Partagez | 
 

 Par un froid d'hiver !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Par un froid d'hiver !   Lun 14 Fév - 21:45

De nature matinal, Seiki était réveillée depuis plusieurs heures. En temps normale, elle aurait amorcée sa routine comme à chaque jours, mais pas cette fois-ci. En effet, elle était restée assise sur le bord de sa fenêtre à contempler le paysage qui s'offrait-à-elle. Si comme l'Eisei et par le plus heureux des hasards, vous jetiez un petit coup d'oeil par votre fenêtre vous seriez probablement émerveillé par ce que vous y verriez ; le calme accueillant la première neige de l'hiver

Une fine pellicule blanche recouvrant l'entièreté du village, une légère neige tombait encore des nuages et le froid s'était immiscé dans l'air comme la petite main d'un enfant dans le pot de biscuit ; silencieuse, mais dévastatrice. Bien que les gens du village s'étaient préparés au changement de température, beaucoup d'entre eux ne s'attendaient pas à ce que l'hiver frappe aux portes si rapidement. C'était justement la surprise d'un hiver prématuré qui rendait la vision de cette chose, pourtant si banale, extraordinaire.

Plus le temps passait et plus les gens du village remarquaient l'apparition, si peu subtile, de cette eau cristallisé qui couvrait tout le paysage de leur village tant aimé. Les enfants étaient les premier à sortir des maisons. Très rapidement suivi par leur mères affolées de voir leur petit, tellement pressés d'aller s'amuser, qu'ils avaient oubliés diverses partie de leur habits de neige. Bien souvent, c'était les gants qui manquaient à l'appelle. Oh ! Les gens... Cette petite chose qui avait la mauvaise manie de prendre l'eau très rapidement pour ne sécher que très lentement.

La vision qui s'offrait à Seiki lui donnait envie d'oublier ses responsabilités pour une journée et de profiter à 110% de la première neige de l'hiver. Par chance, lesdites responsabilités n'étaient plus à l'ordre du jour. Normalement, elle devait donner un coup de main à Ayame pour une technique, mais celle-ci détestant tellement l'hiver qu'elle ne voudrait sans doute pas mettre le bout du nez dehors. La forcer à sortir de sa maison pendent cette saison était aussi difficile que de forcer un jeune hyperactif à rester assis sur sa chaise sans bouger pendent plus de quinze minutes. Les seules fois où elle y était obligée, elle avait tellement de vêtement sur elle que les gens se demandaient comment elle faisait pour ne pas mourir de chaud. Bien souvent, elle répondait d'un air agacé qu'elle avait le droit de vivre sa vie à sa manière.


***

Une fois le petit déjeuné prit, il était maintenant temps pour elle de se préparer à affronter le froid qui allait duré quelques mois. Une vieux manteau tout poussiéreux fraichement sortie d'un garde-robe spécialement utilisé pour les articles d'hivers allait lui servir de pièce maitresse. Une longue écharpe de laine rayé noir et rouge pour lui protéger le cou, une vilaine tuque vieille de plusieurs années de couleur noir et armé d'un ridicule pompom surdimensionner, pour lui protéger la tête et les oreilles. De grosse bottes d'hivers, noir elles aussi, encore taché par le calcium du sel mis sur les routes pour les dégelés. Un travail de rangement assez mal fait, probablement celui de son frère.

La main sur la porte, elle était fin prête à partir. Par contre, la grande question était encore à poser. Que faire ? Il y avait tant de possibilité... Un bonhomme de neige ? Il y avait trop peu de neige, une bataille de boule de neige ? Mais avec qui, il n'y avait que deux personnes qu'elle considérait comme une amie, Ayame qui refuserait catégoriquement de sortir et Etsuko, dont elle ignore la demeure. En plus, elle n'était pas pour s'immiscer dans les bataille déjà entamé par les jeunes. Faire de la luge ? Même principe que pour le bonhomme de neige, il n'y avait pas assez de neige. Une seule solution s'offrait à elle, faire une promenade. Oui, c'était tout à fait cela, une promenade.


***

La journée s'annonçait être très agréable. La nostalgie envahissait peu à peu Seiki lorsqu'elle regardait deux ou trois enfants jouer au « roi de la coline ». Cela lui rappelait le « bon vieux temps », lorsque son frère n'était pas devenu un grand flan mou. Par contre, elle n'allait pas laissé le passé lui gâche la journée, aussi, elle chasse les vilaines pensées d'une grosse claque mentale et continua sur son chemin.

Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'elle arpentait les rues de son village et elle était rendu au niveau du centre ville. Là, elle peut constater, avec une humour sordide, que les rues dans ce cartier de la ville était pourvu de ce que les gens appelle de la « glace noir ». C'était probablement ici que les premiers flocons, encore hésitant entre l'aspect solide ou liquide, étaient tombés. Enfaite, elle fit même connaissance avec ce phénomène de glace invisible. En deux temps trois mouvement, elle se retrouva couché sur le sol avec une douleur aux fesses. Comme un léger pincement, rien de bien grave.

Un homme vint l'aider à se relever.


[Seiki] – Merci beaucoup !

Lui dit-elle avec son plus beau sourire et sa plus douce voix

MessageSujet: Re: Par un froid d'hiver !   Mer 16 Fév - 6:19

► CHAPITRE 1 : Sur l'aile du vent... ◄
- Partie 3 -

Secoué de sa rencontre avec les shinobis de Kumo no Kuni, Kitsuke errait sur la voie principale qui menait au centre ville du village. A cette heure du matin, les échoppes étaient encore pour la plupart fermées même si quelques courageux préparaient déjà leurs commerces à la visite de leur clientèle encore assoupie. Tout en avançant, le regard du jeune homme se portait à droite et à gauche de la route, prenant ses repères aux noms des différentes enseignes, mémorisant les établissements qu’il allait bientôt fréquenter.

Une petite exclamation de surprise tira son esprit des rêveries qui l’embrumaient à la découverte de ce monde dont il ne connaissait rien. Là, au bout de l’allée,une jeune fille se tenait sur son séant, à même le sol. La neige lui aurait-elle fait quelques farces que ce soit ?
Pressant le pas, Kitsuke se porta à l’aide de la kuméene. Alors qu’il arrivait à sa hauteur, ses appuis commencèrent à glisser sur la surface dure la glace. La glace, réponse démystificatrice à cette énigme…

Elle ne l’aperçue que lorsque la jeune fille trouva sa main tendue devant elle. Saisissant cet appui sorti de nulle part, elle s’en aida pour se remettre debout. Une fois fini l’époussetage de la neige qui maculait ses vêtements, Kitsuke se vit récompenser de son geste par de doux et chaleureux remerciements. Cet démonstration surprit le voyageur errant, lui qui n’avait eu de contact avec le monde depuis de nombreuses années. Au dojo, il faisait preuve de respect et de politesse à l’égard de son maître qui se montrait tout aussi courtoise, mais telle se devait d’être la relation entre l’élève et son sensei. Pris au dépourvu, Kitsuke se réfugia dans la discipline qui l’avait façonné. Il inclina le buste, silencieux, en réponse à la kuméene.

La douceur de son regard fut remplacé par une franche curiosité lorsqu’elle réalisa qu’elle n’avait jamais vu le jeune homme. La belle allure qu’il devait présenter avec ses vêtements trempés et salis par son périple… Devant le silence qui marquait l’attente aux questions muettes de son interlocutrice, Kitsuke n’eut d’autre choix que de briser la glace et de se présenter.

[Kitsuke] – Bonjour. Je me nomme Kitsuke Raïto.


Dernière édition par Kitsuke Raïto le Mar 12 Avr - 20:55, édité 1 fois

MessageSujet: Re: Par un froid d'hiver !   Sam 19 Fév - 16:26

Il faisait froid ce matin là et, tel un linceul, un léger voile blanc recouvrait le village caché de Kumo. Junsuke était loin d’être quelqu’un du matin, un de ses passe-temps favoris demeurait la sieste; cependant ce jour là, il en fut tout autrement.

**********
Quelques heures auparavant

«Ouaaah, ça sent le poney là dedans!» s’exclama la mère du jeune garçon en faisant irruption dans sa chambre.

La seule réponse dont elle eu le droit fut un bougonnement incompréhensible de la part de Junsuke.

«Allez lèves toi» dit-elle tout en ouvrant les volets et la fenêtre, ce qui laissa entrer dans la pièce un vent hivernal des plus désagréables. C’en était trop pour le jeune homme qui s’enroula derechef dans sa couverture.

«Depuis que tu es inscrit à l’académie ninja tu n’y es jamais allez, tu passes tes journées enfermé dans ta chambre!»

«Mais maman il fait beaucoup trop froid pour sortir! En plus je n’ai personne avec qui m’amuser» lâcha le jeune garçon.

Cette dernière phrase jeta un froid dans la discussion, rappelant à Junsuke et à sa mère un tragique accident. Malgré tout le jeune garçon se leva environ une demi heure après le passage de sa mère. Comme à son habitude il ne prit pas de petit déjeuner mais après un bon bain bien chaud il enfila ses vêtements d’hiver composé d’un blouson orange à capuche, d’un pantalon noir rembourré, d’une paire de gants grises et de son masque de ski fumé qu’il chérissait tant mais qui il fallait le souligner n’était d’aucune utilité...

*Maman a raison je devrait sortir plus souvent* songea t’il en réglant son masque sur son visage.

Après des salutations expéditives il se précipita dehors en claquant la porte et pu entendre, alors qu’il s’éloignait, les jurons de sa mère, pestant d’avoir un fils si peu poli.


************

Cela devait bien faire une heure que Junsuke errait à travers le centre ville du villa de Kumo, regardant les enfants s’émerveiller de la neige, les adultes déblayant leur entrées même si ce n’était qu’un léger voile blanc il y avait assez de neige pour embêter les commerçants et faire glisser les passants ayant la tête ailleurs.
C’est ce qui arriva, une vingtaine de mètres plus loin une jeune femme glissa maladroitement, surement trop préoccupée par ses pensées pour regarder ou elle posait les pieds.

Junsuke ne put s’empêcher de rigoler, un rire rapidement étouffé par la main du jeune garçon qui pouffa dans son gant. Il ne lui en fallait pas beaucoup… contre toute attente une autre personne tendit sa main pour aider la fille à se relever, mais a en juger par son accoutrement ce n’était pas l’archétype du gentleman. Le jeune homme devait être en plein périple, du moins c’est ce que ses habits semblait laisser penser.
La jeune femme n’était pas non plus au top de la mode songea Junsuke, mais après tout la neige se faisait rare et peu de personne avait une garde robe d’hiver très étoffé. Junsuke lui-même portait toujours les mêmes vêtements chauds depuis quelques années, quand la neige voulait bien pointer le bout de son nez…

*Intéressant* pensa Junsuke.

Intrigué par la scène il décida de s’arreter dans sa promenade pour apprécier la suite de cette rencontre innatendue.

MessageSujet: Re: Par un froid d'hiver !   Lun 28 Mar - 13:56

    Seiki ( Niveau 11 )
    : +20% Bonus Inclus
    : +6 XP

    Kitsuke ( Niveau 3 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +2 XP

    Kaminari ( Niveau 1 )
    : +0% Bonus Inclus
    : +3 XP

    : Pause XP demandée, j'espère que vous continuerez, ça serait dommage de laisser ce topic dans cet état =)
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Par un froid d'hiver !   

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» prévisions pour l'hiver!
» Par un froid d'hiver !
» PANPAN ? "Aussi froid que soit l'hiver, le printemps viendra. Après tous les chagrins, la joie renaîtra."
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Centre-Ville de Kumo-