, mais aucun moyen pour retrouver ce que c'est et surtout d'où sa provient.

[Jin'] – Évite de toucher ça, c'est urtiquant, au minimum.

Un bref regard avec You : on se met à chercher ledit champignon. Et pour ma part je ne le trouve pas. Quand on a fini de fouiller la zone, et au moment précis où le regard de You monte vers le haut, non seulement je détecte une prolifération d'auras qui ne nous veulent pas du bien, mais en plus je me souviens d'où provient cette gelée visqueuse : sangsues. Et pas des moindres, celle qui sont capable de sucer un homme jusqu'à que mort s'en suive. Très dur de s'en débarrasser, donc il ne vaut mieux se faire attraper.

Pas besoin de lever la tête pour savoir ce qui nous attend, par contre, trop de plans défilent dans ma tête. Je quadrille vite fais la zone, estimant à peu de choses près le rayon d'action des sangsues. Le premier et le plus sur, permuter avec n'importe quoi pour sortir de la zone. Ce qui me sauve moi, mais pas You. À mettre de côté si je ne trouve rien de mieux.
Deuxièmement, quadrillage. On est deux, on est séparé. On diminue nos chances si on se rapproche pour occuper moins de surface. Nos sac occupent également une certains surface, en plus de nous entraver. Permuter avec le sac de You. Pourquoi pas, mais incertain.
Troisièmement, attaquer. Une lame d'énergie pour tout nettoyer d'un coup. Mais c'est délicat, je dois en avoir le maximum, et pour cela, il faut qu'elles se jettent toutes en même temps. Je place cette tactique en deuxième position : ce n'est pas sure qu'elle marche, mais elle permettrait de nous sauver tous les deux.
Je peux rajouter au premier que je peux permuter au dessus de nous, et commencer à nous débarrasser des sangsues à l'arme blanche.

Je regarde You, peut-être qu'il aura une idée de génie.


Saï : -700£

MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Dim 6 Fév - 19:16

De la bave, de la morve, de la salive, de l’acide, des crottes de nez…

You leva les yeux très doucement. Tandis qu’il levait la tête, ils s’écarquillèrent de plus en plus. Et c’est quand ses yeux étaient sur le point de sortir de leurs orbites, quand tous les traits de son visage ne disaient plus qu’une et unique chose, que You redevint un enfant…

Il cria comme une fille, non, pire encore… Son cri aigu était l’un des plus perçants qu’on aurait pu entendre dans cette forêt. Aucun oiseau n’aurait pu l’imiter. Et oui, le petit garçon était en train d’expérimenter la peur de sa vie.

Il observait ce qui semblait être des larves géantes. Mais pour lui, en observant cette chose gluante, avec cette ouverture ventrale, … Il ne pouvait imaginer que le pire. C’était difficile à décrire tellement le pic d’adrénaline apparut soudainement. Mais il craignait le pire.

Pas de reflexe ici, rien. Juste de la détresse, de la panique et… de la chance. Le comportement du genin était en totale contradiction avec celui de Jin. Sans doute celui-ci avait déjà rencontré ce genre de situation, mais pas le jeune You.

Alors il sauta, tourna sur lui-même, tomba même en faisant une splendide roulade. Tout ça pour dire que ce comportement, certes grossier et imprévisible, avait au moins le mérite de le sortir de cette situation.

Et même quand les deux genins s’étaient éloignés, You en tremblait encore. A genou au sol, il tentait de contrôler ses spasmes résiduels.

[You] « C’était… cool. »

C’est le mot qui sortit naturellement. Car You paraissait presque redécouvrir son corps. Sa main tremblait mais elle était bien là, aucune douleur mais des sens poussés au maximum et une rapidité de corps et d’esprit déconcertante.

Jin, lui, ne semblait pas bien différent.

[You] « Tu fais ce genre de choses très souvent ? »

Enfin bon, il ne fallait pas traîner, il n’avait absolument pas envie de rester là pour la nuit.

***

La petite équipe peu bavarde continuait son chemin vers l’ouest. Si You ne savait pas quoi dire, il restait encore un peu intimidé par le personnage de Jin. Qui était-il ? Que savait-il faire ? Etait-il lui aussi un puissant ninja ?

Et c’était quoi cette histoire de spécialité ? Peut-être que si You scrutait le moindre de ses gestes, il découvrirait ce que ça voulait dire. Oui, You gardait les yeux bien ouverts, qui sait…

Bientôt, l’air s’agita un peu plus, il tournoyait et devenait plus frais. Le bruit du talon sur le sol changea également. L’épais manteau de feuillages et de branches, si bosselé et irrégulier, laissait sa place à une fourrure verte et végétale : le marais.

You n’avait pas le souvenir d’en avoir jamais vu. Toutefois, la place des souches des arbres, la sensation du poids sur la mousse, la façon dont le Soleil rebondit partiellement mettaient en place une atmosphère unique. On aurait voulu s’y coucher comme dans un nid douillet, à condition que les crocodiles et autres reptiles nous laissent tranquille. Cet endroit, au beau milieu d’une ville, semblait être un paradis défendu, coupé du monde, à l’abri de tous. N’importe qui aurait pu se sentir à l’aise ici.

Mais pas You…

Car cette souche, ce vent, cette lumière étaient des éléments trop familier pour lui. Si quelqu’un voyait un arbre, You, lui voyait la silhouette qui se cache derrière. Si quelqu’un regardait le Soleil de cette clairière, You quant à lui voyait la lune de cette sombre nuit d’antan. Et si le vent paraissait si calme et reposant, le garçon n’entendait que les ricanements sinistres et les paroles obscènes d’un… inconnu.

Toutes ces choses n’existaient pas, il était bien là, en pleine journée, dans cette clairière marécageuse. Pourtant, il voyait tout cela, par flash et intermittence, comme le va-et-vient d’une respiration rauque et bruyante.

Des sueurs froides le prenaient dans le coup au fur et à mesure que cette silhouette bougeait, parlait et, si le garçon était habitué à s’imaginer tout un monde, il ne contrôlait pourtant plus rien de ces visions.

Il voyait le long manteau noir de cette personne, puis l’instant d’après, il ne voyait que le dos de Jin cherchant le champignon. Il avait mal aux yeux, à la tête aussi, et il préféra s’asseoir quelques instants.

Fermant les yeux, inspirant profondément, il laissa Jin faire la découverte qui allait clôturer cet entraînement. Un étrange champignon pourpre parsemé de tâches dorées apparut derrière l’un des roches. Jin ne manqua pas de le trouver rapidement.

Mais You n’en prêtait aucune espèce d’importance. Qui pouvait être cet homme qu’il voyait dans les méandres de son esprit ?
Hakai Toshiya
Aspirant de Konoha
Aspirant de Konoha
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Jeu 10 Fév - 23:59

Tout se passait à la perfection. C’était peut-être même trop parfait… Hakai avait regardé ces jeunes s’engouffraient dans ce monde ténébreux, le cœur plein de détermination et le corps gonflait d’excitation. Chacun d’eux possédaient un caractère différent, mais ils avaient sans doute jugé bon de se taire et d’obéir. Mais Hakai savait que tout ne sera pas aussi facile. Un encadrement personnel devra être emmené pour que cette équipe aille loin. Il faudra forcer Ryu à ce salir les mains de tant à autre et réussir à maîtriser le chien enragé qu’était You. S’ils arrivent à maîtriser cela…alors un grand pas sera déjà franchi. Le reste dépendrait uniquement d’eux… L’Uchiha était là pour les guider vers le bon chemin, il ne pouvait choisir pour eux. C’était récompenser ou punir… Mais il se pourrait bien que ces gosses soient de futur membre de cette croisade qu’un jour, un vieux fou était venu m’enrôler de force pour ensuite disparaître. Comme souvent, tout avait commencé par un combat… Ils s’étaient amochés et pour finir, Hakai s’était écroulé. Sa punition fut de se voir délesté de plusieurs centaines de ryos. La suite, tout le monde la connaissait… Bien qu’il fut enrôler de force dans cette « organisation », l’homme n’était pas décidé à la laisser à l’abandon même en étant aujourd’hui son seul membre et donc… son chef. Il ignorait tous des plans qu’avait bien pu avoir Yosuke, mais il n’était plus, à présent, Hakai était le seul à même de décider ce qu’il peut en faire. Reprendre l’argent des caisses et revendre le cabanon qui sert de planque ? L’idée lui était venu à l’esprit, mais a quoi bon ? Il était Uchiha, l’argent n’était pas un problème. Non… Il avait les deux pieds dedans, autant essayer d’en faire quelque chose qui ai un sens. Une sorte d’hommage pour ce type qui était sorti de sa vie aussi vite qu’il y était entré.

Le moment d’observer d’un peu plus prêt ces poussins était venu. Comment examiner leur comportement si Hakai n’était pas occupé à les observer ? Et qui sait… avec des cas comme ce Ryu… ils pourraient bien être en danger. Contrairement à eux, Hakai n’était pas handicapé par un sac de plusieurs dizaines de Kilos. Il se déplaçait avec une aisance et une rapidité déconcertante et la où il fallut une heure à ces élèves pour y arriver, il ne mit qu’une vingtaine de minutes. Il les observait dans l’ombre des branchages. Tous couraient avec difficulté et l’Uchiha eut un curieux sourire lorsqu’il remarqua la galanterie du jeune Yamanaka… Quel imbécile. Puis le groupe se sépara en deux… Ryu et Azumi d’un côté et Jin et You de l’autre. C’était sans doute une bonne idée, mais cela rendait le groupe encore plus vulnérable.

Hakai connaissait l’emplacement du champignon, une reconnaissance avant l’heure lui avait été primordiale. Il savait déjà que Azumi courait droit vers un ravin tandis que You se dirigeait vers la bonne direction, mais une épreuve le séparait de son objectif. Hakai était curieux de voir comment un enfant de neuf ans pouvait réagir face à cela….

Une main sur le bide, la seconde sur son visage, il dut fournir un effort titanesque pour s’empêcher de rire. La raison de cela ? La détresse de ses élèves devant des bestioles bonnes qu’à sucer le sang. Une simple pousser de chakra et les voila qui griller sur le sol… Mais pour un gosse de neuf ans, qui ne savait rien de la vie, de son pouvoir et de son devoir… ce devait être une sacrée épreuve. Finalement, ils s’en sortirent sans problème. Jin avait sans doute eut l’envie d’exterminer les bestioles, mais la vie de son camarade aurait pu être en danger.

*Il a bien fait.*

Les choses s’emballaient… L’avance vers les marécages, la fouille, la découverte… Tout cela se passa rapidement et soulagea certainement les deux shinobi. L’Uchiha devait à présent retrouver l’autre groupe, il savait qu’elle direction suivre. Il se permit tout de même de faire une courte apparition devant les deux heureux chercheurs.

[Hakai] « Bravo… Retournez à l’entrée et attendez l’autre équipe. »

Et il s’en alla, il s’envola vers une autre destination. Cela lui prendrait du temps à retrouver Azumi. Une heure, peut-être plus s’ils s’étaient dépêché. Qu’importe, le test était une réussite bien qu’ils n’avaient eut que de la chance. Aucun d’entre eux n’avait osé demander des renseignements sur ce champignon… à croire qu’ils faisaient ce test uniquement par obligation et non par envie. Avaient-ils vraiment envie de devenir shinobi ? Hakai connaissait Azu et pour elle, la vie n’était pour le moment qu’un jeu. Il devrait demander aux autres…

Ce fut plus rapide que prévu, sans doute s’étaient-ils arrêté pour fouiller les alentours. Qu’importe, Hakai faisait son entrée dans la petite prairie que traverser le duo. Ses pas étaient léger, il ne voulait se faire repérer… enfin pas tout de suite alors que les deux genin étaient en pleine discussion. De quoi pouvait-il bien parler ? Sans doute qu’Azumi s’était lancé dans le récit d’une aventure folle qui était sorti tout droit de son imagination.

[Hakai] « Bel endroit pour faire une petite pause. Dommage que le champignon n’y pousse pas. »

Un petit sourire était venu éclairer le visage sombre de l’Uchiha. Il observait ses deux élèves qui le fixaient à présent, certainement surprit par sa présence. Ses yeux regardèrent alors la main du jeune Yamanaka qui trainait à bout de bras les trente kilos normalement destinés à Azumi.

[Hakai] « Azumi, tu veux bien me remettre ton sac avant que l’on ne parte ? »

L’homme n’attendait aucune justification, il connaissait déjà la raison qui avait poussé Ryu à désobéir. Sans doute celui-ci voulait-il se montrer plus fort qu’il ne l’était… Ou alors il éprouvait des sentiments pour la jeune fille et qu’il voulait se faire intéressant… dans ce cas la il était légèrement détraqué pour son age. Peu importe… Hakai leur fit un signe de la main, l’ordre était très clair, ils devaient le suivre.

Ils étaient tous réuni, l’un d’entre eux tenait le champignon à travers un sac. Cette mission était une réussite, mais la lenteur qu’ils avaient fait preuve consterné l’Uchiha. En situation réelle, il ne donnait pas chère de leurs vies. Qu’importe… le résultat était au rendez-vous aujourd’hui et aucun accident majeur n’était venu brouiller cette journée. Personne ne serait radié aujourd’hui, il allait donc pouvoir continuer ses tests.

[Hakai] « Le test de survie est une réussite, mais je vous demanderais de mettre un peu plus de cœur à l’ouvrage la prochaine fois. Quoi qu’il en soit, vous avez prouvé que vous êtes capable de survivre dans un milieu inconnu et sans doute hostile, bien que vous n’avez pas vu tous ses dangers… De plus, Ryu nous a prouvé qu’il avait des muscles… Fait gaffe tu as du sang sur les mains… Bref… Avez-vous des questions ou je peux vous libérer pour la journée ? Non? Alors bonne journée... »

[Session terminée]

MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   Dim 13 Fév - 14:13



Mission de rang D : Course aux Champignons - SUCCES
    Hakai ( Niveau 27 )
    : +50% Bonus Inclus
    : +XP Succès Mission D
    : +37 XP - 25£

    Azumi ( Niveau 22 )
    : +40% Bonus Inclus
    : +XP Succès Mission D
    : +21 XP - 25£

    You ( Niveau 3 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +XP Succès Mission D
    : +24 XP - 25£
    : +1 Réputation

    Ryu ( Niveau 2 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +XP Succès Mission D
    : +17 XP - 25£
    : +1 Réputation

    Jin ( Niveau 11 )
    : +20% Bonus Inclus
    : +XP Succès Mission D
    : +27 XP - 25£
    : +1 Réputation


    : Une belle petite session pour la formation de cette équipe. Le concept de la mission de rang D comme test aurait pu être amené plus loin je pense, mais c'est déjà bien =) j'ajoute donc cette équipe au tableau des équipes de Konoha. Bravo à tous.

    P.S: Jin merci de valider l'achat d'arme dans les topics dédiés à cela, pour une meilleure traçabilité Wink
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: l Team 9 l La naissance de la croisade   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Prospect & Farm team NYI
» Les "Team Trophée" à Neerpelt
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Forêt de Konoha-