Partagez | 
 

 Sûu Kasawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Sûu Kasawa   Dim 16 Jan - 13:42

Nom : : Kasawa

Prénom : : Sûu

Âge : : 20 ans

Village : : Kumo

Affinité : : eisei
Grade Envisagé: Genin
Histoire :



** ****** **

" Kanji-san, pourquoi veulent-ils nous séparer? j'ai pas envie moi."

La petite fille tenait fermement la manche de celui qu'elle considérait comme son frère. Du haut de ses sept ans, son regard sur le monde s'arrêtait aux portes de l'orphelinat dans lequel elle avait été placée à sa naissance. Un orphelinat comme il y en avait d'autres, de nombreux autres partout dans le pays.
Situé dans un vallon des terres froide de Yuki, la vie y était pénible pour les quarante enfants y résidant. Un édifice dirigé de main de fer par une directrice aux méthodes très discutable, mais qui néanmoins faisaient ses preuves.

Assis sur le petit muret à l'extrémité de la cour, et protégés par le auvent, les deux enfants regardaient la neige tomber sur le pays. La petite, voyant que son camarade mettait du temps à répondre, n'en démordit pas.


"Kanji-san! Pourquoi? dis le moi?"

La fillette avait encore du mal avec les mots, et son petit zozotement de jeunesse lui donnait un charme certain. Elle était à croquer, malgré les habits standard et réglementaire que portait tout enfant de l'orphelinat.
Kanji tourna la tête vers sa sœur de cœur et lui pinça les joues comme à son habitude, ce qui agaçait la petite.


" Ne t'en fais pas Sûu, même s'il nous sépare je ferais tout pour te retrouver. Je t'en fais la promesse..."
Il plongea son sourire et ses yeux dans celui de sa cadette. arrivée bien plus tard à l'orphelinat, alors que tout les autres le délaissait, seule Sûu était venus le voir. Depuis ils ne se quittèrent plus. Comme un frère et une sœur, ils subissaient la violence qui émanait de se monde en perdition.

** ****** **

" Sûu ?! "
" Sûu tu m'écoute quand je te parle? "


La jeune femme releva la tête, la fatigue s'était accumulée ses derniers jours. Sûu venait de fêter le mois dernier ses dix-huit ans. Le temps avait filé à tout allure, mais ne laissait pas de trace sur la jeune femme, comme sur le petit village de Kumo.

" Excuse moi Nawa, je crois que je me suis assoupie. La fatigue commence à avoir raison de moi je crois."

La jeune femme toisa son amie d'un regard noir. Dix ans qu'elles se connaissaient maintenant. Dix ans que Sûu était arrivée à Kumo. Elle se souviendra encore longtemps de ce soir là, où la famille Kasawa était rentré de vacance avec cette petite fille affolée et perdue de huit ans.

" Non mais dit le tout de suite si je t'ennuie. Tu est la seule personne que je connais qui arrive à s'assoupir pendant qu'on lui parle... "

Sûu s'alluma une clope, et sourit à son amie.

" Mais Nawa, je suis la seule personne que tu connais ... "

La jeune femme frappa l'épaule de son amie dans un rire commun. Sûu n'avait plus rien de cette fillette perdue dans les montagne de Yuki. Elle était devenue une belle jeune femme, pétillante et pleine de vie.

" J'ai encore rêver de lui. Toujours ses souvenirs qui remonte. Plus le temps passe, plus je me demande si je ne l'ais pas rêver. " Dit Sûu le regard plongée dans ses pensés.

" Tu me parle encore de ce garçon dans l'orphelinat? Tu sais, je pense qu'il aurait essayer de reprendre contact s'il avait vraiment existé. Quoi qu'il en soit, il faut que je t'annonce une super nouvelle. J'avais attendue le bon moment pour te l'annoncer, mais je crois qu'avec toi c'est un luxe, donc je me lance... "

"Laisse moi deviner, tu t'es fait sautée par Kasaki? " Lança très ironiquement la jeune femme, qui tirait une bouffée de plus sur sa clope.

" Andouille! Non c'est vrai que j'aimerais, et que ça serait une super nouvelle, mais ... Rha! mais tu me gonfle toi et tes sarcasmes! Non, regarde ... "

Nawa sortit de son veston un bandeau de shinobi, frappé de l'enseigne de Kumo. Elle l'agitait tout fière devant le nez de son amie.

" Je suis passée genin Sûu ! Manako - sensei me la remit hier quand nous somme revenu du stage. Si tu savais comme j'ai tant attendus ce moment. Je crois que je commençait à devenir la plus vielle aspirante ninja du village. "

Sûu regardait le bandeau de son amie, et lui sourit. Elle était heureuse de la réussite de sa meilleur amie. Quand à elle, bien que majeur et responsable, jamais Sûu n'avait exprimé l'envie de devenir ninja. L'art du combat ne l'intéressait pas du tout, il y avait pour elle tellement de chose à découvrir et plus belle. La plupart de son temps libre, la jeune Kasawa le passait à l'hôpital. Non pas comme patiente, mais comme infirmière bénévole. Sûu se passionnait pour la médecine, et n'inspirait qu'a devenir médecin. C'est à cause de toute les horreur qu'elle pouvait voir à l'hôpital, qu'elle se refrénait à devenir kunoichi. Dix - huit ans et parfaitement civile, elle menait son petit trin de vie au gré de ses envies, et passait tranquillement ses études pour pouvoir devenir un jour médecin. Tel était son rêve, aussi sûrement que celui de Nawa était de devenir une grande kunoichi.

" Tu devrais aussi devenir shinobi Sûu. Tu serait impressionnée de voir combien ton chakra peut te rendre la vie beaucoup plus facile. Sans parler du degré en médecine que tu pourrais atteindre. Les plus grands médecins de ce monde sont shinobi tu sais. " annonça sans aucune connaissance la fraîchement gradée genin, qui essayait tant bien que mal de rallier sa meilleur amie à sa cause.

" Alors je serais la première civile sur le podium des grands médecins. J'ai Dix-huit ans Nawa, il est trop tard tu ne crois pas pour entamer une carrière de ninja. Et de toute manière, je n'en ais pas envie. Bon je rentre, j'ai besoin de sommeil avant de reprendre mon service. Je t'ais dit qu'il mon transféré dans l'aile A de l'hôpital? On y voit des cas plus grave, c'est très enrichissant. A demain Nawa, et merci... "

" Merci pour? ... "

" Pour le repas... "

A peine la genin eut le temps de tourner la tête pour voir l'adition de leur repas posé sur leur table que Sûu avait déjà disparus dans le dédalle des ruelles de Kumo.

** ****** **

" Voila je vous présente la petite Sûu. Elle a huit ans, et comme vous pouvez le voir est en très bonne santé."

Le couple que la directrice avait fait rentré dans son bureau, semblait très gentil. Mais la petite Sûu savait que quelque chose se tramait, ce qui l'inquiétait d'avantage. Tant bien que mal elle essayait de regarder par dessus la petite vitre afin d'y apercevoir Kanji.
La femme lacha la main de son époux et vint se mettre au coté de la fillette.


" Bonjour belle jeune fille. Je m'appelle Ako et voici mon mari Josh. Nous venons du pays de la foudre, de Kumo pour être plus précise. Ca te dirais que l'on construise une famille tout les trois? "

Le mot "famille" attira toute l'attention de la petite qui se demandait toujours se que ce mot pouvait bien signifier et pourquoi les enfants de l'orphelinat le désirait tant. Pleins de questions trottaient dans la tête de la fillette, mais n'arrivait pas à y mettre un ordre logique. Seul une question parvint à sortir.

" Mais si on construit une famille, ça serait avec Kanji hein? C'est mon grand frère..."

La directrice la stoppa de suite.

" Tut tut! Ne commence pas Sûu, on en a déjà parlé. Kanji n'est pas ton frère, et à moins que Monsieur et Madame Kasawa ne veulent adopter un autre enfant, ce qui n'est pas le cas, tu devra te séparer de lui. Il faut pensé à grandir Sûu, et il est hors de question de faire ta vie ici. C'est une chance pour toi que Monsieur Kasawa est décidé de t'adopter, alors montre lui tout le respect que tu lui doit. "

Les larmes commençait à venir sur le rebord des yeux de la petite fille. L'idée de devoir se séparer de son meilleur ami et frère de cœur lui était insoutenable. Il était son univers, ses repaires et son havre de paix.
De grosses larmes coulaient le long de ses joues, et la petite Sûu qui d'un habitude bien calme s'énerva.


" Nan! jamais je viendrais avec vous, je vous déteste! C'est avec kanji que je veut construire ma famille, pas avec vous ! "

Mais alors que la directrice essayait de la maintenir pour la raisonner, Sûu s'échappa du bureau, et courait dans les couloirs froid et humide de l'orphelinat. Prise de sanglot elle ne mit pas longtemps à être intercepté et plaquée délicatement contre le mur.
Kanji la tenait fermement, la main contre la bouche. En le voyant, elle se jetait dans ses petits bras, redoublant de sanglot.


" Je ne veut pas partir Kanji-san, je veut rester avec toi. Tu m'as promis de toujours veiller sur moi, tu m'as promis. "

Le petit Kanji déposa un baiser sur le front de Sûu, et la maintenu en arrière pour lui parler dans les yeux, front contre front.

" Je sais que c'est dur Sûu, mais tu doit aller avec ses gens. On a toujours rêver d'avoir une vraie famille, tu ne dois pas laissé passer ta chance. "

" M...mais Kanji..."

" Non écoute moi. Peut importe la distance, je finirais par te retrouver petite sœur. Peut importe le temps que cela prendra, je te retrouverais. Et enfin nous pourrons être de nouveau ensemble. Maintenant va, et soit forte. "

Une dernière étreinte et la fillette partit avec sa nouvelle famille, prenant désormais le nom de Kasawa. Elle regardait l'orphelinat disparaître sous la neige, tout comme le petit garçon qui lui faisait de grand signe en pleurant.

** ****** **

Sûu se réveilla en sursaut. D'un geste machinale, elle frappa son réveil qui annonçait l'heure d'aller travailler. Faisant glisser sur sa peau ses sous-vêtements de la nuit, elle se hissa nue dans sa douche. Encore rêveuse, elle aimait traînée sous l'eau faisant encore prolonger cet état de mi conscience.
Voila un an qu'elle n'avait pas rêver de "lui". Des brides de souvenirs qui devenaient de plus en plus flou. Sûu avait dix-neuf ans maintenant. Ses études de médecines avançaient de bon trin et sa meilleure amie Nawa se perfectionnait dans l'art shinobi.
Kumo se réveillait doucement alors que la jeune femme marchait en direction de l'hôpital. Savourant sa petite clope du matin, elle repensait encore à ce "Kanji" qui venait parsemé ses rêves de mystères. Qu'elle pouvait être leurs liens qui les unissaient pas le passé? Une fois Sûu avait demandé à sa mère adoptive ce qu'il en était. Mais celle-ci avouait ne plus s'en souvenir.

Arrivant à l'entrée de service des urgence, Sûu présenta sa carte d'infirmière pour la forme, et alla se changer. Elle enfila sa petite blouse blanche, et comme tout les jours, y accrocha son badge argenté:
Sûu Kasawa
Infirmière

Après avoir salué ses collègues, elle alla au planning pour connaître son emplois du temps de la journée. Une journée qui s'annonçait mouvementé, quand elle vue son nom dans le service urgence.
A travers la fenêtre de l'hôpital, un orage déchirait le ciel. Rien de peu étonnant à Kumo, bien que celui-ci paraissait particulièrement violent. La pluie quand à elle, réchauffait un peu la température qui avait tendance à chuter ses derniers temps. Sûu était loin de se douter que cette journée allait bouleverser tout ses idéaux. Elle ne pensait plus qu'au retour de Nawa. Voila maintenant plusieurs jours qu'elle était partit en mission avec son équipe, et la jeune femme avait promis de l'inviter au restaurant. Une promesse que Sûu était bien décidée à lui rappeler.

Quelques heures de services plus tard, alors que le jeune femme était tranquillement en trin de fumer sa clope dans la salle de pose, l'alarme des urgence retenti. Un cas grave venait d'arriver, il fallait tout le personnel nécessaire sur place. La jeune infirmière éteignit sa cigarette et fonçait droit vers l'entrée. Arrivée sur place une autre infirmière lui fit un dé-breefing. elle annonçait deux shinobi de kumo grièvement blessé. Un chirurgien avait était appelé en urgence. Une fois arrivée au bloc opératoire, Sûu commençait son assistance. Elle savait parfaitement ce qu'elle avait à faire. Le chirurgien était deja sur place, Sûu se positionna à ses cotés, lui donnant ce dont il avait besoin. Le premier shinobi venait de décédé malgré tout les effort du personnel soignant. De multiples plaie ouvertes, sans parler des complications internes, avait eu raison du chuunin.
Le groupe passe au deuxième patient. Sûu prit un deuxième plateau argenté, où tout les ustensiles nécessaires y étaient posés. Quand elle arriva à hauteur de la deuxième patiente, son cœur ne fit q'un tour. elle lâcha le plateau, qui tombait par terre dans un vacarme sans nom. Les yeux embués elle observait sa meilleure amie en sang. Nawa était allongée de tout son long, avec elle aussi de multiples plaie. Après quelques longues minutes d'observation le chirurgien décida de l'anesthésier grâce au chakra qui s'échappait de ses mains. D'une voie triste, il avait compris le lien entre Sûu et cette jeune femme, il lui dit:


" On ne peut plus rien pour elle. Ses plaie externes peuvent se soigner, mais elle ne survivra pas à toutes ses contusions internes. J'ai compté une multitude de fracture, c'est impressionnant que votre amie est réussis à tenir jusque là. Avec ce que je lui est envoyé, elle ne ressens plus la douleur. Si vous voulez allez lui parler c'est le moment. Je me charge de prévenir sa famille. "

Le médecin disparut, laissant Sûu dans le désarrois le plus total. Un pas après l'autre elle se dirigeais vers le lit de mort de sa meilleure amie, qui luttait pour garder connaissance. La jeune infirmière passa une main sur les joue de Nawa, et malgré ses larmes parvint à échapper un tendre sourire.

" Je connais le médecin, il m'a dit que dans deux jours tu vas péter le feu. N'oublis pas que tu me doit un restaurant. "
Renifla Sûu n'arrivant pas à contrôler ses larmes.

Nawa esquissa un sourire douloureux, et peina à parler.

"M...menteuse. Après onze ans d'amitié tu n'espérait quand même pas me lâcher un gros bobard comme ça? "

" Nawa je ..."

" Non ma belle écoute moi. Je suis désolée, c'est toi qui avait raison. La guerre et la violence est un fléau qui touche tout le monde. Je pensais que devenir shinobi pourrait contribuer à y mettre un terme mais j'avais tord. C'est toi qui est dans le vrais, n'en doute jamais. Je t'ais toujours envié Sûu, tu est la sœur que j'ai toujours voulus avoir. tu sera à jamais dans mon cœur ... "

" Nawa ... " Gémit de plus belle la jeune femme. Le moniteur indiquait la perte de son amie, et l'infirmière relevait l'heure du décès. Par respect pour leur collègue, ils la laissèrent quelques instants, près du corps de son amie, en pleure.

Sûu ne fit plus la même après ça. Plus têtue et déterminée que jamais, elle s'était trouvée une nouvelle voie directrice. Elle savait que son manque de connaissance lui avait value la perte de son amie. Même si elle n'était pas coupable, elle ne pouvait s'empêcher de culpabiliser. Il fallait qu'elle devienne plus forte, et en aucun cas elle ne pourrait apprendre cela coté civil. C'est ainsi qu'à dix-neuf ans, la jeune infirmière décida de devenir médecin shinobi.
Comme le répétait souvent son amie, il n'est jamais trop tard pour bien faire. Elle se jurait qu'un jour elle ne laisserait plus l'ange de la mort dérobée les êtres qui lui sont chers. Mais pour ça, un long et éprouvant entraînement était de mise. le cœur triste et pleins d'espoirs après ses longues journées de deuils, Sûu se dirigeait vers l'académie ninja du village. Il était temps que les choses changent ...

MessageSujet: Re: Sûu Kasawa   Dim 16 Jan - 13:58

Soit la bienvenue Sûu =)

Je ne vois pas grand chose à dire sur ta présentation. Je trouve que l'histoire colle bien au forum et que tu as plutôt bien amené les choses à propos du choix de ton personnage de devenir shinobi. Il y a peut-être quelques toutes petites erreurs ici et là ( j'ai relevé les " ses " à la place de " ces " ), mais vraiment rien de bien méchant. Et le blanc pour les dialogues fait vraiment mal aux yeux ( je te conseille de ne pas l'utiliser à l'avenir ^^ ça peut nuire à la bonne lecture de tes textes )

Du coup, je te valide donc au rang de Genin à Kumo.

J'espère que tu t'y amuseras ! N'hésite pas à contacter Etsuko Toshiya ou Seiki Naru pour un premier RP, dans la limite de leur propre disponibilité bien sûr Wink

Sûu : +15 XP
Sho : +10 XP Lecteur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sûu Kasawa   Dim 16 Jan - 15:19

Bienvenue sur Ryoma. Eclate-toi bien à Kumo Wink

MessageSujet: Re: Sûu Kasawa   Dim 16 Jan - 15:34

Bonjour à toi Sûu !


Je sais que ce n'est pas forcément le bon endroit (patapay Sho ^^), mais un nouvel arrivant à Kumo est suffisamment exceptionnel pour faire une exception Smile


Je te souhaite donc la bienvenue, et n'hésite pas à me MP afin de plannifier un RP ensemble cheers


Bisouilles,

Etsuko


J'emmène au creux de mon ombre des poussières de toi. Le vent les portera.

MessageSujet: Re: Sûu Kasawa   Dim 16 Jan - 16:18

Merci beaucoup pour votre accueil et surtout cette aceptation plus que rapide ^^

Etsuko : Avec grand plaisir oui =) Je vais déja commencer doucement avec des petits rps solo, histoire de me familiariser avec l'ensemble des règles et construire une base à Sûu, ensuite elle sera fraiche et dispo à tout rp ^^

Je suis en trin de m'attaquer à la fiche perso, c'est du costaud drunken ... Mais je vois quand même le bout ^^

Merci encore à vous tous et au plaisir de vous lire Wink

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sûu Kasawa   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sûu Kasawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0-