Partagez | 
 

 Cimetière de Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

MessageSujet: Cimetière de Kiri   Lun 20 Juin - 23:35

Rappel du premier message :

Paix à leurs âmes !

Vous pouvez vous receuillir sur les tombes des defunts !


Al: Pv: 60/60 Mp: 40/40
Pv:120/120 Mp:15/110
For:12 Agi:11 Vit:11 Dex:8 int:8 Sag:11
Tai:12 Nin:8 Gen:10
Tech:fiche
XP:7/120 Nv:8 £: 275
Ar:2Shuriken,2Kunai,Hallebarde(MQ),chaine,2PK,Katana(HQ).
Pot:d'aether,pte soin.

AuteurMessage

MessageSujet: Re: Cimetière de Kiri   Jeu 19 Mar - 0:47

Il faisait nuit, la pluie battait son plein. Le vent soufflait, envoyait des bourrasques sur son visage. Cela faisait une journée qu'il errait depuis le départ chez Aneko. Il se mit à penser à elle.

" La belle Aneko. "

Il avait dû marcher pendant près d'une heure. Une grille était entrouverte, elle crissait sous l'effet du vent. Une légère brume sortait du sol et passait par- dessus un mur.

" Un cimetière "

Effectivement, des tombes était posées en rang, toutes alignées. Il poussa la grille et entra. Ce cimetière était immense. La lune filtrait à travers les nuages, rendant l'endroit encore plus sordide. Un frisson parcourra la chaire de Genichi. Il marcha doucement, effleurant du doigt quelques tombes. Tant de mort pensa t'il. Pourquoi cette endroit? L'idée ne lui était pas venue de lui-même. Il s'agenouilla devant une sépulture quelconque. Le calme était revenu, une légère brise zigzaguait entre les pierres tombales. Il sourit bizarrement, il se mit à sourire.


" Un jour, un jour aussi je ne serais que poussière. "


La pensée qu'il avait eu une seconde auparavant le dégouta aussi tôt. Il ne voulait pas sourire, la voix pourtant lui avait dit que celui qui ne connaissait pas son passé était condamné à le revivre.

" Je ne revivrais pas mon passé! "


Il avait presque hurlé. Il se sentait seul, abandonné, à un endroit loin de ses origines. Il le savait, le sentait, son passé ne se trouvait pas ici. Et pourtant son nouveau point de départ serait ici. Quelle ironie, son parcours était tellement flou. Comment était-il arrivé ici. Le destin nous entraîne où bon lui semble t'il. Après tout, son destin l'importait peu. Plus rien ne l'étonnait, il avait l'impression d'être une coquille vide. Plus rien ne me rattache à la vie. Il chassa ses pensées de son esprit. Tout devait redémarrer de zéro. Qu'avait t'il fait, il se haïssait et se maudissait à la fois. Il se leva soudainement. Une goutte perla le long de sa joue.

" Je suis faible.. Je ne suis rien! "

La pluie tombait à grosse goutte. Le vent s'infiltra sous ces vêtements. Il se sentait faible, il ne pouvait séjourner chez Aneko. Sans doute la fierté.

" Sans doute.. "

Il ne connaissait personnes, il ne pouvait compté sur personnes. Il réprima un gémissement. L'une de ces cotes le lança faiblement. Il se posa contre un mur et regarda le ciel. Il adorait conptempler ce que plus personnes ne prenait la peine d'admirer. A ce moment précis la voix vint à lui.

" As-tu peur de la mort Hida? "

" Non! "

" Sans moi, sans moi tu n'est rien! "

" Non! "

" Veut tu connaitre ton passé? Celui que tu cherche tant à découvrir. "

" Oui! " Il s'agenouilla.

" Tu voit.. Sans moi, chère Hida, sans moi tu est vide, tu n'est rien. Tu n'est que l'ombre de toi même. Qu'as tu fait de ta gloire passé?! "

" Laissez-moi!"

" Non, cela ne fait que commencer, je t'élèverais. Je t'élèverais au sommet. Avec moi tu accomplira de grande chose. Accepte d'être mon serviteur! A genou toi! Tu saura tout de ton passé, jusqu'à ton amnésie! "

" Crève! "

" Réfléchis, toutes ces choses que tu tient tellement à connaitre son à portée de ta main.. Je reviendrais quand tu sera prêt à me servir.. "

La voix disparut, laissant dérrière elle un léger bourdonnement dans les oreilles de Genichi. Il ne voulait pas y croire, se refusait à croire qu'un être s'était inséré dans sa tête.
Une présence s'approcha soudain à grand pas près de lui, le sortant de ces pensées.

MessageSujet: Re: Cimetière de Kiri   Ven 24 Avr - 13:51

Une nuit comme toutes les autres, tachée de sombre et de bleu, avec un peu de blanc-gris aux extrémités de ce ciel sombre, mais complexe. Voilà ce que m'offrait Kiri aujourd'hui. Je n'avais que rarement profité des nuits calmes et froides de Kiri.... Prenant l'air, je me laissai guider par mes pieds, en ressassant les évènements récents. Asahi, le tournoi, tout cela s'accumulait en un concentré de faits violents, d'actions de choc, de coups et blessures... Dans le noir, tous ces faits s'affichaient devant moi, prenant tout à coup une nouvelle teinte, presque effrayante. Je ne tenais pas à revivre de tels évènements. Etait-ce parce que je n'avais pas été à la hauteur de ma fonction?

De fil en aiguille, ces pensées me menèrent sur une route peu fréquentée du village, celle du cimetiètre. Bien que j'habitais à Kiri depuis un an déjà, je n'avais jamais été tenté d'y poser le pied. Les cimetières m'avaient toujours inspiré une répulsion à toute épreuve. J'avais assez enterré de morts, pour les voir en plus reposer sous le clair de lune, me narguant dans leur tranquillité profonde. Voilà pourquoi, si j'étais amené à entrer en un tel lieu, je me bornais à aborder un sourire réjoui. Une sorte de défi, en fait.

Un grand silence, soudain brisé par une voix. Une voix qui me parvenait au gré du vent, par bribes. Une voix qui paraissait implorer, puis se rebeller. Ecoutant jusqu'au bout ces lambeaux de paroles, je m'avançais d'un pas vif et intéressé vers le lieu d'où provenait la voix. Je ne cherchais pas à me dissimuler, si bien que lorsque j'aperçus l'homme, j'étais certain qu'il m'avait déjà repéré.

* Tu fais preuve d'une prudence hors du commun, dis-moi! *

J'avais toujours apprécié l'autodérision, qui permettait de prendre conscience de ses faiblesses, afin de les corriger. Je pris une petite minute pour détailler l'individu. De son visage, je ne perçevais parfaitement que ses cheveux bruns ébouriffés, éclairés par le clair de lune. Je ne parvenais pas à perçevoir la couleur de ses yeux, mais je parvenais toutefois à y lire un sentiement stupéfiant.

Ce jeune homme devant moi, qui devait avoir à peu près mon âge, avait les yeux hagards, comme quelqu'un d'égaré. Ce jeune homme me rappelait en plusieurs points les soldats qu'enfant, j'avais pu observer, rentrant de la guerre. Des hommes à l'air perdu, comme s'ils avaient oublié qui ils étaient, comme si le simple fait de se rappeler ce qu'ils avaient commis ou vécu pouvait les dégoûter de leur être, de leur condition humaine. Ce garçon était-il dégoûté de sa condition, ou simplement, avait il perdu ses souvenirs?

* Rencontre intéressante, en perspective.*

Fidèle à mon esprit de médecin, j'analysais, déjà. Je tentais de percer à jour ce nouvel arrivant, sûrement complexe, et potentiellement mine d'informations sur le fonctionnement de l'âme humaine. Il fallait que je parvienne à engager la conversation, et à l'amener sur des terres dans lesquelles je pourrais procéder à mon étude en profondeur. La tâche s'annonçait compliquée, et les chances de perdre brillaient à mes yeux. Il pourrait représenter plusieurs choses. Un ami, comme un ennemi, un sujet d'étude, et plus encore... Il fallait le manipuler avec des pincettes, si je ne voulais pas qu'il explose à mes yeux. M'approchant, tout en ralentissant le pas, je m'assis sur une vieille souche.

Artifice numéro 1: toujours s'excuser.

« Puis-je m'installer ici? Ou bien dois-je ne pas te déranger? »

L'amorce était lancée.

[Afin de faire que tu me détestes, Sim'^^ ]

MessageSujet: Re: Cimetière de Kiri   Ven 24 Avr - 17:54

Genichi en voyant le jeune homme approcher tenta tant bien que mal à se remettre de ces émotions. La voix l'avait une fois de plus perturbé, le narguant par rapport à son amnésie. Elle connaissait donc son passé. Genichi explosait de l'intérieur, la voix jouait avec lui. S'amusait à lui révéler quelques bribes de son passé pour enfin tenter de conclure un marché. Il ne céderait en aucun cas. L'homme qui se tenait devant lui venait de briser son instant de quiétude et de réflexion. Chose que détestait par-dessus-tout Genichi. Le jeune homme était plus grand que lui, mais plus mince. Un certain détachement émanait de ses yeux. Il avança d'un pas calme vers Genichi et dit d'une voix posée.


Shuo - Puis-je m'installer ici? Ou bien dois-je ne pas te déranger?


Genichi resta silencieux, examina son interlocuteur de plus près. Genichi vérifia que son écharpe lui masquait bien une partie du visage. Il ne voulait pas être examiné à cette heure si par un pur inconnue, inconnue qui venait de le surprendre en pleine discussion avec la voix. Il devait le prendre pour un fou, il tenta de se calmer. Chose assez dur après l'irruption de la voix dans sa tête. Elle laissait toujours un sillon douloureux à l'intérieur de son crâne. C'était sa signature favorite, preuve du passage dans l'esprit de Genichi. Il parla d'une voix froide et calme.


Genichi - Il me semble que tu tes déjà assis de toute manière.. Je pensais être l'un des seuls à errer par cette nuit.


Il avait finalement décidé de ne pas paraitre totalement froid. Il faisait un effort colossal pour masquer son énervement, il tentait de se persuader que se pauvre homme n'y était pour rien et que s'il devait passer ces nerf sur quelqu'un se ne serait surement pas lui. Un sabre pendait le long de ses jambes. Ce n'était pas un sabre ordinaire, un Katana magnifiquement décoré. Quelques fêlures attestait de son utilisation. Etait-t-il en présence d'un ninja de Kiri ou d'un simple jeune homme qui portait un Katana taillé pour le duel? La question l'amusait en quelques sortes. Genichi se redressa et s'approcha du jeune homme. Il le fixa et vint s'asseoir en face de lui.
Les deux hommes étaient l'un en face de l'autre. Genichi regardait fixement son interlocuteur, comme s-il attendait quelques choses de sa part. Puis il se décida à continuer pour entretenir le dialogue.


Genichi - A qui ai-je donc l'honneur? Drôle d'endroit pour se rencontrer n'est-ce pas? J'aime bien ce lieu, il a le mérite d'être calme.


Genichi en avait peut être un peu trop dit. Sa phrase entière avait été proférée avec le même thon froid. Pourtant, la teneur de ces propos trahissait l'aspect glacial qu'il voulait se donner. Genichi s'était calmé, et réflexion faite ne voulait en aucun cas paraitre désagréable aux yeux du jeune homme. Il sourit donc à la fin de sa phrase pour tenter de ne pas paraitre totalement antipathique. Les quelques gouttes qui avaient pénétrées à l'intérieur de ses vêtements commençaient à couler le long de son dos. Sentiment plus que désagréable. L'ensemble de ses cheveux étaient rabattus en masse hirsutes. Une bourrasque de vents surpris Genichi et le jeune homme assis en face de lui. Ils portèrent en même temps tous deux leurs mains aux visages, tentative désespéré d'échapper à la froideur du vent.


Les yeux de son interlocuteur étaient d'un bleu presque violet. Ce qui troublait Genichi c'est qu'il avait l'impression que l'homme qui se tenait face à lui l'examinait de toute part. En attendant la réponse de son vis-à-vis, Genichi contemplait le reflet de la lune sur les quelques flaques d'eau qui commençaient à se former.


Shuo - Je pourrai te retourner la question.. Mon nom est Shuo. Je n'étais jamais venue ici au par avant.


Il avait répondu avec un détachement certain. Il avait l'air absorbé par autre chose, comme si à travers ces paroles une autre envie était étouffé. Pourtant il s'était donné la peine de répondre, chose que Genichi avait commencé à attendre. La réponse de Shuo avait été suivis d'une question. Pas directement aborder, mais proféré de manière assez claire pour laisser la parole à Genichi. Shuo commençait à sourire, comme s-il avait prévus cette réaction. Ce qui déroutait totalement Genichi c'est que son interlocuteur avait l'air parfaitement serein, et qu'au contraire lui était à fleur de peau. Il esquissa une brève réponse à Shuo.


Genichi - Genichi.


"Celui qui ne connait pas son passé et condamné à le revivre... " Mémoire d'un schizophrène

MessageSujet: Re: Cimetière de Kiri   Jeu 4 Juin - 13:45

Hida : +10 XP
Shuo : +4 XP

Petite pause XP =)
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cimetière de Kiri   

Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» Cimetière de Kiri
» Cimetière de Konoha
» Piri piri piri [comme Kiri]
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Darok, Jounin spécial de Kiri - Accepté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryoma - Le forum des Shinobi :: Ryoma 1.0 :: Autres Lieux-